Page 1

BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:37 Page1

Boucau, Ville d’Avenir et de Qualité

Boucau Synergies

n°6

Décembre 2016

Un Noël à Boucau…

Bonne année 2017 !

Retrouvez rales en pages cent

notre agenda

loisirs ltulere & cu tachab dé

Boucau dans l’Agglo

Echos de la ville

Dossier Urbanisme

Naissance de la Communauté d’Agglomération Pays Basque

M. le Maire et les collègiens, réception des nouveaux arrivants, les petits boucalais reçus à l’Elysée

Les règles à connaître, les conseils et les démarches à suivre en matière d’aménagement


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:37 Page2

EDITORIAL

Boucau se modernise et améliore son image e samedi 19 novembre dernier, les nouveaux Boucalais étaient invités à une réunion de présentation de notre chère ville et les divers échanges entre eux et les élus ont montré qu’ils étaient satisfaits d’habiter au Boucau. Au delà de l’Histoire du Boucau, cette cérémonie a permis de partager des questions réponses au sujet de nos actions et de nos projets pour améliorer la qualité de vie de nos concitoyens. C’est bien sûr dans ce sens que la nouvelle Majorité Municipale travaille depuis bientôt trois ans. En effet, nous oeuvrons toujours pour la création de logements neufs à des prix attractifs pour toutes les personnes aux faibles revenus.Vous pouvez voir le début de nouvelles constructions au lieu dit le “casino” qui seront suivies par l’immeuble “Garcia” et “Delaur” alors que continuent les procédures pour l’îlot Biremont. Pour les Bâtiments communaux, notre priorité est la réhabilitation du CCAS avec 3 objectifs : l’accessibilité, l’ergonomie au travail pour les agents et l’accueil des usagers. Est aussi programmée l’extension de l’école Jean Baptiste Lanusse pour améliorer et moderniser le service de la cantine et la capacité du dortoir. Enfin, après l’incendie de la salle Ferdinand Darrière, celle-ci va être reconstruite en tenant compte des besoins associatifs. Je n’oublie pas non plus le dessous des tribunes de Piquessary pour lesquelles un diagnostic a déjà été établi afin d’étudier la réalisation d’un lieu de vie et d’un local Jeunes après avoir obtenu un avis favorable de la commission de sécurité de la Préfecture pour l’ensemble du complexe sportif. S’agissant de la voirie, nous continuons la réfection de nos routes avec 2 dossiers importants que sont les rues de Matignon et Georges Lassalle. En terme de sécurité, nous avons également élaboré un Plan Communal de Sauvegarde pour appréhender les risques naturels et technologiques. Nous allons aussi travailler sur un Plan de Circulation afin d’améliorer la sécurité routière à laquelle nous restons très sensibles. Enfin, je vous confirme que l’ACBA va disparaître le 31 décembre de cette année pour intégrer une nouvelle Agglomération avec 158 communes au 1er janvier 2017. Bien que m’étant positionné contre cette création, je suis respectueux du processus démocratique et je participe toutes les semaines de manière constructive à 3 réunions (Comité de pilotage, commissions “Gouvernance” et “Finances”) sur cette fusion. J’espère simplement que ces quelques informations rencontreront votre agrément et, au nom de la Municipalité dans son ensemble et de tous les Agents, je vous adresse, ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers, mes meilleurs voeux de santé, bonheur et prospérité pour la nouvelle année.

L

Francis GONZALEZ Maire de Boucau

SOMMAIRE Editorial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Evènement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rétrospective . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les échos de la ville . . . . . . . . Vie économique . . . . . . . . . . . . . . page

2

Boucau

Boucau Synergies # 6- décembre 2016 p2 p3 p3 p4 p8

Vie associative. . . . . . . . . . . . . . . . . . p 8 Dossier urbanisme . . . . . . . . . . . p 9 Boucau dans l’Agglo . . . . . . . p 13 Parole à l’opposition . . . . . p 14 Hommage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 15

Infos pratiques . . . . . . . . . . . . . . p 16 Enfance-Jeunesse . . . . . . . . p 1 8 Etat civil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 1 9


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:37 Page3

EVENEMENT

N IO T A R O M É M M O C E N U : 7 1 0 2 1857la Commission “extra municipale de Fruit des réflexions et propositions de résentants du tissu associatif local, la culture”, composée d’élus et de rep paration en vue de commémorer les une programmation est en cours de pré Boucau. 160 ans de la création de la Ville de e mois de septembre sera jalonné de divers événements organisés autour de la date anniversaire, le 14 septembre 1857. Une exposition photos, sur laquelle travaillent dès à présent des membres de la section photo du Centre Culturel et Social Boucau Tarnos en collaboration avec l’historien Jean-Pierre CAZAUX, présentera le Boucau d’hier et d’aujourd’hui. A l’occasion des Journées du Patrimoine, une promenade autour de différents sites de la Ville connus ou méconnus sera proposée permettant de (re) découvrir sa ville. Des contacts ont été également pris avec le Centre Social Dou Boucaou pour organiser des animations en direction et avec les familles.

L

Les Boucalais sont invités à s’associer à la préparation de cette commémoration en prêtant objets, photos, costumes d’époque. Pour tout renseignement complémentaire ou prêter un support, contacter Cathy Luc, Directrice de la Bibliothèque au 05 59 64 85 14. Un programme plus détaillé des manifestations à venir vous sera communiqué dans les prochains numéros de “Boucau Synergie”.

RETROSPECTIVE

Petit retour en images sur les évènements marquants de ces derniers mois…

CÉRÉMONIE DU 11 NOVEMBRE

MARCHÉ DE NOËL

REPAS DES AÎNÉS

La cérémonie commémorative de l’armistice de la guerre 14-18 et en hommage à tous les Morts pour la France s’est déroulée à boucau le 11 novembre, également du 10 au 14 novembre, la commission extra municipale du centenaire de 14/18 a proposé une conférence et une exposition sur la Grande Guerre.

Le marché de Noël proposé par le service Culture et évenements de la ville de Boucau a bénéficié d’un soleil radieux, les animations, stands des associations et écoles ont rencontré un vif succès, tout comme le père noël qui proposait sa traditionnelle promenade en calèche

Le repas des Ainés offert par le CCAS aux boucalais de plus de 65 ans s’est déroulé le 15 décembre dernier, chaleur, convivialité et bonne humeur étaient encore une fois au rendez-vous.

page

3


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:37 Page4

LES ÉCHOS

DE LA VILLE

MISE EN PLACE D’UN SERVICE PUBLIC DE FOURRIÈRE AUTOMOBILE A compter du 1er janvier 2017 et pour une durée de trois ans, la gestion du service public de la fourrière automobile a été confiée par la Ville à la société MENDES CROSA après une procédure de mise en concurrence. La société va être chargée, dans le cadre d’un contrat de concession, de procéder à l’enlèvement des véhicules en l’état d’abandon sur la voie publique et de ceux qui contreviennent aux règles du stationnement à savoir lorsqu’il est gênant ou dangereux. Les propriétaires des véhicules mis en fourrière se verront réclamer par la société des frais de mise en fourrière fixés par arrêté du 10-12-2001 modifié par arrêté du 10-07-2015.

UNE RÉCEPTION DES NOUVEAUX BOUCALAIS RÉUSSIE La matinée du samedi 19 novembre a permis à la municipalité de Boucau d’accueillir les habitants ayant rejoint récemment la commune. Plus de 100 personnes ont participé à ce temps d’information et d’échanges regroupant les différents services municipaux (sports, élections, CCAS, urbanisme…) et les intervenants sur la commune de Boucau : la Scène Nationale, Chronoplus, Bil Ta Garbi, le SIAEP et le Centre de Loisirs Dou Boucaou. Cet événement s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse, conviviale où les échanges entre les

exposants et les participants ont été très positifs et enthousiastes. Lors de son discours, Monsieur le Maire a exposé les futurs projets sur la commune tels que l’accessibilité des bâtiments publics, la réfection des trottoirs et de la voirie, la réhabilitation du CCAS, la création d’une maison des associations, la remise aux normes des tribunes de Piquessary, et la réalisation de différents projets immobiliers.

ALLÉE DES ARBOUSIERS : DES TRAVAUX EN COORDINATION

Le coût de ces travaux coordonnés par l’ACBA, dans le cadre d’une convention de co-maîtrise d’ouvrage, s’établit à près de 132 000 € pour l’Agglo et 60 000 € pour la Ville

page

4

Des petits Boucalais reçus à l’Elysée Cinq frères et sœurs Boucalais ont été reçus par le Président de la République suite à leur participation à un concours de dessin organisé par la CAF sur le thème de l’éducation bienveillante dans le cadre de la journée internationale des droits de l’enfant. Edith (2 ans), Agathe (3 ans), Gauthier (9 ans), Arthur (7 ans) et Thierry (5 ans) Barbier se sont donc rendus à Paris, au Palais de l’Elysée pour rencontrer le chef de l’Etat. Accompagnés de leurs parents, ils ont remis, au chef de l’Etat, leur dossier de présentation qui met à l’honneur Boucau. Les cinq frères et sœurs ont ainsi reçu le premier prix national à l’occasion de ce concours de dessins, et ont pu dialoguer avec la Ministre en charge des droits de l’enfant, Laurence Rossignol et François Hollande, Président de la République.

Crédit : François Laffite - Présidence de la République

L’ACBA a réalisé, cette fin d’année, des travaux d’assainissement d’eaux pluviales, allée des Arbousiers. Ils ont porté sur la création d’un ouvrage d’infiltration des eaux pluviales, mettant ainsi un terme aux problèmes récurrents d’inondation de ce quartier. Dans le cadre de cette opération la Commune a engagé une restructuration de la voirie. Les travaux sont en cours et devraient être achevés début février 2017.


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:37 Page5

SECONDE RENCONTRE DES PETITS PLAISIRS BOUCALAIS LE 11 FÉVRIER

Maryam est née en 1980 à Téhéran, et quitte l’Iran à l’âge de 6 ans pour vivre à Paris puis à Drancy. Son premier roman, “Marx et la poupée”, est édité par le parrain de nos rencontres Benoit Virot et sa maison d'édition Le Nouvel Attila. Le propos de son roman est le suivant : depuis le ventre de sa mère, Maryam vit de front les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elle rejoint avec sa mère son père en exil à Paris. À travers les souvenirs de ses premières années, Maryam raconte l’abandon du pays, l’éloignement de sa famille, la perte

de ses jouets - donnés aux enfants de Téhéran sous l’injonction de ses parents communistes -, l’effacement progressif du persan au profit du français qu’elle va tour à tour rejeter, puis adopter frénétiquement, au point de laisser enterrée de longues années sa langue natale. Dans ce récit qui peut être lu comme une fable autant que comme un journal, Maryam Madjidi raconte avec humour et tendresse les racines comme fardeau, rempart, moyen de socialisation, et même arme de séduction massive.

Ce qu'en disent les premiers lecteurs : “La douleur de l’exil et le baume des mots pour éclairer la vie”. Marianne Loing, libraire à Paris. "L’écriture, très aboutie, est le fruit de ce rapport à la langue qui fonde l’identité de l’auteur." Anne, libraire à Marmande. Durant ce moment privilégié que nous aurons avec elle, nous pourrons aborder la question de l'exil, des racines, de la langue, celle du besoin d'écrire pour transmettre et se souvenir… Bien des sujets qui rendent nos rencontres singulières et passionnantes. 2 heures de rencontres suffiront-elles ? Réponse le samedi 11 février à 18h à la bibliothèque municipale.

Photo : ©Gregory Augendre-Cambon

Pour cette 2e rencontre des "Petits Plaisirs Littéraires boucalais", nous avons le bonheur de recevoir celle qui est le phénomène littéraire de la rentrée de janvier : Maryam Madjidi.

Les locaux du CCAS vont faire peau neuve

RENCONTRE CITOYENNETÉ

ENTRE M. LE MAIRE ET LES COLLÉGIENS BOUCALAIS Dans le cadre d’une rencontre citoyenneté, lundi 28 novembre 2016, M. le Maire a reçu à la salle du Conseil Municipal 60 élèves de 3e du Collège Henri Barbusse, accompagnés de leurs professeurs d’Espagnol et d’Histoire Géographie. M. le Maire a expliqué pendant 1h30 le rôle et les pouvoirs du maire, du conseil municipal ainsi que l’intercommunalité. L’assemblée a été très attentive et réactive ce qui a permis des questions pertinentes et variées sur le vivre ensemble, la responsabilité du Maire, l’éco responsabilité de

chaque citoyen sur la commune, le budget communal… Cette rencontre est un premier pas dans une démarche d’exploration des institutions locales par les collégiens avant la visite par des délégués de classe au mois de février prochain de l’Assemblée Nationale et du Sénat.

Afin d’améliorer la qualité de l’accueil des usagers en terme notamment de confidentialité et d’accessibilité, mais aussi de faciliter les conditions de travail du personnel et des nombreux services ayant des permanences dans les locaux, des travaux de réhabilitation du bâtiment du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) vont être engagés. La mission de maîtrise d’œuvre a été confiée au cabinet d’architectes boucalais ALC (Lacoste-Andrieu) après procédure de mise en concurrence. Les études en cours, faites en concertation avec les agents du CCAS et des partenaires extérieurs (PMI, assistantes sociales…) portent sur la définition des besoins en vue de la formalisation d’un programme de travaux dont le démarrage est prévu pour 2018.

page

5


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page6

Poursuite des travaux de voirie

LES ÉCHOS

DE LA VILLE PUPILLES DE LA NATION L’association des Pupilles de la Nation Centre-Sud-Ouest recherche des pupilles dont les pères et/ou mère sont Morts pour la France dans l’un des conflits depuis la Guerre de 14/18, et les lois de Juillet 1917 afin de leur faire connaître leurs droits éventuels. En janvier 2016, l’association avait lancé une précédente recherche, qui avait permis de faire indemniser certaines personnes.

CONTACTS : L’ASSOCIATION des PUPILLES de la NATION CENTRE SUD-OUEST (Orphelins de Guerre), (A.P.N.C.S.O.) Maison des Associations 61bis rue Paul Doumer 17200 ROYAN BRAY Bernard - Président Tél. 05 46 06 91 88 Mail : apncso-adm@orange.fr

CHANGEMENT DE LOCAUX POUR LES SERVICES MUNICIPAUX Au début de l’année 2017, plusieurs services seront dotés de nouveaux locaux. Le service Culture, Evénements et Vie Associative se situe désormais à côté du service des Sports, l’accès se fait par la cour de la mairie. Le service a, entre autre, la charge la gestion des salles municipales, de la culture et des événements et la vie associative. Le service Police Municipale emménagera également sous peu dans de nouveaux locaux situés à l’entrée de la mairie (en droite en entrant). Un guichet unique regroupant les services sports, jeunesse, périscolaire et scolaire se situera à l’actuel service des sports (plus d’informations en page jeunesse).

Dans la continuité des travaux de réfection de la voirie engagés en 2016 pour 830 000 € TTC, la Commune va poursuivre ses efforts dans ce domaine en réalisant dès le 1 er trimestre 2017 une nouvelle tranche de travaux, dans le cadre du marché à bons de commande attribué à la Société Colas. Seront traités dans ce cadre les trottoirs de la rue Bramarie (de la Cale au garage automobile), la voirie du lotissement Montespan et la rue de Montespan. L’enveloppe de ces travaux, votée par le Conseil Municipal le 12 décembre dernier, est estimée à 204 000 € TTC.

CHASTANET Guy - vice Président Tél. 05 46 22 57 74 Mail : apncso-com@orange.fr

RÉSEAUX D’EAUX PLUVIALES ET USÉES : DES RELEVÉS EN COURS SUR BOUCAU

"COMME AU MUSÉE" La première soirée "Attention à la Peinture" de la saison a rassemblé plus de quarante personnes qui ont pu, comme au musée, découvrir ou redécouvrir quatre tableaux de la renaisance hollandaise et italienne : "St Eloi, orfèvre" de Petrus Christus, "Les époux" de Van Eyck, "Le paiement du tribut" de Masaccio, et "Simonetta Vespucci” de Piero di Cosimo. Le conférencier a guidé le regard de public à l'intérieur des œuvres, les reliant à leur contexte, et a permis d’en découvrir la saveur et le sens qu'elles peuvent avoir, aujourd'hui. page

6

Les improvisations de la flûtiste Pascale Fauveau ont ponctué cette présentation d'intermèdes fort appréciés. Les prochains rendez-vous de "Attention à la Peinture" se dérouleront les jeudis 9 mars et 11 mai 2017.

L’Agglomération Côte Basque Adour est compétente en matière d’assainissement (gestion des eaux usées et des eaux pluviales). Afin de disposer de la meilleure cartographie possible sur ces deux réseaux, les services de l’Agglomération mettent en œuvre une campagne de relevés sur la commune de Boucau. Depuis fin novembre, l’entreprise ECR Environnement intervient sur le territoire de la commune, et ce pour une durée d’un an afin de procéder aux différentes opérations de relevés des regards, de détection de secteurs et conduites. La ville de Boucau a fourni à l’entreprise ECR environnement un courrier que les techniciens topographes pourront vous présenter afin de justifier leur présence sur site. De plus, certains propriétaires recevront un courrier spécifique pour les interventions sur leur parcelle.


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page7

FESTIVAL APOLLO 5 La cinquième édition du festival Apollo s’est déroulée jusqu’au 31 décembre à Boucau, Bayonne, et Anglet. Proposé par l’association La Maison, le festival d’art contemporain a présenté différentes œuvres et performances au public. Une exposition dans les vitrines de la Maison Bleue, place Sémard, s’est déroulée du 10 au 31 décembre sur le thème “le jardin des artefacts”. Constituée d’objets exotiques collectés auprès de la population, la mise en scène est signée de la jeune boucalaise Alizée ARMET. Le samedi 10 décembre à 18h30 Place Sémard, Elena GUÉRIN a présenté sa performance artistique rythmée par les désacralisations successives des symboles basques. Ce même jour à 20h30 à l’Apollo un grand bal a été organisé par des DJ fans absolus de musiques éclectiques sur la sono artisanale de Daddy Jeff.

La ville de Boucau a apporté son soutien à l’association La Maison au travers d’une subvention.

Extension du columbarium

Afin de répondre aux demandes croissantes en matière de crémation, la Commune a réalisé en 2016 une première extension du columbarium avec la pose de 18 cavurnes. Cet espace a été aménagé également d’un banc et d’une fontaine afin d’améliorer les conditions de recueillement des familles.

MESURES DE PROTECTION EN RAISON DE LA GRIPPE AVIAIRE

Au cours du premier trimestre 2017, les travaux se poursuivront par la pose d’une deuxième tranche de 18 cavurnes ainsi que le prolongement du mur de soutènement qui fera l’objet d’un traitement végétalisé.

Depuis quelques semaines, la grippe aviaire est présente dans le sud-ouest. La commune de Boucau a été déclarée en zone à risque élevée ce qui implique différentes obligations pour les détenteurs de volailles. En effet, si vous possédez des poules, poulets ou tout autre volaille domestique, vous êtes dans l’obligation de : ■ Confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour ■ Exercer une surveillance quotidienne de vos animaux Si vous constatez une mortalité anormale, il vous est demandé de conserver les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et de contacter un vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.

LUTTE CONTRE L’HABITAT INDIGNE La lutte contre l’habitat indigne est une priorité de la Ville. Pour ce faire, elle mène son action en lien avec différents partenaires : la DDTM, la CAF, l’ACBA, SOLIHA (anciennement PACT). Une convention relative au contrôle décence a été reconduite en 2016 avec l’ACBA et la Caisse d’Allocations Familiales afin d’assurer des contrôles sur la qualité des logements mis en location, sur le secteur du Bas Boucau, pour lesquels des aides de la CAF sont sollicitées. L’objectif est d’inciter les bailleurs de logements, ne répondant pas à des critères d’habitabilité définis par décret, à effectuer les travaux nécessaires à leur mise en conformité. Les allocations ne sont pas versées tant que les travaux ne sont pas réalisés. Ce dispositif s’inscrit dans une démarche préventive visant à : ■ repérer les logements en infraction aux normes sanitaires sans nécessairement une plainte des occupants, ■ sensibiliser les propriétaires à leurs obligations en termes de qualité, de confort et d’entretien du logement, ■ initier si besoins une médiation auprès du propriétaire afin qu’il réalise les travaux

nécessaires sans pénaliser le locataire, ■ informer le locataire de ses droits et mettre en place les mesures d’accompagnement nécessaires. La Ville a également reconduit en 2016 son adhésion au Programme d’Intérêt Général (PIG) “Habitat indigne et précarité énergétique” permettant aux propriétaires d’obtenir des financements de l’ACBA, de l’ANAH et de la Ville pour assurer les travaux de mise en conformité des logements mis en location moyennant la perception d’un loyer abordable à des locataires aux ressources modestes. En cas de refus de mise aux normes des logements, des mesures coercitives pourront être engagées par le Maire, au titre de ses pouvoirs de police ou le Préfet selon la nature des infractions en cause. Les propriétaires ou locataires peuvent obtenir tout renseignement complémentaire du CCAS : direction.ccas@boucau.fr ou au 05 59 64 97 97

RÉNOVATION DE L’ORGUE DE L’ÉGLISE La société Pesce-frères, facteur d’orgues, a été mandatée par la Ville pour procéder à la rénovation de l’orgue de l’église, propriété communale, inauguré il y a 25 ans. Ces travaux d’un coût de 12 500 € TTC portent sur le nettoyage complet de la tuyauterie et le remplacement des sorties étanches. Commencés fin novembre, ils devraient être achevés au plus tard courant janvier 2017. Cet instrument est utilisé durant les offices mais également par les musiciens du CAEM. page

7


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page8

VIE ÉCO LA VIE DE VOS COMMERÇANTS Une nouvelle coiffeuse à Boucau Le salon JS Hair Coiffure a ouvert ses portes Impasse Le Proye à Boucau. Le salon est ouvert tous les jours sur rendez-vous au 06 11 18 09 72

Patricia Gutierrez primée pour son parcours d’apprentie Le 14 novembre 2016, la jeune Boucalaise Patricia Gutierrez a reçu l’Handi Trophée remis à la Chambre de Commerce pour son parcours en CAP Service en milieu rural. Actuellement apprentie à la polyclinique Aguilera, Patricia poursuit également sa scolarité au CFA d’Hasparren et au Nid basque d’Anglet. Félicitations à elle pour cette récompense !

VIE ASSOCIATIVE UN GUIDE DES ASSOCIATIONS EN PRÉPARATION La ville de Boucau prépare pour la rentrée 2017/2018 un guide des associations. L’ouvrage, qui sera disponible à la Mairie de Boucau, au CCAS et à la Bibliothèque regroupera toutes les informations pratiques des associations œuvrant sur la commune de Boucau. Les associations recevront au premier trimestre 2017 un questionnaire à remplir et à retourner au service Communication afin de préparer cet ouvrage. José Dos Santos, Adjoint au Maire délégué aux sports et à la vie associative, souhaite ainsi permettre aux Boucalais de disposer de toutes les informations en un seul ouvrage sur la vie associative de la commune. Les associations pourront également présenter toutes leurs activités, leur savoirfaire aux habitants de la commune. Le guide des associations vient compléter l’annuaire mis en ligne sur le site internet boucau.fr page

8

Les associations Boucalaises participent à de nombreux événements de la vie de Boucau (comme ici la foire nocturne), la mise en place de la charte de la vie associative permettra d’améliorer les relations entre les associations et la commune.

Une charte de la vie associative mise en place José DOS SANTOS, l’Adjoint au Maire délégué aux sports et à la vie associative et les membres de la Commission sports et vie associative travaillent à la mise en place d’une charte de la vie associative qui sera complétée par différentes annexes dont un règlement intérieur des salles municipales et ce, pour début 2017. L’enjeu de cette charte est double, d’une part valoriser les actions menées par les associations de la ville, et les informer clairement des possibilités offertes par la municipalité en moyens matériels et techniques. Dans les prochains mois, la charte sera amenée à évoluer, ce, afin, d’y adjoindre différents documents et de correspondre le plus possible aux réalités

des relations entre commune et associations. Toutes les informations concernant la vie associative seront ainsi recensées dans ce document unique. Les associations seront prochainement destinataires de ce document, qui sera signé par la ville et le représentant de l’association afin de mettre en place un nouveau fonctionnement dès le début de l’année 2017.


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page9

DOSSIER

Urbanisme et aménagement

L’URBANISME : quelques règles à retenir Toute nouvelle construction est soumise à autorisation (nouvelle construction, extension...) tout comme la modification de l’aspect extérieur d’un bâtiment (ravalement de façade, changement des menuiseries…). Dorénavant, un agent du service urbanisme est chargé sur le terrain de la bonne application du règlement, il est également chargé d’effectuer les contrôles de conformité. Certains travaux pourraient vous paraître exemptés d’autorisation mais nécessitent cependant une autorisation :

LES CLÔTURES Sur la commune de Boucau, les clôtures sont soumises à autorisation et afin d’améliorer l’image de notre ville, le PLU dans son article 11 précise que certaines choses sont à proscrire : ■ pas plus de 1,50 mètre de hauteur ■ les clôtures suivantes sont à éviter :

LES PISCINES Les piscines sont soumises à autorisation, ainsi qu’à la taxe d’aménagement et à la redevance d’archéologie préventive. Attention ! Les piscines constituent de l’emprise au sol et sont comptabilisées pour le calcul de coefficient de pleine terre. N’hésitez pas à contacter le service urbanisme pour plus de renseignements.

LES ABRIS DE JARDINS S’ils font plus de 5 mètres carré ils sont soumis à autorisation. Ils doivent respecter, comme toute autre construction, le règlement du Plan Local d’Urbanisme.

LE SERVICE URBANISME Le service Urbanisme de la ville de Boucau comprend trois agents chargés de recevoir et renseigner le public, d’instruire les autorisations de droit du sol.

LE COEFFICIENT DE PLEINE TERRE ET ZONAGE PLUVIAL Le coefficient de pleine terre est une des mesures du zonage pluvial. Ce zonage pluvial a pour but de limiter l’imperméabilisation des sols et lutter contre le risque d’inondation. Un fascicule d’information est disponible en mairie ou sur le site de l’Agglomération Côte Basque Adour.

Les horaires d’ouverture sont les suivants : lundi et jeudi de 9h à 12h mardi, mercredi, vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Vous pouvez contacter le service pour toutes vos demandes de renseignements concernant un projet, sur place, par téléphone au 05 59 64 48 36 et par mail à l’adresse : urbanisme@boucau.fr


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page10

DOSSIER

les démarches en urbanisme 1

AVANT LE DEPOT

Je consulte le PLU pour connaître les règles applicables à mon terrain ■ Je consulte l’Agglomération Côte basque Adour pour l’assainissement et les eaux pluviales ■ Si j’ai des questions je consulte le service urbanisme ■

2

LE DEPOT

Quand je dépose mon dossier je reçois un récépissé de dépôt avec le numéro de dossier attribué à ma demande et le délai d’instruction ■ Le dossier est envoyé par les services instructeurs aux concessionnaires des réseaux (Enedis, ACBA, SIAEP, etc.) et aux services associés (Architecte des Bâtiments de France, DREAL, etc.) ■ Ces derniers ont un mois pour répondre Attention : La consultation de certains services entraine une modification des délais d’instruction. ■

✔ Vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans votre habitat ? ✔ Vous vous interrogez sur la règlementation, le choix des matériaux ? ✔ Vous avez un projet personnel ou professionnel ?

3

L’INSTRUCTION

Pendant ces consultations le service urbanisme instruit ma demande et vérifie la présence de toutes les pièces nécessaires et sa conformité au regard des règles d’urbanisme. ■ Si mon dossier est incomplet, je reçois une demande de pièces complémentaires dans le mois qui suit le dépôt de ma demande. Les délais sont alors suspendus. J’ai 3 mois pour fournir ces pièces. ■ Au dépôt des pièces complémentaires le délai reprend du début. ■ Si je ne fournis pas les pièces demandées dans ce délai ma demande est automatiquement rejetée. ■

Pour obtenir des conseils : adressez-vous au CAUE 64 www.caue64.fr Pour obtenir des subventions pour l’habitat : www.habitatpaysbasque.com.

4

LA DELIVRANCE

Si mon dossier est complet et conforme au PLU, l’autorisation est délivrée. Elle peut être assortie de prescriptions qu’il faudra rigoureusement respecter. ■ Si mon projet n’est pas conforme l’autorisation est refusée ■ L’autorisation doit être affichée en continu pendant deux mois sur le terrain à la délivrance et pendant toute la durée du chantier. Le début de l’affichage marque le début du délai de recours des Tiers qui est de deux mois. ■ Il est conseillé d’attendre la fin de ce délai avant de commencer les travaux. ■

5

LE DEBUT DES TRAVAUX

Le titulaire de l’autorisation de construire doit remplir, au commencement des travaux, un document cerfa intitulé Déclaration d’Ouverture de Chantier. ■ Ce document doit être déposé en mairie en trois exemplaires. NB : pour les Déclarations préalables, cette formalité n’est pas nécessaire. ■

6

LA FIN DES TRAVAUX

Le titulaire de l’autorisation doit remplir un document cerfa intitulé Déclaration Attestant l’Achèvement et la Conformité des travaux. ■ Ce document doit être déposé en mairie en trois exemplaires à la fin des travaux Sur demande, après visite, le pétitionnaire peut demander la délivrance d’un certificat de conformité. NB : pendant toute la durée des travaux, un représentant de la mairie peut, après en avoir informé le pétitionnaire, procéder à une visite du chantier afin de vérifier le respect de l’autorisation délivrée. C’est ce qu’on appelle le droit de visite. ■

page

10


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page11

4 QUESTIONS À GILLES LASSABE, Adjoint au Maire délégué à l’urbanisme, à l’économie et aux Bords Adour. Boucau Synergies : quel est votre vision pour la commune de Boucau à l'échéance du PLUi ? Le projet d'aménagement et de développement durable en cours constitue une étape importante dans le processus d'élaboration du PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal). L'échéance est fixée à 2019. Il convient d'avoir plus de cohérence dans l'urbanisation, en privilégiant un urbanisme rénové, en articulation avec les transports collectifs et les modes doux. Il conviendra de faire de l'habitat un levier de cohésion sociale, en favorisant la qualité résidentielle, de tenir les objectifs de réduction de la consommation foncière et de lutter contre l'étalement urbain. L'économie foncière nous contraint à renoncer à des projets pharaoniques comme la Lébe et à privilégier le renouvellement urbain au niveau du centre-ville tel le projet Casino et Biremont . La configuration du Boucau est représentée par près de 60 % de maisons individuelles, depuis 2011 cette tendance s'accélère. Ma vision pour le Boucau est d’inverser cette tendance et de promouvoir par les bailleurs sociaux d’importantes réalisations urbaines. Il conviendra aussi de rattraper dans le cadre de la loi SRU notre déficit en logements sociaux. Ceci pour favoriser la mixité sociale et éviter des pénalités. Les zones 2AU qui représentent 60 hectares pour notre ville doivent être repensées et réduites de moitié. Nous devons favoriser l'émergence de zones agricoles et de zones naturelles. Ceci pour protéger la trame verte et l'économie durable.

Quelles sont les différents projets sur la commune de Boucau ? En centre-ville, les projets visent à un renouvellement urbain : ■ Le projet casino de l’Office 64 en cours de réalisation qui représente 56 logements dont 22 en accession sociale

Le projet de 10 logements 2 rue Georges LASSALE par Domo France ■ Le projet “Garcia” par les Pierres de l'Atlantique pour 14 logements en accession libre (ce promoteur finalise actuellement le projet les Terrasses de 9 logements). ■ Le projet Îlot Biremont 1 en cours d'étude avec l'agglomération, l'Office 64 et le COL pour 140 logements à 70 % de social ■ Le projet de logement sur l'ancien collège Barbusse également avec L'Office 64 autour de 80 logements. ■

Pour les projets en dehors du centre-ville : ■ Le projet de huit maisons et 22 logements par Domo France chemin Delaur ■ D'autres projets sont également en cours au niveau du rond-point de la rue Georges Lasalle. ■ L'ancienne gendarmerie rue Charles De Gaulle fait l’objet d’une étude sur son devenir, et d’autres autres projets sont également en cours d'étude sur Le haut Boucau.

Quelles sont les enjeux pour Boucau en termes d'urbanisme et d'aménagement ? La maîtrise du foncier et le renouvellement urbain représentent la priorité en terme d'urbanisme. Nous devons également marquer notre volonté pour atteindre 22% de logements sociaux à l’horizon 2020 tout en favorisant la mixité sociale. Nous devons éviter les pénalités de la loi SRU qui impose à la commune 25% de logements locatifs sociaux en 2025. En termes d'aménagement il convient de vitaliser le centre-ville pour pérenniser nos commerces et nos lieux de vie. Les transports en commun par le bus, par le train voire la navette fluviale en particulier au centre-ville doivent nous permettre d'éviter le “tout véhicule”. Les pistes cyclables doivent être aménagées aux nouveaux projets d'urbanisations.

Des espaces de vie et de jeux au niveau du parc Peloste et du Bois Guillou doivent être aménagés. Il convient d'aménager également un cœur de quartier pour la partie du haut Boucau "la Gargale" avec la création de la maison des associations et d'un nouvel espace de loisirs.

Quelles sont vos objectifs pour la ville à l'horizon 2020 ? Garder notre qualité de vie en regardant le fleuve et les Pyrénées. Nous devons rester un petit village face au port avec nos maisons sur les collines, avec nos murs en pierre, avec notre vue sur l’Adour et la Rhune. La réhabilitation et la rénovation d'un centre-ville à forte identité et densifié dans la mixité autour des places commerciales Sémard et Péri. La création d’un cœur de quartier “la GARGALE” autour de la maison des associations. Privilégier le transport en commun sur les axes départementaux (RD810 et 308) en développant au pourtour une urbanisation maîtrisée et de qualité pour l'image de notre ville. La construction de logements (autour de 500) et la division parcellaire des maisons existantes entraîneront pour 2020 une augmentation raisonnable de la population. La population doit rester dans une fourchette de 9000 à 10 000 habitants afin de proposer les infrastructures adéquates aux habitants. Nous devons réhabiliter notre espace culturel au niveau de l'Apollo style art déco comme un théâtre de banlieue. Et enfin, nous devons accompagner la dynamique économique sur les quais de l'Adour.

RESTRUCTURATION DE LA RUE G. LASSALLE : UNE PRIORITÉ BOUCALO-TARNOSIENNE Suite à la réalisation en 2016 d’une étude hydraulique (co financée par l’ACBA, Tarnos et Boucau), les élus des 2 villes ont décidé de poursuivre les réflexions sur les conditions d’aménagement de la rue Georges Lassalle. Lors d’une réunion de travail en date du 15 novembre entre élus et services techniques, il a été décidé de rendre prioritaire la restructuration de cet axe. Dès 2017, des travaux de première urgence, préconisés par l’étude hydraulique, vont être réalisés côté Boucau, pour permettre la récupération des eaux de pluie avec la pose de caniveaux grille en bas de plusieurs impasses.

En 2017 des études d’aménagement vont également être menées, dans le cadre d’une convention de co-maîtrise d’ouvrage, en vue de la réalisation des travaux de réfection de la chaussée, l’aménagement de trottoirs et la réhabilitation des réseaux (assainissement et eaux pluviales) par la Communauté d’Agglomération. L’ensemble de ces travaux devraient être réalisés au cours de l’année 2018.


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page12

DOSSIER AUTORISATION D'URBANISME :

Les formalités La délivrance d'une autorisation d'urbanisme permet à la commune de vérifier la conformité des travaux par rapport aux règles d'urbanisme (PLU). Selon l'importance des travaux, il faut déposer : ■ une déclaration préalable pour : les travaux modifiant l’aspect extérieur d’un bâtiment (changement menuiseries, ravalement, etc.), les travaux ayant pour objet la création de surface de plancher entre 5 et 20 m² ou entre 20 et 40 m² selon les cas. ■ un permis de construire ou un permis d’aménager : pour les constructions au-delà de 40 m² pour les travaux plus importants et pour les lotissements. Vous pouvez également demander un certificat d'urbanisme de simple information pour obtenir des informations sur le terrain faisant l'objet de travaux ou un certificat d’urbanisme opérationnel pour savoir si l’opération que vous projetez est réalisable. Dans tous les cas, le service urbanisme se tient à votre disposition pour savoir quelle formalité s’applique à votre projet.

OPÉRATION “LE CASINO” : ÇA DÉMARRE ! Alors que les travaux de démolition viennent de débuter en bordure de la rue Biremont, une quarantaine de Boucalais a répondu à l’invitation de l’Office 64 de l’Habitat pour une présentation, le 8 décembre dernier, de l‘opération immobilière “Le Casino”. e programme à caractère exclusivement social porte sur la réalisation de 34 logements locatifs sociaux et 22 en accession sociale à la propriété dont 4 pavillons. Pour la 1re fois la Ville de Boucau favorise ce type d’opération permettant à des Boucalais d’accéder à la propriété à des prix inférieurs de 20 à 25 % de ceux du marché (ex : appartement T3 de 68 m2 156 000 €). Une sécurisation de l’opération est

C

assurée par l’Office 64 en cas d’accident de la vie (divorce, chômage, invalidité…). Les conditions d’éligibilité sont fonction d’un plafond de ressources et d’acceptation de conditions à la revente pendant 10 ans pour éviter toute spéculation foncière. Pour tout renseignement sur cette opération : Office 64 de l’Habitat accession@office64.fr / tél. 05 40 07 71 64

Rue de Matignon : des travaux prévus pour 2017 Le 11 octobre dernier, Patrick Acedo, Adjoint délégué aux travaux, a présenté aux riverains, dans le cadre d’une réunion publique, le programme de travaux en vue de la restructuration de la rue Matignon, voie d’entrée de ville à ce jour en très mauvais état et non adaptée à sa fréquentation. Les travaux vont débuter dès 2017 par des enfouissements de réseaux et d’éclairage public pendant 4 à 5 mois qui se poursuivront durant 5 à 6 mois par des travaux de restructuration de la voirie. Ces travaux vont porter sur la réfection et l’élargissement de la chaussée à 6 mètres avec création d’un trottoir après busage du fossé.

page

12

Les échanges au cours de la réunion publique ont permis la prise en compte des demandes des riverains concernant la création d’un passage piéton au droit de l’accès du centre Aintzina et la

continuité du passage piéton en partie basse vers la rue Lacouture. Le coût des travaux est estimé à 1 million d’euros.


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page13

BOUCAU

DANS L’AGGLO

COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION PAYS BASQUE : PREMIERS ÉLÉMENTS

Au 1er janvier 2017, la Communauté d’Agglomération Pays Basque va voir le jour. Elle est issue de la fusion de 10 établissements publics de coopération intercommunale (dont l’ACBA) et regroupe 158 communes. Depuis plusieurs semaines, les élus communautaires boucalais (F.Gonzalez, MA Thébaud, MJ Espiaube) travaillent au sein des différentes instances de préfiguration (comité de pilotage, commissions en charge des finances, de la gouvernance, des ressources humaines, des moyens matériels et des systèmes d’information). Alors que plusieurs chantiers de réflexions ont été lancés, de nombreux points restent en suspens notamment du point de vue des compétences de cette Agglomération XXL. A ce jour, seules les instances de gouvernances sont arrêtées. Il s’agit : ■ du conseil communautaire : 233 membres titulaires + 140 suppléants (pour les communes n’ayant qu’un représentant).

Pour Boucau le nombre et les élus demeurent inchangés (F.Gonzalez, MA Thébaud, MJ Espiaube) ■ du conseil permanent : 69 membres dont 26 issus de l’ACBA ■ du conseil exécutif : 25 représentants comprenant le (la) Président(e), 15 Vice Président(e)s et 9 délégués communautaires. L’élection du Président doit intervenir, selon la loi, au plus tard le 4e vendredi du mois de janvier (la date retenue à ce jour serait le lundi 23 janvier). Enfin, le nom de cette structure intercommunale a également été arrêté, à savoir “Communauté d’Agglomération Pays Basque”, le Maire de Boucau ayant fait savoir son regret quant à l’absence de référence à l’Adour.

TRAM BUS : DÉMARRAGE DES TRAVAUX DE LA LIGNE N°1 Les Syndicat des Transports de l’Agglomération Côte Basque Adour (STACBA) a décidé de la réalisation de 2 lignes de bus à haut niveau de service totalisant à elles deux 25 km. Le service sera assuré par de nouveaux bus 100% électriques non polluants, plus confortables et sans nuisances sonores et environnementales. Le Tram bus bénéficiera en partie d’une circulation en site propre, à savoir d’une voie sécurisée et réservée et d’une priorité aux carrefours, de la même façon et dans un environnement similaire à un tramway. LES CIRCUITS La ligne n°1 partira des hauts de Bayonne (Navarre, au niveau du giratoire du Seignanx) jusqu’au centre-ville de Biarritz, en passant par le cœur historique de Bayonne, la zone des centres commerciaux et le centre-ville d’Anglet.

La ligne n°2 partira d’au-delà le centre-ville de Tarnos (Garros) jusqu’en limite de Bayonne (vers Bassussary) en passant par Boucau (secteur RD810) et le centre-ville de Bayonne. LE CALENDRIER Les travaux de la ligne n°1 ont débuté cette fin d’année avec la déviation et le renouvellement des réseaux sur le secteur de la rue Maubec. Les travaux d’aménagement de l’ensemble de cette ligne sont estimés à 3 ans avec une mise en service prévue à l’été 2019. Concernant la ligne 2 les études se poursuivront au cours de l’année 2017. Le coût du projet des 2 lignes s’élève à 130 millions d’euros.

STATION D’ÉPURATION SAINT BERNARD : UNE PRIORITÉ POUR L’AGGLOMÉRATION La capacité de la station d’épuration Saint-Bernard (STEP) qui traite les effluents de quartiers de Bayonne et Boucau (secteurs Bramarie, portion de Glize, Politzer) est arrivée à saturation, ce qui conduit à refuser toute demande nouvelle de construction augmentant la charge polluante sur ces bassins versant raccordés à cet équipement. L’Agglomération Côte Basque Adour, en charge de la compétence “assainissement” a rendu prioritaire la réhabilitation de cet ouvrage qui vise une augmentation de sa capacité de traitement (à 40 000 équivalents - habitants contre 5 000 à ce jour). Afin de mener à bien cette opération, l’Agglomération a retenu un bureau d’études pour une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage. Il sera chargé de travailler sur l’étude et la programmation des travaux, le choix des entreprises et le suivi des travaux jusqu’à la réception des équipements.

INVESTISSEMENTS 2016 : UN SOUTIEN FINANCIER DE L’ACBA La Communauté d’Agglomération Côte Basque Adour a décidé de répartir entre les 5 villes une enveloppe de 6 050 000 € provenant d’un reversement de produits de Taxes sur les surfaces commerciales (TASCOM) dûs par l’Etat depuis 2010. Pour Boucau la somme allouée par l’ACBA, dans le cadre d’un fonds de concours, s’est élevée à 600 000 € et a permis à la Ville de financer en 2016 1,2 million d’euros (HT) d’investissements répartis entre des travaux de voirie (682 114 €), de réhabilitation de bâtiments communaux (361 704 €) et d’achat de véhicules et matériels (156 182 €). Cette subvention a également permis à la Commune de ne pas recourir à l’emprunt en 2016 alors qu’un emprunt d’équilibre de 900 000 € avait été prévu lors du vote du budget.

page

13


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page14

PAROLE À L’OPPOSITION EXPRESSION DU GROUPE COMMUNISTES ET RÉPUBLICAINS

EXPRESSION DU GROUPE SOCIALISTE

MARIE JOSÉ ESPIAUBE, MARIE DUBROCA, JEAN-PIERRE CRESPO, JEAN DUBOURDIEU

Salle de l’Apollo : réduction de l’utilisation

Mutuelle pour tous Il a été évoqué à plusieurs reprises au conseil municipal, et sur proposition de Mme Francine Duplasso, la création d’une “mutuelle pour tous” sur la commune de Boucau. Le maire, Francis Gonzalez, s’est vertement opposé à ce projet, arguant du fait qu’il s’agit d’une entreprise privée. En ce qui concerne les élus communistes, si nous sommes aussi opposés à cette initiative, les raisons sont tout à fait différentes. En effet, nous considérons que notre Sécurité Sociale, aujourd’hui en grand danger, devrait subvenir à tous les problèmes liés à la santé. C’est le Conseil National de la Résistance qui intégrera à son programme l’instauration de la Sécurité Sociale, visant à assurer à tous les citoyens, des moyens d’existence et de soins, face aux aléas de la vie. La mise en place du système de protection sociale en 1945, est dirigée par le Ministre du Travail communiste Ambroise Croizat et Pierre Larroque (Directeur Général de la Sécurité Sociale). La devise de la sécurité sociale est “cotiser selon ses moyens pour être soigné selon ses besoins”. Elle est financée par les cotisations des employeurs et des salariés, et gérée paritairement par les partenaires sociaux, les syndicats des travailleurs et les organismes patronaux. Depuis de nombreuses années, la Sécurité Sociale subit de multiples attaques, diminuant ainsi les taux de remboursement des soins et des médicaments (voire non remboursés). Le ticket modérateur ou “reste à charge” payé par les usagers ne cesse d’augmenter au fil des ans. D’où l’implication grandissante et incontournable des mutuelles ou assurances privées. Or le fameux “trou de la sécu” de 10 milliards d’euros, est un mythe ; car en additionnant les exonérations de cotisations, les taxes sur l’alcool et les cigarettes, la part de TVA, la partie des assurances automobiles, les retards de paiement des employeurs, l’absence de cotisations sur le travail dissimulé, on atteint plus de 20 milliards de “recettes” et il s’avère que la Sécurité Sociale n’est plus déficitaire mais devient excédentaire ! Le remboursement à 100% est objectivement possible et les mutuelles /assurances privées n’ont plus lieu d’exister en complément du risque maladie. Cependant le budget de la Sécurité Sociale s’élevant à 500 milliards d’euros, il suscite beaucoup de convoitise. Le caractère solidaire et universel de la Sécurité Sociale, est donc régulièrement remis en cause par les thuriféraires de tous bords, comme le prouve le programme de François Fillon : “la Sécurité Sociale ne gérera que les assurés en affection de longue durée. Les autres pathologies seront prises en charge par les assurances privées”. Nous connaissons déjà la médecine à deux vitesses, y compris au sein des hôpitaux publics, et nous redoutons la troisième vitesse en privatisant la Sécurité Sociale ! Nous pensons que d’encourager l’adhésion à des mutuelles, malgré leur utilité dans le système actuel, est obsolète et oiseux. Au contraire, nous proposons de renforcer le rôle de notre Sécurité Sociale qui peut prendre en charge la totalité des dépenses de santé, grâce aux 20 milliards restants dûs… et nous n’avons pas rajouté la fraude fiscale. page

14

L’article 3.3 de la convention conclue entre la scène nationale et la ville de Boucau prévoyait depuis de nombreuses années les conditions d’occupation de la salle de spectacle Apollo. La ville de Boucau pouvait demander à la scène nationale la mise à disposition de ses équipes professionnelles, de leurs moyens matériels et humains à hauteur de 950 heures par saison. Ainsi Boucau, pouvait accueillir les spectacles et répétitions des associations boucalaises ainsi que des écoles de notre ville dans des conditions très satisfaisantes d’un point de vue technique et artistique. Or, la municipalité a concédé à la scène nationale un plafond annuel de 16 jours maxi seulement. Tout dépassement sera désormais facturé à la ville. Nous avons exprimé notre réserve face à ce recul qui réduira les temps d’utilisation des associations locales. Nous n’avons pas voté cette délibération.

Vélo : le chainon manquant La vélodyssée arrive du sud-ouest de l'Angleterre et longe l’Atlantique jusqu’à la Côte basque. De Roscoff à Hendaye, elle représente un périple en vélo de plus de 1200 km… et passe par Boucau. Tarnos et Bayonne ont terminé leurs aménagements. Reste le chainon manquant de Boucau. Le coût des travaux, réalisés par le département, représente un investissement de presque 480 000 euros. Notre commune contribuera à hauteur de 71 000 euros. Nous regrettons que les aménagements récents des places de Boucau, dans leurs traversées, n’aient pas intégré d’espaces réservés aux circulations des vélos... Un marquage au sol sera positionné… mais il ne sera pas de nature à sécuriser suffisamment les cyclistes. Encore une occasion manquée…

Silence dans les rangs Le 21 novembre dernier, une conseillère municipale de la majorité faisait part de son courrier adressé au Maire l’informant de sa démission. Au-delà de la démarche personnelle, qu’il convient de respecter, nous observons que dans les griefs reprochés au Maire, l’intéressée évoque l’instauration d’un pouvoir très resserré autour du Maire, le manque de respect et l’attitude de certains envers l’opposition et même de la majorité. Voilà autant d’éléments que nous dénonçons depuis de nombreux mois : déficit de dialogue, déficit d’échange, les propositions de l’opposition sont balayées d’un revers de main sans même être examinées… etc. Le dialogue en conseil municipal est difficile et le ton souvent agressif. Nous sommes bien loin des promesses de campagne de M. Gonzalez… sur la nouvelle gouvernance… ouverte et à l’écoute de tous...

Bonnes fêtes et meilleurs vœux Au terme de cette année 2016, nous vous souhaitons de bonnes fêtes et vous adressons nos vœux les plus sincères pour la nouvelle année qui débute. En formulant le vœu que notre chère ville de Boucau, trouve en 2017, les ressorts d’un développement plus harmonieux et plus solidaire. Groupe Socialiste : Ch. MARTIN – P. FAVRAUD 35, rue Paul Biremont - Mail : PS Boucau@aol.com


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page15

CHANGEONS BOUCAU - DIVERS DROITE - FRANCINE DUPLASSO L’année 2016 s’achève sur ce premier constat : Naissance de l’EPCI Pays Basque au 1er janvier 2017 dans la douleur avec une période d’incertitudes pour les élus, les employés et les habitants (que nous sommes) de ce “mastodonte” à 158 communes et 233 délégués dont 3 boucalais. Ce sera un sujet particulièrement sensible, une de nos préoccupations lors des mois à venir. Je regrette que le nom de cet EPCI soit aussi réducteur (seulement Pays Basque) et que le mot Adour ne soit pas joint. L’ostracisme de certains est flagrant ! 1. L’armement des policiers municipaux est acté. J’attends que leurs conditions de travail soient améliorées : le nouveau local est toujours en attente au 12 décembre à quelques jours du passage du Père-Noël. Pensera-t-il aussi à la voiture de police ? 2. Je regrette : ■ Le refus de Monsieur le Maire sur la modification des entrées des parkings de la place Sémard peu adaptées aux manœuvres des véhicules. ■ Les alentours négligés et tristes de l’Apollo, de la mairie, de l’église, de la place Péri. ■ La négligence d’entretien des caniveaux de la côte du Pastou obstrués par la végétation (heureusement, il n’y a pas eu de grosses averses cet automne). ■ La pauvre entrée de ville de la D810 (ex-N10) laissée à l’abandon 300 jours /an jusqu’au chemin du Petit Arrey . ■ Le temps qu’il faut pour avoir des abris bus : 4 trimestres après la réception de la place Semard, les verra-t-on installés ? Même chose devant le nouveau collège Barbusse… Est-ce vraiment favoriser l’usage des transports en commun ?

Le refus de monsieur le Maire à ma proposition de “Mutuelle pour Tous” sans aucune discussion au sein du conseil municipal, aucun débat entre conseillers, aucun vote. Je regrette cette position, car Bayonne et Anglet ont offert la possibilité d’avoir une mutuelle moins chère à celles et ceux qui n’ont pas de mutuelle d’entreprise. En 2017 je présenterai à nouveau ce dossier dans l’intérêt des boucalais laissés pour compte.

Par ailleurs j’ai observé avec intérêt les travaux de voirie entrepris dans plusieurs quartiers de Boucau, les réalisations futures programmées en Bas Boucau. Je déplore que l’opposition soit associée au vote seulement quand tout est ficelé. Il est dommage de ne pas travailler “ensemble” majorité et opposition. Par contre je souligne que les services techniques sont à l’écoute de mes remarques lesquelles sont accueillies avec sollicitude et amabilité par les services de la mairie ou les élus. Je vous fais part de ma satisfaction d’apprendre qu’en 2017 une étude sera réalisée pour élaborer un plan de circulation pour notre commune avec la perspective de mieux respirer, mieux circuler et retrouver de la sérénité le long des rues. L’année 2017 se rapproche. Synergie sera dans vos boîtes aux lettres fin décembre - début janvier, le moment de nous souhaiter une bonne année 2017, je l’espère constructive, que nos projets se réalisent pour le bien de l’être humain, que nous puisions être fiers de dire “nous sommes boucalais(es)”. Que notre commune prenne une image moderne, dynamique, où il fait bon vivre.

Hommage à Raoul Coutard Figure de la Nouvelle Vague, Raoul Coutard, Boucalais, s’est éteint le 8 novembre dernier. Le chef opérateur emblématique de la Nouvelle Vague habitait depuis quelques années notre commune.

R

aoul Coutard a ainsi travaillé avec les grands noms du cinéma des années 60 : Jean-Luc Godard, François Truffaut, Pierre Schoendoerffer. Il est ainsi le chef opérateur du mythique film à bout de souffle de Jean-Luc Godard. Né en 1924, il suit des études d’ingénieur chimiste et s’engage dans l’armée à 21 ans. Il y fera ses débuts de photographe, notamment lors de la guerre d’Indochine. Collaborateur des réalisateurs de la nouvelle vague, Raoul Coutard a marqué le cinéma français par son sens de l’esthétisme un peu brut, sa recherche de la lumière naturelle qui font que le noir et blanc des films de Truffaut et

Godard sont tels que nous les voyons. Raoul Coutard fut également réalisateur et scénariste, il tourna ainsi trois films

sous cette casquette : Hoa-Binh (1970), La légion saute sur Kolwezi (1980), S.A.S. à San Salvador (1982). page

15


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page16

INFOS

PRATIQUES COLLECTE DES VÉGÉTAUX Ce ramassage est organisé les 1ers (zone 1) et 2es (zone 2) jeudis de chaque mois. Quelques règles sont cependant à respecter afin que les services techniques puissent effectuer cette tâche dans les meilleures conditions possibles. Les déchets sont à déposer en quantité raisonnable Les branchages doivent être accrochés en fagot ■ Les feuilles et déchets de tonte de pelouse doivent être disposés dans des récipients non fermés et de taille correcte (une seule personne doit pouvoir le soulever) ■ Aucun morceau de plastique, papier ne doit être présent dans les déchets verts ■ Les déchets ne doivent pas être disposés dans des sacs plastiques (sacs poubelle par exemple) Attention ! Aucun ramassage ne sera effectué si ces règles ne sont pas respectées. Secteur 1 : le 1er jeudi de chaque mois : allée des acacias, allée de l’avenir, rue Jean-Baptiste Castaings, lotissement Cazaurang, rue André Dubois, chemin de la Gargale, rue Etienne Landaboure, rue Georges Lassalle, rue Lesgourgues, lotissements Montespan 1 et 2, chemin de Montestruc, rue Jean Moulin, allée du moulin d’Huréous, allée des muriers, rue Maurice Perse, allée du Petchos, allée du Petchou, allée des pins, rue des Pyrénées, lotissement des 4 vents, rue Saint Charles, rue Jean-Pierre Thimbaud, impasse Albert Thomas, CD810 (ancienne RN10), rond-point Salvador Allende, rue de Matignon, rue Pierre Lacouture, allée des pignes, allée du Belvédère, allée George Sand, allée des Esquirous, allée de l’Aygas, impasse des fougères, allée des pins, allée du vallon, allée des potiers, rue Jules Verne, rue de la petite tuilerie, avenue Jules Ferry, allée Pierre Lousse, chemin Delaur, rue Albert Mora, impasse le Proye, rue de Romatet, allée du val des prés, avenue Charles de Gaulle, chemin de la Scierie. ■ ■

Secteur 2 : le 2e jeudi de chaque mois : rue du Chanoine J. Pambrun, rue Paul Barsalère, rue Barthassot, Impasse Bataillé, Quai du Bazé, Impasse Bellevue, rue Paul Biremont, rue Raoul Bramarie, Chemin de Cambracq, chemin du canal, rue Paul Cazaurang, allée des chênes, quai de la douane, allée du petit Duboy, rue René Duvert, Impasse de l’église, place du colonel Fabien, rue Henri Garcia, rue Raymond et Marcel Glize, chemin de Grasincaou, chemin de Haoucats, quartier Honteyres, chemin de Jouandic, chemin de Laboulitte, lotissement Laclau, allée de Lahillade, rue Séverin Latappy, square du 8 mai 1945, impasse Auguste Mages, rue du 19 mars 1962, rue de Montilla, rue Albert Mora, chemin du Moulin d’Esboucq, rue du 11 novembre, lotissement Pastou, place Gabriel Péri, lotissement la Pinède, passage des pinsons, chemin du Pitarré, rue Georges Politzer, chemin du pont neuf, place de la Poste, chemin de Saboua, rue Joseph Saint André, quartier Saint Gobain, place Pierre Sémard, chemin d’Aous Taillats, allée des vignes, rue Lucie Aubrac, allée du parc Bellevue, allée Lacroix, lotissement de l’Orée du bois, allée des saules. page

16

LES SERVICES MUNICIPAUX Monsieur le Maire reçoit sur rendez-vous du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h selon vos disponibilités. Contact : Secrétariat Général Tél : 05 59 64 67 79 - Courriel : mairie@boucau.fr

MAIRIE : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Rue Lucie Aubrac Tél. 05 59 64 67 79 - Fax : 05 59 64 73 07 mairie@boucau.fr - www.ville-boucau.fr Le Service Affaires Générales (Etat civil, élections) est ouvert de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h.

BIBLIOTHÈQUE rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 85 14 Mardi, mercredi et vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h. Samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 16h bibliotheque@boucau.fr

CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h. 29 rue Joseph Saint-André Tél. 05 59 64 97 97 - Fax : 05 59 64 47 10 ccas@boucau.fr

PMI (PROTECTION MATERNELLE INFANTILE) Consultations sur RDV au 05 59 50 62 62

RAM (RELAIS ASSISTANTE MATERNELLE) Jeudi de 14h à 16h30 au 06 84 96 66 90 Siège Administratif : 05 59 59 72 72

SERVICE ENFANCE JEUNESSE (Affaires scolaires et périscolaires) rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 80 86 sportsjeunesse@boucau.fr

SERVICE CULTURE, ÉVÈNEMENTS ET VIE ASSOCIATIVE Rue Lucie AUBRAC - Tél. 05 59 64 94 58 culture@boucau.fr

SERVICES TECHNIQUES Rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 63 79 servicestechniques@boucau.fr

SERVICE URBANISME Rue Lucie Aubrac - Tél. 05 59 64 67 79 urbanisme@boucau.fr

POLICE MUNICIPALE Rue Lucie AUBRAC policemunicipale@boucau.fr Numéro unique : 06 32 53 43 10

CONCILIATEUR DE JUSTICE S’adresser au CCAS au 05 59 64 97 97

ASSISTANTS SOCIAUX BAS BOUCAU Lundi de 14h à 16h30 sans RDV Autres possibilités de RDV au 05 59 50 62 62 HAUT BOUCAU Sur RDV au 05 59 50 62 62

MISSION LOCALE Permanences les 2e et 4e lundi à partir de 13h45. Jeudi de 9h à 12h sans RDV Autres référents sur RDV au 05 59 59 82 60


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 11:17 Page17

CENTRE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE Consultations le mercredi après midi sur RDV de 14h à 16h30 au 05 59 29 07 73

INFIRMIERES De 11h30 à 12h00 au 06 87 94 79 60

ALI (AGENT LOCAL D’INSERTION) Sur RDV au 05 59 50 62 62

PLIE (PLAN LOCAL POUR L’INSERTION ET L’EMPLOI) Sur RDV le jeudi au 05 59 59 82 60

ALCOOL ASSISTANCE DE LA CROIX D’OR Sur RDV au 07 81 12 62 62 ou 05 59 44 05 12

LES AUTRES SERVICES URGENCE SÉCURITÉ GAZ

SYNDICAT D’ADDUCTION D’EAU POTABLE

Tél. 0800 47 33 33

5 Rue de la Grangette - 40220 Tarnos Tél. 05 59 20 95 05 contact@siaep-eau.fr du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30. Le samedi de 10h à 12h pour les URGENCES, contactez le 05 59 20 95 05, 24h/24 et 7j/7 www.siaep-eau.fr/

URGENCE ÉLECTRICITÉ Tél. 0810 333 064

RECENSEMENT MILITAIRE POUR LES JEUNES DE 16 ANS Tout jeune Français de naissance doit se faire recenser entre le jour de ses 16 ans et le dernier jour du 3e mois qui suit celui de son anniversaire. Il doit se rendre à la mairie de son lieu de domicile muni d’une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) et du livret de famille à jour. Une attestation de recensement lui sera remise, elle lui permettra de s’inscrire aux concours et examens et d’être inscrit sur les listes électorales dès 18 ans. Il est toujours possible de régulariser sa situation jusqu’à l’âge de 25 ans.

GESTION DES DÉCHETS L’Agglomération est en charge de la collecte des déchets. A Boucau, la collecte s’effectue : ■

Pour les ordures ménagères : le lundi, le mercredi et le vendredi à partir de 5h30.

■ Pour le tri sélectif : le ramassage est effectué le mardi à partir de 5h30. Les emballages sont à placer dans les sacs transparents qui vous sont distribués par les agents de l’Agglomération en début d’année. ■ Pour les encombrants : la collecte des déchets encombrants des ménages (vieux mobiliers, matelas, électroménagers…) est réalisée, en porte à porte, sur appel téléphonique (tél : 05 59 57 00 00), par les services de l’Agglomération. Pensez toutefois à donner priorité aux autres modes d’élimination : reprise 1 pour 1 dans le cas de l’achat d’un appareil électrique ou électronique, don aux associations, apport et tri en déchetterie.

Centre technique de l’environnement 17 avenue de l’Adour Tél (collecte) 05 59 57 00 00 Tél (tri sélectif) 05 59 44 26 14 www.trierplusfort.com

Déchetterie Saint-Frédéric Rue Corsaire-Soustra Zone Industrielle St Frédéric - Bayonne Du lundi au samedi de 8h à 12h45 et de 13h30 à 18h.

Déchetterie de Tarnos Déchetterie du pont de l’aveugle 17 avenue de l’Adour - Anglet Ouverte du lundi au samedi de 8h à 12h45 et de 13h30 à 18h Le dimanche de 9h à 12h Ouverte les jours fériés de 8h à 12h (sauf le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier).

Avenue du 1er mai - Tarnos Ouvert du lundi au samedi (sauf jours fériés) Hiver : 8h - 12h et 13h15 - 18h Eté 8h30 -12h et 13h15 -18h30

page

17


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page18

ENFANCE ET JEUNESSE

LOCAL JEUNES BOUCAU

Depuis le 9 novembre le Local Jeunes a ouvert ses portes. Animé par le service Enfance - Jeunesse de la ville et le Centre Social Dou Boucaou, il se trouve au salon d’honneur du Dojo. Tous les jeunes, à partir de 11 ans, sont accueillis chaque mercredi de 14h à 17h pour des animations, montage projet mini-séjour, journées d’activités... A compter de janvier 2017, le local ouvrira également le vendredi de 19h à 21h animé par le Centre Social pour le montage des projets Voyage. Cet Espace Jeunes reste ouvert du lundi au vendredi de 14h à 17h pendant les vacances d'hiver, de printemps et d’été en continuité des activités Pass Loisirs Jeunes. Un dossier d’inscription est à retirer au Centre Social Dou Boucaou et une cotisation de 8,10 € pour l’année est demandée pour participer au local jeunes. Les activités proposées sont en fonction de l’âge. A ce jour, deux projets ont été étudiés et validés : ■ la participation à la course des Festayres aux fêtes de Bayonne, avec l’aide d’une goélette pour un enfant boucalais handicapé, ■ une journée ski pendant les vacances d’hiver.

Tous ces projets seront autofinancés. Un stand de vente de taloas et café a, par exemple été proposé par les ados dans le cadre des animations de Noël le 10 décembre (photo ci-dessus). Contact : centre social Dou Boucaou Avenue Jules Ferry : 05 59 64 65 96 Service Sports Jeunesse Périscolaire : 05 59 64 80 86

Une classe mobile livrée à l’école Jean Abbadie La ville de Boucau a poursuivi en 2016 l’équipement en informatique de ses écoles publiques. En cette fin d’année, l’école Jean Abbadie a reçu une nouvelle classe mobile de 14 postes élèves et un poste enseignant. Cet équipement vient compléter les matériels déjà à disposition des enseignants dans l’école (un ordinateur portable par professeur, salle informatique). Egalement, deux vidéo-projecteurs interactifs seront installés pour les classes de CM1 et CM2.

ENFANCE-JEUNESSE :

un guichet unique

PERMIS B : OPÉRATION RENOUVELÉE POUR 2016/2017 Le service Enfance - Jeunesse de la ville de Boucau a reconduit pour l’année scolaire 2016/2017 la bourse au permis. Ouverte aux jeunes bacheliers de 18 à 25 ans, cette bourse au permis permet aux jeunes boucalais de bénéficier du financement de leur permis de conduire en échange de 100 heures d’accompagnement lors du temps périscolaire. Le 2 novembre dernier, les jeunes bénéficiaires pour l’année scolaire, le responsable du service Enfance Jeunesse, et le représentant de l’auto-école page

18

ont ainsi signé avec Monsieur Le Maire et Claire Ordonnes, adjointe aux affaires scolaires la convention liant les trois parties. Pour Claire Ordonnes, adjointe au Maire, ce dispositif permet aux jeunes de financer leur permis, mais également d’avoir une expérience supplémentaire qui pourra les aider dans leur future vie professionnelle.

A compter du 2 janvier 2017 l’ensemble des services municipaux en charge des affaires scolaires (inscriptions écoles, cantine, bus..), périscolaires (garderies, TAP...) sport et jeunesse vont être regroupés dans un même lieu. Avec la création de ce guichet unique, l’objectif est de faciliter les démarches des usagers. Les bureaux de ce nouveau service “Enfance - Jeunesse” se situent à la mairie dans les locaux de l’ancien service des sports - Tél : 05 59 64 80 86 Afin de simplifier les démarches des familles (inscriptions, renseignements...), la mise en place d’un portail internet “Enfance” est actuellement à l’étude en vue d’être opérationnel pour la rentrée scolaire 2017/2018.


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page19

ETAT

CIVIL

NAISSANCES SEPTEMBRE 2016 ■

Calvin POPOT TORRES

OCTOBRE 2016

NOVEMBRE 2016 ■

Abby, Sam, Léa ATROUS BUDRIA

Nelson BENGA MOULONGO LEGRAND

Nathan BENGA MOULONGO LEGRAND

Alyssia, Amandine, Olivia LUSSAC VASSALLE

Gaia LABORDE

Gabin, Fufu GUYOT

Julia CAMI-DEBAT

Naïa, Emilie L’HOTE

Philippe VEIGA-MORAIS

Pablo Baptiste HERAS MACIA

MARIAGES SEPTEMBRE ■

OCTOBRE

Vivien, Robert, Philippe MONFOUGA & Sonia INDURAIN

Tony DEFLY & Carole PINEAU

DÉCÈS SEPTEMBRE 2016

NOVEMBRE 2016

Joseph MAISONNAVE, 93 ans

Alice DUBOIS veuve CAMOU, 97 ans

Claude MIREMON veuve FRESNEDO, 71 ans

Carmen DE JESUS veuve ANTUNES PINTO, 84 ans

Paul, Antoine UNHASSOBISCAY, 75 ans

Marcel BRAUNSTEIN, 94 ans

Raymond, Jean CRAMPE, 85 ans

Joseph, Albert CHAMPAGNE, 80 ans

OCTOBRE 2016 ■

Jean, Joseph POUS, 73 ans

Raoul, Firmin, Pascal COUTARD, 92 ans

Albert, Etienne LOLOM, 84 ans

Marcel, Germain ESTRADE, 72 ans

Marie, Andrée CHAMPAGNE veuve DARAMY, 91 ans

Pierre FAYOLAS, 82 ans

Rolande, Anna BRABANT veuve FAVRO, 81 ans

Michel LE ROUX, 80 ans

Yvette, Marie, Louise LE DILY, 86 ans

n°6 n°

Décembre 2016 Edité par la Ville de Boucau 1 rue Lucie Aubrac BOUCAU

Directeur de la Publication Francis GONZALEZ Comité de rédaction F. GONZALEZ, MJ ROQUES, O. LE TAILLANDIER, L. LE LIBOUX, F. ESPINE, ESPINE. J. GONZALES. Photographies Ville de Boucau sauf mention Photographies contraire, Ville de Boucau Haritza.sauf mention contraire, Haritza.

Conception Agence HARITZA Le Forum - Bayonne Impression SUD OUEST SERVICE’S Zone Atlantisud Saint Geours de Maremne ISSN : 2430-9338 Dépôt légal : décembre 2016

Boucau page

19


BOUCAU SYNERGIES • 6 • DÉCEMBRE 2016_Mise en page 1 23/12/16 10:38 Page20

Francis GONZALEZ Maire de Boucau et le Conseil Municipal

Ont le plaisir de vous convier à la traditionnelle cérémonie des vœux

Le mercredi 11 janvier 2017 à la s alle P aul V à 19h aillan t Coutu rier

Boucau synergies 6 decembre 2016web  

Magazine de la ville de Boucau. Boucau Synergies n°6

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you