Colruyt Group Duurzaamheidspublicatie FR

Page 1

Bienvenue dans notre monde toujours plus durable


Environnement

Bien-être animal

Éco-Score

06

Bien-être animal

Des œufs respectueux des coqs

21

Emballages intelligents

08

Bien-être animal

Plus de bien-être pour les poulets

22

Biodiversité

Notre ferme marine

08

Atmosphère

Charrettes réfrigérées à glace liquide 09

Bien-être animal

La passion de nos éleveurs

22

Électricité verte chez DATS 24

09

Bien-être animal

De l’espace pour les porcs bio

23

Blé bio

10

Hydrogène vert

10

Matières premières

Réutilisation de matériaux

11

Matières premières

Kangourou devient plus durable

11

Nouvelles installations d’épuration

11

Matières premières

Énergie Agriculture Mobilité

Eau

de chair

d’eau

Société Vivre ensemble Apprendre ensemble Vivre ensemble

Santé

La Collibri Foundation

14

Apprendre au travail

16

Collaboration avec les Banques

16

Alimentaires Travailler ensemble

Pour de bonnes conditions

17

Santé

Améliorations nutritionnelles et

26

sucres de substitution Santé

Notre bouteille réutilisable

28

Santé

La Brigade des Spatules

28

Santé

Lifestyle Check

29

de travail Vivre ensemble

Entreprises de travail adapté

17

É.R. : Jo Willemyns, nv Colruyt Group Services S.A., Edingensesteenweg 196, B-1500 Halle. Tél. : +32 (0)2 363 55 45 En couverture : Kristof Planckaert, éleveur bovin, considère que le bien-être animal est d’une importance capitale. Pour en savoir plus, voir p. 23.

2

Inhoud Table des matières


L’entrepreneuriat durable… Colruyt Group est une entreprise au sein de laquelle plus de 30 000 collaborateurs travaillent chaque jour à la création durable d’une valeur ajoutée. Depuis plus de cinquante ans, l’entrepreneuriat durable demeure au cœur de toutes nos activités. Par souci économique au cours des premières années de l’entreprise, afin d’augmenter nos chances de survie. Désormais, nous allons beaucoup plus loin, car une entreprise ne se résume pas à des chiffres. Dans tout ce que nous entreprenons, nous prêtons une attention particulière à notre influence sur l’humain et sur l’environnement. Nos objectifs sont ambitieux : nous voulons être une référence en matière d’entrepreneuriat durable en Belgique. Nous travaillons dans le respect de notre planète et de ses habitants, humains et animaux. Nous voulons ainsi offrir à nos clients la possibilité de consommer de manière plus consciente. En outre, je suis convaincu qu’en prenant constamment nous-mêmes l’initiative, nous inspirons les autres à faire de même. Car ce n’est qu’ensemble que nous pouvons prendre soin de notre planète et ainsi préserver notre avenir. Afin de concrétiser nos ambitions, nous déployons de nombreuses personnes et ressources. Je suis donc fier de ce que nous avons accompli au cours des dernières années, mais suis également conscient que l’entrepreneuriat durable est une quête perpétuelle. Il nous faut encore découvrir et mettre en œuvre de nombreuses solutions. C’est pourquoi nous investissons continuellement dans des initiatives significatives, de petite et grande échelles, et faisons chaque jour tout notre possible pour faire ensemble une différence positive. Nos plus de 150 projets en matière d’entrepreneuriat durable, répartis dans tous les secteurs de l’entreprise, en sont la meilleure preuve. Découvrez-en une petite sélection dans cette publication. Je tiens à remercier tous les collaborateurs et partenaires qui contribuent à la construction d’un monde plus durable. Je remercie également nos clients pour leur soutien et leur feed-back.

Jef Colruyt CEO Colruyt Group

… afin de consommer de manière plus responsable Chez Colruyt Group, nous sommes totalement conscients que ce n’est qu’ensemble que nous pourrons faire une différence. C’est pourquoi nous encourageons tous nos partenaires de l’ensemble de la chaîne à se joindre à nous pour relever les défis en matière d’entrepreneuriat durable. Du producteur au consommateur. Vous pouvez déjà le constater dans l’offre de produits dans nos magasins. Nous privilégions les emballages réutilisables, recyclables et compostables. Une diminution des taux de sucre ajouté, de sel et de graisses de nombreux produits de nos marques propres permet d’améliorer leurs valeurs nutritionnelles. Et nous optons de plus en plus pour des partenariats avec des agriculteurs locaux. Par le biais de l’initiative « Pas à pas », nous incitons nos clients à opérer des choix durables. Les produits, les services et les initiatives portés par de grandes ambitions et ayant une influence notable sur l’environnement, la société, le bien-être animal et la santé sont représentés par des icônes reconnaissables. Il s’agit de quatre thèmes qui sont importants aux yeux de nos clients et qui nous tiennent à cœur. Nous informons et inspirons nos clients avec des preuves tangibles que les choix quotidiens peuvent également faire une différence. De cette manière, nous entendons répondre aux besoins de nos clients avec respect et serviabilité. Et les inciter à consommer de manière plus responsable, pas à pas. Parce que notre avenir est entre nos mains.

Marc Hofman COO Retail


Pas à pas vers un meilleur environnement Le respect de l’environnement est ancré dans l’ADN de Colruyt Group. Depuis toujours, nous examinons les initiatives dans lesquelles nous pourrions investir afin d’avoir une influence positive sur notre environnement. Nous sommes conscients, qu’en tant que distributeur, nous avons une influence sur l’environnement et le climat. Nous mettons donc tout en œuvre afin de diminuer notre empreinte environnementale pas à pas. Nos principes de base ? Nous réduisons ou évitons les émissions de CO2, et cherchons sans cesse des solutions présentant une empreinte environnementale minimale. Nous nous investissons dans des projets qui rendent plus durables nos systèmes de réfrigération et de chauffage, notre mobilité, et notre consommation et production d’énergie. En outre, nous utilisons les matières premières avec parcimonie au sein de la filière. Nous essayons de réduire au maximum notre empreinte hydrique pour chaque projet. Et nous tenons compte des conséquences sur la biodiversité. Car nous sommes également conscients que notre planète est unique. L’attention particulière accordée à ce pilier et à ses sept chantiers correspondants est manifeste. Elle illustre non seulement l’importance que nous attachons à un meilleur environnement, mais elle met également en lumière la confiance et la vision positive de Colruyt Group par rapport à l’avenir de notre planète.

Environnement


5


Merci Aurore. Grâce à toi et à ton équipe, nous pouvons fournir des informations fiables aux clients, afin de les aider à opérer des choix durables.

Environnement


CHANTIER tous les chantiers environnementaux

L’Éco-Score, pour des choix plus conscients L’empreinte environnementale de votre chariot « Avant d’arriver dans votre assiette, les aliments doivent être produits, transformés, emballés, transportés, réfrigérés, etc. Ces étapes requièrent chacune beaucoup d’énergie et de ressources. Il ne faut pas sous-estimer les conséquences de notre alimentation sur l’environnement. La bonne nouvelle ? Nous pouvons faire une différence en consommant de façon plus durable. Et pour vous faciliter la tâche et vous encourager dans cette démarche, nous avons lancé l’Éco-Score en mars 2021, en tant que premier distributeur belge : un outil qui présente l’impact environnemental des produits alimentaires. »

Une méthodologie complexe… « Le calcul de l’Éco-Score prend en considération l’ensemble du trajet qu’un produit alimentaire effectue : de la matière première et la production à la transformation des déchets. À chaque étape du cycle de vie, divers facteurs sont analysés, tels que la consommation d’énergie et la pollution de l’air. En outre, un produit spécifique peut récolter des points bonus ou malus en fonction, notamment, des certificats durables attribués, de l’origine des ingrédients et du potentiel de revalorisation

de l’emballage. En fonction du score final, le produit se voit attribuer une lettre et un code couleur allant de A (vert, empreinte environnementale faible) à E (rouge, empreinte élevée). »

… pour des choix plus simples ! « Nos collègues de SmartWithFood calculent l’Éco-Score de nombreux produits alimentaires de nos marques propres. Ensuite, ils l’affichent dans les apps Xtra, MyColruyt et SmartWithFood, ainsi que sur les sites web de Bio-Planet et de Colruyt. L’été dernier, nous avons également testé l’affichage sur certains emballages. Sur la mayonnaise Boni, par exemple. En un coup d’œil, l’outil vous montre quels produits sont recommandés et ceux qu’il vaut mieux éviter pour limiter votre incidence sur l’environnement. Il vous sera ainsi plus facile de comparer des produits et de faire vos courses de façon durable. L’Éco-Score est un moyen qui sert à informer et à sensibiliser les clients en première instance. Ensuite, si les clients décident d’opérer effectivement des choix plus durables lors de leurs achats, c’est encore mieux ! » Aurore Brunson - Centre de compétences Durabilité des produits (Éco-Score)

• Cette année, nous rendrons disponible l’Éco-Score de davantage de produits de marque propre et nationale sur nos outils en ligne. Nous afficherons également l’Éco-Score sur notre site web et dans l’app Collect&Go. • D’ici fin 2022, nous souhaitons afficher l’Éco-Score sur l’emballage de tous les produits alimentaires Boni. • Nous entendons nous baser sur les analyses du cycle de vie pour évaluer l’empreinte environnementale de nos produits de marque propre et pour ensuite la réduire, en collaboration avec nos fournisseurs. En savoir plus ? Rendez-vous sur eco-score.be

7


CHANTIER matières premières

Emballages intelligents « Il est important de bien emballer les produits : l’emballage protège, permet de conserver les aliments plus longtemps et fournit souvent des informations utiles. Chez Colruyt Group, nous durabilisons systématiquement notre assortiment de produits, et donc aussi les emballages. Nos ambitions ne s’arrêtent cependant pas là. En effet, nous prenons en considération tous les aspects de la durabilité : utilisation des matières premières, recyclage, pertes alimentaires, transport… » « Pour les produits frais, nous nous efforçons au maximum de prolonger leur durée de conservation. En effet, l’empreinte environnementale des pertes alimentaires est souvent bien plus importante que celle de l’emballage. Une étude de notre département R&D&I révèle par exemple que les chicons Boni restent frais deux fois plus longtemps grâce au nouvel emballage microperforé. Pour les produits qui se conservent plus longtemps, nous essayons d’atténuer l’empreinte environnementale de l’emballage en ayant recours à l’écoconception. La suppression, la réduction et la réutilisation d’emballages, l’utilisation de matériaux durables et le recours au recyclage sont autant de moyens permettant de réduire l’empreinte environnementale. »

• D’ici 2025, nous voulons que tous nos emballages ménagers soient réutilisables, recyclables, compostables ou biodégradables. • Pour 2023, nous voulons que tous les emballages de boissons se composent d’au moins 25 % de plastique recyclé (rPET). Et d’ici 2025, nous ferons passer ce chiffre à 50 %.

Nelle Thyssen – Centre de compétences Durabilité des produits (Emballages durables)

La première ferme marine en mer du Nord

CHANTIER biodiversité

« Les Belges mangent environ 30 000 tonnes de moules par an. Toutes issues de l’importation ! Pour le moment, il n’y a pas d’élevage de moules en mer du Nord belge. En effet, la culture de moules en mer du Nord n’est pas simple : le courant y est particulièrement fort. Nous relevons néanmoins le défi de concevoir une ferme marine totalement adaptée à ces conditions. L’objectif ? Proposer les premières moules belges dans nos magasins en 2023 ! » « Les résultats de notre étude environnementale étaient déjà prometteurs. Nous sommes convaincus que l’installation aura des effets positifs sur la biodiversité au sein et autour de la ferme marine. Tout d’abord, parce qu’elle peut servir d’abri et de pépinière pour les poissons et autres animaux marins, ce qui permet d’accroître leurs populations et la biodiversité. Ensuite, parce que les moules se nourrissent exclusivement de nutriments naturels de la mer et filtrent ainsi l’eau. Enfin, parce qu’elles stockent le CO₂ dans leur coquille. Les océans et les mers constituent d’ailleurs l’un des plus grands tampons de CO₂ de la planète. » « Nous faisons également des choix respectueux de l’environnement. En effet, nous utilisons autant que possible des matériaux recyclés ou produits en Belgique. Et nous avons choisi de cultiver les moules à l’aide de la technique de la palangre, aussi appelée culture suspendue. Les filières sur lesquelles les mollusques se développent flottent dans la mer. Cette approche affecte moins les fonds marins et donc la vie marine. » Jonas Goeteyn – Chef du projet ferme marine

Environnement


Charrettes surgelées à la glace liquide

CHANTIER atmosphère

« Chaque jour, nous transportons des produits surgelés vers plus de 400 magasins en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg. Comment ? Grâce à plus de 2 300 liquid ice containers pour les surgelés, comparables à nos liquid ice containers pour les produits frais. Nous avons conçu nous-mêmes ces deux types de charrettes réfrigérées qui fonctionnent à la glace liquide. » « On peut comparer la glace liquide à de la neige fondue. Il s’agit d’un mélange liquide composé d’eau et d’un additif. Pour nos charrettes de surgelés, c’est du sel. Ce mélange froid est injecté dans la paroi de la charrette. Cette charrette est alors remplie de produits pour ensuite poursuivre son chemin vers le magasin. Au retour de la charrette dans le centre de distribution, le liquide réfrigérant est récupéré pour être à nouveau réfrigéré. Aucune goutte ne se perd. » « Nos charrettes de surgelés refroidies à la glace liquide engendrent une réduction de 73 % de l’empreinte sur le changement climatique par rapport aux charrettes classiques réfrigérées à l’aide de CO2. Grâce à leur volume de chargement plus élevé, nos camions doivent effectuer moins d’allers-retours. De plus, notre glace liquide est réfrigérée à l’aide d’électricité verte. Ce qui nous permet aussi d’éviter des émissions de CO2. »

D’ici la fin 2022, toutes les charrettes de surgelés refroidies au CO2 de Colruyt Meilleurs Prix, Bio-Planet et OKay seront remplacées par des charrettes réfrigérées à la glace liquide. Ce qui contribue à notre objectif général en matière de CO2 : pour fin 2030, nous avons pour ambition de réduire de 40 % nos émissions de gaz à effet de serre par rapport à l’année de référence 2008, proportionnellement à notre chiffre d’affaires.

Peter De Bonte – Ingénieur de projet Technics & Immo

L’électricité belge 100 % verte de DATS 24

CHANTIER énergie

« Chez Colruyt Group, nous répondons partiellement, depuis des années, à nos propres besoins énergétiques avec de l’électricité verte que nous produisons nous-mêmes. Nous fournissons également de l’électricité verte à de grandes entreprises. Au printemps dernier, nous avons franchi une nouvelle étape importante : fournir du gaz naturel et de l’électricité 100 % verte aux particuliers en Wallonie et en Flandre. Quiconque souscrit un contrat d’énergie verte permet de diminuer la demande en combustibles fossiles et en énergie nucléaire. » « Les clients choisissent la provenance de leur électricité verte : les éoliennes offshore de Parkwind au large de la côte belge, l’éolienne du site de Dassenveld à Hal ou la centrale de cogénération de notre partenaire Vanheede à Quévy. Ainsi, nous rendons l’aspect “durabilité” plus tangible. Les clients paient le même prix avantageux pour chaque source. » « Afin de mettre en lumière cette nouvelle étape, DATS 24 a publié son premier livre : “Une maison débordant d’énergie”. Grâce aux conseils repris dans ce livre, vous pouvez diminuer votre consommation d’énergie à la maison. Car la diminution de votre consommation d’énergie entraîne également une diminution des émissions de Co2. » Ludo Debecker – Marketeer énergie DATS 24 9


CHANTIER mobilité

CHANTIER agriculture

Nouvelle filière pour le pain bio belge « La culture du blé panifiable, et surtout du blé panifiable biologique, est financièrement incertaine pour les agriculteurs belges. Le pain biologique 100 % belge se fait donc rare dans les rayons. Voilà pourquoi Colruyt Group a lancé en mai dernier une nouvelle filière belge de blé panifiable biologique, en collaboration avec huit partenaires : cinq agriculteurs bio, un meunier, une boulangerie et le supermarché bio Bio-Planet. Ensemble, les agriculteurs ont semé 12 hectares de blé panifiable desquels nous espérons récolter environ 55 tonnes de blé biologique cette année, bien que cela dépende des conditions météorologiques. Dès l’automne, le pain sera alors disponible chez Bio-Planet. » Saskia De Block - Chef de département Agriculture & pêche « Dans l’agriculture biologique, la rotation des cultures est extrêmement importante. La culture de céréales est essentielle pour le repos de l’agriculteur et des sols, et permet d’investir dans une culture secondaire qui favorise le stockage de carbone dans le sol, la lutte contre l’érosion et une meilleure gestion de l’azote. Je choisis consciemment des produits qui ont une valeur ajoutée, comme le blé panifiable. Mais un marché local ainsi qu’un prix correct sont des facteurs décisifs. Cet engagement de tous les partenaires dans une filière durable facilite et justifie pour moi, en tant qu’agriculteur bio, le passage aux céréales panifiables. » Guy Depraetere – Agriculteur bio (photo)

Environnement

L’hydrogène vert : le carburant durable « En marge du CNG et de nos bornes de recharge électriques, nous croyons fermement au potentiel de l’hydrogène vert en tant que carburant durable. Il s’agit d’un carburant propre et 100 % renouvelable qui n’émet que de la vapeur d’eau. Pionniers dans le domaine, nous produisons depuis plusieurs années notre propre hydrogène vert sur notre site de Dassenveld à Hal, en utilisant l’énergie produite par nos éoliennes. Depuis 2018, il est également possible pour les particuliers de faire le plein d’hydrogène dans notre station de carburant DATS 24 à Hal. Et nous entendons étendre l’offre de ce service : d’ici la fin de l’année, nous voulons proposer de l’hydrogène vert dans cinq stations de carburant DATS 24 en Belgique. » « Nous développons non seulement un réseau de stations à hydrogène publiques, mais déployons aussi 75 chariots élévateurs fonctionnant à l’hydrogène dans notre centre de distribution de Dassenveld. Et par le biais de différentes collaborations européennes, nous testons l’hydrogène vert non seulement pour les voitures des particuliers, mais aussi pour les poids lourds. Jonas Cautaerts – Directeur du département Innovation & Business Development chez DATS 24 « Grâce à notre holding énergétique Virya Energy, nous construisons, en collaboration avec Fluxys sur le site Hyoffwind, la première installation industrielle power-to-gas pour l’hydrogène vert. Sa mise en service est prévue pour 2023. La production à grande échelle réduira le prix de l’hydrogène vert. »


Une nouvelle vie pour notre matériel « Afin d’éviter les déchets, nous essayons de réutiliser ou de recycler un maximum de matériel de construction ou d’aménagement. Souvent, nous donnons une nouvelle vie au matériel. Mais il doit d’abord être nettoyé ou remis à neuf. De vieilles chaises seront par exemple poncées et vernies. Pour le réfectoire du centre de distribution de Londerzeel, nous avons fourni cet été environ 130 chaises “neuves”. L’année dernière, nous avons dépensé 202 772 euros dans la remise à neuf des rayons de nos magasins. Une sacrée somme d’argent ! Mais l’achat de nouveaux rayonnages nous aurait coûté plus du double ! Nous avons également testé l’utilisation de panneaux encliquetables dans trois magasins. Nous souhaitons en utiliser davantage à l’avenir, car ils sont parfaitement récupérables. L’environnement, mais aussi notre porte-monnaie s’en voient ravis. Nous les rentabilisons dès leur deuxième utilisation. »

CHANTIER matières premières

Jurgen Vandenneucker – Responsable menuiserie Notre groupe s’est affilié aux Green Deals « Construction circulaire » et « Achats circulaires », deux initiatives lancées notamment par les autorités flamandes pour rendre notre économie entièrement circulaire d’ici 2050 et donc réutiliser tous les déchets comme matières premières. Nous nous engageons à lancer de nouveaux projets et à participer au réseau d’apprentissage.

CHANTIER eau CHANTIER matières premières

N’appelons plus les eaux usées « usées »

Kangourou rend ses fournitures scolaires durables

« Après tout, il est tout à fait possible de les épurer pour en faire de l’eau potable ! Chez le grand consommateur d’eau Fine Food Meat, nous avons traité en 2020 pas moins de 56 % de nos eaux usées – soit plus de 109 millions de litres – ainsi que plus de 4 millions de litres d’eau de pluie. Nous construisons actuellement une nouvelle station « Le matériel scolaire de Kangourou, la marque maison de Dreamland, d’épuration des eaux, qui traitera les eaux usées de Wilgenveld, d’Elbeek et connaît un franc succès depuis des années grâce à ses motifs tendance, de Dassenveld : trois sites qui représentent un quart de la consommation sa qualité optimale et ses prix abordables. Aujourd’hui, il présente un d’eau de notre groupe. Chaque année, l’installation transformera 90 millions atout supplémentaire : la durabilité. En collaboration avec les services de litres d’eaux usées en 81 millions de litres d’eau potable. Sur le site de Durabilité des produits et Qualité, nous avons commencé à utiliser Dassenveld, l’eau de pluie est également collectée et partiellement épurée. des matériaux recyclés pour notre collection destinée aux élèves Grâce à une gestion circulaire de l’eau, notre demande en eau de ville sur de l’enseignement primaire, qui représente environ 60 % de notre ces sites sera réduite de 90 % à partir de 2022, et nous maintiendrons ainsi assortiment. » notre empreinte hydrique aussi faible que possible. » « Le tissu extérieur de ces cartables, sacs à dos, sacs de natation Geert Van Liefferinge – Ingénieur de projets Technics & Immo et plumiers est fabriqué à partir de bouteilles en plastique PET recyclées. Pendant les prochains mois, nous mettrons la D’ici 2025, nous souhaitons que 50 % de notre consommation totale production au point et rendrons petit à petit également plus d’eau provienne des eaux usées et de l’eau de pluie purifiées. Dans durables nos collections pour les élèves de maternelle et de le même temps, nous avons pour ambition d’un jour ne plus rejeter secondaire. Nous aspirons à une collection Kangourou 100 % d’eau de pluie dans les égouts. durable d’ici la campagne de la rentrée des classes de 2023. » Demi Van Kerkhoven – Acheteuse Dreamland 11


Pas àvoor Stap pas vers stap naarsociété une een betere meilleure samenleving En tant que distributeur, nous faisons partie intégrante de la société et nous tissons des liens solides avec les consommateurs, les producteurs, les riverains, les investisseurs, les organisations et les autorités. Pour tous ces différents maillons et pour la société dans son ensemble, nous entendons créer une plus-value. Notre rôle de partenaire nous amène à collaborer activement avec des organisations sur des projets visant à soutenir les personnes dans le besoin. C’est le cas en Belgique, par le biais d’entreprises de travail adapté ou de Banques Alimentaires, mais également bien au-delà de nos frontières. Les projets de filière, destinés aux petits producteurs agricoles situés dans les pays en développement, constituent un exemple concret. Par ailleurs, avec les projets de la Collibri Foundation, nous nous concentrons sur les jeunes, tant dans les régions en développement économique qu’en Belgique. Nous sommes d’ailleurs convaincus qu’investir dans les possibilités d’apprentissage et de développement profite à chacun : aux personnes qui en bénéficient, mais également à la société dans son ensemble. Enfin, selon nous, une croissance économique durable n’est envisageable que si elle est mise en place de manière socialement acceptable. En d’autres termes, avec le respect qui est dû à chacun. C’est pourquoi nous nous efforçons de créer un environnement de travail stimulant et de garantir plus de transparence, à chaque maillon de la chaîne.

Société


13


Merci Alizée. Grâce à toi, de nombreux jeunes en situation précaire peuvent se développer sur les plans professionnel et personnel.

Société


CHANTIER vivre ensemble

La Collibri Foundation mise sur la formation des jeunes Une mission en Belgique et à l’étranger

« La Collibri Foundation est la fondation d’entreprise de Colruyt Group. Sa mission est claire : donner à des jeunes en situation difficile la possibilité d’envisager un avenir meilleur grâce à la formation, l’orientation et l’échange. Nous soutenons les jeunes à travers deux programmes, l’un à l’étranger – qui représente la majorité de nos activités – et l’autre en Belgique. Afin de garantir une vision cohérente, les activités de la fondation sont liées avec le core business de Colruyt Group. Voilà pourquoi la plupart de nos projets de formation à l’étranger se manifestent dans les secteurs où Colruyt Group dispose de projets de filière. »

D’un fonds à une fondation

« Pendant une dizaine d’années, les différents projets de la Collibri Foundation ont été gérés par la Fondation Roi Baudouin. Celle-ci sélectionnait les nouveaux projets et en effectuait le suivi au niveau opérationnel. La Collibri Foundation était alors structurée sous la forme d’un “fonds d’entreprise” qui finançait les projets choisis et disposait d’un droit de regard sur ceux-ci.

En 2020, Colruyt Group a décidé de prendre en main la gestion de la fondation – alors devenue autonome – et de s’impliquer davantage. D’une part en augmentant le budget alloué à la fondation et en engageant une équipe dédiée, et d’autre part en renforçant le lien entre ses collaborateurs et la Collibri Foundation grâce à divers projets : collecte de fonds, moments d’échanges avec les jeunes, bénévolat, partage de réseau… »

17 projets de formation

« Nous gérons cinq projets en Belgique et une douzaine à l’étranger. Au Nicaragua par exemple, pays fournisseur de cacao pour Colruyt Group, nous permettons à de jeunes agriculteurs de se former à la culture du cacao : ils apprennent à utiliser des techniques innovantes, mais aussi à devenir des entrepreneurs agricoles accomplis. Depuis peu, nous soutenons l’ASBL bruxelloise Capital (qui renforce la mobilité sociale des jeunes), lancée par un ancien participant du projet Boost, un autre programme éducatif qui bénéficie également du soutien de la fondation. Un alumni qui lance un nouveau projet… Il y a de quoi être fier ! » Alizée du Bus de Warnaffe – Manager de la Collibri Foundation

• Dès 2022, nous souhaitons étendre le champ d’action de la fondation en augmentant le nombre de projets ainsi que le soutien financier alloué à chaque projet. • Nous souhaitons aussi créer un lien entre nos différentes parties prenantes : les jeunes bénéficiaires de nos projets, nos partenaires (les ONG) et les collaborateurs du groupe. • Nous avons lancé un projet pilote avec les collaborateurs dans la vente à Bruxelles afin de déterminer comment impliquer davantage les collaborateurs dans nos projets. Nous avons pour ambition d’étendre ce projet à l’ensemble de nos magasins. • Cette année, nous organisons la 5e édition de Tomorrow’s Voices, un événement de rencontres et d’échanges interculturels entre les jeunes participants de nos projets.

15


Formation en alternance : plus de possibilités grâce à l’apprentissage sur le terrain « Dans le cadre d’une formation en alternance, nous combinons un parcours d’apprentissage avec une expérience professionnelle. Ce principe n’est pas nouveau, mais là où l’accent était mis sur le travail, c’est le processus d’apprentissage qui est devenu central depuis deux ans. Chez Colruyt Group, nous proposons ce système pour les postes en boucherie, en magasin et dans les services technique et logistique. Au cours de l’année scolaire 2020-2021, 156 étudiants ont suivi cette formation de deux ans avec nous. Je forme des étudiants de l’enseignement technique et professionnel pour devenir magasiniers. La sécurité et l’hygiène sont, par exemple, très importantes dans un centre de distribution. C’est par là que nous commençons. Après huit semaines de formation pratique, les nouveaux arrivants peuvent travailler de manière autonome sur le terrain et acquérir de l’expérience supplémentaire. Ils apprennent également à réagir au feed-back donné et à gérer la pression. Enfin, nos équipes étant bilingues, les élèves acquièrent des bases dans l’autre langue du pays. » « Pour les étudiants qui en ont assez de l’école, une formation en alternance augmente leurs chances de quitter les bancs de l’école avec un diplôme en poche. Ils acquièrent également des compétences qui leur donnent un avantage sur le marché du travail. Les étudiants qui terminent la formation de deux ans sont aussi moins susceptibles de se retrouver au chômage par la suite. Cependant, l’expérience en entreprise est également bénéfique pour ceux qui aiment aller à l’école. Cela les aide à intégrer plus facilement le monde du travail. »

CHANTIER apprendre ensemble

Jeroen Willems – Chef de service centre de distribution Collect&Go

Les invendus alimentaires utilisés à bon escient

CHANTIER vivre ensemble

« Chez Colruyt Group, nous sommes fiers de la manière dont nous valorisons nos excédents alimentaires. Dans la mesure du possible, nous faisons don des produits invendus à des organisations centrales qui les distribuent aux personnes dans le besoin : Foodsavers, la Croix-Rouge et les Banques Alimentaires. La Fédération des Banques Alimentaires, par exemple, distribue les denrées alimentaires à plus de 630 organisations sociales et associations caritatives reconnues. En 2020, elles sont ainsi venues en aide à plus de 175 000 personnes dans le besoin. »

D’ici 2025, nous entendons destiner au moins 40 % de nos invendus alimentaires propres à la consommation, humaine ou animale.

« En 2020, nous avons vendu 97,33 % de nos produits frais et surgelés. Nous avons fait don de 4 504 tonnes d’invendus alimentaires à des organisations caritatives, soit plus de 9 millions de repas. Et le pourcentage d’excédents alimentaires que nous consacrons à la consommation humaine continue d’augmenter. De cette façon, nous faisons d’une pierre deux coups en évitant le gaspillage alimentaire et en aidant les personnes dans le besoin. Et depuis l’année dernière, nous distribuons également des produits non alimentaires : articles pour la Saint-Valentin ou Halloween, sous-vêtements, jouets… Les dons sont effectués directement dans les magasins, mais aussi de manière centralisée depuis les centres de distribution. Nous simplifions de la sorte au maximum le processus de collecte. » Anne Verdoolaege – Coordinatrice environnementale

Société


Nos produits à l’origine d’une société meilleure

CHANTIER travailler ensemble

« En tant qu’acteurs sur le marché international, nous accordons beaucoup d’importance à de bonnes conditions de travail, tant au sein du groupe que chez les producteurs et les fournisseurs sur l’ensemble du circuit. Dans le secteur des fruits et légumes, nous travaillons dans le cadre de la SIFAV (Sustainability Initiative Fruit and Vegetables) en collaboration avec les autres distributeurs et nos fournisseurs. En unissant nos forces, nous entendons réduire notre empreinte environnementale et garantir de meilleures conditions de travail aux cultivateurs de fruits et de légumes à l’étranger. Nous assurons également le suivi de nos fournisseurs de marques propres, notamment par le biais de certifications et d’audits sociaux sur le respect des règles en matière d’âge minimum des travailleurs, de rémunération, d’environnement de travail… En cas de besoin, nous apportons notre soutien aux partenaires commerciaux et examinons ensemble les aspects à améliorer. Et parfois, quand certains font preuve de mauvaise volonté, nous mettons fin à la collaboration. » « En 2020, nous avons contrôlé les conditions de travail auprès de 487 fournisseurs issus de pays à risques. Pour 95 % d’entre eux, les résultats étaient satisfaisants. Nous avons mis un terme à la coopération avec trois fournisseurs. Les audits portent donc leurs fruits, mais nous cherchons à nous améliorer en permanence. Par le biais de projets de filières internationales, par exemple. Jusqu’à présent, ils sont au nombre de huit, mais nous comptons en réaliser douze de plus d’ici 2025. Ces filières totalement transparentes garantissent une rémunération honnête aux agriculteurs et permettent à chaque maillon de la chaîne d’être gagnant. » Karen Janssens – Centre de compétences Durabilité des produits (Sustainable sourcing)

Une relation durable avec les entreprises de travail adapté « Il est important que chaque personne puisse exercer une fonction qui lui convienne, tant au sein qu’à l’extérieur de notre organisation. Voilà pourquoi Colruyt Group collabore depuis des années avec des entreprises de travail adapté (ETA), avec lesquelles le groupe a établi une relation durable. En collaborant avec une vingtaine d’entreprises de travail adapté, nous souhaitons contribuer à l’économie sociale et soutenir des personnes qui n’ont pas accès au marché du travail ordinaire. Pour certaines tâches, les entreprises de travail adapté sont le partenaire idéal : la composition de paniers-cadeaux, la réparation et l’étiquetage de matériel IT et bien sûr le conditionnement de produits. Ainsi, plus de 1 000 produits différents (gel douche, nourriture pour chats…) de Colruyt Meilleurs Prix sont emballés dans des entreprises de travail adapté. De cette façon, les ETA apportent une valeur ajoutée tout au long de la chaîne logistique, du fournisseur au consommateur. Lorsqu’il nous a été demandé de devenir ambassadeur des ETA cette année, nous étions ravis d’accepter et de pouvoir ainsi mettre à l’honneur notre partenariat durable avec elles. » Lobke De Jong – Coordinatrice des entreprises de travail adapté

CHANTIER vivre ensemble

17


Pas à pas vers davantage de bien-être animal Si nous pouvons profiter de bonnes choses telles que le lait, les œufs, le miel, la viande, la laine… c’est grâce aux animaux. Nous estimons qu’il est donc évident de les traiter avec respect. Voilà pourquoi, nous formulons des exigences en matière de bien-être animal. De l’eau fraîche et de la nourriture saine, pour commencer. Mais également un environnement qui leur permet de se comporter de manière naturelle. Et bien sûr, nous souhaitons les préserver des différents maux, des blessures, des maladies, de la peur et du stress. Cela va de soi, non ? Pourtant, le bien-être animal est un sujet complexe. Notamment, car il est parfois difficile de trouver l’équilibre entre le bien-être animal et l’empreinte environnementale. Un point positif pour l’un peut signifier un inconvénient pour l’autre. Pensez aux animaux qui vivent en liberté à l’extérieur : plus on leur octroie de l’espace, plus vous aurez besoin de terres. Il faut continuellement peser le pour et le contre. En collaboration avec nos éleveurs et fournisseurs, nous continuons à prendre des initiatives d’amélioration des conditions de vie des animaux tout au long de la filière de production. Il s’agit d’un processus d’apprentissage continu, dans lequel nous souhaitons encore franchir de nombreuses étapes. Afin de pouvoir lancer de nouveaux projets et améliorer ainsi le bien-être animal, nous avons d’ores et déjà acquis un savoir-faire supplémentaire.

Bien-être animal


19


Merci, Annelies. Grâce à ton dévouement, les premiers œufs issus de couvoirs qui respectent les coqs sont en magasin.

Bien-être animal


CHANTIER bien-être animal

Dans le respect des coqs Le sexage des œufs

Annelies • « Chaque année en Europe, environ 300 millions de poussins mâles de poules pondeuses sont tués juste après avoir éclos — les poussins d’un jour. Nous souhaitons éviter cette pratique. Voilà pourquoi nous avons effectué des recherches pour trouver des méthodes qui permettraient de déterminer le sexe du poussin (le sexage) quand il est encore dans l’œuf. Nous avons opté pour la technique Seleggt. Grâce à cette technique, nous pouvons distinguer les œufs mâles des femelles, après seulement neuf jours de couvaison, sans en perturber le processus. Les œufs qui contiennent de futurs coqs sont alors retirés et transformés en nourriture pour animaux. »

Affiner la technique

« Seleggt, l’entreprise qui a développé la méthode du même nom, entend affiner la technique pour pouvoir déterminer le sexe des poussins encore plus tôt. La société se charge aussi de déployer la méthode à plus grande échelle, afin que celle-ci devienne la norme dans l’ensemble du secteur de la production d’œufs. De notre côté, nous continuons à nous informer et à évaluer les différentes techniques existantes sur le marché. »

Économique et écologique

« Tout d’abord, nous nous sommes demandé pourquoi les jeunes coqs n’étaient pas élevés pour la consommation. Premièrement, ces poulets pondeurs nécessitent trois à quatre fois plus de nourriture pour grandir que les poulets

de chair. Deuxièmement, un coq de la race des poulets pondeurs présente moins de chair. L’engraissement n’est donc économiquement pas réalisable et serait très défavorable sur le plan écologique. »

Bio-Planet ouvre la voie

Lynn • « Pendant une réunion avec notre groupe de travail, Annelies a proposé des solutions pour éviter les poussins d’un jour lors de la production d’œufs. Elle a impliqué toutes les marques. J’ai proposé de lancer ce projet avec Bio-Planet. En effet, nous faisons souvent figure de pionnier au sein du groupe quand il s’agit de rendre l’assortiment plus durable. Ainsi, nous ouvrons possiblement la voie aux autres enseignes de Colruyt Group pour l’utilisation de la méthode Seleggt. Nos collègues de Spar ont déjà adopté le projet. Chez Bio-Planet, nous proposons depuis le mois de septembre 2021 le premier assortiment d’œufs belges, produits sans tuer les coqs à la sortie de l’œuf. Spar suivra dès le printemps 2022. »

Conscientisation

« Le prochain défi sera de rendre nos consommateurs conscients des avantages que présente la méthode Seleggt. Un processus qui n’est pas évident à expliquer en une phrase, car le résultat n’a pas de conséquences sur les œufs qui garnissent nos rayons. Il s’agit d’une étape supplémentaire vers davantage de bien-être animal. »

Annelies De Spiegeleer – Centre de compétences Durabilité des produits (Bien-être animal) & Lynn Verreydt – Manager de groupe de produits Bio-Planet

• Chez Bio-Planet, vous trouverez les premiers œufs Boni Selection Bio issus d’une production sans poussins d’un jour dans les rayons dès septembre 2021. Nous entendons changer l’ensemble de notre assortiment d’œufs d’ici début 2022. En étant le premier supermarché à proposer de tels œufs bio belges, nous ouvrons la voie pour les autres enseignes et assortiments. • Nos magasins Spar proposeront deux sortes d’œufs Boni Selection Bio produits selon cette méthode dès le printemps 2022.

21


CHANTIER bien-être animal

Plus de bien-être pour les poulets de chair « En outre, Colruyt et OKay franchiront un pas supplémentaire par rapport aux normes BBC en faisant naître les poussins directement dans les étables, là où ils grandiront. Ainsi, les jeunes animaux ne subissent pas le stress du transport et du déplacement. Ils peuvent immédiatement commencer à manger et à boire à leur propre rythme, ce qui a un effet positif sur leurs intestins et leur résistance. Ce procédé améliore considérablement la santé des poussins, qui courent moins de risques de contracter des infections ou d’avoir la diarrhée. Et grâce à un sol plus sec, ils ont également moins de blessures aux pattes. De plus, cette méthode n’entraîne pas de réels surcoûts : le poussin coûte plus cher, mais le poulet adulte coûte moins cher. Car grâce à un meilleur bien-être, la mortalité chute et le recours aux antibiotiques diminue de près de 50 %. »

« Cet été, nous avons fait un pas en avant pour le bien-être des poulets de chair. Colruyt Meilleurs Prix et OKay sont les premiers distributeurs belges à déployer les normes du Better Chicken Commitment (BCC) pour les poulets standards. Les poulets disposeront de 40 % d’espace supplémentaire. Il y aura également davantage de lumière naturelle dans les étables, et nous optons pour une race à croissance plus lente. Les poulets vivront donc plus longtemps, allongeant leur durée de vie à 49 voire 56 jours contre 42 jours. Les volailles bénéficieront en outre de deux mètres de perchoir et de deux substrats à picorer (graines, ballots de paille) par 1 000 individus, afin de stimuler leur comportement naturel. Grâce à ces nouveaux critères, il est plus facile pour nos clients d’opérer un choix durable, et nous espérons inspirer d’autres acteurs du secteur. »

Philippe Toussaint – Centre de compétences Durabilité des produits (Bien-être animal) •

Bien-être animal

L’adoption du Better Chicken Commitment se fera étape par étape. D’ici 2026, tous les poulets standards que vous achèterez dans les rayons boucherie et produits surgelés de Colruyt et d’OKay répondront à ces critères stricts. Entre-temps, nous donnons encore le temps aux éleveurs d’effectuer les petites et grandes adaptations. Nous avons décidé d’inclure Netsborn et la méthode similaire One2born dans notre cahier des charges pour nos éleveurs de poulets de chair. Sur la base de projets pilotes réussis, nous encouragerons davantage d’éleveurs de volaille à utiliser cette méthode.


Un fermier détendu, pour des vaches apaisées « Ma femme et moi exploitons l’élevage “De Calvarieberg” en Flandre occidentale. Nous sommes passionnés par notre travail et prenons soin de nos bêtes. Autrement, il ne faut pas exercer ce métier. Le bien-être de nos bovins commence dès leur naissance : afin de préserver un circuit fermé, et de veiller ainsi à leur santé, chaque bête naît dans notre propre ferme. » « Nous nous concentrons sur le bien-être animal avec le soutien de la coopérative “Vlaams Hoeverund”, que j’ai cofondée. La viande de nos éleveurs se retrouve dans les magasins Colruyt. Dans l’accord de collaboration entre Colruyt Group et notre coopérative, nous avons décrit les aspects concernant le bien-être animal. Ainsi, nous gardons à l’œil la santé de nos bêtes quotidiennement afin de limiter l’utilisation d’antibiotiques. Elles bénéficient également chaque jour de paille fraîche sur laquelle elles peuvent se coucher. Nous les tondons très régulièrement et elles peuvent brosser leur pelage dans l’étable grâce à une brosse à bétail automatique. Ces démarches permettent de réduire les problèmes de peau et de limiter l’utilisation de produits de traitement. Pour les bovins, cela se traduit en confort supplémentaire. Nous encourageons le bien-être animal au sein de la coopérative en organisant des achats groupés pour ce type de matériel. » « Nos bêtes restent le plus possible en prairie. Elles disposent de zones d’ombre naturelle. Leur qualité de vie augmente considérablement si elles sont souvent à l’extérieur. Et quand elles regagnent l’étable du mois de novembre à mars, nous veillons à une bonne aération. Elles sont libres de se déplacer dans la paille. Et enfin, nous entretenons des liens étroits avec nos bêtes. Car plus le fermier est détendu, plus la vache le sera également. »

CHANTIER bien-être animal

Kristof Deraedt – Éleveur bovin

De l’espace pour les porcs bio « Depuis plus de trois ans, nous travaillons avec nos partenaires belges BioVar.be et Delavi afin d’établir une filière porcine locale et biologique. L’exploitation porcine moderne BioVar.be accorde une attention particulière au bien-être et à la santé des animaux. Un modèle d’élevage que nous applaudissons ! Les porcs bénéficient d’une alimentation biologique et de suffisamment d’espace : trois à cinq fois plus que dans une exploitation classique. Ils peuvent fouiller dans la paille, circuler librement à l’extérieur… Et les porcelets passent plus de temps près de leur mère. L’entreprise applique également des mesures supplémentaires aux réglementations de l’agriculture biologique. Par exemple, les animaux bénéficient de sept fois plus de lumière naturelle que la quantité exigée par la loi. Par ailleurs, la ferme est ouverte aux visites tous les jours. Grâce à BioVar.be, nous entendons aider davantage les éleveurs de porcs à passer à l’élevage biologique ou à mettre en place des étables plus respectueuses des animaux. Nous souhaitons également aider nos clients à consommer davantage en connaissance de cause. Ils peuvent trouver la viande de porc en exclusivité chez Bio-Planet et Colruyt Meilleurs Prix depuis 2019. »

CHANTIER bien-être animal

Geert Hanssens – Responsable partenariats agricoles

23


Pas à pas vers une meilleure santé Vivre plus sainement ? Voilà un objectif pour lequel notre entreprise fournit des efforts avec plaisir. Par exemple, en rendant notre assortiment de produits de marque propre plus équilibré et en améliorant la valeur nutritionnelle des produits. Et en mettant à la disposition des clients les informations, les outils et l’inspiration nécessaires afin qu’ils puissent opérer des choix alimentaires en connaissance de cause. Car en tant que distributeur, nous sommes bien placés pour remplir ce rôle. Ainsi, le Nutri-Score indique en un coup d’œil les produits qui peuvent être consommés régulièrement et ceux dont il vaut mieux limiter la consommation. De plus, une attention particulière a été accordée à une alimentation variée et équilibrée lors de la mise au point de nos plus de 10 000 recettes à retrouver sur notre vaste base de données. La santé ne se résume pas à l’alimentation. Voilà pourquoi, en tant qu’employeur, nous investissons également dans la santé mentale et physique de nos collaborateurs. À cet effet, nous leur proposons des formations et des activités. Mais nos efforts ne s’arrêtent pas là : nous accordons aussi quotidiennement une attention particulière au bien-être. Nos collègues du Relais et nos personnes de confiance sont toujours à l’écoute de quiconque aurait besoin d’une oreille attentive ou d’un bon conseil. Lorsque nous nous efforçons de rendre nos produits plus sains ou proposons des solutions pour un mode de vie équilibré, nous le signalons grâce à l’icône « santé ». Ainsi, nous avançons pas à pas plus facilement vers une vie plus saine.


25


Merci Ivyn et Anna. Grâce à vous et à vos collègues, la composition des produits de nos marques propres est toujours plus équilibrée.

Santé


CHANTIER santé

Les valeurs nutritionnelles de nos marques maison ? Une amélioration permanente ! Des améliorations selon les besoins

Ivyn • « Depuis 2014, nous améliorons sans cesse la composition nutritionnelle de nos produits de marques propres Everyday, Boni Selection et Spar ainsi que celle de nos produits à base de viande chez Colruyt et OKay. Pour ce faire, nous collaborons avec nos fournisseurs et nos propres départements de production. Nos nutritionnistes analysent la composition et la recette, et nous comparons également nos marques avec les produits similaires disponibles sur le marché. Nos responsables qualité déterminent ensuite avec le fournisseur la meilleure façon d’atteindre les nouveaux objectifs établis. Lorsque c’est nécessaire, nous essayons ainsi de limiter la teneur en sucre, en graisses, en acides gras saturés et en sel, tout en augmentant le taux de fibres. Chaque produit est analysé, l’un après l’autre. Aujourd’hui, tous les produits de nos marques maison Boni Selection et Everyday sont passés plusieurs fois par ce processus et nous avons pu apporter de nombreuses améliorations. »

Plus équilibrés, mais toujours aussi savoureux

« Il est important que nos produits aient une composition équilibrée, mais nous voulons évidemment préserver leur goût. Ce sont justement les composants comme le sucre et le sel qui déterminent le goût, la texture et la durée de conservation

d’un produit. Le fait d’ajuster la valeur nutritionnelle sans nuire à ces caractéristiques représente toujours un défi de taille, que relèvent nos responsables qualité. En outre, nous soumettons nos produits, qu’ils soient nouveaux ou retravaillés, au regard critique du consommateur grâce à des tests de goût et d’utilisation. C’est une étape obligatoire avant qu’ils ne soient disponibles à la vente. »

Recherche constante de sucres de substitution

Anna • « Aujourd’hui, nous voulons aller plus loin pour remplacer le sucre dans nos produits. Ces deux dernières années, nous avons effectué des tests sur certaines fibres qui apportent un côté sucré. Les résultats dans le riz au lait, le pudding et les barres de céréales étaient encourageants, mais le coût est encore trop élevé. Pour l’instant, nous sommes toujours activement à la recherche de solutions innovantes et prometteuses pour remplacer le sucre. Un substitut qui aurait les mêmes propriétés, le même goût et la même structure, mais qui serait plus sain. Nous souhaitons principalement utiliser ces sucres de substitution dans les produits destinés aux enfants, comme les céréales de petit-déjeuner. Nous aiderions ainsi nos clients à consommer de manière plus équilibrée et en connaissance de cause. »

Ivyn Degeest – Centre de compétences Durabilité des produits (Santé) et Anna Gryseels – Gestionnaire de projets R&D&I

• Nous avons pour ambition de faire partie des meilleurs sur le marché dans le domaine de la composition nutritionnelle de nos produits. À cette fin, nous travaillons constamment sur la valeur nutritionnelle de nos plus de 3 500 produits de marques propres et nous l’améliorons autant que possible. • Dans les années à venir, nous continuerons à rechercher des sucres ou sucres de substitution innovants et plus sains qui préservent le goût et la texture de nos produits.

27


CHANTIER santé

CHANTIER santé

Une gourde pour un monde plus sain « L’idée est née pendant un brainstorming : et si nous offrions une gourde personnalisée à tous les collaborateurs des magasins Colruyt ? Voilà qui devrait les encourager à boire de l’eau du robinet et à contribuer ainsi à un monde plus durable ! Une excellente idée qui a rapidement été étendue à tous les collaborateurs du groupe. Aux alentours de la Journée mondiale de l’Eau (le 22 mars), tous les collaborateurs en Belgique ont reçu leur gourde. Elle est facilement transportable, convient au lave-vaisselle et se remplit facilement, chez vous, tout comme aux robinets d’eau potable sur votre lieu de travail. En offrant cette gourde à chaque collaborateur, nous souhaitons les encourager à boire davantage d’eau, tant au travail qu’à la maison. Il suffit de la remplir deux fois par jour pour arriver au litre et demi d’eau recommandé quotidiennement. De plus, quiconque utilise sa gourde contribue à la préservation de l’environnement. Car si nous l’utilisons tous quotidiennement, nous économisons ensemble au moins six millions de bouteilles en plastique PET par an. » André Giglio - Directeur Vente chez Colruyt

Apprendre à manger de façon saine et durable « Début 2020, Colruyt Meilleurs Prix et Studio 100 ont lancé “La Brigade des Spatules”, un programme culinaire éducatif animé pour et par les enfants en vue de promouvoir une alimentation saine. L’objectif ? Permettre aux enfants d’expérimenter en cuisine de manière ludique et dans un cadre décontracté, et ainsi en faire de véritables ambassadeurs des fruits et légumes, tant auprès de leurs camarades que de leurs parents. Une initiative qui nous a permis de remporter cette année le prix “Ik ben meer dan mijn kassaticket” (“Je suis plus que mon ticket de caisse”, NDLR). Ce prix récompense les initiatives qui rendent simple et attrayante l’adoption d’une alimentation saine par les jeunes. » « Mes trois collègues et moi-même travaillons en étroite collaboration afin d’imaginer toutes nos recettes. Chaque épisode se concentre sur un fruit ou un légume de saison, c’est très important. Nous tenons également compte des valeurs nutritionnelles de chaque plat. À cet effet, nous pouvons nous baser sur les conseils de nos nutritionnistes. Un livre de cuisine, un magazine, des recettes sur notre site web et sur les réseaux sociaux… Tout ça, nous l’avions déjà. Mais nous continuons de grandir : cet été, nous avons ouvert notre premier restaurant éphémère au festival Wonderweekend à Meise. Ainsi, nous espérons être une source d’inspiration pour de nombreux enfants et essayons de faciliter la tâche aux parents qui souhaitent faire manger des fruits et légumes à leurs enfants. » Laura Waals – Créatrice de contenu culinaire

Santé


CHANTIER santé

Lifestyle Check : quel est votre état de santé ? « Lifestyle Check est une initiative que nous avons développée en collaboration avec les créateurs de l’app SmartWithFood, l’outil qui permet d’opérer des choix alimentaires plus sains. Désormais, tous les collaborateurs de Colruyt Group ont accès à une check-list lifestyle en ligne. Celle-ci se compose d’une série de questions fondées sur des données scientifiques et divisées en quatre domaines liés à la santé : l’alimentation, l’exercice, le sommeil, le bien-être mental et le stress. Nous mettons à la disposition des collaborateurs qui le souhaitent un outil pour qu’ils puissent établir leur propre bilan : quel est mon état de santé et quels sont les aspects à améliorer ? » « Après avoir rempli la check-list, les participants reçoivent un rapport très détaillé contenant un score global, des scores plus précis par domaine et des conseils personnalisés. C’est très instructif, je l’ai moimême déjà remplie ! (rires) Nous renvoyons aussi tant que possible les participants vers notre offre interne d’activités

et de formations. Grâce à l’app SmartWithFood, ils pourront également bénéficier de toutes sortes de conseils nutritionnels. » « Nous sommes impatients de découvrir les réactions et le nombre de participants. La santé des collaborateurs au sein de notre groupe est pour nous d’une importance capitale. Nous espérons également obtenir des données instructives à partir de ces résultats anonymes. Si nous remarquons par exemple qu’il existe encore une marge de progression au niveau des habitudes alimentaires saines, nous pourrons mieux adapter notre offre de formations internes. » Johan Lowette – Responsable Health & Safety

29


17 ODD sur lesquels rendre compte

3 moteurs pour nous organiser Produit

Infrastructure

Plus de 150 projets

12 chantiers pour faire la différence

30

té ob

ili

e M

er gi

u

Én

Ea

Tr av Sa ai lle nt é re Ap ns pr em en dr bl e e en se Vi m vr bl e e en s Bi em en bl -ê e tr e an im Bi al od iv er si té Ag M r ic at ul iè tu re re s pr em iè re At s m os ph èr e

Homme


Notre ambition être une référence en matière d’entrepreneuriat durable et une source d’inspiration pour une consommation responsable

Client 4 thèmes pour consommer en connaissance de cause

code QR Scannez ce r tre vision su no z et découvre o. dé vi é en la durabilit

L’entrepreneuriat durable demeure le fil conducteur dans tout ce que nous entreprenons. « Créer une valeur ajoutée durable » est même au cœur de notre mission. Notre politique en matière de durabilité s’appuie sur trois moteurs : le produit, l’infrastructure et l’humain. Pour chacun de ces piliers, nous formulons des objectifs clairs, répartis en 12 chantiers. Nous réalisons ces ambitions et objectifs à travers plus de 150 projets concrets : des activités avec lesquelles nous faisons chaque jour une différence. Nos efforts pour créer un monde plus durable correspondent également parfaitement aux 17 objectifs de développement durable des Nations Unies. Ils décrivent les défis auxquels le monde est confronté et constituent pour nous de véritables leviers et pierres de touche. Et nous aimons associer nos clients à nos initiatives et à nos efforts. Pour ce faire, nous utilisons les icônes « Pas à pas », qui les inspirent et les aident à consommer de manière plus responsable. Vous l’aurez remarqué, l’entrepreneuriat durable est une question complexe. Dans cette publication, nous rendons nos efforts plus concrets par le biais d’une sélection de petits et grands projets de Colruyt Group en matière de durabilité. La vidéo qui se cache derrière ce code QR démontre la façon dont l’entrepreneuriat durable est ancré dans notre organisation. Bon visionnage et bonne lecture !

31


Merci,

de nous aider à construire un monde plus durable ! Ce livret ne présente qu’une sélection parmi nos plus de 150 projets en matière de durabilité qui nous animent tous les jours. Nous sommes plutôt fiers de ce que nous avons accompli ensemble au cours des années écoulées. Cependant, nous sommes conscients que le chapitre « durabilité » est loin d’être terminé. Voilà pourquoi nous souhaitons continuer à nous engager pour faire une réelle différence.

Découvrez d’autres récits sur la durabilité sur colruytgroup.com