Page 1

ACTUS FORMATION JOBS&STAGES CULTURE SOIRÉES KDOS MAI 2012

n°81

Clément Prudhomme, 21 ans,

Etudiant en 3ème année à L’ISCOM

LES ETUDIANTS ET LEUR HANDICAP Très souvent souvent oubliés, oubliés, ils ils sont sont pourtant pourtant àà côté côté de de nous, nous, au au quotidien. quotidien. Très Se mettre mettre àà leur leur place place nous nous permettrait permettrait peut peut être être de de comprendre comprendre ces ces situations situations difficiles. difficiles. Se Être handicapé handicapé et et étudiant étudiant n’étant n’étant pas pas incompatible, incompatible, AA Venir Venir Lyon Lyon fait fait un un état état des des lieux lieux et et des des propositions propositions Être concrètes pour pour améliorer améliorer leur leur vie vie de de tous tous les les jours. jours.. concrètes Page 6-11 6-11 Page

Crédit photo : DR

JOBS et STAGES PLACES DE CONCERTS


Clément Prudhomme, 21ans Étudiant à l’ISCOM MUSICIEN DANS LE GROUPE WHTITEBAT

Clément Pruhomme, Étudiant à l’ISCOM en 3ème année, musicien dans le groupe, WHITEBAT

Après une couverture de mars 100 % rugby, nous voici avec la réincarnation de Phil Collins; on peut déjà imaginer une future Une avec un champion de bodybuilding. Alors, tu es batteur et étudiant en même temps ? Oui, je suis actuellement étudiant en 3ème année à l’ISCOM Lyon en formation marketing / publicité et j’espère devenir Directeur Artistique en agence de communication. A côté de ça je suis le batteur du power trio Rock / Hard Rock appelé WhiteBat depuis maintenant bientôt 7 ans. On est fortement influencés par les 70’s avec toutes ses grandes stars qui ont vraiment marqué l’histoire du Rock par leur virtuosité et inventivité ; mais aussi par des groupes plus actuels et bien sûr on crée notre propre zik ! On se produit un peu partout (Grenoble, Lyon, Genève, Nice, Clermont Ferrand...) et on retourne enregistrer en studio pendant les vacances de Pâques, donc n’hésitez à faire un tour sur les réseaux sociaux pour écouter nos morceaux et suivre nos dates de concerts ! Comment réussis-tu à gérer tes heures de cours ; tes répétitions, concerts, enregistrements et en même temps satisfaire tes groupies ? Je me suis laissé dire que tu t’occupes aussi de la com’ de Whitebat, travailler dans la production / management de groupe ne serait pas un compromis idéal pour ton futur ? J’arrive bien à gérer le tout, même si de temps en temps ce n’est pas évident. Je ne me prends pas la tête, j’ai beaucoup de plaisir dans les deux domaines donc jamais je ne m’en plaindrais, c’est tout l’inverse... Pour les groupies tout baigne aussi (rire). C’est vrai que je m’occupe de la com’ du groupe et c’est un sacré boulot ! J’ai déjà effectivement pensé à bosser avec des groupes pour faire avancer leur image, peut être pas directement en tant que manager par contre… Évidemment je peux changer d’optique avec le temps ! Quels sont tes projets pour l’avenir ? Un double cd et une tournée mondiale en jet privé avec un concert à Central Park ? C’est ma dernière question, alors je te laisse le riff de fin. Malheureusement ce n’est pas encore d’actualité ! Pour le moment, on va enregistrer de nouveaux morceaux en studio et continuer de jouer dans des festivals pour le plaisir, faire connaître le groupe et partager notre son ! Je remercie tous ceux qui nous soutiennent ! Keep on Rockin’

Sommaire News

- 4/5

Dossier Handicap - 6/11 Préparer ses vacances - 12/15

Jobs & Stages - 16

Partir

Just for Fun Détente - 28

Dublin - 18/19

Bons Plans -

20/21

Kulture

Agenda

ITW - 22/23

Concert - 29 La night - 30

les 4

Kdos

incontournables - 26/27

- 30

24/25


Études on-line

BRÈVES

LA GEM

LE DIVORCE Ce sont des chiffres assez inquiétants qui ressortent de l'étude NutriNet Santé publiée par EMEVIA, le réseau national des mutuelles étudiantes de proximité. Ayant lancé une vaste observation sur les habitudes alimentaires des étudiants français, les conclusions sont sans appel :

− 44 % des étudiants sautent fréquemment le petit déjeuner en semaine (34 % le week-end). Pas de chance : c'est sans doute le repas le plus important avant une journée où, dès le matin, les facultés mentales sont mises à rude épreuve (du moins en principe...) − 95 % des étudians reconnaissent grignoter entre les repas Des chiffres peu reluisants qui appellent à une bien triste conclusion : les étudiants se nourrissent nettement plus mal que le reste de la population française.

Toujours à la pointe en matière technologique, l'école de commerce GEM de Grenoble va mettre en place dès la

rentrée 2012 un accès à un programme de MBA entièrement en ligne. Alors qu'une formation de ce type dure en général deux

Même si cette formation n'est en principe prévue que pour des professionnels justifiant trois ans d'expérience (et coûte la bagatelle de 21 000 euros), elle pourrait servir de test vers une lente dématérialisation des études, y compris pour les formations initiales. Une manière pour la GEM de conquérir le monde via les réseaux ! Quoi de plus normale pour une formation qui s'est toujours positionnée en pionnière sur les nouvelles technologies.

Logement étudiant

SIMPLIFIEZ-VOUS LA VIE AVEC LOKAVIZ Après la complexité de trouver une formation universitaire qui vous convient, succède la difficulté à trouver un logement, et surtout à dénicher des offres qui correspondent vraiment à vos besoins. C'est pour simplifier cette recherche anxiogène que le Crous a eu la bonne idée de lancer le site Lokaviz. Le principe est simple : à cette adresse, vous pourrez retrouver l'intégralité des logements que propose le Crous aux étudiants. Et quand on dit l'ensemble, il s'agit non seulement des 163 000 places qu'il gère

DR

• 14 %, c'est la part des étudiants qui ne mangent ni de fruits ni de légumes chaque jour

ans, les étudiants de ce cursus, dont l'intégralité des cours est en anglais, ne nécessitera que cinq semaines de présence dans les locaux de l'école ; l'intégralité du reste sera dispensé via le web.

C : Chabert

• seuls 16 % des étudiants suivent, volontairement ou non, les recommandations du programme national Nutrition Santé, à savoir les fameux « 5 fruits et légumes par jour » et « ne pas manger trop salé, trop sucré ou trop gras. »

SE LANCE DANS L'AVENTURE

directement et distribue aux bénéficiaires qui peuvent y avoir droit, mais aussi les 60 000 logements du parc privé que des propriétaires proposent et font référencer par le Crous. Donc, plutôt que de vous éparpiller sur les

nombreux sites offrant des locations, vous pouvez en deux clics trouver votre bonheur pour des appartements qui n'attendent que des étudiants pour les occuper. www.lokaviz.fr


Examen

Ressources Humaines

COUP D'ENVOI DU BAC... EN INDE !

UN PARTENARIAT ENTRE IGS ET IEP À LA RENTRÉE 2012

DR

Avis aux étudiants qui se destinent aux ressources humaines. Le bac français édition 2012 a déjà commencé ! Non, rassurez-vous, vous n'avez pas raté la date fatidique du 18 juin, marquant le coup d'envoi de la session 2012 avec la fameuse épreuve de philo. Mais les épreuves du baccalauréat débutent toujours avec un peu d'avance au lycée français de Pondichéry, en Inde, ou une petite cinquantaine d'élèves a eu l'honneur d'ouvrir le bal du 16 au 19 avril 2012. Inutile cependant de placer trop d'espoirs dans la récupération des sujets : la probabilité d'avoir les même épreuves en métropole est proche du néant, mais ce peut être un excellent entraînement pour juger du niveau d'exigence qui attend les candidats pour cette cuvée 2012.

Dès la rentrée 2012, le prestigieux Institut d'études politiques de Lyon et l'Institut de gestion sociale (IGS) de Lyon démarrent un partenariat débouchant sur un double diplôme qui devrait faire son petit effet sur le marché du travail. Concrètement, les étudiants en master de l'école de ressources humaines lyonnaise auront la possibilité de suivre six modules de cours à

l'IEP (à faire valider sur les deux années du diplôme de master à l'IGS) et décrocheront un « Certificat d'études politiques internationales. » labellisé Sciences Po. En retour les étudiants de l'IEP qui souhaitent se spécialiser dans les ressources humaines pourront, eux, suivre deux modules de l'IGS en 4e année, et y effectuer l'intégralité de leur cinquième année. Il auront alors le double diplôme IEP Lyon/IGS Lyon.


HANDICAPÉ, & ALORS ?

dr

HANDICAPÉ OU VALIDE, LES ÉTUDES SONT UN DROIT POUR TOUS. C’EST CE MESSAGE FORT QUI A ÉTÉ AFFIRMÉ PAR LA LOI DU 11 FÉVRIER 2005 QUI OBLIGE CHAQUE ÉTABLISSEMENT D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR À METTRE EN PLACE LES INFRASTRUCTURES NÉCESSAIRES À L’ACCUEIL DE TOUS LES ÉTUDIANTS.


ZOOM SUR LE PROJET COACH Belle synergie entre le monde associatif, représenté par l’Afij (Association pour faciliter l’insertion professionnelle des jeunes diplômés), et le monde de l’entreprise avec April (société d’assurances) : le projet « Coach ». Le principe est simple et efficace : mettre en contact un jeune prometteur (sélectionné par l’Afij), mais atteint d’un handicap, avec une marraine ou un parrain (choisi par April) issu du monde de l’entreprise. Le but : lever les tabous, amorcer une vraie réflexion sur le handicap en entreprise, et surtout permettre à des jeunes de réaliser que handicap et insertion professionnelle ne sont pas deux notions incompatibles. La démarche qui a déjà accompagné huit jeunes cherche à se développer. Si vous êtes intéressés, vous pouvez contacter Marion Jouanneau à l’adresse suivante : jouanneau@afij.org

MARION JOUANNEAU, chargé de mission handicap pour l’Afij

DELPHINE GALLAY, responsable mission handicap chez April

AVL : quels sont les principaux obstacles que rencontrent les jeunes diplômés handicapés sur le marché de l’emploi ? MJ : beaucoup ne sont pas au courant des aides dont ils peuvent bénéficier. Ils ne savent pas toujours non plus parler de leur handicap à leur employeur, ce qu’ils doivent dire, ce que le recruteur est en droit de leur demander* ou non. AVL : diriez-vous que les jeunes handicapés « s’autocensurent » pour l’accès à l’emploi ? MJ : Oui, il y’a souvent cette idée que « l’entreprise ne s’adaptera jamais à moi » qui est fausse. Les entreprises doivent souvent composer avec les handicaps, d’autant que certains arrivent au cours de la vie suite à des accidents ou à l’âge. Note rôle est donc de lutter contre les idées reçues par les jeunes eux-mêmes. AVL : quels les principaux obstacles auxquels se heurte votre action ? MJ : il existe de très nombreux types de handicaps, à de nombreux degrés. Malheureusement, certains de ces handicaps sont tellement lourd, qu’une intégration professionnelle est souvent très difficile. * Légalement, un employeur peut se faire préciser les contraintes d’un handicap, et les aménagements à pourvoir. Il n’y a par contre aucune obligation à préciser l’origine du handicap ou sa nature médicale.

AVL : les entreprises françaises ont-elles fait des efforts pour le recrutement de personnes handicapées ? DG : l’obligation légale de recruter 6 % de personnes avec un handicap reconnu a mis tous les employeurs face à une contrainte inévitable, c’est certain. Mais je pense que les mentalités, surtout dans les grandes entreprises, sont sincèrement en train d’évoluer. AVL : quelles sont les idées reçues qui rendent certaines entreprises si rétives à embaucher un handicapé ? DG : beaucoup d’employeurs, quand on leur dit « handicapé » pensent « fauteuil » ou « handicap mental ». Or le handicap, souvent, ça ne se voit pas. D’où une certaine incompréhension sur certaines pathologies, et je pense notamment au handicap psychique, souvent inconnu des recruteurs. AVL : le fait que seule l’obligation légale apporte des résultats immédiats, n’est-ce pas un constat d’échec sur la capacité des entreprises à abandonner les idées reçues ? DG : ce n’est pas un problème d’entreprise, c’est un problème de culture, qu’il n’y a pas dans d’autres pays, je pense notamment au nord de l’Europe. Mais les choses vont évoluer dans le bon sens, car handicap ou non, les entreprises ont toutes le même objectif : recruter des personnes compétentes.


ACCÈS TROP PRIVÉ ! Un symbole marquant qui pousse toutes les nouvelles formations à faire des locaux accessibles, et plus compliqué, à rénover le parc des bâtiments des universités plus anciennes. Une gageure quand on sait que la plupart ont été construites dans les années 60 et 70, une période où massification rapide des études ne rimait pas forcément avec « accessibilité pour tous ». Des dispositions pédagogiques se sont également multipliées pour rapprocher petit à petit le confort d’études d’une personne handicapée avec celui d’un autre étudiant. Tutorat, aide extérieure à la prise de note et conditions d’examens aménagées sont maintenant devenus la norme. Des Commis-

sion des droits et de l’autonomie des personnes handicapés (CDAPH), créées en 2005, renseignent les étudiants handicapés sur l’ensemble de leur droit. Elles sont relayées dans chaque université par un responsable de l’accueil des étudiants handicapés pour que, partout sur le territoire, les personnes concernées puissent se tourner vers un interlocuteur unique. Le handicap est aussi pris en charge financièrement. Outre les prestations extra universitaires offertes aux personnes souffrant d’un tel problème, le CROUS prend également en compte le handicap dans le calcul de ses allocations, en abaissant le seuil de ressources donnant droit à une bourse. Une manière de soutenir efficacement une population étudiante qui a, en général, assez peu de possibilités d’occuper un job pour financer ses études. Toutes ces évolutions pourtant ne suffisent pas à assurer une égalité d’accès aux études pur tous les handicapés qui le souhaiteraient. 80 % des personnes souffrant d’un handicap n’ont pas aujourd’hui de diplôme de l’enseignement supérieur, soit car elles n’y ont pas eu accès, soit car elles n’ont pu y achever avec succès leur cursus. La faute à l’université ? Pas uniquement, les formations supérieures ayant fait beaucoup d’efforts. Mais le secondaire, moins sensibilisé au handicap, peine à assurer l’égalité des chances. Et parce que la vie d’un étudiant handicapé, ce n’est pas que sur les campus, les villes ont encore énormément de progrès à faire côté aménagement. Entre transports en commun mal adapté, et infrastructures culturelles parfois inaccessibles, la galère des étudiants handicapés commence souvent à la sortie de l’amphi.

CE QU’IL FAUDRAIT FAIRE ! Malgré les grands progrès réalisés depuis dix ans, la situation des handicapés en France évolue encore assez lentement dans plusieurs domaines, soit parce que le chantier initial était immense, soit par méconnaissance des réalités et des besoins des personnes concernées. Etat des lieux des points de résistance permettant l’accès à tous aux études. 1) L’ACCÈS AUX ÉTUDES : verre à moitié vide ou à moitié plein ? Tout dépend si vous êtes d’un naturel optimiste ou non. Des efforts ont été faits pour que les handicapés aussi puissent accéder à la généralisation des études supérieurs, et en vingt ans, les résultats sont là. Alors qu’au milieu des années 90, il y avait à peine 2 200 étudiants handicapés sur les campus français, il sont à la rentrée 2011-2012 plus de 11 000 à avoir pu s’inscrire dans une formation supérieure. Une bonne nouvelle donc, et des progrès à saluer. Mais ces bons résultats ne peuvent occulter un autre chiffre, moins réjouissant : environ 80 % des personnes souffrant d’un handicap n’arriveront jamais à obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur, faute d’accès ou de réussite. Un chiffre bien supérieur aux personnes valides, amenant une conclusion limpide : les handicapés n’ont pas les mêmes chances de réussite que les autres.


2) LE PERSONNEL AUXILIAIRE : prendre en charge un étudiant handicapé, ce n’est pas seulement rendre tous les bâtiments d’un campus accessibles ! De nombreux handicaps nécessitent en effet qu’une tierce personne prennent des notes, voire, dans le cas d’une personne souffrant de surdité, ce n’est ni plus ni moins qu’un traducteur de langue des signes qu’il faut mobiliser ! Une assistance qui a un coût financier non négligeable, et qui manque également de personnels qualifiés. Fréquemment, les universités lyonnaises sont à la recherche d’étudiants acceptant d’être des preneurs de notes, rémunérés, pour des personnes handicapées. Une tâche pas toujours évidente, nécessitant une grande disponibilité. 3) LA PRISE EN CHARGE DU HANDICAP PSYCHIQUE : les grands incompris, et souvent les grands oubliés des handicaps. Peu visibles, ils ne sont pas perçus comme des handicaps nécessitant une aide. Et pourtant : dyslexie ou troubles bipolaires, en plus d’être fréquents, empêchent à ceux qui les subissent de suivre une scolarité normale. Méconnus, et nécessitant une aide spécifique, ils trouvent encore assez peu d’aides dans les programmes de rénovation des campus français, qui ont trop considéré que le handicap était d’abord « moteur. » Une situation qui s’améliorera à terme, mais qui a pour l’instant pris un sérieux retard.

ET LES VILLES DANS TOUT ÇA ? On ne le répétera jamais assez : pour rendre les études accessibles aux handicapés, il ne suffit pas de s’occuper seulement des campus, il faut aussi tenir compte de la ville ! La France, contrairement aux pays anglo-saxons, n’a pas de tradition de campus complètement coupé du reste de l’agglomération et vivant en autarcie. Et si la quasi-totalité des universités françaises se sont mises au niveau côté accueil des handicapés, les municipalités, elles, sont loin d’être sur un pied d’égalité. L’association Handimobility pour récompenser les bons élèves, et pointer du doigt les paresseux, n’y va pas par quatre chemins : elle publie chaque année un classement de toutes les préfectures françaises de métropole en fonction de leur accessibilité aux handicapés. Trois critères dans ce choix : le cadre de vie, les modalités d’accès des équipements municipaux, et le volontarisme affiché (ou non) de la ville pour améliorer l’accès aux handicapés. L’année dernière, nous avions souligné les excellents résultats des principales de villes de la région Rhône-Alpes* : Lyon était 3e et Grenoble 4e sur les 96 préfectures de France métropolitaine. Qu’en est-il un an plus tard** ? Première grosse déception : la chute de la ville de Lyon qui dégringole à la 34e place ! Grosse désillusion, et jugement sans appel de Handimobility : la capitale des Gaules n’a plus que des résultats honorables à ce qui était excellent auparavant.

La faute à un ralentissement de l’adaptation massive des équipements et du volontarisme affiché des années précédentes. Grenoble, par contre, continue de grimper et occupe maintenant la 2e place (derrière Nantes.) Une belle récompense pour une ville toujours à la pointe dans le domaine, et qui récolte la note maximale concernant le volontarisme de l’équipe municipale en place. La capitale des Alpes est donc probablement depuis plus de vingt ans la ville la plus stable et progressiste en termes d’accès à tous types de handicaps. Le reste des préfectures de la région Rhône-Alpes font plutôt partie des bons élèves. Saint-Etienne (23e) se paie le luxe de dépasser Lyon. Chambéry (36e) et Annecy (37e) font encore partie des résultats satisfaisants. Bourg-en-Bresse (51e) et Valence (68e) accusent un certain retard, et le petit poucet, Privas (qui n’est pas un pôle universitaire), est lui loin, très loin derrière (91e).

* Nous avions pour celà utilisé le baromètre 2010 de l’association Handimobility ** Basé sur le classement 2011


L’ÉTÉ


SERA BOULOT ! Le problème du job d’été, c’est que, souvent, ce n’est pas très enrichissant (en général modérément pour le porte-monnaie, et pas du tout pour l’épanouissement intellectuel.) Le problème des vacances, c’est que celà manque parfois un peu d’implication, et que certains se sentent coupables de leur inactivité. Les plus exigeants demanderont donc de pouvoir concilier les deux : être à la fois dans une ambiance de vraies vacances (donc pas de pression professionnelle) tout en ayant une activité (donc en faisant autre chose que buller.) - les chantiers de jeunes bénévoles : pour une somme modique (une centaine d’euros en général, parfois moins), vous vous retrouvez avec une dizaine de jeunes pendant un mois sur un chantier, le plus souvent de restauration d’une construction. Même s’il vaut mieux être un peu dégourdi, il n’est pas nécessaire de maîtriser le génie civil, loin de là même, le chantier étant en général encadré par des professionnels. Il s’agit surtout d’un moment d’échanges avec des personnes venant des quatre coins du monde, même s’il faut quand même se lever tôt le matin, et qu’on a un peu mal au dos le soir. Si l’idée vous séduit, jetez un coup d’œil sur les sites des principaux organisateurs de ces chantiers :

- WWW.SOLIDARITESJEUNESSE.ORG - WWW.UNAREC.ORG - WWW.VOLONTARIAT.ORG - WWW.REMPART.COM - WWW.APARE-GEC.ORG - le wwoofing : derrière cet acronyme barbare, comprenez « willing worker on organic farm » ou en bon français quelque chose comme « travailleur bénévole dans une ferme biologique.» L’idée : une exploitation d’agriculture biologique (à la campagne donc en principe) vous accueille, vous héberge et vous nourrit sans que vous ayez à débourser un centime. En échange vous participez aux travaux basiques de la ferme. Au-delà de cet échange formel, faire du wwoofing, c’est aussi essayer de s’initier aux principes de l’agriculture biologique que ces professionnels voudront vous transmettre. Pour plus de renseignements : www.wwoof.fr

- à l’abordage : une idée que les étudiants méconnaissent parfois : la possibilité d’effectuer un job d’été à bord d’un bateau de croisière ! Ces jobs sont en effet fréquemment ouverts aux étudiants pour des périodes saisonnières à condition d’avoir quelques qualités pouvant intéresser une compagnie : niveau d’anglais avancé, expérience dans le tourisme, présentation irréprochable et esprit d’équipe seront nécessaires pour rejoindre le métier. Sachez par contre que même si vous allez voir du pays, vous n’aurez pas toujours le temps d’en profiter, le job étant prenant, mais au moins vous serez payé (entre 1200 et 1700 euros selon les postes et les compagnies.)


JOB D’ÉTÉ L’été n’est pas encore là, mais pour vous c’est déjà prévu : il ne sera pas uniquement synonyme de vacances. Et oui, car que vous soyez fauché comme les blés, ou que souhaitiez, pour réaliser un projet personnel ou vous amuser un peu, vous devez gagner de l’argent, vous n’avez pas d’autre choix. Il va donc falloir travailler.

Comment postuler : le marché des jobs d’été est particulier, puisqu’il regroupe sur une courte période des centaines de milliers de demandeurs d’emploi, qui ont à peu près tous le même profil. Autrement dit, il va falloir vous démarquer, mais sans en rajouter : les postes proposés étant peu qualifiés et alimentaires, et celà de manière totalement assumée, inutile d’avoir une attitude de surdiplômé. Par définition, on ne vous demandera pas une formation particulière, ou des compétences précises. L’employeur sait pourquoi vous êtes là : pour rentabiliser financièrement votre été. Une bonne présentation (surtout dans la restauration), une motivation sérieuse, et une attitude « dégourdie » décideront rapidement un employeur, plus que tout le reste. Plus que dans le marché du travail « régulier », les jobs d’été s’appuient vraiment sur votre personnalité apparente. Mieux vaut avoir un bon sens du contact qu’une mention à son bac pour vendre des glaces sur la plage.

Si certains d’entre vous connaissent déjà les ficelles et ont leurs habitudes, pour d’autres trouver un travail estival (souvent le premier emploi dans une vie) c’est un peu un saut dans l’inconnu. Voici quelques pistes Comment pour vous mettre les idées au clair. ne pas se faire avoir : quelques règles de droit et de bon sens dont votre âge et la nature L e du métier ne vous exonèrent ni secteur : les vous ni votre employeur. Un job trois piliers des d’été est un vrai emploi : donc contrat embauches estide travail obligatoire. Salaire au minimum égal vales sont les mêmes au SMIC. Bulletin de salaire impératif à la fin du depuis longtemps et ne mois. Un jour de repos minimum pour six jours changeront pas cette année : de travail. Et si vous êtes en CDD, ce qui est l’iml’hôtellerie/restauration, la grande mense majorité des cas pour les jobs d’été, distribution et les activités agricoles. Si votre employeur doit vous verser à votre dévous n’avez aucun piston et que vous part une « prime de précarité » et une prime devez trouver rapidement, ne vous de congés payés si vous n’avez pas pris de éparpillez pas et privilégiez ces secteurs. Le tourisme, le télémarketing, ou vacances pendant votre période de trales mutuelles étudiantes (qui font une vail. Aucune exception, aucune disbonne partie de leurs chiffres cussion. avant les inscriptions à la fac) proposent aussi des opportunités.

Le tempo : si vous n’avez effectué aucune démarche en lisant ces lignes, vous avez intérêt à vous activer ! En effet, les recrutements estivaux sont souvent bouclés au mois de mai. Donc si vous trouvez en avril des annonces intéressantes, ne les rejetez pas en espérant trouver mieux : ça n’arrivera pas !


JOBS À L’ÉTRANGER ENVIE DE CONCILIER VACANCES ET JOB D’ÉTÉ ? POURQUOI NE PAS ENVISAGER DÈS LORS DE DÉCROCHER UN EMPLOI ESTIVAL… À L’ÉTRANGER ? Démarche encore peu fréquente parmi les étudiants français, elle peut pourtant apporter un « plus » à votre profil, en soulignant votre capacité à vous intégrer professionnellement dans un cadre assez différent de ce que vous pourriez trouver en France. Indépendamment du travail que vous effectuerez (et qui reste d’être du même niveau que ce que vous auriez en France), cette qualité pourra être appréciée, si vous savez la mettre en valeur, dans de futurs recrutement pour des emplois qui n’auront plus rien d’estivaux. - Savoir s’évaluer : tout comme un job d’été en France, les compétences strictement professionnelles ne seront pas votre souci premier. Les jobs d’été à l’étranger sont tout aussi peu qualifiés et alimentaires que dans l’Hexagone. Mais vous devrez quand même un peu plus réfléchir sur vos capacités. En langues tout d’abord : il y a objectivement très peu de métiers que vous pouvez effectuer en ne comprenant rien, sachez donc vous

évaluer avec honnêteté. Pour un emploi en contact avec du public, un très bon niveau sera même requis. Interrogez-vous aussi sur votre capacité à supporter une pression professionnelle dans une langue qui n’était pas votre quotidien jusquelà. Etre fort en langue dans une salle de cours ne veut pas dire que vous saurez faire face à une heure de pointe comme serveur dans un restaurant, où commandes des clients et ordres du supérieur fusent dans tous les sens ! - Internet, votre principal allié : par définition, il est difficile de démarcher sur place un employeur étranger pour un job d’été. C’est sur la toile que vous aurez le plus de chances de trouver la perle rare qui illuminera votre été (et votre compte en banque.) Quelques sites éprouvés pour diriger vos recherches : merjobs.com, anyworkanywhere.com, monster.com et eurojobs.com devraient déjà vous donner une bonne base. Mais certains sites institutionnels français peuvent être intéressants ; ainsi pole-emploi.international.com ou mfe.org (site de la Maison des français de l’étranger) peuvent aussi vous donnez quelques pistes. - Gare aux arnaques ! Bien sûr quand on veut faire un job d’été à l’étranger, ce n’est pas fondamentalement que pour l’argent, mais aussi pour découvrir de nouveaux horizons. Mais ce n’est pas une raison pour se faire plumer. Plusieurs sociétés vous proposent en effet de vous trouver un job, moyennant rémunération (jusqu’à 2000 euros tout de même.) Outre que votre gain final sera donc très faible, sachez que ces sociétés ne vous trouveront pas un meilleur job que celui que vous auriez dégotté vousmême, et que les honoraires à débourser ne couvrent jamais l’intégralité du coût d’un voyage. Vérifiez donc tout pour ne pas revenir plus fauché que quand vous êtes partis !


s

JOB SOUTIEN SCOLAIRE :

Nous sommes à la recherche d’intervenants pédagogiques en RhôneAlpes à partir du niveau BAC+3 validé ou élèves de grandes écoles pour donner des cours particuliers à des élèves du primaire au supérieur toute l’année et/ou pendant les vacances aux horaires et communes de votre choix. Rémunération de 10,50€ à 20€ nets/heure.

Merci de prendre contact avec l’agence COMPLETUDE 43 avenue du Maréchal de Saxe Lyon 6ème au 04.72.84.62.62 CHAUFFEUR DE CYCLOTAXY INDÉPENDANT Cyclopolitain est une compagnie de Cyclos à assistance électrique proposant aux touristes et aux Lyonnais un moyen écologique et tendance de se déplacer ou de visiter Lyon. Vous rechercher une activité complémentaire flexible, sympa et rémunératrice… Entrez dans la communauté dynamique et cosmopolite des Cyclonautes en devenant chauffeur de cyclotaxi indépendant ! Vous êtes jeune, sportif, vous aimez le contact, parlez des langues étrangères détenez un permis de conduire et avez le sens du challenge… Rejoignez notre équipe ! Le fonctionnement est simple et adapté à vos disponibilités : vous louez le cyclo à la journée et conservez l’intégralité de vos recettes. Rémunération attractive de 60 à 120€/jour. Inscription sur :

www.cyclopolitain.com - espace : Candidature TRACTAGE Nous recherchons actuellement des personnes dynamique et possédant une bonne présentation chargées de la diffusion de tracts publicitaires ou de journaux gratuits à raison de quelques heures par semaine.

Employé Polyvalent de Restauration 31 mai 14h-16h Avec une Responsable du recrutement de Sodexo A l’Antenne Gerland, Maison de l’Emploi et de la Formation

62 rue Georges Gouy, Lyon 7e Inscription : 04 37 65 32 60 MÉNAGE/REPASSAGE Mission de Ménage et Repassage chez les particuliers sur Lyon et agglomération. Horaires selon vos disponibilités. Lieu des missions : Lyon et son agglomération Début : Immédiat Fin : durée indéterminée. Volume horaire : de 10h par semaine à 35h par semaine selon vos disponibilités Rémunération : 9,22€ brut de l’heure + 10% compensation congés payés EXPERIENCE ET REFERENCES EXIGEES en ménage / repassage, auprès de particuliers et/ou collectivités.

Pour postuler à cette offre, envoyer CV+LM recrutementge@familyplus.fr en précisant la référence offre MR2012 BABYSITTING Family + recrute pour des missions de garde d’enfants périscolaire. Vous garderez des enfants en périscolaire. Vous assurerez la garde au domicile de la famille jusqu’au retour des parents, la surveillance des devoirs, les repas. Vous assurerez les trajets école-domicile. Lieu des missions : Lyon, Bron, Villeurbanne… Début : Septembre 2012 Fin : Début Juillet 2013. Interruption pendant les vacances scolaires Horaires : Lundi : 16h15-18h30 Mardi : 16h15-18h30 Jeudi : 16h15-18h30 Vendredi : 16h15-18h30 Soit 9h par semaine Rémunération horaire: 9,22€ brut de l’heure + 10% compensation congés payés

Envoyer CV, photo et LM à : preystance@free.fr

EXPERIENCE ET REFERENCES EXIGEES dans la garde d'enfants. Diplômes petite enfance appréciés.

RENCONTRE

Pour postuler à cette offre, envoyer votre candidature à recrutementge@familyplus.fr en précisant la référence offre GEGEPS12 .

EMPLOI-FORMATION Déménageur 24 mai 14h-16h Avec un professionnel de la Flèche Blanche et l’AFT-IFTIM A l’Antenne Duchère, Maison de l’Emploi et de la Formation 227 avenue du Plateau, Lyon 9e

Inscription : 04 37 49 79 35 Chauffeur livreur 25 mai 9h-11h Avec des professionnels A l’Antenne Mermoz, Maison de l’Emploi et de la Formation

172 avenue Général Frère, Lyon 8e Inscription : 04 72 78 56 80

BABYSITTING SOS NANNY à Lyon recrute toute l’année et vous propose des postes de BABYSITTER pour assurer des gardes d’enfants au domicile du particulier sur Lyon et le Grand Lyon. Sortie Ecole, goûter, suivi des devoirs, accompagnement aux activités… Garantie d’un revenu régulier toute l’année : le salaire horaire net varie de 8€ à 10€ congés payés inclus. VOS DISPONIBILITES : - Sortie d’école dès 16h30 - Mercredi demi-journée ou journée

- Temps partiel adapté à vos disponibilités et à vos heures de cours

Pour postuler envoyer votre CV à sosnanny.cv@orange.fr ou contacter nous au 04.78.53.98.73

STAGE AGENCE DE COMMUNICATION LYONNAISE Recherche stagiaire spécialisé en PAO. Profil dynamique et motivé pour un stage de moins de 2 mois. Pour postuler, envoyer Lettre de motivation + CV + date de stage sur :

contact@ohmycom.fr DÉVELOPPEUR WEB Agence de communication Lyonnaise, recherche stagiaire spécialisé en développement web. Profil dynamique et motivé pour un stage de moins de 2 mois. Pour postuler, envoyer Lettre de motivation + CV + date de stage sur :

contact@ohmycom.fr ANIMATEUR/STAGIAIRE EN CENTRE DE LOISIR Centre de Loisirs sans hébergement recherche 10 animateurs BAFA et 2 animateurs stagiaires. Périodes : du lundi 9 juillet au vendredi 3 août (20 jours) Publics : 85 enfants de 4 à 15 ans (fonctionnement par tranche d’âge) Activités : projet thématique par semaine, nuitée sous tente tous les mercredis soirs. Rémunération : BAFA : 52€ brut par jour + 4 jours pour les préparations Animateur stagiaire : 47€/brut par jour + 4 jours pour les préparations Participation si nuitée : 7,65€ brut Prime de 20€/semaine

Envoyer lettre de motivation et C.V à l’attention de Falcon Pierre et Jacomet Angélique à : C.L.E.S.G, 72 rue des Martyrs 69230 St Genis Laval Ou animateurs.clesg@neuf.fr ANIMATEUR/STAGIAIRE EN CENTRE DE LOISIR Centre de Loisirs sans hébergement recherche : - 1 animateur BAFA 21 ans et permis B (2 ans) 5 jours pour encadrer un mini camp - 1 animateur BAFA pour 5 jours pour encadrer un mini camp Périodes : entre le lundi 16 juillet et le vendredi 27 juillet Publics : 16 enfants de 8 à 14 ans (fonctionnement par tranche d’âge) Activités : couchage sous tente Réunions de préparation obligatoires : samedi ou dimanche 16 et 17 juin 2012 Rémunération : Mini camp : forfait 290.60€ brut + 1 jour de préparation

Envoyer lettre de motivation et C.V à l’attention de Falcon Pierre et Jacomet Angélique à : C.L.E.S.G, 72 rue des Martyrs 69230 ST Genis Laval Ou animateurs.clesg@neuf.fr ANIMATEUR/STAGIAIRE EN CENTRE DE LOISIR Centre de Loisirs sans hébergement recherche 8 animateurs BAFA et 2 animateurs stagiaires BAFA. Périodes : du lundi 6 Aout au vendredi 31 Aout (19 jours) Publics : 85 enfants de 4 à 15 ans (fonctionnement par tranche d’âge) Activités : projet thématique par semaine, nuitée sous tente tous les mercredis soirs. Rémunération : BAFA : 52€ brut par jour + 4 jours pour les préparations Animateur stagiaire : 47€/brut par jour + 4 jours pour les préparations Participation si nuitée : 7,65€ brut Prime de 20€/semaine

Envoyer lettre de motivation et C.V à l’attention de Agui Vanessa et Maltaverne Mathieu à : C.L.E.S.G, 72 rue des Martyrs 69230 ST Genis Laval Ou vanessa.clesg@gmail.com ASSISTANT(E) COMMUNICATION Je recherche un(e) stagiaire en communication pour ma société : APERO FIESTA Le stage est non rémunéré Durée : début du stage début mars pour une durée max de 8 semaines Principales missions : - Création & envoi de dossiers et communiqués de presse pour annoncer la 1ère soirée - Contact des médias locaux (radios, TV) - Street marketing avec distribution de flyers et collage d’affiches - Création d’un maximum d'articles pour le blog du site internet - Identification et contact des groupes Facebook influents - Co animation de soirées à Lyon (et peut être à Lille et Paris) - Recherche et Intervention sur des forums français afin de communiquer sur le concept Compétences demandées : - Très grande sociabilité et empathie - Excellente élocution à l'écrit et à l'oral - Autonomie Merci d'envoyer par email CV (avec photo de préférence) + Lettre de motivation + 5 titres d'article pour le blog

Envoyer votre candidature par e-mail : pierregrimaldi@aperofiesta.fr

Vous êtes une entreprise ou un particulier vous souhaitez passer une annonce pour proposer un job, un emploi en alternance ou un stage , contactez Simon Sonnery au 04 72 07 76 18 ou envoyez un mail à simon@avenirlyon.net


DR

Mais la crise est – hélas ! – passée par là, et l’Irlande traverse une période très difficile. Sa capitale n’a rien perdu de ses charmes, et même si le boom économique n’est plus au rendez-vous, elle demeure une destination privilégiée pour les étudiants français. Merci qui ? Erasmus, bien sûr.

Partez from Lyon to

Dublin Il y a quelques années encore le « Tigre Celtique » rugissait d’aise en Europe. Longtemps petit poucet économique de l’Union Européenne, l’Irlande décollait, et devenait un pays attractif. Dublin attirait des milliers d’étudiants, de jeunes cadres, et de nombreux travailleurs étrangers. La ville était devenue en quelques années une cité branchée et cosmopolite.

Les Français qui envisagent une année à l’étranger sont parfois plus avides de découvertes que d’excellences académique. Ils auraient tort pourtant d’oublier que Dublin abrite deux fleurons universitaires européens : le University College of Dublin, et l’historique Trinity College, fondé en 1592 ! Des formations d’excellentes factures, méconnues derrière les mastodontes anglais, mais où les plus exigeants sur le plan scolaire seront servis. Après les études, malheureusement, ça se corse actuellement à Dublin, poumon économique de l’Irlande. Alors qu’il y a encore cinq ans, on pouvait décrocher un job


Dublin TÉMOIGNAGE Julien Chaigneau, 28 ans, chef de cuisine, manager de salle et sommelier à Dublin depuis trois ans

INFO EN + Dublin, comme beaucoup de grandes villes européennes d’ailleurs, est construite sur un fleuve, le Liffey. Et alors ? Alors cette petite banalité, à Dublin, revêt un caractère atypique, car plus qu’une rivière, c’est une véritable petite frontière qui coupe en deux mondes différents cette ville grande comme Lyon. Vous n’y échapperez pas : à Dublin, vous êtes soit un « Northsider », soit un « South-sider ». Et ça change tout. Le sud en effet, est la partie « bourgeoise » de la ville, et affiche sa rivalité avec la partie nord, plus « populaire.» Mille petites choses viennent rappeler cette distinction, mais la plus amusante (bien qu’à Dublin on prend la chose très au sérieux), c’est le sport : au sud, l’ultra moderne Stade Aviva (ex-Lansdowne Road) est l’antre des sports « anglais » (comprenez le rugby et le football.) Il fait face, de l’autre côté de la rive, au nord, à l’illustre Croke Park, vénérable stade dublinois, patrie des sports « irlandais » : le football gaélique et le hurling, deux sports bien mystérieux pour un Français, mais à découvrir absolument.

L’une des principales cause de la crise qui frappe le pays, c’est la bulle immobilière, notamment à Dublin, qui s’est brusquement « dégonflée », avec au moins un point positif : la baisse des loyers. Devenue une ville réellement chère, Dublin rentre maintenant dans le rang, et offre de bonnes possibilités de trouver facilement à se loger, seul ou en colocation, à des tarifs honorables. Comptez 600 euros mensuels pour un studio dans le centre-ville encore assez cher, mais la colocation (très répandue) peut vous permettre de trouver un appartement dans un bon quartier pour 300 à 400 euros par mois. Ces budgets cléments pourront vous laisser de quoi découvrir la vie culturelle et festive de Dublin. Et vous

AVL : Qu’est-ce qui peut rendre Dublin si unique aux yeux d’un Français ? JC : Le style de vie en Irlande est assez différent du style français. Par exemple, le dimanche est un jour quasi normal (tous les magasins sont ouverts) et donc Dublin est une ville qui vit 7 jours sur 7. Les Irlandais sont également certainement les gens les plus chaleureux que je n'ai jamais rencontrés et pourtant j'ai déjà beaucoup voyagé !

aurez de quoi faire, tant l’offre est importante, dans une ville pourtant aux dimensions humaines. Musées, boîte de nuit et, évidemment, les incontournables pubs alignés les uns à côtés des autres font de Dublin, une ville toujours cosmopolite malgré la crise, et qui est restée très jeune, une source presque inépuisable de distraction et de rencontres.

JC : Ville agréable, habitant chaleureux… il y a bien inconvénient, non ? L-AP : Vous aimez bien manger et vous rêvez de déguster une bonne pièce de bœuf assis à une terrasse à profiter du soleil ? J'ai peur d'avoir deux mauvaises nouvelles pour vous ! La météo est déprimante et c'est vrai qu'il fait gris et frais toute l'année. Quant à la nourriture, c'est mission impossible ! Comme ça fait environ trois ans et demi que je vis à Dublin, je connais quelques adresses mais les Français seront légitimement déçus de constater le manque de choix et de qualité (et le prix excessif) des produits en grandes surfaces.

Par contre, n‘oubliez pas que si Paris ce n’est pas la France, Dublin ce n’est pas l’Irlande non plus. La capitale irlandaise est en effet une ville moderne où se mêlent toutes les nationalités… ce qui est plutôt l’exception en Irlande ! Dès que vous quittez la ville en effet, vous découvrirez un pays rural, un peu conservateur, où le gaélique dispute à l’anglais la place de langue de tous les jours. Dépaysement garanti !

Liens utiles : www.tcd.ie/ (site du Trinity College) www.ucd.ie/ (site de l’University College de Dublin) www.daft.ie/ (offres de location à Dublin) www.dublintourist.com (pour trouver où sortir le soir à Dublin) http://www.ambafrance-ie.org/ (site de l’ambassade de France en Irlande)

DR

même en alignant péniblement deux mots d’anglais, tant la pénurie de main d’œuvre était forte, les exigences se sont drastiquement relevées aujourd’hui. Même avec une bonne formation, et un niveau d’anglais shakespearien, il devient très difficile de trouver un emploi, même dans les anciens créneaux porteurs (la restauration, l’informatique ou la finance.)

AVL : Malgré sa perte de popularité à cause de la crise, pourquoi vous être installé à Dublin ? JC : J’ai passé cinq ans à Edimbourg, et je ne pensais jamais quitter l’Ecosse, mais une histoire d’amour m’a amené à vivre à Dublin. Cela s’est donc fait naturellement, et c’est une ville tellement agréable que je n’aurais pas pu mieux tomber.

LES CHIFFRES Population : 505739 hab. (2006) • Superficie : 114.99 km² • Densité : 4 398 hab./km² • Monnaie : EUROS (€) • Consulat d’irlande : 58, rue Victor Lagrange - 69007 Lyon • Tél. : 08 99 96 71 79 * * 1,35 €/appel + 0,34 €/min - numéro de mise en relation valable 5 minutes.


plans s n o b Les de

n i a m o R

«D’OH

AUJOURD’HUI,

JE DONNE

DES DONUTS !»

DR

Avec Lecomptoirdudon.com, vous aurez peutêtre la possibilité de trouver l’affaire du siècle, recyclant au passage un ou des objets encombrants ou devenus inutiles mais également de participer en donnant tout ce qui ne vous sert plus. Le fonctionnement du site Internet lyonnais repose alors sur du mécénat citoyen. Un objet est donné, il est mis en ligne. Il vous intéresse ? Vous donnez une participation minime et vous pouvez alors récupérer les coordonnées des donneurs par un simple appel téléphonique. Le site reverse ensuite, si bénéfices il y a, l’argent à des associations d’entraide. Vous pourrez ainsi contribuer à une économie du partage.

Homer se serait sûrement exclamé ainsi à l’annonce de l’ouverture dans le 1er arrondissement d’Hello Brooklyn, la nouvelle boutique dédiée entièrement au donut. La deuxième du genre après Times Donuts (2e). Une bonne nouvelle pour tous les amateurs de cette pâtisserie américaine qui devaient jusqu’à là se contenter de donuts surgelés de supermarchés. Ici, tout est fait maison et frais du matin. Les recettes changent régulièrement mais les classiques restent. L’ambiance est à l’américaine et recrée cette touche si particulière propre aux séries TV qu’on a envie d’y mettre le pied. Ouverte depuis seulement 4

mois, Hello Brooklyn répond déjà à une clientèle nombreuse de jeunes en manque de gourmandise – sa situation en plein cœur de Lyon à deux pas de l’Hôtel de Ville y est pour quelque chose- et vient ainsi apporter un vent de fraîcheur et de nouveauté à Lyon, qu’il ne faudrait pas se refuser.

DEVIENS PRODUCTEUR DE CONCERT Tu te sens l’âme d’un Jean-Claude Camus ou Gilbert Coulier, des noms qui ne vous disent peut-être pas grandchose et pourtant, il s’agit de producteurs de spectacles qui tournent depuis des décennies en France et à l’étranger. Johnny, Bernard Lavilliers, Cauet ou encore Superbus, leur ont fait confiance. Envie donc de tâtonner le métier de producteur de concert, Myshowproduction.com en donne l’occasion. Fonctionnant comme un site participatif de financement d’œuvres, il permet de produire des évènements culturels à partir de 10 Euros. Concept gagnant-gagnant, les e-producteurs sont ensuite récompensés pour leur fidélité en places de concerts, pass VIP, rencontres avec les artistes ou visites de coulisse.


DR

DES LUNETTES, MÊME LE DIMANCHE

Un nouveau genre de boutique vient d’ouvrir à Lyon : Les Lunettes de Marius, un opticien un peu spécial. Sortant des carcans classiques des boutiques bien connues de vente de lunettes, celle de Simon et Boris à la particularité de recréer une ambiance chaleureuse et branchée avec boissons et gourmandises en plus. Un lieu vivant où seront proposés aussi des expositions et évènements autour de l’art, de la mode et du graphisme. Quant aux montures –le cœur de métier de la boutique tout de même- elles sont originales. La boutique nous promet des marques indépendantes et vintages, que le client pourra avoir la possibilité de les essayer à domicile. Enfin, Les Lunettes de Marius a la bonne idée d’ouvrir le dimanche, la seule du genre, car située dans la zone touristique du Vieux-Lyon.

DR

UN PETIT CLIC

Le photomaton est mort, vive le photomaton ! Le célèbre Studio Harcourt débarque à Lyon dans le nouveau centre commercial Confluence. Un photomaton de luxe ou l’on pourra prendre la pose en noir et blanc. Bon, la photo est à 10 euros mais se la jouer star hollywoodienne, ça n’a pas (trop) de prix. La cabine se situe à l’entrée principale au niveau 0 (à côté de l’accueil).


SHIRLEY SOUAGNON «LÀ, JE SUIS EN ÉTUDES SUPÉRIEURES»

DR

Petit bout de femme énergique à la phrase bien placée, Shirley Souagnon fait partie de la génération montante des comiques français que l’on voit partout. Elle sera à Lyon le 19 mai à la salle Rameau pour jouer son premier spectacle Sketchup. Rencontre. Tout à l’air d’aller pour le mieux pour vous depuis deux ans… Franchement ouais, mon spectacle est quasiment complet à chaque fois, je pars en tournée en province, je fais pleins de choses… c’est donc dans la bonne continuité des choses, même si je suis encore loin d’arriver à ce que j’ai envie de faire.

Comme quoi par exemple ? Je ne sais pas (rires). En fait c’est paradoxal, j’ai envie de pleins de choses mais en même temps je ne sais pas de quoi j’ai envie. J’y vais petit à petit. Pour le moment on peut dire que j’ai eu mon bac et là je suis en études supérieures.

Télévision, radio, scène, vous multipliez les collaborations. Un besoin d’être partout ? Ce sont trois métiers différents que j’aime tester. Pour mon spectacle, je prends plus de temps, il n’y a pas de jugement immédiat. A la télévision, lorsque je parti-


DR

cipe à une émission de Laurent Ruquier, il faut que j’écrive un sketch et qu’il fasse rire comme s’il avait été répété 50 fois. A la radio, c’est encore différent. Dans l’émission d’Anne Roumanoff j’apprends pleins de choses sur la politique etc. et je dois faire des sketchs sur des sujets qui ne sont pas les miens à la base. Mais c’est vachement intéressant.

Racontez-nous votre spectacle Sketchup. C’est du stand-up qui raconte un parcours sur la vie, avec beaucoup d’autodérision et d’impro où j’essaye de ramener des choses tristes vers le rire. Tout en jouant avec le public chaque soir. Mon objectif étant de les faire sentir

comme s’ils étaient dans mon salon et de les mettre à l’aise, non le contraire.

Jamel vous a révélé au Jamel Comédy Club, on connait son humour désopilant. Quel conseil vous a-t-il donné la première fois avant de monter sur scène ? Il m’a dit « prends ton temps et kiffe. Le public est là pour t’écouter. » J’essaye toujours de l’appliquer, de gérer mon énergie et de prendre mon temps. C’est hyper important.

Le prochain spectacle c’est pour quand ? J’attends d’avoir mon diplôme d’études supérieures avant (rires).

CONCERTS - FAKE ODDITY Le 3 mai au Transbo avec la Grande Sophie. Le groupe jouera son nouvel album French Beauté sorti le 28 mars.

- NAMASS PAMOUSS Concert caritatif le 4 mai prochain au Kao. Au programme : reprises cultes (les Zeppelin, Lou Reed, Les Stones…).

- REVOLVER Le groupe pop/rock se produira au Ninkasi le 11 mai à 19 h 30.

Rendez-vous sur la page Facebook, A VENIR LYON pour découvrir les artistes


L’ACCESSOIRE...

LA BOUTEILLE D’EAU BRANCHÉE

, R KO

Boire de l’eau c’est bien, mais pour faire la dif’, Kor promet une nouvelle façon de la boire afin de « faire évoluer les mentalités. Les

DR

bouteilles Kor sont issues d’une longue réflexion sur l’eau et la préservation de la planète, en alliance avec le design. “Son principe réside dans le concept d’hydratation écolo ne dégageant aucune réaction chimique, lavable en machine et « réutilisable à l’infini ». Il faut compter entre 14,90 euros et 24,90 euros. Dispo sur www.kowater.fr

NAO

DR

LE ROBOT INTELLIGENT les ptits

CHEFS

LASAGNES JAMBON RACLETTE INGRÉDIENTS 6 PERSONNE ET PRÉPARATION 1H • 1/2 boîte de lasagnes • Coulis de tomate • 6 tranches de jambon • 50 cl de béchamel (on conseille cependant de la faire soi-même) • 400 g de raclette • Sel et poivre

Le salon Innorobo qui se déroulait en mars dernier à Lyon était l’occasion de présenter une foison de robots de service qui demain seront nos compagnons de vie. L’un deux a particulier retenu notre attention, il s’agit de Nao, un robot humanoïde de 60 cm capable d’interagir avec n’importe qui. Utilisé à l’heure actuelle pour des laboratoires de recherche et l’enseignement, Nao pourrait devenir demain le robot de compagnie partenaire de jeu, garde-malade ou encore objet communicant. Il est équipé pour cela de quatre micros, de deux haut-parleurs et deux caméras HD, ce qui lui permet de voir une personne d’1m80 de la tête au pied.

> Réalisation : La recette est très simple et ne demande pas forcement de grande maîtrise culinaire. Il s’agit plutôt d’un assemblage de tous les produits. La seule chose qui peut être réalisée par vos soins est la béchamel. Simple et rapide -ça prend 5 minutes- elle sera meilleure que celle achetée dans le commerce. Pour cela, faire fondre 20 g de beurre au micro-ondes, ajouter 2 cuillères à soupe de farine en remuant. A côté, porter à ébullition 1/4 de litre de lait et le verser sur le mélange farine/beurre, appelé aussi roux. Fouetter. Assaisonner SUR CE... et porter à ébullition. Revenons aux lasagnes. Dans un plat qui va au four, étaler un peu de béchamel puis déBON poser une couche de lasagnes, du coulis, le jambon et APPÉTIT le fromage à raclette, de nouveau de la béchamel et ainsi de suite jusqu’à ce que le plat soit rempli. Terminer avec le fromage afin qu’il gratine au four pendant 30 min à 220 °C.

!


L'ASTUCE DE MAMIE GEORGETTE NETTOYER SON FOUR À MICRO-ONDES Utiliser son micro-ondes c’est bien pratique, le nettoyer moins. Souvent, on repousse l’échéance et on remet ça au lendemain. La tâche nous parait trop compliquée ou un élan de flemmardise nous envahi, en tout cas Mamie Georgette a la solution pour que nettoyer son four à micro-ondes ne soit plus un calvaire –au passage, nettoyer un four traditionnel, c’est la même chose-. Bref, avec un peu d’ingéniosité, prenez un bol d’eau avec un jus de citron et faites tourner le tout trois minutes dans le micro-ondes. Ensuite, passez une éponge puis un linge propre et le tour est joué. En prime, ça sentira bon !

FERRARI

DR

S’INVITE SUR VOTRE TÉLÉPHONE

On ne présente plus la marque italienne aux célèbres voitures rouges. A défaut de pouvoir s’en payer une, vous pourrez vous consoler en optant pour des coques de protection pour votre smartphone à son effigie, un objet moins coûteux (quoique : compter un petit budget de 70 € quand même) mais tout aussi design, une manière de vivre la passion Ferrari au quotidien, comme on dit. Disponibles sur iPhone, Samsung et Blackberry et plus, les collections California, Modena, Challenge ou Scuderia aux couleurs rouge ou noire « rappellent ainsi les designs bicolores des carrosseries des voitures ainsi que les finitions raffinées des cuirs intérieurs ». Avis aux amateurs.


Chaque mois, la rédaction d’A Venir Lyon vous trouve les 4 événements incontournables à Lyon qu’il ne faut pas rater pour tout bon étudiant qui se respecte. Entre bons plans 100 % étudiant et fêtes inratables, laissez vous guider, chers Lugdunumiens !

ÉVÉNEMENT 2

DR

EXPO PHOTO NINTENDO 3DS

« Je me crois en enfer donc j’y suis ». C’est par cette phrase d’Arthur Rimbaud que le spectacle de Lukas Hemleb, Ned Rothenberg et Tadashi Kawamata annonce la couleur. Eux, ils y ont simplement ajouté le Z en

ÉVÉNEMENT 1

première ligne : « Z, Je me crois en enfer donc j’y suis ». Les 3 artistes proposent d’interpréter Rimbaud en sortant des sentiers classiques. « Oublions les poésies mises en chansons, les récitations accompagnées de jazz ou de musique classique. Mettons de côté les adaptations où des comédiens incarnent Rimbaud et Verlaine ou sa famille et les personnes qu’il a rencontrées. Oublions tout procédé où Rimbaud prétend parler à la première personne. Mais imaginons un système de jeu où tout se dérègle, où tout se déconstruit et se fragmente, pour ensuite se reconstruire à travers la musique. Imaginons un ailleurs. L’équipée sera folle, intense tournée toute entière vers l’exploration de la langue de Rimbaud, ses rythmes, ses images. » Voilà comment résumer ce spectacle. Sur scène 5 personnes : deux musiciens, et trois comédiens donneront le rythme pendant 90 min en faisant voyager le spectaeur à la rencontre de Rimbaud « en notes et en mouvements ». Du 16 au 24 septembre.

DR

LYON GEEK SHOW

Infos : www.les-subs.com

ÉVÉNEMENT 3 Oyé, oyé, jeunes geeks, ce rendez-vous est fait pour vous. Un évènement entièrement consacré à la culture geek sous toutes ses coutures : jeux vidéos, manga, comics, série TV etc. Les organisateurs ont tout prévu : jeux vi-

Infos : www.lyongeekshow.com

DR

déos, quizz, jeux de plateau, projections, expos, spectacles et concerts, le programme s’annonce d’ores et déjà comme ambitieux et alléchant. Organisé par l’association G2L Corp, le Lyon Geek Show laissera aussi la place à de nombreux invités comme Jean-Marc Lainé, auteur de comics et BD mais aussi l’écrivain lyonnais Markus Leicht, la jeune auteur Samantha Bailly, Bob Lennon, connu pour ses émissions web consacrée aux jeux Skyrim et Minecraft ou encore Prof Pirou, animateur incontournable de la chaîne Nolife (dédiée à la culture geek). Aussi, cette convention sera l’occasion de partager un moment unique avec l’équipe de la web-série Noob, en séance de dédicace. 25 heures de « geekitude » pour la première fois à Villeurbanne exactement, au Centre culturel et de la vie associative. Le bon plan : optez pour le pass 3 jours à 15 euros.

QUAND LES LIVRES S’AMUSENT


ÉVÉNEMENT 4

DR

NUITS SONORES : 10 ANS

Déjà 10 ans ! Le festival d’électro de la ville de Lyon a bien grandi depuis ses débuts en 2002. Vincent Carry, l’homme derrière tout ça l’explique ainsi : « La deuxième métropole de France n’avait pas de grand événement dans le champ des musiques électroniques, des cultures innovantes, indépendantes. Et pourtant il existait dans cette ville un formidable terreau de musiciens, de labels, d’acteurs… et surtout une histoire qui, du rock alternatif à la techno, avait déjà donné à Lyon une place singulière sur la carte des scènes françaises (...). » C’est donc à partir de là que les Nuits Sonores déambulent dans les lieux emblématiques de la ville depuis 10 ans, au gré des courants musicaux et des dj de renoms. Connu bien au-delà des frontières rhônalpines, le festival d’électro a taillé sa réputation dans le monde entier lui permettant à chaque édition d’accueillir les plus grands artistes. Pour marquer le coup de ce dixième anniversaire, toute l’équipe des Nuits Sonores a concocté un programme riche avec quelques nouveautés bien venues comme les ND days à l’Hôtel Dieu, le Mini Sonore (enfants) ou encore investissant les anciennes usines Brosette qui accueilleront trois nuits. Quant à la nuit du 19 mai, la programmation ne sera dévoilée que le jour même car comme son nom l’indique, il s’agit de la nuit 10 years secret stage. Infos : nuits-sonores.com

Un retour en enfance, pourquoi pas ? Le musée de l’Imprimerie l’a fait avec son exposition Quand les livres s’amusent. Un parcours original à la découverte de ces livres qui lorsque l’on tourne leurs pages s’animent avec tout un mécanisme de pliage, découpage, collage. Chaque page est ainsi en mouvement, animant le texte et les images, provoquant une curiosité palpable. Ces livres longtemps utilisée à des fins pédagogiques ont traversé les époques avec toujours autant d’enthousiasme pour ses lecteurs. Du Moyen-Age aux livres numériques animés, le musée invite à la découverte de tout un tas d’ouvrages originaux en trois dimensions dont les appellations sont nombreuses : du livre tableau, au livre pliable et sculpturale en passant par le flip book, le livre miroir, le livre carrousel ou pop-up. A découvrir jusqu’au 24 juin. Info : www.imprimerie.lyon.fr


HOROSCOPE BÉLIER du 21 mars au 20 avril Note du moment: 7/10. Finie la tension! Votre moral esten hausse, et votre vitalité est à son paroxysme. Chouette! Rien que de la joie et du bonheur avec les gens qui vous entourent.

TAUREAU du 21 avril au 21 mai Ciel perso magnifique! Configurations célestes éblouissantes avec un tas d'invitations de la part des amis. Coups de fil, mails de l'étranger, oh là! On vous veut, on vous désire et on vous adore.

GÉMEAUX du 22 mai au 21 juin On a tous nos petits secrets. Blindez la confidentialité! De temps à autre, vous avez besoin de vous retrouver seul avec vos souvenirs et en ce moment, c’est comme cela. L’amour? Traits de caractère: fidèle, passionné, invitant, inspirant.

CANCER du 22 juin au 22 juillet Attrapez! Il est à vous le beau gros bouquet d'ennuis! Par hasard, auriez-vous eu une petite altercation avec quelqu'un, et on vous rend monnaie de votre pièce? Vite, arrosez votre âme de pardon. Vous verrez, tout refleurira sous peu.

LION du 23 juillet au 23 août Une petite ombre au tableau de vos intentions. Le ciel est plutôt fade. Petits cailloux devant vos projets, mais, vous pouvez les enjamber sans plus tarder. C'est simplement une question d’habileté.

VIERGE du 24 août au 23 septembre Gonflez votre ego, c’est une journée marquée d'une pierre blanche! Vous collectionnez les heureux événements, et les circonstances reflètent vos désirs. Quelle chance vous avez, adorable Vierge! Laissez-vous chouchouter.

BALANCE du 24 septembre au 23 octobre Le printemps est la bonne période pour semer vos intentions afin qu'elles fleurissent. Que ce soit au travail, avec les amis ou bien pour réaliser un de vos projets, faites fertiliser le terreau. SOLUTION MARS

SCORPION du 24 octobre au 22 novembre On ne fait pas d'omelettes sans casser des œufs! Et vlan! Vous n'en pouvez plus, et vous devrez briser la coquille avec une personne qui vous boude depuis un certain temps. Parfait! Vous avez raison, mais ne faites pas un "soufflé" avec vos remontrances.

SAGITTAIRE du 23 novembre au 21 décembre Hausse de la libido, c'est vraiment la fièvre du printemps. Vite, SOS à docteur Satisfaction! Chéri(e) est le seul antidote capable de faire baisser votre température Au travail? Un peu de retenu.

CAPRICORNE du 22 décembre au 20 janvier Action, réaction! Malheur à celui ou à celle qui oserait se mattre à travers votre chemin ! Vous, l’habileté incarnée, deviendrez le pire des barbiers maladroits! Coupe, coupe partout! On se calme, s'il vous plait!

VERSEAU du 21 janvier au 18 février Pour arriver à déambuler sur le tapis rouge, il faut faire un effort. Et pour remplir vos coffres, ne manquez aucune occasion. Mais surtout, ne changez pas d’opinion à la dernière minute.

POISSONS du 19 février au 20 mars Doux, léger comme le vent du printemps, aucune brise ne peut laisser un frisson dans la mer des ambitieux. Vous nagez dans la bonne direction sans rames, ni boussoles.

Sudoku En partant des chiffres déjà inscrits, remplissez la grille de manière que chaque ligne, chaque colonne et chaque carré de 3 par 3 contiennent une seule fois les chiffres de 1 à 9.

SOLUTION MARS


HALLE TONY GARNIER (Lyon 7) www.halle-tony-garnier.fr

Avril

BENABAR Le Vendredi 27

PARADISE LOST Le Samedi 05

ORCHESTRE SYMPHONIQUE LYONNAIS

LE CHAMBOST'IVAL

Le Samedi 26 et Dimanche 27

Le Lundi 07

LE COMTE DE BOUDERBALA

TRANSLATINES ESCALE 1 : LARIBA + MC MALCRIADO + DJS

Le Mercredi 30 Mai 2012

Le Vendredi 11

MARCHE GARE

NUITS SONORES EXTRA! : THE STROBOBALL APOCALYPSE PARTY

FILASTINE + 4DLS (AVEC BEN SHARPA)

Le Samedi 12 Mai 2012

Le Jeudi 03

NUITS SONORES : HOUSE NATION

KID BOMBARDOS + DAN SAN

Le Jeudi 17

ANTIQUARKS + MKF + HYSTERY CALL

NUITS SONORES : MUDHONEY + NON! Le Dimanche 20

Mai LAURA PAUSINI Le Mercredi 2

M POKORA Le Jeudi 10

MAGIC SYSTEM Le Vendredi 11

THRILLER - LIVE Les Mardi 22 et Mercredi 23

BERRY

Le Vendredi 04

Le Jeudi 17

EIFFEL

Le Mercredi 23

LES ROIS DE LA SUÈDE

NOCHE DE TANGO 2 : OTROS AIRES

Le Mercredi 30

Le Vendredi 25

L’ÉPICERIE MODERNE

Juin FESTIVAL SOLIDAYS Les 22,23 et 24 Juin 2012

BOURSE DU TRAVAIL (Lyon 3)

Mai NAMASS PAMOUSS Le Vendredi 4

EXPLOZION #5 : TATANKA + PHRANTIC + DAY MAR Le Samedi 5

BEAT ASSAILLANT Le Mercredi 9

JE DIS JEUDI : MALLORY HAY + PAULINE BROOKS + AUREN Le Jeudi 10

Le Vendredi 11 Mai 2012

Le Mardi 22

Le Mercredi 30

www.ninkasi.fr

PALMWINE AFRO PARTY AVEC KOUYATÉ-NEERMAN

MICHAEL SCHENKER "TEMPLE OF ROCK"

AIRNADETTE LA COMEDIE MUSICULTE

NINKASI KAO

Le Jeudi 24

REVOLVER + SAINT MICHEL Le Vendredi 11

LA GARÇONNIÈRE

Mai GRAVENHURST + CRANE ANGELS Le Jeudi 24 Mai 2012

MOSS + EWERT & THE TWO DRAGONS Le Vendredi 25 Mai 2012

Le Samedi 12

CIRCUITS ELECTRONIQUES : PANGAEA + PEARSON + JAY WEED + WEIRDD Le Jeudi 17

LM.C Le Dimanche 20

Tél. 04 78 60 88 56

JUSTICE Le Vendredi 25

TRANSBORDEUR (Villeurbanne) www.transbordeur.fr

Mai LA GRANDE SOPHIE + FAKE ODDITY Le Jeudi 03

LES FATALS PICARDS + FLORENT VINTRIGNER Le Vendredi 04 Mai

Mai ELIE SEMOUN Le Mercredi 02 et Jeudi 03

GUSTAVE PARKING Le Samedi 05

KEV ADAMS THE YOUNG MAN SHOW Le Jeudi 10

SANDY SIMS le Samedi 12

DEATH CAB FOR CUTIE + GUEST Le Mardi 29 Mai 2012

SISKIYOU + ALLIGATOR

BENGA Le Jeudi 24

Le Mardi 31 Mai 2012

Le Transbordeur

CREDIT PHOTO : Laurent Attias

FESTIVAL SOLIDAYS

Pour sa 14ème édition, Solidays continue à réunir les plus grands artistes pour lutter contre le VIH. Rendezvous donc fin Juin, avec une affiche des plus prometteuse : Garbage, The Kills, Metronomy, Amadou & Mariam, Ayo, Charlie Winston, Birdy Nam Nam, Zebda, Orelsan... Les festivaliers Lyonnais ne sont pas en reste et peuvent eux aussi faire partie de la fête, grâce aux packs Solidays / Ontours et comprenant : - L'aller / retour en autocar au départ de Lyon Cusset - Le Pass 3 jours Solidays - L'accès au camping ZAP du festival

Les 22,23 et 24 Juin 2012


@ LE SOUND FACTORY

SOIRÉE INFIERMIÈRE Mardi 24 Avril Prévente + 1 conso : 10 euros Entrée sur place + 1 conso : 12 euros. Les préventes sont disponibles au BDE du SudEst (métro D - gare de Vaise). Il y a possibilité de les mettre en vente dans les différents BDE qui souhaiteraient faire participer leurs étudiants à cette soirée.

LES INFIRMIERE DEBARQUENT AU SOUND FACTORY avec le BDE Sud-Est pour une soirée haute en émotions !!! Toutes les jolies infirmières ainsi que, ne les oublions pas, de beaux infirmiers sont invités à passer une excellente soirée en notre compagnie; mais aussi TOUS LES ETUDIANT(E)S DE LYON !!! Cette soirée sera rythmée par les sons des DJ N.MONIER et DJ JON MAES. @ CHÂTEAU DE JANZÉ GALA DE L’IAE LYON 2012 Mercredi 25 Avril

Tarif : 30 euros sur listing, Navettes Inscriptions et renseigne-

KDOS « A Venir Lyon aime la grande Sosso» pour le concert de La Grande Sophie.

ments AU LOCAL du BDE tout'IAE mezzanine Amphi A et B. Le BDE tout'IAE est fier de vous présenter son prestigieux Gala de l'IAE Lyon 2012 qui se déroulera cette année le 27 AVRIL au CHATEAU DE JANZE dan un décor traditionnel, chic et luxueux. Le BDE Tout’IAE s’occupe de tout, bien entendu le cocktail et les boissons seront à volonté et le transport jusqu’au château se fera par moyen de navettes que nous avons mis en place pour l’évènement. Bien évidemment, une tenue de gala sera exigée.

@ Le Bloc

SOIREE ERASMUS CHIC'N'CHOCOLAT jeudi 26 avril

Prévente disponibles au bar le République Les Erasmus de Lyon te donnent rdv au BLOC pour une avalanche de chocolats. crepes gratuites et chocolat toute la nuit! Infolines : 06 72 81 46 01

Eldorado, Du bruit au Balcon, Les Derniers Couchés, Médiatone et À venir Lyon, t’offrent ce mois-ci une multitude de places pour des concerts et des spectacles à Lyon ! Les plus rapides pourront les gagner en devenant fan de la page Facebook « À Venir Lyon », et en indiquant sur notre mur la mention correspondante au concert qui t’intéresse :

« A Venir Lyon n’est pas ta chérie Coco » pour Magic System.

PLEIN LES ZYGOMATIQUES :

Le 11 Mai au Ninkasi Kao.

Le 03 Mai au Transbordeur.

« A Venir Lyon t’aime à la Française» pour Les Fatals Picards. Le 04 Mai au Transbordeur.

« A Venir Lyon aime le prince du R’n’B Français» pour M Pokora. Le 10 Mai à la Halle Tony Garnier.

« A Venir Lyon te flingue » pour Revolver au Ninkasi Kao. Le 11 Mai.

« A Venir Lyon aime le fils de la légende» pour Stephen Marley. Le jeudi 14 Mai au CCO.

« A Venir Lyon aime la Mademoiselle » pour Berry. Le 22 Mai au Transbordeur.

« A Venir Lyon aime le Comte » pour Le Comte de Bouderbala. Le 30 Mai à La Bourse du Travail.

« A Venir Lyon aime les écorchés de la TV réalité » pour Soan. Le 01 Juin au Ninkasi Kao.

Découvre SHIRLEY SOUAGNON dans SKETCH UP, son One Woman Show « Fresh et Funky », en partenariat avec l’Espace Gerson, A Venir Lyon t’offre tes places ! > LA PHRASE À INDIQUER SUR NOTRE FACEBOOK POUR GAGNER : « A Venir Lyon aime les fauteuils Louis XV » pour Shirley Souagnon le 19 Mai à

la Salle Rameau. A VENIR LYON ÉDITÉ PAR COJECOM SARL au capital de 9 000 € RCS 449 149 673 000 13

5, place Louis Chazette 69 001 LYON Tél. 04 72 07 76 18 / Fax. 04 78 27 24 81 Mail : info@avenirlyon.net ISSN 1763-4849 Dépôt légal : à parution pour joindre directement votre correspon-

dant, composez le 04 72 07 45 + (numéro) Directeur de la Publication : Jérôme SOLEYMIEUX (71) Journaliste : D. Durand, R. Charbonnier Graphiste : JiBé LECOQ

Chefs de publicité : Guénola SAUPIN (74), Secrétaire - Comptable : Marie-Agnès BABE Responsable promotion/ communication : Simon Sonnery Impression : ROTIMPRES


A VENIR LYON  

Magazine étutiant lyonnais

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you