Page 1

‫المجـلـس الوطـني ألساتـذة التعـليـم العـالي‬ CONSEIL NATIONAL DES ENSEIGNANTS DU SUPERIEUR

0991 / 70 / 70 ‫رت الصادر عن وزارة العمل بتاريخ‬/47 ‫وصل إعتماد رقم‬ Section université M’Hamed Bouguerra Boumerdes

Boumerdes, 14 février 2011

DÉCLARATION

Les enseignants participant à l’action de protestation et de boycott des examens ont tenu, aujourd’hui 14 février 2011, et pour la deuxième journée consécutive un piquet de grève face à l’entrée de l’université. Suite à cela, ils ont tenu une AG pour débattre des suites à donner à ce mouvement de protestation. L’AG a débuté par un compte rendu de M. Arab Abdelaziz, coordonnateur de la section, sur la mission qui a été confiée à une délégation d’enseignants qui devait se rendre, la veille, au siège de la wilaya de Boumerdes sur invitation de responsables de l’exécutif local pour y rencontrer M. le Wali et porter à sa connaissance certaines de nos doléances. Les enseignants apprirent à ce sujet qu’une fois arrivée au siège de la wilaya, la délégation de la section CNES s’est vue offrir de rencontrer M. le SG de la wilaya et non pas M. le Wali comme convenu. Face à cette situation, les membres de la délégation, et conformément au mandat qui leur a été confié, préférèrent décliner cette offre et rebroussèrent chemin. Les débats portèrent ensuite sur la suite à donner au mouvement de protestation initié la veille. Les avis étaient partagés entre l’idée de répondre à l’invitation au dialogue de Mme le Recteur – transmise verbalement par deux Doyens de faculté, faut-il le préciser- et celle de poursuivre le mouvement de protestation, et d’ignorer l’appel au dialogue parce que jugé peu sincère. Au terme d’un débat animé, la question fut soumise au vote et c’est la seconde option qui recueilli le plus de voix. On retint aussi l’idée d’envoyer


une lettre au ministre de tutelle pour lui expliquer la situation et réclamer son intervention pour mettre un terme aux abus et dérives de toutes sortes qui sont à l’origine de cette situation conflictuelle. L’AG décida également de mener une action de médiatisation et de sensibilisation tous azimuts sur les raisons qui ont poussé les enseignants à recourir à cette action de protestation. Enfin, décision fut prise aussi de charger certains collègues de rédiger un texte de réplique pour répondre à « l’appel aux enseignants » qui leur a été adressé la veille par Mme le Recteur et jugé attentatoire à la dignité des enseignants qui ont pris sur eux de faire valoir leur droits par les seuls moyens qui leur restent.

Pour le bureau Le Coordonateur Arab Abdelaziz


declaration du 14 fevrier2011-1  

Boumerdes, 14 février 2011 ‫ـذةالتعـليـمالعـاليتاسألينـطولاسـلـجمل‬ CONSEIL NATIONAL DES ENSEIGNANTS DU SUPERIEUR Boumerdes ‫إعتماد‬ ‫وصل‬ ‫...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you