Page 1

Lettre de veille du Centre National de Documentation Industrie (Janvier - Mars 2016)

ŠCND/HCP 2016


Lettre de veille CND Maraacid Industrie (Janvier - Mars 2016)

ENTREPRISES ET ÉCOSYSTÈMES INDUSTRIELS ................................................................... 13 Le taïwanais HTK Automotive accélère son implantation au Maroc ..........................................................................13 Clusters industriels : À vos projets ! ...........................................................................................................................13 Dassault Aviation : est l'entreprise préférée des Français ..........................................................................................13 L’OMPIC lance jeudi son Baromètre de la création d’entreprises...............................................................................13 IDE : Le Maroc séduit les entreprises nipponnes ........................................................................................................14 Figeac Aero décroche un contrat de 400 millions de dollars ......................................................................................14 Automobile : Un écosystème moteur voit le jour ......................................................................................................14 BTP/Construction: Loxam Maroc investit gros pour sa croissance .............................................................................14 Sonasid victime en 2015 de la surproduction chinoise et de la crise immobilière ......................................................15 M'Hamed Tazi à la tête du pôle communication de l'Afrique du Nord du groupe Nissan ...........................................15 Engagement : Holcim Maroc transforme une carrière de schistes en oliveraie ..........................................................15 Marc Nassif nommé directeur général de Renault Maroc ..........................................................................................15 Michelin présente des résultats record en 2015 et veut embaucher en 2016 ............................................................16 Le PDG de Renault peut-il réussir son plan ? ..............................................................................................................16 Au Maroc, Bombardier Transport échangerait bien contrats contre implantation industrielle ..................................16 Le Marocain Riad Motors va construire une unité de montage de camions au Sénégal .............................................16 Aéronautique : La Marocaine de Bombardier quitte le navire ...................................................................................17 Une première compétition de startups africaines à Casablanca très entourée ..........................................................17 2


Europac ouvre à Tanger son usine de 100 millions de m2 de carton ondulé pour servir Renault ...............................17 RH : Lesieur et DHL ‘‘meilleurs employeurs’’ au Maroc ..............................................................................................17

INDUSTRIE AÉRONAUTIQUE ET SPATIALE ............................................................................. 18 Daher, le champion français caché de l’aéronautique ...............................................................................................18 Automobile et aéronautique, les deux filières stars de l’industrie .............................................................................18 Ratier Figeac Maroc décroche un marché de Boeing .................................................................................................18 "Solvay est un fournisseur clé dans les composites pour l'aéronautique", affirme son patron Jean-Pierre Clamadieu ..................................................................................................................................................................................18 L’industrie aéronautique, un axe prioritaire pour l’émergence de l’économie nationale ...........................................19 Un Datalab chez Airbus pour diffuser le big data dans tous les métiers .....................................................................19 Safran vise un chiffre d'affaires de plus de 21 milliards en 2020 ................................................................................19 La Chine se lance (enfin) dans la production de moteurs d'avions .............................................................................20 Latécoère craint l'impact d'un creux de production aéronautique .............................................................................20 «Le secteur aéronautique au Maroc est bien parti pour prendre son envol» .............................................................20 Hexcel construit au Maroc une usine à 20 millions de dollars pour produire des nids d'abeille en composites .........20 Latécoère confirme son implantation au Maroc à l'Aerospace Meeting ....................................................................21 Via le "Booster" NOVA, Aeropace Valley lance sa collaboration avec le Languedoc-Roussillon .................................21 Maroc : Daher en piste pour un troisième site industriel à Tanger en 2017 et 15 millions d'euros d'investissement .21

INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE ............................................................................................... 22 Les Instituts de l'enseignement supérieur agricole au Maroc ont largement contribué au développement de l'agriculture et de l'industrie agroalimentaire............................................................................................................22 Industries agroalimentaires : taux de marge au plus bas depuis 1974 .......................................................................22 Agro-industrie : coup de pouce de l’Europe à l’huile d’olive tunisienne .....................................................................22 Danone investit en Afrique et freine sa chute dans les produits laitiers ....................................................................22 Agroalimentaire : le géant américain ADM s’implante au Maroc ...............................................................................23 Mentorat Agro-Export au Maroc ...............................................................................................................................23 Euronext confiant pour le lancement de son contrat sur le sucre ..............................................................................23 Agroalimentaire, La réforme de la TVA dope les investissements ..............................................................................23 3


Tchaba, le fleuron du thé marocain, attire un investisseur suisse ..............................................................................24 Forafric-Tria, naissance d’un géant de la minoterie industrielle .................................................................................24

INDUSTRIE AUTOMOBILE .......................................................................................................... 24 Fiat-Chrysler : Le Maroc favori pour accueillir une usine............................................................................................24 L'alliance Renault-Nissan et Daimler pourraient renforcer leurs liens........................................................................25 Les constructeurs automobiles chinois utilisent la puissance d'Internet ....................................................................25 Panorama de l’industrie automobile au Maroc..........................................................................................................25 Carlos Ghosn appelle les constructeurs à œuvrer avec les autorités pour une réglementation rapide des véhicules connectés et autonomes ...........................................................................................................................................25 Nous avons fait l'essai pour PSA de la mesure de consommation en conditions réelles ............................................25 Bee-Bee Automotive, un nouveau constructeur français ...........................................................................................26 Renault devrait être l'un des leaders du marché iranien à partir de 2018 ..................................................................26 PSA : la Chine, l'un des marchés les plus importants, promet de vastes perspectives ................................................26 Automobile: Skoda dégage un bénéfice record (708 M EUR) en 2015 ........................................................................26 Yazaki ouvre une troisième usine de câblage à Meknès.............................................................................................27 PSA mise sur les Andes pour compenser le Brésil et l'Argentine ................................................................................27 Continental parie sur les véhicules Flex-Fuel .............................................................................................................27 PSA : Concept vert… mais pas comme Renault ! ........................................................................................................27 Industrie automobile : Volkswagen présente officiellement son projet en Algérie ....................................................28 Maroc : Saint-Gobain lance son investissement de 19 millions d'euros dans le vitrage automobile à Kénitra ...........28 Selon Goodyear, le pneumatique deviendra sphérique ! ...........................................................................................28 Allemagne : chez Mercedes, les ouvriers remplacent les robots ................................................................................28 Si 2015 a été une très bonne année pour les constructeurs Renault et PSA, attention à 2016... ................................29 Automobile : Le Maroc vise 100 milliards de DH d’exportations ................................................................................29 Automobile: le Maroc veut aider les pays africains ...................................................................................................29 Maroc : Plan de soutien public pour créer une filière moteurs automobiles ..............................................................29 Secteur automobile : l'écosystème "moteurs et transmission" se met en place avec l'ambition de créer 10.000 nouveaux emplois directs ..........................................................................................................................................30 4


L’automobile, premier secteur exportateur au Maroc ...............................................................................................30 Carlos Ghosn, le PDG de Renault, souhaite un nouvel accord de compétitivité pour 2017-2019................................30 PSA, premier producteur français avec plus de 995 000 véhicules en France en 2015 ...............................................30 Le sous-traitant automobile Mecaplast vise le milliard d'euros de chiffre d'affaires ..................................................31 Oran: la future usine automobile "Peugeot-Citroën" sera installée à El Hamoul (Oued Tlélat) ..................................31 Le marché automobile européen en hausse, Volkswagen reste leader ......................................................................31 Renault, PSA... Les constructeurs automobiles suscitent l’engouement des épargnants ...........................................31 Automobile : Une «incoming mission» ivoirienne au Maroc ......................................................................................32 L’industrie automobile boostée par 11 nouveaux projets ..........................................................................................32 Renault Maroc : hausse de 26% et 288.000 véhicules produits à fin 2015 ..................................................................32 Toyota reste le premier constructeur mondial, l'alliance Renault-Nissan à la quatrième place .................................32 Volvo précise sa feuille de route vers le véhicule autonome .....................................................................................33 Exportations marocaines dans le secteur de l’automobile en plein essor ..................................................................33 La Tunisie en pourparlers avec des constructeurs automobiles .................................................................................33 2015, meilleure année pour l’industrie automobile britannique................................................................................33 Ouverture d’un centre de formation sur les métiers de l’industrie automobile [Algérie] ...........................................34 Construction automobile - Les investissements se déplacent vers les pays méditerranéens......................................34 TE Connectivity, leader mondial du câblage ouvre officiellement son usine au Maroc ..............................................34 Ford accélère sur la voiture électrique .......................................................................................................................34 Rétro 2015 : l'automobile, les réalisations d'un secteur.............................................................................................35

INDUSTRIE CHIMIQUE ET PARACHIMIQUE .............................................................................. 35 CTPC, le labo de filière Plasturgie, certifié ISO/CEI 17025 ..........................................................................................35 PSB Industries accélère sa transformation .................................................................................................................35 Industries chimiques : Entreprises du Secteur, Mars 2016 [Tunisie] ..........................................................................35

INDUSTRIE DE LA CONSTRUCTION ......................................................................................... 36 L’industrie cimentière préfère jouer la prudence pour 2016 ......................................................................................36 La construction s’offre un écosystème en béton........................................................................................................36 5


Les industries des matériaux de construction se dotent de leur contrat de performance ..........................................36 En Méditerranée, Ywood Business étend ses réalisations en structure bois ..............................................................36 Ecoles d’ingénieurs : le palmarès 2016 pour le BTP....................................................................................................37 En Mayenne, la plus grande cimenterie de France sera bientôt alimentée à 80% par des déchets ............................37 Au Maroc, Lafarge et Holcim lancent enfin leur fusion pour créer un poids lourd du ciment sous la houlette du holding royal SNI .......................................................................................................................................................37 Le marché plutôt rassuré par LafargeHolcim .............................................................................................................38 Le nouveau contrat programme du BTP signé avant la fin du mois ............................................................................38 Côte d’Ivoire : le cimentier marocain Cimaf double ses capacités de production à Abidjan .......................................38 Anouar Invest lance la construction de sa cimenterie de Laâyoune ...........................................................................38 Ciments du Maroc passera sous le giron de Heidelberg .............................................................................................39 En dépit de la morosité du secteur, Ciments du Maroc affiche de solides résultats en 2015 ......................................39 BTP : Le Maroc débloque 32 milliards pour ses Infrastructures ..................................................................................39 BTP: Loxam Maroc se positionne en force sur la location de matériels ......................................................................39 Les ventes de matériels de BTP et de manutention devraient rebondir .....................................................................40 Le BTP, premier secteur créateur d’emplois au Maroc ...............................................................................................40 L’Ecole Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics de Settat : la première du genre en Afrique et dans le Monde arabe..................................................................................................................40 Le projet d’écosystème des matériaux de construction intègre le BTP et l'immobilier ..............................................40 Redistribution des cartes de l'activité cimentière en Méditerranée...........................................................................41 Morocco Green Building élit son nouveau bureau exécutif........................................................................................41 Enquête trimestrielle de Conjoncture Industrie et Construction, Décembre 2015 [Haut Commissariat au Plan] .......41 Quatre années de déprime pour le BTP .....................................................................................................................41 BTP : Rabbah appelle à la création d’un Fonds d’investissement africain ..................................................................42 Une alliance mondiale pour l'habitat et la construction ............................................................................................42

INDUSTRIE DU TEXTILE ET DU CUIR ........................................................................................ 42 Textile et habillement : le marché local est estimé à 45 milliards de DH ....................................................................42 Ecosystèmes textiles : la dynamique d’investissement s’enclenche ...........................................................................43 6


Écosystèmes : le textile se tisse de nouvelles opportunités .......................................................................................43 Egypte : Le PM ordonne d'élaborer un plan exhaustif en faveur des industries textiles .............................................43 Le textile technique: un nouveau défi........................................................................................................................43 Un pôle d’excellence innovant pour les métiers du cuir et du textile [France] ...........................................................44 Industries textiles et habillement : Entreprises du Secteur, Mars 2016 [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie] .................................................................................................................................................44 Industries du cuir et de la chaussure: Entreprises du Secteur, Mars 2016 [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie] .................................................................................................................................................44 Algérie - L’industrie textile peine à pénétrer le marché grand public .........................................................................44 Secteur du cuir : 295 unités industrielles au Maroc ...................................................................................................45 Secteur du textile: Nette régression des exportations ...............................................................................................45 Tunisie – Textile-Habillement : un secteur qui cherche à se relancer .........................................................................45 Textile-Habillement : L’export vers l’UE n’est pas au meilleur de sa forme ! ..............................................................45 Une nouvelle cartographie se dessine dans le textile ................................................................................................46 Industrie : Le secteur du cuir en ordre de bataille ......................................................................................................46 Secteur du cuir : 4 MMDH d'exportations en 2014 ....................................................................................................46 Ecosystème : Les filières du cuir reprennent forme ...................................................................................................46 Le secteur de cuir vise un chiffre d'affaires de 5,5 MMDH à l'export .........................................................................47 Cuir : le contrat programme toujours bloqué.............................................................................................................47 Textile / Habillement – Kasserine : difficultés et solutions? .......................................................................................47 Vers la diversification de l'offre exportable de la filière du textile de maison ............................................................47 HEIMTEXTIL : Le Textile de Maison marocain fait salon à Francfort ...........................................................................48 Maroc Export accompagne individuellement des entreprises marocaines.................................................................48

INDUSTRIE ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE ........................................................................ 48 Carte interactive : l'électronique organique Made in France .....................................................................................48 Toshiba cède son électroménager au chinois Midea ..................................................................................................49 Jeff Immelt, l’homme de terrain de General Electric ..................................................................................................49 Comment Thales a réalisé 19 milliards d’euros de commandes en 2015 ....................................................................49 7


Électroménager : l’algérien Condor vise le marché français en 2016 ..........................................................................49

INDUSTRIE EN GÉNÉRAL .......................................................................................................... 50 L’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière du mois de Février 2016 (Base 100 : 2010) [Haut Commissariat au Plan] ...............................................................................................................................................50 BCT: Légère reprise de l'activité industrielle, nette baisse de la balance énergétique, le tourisme de mal en pis [Banque Centrale de Tunisie] .....................................................................................................................................50 La lettre trimestrielle de La Fabrique de l'industrie - hiver 2016 ................................................................................50 Enquête de conjoncture de l'économie nationale auprès des opérateurs économiques dans les secteurs des industries minière, manufacturière, énergétique et environnementale, de construction, des services marchands non financiers et du commerce de gros(selon les résultats de la grande enquête trimestrielle du Haut Commissariat au Plan) ..........................................................................................................................................................................51 Enquête Mensuelle de Conjoncture dans l'Industrie du mois de février 2016 [Bank Al-Maghrib] ..............................51 Bulletin de conjoncture [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie -Janvier 2016] ...................51 Bulletin de conjoncture [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie - Février 2016] ..................52 La production industrielle stagne ..............................................................................................................................52 La production manufacturière a progressé de 0,4% en 2015......................................................................................52 L’indice de la production Industrielle, énergétique et minière. Quatrième trimestre 2015 [Haut commissariat au plan] ..........................................................................................................................................................................52 L’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière du mois de Janvier 2016 [Haut commissariat au plan] ..........................................................................................................................................................................53 Enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie: Résultats du mois de janvier 2016 [Bank Al-Maghrib] ..............53 Splendeur et misère de l’industrie .............................................................................................................................53 Pourquoi les chiffres du commerce extérieur ne sont pas si rassurants pour l’industrie [France] ..............................54 Bulletin de Conjoncture de décembre 2015 [Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation, Tunisie] ..........54 Désindustrialisation : Comment la rupture devient un atout .....................................................................................54 Maroc : les industriels déclarent manquer de visibilité pour le prochain trimestre, selon Bank Al-Maghrib ..............54 Enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie - Décembre 2015 [Bank Al-Maghrib] .........................................55 L’embellie viendra des métiers mondiaux .................................................................................................................55 El Malki au Club de L’Economiste Industrie : Ces boulets qui gênent le décollage! ....................................................55 Emploi : Le potentiel inexploité de l’industrie ...........................................................................................................56 8


La marche industrielle enclenchée .............................................................................................................................56

INDUSTRIE MÉTALLURGIQUE, MÉCANIQUES ET ÉLECTROMÉCANIQUES.......................... 56 La sidérurgie européenne confrontée à une crise persistante....................................................................................56 Tata Steel va vendre toutes ses activités au Royaume-Uni ........................................................................................56 Industries mécaniques et métallurgiques : Entreprises du Secteur [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie- Mars 2016] ..............................................................................................................................57 Les emballages métalliques se recyclent davantage ..................................................................................................57 Tunisie – Investissements : les industries électro-mécaniques se taillent la part du lion ...........................................57 Une cure d’austérité pour Sonasid .............................................................................................................................57 ArcelorMittal : l’acier perd le moral ...........................................................................................................................58 Le complexe sidérurgique d’El-Hadjar conclut un partenariat avec la SNTR [Algérie] ................................................58 Le Maroc renforce les mesures anti-dumping pour protéger la production locale d'acier ..........................................58 Maghreb Steel fournit Noor Ouarzazate ....................................................................................................................58

INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ................................................................................................ 59 L’Algérie vise 12 milliards $ d’investissements étrangers grâce à la construction d’un pôle biotechnologique ..........59 Unimed fait son entrée sur la bourse de Tunis et présente ses projets pour l’avenir .................................................59 Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020 : les écosystèmes pharmaceutiques se mettent en place .......................59 Première introduction en bourse en 2016 : UNIMED, la croissance continue du leader des produits pharmaceutiques stériles .......................................................................................................................................................................60 3409 visiteurs pour Pharmapack Europe....................................................................................................................60 Fusion entre Ose Pharma et Effimune .......................................................................................................................60 Sanofi n'écarte pas une nouvelle acquisition de type Genzyme .................................................................................60 Médicament : Le Maroc se positionne en hub africain...............................................................................................61 Le laboratoire britannique AstraZeneca lance un ambitieux plan d’expansion en Afrique .........................................61 Tunisie – Industrie pharmaceutique : conquérir le marché africain ...........................................................................61 Industrie pharmaceutique : Des médicaments « écolos » au Maroc ..........................................................................61 Pharmaceutique: une industrie en bonne santé ........................................................................................................62

OFFSHORING .............................................................................................................................. 62 9


"L'offshoring au Maroc se trouve dans une situation urgente" selon Saloua Karkri-Belkeziz, la nouvelle présidente de l'APEBI ..................................................................................................................................................................62 IT: L’Apebi décline son programme 3.0 ......................................................................................................................62

POLITIQUE INDUSTRIELLE ........................................................................................................ 62 Pourquoi le plan Juncker est une bonne nouvelle pour l’industrie française .............................................................62 L’avenir de l’industrie africaine sera-t-il vert ? ...........................................................................................................63 Importer pour produire : des stratégies divergentes en France et en Allemagne .......................................................63 Afrique du Nord : L’Intégration régionale comme levier stratégique pour l’industrialisation ....................................63 "Les pôles de compétitivité et les régions doivent dessiner l’industrie du futur" .......................................................64 Transfert de TER : Le Maroc œuvre à la mise au point ...............................................................................................64 1,4 milliard de DH dans l’automobile et l’aéronautique.............................................................................................64 OMC: Le dispositif antidumping à la loupe ................................................................................................................64 Education : Comment challenger la 4e révolution industrielle ...................................................................................65 Le Maroc espère en 2016 améliorer la contribution de l'agriculture et de l'industrie au PB (document OGB) ...........65 Sidérurgie : le Maroc protègera la Sonasid encore 3 ans par des mesures anti-dumping ...........................................65 Les Chinois s’intéressent au Plan d’accélération industrielle .....................................................................................66

RECHERCHE INDUSTRIELLE .................................................................................................... 66 Emballage : quelles innovations pour 2016 ? .............................................................................................................66 2ème session de la commission mixte sur la propriété industrielle SIPO-OMPIC .......................................................66 Comment les "Makers" inventent l'usine du futur .....................................................................................................66 NSK, 100 ans d’innovation dans le roulement............................................................................................................66 Trophées des savoir-faire innovants MDD Expo 2016, Les noms des lauréats dévoilés ..............................................67 Dyson s'affirme comme l'Apple de l'électroménager .................................................................................................67 Innovation : Soutenir les jeunes entreprises stimulerait la création d’emplois, selon l’OCDE ....................................67 Le Maroc, puissance industrielle la plus innovante du continent africain (Rachida Dati) ...........................................67 Jaybridge Robotics rejoint le Toyota Research Institute ............................................................................................68 Schneider Electric soutient l’expédition Nomade des Mers 9 mars 2016 ...................................................................68 10


Des robots miniatures, inspirés des fourmis, remorquent une voiture de près de 2 tonnes ......................................68 Intelligence artificielle, pannes anticipées, CEA champion de l'innovation : les innovations qui (re)donnent le sourire ..................................................................................................................................................................................68 Pour contrer Google et Apple, General Motors investit dans la Silicon Valley ...........................................................69 Le centre technique de la plasturgie se renforce dans les composites .......................................................................69 Le CEA à la pointe de l’innovation mondiale ..............................................................................................................69 Les retombées industrielles de l'intelligence artificielle .............................................................................................69 Latécoère prêt à de petites acquisitions pour booster l'innovation ...........................................................................70 Un nouveau centre de R&D pour Airbus Helicopters .................................................................................................70 Les pays doivent intensifier leurs efforts de R-D dans les technologies de pointe ......................................................70 Algérie: ouverture d'un centre d’appui à la technologie et à l’innovation à l’université de Laghouat ........................71 Le caoutchouc veut s’affranchir du pétrole et de l’hévéa...........................................................................................71 L’université de Rabat transfert ses innovations aux industriels .................................................................................71 PSA Peugeot Citroën crée au Maroc un "OpenLab" sur le véhicule du futur en Afrique .............................................72 Un laboratoire au service des professionnels ............................................................................................................72 Maroc – Tunisie : Seuls pays africains et arabes à figurer dans le Top 50 mondial des économies les plus innovantes ..................................................................................................................................................................................72 L'Union des inventeurs du Maroc et l'université Cadi Ayyad de Marrakech concluent un partenariat .......................72 Une nouvelle stratégie pour la propriété industrielle et commerciale au Maroc .......................................................73 Recherche et développement au cœur de la stratégie de l’ESITH ..............................................................................73

ZONES INDUSTRIELLES ............................................................................................................ 73 Faurecia, un des premiers investisseurs dans la nouvelle zone franche de Technopolis ............................................73 Medz cède des murs à Casanearshore et à Technopolis ............................................................................................74 Billet - Les zones franches d'exportation profitent le plus aux secteurs les mieux insérés dans l’industrie locale ......74 Jean-Marie Grosbois, président de la CFCIM : "Nous lançons au Maroc le premier parc industriel certifié HQE en Afrique" .....................................................................................................................................................................74 Nador West Med s’offre un prêt de la BAD de 112,86 millions d’Euros .....................................................................74 Ouverture d’un nouveau parc industriel et logistique ...............................................................................................75 11


Souss : Les zones industrielles à la dérive ..................................................................................................................75 M. Rabbah : Le développement d'une zone franche multisectorielle dédiée aux opérateurs américains, un signal fort du partenariat "stratégique" Maroc-USA ..................................................................................................................75

©CND/CDIM HCP 2016

12


Entreprises et écosystèmes industriels Le taïwanais HTK Automotive accélère son implantation au Maroc Extrait : L'usine de HTK qui devra voir le jour avant fin 2017 à Jorf Lasfar, sera spécialisé dans la fabrication de batteries au Lithium-ion pour voitures électriques. Alors que son usine à Casablanca n’est pas encore sortie de terre, l’équipementier automobile HTK Automotive veut consolider sa présence au Maroc. En effet, ce groupe taïwanais envisage de lancer la construction d’une deuxième unité de production, cette fois-ci à Jorf Lasfar à El Jadida. Ce site industriel, qui devra voir le jour avant fin 2017, sera spécialisé dans la fabrication de batteries au Lithium-ion pour voitures électriques, un créneau dans lequel HTK se positionne de plus en plus vu son statut de véritable relais de croissance pour la majorité des majors de l’industrie automobile mondiale. Liens : http://www.challenge.ma/le-taiwanais-

htk-automotive-accelere-son-implantation-aumaroc-66511/ Date de publication : 29/03/2016

Clusters industriels : À vos projets ! Extrait : Le ministère de l’Industrie vient de lancer un appel à projets pour "l’identification et la sélection des meilleurs projets de clusters éligibles à un appui financier de l’Etat au titre de l’année 2016". Il s’agit de structures à gouvernance mixte public/privé fédérant des entreprises, des start-up, des établissements de recherche et de formation opérant dans les secteurs industriel et technologique. L’objectif final est de faire émerger des projets collaboratifs de R&D et d’innovation à forte valeur ajoutée.

Liens : http://www.leconomiste.com/flash-

infos/clusters-industriels-vos-projets Date de publication : 28/03/2016

Dassault Aviation : est l'entreprise préférée des Français Extrait : Dassault Aviation a reçu le Randstad Award 2016 de l'entreprise française la plus attractive dans la catégorie "Industrie des biens d'équipement et intermédiaires", et le Grand Prix Randstad Award 2016 de l'entreprise française la plus attractive "toutes catégories confondues". Selon l'étude, l'attractivité de Dassault Aviation est principalement due à la santé financière de l'entreprise, à l'intérêt des emplois, à la rémunération et aux avantages. Liens :

http://www.boursier.com/actions/actualites/new s/dassault-aviation-est-l-entreprise-preferee-desfrancais-679873.html Date de publication : 27/03/2016

L’OMPIC lance jeudi son Baromètre de la création d’entreprises Extrait : L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) a mis en place une application accessible gratuitement depuis Internet. Ce nouvel outil permet d’accéder à l’ensemble des données dont dispose l’office sur les entreprises créées au Maroc. L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) s’apprête à lancer son baromètre de la création d’entreprise. Accessible sur Internet, cet outil se présente comme un concentré d’informations sur les entreprises créées au Maroc et donne accès à toutes les données traitées par l’office depuis sa création. Liens : http://lematin.ma/journal/2016/l-ompic-

lance-jeudi-son-barometre--de-la-creation-dentreprises/243430.html Date de publication : 14/03/2016


IDE : Le Maroc séduit les entreprises nipponnes

Automobile : Un écosystème moteur voit le jour

Extrait : Les entreprises japonaises veulent renforcer leur présence au Maroc. C’est ce qu’a affirmé Mizuno Daisuke, le directeur général de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) récemment à Rabat, lors d’une rencontre entre le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy et une délégation composée de 54 hommes d’affaires japonais. « Les opérateurs économiques japonais sont intéressés par les opportunités d’investissement au Maroc dans différents secteurs, notamment l’automobile, l’aéronautique, l’agroalimentaire et l’énergie », a également indiqué M. Daisuke.

Extrait : L’ambition est de créer 10.000 emplois et un CA additionnel à l'export de 6,5MMDH. Boussaïd lance un appel au privé pour l'accompagnement de la filière. Un contrat de performance a été signé entre les ministres de l'Industrie et des Finances et Hakim Abdelmoumen, président de l'Association marocaine pour l'industrie et le commerce de l'automobile (AMICA). Cet écosystème ambitionne de créer 10.000 emplois directs à forte valeur ajoutée, générer un CA à l'export de 6,5MMDH et augmenter le taux d'intégration de la filière «Powertrain automobile» de 25 points via le développement du sourcing local. Liens : http://www.leseco.ma/economie/42801-

Liens : http://industries.ma/economie/ide-le-

automobile-un-ecosysteme-moteur-voit-lejour.html

maroc-seduit-les-entreprises-nipponnes.html Date de publication : 04/03/2016

Date de publication : 26/02/2016

Figeac Aero décroche un contrat de 400 millions de dollars

BTP/Construction: Loxam Maroc investit gros pour sa croissance

Extrait : La société Figeac Aero, prestataire de plusieurs industriels du secteur de l’aéronautique, a signé un nouveau contrat avec Stelia Aerospace, qui porte sur 400 millions de dollars.Ce nouveau contrat concerne la production de pièces mécaniques en aluminium et titane de petites, moyennes et grandes dimensions. il concerne également, les sousensembles destinés aux programmes A320, A350 ainsi qu’au programme d’avions d’affaires Bombardier Global 7000 et 8000. Par ailleurs, ce nouveau contrat devrait permettre à Figeac Aero d’augmenter son chiffre d’affaire entre 650 et 700 millions d’euros en 2020, selon le PDG de la société Jean-Claude Maillard.

Extrait : La conjoncture sectorielle ne refroidit pas les appétits de croissance de Loxam Maroc. Malgré les hauts et les bas du secteur du BTP ces dernières années, la filiale du géant européen de la location de matériels et engins compte muscler sa présence sur le marché marocain. L’enseigne compte investir un minimum de 100 millions de DH sur les prochaines années pour densifier son maillage territorial. Liens:

http://www.leconomiste.com/article/985073btpconstructionloxam-maroc-investit-gros-poursa-croissance Date de publication : 25/02/2016

Liens: http://www.challenge.ma/figeac-aero-

decroche-un-contrat-de-400-millions-de-dollars65025/ Date de publication : 29/02/2016 14


Sonasid victime en 2015 de la surproduction chinoise et de la crise immobilière

Engagement : Holcim Maroc transforme une carrière de schistes en oliveraie

Extrait : Le chiffre d’affaires de Sonasid au titre de l’année 2015 a reculé de 17 % par rapport à une année plus tôt, de ce fait le résultat net a été fortement impacté et devrait ressortir déficitaire pour 2015. Sonasid, leader du marché, doit continuer à progresser sur ses facteurs de rentabilité.

Extrait : Holcim Maroc a réhabilité une carrière de schistes à 25 kilomètres de son usine de Settat. Celle-ci a été réaménagée en une oliveraie constituée de 1.500 oliviers et de 500 autres arbres fruitiers. Le projet de 6 hectares n’a pas été simple, il a été réalisé en 10 mois, du 1er février au 31 décembre 2015.

Liens : http://lnt.ma/sonasid-victime-en-2015-

La réalisation du projet s’est faite en partie grâce à la main-d’œuvre locale, issue des villages voisins. Des arbres fruitiers ont même été fournis par des exploitations agricoles voisines. L’oliveraie, respectant les normes et standards de sécurité du groupe Lafarge-Holcim, devrait représenter une source de revenus potentiels.

de-la-surproduction-chinoise-et-de-la-criseimmobiliere/ Date de publication : 24/02/2016

M'Hamed Tazi à la tête du pôle communication de l'Afrique du Nord du groupe Nissan

Liens :

http://www.h24info.ma/economie/entreprises/h olcim-maroc-poursuit-son-engagementecologique/40747 Date de publication : 18/02/2016

Extrait : M’Hamed Tazi, directeur de la communication et de la responsabilité sociale du groupe Renault Maroc depuis sept ans, vient d’être promu directeur de la communication et des relations publiques de la région Afrique du Nord et Egypte du groupe Nissan. M’Hamed Tazi, alias Memet, intègrera par ailleurs les rangs du comité de direction de la région Afrique du Nord et Egypte du groupe Nissan. A partir de 2007, M’Hamed Tazi tire les rênes de la direction de la communication du groupe marocain Eco Médias pour promouvoir l’image des quotidiens L’Economiste, Assabah et de la radio Atlantic radio.

Marc Nassif nommé directeur général de Renault Maroc Extrait : A partir du 1er mars 2016, Marc Nassif assumera les fonctions de directeur général du Groupe Renault Maroc, en remplacement de Jacques Prost à la retraite depuis fin 2015. Agé de 54 ans, Marc Nassif a fait une grande partie de sa carrière chez Renault à l'international. Même si Renault refuse de communiquer sur la question, la mise en route à Tanger d'une chaîne de fabrication Nissan, voir Kwid est régulièrement évoqué au Maroc.

Liens :

http://www.huffpostmaghreb.com/2016/02/22/ mhamed-tazirenault_n_9289854.html?utm_hp_ref=maghreb &ir=Maghreb

Liens : http://www.econostrum.info/Marc-

Nassif-nomme-directeur-general-de-RenaultMaroc_a21461.html

Date de publication : 22/02/2016

Date de publication : 17/02/2016

15


Michelin présente des résultats record en 2015 et veut embaucher en 2016

contrats contre implantation industrielle Extrait : Bombardier Transport avait bien installé une filiale au Maroc en 2011 mais jusqu’ici son concurrent Alstom a emporté tous les grands contrats ferroviaires; des tramways de Casablanca et Rabat au TGV. Taoufiq Boussaid, président de Bombardier Transport Maroc, envisage à demi-mots une implantation industrielle locale s’il remportait à l’avenir d'importants marchés publics. Entretien exclusif.

Extrait : "Le groupe est renforcé et robuste", annonçait Jean-Dominique Senard, Président de Michelin à l’occasion de la présentation des résultats du groupe, ce mardi 16 février à Paris. 2015 aura été une année de résultats record pour Michelin. "Pas de projet green field (de nouvelle usine - NDLR) pour 2016", a confirmé JeanDominique Senard. Mais les résultats 2016 seront peut-être marqués par des rachats, JeanDominique Senard ne fermant pas la porte à des opportunités en Asie.

Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/aumaroc-bombardier-transport-echangerait-biencontrats-contre-implantationindustrielle.N376994

Liens:

http://www.usinenouvelle.com/article/michelinpresente-des-resultats-record-en-2015-et-veutembaucher-en-2016.N379895

Date de publication : 13/02/2016

Date de publication : 16/02/2016

Le Marocain Riad Motors va construire une unité de montage de camions au Sénégal

Le PDG de Renault peut-il réussir son plan ? Extrait : Le groupe Renault vient de dévoiler des résultats annuels impressionnants, dans un univers de l’industrie automobile mondiale incertain. Un chiffre d’affaires en hausse de 10,4 % à 45,327 milliards, une marge opérationnelle qui bondit de 3,9 % à 5,1%, un résultat d’exploitation qui progresse de 91,9 % à 2,121 milliards d’euros et un résultat net de 2,960 milliards (+48,1%).

Extrait : Riad motors holding va investir 9 millions d’euros dans une unité de montage de camions au Sénégal. Celle-ci servira de tête de pont au constructeur marocain dans sa stratégie de conquête du marché ouest-africain. La société marocaine doit livrer 3.000 camions au Sénégal d'ici 2020.

pdg-de-renault-peut-il-reussir-son-plan.N379280

Michel Riad Sahyoun, président du directoire de Riad Motors Holding, a profité de la cérémonie de remise des clés des premiers camions à la Coopérative nationale des entreprises de transports de marchandises du Sénégal (CNETM), samedi 6 février à Dakar, pour annoncer la construction d’une unité de montage de camions au Sénégal.

Date de publication : 13/02/2016

Liens : http://www.le360.ma/fr/economie/le-

Après le trou d’air de la crise automobile 20082009, ces résultats sont très bons et tous les constructeurs automobiles ne peuvent pas afficher de telles performances pour 2015. Liens : http://www.usinenouvelle.com/article/le-

marocain-riad-motors-va-construire-une-unitede-montage-de-camions-au-senegal-62878

Au Maroc, Bombardier Transport échangerait bien

Date de publication : 09/02/2016

16


Aéronautique : La Marocaine de Bombardier quitte le navire

Date de publication : 21/01/2016

Europac ouvre à Tanger son usine de 100 millions de m2 de carton ondulé pour servir Renault

Extrait : La Marocaine Souad Elmallem ne fait plus partie de l’équipe de Bombardier. En effet, selon une source médiatique (Le Matin Eco), l’ex représentante en chef de Bombardier Aéronautique Afrique a quitté le groupe canadien pour mettre sur pied sa propre entreprise. Elle offre désormais ses services de stratégie internationale à un groupe élargi de sociétés ‘‘afin de les soutenir dans l’expansion de leur empreinte mondiale’’, y compris Bombardier qui continue de faire appel à ses services pour ses activités au Maroc et en Afrique, indique la même source.

Extrait : Le groupe espagnol implanté en France et au Portugal a inauguré le mardi 19 janvier sa nouvelle usine de cartons d'emballage à Tanger. Le groupe espagnol Papeles y Cartones de Europa S.A. ou Europac a inauguré le mardi 19 janvier sa nouvelle cartonnerie près de Tanger sur la zone franche industrielle Tanger Automotive City. Après avoir ouvert en 2013 un atelier provisoire pour 3 millions d'euros sur TFZ la zone industrielle proche de l'aéroport Europac a donc consacré un investissement de 30 millions d'euros à sa nouvelle usine situé sur un terrain de 3 ha.

Liens :

http://www.infomaroc.net/2016/01/27/aeronaut ique-la-marocaine-de-bombardier-quitte-lenavire/

Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/europacouvre-a-tanger-son-usine-de-100-millions-de-m2de-carton-ondule-pour-servir-renault.N374576

Date de publication : 27/01/2016

Une première compétition de startups africaines à Casablanca très entourée

Date de publication : 20/01/2016

RH : Lesieur et DHL ‘‘meilleurs employeurs’’ au Maroc

Extrait : Soudan, Mali, Algérie, Libéria ... l'association Startup Maroc, accueille à Casablanca pour la première fois la finale africaine de la compétition internationale "Get in the ring" pendant le Startup Africa Summit ce samedi 23 janvier. Seules deux startups sur les 20 concourantes seront primées. De nombreux mentors et entrepreneurs aguerris seront de la partie.

Extrait : Les lauréats du programme des ‘’Meilleurs employeurs au Maroc 2015’’ ont été dévoilés en fin de semaine dernière lors d’une soirée de remise des trophées qui s’est tenue à Casablanca. Et cette année, dans la catégorie ‘‘grandes entreprises’’, le 1er prix a été décerné à Lesieur Cristal, une entreprise qui œuvre dans le secteur de l’agroalimentaire marocain avec plus de 1000 collaborateurs. A noter que le classement du programme des meilleurs employeurs au Maroc est déterminé sur la base d’une étude menée auprès des entreprises candidates du Maroc (toutes tailles et secteurs confondus).

L'Usine Nouvelle a demandé à Naoufal Chama, l'un des fondateurs et animateurs de la très dynamique association Startup Maroc basé au Technopark de Rabat, de présenter les enjeux de la première compétition de startups africaines au Maroc. Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/unepremiere-competition-de-startups-africaines-acasablanca-tres-entouree.N374786 17


Liens :

étrangères qu’ont connues ces secteurs, récemment, pour confirmer ce constat. Les deux filières pourraient même contribuer, de manière importante, à atteindre les objectifs assignés par le Plan d’accélération industrielle (PAI) qui ambitionne de porter de 14 à 20% la part de l’industrie dans l’automobile à l’horizon 2020, rapporte le quotidien L’Economiste dans son édition de ce lundi 28 mars.

http://www.infomaroc.net/2016/01/18/rhlesieur-et-dhl-meilleurs-employeurs-au-maroc/ Date de publication : 18/01/2016

Industrie aéronautique et spatiale

Liens :

http://www.le360.ma/fr/economie/automobileet-aeronautique-les-deux-filieres-stars-delindustrie-66335 Date de publication : 28/03/2016

Daher, le champion français caché de l’aéronautique

Ratier Figeac Maroc décroche un marché de Boeing

Extrait : Comment le groupe marseillais centenaire, créé en 1863 sur le segment du transport maritime, s’est-il mué en ETI à l’allemande? Historiquement présent dans la logistique et le transport spécialisé (éléments de centrales nucléaires, déploiements militaires…), le groupe familial s’est diversifié dans l’industrie au début des années 2000, en rachetant des sous-traitants dans l’aéronautique, la défense et l’énergie. En 2008, coup fumant: Daher s’offre Socata, une filiale d’EADS spécialisée dans les aérostructures (éléments de fuselages d’avions) et la fabrication de petits avions d’affaires (TBM), qui l’impose définitivement comme un acteur de premier plan du marché.

Extrait : Ratier Figeac Maroc (RFM), filiale d’UTC Aerospace Systems, va fabriquer des actionneurs de compensation des stabilisateurs horizontaux (HSTA) pour le Boeing 777X. Le géant américain a en effet conclu un contrat avec RFM pour produire les actionneurs dans son site situé dans la zone industrielle de l’Aéropole de Nouaceur. "Ce contrat est non seulement une indication de notre confiance dans Ratier Figeac et l’industrie aérospatiale marocaine, mais aussi une preuve forte de l’évolution des capacités techniques du Maroc", s’est réjoui Bob Noble, Vice-président, Partnering for Success, Boeing Commercial Airplanes.

Liens :

http://www.challenges.fr/entreprise/aeronautiq ue/20160330.CHA6965/daher-le-championfrancais-cache-de-l-aeronautique.html?xtor=RSS17

Liens : http://www.atlasinfo.fr/Ratier-Figeac-

Maroc-decroche-un-marche-deBoeing_a70051.html

Date de publication : 31/03/2016

Date de publication : 28/03/2016

Automobile et aéronautique, les deux filières stars de l’industrie

"Solvay est un fournisseur clé dans les composites pour l'aéronautique", affirme son patron Jean-Pierre Clamadieu

Extrait : Les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique occupent une place de choix sur l’échiquier de l’industrie marocaine. Il suffit de voir les dernières implantations de sociétés 18


Un Datalab chez Airbus pour diffuser le big data dans tous les métiers

Extrait : Attiré par le dynamisme du secteur, le chimiste Solvay passe à l’offensive dans l’aéronautique. Après avoir finalisé l’acquisition de Cytec en décembre dernier pour 5 milliards d’euros, le groupe a multiplié début 2016 les annonces de contrats de fourniture de matériaux avec Airbus et Boeing. Pour comprendre les ambitions de Solvay, L’Usine Nouvelle a interrogé son PDG, Jean-Pierre Clamadieu.

Extrait : Le big data, c’est un sujet sérieux chez Airbus. Pas question de se laisser guider par l’improvisation ou le tâtonnement. Un secteur sensible comme l’aéronautique exige une démarche cohérente et maîtrisée pour tirer parti de cette révolution technologique. C’est le sens du projet big data lancé par l'avionneur européen il y a un an et demi.

Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/solvayest-un-fournisseur-cle-dans-les-composites-pourl-aeronautique-affirme-son-patron-jean-pierreclamadieu.N384875

"Nous voulions d’abord évaluer le potentiel du big data pour nos différents métiers et nous assurer d’avoir en place toute la chaine nécessaire, y compris en termes de compétences, pour maitriser la technologie et faire en sorte qu’on puisse partout dans l’entreprise analyser des données et en tirer de la valeur", explique Vincent Galinier, architecte informatique et responsable du projet.

Date de publication : 26/03/2016

L’industrie aéronautique, un axe prioritaire pour l’émergence de l’économie nationale

Liens : http://www.usine-digitale.fr/article/un-

datalab-chez-airbus-pour-diffuser-le-big-datadans-tous-les-metiers.N383312

Extrait : «Mettre en exergue le développement de l’industrie aéronautique au Maroc ainsi que le rôle pionnier joué par le Maroc dans ce domaine», tels ont été les objectifs de la 25ème Conférence annuelle de l’aviation africaine (MRO), l’événement annuel qui regroupe les acteurs et opérateurs de la maintenance de l’aviation civile notamment en Afrique, les constructeurs et fournisseurs de l’industrie aéronautique, les dirigeants et managers des compagnies aériennes africaines ainsi que les managers des opérateurs de la filière aéronautique mondiale, qui s’est tenue, comme prévu du 14 au 16 mars 2016 sous la présidence du ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique.

Date de publication : 16/03/2016

Safran vise un chiffre d'affaires de plus de 21 milliards en 2020 Extrait : En 2020, Safran vise un chiffre d'affaires supérieur à 21 milliards d'euros hors activités spatiales et éventuelle opération de croissance externe (17,4 milliards d'euros en 2015). Le groupe aéronautique et de défense, qui organise lundi après-midi à Londres une journée sur sa stratégie (Capital Markets Day) pour les analystes financiers et les investisseurs, veut aussi atteindre en 2020 une marge opérationnelle courante ajustée supérieure à 15% et un cashflow libre en très forte amélioration par rapport à 2015.

Liens : http://www.libe.ma/L-industrie-

aeronautique-un-axe-prioritaire-pour-lemergence-de-l-economienationale_a72757.html Date de publication : 17/03/2016

Liens : http://www.latribune.fr/entreprises-

finance/industrie/aeronautique-defense/safranvise-un-chiffre-d-affaires-de-plus-de-21-milliardsen-2020-556527.html 19


Date de publication : 14/03/2016

constructeur européen de dix à six avions par mois, avant une remontée à un rythme de sept prévue pour 2017.

La Chine se lance (enfin) dans la production de moteurs d'avions

Liens :

http://www.boursier.com/actualites/reuters/late coere-craint-l-impact-d-un-creux-de-productionaeronautique-187395.html?rss Date de publication : 08/03/2016

Extrait : C’est officiel, après l’assemblage des appareils, la Chine se lance dans la production de moteurs d’avions. Mais il faudra encore attendre longtemps avant de voir voler des avions 100% chinois.

«Le secteur aéronautique au Maroc est bien parti pour prendre son envol»

Attendue de longue date, la nouvelle n’en marque pas moins un tournant historique dans le secteur aéronautique. En annonçant jeudi 3 mars son intention de créer un conglomérat dédié à la création de moteurs d’avion, le géant chinois Avic souhaite propulser son pays dans le cercle restreint des grandes puissances aéronautiques. Ce nouveau motoriste entrera en concurrence directe avec les géants actuels : le français Safran, les américains General Electric et Pratt & Whitney ainsi que le britannique Rolls-Royce.

Extrait : Le Maroc veut, en effet, booster la croissance du secteur de l’aéronautique en consolidant ses acquis. «Le secteur aéronautique au Maroc est donc bien parti pour prendre son envol» se réjouit M. H. Elalamy. D’ailleurs, Zouhair Mohamed El Aoufir, Directeur général de l'ONDA a déclaré que l’activité aéronautique au Maroc croît du double sur un horizon de 10 ans contre 15 ans pour les autres pays.

Liens :

Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/la-chinese-lance-enfin-dans-la-production-de-moteurs-davions.N382589

http://www.albayane.press.ma/index.php?optio n=com_content&view=article&id=27850:-llesecteur-aeronautique-au-ma

Date de publication : 09/03/2016

Date de publication : 24/02/2016

Latécoère craint l'impact d'un creux de production aéronautique

Hexcel construit au Maroc une usine à 20 millions de dollars pour produire des nids d'abeille en composites

Extrait : Latécoère a dit mardi craindre cette année l'impact des baisses de cadences et des retards pris par les avionneurs sur des grands programmes. L'équipementier, qui fournit des fuselages et des portes pour des avions d'Airbus, Boeing et les autres grands constructeurs, a toutefois confirmé dans un communiqué son objectif de cash flow libre récurrent des opérations d'environ 7% chiffre d'affaires cette année, à près de 50 millions d'euros. Le groupe, dont Airbus assure plus de la moitié du chiffre d'affaires, a subi l'an passé les retards de l'avion de transport militaire A400M et la baisse de production des long-courriers A330 du

Extrait : Hexcel prévoit d'investir 20 millions de dollars dans une usine de 11000 m² dans la zone franche et parc industriel aéronautique Midparc, près de l’aéroport de Casablanca. "L’implantation d’Hexcel au Maroc a été fortement motivée par la proximité de nos clients [dont Safran (Aircelle), Airbus (Stelia) et Bombardier] déjà installés dans le pays et par la volonté d’intégrer l’écosystème aéronautique de la zone franche Midparc de Casablanca Nouaceur Aéroport. Elle est surtout primordiale par sa nature (les matériaux composites) dans la cadre 20


de la stratégie aéronautique marocaine renforcée par l'annonce récente de l'implantation prochaine à Casablanca d'entreprises comme Latecoere (hors du Midparc) ou Thales qui va lancer une petite usine dédiée à l'impression 3D laser.

Extrait : L'appel à labellisation, lancé le 11 septembre 2015 par le Comité de concertation entre l'État et l'industrie dans le domaine spatial (CoSpace) auprès de 71 pôles de compétitivité français afin de créer un réseau de Boosters favorisant l'innovation à la croisée du spatial, du numérique et de l'internet des objets, a été voté lundi 11 janvier.

Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/hexcelconstruit-au-maroc-une-usine-a-20-millions-dedollars-pour-produire-des-nids-d-abeille-encomposites.N374618

L'instance ministérielle sur la valorisation du spatial co-présidée par les ministres Jean-Yves Le Drian (Défense), Emmanuel Macron (Économie) et Thierry Mandon (Enseignement supérieur et Recherche), s'est prononcée en faveur notamment de la candidature de la grande région LRMP.

Date de publication : 20/01/2016 Date de publication : 19/01/2016

Liens : http://objectif-languedoc-

Latécoère confirme son implantation au Maroc à l'Aerospace Meeting

roussillon.latribune.fr/innovation/2016-0112/via-le-booster-nova-aeropace-valley-lance-sacollaboration-avec-le-languedoc-roussillon.html Date de publication : 12/01/2016

Extrait : L’implantation de Latecoere au Maroc a été confirmée, celle d’un géant du composite et d’une vingtaine de sous-traitants de Stelia annoncée lors des Aerospace Meetings de Casablanca, hier, mardi 6 octobre. "Je crois que ce n’est plus un secret pour personne, Latecoere a également pris la décision de s’implanter au Maroc", a confirmé Hamid Benbrahim El Andaloussi, le président du Gimas. "Aujourd’hui, un géant du composite et une vingtaine de PME, dans le giron de Stelia, dont la construction de l’usine a démarré il y a un mois pour être opérationnelle en juillet 2016, envisagent de s’installer au Maroc", lance également Hamid Benbrahim El Andaloussi.

Maroc : Daher en piste pour un troisième site industriel à Tanger en 2017 et 15 millions d'euros d'investissement Extrait : L'avionneur et équipementier français Daher investit dans un nouveau site industriel de composants aéronautiques proche de l'aéroport de Tanger. Début des opérations de production au premier trimestre 2017 avec 250 emplois à terme.

Liens : http://www.aeronautique.ma/Latecoere-

Et de trois pour Daher. Après Tanger 1 et Casablanca, Daher confirme la construction d'un troisième site industriel Tanger 2 dans la ville du détroit tout près de l'aéroport. Avec ce nouveau site, l'équipementier français totalisera 30 000 m² de surface de production au Maroc.

confirme-son-implantation-au-Maroc-a-lAerospace-Meeting_a4091.html Date de publication : 17/01/2016

Liens :

Via le "Booster" NOVA, Aeropace Valley lance sa collaboration avec le Languedoc-Roussillon

http://www.usinenouvelle.com/article/marocdaher-en-piste-pour-un-troisieme-site-industriela-tanger-en-2017-et-15-millions-d-euros-dinvestissement.N371795 21


Date de publication : 11/01/2016

Extrait : L'industrie agroalimentaire a connu une année 2015 difficile dans un contexte marqué par la guerre des prix entre grandes enseignes de distribution, mais aussi par l'embargo russe. L'an dernier, le taux de marge du secteur a atteint son plus bas niveau depuis 1974 pour un chiffre d'affaires stable à 170 milliards d'euros, selon le bilan dressé mardi par l'Association nationale des industriels de l'alimentaire.

Industrie agroalimentaire Les Instituts de l'enseignement supérieur agricole au Maroc ont largement contribué au développement de l'agriculture et de l'industrie agroalimentaire

Liens :

http://www.boursier.com/actualites/economie/i ndustries-agroalimentaires-taux-de-marge-auplus-bas-depuis-1974-31093.html?rss Date de publication : 29/03/2016

Agro-industrie : coup de pouce de l’Europe à l’huile d’olive tunisienne

Extrait : Les trois instituts de l'enseignement supérieur agricole au Maroc ont largement contribué au développement de l'agriculture et de l'industrie agroalimentaire et à la valorisation des ressources naturelles, a affirmé mardi à Meknès, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch.

Extrait : En votant un nouveau plan d'appui en faveur de l’huile d’olive locale, l’Union européenne fait un geste pour aider la Tunisie à surmonter ses difficultés économiques et encourager sa transition démocratique.

S'exprimant lors de la cérémonie de remise des diplômes à la 67ème Promotion de l'Ecole Nationale d'Agriculture de Meknès (ENA), le ministre a fait savoir que ces trois institutions, à savoir l'Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II-Rabat, l'Ecole Nationale Forestière d'Ingénieurs-Salé et l'ENA-Meknès, accomplissent aujourd'hui des missions stratégiques à travers le renforcement du développement économique, la création des richesses et la préservation des ressources naturelles.

Les députés européens ont validé le 10 mars un quota d’urgence qui autorise la Tunisie à exporter 70 000 tonnes d’huile d’olive supplémentaires exemptées de taxes pendant la période 2016-2017 (soit 35 000 tonnes de plus par an). Cette décision intervient suite aux attaques terroristes subies par la Tunisie ces dernières années, et vise à renforcer l’économie du pays. Liens:

http://www.jeuneafrique.com/309904/economie /agro-industrie-coup-de-pouce-de-leurope-alhuile-dolive-tunisienne/

Liens : http://www.maroc.ma/fr/actualites/les-

instituts-de-lenseignement-superieur-agricole-aumaroc-ont-largement-contribue-au

Date de publication : 22/03/2016

Date de publication : 30/03/2016

Danone investit en Afrique et freine sa chute dans les produits laitiers

Industries agroalimentaires : taux de marge au plus bas depuis 1974

Extrait : Danone construit une nouvelle usine aux Pays-Bas pour la nutrition infantile Le moral 22


revient chez Danone. Le géant français de l’agroalimentaire a renoué avec la croissance en 2015, avec un résultat net en hausse de 14,6% à 1,2 milliard d'euros, et des ventes en hausse de 6% (et +4,4% en données comparables), à 22,412 milliards d’euros, après un recul en 2014. "2015 marque la première année de notre plan transformation de retour à la croissance, forte, rentable et durable", s’est félicité le 23 février Emmanuel Faber, le directeur général de Danone, lors de la présentation des résultats annuels du groupe.

http://www.usinenouvelle.com/editorial/danone -investit-en-afrique-et-freine-sa-chute-dans-lesproduits-laitiers.N381236

Extrait : L’initiative de la Bourse Electronique Italienne des Marchandises pour soutenir la commercialisation des produits agroalimentaires entre l’Union européenne et le Maroc dans le cadre du projet EUROMED Invest. Les bénéficiaires ont été les coopératives adhérentes aux GIE et huit coopératives féminines, engagées dans la production et la valorisation de produits agricoles, tels que l’huile d’olive, les olives de table, les amandes et les figues. Le mentorat s’est matérialisé en une session de travail pendant laquelle les délégués de BMTI ont présenté aux participants – environ 30 personnes - les normes de commercialisation européennes pour les produits agroalimentaires, plus spécifiquement sur l’huile d’olive, les olives de table, les amandes et les figues.

Date de publication : 25/02/2016

Liens:

Liens:

http://www.animaweb.org/node/162265

Agroalimentaire : le géant américain ADM s’implante au Maroc

Date de publication : 12/02/2016

Euronext confiant pour le lancement de son contrat sur le sucre

Extrait : Le géant américain Archer Daniels Midland (ADM), qui possède 270 usines à travers le monde, vient d’annoncer le rachat d’un site qui fabrique principalement du glucose et de l’amidon à partir de maïs, et qui était jusqu’alors propriété de la société britannique Tate & Lyle. « L’usine marocaine (basée à Aïn Sebaâ à Casablanca, ndlr) qui dessert des clients domestiques et internationaux dans l’alimentaire, l’alimentation animale et l’industrie du papier carton est un bel ajout à notre activité édulcorant et amidon », a indiqué dans un communiqué le président de l’activité maïs transformé d’ADM, Chris Cuddy. Basé à Chicago, ADM possède des centaines de sites de stockage et d’usines de transformation à travers le monde (céréales, soja, colza, cacao…).

Extrait : Anticipant la fin des quotas européens, l’opérateur boursier paneuropéen Euronext lancera cet automne un contrat sur le sucre. Ce contrat, dont la création est soumise à l’approbation du régulateur, sera basé à Paris et mis en place pour des livraisons physiques, dont le lieu n’est pas encore déterminé. Il concernera le sucre raffiné, avec une cotation en euros. Liens:

http://www.usinenouvelle.com/article/euronextconfiant-pour-le-lancement-de-son-contrat-surle-sucre.N375914 Date de publication : 26/01/2016

Liens: http://industries.ma/industrie/industrie-

agroalimentaire/agroalimentaire-adm-le-geantamericain-simplante-au-maroc.html#respond Date de publication : 15/02/2016

Agroalimentaire, La réforme de la TVA dope les investissements

Mentorat Agro-Export au Maroc

Extrait : Enfin adoptée, la tant attendue réforme de la TVA devrait permettre de relancer les 23


investissements dans le secteur. 1,5 MMDH devrait être investi par les industriels, durant les cinq prochaines années. «La réforme devrait induire une baisse du prix réel des matières premières agricoles pour l’industriel marocain ce qui suppose une meilleure intégration de l’industrie avec l’amont agricole», explique Amine Berrada Sounni, président de la Fédération nationale de l'agroalimentaire (FENAGRI). L'année 2016 correspond à la fin du mandat actuel au sein de la FENAGRI. La présidence, assurée par Amine Berrada Sounni, entend accélérer la mise en place de plusieurs chantiers.

d’affaires consolidé de plus de deux Milliards de dirhams. Dans sa déclaration aux médias, Khalid Assari, Directeur Général du Groupe Forafric-Tria confirme la volonté du Groupe de poursuivre son développement en s’appuyant toujours sur politique commerciale de proximité et en maintenant les mêmes standards de qualité qui représentent les piliers du développement du Groupe. Liens : http://www.agrimaroc.ma/forafric-tria-

naissance-dun-geant-de-la-minoterieindustrielle/ Date de publication : 07/01/2016

Liens : http://www.leseco.ma/economie/41259-

agroalimentaire-la-reforme-de-la-tva-dope-lesinvestissements.html

Industrie automobile

Date de publication : 24/01/2016

Fiat-Chrysler : Le Maroc favori pour accueillir une usine

Tchaba, le fleuron du thé marocain, attire un investisseur suisse

Extrait : Le directeur de la zone Afrique-MoyenOrient chez le groupe automobile italien, Fiat Chrysler Automobiles (FCA), Fabrizio Cordoni, a déclaré que son groupe est entrain d’étudier les opportunités d’implantation d’unités de montage en Afrique.

Extrait : Alors que les observateurs économiques guettaient depuis peu un premier investissement suisse dans le domaine de l’énergie au Maroc, c’est dans l’agroalimentaire que cela a finalement eu lieu. En effet, quelques semaines après l’appel du ministre Amara, lancé le 4 novembre 2015 à un parterre d’opérateurs économiques helvétiques menés par le Directeur de l’Office Fédéral de l’Energie Suisse et ce, pour les inviter à planter leur étendard dans notre pays, le groupe A Kustor Sirocco jette son dévolu sur la marque marocaine du thé haut de gamme Tchaba.

Interviewé par le magazine Jeune Afrique, Fabrizio Cordoni, a indiqué que FCA, qui entend développer ses opérations commerciales en Afrique, pourrait y implanter une usine de montage de véhicules, dont l’objectif 1er, serait de fournir en véhicules de la marque italienne, les marchés africains et de Moyen-Orient, mais à condition dit-il, que cela n’affecte pas les volumes de production des usines européennes du groupe.

Liens : http://www.challenge.ma/tchaba-le-

fleuron-du-the-marocain-attire-un-investisseursuisse-63145/

Liens:

http://www.infomediaire.net/news/maroc/fiatchrysler-le-maroc-favori-pour-accueillir-une-usine

Date de publication : 22/01/2016

Forafric-Tria, naissance d’un géant de la minoterie industrielle

Date de publication : 31/03/2016

Extrait : Le groupe Forafric-Tria comptera ainsi près de 1 000 collaborateurs pour un chiffre 24


L'alliance Renault-Nissan et Daimler pourraient renforcer leurs liens

Panorama de l’industrie automobile au Maroc Extrait : La conférence pour la présentation du prochain salon de la sous-traitance organisée par l’Amica a été l’occasion de faire le point sur la filière automobile marocaine.

Extrait : Les constructeurs Renault-Nissan et Daimler pourraient approfondir leur partenariat en l'élargissant à la voiture électrique et un renforcement des liens capitalistiques n'est pas exclu, écrit jeudi le quotidien allemand Handelsblatt, citant le responsable des liens avec Daimler au sein de Renault-Nissan.

A l’occasion de la conférence de presse sur la troisième édition du Salon de la sous-traitance automobile, l’’Association Marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile (Amica) a présenté un panorama de l’industrie automobile au Maroc.

"Personne ne sait jusqu'où (cette alliance) ira", a déclaré Jacques Verdonck, en réponse à une question sur la possibilité d'une augmentation des participations croisées de 3,1% que chaque partenaire détient dans l'autre.

Liens:

http://telquel.ma/2016/03/27/automobilelamica-vise-chiffre-daffaires-110-milliardsdirhams-lexport-dici-2020_1489184

Liens: http://www.latribune.fr/entreprises-

finance/industrie/automobile/l-alliance-renaultnissan-et-daimler-pourraient-renforcer-leursliens-560802.html

Date de publication : 27/03/2016

Date de publication : 31/03/2016

Carlos Ghosn appelle les constructeurs à œuvrer avec les autorités pour une réglementation rapide des véhicules connectés et autonomes

Les constructeurs automobiles chinois utilisent la puissance d'Internet Extrait : Avec l'essor de la mobilité intelligente, dans laquelle les entreprises chinoises jouent un rôle de plus en plus important, les constructeurs automobiles chinois pourraient bien surpasser les acteurs traditionnels de ce marché.

Extrait : Carlos Ghosn, président de Nissan, a déclaré lors de l’ouverture du Salon de New York, que l’industrie automobile allait connaître au cours des cinq prochaines années bien plus de changements qu’elle n’en a connus au cours des vingt dernières, notamment avec le développement de la connectivité, de la conduite autonome et de l’électrification.

Malgré l'importance internationale prise ces dernières années dans la production et la consommation de véhicules, le secteur chinois de l'automobile continue à s'appuyer sur l'importation de composants clés - comme les générateurs et les technologies associées - de la part de ses homologues occidentaux. Dans une certaine mesure, les constructeurs automobiles chinois continuent à agir comme des fabricants d'équipement d'origine.

Liens: http://www.ccfa.fr/Carlos-Ghosn-appelle-

les Date de publication : 24/03/2016

Liens :

Nous avons fait l'essai pour PSA de la mesure de

http://french.china.org.cn/business/txt/201603/29/content_38135711.htm Date de publication : 29/03/2016 25


consommation en conditions réelles

Renault devrait être l'un des leaders du marché iranien à partir de 2018

Extrait : D’ici le 30 juin, PSA aura mesuré la consommation en conditions réelles de 30 modèles de sa gamme en respectant le protocole de test défini pour la norme RDE (Real driving emissions) qui sera mise en place à partir de 2017. En octobre 2015, PSA a annoncé sa décision de publier les consommations de ses véhicules en "usage client" précisant par la suite (en novembre) que cela se ferait en collaboration avec l’ONG Transport & Environnement (T&E) et sous le contrôle de Bureau Veritas. Les résultats de notre essai seront utilisés par PSA pour déterminer un chiffre de consommation moyen en conditions réelles sur ce véhicule.

Extrait : Si Hyundai et Peugeot ont dominé le marché iranien jusqu’en 2012, la reconstruction de l’industrie automobile iranienne qui se met en place avec la levée des sanctions devrait s’accompagner d’une modification de la hiérarchie des constructeurs. Pour IHS, c’est l’Alliance Renault-Nissan, et plus particulièrement Renault, qui devrait devenir l’un des principaux leaders du marché en 2018. (Autoactu.com) Liens: http://www.ccfa.fr/Renault-devrait-etre-l-

un-des

Liens :

Date de publication : 21/03/2016

http://www.autoactu.com/?page=2&id_actu=24 337&from_id_part=

PSA : la Chine, l'un des marchés les plus importants, promet de vastes perspectives

Date de publication : 24/03/2016

Bee-Bee Automotive, un nouveau constructeur français

Extrait : Le premier constructeur automobile français Peugeot Citroën (PSA) a réalisé en 2015 un bénéfice net après quatre ans de déficit, en atteignant en avance tous les objectifs de son plan de redressement économique. La Chine, l'un des marchés les plus importants de PSA, représente un quart de son bénéfice net, ainsi que de son volume total de production et de vente pour l'année dernière.

Extrait : C’était l’une des curiosités du Salon de Genève. La Bee-Bee XS et son look vintage emprunté aux anciennes Renault Rodeo et Citroën Méhari, était l’un des nouveaux modèles français. Ce petit cabriolet électrique, principalement dédié aux zones balnéaires, a été conçu par une jeune société française baptisée Bee-Bee Automotive et est produit dans les Vosges.

Liens:

http://french.china.org.cn/business/txt/201603/21/content_38075899.htm

Les fondateurs de Bee-Bee Automotive ne sont toutefois pas de nouveaux venus dans le monde de l’automobile. Cette coentreprise a été créée par Beta Epsilon, un bureau d’études du Mans spécialisé dans les véhicules de compétition, et VT2i, un équipementier spécialisé dans les pièces de direction et de suspension.

Date de publication : 21/03/2016

Automobile: Skoda dégage un bénéfice record (708 M EUR) en 2015

Liens :

http://www.autoactu.com/?page=2&id_actu=24 328&from_id_part= Date de publication : 24/03/2016 26


Extrait : Le constructeur automobile tchèque Skoda Auto (groupe Volkswagen) basé à Mlada Boleslav, à 60 km au nord-est de Prague, a annoncé mercredi avoir dégagé en 2015 un bénéfice net record de 708 millions d'euros, en hausse de 6,5% comparé à 2014.Le chiffre d'affaires du constructeur tchèque a grimpé de 6,2% au cours de l'année dernière, pour s'établir à 12,49 mds EUR, soit également un montant record. Outre le constructeur national Skoda Auto, la République tchèque accueille sur son sol des usines du sud-coréen Hyundai et du groupe TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile).

Extrait : PSA Peugeot Citroën compte sur l'émergence de nouveaux marchés en Amérique latine pour nourrir à moyen terme sa croissance dans la région et compenser la volatilité du Brésil et de l'Argentine, les deux grands marchés historiques du continent. Fers de lance de ce troisième front "panaméricain", le Chili, le Pérou et la Colombie devraient voir la taille cumulée de leur marché doubler à l'horizon 2021, pour dépasser un million de véhicules neufs par an, a déclaré mercredi le directeur de la région Latam de PSA. Liens:

Liens:

http://www.boursier.com/actualites/reuters/psamise-sur-les-andes-pour-compenser-le-bresil-et-largentine-187720.html?rss

http://www.lepoint.fr/automobile/actualites/aut omobile-skoda-degage-un-benefice-record-708m-eur-en-2015-16-03-2016-2025913_683.php

Date de publication : 16/03/2016

Date de publication : 17/03/2016

Continental parie sur les véhicules Flex-Fuel

Yazaki ouvre une troisième usine de câblage à Meknès

Extrait : Volkswagen n’est pas le seul à s’intéresser à la technologie Flex Fuel : à l’occasion de la 6ème semaine de l’industrie à Toulouse, Continental présentera un véhicule équipé de son système d’injection Flex-Fuel.Ces derniers ont ainsi élaboré un système d’injection Flex-Fuel qui permet au moteur de fonctionner à l’essence pure, à l’éthanol pure ou encore avec un mélange des deux. Et sera en attendant en démonstration sur un véhicule à l’occasion de la sixième semaine de l’industrie qui se tiendra à Toulouse du 14 au 20 mars.

Extrait : Après Tanger en 2000 et Kenitra en 2011, Yazaki le géant japonais du câblage pour automobiles a inauguré le 15 mars 2016, une nouvelle unité de production à Meknès. La cérémonie d’inauguration de la nouvelle unité Yazaki Maroc a eu lieu en présence de Moulay Hafid Elalamy le ministre de l’Industrie, Horst Rudolph, le président et CEO Yazaki Europe mais aussi Mohand Laenser, le président du conseil de la région Meknès-Fès. Le groupe Yazaki qui est l’un des acteurs privés qui génèrent le plus d’emploi au Maroc (déjà 10 000 emplois créés) compte 1 700 employés dans sa nouvelle usine et ambitionne d’atteindre les 2 700 employés en fin d’année.

Liens: http://auto-infos.fr/Continental-parie-sur-

les,7954 Date de publication : 14/03/2016

Liens: http://industries.ma/industrie/industrie-

automobile/yazaki-ouvre-une-troisieme-usinede-cablage-a-meknes.html#respond

PSA : Concept vert… mais pas comme Renault !

Date de publication : 16/03/2016

Extrait : La stratégie liée à la construction du bâtiment de l’usine n’est pas complètement arrêtée. En revanche, et à l’instar de l’usine Renault Tanger, le concept d’usine verte n’est pas exclu. Mais une chose est sûre, «ce ne sera pas comme Renault», annoncent les acheteurs de

PSA mise sur les Andes pour compenser le Brésil et l'Argentine 27


PSA. A ce stade, le constructeur assure explorer toutes les possibilités, que ce soit le process peinture ou le traitement des déchets.

véhicules par an pour laquelle l'usine a été créée.

Liens: http://www.leconomiste.com/flash-

http://www.usinenouvelle.com/article/marocsaint-gobain-lance-son-investissement-de-19millions-d-euros-dans-le-vitrage-automobile-akenitra.N361994

Liens:

infos/psa-concept-vert%E2%80%A6-mais-pascomme-renault Date de publication : 10/03/2016

Date de publication : 04/03/2016

Industrie automobile : Volkswagen présente officiellement son projet en Algérie

Selon Goodyear, le pneumatique deviendra sphérique ! Extrait : Vision originale que celle de Goodyear quant au futur des pneumatiques qui équiperont les véhicules autonomes de demain. Surprise sur le stand Goodyear au Salon de l’Automobile de Genève avec un pneu sphérique ! Nous sommes persuadés que ce pneu apportera une solution durable et de sécurité pour nos clients qui utiliseront des véhicules autonomes dans l'avenir », estime Jean-Claude Kihn, président de Goodyear EMEA. « Nous espérons aussi qu’il servira d’inspiration à l’industrie automobile pour trouver ensemble des solutions pour l’avenir ».

Extrait : Une délégation du constructeur allemand a rencontré ce mardi 8 mars à Alger le ministre de l’Industrie Abdeslam Bouchouareb, at-on appris de source proche du projet. La délégation composée de cinq responsables a soumet le projet de l’usine algérienne du géant allemand de l’automobile au ministre de l’Industrie, selon la même source. M. Bouchouareb s’est engagé devant les Allemands à encourager le projet, selon la même source. Liens: http://www.tsa-

algerie.com/20160308/industrie-automobilevolkswagen-presente-officiellement-projetalgerie/

Liens: http://www.industrie-techno.com/selon-

goodyear-le-pneumatique-deviendraspherique.42852

Date de publication : 08/03/2016

Date de publication : 04/03/2016

Maroc : Saint-Gobain lance son investissement de 19 millions d'euros dans le vitrage automobile à Kénitra

Allemagne : chez Mercedes, les ouvriers remplacent les robots

Extrait : L’usine dispose aujourd'hui d'une capacité de 450 000 pare-brises par an sur une seule ligne. Avec l'installation d'une seconde ligne, Saint Gobain Sekurit prévoit donc de porter sa capacité de production à 800 000 parebrises par an d'ici à 2019, indique à L'Usine Nouvelle une source interne chez Saint Gobain. En 2015, le site a fabriqué près de 400 000 parebrises dont plus des deux-tiers pour l'usine Renault de Tanger d'une capacité de 350 000

Extrait : Depuis quelques années, les experts ne cessent en effet de répéter que la machine va prendre de plus en plus de place dans les usines. En 2014, les constructeurs ont acheté près de 100 000 nouvelles machines, selon la Fédération internationale de la robotique (IFR). 1,5 million de robots sont aujourd'hui utilisés dans des usines aux quatre coins de la planète et 1,3 million d'unités supplémentaires devraient entrer en service durant les deux prochaines années. « 28


Les machines ne sont plus capables de travailler avec toutes ces options et de suivre le rythme des changements, constate Markus Schaefer.

l’horizon 2020. C’est ce qu’a annoncé Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, lors de la cérémonie de signature du contrat de performance de la filière moteur et transmission, mardi dernier à Rabat.

Liens :

http://www.lepoint.fr/economie/allemagnechez-mercedes-les-ouvriers-remplacent-lesrobots-29-02-2016-2021834_28.php

Liens:

http://www.leconomiste.com/article/985078automobilele-maroc-vise-100-milliards-de-dh-dexportations

Date de publication : 29/02/2016

Date de publication : 25/02/2016

Si 2015 a été une très bonne année pour les constructeurs Renault et PSA, attention à 2016...

Automobile: le Maroc veut aider les pays africains Extrait : Moulay Hafid Elalamy aurait reçu des « instructions » pour conseiller les autres pays africains à se lancer dans l’industrie automobile. A l’occasion du Forum international Afrique développement qui se tient ces 25 et 26 février à Casablanca, Moulay Hafid Elalamy est revenu sur le modèle industriel marocain. « En regardant dans le rétroviseur on voit des résultats intéressants, voire impressionnants », a-t-il débuté, en racontant qu’initialement, les projets industriels marocains étaient beaucoup trop ambitieux.

Extrait : Le patron de Renault, Carlos Ghosn, et celui de PSA, Carlos Tavares, ont affiché des performances financières en 2015 qu’on ne leur avait pas connues depuis longtemps : chiffre d’affaires en forte hausse, rentabilité retrouvée, désendettement… Mais attention… Renault et PSA ont profité à plein de la vigoureuse reprise du marché européen (+9,3%) sur l’année 2015. Seulement voilà, l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) n’anticipe qu’une croissance de 2 % à 14 millions d’unités en Europe cette année.

Liens:

http://telquel.ma/2016/02/25/automobilemoulay-hafid-elalamy-veut-aider-les-paysafricains_1484544

Liens: http://www.usinenouvelle.com/article/si-

2015-a-ete-une-tres-bonne-annee-pour-lesconstructeurs-renault-et-psa-attention-a2016.N381671

Date de publication : 25/02/2016

Date de publication : 25/02/2016

Maroc : Plan de soutien public pour créer une filière moteurs automobiles

Automobile : Le Maroc vise 100 milliards de DH d’exportations

Extrait : Le ministre de l'Industrie du Maroc vient de mettre sur pied un plan de développement de la filière moteurs. Un secteur pour l'instant inexistant mais devrait connaitre un coup d'accélérateur avec la future usine PSA Peugeot Citroën de Kenitra.

Extrait : Les deux dernières années, le secteur automobile a volé la vedette aux phosphates en se positionnant à la tête des secteurs exportateurs, avec respectivement 40,3 milliards de DH et 50 milliards de DH. Aujourd’hui, le Maroc veut franchir un nouveau pas. Objectif: atteindre 100 milliards de DH d’exportations à

On ne fabrique pas de moteurs automobiles au Maroc. Mais ça va changer. C'est ce que voudrait le ministre marocain de l'Industrie Moulay Hafid 29


Elalamy. Celui-ci a dévoilé mardi 22 février un plan de soutien à l'émergence de cette filière.

(MMDH) de chiffre d’affaires à l’export en 2015 C'est ce qu'a affirmé le ministre de l’Industrie du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy. Premier exportateur en Afrique du nord et deuxième du continent, le Maroc vise à atteindre 100 MMDH de chiffre d’affaires à l’export à l’horizon 2020, avec un taux d’intégration de 80 pc et la construction et l’assemblage de 800.000 véhicules, a précisé M. Elalamy, dans un exposé à l’occasion du lancement de l’écosystème "moteurs et transmission".

Liens:

http://www.usinenouvelle.com/article/marocplan-de-soutien-public-pour-creer-une-filieremoteurs-automobiles.N381566 Date de publication : 25/02/2016

Secteur automobile : l'écosystème "moteurs et transmission" se met en place avec l'ambition de créer 10.000 nouveaux emplois directs

Liens:

http://www.menara.ma/fr/2016/02/23/1837705 -l%E2%80%99automobile-premier-secteur Date de publication : 24/02/2016

Carlos Ghosn, le PDG de Renault, souhaite un nouvel accord de compétitivité pour 2017-2019

Extrait : L'écosystème "moteurs et transmission" (Powertrain) a été lancé dans le secteur automobile, avec pour ambition de contribuer, à terme, à créer 10.000 nouveaux emplois industriels directs à forte valeur ajoutée, générer un chiffre d'affaires additionnel de plus de 6,5 milliards de dirhams (MMDH) et un investissement total de près de 6,5 MMDH.

Extrait : Le PDG de Renault Carlos Ghosn a annoncé la création d’un second accord de compétitivité courant 2016. Le précédent accord, signé en 2013, avait assuré le maintien de l’activité du groupe en France, mais n’avait pas résolu pour autant tous les problèmes. La question de l’intérim et l’avenir des sites de mécanique devraient être au centre des débats.

Un contrat de performance pour accompagner le déploiement de l'écosystème "moteurs et transmission" a été signé, mardi à Rabat, par le ministre de l'Industrie du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l'Economie et des Finances, Mohammed Boussaid et le Président du l'Association Marocaine pour l'Industrie et le Commerce de l'Automobile (AMICA), Hakim Abdelmoumen.

Liens:

http://www.usinenouvelle.com/article/carlosghosn-le-pdg-de-renault-souhaite-un-nouvelaccord-de-competitivite-pour-20172019.N380144#xtor=EPR-255

Liens :

http://www.maroc.ma/fr/actualites/secteurautomobile-lecosysteme-moteurs-ettransmission-se-met-en-place-avec-lambition-de

Date de publication : 23/02/2016

PSA, premier producteur français avec plus de 995 000 véhicules en France en 2015

Date de publication : 24/02/2016

L’automobile, premier secteur exportateur au Maroc

Extrait : PSA Peugeot Citroën a annoncé lundi avoir produit plus de 995 000 véhicules en France en 2015, soit une hausse de 2,5% par rapport à 2014."Fort de son solide ancrage industriel en

Extrait : L’automobile constitue le premier secteur exportateur avec 50 milliards de dirhams 30


France, PSA Peugeot Citroën a une nouvelle fois contribué positivement à la balance commerciale de la France grâce à un excédent de 5,226 milliards d'euros", déclare le groupe dans un communiqué. PSA reste ainsi le premier constructeur automobile en France.

sa proximité de l’usine des voitures "Renault" basée à Oued Tlélat, entrée en production depuis environ un an et demi.M. Zaalane a annoncé, en outre, l’inauguration en mars prochain à Oran d'une usine de production des sièges de voitures.

Liens:

Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/psapremier-producteur-francais-avec-plus-de-995000-vehicules-en-france-en-2015.N380717

http://www.huffpostmaghreb.com/2016/02/18/ peugoet-citroen-elhamoul_n_9261282.html?utm_hp_ref=maghreb &ir=Maghreb

Date de publication : 22/02/2016

Date de publication : 18/02/2016

Le sous-traitant automobile Mecaplast vise le milliard d'euros de chiffre d'affaires

Le marché automobile européen en hausse, Volkswagen reste leader

Extrait : Le sous-traitant automobile, qui a subi de plein fouet la crise du secteur automobile, a vu le fonds Equistone Partners entrer dans son capital. Il vise des acquisitions, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis.Il devrait permettre à la société de mener des acquisitions en Allemagne et aux Etats-Unis sur de la R&D et des capacités de production, et au Japon sur de la R&D. Le groupe devrait inaugurer également ouvrir cette année sa 27e usine, la deuxième au Mexique, après avoir ouvert un site fin avril en Slovaquie.

Extrait : Malgré le scandale qui l'a touché en 2015 et une baisse de ses ventes, Volkswagen reste en tête Côté constructeurs et malgré le scandale des moteurs diesel truqués, Volkswagen reste leader en Europe avec 124 149 voitures vendues en janvier (-3,8%), loin devant le deuxième, Ford, et ses 75 710 unités (+11,4%). En ajoutant les autres marques du groupe - Audi, Skoda, Seat et Porsche - la galaxie Volkswagen distance également ses concurrents avec un total de 256 989 ventes.

Liens: http://www.usinenouvelle.com/article/le-

Liens: http://www.usinenouvelle.com/article/le-

sous-traitant-automobile-mecaplast-vise-lemilliard-d-euros-de-chiffre-d-affaires.N380789

marche-automobile-europeen-en-haussevolkswagen-reste-leader.N379910

Date de publication : 22/02/2016

Date de publication : 16/02/2016

Oran: la future usine automobile "Peugeot-Citroën" sera installée à El Hamoul (Oued Tlélat)

Renault, PSA... Les constructeurs automobiles suscitent l’engouement des épargnants

Extrait : La future usine automobile "PeugeotCitroën" sera installée dans la localité El Hamoul, à Oued Tlélat, a déclaré mercredi Abdelghani Zaalane, wali d'Oran, relayé par l'APS. Le site de la future usine "Peugeot-Citroën" a été dévoilé par le wali, qui a évoqué le développement de cette filière industrielle à Oran, notamment avec

Extrait : A l’occasion de la présentation de ses résultats financiers, la banque du constructeur a annoncé avoir dépassé les 10 milliards d’euros d’encours d’épargne auprès de la clientèle de particuliers.Au Royaume-Uni, alors que l’offre d’épargne n’a été lancée qu’au mois de juin 31


2015, la collecte a déjà dépassé le milliard d’euros. Cet engouement des épargnants européens pour les livrets d’épargne des constructeurs automobile souscrits entièrement par internet profite également à PSAPeugeotCitroën.

d’entreprises industrielles. Ces contrats qui concernent 11 projets dans le secteur automobile, 4 dans l’aéronautique et un dans l’électronique, devraient permettre de créer 4100 emplois et générer 2,8 milliards de chiffre d’affaires à l’export à l’horizon 2020, selon la même source qui ne précise pas le nom des entreprises concernées.

Liens:

http://www.usinenouvelle.com/editorial/renaultpsa-les-constructeurs-automobiles-suscitent-lengouement-des-epargnants.N379742

Liens: http://industries.ma/economie/lindustrie-

automobile-boostee-par-11-nouveauxprojets.html

Date de publication : 16/02/2016

Date de publication : 09/02/2016

Automobile : Une «incoming mission» ivoirienne au Maroc

Renault Maroc : hausse de 26% et 288.000 véhicules produits à fin 2015

Extrait : Le Maroc et la Côte d'Ivoire veulent accroître les échanges commerciaux entre les secteurs de l’automobile. Une «incoming mission» organisée par Maroc Export, en collaboration avec l’Association marocaine pour l’industrie et le commerce de l’automobile (AMICA), qui fait suite au succès de la première mission organisée en Côte d’Ivoire, en décembre 2015, au profit du secteur de l’automobile marocain. Ledit protocole a pour objectif «d’accroître les échanges commerciaux entre les secteurs de l’automobile de nos deux pays et de développer des courants d’affaires entre les communautés d’affaires maroco-ivoiriennes», explique le communiqué de Maroc Export.

Extrait : 229 000 véhicules ont été produits au Maroc à l’usine Renault-Nissan Tanger et 59 028 par Somaca à Casablanca. Outre les véhicules, le groupe a exporté 86 617 m3 de pièces détachées produites chez une vingtaine de fournisseurs locaux vers d’autres sites Renault.A elle seule, l’usine de Tanger a produit 229.000 unités à son actif avec une part à l’export de 94% de sa production soit 216.057 véhicules exportés. Liens:

http://www.leconomistemaghrebin.com/2016/0 2/06/renault-maroc-hausse-de-26-et-288-000vehicules-produits-a-fin-2015/

Liens: http://www.leseco.ma/economie/42267-

automobile-une-incoming-mission-ivoirienne-aumaroc.html

Date de publication : 06/02/2016

Date de publication : 15/02/2016

Toyota reste le premier constructeur mondial, l'alliance Renault-Nissan à la quatrième place

L’industrie automobile boostée par 11 nouveaux projets

Extrait : Pour la quatrième année consécutive, le constructeur automobile japonais Toyota se place au premier rang en termes de véhicules vendus dans le monde, avec 10,15 millions d'unités écoulées. Renault-Nissan à la quatrième placeEn ajoutant le nombre de véhicules vendus par le français, 2,8 millions, et en attendant le chiffres du constructeur russe Avtovaz (intégré à

Extrait : Seize contrats d’investissements industriels d’un montant global de 1,4 milliard de dirhams ont été signés mardi 2 février à Rabat par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, Abdelouahed Kabbaj, président du Fonds Hassan II pour le développement économique et social et plusieurs directeurs 32


Renault-Nissan depuis 2014), l'alliance porte donc son total d'unités écoulées en 2015 à 8,22 millions d'unités.

de l’automobile marocain – actuellement environ 90.000 – doublera, pronostique l’AMICA.

Liens:

http://www.usinenouvelle.com/article/toyotareste-le-premier-constructeur-mondial-l-alliancerenault-nissan-a-la-quatrieme-place.N375986

view/artikel/exportations-marocaines-dans-lesecteur-de-lautomobile-en-pleinessor/?cHash=842b6fe7196ffe7f4b6cec3784b454 3b

Date de publication : 27/01/2016

Date de publication : 21/01/2016

Volvo précise sa feuille de route vers le véhicule autonome

La Tunisie en pourparlers avec des constructeurs automobiles

Extrait : A la pointe en matière de dispositifs d’aides à la conduite, Volvo affiche également de grandes ambitions dans le véhicule autonome. Les véhicules vraiment autonomes, il faudra attendre 2020, voire 2021 avant de les trouver en concessions, annonce le président de Volvo Car France. Il a déclaré : "Volvo Car assumera l’entière responsabilité dès lors que l’un de ses véhicules sera conduit en mode autonome".

Extrait : Des pourparlers sont en cours actuellement avec des constructeurs automobiles (européens, asiatiques, américains, …), pour les attirer en Tunisie pour une implantation et consolider la position des 267 entreprises composant le secteur des composants automobiles. C’est ce qu’a affirmé le directeur général de l'agence de promotion de l'investissement extérieur-FIPA, Khalil Laâbidi, lors du forum tuniso-autrichien organisé à l'occasion de la visite d'Etat du président autrichien Heinz Fischer, qui est venu à la tête d'une délégation de 50 hommes d'affaires autrichiens.

Liens: http://marokko.ahk.de/fr/news/detail-

Liens:

http://www.usinenouvelle.com/article/volvoprecise-sa-feuille-de-route-vers-le-vehiculeautonome.N375893 Date de publication : 26/01/2016

Liens: http://www.businessnews.com.tn/la-

tunisie-en-pourparlers-avec-des-constructeursautomobiles,520,61900,3#com

Exportations marocaines dans le secteur de l’automobile en plein essor

Date de publication : 21/01/2016

2015, meilleure année pour l’industrie automobile britannique

Extrait : Les exportations dans le secteur de l’automobile connaissent un boom au Maroc : selon l’Association Marocaine pour l’Industrie et le Commerce de l’Automobile (AMICA), le chiffre d’affaires a augmenté, en 2015, de 20% par rapport à l’année précédente et s’élève à 50 milliards de dirhams (env. 4,6 milliards d’euros) dans la période de référence actuelle. Au cours des prochaines quatre années, l’Association prévoit une nouvelle hausse à plus de 100 milliards de dirhams. Dans la même période, le nombre de personnes employées dans le secteur

Extrait : Quant à la production nationale, elle a augmenté de 8,1% pour répondre à la demande croissante pour des véhicules construits en Grande-Bretagne. Des difficultés sont survenues sur certains marchés mondiaux tels que la Chine et la Russie, mais la reprise économique en Europe, le principal partenaire commercial du Royaume33


Uni, a stimulé la demande pour des véhicules construits au Royaume-Uni, ont précisé les responsables de la SMMT.

C'est ainsi que la presse spécialisée a souligné, à titre d'exemple, que le groupe PSA (PeugeotCitroën) a vu ses ventes de véhicules neufs progresser de 1,2% en 2015 par rapport à 2014. Et que si la Chine et l'Asie du Sud-Est accusent une légère baisse (-0,86% avec 735.740 ventes) et que le marché européen amorce sa reprise (+5,86% avec 1,8 million de véhicules), les espoirs pour le constructeur automobile reposent sur le Maghreb et les autres pays méditerranéens.

Liens: http://lavieeco.com/news/actualite-

international/2015-meilleure-annee-pourlindustrie-automobile-britannique.html Date de publication : 21/01/2016

Ouverture d’un centre de formation sur les métiers de l’industrie automobile [Algérie]

Liens: http://euro-

mediterranee.blogspot.fr/2016/01/constructionautomobile-les.html Date de publication : 16/01/2016

Extrait : Au lendemain de la signature d’un accord entre une société algérienne et un constructeur de véhicules chinois, pour la réalisation d’une unité de montage de véhicules utilitaires à la nouvelle zone industrielle de Tamzoura (Aïn Témouchent), les projets annexes voient le jour progressivement. Pour faire face aux besoins de cette unité de montage, les autorités locales envisagent de réaliser, dans des délais raisonnables, un centre de formation professionnelle dans la commune de Tamzoura, qui sera destiné exclusivement à la formation d’une main-d’œuvre qualifiée dans l’industrie automobile, telle que la mécanique auto, l’électricité auto, l’électronique ou la tôlerie.

TE Connectivity, leader mondial du câblage ouvre officiellement son usine au Maroc Extrait : L’entreprise Suisso-américaine, TE Connectivity leader mondial dans le câblage qui officie aussi bien dans l’industrie automobile que dans l’aérospatial, la défense militaire et les télécommunications, ouvre officiellement son usine à Tanger prévue mercredi prochain. Cette nouvelle installation dans la zone franche de Tanger permettra de créer une centaine d’emplois et prévoit d’autres implantations dans le royaume. D’ici 2020, l’entreprise compte créer plus de 30.000 emplois et réaliser un chiffre d’affaires à l’export de plus de 10 milliards de dirhams selon plusieurs sources.

Liens: http://www.liberte-

algerie.com/radar/ouverture-dun-centre-deformation-sur-les-metiers-de-lindustrieautomobile-240419 Date de publication : 18/01/2016

Liens: http://www.challenge.ma/te-connectivity-

leader-mondial-du-cablage-ouvre-officiellementson-usine-au-maroc-62717/

Construction automobile Les investissements se déplacent vers les pays méditerranéens

Date de publication : 16/01/2016

Ford accélère sur la voiture électrique

Extrait : Certains groupes européens voient leurs ventes progresser plus rapidement au sud qu'au nord de la Méditerranée et c'est ce qui les a incités à y consentir des investissements.

Extrait : Ford vient d’annoncer son intention de tripler sa flotte de véhicules d’essai hybrides 100% autonomes, ce qui en fait la plus grande 34


flotte du genre dans l’industrie automobile, et utilisera une nouvelle génération de capteurs de pointe alors que la société accélère ses plans de développement des véhicules autonomes. S’appuyant sur une décennie de recherches menées par Ford sur les véhicules autonomes, ce développement est un élément clé de Ford Smart Mobility – la stratégie qui permet de hisser Ford à un niveau supérieur en termes de connectivité, de mobilité, de véhicules autonomes, d’expérience client, de données et d’analyses.

Extrait : Le Centre Technique de Plasturgie et de Caoutchouc (CTPC) vient de décrocher son accréditation NM ISO/CEI 17025 attestant de sa compétence technique, de la fiabilité de ses résultats et de son système de management qualité. Lancé il y a presque un an, le processus d’accréditation avait pour principal objectif de démontrer l’engagement du CTPC à fournir à ses clients des prestations indiscutables, impartiales et reconnues.

Liens: http://industries.ma/industrie/industrie-

plasturgie/ctpc-le-labo-de-filiere-plasturgiecertifie-isocei-17025.html

Liens: http://industries.ma/industrie/industrie-

automobile/ford-accelere-sur-la-voitureelectrique.html

Date de publication : 29/03/2016

Date de publication : 07/01/2016

PSB Industries accélère sa transformation

Rétro 2015 : l'automobile, les réalisations d'un secteur Extrait : La première édition du Salon de l’auto d’occasion, l'installation de marques comme Ford et PSA Peugeot-Citroën, la dynamique des exportations sont entre autres les faits marquant du secteur en 2015 Après Renault, qui fait tourner deux usines à Casablanca et à Tanger, le constructeur américain a décidé lui aussi d’investir au Maroc. L’usine Renault de Tanger a porté le secteur automobile au Maroc à la première place des exportations du Royaume, dépassant même le secteur des phosphates qui se taillait la part du lion jusque là.

Extrait : Avec ses trois dernières acquisitions, le groupe français d'emballage et de chimie de spécialités enregistre une forte augmentation de ses résultats. En effet, le groupe français d’emballage et de chimie de spécialités affiche un chiffre d’affaires de 329,3 millions d’euros, en hausse de 25,7% par rapport à 2014, dont 61% réalisés à l’international. Cette acquisition a logiquement provoqué une forte croissance du pôle santé et industries, avec un chiffre d’affaires de 92,9 millions d’euros, (+111,4%), Plastibell n’étant pris en compte que sur dix mois.

Liens: http://www.aujourdhui.ma/alm-

Liens:

auto/automobile/retro-2015-l-automobile-lesrealisation-d-un-secteur--122831

http://www.industrie.com/emballage/toussecteurs/psb-industries-accelere

Date de publication : 03/01/2016

Date de publication : 11/03/2016

Industrie chimique et parachimique

Industries chimiques : Entreprises du Secteur, Mars 2016 [Tunisie] Extrait : Le secteur Industries chimiques compte 576 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 140 produisent totalement pour l’exportation.

CTPC, le labo de filière Plasturgie, certifié ISO/CEI 17025

Les entreprises employant 10 personnes et plus occupent 49 114 personnes dont 23 436 relèvent 35


des entreprises totalement exportatrices et 25 678 des entreprises partiellement exportatrices.

contrat de performance a été signé, ce mercredi 23 mars 2016 à Rabat, par le ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’économie et des finances, Mohammed Boussaïd et les présidents des associations professionnelles des filières concernées.

Liens:

http://www.tunisieindustrie.nat.tn/fr/zoom.asp? action=list&idsect=04 Date de publication : 10/03/2016

Liens: http://industries.ma/industrie/btp/la-

Industrie de la construction

construction-soffre-un-ecosysteme-enbeton.html Date de publication : 24/03/2016

L’industrie cimentière préfère jouer la prudence pour 2016

Les industries des matériaux de construction se dotent de leur contrat de performance

Extrait : Le bout du tunnel aurait-il été atteint en 2015 ? « Oui », a répondu sans grande conviction le Syndicat français de l’industrie cimentière (SFIC), représentant les fabricants hexagonaux de liants hydrauliques (ciments, liants routiers, chaux hydrauliques), lors d’un point de conjoncture le 31 mars. Il faut dire que 2015 s’est révélé particulièrement décevante pour la filière, avec un niveau de production aussi bas que celui de 1964, plafonnant à 17,2 millions de tonnes de ciment. Ce marché, en repli de 5,3% par rapport à 2014, aura pâti de l’atonie dans la construction de logements neufs, de la baisse continue dans le non-résidentiel et de l’absence d’investissements dans les travaux publics.

Extrait : S’exprimant à cette occasion, M. Elalamy a souligné que la mise en place de cet écosystème permettra la relance d’une industrie des matériaux de construction performante et compétitive qui s’articulera avec davantage d’efficience avec le reste des activités économiques et plus particulièrement celles du bâtiment et des travaux d’infrastructure. L’’accompagnement de l’écosystème prévoit également la mise en place d’une cellule conjointe MICIEN / Fédération des industries de Matériaux de Construction, pour un suivi proactif des marchés internationaux et d’une démarche gouvernementale conjointe pour la gestion des carrières de marbre. Liens:

Liens: http://www.lemoniteur.fr/article/l-

http://www.mcinet.gov.ma/ActualitesEvenement s/Pages/Les-industries-des-mat%C3%A9riaux-deconstruction-se-dotent-de-leur-contrat-deperformance-.aspx

industrie-cimentiere-prefere-jouer-la-prudencepour-2016-31941681 Date de publication : 31/03/2016

Date de publication : 23/03/2016

La construction s’offre un écosystème en béton

En Méditerranée, Ywood Business étend ses réalisations en structure bois

Extrait : Les industries des matériaux de construction se restructurent en écosystèmes et se dotent d’un contrat de performance. Cinq filières sont concernées : le préfabriqué, la céramique, le marbre, l’acier et le ciment. Ce

Extrait : L’opérateur de Nexity dédié à la construction bois vient de gagner avec les 36


cabinets Tangram et Kern & Associés l’appel à projets pour un parc tertiaire et industriel de plus de 15 000 m2 à Vitrolles.Un parc d’activités tertiaire et industriel de plus de 15 000 m2 de plancher formé d’une série de bâtiments en bois massif, entièrement recouverts de panneaux photovoltaïques pour fournir l’électricité nécessaire qui sera autoconsommée: à Vitrolles, Ywood Business, la filiale «construction bois» de Nexity, élargit, après les bureaux, les commerces et les crèches, son procédé constructif (des panneaux en bois structurel de grande dimension, préfabriqués et assemblés sur site dans des délais très courts) à une nouvelle typologie de bâtiments. Après l’Ensoleillée à Aixen-Provence, 7000 m2 de bureaux répartis en cinq bâtiments, le nouveau siège de Nexity au sein des Docks Libres à Marseille (4000 m2 en R+6), ce parc tertiaire et d’activité 100% bois va venir s’ajouter aux références d’Ywood Business dans la région.

En Mayenne, la plus grande cimenterie de France sera bientôt alimentée à 80% par des déchets

Liens: http://www.lemoniteur.fr/article/en-

Liens: http://www.usinenouvelle.com/article/en-

mediterranee-ywood-business-etend-sesrealisations-en-structure-bois-31838186

mayenne-la-plus-grande-cimenterie-de-francesera-bientot-alimentee-a-80-par-desdechets.N384272

Extrait : La cimenterie de Saint-Pierre-la-Cour (Mayenne), exploitée par Lafarge, vient d’inaugurer un deuxième atelier de valorisation de déchets pour répondre à ses besoins énergétiques. Son taux de substitution de combustibles fossiles, actuellement de 60%, pourra être porté à 83% grâce à la construction d’un nouvel atelier de valorisation de déchets solides broyés (plastiques, cartons, papiers, textiles…) inauguré ce jeudi 17 mars. En 2013, la cimenterie continue sa conversion avec la mise en service d’un premier atelier de valorisation des déchets solides broyés, qui lui permet d’atteindre un taux de substitution de 60%.

Date de publication : 23/03/2016

Date de publication : 22/03/2016

Ecoles d’ingénieurs : le palmarès 2016 pour le BTP

Au Maroc, Lafarge et Holcim lancent enfin leur fusion pour créer un poids lourd du ciment sous la houlette du holding royal SNI

Extrait : Chaque année, la rédaction de L’Usine Nouvelle (groupe Infopro Digital, éditeur du Moniteur) dresse le classement des meilleures écoles d’ingénieurs de France. En 2016, l’Ecole polytechnique domine ce palmarès, suivie de près par l’école des Mines de Nancy et l’Université technologique de Compiègne (UTC).

Extrait : Lafarge Ciments et Holcim Maroc ont annoncé le jeudi 17 mars leur fusion au Maroc. Pour rappel, jusqu'ici, Lafarge Ciment était détenue à 69% par Lafarge Maroc, sorte de sousholding lui même contrôlé à 50-50 par la SNI d'une part et le groupe Lafarge de l'autre. Sans réajustement, la fusion Lafarge Holcim au Maroc aurait eu pour effet de fortement diluer la SNI.

Parmi les établissements proposant une spécialité liée au génie civil et aux travaux publics, c’est Centrale Nantes qui obtient la meilleure note, suivie de l’Insa Lyon. L’Ecole des Ponts ParisTech, l’ESTP et l’EI.Cesi complètent ce top 5. Liens: http://www.lemoniteur.fr/article/ecoles-d-

Liens: http://www.usinenouvelle.com/article/au-

ingenieurs-le-palmares-2016-pour-le-btp31837817

maroc-lafarge-et-holcim-lancent-enfin-leurfusion-pour-creer-un-poids-lourd-du-cimentsous-la-houlette-du-holding-royal-sni.N384179

Date de publication : 23/03/2016

Date de publication : 18/03/2016 37


Le marché plutôt rassuré par LafargeHolcim

Côte d’Ivoire : le cimentier marocain Cimaf double ses capacités de production à Abidjan

Extrait : LafargeHolcim progresse de près de 2% à 38,435 euros peu après l'ouverture des marchés en Europe, après la publication de ses résultats 2015. Le cimentier, qui traverse une passe délicate car il conduit sa fusion à l'heure où certains marchés émergents sont en difficultés, a plutôt rassuré. Les objectifs 2018 ont été réitérés, ce qui atténue l'annonce des 3 milliards de francs suisses de dépréciations, qui ont fait glisser le résultat net de l'exercice dans le rouge vif.

Extrait : Pour les relever à un million de tonnes par an, a rapporté l'agence officielle MAP mardi, après l'inauguration de la deuxième ligne de production de la cimenterie de Yopougon (Abidjan) par le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.Anas Sefrioui, le patron marocain de Ciments d’Afrique (Cimaf), s’était engagé au cours d’une audience à la primature ivoirienne en 2013 à doubler la capacité de sa cimenterie à Yopougon (Abidjan), pour la passer de 500 000 à 1 million de tonnes par an. Au terme de 18 mois de travaux et d’un investissement de 17 milliards de F CFA (26 millions d’euros), c’est chose faite, rapporte la MAP, à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle ligne de production — en activité depuis début février — par le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

Liens:

http://www.boursier.com/actions/actualites/new s/le-marche-plutot-rassure-par-lafargeholcim679004.html Date de publication : 17/03/2016

Le nouveau contrat programme du BTP signé avant la fin du mois

Liens:

http://www.jeuneafrique.com/306714/economie /cote-divoire-le-cimentier-marocain-cimafdouble-sa-production/

Extrait : Cette feuille de route implique les fédérations professionnelles du BTP et du conseil et de l’ingénierie (FMCI). Des contrats d’application seront signés avec plus d’une dizaine de départements ministériels.

Date de publication : 04/03/2016

Anouar Invest lance la construction de sa cimenterie de Laâyoune

Cette fois devrait être la bonne. Le contrat programme du BTP devrait être signé durant la deuxième moitié de ce mois de mars, apprend-on auprès du ministère de l’équipement. Ce contrat programme est constitué d’un contrat cadre devant être paraphé par le chef du gouvernement et les fédérations professionnelles du BTP (FNBTP) et du conseil et de l’ingénierie (FMCI) et des contrats d’application liant ces secteurs à plus d’une dizaine de départements ministériels (Intérieur, Habitat, Industrie, Emploi, Education nationale, Agriculture…).

Extrait : L’annonce a été faite dans le cadre du plan de développement des provinces du Sud, lancé par le roi Mohammed VI, les 6 et 7 novembre 2015 à Laâyoune. Près de trois mois après l'annonce de la construction d'une cimenterie à Laâyoune par Anouar Invest, le holding marocain indique s'être associé au constructeur franco-allemand Thyssenkrupp Industrial Solutions (Ex Polysius) pour la réalisation de cette usine qui sera située à Foum El Oued. La construction de cette unité vise à "accompagner le développement de toute la zone sud dans ses importants projets d'infrastructures

Liens: http://lavieeco.com/news/economie/le-

nouveau-contrat-programme-du-btp-signe-avantla-fin-du-mois.html Date de publication : 08/03/2016 38


et de logements en répondant à la demande croissante en ciment", lit-on dans le communiqué.

résultat bénéficie, selon un communiqué du groupe, d'une reprise de provision (Suez Cement) de 152 millions de dirhams, soit environ 13% du résultat.

Liens :

Liens:

http://www.huffpostmaghreb.com/2016/02/22/ anouar-investmaroc_n_9291410.html?utm_hp_ref=maghreb&i r=Maghreb

http://www.maghrebemergent.com/entreprises9/maroc/55906-en-depit-de-la-morosite-dusecteur-ciments-du-maroc-affiche-de-solidesresultats-en-2015.html

Date de publication : 22/02/2016

Date de publication : 21/02/2016

Ciments du Maroc passera sous le giron de Heidelberg

BTP : Le Maroc débloque 32 milliards pour ses Infrastructures

Extrait : L’arrivée de Heidelberg dans le tour de table d’Italcementi pourrait éventuellement donner lieu à des mouvements au sein de la filiale marocaine. Mais aujourd’hui, le rachat d’Italcementi par Heidelberg n’en est encore qu’à son premier stade. L’acquisition d’Italcementi devra également renforcer le portefeuille de l’allemand Heidelberg.

Extrait : Le ministère de l’Equipement, du transport et de la logistique, et les établissements publics sous sa tutelle, ont consacré, pour l’année 2016, un montant d’investissements de plus de 32 milliards de dirhams (MMDH) dans le secteur du bâtiment et des travaux publics.Ces programmes d’investissements sont répartis entre les secteurs des routes et autoroutes (11,08 MMDH), transport ferroviaire (4,32 MMDH), ports et transport maritime (7,53 MMDH), transport aérien (1,04 MMDH) et logistique et équipements publics (514 millions de dirhams).L’annonce de ces projets de marchés a été faite par le ministre Aziz Rabbah, mardi à Rabat, lors de la 2ème rencontre d’information sur les programmes prévisionnels des marchés de BTP pour l’année 2016.

Liens:

http://www.leconomiste.com/article/984875ciments-du-maroc-passera-sous-le-giron-deheidelberg Date de publication : 22/02/2016

En dépit de la morosité du secteur, Ciments du Maroc affiche de solides résultats en 2015

Liens:

http://www.infomaroc.net/2016/02/18/btp-lemaroc-debloque-32-milliards-pour-sesinfrastructures/

Extrait : ''Ciments du Maroc'', filiale de l'Italien ''Italcimenti'' au Maroc annonce de bon résultats pour 2015, avec des bénéfices en hausse et une activité en sensible progression, tirée par l'activité granulat et béton. Coté à la bourse de Casablanca, Ciments du Maroc, détenu majoritairement par Italcimenti, annonce cette semaine, après un Conseil d'administration tenu le 11 février, un chiffre d'affaires en hausse de 8,5% à 3,73 milliards de dirhams soit environ 343 millions d'euros. Le groupe a dégagé un bénéfice net en hausse de 34,5% à 1,093 milliard de dirhams avec une marge nette de 29,3%. Mais, ce

Date de publication : 18/02/2016

BTP: Loxam Maroc se positionne en force sur la location de matériels Extrait : L’entreprise Loxam Maroc, filiale du leader européen de la location de matériels de BTP et construction, se lance dans une nouvelle 39


stratégie afin d’assoir sa position au niveau national. La filiale a pour objectif de développer le réflexe de location de matériel aux acteurs du secteur, au lieu de l’acquisition. "Un grand nombre d’entreprises de BTP au Maroc sont encore aujourd’hui dans une logique d’acquisition de machines.

créés, et l’industrie (y compris l’artisanat) avec 16.000 postes. Liens : http://www.leseco.ma/economie/41969-

le-btp-premier-secteur-createur-d-emplois-aumaroc.html Date de publication : 09/02/2016

Liens:

http://www.h24info.ma/economie/entreprises/b tp-loxam-maroc-se-developpe-sur-le-plannational/40716

L’Ecole Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics de Settat : la première du genre en Afrique et dans le Monde arabe

Date de publication : 17/02/2016

Les ventes de matériels de BTP et de manutention devraient rebondir Extrait : Jean-Marie Osdoit, président du Seimat, résume la situation du secteur des matériels de travaux publics, mines et carrières, bâtiment et levage et de manutention. L’année 2015 aura été mauvaise pour les secteurs du Seimat, avec une baisse de 19 % du volume de matériels vendus. Les entreprises n’investissent pas si le carnet de commandes est insuffisant", insiste le président du Seimat, qui a cependant écrit à Emmanuel Macron pour demander une poursuite du dispositif jusqu’à la fin du mois de décembre 2016.

Extrait : L’Ecole Mohammed VI de formation dans les métiers du bâtiment et des travaux publics (EMFMBTP) de Settat constitue la première du genre en Afrique et dans le Monde arabe et un projet de référence dédié au secteur des BTP. L’EMFMBTP, inaugurée ce mercredi, dans la Commune Mzamza Al Janoubia (Province de Settat), par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, s’inscrit dans le cadre des Hautes orientations royales pour le développement et la promotion de la formation professionnelle dans les métiers qui constituent une priorité de l’économie nationale.

Liens: http://www.usinenouvelle.com/article/les-

ventes-de-materiels-de-btp-et-de-manutentiondevraient-rebondir.N379145

Liens:

http://www.menara.ma/fr/2016/01/28/1812244 -l%E2%80%99ecole-mohammed-vi-de-formationdans

Date de publication : 16/02/2016

Date de publication : 28/01/2016

Le BTP, premier secteur créateur d’emplois au Maroc

Le projet d’écosystème des matériaux de construction intègre le BTP et l'immobilier

Extrait : Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) a été le premier secteur créateur d’emplois au Maroc, entre le 4e trimestre de 2014 et la même période en 2015. Selon la note d’information du Haut-commissariat au Plan (HCP), le BTP a créé 29.000 postes durant cette période, suivi du secteur des «services», qui se place en deuxième position, avec 23.000 emplois

Extrait : Le Plan Maroc Construction permettra à la profession de quantifier la demande nationale en logements d’ici 2030 et, partant, de définir

40


les besoins en matériaux de construction à cet horizon.

vingtaine au total, sont engagés dans la construction durable de par leurs activités qui gravitent autour de la promotion immobilière, du conseil juridique, de la banque, de l’immobilier d’entreprise, de la recherche, de l’aménagement, de l’architecture, de la construction, de l’eau et de l’énergie et de la communication professionnelle. Il est le membre marocain du World Green Building Council, association mondiale regroupant dans plus de 100 pays des professionnels engagés dans la construction durable.

Une grande mue se prépare dans le secteur de l’habitat et de la construction. Les professionnels des matériaux de construction, le BTP et l’immobilier ainsi que le ministère de l’Industrie comptent signer dans les trois semaines qui viennent les contrats de performance relatifs au projet d’écosystème «construction et habitat». Liens: http://lematin.ma/journal/2016/le-projet-

d-ecosysteme-des-materiaux--de-constructionintegre-le-btp-et-l-immobilier/240073.html

Liens: http://lematin.ma/journal/2016/morocco-

green-building-elit-son-nouveau-bureauexecutif/239188.html

Date de publication : 25/01/2016

Date de publication : 12/01/2016

Redistribution des cartes de l'activité cimentière en Méditerranée

Enquête trimestrielle de Conjoncture Industrie et Construction, Décembre 2015 [Haut Commissariat au Plan]

Extrait : La situation économique des pays riverains a donc des répercussions importantes sur le trading du ciment, au niveau mondial. Plus touchés par la crise économique que les autres pays de l’UE-28, les pays d’Europe du Sud, tels la Grèce, l’Espagne ou le Portugal ont fortement diminué leur consommation de ciment depuis 2008. Cela s’est traduit dans les pays d’Europe du Sud par une légère hausse de la demande intérieure de ciment et un ralentissement des exportations.

Extrait : Au troisième trimestre 2015, la production industrielle manufacturière aurait connu, selon 49% des patrons une baisse et, selon 24%, plutôt, une hausse. Au total, cette diminution aurait été attribuable, principalement, à une réduction de la production dans les branches d’activités de «Cokéfaction et raffinage», de «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» et de l’«Industrie de l’habillement».

Liens: http://euro-

mediterranee.blogspot.fr/2016/01/redistribution -des-cartes-de-lactivite.html

Liens: http://www.hcp.ma/Enquetetrimestrielle-de-Conjoncture-Industrie-etConstruction-Decembre-2015_a1636.html

Date de publication : 24/01/2016

Morocco Green Building élit son nouveau bureau exécutif

Date de publication : 07/01/2016

Quatre années de déprime pour le BTP

Extrait : Le MGBC a bien l’intention d’asseoir sa position d’acteur associatif de référence dans le domaine de la construction durable de par l’engagement, l’expertise de ses membres et l’appui de ses partenaires nationaux, régionaux et internationaux. Selon un communiqué de l'association, les membres fondateurs, près d’une

Extrait : La guerre des prix fait rage, même sur de tout petits marchés. « En général, ces opérateurs ne parviennent pas à aller au bout de leurs marchés parce qu’ils s’engagent sur des 41


prix trop bas et n’arrivent pas à faire face aux contraintes entourant les chantiers publics», fait savoir un entrepreneur du secteur des routes. Selon une récente pratique rapportée par des opérateurs locaux, de plus en plus de groupes internationaux créent des sociétés de droit marocain à travers lesquelles ils soumissionnent aux marchés publics.

http://lavieeco.com/news/immobilier/quatreannees-de-deprime-pour-le-btp.html

plusieurs pays, dont le Maroc. Le Maroc a, dans ce sens, lancé un certain nombre d’expériences et adopté des réglementations pour faire en sorte que le secteur de la construction, qui représente 32 pc de la demande énergétique au Maroc, puisse être profondément imprégné de cette recherche de durabilité, a-t-il dit. Le Maroc, pays hôte de la COP22 en 2016, a été parmi les premiers pays à déposer son projet de contribution nationale sur les changements climatiques fixe des objectifs ambitieux et audacieux.

Date de publication : 07/01/2016

Liens:

Liens:

http://www.albayane.press.ma/index.php?optio n=com_content&view=article&id=27333:unealliance-mondiale-pour-lhabitat-et-laconstruction&catid=44:actualites&Itemid=118

BTP : Rabbah appelle à la création d’un Fonds d’investissement africain

Date de publication : 03/01/2016

Extrait : Le secteur du Bâtiment et travaux publics (BTP) en Afrique pourrait être développé davantage par la création d’un fond d’investissement africain dédié à la promotion de ce secteur, souligne le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rabbah.Il évoque, dans ce sens, les efforts fournis afin de favoriser le rayonnement des entreprises opérant dans le secteur du BTP à l’international, particulièrement en Afrique, à travers notamment la mise en place des mesures d’incitation et d’encouragement. Le ministère de tutelle vise aussi la mise en place d’autres mesures incitatives et d’encouragement pour les entreprises du BTP à l’export, principalement à travers la conclusion des conventions portant sur la sauvegarde de l’investissement sur le plan juridique, financier et fiscal, selon M. Rabbah.

Industrie du textile et du cuir Textile et habillement : le marché local est estimé à 45 milliards de DH Extrait : Estimé il y a cinq ans à 40 milliards de dirhams, le marché local du textile et de l’habillement aurait atteint aujourd’hui, selon une étude des professionnels, les 45 milliards de DH. Et selon les opérateurs, il pourrait même être plus important car, disent-ils, une évaluation précise est biaisée par l’importance de l’informel qui représenterait 90% du marché. Et particulièrement au niveau de la distribution qui reste pour l’heure essentiellement traditionnelle. Elle se fait principalement dans les souks, les foires, les kissariates et autres petits points de vente de quartiers.

Liens: http://lnt.ma/btp-rabbah-appelle-a-la-

creation-dun-fonds-dinvestissement-africain/ Date de publication : 07/01/2016

Une alliance mondiale pour l'habitat et la construction

Liens :

http://lavieeco.com/news/economie/textile-ethabillement-le-marche-local-est-estime-a-45milliards-de-dh.html

Extrait : Une «Alliance mondiale pour le bâtiment et la construction», qui a pour objectif de réduire les émissions des gaz à effet de serre (GES) d'ici 2050, a été lancée à Paris par

Date de publication : 31/03/2016 42


de l’objectif à réaliser par les écosystèmes du textile d’ici 2020).

Ecosystèmes textiles : la dynamique d’investissement s’enclenche

Liens : http://industries.ma/industrie/industrie-

textile-habillement/ecosystemes-le-textile-setisse-de-nouvelles-opportunites.html#respond Date de publication : 30/03/2016

Extrait : 28 projets pour un montant d’investissement de 713 millions de dirhams et 11 951 emplois créés

Egypte : Le PM ordonne d'élaborer un plan exhaustif en faveur des industries textiles

Signées le 29 mars 2016, à Rabat, par le Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, le Ministre de l’Economie et des Finances, Mohammed Boussaid, et par les dirigeants des entreprises concernées, ces conventions s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre des écosystèmes lancés dans le secteur du textile en février 2015.

Extrait : Le Premier ministre, Chérif Ismail, a ordonné d'élaborer un plan exhaustif comprenant des propositions sur l'amélioration des industries textiles dans le but d'accroître le volume des exportations, a déclaré le porte-parole du conseil des ministres Hossam Qawich.

Liens:

http://www.mcinet.gov.ma/ActualitesEvenement s/Pages/Ecosyst%C3%A8mes-textiles--ladynamique-d%E2%80%99investissements%E2%80%99enclenche.aspx

M. Ismail a donné ces directives lors d'une réunion regroupant les ministres du Commerce et des Finances, le président de la Fédération des industries, le gouverneur de la banque centrale d'Égypte et d'autres représentants des compagnies opérant dans ce domaine.

Date de publication : 30/03/2016

Écosystèmes : le textile se tisse de nouvelles opportunités

Liens:

http://fr.allafrica.com/stories/201603290651.ht ml Date de publication : 29/03/2016

Extrait : Le secteur du textile s’offre une nouvelle dynamique avec la signature, mardi 29 mars 2016 à Rabat, de plusieurs conventions d’investissement entre le gouvernement et les dirigeants des entreprises concernées. Des conventions qui comme l’a précisé le Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, Moulay Hafid Elalamy, s’inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre des écosystèmes lancés dans le secteur du textile en février 2015. Les projets d’investissement d’un montant de 713 millions de dirhams et dont 6 sont portés par des locomotives et 22 par des PME, sont appelés à créer 11 951 emplois (12% de l’objectif ‘Emploi’ fixé aux écosystèmes textiles d’ici 2020), à générer un chiffre d’affaire additionnel de 2,3 milliards de dhs et un chiffre d’affaires à l’export de 1,3 milliard de dhs (26%

Le textile technique: un nouveau défi Extrait : Le textile technique: un nouveau segment sur lequel le Maroc souhaite se positionner afin de remonter la chaîne de valeur d'une industrie en panne de compétitivité. Pourtant, souligne l'Economiste dans son édition du 15 mars, on parle là d'un chiffre d'affaires de plus de 10 milliards de DH pour 2015, dont 6 milliards à l'import. La nomenclature douanière ne permet cependant pas d'appréhender avec exactitude l'ensemble des produits importés ni leur usage final.

43


textile-technique-un-nouveau-defi-64890

exportatrices et 15 297 des entreprises partiellement exportatrices.

Date de publication : 15/03/2016

Liens:

Liens: http://www.le360.ma/fr/economie/le-

http://www.tunisieindustrie.nat.tn/fr/zoom.asp? action=list&idsect=02

Un pôle d’excellence innovant pour les métiers du cuir et du textile [France]

Date de publication : 10/03/2016

Industries du cuir et de la chaussure: Entreprises du Secteur, Mars 2016 [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie]

Extrait : A Pantin, un pôle d’excellence innovant pour les savoir-faire du cuir et du textile "Il faut réhabiliter le travail manuel chez les jeunes, leur redonner le goût du travail bien fait"... "Nous devons revaloriser l'excellence professionnelle, et même promouvoir la notion de "chef d'oeuvre""... "Il faut développer l'apprentissage"... Combien de fois a-t-on entendu ce plaidoyer, depuis des années ? Sur ce sujet, tout le monde, ou presque, s'accorde. Et pourtant, rien ne change : année après année, les étudiants par milliers continuent à s'entasser dans les filières générales longues, le chômage des jeunes atteint des niveaux alarmants, et les entreprises peinent à trouver des professionnels qualifiés pour de nombreux métiers...

Extrait : Le secteur Industries du cuir et de la chaussure compte 246 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 182 produisent totalement pour l’exportation. Les entreprises employant 10 personnes et plus occupent 25 786 personnes dont 23 606 relèvent des entreprises totalement exportatrices et 2 180 des entreprises partiellement exportatrices. Les études de positionnement stratégique réalisées par l’API ont permis d'identifier 50 fiches projets et 3 fiches professionnelles présentant des opportunités d’investissement importantes.

Liens:

http://focuscampus.blog.lemonde.fr/2016/03/10 /un-pole-dexcellence-pour-les-savoir-faire-dansles-materiaux-souples/

Le nombre d’entreprises à participation étrangère est de 121 dont 88 sont à capitaux 100 % étrangers. 119 entreprises sont totalement exportatrices.

Date de publication : 13/03/2016

Industries textiles et habillement : Entreprises du Secteur, Mars 2016 [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie]

Liens :

http://www.tunisieindustrie.nat.tn/fr/zoom.asp? action=list&idsect=06 Date de publication : 10/03/2016

Algérie - L’industrie textile peine à pénétrer le marché grand public

Extrait : Le secteur Industries textiles et habillement compte 1 767 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 1 483 produisent totalement pour l’exportation.

Extrait : A l’occasion d’une conférence de presse, tenue ce lundi à Alger pour annoncer le programme des dix jours (14-24 mars) des « journées du textile algérien », M. Ahmed

Les entreprises employant 10 personnes et plus occupent 175 520 personnes dont 160 223 relèvent des entreprises totalement 44


Benayad, directeur de la filiale C.H (confection et habillement)du groupe industriel public GETEX, a dressé un tableau peu reluisant de la situation de son secteur d’activité, qui fait face à un nombre important d’obstacles.

grande capacité d’employabilité et d’exportation. Le secteur du textile a perdu depuis, 30 mille emplois et 220 entreprises. Liens :

http://www.espacemanager.com/secteur-dutextile-nette-regression-des-exportations.html

Le responsable a, d’emblée, déploré le fait que les entreprises du secteur n’arrivent pas à pénétrer le marché « grand public ». Au fait, ces entreprises ne survivent que grâce aux commandes des institutions publiques.

Date de publication : 25/02/2016

Tunisie – Textile-Habillement : un secteur qui cherche à se relancer

Liens:

http://www.maghrebemergent.com/economie/al gerie/56439-algerie-l-industrie-textile-peine-apenetrer-le-marche-grand-publicresponsable.html

Extrait : Plusieurs facteurs sont à l’origine de la détérioration du secteur, notamment de la fermeture des entreprises. De même, malgré l’évolution du secteur vers de nouvelles niches d’activité, le Centre technique du textile ( CETTEX ) a affirmé que la confection demeure l’activité principale pour la plupart des entreprises tunisiennes. Au niveau du marché extérieur, le démantèlement de l’Accord multifibres de l’OMC sur les textiles et les vêtements le 1er janvier 2005, figure parmi les principaux facteurs, parce qu’il a permis l’arrivée massive de textiles chinois sur le marché mondial, ce qui a bouleversé les économies des pays en développement.

Date de publication : 07/03/2016

Secteur du cuir : 295 unités industrielles au Maroc Extrait : Le secteur du cuir au Maroc, qui compte environ 295 unités industrielles, emploie un effectif estimé à près de 21 000 personnes, avec un chiffre d’affaires de 4,7 milliards de dirhams (MMDH) et une valeur ajoutée d’environ 1 MMDH.Ces derniers visent la création de 35 000 nouveaux emplois stables et la réalisation de 5,5 MMDH de chiffres d’affaires à l’export à l’horizon 2020.Les filières concernées sont la chaussure, la maroquinerie et les vêtements en cuir, ainsi que la tannerie, permettant de générer 7,5 MMDH de chiffre d’affaires et une valeur ajoutée additionnelle de l’ordre de 2,7 MMDH.

Liens:

http://www.leconomistemaghrebin.com/2016/0 2/25/tunisie-textile-habillement-un-secteur-quicherche-a-se-relancer/ Date de publication : 25/02/2016

Liens :

http://www.infomaroc.net/2016/02/29/secteurdu-cuir-295-unites-industrielles-au-maroc/

Textile-Habillement : L’export vers l’UE n’est pas au meilleur de sa forme !

Date de publication : 29/02/2016

Secteur du textile: Nette régression des exportations

Extrait : Le Maroc est, de loin, devancé par la Turquie classée 3e pays d’importation de l’UE dans les pays de la Méditerranée avec 9,184 millions d’euros en habillement et 2e pays d’importation de l’UE de textile-habillement, avec une valeur de 13, 69 millions d’euros. La Turquie est même le second fournisseur de textile de l’UE, derrière la Chine. Mais la Turquie

Extrait : Triste constat pour un secteur à grande employabilité comme l’a si bien expliqué aujourd'hui sur Shems Fm, Hedi Charfi, membre de la fédération du textile.Charfi a précisé que le secteur du textile en Tunisie dispose d’une 45


est aussi plus avantagée en termes d’accords commerciaux avec l’UE que le Maroc.

le développement du secteur qui a vécu des moments complexes».

Liens: http://www.leseco.ma/economie/42617-

Liens: http://www.leseco.ma/economie/42125-

textile-habillement-l-export-vers-l-ue-n-est-pasau-meilleur-de-sa-forme.html

industrie-le-secteur-du-cuir-en-ordre-debataille.html

Date de publication : 23/02/2016

Date de publication : 14/02/2016

Une nouvelle cartographie se dessine dans le textile

Secteur du cuir : 4 MMDH d'exportations en 2014

Extrait : Avec 39% du marché, la Chine reste de loin le 1er exportateur mondial de vêtement. Malgré l’offensive turque qui continue sur le marché du textile et d’habillement mondial, la Chine s’appuie sur ses propres forces.Les salaires en Chine augmentent rapidement, ce qui incite des entrepreneurs chinois à délocaliser des activités de sous-traitance, notamment dans l’habillement, vers des régions intérieures de la Chine mais aussi vers des pays voisins «bon marché» comme le Vietnam, le Cambodge ainsi que le Bangladesh, d’après des études du Cedith (Cercle euroméditerranéen des dirigeants du textile et de l’habillement).

Extrait : Les exportations du secteur du cuir ont atteint 4 milliards de dirhams (MMDH) en 2014, soit une hausse de 2,5 % par rapport à 2013, a relevé, jeudi à Rabat, le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid ElAlamy. Ce secteur, qui compte environ 295 unités industrielles, emploie un effectif estimé à près de 21.000 personnes, avec un chiffre d'affaires de 4,7 MMDH et une valeur ajoutée d'environ 1 MMDH, a précisé M. ElAlamy, dans un exposé à l'occasion du lancement des écosystèmes du secteur du cuir. Ces écosystèmes lancés visent la création de 35.000 nouveaux emplois stables et la réalisation de 5,5 MMDH de chiffres d'affaires à l'export à l'horizon 2020.

Liens:

http://www.leconomiste.com/article/984804une-nouvelle-cartographie-se-dessine-dans-letextile

Liens: http://www.libe.ma/Secteur-du-cuir-4-

MMDHd-exportations-en-2014_a71671.html

Date de publication : 21/02/2016

Date de publication : 13/02/2016

Industrie : Le secteur du cuir en ordre de bataille

Ecosystème : Les filières du cuir reprennent forme

Extrait : Les filières de la chaussure, de la maroquinerie et vêtements ainsi que de la tannerie sont désormais organisées en écosystèmes dans le cadre du Plan d’accélération industrielle. Cette initiative donnera un nouvel élan de développement au secteur du cuir.

Extrait : Des écosystèmes qui tournent autour de trois filières du secteur. Ces écosystèmes permettront, comme l’a souligné ce jeudi Moulay Hafid El Alamy, ministre de l’Industrie et du Commerce lors de la signature des contrats programmes avec la Fédération des Industries du Cuir (FEDIC), de « positionner le secteur sur des segments générateurs de valeur et pour lesquels le Maroc possède de réels atouts valorisables. En fin, faciliter l’accès au financement bancaire à travers le développement d’une offre intégrée dédiée aux financements d’investissement et d’exploitation pour les industriels du secteur.

La transformation du secteur du cuir est lancée. Le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, appelle les professionnels à «se retrousser les manches pour accompagner 46


Liens:

maroquinerie-vêtement en cuir. 25 000 emplois devront être créés, dont une partie grâce à l’accompagnement des entreprises informelles qui réalisent 40% de l’activité du secteur. D’où l’obligation d’accélérer la mise en place de la stratégie sectorielle pour améliorer la compétitivité de la branche et sa mise à niveau en amont, notamment la filière de la tannerie», explique un opérateur du secteur.

http://industries.ma/industrie/ecosysteme-lesfilieres-du-cuir-reprennent-forme.html Date de publication : 11/02/2016

Le secteur de cuir vise un chiffre d'affaires de 5,5 MMDH à l'export

Liens: http://lavieeco.com/news/economie/cuir-

le-contrat-programme-toujours-bloque.html

Extrait : Trois écosystèmes lancés, aujourd’hui à Rabat, dans le secteur du cuir, visent la création de 35.000 nouveaux emplois stables et la réalisation de 5,5 MMDH de chiffre d'affaires à l'export à l'horizon 2020.Soulignant l'importance de l'industrie en cuir en tant que composante essentielle du secteur des biens de consommation au Maroc, le ministre de l'Industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy a affirmé que «les écosystèmes mis en place sont appelés à mieux positionner le secteur sur des segments générateurs de valeur et pour lesquels le Maroc possède de réels atouts valorisables».Ainsi, 4 contrats de performance pour accompagner le déploiement des écosystèmes lancés ont été signés, à cette occasion, par le ministre Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l'Économie et des finances, Mohamed Boussaïd et le président de la Fédération des industries du cuir (FEDIC), Hamid Ben Rhrido.

Date de publication : 09/02/2016

Textile / Habillement – Kasserine : difficultés et solutions? Extrait : Le secteur textile et habillement s’est affirmé pendant des décennies comme la locomotive de l’exportation, en se hissant en tête du peloton des industries manufacturières tunisiennes, avant de se faire détrôner au milieu des années 2000 par le secteur des industries mécaniques et électriques. Il a acquis par conséquent une expérience de plus de 40 ans dans les activités de la confection et développé un savoir-faire qui lui a valu la palme des pays producteurs de textile de la région. Liens :

http://www.leconomistemaghrebin.com/2016/0 1/25/textile-habillement-kasserine-difficultessolutions/

Liens: http://www.leseco.ma/economie/42069-

le-secteur-de-cuir-vise-un-chiffre-d-affaires-de-55-mmdh-a-l-export.html

Date de publication : 25/01/2016

Date de publication : 11/02/2016

Cuir : le contrat programme toujours bloqué

Vers la diversification de l'offre exportable de la filière du textile de maison

Extrait : Le contrat programme doit couvrir les trois écosystèmes que sont la chaussure, la maroquinerie-vêtement en cuir et la tannerie. L’objectif est de réaliser un chiffre d’affaires à l’export de 10 milliards de DH à l’horizon 2020, contre 3,9 milliards actuellement, dont 78% pour la chaussure, 14% pour la tannerie et 8% pour la

Extrait : Organisée par le Centre marocain de promotion des exportations, en concertation avec l'Association marocaine des industries du textile et de l'habillement (AMITH), cette participation du Royaume vise à promouvoir l'offre marocaine de la filière textile de maison à travers l'exposition d'une vitrine de produits 47


Maroc Export accompagne individuellement des entreprises marocaines

variés, à même d'avoir un accès direct et à fort potentiel d'exportation possible d'être écoulé sur des marchés sophistiqués notamment européens, apprend-on dans un communiqué de Maroc Export. Pour mémoire, Maroc Export souligne que la participation marocaine à l'édition 2015 du Salon avait connu un franc succès en ayant débouché sur des commandes fermes d'une valeur de 2,6 millions de DH (MDH), relevant que ces commandes sont le fruit de 268 contacts professionnels établis par les exposants marocains avec des opérateurs en provenance de pays tels que la France, l'Allemagne, l'Egypte, les USA, la Roumanie, la Colombie, la Russie et la Chine.

Extrait : Maroc Export, a organisé une mission B to B personnalisée en partenariat avec la Fédération Marocaine des Industries du Cuir au profit de 10 entreprises marocaines en France. Cette mission a intervenu en cette période où la France représente l’un des marchés les plus attractifs pour le secteur du cuir marocain. 3ème importateur mondial en articles de chaussures, et 4ème importateur mondial en articles de maroquinerie, les perspectives de croissance économique devraient engendrer une hausse à la consommation. Le challenge serait de soutenir des salons internationaux de l’habillement et de l’accessoire en cuir au Maroc ce qui créerait une synergie et une meilleure visibilité de ces deux secteurs à l’international.

Liens: http://www.libe.ma/Vers-la-

diversification-de-l-offre-exportable-de-la-filieredu-textile-de-maison_a70487.html Date de publication : 11/01/2016

Liens: http://magazine-innovant.com/?p=3342

HEIMTEXTIL : Le Textile de Maison marocain fait salon à Francfort

Date de publication : 10/01/2016

Industrie électrique et électronique

Extrait : Le Centre Marocain de Promotion des Exportations « Maroc Export » organise, en concertation avec l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH), la troisième participation marocaine au salon du Textile de Maison « HEIMTEXTIL », qui aura lieu du 12 au 15 janvier à Francfort, en Allemagne. « Cette troisième participation du Maroc à ce grand salon international s’inscrit dans le cadre de la diversification de l’offre exportable nationale de la filière du textile de maison. Elle vise à promouvoir l’offre marocaine de la filière textile de maison à travers l’exposition d’une vitrine de produits variés, à même d’avoir un accès direct et à fort potentiel d’exportation possible d’être écoulé sur des marchés sophistiqués notamment européens, indique Maroc Export dans son communiqué.

Carte interactive : l'électronique organique Made in France Extrait : Demain se tiendra la 6èmeédition des Rencontres de l’électronique imprimée. On peut donc en faire des encres et les imprimer sur des substrats de grandes surfaces et flexibles… Le cabinet IDTechEx estime que le marché mondial de l’électronique organique, imprimée et flexible pèsera plus de 69 milliards de dollars en 2026, contre 26,5 milliards cette année. « Aujourd’hui l’électronique organique imprimée reste encore beaucoup au stade de la R&;D. La filière française est encore tributaire des projets cofinancés »note Philippe Popovic, président de l’Afelim et gérant de l’entreprise In-core Systèmes, qui fait de la détection de défauts sur les lignes de production grâce à des caméras.

Liens: http://www.challenge.ma/heimtextil-le-

textile-de-maison-marocain-fait-salon-afrancfort-62440/ Date de publication : 10/01/2016

48


Sonelgaz.Le premier contrat d’une valeur de 1,9 milliard de dollars prévoit la construction de six nouvelles centrales électriques à cycle combiné.

Liens : http://www.industrie-techno.com/carte-

interactive-l-electronique-organique-made-infrance.43266

Liens:

Date de publication : 22/03/2016

http://www.jeuneafrique.com/16207/economie/ alg-rie-general-electric-remporte-un-march-de-27-milliards-de-dollars/ Date de publication : 04/03/2016

Toshiba cède son électroménager au chinois Midea

Comment Thales a réalisé 19 milliards d’euros de commandes en 2015

Extrait : Le conglomérat industriel japonais Toshiba, malmené par un scandale financier, va céder au chinois Midea son activité d'électroménager, faute d'avoir pu la marier avec son compatriote Sharp, selon la presse japonaise. Par ailleurs, le groupe a annoncé qu'il divulguerait vendredi les grandes lignes de sa stratégie annuelle et des cessions en cours.

Extrait : C’est ce qu’on appelle une entrée réussie. Arrivé aux commandes de Thales en décembre 2014, Patrice Caine a pu présenter mardi 23 février un groupe au meilleur de sa forme. Le chiffre d’affaires atteint les 14 milliards d’euros en 2015 (+4,5% en organique) et le résultat net s’élève à 809 millions d’euros (+44%).

Toshiba est dans les dernières phases de discussion avec Midea pour cette cession, a affirmé en Une mardi le quotidien Nikkei. Concrètement, Toshiba envisage de vendre d'ici cet été à Midea plus de la moitié de sa filiale Toshiba Lifestyle.

Des chiffres à mettre sur le compte d’un niveau de prises de commandes historique pour le groupe français d’électronique, de défense et de transports : 18,9 milliards d’euros, soit une augmentation de 31%. Patrice Caine a préféré prévenir : "le niveau de prises de commandes en 2016 devrait se situer entre 13 et 14 milliards d’euros". Au-delà des seuls résultats financiers, comment expliquer cette année 2015 exceptionnelle pour Thales ?

Liens : http://www.latribune.fr/entreprises-

finance/industrie/agroalimentaire-biens-deconsommation-luxe/toshiba-cede-sonelectromenager-au-chinois-midea-556843.html

Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/comment -thales-a-realise-19-milliards-d-euros-decommandes-en-2015.N381242

Date de publication : 15/03/2016

Jeff Immelt, l’homme de terrain de General Electric

Date de publication : 25/02/2016

Électroménager : l’algérien Condor vise le marché français en 2016

Extrait : Le contrat prévoit la construction de 9 nouvelles centrales électriques qui devraient augmenter la production d'électricité algérienne de plus de 70%. Le géant américain General Electric a annoncé la signature de trois contrats de production d’électricité d’une valeur de 2,7 milliards de dollars, avec la Société algérienne de production de l’électricité (SPE), filiale de la Société nationale de l’électricité et du gaz,

Extrait : SPA Condor Electronics, filiale du groupe Benhamadi Antar Trade, a réalisé une année de vente exceptionnelle de ses produits électroniques et électroménagers atteignant une 49


croissance de +53 % pour 2015, a annoncé Abderrahmane Benhamadi, président du conseil d’administration.La filiale du groupe familial Benhamadi compte aussi sur les exportations pour tirer ses ventes en 2016. « Nous allons commencer à commercialiser nos produits en France à partir du second semestre 2016 », a annoncé l’entrepreneur algérien, précisant que la vente se fera, dans un premier temps, à travers des distributeurs et revendeurs.

Date de publication : 31/03/2016

BCT: Légère reprise de l'activité industrielle, nette baisse de la balance énergétique, le tourisme de mal en pis [Banque Centrale de Tunisie]

Liens:

http://www.jeuneafrique.com/302257/economie /electromenager-lalgerien-condor-revendiqueune-croissance-record-de-53-en-2015/

Extrait : Le Conseil d’Administration a tenu sa réunion périodique le 30 mars où il a pris connaissance des principales évolutions récentes de la conjoncture économique internationale et a passé en revue les principaux indicateurs économiques, monétaires et financiers, ainsi que les évolutions de la conjoncture économique au plan national. Egalement, le Conseil a discuté de certains sujets relatifs à l’évolution de l’activité du secteur bancaire, ainsi que l’évolution des transactions sur le marché monétaire et sur le marché des changes et le suivi par la banque centrale du fonctionnement de ces marchés.

Date de publication : 16/02/2016

Industrie en général L’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière du mois de Février 2016 (Base 100 : 2010) [Haut Commissariat au Plan]

Liens: http://www.leaders.com.tn/article/19442-

communique-du-conseil-d-administration-de-lab-c-t-reuni-le-30-mars-2016 Date de publication : 31/03/2016

Extrait : L’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières » a enregistré une baisse de 0,1% au cours du mois de février 2016 par rapport au mois de janvier 2016. Cette baisse est la résultante de :

La lettre trimestrielle de La Fabrique de l'industrie hiver 2016

- la baisse des prix du «raffinage» de 1,4%, de la «Fabrication d’équipements électriques» de 1,5%, de la « Métallurgie » de 0,4% et de l’«Industrie du papier et du carton» de 1,4%;

Extrait : L’année 2015 a été pour La Fabrique celle de tous les records, tant au niveau de la production que de son impact.

- la hausse enregistrée dans les «Industries d’habillement» de 1,0%, de la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» de 0,5%, des «Industries alimentaires» de 0,1% et de la «Fabrication de textiles» de 0,2%.

Elle a aussi été l’occasion pour La Fabrique de solliciter l’avis de ses différents publics et d’introduire de nouveaux formats. Aux notes et ouvrages traditionnels viendront s’ajouter dès cet hiver des synthèses plus courtes ainsi que des documents permettant de faire connaître des travaux initiés à l’extérieur de La Fabrique ou des résultats intermédiaires de nos projets.

Liens: http://www.hcp.ma/L-indice-des-prix-a-la-

production-industrielle-energetique-et-minieredu-mois-de-Fevrier-2016-Base-1002010_a1682.html 50


Liens: http://www.la-fabrique.fr/Actualite/la-

des-operateurs-economiques-dans-les-secteursdes-industries_a1679.html

lettre-trimestrielle-de-la-fabrique-de-l-industriehiver-2016

Date de publication : 23/03/2016

Date de publication : 24/03/2016

Enquête Mensuelle de Conjoncture dans l'Industrie du mois de février 2016 [Bank Al-Maghrib]

Enquête de conjoncture de l'économie nationale auprès des opérateurs économiques dans les secteurs des industries minière, manufacturière, énergétique et environnementale, de construction, des services marchands non financiers et du commerce de gros(selon les résultats de la grande enquête trimestrielle du Haut Commissariat au Plan)

Extrait : Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture relatifs au mois de février 2016 indiquent globalement une stagnation de la production et du TUC et une baisse des ventes par rapport au mois précédent. La stagnation de la production recouvre des évolutions différenciées par branche. En effet, elle aurait enregistré une hausse dans la « mécanique et métallurgie », l’ « électrique et électronique » et le « textile et cuir» et aurait accusé, en revanche, un repli dans la « chimie et parachimie ». Dans ces conditions, le TUC aurait stagné à 62%. Liens:

http://www.bkam.ma/wps/wcm/connect/resour ces/file/eb24ff09e790409/DEE_EMC_M0216_Fr. pdf?MOD=AJPERES&attachment=true

Extrait : Dans le cadre de la politique de mise à niveau de son système d’information statistique, et pour mieux répondre aux besoins des entreprises et des utilisateurs de l’information socio-économique au sens le plus large, le HCP a entrepris, à partir du deuxième trimestre 2015, une rénovation majeure de son dispositif d’enquêtes de conjoncture auprès des entreprises basée principalement sur l’élargissement du champ des enquêtes de conjoncture auprès des entreprises aux secteurs du Commerce de gros et des Services marchands non financiers où l’information conjoncturelle n’existait pas jusqu’à présent. Ainsi, les enquêtes de conjoncture réalisées trimestriellement par le HCP couvrent actuellement les secteurs de l’Industrie extractive, de l’industrie manufacturière, de l’énergie, de l’environnement, de la Construction, du Commerce de gros et des Services marchands non financiers.

Date de publication : 23/03/2016

Bulletin de conjoncture [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie -Janvier 2016] Extrait : Le mois de janvier 2016 a connu la déclaration de 286 projets correspondant à un montant d’investissement de 211.5 MD et des créations d’emplois au nombre de 3756. Par rapport au mois précédent durant lequel 313 projets, 370.7 MD d’investissement et 4679 emplois ont été déclarés, le mois de janvier 2016 a connu une baisse de 8.6% au niveau des projets à réaliser, une diminution de 42.9% au niveau des investissements déclarés et un recul de 19.7% au niveau des emplois à créer.

Liens : http://www.hcp.ma/Enquete-de-

conjoncture-de-l-economie-nationale-aupres51


Liens:

une hausse des commandes reçues en février qui a concerné l’ensemble des branches, à l’exception de la «chimie et parachimie» où les commandes ont connu une baisse.

http://www.tunisieindustrie.nat.tn/fr/download/ conjoncture/Janvier2016.pdf Date de publication : 22/03/2016

Liens: http://industries.ma/economie/economie-

conjoncture/la-production-industriellestagne.html

Bulletin de conjoncture [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie - Février 2016]

Date de publication : 22/03/2016

La production manufacturière a progressé de 0,4% en 2015

Extrait : Le mois de février 2016 a connu la déclaration de 322 projets correspondant à un montant d’investissement de 368.3 MD et des créations d’emplois au nombre de 4879.

Extrait : Le Maroc a enregistré en 2015 une faible progression de son indice de la production manufacturière de 0,4%. Cet indice a cependant terminé le dernier trimestre de l’année dernière à un rythme plus élevé (+0,8%). C’est ce qui ressort de la note d’information du Hautcommissariat au plan (HCP) relative à l’indice de la production industrielle, énergétique et minière (IPIEM) au quatrième trimestre 2015.

Par rapport au mois précédent durant lequel 291 projets, 223.0 MD d’investissement et 3812 emplois ont été déclarés, le mois de février 2016 a connu une hausse de 10.7% au niveau des projets à réaliser, une augmentation de 65.2% au niveau des investissements déclarés et un accroissement de 28.0% au niveau des emplois à créer. Liens:

Liens: http://industries.ma/economie/la-

http://www.tunisieindustrie.nat.tn/fr/download/ conjoncture/Fevrier2016.pdf

production-manufacturiere-a-progresse-de-04en-2015.html#respond

Date de publication : 22/03/2016

Date de publication : 17/03/2016

La production industrielle stagne

L’indice de la production Industrielle, énergétique et minière. Quatrième trimestre 2015 [Haut commissariat au plan]

Extrait : La stagnation de la production recouvre des évolutions différenciées par branche, selon les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture du mois de février de BAM. En effet, elle a enregistré une hausse dans la «mécanique et métallurgie», l’«électrique et électronique» et le «textile et cuir» et aurait accusé, en revanche, un repli dans la «chimie et parachimie», précise la Banque centrale. Pour ce qui est des ventes globales, elles ont enregistré un repli, recouvrant une hausse dans l’«électrique et électronique», une baisse dans l’«agroalimentaire» et dans la «chimie et parachimie» et une stagnation dans le «textile et cuir» et dans la «mécanique et métallurgie». Au niveau de la demande, les industriels déclarent

Extrait : L’indice de la production des industries manufacturières a enregistré une augmentation de 0,8% au cours du quatrième trimestre 2015 par rapport à la même période de 2014. Cette évolution résulte notamment de l’augmentation de l’indice de la production des «industries chimiques» de 7,5%, de celui de l’ « industries alimentaires » de 5,2%, de celui des «autres produits minéraux non métalliques» de 7,7% avec une augmentation de l’indice de la production du ciment de 10,0%, de celui de l’« industrie 52


automobile » de 22,5% et de celui des « articles d’habillement et fourrures» de 6,1%. Par ailleurs, L’indice de la production minière a enregistré une hausse de 3,0%, résultat de l’augmentation de l’indice de la production des « produits divers des industries extractives » de 3,2% et de la hausse de celui des « minerais métalliques » de 0,7%.

Extrait : Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture relatifs au mois de janvier 2016, indiquent globalement une hausse par rapport à décembre 2015 de la production et des commandes et une stagnation du TUC et des ventes. Après la baisse de la production déclarée par les industriels en décembre en relation avec les vacances de fin d’année, la hausse déclarée en janvier concerne l’ensemble des branches, à l’exception de l’«agroalimentaire » où l’activité aurait enregistré une stagnation. Il est à noter que la production dans l’«industrie automobile » aurait marqué une hausse après une baisse le mois précédent. Le TUC aurait connu, d’un mois à l’autre, une stagnation à 63%, recouvrant une hausse dans la « mécanique et métallurgie » et dans l’ « électrique et électronique », une baisse dans l’ « agroalimentaire » et une stagnation dans la « chimie et parachimie ».

Liens: http://www.hcp.ma/L-indice-de-la-

production-Industrielle-energetique-et-miniereBase-100-2010-Quatrieme-trimestre2015_a1675.html Date de publication : 14/03/2016

L’indice des prix à la production industrielle, énergétique et minière du mois de Janvier 2016 [Haut commissariat au plan]

Liens:

http://www.bkam.ma/wps/wcm/connect/resour ces/file/eb6f2000a3102fa/DEE_EMC_M0116_Fr. pdf?MOD=AJPERES&attachment=true

Extrait : L’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières » a enregistré une baisse de 0,2% au cours du mois de janvier 2016 par rapport au mois de décembre 2015. Par ailleurs, les indices des prix à la production des secteurs de la «Production et distribution d’électricité» et de la «Production et distribution d’eau» ont connu des hausses respectives de 3,9% et de 6,0% au cours du mois de janvier 2016. Enfin, l’indice des prix à la production du secteur des «Industries extractives» a connu une baisse de 0,1% au cours du mois de janvier 2016.

Date de publication : 23/02/2016

Splendeur et misère de l’industrie Extrait : il est indéniable que, dans son ensemble, l’industrie marocaine se porte mal pour l’instant. Et que sa situation, déjà difficile avant la crise, s’est fortement dégradée depuis : l’emploi a fondu, les marges se réduisent, les équipements ne sont plus suffisamment renouvelés…

Liens: http://www.hcp.ma/L-indice-des-prix-a-la-

production-industrielle-energetique-et-minieredu-mois-de-Janvier-2016-Base-1002010_a1671.html

Renault, Peugeot, Bombardier… et la liste peut être plus longue : des grands groupes internationaux choisissent le Maroc pour délocaliser des pans de leur chaîne de valeur dans une mappemonde industrielle où la compétition est rude. Les exemples ne manquent pas, tant dans les secteurs de haute technologie qualifiés de «métiers mondiaux», pour montrer que le Maroc n’est pas inévitablement voué à rester agricole ou à devenir une économie de services. Mais quelques hirondelles ne peuvent à elles seules faire le printemps.

Date de publication : 29/02/2016

Enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie: Résultats du mois de janvier 2016 [Bank Al-Maghrib] 53


projets permettront la création de 50315 postes d’emplois, contre 55450 postes d’emplois durant l’année 2014, soit un recul de 9.3%.

Liens: http://lavieeco.com/news/debat-

chroniques/splendeur-et-misere-delindustrie.html

Liens :

Date de publication : 22/02/2016

http://www.tunisieindustrie.nat.tn/fr/download/ conjoncture/Decembre2015.pdf

Pourquoi les chiffres du commerce extérieur ne sont pas si rassurants pour l’industrie [France]

Date de publication : 27/01/2016

Désindustrialisation : Comment la rupture devient un atout

Extrait : Aussi spectaculaire soit-elle, l’amélioration de la balance commerciale française n’est pas forcément rassurante sur l’état des forces de l’industrie française. En 2015, le déficit commercial a certes fait un magistral plongeon, passant de plus 58 milliards d’euros l’an dernier à 45,7 milliards d’euros. Mais ce sont surtout des facteurs conjoncturels, qui ont joué.

http://www.usinenouvelle.com/editorial/pourqu oi-les-chiffres-du-commerce-exterieur-ne-sontpas-si-rassurants-pour-l-industrie.N378185

Extrait : Pour l’Onudi, lorsque ce type de désindustrialisation survient dans des pays à fort revenu par habitant, le type de service qui apparaît alors (logistique, services aux entreprises ou informatique) est dynamique et peut reprendre voire compléter le rôle de moteur de la croissance joué traditionnellement par l’industrie manufacturière. En clair, la transition d’industries exigeantes en main d’œuvre vers des industries à forte intensité de capital et de technologie réduit le recours à la main d’œuvre, la technologie et les ressources naturelles dans les activités manufacturières. Selon les experts de l’Onudi, le décollage des industries à forte intensité de main d’œuvre dans les pays en voie de développement qui exportent vers les grands marchés mondiaux «peut stimuler à la fois la production et l’emploi et par ricochet promouvoir une croissance inclusive et durable».

Date de publication : 09/02/2016

Lien :

La baisse des prix du pétrole a fait chuter la facture énergétique, qui pèse toujours les deux tiers du déficit commercial du pays. La dépréciation de l’euro par rapport principalement au dollar a aussi contribué au dynamisme des ventes hors zone euro des entreprises tricolores. Liens:

http://www.leconomiste.com/article/983592desindustrialisationcomment-la-rupture-devientun-atout

Bulletin de Conjoncture de décembre 2015 [Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation, Tunisie]

Date de publication : 27/01/2016

Maroc : les industriels déclarent manquer de visibilité pour le prochain trimestre, selon Bank AlMaghrib

Extrait : Durant l’année 2015, l’investissement déclaré dans le secteur industriel a atteint le montant de 2701.5 MD, contre 2575.4 MD lors de l’année 2014, soit une hausse de 4.9%. Le nombre de projets déclarés a atteint 3338 au cours de l’année 2015 contre 3814 lors de l’année 2014, soit une baisse de 12.5%. Ces 54


L’embellie viendra des métiers mondiaux

Extrait : Plus d'un tiers d'entre eux (34%) pensent manquer de visibilité par rapport à l'évolution future de la production et 38% par rapport à celle des ventes. Dans la branche des industries textile, de l'habillement et du cuir, "il est à noter que 25% des industriels soulignent ne pas avoir de visibilité quant aux perspectives d'évolution des ventes globales" indique BAM. Les industriels de la branche des industries textile, de l'habillement et du cuir ont enregistré eux un TUC en baisse d'un point à 69% au cours du mois de décembre 2015 selon l'enquête d'opinions de BAM.

Extrait : Le ralentissement de la croissance que prédisent tous les instituts de prévisions économiques ne se traduit pas encore dans l’état d’esprit des chefs d’entreprise. C’est le principal enseignement de notre sondage réalisé auprès des opérateurs économiques. Les métiers mondiaux du Maroc portent cet optimisme: l’automobile, l’aéronautique et l’industrie pharmaceutique sont sur une trajectoire de croissane depuis plusieurs années. A l’inverse, dans les secteurs traditionnels comme les matériaux de construction dont le sort est lié à une hypothétique relance de l’immobilier, ou le matériel et composants électriques, les opérateurs sont plutôt pessimistes. D’où la prudence sur l’intention d’investir et d’embaucher.

Liens:

http://www.usinenouvelle.com/article/marocles-industriels-declarent-manquer-de-visibilitepour-le-prochain-trimestre-selon-bank-almaghrib.N375239 Date de publication : 24/01/2016

Liens:

Enquête mensuelle de conjoncture dans l'industrie Décembre 2015 [Bank AlMaghrib]

http://www.leconomiste.com/article/983293-lembellie-viendra-des-metiers-mondiaux Date de publication : 21/01/2016

El Malki au Club de L’Economiste Industrie : Ces boulets qui gênent le décollage!

Extrait : Les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture du mois de décembre indiquent globalement une baisse de la production et du Taux d’Utilisation des Capacités de production (TUC), une hausse des ventes et une stagnation des commandes par rapport au mois précédent.

Extrait : Pour Habib El Malki, président du Centre marocain de conjoncture, la stabilisation de la croissance passera par une industrialisation intensive, productrice de valeur.

La baisse de la production dans le secteur industriel concernerait, selon les déclarations des chefs d’entreprises, l’ensemble des branches à l’exception de l’« agroalimentaire » et de l’« électrique et électronique » qui aurait connu une hausse et une stagnation respectivement.

«L’industrie ronronne»! Habib El Malki, président du Centre marocain de conjoncture (CMC), ne fait pas dans la demi-mesure lorsqu’il s’agit d’apprécier les acquis du secteur industriel. « L’industrie reste l’un des maillons faibles de la croissance. Cela, bien en dépit de la succession de plans de développement dédiés au secteur (Emergence I, II et Plan d’accélération industrielle)».

Liens:

http://www.bkam.ma/wps/wcm/connect/resour ces/file/eb6dad065348739/DEE_EMC_M12015.p df?MOD=AJPERES&attachment=true Date de publication : 22/01/2016

Liens:

http://www.leconomiste.com/article/983088-el-

55


Industrie métallurgique, mécaniques et électromécaniques

malki-au-club-de-l-economisteindustrie-cesboulets-qui-genent-le-decollage Date de publication : 21/01/2016

Emploi : Le potentiel inexploité de l’industrie

La sidérurgie européenne confrontée à une crise persistante

Extrait : Un millier d’emplois nets créés en moyenne chaque année entre 2000 et 2014, quelque 37.000 postes perdus en 2014,… L’industrie est de loin le secteur qui a créé le moins d’emploi sur les 15 dernières années. Le textile est sans doute l’industrie qui en a le plus souffert, avec 9.000 emplois détruits en moyenne chaque année (32.000 en 2014). Avec le Plan d’accélération industrielle 2014-2020, l’Etat entend redonner un nouveau souffle au secteur secondaire.

Extrait : Surcapacités, exportations d'acier chinois, marché peu protégé: la sidérurgie européenne est confrontée à une crise persistante, dont l'annonce mercredi par le groupe indien Tata Steel d'une cession possible de tout ou partie de ses activités au RoyaumeUni est le dernier soubresaut.

Liens:

http://www.leconomiste.com/article/983164emploi-le-potentiel-inexploite-de-l-industrie

Liens:

http://lexpansion.lexpress.fr/actualites/1/actualit es/la-siderurgie-europeenne-confrontee-a-unecrise-persistante_1778243.html

Date de publication : 19/01/2016

Date de publication : 31/03/2016

La marche industrielle enclenchée

Tata Steel va vendre toutes ses activités au Royaume-Uni

Extrait : Une impulsion clairement donnée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors de son discours prononcé pour le quarantenaire de la glorieuse Marche Verte, lors duquel, le souverain a affirmé qu’il faut maintenant en finir avec les pratiques contreproductives qui, depuis des années, prolifèrent dans les provinces du Sud. Avec l’injection annoncée de 77 milliards de dirhams dans le tissu économique de nos provinces sahariennes, le Maroc passera à une nouvelle dimension industrielle, avec encore plus d’ancrage africain. En effet, au-delà d’identifier une kyrielle de secteurs productifs à haut potentiel, cette nouvelle vision stratégique place, enfin, nos provinces du Sud au cœur du développement.

Extrait : Tata Steel, le numéro un de la sidérurgie britannique, a annoncé mercredi sa décision de céder toutes ses activités au Royaume-Uni, tirant ainsi un trait sur près de dix ans de présence dans ce secteur, en déclin, du pays. Après un long conseil d'administration tenu à Bombay, le sidérurgiste indien précise dans un communiqué que les performances financières de sa filiale britannique se sont fortement détériorées ces derniers mois. Liens:

industrielle-enclenchee.html

http://www.boursier.com/actualites/reuters/tata -steel-va-vendre-toutes-ses-activites-auroyaume-uni-188190.html?rss

Date de publication : 14/01/2016

Date de publication : 30/03/2016

Liens: http://industries.ma/edito/la-marche-

56


qui est de 80% en Europe d’ici 2020 », indique MPE dans un communiqué.

Industries mécaniques et métallurgiques : Entreprises du Secteur [Agence de Promotion de l'Industrie et de l'Innovation, Tunisie- Mars 2016]

Liens :

http://www.industrie.com/emballage/toussecteurs/les-emballages-metalliques Date de publication : 29/02/2016

Tunisie – Investissements : les industries électromécaniques se taillent la part du lion

Extrait : Le secteur Industries mécaniques et métallurgiques compte 655 entreprises employant 10 personnes et plus. Parmi elles 196 produisent totalement pour l’exportation. Les études de positionnement stratégique réalisées par l’API ont permis d'identifier 100 fiches projets et 9 fiches professionnelles présentant des opportunités d’investissement importantes.

Extrait : A la fin du mois de janvier 2016, le secteur des industries mécaniques et électriques a enregistré une hausse de 286,8%, avec des investissements déclarés de 73,1 millions de dinars (MDT) contre 18,9 MDT durant la même période de l’année 2015.La même source a dévoilé que le secteur des industries chimiques a également atteint une progression de 283,3% avec des investissements déclarés de 23 MDT au 31 janvier 2016, contre 6 MDT une année auparavant. Ainsi, le secteur des industries diverses a connu une régression des investissements déclarés de 37,3% avec 16,8 MDT contre 26,8 MDT.

Le nombre d’entreprises à participation étrangère est de 202 dont 133 sont à capitaux 100 % étrangers. 164 entreprises sont totalement exportatrices. Liens:

http://www.tunisieindustrie.nat.tn/fr/zoom.asp? action=list&idsect=01 Date de publication : 10/03/2016

Liens :

http://www.leconomistemaghrebin.com/2016/0 2/29/tunisie-investissements-industries-electromecanique/

Les emballages métalliques se recyclent davantage

Date de publication : 29/02/2016

Extrait : En 2013, plus de trois millions de tonnes d’emballages métalliques rigides ont été recyclés, ce qui porte le taux de recyclage « à un chiffre record » de 74,7%, annonce Metal Packaging Europe (MPE), l’organisation qui représente producteurs et fournisseurs. Ces données, fournies par le groupe emballage de l’Association européenne de l’aluminium (EAA) et l’Association des producteurs européens d’acier pour emballage (Apeal), ont été vérifiées par le bureau d’études indépendant Eunomia. « Avec cette augmentation, le secteur continue d’améliorer ses taux de recyclage au-delà des taux minimums européens et nationaux de recyclage du métal, et il est sur la bonne voie pour atteindre l’objectif volontaire de l’industrie

Une cure d’austérité pour Sonasid Extrait : «Nous ne pouvons pas accepter que la Chine exporte son chômage au Maroc», déclare d’emblée, d’un air plutôt confiant, Mohamed Ali Kabbadj, directeur général de Sonasid, lors de l’annonce de l’alerte sur les résultats 2015 du sidérurgiste. Pour lutter contre le dumping chinois, le groupe ne reste pas sans réaction. Il en va sans dire que ces mesures visent à assurer la survie de la branche représentée par

57


l’Association des sidérurgistes du Maroc (ASM) dont Sonasid est chef de file.

Hadjar pour une quantité annuelle évaluée à 500 000 t, ainsi que le transport des pièces lourdes à acheminer vers le complexe sidérurgique dans le cadre de l’application du programme de rénovation des installations. Le groupe SNTR se chargera également d’acheminer la production du complexe en direction des neuf dépôts de distribution répartis au nord du pays pour un volume annuel estimé à 1,2 million de tonnes.

Liens:

http://www.leconomiste.com/article/985012une-cure-d-austerite-pour-sonasid Date de publication : 24/02/2016

ArcelorMittal : l’acier perd le moral

Liens : http://www.liberte-algerie.com/radar/le-

complexe-siderurgique-del-hadjar-conclut-unpartenariat-avec-la-sntr-240420

Extrait : Il y a tout juste dix ans, le milliardaire indien Lakshmi Mittal, actionnaire du groupe Mittal Steel, lançait une OPA hostile sur Arcelor, numéro 2 mondial de l’acier. En un an, leurs prix ont chuté de 40 %, confisquant toute la croissance européenne du marché, qui a pourtant atteint 2 % à 2,5 %.» Dès 2007, Lakshmi Mittal consacre 12 milliards de dollars (plus de 10 milliards d’euros) à la croissance externe et poursuit sur sa lancée, tous azimuts.

Date de publication : 18/01/2016

Liens:

Extrait : Un communiqué du ministère du commerce rendu public à la fin 2015 avait annoncé la prorogation pour trois ans de la protection commerciale dont bénéficie la Sonasid, leader sur le marché local, pour les ronds à béton et le fil machine. C'est le 28 décembre dernier que le ministère marocain de l’Industrie et du Commerce avait décidé de proroger pour les trois prochaines années la mesure de protection dont bénéficie la Sonasid, premier sidérurgiste du pays devant Maghrebsteel, et filiale à 32,4% du groupe Arcelor Mittal.

Le Maroc renforce les mesures anti-dumping pour protéger la production locale d'acier

http://www.liberation.fr/futurs/2016/02/14/arce lormittal-l-acier-perd-lemoral_1433338?xtor=rss-450 Date de publication : 17/02/2016

Le complexe sidérurgique d’El-Hadjar conclut un partenariat avec la SNTR [Algérie]

Liens:

http://www.maghrebemergent.com/economie/ maroc/54831-le-maroc-renforce-les-mesuresanti-dumping-pour-proteger-la-productionlocale-d-acier.html

Extrait : Le complexe sidérurgique El-Hadjar (ArcelorMittal Algérie) vient de signer un accord de partenariat commercial avec le groupe SNTR dans lequel il externalise l’ensemble des opérations de transport et de manutentionstockage des produits entrant dans la fabrication de la gamme de produits sidérurgiques ainsi que le transport des produits finis de cette entreprise de l’est du pays, devenue 100% publique depuis que l’État a acheté, fin 2015, la totalité des parts du géant mondial de la sidérurgie. Cet accord concernera, en amont, les opérations d’approvisionnement en coke importé et à transporter du port de Annaba au site d’El-

Date de publication : 17/01/2016

Maghreb Steel fournit Noor Ouarzazate Extrait : D’une capacité de 160 MW pour un investissement d’un peu plus de 10 milliards de DH, cette centrale est développée par un 58


consortium d’entreprises mené par le groupe saoudien Acwa Power. L’aciériste a aussi été retenu pour fournir 100% des composantes métalliques qui devraient équiper le site de Noor II. Cette centrale sera d’une capacité de 200 MW et utilisera les mêmes miroirs paraboliques. Le groupe compte en effet se positionner sur Noor III, qui sera développé par un autre groupement mené toujours par le saoudien Acwa Power.

investissements-etrangers-grace-a-laconstruction-d-un-pole-biotechnologique Date de publication : 28/03/2016

Unimed fait son entrée sur la bourse de Tunis et présente ses projets pour l’avenir

Liens:

http://www.leconomiste.com/article/982879maghreb-steel-fournit-noor-ouarzazate

Extrait : A l’occasion de l’entrée en Bourse de la société Unimed sur le marché principal, la première de 2016, une communication financière a été organisée, ce vendredi 25 mars 2016, au siège de la Bourse des valeurs mobilières de Tunis aux Berges du Lac, en présence de son président directeur général; Ridha Charfeddine, du managing director de Abraaj Group, Adel Goucha, du directeur général de l'intermédiaire introducteur Tunisie Valeurs, Fadhel Abdelkefi, de plusieurs cadres de la société ainsi que de plusieurs invités.

Date de publication : 13/01/2016

Industrie pharmaceutique L’Algérie vise 12 milliards $ d’investissements étrangers grâce à la construction d’un pôle biotechnologique

Liens:

http://www.businessnews.com.tn/unimed-faitson-entree-sur-la-bourse-de-tunis-et-presenteses-projets-pour-lavenir,520,63407,3#com Date de publication : 28/03/2016

Extrait : Un projet de pôle biotechnologique qui devrait être construit d’ici 2020 dans le cadre d’un partenariat entre des entreprises algériennes et des grands laboratoires pharmaceutiques américains devrait générer plus de 12 milliards de dollars à l’Algérie en investissements étrangers, a rapporté l’agence de presse officielle APS le 24 mars, citant un responsable du ministère de la Santé.

Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020 : les écosystèmes pharmaceutiques se mettent en place

«Toutes les conditions sont réunies pour la concrétisation de ce projet qui devrait apporter à l’Algérie un volume d’investissements étrangers en industrie pharmaceutique innovante, de l’ordre de plus 12 milliards de dollars», a souligné Ali Rezgi, chef de cabinet du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Extrait : Le secteur de la pharmacie structure deux de ses filières en écosystèmes dans le cadre du Plan d’Accélération Industrielle 2014-2020. MM. Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie Numérique, Mohammed Boussaid, Ministre de l’Economie et des Finances, El Hossein El Ouardi, Ministre de la Santé et les présidents des associations professionnelles concernées, ont procédé ce jeudi, à la signature de 3 contrats de performance pour accompagner le déploiement des écosystèmes lancés.

Liens:

http://www.agenceecofin.com/investissement/2 503-36883-l-algerie-vise-12-milliards-d59


Liens:

d’Ethimedix SA, un dispositif médical sécurisé permettant une délivrance programmable et sûre de médicament buvable, notamment de morphine liquide ; et Levobupivacaïne Kabi de Fresenius Kabi, un nouveau système de codes couleur utilisé sur les poches freeflex. Quatre innovations d’exposants ont également été récompensées : Biocorp a été primé pour Easylog, un capteur intelligent transformant tous les dispositifs d’administration réutilisables et jetables en dispositifs connectés et communicants ; Eveon pour Intuity Lyo, un dispositif médical de nouvelle génération pour une préparation simple, automatisée et sécurisée du traitement.

http://www.mcinet.gov.ma/ActualitesEvenement s/Pages/Pland%E2%80%99Acc%C3%A9l%C3%A9rationIndustrie Date de publication : 24/03/2016

Première introduction en bourse en 2016 : UNIMED, la croissance continue du leader des produits pharmaceutiques stériles

Liens:

http://www.industrie.com/emballage/sante/340 9-visiteurs-pour-pharmapack-euro

Extrait : En tête sur le segment des produits pharmaceutiques stériles en Tunisie et présente dans une dizaine de pays à l’étranger, les laboratoires UNIMED s’apprêtent à s’introduire au marché principal de la cote de la Bourse de Tunis par une offre à prix ouvert (OPO). Les médicaments façonnés (sous-traitance) : ce sont des médicaments fabriqués par UNIMED pour le compte de laboratoires tiers, donneurs d’ordre. Grâce à ses certifications (ISO ISO 9001 2008 (SGS), ISO 13485 2003 (Laboratoire National de Métrologie et d’Essais (LNE, France), GMP Certificate (Union Européenne), GMP Certificate ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé) et son certificat de conformité aux bonnes pratiques, délivré par le ministère français de la Santé, UNIMED jouit d’une notoriété confirmée.

Date de publication : 22/03/2016

Fusion entre Ose Pharma et Effimune Extrait : Elles ont récemment annoncé un projet de rapprochement qui se traduirait par une fusion absorption d'Effimune par Ose Pharma. Le FR104 est, lui, en essai clinique de phase I pour des indications dans les maladies auto-immunes et la transplantation. Il s'agit d'un antagoniste du CD28, un récepteur clé des lymphocytes T. La nouvelle société posséderait aussi des produits en développement préclinique dans le domaine des maladies auto-immunes, de la transplantation et de l'immuno-oncologie.

Liens: http://www.leaders.com.tn/article/19376-

premiere-introduction-en-bourse-en-2016unimed-la-croissance-continue-du-leader-desproduits-pharmaceutiques-steriles

Liens: http://www.industrie.com/pharma/fusion-

entre-ose-pharma-et-effimune Date de publication : 07/03/2016

Date de publication : 22/03/2016

3409 visiteurs pour Pharmapack Europe

Sanofi n'écarte pas une nouvelle acquisition de type Genzyme

Extrait : Trois produits de laboratoires pharmaceutiques se sont vu décerner un Pharmapack Award : Twist’n’use Osurnia d’Elanco et Neopac, un gel soignant pour les infections auriculaires des chiens ; Smartbottle

Extrait : David Meeker, le patron de Genzyme au sein de Sanofi, a fait part de l'intérêt du laboratoire pour les maladies orphelines dans les colonnes du 'Financial Times'. Le dirigeant 60


explique que la major pharmaceutique pourrait procéder à des acquisitions dans ce domaine, une spécialité qui porte sur des traitements réservés à une minorité de patients, mais à des prix de vente très élevés. Meeker n'hésite pas à affirmer que Sanofi est prêt à aller vers des opérations qui pourraient aller jusqu'à la taille de Genzyme, racheté par le laboratoire français en 2011 pour près de 20 milliards de dollars, dans le domaine de la médecine de spécialités.

ambitieux plan d’expansion en Afrique dont l’objectif est d’augmenter les ventes de médicaments sur le continent de 10% par an en mettant l’accent sur les maladies non transmissibles, a rapporté l’agence Bloomberg le 10 février, citant un dirigeant de l’entreprise.«Alors que l’industrie pharmaceutique a jusqu’ici mis l’accent sur la lutte contre les maladies transmissibles comme le paludisme en Afrique, des efforts doivent être déployés pour prendre en charge des maladies non transmissibles telles que le les pathologies cardiovasculaires», a souligné M. Rabah.

Liens:

http://www.boursier.com/actions/actualites/new s/sanofi-n-ecarte-pas-une-nouvelle-acquisitionde-type-genzyme-676794.html

Liens:

http://www.agenceecofin.com/investissement/1 202-35847-le-laboratoire-britanniqueastrazeneca-lance-un-ambitieux-plan-dexpansion-en-afrique

Date de publication : 29/02/2016

Médicament : Le Maroc se positionne en hub africain

Date de publication : 15/02/2016

Extrait : Pour les filiales des multinationales, la baisse du prix du médicament intervenue l’an dernier a été une pilule amère, concède Hubert de Rudy, président de «Les Entreprises du Médicament au Maroc» -LEMM-, l’association qui regroupe 17 sociétés, filiales de groupes pharmaceutiques mondiaux. Ce groupement revendique 62% de part de marché du médicament au Maroc. Pour autant, le Maroc reste un marché limité mais attractif de par son potentiel même si, pour l’instant, l’extension de l’assurance maladie ne se traduit pas encore par plus de consommation de médicaments.

Tunisie – Industrie pharmaceutique : conquérir le marché africain

http://www.leconomiste.com/article/984799medicamentle-maroc-se-positionne-en-hubafricain

Extrait : «Il importe de promouvoir le partenariat entre les deux pays dans le domaine de la santé, notamment à travers l’investissement commun dans le secteur pharmaceutique, et ce, afin d’envisager l’exportation vers les pays africains», a-t-il précisé. La valeur de la production de médicaments en Tunisie a atteint 436 MDT en 2010. La Tunisie a importé, en 2010, des médicaments d’une valeur de 460 MDT provenant de 34 pays dont la France (56%), la Suisse (13%), le Royaume-Uni (6%), l’Italie (4%), le Danemark (3%) et l’Allemagne (3%).

Date de publication : 21/02/2016

Liens:

Liens:

http://www.leconomistemaghrebin.com/2016/0 2/13/tunisie-industrie-pharmaceutiqueconquerir-marche-africain/

Le laboratoire britannique AstraZeneca lance un ambitieux plan d’expansion en Afrique

Date de publication : 13/02/2016

Industrie pharmaceutique : Des médicaments « écolos » au Maroc

Extrait : Le laboratoire pharmaceutique britannique AstraZeneca Plc vient de lancer un 61


urgente" selon Saloua KarkriBelkeziz, la nouvelle présidente de l'APEBI

Extrait : Sanofi Maroc, leader du marché pharmaceutique marocain, annonce, dans un message parvenu à Infomédiaire Maroc, la certification ISO 50001 de son site industriel Maphar Zenata.Et dans le cadre de sa politique de Responsabilité Sociale de l’Entreprise, le Groupe Sanofi encourage l’ensemble de ses sites industriels à mettre en place un système de management de l’énergie.Conscient des enjeux environnementaux, sociétaux et économiques, le site industriel de Maphar Zenata s’est lancé en 2015 dans une démarche proactive de certification ISO 50001 relatif à son système de management de l’énergie.

Extrait : Et plaide pour la mise en place rapide du nouveau plan gouvernemental Maroc Numeric 2020.Le secteur de l’offshoring stagne au Maroc. Autre point important, après que le plan Maroc numeric 2013 soit arrivé à échéance, l’Etat n’a toujours pas mis en place le nouveau plan 2020 qui doit stimuler le secteur et aussi la mutation vers le numérique des entreprises et administrations marocaines.

Liens:

Liens: http://www.usinenouvelle.com/article/l-

http://www.infomaroc.net/2016/02/09/industrie -pharmaceutique-des-meacutedicamentseacutecolos-au-maroc/

offshoring-au-maroc-se-trouve-dans-unesituation-urgente-selon-saloua-karkri-belkeziz-lanouvelle-presidente-de-l-apebi.N379886

Date de publication : 09/02/2016

Date de publication : 22/02/2016

Pharmaceutique: une industrie en bonne santé

IT: L’Apebi décline son programme 3.0

Extrait : Le cabinet de consulting Roland Berger vient d’établir un diagnostic de ce secteur vital de l’économie marocaine. «Le Maroc présente des zones de force claires pour le développement de l’industrie pharmaceutique», soulignent les analystes de Roland Berger qui relèvent que le marché marocain se caractérise par des infrastructures solides et un fort niveau d’investissement.L’étude de Roland Berger s’arrête par ailleurs sur les opportunités et les risques du secteur.

Extrait : Ce «reboot» du plan Maroc numeric devrait reposer sur trois piliers structurants. La mise en place d’un hub numérique régional est le 2e pilier du tandem Karkri-Belkziz/Daddane. Baptisé «place numérique Maroc», le 3e pilier repose sur le renforcement des infrastructures datacom (backbone, broadband, datacenter…), la mise à niveau des ressources humaines et du cadre légal. Liens:

http://www.leconomiste.com/article/984301-it-lapebi-decline-son-programme-30

Liens:

http://www.le360.ma/fr/economie/pharmaceuti que-une-industrie-en-bonne-sante-61348

Date de publication : 10/02/2016

Date de publication : 12/01/2016

Politique industrielle

Offshoring

Pourquoi le plan Juncker est une bonne nouvelle pour l’industrie française

"L'offshoring au Maroc se trouve dans une situation 62


Extrait : Plusieurs projets de construction d’usines devraient bénéficier dans les prochaines semaines des fonds débloquées par la Banque européenne d’investissement dans le cadre du plan JunckerPlusieurs projets industriels sont dans le pipeline de la Banque européenne d’investissement, qui gère le plan Juncker, et devraient être examinés \"au printemps\" par le conseil d’administration de la Banque.18 projets financés par le plan Juncker

Extrait : Depuis le début des années 2000, la fragmentation de la production industrielle s’est accrue, les différents maillons de la chaîne de valeur étant répartis à travers différents pays afin d’optimiser les coûts. Le fractionnement des chaînes de valeur est complexe à mesurer. Il peut toutefois être appréhendé en analysant la nature des biens échangés par les différents pays (biens intermédiaires ou biens finals). L’indicateur d’upstreamness d’Antras et al. (2012) donne le positionnement des biens dans la chaîne de valeur. Pour chacun des 5 000 produits de la nomenclature harmonisée (SH6), il indique la « distance » à la demande finale, c’est-à-dire le nombre moyen d’étapes de production par lesquelles le produit passe avant d’être finalement consommé.

Liens:

http://www.usinenouvelle.com/editorial/pourqu oi-le-plan-juncker-est-une-bonne-nouvelle-pourl-industrie-francaise.N383234 Date de publication : 10/03/2016

Liens:

L’avenir de l’industrie africaine sera-t-il vert ?

http://www.cepii.fr/blog/bi/post.asp?IDcommuni que=461 Date de publication : 08/03/2016

Extrait : Les travaux de la 31e session du Comité intergouvernemental d’experts (CIE) du bureau de la CEA en Afrique du Nord se sont achevés vendredi 4 mars à Rabat par l’adoption de recommandations à transmettre à la conférence des ministres. Le CIE qui a réuni pendant quatre jours quelques 150 experts, chercheurs, société civile, a examiné le rôle potentiel de l’économie verte dans l’accélération industrielle de l’Afrique du Nord. Les participants ont plaidé pour le développement d’une industrie respectueuse de l’environnement et d’un modèle de développement plus inclusif dans la région. Ils ont également exhorté les Etats de la région à prêter une attention particulière à l’impact des politiques industrielles sur l’environnement, l’emploi, la croissance et le commerce, mais aussi au rôle que l’économie verte peut jouer dans le développement.

Afrique du Nord : L’Intégration régionale comme levier stratégique pour l’industrialisation Extrait : Les travaux de la 31e session du Comité intergouvernemental d'experts (CIE) du bureau de la CEA en Afrique du Nord qui ont démarré le 1er mars à Rabat (Maroc) se sont achevés ce vendredi par l’adoption de recommandations à transmettre à la conférence des ministres. Le CIE qui a réuni pendant quatre jours quelques 150 experts, chercheurs, société civile, a examiné le rôle potentiel de l’économie verte dans l’accélération industrielle de l’Afrique du Nord. Les participants ont plaidé pour le développement d’une industrie respectueuse de l’environnement et d’un modèle de développement plus inclusif dans la région. Ils ont également exhorté les Etats de la région à prêter une attention particulière à l’impact des politiques industrielles sur l’environnement, l’emploi, la croissance et le commerce, mais aussi au rôle que l’économie verte peut jouer dans le développement.

Liens: http://industries.ma/afrique/lavenir-de-

lindustrie-africaine-sera-t-il-vert.html#respond Date de publication : 09/03/2016

Importer pour produire : des stratégies divergentes en France et en Allemagne 63


Liens: http://euro-

Liens: http://lematin.ma/express/2016/le-maroc-

mediterranee.blogspot.fr/2016/03/afrique-dunord-lintegration-regionale.html

oeuvre-a-la-mise-au-point/241714.html Date de publication : 17/02/2016

Date de publication : 07/03/2016

1,4 milliard de DH dans l’automobile et l’aéronautique

"Les pôles de compétitivité et les régions doivent dessiner l’industrie du futur"

http://www.latribune.fr/economie/france/lespoles-de-competitivite-et-les-regions-doiventdessiner-l-industrie-du-futur-555347.html

Extrait : Selon Moulay Hafid Elalamy, les projets qui totalisent 1,4 milliard de DH d’investissements, permettront de créer 4100 emplois et généreront 2,8milliards de DH de chiffre d’affaires à l’export d’ici 2020. Sur les 16 projets accompagnés, 11 concernent le secteur de l’automobile, 4 l’aéronautique et 1 l’électronique. «Ce sont des investissements de création ou d’extension qui couvrent des métiers diversifiés de la chaîne de valeur automobile et aéronautique», apprend-t-on auprès de la tutelle.

Date de publication : 04/03/2016

Liens: http://lavieeco.com/news/actualite-

Extrait : Les pôles de compétitivité ont été créés en 2005. En revanche, les pôles de compétitivité doivent pouvoir profiter des dynamismes régionaux. Les pôles de compétitivité sont actuellement audités par trois cabinets indépendants. Liens:

maroc/14-milliard-de-dh-dans-lautomobile-etlaeronautique.html

Transfert de TER : Le Maroc œuvre à la mise au point

Date de publication : 09/02/2016

OMC: Le dispositif antidumping à la loupe

Extrait : Le Maroc œuvre à la mise au point de technologies écologiquement rationnelles (TER) et à en assurer le transfert aux pays en développement, pour un développement tenant en compte les enjeux d'atténuation des émissions de gaz à effet de serre et d'adaptation aux changements climatiques, ont affirmé, mardi à Fès, des experts et chercheurs universitaires, spécialisés dans les énergies renouvelables. S'exprimant à l'occasion de la cérémonie de signature de la convention de financement du projet «Sol'R-Shemsy» visant à industrialiser un chauffe-eau solaire à tubes sous vide Made in Morocco, ces experts ont relevé que le Royaume, chargé d'organiser la COP 22 en novembre 2016 à Marrakech, reconnait l'importance du développement des énergies renouvelables et souhaite dès lors mettre l'accent sur la nécessité d'accélérer et de booster les technologies écologiquement rationnelles et d'assurer leur transfert aux pays en développement.

Extrait : «Lorsque des importations causent ou menacent de causer un préjudice grave à une production nationale établie, ou en retardent sensiblement la création, des droits compensateurs ou antidumping peuvent être imposés dans des cas précis». «Le Maroc s’est doté en 2011 d’un cadre législatif complet et moderne régissant la défense commerciale compatible avec les engagements pris au titre des accords de l’OMC…La loi 15-09 adoptée à cet effet prévoit les dispositions fixant les conditions de détermination de l’existence du dumping, de la subvention, de l’accroissement massif des importations et du dommage ou de la menace de dommage, ainsi que les modalités relatives à la mise en œuvre des mesures antidumping, des mesures compensatoires et des mesures de sauvegarde», font valoir les pouvoirs publics. 64


Liens:

Maroc table cependant sur une croissance du PIB de 4,6%, contre 2,7% en 2014.

http://www.leconomiste.com/article/984112omc-le-dispositif-antidumping-la-loupe

L'objectif de l'année qui débute sera pour l'Etat de renforcer la contribution de certains secteurs clés au PIB, notamment l'agriculture et l'industrie, par le biais d'un ensemble de programmes d'appui ciblant les producteurs locaux et de mesures financières incitatives pour les investisseurs.

Date de publication : 06/02/2016

Education : Comment challenger la 4e révolution industrielle

Liens:

http://www.maghrebemergent.com/economie/ maroc/54961-le-maroc-espere-en-2016ameliorer-la-contribution-de-l-agriculture-et-de-lindustrie-au-pb-document-ogb.html

Extrait : Les enseignants et la société civile ne prétendent absolument pas remplacer les pouvoirs publics à qui incombe, bien entendu, l’entière responsabilité d’assurer le bon fonctionnement du système d’enseignement supérieur et de recherche scientifique. Mais constatant que le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation professionnelle et de la recherche scientifique se concentre surtout, et à juste titre, sur la problématique plus urgente de l’école, les initiateurs du débat ont souhaité rappeler que l’enseignement supérieur et la recherche ne sont pas moins urgents! Elle est incontournable pour structurer le système national d’enseignement supérieur et de recherche et pour participer à la bataille mondiale d’attrait des étudiants et des compétences.

Date de publication : 21/01/2016

Sidérurgie : le Maroc protègera la Sonasid encore 3 ans par des mesures antidumping Extrait : Le ministère du Commerce extérieur a prorogé pour 3 ans la protection commerciale contre les importations dont bénéficie la Sonasid, premier sidérurgiste du Maroc, pour les ronds à béton et le fil machine. Le 28 décembre 2015, le ministère de l’Industrie et du Commerce a en effet décidé de proroger pour les trois prochaines années la mesure de protection dont bénéficie la Sonasid, premier sidérurgiste du pays et filiale à 32,4% du groupe Arcelor Mittal (encadré). Alors que les prix mondiaux de l'acier sont particulièrement déprimés, pour protéger la Sonasid de la concurrence internationale, le ministère du Commerce Extérieur a donc décidé qu’au-delà de 121 000 tonnes de fil machine importées en un an et de 72 600 tonnes de fer à béton, les importateurs devraient payer un droit de douane additionnel spécifique de 0,55dh/kg à l’Etat, soit environ 50 euros par tonne.

Liens:

http://www.leconomiste.com/article/983558educationcomment-challenger-la-4e-revolutionindustriellepar-pr-ahmed-azirar Date de publication : 26/01/2016

Le Maroc espère en 2016 améliorer la contribution de l'agriculture et de l'industrie au PB (document OGB)

Liens:

Extrait : L'agence de notation Fitch a décrit l'année 2015 comme étant marquée par une production agricole particulièrement importante, surtout suite à l'impact visible sur l'économie qu'ont eu les mauvaises récoltes et une demande extérieure en berne une année auparavant. Le

http://www.usinenouvelle.com/article/siderurgie -le-maroc-protegera-la-sonasid-encore-3-ans-pardes-mesures-anti-dumping.N372959 Date de publication : 12/01/2016

65


Les Chinois s’intéressent au Plan d’accélération industrielle

2ème session de la commission mixte sur la propriété industrielle SIPOOMPIC

Extrait : A travers cette lettre d’intention, paraphée par le ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, le holding chinois annonce sa volonté de créer une plateforme d’accueil et d’accompagnement visant à faciliter l’implantation des sociétés chinoises au Maroc.

Extrait : Dans le cadre de la coopération entre l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC) et l'Office National de la Propriété Intellectuelle de la République Populaire de Chine (State Intellectual Property Office SIPO), la 2ème commission mixte entre l’OMPIC et le SIPO a eu lieu du 23 au 25 mars 2016 à Pékin et Tianjin (Chine).

Liens: http://lavieeco.com/news/economie/les-

chinois-sinteressent-au-plan-daccelerationindustrielle.html

Liens:

Date de publication : 02/01/2016

http://www.ompic.org.ma/fr/actualites/2emesession-de-la-commission-mixte-sur-la-proprieteindustrielle-sipo-ompic

Recherche industrielle

Date de publication : 28/03/2016

Comment les "Makers" inventent l'usine du futur

Emballage : quelles innovations pour 2016 ?

Extrait: "DIY" pour "Do It Yourself!" (« Faites-le vous-même »), tel est le mot d'ordre d'une nouvelle génération d'innovateurs-artisans. Rassemblées dans des "Fab Labs", ces communautés de bricoleurs-technophiles sont en passe de réindustrialiser les villes et peut-être d'inventer les usines du futur. Par Philippe Boyer, directeur marketing et développement d’une société de services dont l’activité est centrée sur l’aménagement de la ville.

Extrait : L’innovation est toujours très présente dans le secteur de l’emballage. 88% des acheteurs innoveront sur l’emballage et 96% des fournisseurs le feront sur leur prestation à horizon 2016 -2018. En effet, la durée de vie moyenne d’un emballage oscille autour de 2 ans, en général. 50 % des acteurs pensent d’ailleurs que ce temps a tendance à se raccourcir. Du côté des acheteurs, 63 % ont des projets en matière de conception / création de packaging, d’ici la fin de l’année 2015-2016. Selon eux, les quantités de commande sont plutôt en adéquation avec la fréquence des renouvellements (pour 57% des répondants). Mais la fréquence de renouvellement des emballages est néanmoins à l’origine de destructions, selon 70% des répondants.

Liens:

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/com ment-les-makers-inventent-l-usine-du-futur559358.html Date de publication : 28/03/2016

NSK, 100 ans d’innovation dans le roulement

Liens : http://www.agro-

media.fr/analyse/emballage-quelles-innovationspour-2016-20622.html

Extrait : Reproduction du premier roulement NSK en 1916A peine cinq ans plus tard, NSK créait à

Date de publication : 29/03/2016 66


Fujisawa son usine de fabrication de roulements, qui est aujourd’hui son plus ancien établissement toujours en activité (NSK dispose de 22 sites de production au Japon).Sur ordre du gouvernement, NSK a commencé à produire des roulements pour avions et véhicules automobiles.

chiffre d’affaires ressort en croissance de 26 % pour atteindre 1,7 milliard de livres sterling (2,2 milliards d’euros) et ses bénéfices grimpent à 575 millions d’euros (+ 19 %). Ces résultats s’expliquent par un développement spectaculaire en Chine, mais aussi sur des marchés plus matures tels que le Japon, l’Allemagne et la France.

Liens: http://www.industrie-techno.com/nsk-

100-ans-d-innovation-dans-le-roulement.43296 Date de publication : 23/03/2016

Liens: http://www.lesechos.fr/la-releve-

2016/edition-2016/021781959011-dysonsaffirme-comme-lapple-de-lelectromenager1208313.php

Trophées des savoir-faire innovants MDD Expo 2016, Les noms des lauréats dévoilés

Date de publication : 20/03/2016

Innovation : Soutenir les jeunes entreprises stimulerait la création d’emplois, selon l’OCDE

Extrait : Réuni le mercredi 10 février 2016 à l'École de Paris des Métiers de la Table, du Tourisme et de l'Hôtellerie (EPMTTH), le jury des Trophées des Savoir-Faire Innovants a récompensé l’esprit créatif de 8 fabricants en marques de distributeurs.

Extrait : Les jeunes entreprises jouent un rôle crucial dans la création d’emplois. L’amélioration des marchés des produits, du travail et des capitaux et une réforme du droit de la faillite leur permettraient de favoriser la croissance de l’emploi et de soutenir la reprise économique, selon un nouveau rapport de l’OCDE.

Composé de professionnels du secteur de la distribution de l’agroalimentaire et de journalistes de la presse spécialisée, le jury a eu la lourde tâche de designer les lauréats parmi les 53 innovations présentées dans les 08 catégories suivantes : Bien-être / Naturalité, Certifications qualité des produits, Mode de consommation, Nutrition / Santé, Procédé industriel, Produits du monde, RSE / Développement durable et Terroir.

Ce rapport, intitulé Science, technologie et industrie : Tableau de bord de l'OCDE 2013, indique qu’au cours des dix dernières années, les jeunes entreprises (de cinq ans ou moins) n’ont représenté qu’environ 20 % de l’emploi du secteur des entreprises non financières alors qu’elles ont créé près de la moitié des nouveaux emplois.

Liens:

http://www.agroligne.com/innovations/24444trophees-des-savoir-faire-innovants-mdd-expo2016-les-noms-des-laureats-devoiles.html Date de publication : 21/03/2016

Liens:

http://www.oecd.org/fr/industrie/soutenir-lesjeunes-entreprises-stimulerait-la-creation-demplois.htm

Dyson s'affirme comme l'Apple de l'électroménager

Date de publication : 19/03/2016

Extrait : Le groupe continue d’investir en masse dans la R&D. Les ventes du fabricant d’aspirateurs se sont envolées de 26%.Dyson s’arme pour le futur. Une fois de plus, l’industriel anglais vient d’annoncer de très belles performances pour l’année 2015. Son

Le Maroc, puissance industrielle la plus innovante 67


du continent africain (Rachida Dati)

parrains du bateau, Gilles Vermot Desroches, Directeur du développement durable de Schneider Electric et Délégué général de la Fondation Schneider Electric, et Catherine Alvaresse, Directrice adjointe de l’Unité Découverte et connaissance d’Arte.

Extrait : Dans un communiqué parvenu, vendredi à la MAP, Rachida Dati a indiqué que le Maroc s'érige ainsi au rang de puissance industrielle la plus innovante du continent africain, et en leader mondial grâce à la centrale solaire Noor de Ouarzazate. «Tigre économique», «tigre énergétique», le Royaume a plus que jamais les clés du développement de l'Afrique en main, relève-t-elle.

Liens: http://industries.ma/rd/schneider-electric-

soutient-lexpedition-nomade-des-mers.html Date de publication : 15/03/2016

Des robots miniatures, inspirés des fourmis, remorquent une voiture de près de 2 tonnes

Liens: http://www.maghrebemergent.com/ Date de publication : 19/03/2016

Jaybridge Robotics rejoint le Toyota Research Institute

Extrait : Après s’être inspirés des propriétés des geckos, ces lézards connus pour leur étonnante capacité d'adhésion aux surfaces verticales, pour créer des robots miniatures capables de tirer 2000 fois leur poids, ils se sont intéressés aux capacités des fourmis à travailler ensemble pour tracter de grosses masses. Pour que les lecteurs puissent se faire une idée de l’exploit, les chercheurs ont donné l’image suivante au New York Times, qui rapporte l'information : « C’est comme si six humains étaient capables de tracter le poids équivalent à une Tour Eiffel et trois statues de la Liberté ». En étudiant les fourmis, les chercheurs se sont en effet aperçus qu’elles étaient capables de dégager une importante force collective en utilisant de manière simultanée trois de leurs six pattes.

Extrait : C’est dans cette optique que le groupe a annoncé l’arrivée prochaine d’ingénieurs de Jaybridge Robotics au Toyota Research Institute (TRI), unité de R&D fondée en novembre dernier.La coopération avec Jaybridge Robotics apporte une pierre supplémentaire au plan "véhicule autonome" du groupe japonais.Le Toyota Research Institute se veut un centre de R&D destiné à combler le fossé entre la recherche fondamentale et le développement de produits. Liens: http://www.ccfa.fr/Jaybridge-Robotics-

rejoint-le Date de publication : 16/03/2016

Liens: http://www.industrie-techno.com/des-

robots-miniatures-inspires-des-fourmisremorquent-une-voiture-de-pres-de-2tonnes.43251

Schneider Electric soutient l’expédition Nomade des Mers 9 mars 2016

Date de publication : 15/03/2016

Extrait : La Fondation Schneider Electric, sous l’égide de la Fondation de France, est devenu mécène de l’expédition Nomade des Mers pour la recherche, la diffusion et la promotion des lowtechnologies. Cette action de mécénat a été présentée à l’occasion du baptême du catamaran de l’expédition qui s’est déroulé le 5 février 2016 à Concarneau (France) en présence des

Intelligence artificielle, pannes anticipées, CEA champion de l'innovation : les innovations qui (re)donnent le sourire 68


Extrait : Ces avancées en matière d’intelligence artificielle ont notamment été réalisées grâce au développement des algorithmes de Deep Learning, qui trouvent déjà de nombreuses applications dans le domaine industriel. Pour l'occasion, l'Inria a notamment choisi de mettre en avant ses recherches menées en matière de chiffrement. C’est le nombre de brevets qui ont été déposés au nom du CEA en 2015, selon une étude menée par Reuters qui place l’institut de recherche français sur la première marche du podium en matière d’innovation.

Extrait : Le moment était bien choisi. C’est à l’occasion du premier salon mondial dédié aux composites, le JEC World qui s’est tenu du 8 au 10 mars à Paris Nord Villepinte, que l’IPC (Innovation Plasturgie Composite), nouveau centre technique d’innovation destiné aux industriels de la plasturgie et des composites a annoncé son rapprochement avec le CEMCAT, Centre d’études sur les matériaux composites avancés pour les transports, basé à Laval. Le rapprochement sera finalisé en 2017. Orienté vers le développement de procédés pour faciliter la transformation des composites, notamment en effectuant des recherche sur les matériaux à matrice thermoplastique, le CEMCAT a pour objectif d’accompagner les entreprises des secteurs de l’automobile, ferroviaire, aéronautique et de la construction nautique dans leur travaux de recherche et développement.

Liens : http://www.industrie-

techno.com/intelligence-artificielle-pannesanticipees-cea-champion-de-l-innovation-lesinnovations-qui-re-donnent-le-sourire.43233 Date de publication : 14/03/2016

Liens: http://plastiques-caoutchoucs.com/Le-

Pour contrer Google et Apple, General Motors investit dans la Silicon Valley

centre-technique-de-la Date de publication : 11/03/2016

Le CEA à la pointe de l’innovation mondiale

Extrait : Pour General Motors, l'avenir de l'automobile passe par la Silicon Valley. Vendredi 11 mars, le premier constructeur américain a officialisé l'acquisition de Cruise Automation, une petite start-up californienne qui développe une technologie destinée aux voitures sans conducteur. Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé, mais la presse américaine évoque un chèque supérieur à un milliard de dollars (896 millions d'euros). Début janvier, le géant de Detroit avait aussi investi dans Lyft, le principal rival d'Uber aux Etats-Unis.

Extrait : Selon une étude menée par Reuters, le CEA est l’organisme public de recherche le plus innovant au monde. Cette étude est basée sur le nombre de brevets déposés et délivrés. Le CEA devance ainsi les Instituts Fraunhofer allemands et le JST japonais. Alors qu’il est souvent de bon ton de citer la recherche publique allemande en exemple avec ses Instituts Fraunhofer, une étude menée par Reuters, évaluant les organisations publiques de recherche, vient de placer le CEA en tête du classement des structures les plus innovantes, devant le Fraunhofer et le JST (Japon).

Liens:

http://siliconvalley.blog.lemonde.fr/2016/03/14/ pour-contrer-google-general-motors-investitdans-la-silicon-valley/

Liens: http://www.industrie-techno.com/le-cea-

Date de publication : 14/03/2016

a-la-pointe-de-l-innovation-mondiale.43224 Date de publication : 11/03/2016

Le centre technique de la plasturgie se renforce dans les composites

Les retombées industrielles de l'intelligence artificielle 69


Extrait : L’avènement d’une véritable intelligence artificielle n’est pas à l’ordre du jour mais la recherche dans ce domaine explore des voies prometteuses telles que les réseaux neuronaux à la base du Deep Learning, ont rappelé les participants à un séminaire sur le sujet qui s’est tenu à l’Insa Lyon le 10 mars. La robotique, la reconnaissance visuelle, vocale ou de formes, trouvent des applications industrielles dans l’aéronautique, le transport terrestre, la construction navale, l'agroalimentaire.

personnes en charge de la R&D sur les programmes d’hélicoptères d’aujourd’hui et de demain. Il s’agit d’un bâtiment de 20 000 m² entièrement dédié à la recherche et développement, le Marignane Development Centre (MDC). « Elles bénéficieront désormais d’outils de développement – outils numériques, maquettes ou prototypes - à portée de main dans un espace particulièrement adapté au travail collaboratif ».

Liens: http://www.industrie-techno.com/les-

nouveau-centre-de-r-d-pour-airbushelicopters.42891

Liens: http://www.industrie-techno.com/un-

retombees-industrielles-de-l-intelligenceartificielle.43218

Date de publication : 08/03/2016

Date de publication : 11/03/2016

Les pays doivent intensifier leurs efforts de R-D dans les technologies de pointe

Latécoère prêt à de petites acquisitions pour booster l'innovation

Extrait : Les pays doivent investir davantage dans la R‑D à long terme, afin de développer les technologies de pointe qui façonneront l’industrie, la santé et les communications de demain, et fournir d’urgence les solutions nécessaires pour affronter les défis mondiaux tels que le changement climatique, selon une nouvelle étude de l’OCDE. Les données relatives aux brevets, exposées dans le Tableau de bord 2015 de l’OCDE sur la science, la technologie et l’industrie, font apparaître les États-Unis, le Japon et la Corée comme les chefs de file incontestés d’une nouvelle génération de technologies « de rupture » dans les domaines des matériaux de pointe, de la santé, et des technologies de l’information et des communications, susceptibles de bouleverser les processus existants. Dans les pays de l’OCDE, les dépenses totales de R-D ont augmenté de 2.7 % en termes réels en 2013, pour atteindre 1 100 milliards USD – une hausse tirée par la R-D des entreprises.

Extrait : Sortie de la "situation mortifère" dans laquelle se trouvait Latécoère depuis des années, grâce à deux augmentations de capital l'été dernier qui ont permis de désendetter l'entreprise et de gonfler les fonds propres, la direction de l'équipementier aéronautique français "veut désormais transformer le groupe en profondeur pour en faire une entreprise leader sur son secteur", selon l'expression de Pierre Gadonneix et Frédéric Michelland, respectivement président du conseil d'administration et directeur général de Latécoère. Liens: http://www.latribune.fr/entreprises-

finance/industrie/aeronautiquedefense/latecoere-pret-a-de-petites-acquisitionspour-booster-l-innovation-555922.html Date de publication : 09/03/2016

Un nouveau centre de R&D pour Airbus Helicopters

Liens: http://www.oecd.org/fr/innovation/les-

Extrait : L’hélicoptériste se dote d’un bâtiment de 20 000 m² équipé des dernières technologies informatiques, visualisation 3D, réalité virtuelle, espace de travail collaboratif, pour abriter 1 000

Date de publication : 04/03/2016

pays-doivent-intensifier-leurs-efforts-de-r-ddans-les-technologies-de-pointe.htm

70


Algérie: ouverture d'un centre d’appui à la technologie et à l’innovation à l’université de Laghouat

produits recyclés et les produits biosourcés. Parmi les industriels partenaires du Laboratoire de recherche et de contrôle du caoutchouc et des plastiques (LRCCP), on retrouve des PME et ETI – EFJM, Emac, Geficca, ITC Elastomères, KSB, Sacred, Wattelez – et des grands groupes comme Hutchinson et Michelin, tous deux parrains du projet.

Extrait : Un centre d’appui à la technologie et à l’innovation (CATI) a été installé jeudi à Laghouat en vertu d’une convention signée entre l’université Amar Thelidji de Laghouat et l’institut national algérien de la propriété industrielle (INAPI).

Liens : http://www.usinenouvelle.com/article/le-

caoutchouc-veut-s-affranchir-du-petrole-et-de-lhevea.N374996 Date de publication : 05/02/2016

Ce centre, le 32ème à être installé à l’échelle nationale, entre dans le cadre du programme du ministère de l’industrie et des mines, lancé en 2012, pour la mise en place d’un réseau de structures du type regroupant les universités, les entreprises économiques et un incubateur d’entreprises, a indiqué le directeur général de l’INAPI, Abdelhafid Belmehdi, en marge de la cérémonie de signature tenue à l’Université de Laghouat.

L’université de Rabat transfert ses innovations aux industriels Extrait : Et ce n’est pas tout puisque cette université a également signé sa première concession de Licence de technologie à une entreprise nationale, en l’occurrence la société « Ateliers Industriels Chérifiens » -AIC, filiale du Groupe Delta Holding. Ce transfert de technologie de l’université marocaine à une entreprise nationale fera certainement date puisqu’il s’agit là aussi d’une première. Cet exploit n’a été possible que grâce à la confiance mutuelle des deux partenaires et l’engagement pris par l’UIR de contribuer au développement du Maroc technologique et du secteur industriel au Maroc », précise Abdelaziz Benjouad, viceprésident en charge de la Recherchedéveloppement à l’UIR. « Cette technologie répond à un besoin national et international en matière de prévention des accidents de la route », renchérit Hicham Bertul, directeur Général des AIC. L’Université de Rabat montre ainsi le chemin à suivre si l’on veut que nos entreprises soient innovantes et donc compétitivités.

Liens:

http://www.maghrebemergent.com/actualite/br eves/fil-maghreb/55583-algerie-ouverture-d-uncentre-d-appui-a-la-technologie-et-a-linnovation-a-l-universite-de-laghouat.html Date de publication : 11/02/2016

Le caoutchouc veut s’affranchir du pétrole et de l’hévéa Extrait : Guayule, pissenlit, amidon, huiles végétales… 12 familles de matières premières biosourcées et recyclées à même de remplacer les produits pétroliers et l’hévéa dans les formulations de caoutchouc ont été discrètement étudiées depuis 2013 par le Laboratoire de recherche et de contrôle du caoutchouc et des plastiques (LRCCP), en consortium avec des industriels. Dans un souci de favoriser un plus grand contrôle des approvisionnements et de répondre aux exigences d’excellence environnementale de plus en plus souvent formulées par les clients des caoutchoutiers, deux axes de recherche ont été retenus: les

Liens : http://industries.ma/rd/luniversite-de-

rabat-transfert-ses-innovations-auxindustriels.html Date de publication : 28/01/2016

71


PSA Peugeot Citroën crée au Maroc un "OpenLab" sur le véhicule du futur en Afrique

conseil, à l’évaluation des risques et à la formation.

Extrait : Le constructeur français PSA qui doit ouvrir une usine au Maroc d’ici à 2019 lance un laboratoire d’innovation ouvert centré sur les énergies vertes et le véhicule électrique en Afrique avec plusieurs universités et écoles d’ingénieurs dont Centrale Casablanca ou l'Insa de Fès. Il rassemble cinq universités marocaines, deux universités américaines présentes au Maroc, la nouvelle école d’ingénieurs franco-marocaine Centrale Casablanca ainsi qu’un centre de transfert technologique à l’Université internationale de Rabat (encadré) Un accord en ce sens a été signé à Rabat par le groupe ce lundi au Maroc en présence de Lahcen Daoudi, ministre marocain de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de JeanFrançois Girault, l'ambassadeur de France au Maroc.

Date de publication : 23/01/2016

Liens: http://industries.ma/rd/un-laboratoire-au-

service-des-professionnels.html

Maroc – Tunisie : Seuls pays africains et arabes à figurer dans le Top 50 mondial des économies les plus innovantes Extrait : Le Maroc et la Tunisie ont intégré le top 50 mondial des économies les plus innovantes, dressé par le groupe financier américain, basé à New York, Bloomberg LP. Dans son rapport annuel, intitulé ‘The Bloomberg Innovation Index’, le groupe new-yorkais a classé la Tunisie à la 46e place mondiale, suivie, deux rangs plus bas, par le Maroc à la 48e place. Selon Bloomberg LP, l’intégration du Maroc et de la Tunisie à ce Top 50 mondial de l’innovation, s’explique par leurs compétitivités économiques et la qualité se développant de leurs ressources humaines, qui attirent, de plus en plus vers ces deux pays, des activités R&D

Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/psapeugeot-citroen-cree-au-maroc-un-openlab-surle-vehicule-du-futur-en-afrique.N375491 Date de publication : 26/01/2016

Liens: http://www.lemag.ma/Maroc-Tunisie-

Un laboratoire au service des professionnels

Seuls-pays-africains-et-arabes-a-figurer-dans-leTop-50-mondial-des-economies-les-plusinnovantes_a94091.html

Extrait : Le Laboratoire d’Expertise et de Contrôle (LEC) représente aujourd’hui un accompagnateur de référence pour les professionnels. Le LEC se veut un laboratoire de contrôle et de certification des produits, notamment en ce qui concerne la teneur en substances nocives ainsi que toute caractéristique de composition chimique ou de qualité. Outre le textile, le LEC offre ses prestations pour d’autres secteurs également, notamment celui du jouet, où la vérification des caractéristiques du produit et le contrôle de ses paramètres (propriétés physiques, mécaniques et électriques, migration des métaux toxiques, inflammabilité, etc.) sont assurées par le laboratoire, qui veille également à la mise à jour et à l’interprétation des exigences légales, au

Date de publication : 23/01/2016

L'Union des inventeurs du Maroc et l'université Cadi Ayyad de Marrakech concluent un partenariat Extrait : Marrakech - L'Union des inventeurs du Maroc et l'université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM) ont signé une convention de partenariat pour initier et développer des échanges dans les domaines d'intérêt commun et de promouvoir l'enseignement universitaire et la recherche 72


Recherche et développement au cœur de la stratégie de l’ESITH

scientifique. Paraphée par le président de l'UCAM, Abdellatif Miraoui et le président de l'Union des inventeurs marocains, Majid El Bouazaoui, cette convention envisage des programmes communs pour l'organisation de sessions de formations et de stages dans le domaine de la rédaction des brevets d'invention conformément aux lois nationales et internationales en vigueur, à coopérer dans le domaine des visites de terrain au sein d'entreprises, à promouvoir l'invention au sein des entreprises industrielles, commerciales et de services relevant de la Chambre de commerce, d'industrie et de services de la région MarrakechSafi.

Extrait : L’ESITH accorde une attention particulière au volet recherche et développement. Par ailleurs, l’ESITH organise tous les deux ans une conférence internationale sur les textiles intelligents et la mass customisation ITMC pour attirer les chercheurs des cinq continents, de diverses branches et disciplines liées à l’industrie textile et à la logistique. OC : Le programme TEMPUS a pour objectif de renforcer le développement des formations en logistique au Maroc par le biais d’une cellule de veille logistique et de plateformes d’études et de recherche en logistique (CVL-PERL).

Liens : http://www.lemag.ma/L-Union-des-

inventeurs-du-Maroc-et-l-universite-Cadi-Ayyadde-Marrakech-concluent-unpartenariat_a94046.html

Liens : http://industries.ma/rd/recherche-et-

Date de publication : 23/01/2016

developpement-au-coeur-de-la-strategie-delesith.html#respond

Une nouvelle stratégie pour la propriété industrielle et commerciale au Maroc

Date de publication : 21/01/2016

Zones industrielles

Extrait : Le Conseil d’administration de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) a adopté sa nouvelle stratégie 2016-2020 lors de sa 24e réunion, lundi. La stratégie concerne 11 domaines d’activités dont le cadre juridique de l’octroi des titres de propriété industrielle et commerciale (PIC), le cadre commercial, la facilitation de l’accès au tissu économique marocain par la promotion du système PIC et la situation du service public, indique le communiqué de l’office. Il est à noter que l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) a indiqué que le Maroc est «67e pour les brevets nationaux, 1er en Afrique pour les dépôts de brevets effectués par des résidents, rapportés au PIB, 46e pour les marques nationales, 22e pour les dessins et modèles industriels et 7e au niveau mondial en matière de dépôts de designs rapportés au PIB».

Faurecia, un des premiers investisseurs dans la nouvelle zone franche de Technopolis Extrait : Quelques semaines après son lancement par Med Z, la nouvelle zone franche de Technopolis Rabat accueille un industriel de premier plan. Aussi, l’équipementier automobile Faurecia s’apprête à y construire sa deuxième usine au Maroc, dédiée à la fabrication de coiffes pour sièges. L’arrivée de PSA Peugeot-Citroën à Kénitra, y est sans doute pour quelque chose dans ce projet d’investissement de plus de 100 MDH. Liens: http://www.challenge.ma/faurecia-un-

Liens : http://www.leseco.ma/economie/41186-

des-premiers-investisseurs-dans-la-nouvellezone-franche-de-technopolis-66499/

une-nouvelle-strategie-pour-la-proprieteindustrielle-et-commerciale-au-maroc.html

Date de publication : 29/03/2016

Date de publication : 21/01/2016 73


Medz cède des murs à Casanearshore et à Technopolis

Jean-Marie Grosbois, président de la CFCIM : "Nous lançons au Maroc le premier parc industriel certifié HQE en Afrique"

Extrait : Medz s’apprête à céder des murs à Casanearshore et à Technopolis. En effet, la filiale de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) met en vente des actifs immobiliers au niveau de ces deux fleurons de l’offshoring au Maroc, en un seul lot. Soulignons que ces actifs d’une superficie globale de 24.750 m², seront exploités sous un modèle locatif.

Extrait : En marge de la visite de la délégation du Medef conduite par Pierre Gattaz les 10 et 11 mars, L'Usine Nouvelle a demandé à Jean-Marie Grosbois, président de la Chambre française de commerce et d'industrie du Maroc (CFCIM) de faire le point sur l'activité de gestion de parcs industriels à destination des PME initiés voilà plusieurs années. Avec bientôt un quatrième parc à son actif à Berrechid, au sud de Casablanca. Association privée de droit marocain, la CFCIM est la plus grosse chambre de commerce française à l'étranger et assure en délégation les missions d'Ubifrance au Maroc.

Liens : http://www.challenge.ma/medz-cede-

des-murs-a-casanearshore-et-a-technopolis66418/ Date de publication : 26/03/2016

Billet - Les zones franches d'exportation profitent le plus aux secteurs les mieux insérés dans l’industrie locale

Liens :

http://www.usinenouvelle.com/article/jeanmarie-grosbois-president-de-la-cfcim-nouslancons-au-maroc-le-premier-parc-industrielcertifie-hqe-en-afrique.N383852

Extrait : Une récente étude du CEPII montre que les bénéfices des politiques de développement territorial sont plus grands pour les secteurs qui disposent localement des compétences et des ressources nécessaires à leur développement. Elle s’appuie pour cela sur l’étude des zones franches d'exportation en Chine.

Date de publication : 19/03/2016

Nador West Med s’offre un prêt de la BAD de 112,86 millions d’Euros

Les politiques économiques territoriales se sont multipliées à travers le monde, cherchant le plus souvent à promouvoir les exportations et à attirer les investissements directs étrangers. La Chine a, depuis 1979, développé différents types de zones : des Zones Economiques Spéciales, pionnières de l’ouverture commerciale, des Zones de Développement de Haute Technologie, ou encore des Zones Franches d'exportation (ZFE) appelées en anglais Export Processing Zones.

Extrait : La Banque Africaine de Développement (BAD) a signé, mercredi 9 mars 2016, au siège du Ministère de l’Economie et des Finances un accord de prêt d’un montant de 112,86 millions d’Euros, en faveur de la Société Nador West Med. Ce prêt servira à financer la construction des infrastructures portuaires de la première phase du complexe Nador West Med, situé sur la côte méditerranéenne et dans le Nord-Est du Royaume. Nador West Med, est le fruit d’un cofinancement de la BAD avec la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement et le Fonds Arabe pour le Développement Economique et Social.

Liens :

http://www.cepii.fr/BLOG/bi/post.asp?IDcommu nique=460 Date de publication : 21/03/2016 74


Liens : http://industries.ma/economie/nador-

west-med-soffre-un-pret-de-la-bad-de-11286millions-deuros.html#respond

M. Rabbah : Le développement d'une zone franche multisectorielle dédiée aux opérateurs américains, un signal fort du partenariat "stratégique" Maroc-USA

Date de publication : 17/03/2016

Ouverture d’un nouveau parc industriel et logistique Extrait : Désormais, Tétouan se dote d’un nouveau Park industriel et logistique. Le Tétouan Park est destiné aux entrepreneurs qui désirent investir dans les unités de l’industrie légère, l’industrie manufacturière, la logistique, le commerce et les services. Situé entre les deux grands pôles de la région, à savoir Tanger et Tétouan, ce nouveau parc industriel est destiné à accueillir les industries non polluantes de type petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI).

Extrait : Le développement d'une zone franche multisectorielle dédiée aux opérateurs américains, serait un signal fort du partenariat "stratégique" établi entre le Maroc et les EtatsUnis d'Amérique, a estimé le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique, Aziz Rabbah. "Il est important de noter que le développement d'une zone franche multisectorielle dédiée aux opérateurs américains en particulier pour les activités industrielles et logistiques pourrait constituer un signal fort de ce partenariat stratégique (Accord de libre-échange MarocUSA)", a souligné M. Rabbah dans un entretien publié par le magazine de l'économie panafricaine "AFRIMAG", appelant à la consolidation de cet Accord par le dialogue stratégique.

Liens: http://www.challenge.ma/ouverture-dun-

nouveau-parc-industriel-et-logistique-65271/ Date de publication : 04/03/2016

Souss : Les zones industrielles à la dérive Extrait : Aujourd’hui, les 10 zones industrielles confondues comptabilisent 3.074 lots étalés sur 1.083 ha pour un coût global d’investissement de 1,12 milliard de DH. Pourtant, une valorisation de ces sites aurait permis un vrai bond économique à la région A l’ origine, la vocation des zones industrielles (ZI) est de créer la richesse et de générer des emplois. Aujourd’hui, les 10 zones industrielles confondues comptabilisent 3.074 lots étalés sur 1.083 ha pour un coût global d’investissement de 1,12 milliard de DH. Pourtant, une valorisation de ces sites aurait permis un véritable bond économique dans la région.

Liens: http://www.maroc.ma/fr/actualites/m-

rabbah-le-developpement-dune-zone-franchemultisectorielle-dediee-aux-operateurs Date de publication : 07/01/2016

Liens :

http://www.leconomiste.com/article/985455souss-les-zones-industrielles-la-derive Date de publication : 03/03/2016

75


76

Lettre de veille CND Maraacid : Industrie Janvier - Mars 2016  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you