Issuu on Google+

LE JOURNAL DES VOLONTAIRES

Une initiative du Comité National de Coordination et de Promotion du Volontariat (CNCPV)

n°1

Le bulletin d’information des volontaires au Sénégal DÉCEMBRE 2016

Spécial JIV 2016

Édito

Le mot du Coordinateur Dans ce numéro - L’éditorial

p.1

- Présentation de la SNV / JIV 2016 p.2 - Présentation de l’Association Village Pilote p.2 - Le CNCPV, engagé pour la protection de l’enfance p.3-4 - Portrait de volontaire...

p.4

- Actualité des membres du CNCPV p.5

C’est avec une grande joie et beaucoup de fierté que j’ai le plaisir de m’adresser à vous, chers amis et acteurs du volontariat, dans cet éditorial, en tant que Coordinateur du Comité National de Coordination et de Promotion du Volontariat (CNCPV,) à l’occasion de l’édition 2016 de la Journée Internationale des Volontaires (JIV). Cet évènement, célébré chaque année le 5 décembre, est fêté au Sénégal non pas sur une seule journée mais sur toute une Semaine. Cela fait maintenant 10 ans que le principe de la « Semaine Nationale du Volontariat » a en effet été retenu par les plus hautes autorités de notre pays, et que le CNCPV, que j’ai l’honneur de coordonner, se mobilise massivement pour porter haut et fort les valeurs de l’engagement, du don de soi et de l’altruisme par le volontariat. Cette Semaine constitue un espace de communication et de mobilisation essentiel pour rendre visible le travail colossal mené par les nombreux volontaires, sénégalais

comme internationaux, qui s’activent dans notre pays et contribuent à son développement humain, économique et social. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi, cette année, de fêter la JIV sur le site d’une organisation qui agit au quotidien, en grande partie grâce au volontariat, pour la protection des enfants. Je profite d’ailleurs de l’occasion qui m’est offerte ici pour remercier Village Pilote pour leur accueil et leur mobilisation afin de faire de cette journée une grande célébration de l’engagement volontaire. Parmi les différentes activités proposées cette année pendant la SNV, nous allons également, ensemble, réfléchir à la mise en place d’un cadre légal à même d’améliorer la reconnaissance du volontariat au Sénégal, en cette année que Son Excellence Monsieur le Président Macky SALL a placé sous le signe de la jeunesse. Je souhaite remercier sincèrement, au nom de la famille du volontariat, tous

les partenaires qui se sont distingués encore une fois, par leur soutien sans faille, pour la réussite de cet évènement. Au-delà de la SNV/ JIV, les membres du CNCPV s’activent toute l’année pour faire vivre le volontariat et permettre à tous de s’engager pour le bien commun. C’est ainsi que le CNCPV a décidé de lancer un Journal des Volontaires, afin de disposer d’un outil de liaison et de communication permanent sur le volontariat au Sénégal, sur une base trimestrielle. Ce premier numéro inaugure donc une nouvelle dynamique que je tiens ici à saluer et à encourager. Je vous en souhaite une bonne lecture et, en écho au thème de la JIV retenu cette année par les Nations Unies, je terminerai par ces mots : Vive le volontariat, et vive les volontaires !

Papa Birama Thiam Coordinateur du CNCPV

1


Le Journal des Volontaires #1 - Décembre 2016

1La SNV/JIV 2016 Par le Comité de rédaction La Semaine Nationale du Volontariat (SNV) édition 2016 au Sénégal est articulée autour de deux évènements majeurs. Le premier sera l’atelier de relecture de la loi sur le volontariat, qui se déroulera le lundi 5 décembre 2016 en ouverture de la SNV / JIV. Moment fort de plaidoyer en faveur du volontariat, cet atelier permettra de favoriser l’adoption d’un cadre légal et règlementaire pour la pratique du volontariat au Sénégal. La célébration de la JIV aura cette année lieu le 7 décembre 2016 à Deni Biram Ndao, sur le site de l’association Village Pilote, et rassemblera l’ensemble de la Communauté des Volontaires du Sénégal. Cette journée sera l’occasion de fêter le volontariat à l’occasion d’une grande cérémonie, de réfléchir ensemble sur la thématique de la protection de l’enfance au cours d’une grande conférence avec des experts, de visiter le “Village des Volontaires” et de participer à de nombreuses activités d’animation qui se dérouleront tout au long de la journée.

Comme chaque année, le CNCPV réalisera un point de presse pour marquer le lancement officiel de la Semaine. Il aura lieu le 1er décembre prochain. Une opération de don du sang sera également organisée par ANDOBES au niveau du poste de santé de Bambilor, et des actions de sensibilisation se tiendront dans la Commune. En droite ligne avec le thème retenu cette année par les Nations Unies pour la JIV 2016 « Global Applause – Vive les volontaires », cette année sera ainsi placée sous le sceau de la reconnaissance de l’action menée par tous les volontaires engagés au Sénégal.

Le calendrier de la SNV/JIV 2016 1er décembre : Point presse de lancement 3 décembre : Activité de sensibilisation à Bambilor 5 décembre : Atelier de relecture sur la loi 6 décembre : Activité de don du sang à Bambilor 7 décembre : Célébration de la JIV à Village Pilote

1L’association Village Pilote Par Loïc Tréguy, Directeur exécutif L’association Village Pilote a été créée en 1994. Sa mission est d’endiguer la problématique des enfants des rues au Sénégal. Pour cela, elle développe une approche intégrée et travaille à la fois sur la prévention, la protection et la réinsertion des enfants en danger. Village Pilote assure dans ce cadre les activités suivantes : - les écoute-mobiles, qui permettent d’identifier, approcher et mettre en confiance plus de 373 enfants suivis dans la rue et 554 en prison /an - l’hébergement et la prise en charge complète (santé, nourriture, vêtements) de plus de 240 enfants par an, dès l’âge de 3 ans et jusqu’à 25 ans - un processus de retour en famille pour plus de 108 jeunes chaque année, permettant ainsi une

réinsertion durable des enfants dans leurs communautés - la mise en place de formations professionnelles en maçonnerie, maraîchage, cuisine, électricité, menuiserie métallique et menuiserie bois - l’insertion professionnelle pour accompagner les jeunes en situation vulnérable vers l’emploi, avec 68 insertions par année - travail de plaidoyer pour sensibiliser tous les acteurs et les citoyens à la problématique des enfants des rues. Pour mener à bien ces différentes missions, Village Pilote s’appuie sur de nombreux volontaires, sénégalais comme internationaux, qui contribuent activement à l’atteinte de ces résultats.

Ce sont ainsi plus de 80 volontaires qui sont accueillis chaque année au sein de l’association, pour des missions de courte ou de longue durée, pour apporter leur compétence et leur temps dans des domaines d’intervention très variés : animation sportive et ludique, alphabétisation, formation professionnelle, équipes médicales, administration, etc. C’est cet esprit d’engagement et de volontariat, au cœur de l’objet social de Village Pilote, que le CNCPV vous invite à découvrir lors de la Journée Internationale des Volontaires à Deni Biram Ndao.

2


Le Journal des Volontaires #1 - Décembre 2016

membres du CNCPV 1LesEngagés pour la protection de l’enfance

1

ECMCM L’École Communautaire Mama Cheikh Mbaye (ECMCM) accompagne des enfants en difficulté dans leur éducation et leur formation (orphelins, échappés des familles, handicapés, ou issus de parents déminus). Elle s’active également à faciliter leur insertion socio-professionnelle en proposant des formations dans les métiers de tailleur, de mécanicien, de teinture ou de cordonnerie. ECMCM a par ailleurs développer des activités d’alphabétisation pour les jeunes filles et pour les femmes (accompagnées de sensibilisations sur la santé de la reproduction).

En 2015, avec le soutien de l’UNICEF, la Volontaire Lauren Seibert a eu à organiser à Kolda une conférence sur la situation des talibés regroupant l’ensemble des acteurs. La conférence a été largement relayée par la presse.

1

CEMEA Sénégal

© CORPS AFRICA

1

CORPS DE LA PAIX L’amélioration des conditions de vie et du statut des enfants talibés fait partie intégrante du travail de SENEGAD (Senegal Genre et Développement) qui est un comité composé de Volontaires qui travaillent sur les questions de genre au Sénégal. Avec l’appui d’ONG locales, un volontaire basé à Saint-Louis a pris l’initiative de soutenir les talibés en organisant des activités éducatives (écriture, éducation à l’hygiène, micro jardinage….). C’est ainsi que le premier tournoi de football des talibés a été organisé à Saint Louis par le Volontaire Richard Ross en 2012. Grâce au succès de ce premier événement, les Volontaires des régions de Saint-Louis, Kaolack et

Partant de cela, STAESEN a pu sensibiliser au niveau des collèges et mené des animations de quartier autour du thème “Internet c’est moi qui décide”. Ceci a permis d’éveiller les consciences pour une utilisation sûre et efficace de l’internet, tout en responsabilisant directement les jeunes. Ainsi 10 encadreurs et éducateurs ont été formés et plus de 3 000 jeunes ont été sensibilisés depuis décembre 2015.

Matam organisent chaque année des activités similaires pour les talibés dans leurs localités.

1

CEMEA Sénégal intervient en particulier dans la formation des animateurs et des éducateurs. Elle organise chaque année des stages théoriques et pratiques de formation de monitrices et moniteurs de collectivités éducatives. En matière de de Développement de la Petite enfance, CEMEA Sénégal organise ainsi des sessions de renforcement de capacités des éducatrices et éducateurs, mais aussi des organisations de la société civile, notamment des associations d’autonomisation des femmes. Ces actions sont mises en œuvre par des volontaires membres. A titre d’exemple, les quatre patronages communautaires organisés du 28 septembre au 18 août dernier, au profit de quelques 400 filles et garçons âgés de 6 à 12 ans ont mobilisé 30 volontaires dont 10 femmes.

STAESEN L’internet est un outil qui regorge de ressources aussi bien pédagogiques que ludiques. Malgré cette richesse, son utilisation renvoie beaucoup plus à des activités récréatives que pédagogiques, en particulier chez les jeunes et les enfants. La plupart d’entre eux s’active en effet autour des réseaux sociaux et des logiciels de communication sans tenir compte de la protection de leurs données personnelles et de l’aspect pédagogique.

1

SERVICE CIVIQUE NATIONAL

1

Dans le cadre du programme “Appui au Développement Local”, le SCN a recruté, formé et pris en charge deux contingents de volontaires qui ont été déployés dans tout le pays auprès des communautés rurales. Ces 298 volontaires ont notamment été fortement mobilisés durant leur mission sur des activités liées à l’enfance, notamment (i) des actions de suivi vaccinal des enfants, (ii) le soutien à l’inscription sur les registres d’état civil et (iii)la réalisation d’une campagne pour la scolarisation des filles.

ANDOBES Des journées de sensibilisation et de don de sang sont organisées régulièrement en collaboration avec les structures de transfusion sanguine implantées dans les hôpitaux au niveau des régions. La disponibilité du sang et des produits sanguins, en quantité et en qualité, contribue efficacement à la lutte contre la mortalité infantile dont les causes sont en paticulier : la maladie hémorragique du nouveauné, le paludisme grave, la crise de déglobulisation du drépanocytaire et l’oncologie pédiatrique. La prévalence de l’anémie est également plus prononcée en zone rurale, et affecte davantage les enfants (87%).

3


Le Journal des Volontaires #1 - Décembre 2016 s’épanouir et de s’ouvrir à d’autres réalités. Toutes ces actions concourent à la protection et à l’épanouissement des enfants. Une centaine de volontaires sont ainsi mobilisés chaque année pour accompagner les 1200 enfants engagés dans nos différentes activités. © France Volontaires

1

FRANCE VOLONTAIRES

1

CORPS AFRICA Sénégal

1

Les activités de protection de l’enfance sont initiées dans plusieurs sites où des volontaires de CorpsAfrica/Sénégal évoluent. Ainsi, un projet sur la santé nutritionnelle des enfants est en cours de mise en œuvre à l’école primaire de Baba garage (région de Diourbel), avec la rénovation d’une cantine scolaire pour 150 enfants. A Ndieulbert, un volontaire CorpsAfrica a mis l’accent sur l’amélioration diététique des enfants, avec la réintroduction de 154 arbres fruitiers dont l’entretien est confié à ces derniers (qui vont ainsi bénéficier des retombées nutritionnelles). Des animations pédagogiques y sont également développées. Dans le village de Kabrousse à Ziguinchor, une collecte de fonds, lancée par un volontaire de CorpsAfrica/Sénégal, a également permis de réfectionner les toilettes et de renouveler l’équipement de la garderie Facoly, pour le bienêtre des 141 enfants, avec qui a été co-organisée une journée « Zéro Plastiques» pour les responsabiliser à la protection de leur environnement. En partenariat avec YMCA Ziguinchor, une formation sur les gestes de premiers secours a enfin été délivrée pour 38 enfants de Kabrousse.

YMCA YMCA Sénégal a ouvert une école maternelle et élémentaire pour contribuer à offrir aux enfants une éducation de qualité gage, d’un futur meilleur. En plus de cette éducation formelle, elle a initié des séances de renforcement pour améliorer leur niveau scolaire. Chaque année, YMCA Sénégal organise par ailleurs un camp de vacance visant justement à donner l’opportunité aux enfants de

En tant que plateforme de coordination et de mise en réseau des volontaires, France Volontaires est engagée pour la protection de l’enfance à travers le travail réalisé par ses volontaires. Dans son réseau, ce sont plus d’une dizaine de volontaires à travers tout le pays qui sont impliqués sur des missions liées à l’enfance, à la protection et à l’animation. Des volontaires sont ainsi mobilisés auprès de Village Pilote (protection des enfants défavorisés), du Cours Sainte-Marie de Hann (enseignement et gestion de projets éducatifs), ou encore à l’ADPT Element’erre de Mbao et à l’Amicale des jeunes de Darou à Diofor (éducation et animation).

1

ASPS

1

L’Association Sénégalaise des Professionnels de la Santé (ASPS) participe à la mise en oeuvre du Programme Elargi de Vaccination (PEV), pour concrétiser l’ambition d’ “une femme, un enfant complètement vaccinés”. Ce programme, lancé à Keur Massar en 2004, est accompagné par l’ASPS dans plusieurs régions du Sénégal (Dakar, Thiès, Kaolack, Kaffrine, Tambacounda...) et a permis de vacciner plus de 6 000 enfants.

JICA Les volontaires japonais sont très actifs dans les secteurs sociaux et s’inscrivent dans une démarche intégrée d’amélioration de conditions de vie des enfants. Ainsi, ce sont 32 volontaires qui sont actuellement mobilisés au Sénégal dans les domaines du renforcement de l’éducation de base, de la lutte contre la malnutrition ou encore de l’amélioration de la santé infantile et maternelle.

© JICA

PORTRAIT DE VOLONTAIRE... Boubacar Biro Diallo, Volontaire Corps Africa Sénégal, 16/17 1/ Quelles sont tes missions en tant que volontaire ? Ma mission en tant que volontaire de CorpsAfrica/Sénégal consiste à s’intégrer dans ma communauté d’accueil pour en comprendre les réalités quotidiennes, à valoriser le vécu dans ma communauté d’accueils à travers des blogs et sur les réseaux sociaux, à identifier avec les acteurs communautaires un besoin principal et d’intérêt général pour le développement de la communauté, et à élaborer un projet communautaire dans ce sens en identifiant les ressources locales susceptibles de soutenir l’exécution du projet. 2/ Quel est ton parcours ? Je suis né à Ziguinchor en 1990, dans la région naturelle de la Casamance au sud du Sénégal. J’ai fait le cycle primaire, moyen et secondaire dans ma ville natale. Je suis diplômé en sociologie à l’Université Assane Seck à Ziguinchor. J’ai acquis une expérience significative dans le service communautaire. En effet, j’ai fait six ans de volontariat, en tant que relais communautaire au Poste de santé de mon quartier Néma qui m’a, à cet effet, donné une attestation de reconnaissance. Ainsi, j’ai coordonné plusieurs activités au profit des différentes communautés en partenariat avec ChildFund Sénégal, l’UNICEF et le PAM. Par ailleurs, j’étais aussi actif dans les activités et les mouvements d’étudiants, en ayant assumé les fonctions de Président du Club d’éducation à la Vie Familiale (EVF) du lycée Djignabo de 2007 à 2009, Vice-président de la Commission sociale des étudiants de l’Université de Ziguinchor et de Délégué de ma promotion pendant 3 ans de 2011 à 2014. Actuellement, je suis volontaire dans la première promotion de CorpsAfrica/Sénégal et je suis affecté dans le Baol, Département de Bambey. 3/ Pourquoi avoir choisi d’être volontaire ? D’abord j’aime bien partager mon expérience avec les autres, mais surtout apprendre d’eux et m’inspirer de leurs expériences et savoirfaire pour améliorer mes compétences. Ensuite, je crois fortement que l’échange culturel entre les communautés est la base d’une paix solide et d’un développement durable. Enfin, je considère que rien n’est plus noble que de servir volontairement en contribuant au développement de sa communauté, son pays et de l’humanité tout simplement. 4/ Que feras-tu après ta mission de volontariat ? Après ma mission de volontariat, je reste volontaire ! Je suis jeune, j’ai envie de servir encore et encore la communauté. J’ai servi ma communauté, j’ai servi une autre communauté dans mon pays, je souhaite à présent servir d’autres communautés en Afrique avant de devenir volontaire international.

4


Le Journal des Volontaires #1 - Décembre 2016

1L’actualité des membres du CNCPV © Service Civique National

STAESEN A partir de janvier 2017

STAESEN compte reconduire son projet de protection des enfants dans l’usage d’internet, avec un objectif de former en particulier les éducateurs de la petite enfance. STAESEN travaillera dans ce cadre avec l’Inspection d’Académie (IA) des Parcelles Assainies et de Pikine Guédiawaye pour le choix des écoles. Au total, 10 établissements scolaires et 10 éducateurs seront ciblés.

ANDOBES 7 décembre 2016

CORPS AFRICA Décembre 2016

Comme chaque année, une grande opération de don du sang sera organisée à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale des Volontaires au Sénégal. La sensibilisation et la participation active de tous les corps de volontaires à cette opération constitue à ce titre un enjeu majeur. Par ailleurs, l’ANDOBES est disponible pour accompagner tous les corps de volontaires à inscrire, pour l’année 2017, une journée de don de sang dans leur plan d’actions.

Corps Africa Sénégal procèdera au lancement de l’application à candidatures pour la deuxième cohorte de volontaires qui porteront le nombre à 26 dont 2 Malawites, 4 Marocains et 20 Sénégalais. Vous voulez devenir volontaire ? Contacteznous au 33.820.96.25 ou par email (msarr@corpsafrica.org). Pour plus d’informations : www.corpsafrica.org.

3 décembre 2016

SERVICE CIVIQUE NATIONAL

A partir de janvier 2017

Une nouvelle cérémonie de prestation de serment des volontaires devrait avoir lieu. Plus d’informations à venir dans le prochain numéro !

Une cérémonie de prise de service de nouveaux volontaires vient d’avoir lieu le 2 novembre 2016. Elle a concerné 16 nouveaux volontaires qui viennent de démarrer leur mission au Sénégal. Les formulaires de demandes de volontaires sont par ailleurs actuellement en train d’être recueillis (novembre-décembre 2016).

FRANCE VOLONTAIRES France Volontaires sera présente au Forum de l’Enseignement Supérieur organisé au Lycée Français Jean Mermoz de Dakar. France Volontaires accueillera 5 nouveaux volontaires en Service Civique à l’international, qui seront déployés sur l’ensemble du territoire sénégalais. Ils s’inscrivent dans le cadre de la troisième édition du projet de réciprocité WECCEE, dans lequel 5 volontaires sénégalais partiront en France dès décembre 2016.

YMCA YMCA a développé depuis 2015 une activité d’encadrement des enfants à Dakar, Tivaouane Peulh et Rufisque Ouest, qui permet de renforcer leur niveau en lecture et en mathématiques, et pour leur inculquer par la même occasion des compétences de vie. Cette activité se poursuit cette année (deux séances par semaine durant toute l’année scolaire), et se terminera en fin d’année par l’organisation d’un camp de vacances. Elle concerne les enfants de 7 à 12 ans se fait dans des espaces ouverts.

Avril 2017

CORPS DE LA PAIX

JICA

2 décembre 2016

Une cérémonie de prestation de serment de volontaires du Corps de la Paix aura lieu. Ce sont plus de 60 nouveaux volontaires qui seront accueillis pour effectuer des missions principalement dans le domaine de l’agriculture et de l’agroforesterie.

ASPS 8 mars 2017

Chaque 8 mars, l’ASPS participe à la Journée internationale de la Femme, en organisant une journée de dépistage clinique, échographique, cytologique, coloscopique et radiologique des cancers féminins à travers tout le Sénégal. Soutenez l’ASPS pour la prochaine édition !

LE JOURNAL DES VOLONTAIRES Rédacteur en chef Papa Birama Thiam Comité de rédaction DCT, SCN, Corps Africa, VNU, France Volontaires

5 © YMCA


Le Journal des Volontaires n°1_CNCPV