__MAIN_TEXT__

Page 1

no 1 - Année scolaire 2017-2018

LE M

NDE

TRIMESTRIEL D’ÉDUCATION À LA CITOYENNETÉ MONDIALE ET SOLIDAIRE – 6 À 12 ANS

Histoire de carbone

CLIMAT


Prof

Page 1

Informations pour l’enseignant

INTRODUCTION Les conférences internationales sur le réchauffement climatique se suivent depuis de nombreuses années, avec pour but de le contenir, mais le chemin pour y arriver est encore long ! À Paris en 2015, la COP 21 1 a permis d’adopter un accord international avec des objectifs ambitieux, mais dont les engagements doivent encore être précisés. Récemment, le président des États-Unis a décidé de sortir son pays de l’accord de Paris. L’Union européenne, la Chine et d’autres grands pollueurs ont par contre réaffirmé leurs engagements. Pour limiter le réchauffement climatique, nous avons besoin de politiques ambitieuses, mais aussi d’initiatives citoyennes. Celles-ci seront d’autant plus efficaces qu’elles seront portées par des personnes qui comprennent les causes du réchauffement climatique, et donc les manières d’y répondre. Cette compréhension permettra également de percevoir l’importance d’engagements politiques forts. La sensibilisation des générations futures est donc un enjeu crucial. Elle est au cœur de ce Monde en Classe.

Le réchauffement climatique est un processus historique. Il débute, au fond, il y a 500 millions d’années, lorsque des matières organiques commencent à être ensevelies à l’occasion de mouvements de terrain, de déplacements de mers, etc. Leur lente transformation sous terre produira ce que l’on nomme aujourd’hui les « énergies fossiles ». Il s’agit surtout de carbone, que ce soit sous forme liquide – le pétrole – ou sous forme solide – le charbon. Lorsqu’on brûle du carbone à l’air libre, on crée du dioxyde de carbone (CO2), le principal gaz à effet de serre. Le CO2 est toutefois produit par les cycles naturels en permanence. Lorsqu’un arbre meurt et pourrit sur le sol, il émet du CO2, mais lorsqu’il pousse, il se construit en absorbant le CO2 présent dans l’atmosphère. Les cycles naturels ne créent donc pas de grands bouleversements quant à la quantité de CO2 présente dans l’atmosphère. Les activités de l’être humain par contre, oui. C’est ce que signalaient, dans un article scientifique daté de 1957, les chercheurs Roger Revelle et Hans Suess : 

Centrale électrique au charbon en Allemagne, 2010 – cc Guy Gorek

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 2

Informations pour l’enseignant

introduction

Manifestation pour la justice climatique, 2015 – cc mediActivista

« Avec sa civilisation industrielle mondiale, l’être humain effectue involontairement une grande expérience géophysique. En quelques générations, il brûle les combustibles fossiles qui s’étaient lentement accumulés sur la Terre au cours des derniers 500 millions d’années. » La consommation, en grandes quantités et à des rythmes accélérés, d’énergies fossiles est la cause principale du réchauffement climatique actuel. Partant de cette constatation, on comprend également qu’une immense injustice internationale se crée : des pays qui ne contribuent que très peu à l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère, comme nombre de pays du Sud, subissent cependant les effets du réchauffement climatique, que ce soit en termes de sécheresses, d’ouragans ou de montée des eaux océaniques par exemple. Les pays du Nord restent à ce titre les grands responsables du problème car tout CO2 émis dans l’atmosphère met plus d’un siècle à être

résorbé. Nos responsabilités remontent donc à la révolution industrielle. Le présent Monde en Classe aborde la question du climat à travers son évolution historique. Le lien entre l’être humain et le feu servira de fil rouge et sera examiné aux époques conventionnelles du programme scolaire d’histoire : Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge, Temps modernes et la période contemporaine. En dressant une ligne du temps, les élèves verront le passage progressif de l’usage du feu de bois à celui des énergies fossiles et comprendront ce que Revelle et Suess ont annoncé dès 1957. Sur ces bases, ils réfléchiront ensuite aux solutions qui sont à leur portée pour lutter contre le réchauffement climatique et pourront poser des actes citoyens en connaissance de cause.

1. Conference of the Parties. Appellation complète : Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 3

Informations pour l’enseignant

sommaire Prof

Élève

INFORMATIONS POUR L’ENSEIGNANT

Introduction Sommaire Photo-langage : Repères et exploitations

PHOTO LANGAGE Page 1 Page 3 Page 5

SÉQUENCES PÉDAGOGIQUES m S’INFORMER Les énergies

FICHES ÉLÈVE m Page 7

CRÉER Fresque des énergies

SE MOBILISER Percevoir des énergies

Page 8

CRÉER Exposition de fossiles

mmm

SE MOBILISER Voir séquences

Fiche 1

S’INFORMER Les énergies

Fiche 2

Page 8

SÉQUENCES PÉDAGOGIQUES mm S’INFORMER D’où viens-tu pétrole ?

micro-récit Paysage d’énergies

FICHES ÉLÈVE mm Page 9 Page 9 Page 14

SÉQUENCES PÉDAGOGIQUES mmm

bande dessinée

D’où viens-tu pétrole ?

Fiches 1 et 2

S’INFORMER D’où viens-tu pétrole ? Fiches 3 et 4

FICHES ÉLÈVE mmm

S’INFORMER Histoire de carbone

Page 10

REPÈRES HISTORIQUES

les énergies fossiles ! CRÉER Nos engagements

Page 14

S’INFORMER Avec quoi l’être humain

SE MOBILISER Enterrons

Page 14

Histoire de carbone

a-t-il fait du feu au cours de l’Histoire ?

FICHES 1 À 10

FICHES 11 ET 12

Coordination et rédaction : Alain De Mûelenaere – Micro-récit : Églantine Ceulemans – BD : Jérémy Van Houtte – Couverture et portraits : Fabienne Loodts – Conseils pédagogiques : Ethel Ernoux – Graphisme : Élise Debouny et Louise Laurent

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 5

Informations pour l’enseignant

photo-langage 1

Haut : plancton végétal actuel. Bas : fossile d’une fougère issue de la forêt carbonifère. Le plancton, qui existe depuis 500 millions d’années, est à l’origine du pétrole. La forêt carbonifère, qui a vécu pendant 60 millions d’année et a disparu il y a 300 millions d’années, est à l’origine du charbon. L’extraction du charbon a été une des grandes activités économiques de la Belgique au cours de son histoire !

2

Gravure de chariot sur une pierre tombale en Suède, entre - 1800 et - 500 ans. Les populations d’Europe utilisaient des chariots il y a déjà fort longtemps. Une poterie datant de 3500 ans avant Jésus-Christ et représentant un chariot à 4 roues a été trouvée en Pologne. Contrairement à l’opinion générale, ce ne sont pas les Romains qui ont créé le réseau routier en Europe. Les Gaulois en avaient déjà tracé une grande partie et les Romains le complétèrent et en renforcèrent l’infrastructure. Les Gaulois circulaient pour faire du commerce et utilisaient des charriots. Ce terme provient d’ailleurs du latin « carrus » lui-même repris du gaulois « carros ».

3

Mosaïque romaine représentant un chariot tiré par des bœufs. Italie, 300 ans après J.C.

4

Vitrail originaire de l’abbaye de Gercy, en France, représentant Saint Martin sur un cheval. Le cheval était fort utilisé au Moyen Âge pour se déplacer. Le vitrail date de 1260 environ. Le réseau des routes romaines se détériore au Moyen Âge, entre autres à cause des invasions barbares. Le monde médiéval est fort centré sur le château et dépend peu des grands déplacements interrégionaux. Le cheval est donc fort usité pour des circulations locales, même si des charriots continuent de circuler.

5

Gravure d’époque représentant une diligence (malle-poste) des années 1780 en Angleterre.

6

Carte postale d’époque représentant une locomotive à vapeur de 1870 en France. On voit la fumée grise du charbon sortant par la cheminée, tandis que de la vapeur blanche s’échappe des pistons à gauche et à droite. Des tramways roulant sur des rails en fer, et tirés par des chevaux, existaient dès le XVIIIe siècle. La première ligne de chemin de fer transportant des voyageurs et utilisant des locomotives à vapeur a été ouverte en Angleterre en 1825. Sur le continent, la première ligne publique fut inaugurée en 1835. Elle reliait Bruxelles à Malines.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 6

Informations pour l’enseignant

photo-langage 7

Voitures sur le ring de Bruxelles photographiées en 2017. Production massive de CO2 issu d’une énergie fossile. La plupart des voitures sont en outre occupées par un seul passager. On comprend pourquoi les transports en commun polluent beaucoup moins.

8

En Éthiopie, des populations souffrent gravement de la faim suite à la sécheresse qui dure depuis 3 ans. Le réchauffement climatique augmente la fréquence des événements climatologiques extrêmes (sécheresses, inondations, ouragans…).

9

Feu de forêt dans le Montana en 2010. Le réchauffement climatique augmente la fréquence des événements climatologiques extrêmes (sécheresses, inondations, ouragans…). La sécheresse augmente les risques de feu de forêt.

Pistes d’exploitations Les photos ont été choisies pour être utilisées par les élèves au cours de l’activité mmm « Histoire de carbone ». Elles peuvent néanmoins aussi être utilisées pour sonder les connaissances des élèves quant au réchauffement climatique (et partant constituer une bonne introduction à l’activité) : Montrez les photos 2 à 7 aux élèves et demandez-leur ce qu’elles ont en commun (les modes de déplacement).  Demandez ensuite aux élèves de les classer par ordre chronologique (gardez-les en main pour qu’ils ne voient pas les numéros). Demandez-leur quel lien ils font entre ces photos et le réchauffement climatique (usage des énergies fossiles aux photos 6 et 7). Rajoutez les photos 8 et 9, et demandez quel est leur lien avec le réchauffement climatique (elles montrent ses effets). Rajoutez la photo 1 et demandez quel est son lien avec les autres photos (elle montre l’origine des énergies fossiles).

10

Le vélo : un mode de déplacement qui ne consomme pas d’énergie fossile (sauf pour sa fabrication). Incontournable dans un monde durable !

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


PROF

Page 7

sÉQUeNCes PÉDagOgIQUes

NIVeaU m s’INFORmeR

Paysage d’énergies DURÉe : 40 minutes TyPe D’aCTIVITÉ : lecture en groupe et travail

individuel

VOUs aVez BesOIN De : la Fiche m 1 (dessin) et la Fiche m 2, photocopiées pour chaque élève

Le dessin « Paysage d’énergies » montre 5 énergies à l’œuvre (il s’agit d’énergies renouvelables) : Le vent fait tourner une éolienne Un enfant à vélo monte une pente Un ruisseau fait tourner un moulin Des oiseaux volent dans le ciel Le soleil fait pousser un champ de tournesols L’objectif de l’exercice est de faire découvrir la notion d’énergie aux élèves, tout en apprenant à lire. Phase 1 : lecture : 1) Les élèves découvrent le dessin  de la Fiche m 1 ; 2) Ils lisent individuellement les 5 phrases de la Fiche m 2 ; 3) Quelques élèves lisent tout haut les phrases.

Phase 2 : réflexion sur la notion d’énergie : Les élèves font l’exercice de la Fiche m 2 individuellement. Le but est d’apprendre à distinguer une énergie de l’objet sur lequel elle s’applique. Après le travail individuel, les résultats sont discutés en groupe : – Qu’est-ce-qui fait tourner l’éolienne ?

Le vent

– Qu’est-ce qui permet à l’enfant de monter la côte ?

Le travail de ses muscles, son énergie musculaire – Qu’est-ce qui fait tourner le moulin ?

L’eau qui coule, l’eau vive

– Qu’est-ce qui fait voler les oiseaux ?

Le travail de leurs muscles, leur énergie musculaire

– Qu’est-ce qui fait pousser les tournesols ?

Les rayons du soleil, l’énergie solaire.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

CLImaT


Prof

Page 8

Séquences pédagogiques

Niveau m Créer

Se mobiliser

Fresque des énergies

Percevoir des énergies Durée : variable Type d’activité : expérimentation physique Vous avez besoin de : situations diverses

Durée : 50 minutes Type d’activité : travail individuel de réflexion

et de dessin

Vous avez besoin de : feuilles de papier, crayons,

crayons de couleur

Après avoir fait l’exercice précédent, chaque élève imagine un, ou des, nouveaux exemples dans lesquels les énergies découvertes sont à l’œuvre. Exemples : le vent fait plier un arbre ou un parapluie, quelqu’un monte un escalier, un animal court dans une prairie, quelqu’un scie du bois, le soleil fait bronzer quelqu’un sur une plage, il réchauffe un chat couché dans ses rayons, etc. Les élèves dessinent les actions imaginées. On compose ensuite une « fresque des énergies » en épinglant les dessins au mur.

L’exercice consiste à faire percevoir physiquement les énergies. Exemples : Monter les escaliers et sentir dans son corps quels muscles travaillent Se placer dans le vent, le sentir sur son visage et tenter de déterminer d’où il vient Se placer dans le soleil et sentir sa chaleur sur la peau Sentir la force de l’eau qui coule quand on se lave les mains

cc Angus

cc YunHo Lee

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 9

Séquences pédagogiques

Niveau mm S’informer

D’où viens-tu pétrole ? Durée : 50 minutes Type d’activité : recherche individuelle et

discussion en groupe

Vous avez besoin de : FICHES mm 1 à 4 photocopiées pour chaque élève, les photos 1, 7, 8, 9 et 10 du photo-langage, ciseaux, papier collant

Phase 1 : Les élèves découpent les phrases des fiches 2 et 4. En les comparant à la BD muette « D’où viens-tu pétrole », ils les remettent dans le bon ordre (avec votre aide) et les collent ensemble. Ce faisant, ils découvrent l’origine du pétrole et ses effets sur le réchauffement climatique. Ils remplissent par écrit le petit cadre « Que faut-il faire… ». Phase 2 : Les élèves répondent aux questions de fond: – D’où vient le pétrole ?

Du plancton qui vivait il y a des millions d’années (montrez la photo 1) – À quoi sert le pétrole ?

Aux véhicules à moteur, mais vous pouvez aussi parler du chauffage des bâtiments, ou même des centrales électriques. – Que provoque l’utilisation du pétrole à la longue ?

Le réchauffement du climat, c’est-à-dire du temps qu’il fait en général, ici ou ailleurs. Et c’est cela qui augmente le nombre d’événements météorologiques extrêmes (montrez les photos 7 et 8). – Que faut-il faire pour éviter cela ?

Les élèves mettent en commun ce qu’ils ont écrit dans leur petit cadre.Que pensent-ils de la photo 10 ? – Aujourd’hui, quand on parle du pétrole, on le qualifie parfois d’« énergie fossile ». Qu’est-ce que ça veut dire ?

Tout le travail ci-dessus l’explique. Montrez aussi la photo de plancton (photo 1). Remarque : voici une définition simple du mot « fossile » : « Les fossiles sont des plantes ou des animaux qui vivaient il y a des millions d’années et dont les restes ont été conservés dans la pierre. »

Créer

Exposition de fossiles Durée : 50 minutes Type d’activité : approche graphique Vous avez besoin de : internet, matériel de dessin

ou peinture

Phase 1 : Les élèves cherchent des photos de fossiles sur internet (onglet « images » – attention, certains artistes font des faux fossiles !). Chacun se choisit un fossile et le dessine ou le peint. On expose ensuite toutes les œuvres pour faire une exposition de fossiles. Les élèves qui possèdent des fossiles peuvent les amener à l’école. Phase 2 : Puisque le pétrole est une matière fossile… – Qu’est-ce qui le distingue des fossiles dessinés ?

Il est liquide

– Comment le représenteriez-vous pour l’ajouter à l’expo de fossiles ?

Bidon, bouteille de pétrole, etc. Des élèves complètent l’expo sur la base de ces idées.

Se mobiliser Vous pouvez vous inspirer des activités mmm

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 10

Séquences pédagogiques

Niveau mmm S’informer

Histoire de carbone Durée : 50 à 100 minutes Type d’activité : réflexion en petits groupes et en

plénière

Vous avez besoin de : fiches ÉLÈVE mmm 1 à 10 photocopiées, le photo-langage, un mètre, un

espace horizontal (sur un mur ou au tableau) de 3 à 4 mètres de large pour créer une ligne du temps (placer l’an 1 – simple trait en travers de la ligne du temps – de manière à réserver au minimum 1,3 mètres à sa gauche et 2,2 mètres à sa droite)

Introduction Comme expliqué dans l’introduction (page 1), cette animation permettra aux jeunes de comprendre l’origine historique de la cause principale du réchauffement climatique : l’excès de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. En comprenant cela, ils pourront également imaginer quelles dispositions prendre, à leur niveau, pour tenter le limiter, le plus possible, le réchauffement climatique. Partant, ils pourront infléchir quelque peu le cours de l’Histoire ! Le fil rouge de l’animation est donc l’emploi du feu par l’être humain. Pour faire du feu, l’être humain utilisa longtemps le bois, c’està-dire du carbone qui lui était contemporain. Tant qu’il le fit de manière à ce que les forêts puissent repousser, cela ne posa pas de problème. D’une façon générale, au sein de l’atmosphère, les cycles naturels absorbent autant de carbone qu’ils n’en rejettent. Par contre, une fois que l’être humain se mit à sortir du sol d’immenses quantités de carbone ancien, fossilisé depuis des millions d’années, et à le brûler, il engendra un réchauffement rapide de l’atmosphère terrestre. Ce phénomène commence avec la « Révolution industrielle ».

Quelques remarques Les diverses phases historiques exposées dans l’animation sont celles de l’histoire de l’Europe (des phases comme l’extraction du fer ou l’invention de la roue ont eu lieu à d’autres moments hors d’Europe, parfois longtemps avant !). La datation choisie pour les périodes conventionnelles est la suivante : Préhistoire : de l’apparition de l’être humain à l’an 57 avant JC (conquête de la Gaule par Jules César) Antiquité (gallo-romaine) : de -57 à l’an 476 (chute de l’Empire romain) Moyen Âge : de 476 à 1492 (arrivée de Christophe Colomb aux Amériques) Temps modernes : 1492 à 1789 (Révolution française) Époque contemporaine I : 1789 à 1900 (début du XXe siècle) Époque contemporaine II : 1900 à 2017(année en cours). Si le dioxyde de carbone est la principale cause du réchauffement climatique, celui-ci a aussi d’autres causes : les engrais azotés utilisés dans l’agriculture intensive, le méthane émanant de l’élevage, etc. L’excès de dioxyde de carbone dans l’atmosphère provient également des déforestations massives effectuées par l’être humain, par exemple en Indonésie ou au Brésil. Qu’il soit fossile ou contemporain, le carbone brûlé massivement dans l’atmosphère modifie le climat. Enfin, il y certains liens entre la couche d’ozone et le réchauffement climatique, mais ce ne sont pas les problèmes de la couche d’ozone qui causent l’essentiel du réchauffement.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 11

Séquences pédagogiques

Niveau mmm Principe de l’animation : L’emploi du feu par l’être humain sera examiné, dans l’animation, au cours des 5 périodes conventionnelles du cours d’histoire. Il le sera chaque fois pour 4 activités humaines pouvant faire appel au feu : cuisiner, se chauffer, produire, se déplacer. Les élèves travaillent en petits groupes sur base d’une fiche leur donnant des informations sur les trois premières activités. La quatrième, « se déplacer » leur est décrite par une photo montrant un témoignage d’époque sur les déplacements terrestres. Chaque petit groupe prend en charge une période conventionnelle. Toutefois, l’époque contemporaine a été divisée en 2 souspériodes, vu sa complexité. Elle sera prise en charge par deux petits groupes. Un petit groupe prendra également en charge l’époque très ancienne où se sont formées les énergies fossiles. Il faut donc former 7 petits groupes, éventuellement 6, si un groupe prend en charge l’Antiquité et le Moyen Âge, qui sont des fiches plus légères. L’enseignant prend en charge, en fin d’animation, les dangers engendrés par le réchauffement climatique, et travaille ensuite les pistes d’action avec ses élèves.

Déroulé de l’animation : Installez, au préalable, une ligne du temps sur un mur ou au tableau, par exemple en tendant un fil horizontal (3 à 4 m de long). 1) Partie introductive En guise d’introduction, il sera bon de faire le bilan des connaissances des jeunes concernant le réchauffement climatique : – On va faire une animation sur le réchauffement climatique, mais en fait, que savez-vous déjà sur ce sujet ?

Écrire les notions connues au tableau ou sur une grande feuille.

Recentrez, si nécessaire, sur 2 grands thèmes fondamentaux : – En quoi le réchauffement climatique est-il un problème ? Listez quelques effets négatifs attendus du réchauffement climatique au Nord et au Sud (voir point 6 ci-dessous). – Avez-vous entendu parler du CO2 ? – Quel est son rôle dans le réchauffement climatique ?

Le CO2 est le principal responsable du réchauffement climatique. L’animation va nous apporter des explications sur l’origine du CO2 qui se trouve aujourd’hui dans l’atmosphère en trop grandes quantités. On peut également tester le niveau des connaissances sur base du photo-langage (cf. Exploitations du photo-langage, page 4). 2) Divisez la classe en 6 ou 7 petits groupes et répartissez entre eux, de façon cohérente, les fiches ÉLÈVE mmm 1 à 10 photocopiées. Donnez-leur aussi les photos correspondant aux fiches (photos 1 à 7 – correspondance : voir bas des fiches). Donnez à chaque élève une photocopie des Fiches ÉLÈVE mmm 11 et 12 – document à remplir individuellement.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 12

Séquences pédagogiques

Niveau mmm 3) Chaque petit groupe lit sa fiche tout bas, la comprend et l’intègre minutieusement. Il fait le calcul de la distance à laquelle placer sa photo sur la ligne du temps, par rapport à l’an zéro (règle de trois). Il désigne un/ une porte-parole. 4) Les porte-paroles viennent exposer, à tour de rôle, le contenu de leur fiche à la classe. Chaque élève remplit sa fiche individuelle sur base de ce que dit la/le porte-parole. Les porte-paroles terminent leur intervention en collant leur photo au bon endroit de la ligne du temps (aidez-les avec un mètre ruban ou autre). Cette photo, un mode de déplacement typique de l’époque, doit également permettre aux élèves de remplir leur fiche. Attention, la fiche mmm 1 est, si on veut respecter les proportions exactes, à placer à 500 kilomètres à gauche de l’an zéro ! Cela donne une idée de l’immensité des périodes desquelles il est question. Le/la porte-parole de la fiche mmm 1 pourra simplement coller sa photo le plus à gauche possible de l’an zéro et écrire sur un Post It « 500 km » par exemple. Emplacement des photos : Photo 1 : voir ci-dessus Photo 2 : 1 m à gauche de l’an zéro Photo 3 : 0,23 m (23 cm) à droite de l’an zéro Photo 4 : 1,26 m à droite de l’an zéro Photo 5 : 1,79 m… Photo 6 : 1,87 m… Photo 7 : 2,02 m… Certaines photos se chevauchent ; il suffira de les décaler verticalement. On peut aussi, éventuellement, mettre les photos les unes contre les autres, mais alors on perçoit moins bien que l’usage massif des énergies fossiles s’est fait seulement en quelques générations.

5) Après le dernier exposé, on fait le bilan des fiches individuelles remplies. Suggestions de questions pour ce faire : – Depuis quand l’être humain utilise-t-il du  feu ?

Dès la Préhistoire.

– Pour couvrir quels besoins a-t-il utilisé le feu dès la Préhistoire ?

Cuire ses aliments, se chauffer, produire de la terre cuite et du fer. – Qu’est-ce qu’une énergie fossile ?

Du plancton ou du bois resté sous terre pendant des millions d’années et qui est devenu du charbon, du pétrole ou du gaz naturel. – Depuis quand l’être humain utilise-t-il une énergie fossile ?

Depuis les Temps modernes

– Pourquoi s’est-t-il mis à utiliser une énergie fossile ?

Il devait extraire beaucoup plus de fer qu’auparavant, et donc le bois de la forêt ne suffisait plus. – Quelle était cette énergie ?

Le charbon.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 13

Séquences pédagogiques

Niveau mmm – Depuis quand utilise-t-on toutes les énergies fossiles ?

Depuis l’époque contemporaine (seconde partie).

– Qu’est-ce que l’effet de serre ?

C’est l’atmosphère terrestre qui retient une partie des rayons du soleil, et donc sa chaleur, à la manière d’une serre. – Quand a-t-on découvert l’effet de serre ?

Aux Temps modernes.

– Qui a découvert que le dioxyde de carbone renforçait l’effet de serre ?

Le savant Arrhénius.

– Quand des scientifiques ont-ils mis le monde en garde quant au réchauffement climatique ?

À la moitié du XXe siècle (1957).

– C’était il y a combien de temps ?

70 ans.

6) Précisez maintenant les effets négatifs du réchauffement en vous aidant des photos 8 et 9 : – Le réchauffement du climat, c’est-à-dire de l’atmosphère terrestre (en tenant compte de toutes les saisons dans tous les endroits du monde) augmente le nombre de fois qu’il y aura des sécheresses ou des inondations, des ouragans ou des tempêtes, des jours d’extrême chaleur ou d’extrême froid. Tous ces phénomènes ont toujours existé, mais le réchauffement va les rendre de plus en plus fréquents, ils vont se produire de plus en plus souvent. Photo 8 : Une sécheresse sévit depuis

3 ans dans l’est de l’Afrique. La raréfaction des pâturages ne permet plus de nourrir le bétail, et indirectement les populations. Vingt millions de personnes souffrent de la faim. Une aide internationale permet toutefois de les secourir. Par contre, pour limiter les sécheresses, nous devons réduire le plus possible notre usage des énergies fossiles. C’est un geste de solidarité important avec les populations des régions où il y a des sécheresses importantes, comme en Afrique.

Photo 9 : feu de forêt aux États-Unis

(Montana) en 2010. Ici aussi il s’agit de sécheresse. La sécheresse augmente le risque de feu de forêt, car les arbres s’enflamment plus vite et le feu se propage rapidement. Des personnes meurent chaque année dans des feux de forêt.

Suite de l’animation au chapitre « SE MOBILISER » ci-dessous.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Prof

Page 14

Séquences pédagogiques

Niveau mmm SE MOBILISER

Enterrons les énergies fossiles ! Durée : 15 à 30 minutes Type d’activité : réflexion avec le groupe-classe Vous avez besoin de : photo 10

– Que faire concrètement ? Comment allons-nous éviter le plus possible d’utiliser des énergies fossiles ?

Dressez, sur une grande feuille, la liste de ce que les élèves peuvent faire. Faites-la émerger d’un brainstorming : – Dans quels domaines avons-nous vu que l’on utilise des énergies fossiles ? Cuisiner, se chauffer, produire et se déplacer. – Comment, pour chacune de ces activités pouvez-vous réduire l’usage des énergies fossiles ?

Suggestions : S’alimenter : ce ne sont pas les enfants qui cuisinent mais ils peuvent demander à leurs parents de ne pas acheter des légumes qui viennent du bout du monde, parfois par avion. Il s’agit de réduire l’usage du pétrole. Se chauffer : les enfants peuvent être attentifs à ne pas gaspiller le chauffage, par exemple en faisant attention à ne pas laisser des portes ou des fenêtres ouvertes en hiver. Produire : pour produire le moins possible de matières premières, comme le fer ou les autres métaux, le plastic, etc. il est important de recycler nos objets. Les enfants peuvent être attentifs à donner leurs vieux jouets à leurs parents pour qu’ils les recyclent à la déchetterie. Ils peuvent aussi faire des échanges de jouets ou de livre afin d’en acheter moins et de réduire leur production et leur transport. Ils peuvent aussi être attentifs à ne pas gaspiller la lumière électrique.

cc Caroll Adams

Se déplacer : la marche à pieds est bonne pour la santé, par exemple pour aller à l’école. En région rurale, les enfants peuvent aussi demander à leurs parents, ou à l’école, d’organiser des co-voiturages. L’association Goodplanet propose des activités dans ces domaines aux écoles : www.goodplanet.be

CRÉER

Nos engagements Durée : 50 minutes Type d’activité : dessin en petits groupes Vous avez besoin de : grandes feuilles de papier,

markers de couleur

Les élèves traduisent les engagements qu’ils ont pris sous forme d’affiche avec messages visuels et slogans. Les affiches, collées aux murs, serviront d’aide-mémoire.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Domaine public Public domain


1


© Irina Korshunova


2


© Alain De Mûelenaere


3


Domaine public


4


Domaine public


5


Domaine public


6


© Alain De Mûelenaere


7


Š Elias Meseret


8


Š Roger Rosentreter


9


cc Tejvan Pettinger


10


Élève

m

Fiche 1

Paysage d’énergies

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

m

Fiche 2

s’inFormer

Les énergies

Lis les phrases ci-dessous. Ensuite, relie par une ligne, chaque phrase à l’énergie qui lui correspond.

Le vent fait tourner une éolienne.

Une petite fille pédale pour monter une pente.

Le ruisseau fait tourner un moulin.

Des oiseaux volent dans le ciel.

Le soleil fait pousser des tournesols.

histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

Les muscles

Le soleil

Le vent

L’eau vive

Les muscles

climAT


Élève

D’où viens-tu pétrole ?

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

mm

Fiche 1

climat


Élève

mm

Fiche 2

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mm

s’informer

Fiche 3

D’où viens-tu pétrole ? Découpe les phrases ci-dessous en petites bandelettes. Ensuite, en t’aidant de la bande dessinée « D’où viens-tu pétrole ? », remets-les dans le bon ordre et colle-les entre elles. Ensuite, réponds à la question dans le petit cadre et colle-le en dessous des phrases. Depuis une centaine d’années, on s’est mis à utiliser le pétrole. On creuse le sol au fond de la mer avec de très grandes machines, afin d’aspirer le pétrole caché sous le sable et la roche. Lorsque le plancton meurt, il coule au fond de la mer. Quand il brûle, le pétrole fait une fumée, souvent invisible, qui monte dans le ciel : le « CO2 ». À la longue, il y a de plus en plus de cette fumée autour de la Terre. Elle forme une sorte de manteau qui retient la chaleur du soleil. Si on continue comme ça, il fera de plus en plus chaud sur la Terre et il y aura souvent de terribles sécheresses, mais aussi de grands ouragans, ou encore des inondations ! Lorsqu’on a trouvé du pétrole, on le pompe en grandes quantités et on le ramène sur terre. Là il servira à faire rouler les voitures, les camions, les motos, etc. Pour avancer, tous ces véhicules ont un moteur dans lequel on fait brûler du pétrole. Au fil de temps, le plancton mort, accumulé au fond de la mer, est recouvert par de la vase et du sable. Là-dessous, il se transforme lentement en « pétrole ». Depuis les temps les plus anciens, la mer est remplie de milliards de tout petits animaux qui vivent dans son eau. On appelle cela « le plancton ». Il y a donc du plancton mort qui s’accumule au fond de la mer depuis des centaines de millions d’années.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mm

s’informer

Fiche 4

D’où viens-tu pétrole ? Que faut-il faire pour éviter les catastrophes causées par le pétrole ? Écris-le ci-dessous.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 1

L’ère primaire La mer Il y a 500 millions d’années le plancton commençait à se développer sur notre planète. Le plancton est constitué de nombreuses variétés de plantes et d’animaux microscopiques vivant dans la mer. Lorsque le plancton meurt, il coule au fond de la mer et finit par y former des couches très épaisses de carbone. Au fil des millénaires, il arrive que ces couches soient recouvertes par de la vase ou de la terre provenant des mouvements de la croûte terrestre. Le plancton mort qui reste emprisonné sous cette couche pendant des millions d’années se transforme lentement en substances fossiles qui peuvent brûler : le pétrole, composé de beaucoup de carbone, et le gaz naturel, composé de beaucoup d’hydrogène.

La forêt Il y a 350 millions d’années poussait la « forêt carbonifère ». Au cours des 50 millions d’années de son existence, la mer a augmenté de niveau à divers endroits de notre planète. La forêt fut alors inondée, et les arbres et les plantes moururent. Les arbres morts et les débris végétaux furent ensuite recouverts de vases et de sables. Ils passèrent ainsi des millions d’années à l’abri de l’air, et se transformèrent en une matière fossile ressemblant à une pierre noire qui peut brûler : le charbon. Le charbon est composé essentiellement de carbone.

photo 1 : Haut : plancton végétal actuel. Bas : fossile d’une fougère issue de la forêt

carbonifère. Date de référence de la photo : 500 millions d’années avant Jésus-Christ. En tenant compte de la date de référence, calculez à quelle distance de l’an 1 (naissance de Jésus-Christ), il faudrait placer votre photo si 10 ans = 1 cm. Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 2

La Préhistoire L’être humain et le feu L’être humain est capable de faire du feu depuis au moins 400 000 ans. À cette époque il était chasseur-cueilleur itinérant. Il faisait rôtir sa viande sur du feu pour l’attendrir. Lorsque l’être humain devint agriculteur sédentaire, il apprit à faire des pots en terre glaise et à les rendre durs comme de la pierre en les faisant cuire sur du feu de bois. Il put donc utiliser des récipients pour y faire cuire ses aliments. Les pots servaient aussi à conserver des aliments ou de l’eau. Le feu servait aussi à chauffer l’habitat : une cabane ou une tente, ou encore une caverne.

L’âge du fer En Europe, c’est vers 800 ans avant JésusChrist que l’être humain commence à produire du fer. Il l’extrait de roches, appelées « minerais », qu’il trouve à certains endroits. En plaçant des morceaux de minerai de fer dans un four et en les chauffant à une très haute température, on parvient à en extraire le fer. Le four est chauffé par du charbon de bois, c’est-à-dire du bois qu’on a cuit à l’abri de l’air et qu’on a laissé refroidir. Le charbon de bois chauffe plus fort que le simple bois. Le fer est très solide et peut être modelé selon les formes qu’on veut. C’est une matière très utile pour faire des outils ou des armes par exemple. Les outils en fer remplaceront les outils utilisés jusquelà, et qui étaient réalisés en pierre ou en bronze. Le bronze était fait à base de cuivre et d’autres métaux qu’on trouvait tels-quels dans la nature.

photo 2 : gravure préhistorique sur une pierre tombale en Suède, représentant un

chariot tiré par des chevaux. Date de référence : 1 000 ans avant Jésus-Christ. En tenant compte de la date de référence, calculez à quelle distance de l’an 1 (naissance de Jésus-Christ), il faudrait placer votre photo si 10 ans = 1 cm. Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 3

L’Antiquité

L’empire romain L’empire romain occupait tout le pourtour de la mer Méditerranée. Chez nous, il allait jusqu’au Rhin. Partout dans l’empire on construisait des villes à la façon romaine. Ainsi, les toits des maisons étaient couverts de tuiles. Avant cela, on utilisait des roseaux. Certains grands bâtiments étaient réalisés en briques. Avant les Romains, les maisons des Gaulois étaient faites de bois et de terre séchée, parfois de pierres.

Il y avait aussi beaucoup de commerce dans l’empire. Il était parcouru par des routes et des rivières sur lesquelles on transportait de tout. Pour le transport des liquides, comme le vin ou l’huile, on utilisait des amphores en terre cuite.

La terre cuite Pour faire des briques, des tuiles, des amphores ou d’autres poteries, on utilise de la terre glaise. Après lui avoir donné la bonne forme, on la laisse sécher plusieurs jours. Ensuite on la fait cuire dans des fours qu’on chauffe en y brûlant du bois. Le feu de bois était également utilisé pour extraire le fer, pour forger les métaux, pour extraire et façonner le verre en flacons, pour cuisiner et pour chauffer les maisons. Les maisons des plus riches possédaient une piscine intérieure chauffée également.

photo 3 : mosaïque sur le sol d’un palais en Italie représentant une chariot tiré

par des bœufs. Date de référence : an 300. En tenant compte de la date de référence, calculez à quelle distance de l’an 1 (naissance de Jésus-Christ), il faudrait placer votre photo si 10 ans = 1 cm. Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 4

Le Moyen-Âge

Les usages du feu Au Moyen-Âge, comme aux époques précédentes, on utilise le feu de bois pour cuire les objets en terre cuite : briques, tuiles, pots, vaisselle, etc. À partir du XIIe siècle, on couvre les sols des châteaux, des églises et des grandes maisons avec des pavements en terre cuite. Le feu de bois est également utilisé pour extraire le fer, pour forger les métaux, pour extraire et façonner le verre en bouteilles et en petites vitres, pour cuisiner, et pour chauffer les maisons et les châteaux-forts.

L’énergie des rivières Au Moyen-Âge, on construit beaucoup de moulins à eau le long des rivières car c’est une façon de capter une grande énergie. L’eau de la rivière est détournée dans un petit canal et tombe ensuite sur les pales d’une grande roue. L’eau fait ainsi tourner la roue avec beaucoup de force, et cette force est utilisée pour des tâches telles que moudre le grain, scier le bois, ou encore pour actionner un marteau-pilon pour forger des objets en fer. Aux temps modernes, l’énergie des moulins à eau sera remplacée par celle des « machines à vapeur » fonctionnant avec du feu et de l’eau.

photo 4 : vitrail originaire de l’abbaye de Gercy (France), représentant Saint Martin

sur un cheval. Le cheval était fort utilisé au Moyen Âge pour se déplacer. Date de référence : an 1260. En tenant compte de la date de référence, calculez à quelle distance de l’an 1 (naissance de Jésus-Christ), il faudrait placer votre photo si 10 ans = 1 cm. Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 5

Les Temps modernes Le Nouveau Monde Depuis que les Européens sont arrivés sur le continent américain avec Christophe Colomb, en 1492, les pays d’Europe de l’ouest se sont mis à conquérir de nouveaux territoires par-delà les mers. Ce furent d’abord l’Espagne et le Portugal. Plus tard vinrent la Hollande, l’Angleterre, la France et le Danemark. Ces pays se firent souvent la guerre, entre autres car ils se disputaient des territoires à conquérir ou à dominer. Le XVIIIe siècle, en particulier, vit se dérouler de nombreuses guerres entre pays d’Europe, ce qui nécessita l’extraction de beaucoup de fer pour fabriquer des canons et des fusils. Le charbon Depuis la préhistoire, l’être humain extrait le fer grâce au charbon de bois – du bois cuit à l’abri de l’air et qu’on laisse refroidir. Quand on le fait brûler, il chauffe plus fort que le simple bois. Or pour faire du charbon de bois, il faut des forêts. En Angleterre, pays qui faisait beaucoup la guerre au XVIIIe siècle, la forêt commençait à disparaître car on en tirait beaucoup de charbon de bois. On se mit alors à utiliser du charbon pour chauffer les fours dans lesquels on extrait le fer.

Le charbon est une matière fossile contenant beaucoup de carbone, et qui s’est formée sous terre pendant des millions d’années. Il a l’aspect d’une roche noire et fragile. Pour l’obtenir, il faut creuser des mines, parfois à de grandes profondeurs, et le remonter à la surface.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 6

Les Temps modernes (suite) La machine à vapeur Creuser des mines de charbon posait un problème. On tombait, en effet, sur des nappes d’eau à partir d’une certaine profondeur. Pour continuer d’extraire le charbon, il fallait donc pomper cette eau. On inventa donc des pompes capables d’aspirer de grandes quantités d’eau. Ces pompes fonctionnaient avec de la vapeur d’eau produite par une chaudière. La plupart des mines de charbon possédaient leur pompe à eau, qui était parfois aussi grande qu’une maison !

À la fin du XVIIIe siècle, en GrandeBretagne, on a pensé à une nouvelle utilisation de ces pompes. En effet, beaucoup d’usines et d’ateliers étaient installées au bord de rivières et utilisaient un moulin à eau pour actionner leurs machines – meules pour le grain, marteaux de forges, et depuis quelques temps, machines à filer le coton et la laine. Le problème des moulins à eau était qu’ils étaient à l’arrêt en période de sécheresse, ou en hiver lorsqu’ils étaient figés par la glace. On eut donc l’idée de relier une pompe à vapeur à une manivelle afin de faire tourner une roue. Cela permettait de remplacer les moulins à eau, de même que certains moulins actionnés par des chevaux. Une telle machine fut prête à être utilisée en 1782. On l’appela la « machine à vapeur ». Aux temps modernes, on cuisine et on chauffe les maisons encore au bois.

photo 5 : gravure d’époque représentant une diligence des années 1780 en

Angleterre. Date de référence : an 1785. En tenant compte de la date de référence, calculez à quelle distance de l’an 1 (naissance de Jésus-Christ), il faudrait placer votre photo si 10 ans = 1 cm. Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 7

L’époque contemporaine I Les grandes transformations Au XIXe siècle, l’Europe se transforme profondément. Elle utilise une nouvelle source d’énergie qu’elle vient de découvrir, le charbon, ainsi qu‘une invention de la fin du siècle précédent, la machine à vapeur. La machine à vapeur, qui fonctionne au charbon, commence à être utilisée pour de très nombreuses applications. Elle actionne les usines, de plus en plus nombreuses, elle propulse maintenant les bateaux, pour lesquels elle remplace l’énergie du vent. Elle remplace aussi de plus en plus les diligences tirées par les chevaux. On développe en effet des milliers de kilomètres de « chemins de fer » de par le monde, c’est-à-dire des rails de fer sur lesquels roulent des trains tirés par des locomotives à vapeur. Lorsque les rails doivent enjamber des rivières, on doit leur construire des ponts, que l’on fait souvent en fer. Tout cela implique une production de fer de plus en importante. Pour extraire le fer de la roche minerai qui le contient, on doit chauffer celle-ci dans de grands fours avec du charbon. On extrait donc des quantités de plus en plus importantes de charbon. Le charbon est du carbone fossilisé issu des forêts ensevelies il y a des millions d’années. Le charbon sert aussi de plus en plus à chauffer les maisons. On le fait brûler dans un poêle, sur lequel on peut aussi poser les casseroles afin de cuisiner. Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 8

L’époque contemporaine I (suite) Observations scientifiques Au début du XIXe siècle, le physicien français Joseph Fourrier faisait des recherches sur la chaleur, notamment sur la chaleur à la surface des planètes. En 1824, il publie un article où il explique que l’atmosphère gazeuse qui entoure la Terre a un effet semblable à celui d’une serre. Tout comme les vitres de la serre, l’atmosphère retient une partie des rayons du soleil, et donc sa chaleur. C’est ce qu’on appelle aujourd’hui « l’effet de serre ». Cinquante ans plus tard, en 1896, le chimiste suédois Svante Arrhenius démontre qu’au plus il y a de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, au plus l’effet de serre est puissant et au plus notre planète se réchauffe. Lorsque l’on brûle du carbone, que ce soit sous forme de bois ou de charbon, il s’associe à l’oxygène qu’il y a dans l’air pour former le dioxyde de carbone, aussi connu sous le nom de « CO2 ». Arrhenius observait les grandes quantités de charbon brûlées à son époque et affirmait donc qu’elles avaient pour effet de réchauffer le climat terrestre. Il pensait que c’était une bonne chose car cela permettait de meilleures récoltes agricoles.

photo 6 : carte postale d’époque, représentant une locomotive à vapeur de 1870

en France. On voit la fumée grise du charbon sortant par la cheminée, tandis que de la vapeur blanche s’échappe des pistons à gauche et à droite. Date de référence : an 1870. En tenant compte de la date de référence, calculez à quelle distance de l’an 1 (naissance de Jésus-Christ), il faudrait placer votre photo si 10 ans = 1 cm. Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 9

L’époque contemporaine II Le moteur à explosion Les machines à vapeur qui équipaient les trains et les bateaux au XIXe siècle étaient lourdes et nécessitaient d’emporter avec soi des réserves de charbon et d’eau. Des inventeurs imaginèrent alors des moteurs plus légers et n’ayant pas besoin d’eau pour fonctionner. C’est ainsi qu’est né, dès le XIXe siècle, le « moteur à explosion ».

Le moteur à explosion est léger, comparé à une machine à vapeur. Il a donc permis d’imaginer des petits véhicules. Au XXe siècle, et aujourd’hui encore, il équipe les automobiles, les camions et les motos. Il permettra également la conquête de l’air en propulsant les premiers avions.

Le pétrole Pour faire tourner tous ces moteurs, on se mit à utiliser massivement un combustible fossile liquide qu’on trouve dans le sous-sol : le pétrole. Le pétrole provient de la très lente transformation, sur des millions d’années, des restes des petits organismes accumulés en masse au fond des mers à d’autres époques. Le pétrole se mit à être utilisé aussi dans d’autres domaines, comme le chauffage des maisons et des bâtiments. Depuis 1900, la consommation mondiale de pétrole a augmenté de façon fulgurante. De 1 milliard de barils par an au début du XXe siècle, nous en sommes à 35 milliards aujourd’hui. Nous brûlons, en 2017, le contenu en pétrole de 5 000 piscines olympiques chaque jour ! Le gaz naturel Le gaz naturel se forme comme le pétrole. On le trouve donc également dans le sous-sol. Il sert surtout à faire la cuisine, à chauffer les bâtiments et à faire rouler des véhicules. Il est la troisième « énergie fossile » utilisée au monde, après le pétrole et le charbon.

L’électricité L’électricité sert aux usines, aux bâtiments ou aux habitations. Elle peut être produite par des centrales qui fonctionnent au charbon, au pétrole, au gaz naturel, à l’énergie atomique ou encore avec des énergies naturelles comme celle du soleil ou celles liées à l’eau.

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 10

L’époque contemporaine II (suite)

Roger Revelle

Hans Suess

Une sonnette d’alarme Cette explosion de la consommation d’énergies fossiles se mit à inquiéter le monde scientifique. Dans un article daté de 1957, les chercheurs Roger Revelle et Hans Suess annonçaient : « Avec sa civilisation industrielle mondiale, l’être humain effectue involontairement une grande expérience géophysique (c’est-àdire à l’échelle de la planète). En quelques générations, il brûle les énergies fossiles qui s’étaient lentement accumulés dans le soussol de la Terre au cours des derniers 500 millions d’années. » Cet article est considéré comme la première mise en garde concernant le réchauffement climatique et ses effets dangereux, qui commencent à se faire sentir aujourd’hui.

photo 7 : photo d’époque montrant des voitures sur le ring de Bruxelles (Belgique).

Date de référence : an 2017. En tenant compte de la date de référence, calculez à quelle distance de l’an 1 (naissance de Jésus-Christ), il faudrait placer votre photo si 10 ans = 1 cm. Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 11

S’informer

Avec quoi l’être humain a-t-il fait du feu au cours de l’Histoire ? Chaque ligne du tableau au verso représente une grande période de l’Histoire. Sur chaque ligne, des cases vides correspondent à 4 sortes d’activités de l’être humain. Leur nom est en haut de chaque colonne : s’alimenter, se loger, produire et se déplacer. Remplis, au fur et à mesure des exposés, toutes les cases du tableau selon les consignes suivantes : Si à cette époque, et pour cette activité, l’être humain a utilisé du bois ou du charbon de bois, écris « B » ; S’il a utilisé une énergie fossile (charbon, pétrole ou gaz naturel), écris « EF » ; S’il a utilisé son énergie musculaire ou celle d’un animal, écris « M ».

Pour les cases de la colonne « Produire », décris en quelques mots quelle était l’activité de production. Par exemple, pour la case de la préhistoire, écris « cuire pots en terre, extraire fer. »

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

climat


Élève

mmm

Fiche 12

S’informer

Histoire de carbone - Le Monde en Classe no 1 - Année scolaire 2017-2018

Époque contemporaine II

Époque contemporaine I

Temps modernes

Moyen Âge

Antiquité

Préhistoire

Période \ Activité

S’alimenter

Se chauffer

Produire

Se déplacer

Avec quoi l’être humain a-t-il fait du feu au cours de l’Histoire ?

climat


Le CNCD-11.11.11 regroupe près de nonante organisations actives dans le domaine de la solidarité internationale, parmi lesquelles des ONG et des syndicats. Il a pour mission la sensibilisation, le plaidoyer politique et la récolte de fonds (Opération 11.11.11). Abonnement gratuit www.cncd.be/le monde en classe

Le Monde en Classe, kesako ? Le Monde en Classe est un outil trimestriel d’éducation à la citoyenneté mondiale et solidaire. Il permet d’aborder, avec les élèves de l’enseignement primaire, des grands enjeux mondiaux tels que les inégalités, l’agriculture et l’alimentation, les migrations et les changements climatiques. À chaque dossier, nous partons de la réalité de communautés du Sud que nous connaissons via nos ONG membres. Leur situation est en général difficile, mais nous l’abordons à travers des fictions qui mettent en scène des enfants d’environ 6-12 ans. Ces fictions comportent une part de rêve et de fantaisie. Nous imaginons ainsi des histoires correspondant aux trois niveaux de complexité qu’offre Le Monde en Classe et qui couvrent les besoins de l’enseignement primaire. Ces niveaux sont symbolisés par des étoiles m. Par ordre croissant de complexité, Le Monde en Classe offre un micro-récit, une bande dessinée et un récit illustré. Il comporte aussi un photo-langage en couleurs. Ces histoires sont le point de départ de séquences pédagogiques. Chaque dossier en propose ainsi l’exploitation, et ce, sur des modes différents : s’informer, créer, se mobiliser. Les élèves plus âgés seront amenés à réfléchir aux problèmes concrets

des communautés du Sud illustrés dans le récit, et à quelle solution leur donner. Ils découvriront aussi les réponses réelles apportées par les associations locales du Sud avec lesquelles travaillent nos ONG membres. Ces informations sont reprises sous le titre « changer le monde ». Et comme ce genre de situation n’est bien souvent qu’un exemple parmi des milliers d’autres, on amène les élèves à prendre conscience de la dimension souvent planétaire du problème qu’ils découvrent. Ce faisant, ils se dotent d’acquis nécessaires à exercer leur rôle de « citoyens mondiaux et solidaires ». Un dossier du Monde en Classe se compose de fiches « PROF » et de fiches « ÉLÈVE ». Les premières offrent à l’enseignant des informations et des propositions de séquences pédagogiques à faire en utilisant les fiches ÉLÈVE. Les fiches ÉLÈVE sont à photocopier et distribuer aux élèves. Elles comportent les histoires à lire et des supports graphiques pour les activités de type s’informer, créer et se mobiliser, ainsi que les informations de type « changer le monde ».

Profile for CNCD-11.11.11 asbl

Histoire de carbone, Le Monde en classe 2017-2018, #01  

Trimestriel d’éducation à la citoyenneté Mondiale et solidaire – 6 à 12 ans

Histoire de carbone, Le Monde en classe 2017-2018, #01  

Trimestriel d’éducation à la citoyenneté Mondiale et solidaire – 6 à 12 ans

Advertisement