Page 1

LE JOURNAL D’INFORMATIONS DES CINÉ CINÉPHILES DE LA RUE DE LA RÉ RÉPUBLIQUE A ROUEN

ÉDITION DU Cinéma OMNIA N° 36 République - ROUEN 15 SEPTEMBRE 2012 SALLE CLASSÉE ART & ESSAI 2012 – LABELS " PATRIMOINE & RÉPERTOIRE ", " JEUNE PUBLIC ", ET " RECHERCHE & DÉCOUVERTE " SPÉCIAL ÉTÉ L’Edito Depuis maintenant 2 ans d’existence, l’Omnia de Rouen a trouvé enfin son rythme de croisière… La salle art & essai de la rue de la République s’impose semaine après semaine au cœur des animations culturelles de la région rouennaise et nous en sommes fiers… Notre programmation, voulue diversifiée pour toucher tous les publics, ressemble au projet que nous rêvions… L’Omnia commence même à être cité en exemple dans diverses réunions professionnelles du secteur de l’exploitation cinématographique… Mais notre combat pour la survie d’un cinéma indépendant est loin d’être terminé ! Car les paillettes masquent des réalités économiques qui nous rappellent que l’indépendance à un prix. En effet, il faut toujours se battre pour avoir des films sur nos écrans, et lorsque nous les avons, il faut accepter de les partager sans cesse avec les autres écrans de la ville… Comment pouvons-nous faire exister des films à l’Omnia quand ceux-ci sont projetés sur 4 copies à Rouen ? Aujourd’hui, dès qu’un film (même mineur) a un potentiel commercial, tout le monde se l’arrache… Cela donne une aberration en terme de multiplication de copies sur les écrans rouennais. Et bien sûr, cette dispersion des publics a un impact sur notre fréquentation qui pourrait être beaucoup plus dense… Nous ne cherchons pas l’exclusivité à tout prix, mais nous considérons qu’il y a une juste mesure à trouver… Dans quelques jours, nous allons recevoir la visite de la Médiatrice du Cinéma. Elle représente une sorte d’arbitre, chargée entre autre d’intervenir dans des dossiers d’accès aux films. Nous allons la sensibiliser sur le cas rouennais. Comprendra-t’elle l’urgence à réguler un marché qui s’auto-détruit avec la complicité des distributeurs de films ? A suivre…

Hervé AGUILLARD, directeur de l’Omnia

Vente d’affiches de cinéma de collection en octobre… C’est devenu un rendez-vous régulier de l’Omnia République à Rouen : la traditionnelle vente aux enchères d’affiches de cinéma reviendra en octobre au grand bonheur des cinéphiles et des collectionneurs… Près de 200 lots d’affiches seront proposés, en majorité des films anciens ou cultes qui ont une certaine valeur sur le marché de la vente. Mais les amateurs ne seront pas oubliés puisqu’on pourra trouver aussi quelques affiches de films récents. La vente sera animée par un expert, et sera contrôlée par Maître Cheroyan, commissaire priseur à Rouen. Les catalogues avec les titres seront disponibles début octobre. Mercredi 17 octobre à partir de 18h – Cinéma Omnia – Entrée libre 1


CALENDRIER DES PROCHAINES SORTIES A L’OMNIA (cette liste est établie en fonction des confirmations des distributeurs)

Les sorties du 19 septembre : Quelques heures de printemps, de Stéphane Brizé Captive (VO), de Brillante Mendoza, avec Isabelle Huppert Après la bataille (VO), de Yousry Nasrallah Alyah, de Elie Wajeman, avec Pio Marmai For Ellen (VO), de So Yong Kim, avec Paul Dano Faces (VO), de John Cassavetes – reprise 1968 Les sorties du 26 septembre : Vous n’avez encore rien vu, de Alain Resmais, avec Sabine Azéma Gebo et l’ombre (VO), de Manuel de Oliveira, avec Jeanne Moreau Les Mouvements du bassin, de HPG, avec Eric Cantona Compliance (VO), de Craig Zobel Le Chien du Tibet, film d’animation japonais pour jeune public Une femme sous influence (VO), de John Cassavetes – reprise 1974 Les sorties du 3 octobre : Reality (VO), de Matteo Garrone – Grand Prix Cannes 2012 Rêve et Silence (VO), de Jaime Rosales Despues de Lucia (VO), de Michel Franco Would you have sex with an arab ? (VO), de Yolande Zauberman Kirikou et les hommes et les femmes, animation de Michel Ocelot Meurtre d’un bookmaker chinois (VO), de John Cassavetes – reprise 1976

RAPPEL : LA CARTE " LE PASS" ACCEPTÉE A L’OMNIA La carte Le Pass, formule d’abonnement illimité de cinéma des salles Pathé et Gaumont, est désormais acceptée aux caisses de l’Omnia… Une occasion de créer un flux de nouveaux spectateurs vers la salle art & essai de la rue de la République… et une offre complémentaire très attractive pour les abonnés des cinémas Pathé et Gaumont… De quoi relancer la fréquentation du centreville. A suivre…

INFOS EN BREF… Le cycle « Ciné-Opéra » reprend en octobre Le partenariat entre l’Omnia et l’Opéra de Rouen est à nouveau reconduit pour une saison : il permet d’organiser des séances spéciales de cinéma en lien avec la programmation du Théâtre des Arts… Ainsi une fois par mois (un lundi à 19h30), la projection d’un chef d’œuvre permet de croiser les disciplines de l’image et du spectacle vivant… Premier rendez-vous prévu avec : « Carmen Jones » (VO) d’Otto Preminger, le lundi 8 octobre à 19h30.

« Le facteur sonne toujours deux fois » inaugure les rendez-vous cinéma de Pascal Dupuy Sur une idée de Pascal Dupuy, maître de conférences à l’Université de Rouen, l’Omnia propose tout au long de l’année universitaire des séances abordant la thématique de l’adaptation de l’œuvre au cinéma avec une sélection de films accompagnant des séances débat… Le premier film de la nouvelle saison sera : « Le facteur sonne toujours deux fois » (VO), le classique de 1946 avec Lana Turner projeté le mercredi 10 octobre à 20h au cours d’une séance spéciale du cycle « Non, mais j’ai lu le film ! 2


Rétrospective John Cassavetes jusqu’au 23 octobre à l’Omnia John Cassavetes fut l’un des pionniers du cinéma indépendant américain. Les 6 films qui ressortent sur les écrans en France à l’occasion d’un hommage à son auteur « ont eu un écho incroyable et influencé beaucoup de cinéastes » assure Serge Toubiana, directeur de la Cinémathèque Française. Grâce à un travail de restauration, 6 chefs d’œuvre de John Cassavetes ressortent en copies numériques « remasterisées ». L’Omnia, qui fait un travail autour du répertoire toute l’année, a choisi de programmer 1 film par semaine : du 12 au 18 septembre : SHADOWS (1959) / du 19 au 25 septembre : FACES (1968) / du 26 septembre au 2 octobre : UNE FEMME SOUS INFLUENCE (1974) / du 3 au 9 octobre : MEURTRE D’UN BOOKMAKER CHINOIS (1976) / du 10 au 16 octobre : OPENING NIGHT (1977) / du 17 au 23 octobre : GLORIA (1980).

Le Meilleur de la Quinzaine est à l’Omnia de Rouen ! Le Groupement National des Cinémas de Recherche (GNCR) et la Société des Réalisateurs de Films (SRF), en partenariat avec Les Inrockuptibles, présentent la troisième édition du « Meilleur de la Quinzaine des Réalisateurs » du mercredi 12 au mardi 25 septembre : 30 salles de cinéma adhérentes au GNCR invitent ainsi leurs publics à venir découvrir une sélection d’œuvres d’auteurs, souvent des premiers films, que la sélection de la Quinzaine des Réalisateurs a mis en avant durant le Festival de Cannes 2012… Comme l’an dernier, l’Omnia, salle classée art & essai avec le label « recherche et découverte » participe à cette action par militantisme afin de défendre l’idée d’un cinéma indépendant fondé sur la découverte, la proximité et l’animation. Cette participation au « Meilleur de la Quinzaine » se fait à travers deux types d’actions : -

La programmation de films en sorties nationales comme « Camille redouble » de Noémie Lvovsky ou « The We and The I » de Michel Gondry, deux films importants projetés actuellemnt sur les écrans de l’Omnia

-

La mise en place d’avant-premières ou de projections spéciales uniques comme « Rengaine » de Rachid Djaïdani le lundi 17 septembre / « Alyah » de Elie Wajeman le mardi 18 septembre / ou encore « Rêve et silence » de Jaime Rosales le lundi 24 septembre.

Renseignements sur le site de l’Omnia : www.omnia-cinemas.com

RendezRendez-vous avec l’Histoire à l’Omnia avec le Muséum de Rouen Le Muséum d’Histoire Naturelle de Rouen propose le vendredi 21 septembre à 20h, à l’Omnia République une projection du film documentaire " Le mystère de la tête d'Henri IV "… Ce film-documentaire d’1h15 (réalisé par Stéphane Gabet et Pierre Belet) retrace l'aventure passionnante d'une affaire criminelle vieille de quatre siècles : la disparition de la tête d'Henri IV. L'enquête fut menée par une équipe d'historiens, de scientifiques, dirigée par le Docteur Philippe Charlier, surnommé "L'Indiana Jones des cimetières", et plus sérieusement médecin légiste et paléopathologiste. La projection sera suivie d’un débat avec Philippe Charlier qui en profitera pour présenter ses dernières recherches sur les restes humains de Jeanne d'Arc, Agnès Sorel (maîtresse officielle de Charles VII, morte des suites d'un empoisonnement), ainsi que le cœur de Richard Cœur de Lion, gardé précieusement au Musée Départemental des Antiquités. Vendredi 21 septembre à 20h – cinéma Omnia République Entrée gratuite avec réservation indispensable au 02.35.71.41.50 ou museum@rouen.fr 3


L’Omnia reçoit l’équipe du film « Les Mouvements du bassin » le 22 septembre HPG (Hervé-Pierre Gustave) est une personnalité du cinéma vraiment à part… Célèbre acteur-réalisateur-producteur de films à caractère pornographique, il s’est fait une réputation d’auteur à travers son parcours personnel et son approche assez singulière du cinéma. Adulé par la presse intellectuelle, HPG s’éloigne peu à peu du X depuis qu’il a signé en 2006 « On ne devrait pas exister », son premier film « traditionnel » projeté à Cannes… Aujourd’hui, HPG revient à la rencontre du grand public avec « Les Mouvements du bassin », réunissant devant les caméras le couple Eric Cantona-Rachida Brakni, un film à l’univers étrangement décalé, destiné à un public plutôt averti… Le récit de ce film repose sur Hervé (HPG), un homme solitaire féru de self-defense. Ancien employé de zoo licencié parce qu'il déprimait les animaux, il devient veilleur de nuit. Il observe alors les agissements de son collègue (Eric Cantona) qui prostitue sa femme avec son aval. Il y a aussi l'histoire de Marion (Rachida Brakni) qui veut être mère... L'infirmière dont elle tombe amoureuse lui promet un bébé en cambriolant une banque de sperme... Deux histoires qui vont se croiser à l'hôpital ! Caméra subjective et image ultra-réaliste, " LES MOUVEMENTS DU BASSIN " se veut à la fois sans concession et ancré dans le réel, tout en possédant de troublants airs tragicomiques. Des caractéristiques qui font de lui un ovni cinématographique qui peut dérouter autant qu'il peut fasciner. Un pari osé auquel ont voulu participer les Brakni-Cantona, qui peuvent aussi bien poser avec glamour pour des magazines de mode que se retrouver avec une aisance déconcertante devant l'étrange caméra HPG...

Pour l’avant-première exceptionnelle du film qui se tiendra le samedi 22 septembre à 20h15, l’Omnia accueillera toute l’équipe du film : le comédien-réalisateur HPG ainsi que les comédiens Eric Cantona, Rachida Brakni, et Joana Preiss. Ils animeront un débat à l’issue de la projection du film. > Entrée ouverte à tous aux tarifs habituels de la salle > Réservations dès le mercredi 19 septembre

Soirée 8/8 : les courts métrages d’ d’animation à l’ l’honneur le 27 septembre Aujourd’hui beaucoup de personnes regardent des courts métrages sur internet mais peu ont l’occasion de les voir dans de bonnes conditions. Mieux qu'en mode plein écran, découvrir un court métrage dans une salle de cinéma permet d’être dans des conditions idéales pour se laisser porter par la magie de l’image animée. Loin des contraintes du long métrage, le court métrage permet une totale liberté d'action. Le réalisateur peut alors donner vie à ses idées en développant un style personnel au service d'une pensée. Artistique ou cinématographique, l'image animée permet de construire une passerelle entre l'imaginaire et le réel… Pour sa 3ème édition, le collectif rouennais HSH crew organise à l’Omnia une soirée de projection de 8 courts métrages d'animation toujours aussi intrigante, en partenariat avec la Ville de Rouen, le Pôle Image Haute-Normandie, le Festival de la BD de Darnétal, et la librairie Le Rêve de l’Escalier. Autour du concept « 8 films, 8 réalisateurs », les spectateurs seront embarqués dans les univers d'artistes de 6 pays différents, et deux réalisateurs seront présents pour une rencontre avec le public : Nicolaï Troshinsky, le réalisateur de "Jeux pluriels" et Momoko Seto, la réalisatrice de "Planet Z". Cette séance sera suivie d’un échange dans le hall du cinéma autour d’un pot.

Jeudi 27 septembre à 20h – cinéma Omnia République Programmation des films proposés interdite à un public de -12 ans Entrée : 5,50 € (tarif unique) 4


Rencontre avec Clara Bouffartigue autour d’ d’un film sur l’enseignement au cœur d’un collège collège… Le 24 octobre prochain sortira sur les écrans « Tempête sous un crâne », un documentaire de Clara Bouffartigue, tourné dans un collège de la banlieue parisienne (Saint Ouen) et centré sur le travail en classe dans leurs disciplines d’une professeure de Lettres et d’une professeure d’Arts plastiques. Ce film concentre l’essentiel du propos sur la manière dont les apprentissages sont construits dans la classe, dans la relation entre un enseignant et ses élèves autour d’une discipline… Un sujet qui a séduit le syndicat SNES-FSU puisque ce dernier s’est même associé à la production du film.

Le film est signé Patricia Bouffartigue, ancienne monteuse de films, qui réalise avec « Tempête sous un crâne » son 1er long-métrage. Elle sera l’invitée de l’Omnia République le mardi 2 octobre à 20h pour animer un débat avec le public, en partenariat avec le SNES. Entrée ouverte à tous aux tarifs habituels de la salle Réservations dès le mercredi 26 septembre

 Prochaine édition du Journal de l’Omnia : le 1er octobre 2012

Ce Journal est édité par : Cinéma Omnia République - 28, rue de la République - 76000 Rouen - tél : 02 35 07 82 70 Directeur de la publication : Richard PATRY – Noé Cinémas Rouen Rédacteur en Chef : Hervé AGUILLARD – directeur de l’Omnia ( herve@noecinemas.com ) Avec la collaboration de : Jean-Marc DELACRUZ – programmateur de la salle ( jean-marc@noecinemas.com )

5

Rouen • Omnia  

15 au 30 sept 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you