Page 1

DurĂŠe de vie des films en salles

juillet 2008


SOMMAIRE

SYNTHESE ................................................................................................................................................... 3 OBJECTIFS ET METHODOLOGIE .............................................................................................................. 5 I. ETALEMENT DANS LE TEMPS DES ENTREES DES FILMS EN SALLES ........................................... 6 1)

UNE FREQUENTATION DE PLUS EN PLUS CONCENTREE SUR LES PREMIERES SEMAINES ............................ 6

2)

ETALEMENT DES ENTREES SELON LA NATIONALITE DES FILMS ................................................................. 8

3)

ETALEMENT DES ENTREES SELON LE NOMBRE DE COPIES ....................................................................... 9

4)

ETALEMENT DES ENTREES SELON LE GENRE DES FILMS ........................................................................ 11

5)

ETALEMENT DES ENTREES SELON LA RECOMMANDATION ART ET ESSAI ................................................ 13

6)

ETALEMENT DES ENTREES SELON LE NOMBRE TOTAL D’ENTREES .......................................................... 16

II. FILMS AYANT REALISE L’INTEGRALITE DE LEURS ENTREES DANS UN TEMPS LIMITE .......... 17 1)

LES FILMS A COURTE DUREE DE VIE SONT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX ................................................ 17

2)

UNE MAJORITE DE FILMS AMERICAINS PARMI LES FILMS A COURTE CARRIERE EN SALLES ........................ 17

3)

INTEGRALITE DES ENTREES EN FONCTION DE LA COMBINAISON DE SORTIE ............................................. 18

4)

LES FILMS DOCUMENTAIRES ET D’ANIMATION RESTENT PLUS LONGTEMPS A L’AFFICHE ........................... 19

5)

LES FILMS A COURTE DUREE DE VIE SONT MAJORITAIREMENT NON RECOMMANDES ART ET ESSAI ........... 20

6)

LES CARRIERES COURTES ENREGISTRENT SOUVENT DE FAIBLES NIVEAUX D’ENTREES ............................ 21

III. ETALEMENT DES ENTREES EN SALLES DES FILMS A LONGUE DUREE DE VIE....................... 22 1)

13 % DES FILMS REALISENT MOINS DE 85 % DE LEURS ENTREES EN 18 SEMAINES ................................ 22

2)

LES FILMS S’INSCRIVANT DANS LA DUREE SONT MAJORITAIREMENT EUROPEENS .................................... 22

3)

LES PETITES COMBINAISONS DE SORTIE COMPOSENT 90% DES LONGUES DUREES DE VIE ...................... 23

4)

DOCUMENTAIRES ET FILMS D’ANIMATION RESTENT PLUS SOUVENT LONGTEMPS EN SALLES .................... 24

5)

LES FILMS A LONGUE DUREE DE VIE SONT TRES MAJORITAIREMENT ART ET ESSAI ................................. 25

6)

LES FILMS A LONGUE CARRIERE EN SALLES ATTEIGNENT UN FAIBLE NIVEAU D’ENTREES TOTALES ............ 25

Durée de vie des films en salles

2


Synthèse

Dans le cadre des réflexions sur l’évolution de la chronologie des médias, le CNC a réalisé une étude sur la durée d’exploitation des films en salles. Elle analyse la répartition hebdomadaire des entrées des films dans le temps et présente de façon plus précise les films ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps restreint, ainsi que les films présentant une durée de vie particulièrement longue. L’étude porte sur un échantillon de 3 130 films sortis en salles entre 2000 et 2005, c’est-à-dire la quasi-intégralité des films inédits de cette période. Elle a été réalisée à partir des données issues des déclarations de recettes transmises au CNC par les exploitants de salles. Une fréquentation de plus en plus concentrée sur les premières semaines En moyenne, pour les films sortis entre 2000 et 2005, 85,9 % des entrées sont réalisées au cours des 5 premières semaines d’exploitation. Ce taux se situe à 95,7 % après 10 semaines et à 97,5 % après 15 semaines. A l’issue des six premiers mois d’exploitation en salles, un film a réalisé en moyenne 98,6 % de ses entrées. La durée de vie des films se réduit régulièrement depuis plusieurs années. Les entrées des films se concentrent progressivement sur un nombre de semaines de plus en plus limité. Au cours des 5 premières semaines, les films sortis en 2000 réalisent 83,1 % de leurs entrées totales contre 88,9 % pour les films sortis en 2005. Les films français s’inscrivent dans la durée La durée de vie des films américains est, en moyenne, plus courte que celle des films français, elle-même plus restreinte que celle des films d’autres nationalités. Il faut attendre 7 semaines pour que les films français et les films européens atteignent le seuil de 90 % de leurs entrées totales alors que les films américains le dépassent en 5 semaines. Parallèlement, les films d’autres nationalités n’y parviennent qu’après 8 semaines. Le documentaire et l’animation des genres qui restent plus longtemps à l’affiche Les films documentaires concentrent moins d’entrées sur les premières semaines de leur exploitation que les films d’animation, ces derniers réalisant eux-mêmes une plus faible part de leurs entrées que les films de fiction. Il faut ainsi attendre 12 semaines en moyenne pour qu’un documentaire atteigne le seuil de 90 % de ses entrées totales alors qu’une fiction l’atteint dès la sixième semaine. L’écart entre les genres est important en début de carrière, notamment en ce qui concerne le documentaire. Il se resserre à mesure de l’avancée de la carrière des films. Par ailleurs, les films d’animation français présentent une réelle spécificité car ils affichent une durée de vie particulièrement longue. Plus de 90 % des entrées des films d’animation américains sont réalisés au cours des 7 premières semaines, alors que ce seuil n’est atteint qu’au bout de 18 semaines pour les films d’animation français. Les films de fiction sont sur-représentés parmi les films à courte durée de vie alors que les films documentaires et d’animation sont des œuvres dont la carrière en salles est en moyenne plus étalée dans le temps. Ainsi, seuls 2,5 % des films d’animation et 8,0 % des films documentaires ont totalement terminé leur carrière en salles après 26 semaines d’exploitation, contre 25,5 % des fictions. Une concentration des entrées renforcée par l’étendue de la combinaison de sortie Plus les films bénéficient d’une large combinaison de sortie, plus la concentration des entrées est forte sur les premières semaines d’exploitation. Pour les films exploités sur 1 à 50 copies, l’étalement des entrées est particulièrement prononcé. A l’inverse, les résultats des films à plus de 300 copies révèlent une forte concentration de leurs entrées en début d’exploitation.

Durée de vie des films en salles

3


Les films Art et Essai ont une plus longue durée de vie En moyenne, les films recommandés Art et Essai présentent une dispersion de leurs entrées dans le temps plus longue que les autres films. Cette caractéristique est notamment liée à leur combinaison de sortie et au travail d’animation des établissements Art et Essai. Après 5 semaines d’exploitation, les films non recommandés ont en moyenne déjà atteint le seuil de 90 % de leurs entrées totales tandis que les films Art et Essai n’atteignent pas les 80 %. En moyenne, les films recommandés atteignent le seuil de 90 % de leurs entrées totales à la neuvième semaine. Les films ayant rapidement terminé leur carrière sont très majoritairement des films non recommandés Art et Essai. D’ailleurs, seuls 11,3 % des films Art et Essai atteignent 100 % de leurs entrées en six mois d’exploitation, contre 40,3 % de films non recommandés. La très grande majorité des films présentant une longue durée de vie en salles sont recommandés Art et Essai. C’est le cas de 89,3 % des films ayant réalisé moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines. Les films recommandés sont d’ailleurs proportionnellement plus nombreux à afficher une carrière étalée dans le temps. Le succès des films se concentre sur les premières semaines d’exploitation Les films ayant réalisé entre 1 et 4 millions d’entrées sont ceux pour lesquels les entrées sont les plus concentrées sur les premières semaines d’exploitation. En deçà de 200 000 entrées, l’étalement des entrées d’un film dans le temps apparaît d’autant plus long que la performance finale du film est faible. Les films réalisant moins de 10 000 entrées atteignent le seuil de 90 % des entrées après 18 semaines d’exploitation quand les films enregistrant entre 200 000 et un million d’entrées l’atteignent après 5 semaines. Parmi les films réalisant moins de 10 000 entrées, le seuil de 90 % des entrées totales n’est atteint qu’à la 19e semaine par les films français alors que les films américains l’atteignent en 10 semaines. Les films à longue durée de vie 523 films sortis entre 2000 et 2005 réalisent moins de 90 % de leurs entrées au cours des 20 premières semaines de leur exploitation, soit 16,7 % de l’ensemble des inédits de la période. Les films dont la durée de vie est la plus longue sont proportionnellement de moins en moins nombreux dans l’ensemble des films sortis entre 2000 et 2005. En effet, si 12,2 % des films sortis en 2000 réalisent moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines, ils ne sont plus que 7,6 % en 2005. La majeure partie des films dont l’étalement des entrées dans le temps est le plus long sont des films européens, notamment français. Ainsi, 44,6 % des films sortis entre 2000 et 2005 réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines sont français et 26,2 % sont d’autres nationalités européennes. 18,5 % proviennent de pays tiers et seuls 10,4 % sont américains. Les films qui présentent des durées de vie en salles particulièrement longues sont très majoritairement sortis sur une combinaison de sortie restreinte. C’est le cas de 90,8 % des films réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines. A noter qu’aucun film à longue carrière n’est sorti sur 500 copies ou davantage. Le documentaire compose environ un quart des films à longue durée de vie : 27,7 % des films ayant réalisé moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines. En réalité la part des documentaires n’ayant pas achevé leur carrière en salles après 15, 18 ou 20 semaines est très élevée. Les films d’animation constituent pour leur part 10,1 % des films réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines. Plus de la moitié des films à longue carrière en salles réalisent des résultats finaux inférieurs à 10 000 entrées. En effet, 55,4 % des films réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines atteignent au final moins de 10 000 entrées. Plus largement, 94,3 % des films réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines atteignent un niveau d’entrées totales inférieur à 200 000 entrées.

Durée de vie des films en salles

4


Objectifs et méthodologie Dans le cadre des réflexions sur l’évolution de la chronologie des médias, le CNC a réalisé une étude sur la durée d’exploitation des films en salles. Elle analyse la répartition hebdomadaire des entrées des films dans le temps et présente de façon plus précise les films ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps restreint, ainsi que les films présentant une durée de vie particulièrement longue. Cette étude distingue les œuvres selon cinq grands critères : la nationalité, le nombre de copies, le genre, la recommandation Art et Essai et les entrées totales réalisées par les films. L’étude porte sur un échantillon de 3 130 films sortis en salles entre 2000 et 2005, c’est-à-dire la quasiintégralité des films inédits de cette période. Elle s’appuie sur les entrées réalisées par chaque œuvre au cours des 26 premières semaines de son exploitation en salles (s1 à s26), c’est-à-dire sur la totalité de la durée d’exclusivité de la salle, et inclut également les éventuelles entrées réalisées lors des avant-premières (s0). 3 130 films sortis entre 2000 et 2005 Année Nombre de films

2000 533

2001 504

2002 475

2003 509

2004 559

2005 550

Cette étude a été réalisée à partir des données issues des déclarations de recettes transmises au CNC par les exploitants de salles.

Durée de vie des films en salles

5


I. Etalement dans le temps des entrées des films en salles Dans cette partie est analysé l’étalement des entrées des films en salles en fonction de leur nationalité, leur combinaison de sortie, leur genre, leur éventuelle recommandation Art et Essai et leur niveau final d’entrées réalisées. 1) Une fréquentation de plus en plus concentrée sur les premières semaines En moyenne, pour les films sortis entre 2000 et 2005, 85,9 % des entrées sont réalisées au cours des 5 premières semaines d’exploitation. Ce taux se situe à 95,7 % après 10 semaines et à 97,5 % après 15 semaines. A l’issue des six premiers mois d’exploitation en salles, un film a réalisé en moyenne 98,6 % de ses entrées. Cumul des entrées des films sortis entre 2000 et 2005 au fil des semaines d’exploitation (% des entrées totales) s0 s1 s2 s3 s4 s5 s6 s7 s8 s9 s10 s11 s12 s13 s14 s15 s16 s17 s18 s19 s20 s21 s22 s23 s24 s25 s26 total

2000 2,1 33,3 54,3 68,2 77,1 83,1 87,0 89,8 91,8 93,2 94,3 95,0 95,6 96,0 96,3 96,5 96,7 96,8 97,0 97,1 97,2 97,3 97,4 97,4 97,5 97,6 97,6 100,0

2001 2,3 34,3 55,8 69,5 78,7 84,7 88,6 91,1 92,7 93,8 94,8 95,5 96,0 96,3 96,6 96,8 97,0 97,2 97,4 97,5 97,6 97,7 97,8 97,9 98,0 98,1 98,1 100,0

2002 1,3 33,3 55,0 69,3 79,0 84,9 88,8 91,5 93,5 94,8 95,6 96,4 96,8 97,2 97,4 97,6 97,7 97,8 97,9 98,0 98,1 98,2 98,3 98,3 98,4 98,5 98,5 100,0

2003 0,8 35,8 58,4 72,2 81,6 87,7 91,1 93,5 95,0 95,9 96,6 97,0 97,4 97,7 97,9 98,0 98,1 98,2 98,3 98,4 98,4 98,5 98,6 98,6 98,7 98,8 98,8 100,0

2004 0,6 34,5 56,5 70,7 79,8 86,0 89,8 92,2 93,9 94,9 95,8 96,4 96,8 97,1 97,3 97,6 97,8 98,0 98,1 98,3 98,4 98,5 98,7 98,8 98,8 98,9 99,0 100,0

2005 0,9 37,8 60,7 75,0 83,7 88,9 92,2 94,2 95,6 96,5 97,2 97,7 98,1 98,4 98,6 98,7 98,9 98,9 99,0 99,1 99,2 99,2 99,3 99,3 99,4 99,4 99,4 100,0

moyenne 1,3 34,8 56,8 70,8 80,0 85,9 89,6 92,1 93,7 94,9 95,7 96,3 96,8 97,1 97,3 97,5 97,7 97,8 97,9 98,1 98,1 98,2 98,3 98,4 98,5 98,5 98,6 100,0

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005. Lecture : En 5 semaines un film sorti en 2005 réalise en moyenne 88,9 % de ses entrées totales.

Durée de vie des films en salles

6


Cumul des entrées des films sortis entre 2000 et 2005 au fil des semaines d’exploitation (% des entrées totales)

100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% s0 s1 s2 s3 s4 s5 s6 s7 s8 s9 s10 s11 s12 s13 s14 s15 s16 s17 s18 s19 s20 s21 s22 s23 s24 s25 s26 semaines

Ce constat moyen mérite toutefois quelques nuances. En effet, l’étalement des entrées dans le temps semble se restreindre d’année en année. En moyenne 83,1 % des entrées des films sortis en 2000 ont été enregistrées après 5 semaines d’exploitation. Pour les films sortis en 2002, cette moyenne passe à 84,9 % et pour les films sortis en 2005 à 88,9 %. Evolution du cumul des entrées réalisées après 5 à 15 semaines d’exploitation (% des entrées totales)

100% 98% 96% 94% 92% 90% 88% 86% 84% 82% s5

s6

s7

2000

s8 2001

s9

s10 semaines 2002

s11 2003

s12

s13 2004

s14

s15 2005

Après 10 semaines d’exploitation, le même phénomène de concentration peut être constaté : les films de 2000 ont réalisé 94,3 % de leurs entrées, ceux de 2002 95,6 % et ceux de 2005 97,2 %. Après 15 semaines, malgré le resserrement mécanique des parts d’entrées enregistrées, les écarts annuels sont toujours visibles.

Durée de vie des films en salles

7


2) Etalement des entrées selon la nationalité des films Dans la suite de l’analyse, les films examinés sont ceux sortis en 2003, 2004 et 2005, soit 1 618 films. Nombre de films sortis entre 2003 et 2005 selon la nationalité Films français Films américains Films européens Autres films total

2003 216 155 77 61 509

2004 238 168 81 72 559

2005 235 152 104 59 550

total 689 475 262 192 1 618

La durée de vie des films américains est, en moyenne, plus courte que celle des films français, elle-même plus restreinte que celle des films d’autres nationalités. A noter que les films français cumulent deux critères caractéristiques d’un nombre d’entrées moins concentré sur les premières semaines de leur exploitation : 52,2 % des films français sortent sur une combinaison de copies comprise entre 1 et 50 et 69,5 % des films français sont recommandés Art et Essai. Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 au fil des semaines d’exploitation selon la nationalité (% des entrées totales) s0 s1 s2 s3 s4 s5 s6 s7 s8 s9 s10 s11 s12 s13 s14 s15 s16 s17 s18 s19 s20 s21 s22 s23 s24 s25 s26 total

Films français Films américains Films européens Autres films 1,0 0,6 0,4 1,1 34,9 37,6 32,4 36,1 57,1 60,4 53,4 59,8 70,8 75,2 67,9 68,2 79,6 84,4 77,3 77,6 85,3 90,3 83,2 83,3 89,0 93,5 87,4 87,0 91,5 95,6 90,1 89,5 93,2 96,8 91,9 91,1 94,3 97,6 93,3 92,3 95,1 98,2 94,4 93,3 95,8 98,5 95,2 94,0 96,3 98,8 95,9 94,6 96,6 98,9 96,4 95,2 96,9 99,1 96,7 95,6 97,2 99,2 97,0 95,9 97,4 99,2 97,2 96,2 97,6 99,3 97,4 96,4 97,8 99,3 97,6 96,6 97,9 99,4 97,7 96,7 98,1 99,4 97,8 96,9 98,2 99,4 98,0 97,0 98,3 99,5 98,1 97,1 98,5 99,5 98,3 97,3 98,6 99,5 98,4 97,4 98,7 99,5 98,5 97,5 98,7 99,6 98,5 97,6 100,0 100,0 100,0 100,0

Total 0,8 36,0 58,5 72,5 81,6 87,5 91,0 93,3 94,8 95,8 96,5 97,0 97,4 97,7 97,9 98,1 98,2 98,4 98,5 98,6 98,7 98,7 98,8 98,9 99,0 99,0 99,1 100,0

Base : 1 618 films sortis entre 2003 et 2005.

La concentration des entrées est ainsi plus forte sur les premières semaines d’exploitation pour les films américains que pour les films français. Après 5 semaines de programmation, un film américain réalise en moyenne 90,3 % de ses entrées, contre 85,3 % pour un film français, 83,2 % pour un film européen et 83,3 % pour un film d’une autre nationalité. Il faut attendre 7 semaines pour que les films français et les films européens atteignent en moyenne le seuil de 90 % de leurs entrées totales. Parallèlement, les films d’autres nationalités n’y parviennent qu’après 8 semaines. Ces écarts selon la nationalité des films se constatent de la même façon après 10, 15 et 20 semaines d’exploitation. Durée de vie des films en salles

8


Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 après 5 à 15 semaines d’exploitation selon la nationalité (% des entrées totales)

100% 98% 96% 94%

Films français

92%

Films américains Films européens

90%

Autres films

88% 86% 84% 82% s5

s6

s7

s8

s9

s10

semaines

3) Etalement des entrées selon le nombre de copies Sur la période 2003-2005, 51,6 % des films inédits sortent en salles sur une combinaison de moins de 50 copies et 73,0 % sur une combinaison inférieure à 100 copies. Nombre de films sortis entre 2003 et 2005 selon le nombre de copies moins de 50 copies 50 à 99 copies 100 à 299 copies 300 à 499 copies 500 copies et plus total

2003 244 62 115 56 32 509

2004 300 50 111 56 42 559

2005 291 48 120 58 33 550

total 835 160 346 170 107 1 618

Plus les films bénéficient d’une large combinaison de sortie, plus la concentration des entrées est forte sur les premières semaines d’exploitation. Pour les films exploités sur des combinaisons restreintes (1 à 50 copies), l’étalement des entrées est particulièrement prononcé. Cette situation reflète la sur-représentation des films Art et Essai au sein de cette catégorie : 83,5 % des films sortis sur 1 à 50 copies sont en effet recommandés Art et Essai et 71,4 % des films Art et Essai sortent en salles dans cette tranche de copies. A l’inverse, les performances des films à plus de 300 copies révèlent une forte concentration de leurs entrées en début d’exploitation. Après 5 semaines d’exploitation, un film à 500 copies et plus réalise en moyenne 89,3 % de ses entrées, contre 87,7 % pour les films de 300 à 499 copies, 87,8 % pour les films de 100 à 299 copies, 72,1 % pour les films de 50 à 99 copies et 69,1 % pour les films de moins de 50 copies. A l’issue des six premiers mois d’exploitation, 6,9 % des entrées totales n’ont toujours pas été enregistrées par les films à moins de 50 copies, contre seulement 0,2 % pour les films à plus de 500 copies.

Durée de vie des films en salles

9


Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 au fil des semaines d’exploitation selon le nombre de copies (% des entrées totales) <50 1,5 30,4 47,3 57,5 64,2 69,1 73,1 76,2 78,7 80,9 82,8 84,4 85,7 86,8 87,6 88,3 88,9 89,6 90,1 90,7 91,1 91,5 91,8 92,1 92,5 92,8 93,1 100,0

s0 s1 s2 s3 s4 s5 s6 s7 s8 s9 s10 s11 s12 s13 s14 s15 s16 s17 s18 s19 s20 s21 s22 s23 s24 s25 s26 total

50-99 0,6 30,1 47,6 58,5 66,2 72,1 76,7 80,3 83,1 85,4 87,3 88,8 90,0 91,0 91,7 92,3 92,7 93,1 93,4 93,8 94,2 94,7 95,1 95,3 95,5 95,7 95,9 100,0

100-299 0,9 39,5 63,2 75,9 83,5 87,8 90,7 92,7 94,0 95,0 95,7 96,2 96,7 97,0 97,3 97,5 97,6 97,8 97,9 98,0 98,1 98,1 98,2 98,3 98,3 98,4 98,4 100,0

300-499 0,8 36,0 58,5 73,2 82,3 87,7 91,2 93,4 94,8 95,7 96,4 96,9 97,1 97,4 97,6 97,9 98,0 98,2 98,4 98,5 98,6 98,7 98,9 99,0 99,1 99,2 99,2 100,0

500&+ 0,7 35,4 58,0 72,7 82,7 89,3 93,0 95,4 96,8 97,7 98,3 98,7 99,0 99,2 99,3 99,5 99,5 99,6 99,6 99,6 99,7 99,7 99,7 99,7 99,8 99,8 99,8 100,0

Total 0,8 36,0 58,5 72,5 81,6 87,5 91,0 93,3 94,8 95,8 96,5 97,0 97,4 97,7 97,9 98,1 98,2 98,4 98,5 98,6 98,7 98,7 98,8 98,9 99,0 99,0 99,1 100,0

Base : 1 618 films sortis entre 2003 et 2005.

Ce constat masque certaines disparités selon la nationalité des films. En effet, les films américains sont très peu représentés parmi les œuvres sortant sur moins de 50 copies (16,4 %), à l’inverse des films français (43,1 %). En revanche, les films à plus de 100 copies sont plus souvent américains. Et les titres américains sortant sur 100 copies et plus atteignent le seuil de 90 % de leurs entrées totales plus rapidement que les films français de la même tranche de copies. Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 après 5 à 10 semaines d’exploitation selon le nombre de copies (% des entrées totales) 100% 95% 90%

< 50 copies 50-99 copies

85%

100-299 copies 300-499 copies

80%

500 & + copies

75% 70% 65% s5

s6

s7

s8

s9

s10

semaines

Durée de vie des films en salles

10


Un écart significatif de la concentration des entrées dans le temps apparaît entre les films à plus ou moins de 100 copies. Cette différence se constate quelle que soit la durée d’exploitation en salles. Le seuil de 100 copies semble donc discriminant en termes de durée de vie des films en salles. Parallèlement, les films de moins de 100 copies sortis entre 2000 et 2005 concentrent de plus en plus d’entrées sur les 26 premières semaines de leur exploitation. En 2000, ces films cumulent en moyenne 89,0 % de leurs entrées totales en six mois, ce taux atteint 94,8 % en 2002 et 95,9 % en 2005. En comparaison, la concentration des entrées sur les 26 premières semaines d’exploitation pour les films dont la combinaison de sortie excède 100 copies connaît une faible progression entre 2000 et 2005. Ceci résulte du fait que la concentration est déjà très élevée en moyenne pour les films de l’année 2000 (98,4 %). En 2005, les films à plus de 100 copies concentrent en moyenne 99,6 % de leurs entrées sur les six premiers mois. Part des entrées totales réalisée par les films sortis entre 2000 et 2005 après 26 semaines d’exploitation selon le nombre de copies (%)

100% 98% 96%

< 100 copies 94%

>= 100 copies

92% 90% 88%

2000

2001

2002

2003

2004

2005

4) Etalement des entrées selon le genre des films Sur la période 2003-2005, 4,2 % des films inédits sont des œuvres d’animation et 10,9 % des documentaires. La majeure partie des films sont ainsi des fictions (84,9 %). Nombre de films sortis entre 2003 et 2005 selon le nombre de copies Animation Documentaire Fiction total

2003 22 43 444 509

2004 23 77 459 559

2005 23 57 470 550

total 68 177 1 373 1 618

Les films documentaires concentrent moins d’entrées sur les premières semaines de leur exploitation que les films d’animation, ces derniers réalisant eux-mêmes une plus faible part de leurs entrées que les films de fiction. Il faut ainsi attendre 12 semaines en moyenne pour qu’un documentaire atteigne le seuil de 90 % de ses entrées totales alors qu’une fiction l’atteint en moyenne dès la sixième semaine. Il convient de signaler que le genre documentaire est constitué à 90,4 % d’œuvres Art et Essai et à 91,5 % de films sortis sur moins de 50 copies, deux critères particulièrement discriminants dans le profil de carrière d’un film.

Durée de vie des films en salles

11


Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 au fil des semaines d’exploitation selon le genre (% des entrées totales) s0 s1 s2 s3 s4 s5 s6 s7 s8 s9 s10 s11 s12 s13 s14 s15 s16 s17 s18 s19 s20 s21 s22 s23 s24 s25 s26 total

Animation Documentaire 0,7 0,8 24,2 22,7 44,4 40,6 61,6 52,6 74,0 61,8 82,8 69,5 86,6 75,3 89,8 79,9 91,9 83,3 93,4 85,8 94,7 87,9 95,4 89,6 96,0 90,8 96,5 91,9 96,9 92,6 97,2 93,2 97,4 93,7 97,5 94,1 97,6 94,5 97,8 94,8 97,9 95,0 98,0 95,3 98,1 95,5 98,2 95,6 98,2 95,8 98,3 96,0 98,4 96,1 100,0 100,0

Fiction 0,8 37,9 60,8 74,5 83,2 88,6 91,9 94,1 95,4 96,3 97,0 97,4 97,8 98,0 98,2 98,4 98,5 98,6 98,7 98,8 98,8 98,9 99,0 99,1 99,1 99,2 99,2 100,0

Total 0,8 36,0 58,5 72,5 81,6 87,5 91,0 93,3 94,8 95,8 96,5 97,0 97,4 97,7 97,9 98,1 98,2 98,4 98,5 98,6 98,7 98,7 98,8 98,9 99,0 99,0 99,1 100,0

Base : 1 618 films sortis entre 2003 et 2005.

Après 5 semaines d’exploitation, l’écart de concentration des entrées entre les genres est important, notamment en ce qui concerne le documentaire. Ainsi, 69,5 % des entrées d’un documentaire sont en moyenne réalisées, contre 88,6 % pour une fiction. L’écart se resserre à mesure de l’avancée de la carrière des films. Après 10 semaines, 87,9 % des entrées sont en moyenne réalisées pour le documentaire, contre 94,7 % pour l’animation et 97,0 % pour la fiction. Les différences demeurent toutefois nettes entre les genres. Par ailleurs, les films d’animation français présentent une réelle spécificité car ils affichent une durée de vie particulièrement longue. Plus de 90 % des entrées des films d’animation américains sont réalisées au cours des sept premières semaines (92,7 %), alors que ce seuil n’est atteint qu’au bout de 18 semaines pour les films d’animation français (90,3 %).

Durée de vie des films en salles

12


Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 après 5 à 20 semaines d’exploitation selon le genre (% des entrées totales)

100% 95% 90% Animation

85%

Documentaire Fiction

80% 75% 70% 65% s5

s6

s7

s8

s9

s10 s11 s12 s13 s14 s15 s16 s17 s18 s19 s20 (semaines)

5) Etalement des entrées selon la recommandation Art et Essai Entre 2003 et 2005, 60,3 % des films inédits sont recommandés Art et Essai. Nombre de films sortis entre 2003 et 2005 selon la recommandation des films Films Art et Essai Autres films total

2003 301 208 509

2004 345 214 559

2005 330 220 550

total 976 642 1 618

En moyenne, les films recommandés Art et Essai présentent un étalement de leurs entrées dans le temps plus important que les autres films. Cette caractéristique est notamment liée à leur combinaison de sortie (71,4 % des films Art et Essai sortent sur une combinaison de moins de 50 copies) et au travail de programmation et d’animation des exploitants des établissements classés Art et Essai. Après 5 semaines d’exploitation, les films non recommandés ont en moyenne déjà atteint le seuil de 90 % de leurs entrées totales (90,2 %) tandis que les films Art et Essai n’atteignent pas les 80 % (79,7 %). En moyenne, les films recommandés atteignent le seuil de 90 % de leurs entrées totales à la neuvième semaine d’exploitation en salles, soit quatre semaines plus tard. Après six mois d’exploitation en salles, 2,4 % des entrées des films Art et Essai n’ont en moyenne pas encore été réalisées, contre seulement 0,4 % pour les autres films. Il convient de préciser que parmi les films recommandés Art et Essai, les films français sont surreprésentés (49,1 %) par rapport aux films européens (20,2 %) et aux autres films (17,5 %), euxmêmes plus nombreux que les films américains (13,2 %).

Durée de vie des films en salles

13


Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 au fil des semaines d’exploitation selon la recommandation Art et Essai (% des entrées totales) Films Art et Essai 0,8 30,0 50,8 64,4 73,7 79,7 84,0 87,2 89,4 91,0 92,3 93,3 94,0 94,6 95,1 95,5 95,8 96,0 96,2 96,4 96,6 96,8 97,0 97,1 97,3 97,4 97,6 100,0

s0 s1 s2 s3 s4 s5 s6 s7 s8 s9 s10 s11 s12 s13 s14 s15 s16 s17 s18 s19 s20 s21 s22 s23 s24 s25 s26 total

Autres films 0,7 38,1 61,2 75,4 84,5 90,2 93,4 95,4 96,7 97,5 98,0 98,4 98,6 98,8 98,9 99,0 99,1 99,2 99,3 99,3 99,4 99,4 99,5 99,5 99,6 99,6 99,6 100,0

Total 0,8 36,0 58,5 72,5 81,6 87,5 91,0 93,3 94,8 95,8 96,5 97,0 97,4 97,7 97,9 98,1 98,2 98,4 98,5 98,6 98,7 98,7 98,8 98,9 99,0 99,0 99,1 100,0

Base : 1 618 films sortis entre 2003 et 2005.

Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 après 5 à 20 semaines d’exploitation selon la recommandation Art et Essai (% des entrées totales)

100% 96% 92%

Films Art et Essai Autres films

88% 84% 80% s5

s6

s7

s8

s9

s10 s11 s12 s13 s14 s15 s16 s17 s18 s19 s20 semaines

Durée de vie des films en salles

14


6) Etalement des entrées selon le nombre total d’entrées 30,0 % des films sortis entre 2003 et 2005 réalisent au final moins de 10 000 entrées. Les films réalisant entre 10 000 et 50 000 entrées et les films réalisant entre 50 000 et 200 000 entrées représentent respectivement 23,5 % et 19,0 % de l’ensemble des films inédits de la période. 18,6 % de ces films inédits atteignent entre 200 000 et un million d’entrées ; enfin, 8,9 % d’entre eux dépassent le seuil du million d’entrées. Nombre de films sortis entre 2003 et 2005 selon le nombre total d’entrées réalisées Moins de 10 000 entrées 10 000 à 50 000 entrées 50 000 à 200 000 entrées 200 000 à 500 000 entrées 500 000 à 1 million d’entrées 1 à 4 millions d’entrées 4 millions d’entrées et plus Total

2003 138 115 115 57 37 43 4 509

2004 170 139 88 70 41 45 6 559

2005 177 127 104 56 40 41 5 550

total 485 381 307 183 118 129 15 1618

Les films ayant réalisé entre 1 et 4 millions d’entrées sont ceux pour lesquels les entrées sont les plus concentrées sur les premières semaines d’exploitation. Les films réalisant entre 500 000 et 1 million d’entrées et ceux qui enregistrent plus de 4 millions d’entrées présentent une concentration très proche sur la période. En deçà de 200 000 entrées, l’étalement des entrées d’un film dans le temps apparaît d’autant plus long que la performance finale du film est limitée. Les films réalisant moins de 10 000 entrées atteignent le seuil de 90 % des entrées après 18 semaines d’exploitation quand les films enregistrant entre 200 000 et 1 million d’entrées l’atteignent après 5 semaines. Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 au fil des semaines d’exploitation selon le nombre total d’entrées (% des entrées totales) <10 000 s0 s1 s2 s3 s4 s5 s6 s7 s8 s9 s10 s11 s12 s13 s14 s15 s16 s17 s18 s19 s20 s21 s22 s23 s24 s25 s26 total

4,0 43,0 57,8 65,4 69,9 73,5 76,3 78,4 80,3 82,0 83,4 84,6 85,5 86,5 87,3 88,1 88,7 89,4 90,0 90,5 90,9 91,4 91,8 92,2 92,6 92,9 93,3 100,0

10 000 à 50 000 1,5 45,2 63,7 71,8 76,5 79,9 82,5 84,5 86,2 87,7 88,9 89,9 90,7 91,4 92,0 92,5 92,9 93,4 93,8 94,2 94,5 94,7 95,0 95,2 95,3 95,5 95,7 100,0

50 000 à 200 000 0,9 46,2 68,3 78,1 83,0 86,1 88,3 89,9 91,2 92,2 93,0 93,6 94,2 94,6 94,9 95,2 95,4 95,6 95,8 96,0 96,2 96,3 96,5 96,6 96,7 96,8 96,9 100,0

200 000 à 500 000 0,7 42,9 68,2 80,8 87,6 91,1 93,1 94,5 95,4 96,1 96,5 97,0 97,3 97,5 97,7 97,9 98,0 98,1 98,2 98,2 98,3 98,4 98,5 98,5 98,6 98,7 98,7 100,0

500 000 à 1 à 4 4 millions 1 million millions &+ 0,9 0,7 0,6 37,3 33,6 31,6 60,8 56,2 51,7 76,1 71,6 64,4 85,0 81,7 74,8 90,0 88,1 82,7 93,0 92,1 86,9 94,8 94,5 90,2 96,0 96,1 92,4 96,8 97,0 93,8 97,4 97,7 95,0 97,8 98,1 95,8 98,1 98,4 96,3 98,3 98,6 96,7 98,5 98,8 97,1 98,7 98,9 97,5 98,8 99,0 97,7 98,9 99,1 98,0 98,9 99,1 98,2 99,0 99,2 98,4 99,1 99,2 98,5 99,1 99,3 98,7 99,2 99,3 98,9 99,2 99,3 99,1 99,2 99,4 99,2 99,3 99,4 99,3 99,3 99,5 99,3 100,0 100,0 100,0

Total 0,8 36,0 58,5 72,5 81,6 87,5 91,0 93,3 94,8 95,8 96,5 97,0 97,4 97,7 97,9 98,1 98,2 98,4 98,5 98,6 98,7 98,7 98,8 98,9 99,0 99,0 99,1 100,0

Base : 1 618 films sortis entre 2003 et 2005.

Durée de vie des films en salles

15


Parmi les films réalisant moins de 10 000 entrées, le seuil de 90 % des entrées totales n’est atteint qu’à la 19ème semaine par les films français, alors que les films américains l’atteignent après 10 semaines. Après 5 semaines d’exploitation, un film réalisant un total de 200 000 à 500 000 entrées a enregistré en moyenne 91,1 % de ses entrées. Après 10 semaines, ce sont les films réalisant de 500 000 à 1 million d’entrées et ceux réalisant entre 1 et 4 millions d'entrées qui cumulent en moyenne les plus fortes proportions de leurs entrées (respectivement 97,4 % et 97,7 %), passant ainsi devant les films de 200 000 à 500 000 entrées (96,5 %). Cumul des entrées des films sortis entre 2003 et 2005 après 5 à 10 semaines d’exploitation selon le nombre total d’entrées (% des entrées totales)

100%

< 10 000 entrées

97% 10 000 à 50 000 entrées 94% 50 000 à 200 000 entrées

91% 88%

200 000 à 500 000 entrées

85% 82%

500 000 à 1 million d'entrées

79%

1 à 4 millions d'entrées

76%

4 millions d'entrées et plus

73% s5

s6

s7

semaines

s8

s9

s10

Les films sortis entre 2000 et 2005 réalisant au total plus de 200 000 entrées ont enregistré plus de 97 % de leurs entrées après 26 semaines d’exploitation en salles. Ce taux connaît une légère progression sur la période. Au fil des années, les films réalisant entre 10 000 et 200 000 entrées concentrent de plus en plus d’entrées sur les 26 premières semaines de leur exploitation, notamment à partir de 2003. La progression de concentration la plus importante concerne les films réalisant moins de 10 000 entrées : en 2000, ces œuvres cumulent 90,9 % de leurs entrées totales en 26 semaines et en 2005, ce taux atteint 95,6 %. Part des entrées totales réalisée par les films sortis entre 2000 et 2005 après 26 semaines d’exploitation selon le nombre total d’entrées (%) 100% 99% 98% < 10 000 entrées

97% 96%

10 000 à 200 000 entrées

95%

200 000 à 1 million d'entrées

94%

1 million d'entrées et plus

93% 92% 91% 90% 2000

2001

Durée de vie des films en salles

2002

2003

2004

2005

16


II. Films ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité Cette partie analyse les films ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées pendant une durée d’exploitation en salles limitée dans le temps. Les analyses s’appuient sur l’échantillon de 3 130 films sortis entre 2000 et 2005. 1) Les films à courte durée de vie sont de plus en plus nombreux Parmi les 3 130 films sortis en salles entre 2000 et 2005, 723 films réalisent l’intégralité de leurs entrées au cours des 26 premières semaines de leur exploitation. Le nombre de films ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées au cours des six premiers mois d’exploitation en salles a été multiplié par trois entre 2000 (79 films) et 2005 (241 films). Nombre cumulé de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

2000 5 22 38 57 65 79 79

2001 1 12 27 36 44 58 58

2002 2 8 22 40 52 60 60

2003 4 14 42 77 95 109 109

2004 7 18 58 101 139 176 176

2005 7 22 75 130 176 241 241

Total 26 96 262 441 571 723 723

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

En moyenne, 23,1 % des films sortis entre 2000 et 2005 réalisent l’intégralité de leurs entrées au cours des six premiers mois d’exploitation. Cette part a fortement progressé sur la période. En effet, si 14,8 % des films sortis en salles en 2000 réalisaient l’intégralité de leurs entrées en six mois, cette part s’élève à 43,8 % des films sortis en 2005. Ainsi, près de la moitié des films inédits de 2005 ont totalement terminé leur carrière en salles avant la fin de la période d’exclusivité de l’exploitation cinématographique, dont près d’un quart (23,6 %) l’achève avant la fin de la 15ème semaine. Part cumulée des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

2000 0,9 4,1 7,1 10,7 12,2 14,8 100,0

2001 0,2 2,4 5,4 7,1 8,7 11,5 100,0

2002 0,4 1,7 4,6 8,4 10,9 12,6 100,0

2003 0,8 2,8 8,3 15,1 18,7 21,4 100,0

2004 1,3 3,2 10,4 18,1 24,9 31,5 100,0

2005 1,3 4,0 13,6 23,6 32,0 43,8 100,0

Total 0,8 3,1 8,4 14,1 18,2 23,1 100,0

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

2) Une majorité de films américains parmi les films à courte carrière en salles Parmi les 723 films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées au cours des 26 premières semaines de leur exploitation, 301 titres sont français, soit 41,6 % d’entre eux. Cette part est à comparer à celle des films français au sein de l’ensemble des films inédits de la période (42,6 %). La représentativité des films français est ainsi équivalente dans les deux populations de films. Les films américains composent 29,4 % de l’ensemble des inédits de 2000-2005 et 43,0 % de ceux qui ont intégralement terminé leur carrière en salles après 26 semaines d’exploitation. Ce pourcentage s’élève à 46,1 % pour les titres achevant leur carrière en moins de 20 semaines, à 48,1 % pour ceux l’achevant en moins de 15 semaines, 50,8 % pour ceux l’achevant en moins de 10 semaines et 54,2 % pour ceux l’achevant en moins de 5 semaines. Le cinéma américain

Durée de vie des films en salles

17


est ainsi nettement sur-représenté parmi les films affichant la durée de vie en salles la plus courte. En ce qui concerne les films européens non français, ils constituent 16,2 % de l’ensemble des inédits de 2000-2005 et 10,5 % de ceux qui ont intégralement terminé leur carrière en salles après 26 semaines d’exploitation (9,1 % après 20 semaines et 8,8 % après 15 semaines). Ainsi, les films européens sont assez peu nombreux parmi les films à durée de vie limitée. Enfin, les films d’autres nationalités représentent 11,9 % de l’ensemble des films sortis entre 2000 et 2005 et 4,8 % de ceux ayant intégralement terminé leur vie en salles après 26 semaines d’exploitation (4,0 % après 20 semaines et 3,9 % après 15 semaines). Comme les films européens, les films d’autres nationalités sont nettement sous-représentés parmi les films à courte durée de vie. Nombre cumulé de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon la nationalité 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

Films français Films américains Films européens Autres films 10 10 5 1 30 52 12 2 96 133 24 9 173 212 39 17 233 263 52 23 301 311 76 35 301 311 76 35

Total 26 96 262 441 571 723 723

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

La sur-représentation des films américains parmi les films à durée d’exploitation limitée dans le temps est confirmée par les indicateurs de pénétration. En effet, près d’un tiers (32,3 %) des films américains sortis entre 2000 et 2005 ont atteint 100 % de leurs entrées après six mois d’exploitation (27,3 % après 20 semaines et 22,0 % après 15 semaines). De même, la sousreprésentation des films européens ou d’autres nationalités se trouve confirmée : seuls 15,0 % des premiers et 9,7 % des seconds finissent leur carrière en moins de 26 semaines, contre 23,1 % de l’ensemble des films sortis entre 2000 et 2005. Part cumulée des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon la nationalité (%) 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

Films français Films américains Films européens Autres films 0,8 1,0 1,0 0,3 2,3 5,4 2,4 0,6 7,4 13,8 4,7 2,5 13,3 22,0 7,7 4,7 17,9 27,3 10,3 6,4 23,1 32,3 15,0 9,7 100,0 100,0 100,0 100,0

Total 0,8 3,1 8,4 14,1 18,2 23,1 100,0

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

3) Intégralité des entrées en fonction de la combinaison de sortie 322 des 723 films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées au cours des 26 premières semaines de leur exploitation ont été distribués sur moins de 50 copies, soit 44,5 % d’entre eux. En revanche, ce taux s’élève à 55,3 % pour les films terminant leur carrière en moins de 10 semaines et à 81,3 % pour les films l’achevant en moins de 5 semaines. Les films à moins de 50 copies composant 51,6 % de l’ensemble des inédits de la période, ils constituent ainsi une part très importante des films à très courte durée de vie (moins de 10 semaines) mais une part sensiblement moins forte des films achevant leur carrière en 15 à 26 semaines. Les films dont la combinaison de sortie est comprise entre 100 et 500 copies représentent 31,9 % de l’ensemble des inédits de 2000-2005 et 36,9 % de ceux qui ont intégralement terminé leur carrière en salles en moins de 26 semaines (37,7 % en moins de 20 semaines et 36,1 % en Durée de vie des films en salles

18


moins de 15 semaines). Les films tirés sur 100 à 500 copies sont ainsi sur-représentés parmi les films affichant des durées de vie en salles comprises entre 15 et 26 semaines. Enfin, les films dont la combinaison de sortie est supérieure à 500 copies représentent 6,6 % de l’ensemble films sortis entre 2000 et 2005, 7,5 % de ceux ayant intégralement terminé leur vie en salles après 26 semaines, 7,7 % après 20 semaines et 6,1 % après 15 semaines. Parmi les films à courte durée de vie (moins de 15 semaines) se trouvent ainsi très peu de films à plus de 500 copies. Nombre cumulé de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon le nombre de copies 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

<50 26 78 145 203 245 322 322

50-99 0 9 29 52 67 80 80

100-299 0 9 63 107 141 175 175

300-499 0 0 18 52 74 92 92

500&+ 0 0 7 27 44 54 54

Total 26 96 262 441 571 723 723

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Si 23,1 % de l’ensemble des films sortis entre 2000 et 2005 ont réalisé l’intégralité de leurs entrées en moins de 26 semaines, cette part est en moyenne nettement supérieure pour les films dont la combinaison de sortie excède 100 copies (plus de 26 %). Le même constat peut être fait pour la population des films ayant terminé leur carrière en salles après 20 semaines (plus de 22 % en moyenne, contre 18,2 % toutes combinaisons de sortie confondues). Entre 20 et 26 semaines, une part non négligeable de ces films à plus de 100 copies ont ainsi totalement terminé leur carrière en salles après 20 à 26 semaines. Part cumulée des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon le nombre de copies (%) 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

<50 1,6 4,8 9,0 12,6 15,2 19,9 100,0

50-99 0,0 2,5 8,2 14,6 18,9 22,5 100,0

100-299 0,0 1,4 9,7 16,4 21,7 26,9 100,0

300-499 0,0 0,0 5,9 17,1 24,3 30,3 100,0

500&+ 0,0 0,0 3,4 13,2 21,6 26,5 100,0

Total 0,8 3,1 8,4 14,1 18,2 23,1 100,0

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

4) Les films documentaires et d’animation restent plus longtemps à l’affiche Les films de fiction composent 84,9 % des films inédits sortis entre 2000 et 2005. En revanche, ils représentent 96,7 % des films qui ont réalisé l’intégralité de leurs entrées en moins de 26 semaines (97,2 % en moins de 20 semaines, 97,1 % en moins de 15 semaines et 95,8 % en moins de 10 semaines). Les films de fiction sont ainsi sur-représentés parmi les films à courte durée de vie en salles. A l’inverse, les documentaires sont proportionnellement beaucoup plus nombreux parmi les inédits de 2000-2005 (10,9 %) que parmi ceux qui terminent leur carrière en moins de 26 semaines (2,9 %). Le même constat peut également être fait pour les films d’animation (4,2 % et 0,4 %). Les films documentaires et d’animation sont ainsi des œuvres dont la carrière en salles est en moyenne plus étalée dans le temps.

Durée de vie des films en salles

19


Nombre cumulé de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon le genre 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

Animation 0 0 1 1 2 3 3

Documentaire 3 5 10 12 14 21 21

Fiction 23 91 251 428 555 699 699

Total 26 96 262 441 571 723 723

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Ainsi, seuls 2,5 % des films d’animation et 8,0 % des films documentaires ont totalement terminé leur carrière en salles après 26 semaines d’exploitation, contre 25,5 % des fictions. Part cumulée des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon le genre (%) 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

Animation 0,0 0,0 0,8 0,8 1,6 2,5 100,0

Documentaire 1,1 1,9 3,8 4,6 5,3 8,0 100,0

Fiction 0,8 3,3 9,1 15,6 20,2 25,5 100,0

Total 0,8 3,1 8,4 14,1 18,2 23,1 100,0

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

5) Les films à courte durée de vie sont majoritairement non recommandés Art et Essai Si les films recommandés Art et Essai constituent 60,3 % des films sortis entre 2000 et 2005, ils composent seulement 29,0 % de ceux qui ont intégralement achevé leur carrière en moins de 26 semaines (21,9 % en moins de 20 semaines, 19,5 % en moins de 15 semaines, 19,1 % en moins de 15 semaines). Les films ayant terminé leur carrière en un temps limité sont ainsi majoritairement des films non recommandés. Nombre cumulé de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon la recommandation 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

Films Art et Essai 3 18 50 86 125 210 210

Autres films 23 78 212 355 446 513 513

Total 26 96 262 441 571 723 723

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

D’ailleurs, seuls 11,3 % des films Art et Essai atteignent 100 % de leurs entrées après six mois d’exploitation, contre 40,3 % de films non recommandés. Ce taux s’avère significativement faible après 20 semaines (6,7 % des films recommandés ont achevé leur carrière en salles), 15 semaines (4,6 %) et 10 semaines (2,7 %).

Durée de vie des films en salles

20


Part cumulée des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon la recommandation (%) 1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

Films Art et Essai 0,2 1,0 2,7 4,6 6,7 11,3 100,0

Autres films 1,8 6,1 16,7 27,9 35,0 40,3 100,0

Total 0,8 3,1 8,4 14,1 18,2 23,1 100,0

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

6) Les carrières courtes enregistrent souvent de faibles niveaux d’entrées Les films ayant achevé leur carrière en salles en moins de 26 semaines sont essentiellement des films dont le niveau final d’entrées est peu élevé. Ainsi, 56,0 % de ces films réalisent moins de 50 000 entrées. Ce taux progresse à mesure du raccourcissement de la durée observée : réalisent en effet moins de 50 000 entrées 56,9 % des films ayant achevé leur carrière en moins de 20 semaines, 60,5 % des films l’ayant achevé en moins de 15 semaines, 71,0 % des films l’ayant achevé en moins de 10 semaines et 89,6 % des films l’ayant achevé en moins de 5 semaines. Les films réalisant des performances moyennes (200 000 à un million d’entrées) et les meilleurs succès en salles (plus d’un million d’entrées) représentent respectivement 19,2 % et 7,6 % des titres ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées en moins de six mois. Nombre cumulé de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon le nombre total d’entrées

1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

<10 000 10 000 à 50 000 à 50 000 200 000 26 0 0 79 13 2 139 47 39 187 80 74 220 105 95 266 139 124 266 139 124

200 000 à 500 000 0 1 29 52 71 83 83

500 000 à 1 à 4 4 millions 1 million millions &+ 0 0 0 1 0 0 6 2 0 28 20 0 39 38 3 56 50 5 56 50 5

Total 26 96 262 441 571 723 723

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Pour autant, 13,5 % des films à plus de 4 millions d’entrées et 21,3 % des films entre 1 et 4 millions d’entrées ont achevé leur carrière en salles en moins de 26 semaines. Pour ces derniers, la durée minimale de 15 semaines apparaît nécessaire pour que les premiers films terminent leur carrière (20 semaines pour les films à 4 millions d’entrées et plus). A l’autre extrême, 28,6 % des films réalisant moins de 10 000 entrées achèvent totalement leur vie en salles en moins de 26 semaines (23,7 % en moins de 20 semaines et 20,1 % en moins de 15 semaines). Part cumulée des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé l’intégralité de leurs entrées dans un temps limité selon le nombre total d’entrées (%)

1 semaine 5 semaines 10 semaines 15 semaines 20 semaines 26 semaines total

<10 000 10 000 à 50 000 à 50 000 200 000 2,8 0,0 0,0 8,5 1,7 0,3 15,0 6,3 6,5 20,1 10,7 12,3 23,7 14,0 15,8 28,6 18,6 20,6 100,0 100,0 100,0

200 000 à 500 000 0,0 0,3 7,9 14,2 19,5 22,7 100,0

500 000 à 1 à 4 4 millions 1 million millions &+ 0,0 0,0 0,0 0,5 0,0 0,0 2,8 0,9 0,0 13,1 8,5 0,0 18,3 16,2 8,1 26,3 21,3 13,5 100,0 100,0 100,0

Total 0,8 3,1 8,4 14,1 18,2 23,1 100,0

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Durée de vie des films en salles

21


III. Etalement des entrées en salles des films à longue durée de vie Dans la suite de l’analyse, les films examinés sont ceux qui ont réalisé : - moins de 75 % de leurs entrées après 10 semaines d’exploitation - moins de 80 % de leurs entrées après 15 semaines d’exploitation - moins de 85 % de leurs entrées après 18 semaines d’exploitation - moins de 90 % de leurs entrées après 20 semaines d’exploitation. Les pourcentages sont calculés par rapport au total des films inédits sortis entre 2000 et 2005.

1) 13 % des films réalisent moins de 85 % de leurs entrées en 18 semaines 523 films sortis entre 2000 et 2005 réalisent moins de 90 % de leurs entrées au cours des 20 premières semaines de leur exploitation, soit 16,7 % de l’ensemble des inédits de la période. Les films réalisant moins de 85 % de leurs entrées en 18 semaines sont au nombre de 403 (12,9 % de l’ensemble des films sortis entre 2000 et 2005). En 15 semaines, 336 films réalisent moins de 80 % de leurs entrées. Ils représentent 10,7 % de l’ensemble des films. Enfin, 389 films, soit 12,4 % du total, réalisent moins de 75 % de leurs entrées au cours des 10 premières semaines de leur exploitation. Nombre de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

2000 78 65 82 99

2001 65 61 70 88

2002 55 52 63 84

2003 61 58 68 92

2004 71 58 70 92

2005 59 42 50 68

Total 389 336 403 523

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Les films dont la durée de vie est la plus longue sont proportionnellement de moins en moins nombreux dans l’ensemble des films sortis entre 2000 et 2005. En effet, si 12,2 % des films sortis en 2000 réalisent moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines, ils ne sont plus que 7,6 % en 2005. De même, 18,6 % des films sortis en 2000 réalisent moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines, contre 12,4 % en 2005. Part des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité (%) Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

2000 14,6 12,2 15,4 18,6

2001 12,9 12,1 13,9 17,5

2002 11,6 10,9 13,3 17,7

2003 12,0 11,4 13,4 18,1

2004 12,7 10,4 12,5 16,5

2005 10,7 7,6 9,1 12,4

Total 12,4 10,7 12,9 16,7

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

2) Les films s’inscrivant dans la durée sont majoritairement européens La majeure partie des films dont l’étalement des entrées dans le temps est le plus long sont des films européens, notamment français. Ainsi, 44,6 % des films sortis entre 2000 et 2005 réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines sont français et 26,2 % sont d’autres nationalités européennes. 18,5 % proviennent de pays tiers et seuls 10,4 % sont américains. Le constat est le même pour les films réalisant moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines : 42,3 % sont français, 26,4 % sont européens, 10,3 % sont américains et 20,1 % sont d’autres nationalités.

Durée de vie des films en salles

22


Nombre de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon la nationalité Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

Films français Films américains Films européens Autres films 78 65 55 61 65 61 52 58 82 70 63 68 99 88 84 92

Total 389 336 403 523

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Les films européens et d’autres nationalités sont proportionnellement les plus nombreux à présenter une longue durée d’exploitation. En effet, 17,6 % des films européens et 17,3 % des films non européens et non américains réalisent moins de 80 % de leurs entrées sur les 15 premières semaines de leur carrière en salles, contre 11,5 % des films français et 3,6 % seulement des films américains. De même, près de 30 % des films non français et non américains réalisent moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines, contre 17,0 % des films français et 6,1 % des films américains. Part des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon la nationalité (%) Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

Films français Films américains Films européens Autres films 13,1 4,2 20,1 21,2 11,5 3,6 17,6 17,3 13,2 4,7 21,7 21,2 17,0 6,1 27,2 29,2

Total 12,4 10,7 12,9 16,7

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

3) Les petites combinaisons de sortie composent 90% des longues durées de vie Les films sortis entre 2000 et 2005 qui présentent des durées de vie en salles particulièrement longues sont très majoritairement sortis sur une combinaison de sortie restreinte. C’est le cas de 90,8 % des films réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines et de 87,4 % des films réalisant moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines. A noter qu’aucun film à longue carrière n’est sorti sur 500 copies ou davantage, et que très peu de films dont la combinaison de sortie est comprise entre 300 et 500 copies sont dans ce cas. Nombre de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon le nombre de copies Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

<50 350 305 361 457

50-99 22 17 23 35

100-299 14 12 17 26

300-499 3 2 2 5

500&+ 0 0 0 0

Total 389 336 403 523

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Si 10,7 % des films réalisent moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines, ce taux passe à 18,9 % pour la sous population des films à moins de 50 copies alors qu’il est inférieur à 5 % en moyenne pour les films dont la combinaison de sortie excède 50 copies. De même, 28,3 % des films à moins de 50 copies réalisent moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines, contre 4,0 % des films de 100 à 300 copies et 1,6 % des films de 300 à 500 copies.

Durée de vie des films en salles

23


Part des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon le nombre de copies (%) <50 21,7 18,9 22,3 28,3

Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

50-99 6,2 4,8 6,5 9,9

100-299 2,2 1,8 2,6 4,0

300-499 1,0 0,7 0,7 1,6

500&+ 0,0 0,0 0,0 0,0

Total 12,4 10,7 12,9 16,7

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

4) Documentaires et films d’animation restent plus souvent longtemps en salles Le documentaire compose environ un quart des films à longue durée de vie : 27,7 % des films ayant réalisé moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines et 24,7 % des films ayant réalisé moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines. Les films d’animation constituent 8 % à 10 % des titres dont la carrière en salles est très longue : 10,1 % des films réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines et 8,4 % des films réalisant moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines. Nombre de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon le genre Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

Animation 39 34 37 44

Documentaire 120 93 102 129

Fiction 230 209 264 350

Total 389 336 403 523

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Pour autant, une forte proportion des documentaires présente une longue durée de vie. En effet, 35,5 % des documentaires réalisent moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines et 49,2 % moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines. La part des documentaires n’ayant pas achevé leur carrière en salles après 15, 18 ou 20 semaines est très élevée. Elle l’est également, dans une moindre mesure, pour les films d’animation dont 27,9 % réalisent moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines et 36,1 % moins de 90 % en 20 semaines. En revanche, la part des fictions présentant une longue durée de vie en salles est faible à 7,6 % des films réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines et 12,7 % des films en réalisant moins de 90 % en 20 semaines. Part des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon le genre (%) Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

Animation 32,0 27,9 30,3 36,1

Documentaire 45,8 35,5 38,9 49,2

Fiction 8,4 7,6 9,6 12,7

Total 12,4 10,7 12,9 16,7

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Durée de vie des films en salles

24


5) Les films à longue durée de vie sont très majoritairement Art et Essai La très grande majorité des films présentant une durée de vie importante en salles sont recommandés Art et Essai. C’est le cas de 89,3 % des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines et de 88,7 % de ceux ayant réalisé moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines. Nombre de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon la recommandation Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

Films Art et Essai 351 300 359 464

Autres films 38 36 44 59

Total 389 336 403 523

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Les films recommandés sont d’ailleurs proportionnellement plus nombreux à afficher une carrière étalée dans le temps. Ainsi, 16,2 % des films Art et Essai réalisent moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines, contre 2,8 % seulement des films non recommandés. De même, 25,0 % des films Art et Essai réalisent moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines, contre 4,6 % des films non recommandés. Part des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon la recommandation (%) Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

Films Art et Essai 18,9 16,2 19,3 25,0

Autres films 3,0 2,8 3,5 4,6

Total 12,4 10,7 12,9 16,7

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

6) Les films à longue carrière en salles atteignent un faible niveau d’entrées totales Plus de la moitié des films à longue carrière en salles réalisent des scores finaux inférieurs à 10 000 entrées. En effet, 55,4 % des films réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines atteignent au final moins de 10 000 entrées, tout comme 53,0 % des films réalisant moins de 90 % de leurs entrées en 20 semaines. Plus largement, 94,3 % des films réalisant moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines atteignent un niveau d’entrées totales inférieur à 200 000 entrées, ainsi que 93,7 % des films réalisant 90 % de leurs entrées en 20 semaines. Nombre de films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon le nombre total d’entrées <10 000 Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

208 186 218 277

10 000 à 50 000 112 94 114 150

50 000 à 200 000 46 39 48 63

200 000 à 500 000 14 12 15 16

500 000 à 1 million 2 2 3 4

1 million &+ 7 3 5 13

Total 389 336 403 523

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Jusqu’à un million d’entrées totales, la proportion de films à longue durée de vie en salles décroît à mesure que le score final des films en termes d’entrées. Au-delà d’un million d’entrées, le niveau de fréquentation globale des films implique une durée de vie rallongée pour une part légèrement plus importante de films. Durée de vie des films en salles

25


Par exemple, 20,8 % des films à moins de 10 000 entrées réalisent moins de 80 % de leurs entrées en 15 semaines, contre 12,6 % des films atteignant 10 000 à 50 000 entrées, 6,5 % des films atteignant 50 000 à 200 000 entrées, 3,3 % des films atteignant 200 000 à 500 000 entrées, 0,9 % des films atteignant 500 000 à un million d’entrées et 1,1 % des films dépassant le seuil du million d’entrées. Part des films sortis entre 2000 et 2005 ayant réalisé moins d’une certaine part de leurs entrées totales dans un temps limité selon le nombre total d’entrées (%) <10 000 Moins de 75 % en 10 semaines Moins de 80 % en 15 semaines Moins de 85 % en 18 semaines Moins de 90 % en 20 semaines

23,2 20,8 24,4 30,9

10 000 à 50 000 15,0 12,6 15,2 20,0

50 000 à 200 000 7,6 6,5 8,0 10,5

200 000 à 500 000 3,8 3,3 4,1 4,4

500 000 à 1 million 0,9 0,9 1,4 1,9

1 million &+ 2,6 1,1 1,8 4,8

Total 12,4 10,7 12,9 16,7

Base : 3 130 films sortis entre 2000 et 2005.

Durée de vie des films en salles

26

durée de vie des films en salles  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you