Page 1

CINÉMA DU 2 au 29 avril 2014

du 13 au 22 avril

IDA

Dans une paisible clairière, les restes d’un pique-nique laissés à l’abandon après un orage vont être le point de départ d’une guerre entre deux bandes rivales de fourmis. Une jeune coccinelle va se lier d’amitié avec une fourmi noire et l’aider à sauver sa fourmilière des terribles fourmis rouges... à partir de 5 ans.

Pologne, les années 1960. Quatre jours avant de prononcer ses vœux, Anna, jeune orpheline élevée au couvent, rend visite à sa tante Wanda. Cette dernière lui révèle l’histoire de sa famille, dont les membres ont tous été tués dans les camps de la mort. Car Ida est en fait juive. Ensemble, elles prennent la route pour revoir la maison où est née la jeune femme... « Au bout de leur quête, l’effroi les guette : car c’est l’amnésie volontaire du pays qu’elles révèlent. L’horreur niée, jamais expiée, le mal accompli par tant de médiocres, pour des motifs parfois vils et désespérants : s’approprier une maison, un terrain... Comment vivre après cette découverte ? Comment croire en Dieu ? Pire encore : comment croire en l’homme ?... » Télérama

FILM FRANçAIS DE THOMAS SZABO ET HÉLÈNE GIRAUD (2012 - 1H29)

les 13 et 15 avril

« Le cinéma est un cimetière vivant. Les vedettes des films des années 1920, 1930, 1940 continuent de nous hanter depuis le fond de leur tombe. Il y a des gens qui vont voir aujourd’hui un film de Fritz Lang pour la première fois de leur vie. Les salles du Quartier latin, avec leurs reprises, sont peuplées de fantômes... Je sens la mort dans tout spectacle de cinéma. » Alain Resnais, l’auteur de cette citation, a rejoint les fantômes de cinéma. Décédé dans sa 91ème année, cet éternel espiègle continuera heureusement de hanter les cinéphiles. Alors que son dernier film AIMER, BOIRE ET CHANTER était prévu à l’affiche de DSN, nous l’accompagnerons de son premier, HIROSHIMA MON AMOUR, un chef d’œuvre à redécouvrir dans une version numérique récemment restaurée. Et par un curieux hasard, la seconde guerre mondiale (que Resnais avait également abordée dans le documentaire Nuit et Brouillard) est au cœur de la programmation de ce mois d’avril avec le face à face Arestrup/ Dussolier dans DIPLOMATIE, la bande à George Clooney qui affronte les nazis dans Monuments men et le spectacle HHhH présenté dans le cadre de notre festival de spectacles vivants LES éCRITURES éLECTRIQUES. Bon festival, bons films !

ZOOM du 23 au 29 avril

NEBRASKA

FILM AMÉRICAIN D’ALEXANDER PAYNE (2013 - 2H)

AVEC BRUCE DERN, WILL FORTE, JUNE SQUIBB PRIX D’INTERPRÉTATION MASCULINE - CANNES 2013 SIX NOMINATIONS - OSCARS 2014

Un vieil homme, persuadé qu’il a gagné le gros lot à un tirage au sort par correspondance, cherche à rejoindre le Nebraska pour recevoir son gain. Sa famille, inquiète de ce qu’elle perçoit comme le début d’une démence sénile, envisage de le placer en maison de retraite. Mais un de ses deux fils décide de l’emmener en voiture pour lui faire admettre que ce prix n’existe pas. Sur la route, le père et le fils vont s’ouvrir l’un à l’autre… En 2004, Alexander Payne surprenait tout le monde avec son quatrième film : Sideways. Succès publique et critique, la ballade éthylique de deux potes paumés dans les vignobles californiens lui permettait de décrocher l’Oscar du meilleur scénario et l’installait comme un réalisateur à suivre. Son film suivant, The Descendant avec George Clooney en vedette, donnait l’impression que le cinéaste de 53 ans était bien un auteur, travaillant film après film les mêmes thèmes (quête d’identité, crise familiale, conflit entre rêve et réalité) avec une élégance et un sens de l’humour bien personnels. NEBRASKA, une histoire qu’il n’a pas écrite lui-même mais qui se situe dans sa région natale, vient encore conforter ce sentiment. Nous embarquons avec un père et son fils sur les routes de l’Amérique profonde, celle des petites bourgades, des retraités, des classes moyennes, à la recherche d’une improbable cagnotte d’un million de dollars. On le sait depuis longtemps, le genre du « road movie » est le prétexte à un voyage intérieur et, si les protagonistes découvrent des paysages et font des rencontres sur la route, c’est surtout leur propre vérité qu’ils dévoilent au fil des kilomètres et c’est toujours eux-mêmes qu’ils finissent par rencontrer. Alexander Payne excelle dans cet exercice et il dirige habilement son duo d’acteurs, le vieux routier Bruce Dern (il a débuté au cinéma en 1964 avec Alfred Hitchcock) et le jeune trublion Will Forte (surtout connu comme humoriste de la télévision américaine), dans une étude toute en pudeur de la relation pèrefils. Le réalisateur a du batailler pour imposer deux choix qui paraissaient périlleux à ses producteurs : l’utilisation du noir et blanc et Bruce Dern dans le rôle principal. Le premier choix est une réussite esthétique totale, rendant intemporel et mélancolique cette odyssée contemporaine. Le deuxième est tout simplement un coup de maître puisqu’il permet au comédien, habitué des seconds rôles (le Tom Buchanan du Gatsby de 1974, c’est lui !), de décrocher à 77 ans une première récompense majeure : le prix d’interprétation du festival de Cannes.

MONUMENTS MEN

2=1 « hommage à Alain Resnais » Dimanche 20 avril

FILM D’ANIMATION NORVÉGIEN DE RASMUS A. SIVERTSEN (2012 - 1H14)

« Il était d’une impressionnante timidité, d’une grande humilité. Avec en même temps un esprit d’ado, ultrajoueur. C’est peut-être l’homme le plus créatif que j’ai rencontré. Il inventait tout le temps. Il était en train de travailler sur son prochain film. Beaucoup de films d’Alain ont parlé de la mort. Je suis heureuse que le dernier, Aimer, boire et chanter, ressemble vraiment à ce qu’il était lorsqu’on le rencontrait : le film d’un cinéaste qui adorait la vie, le film d’un très grand vivant. » Sandrine Kiberlain à 16h30 : AIMER, BOIRE ET CHANTER

FILM FRANçAIS D’ALAIN RESNAIS (2013 - 1H48)

SABINE AZEMA, ANDRÉ DUSSOLLIER, MICHEL VUILLERMOZ, SANDRINE KIBERLAIN

AVEC

PRIX ALFRED BAUER - BERLIN 2014

Dans la campagne anglaise du Yorkshire, la vie de trois couples est bouleversée par le comportement de leur mystérieux ami Georges, condamné par un cancer foudroyant. Au grand désarroi des hommes dont elles partagent la vie, les trois femmes semblent irrésistiblement attiré par Georges. Laquelle emmènera-t-il pour un dernier voyage à Ténérife ? ÉGALEMENT DU 16 au 22 avril

à 18h30 : HIROSHIMA MON AMOUR

En copie numérique restaurée 4K FILM FRANçAIS D’ALAIN RESNAIS (1958 - 1H31) AVEC EMMANUELLE RIVA, EIJI OKADA, BERNARD FRESSON SCENARIO DE MARGUERITE DURAS

En août 1957, à Hiroshima, une actrice française termine un film sur la paix. Elle s’éprend d’un architecte japonais le dernier jour du tournage. Ils ont vingtquatre heures devant eux pour vivre cette passion fulgurante. Cet amour impossible réveille chez la jeune femme son premier amour : elle avait dix-huit ans, c’était à Nevers en 1944. Elle aimait un jeune allemand que les combattants du maquis abattirent...

du 16 au 22 avril

THE GRAND BUDAPEST HOTEL FILM AMÉRICAIN DE WES ANDERSON (2014 - 1H40)

AVEC RALPH FIENNES, JUDE LAW, BILL MURRAY GRAND PRIX DU JURY - BERLIN 2014

Un écrivain célèbre se remémore sa rencontre avec Zero Moustafa, le mélancolique propriétaire d’un grand hôtel décati au cœur de l’Europe centrale. Monsieur Moustafa, qui fut l’homme le plus riche de la République de Zubrowka, débute sa carrière en 1938, comme garçon d’étage, dans les couloirs du Grand Budapest Hotel alors au comble de sa gloire. Le concierge, le charmant monsieur Gustave, le prend sous son aile. Mais l’une des clientes attitrées de l’hôtel décède mystérieusement après lui avoir légué un tableau d’une immense valeur. C’est le début d’une cascade d’aventures rocambolesques, sur fond de montée du péril totalitaire...

les 17 et 19 avril

à Athènes, le modeste appartement d’Amir, un immigré iranien, est devenu un lieu de transit pour des migrants qui, comme lui, ont fait le choix de quitter leur pays. Mais la Grèce n’est qu’une escale, tous espèrent rejoindre d’autres pays occidentaux. Ils se retrouvent donc coincés là, chez Amir, dans l’attente de papiers, de contacts et du passeur à qui ils confieront peut-être leur destin... « à Athènes, où pour cause de crise économique, la situation des clandestins a empiré, mais aussi bien dans n’importe quelle rue de nos cités, c’est la même armée des ombres qui se faufile entre les mailles de nos vies. Jamais Kaveh Bakhtiari ne tente de culpabiliser, ni d’accuser qui que ce soit. Mais au gré des discussions avec les clandestins d’Athènes, tombe de ses lèvres cette vision : « Le jour où plus aucun migrant ne viendra frapper à la porte des pays riches, ce sera le signal pour nous autres nantis qu’est venu le temps de prendre à notre tour le chemin de l’exil. »» Libération Le 17 à 18h30, séance suivie d’un débat organisé en partenariat avec Amnesty international.

les 2, 3 et 6 avril

AVEC ANDRÉ DUSSOLLIER, NIELS ARESTRUP, BURGHART KLAUSSNER D’APRÈS LA PIÈCE DE CYRIL GELY

La nuit du 24 au 25 août 1944. Le sort de Paris est entre les mains du Général von Choltitz, Gouverneur du Grand Paris, qui se prépare, sur ordre d’Hitler, à faire sauter la capitale. Les ponts sur la Seine et les principaux monuments de Paris, Le Louvre, Notre-Dame, la Tour Eiffel... sont minés et prêts à exploser. Utilisant toutes les armes de la diplomatie, le consul suédois Nordling va essayer de convaincre le général de ne pas exécuter l’ordre de destruction... « Un combat de boxe en cinq ou six rounds – l’expression est de Schlöndorff – opposant deux acteurs au meilleur d’eux-mêmes. » LE MONDE

PROGRAMME DE COURTS-MÉTRAGES ITALIENS DE Emanuele Luzzati et Giulio Gianini (2014 – 0h35)

Trois courts métrages en papiers découpés qui s’inspirent des opéras de Rossini. Une merveille pour les yeux et les oreilles, un film parfait pour amener les tout-petits à découvrir les émotions inégalables de la salle de cinéma. à partir de 3 ans.

deux films pour le prix d’un !

DIPLOMATIE

FILM FRANçAIS DE VOLKER SCHLÖNDORFF (2014 - 1H34)

du 24 au 29 avril

LA PIE VOLEUSE

avec AIMER, BOIRE ET CHANTER (16h30) + HIROSHIMA MON AMOUR (18h30)

QUINZAINE DES RÉALISATEURS - CANNES 2013

Pendant une opération de sauvetage, Ploddy la fringante voiture de police est victime d’une forte secousse électrique. Tout le monde craint le pire... Et puis, miracle : la voiture survit, plus énergique que jamais ! Tant mieux, car il lui faut affronter deux criminels qui prélèvent l’eau d’un lac de montagne pour la revendre... à partir de 5 ans.

AVEC AGATA TRZEBUCHOWSKA, AGATA KULESZA, DAWID OGRODNIK

AVEC GEORGE CLOONEY, MATT DAMON, BILL MURRAY

Inspiré d’une histoire vraie, l’incroyable parcours d’une unité très spéciale des forces alliées durant la Seconde Guerre mondiale, missionnée par le Président Roosevelt, pour se rendre sur le front en Allemagne, dans le but de récupérer les multiples œuvres d’art volées par les nazis. Ils se retrouvent pris dans une course contre la montre afin d’éviter la destruction de ces oeuvres, risquant leur vie pour protéger et défendre les plus grands trésors de l’humanité.

FILM DOCUMENTAIRE SUISSE DE KAVEH BAKHTIARI (2013 - 1H40)

PLODDY, LA VOITURE ÉLECTRIQUE MÈNE L’ENQUÊTE

FILM POLONAIS DE PAWEL PAWLIKOWSKI (2013 - 1H20)

FILM AMÉRICAIN DE GEORGE CLOONEY (2013 - 1H58)

L’ESCALE les 2 et 6 avril • en version française

du 23 au 29 avril

MINUSCULE - LA VALLÉE DES FOURMIS PERDUES

du 23 au 26 avril • en version française

M. PEABODY ET SHERMAN, LES VOYAGES DANS LE TEMPS FILM D’ANIMATION AMÉRICAIN DE ROB MINKOFF (2013 - 1H35)

M.Peabody est la personne la plus intelligente au monde. Il est à la fois lauréat du prix Nobel, champion olympique et grand chef cuisinier. Mais c’est un chien ! Bien qu’il soit un génie dans tous les domaines, M. Peabody est sur le point de relever son plus grand défi : aider Sherman, son petit garçon adoptif, à se préparer pour l’école. Il décide de construire une machine à voyager dans le temps pour lui apprendre l’Histoire... à partir de 6 ans.

du 24 au 29 avril

LA BELLE VIE FILM FRANçAIS DE

JEAN DENIZOT (2013 - 1H33)

AVEC ZACCHARIE CHASSERIAUD, NICOLAS BOUCHAUD, JULES PELISSIER

Yves vit dans la clandestinité avec ses fils, Sylvain et Pierre. Il y a dix ans, il les a soustraits à leur mère à la suite d’une décision de justice. Mais les garçons grandissent et la cavale sans fin les prive de leurs rêves d’adolescents. Cachés sur une île de la Loire, Sylvain, le cadet, rencontre Gilda : premiers regards, premier amour et première étape sur le chemin de la belle vie, la sienne.


b

SPECTACLES du 5 au 12 avril

festival

théâtre & concerts

mardi 8 avril à 20h / Théâtre / Grande salle

LES écritures électriques samedi 5 avril à 20h / Concert / Grande salle

THE TIGER LILLIES - Rime of the Ancient Mariner

Assister à un concert de THE TIGER LILLIES, c’est un peu comme monter à bord d’un train fantôme ! Pour cette nouvelle création, l’univers visuel magique et fantastique créé par le photographe et vidéaste Mark Holthusen accompagne à merveille les ballades mélancoliques et autres valses rock de ces trois complices déjantés. Un cabaret brechtien féroce à la frontière du music-hall, du punk et de l’opéra italien emmené par la voix inimitable de son charismatique leader Martyn Jacques dimanche 6 avril à 16h30 / Théâtre/ Bar de dsn

ABéCéDAIRE DU THÉÂTRE RUSSE TEXTE ET MISE EN SCÈNE DAVID GAUCHARD

En écho à l’auteur Léonid Andréïev, David Gauchard a imaginé une petite forme ludique de sensibilisation au théâtre russe du début du XXème siècle. Sous forme de QCM amélioré, l’animateur-agitateur vous invite à un échange interactif ponctué de saynètes, de musiques, de vidéos ou encore de marionnettes. Vous en savez peut-être un peu plus que vous ne l’imaginez… dimanche 6 avril à 18h / Théâtre/ Le Drakkar

TEXTE LÉONID ANDRÉÏEV, MISE EN SCÈNE DAVID GAUCHARD

Voilà un drame bourgeois « renversé », datant de 1912, avec un éclatement progressif du cadre social et des valeurs, qui ne laisse sur scène que l’affrontement des corps. Ce texte d’une grande modernité est d’une logique fatale, introduisant le tragique dans le vaudeville, poussant les dix comédiens jusqu’au bout de leurs rôles. David Gauchard en a fait un spectacle puissant, à la mise en scène précise et habitée.

avril 2014

WOYZECK [Je n’arrive pas à pleurer] TEXTE GEORG BÜCHNER, MISE EN SCÈNE JEAN-PIERRE BARO

C’est une histoire d’amour, un drame passionnel. Büchner s’est inspiré d’un fait divers : un ancien soldat poignarde sa maîtresse. Il sera condamné à mort et exécuté sur la place du marché à Leipzig en 1824. Jean-Pierre Baro, à partir du texte inachevé de Büchner, a écrit l’histoire de son propre père, travailleur immigré sénégalais arrivé en France dans les années 60. Son récit se confronte ainsi à celui de Büchner, formant deux histoires qui s’entrelacent. Sur scène, les comédiens investis vont au bout d’eux-mêmes, dans un total engagement. La mise en scène, habitée et surprenante, permet un moment de théâtre d’une belle envolée, nous laissant libres et heureux. vendredi 11 avril à 20h / Théâtre / Le drakkar

DIES IRAE

Un condamné raconte le cataclysme qui, un jour, a détruit les murs de sa prison, sa ville et peut-être le monde. Il chante alors la liberté retrouvée et les rencontres extraordinaires faites au milieu des décombres. Il raconte aussi le nouvel enfermement et prédit un nouveau cataclysme, la fin du monde, le jour de justice et de châtiment : Dies Irae. C’est une voix qui refuse de se résigner, qui résiste encore et toujours et ose appeler la liberté. Un texte de Léonid Andréïev qui « remue », sublimé par le jeu et la mise en scène de Guillaume Cantillon.

Prague 1942. La résistance tchèque met en place l’assassinat de Reinhard Heydrich, chef de la Gestapo, planificateur de la solution finale, « bourreau de Prague ». Paris 2010. Un jeune homme, écrivain, est hanté par cette histoire qu’il veut relater. Fiction romanesque ou vérité historique ? Quelle forme aborder ? Il résiste à l’idée de romancer... mais ne nous cache rien de ses doutes, de sa recherche, de ses choix... Entre images du passé et texte d’aujourd’hui, deux comédiens remarquables nous emmènent dans une narration bouleversante. Voilà une rencontre entre un roman haletant et une mise en scène juste et intelligente.

lundi 7 avril à 18h30 / Étape de travail / Studio de DSN

SONS SONGS SONNETS

PABLO ELCOQ CHANTE WILLIAM SHAKESPEARE

Dans une écriture musicale « populaire » tantôt intimiste, exaltée, ironique, onirique, Pablo Elcoq met en chanson treize sonnets de William Shakespeare. En solo, il les interprètera dans leur langue d’origine, s’accompagnant de guitares, basse, accordéon, percussions… Le spectacle étant en pleine construction, Pablo Elccoq nous invite à découvrir une étape de travail, un moment d’échange et de rencontre autour du projet.

TEXTE LAURENT BINET, MISE EN SCÈNE LAURENT HATAT

samedi 12 avril à 20h / Concert / Grande salle

JULIEN DORÉ

Fort de ses deux précédents albums et d’un sens aiguisé de la scène, JULIEN DORÉ clôturera en beauté le Festival sur la grande scène de DSN avec son nouvel album, LØVE. Il sera évidemment question d’amour, d’idylles bestiales (LØVE signifie lion en danois) ou de souffrances amoureuses. Sur scène, la bande à DORÉ livre une pop baroque dans une mise en scène particulièrement soignée. Un live qui groove à faire sécher les larmes des plus sensibles !

¥

CALENDRIER avril 2014

du 2 au 8 avril Diplomatie Ploddy, la voiture électrique VF

& spectacles

jeudi 10 avril À 20h / Théâtre / Grande salle

HHhH

TEXTE LÉONID ANDRÉÏEV, MISE EN SCÈNE ET JEU GUILLAUME CANTILLON

CINÉMA

ÉKATÉRINA IVANOVNA

D = DERNIÈRE SÉANCE U = SÉANCE UNIQUE 2=1 = DEUX POUR LE PRIX D’UN

AVP = AVANT-PRemière = GRANDE SALLE

SR = SOUS RÉSERVE TU = TARIF UNIQUE POUR TOUS À 4€ = DRAKKAR / HORS LES MURS

VF = VERSION FRANÇAISE

mercredi 2

jeudi 3

vendredi 4

samedi 5

dimanche 6

lundi 7

mardi 8

16h30/18h30/20h45

18h30/20h45

relâche

THE TIGER LILLIES

16h d

sons songs sonnets

ékatérina ivanovna

à 20h • grande salle

14h30 d

à 18h30 • studio

à 20h • grande salle

14h30

Abécédaire illustré... à 16h30 • bar dies irae •18h• drakkar

du 9 au 15 avril Monuments men

mercredi 9

jeudi 10

vendredi 11

samedi 12

dimanche 13

lundi 14

mardi 15

relâche

woyzeck

HHhH

julien doré

16h30/18h30

relâche

20h45 d

à 20h • grande salle

à 20h • le drakkar

à 20h • grande salle

14h30

Jeudi 17

vendredi 18

samedi 19

dimanche 20

lundi 21

mardi 22

20h45

16h30

16h30 2=1

relâche

18h30 d

Minuscule

du 16 au 22 avril Aimer, boire et chanter

mercredi 16 16h30/20h45

18h30 2=1

Hiroshima mon amour The Grand Budapest Hotel

18h30

Minuscule

du 23 au 29 avril Nebraska Ida

18h30

20h45

16h30/20h45 d

18h30 d 14h30

14h30

mercredi 23

14h30

jeudi 24

vendredi 25

samedi 26

dimanche 27

16h30/20h45

16h30

18h30

20h45

16h30

20h45 d

18h30

20h45

16h30

18h30

18h30

18h30 d

18h30

20h45

16h30

14h30

14h30 d

La Belle vie M. Peabody et Sherman VF

20h45 18h30 + débat

L’Escale

14h30

mardi 29

16h30 d

14h30

La pie voleuse TU

14h30 d

lundi 28

14h30/15h30

14h30 d

PROCHAINEMENT : HER de SPIKE JONZE, TOM à LA FERME de XAVIER DOLAN, WRONG COPs de QUENTIN DUPIEUx…

INFOS PRATIQUES DSN – DIEPPE Scène Nationale

GRANDE SALLE : quai Bérigny, 76200 Dieppe LE DRAKKAR : rue Jean-Pierre Leguyon, 76370 Neuville-lès-Dieppe

Informations & réservations : 02 35 82 04 43 / www.dsn.asso.fr

horaires d’ouverture :

du mardi au dimanche de 14h à 18h

pour le cinéma :

ouverture une demi-heure avant le début de la première séance, fermeture une demi-heure après le début de la dernière séance.

Tarifs cinéma plus de 25 ans

Tarifs SPECTACLES

Adhérent

NON adhérent

6€

7.5 €

moins de 25 ans

5€

6€

moins de 14 ans

4€

4€

demandeurs d’emploi

5€

5€

formule 10 places : 50€

La carte d’adhésion est personnelle, nominative et valable 1 an de date à date pour les spectacles et le cinéma, et vous fait bénéficier de nombreux avantages (consultables sur www.dsn.asso.fr). Carte d’adhésion : moins de 25 ans et demandeurs d’emploi : 8 €, plus de 25 ans : 14 €.

de 5 à 22€ Pour connaître le détail des tarifs spectacles et des formules d’abonnements, rendez-vous sur www.dsn.asso.fr ou consultez le programme de saison.

DIRECTION ARTISTIQUE : AKROE.NET réalisation : grégory le perff FABRIQUÉ À L’IMPRIMERIE IC4


02.04 au 29.04 2014  

Dieppe • DSN

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you