Issuu on Google+

du 10 au 28 avril

Petit corbeau

de Ute von Münchow-Pohl Der kleine Rabe Socke, Allemagne, 2012, 1 h 15, animation, d’après les livres de Nele Moost et Annet Rudolph

Chaussette est un original. Ce petit corbeau aime avant tout les spaghettis et bien sûr sa chaussette rayée mais c’est surtout un sacré coquin, jamais à court de bêtises ! Un peu poule mouillée, il réussit toujours à attirer ses amis dans des aventures qui tournent souvent… mal, il faut bien le reconnaître ! Le jour où il endommage malencontreusement le barrage qui menace d’engloutir toute la forêt et la maison qui l’abrite, Chaussette craint de devoir s’expliquer une fois encore auprès de Madame Blaireau qui prend soin de lui et de tous les autres animaux. Il décide alors de réparer son erreur et, accompagné de Frisouille le petit mouton et de l’ours Eddie, il part à la recherche de la colonie des castors, les mieux placés pour remettre le barrage en état… à partir de 3 ans, en version française Mercredi 10 avril, samedi 13, dimanche 14 à 15 h, mardi 16 à 14 h 30 . Jeudi 18 avril à 10 h 30, lundi 22 à 16 h, mardi 23 à 15 h. Mercredi 24 avril à 15 h 30, jeudi 25 avril à 14 h 30, dimanche 28 à 15 h. NOUVEAU TARIF, les séances du matin pendant les vacances scolaires: 4,00 euros pour tous.

séan

laires

ces sco

Jeudi 11 avril à 14 h 30, vendredi 12 avril à 9 h 30, mardi 30 avril à 14 h 30, jeudi 2 mai à 9 h 30 et à 14 h 30. Renseignements et inscriptions auprès d’Agnès Rabaté : 02 54 60 99 97.


Mercredi 17 avril à 14 h 30, Du jazz dans l ’image, en compagnie de Dominique Seigneuret, trompettiste, et Damien Duris, guitariste

Betty Boop

de Max et Dave Fleischer Betty Boop Confidential, États-Unis, 1930-1935, 1 h 15, animation, Technicolor et noir et blanc

Un large visage encore pétri d’enfance, de grands yeux ronds aux cils ravageurs, un petit bout de nez mutin, une voix espiègle, c’est Betty Boop, star des premiers dessins animés sonores, dans les années 30… Les légendes sont tenaces. Pour tous les cinéphiles, le premier film parlant fut Le Chanteur de Jazz en 1927 et le premier dessin animé parlant de Walt Disney fut Steamboat Willie en 1928. Mais, dès 1925, aux studios des frères Fleischer, on parle et on chante dans les films baptisés « Talkartoons ». Orchestres, chanteurs et musiciens de jazz viennent ajouter leur son aux dessins : Cab Calloway compose Saint James Infirmary Blues pour Snow White ; Lilian Roth chante Down Among the Sugar Cane pour le film du même nom… Les frères Fleischer ont mis au point un procédé étonnant : celui de la « bouncing ball », une balle sautillant au-dessus du texte des chansons et qui se positionne sur la syllabe correspondant à l’image. Destiné aux musiciens, ce procédé est ensuite devenu une vedette à part entière des cartoons Fleischer… Nous avons proposé à Dominique Seigneuret et Damien Duris, nos deux musiciens du siècle, de se plonger dans l’atmosphère de ces premiers dessins animés sonores et d’improviser de nouvelles ambiances musicales qu’ils interpréteront en direct sur trois courts métrages qu’ils auront choisis parmi ceux au programme… XXIe

… Snow White ; Poor Cinderella ; Down Among the Sugar Cane ; Swing You Sinner ; Dancing on the Moon ; Somewhere in Dreamland ; Bimbo’s Initiation à partir de 7 ans


du 16 au 19 avril

Opération « boîte de conserve » Un atelier découverte du sténopé animé par Emmanuelle Marcelot pour les enfants et les adultes

Venez découvrir les origines de la photographie avec des appareils faits main, pour réaliser des photos comme par magie… Pas besoin de piles, de diaphragme, de capteur, ni même de viseur ! Un atelier pour remonter aux sources de la photographie et retrouver une époque « antédiluvienne » où les photographes utilisaient du papier photosensible et développaient leurs images dans le noir. Mais qu'est-ce qu'un sténopé ? Un sténopé est une boîte (de conserve !) dont l'une des faces a été percée d'un minuscule trou, laissant entrer la lumière. Sur la surface opposée vient se former l'image que l’on peut capturer grâce à du papier photo. Emmanuelle vous propose d’abord de comprendre comment fonctionne le papier photosensible en réalisant des photogrammes puis, en route pour l’aventure… et la prise de vue dans les rues de Châteauroux. L’art du sténopé tient beaucoup à la lumière du jour, à l’imagination et au hasard. Tous les travaux seront exposés par la suite dans le hall du cinéma. à partir de 7 ans, durée : 2 h, tarif unique : 1 euro Ateliers tout public : Mardi 16 et jeudi 18 avril de 10 h à 12 h. Pour les centres de loisirs : Mercredi 17 et vendredi 19 avril de 10 h à 12 h. Sur inscription auprès d’Agnès Rabaté : 02 54 60 99 97 – rabate.apollo@wanadoo.fr


du 18 au 23 avril

Blanche-Neige et les Sept Nains de David Hand pour Walt Disney Animation Studios

Snow White and the Seven Dwarfs, États-Unis, 1937, 1 h 23, animation, d’après le conte des Frères Grimm

Dans un royaume lointain, la Reine, jalouse de la beauté de la jeune princesse Blanche-Neige, demande à son fidèle serviteur de la tuer. Mais celui-ci désobéit et la perd dans la forêt. Elle trouve alors refuge dans la chaumière des Sept Nains qui décident de la protéger. Apprenant par son miroir magique la trahison de son chasseur, la Reine se transforme en sorcière et entreprend d’apporter à la princesse une pomme empoisonnée… Un plan fixe sur un livre de conte, un léger travelling et le livre s’ouvre tout seul, comme par magie. C’est une image familière, si familière que l’on a oublié la première fois que l’on a vu cette image. Justement, c’était là, la toute première fois. Blanche-Neige est la première fois. La première fois que l’on vit un long métrage d’animation. Certains qualifièrent le projet de Walt Disney de « folie », mais ce saut vers l’inconnu, pour lequel il avait hypothéqué son empire, sera le début de l’âge d’or du dessin animé sonore et ouvrira la voie aux chefs-d’œuvres Pinocchio, Fantasia, Dumbo et Bambi… à partir de 5 ans, en version française, copie numérique restaurée Jeudi 18 avril à 14 h 30 ; vendredi 19 à 18 h 30 ; dimanche 21 à 15 h ; mardi 23 à 10 h 30.


du 24 avril au 5 mai

Selkirk, le véritable Robinson Crusoé de Walter Tournier

Selkirk, el v erdadero Robinson Crusoe, Argentine/Chili/Uruguay, 2012, 1 h 15, animation

Selkirk, un jeune corsaire indiscipliné, navigue sur les mers du Sud à la recherche de trésors. À bord du navire « L’Espérance », commandé par le Capitaine Bullock, Selkirk se met un jour l’équipage à dos. Le jeune pirate se retrouve alors abandonné sur une île déserte. Il découvre la vie en pleine nature et apprend à se débrouiller pour devenir un véritable Robinson Crusoé. Walter Tournier nous raconte, agrémentée d’une jolie morale finale, l’histoire d’Alexandre Selkirk, le corsaire qui a inspiré Daniel Defoe pour son roman Robinson Crusoé. Le film séduit par son impressionnant travail d’animation : il a fallu plus de deux ans pour le réaliser. Avec des figurines aux grands yeux, à la Tim Burton, et un humour féroce, Walter Tournier crée une galerie de personnages hauts en couleur : un charpentier myope et maladroit, un perroquet bavard et un adorable chat. Lorsque Selkirk se retrouve seul au monde, il doit sa survie au système D et à de rigolos bricolages, notamment une machine en bois pour fondre de l’or. Et, avec une finesse du détail à couper le souffle – on se croirait embarqué sur un bateau Lego –, le cinéaste élabore une panoplie de décors, typiques du film d’aventure, de la cité portuaire crasseuse à l’île déserte, aussi édénique que dangereuse. Nicolas Didier, Télérama, janvier 2013 à partir de 5 ans, en version française Mercredi 24 avril à 14 h, jeudi 25 à 16 h, vendredi 26 à 10 h 30, samedi 27 à 15 h. Samedi 4 mai, dimanche 5 à 15 h.


du 8 au 26 mai

Le Petit roi et autres contes Cinq contes hongrois

Hongrie, 2012, 41 minutes

Il était une fois… Un roi fermement décidé à marier ses enfants… Un chat qui offre un diamant chaque matin à une belle femme… Un royaume inconsolable car sa princesse est gravement malade… Un prince qui rencontre une étrange grenouille… Une princesse inconsolable…

Laissez-vous guider par le plus petit des hommes devenu roi ! Voici un petit tour d’horizon des contes et légendes de Hongrie, remplis de mystère, d’ensorcèlement, de ruse, de courage et de bien d’autres histoires magiques…

Le Veau d’or ; Le Château maudit ; Le Joueur de flûte ; Les Trois frères ; Le Petit roi à partir de 4/5 ans, en version française, tarif unique : 3,20 euros Mercredi 8 mai à 15 h, jeudi 9 à 16 h 30, samedi 11, dimanche 12 à 15 h. Mercredi 15 mai, samedi 18, dimanche 19 à 15 h. Mercredi 22 mai à 14 h 30, samedi 25, dimanche 26 à 15 h.

Mercredi 15 mai à 15 h : ciné-goûter bio


l’argent

de

poche

La programmation jeune public du cinéma l’apollo, permet aux enfants de voir des films choisis pour eux chaque semaine. Elle propose à travers une sélection de fictions, documentaires, animations, mais aussi de films du patrimoine, d’ouvrir les yeux sur le monde. Des ciné-goûters bio, des animations, des ateliers, des films à découvrir dès 2 ans… Nous offrons à chaque enfant une carte de fidélité, valable jusqu’à ses 14 ans, qui donne droit à un ticket gratuit toutes les quatre entrées payées. Les ciné-goûters bio vous sont offerts avec la participation de l’Espace Bio de Châteauroux. Tarifs: 4,00 euros pour les moins de 18 ans et étudiants. NOUVEAU TARIF, séances du matin pendant les vacances scolaires: 4,00 euros pour tous. Tarif unique à 3,20 euros pour les programmes d’une durée de moins d’une heure. 2,50 euros pour les centres de loisirs (sur réservation, à partir de 8 personnes). Renseignements sur la programmation et réservations auprès d’Agnès Rabaté: 02 54 60 99 97.

cinéma apollo – 4, rue Albert 1er – Châteauroux Horaires : 02 54 60 18 75 En couverture Rose et Violette (Folimage)


du 29 mai au 9 juin

La Folle escapade de Martin Rosen

Watership Down, Royaume-Uni, 1978, 1 h 41, animation, d’après le livre de Richard Adams

Tout va son train dans la garenne du lapin Rêveur. Mais un jour, il a des visions effrayantes qui annoncent la destruction de sa communauté. Affolé et incapable de convaincre ses chefs, Rêveur, accompagné de quelques lapins qui croient en ses pressentiments, décide de quitter la tribu pour se rendre dans un endroit paradisiaque… L’odyssée écologique de lapins en quête d’un paradis de verdure. La Folle escapade est l’histoire d’une quête et d’une prophétie. Martin Rosen et Richard Adams ont créé des héros mythologiques inspirés de L’Odyssée. La plupart des lapins cherchent leurs fonctions à jouer dans le groupe, leurs dons respectifs. Sur leur chemin, les petits rongeurs de carottes croisent et affrontent des politiciens. Le film emprunte à La Ferme des animaux de George Orwell sa dimension de fable politique. Le premier chef de garenne est un vieux politicard roué, fatigué et gras. Il vit replié au fin fond de son terrier sans aucun contact avec ses sujets, ni le réel. Il refuse d’écouter la voix des plus jeunes. Quand au second chef, c’est un tyran, un despote qui ne croit plus en rien. Sceptique, il croit s’étouffer quand on lui propose une vie de paix, d’harmonie entre les lapins. Il est le grand ennemi de nos héros qui, au fil de leurs aventures, font l’expérience de la démocratie et de l’égalité. Mais aussi de la rencontre et de l’amitié avec les étrangers dont une étrange et facétieuse mouette. Film poétique, La Folle escapade est une étonnante découverte. Frédéric Mercier, dvdclassik.com à partir de 9 ans, en version française Mercredi 29 mai, samedi 1er juin, dimanche 2 à 15 h. Mercredi 5 juin à 15 h, vendredi 7 à 18 h 30.


Samedi 8 juin à 14 h 30

Cinéscapages Projection des courts métrages réalisés par des élèves de la maternelle au lycée, 2 h avec entracte

Dans le cadre d’Escapages, le prix littéraire de l'Indre organisé par l'association Aladin, des classes du département se lancent dans la réalisation d'un « petit » film… Et pourquoi pas d'un chef-d'œuvre ? C'est Cinéscapages, une action pédagogique et culturelle initiée par le CDDP de l'Indre en direction des classes de la maternelle au lycée. Tout un programme ! Des courts métrages d'animation, documentaires, fictions… réalisés entièrement par les élèves et leurs enseignants à partir des livres en compétition pour le prix 2013… Pour prolonger le plaisir de lire, le faire partager et susciter de nouvelles écritures. Avant l’entracte,

[R] de Nicolas Bianco-Levrin et Julie Rembauville France, 2011, 12 minutes 30, animation, sans dialogues

Dans une ville où tout est construit autour de la lettre R, on ne parle et on ne pense que R… À l’école, un enfant apprend difficilement à écrire. De ses gribouillis maladroits naissent des signes étranges…

à partir de 5 ans, tarif unique pour tous : 2,50 euros

séan

aire

ce scol

Jeudi 6 juin à 9 h 30 Les enfants munis de leur ticket du jeudi entreront gratuitement le samedi après-midi Renseignements auprès d’Agnès Rabaté : 02 54 60 99 97.


Mercredi 12 et mercredi 19 juin à 15 h

Les Trois Mousquetaires de Janis Cimermanis

De Tre Musketerer, Danemark/Lettonie, 2005, 1 h 10, animation, d’après le roman d’Alexandre Dumas

Le Cardinal de Richelieu et le Duc de Buckingham sont amoureux de l'épouse du Roi de France, Anne d'Autriche mais cette dernière préfère le Duc anglais au Cardinal, ce qui rend fou celui-ci. C'est dans ce contexte que le jeune d'Artagnan quitte Castelmore et sa Gascogne natale pour monter à Paris et tenter sa chance dans la compagnie des Mousquetaires. Arrivé à la capitale, il rencontre Athos, Porthos et Aramis, tous les trois Mousquetaires, qui prennent le jeune Gascon en amitié… Une succession de péripéties doucement farfelues donne à cette adaptation inattendue du roman d’Alexandre Dumas une saveur pleine de rythme, de couleurs vives, d’humour cocasse et d’audaces irrévérencieuses. à partir de 4 ans, en version française

Mercredi 19 juin à 15 h : ciné-goûter bio


du 3 au 16 juillet

Le Voyage de Chihiro de Hayao Miyazaki

Sen to Chihiro no Kamikakushi, Japon, 2001, 2 h, dessin animé, Ours d’or festival de Berlin 2002

Chihiro est une fillette de 10 ans dont les parents sont transformés en cochon. Elle se retrouve livrée à elle-même dans un monde de dieux, d'esprits et de monstres, une ville de bains régie par une sorcière. Dans ce lieu étrange et fantastique, les humains inutiles sont changés en animaux ou disparaissent. Pour survivre, Chihiro doit abandonner son nom et commencer à travailler. Pourra-t-elle sauver ses parents et un jour revenir dans son propre monde ? Chihiro est une Alice dont le pays des merveilles serait une ville fantôme livrée aux spectres et aux ombres. Mais, quand on pénètre dans l’imaginaire fabuleux de Hayao Miyazaki, il ne faut surtout pas se fier aux apparences. Le Voyage de Chihiro est un rêve agité, débordant d’épreuves et de sortilèges, peuplé de majestueux dragons blancs, d’inquiétants vieillards à six bras, de divinités extravagantes. Le conte de fées, revisité par le maître japonais, a tout d’un jeu de pistes épique, sans règles ni interdits… à partir de 7 ans, en version française Mercredi 3 juillet, mardi 9 à 14 h 30. Jeudi 11 juillet à 14 h, mardi 16 à 14 h 30.


du 6 au 14 juillet

Peter Pan

Studios Walt Disney États-Unis, 1953, 1 h 16, dessin animé d’après Peter Pan or The Boy Who Wouldn’t Grow Up de James Matthew Barrie

Wendy, une jeune adolescente londonienne, est désormais trop grande pour dormir à la nursery avec ses jeunes frères, Jean et Michel. Elle doit, ainsi, la quitter le lendemain. Une dernière nuit s'annonce donc comme les autres. Mais c'est sans compter sur l'apparition de Peter Pan qui emmène par les airs, les trois enfants vers le Pays Imaginaire… Pour vivre ses rêves d’enfant, il suffit de regarder le ciel, suivre la seconde étoile sur la droite… et se laisser entraîner dans le monde magique de Peter Pan… Aussi comique que touchant, Peter Pan sert une juste observation des rapports humains et familiaux. Drôle à souhait, notamment au détour des scènes d’apitoiement du Capitaine Crochet dans ses relations avec le crocodile et Monsieur Mouche, il sait se faire sérieux et émouvant par son approche de la nostalgie et de la recherche de la jeunesse éternelle. Peter Pan, c’est le film d’Aventure (avec un grand A) par excellence… à partir de 5 ans, en version française, copie numérique restaurée Samedi 6 juillet à 15 h, dimanche 7 à 15 h, mardi 9 à 10 h 30. Mercredi 10 juillet à 15 h, jeudi 11 à 10 h 30, samedi 13, dimanche 14 à 15 h.


l’argent de poche la programmation jeune public

3 1 Printemps 20

apollo cinéma l’

maison de l’image


10/04 16/07 2013