Page 1

BAS-St\lNT-

L/\U REN"f

~

RtsE,\U D~

FORm MODELES

-+-

MODE~FORJ:~T NITWORK

INVENTAIRE DE TORTUE DES BOIS DANS LA SEIGNEURIE MÉTIS LES 18 ET 19 MAI 1999. Joanne Marchesseault,

DU LAC

biologiste. La Forêt modèle du Bas-Saint-Laurent

Un inventaire de tortue des bois, Clemmys insculpta, a été réalisé les 18 et 19 mai 1999 dans la Seigneurie du lac Métis dans le secteur du lac St-Pierre ( métairie # 20 ). La superficie inventoriée couvrait près de 12 kilomètres de berges des rivières St-Pierre (5,2 km), Grassy ( 1,0 km) et Mitis (6,0 km). L'inventaire a été réalisé sur environ 15 mètres de part et d'autre de chacune des deux rives des rivières. Trois (3) observateurs marchaient de chaque côté des deux rives. La méthode d'inventaire consistait à observer la présence de tortue au sol dans la bande riveraine inventoriée. Le présent inventaire fait suite à la découverte d'une tortue des bois à la fin juin 1998, dans le secteur du lac St-Pierre, le long du chemin principal. La tortue des bois fut observée et photographiée par Kathy Lepage , préposée au poste d'accueil et Rémy Dubé, métayer forestier. La tortue fut remise en liberté près du site de récolte. L'identification de l'espèce fut réalisée par Guy Verreault , biologiste de Faune et Parcs de Rivière-duLoup ,à partir de la photographie prise lors de l'observation terrain. Le spécimen récolté avait une carapace de 15 à 18 cm ( 6-7 po.) de diamètre. C'est la première mention de cette espèce à l'est de son aire de distribution. Jusqu'à ce jour, on avait des mentions dans la région de Montmagny. Le choix des sites pour l'inventaire fut réalisé à partir d'une analyse des photographies aériennes couvrant le secteur avoisinant le site d'observation de 1998 (2 à 3 km autour). Les caractéristiques d'habitats recherchées étaient: 1) une rivière avec un courant modéré et des fosses d'environ 1,5 mètres de profondeur; 2) des berges avec talus en milieu ouvert, composées principalement d'aulnaies associées à des bancs de gravier et exposées au soleil. Les conditions d'inventaire étaient excellentes. La période de crue printanière était terminée, l'absence de végétation permettait un champ d'observation au sol optimal et les conditions de température étaient ensoleillée et chaude ( 28 0 celcius ). Un premier inventaire avait été planifié les 12, 13 et 14 mai précédents. L'inventaire avait dû cependant être reporté à cause des mauvaises conditions climatiques ( crue printanière avec une température sous zéro degré celcius et une neige abondante ). La période d'inventaire doit corresponde à une période de réchauffement printanier. À cette période les tortues des bois sortent de leur habitat hivernal (hibernation sur le lit de


2

la rivière) . Lorsque la température extérieure est supérieure à celle de l'eau, particulièrement lors des journées ensoleillées, les tortues sortent sur les berges pour se chauffer. C'est durant cette période qu'il est le plus propice de les observer. Par la suite vers la fin juin, la tortue cherchera des sites de pontes. Ces sites doivent se situer à proximité de la rivière dans des bancs de sol sableux ou graveleux. Il y a tout lieu de croire que la tortue observée en bordure de la route, à la fin juin 1998, était à la recherche de sites de ponte (les chemins sableux et graveleux étant souvent utilisés comme sites de ponte). Cet inventaire a nécessité 54 heures-personne pour les trois rivières inventoriées ( StPierre: 12 hres-pers ; Grassy : 6 hres-pers ; Mitis : 36 hres-pers). Aucune tortue des bois ne fut observée lors de l'inventaire. Cependant, un secteur situé le long de la rivière Mitis montre quelques sites à bon potentiel. À noter que le meilleur site identifié se situe à moins de 200 mètres du site d'observation de la tortue des bois de1998. Aussi, une gravière située à l'ouest du lac St-Pierre offre un potentiel intéressant comme site pour la ponte. Sur la base de cet inventaire, on recommande de porter une attention particulière sur le secteur potentiel d'habitat de la rivière Mitis. Le personnel du poste d'accueil et les utilisateurs du territoire (pêcheurs, métayers et villégiateurs) fréquentant cette zone devraient être sensibilisés sur la marche à suivre dans l'éventualité de d'autres mentions d'observation de tortue des bois. Au niveau de la conservation des sites potentiels, une attention particulière devrait être apportée à la gravière située à l'ouest du lac St-Pierre. La conservation de bancs de gravier intacts et la période d'utilisation de la gravière sont à considérer. Des modalités d'interventions particulières devraient être définies pour ce secteur et intégrées au plan d'aménagement multiressources du territoire.

REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier messieurs Jacques Jutras et Claude Daigle biologistes spécialistes en herpétofaune à la direction de la faune et des habitats Faune et Parcs Québec comme coordonnateurs et leurs implications dans l'inventraire. Nos remerciements aussi à monsieur Guy Verreault, biologiste de Faune et Parcs de Rivièredu-Loup pour la planification de l'inventaire et monsieur Rémy Tardif, technicien de la faune de Faune et Parcs de R-D-L pour sa participation à cet inventaire à titre d'observateur et de navigateur de l'embarcation. Il en est de même pour messieurs François Gagnon et Jean-Rock Mathieu, stagiaires à Faune et Parcs de R-D-L pour leur participation à titre d'observateurs.


BAS-SAI NT-

ai

r~iiA 1 "'If Il

RESEAU DE FORrn MOD~LES ,

\t

-1999

/

MODEL·FOREST

"7

.•.

/'

/1 \

\ \

1 1 1

1

.•. .•.

/

1 1 /

1

/---~_.•.•

/ / /

1 :

,(/

/

J

1

,/ il /

....

"

N ,

l~ J •

-.::.r.~ ii

v

..•

.• -...--.-1: 1

!: ••

! ~"'.111""''''''

.

.

': ::': :...... t t:

.

http://www.modelforest.net/media/k2/attachments/BSL_Inventaire_Tortue_des_Bois_FR_1  
http://www.modelforest.net/media/k2/attachments/BSL_Inventaire_Tortue_des_Bois_FR_1  

http://www.modelforest.net/media/k2/attachments/BSL_Inventaire_Tortue_des_Bois_FR_1.pdf

Advertisement