Issuu on Google+

Éclaircie et sélection des tiges dans les jeunes érablières destinées à la production acéricole à l'aide d'un réfractomètre Productivité et gain sucrier

Présenté par Eric Bélanger au

Groupement Forestier de l'Est du Lac Témiscouata et à La Forêt Modèle du Bas-St-Laurent

Janvier 1997


Introduction La production acéricole est une activité commerciale majeure sur le territoire du Groupement Forestier de l'Est du Lac Témiscouata. Autrefois production artisanale, l'acériculture est passée à une production agricole d'importance sur le territoire 85 producteurs

pour plusieurs propriétaires.

On retrouve présentement

se partageant environ 485 000 entailles. Le chiffre d'affaire brut

pour l'ensemble de ces propriétaires se situe à plus de 2 millions de dollars. L'aspect intéressant de cette production est que les bénéfices qu'elle engendre sont en grande partie réinjectés dans l'économie régionale permettant l'essor d'une région rurale comme la nôtre.

Dans un objectif de développement durable des ressources forestières, il nous apparaît que l'amélioration des érablières à vocation acéricole, au niveau de la qualité et de la production est essentielle. Dans cette optique, une sylviculture adéquate et des méthodes culturales appropriées des jeunes peuplements d'érable à sucre s'imposent afm de bonifier cette production et d'en assurer la pérennité.

Selon des études, des facteurs d'ordre génétique influencent la teneur en sucre de la sève d'un individu à un autre à l'intérieur d'un peuplement. évaluer cette variation peuplements

d'érable

Notre premier objectü consiste donc à

de la teneur en sucre des individus d'un peuplement

pour différents

sur le territoire.

Les techniques de sélection et d'éclaircie des jeunes peuplements d'érable à vocation acéricole sont largement décrites dans la littérature. Elles impliquent une première sélection des tiges d'avenir au niveau de la vigueur.

Par la suite, une deuxième sélection s'effectue pour évaluer la

teneur en sucre de la sève en utilisant un réfractomètre.

La méthode de sélection des tiges à l'aide

d'un réfractomètre implique des frais techniques supplémentaires certains, mais aussi des gains au niveau de la teneur en sucre moyen de la sève du peuplement.

Ils devient donc intéressant de

mettre ces deux aspects en relation. Notre deuxième objectif consistera en sucre moyen de la sève des tiges d'avenir

d'un peuplement,

le taux de sucre moyen de la sève des tiges d'avenir

la teneur

lorsque la vigueur est

l'unique critère de sélection de ces tiges. Comme troisième objectif, déterminer

à évaluer

nous tenterons

du peuplement

de

lorsque la


sélection de celles-ci fait appel, en plus de la vigueur de l'arbre, au taux de sucre de la sève. Les teneurs en sucre moyennes de la sève et l'augmentation

de la production qui

leur sont rattachées seront mis en relation avec le coût technique d'utilisation du réfractomètre lors du martelage.

Critère 1. Vigueur de l'arbre

Un arbre vigoureux n'a aucune blessure majeure, sa cime est bien développée et ne présente aucune grosse branche morte ou mourante, n'est pas fourchu et sa croissance est bonne.

Ce

genre d'arbre donne en général plus de sève et une sève plus sucrée. (Robitaille et al. 1977). De plus, ces arbres sont plus hauts ou aussi hauts que leurs voisins et on les qualifie respectivement de dominants ou codominants.

Critère 2. Teneur en sucre de la sève

La teneur en sucre de la sève varie d'un individu à un autre et dépend d'abord de facteurs d'ordre génétique. La teneur en sucre de la sève varie aussi d'année en année dans les érablières, mais les arbres qui produisent une sève plus sucrée maintiennent leurs position d'année en année ( Robitaille et al. , 1977). Il devient donc important de déterminer la teneur en sucre de la sève. On procède par groupe d'arbres vigoureux afin de choisir un arbre d'avenir parmi quelques-uns. Cette méthode de sélection est abondamment décrite, voir "Sélection et éclaircie des érables" de Robitaille et al. 1977


2.

MATÉRIEL

ET MÉTHODES

/~

4

Nous avons choisis trois jeunes peuplements pour réaliser l'étude. Il faut

___

1

raPeler que/ce sont

les érables les plus jeunes, placés sur les bons sites, qui réagissent le midux à~ie.

Cette étude s'est effectuée durant les mois de mars et avril 1996 sur trois peuplements d'érable à sucre ayant des caractéristiques édaphiques et topographiques similaires. Ils sont situés sur des sites à drainage modéré à bon constitués de micro-buttes et de micro-dépressio~

a~e~~

profond podzolisé de texture fine à grossière. Cependant les caractéristiques ~~~tiVës peuplements sont différentes.

a)

Elles vous sont présentées ci-dessous:

sol des

~,,\r~i.q'-L..

Description des sites

Site 1 Ce peuplement est situé sur le lot 24 du rang 3 de la municipalité de St -Godard-de-Lejeune. Peuplement exposé sud à une altitude de 380 mètres en bordure d'un champ agricole (Figure 1). Superficie Age Hauteur moyenne Diamètre moyen des tiges Nombre de tiges à l'hectare Surface terri ère des tiges commerciales

: 2.0 hectares : 25 ans : 9 mètres : 7 cm. (D.H.P) :4600

Site 2 Ce peuplement est situé sur le lot 4 du rang 7 de la municipalité de St-Michel-de-Squatec.

Le

peuplement est exposé sud -ouest à une altidude de 280 mètres. Ce peuplement ne semble pas être issu de samares, mais plutôt être issu de rejets de souche (Figure 2). Superficie Age Hauteur moyenne Diamètre moyen des tiges Nombre de tiges à l'hectare Surface terri ère des tiges commerciales

: 0,4 hectare : 25 ans : 9 mètres : 10.5 cm. (D.H.P) : 2100


-

-= GJ

••

V) GJ

"'0

.•• a. .œ . -GJ

"'0

GJ

GJ

"'0

=

-:::<:>

œ :: (1)

œ C"j

<:>

..J

-=. GJ

a.

01)

~

""

p

. ~r"to~ '0..

35!i ~ J ' \.

.

"\t.ic~}),:

",,~t~'é)(1,

m

,,-\

...,' :'?m


18

et'

EPL.~ JIP 9 EPO.III CS~I'~

pl:

-.•..

.N

1. Q,j

-Cf)

-Q,j

~ ==

•..

'Q,j

~ Q,j

.-co::1.. Q,j "0

C

o -.;:: co:: ~

co:: (,J

o ..J N Q,j

1..

== bl)

ëZ


Site 3 Ce peuplement est situé sur le lot 38 du rang Il de la municipalité~_~clair.

Peuplement exposé

sud est à une altitude de 340 mètres en bordure d'un champs agricole (Figure 3) Superficie Age Hauteur moyenne Diamètre moyen des tiges Nombre de tiges à l'hectare Surface terrière des tiges commerciales

b)

: 1.4 hectares : 25 ans : 15 mètres : 5.8 cm. (D.H.P.) : 3800

Méthode de sélection

Dans un premier temps sur chaque site couvert dans cette étude, la teneur en sucre de la sève des tiges à l'intérieur de parcelles de 100 m2 fut déterminée moyenne de la sève de l'ensemble du peuplement.

afin d'évaluer la teneur en sucre

Pour déterminer cette teneur en sucre, nous

avons utilisé un réfractomètre de poche de type ATAGO N20 (brix 0 - 20%). Ces mesures furent réalisées à deux périodes différentes de la journée afin d'éliminer les variations journalières dans les teneurs en sucre de la sève qui auraient pu se présenter (Figure 4).

Par la suite, nous avons procédé à la sélection des tiges d'avenir d'après leur vigueur, en respectant un espacement d'environ 6 mètres (20 pieds). Lorsqu'un groupe d'arbres vigoureux d'égale apparence extérieure respectait l'espacement prévu, nous avons mesuré et noté les teneurs en sucre de la sève de tous ces arbres (Figure 5). L'ensemble des teneurs en sucre ainsi mesuré nous a permis de déterminer la teneur en sucre moyenne de la sève des tiges d'avenir les plus vigoureuses. Nous sommes donc en mesure de déterminer la teneur en sucre moyen du peuplement lorsque la vigueur serait l'unique critère de sélection.

Pour chaque groupe d'arbres rapprochés et d'apparence égale, la tige démontrant la teneur en sucre la plus élevée fut également notée. De cette façon, nous sommes en mesure de savoir le nombre de tiges sélectionnées au réfractomètre qui composera le peuplement final. Ce


peuplement final sera donc composé de tiges d'avenir vigoureuses et d'un nombre connu d'arbres sélectionnés au réfractomètre.

En pondérant la teneur en sucre moyenne de la sève des tiges

vigoureuses avec celle des tiges sélectionnées au réfractomètre en fonction du nombre de tiges sélectionnées composant le peuplement final, nous serons en mesure de déterminer la teneur en sucre moyenne de la sève de l'ensemble du peuplement.

RÉSULTATS La variation de la teneur en sucre a été étudiée sur chacun des sites. Nous avons exprimé cette variation en terme d'écart type et de valeur maximale et minimale. Les résultats sont présentés au tableau suivant.

Tableau 1.

Teneur en sucre moyenne, écart type, et teneur maximale et mininale observées sur les trois sites ~.:.:.:.:.:.;.:.:.:.;.:.: .;.;.;.; - ;.:.:.:.:.:.:.:.:. :.:.:.: .;.;.;.;.; ..,;.;.;.;.;.; ............................................... ..............................................

"

~

.. -_ . ............. .... - ............................•................ ••...•....•.•.•..•.........•••.•........••.•• .......................................................................................... ............................................. - .•...........•.............••..•.....•...•...

..,

"",-

"

. ..

11~9iyi~~·:~g~~~.st'iqi:iiipiîJ.ç~i

ill~lll~ê~111~:! p~ypJ~i~it:(~)·:

::::nnîXiD1sdê!~)mmmimâl~t:~) .:·.···:0:;::'/,:,,:\

Site 1

2,2

0,49

3,4

1,4

Site 2

2,2

0,6

4

1,3

Site 3

1,9

0,51

3,2

1,2

À la lumière de ce tableau, on observe des écarts type très élevés entre chaque individu qui compose le peuplement.

Les écarts type varient de 0,49 % pour le site 1 à 0,6% pour le site 2.

Les valeurs maximales et minimales constituent aussi d'excellentes des individus à l'intérieur d'un peuplement.

indications de la variabilité

On observe des valeurs maximales de teneur en

sucre de la sève de 3.2% pour le site 1, à 4,0% pour le site 2. Les valeurs minimales se situent pour leurs part entre 1,2 et 1,4 pour les sites 3 et 1 respectivement.

Ce qui démontre bien la

grande variabilité dans les teneurs en sucre d'un individu à un autre à l'intérieur d'un peuplement.


Figure 3. Localisation de l'aire d'ĂŠtude (Site 3)';.


Figure 4.

Sélection des tiges d'avenir à l'aide d'un réfractomètre de poche de type AT AGO N20 (brix 0 - 20%)

o a

o

o o

o

~

o

arbre arbre d'avenir

A E

Figure 5.

Vue aérienne des groupes d'érables vigoureu~ans arbres d'avenir

lesquels seront choisis les


Tableau 2.

Teneur en sucre de la sève de l'ensemble des tiges d'un peuplement sur trois sites en fonction du type de sélection des tiges d'avenir .............................................. ...... . . .. ..... . . . .... .......................••.•.•••.... .............................................. ...................................••......... .............................................. n

•••••••••••••

_ ••

",

••••••••••••••••••••••...•.••••

,

.••••.•

-

-

_"".,

•••.•••••••••••.

_

-

-

'

-

.

••

,.

__

'

__

- 0'"''''''

._

,

.

-

~ -

---- . •.•.•.••.......•...

...

II~BiM~·~Y~!$t~ ~~Yi9~~!~MÊ~~ '!'ii~p~~!~\1,~i·~gpt#ii!~i~.!~~

·m!~~9:!~~! ••• ··§~!~SUgB~~~ •••• §~!~fî~P!~~~!~9ïp.~~~~~!~~999:~

••••••• •·~ÎÎf-;~~I~~~ •• •••••••••••••••• I••••• ~,êf~â~ ••*~1~1' •••••••• ;~••• ~~0~;;~;i~0î ••••• ÎΕ•• ~~i~I~I~Î~

<):,::»»\::(~l::::)<::}:,::,"""'" .. -

.. -

..,.,,.,,,.,.,..,..,,.,.,.,,.,.",.,.,.,.g.,.,.,,.,.,, ."". :::}':»)'<::::::::::<::(~~).::;:.<:»>}' -

rr.;.·:).r(~)",H):'}:':"""'·'·'·'··········

:':: ::}::::::,:::::>::,::::::::::::<:::::::::::::""", ,.,,,"', .

.

.

Site 1

2,2

2,7

2,79

18%

Site 2

2,2

2,2

2,22

11%

Site 3

1,9

2

2,02

10%

De façon générale, on observe des augmentations dans la teneur en sucre moyen du peuplement lorsque les tiges sont sélectionnées uniquement au niveau de la vigueur, une augmentation de 0,5% pour le site 1 et de 0,1 % pour le sites 3. Ce qui correspond à ce que Robitaille et al. affirmait en 1977 à l'effet que" L'ar6re vigoureUJ(est sans défaut majeur, sa croissam:e est forte et sa cime est 6ien déveCoppée; ce genre d'ar6re aonne en généra{ p{us fie sève et une sève p{us sucrée". Cependant, au site 2, aucune augmentation n'est observée. Ce peuplement origine de rejets de souche, ce qui pourrait expliquer ce phénomène. Lorsque la sélection combine, en plus de la vigueur, l'utilisation du réfractomètre, on observe également une légère augmentation variant de 0,02% à 0,09%. Nous examinerons plus loin les effets de ces augmentations au niveau économique. Les pourcentages des tiges sélectionnées au réfractomètre nous indique la fréquence d'utilisation de l'appareil, par rapport au nombre de tiges d'avenir composant le peuplement final. Étant utilisé uniquement lorsque plus d'une tige vigoureuse d'égale apparence se retouve à un même espacement, nous pouvons également interpréter ce pourcentage d'utilisation en terme de qualité de tige composant le peuplement.

Un faible pourcentage d'utilisation du réfractomètre peut

indiquer un faible pourcentage de tiges regroupées d'apparence égales à un même espacement, donc une moins grande quantité de tiges d'avenir vigoureuses à l'intérieur du peuplement. Il semble exister une relation entre ce pourcentage d'utilisation et l'augmentation de la teneur en sucre moyen de la sève du peuplement. Selon nos résultats, nous avons obtenu une teneur en


sucre moyenne pour une sélection au niveau de la vigueur et du réfractomètre (site 1) lorsque le pourcentage d'utilisation de l'appareil est élevé (18%, site 1). Il est facile d'expliquer cette situation. Lorsqu'un plus grand nombre de tiges est sélectionné au réfractomètre,

la proportion

de tiges ayant une teneur en sucre supérieure augmente, ce qui influence les résultats lors de la pondération entre les nombre de tiges vigoureuses et le nombre de tiges sélectionnées au réfractomètre.

PRODUCTIVITÉ ET COÛT Le temps technique consacré à la sélection des tiges double lorsque l'on utilise le réfractomètre. Cependant, dans la meilleure des situations (site 1), la sélection au réfractomètre a permis d'augmenter la teneur en sucre moyenne du peuplement de 2,7% (sélection au niveau de la vigueur) à 2,8 %. Voyons maintenant ce que cette augmentation représente en terme économique:

En 1996, le prix moyen de vente du sirop d'érable se situait à 2,05$/lbs soit environ 27$/gallon (4,55 litres). A ce prix, selon une charte du MAPAQ (annexe 1) la différence de 0,1% de la teneur en sucre de la sève entraînerait une augmentation de 3,75% du revenu. En admettant une érablière moyenne de 250 entailles / ha et un rendement de 3 livres de sirop à l'entailleVour

un prix de vente de 2,05$/lbs, on obtient un revenu annuel de 1537.50$ / ha. En

supposant une augmentation de revenu de 3,75%, comme stipulé précédemment,

on obtient

57,66 $ de plus par hectare à chaque année. Les frais de martelage conventionnel (sélection au niveau de la vigueur) s'élèvent à 115$ / ha. La sélection au réfractomètre double les frais de martelage, donc entraîne un supplément de 115$/ha. Étant donné l'âge du peuplement (25 ans), nous estimons un première production dans 20 ans. La valeur capitalisée de cette investissement sera en fait 305$/ha. Cette investissement sera donc compensé en 6 ans au prix de vente mentionné ci-haut.


DISCUSSION ET RECOMMANDATION Comme le démontre les résultats du tableau 1, il existe une variation importante de la teneur en sucre de la sève d'une tige à l'autre à l'intérieur d'un peuplement.

Ce phénomène prend toute son

importance lors de la sélection des tiges d'avenir pour un traitement d'amélioration d'érablière destiné à la production acéricole. En utilisant le réfractomètre lors de la s��lection des tiges d'avenir, il est possible de faire augmenter légèrement la teneur moyenne en sucre de la sève d'un peuplement. hausse entraîne également une augmentation du revenu tiré de la transformation.

Cette légère Cependant, la

qualité des tiges composant le peuplement influence grandement la teneur en sucre moyen du peuplement après sélection. Nous recommandons à cet effet de faire une sélection à l'aide du réfractomètre lorsque le peuplement démontre une quantité importante de tiges vigoureuses de qualité.


PRIX A PAYER POUR UN GALLON D'EAU D'ERABLE SELON LA PROPORTION DES DEPENSES DE 351 - 651 (VENDEUR - ACHETEUR) ••••••••••••••• t•••tt••t••ttt.t.t.tt.t ••••••••••• tt•••tt.tt •••ttttttt.ttttttttlt.ttt ••ttt.t •••t••••t.t••t••••• 11.1.

1 de sucre

gll uu prix loyen de vente du 5irop par gallon 1 pour 1 1 ~----------------------------------------------------------------------------------------22$ gll sirop 1 21S 26$ 28S . 29S 20S 23. 241 25S 27.

----------

--------- : ------------------------------------------------------------------------------------------

---------1.5 1.6. 1.7 1.8 1.9 2.0 2.1 2.2 2.3 2.4 2.~ 2.6 2.7 2.8 2.9 3.0 3.1 3.2 3.3 3.4 3.5 3.6 3.1 ,. 0).11

.

3.9 . f 4.0 1

58.0 54.4 51.2 48.3 45.8 43.5 41.4 39.5 37.8 36.3 34.8 33.5 32.2 31.1 30.0 29.0 28.1 27.2 26.4 25.6 24.9 24.2 23.5 22.9 22.3 21.8

1 t : 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

0.121$ 0.127S 0.129$ 0.135$ 0.131$ 0.1441 0.145' 0.152' 0.153$ 0.161$ O.llalS 0.169' 0.169' 0.171$ 0.177' 0.186' 0.185' 0.1941 0.193$ 0.203$ 0.201$ 0.211$ 0.209S 0.220$ 0.217$ '0.228. 0.225. 0.237' 0.233S 0.245' 0.241$ 0.253' 0.249' 0.262$ 0.251$ """-0:270$ 0.266' 0.279$ 0.274$ 0.287$ 0.282' 0.296' 0.290$ 0.304$ 0.298$ 0.313$ 0.306$ 0.321$ 0.314$ 0.329$ 1 0.322$ 0.338$

0.133$ 0.139' 0.142$ 0.148$ 0.150$ 0.157$ 0.159. 0.167$ 0.168' 0.176'· 0.171' . 0.185'· 0.1861 0.19ft 0.195' 0.204$ 0.204$ 0.213' 0.212$ 0.222' 0.221$ 0.231$ 0.230' 0.241$ 0.2391 0.250' 0.248' 0.259' 0.257. 0.268' 0.26&$ 0.278$ 0.274$ 0.287' 0.283' 0.296$ 0.292' 0.305' 0.301$ 0.315$ 0.3io •. 0.•324$ 0.3191 0.333$ 0.321$ '0.342$ 0.336$ 0.352$ 0.345$ 0.361$ 0.354$ 0.370$

O. 145$ 0.151$ 0.154$ 0.161S 0.1641 0.171$ 0.174$ 0.181$ 0.183' 0.19U 0.193. 0.201$ 0.203'· 0.2111 0.212' 0.221$ 0.222S 0.231$ 0.232$ . 0.241$ O.241~ ;.251$ 0.251$ 0.261$ 0.26iS 0.272$ 0.270' 0.282$ 0.280' 0.292$ 0.290' 0.302. 0.299' 0.312$ 0.309' 0.322$ 0.319' 0.332' 0.328$ 0.342' 0.338' 0.352' 0.349' _ 0.362$ 0.357$ 0.372$ 0.36·ft 0.392$ 0.377$ 0.392$ 0.396$ 0.402$

0.151$ 0.163' 0.169$ 0.175' 0.167$ 0.174$ . O.IBO$ 0.187$ 0.178$ 0.185S 0.1911 0.198' 0.188' 0.19&$ 0.203$ 0.210$ 0.199$ 0.206$ 0.2141 0.222' 0.209' 0.211$ 0.225' 0.233' 0.220' 0.228$' 0.237$ 0.245' 0.230$ 0.239f 0.248' 0.251$ 0.241$ 0.250' 0.259' 0.268' . 0.251$ 0.261$ 0.270$ 9.280' 0.261$ 0.272$ 0.282. 0.292$ 0.272' 0.282., 0.293' 0.303' 0.315' 0.282' .o.1.n' 0.30U 0.293' )o~~.~·, 0.315$ 0.327$ 0.303' 0.315' 0.327$ 0.338' " . 0.314' 0.326' 0.338' 0.350' " ~ 0.32ft 0.331$ 0.349' : 0.362$ :~~ 0.335' Q...348' 0.360' . 0.373. 0.345' 0.358$ 0.372' 0.395' 0.356' 0.369S 0:.383$ 0.397· 0.366' 0.380' 0.394$ 0.408$ 0.377$ 0.391$ 0.406$ 0.420$ 0.387$ 0.402$ 1). U 7$ 0.432$ 0.397$ 0.413$ 0.428$ 0.443' 0.408$ 0.424$ 0.439. 0.455$ 0.418$ 0.434$ 0.451$ 0.461$

t•••tttttt.tt ••ttt.t.tt.t.,tt ••tt••t.ttttt.t.ttt.t.t ••t.ttttttt.tttttt ••t••tt•••ttt••t.t.tt ••t•••• t.t••tt••ttft •••• :

.St-Joseph se Beauce le 16 février 1987

François Gagnan Ing. Agr • Rita Lantagne Agr.


http://www.modelforest.net/media/k2/attachments/BSL_Eclaircie_Selection_Tiges_Erablieres_FR_1