Page 1

L’artisanat en action Rapport d’activité 2013 A L I M E N TAT I O N

BÂTIMENT

SERVICES

PRODUCTION

Région Poitou-Charentes


Edito

L’

artisanat en action ! Voilà le titre que nous avons choisi de donner à ce document qui est beaucoup plus que le simple compte-rendu d’activité de notre réseau. C’est aussi une sorte de vade-mecum des services de nos Chambres de métiers et de l’artisanat à l’usage des élus et des décideurs locaux. Il n’en fallait pas moins pour la 1ère entreprise de Poitou-Charentes ! Car il ne suffit pas d’affirmer que le secteur des métiers représente une part essentielle du tissu économique local. Il faut aussi montrer pourquoi et comment ! Cela commence par un exercice de pédagogie… Afficher que l’artisanat compte 33 423 entités, en soi, c’est bien ! Dire qu’il représente 29,8 % des entreprises de la région, c’est encore plus parlant ! Affirmer que 104 728 personnes cela pèse en termes d’emplois, c’est une chose… Préciser qu’elles représentent 13,1 % de la population active, c’est plus éloquent ! Mais derrière les statistiques se cachent des hommes et des femmes d’action ! Etymologiquement, l’artisan est celui qui met son art au service d’autrui. Difficile de trouver plus belle définition pour ceux qui entendent aujourd’hui incarner l’entreprise à taille humaine et l’économie de proximité.

Pour les représenter, 140 professionnels siègent au sein des Chambres de métiers et de l’artisanat de Poitou-Charentes. Ils sont issus de la diversité des quelque 250 métiers qui composent le secteur de l’artisanat. Au quotidien, ils sont appuyés par 700 salariés. Qu’ils soient conseillers, formateurs ou personnels administratifs, ils sont entièrement dévoués à l’artisanat. Par leur action, ils concourent à favoriser la création, le développement et la transmission des entreprises. Par leur engagement, ils forment les jeunes et assurent le renouvellement nécessaire des compétences. A l’image des artisans, les Chambres de métiers et de l’artisanat créent et innovent tous les jours. C’est là toute la force d’un réseau qui est géré par les artisans et pour les artisans… Et ils nous le rendent bien ! Ainsi, une récente enquête a montré que 92 % des créateurs avaient une appréciation satisfaisante, voire très satisfaisante de nos établissements. Forts d’un tel plébiscite, nous poursuivons notre mission en cherchant toujours à diversifier et améliorer notre offre de services, dont vous trouverez la synthèse dans les pages suivantes… Au fond, ce document est bien plus qu’un rapport d’activité, c’est le manifeste de l’artisanat en action !

Bien cordialement,

Jean-Michel BANLIER Président de la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes

2

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes


Sommaire

L’artisanat en Poitou-Charentes .................................................................................................................................... page 4

L’emploi dans l’artisanat ................................................................................................................................................. page 6

L’apprentissage artisanal ................................................................................................................................................ page 7

Les missions du réseau des CMA ................................................................................................................................... page 8

Créer et transmettre ......................................................................................................................................................... page 9

Accompagner votre développement .......................................................................................................................... page 11

Développer les compétences ......................................................................................................................................... page 13

L’Université régionale des métiers et de l’artisanat ................................................................................................... page 14

La Mission régionale des métiers d’art (MRMA)......................................................................................................... page 15

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes

3


L’artisanat en Poitou-Charentes Au 31 décembre 2013, l’artisanat en Poitou-Charentes, c’est :

33 423 entreprises 1 822

chefs d’entreprise artisanale conjoints collaborateurs salariés

Charente

Charente-Maritime

Deux-Sèvres

Vienne

Sources Les différentes données sur les chiffres clés de l’artisanat en Poitou-Charentes sont issues du répertoire des métiers et d’une enquête de satisfaction réalisée par les Chambres de métiers et de l’artisanat de la région en mars 2014, de l’APCMA, de l’URSSAF et de l’INSEE.

L’entreprise artisanale : ce qu’il faut savoir

L’

entreprise artisanale répond à 3 critères : l’activité, la dimension et la qualification. Ainsi, une entreprise est considérée comme artisanale, dès lors qu’elle exerce une activité de production, de transformation ou de prestation de services. Pas moins de 510 activités sont recensées par la NAFA (Nomenclature d’Activités Française pour l’Artisanat). Elle doit également avoir moins de 10 salariés au moment de son immatriculation au répertoire des métiers mais bénéficie d’un droit de suite si elle dépasse ce seuil par la suite. Précision utile : la plupart de ces activités sont réglementées depuis la loi du 5 juillet 1996, relative au développement et à la promotion du commerce et de l’artisanat. Conséquence : pour exercer une activité à son compte, un artisan doit être titulaire d’un diplôme, le plus souvent équivalent à un CAP. Près de la moitié des artisans exercent sous forme sociétaire.

4

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes


L’artisanat en Poitou-Charentes

A

vec 33 423 entreprises au 1er janvier, l’artisanat picto-charentais continue sa progression, avec 2,7 % d’entreprises en plus en un an. Les quatre départements de Poitou-Charentes profitent de cette dynamique. Bien qu’ils ne soient pas synonymes de performance économique, ces indicateurs prouvent que l’entrepreneuriat résiste plutôt bien à une conjoncture morose, puisqu’il se crée encore davantage d’entreprises artisanales qu’il n’en disparaît. La densité artisanale reste élevée, avec 188 entreprises pour 10 000 habitants, soit un ratio nettement supérieur à la moyenne nationale. L’armature urbaine et la composition du tissu économique expliquent que l’artisanat soit aussi dense en Poitou-Charentes. Le cas particulier de la Charente-Maritime s’explique logiquement par le phénomène touristique et l’afflux de population saisonnière.

188 entreprises pour10 000 habitants 159 154

228

190

La répartition des entreprises artisanales par secteur d’activité

A

vec 42 % des entreprises, le bâtiment reste le plus important en nombre, suivi de l’alimentation (13 %), mais ces deux secteurs d’activités connaissent une certaine stagnation. Celui des services (29,2 % du total) connaît en revanche une progression importante du nombre d’entreprises, à l’instar du secteur de la production (15,7 % du total), en progression de 4,2 %.

Poitou-Charentes au 31/12/2013

Poitou-Charentes Evolution sur un an au 31/12/2012 (31/12/2012)

Alimentation

4 364

4 343

à 0,5 %

Production

5 240

5 029

à 4,2 %

Bâtiment

14 044

13 925

à 0,9 %

Services

9 775

9 261

ä

TOTAL

33 423

32 558

ä 2,7 %

188

184

Densité d’entreprises pour 10 000 habitants

5,6 %

L’artisanat : aménagement du territoire et développement local

L’

artisanat est présent dans la quasi-totalité des localités de Poitou-Charentes. Il joue un rôle majeur en termes d’aménagement du territoire, en particulier dans les secteurs ruraux fragiles où il représente la seule économie non agricole, mais aussi dans les quartiers difficiles, par exemple. Facteur de cohésion sociale, l’artisanat incarne parfaitement l’économie de proximité.

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes

5


L’emploi dans l’artisanat

A

vec 14 715 établissements employeurs, c’est près d’une entreprise artisanale sur deux qui emploie du personnel salarié. Pour 91 % d’entre elles, ces entreprises comptent moins de 10 salariés. L’artisanat est, par essence, le secteur de la TPE, réactive, qui base son savoir-faire sur la compétence et la qualification de sa main d’œuvre, comme en témoigne le nombre important d’apprentis (6 298). L’effectif moyen des artisans est de 4,2 salariés par entreprise, avec des différences sensibles entre le secteur de l’alimentation et de la production, où ce ratio est le plus élevé en raison de l’organisation du travail (présence d’un point de vente et division des tâches), et celui des services où l’on compte le plus d’artisans travaillant seuls. Si l’on ajoute les conjoints, l’artisanat représente environ 13 % de la population active.

14 715 établissements employeurs 4,2 salariés par établissement employeur 13 % de la population active La répartition des salariés de l’artisanat en Poitou-Charentes

25 %

21 %

6

15 %

Alimentation

Services

Bâtiment

Production

38 %

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes


L’apprentissage artisanal

A

vec près de 6 300 apprentis, l’artisanat forme, en Poitou-Charentes, près d’un jeune sur deux par le biais de l’alternance sous contrat de travail. En moyenne, c’est presque un établissement employeur sur deux qui forme, ce qui fait de l’artisanat un des principaux contributeurs à l’effort de formation et d’insertion des jeunes. Le niveau V (CAP) reste le diplôme le plus répandu avec 65,9 % des contrats.

Parthenay Poitiers Niort

Néanmoins, les formations de niveau IV (bac pro) sont en augmentation et représentent désormais plus d’un diplôme sur quatre. Les formations supérieures connaissent elles aussi un développement, en particulier grâce aux titres du réseau des CMA.

Chasseneuil

La Rochelle Cognac

Barbezieux

Jonzac

6 298 contrats d’apprentissage Poitou-Charentes

Niveau V

Niveau IV

Niveau III

Niveau I

Contrats en cours

568

330

115

0

1 022

Bâtiment

1 561

699

123

3

2 404

Production

Alimentation

1 231

289

104

1

1 633

Services

791

345

95

1

1 239

TOTAL

4 151

1 663

437

5

6 298

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes

7


Les missions du réseau des CMA

4 Chambres de métiers et de l’artisanat

35 membres élus par CMA 5 ans de mandat pour chacun des membres L

a Chambre régionale de métiers et de l’artisanat (CRMA) est un établissement public de l’Etat… Derrière ce vocable se cache un statut unique et des missions très diversifiées ! Le rôle de la CRMA s’est vu renforcé depuis 2010, signe de la volonté du gouvernement de conférer à l’échelon régional un rôle plus important en termes de coordination. Dans un souci de cohérence territoriale, la stratégie de développement de l’artisanat en particulier dans les domaines de la formation et du développement économique se conçoit et se met en œuvre collectivement. Cette gouvernance laisse toute sa place à l’action des CMA départementales, qui constituent l’échelon de proximité par excellence. Chaque CMA dispose de 35 membres, élus pour un mandat de 5 ans. A sa tête, le bureau et son président, véritable « exécutif » en charge de l’application de la stratégie générale.

Un statut unique et des missions très diversifiées ! Une mission «socle» de service public

L

es CMA gèrent deux missions de service public pour lesquelles elles ont délégation des services de l’Etat : la tenue du répertoire des métiers (en quelque sorte « l’état-civil » des artisans !) et l’organisation de l’apprentissage artisanal, service interface qui gère les contrats de travail des apprentis, en liaison avec les entreprises d’accueil et les campus des métiers. A ces missions « régaliennes », directement liées aux formalités, viennent s’ajouter de nombreuses compétences.

8

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes


Créer et transmettre 74 % des porteurs de projet ayant eu recours aux prestations du réseau des CMA considèrent que son rôle a été déterminant dans la concrétisation et la réussite du lancement de leur entreprise. 87 % des sondés envisagent de recourir de nouveau aux services de la CMA et ils sont même 93 % à être prêts à les recommander à leur entourage.

Accompagner

A

u quotidien, les CMA accueillent les porteurs de projets, qu’il s’agisse de création ou de reprise d’entreprise. Chaque année, 2 987 futurs jeunes chefs d’entreprise bénéficient ainsi d’un accompagnement par des techniciens ou des formateurs expérimentés.

Cet accompagnement est nécessaire pour permettre au porteur de projet de démarrer son activité sur des bases saines et optimiser les chances de pérenniser son entreprise.

futurs chefs d’entreprise accompagnés Sécuriser le parcours de création ou reprise d’entreprise

P

arce que chef d’entreprise est un nouveau métier pour tout artisan récemment installé, celui-ci est tenu de suivre une initiation à la gestion de 40 heures minimum (stage préparatoire à l’installation) qui lui confère les bases nécessaires à la conduite d’une entreprise. Au total, 1 343 personnes ont suivi ce stage dans le réseau. Les CMA proposent également des modules complémentaires pour permettre de se perfectionner dans les domaines de la gestion, de la comptabilité, du marketing, etc.

Un taux de pérennité de

74 %

des entreprises créées au bout de 3 ans

L

e suivi du créateur ne s’arrête pas au seuil de l’immatriculation. Une fois créée, l’entreprise va pouvoir bénéficier de l’offre de services des CMA dédiée aux jeunes entreprises (clubs, suivi personnalisé, rendez-vous périodiques...). Pas moins de 1 800 créateurs bénéficient actuellement de cet accompagnement. Les conseils dispensés ainsi que la mise en place de tableaux de bord de gestion permettent de limiter les risques de défaillance. Le taux de pérennité des entreprises suivies à 3 ans est ainsi de 74 %.

L

es femmes représentent 36,7 % de ce public.

Ainsi, le dispositif de la CMA tend non seulement à promouvoir l’entrepreneuriat de qualité, mais aussi à le développer au féminin. Près des deux tiers de ces créateurs (62,5 %) étaient demandeurs d’emploi au moment de leur installation. Ainsi, le réseau des CMA joue un rôle essentiel en matière d’insertion professionnelle, en aidant à la création de son propre emploi. Près d’une jeune entreprise sur trois a créé un emploi ou plus au cours de cette période triennale, soit 576 emplois, dont 173 CDI.

1 343 personnes formées en stage de préparation à l’installation créateurs suivis par nos conseillers Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes

9


Transmettre

A

l’instar de la population active, la pyramide des âges des artisans accuse un net vieillissement, avec 37 % de dirigeants âgés de 50 ans et plus. Il existe un risque de non renouvellement du tissu économique local. Les CMA mettent tout en œuvre pour aider les cédants à trouver un repreneur. Un diagnostic global de l’entreprise, ainsi qu’une évaluation du fonds de commerce peuvent être proposés au cédant. Le réseau dispose d’un observatoire des transactions, véritable « argus » de la transmission d’entreprise qui s’appuie sur la Bourse nationale d’opportunités artisanales (BNOA), spécifique au réseau des CMA et sur l’outil transentreprise.com. Ce dernier comporte environ 700 offres artisanales pour le Poitou-Charentes.

37 % de dirigeants âgés de plus de 50 ans 700 offres artisanales

Assurer vos formalités Le répertoire des métiers : l’état civil des entreprises !

A

vec plus de 11 758 formalités traitées en 2013, les centres de formalité des entreprises (CFE) assurent une fonction d’interlocuteur unique pour toutes les entreprises artisanales, depuis leur immatriculation jusqu’à leur radiation, en passant par toutes les modifications (statuts, changement d’adresse, adjonction d’activité, etc.). Il informe et agit à la place du demandeur pour lui assurer la sécurité juridique dans ses démarches. C’est également le CFE qui délivre les justificatifs d’appartenance au répertoire des métiers ainsi que les marques distinctives d’artisan, artisan d’art, maître artisan ou de maître artisan en métiers d’art.

11 758 formalités 10

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes


Accompagner votre développement Innover au quotidien

L

es artisans possèdent un fabuleux potentiel d’innovation qui ne demande qu’à s’exprimer, dès lors qu’ils bénéficient d’un minimum d’expertise, d’accompagnement en termes de méthodologie de projet, de mise en réseau et d’ingénierie financière. Grâce au soutien de ses partenaires, le réseau des CMA a poursuivi en 2013 sa mission au travers de l’action de ses 4 développeurs de l’innovation (un par département). Ceux-ci ont effectué 173 visites de détection et accompagné 97 projets de développement. Les développeurs ont travaillé en étroite collaboration avec les CRITT et les universités et ont élaboré un guide de l’innovation.

4

développeurs de l’innovation

173 visites de détection 97

projets de développement

Promouvoir la qualité

E

n 2013, 455 artisans ont bénéficié d’un accompagnement en matière d’hygiène alimentaire, qu’il s’agisse d’une information générale sur les normes (et notamment la démarche HACCP), du montage d’un dossier d’agrément sanitaire, d’un conseil sur plan ou encore d’un diagnostic poussé de l’entreprise portant sur les locaux, les équipements et le fonctionnement de l’entreprise.

Cet accompagnement est indispensable dans le cadre d’un projet de vente de l’entreprise ; en effet, l’état de conformité est systématiquement demandé par le banquier ou le notaire au moment de la cession. Grâce à cette action, le réseau des CMA permet aux artisans d’anticiper sur la réalisation de travaux de mise en conformité et contribue à pérenniser le réseau des entreprises alimentaires qui offrent un service de proximité à la population.

455

artisans ont bénéficié d’un accompagnement en matière d’hygiène alimentaire dans les entreprises

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes

11


L’environnement : l’affaire de tous

A

vec 164 entreprises conseillées en matière environnementale en 2013, le réseau des CMA a montré qu’il faisait de l’excellence environnementale un élément essentiel de son dispositif d’aide au développement des entreprises. Les CMA aident les artisans à organiser le tri et le stockage des déchets, à optimiser leur production et à limiter la trace carbone de leur entreprise. Plus spécifiquement, elles animent l’opération Imprim’vert en réalisant des diagnostics et en constituant le dossier nécessaire à l’obtention du label, qui offre un véritable sésame vis-à-vis de la clientèle, en particulier pour les appels d’offres. En 2013, ce sont 33 dossiers qui ont ainsi été constitués.

Favoriser l’accessibilité

D

e même, l’artisan qui accueille du public est tenu de satisfaire à la réglementation et aux obligations en matière d’accès à leurs locaux par les personnes handicapées. Ainsi, tout établissement recevant du public (ERP) est censé avoir pris ses dispositions avant le 1er janvier 2015. Le réseau des CMA a organisé de nombreuses réunions d’information et de sensibilisation et a procédé à la réalisation de 156 diagnostics. Les techniciens qui interviennent ont l’agrément des autorités compétentes.

Evaluer les risques professionnels

L

es artisans qui emploient du personnel ont l’obligation d’établir et de mettre à jour un document attestant de la prise en compte des risques professionnels dans l’entreprise. Les techniciens des CMA évaluent et accompagnent le chef d’entreprise et ses salariés dans une démarche de prévention sur les conditions et l’ergonomie des postes de travail. En 2013, 151 entreprises auront ainsi bénéficié d’un accompagnement par le réseau des CMA en PoitouCharentes. Des formations sont également organisées sur le document unique.

164

156

33

151

entreprises conseillées en matière environnementale

dossiers constitués pour l’obtention du label Imprim’Vert

12

diagnostics en matière d’accessibilité

entreprises accompagnées en terme d’évaluation des risques professionnels

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes


Développer les compétences Par la formation continue

1stagiaires 993aidés

Le réseau des CMA propose chaque année un ensemble très complet de formations techniques et en lien avec la gestion et le développement de l’entreprise. Formations qui s’adressent à tout public : artisans, conjoints collaborateurs, salariés, demandeurs d’emploi…

par le conseil de la formation

Cette offre de formation est essentielle pour développer les compétences dans l’artisanat et accroître la compétitivité des entreprises du secteur, a fortiori en période de crise. Pour aider plus spécifiquement les chefs d’entreprise artisanale à se former, le conseil de la formation (CDF, service de la CRMA) cofinance les stages en lien avec la gestion et le développement de l’entreprise. En 2013, le CDF a aidé 1993 stagiaires, soit + 33% par rapport à 2012. On note une augmentation dans le secteur du bâtiment (+10 points), et un engouement pour les formations de type « commercial » qui regroupent tous les stages liés au développement de l’entreprise.

Par la validation des acquis de l’expérience

L

es CMA participent au réseau mis en place par le Conseil régional, avec, dans chaque département, l’animation d’un point-régionalconseil (PRC). Ceux-ci ont accueilli et orienté 391 personnes en 2013 sur tout type de qualification ou formation. Le réseau dispose également d’une chargée de mission régionale en charge de l’accompagnement des bénéficiaires sur les titres spécifiques au réseau des CMA. Ainsi, 32 demandes ont été traitées en 2013, qui ont abouti à l’accompagnement de 26 personnes jusqu’au passage en jury de validation.

26 personnes en accompagnement

391personnes orientées Par le recrutement

L

es CMA ont développé des prestations d’appui au recrutement pour les entreprises artisanales, permettant à ces dernières d’optimiser leurs procédures d’embauche. Elles ont également développé des compétences en matière de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC). Ces prestations permettent au chef d’entreprise d’être accompagné dans l’élaboration de son plan de formation. D’après une enquête, 11 % des entreprises interrogées ont un projet de recrutement en main-d’œuvre pour couvrir des besoins, qui sont immédiats dans 29 % des cas. Fin 2013, le réseau des CMA a contractualisé avec les services de l’Etat pour promouvoir le contrat de génération auprès des artisans, en se fixant un objectif de 80 entreprises.

11 % des entreprises ont un projet de recrutement Avec le web

O

utre les nombreuses formations dispensées dans le domaine de l’utilisation du web au service de l’entreprise, les CMA ont développé un portail internet dédié au grand public. Avec artisanspoitoucharentes.fr elles offrent ainsi la possibilité aux quelque 33 000 entreprises artisanales d’être présentes sur le web au travers d’un annuaire pratique. Pour les artisans qui le souhaitent, il existe la possibilité d’opter pour la réalisation d’une vitrine, voire d’un site internet. Entièrement personnalisées, ces prestations sont réalisées sur le principe du « do it yourself » : l’artisan est amené, par le biais d’une formation, à développer et administrer lui-même son propre site.

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes

30 000 entreprises artisanales présentes sur l’annuaire Poitou-Charentes 13


L’Université régionale des métiers et de l’artisanat : porter haut les valeurs de l’apprentissage !

L

’Université régionale des métiers et de l’artisanat (URMA) est beaucoup plus que la somme des compétences déployées par l’ensemble des campus des métiers. Service à part entière du réseau des CMA, l’URMA coordonne l’action de ses 8 sites de formation répartis sur le territoire de PoitouCharentes et qui forment 4 864 jeunes, soit 88 % des effectifs d’apprentis de l’artisanat. A ce titre, elle constitue le 1er réseau régional de formation.

8 campus des métiers 22 filières apprentis 177diplômes D

u CAP jusqu’aux diplômes de niveau III (tels que le brevet de maîtrise ou le certificat d'entrepreneur des métiers de l'artisanat), l’URMA veille à proposer une carte régionale des formations complète, tant du point de vue de la diversité des métiers que des parcours possibles au sein d’une filière. Au total, l’URMA recouvre 22 filières et prépare à 177 diplômes différents. Au cours de l’année scolaire 2012-2013, près de 2 500 000 heures de formation ont été dispensées.

Beaucoup plus qu’un diplôme, c’est en effet un véritable métier pour la vie qu’offre l’apprentissage. Ainsi, 76 % des apprentis formés au sein du réseau de l’URMA obtiennent leur qualification et 80 % d’entre eux trouvent du travail à l’issue de leur formation. Le réseau dispose également de 8 développeurs de l’apprentissage, véritables ambassadeurs de l’alternance, chargés de recueillir les offres d’emploi en entreprise et d’en assurer la diffusion. En 2013, pas moins de 4 017 entreprises ont ainsi été contactées ou visitées, permettant de recueillir 750 places en alternance.

76 % des apprentis formés obtiennent leur diplôme

80 % d’entre eux trouvent un emploi à l’issue de leur formation

E

n outre, les CMA participent à de nombreuses actions de promotion de l’alternance (forums, salons…) et animent une action emblématique : « Bravo les Artisans ! ». Au cours de l’année scolaire écoulée, 1 057 jeunes collégiens ont été accueillis dans 934 entreprises pour une période de découverte en entreprise.

Parce que cela constitue une étape incontournable pour prendre la pleine mesure du dispositif de formation par alternance, des journées portes ouvertes sont organisées dans ses établissements. Ainsi, en 2013, 4 679 jeunes ont été accueillis pour une découverte des campus des métiers. Grâce à son dispositif, l’URMA porte haut les couleurs de l’apprentissage, dont le succès repose sur les valeurs de l’entreprise artisanale : la dimension humaine, le goût du travail d’exception et la capacité à insérer socialement et durablement les jeunes.

14

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes


La Mission régionale des métiers d’art (MRMA)

Elle a pour vocation de soutenir le développement des métiers d'art sur l'ensemble du territoire. Elle est à l'écoute permanente des acteurs et des professionnels de la filière métiers d'art quel que soit le statut du professionnel. Son action 2013 s’est découpée principalement en quatre axes.

Valorisation et promotion

L

a MRMA a un rôle de structuration de la filière grâce à un fichier spécifique métiers d’art mis à jour quotidiennement. Elle a travaillé en 2013 sur la refonte des sites internet de l’ancien Pôle régional des métiers d’art et le site de la route des métiers d’art de la CRMA. Elle a accompagné les projets métiers d’art conduits par les collectivités locales, facilité l’intégration et la promotion des métiers d’art dans l’offre touristique régionale. Elle a également proposé aux professionnels métiers d'art de Poitou-Charentes d'accéder à des outils de communication professionnels et a coordonné l’organisation des Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) 2013.

161ateliers ont ouvert leurs portes 12 manifestations ont été organisées Sensibiliser et formation des professionnels à la commercialisation

U

n programme de formations a été conçu pour répondre spécifiquement aux besoins des professionnels en métiers d’art. 80 entreprises ont suivi une ou plusieurs des 10 formations proposées.

Animation et aide à la professionnalisation

L

a MRMA a guidé 4 entreprises au Salon International du Patrimoine Culturel au Carrousel du Louvre. 7 associations métiers d‘art ont eu recours à son assistance pour l’organisation de divers évènements dans la Région et son expertise a été apportée au sein de jurys, de salons et de concours. Elle a également soutenu la participation de 18 professionnels à 4 salons du Grand Ouest (Salon de la Déco de la Rochelle, Art au quotidien à Tours, Salon Métiers d’art de Nantes et Salon des créateurs de Bordeaux).

Exportation

L

a MRMA a accompagné 5 professionnels métiers d’art au festival de Mascate, Sultanat d’Oman, qui reçoit plus de 1,6 millions de visiteurs. Ils ont exposé au sein d’un pavillon « métiers d’art » qui a regroupé 21 pays, soit environ 125 exposants. La France était le seul pays de l’Union Européenne. Et le Poitou-Charentes était seul pour représenter la France.

Rapport d’activité de la Chambre de métiers et de l’artisanat Poitou-Charentes

15


CMA 16

CMA 17

CMA 79

CMA 86

68, avenue Gambetta 16021 Angoulême Cedex Tél. 05 45 90 47 00 Fax : 05 45 90 47 29 cma16@cma-charente.fr www.cma-charente.fr

107, avenue Michel Crépeau 17024 La Rochelle Cedex 1 Tél. 05 46 50 00 00 Fax : 05 46 50 00 09 contact@cm-larochelle.fr www.cm-larochelle.fr

22, rue des Herbillaux BP 1089 - 79010 Niort Cedex 9 Tél. 05 49 77 22 00 Fax : 05 49 77 22 19 cma79@cma-niort.fr www.cma-niort.fr

19, rue Salvador Allende BP 10409 - 86010 Poitiers Cedex Tél. 05 49 88 13 01 Fax : 05 49 88 34 60 info@cm-86.fr www.cm-86.fr

www.artisanspoitoucharentes.fr

CHAMBRE DE METIERS ET DE L’ARTISANAT DU POITOU-CHARENTES 13 Place Charles De Gaulle - 86000 Poitiers - Tél. : 05 49 88 70 52 - Télécopie : 05 49 60 72 80 Internet : www.crma-poitou-charentes.fr - Courriel : crma-poitou-charentes@orange.fr

Région Poitou-Charentes

Rapport activité 2013 de la Chambre régionale de métiers et de l'artisanat  
Rapport activité 2013 de la Chambre régionale de métiers et de l'artisanat  
Advertisement