Le Monde des Artisans - 79 - nov-déc 2017

Page 1

RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L’INFORMATION DE VOTRE CMA

Novembre/décembre 2017 • 1,50 €

rtisans

LE MONDE DES

édition

Bimestriel n° 121

deux-sèvres

Les ambassadeurs de la qualité  et de la convivialité bourse des entreprises p. 37 Événements

En Deux-Sèvres, les « Artisans gourmands » s’affichent P. 05

Actualités

Artisans, dirigeants de TPE, c’est le moment  d’innover ! P. 09

pratique

« Trophée  des quartiers » du Niortais P. 36

Deux-Sèvres


Depuis plus de 60 ans, MAAF assure les pros ! Multirisque professionnelle RC Décennale (PROS du bâtiment)

Véhicules professionnels Santé collective et individuelle Prévoyance - Épargne - Retraite

en agence Prenez rendez-vous sur maaf.fr ou sur l’appli mobile MAAF et Moi

Conditions des contrats et coordonnées des assureurs disponibles en agence MAAF

au téléphone 3015 du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 8h30 à 17h.

sur votre espace client Sur maaf.fr et l’appli mobile MAAF et Moi

07/17 - MAAF Assurances SA - RCS NIORT 542 073 580 - Création :

MAAF disponible pour vous


É D I T O Chers collègues, chers amis artisans,

ÉVÉNEMENT

05

Artisans Gourmands : ambassadeurs de la qualité et de la convivialité

ACTUALITÉS ❘ 06 ❘ Trois questions à Chrystel Lebas ❘ La « Crème des pâtissiers » en Deux-Sèvres ❘ Préparer sa transmission, c’est maintenant ! ❘ C’est le moment d’innover !

Nathalie Gauthier Présidente de la Chambre de métiers et de l'artisanat des Deux-Sèvres

Aujourd’hui plus que jamais, l’apprentissage est perçu, par les plus hautes autorités nationales, comme une solution d’avenir pour l’emploi de notre pays. Le Président de la République lui-même a affirmé avec conviction, lors de son intervention télévisée du 13 octobre, qu’il voit en l’apprentissage la clé majeure pour redynamiser notre économie. En effet, 85 % de nos jeunes apprentis diplômés trouvent aisément un emploi à la sortie de l’école, grâce à la formation qualifiante que vous leur dispensez, qui est totalement adaptée aux besoins du monde du travail d’aujourd’hui. L'engouement pour le jobdating avec plus de 1 000 visiteurs, organisé par notre Chambre, en partenariat avec la CCI, à Bressuire le 19 octobre démontre tout l'intérêt de notre mobilisation. Pourtant, vous êtes nombreux à rencontrer encore des difficultés à recruter les bons profils pour répondre à vos offres d’emploi, trouver des repreneurs pour préserver la pérennité de vos entreprises et alerter sur le risque, à court terme, de manquer de personnels qualifiés et de perdre vos savoirs.

❘ Où en êtes-vous avec le développement durable ? initiatives ❘ 14

Nous avons donc un challenge à relever ensemble pour promouvoir l’apprentissage, valoriser nos emplois artisanaux auprès de nos jeunes, faire évoluer le regard de notre société sur nos métiers mobilisant autant nos mains que nos têtes.

❘ Un parcours, des rencontres aux Artisanales de Chartres

DOSSIER

© WWW.ALEXGIRAUD.COM

S O M M A I R E

28

Marques de territoire : l'espoir est dans le terroir

pratique ❘ 33 ❘ Vos formations pour le 3e trimestre 2017 ❘ Les obligations d'information du professionnel sur les prix ❘ Les futurs accords d'entreprise dans les TPE/PME ❘ Innover, de l’idée au marché bourse des entreprises ❘ 37 ❘ Ils cherchent un repreneur ! Focus ❘ 40 ❘ Artisans imprimeurs : horizons pour le print regards ❘ 42

Ensemble, nous devons être les ambassadeurs de nos savoir-faire et de nos talents. Ensemble, nous avons à valoriser la diversité de nos métiers et l’intérêt de leur déploiement local. Ensemble, nous dynamiserons l’économie de notre pays. Ensemble, nous donnerons un avenir à nos enfants. Cette grande ambition, essentielle pour le devenir de notre pays, ne pourra se réaliser que grâce à notre mobilisation à tous, dans chacun de nos actes du quotidien, pour promouvoir l’artisanat. Pendant que M. STALTER, Président de notre réseau national des Chambres des Métiers et de l’Artisanat, rencontre l’Élysée pour sensibiliser sur l’intérêt de l’Artisanat pour notre économie, nous pouvons à notre niveau, expliquer à notre entourage, nos amis, nos familles, nos voisins, combien il est important de préserver nos traditions, combien il est essentiel de valoriser la diversité de notre patrimoine, combien nous devons encourager nos jeunes à apprendre nos métiers de proximité. L’apprentissage est la voie d’excellence vers leur réussite professionnelle, l’artisanat une porte vers le développement de notre pays. Agissons ensemble au quotidien pour le bien de tous !

❘ Un irréductible dans un jeu de quilles ❘ Faire de son isolement une force ❘ Opinion : Marc Marynower, directeur associé de l'agence MMAP Ce numéro comprend des pages spécifiques pour les abonnés des Deux-Sèvres. Le Monde des artisans n°121 – Novembre/décembre 2017 – Édition des Deux-Sèvres – Présidente du comité de rédaction des pages locales : Nathalie Gauthier – Avec le concours rédactionnel de la chambre de métiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres – Éditeur délégué : Stéphane Schmitt – Rédaction : ATC, port. : 06 82 90 82 24, e-mail : lemondedesartisans@groupe-atc.com – Ont collaboré à ce numéro : Julie Clessienne, Sophie de Courtivron, Marjolaine Desmartin, Christelle Fénéon, Isabelle Flayeux, Guillaume Geneste, Samira Hamiche, Mélanie Kochert, Samorya Wilson - Secrétariat de rédaction : M. Anthony, J. Neisse – Publicité : ATC, 137 quai de Valmy, 75010 Paris – Publicité nationale : Directeur commercial Mathieu Tournier, Tél. 01 40 05 23 10, fax 01 40 05 23 24, e-mail : m.tournier@groupe-atc.com – Publicités départementales sud-ouest : Thierry (Tél. 06 22 69 30 22) et Cédric Jonquières (Tél. 06 10 34 81 33), fax 05 61 59 40 07, e-mail : thierry.jonquieres@wanadoo.fr – Photographies : Laurent Theeten, responsable image – Crédit photos locales sauf mentions contraires : CMA 79 – Promotion diffusion : Shirley Elter, Tél. : 03 87 69 18 18. Tarif d’abonnement 1 an. France : 9 euros. Tarif au numéro : 1,50 euro. À l’étranger : nous consulter – Conception éditoriale et graphique : TEMA|presse, Tél. 03 87 69 18 01 – Fabrication : Pixel image, Tél. 03 87 69 18 18 – Éditeur : ATC, 23 rue Dupont des Loges, 57000 METZ, Tél. 03 87 69 18 18, fax 03 87 69 18 14 – Directeur de la publication : François Grandidier – N° commission paritaire : 0321 T 86957 – ISSN : 1271-3074 – Dépôt légal : octobre 2017 – Impression : Socosprint Imprimeurs, 36 route d’Archettes – 88000 Épinal. Origine géographique du papier : Espagne. Taux de fibres recyclées : 0,27%. Certification des fibres utilisées : PEFC. Au moins 1 des indicateurs environnementaux : Ptot 0,01 kg/tonne.

03


É

VÉNEMENTS ❘ DEUX-SÈVRES

Des aides en faveur des entreprises de proximité Vous êtes artisan, commerçant ou prestataire de services ? Vous souhaitez moderniser votre entreprise, sécuriser vos locaux ...? Vous apportez un service de proximité, nécessaire et utile à la population ? Alors, pensez au Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) et contactez votre conseiller CMA.

Le FISAC, c’est quoi ? ■ Des aides directes aux entreprises pour les investissements visant à moderniser les locaux d’activité et les équipements professionnels, les investissements destinés à sécuriser les locaux contre les effractions, les dépenses d’aménagement, d’accessibilité et la modernisation des vitrines. Les taux, minimum et maximum, varient sur chaque territoire en fonction des règlements locaux. Sur le Bocage Bressuirais, l’aide mobilisée est celle du Bocage-TPE.

04

Les investissements subventionnables ne doivent pas avoir été engagés (bon de commande, acompte…) avant le dépôt du dossier et la réception par l’entreprise d’un accusé de réception.

■ Des actions collectives (journée de formation ou réunions d’information) et des diagnostics individuels, ouverts à toutes les entreprises éligibles des territoires.

Quels sont Les critères d’éligibilité pour les entreprises ? • Être immatriculée depuis au moins 6 mois ou en phase de transmission-reprise. • Avoir moins de 10 salariés. • Avoir une clientèle composée majoritairement de particuliers. • Offrir un service à la population. • Réaliser un chiffre d'affaires de moins de 1 M€ HT.

Le FISAC est un outil de développement de l’artisanat et du commerce de proximité au profit d’un développement territorial équilibré. À travers ce dispositif, l’État souhaite contribuer au dynamisme économique des territoires, préserver et développer un tissu d’entreprises proches des consommateurs. Il s’agit de soutenir la dynamique économique en favorisant le maintien et le développement des services marchands de proximité pour offrir une qualité de vie et les services indispensables à la population locale.

Les territoires, les collectivités et les entreprises concernés par ce dispositif Quatre collectivités sur le département, le Bocage Bressuirais, la Gâtine, le Haut-Val-de-Sèvre et le Mellois, ont répondu et ont été retenues pour l’appel à projet 2017-2020 qui prend en compte des investissements réalisés par les collectivités ou les communes et un programme d’actions sur 3 ans à destination des petites entreprises artisanales, commerciales et de service (programme co-financé par l'État et la collectivité)

❙ LE BOCAGE BRESSUIRAIS

❙ LE HAUT-VAL-DE-SÈVRE

Critères d'éligibilité : Les entreprises doivent être situées

Les prestations proposées

dans un périmètre « cœur de bourg - cœur de vie » défini par l’Agglo2B,

Des réunions d’informations collectives CCI ou CMA :

correspondant principalement aux centres-bourg et centres-villes

Comment intégrer les médias sociaux dans sa stratégie

des communes de l’agglomération.

d’entreprise, le 11 décembre, 18 heures-20 heures

Les prestations proposées

• La démarche commerciale.

Des réunions d’informations collectives CCI ou CMA : Accessibilité

Journée de formation : Créer son site Internet

• Outils Marketing et E-Commerce • Démarche Qualité et label Artisans

• Les fondamentaux du e-commerce.

Gourmands • Transmission.

Des prestations individuelles CCI : Accessibilité.

Des prestations individuelles CCI : démarche Qualité Préférence

Des prestations individuelles CCI ou CMA : Environnement

Commerce.

et développement durable.

Des Prestations individuelles CMA : Démarche Artisans Gourmands

Des prestations individuelles CMA : Diagnostic global

• Évaluation transmission • Pré-diagnostic Accessibilité.

• Évaluation transmission.

i

Plus d’information auprès de votre conseiller territoire | Laure Retailleau | Tél. : 05 49 81 26 26 | l.retailleau@cma-niort.fr

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017

i

Plus d’information auprès de votre conseiller territoire | Marion Hovart | Tél. : 05 49 77 87 82 | m.hovart@cma-niort.fr


DEUX-SÈVRES

❙ LA GÂTINE

❙ LE MELLOIS

Critères d'éligibilité : Les entreprises doivent réaliser un CA inférieur

À la date d’impression le programme Fisac

à 900 000 € HT.

n'est pas encore défini et opérationnel

Les prestations proposées :

sur le Mellois mais cela devrait être le cas

Prestations individuelles CCI ou CMA : Diagnostic environnement • Diagnostic global

début 2018.

Prestations individuelles CCI : Démarche Qualité Préférence Commerce Prestations individuelles CMA : Démarche Artisans Gourmands • Charte développement durable.

i

i

Plus d’information auprès de votre conseiller territoire | Vincent Vallée | Tél. : 05 49 71 26 21 | v.vallee@cma-niort.fr

Plus d’information auprès de votre conseiller | Bénédicte Delbancut | Tél. : 05 49 77 22 09 | b.delbancut@cma-niort.fr

Artisans Gourmands

Ambassadeurs de la qualité et de la convivialité Vous êtes artisan boucher, boulanger, glacier, charcutier-traiteur, chocolatier ou pâtissier ? Vous êtes attaché à la fabrication « maison », vous aimez innover et partager votre passion auprès d’une clientèle de proximité. Devenez ambassadeurs de la qualité, de la convivialité en affichant l’appellation « Artisans Gourmands ».

05

L

es artisans ambassadeurs de la qualité et de la convivialité, proposent des produits et des services qui promettent d’enchanter les papilles. L’appellation « Artisans Gourmands » permet aux consommateurs de reconnaître les professionnels qui ont fait la démarche volontaire d’offrir l’excellence, chaque jour, près de chez eux. Elle est attribuée pour deux ans par votre Chambre de métiers et de l’artisanat et les organisations professionnelles des métiers de bouche. Les Artisans Gourmands s’engagent à : ■ Fabriquer maison, au minimum, 80 % des produits de leur activité principale. ■ Innover, pour toujours surprendre. ■ Proposer un service de proximité. ■ Transmettre leur savoir-faire.

En Deux-Sèvres, les Artisans gourmands s’affichent Une soirée spéciale et festive* placée sous le signe du goût et de l’excellence, a permis

Les professionnels deux-sévriens, ambassadeurs « Artisans Gourmands ».

de mettre en lumière les professionnels des métiers de bouche du département porteurs de la marque régionale « Artisans Gourmands » le 19 octobre dernier à l’espace Horizon à Chauray. Tous répondent aux critères de l’appellation régionale et s’engagent à être les ambassadeurs « gourmands » de la qualité, de la convivialité et de la proximité. * Une soirée organisée en partenariat avec Maaf Pro et l’ensemble des organisations professionnelles de l’alimentaire.

i

Pour en savoir plus sur « Artisans Gourmands », consultez le site dédié : www.artisans-gourmands.fr | Découvrez les artisans labellisés sur www.cma-niort.fr

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017


A

CTUALITÉS ❘ DEUX-SÈVRES

3 questions à Chrystel Lebas

« Le numérique dans la pédagogie et l’acquisition des savoirs, un véritable enjeu pour l’avenir » Chrystel Lebas a pris ses fonctions de directrice des campus des métiers de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres en septembre dernier. Elle répond à nos questions.

O

riginaire de Bretagne, Chrystel Lebas a suivi une formation d’ingénieur en gestion et management des entreprises. Elle a travaillé au CNRS, en qualité de responsable formation pour la Bretagne et les Pays de Loire, ingénieur pédagogique à l’université de Rennes 2 puis en charge du CFA et du CFPPA (centre de formation pour adultes) dans le domaine agricole à Surgères.

06

Quelle est la situation de l’apprentissage pour cette nouvelle rentrée des campus des métiers ? Après quelques années difficiles, on note une tendance à la reprise et cela se traduit cette année par une progression du nombre d’apprentis sur les deux sites de formation, à Niort et à Parthenay. La courbe s’inverse, les indicateurs sont économiquement favorables. Cependant, il existe une disparité entre les secteurs d’activité mais aussi entre les offres et les demandes. Dans le bâtiment, c’est une rentrée en demi-teinte et malgré la reprise du marché, cela ne se

traduit pas par des recrutements et de la formation d’apprentis. Le BP pharmacie et le BTS assurance fonctionnent très bien. Le travail de fond mené auprès des entreprises a sans doute joué un rôle.

quels sont les axes d’amélioration nécessaires ? Pour attirer plus de jeunes, il est important de travailler sur le déficit d’image de certains secteurs qui n’ont pas été portés par les médias comme l’ont été les métiers de l’alimentation par exemple. D’ailleurs, la connaissance globale des métiers de l’artisanat et de ses parcours diplômants doit passer par une collaboration active entre tous les acteurs de la formation, de l’orientation et de l’éducation nationale. Il est nécessaire également de se pencher sur la mobilité. Elle constitue un véritable frein au recrutement et à la volonté dont un jeune fait preuve pour trouver une entreprise. En CAP, la rémunération ne permet pas toujours de subvenir à toutes les dépenses, comme les logements et

les déplacements. Il peut y avoir parfois une différence entre l’envie et la capacité à faire aboutir ses projets professionnels.

Quel projet d’établissement menezvous actuellement ? Parmi les projets, le numérique est le véritable enjeu et je souhaite m’inscrire dans la continuité de ce qui a déjà été impulsé. L’objectif est d’adapter nos pratiques pédagogiques à l’apprenant et d’aller progressivement vers un accompagnement individualisé. Par ailleurs, le souhait est de faire progresser les outils d’alternance tel que le livret d’apprentissage, c’est par exemple l’intégration de photos commentées réalisées en entreprise par l’apprenti, mais aussi d’exercices interactifs pour les jeunes et l’utilisation de vidéos sur le geste professionnel tournées par les professeurs. L’objectif est de faciliter le travail de l’apprenant, du formateur et de l’employeur grâce à des outils numériques axés sur les échanges, l’acquisition des savoirs et la professionnalisation.

SEMAINE POUR L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES Les personnes en situation de handicap sont elles aussi des modèles de réussite professionnelle ! Leur handicap a fait naître en elles l’envie de se développer #SANSLIMITES. L’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Ladapt) lance une campagne de communication nationale. Chef d’entreprise, vous aussi, communiquez votre engagement durant la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées, par des messages, photos, vidéos, postés sur le site Internet www.ladapt.net et sur les réseaux sociaux avec le #emploiethandicap2017.

Un dispositif d’accompagnement de proximité pour le handicap La Chambre de métiers et de l’artisanat et les organismes Cap emploi, Agefiph* et Sameth** vous conseillent et vous accompagnent pour bénéficier d’aides : pour recruter et intégrer des personnes handicapées, pour maintenir dans l’emploi des salariés devenus handicapés ou dont le handicap s’aggrave, pour compenser un handicap, pour mettre en place une politique d’emploi handicap. * Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées. ** Service d’Appui au Maintien dans l’Emploi des Travailleurs Handicapés.

i

Votre contact à la CMA 79 | Isabelle Liaud | développeuse apprentissage | Tél. : 06 32 19 23 48 | i.liaud@cma-niort.fr

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017


DEUX-SÈVRES

Concours

F

ace au jury, composé d’artisans, d’organisations professionnelles et de la presse locale, quatre apprentis des métiers de bouche, candidats départementaux du concours régional « La crème des pâtissiers », ont présenté chacun un dessert de leur choix sur le thème du « Trompe-l’œil ». La lauréate, Charlène Catholand, apprentie au campus des métiers de Niort, a été mis à l’honneur lors de la soirée des « Artisans Gourmands » à Niort le 19 octobre dernier. Elle a également défendu les couleurs deux-sévriennes lors de la demi-finale le 6 novembre dernier au CFA de Barbezieux.

© SNOWING12

La « Crème des pâtissiers » en Deux-Sèvres

VALIDATION Charlène Catholand, une apprentie pâtissière passionnée.

DES ACQUIS DE L’EXPÉRIENCE Depuis le 1er octobre, il ne faut plus trois, mais un an d’expérience pour pouvoir prétendre à une Validation des acquis de l’expérience (VAE). Un décret paru au Journal officiel du 6 juillet précise les règles de calcul de cette période d’expérience pré-requise.

Quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, toute personne qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec

07

la certification visée, peut prétendre à la VAE. Cette certification peut être

UNE 3E ÉDITION EN « TROMPE-L’ŒIL »

Cette année, la 3e édition du concours « La Crème des Pâtissiers » a ouvert ses inscriptions à la nouvelle grande Région et a invité les futurs candidats à représenter l’un des douze départements de la Région Nouvelle-Aquitaine. Avec la volonté de mettre en avant les talents artisanaux des filières pâtisserie ainsi que la conservation du patrimoine gastronomique régional, le concours défend des valeurs d’authenticité, de conservation, de savoir-faire, d’échange et de partage. En 2017, sur le thème du « Trompe-l’œil », un gâteau peut en cacher un autre ! Les candidats sauront-ils tromper les papilles du jury le 19 novembre prochain grâce à des saveurs et des couleurs totalement chamboulées ? À cette occasion, ils devront réaliser deux gâteaux de 6 à 8 personnes et finaliser une pièce en sucre ou en chocolat. Les réalisations doivent être 100 % « fait maison » avec des produits bruts et comprendre au moins deux produits régionaux issus de l’inventaire du Patrimoine Gastronomique de la Région Nouvelle-Aquitaine.

i

www.cremedespatissiers.fr

un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle et doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

réunions d’information en Deux-Sèvres Pour en savoir plus, la CMA et les partenaires du Point régional conseil dans les Deux-Sèvres organisent des réunions d’information publiques par territoire. ■ Mardi 14 novembre à 17 h 30

à Melle. ■ Vendredi 17 novembre

à 14 heures à Thouars. ■ Mardi 5 décembre à 17 h 30

à Niort. Le nombre de places est limité.

i

Information et inscription obligatoire au 05 49 77 22 17 | vae@cma-niort.fr

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017


A

CTUALITÉS ❘ DEUX-SÈVRES

Préparer sa transmission, c’est maintenant ! LE SITE DE LA BOURSE Comme 32 % des chefs d’entreprise, vous avez 55 ans et plus, vous souhaitez transmettre votre entreprise, afin de la pérenniser ou constituer un capital pour votre retraite ?  N’attendez pas le dernier moment pour y penser. Pour vous aider, la Chambre de métiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres, la Chambre de Commerce et d’Industrie des Deux-Sèvres et leurs partenaires* vous invitent aux Rencontres de la transmission d’entreprise. Après une première rencontre le 6 novembre dernier à Bressuire, nous vous convions le lundi 20 novembre 2017 à 14 heures à la Chambre de métiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres, 22 rue des Herbillaux à Niort.

NATIONALE DES OPPORTUNITÉS ARTISANALES FAIT PEAU NEUVE

Au Programme de cette rencontre

08

À partir de 14 heures ■ Profitez des témoignages de cédants/ repreneurs sur le thème « Une transmission réussie ».

La Bourse nationale des opportunités artisanales (BNOA) est la première plate-forme nationale de rapprochement entre cédants et repreneurs d’entreprises artisanales.

De 15 h 40 à 18 heures ■ Entretiens individuels de 20 minutes avec des experts de la transmission d’entreprise sur les thèmes de votre choix :

Le site entreprendre.artisanat.fr propose plus de 6 000 offres d’entreprises à reprendre dans tous les secteurs d’activité, dans toutes les régions de France et selon votre budget. Toutes ces offres ont fait l’objet d’un diagnostic économique et financier par le réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat.

• Espace comptable et fiscal, experts-comptables. • Espace juridique, conseillers juridiques et notaires. • Espace protection sociale, conseillers RSI. • Espace anticipation financière, conseillers bancaires. • Espace entreprise, conseillers CMA/CCI. • Espace diagnostics spécialisés, environnement, hygiène alimentaire, ressources humaines. * Des rencontres organisées en partenariat avec le Crédit Agricole Charente-Maritime/Deux-Sèvres et les Communautés d’agglomération du Niortais et du Bocage Bressuirais à l’occasion de la Semaine nationale de la création-transmission d’entreprises artisanales du 17 au 24 novembre, « Une semaine pour entreprendre grâce à l’artisanat ».

Il est désormais en ligne avec une nouvelle ergonomie et une nouvelle ligne éditoriale.

« La transmission d’une entreprise mérite d’être anticipée pour être mieux préparée. »

Ce portail a pour objectif principal de promouvoir l’accompagnement du réseau des CMA sur la création/reprise/ transmission. Il doit également susciter l’intérêt des porteurs de projet à rejoindre l’artisanat par la reprise d’une entreprise et inciter les cédants à anticiper la cession de leur entreprise et favoriser ainsi la transmission d’entreprise artisanale et leur pérennisation.

SOIRÉE DE L’EXCELLENCE 8 décembre - Prochaine cérémonie de remise des diplômes des apprentis. Vous êtes maître d’apprentissage d’un apprenti diplômé de l’année. Vous avez participé activement à sa formation et sa réussite. Venez le féliciter dans une ambiance festive et conviviale à l’occasion de la 17e édition de la Soirée de l’excellence qui aura lieu le vendredi 8 décembre prochain à 18 h 30 à la salle Horizon à Chauray. Comme chaque année, près de 1 000 personnes sont attendues pour applaudir et encourager celles et ceux qui ont brillamment obtenu leur diplôme dans un métier de l’artisanat.

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017


DEUX-SÈVRES

Artisans, dirigeants de TPE, c’est le moment d’innover !

U

ne idée vous trotte en tête, il vous semble que c’est le moment de changer des choses dans votre activité ou votre entreprise ? Vous avez l’envie de proposer un nouveau service ou un nouveau produit ? Vous souhaitez vous orienter vers un nouveau débouché… mais vous avez encore des incertitudes sur le « comment » ? Il est temps de faire le point ! Un échange téléphonique ou un rendez-vous avec votre conseiller va vous permettre de préciser votre projet ou un point particulier, de trouver des ressources ou un accompagnement global, dans tous les cas d’y voir plus clair et d’avancer plus efficacement.

i

Contact innovation : Aude Petelot | Chargée de développement économique Innovation | a.petelot@ cma-niort.fr | Tél. : 05 49 77 43 45

Témoignage Françoise Brottier - oLFAPAC : la communication olfactive, une innovation deux-sévrienne « J’ai lancé mon entreprise de création de supports de communication olfactifs pour une clientèle de professionnels en juin 2015 après avoir fait plusieurs constats. Les parfumeries ne proposent pas de "touches à sentir" personnalisées pourtant utiles pour identifier une odeur et sa marque. Il n’existe également pas d’échantillons de parfums biodégradables sur le marché. J’ai donc recherché seule les solutions techniques auprès d’imprimeurs et papetiers inscrits dans une démarche environnementale puisque je tenais à des supports 100 % coton biodégradable, dans l’esprit du mouchoir parfumé d’antan. Avec l’aide du service innovation de la Chambre de métiers et de l’artisanat, je me suis formée à la commercialisation et à la communication, les points importants pour lancer un produit innovant. L’accompagnement de la CMA, véritable facilitateur de projets, m’a été très précieux. C’est essentiel de se sentir épaulé à chaque étape du développement de l’entreprise. »

i

Contact : Olfapac | Saint-Jacques de Thouars | Tél. : 06 63 94 36 31 | francoise.brottier@gmail.com | www.olfapac.com

09

« Choisir Mon Artisan.fr » un outil pour simplifier la vie « Choisir Mon Artisan.fr » est la plateforme nationale des artisans inscrits aux Chambres de métiers et de l’artisanat. Il s’agit d’un annuaire en ligne permattant au grand public de trouver rapidement un artisan près de chez lui et aux professionnels d’avoir une meilleure visibilité.

Pour vous, les artisans, de nouvelles opportunités ! La volonté de « Choisir Mon Artisan.fr » est de favoriser les échanges entre les artisans locaux et les clients/consommateurs grâce à des outils pour améliorer la visibilité des professionnels sur Internet et communiquer sur des démarches innovantes au service de l’artisanat. Comment faire connaître son entreprise, son savoir-faire, ses produits et ses services ? Toute la difficulté d’une grande majorité d’artisans est là ! Nous entendons de plus en plus parler des artisans du numérique qui tissent des liens entre eux, se regroupent et

i

communiquent sur les réseaux sociaux… et vous que faites-vous ? Choisir Mon Artisan.fr vous donne les clés de votre présence numérique !

Trouvez les artisans près de chez vous ! Trouver un artisan coiffeur, un électricien, un boulanger, un ébéniste, un ambulancier… et bien d’autres artisans est devenu simple pour les particuliers grâce à « Choisir Mon Artisan.fr ». Il est le seul outil qui recense l’ensemble des artisans de France inscrits aux Chambres de métiers et de l’artisanat soit plus d’un million d’entreprises !

Votre conseiller Nord département | Francis Tempereau | Tél. : 05 49 71 26 22 | f.tempereau@cma-niort.fr Votre conseiller Sud département | Vincent Gaufreteau | Tél. : 05 49 77 22 00 | v.gaufreteau@cma-niort.fr

« Choisir Mon Artisan.fr » est la plateforme numérique officielle du réseau des Chambres de métiers et de l’artisanat pilotée par l’APCMA. En constante évolution depuis sa création, elle est le nœud central d’échanges entre les CMA, les artisans et le grand public.

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017


A

LES NOUVEAUTÉS FISCALES

CTUALITÉS [ LÉGISLATION

â?™ 0LFUR HQWUHSULVHËą Loi Travail

hausse des plafonds

&H TXL FKDQJH SRXU OHV DUWLVDQV

Les plafonds de chiffre d’affaires des micro-entreprises sont rÊhaussÊs à compter du 1er janvier 2018 : 170 000 ₏ pour les ventes de OCTEJCPFKUGU GV ť ŝ RQWT NGU UGTXKEGU EQPVTG ť ŝ GV ť ŝ

DestinÊes à donner plus de souplesse et de visibilitÊ aux entreprises – y compris les TPE et PME -, les cinq ordonnances rÊformant le Code du travail ont ÊtÊ publiÊes au ,QWTPCN QHƒEKGN le 23 septembre dernier.

CEVWGNNGOGPV &G Čƒ ĹĄ Ĺť RQWT NGU UGTXKEGU QW Čƒ ĹĄ Ĺť RQWT NC vente, le micro-entrepreneur ne sera RCU CUUWLGVVK Čƒ NC 68# &G ĹĄ Ĺť Čƒ Ĺť QW FG ĹĄ Ĺť Čƒ ĹĄ Ĺť il devra facturer la TVA Ă ses clients et rĂŠcupĂŠrer la TVA sur ses achats. Une fois les seuils dĂŠpassĂŠs, le micro-entrepreneur passera obligatoirement au rĂŠgime rĂŠel. â?™ Baisse des cotisations La hausse de 1,7 point iĹĄSEBBOY12

de la contribution sociale

10

gÊnÊralisÊe (CSG) a ÊtÊ entÊrinÊe le 18 octobre. Parallèlement, certaines cotisations baissent :

Dialogue social Les TPE de moins de 20 salariÊs pourront dÊsormais nÊgocier avec un employÊ non Êlu et non mandatÊ par un syndicat. Dans les entreprises comportant entre 20 et 50 salariÊs, la nÊgociation sera possible avec un Êlu du personnel non mandatÊ. La rÊforme autorise l’employeur à initier un rÊfÊrendum pour valider un accord d’entreprise, notamment sur les questions de salaire, de temps de travail ou de congÊs.

Accord de branche, accord d’entreprise L’ordonnance ÂŤ relative au renforcement FG NC PČŒIQEKCVKQP EQNNGEVKXG z Ć’ZG VTQKU champs diffĂŠrents de nĂŠgociation : celui oĂš prime l’accord de branche, celui oĂš il est possible de nĂŠgocier au sein de l’entreprise et celui oĂš priment les accords d’entreprise (voir pages ÂŤ Juri-pratique Âť).

Fusion des instances reprĂŠsentatives du personnel

• EQVKUCVKQP HCOKNNGť RVU

La rĂŠforme crĂŠe un ComitĂŠ social et ĂŠconomique (CSE), qui remplace et fusionne trois instances reprĂŠsentatives du personPGN +42 ĹĄ NGU FČŒNČŒIWČŒU FW RGTUQPPGN &2 le comitĂŠ d’entreprise (CE) et le ComitĂŠ d’hygiène, de sĂŠcuritĂŠ et des conditions de travail (CHSCT). La mise en place du CSE est obligatoire dans les entreprises si l’effectif d’au moins 11 salariĂŠs est atteint pendant 12 mois consĂŠcutifs.

FGU GPVTGRTKUGUĹĄ GZQPČŒTCVKQP RQWT NGU

• EQVKUCVKQP OCNCFKGĹĄ RVU • cotisation foncière minimum GPVTGRTKUGU CW %# KPHČŒTKGWT Čƒ ĹĄ Ĺť â?™ Disparition du CICE Le crĂŠdit d’impĂ´t compĂŠtitivitĂŠ emploi (CICE) passe de 7 % Ă 6 % pour les rĂŠmunĂŠrations versĂŠes Ă compter du 1er janvier 2018. En 2019, il sera transformĂŠ en baisse directe des charges de six points sur la masse salariale.

Prud’hommes � DÊlai de saisine Pour tous les types de licenciement, le dÊlai de saisine du salariÊ est limitÊ à un an. Il Êtait jusqu’à prÊsent d’un an pour les licenciements Êconomiques et de deux ans pour les autres types.

â?™ 8QH DQQÂŤH ̨VFDOH EODQFKH Ă€ compter du 1er janvier 2019, NGU ETČŒCVGWTU FŨGPVTGRTKUG DČŒPČŒĆ’EKGTQPV FŨWPG k CPPČŒG DNCPEJG Ć’UECNG z Ils seront exonĂŠrĂŠs de toutes NGU EQVKUCVKQPU Ć’UECNGU CW NQPI FG la première annĂŠe d’activitĂŠ, dans NC NKOKVG FG ĹĄ â‚Ź. Pour ceux

UN CODE DU TRAVAIL NUMÉRIQUE Pour faciliter la comprÊhension du Code du travail, le gouvernement va mettre en place XQH YHUVLRQ QXPULTXH VLPSOLȌH GX WH[WH ,O VHUD GRXEO GȄXQ VLWH SHUPHWWDQW de se renseigner sur des cas prÊcis.

SWK FČŒRCUUGTQPV ĹĄ â‚Ź de CA, le mĂŠcanisme sera dĂŠgressif dans la NKOKVG FG ĹĄ â‚Ź/an. Un interlocuteur leur sera dĂŠdiĂŠ Ă l’Urssaf, pour les aiguiller dans leurs dĂŠmarches.

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017

21


LA FIN DU RSI‌

VERS DES PLATEFORMES PLUS ÂŤ LOYALES Âť ‚ FRPSWHU GH ČŚQ OHV REOLJDWLRQV GH WUDQVSDUHQFH GHV SODWHIRUPHV VHURQW UHQIRUFÂŤHV Trois dĂŠcrets ont ĂŠtĂŠ pris en ce sens le 29 septembre. Cette rĂŠglementation concerne les moteurs de recherche, les rĂŠseaux sociaux, les comparateurs, mais aussi les plateformes de marchĂŠ et d’Êconomie collaborative. â?™ Plafonnement des indemnitĂŠs En cas de licenciement abusif, les indemnitĂŠs prud’homales sont plafonnĂŠes Ă trois mois de salaire jusqu’à deux ans d’anciennetĂŠ, puis augmentent progressivement pour atteindre 20 mois de salaire pour CPU FŨCPEKGPPGVČŒ .G RNCPEJGT GUV Ć’ZČŒ Ă 15 jours dans les TPE, un mois pour les autres entreprises, et va jusqu’à trois mois selon l’anciennetĂŠ. En contrepartie, les indemnitĂŠs lĂŠgales de licenciement sont portĂŠes Ă 25 % d’un mois de salaire par annĂŠe d’anciennetĂŠ, contre 20 % jusqu’alors. â?™ Sanctions S’il prouve sa bonne foi sur le fond d’une procĂŠdure, un patron ne pourra plus ĂŞtre

sanctionnÊ sur une erreur de forme. À l’inverse, s’il est en tort sur le fond et la forme, il risque jusqu’à un mois de dommages et intÊrêts.

Rupture conventionnelle collective Dans tous types d’entreprises, les ruptures conventionnelles pourront ĂŞtre conclues collectivement, dans un cadre commun de dĂŠparts volontaires. Une partie des ÂŤ 36 mesures concrètes Âť des ordonnances sont entrĂŠes en vigueur immĂŠdiatement, d’autres nĂŠcessitent encore une vingtaine de dĂŠcrets d’application d’ici dĂŠcembre 2017.

/CVKIPQP C EQPĆ’TOČŒ NC UWRRTGUUKQP FW RĂŠgime social des indĂŠpendants (RSI) et son adossement au rĂŠgime gĂŠnĂŠral au 1er janvier 2018. La transition se fera sur deux ans. Chacune des missions du RSI (rebaptisĂŠ ÂŤ Caisse nationale dĂŠlĂŠguĂŠe pour la SĂŠcuritĂŠ sociale des indĂŠpendants Âť) sera progressivement rapprochĂŠe du rĂŠgime gĂŠnĂŠral, pour aboutir Ă un fonctionnement Ă plein rĂŠgime au 1er janvier 2020. La caisse gĂŠnĂŠrale assurera la continuitĂŠ des droits pour un salariĂŠ devenant indĂŠpendant et vice versa. Ainsi, au 1er janvier 2019, les nouveaux indĂŠpendants

GZ UCNCTKČŒU RQWTTQPV TGUVGT CHĆ’NKČŒU au rĂŠgime gĂŠnĂŠral. Les mutuelles dĂŠlĂŠgataires du RSI cesseront FŨGPTGIKUVTGT FG PQWXGCWZ CHĆ’NKČŒU et leurs derniers contrats s’achèveront le 31 dĂŠcembre 2020.

Nous accompagnons depuis toujours les indĂŠpendants et les entrepreneurs pour leur permettre d’optimiser leur retraite. Connus pour la qualitĂŠ de nos contrats retraite Madelin et PERP, nous sommes dĂŠsormais reconnus pour l’excellence de notre Service Client. Une rĂŠcompense dont nous sommes particulièrement Ă„ LYZ L[ X\L UV\Z KtKPVUZ H\ZZP IPLU n UVZ ZHSHYPtZ X\Âťn UVZ JSPLU[Z

*Étude BVA Group – VisÊo CI – mai à juillet 2017 – Plus d’infos sur escda.fr. CrÊdit photos : JF LeSenechal - Conception : BlueNeurones

11

mutuelle-medicis.com 210 145 FU LE MONDE DES ARTISANS EXE V2 i dd 1

19/10/2017 15 41


A

CTUALITÉS ❘ DEUX-SÈVRES

Artisans, où en êtes-vous avec le développement  durable ? Quelle que soit votre activité, vous consommez des ressources naturelles et des matières premières, de l’eau, de l’énergie, vous utilisez des moyens de production, de transport, vous générez des rejets dans l’environnement… et vous employez des hommes et des femmes pour effectuer un travail.

V

otre fonctionnement, votre consom-

Profitez d’un engagement reconnu et re-

mation, le cycle de vie des produits

connaissable par vos clients.

que vous fabriquez, les services que

vous proposez, les conditions de travail que vous offrez à vos employés ont des répercussions sociales, environnementales et économiques importantes. Face aux enjeux que constitue le développement durable, la Chambre de métiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres accompagne les entreprises

12

artisanales. Gestion des déchets, des consommations d’énergie ou d’eau, prise en compte de l’accessibilité des personnes en situation de handicap ou de la sécurité au travail font partie des domaines d’expertise de son réseau de conseillers.

« Les entreprises sont au cœur des problématiques de développement durable » La démarche Vous aussi, engagez-vous ! • Vous mettez en place des bonnes pra-

Comment faire pour s’engager ? Demande d’adhésion L’entreprise sollicite l’adhésion à la charte développement durable. Diagnostic et accompagnement Le référent CMA réalise un diagnostic chez le professionnel puis l’accompagne dans la mise en place du cahier des charges. Délibération Le référent CMA présente le dossier au comité d’attribution qui étudie le dossier et juge de sa validation ou de son ajournement. Attribution Si le dossier est accepté, le professionnel reçoit un kit de communication millésimé et entre dans la démarche. Il a alors un an pour fournir les preuves de la réalisation de ses engagements au comité.

tiques dans votre entreprise. • Vous souhaitez apporter des améliorations et développer des actions dans votre établissement.

i

Renouvellement La 1re et la 2e année, le professionnel fournit les preuves de la réalisation de ses engagements au comité et reçoit son nouveau millésime, ainsi qu’une valorisation de son engagement (plus je m’investis, plus je marque des points). La 3 e année le référent effectue un nouveau diagnostic sur place et le processus recommence à l’étape n° 2.

Pour plus d’information : votre chargée de développement économique Hygiène, sécurité, santé au travail et environnement | Tatiana Schoumacher | Tél. : 05 49 77 43 42 | t.schoumacher@cma-niort.fr

• Vous voulez communiquer sur votre engagement auprès de votre clientèle. Engagez-vous gratuitement… et valorisez cet engagement pour le développement durable. Dès la mise en place de vos premières actions, vous communiquez auprès de vos clients et affichez vos engagements. Plus vous vous impliquez, plus vous marquez des points : 1 feuille, 2 feuilles, 3 feuilles…, vous valorisez vos actions et vos progrès.

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017

Près de vingt entreprises artisanales  deux-sévriennes affichent d’ores et déjà la charte deux-sévriennes  « Je m’engage en faveur du développement durable » et adoptent les démarches respectueuses de l’environnement, éthiques et socialement responsables. Elles seront mises à l’honneur et encouragées, à l’occasion de la semaine européenne de réduction des déchets, du 18 au 26 novembre 2017, par la CMA 79 lors d’une cérémonie organisée le 23 novembre au siège de Séolis, partenaire de l’opération.


PEUGEOT EXPERT CABINE APPROFONDIE 6 PLACES POUR VOS ÉQUIPES JUSQU’À 4M3* POUR VOTRE MATÉRIEL

2017

Trophées * Volume utile de 4 m3 sur Expert Cabine Approfondie Fixe Long.

VÉHICULES UTILITAIRES

BRESSUIRE - Tél. 05 49 74 20 44

Chef d’entreprise ?

Exigez un expert-comptable qui connaisse votre métier

PRÉVISIONNEL D’ACTIVITÉ

ASSISTANCE JURIDIQUE

COMPTABILITÉ DE PROXIMITÉ

SUIVI ANALYTIQUE

PARTENAIRE CONSEIL

DÉCLARATIONS FISCALES

SOCIAL & PAIE

TABLEAUX DE BORDS

CROISSANCE D’ACTIVITÉ

Gestélia Deux-Sèvres 1 Rue d’Abrantès 79200 Parthenay

Tél : 05.49.71.28.00 INSCRIT AU TABLEAU DE L’ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

RETROUVEZ-NOUS SUR GESTELIA.FR


I

NITIATIVES

8Q SDUFRXUV GHV UHQFRQWUHV

aux Artisanales de Chartres  Toucher, goÝter, sentir, Êchanger , telle est la promesse des Artisanales de Chartres revendiquÊe par Michel Cibois, prÊsident de la CMA d’Eure-et-Loir, organisatrice de cet ÊvÊnement d’ampleur. Un Êveil des sens et des consciences qui a sÊduit les 90 000 visiteurs de cette 24e Êdition axÊe sur le dÊveloppement JULIE CLESSIENNE durable. Vous l’avez manquÊe ? Suivez le guide‌

Pavillon Saveurs

14

✔ /H VWDQG Chambre patronale de la boulangerie-pâtisserie d’Eure-et-Loir ✔ /ËšDUWLVDQ Denis Brichet, patron de deux boulangeries, Ă Chartres et au Coudray (28) ✔ 6RQ IDLW G DUPHV DĂŠfendre la charte ÂŤ Ici Viennoiseries 100 % maison Âť en utilisant uniquement des produits nobles et frais. ✔ 6RQ FUHGR Faire la lumière sur son mĂŠtier qui ĂŠvolue face Ă la concurrence des chaĂŽnes qui ne sont pas transparentes par rapport Ă ce qu’elles vendent. ZZZ YLHQQRLVHULHV DUWLVDQDOHV IU

Animations Gastronomie Durant tout l’ÊvÊnement, quatre grands chefs ont concoctÊ des menus gastronomiques au tarif unique de 55 euros. Une aubaine pour les gourmands‌

Espace MarchĂŠ du terroir/ Stand des produits ÂŤ Š du Centre Âť Une marque de territoire qui fait dĂŠcouvrir la rĂŠgion Centre-Val-de-Loire Ă travers l’excellence de ses produits, la richesse de son histoire, et sa douceur de vivre Retrouvez Š du Centre dans notre dossier consacrĂŠ aux marques de territoire page 28 !

Pavillon BeautĂŠ-Mode/ MĂŠtiers d’art ✔ /ËšDUWLVDQ Jean-Pierre Lebureau, ornemaniste Ă Brières-les-ScellĂŠs (91) ✔ 6RQ SDOPDUÂŞV TrophĂŠe MNRA 2016, catĂŠgorie ÂŤ Investissement dans l’apprentissage Âť ✔ 6RQ IDLW GËšDUPHV 5G FKXGTUKĆ’GT FCPU NC FČŒEQTCVKQP en zinc et plus seulement les ornements de toiture. ✔ 6RQ SODLVLU Sortir de son atelier, multiplier sa prĂŠsence sur les Salons et rĂŠaliser, Ă travers les yeux des visiteurs, qu’il est un artiste autant qu’un artisan. -HDQ 3LHUUH /HEXUHDX 2UQHPHQWV GH 7RLWXUH

Pavillon BeautĂŠ-Mode/MĂŠtiers d’art ✔ /H VWDQG La Dame Ă la Licorne, association d’insertion par l’activitĂŠ ĂŠconomique. ✔ /H EÂŤQÂŤYROH Christian Jolly, haubergier ✔ 6RQ WUXF L’assemblage patient et minutieux d’accessoires en cotte de mailles, Ă la normande, la japonaise ou la persane ! ✔ 6RQ SODLVLU Enseigner cette technique ancestrale Ă la vingtaine de salariĂŠs de l’association issus de PĂ´le Emploi. ZZZ GDPH D OD OLFRUQH FRP


LES TROPHÉES GARANCE 2017

Festival Faire Hacker Startups, labs, open pitch, objets connectÊs, concours d’impression 3D‌ Sur 700 m2, une quarantaine de  rois de la bidouille  a animÊ cet espace synonyme de futur‌ pas si lointain !

Pavillon Bâtiment/ Pôle Êco-construction de la CRMA du Centre-Val-de-Loire

Super Tremplin : Leila Abdel Kader, La Berlue Luminaires, crĂŠation de luminaires, Peillac (56) Investissement pour le dĂŠveloppement durable : AngĂŠlique Silbernagel, Atelier Karteko, upcycling et design ĂŠcologique, Lacave (46) Le plus beau chef-d’œuvre : AmĂŠlie Halais, Sellerie Halais, maroquinier-sellier, Damouzy (08) Le plus beau stand : Alexandre et Christelle Crespin, Les Jardins de Lutz, pĂŠpinière paysagiste, Lutz-en-Dunois (28) Le coup de cĹ“ur du jury : Marie-Isabelle Mariey, Ceramim, CrĂŠations cĂŠramiques et tournage d’art sur bois, Sainte Foy d’Aigrefeuille (31) 5HWURXYH] OHV SRUWUDLWV GH FHV ODXUÂŤDWV VXU QRWUH VLWH ΖQWHUQHW www.lemondedesartisans.fr

Des experts ont dĂŠmontrĂŠ durant quatre jours que l’artisanat est Ă l’avant-garde des bonnes pratiques durables et responsables. L’occasion aussi de dĂŠcouvrir tous les NCDGNU k XGTVU z ČŒEQ FČŒĆ’U OCČ‘VTKUG de l’Ênergie, rĂŠpar’acteurs, artisans socialement responsable‌

Espace Tremplins Garance ✔ /H VWDQG 1HHGTV RCT NG RCTVGPCKTG QHĆ’EKGN )CTCPEG comme Ă la vingtaine d’autres gagnants de ce concours dĂŠdiĂŠ aux entreprises de moins de trois ans. ✔ Les alchimistes : Yohan Damour et Kobra Hachemi, Rhum d’amour, fabricants de rhums arrangĂŠs Ă L’Hermenault (85) ✔ 6RQ WUXF D’origine rĂŠunionnaise, Yohan concocte de savoureuses potions Ă base de rhum blanc de la RĂŠunion et de fruits frais, selon des recettes de famille anciennes. ✔ 6RQ FUHGR Se faire connaĂŽtre au-delĂ de la VendĂŠe oĂš il concentre pour l’instant son activitĂŠ, nouer de nouveaux contacts professionnels et rĂŠaliser de belles ventes (chose faite avec 640 bouteilles vendues sur les 700 que contenait son stock !) ✔ /H SHWLW A connu le concours Tremplins Garance en lisant le magazine de sa CMA : Le Monde des Artisans ĂŠdition VendĂŠe !

Pavillon Arti’school ✔ /H VWDQG CFA Interprofessionnel d’Eure-et-Loir ✔ /ËšDSSUHQWLH LĂŠa Dos Santos, 17 ans, en BP Coiffure ✔ 6RQ WUXF Avec les 23 autres apprentis des sections coiffure, offrir aux visiteurs volontaires un moment de dĂŠtente : brushing, chignon, coiffe de barbe‌ ✔ 6RQ FUHGR Venir pour la deuxième fois aux Artisanales, jamais Ă reculons, avec le double objectif de s’entraĂŽner tout en faisant plaisir aux gens. www.cfainterpro28.fr

Un carton pour Arti’school ! Mille apprentis se succĂŠdant pour reprĂŠsenter tous les mĂŠtiers de l’artisanat et plus de 800 collĂŠgiens venus les tester : dĂŠdiĂŠ Ă la formation en alternance, le pavillon Arti’School n’a pas dĂŠsempli durant ces quatre jours. Une campagne d’envergure auprès des collèges du dĂŠpartement avait ĂŠtĂŠ OGPČŒG CĆ’P FŨKPXKVGT NGU ENCUUGU Čƒ UG rendre sur cet espace. Un succès !

450

exposants reprĂŠsentaient

150 des 250 mĂŠtiers

de l’artisanat !

15


N IMAGES ❘ DEUX-SÈVRES

NIORT, CAPITALE DE L’ARTISANAT

Pendant trois jours, les présidents et secrétaires généraux des Chambres de métiers et de l’artisanat de France étaient rassemblés à Niort pour leur rencontre annuelle. Les grands chantiers de la mandature 2016-2021 ont été évoqués et un travail collaboratif constructif sur les grandes missions des CMA a été engagé.

16

JOB DATING DU BOCAGE BRESSUIRAIS Plus de 1 000 visiteurs, 56 entreprises et 400 offres de recrutement le 19 octobre dernier lors du rendez-vous proposé aux chefs d’entreprise par les chambres consulaires et les acteurs économiques du territoire. Une occasion pour les entreprises locales de trouver les compétences nécessaires dont elles ont besoin pour se pérenniser et se développer.

BER L IN

T O K YO

MA DR ID

E

ERASMUS + A TRENTE ANS

Pour marquer les 30 ans du programme Erasmus + particulièrement actif dans les campus des métiers de Niort et Parthenay, animation quiz, exposition photos sur « Les unions européennes », projection du film « L’Auberge Espagnole » pour les apprentis internes et soirée spéciale sur la mobilité européenne ont été organisées tout au long du mois d’octobre.

Une présence interconsulaire au Forum National de l’Économie Sociale et Solidaire et de l’Innovation Sociale, les 19 et 20 octobre dernier à l’Acclameur à Niort.

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017


S

OLUTIONS

Manihi (PolynĂŠsie)

Produire sa propre matière première

Perles rares Établi en PolynĂŠsie française sur l’atoll de Manihi, Philippe de Villèle a fait de son activitĂŠ de perliculteur le pivot de son deuxième mĂŠtier : designer nacrier. De l’Êlevage des huĂŽtres Ă la rĂŠcolte, le Tahitien d’adoption assure lui-mĂŞme la production des perles qui fondent ses bijoux. MÉLANIE KOCHERT

J

ai intĂŠgrĂŠ la plus ancienne ferme

 ’

perlière de PolynĂŠsie un peu par hasard, en 1997, lors de mon arrivĂŠe dans le PaciďŹ que Âť, se souvient

Philippe de Villèle, RĂŠunionnais d’origine au parcours atypique. Un coup de cĹ“ur immĂŠdiat. ÂŤ Très vite, je n’ai plu voulu faire que ça ! La ferme regroupait les meilleurs greeurs d’huĂŽtres au monde. Ce fut ma chance. J’ai pu suivre les conseils de grands maĂŽtres, et, iĹĄPHILIPPE JOACHIM

d’essais en erreurs, j’ai appris. Mon patron m’a dit : le jour oĂš tu te sentiras de te mettre Ă ton compte, je t’aiderai. Âť Après quelques annĂŠes, il se lance donc en solo, sous le regard bienveillant de ses aĂŽnĂŠs.

Coquilles en stock CĂ´toyer les belles matières l’inspire. Le perliculteur n’y tient plus : en 2004, il crĂŠe P2V CrĂŠation/Manureva Tahiti, un atelier d’art spĂŠcialisĂŠ dans la rĂŠalisation de bijoux. Ses crĂŠations sont un mĂŠlange de matières : ÂŤ J’utilise la nacre des coquilles, les perles et les mabĂŠs [autres productions perlières de l’huĂŽtre, insĂŠminĂŠes contre la coquille et non dans le corps mĂŞme du mollusque, ndlr.] Âť, note Philippe

Philippe de Villèle fait chaque annÊe le tour du monde en avion pour prÊsenter ses crÊations sur des Salons. Le reste du temps, il crÊe dans un cadre de travail paradisiaque.

de couleurs ! Âť Dans sa production, rien ne se perd. ÂŤ Je dois avoir aujourd’hui une tonne de coquilles en stock, dont je peux me servir Ă l’envi. Car mĂŞme la nacre est très irisĂŠe et pleine de variantes. La crĂŠativitĂŠ n’en est que dĂŠcuplĂŠe. Âť

CrĂŠations sur mesure Depuis cinq ans, l’artisan travaille avec un bijoutier spĂŠcialisĂŠ dans la fonte. ÂŤ On se lance des dĂŠďŹ s. Je dessine beaucoup, j’imagine des sertissages spĂŠciaux, des crĂŠations sur mesure, de plus en plus. D’une pièce, l’inspiration rebon-

de Villèle, l’un des seuls perliculteurs de Po-

dit vers une autre. Âť Ses crĂŠations sont vendues Ă Tahiti,

lynÊsie à Êtendre ses pratiques de gree

mais aussi en mĂŠtropole, ou Ă la RĂŠunion. Heureux de

aux mabÊs.  À Mani-

l’Êcho rencontrĂŠ Ă l’export, l’artisan Philippe de Villèle

hi, nous bĂŠnĂŠďŹ cions

fait chaque annĂŠe le tour du monde en avion pour ĂŞtre

d’une variÊtÊ d’huÎtres

prĂŠsent sur des Salons. En dĂŠcembre, il ornera de cou-

perlières extrêmement

leurs polynÊsiennes le rendez-vous des mÊtiers d’art de

iĹĄD

large : irisĂŠe, auberR

gine, verte, rose‌ Un vrai arc-en-ciel

17

Boissy-Saint-LĂŠger (Val-de-Marne).

i

tahitienfrance.free.fr/boutiques/p2v_creation.htm

LE CHEMIN LE PLUS COURT ÂŤÇĄ2TQFWKTG UC RTQRTG OCVKČ‹TG RTGOKČ‹TG UKORNKĆ’ G ČŒPQTOČŒOGPV NG RTQEGUUWU FG RTQFWEVKQP 1P OCČ‘VTKUG VQWV NG EKTEWKV GUV DGCWEQWR RNWU UKORNG #XGE VQWV UQWU NC OCKP JGWTGU UWT LG ICIPG WP VGORU HQW 'V RWKU UWT OQP CVQNN LG TČŒEQNVG FGU PCETGU GZEGRVKQPPGNNGU CXGE FGU OCTDTWTGU FGU GHHGVUŲ .GU DKLQWVKGTU SWK VTCXCKNNGPV NC PCETG PG VTQWXGPV LCOCKU EG IGPTG FG EQSWKNNGU /QK NQTUSWG LŨCK NG RTQLGV RQWT NGU WVKNKUGT Čƒ NGWT OGKNNGWT GHHGV KN OG UWHĆ’ V FŨCNNGT NGU EJGTEJGT FCPU OC TČŒUGTXGÇĄĐ?ÇĄÂť iĹĄD

R

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


S

OLUTIONS Toulouse (31)

S’engager pour l’environnement

DĂŠployer ses ailes avec EnVol Le laboratoire photographique Picto Toulouse a choisi de valoriser son engagement environnemental Ă travers la certification EnVol. Un choix payant pour son directeur, Patrick Barbeau.

P

icto Toulouse (Haute-Ga-

c’est, pour Patrick Barbeau, la clÊ de la

ronne) a chaussĂŠ depuis

rĂŠussite. ÂŤ Il ne faut pas que les personnes

longtemps sa pantoue de

aient l’impression de faire un eort. 

vert. Ce laboratoire pho-

Certains matĂŠriaux ne sont pas recy-

tographique et atelier d’impression

clables. Picto Toulouse essaye alors

numĂŠrique a ĂŠtĂŠ l’un des premiers Ă

d’orienter ses clients vers des alternatives.

prendre des mesures ĂŠcologiques en

L’entreprise agit aussi dans le domaine de

travaillant sur la sĂŠparation des eaux

l’ÊlectricitÊ.  Nous nous fournissons chez

de lavage et de chimie. ÂŤ Si nous sommes

une coopÊrative rÊgionale qui s’approvi-

très investis dans le dÊveloppement

sionne intÊgralement auprès de produc-

durable, c’est parce que nous y croyons

teurs locaux d’Ênergie renouvelable.  Aux

Ă titre individuel Âť, souligne Patrick

abords du bâtiment, tout dÊsherbant est

Barbeau, directeur. DĂŠtentrice depuis

interdit, et la plantation d’arbres fruitiers

2008 du label Imprim’Vert, l’entreprise

privilĂŠgiĂŠe. ÂŤ Le compost que nous utili-

iĹĄDR

18

MARJOLAINE DESMARTIN

a gravi un ĂŠchelon supplĂŠmentaire en

sons provient de la rĂŠcupĂŠration du marc

janvier 2015 avec la certiďŹ cation EnVol (lire ci-dessous). ÂŤ Il

de notre cafetière. Soit 250 kg. Étonnamment, c’est ce chire

s’agit de mettre en Ĺ“uvre une dĂŠmarche pour identiďŹ er, gĂŠrer

qui a provoquĂŠ une vĂŠritable prise de conscience des ĂŠquipes. Âť

et rÊduire ses impacts sur l’environnement, et de faire vivre les bonnes pratiques qui s’y rattachent.  En clair, la marque

Un atout pour les marchĂŠs publics

EnVol implique une remise en question permanente de

Qui dit engagement environnemental ne veut pas dire en-

l’organisation de l’entreprise.

gagement ďŹ nancier. ÂŤ Nous avons trouvĂŠ un ĂŠquilibre. Par exemple, le prix auquel Paprec achète nos matières plastiques

En 9 mois, 6 tonnes de matières plastiques recyclÊes

correspond Ă la location des casiers de tri et Ă l’enlèvement. Âť

Dans le cadre de cette certiďŹ cation, Picto Toulouse a aďŹƒrmĂŠ

gner, à la fois en termes d’image et de chire d’aaires.

sa politique de recyclage en s’associant à Paprec Plastiques,

 Aujourd’hui, les appels d’ores de collectivitÊs comportent

leader français du recyclage des plastiques. ÂŤ Aujourd’hui,

systĂŠmatiquement un volet environnemental. La marque

80 % des emballages et dĂŠchets plastiques sont recyclĂŠs. Sur

EnVol est alors un vĂŠritable atout ! Âť

9 mois, cela reprÊsente 6 tonnes !  DiÊrents casiers permettent aux techniciens d’eectuer un tri simple et prÊcis. Simple :

Les entreprises certiďŹ ĂŠes ont, au contraire, tout Ă y ga-

i

www.pictotoulouse.com

UNE MÉTHODE SIMPLE ET QUI RAPPORTE DĂŠveloppĂŠe par l’Ademe*, l’APCMA** et CCI France, la marque EnVol (Engagement volontaire de l’entreprise pour l’environnement) valorise la mise en place d’une gestion de l’environnement dans les entreprises de moins de 50 salariĂŠs. $CUČŒG UWT WP TČŒHČŒTGPVKGN QHĆ’ EKGN TGEQPPW RCTVQWV GP (TCPEG GNNG QHHTG FG PQODTGWZ CXCPVCIGUÇĄ XQWU Č?VGU CEEQORCIPČŒ ČŒVCRG RCT ČŒVCRGÇĄ XQWU XQWU FČŒOCTSWG\ FG XQU EQPEWTTGPVU GV CXG\ RNWU FG EJCPEG FG TGORQTVGT FGU OCTEJČŒU XQWU EQOOWPKSWG\ XQU CEVKQPU GP HCXGWT de l’environnement vers vos clients, etc. * Agence de l’environnement et de la maĂŽtrise de l’Ênergie. ** AssemblĂŠe permanente des chambres de mĂŠtiers et de l’artisanat.

i

&RQWDFWH] OH FRQVHLOOHU (QYLURQQHPHQW GH YRWUH &0$ _ 1XPÂŤUR G DSSHO FRPPXQÉ‹ Čœ 77& PQ _ DQQXDLUHFPD DUWLVDQDW IU

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017



T

Montignylès-Metz (57)

RANSMETTRE

Priscilla Pruvost – La Grange aux pains

L’apprentissage à pas feutrés Un geste technique à expliquer ? Elle dégaine son tableau et son feutre. Lauréate du prix Jeune maître d’apprentissage, Priscilla Pruvost associe le dessin à la parole pour transmettre efficacement son savoir-faire. MARJOLAINE DESMARTIN

L

a transmission n’attend pas le nombre des années. À

mes apprentis pour les guider. » Une méthode d’apprentissage

30 ans, Priscilla Pruvost, boulangère à La Grange aux Pains

plébiscitée par les jeunes apprentis comme par les adultes :

à Montigny-lès-Metz (Moselle), a reçu le Prix du maître

Priscilla forme aussi des élèves de l’école Banette, générale-

d’apprentissage 2017, catégorie Jeune maître d’appren-

ment des adultes en reconversion professionnelle, qui lui disent

tissage. L’artisane a déjà formé deux apprentis et en accompagne

apprécier l’originalité et l’accessibilité de son enseignement.

actuellement trois autres. « Transmettre est un acte enrichissant pour

Pour autant, la jeune femme préfère former des jeunes que des

moi comme pour l’apprenant. Cela me permet d’évoluer, de ne pas

adultes. « Il m’est plus facile de trouver le ton juste avec des ado-

rester en vase clos. Je dois toujours être dans l’actualité au niveau des

lescents. C’est plus naturel. »

process de fabrication et des nouveautés. J'aime aussi expliquer les gestes du quotidien et voir mes apprentis les reproduire. » La jeune

De l’ambition pour les autres et pour soi

boulangère a une astuce bien à elle pour enseigner son savoir-faire.

Ses poussins, Priscilla les couve et les aide à déployer leurs

Une botte secrète qui fait mouche à chaque fois.

ailes pour prendre leur envol. « L’un de mes anciens apprentis est aujourd’hui salarié chez un collègue en Moselle. L’autre est

20

Croquer la technique

responsable de production en Meurthe-et-Moselle et a un apprenti

« Il n’est pas toujours évident de mettre des mots sur une technique.

à sa charge ! » La boulangère forme actuellement un jeune en

Alors je dessine. J’ai toujours un petit tableau avec moi. Il est plus

première année de CAP, un autre en seconde année de CAP et un

facile de montrer com-

troisième en première année de BP. Ce dernier s’est qualifié pour

ment inciser un pain

la finale nationale du concours « Un des Meilleurs Apprentis de

que de l’expliquer. Il

France ». Une immense fierté pour son maître d’apprentissage.

m’arrive aussi de

« Il avait déjà tenté sa chance l’an dernier et récolté une médaille

prendre la main de

d’or régionale. Pour l’aider, je lui mets à disposition tous mes moyens matériels et lui dispense des conseils. Je le prépare à la fois physiquement et mentalement, car c’est une grosse pression ! » Et Priscilla sait de quoi elle parle : la jeune boulangère va bientôt se frotter au concours de Meilleur Ouvrier de France… et tenter de devenir la première femme à décrocher le titre dans sa catégorie. « C’est l’excellence, la reconnaissance des pairs. Comme dans l’apprentissage, il y a un côté dépassement de soi. »

i

www.lagrangeauxpains.fr

« LA TRANSMISSION, UN DEVOIR SOCIAL »

©šAR

EKIPA

PRODUCTION S

Priscilla enseigne sa vision du métier à Corentin, l’un de ses apprentis.

Le Monde des artisans [ novembre/décembre 2017

Quand Priscilla Pruvost apprend qu’elle est lauréate nationale de la catégorie Jeune maître d’apprentissage, c’est un grand moment de bonheur et d’euphorie. Cette reconnaissance vient récompenser son engagement croissant pour la formation et renforce ses convictions. « Les jeunes sont nos futurs salariés, nos futurs repreneurs. Je considère comme un devoir social de préparer la relève. J’espère pouvoir devenir la porte-parole de l’apprentissage en Moselle. » i

www.maitreapprentissage-artisanat.fr



I

Saint-Ouen (93)

NNOVER Upcycling

Des merveilles dans nos poubelles

22 22

ISABELLE FLAYEUX

Le témoignage Kiki l’éclaireur

Apporter une nouvelle valeur

Depuis sept ans, Christophe Lacombe s’amuse

Sensible à la philosophie de récupération-trans-

à transformer de grands classiques du design

formation, l’artisan donne une seconde vie à des

français en luminaires. « Je choisis des objets ap-

objets authentiques de grande qualité pour les

partenant à la mémoire collective pour créer des

faire redécouvrir différemment. « Les gammes

lampes décalées et élégantes avec de belles matières. »

colorées et joyeuses des lampes Kiki l’éclaireur font

Réalisateur de documentaires pendant trente ans,

sourire et provoquent de l’empathie en renvoyant

Christophe Lacombe soignait tout particulière-

à des souvenirs d’enfance. Je prends un peu de

ment l’habillage vidéo de ses programmes qu’il

recul et j’instille une dose d’humour ou un côté

voulait artistiquement irréprochable. Devenu

chic pour valoriser des appareils qui étaient à

artisan, ce passionné d’architecture d’intérieur

l’abandon, qu’on ne regardait plus. » Ces créations

et d’esthétisme prend aujourd’hui un malin plaisir

inattendues sont entièrement fabriquées à la

à recycler des moulins à café, des téléphones en

main selon les critères de l’artisanat d’art. Une

bakélite, des boîtes en métal estampillées Banania

i

ou bouillon Kub, des pendules vintage en formica ou encore des appareils photo à soufflet. Toujours impeccablement conservés, les objets sont triés sur le volet et coiffés d’un abat-jour entièrement dessiné et pensé par Christophe Lacombe.

Le Monde des artisans [ novembre/décembre 2017

fois surmonté d’un abat-jour à la forme et à la matière (cuir craquelé, velours frappé, soie, toile

www.kikileclaireur.com | )DFHERRNɋ @lampekikileclaireur | fr.pinterest.com/ kikileclaireur

de Jouy…) extrêmement réfléchies et soignées, l’objet ancien devient un produit de luxe qui séduit le marché étranger où Christophe Lacombe réalise 75 % de son chiffre d’affaires.

išKIKILECLAIREUR.COM

L’upcycling, ou surcyclage, est un procédé qui va bien plus loin que les simples phases de tri et de recyclage des déchets. Geste nostalgique pour les uns, écologique voire social pour les autres, l’upcycling est un acte de transformation qui se révèle éminemment porteur de créativité. Donner une seconde vie à des objets offre une infinité de possibilités et permet de véhiculer un message. Zoom sur une tendance durable.


INNOVER [ UPCYCLING

L'enquĂŞte

iĹĄINGO BARTUSSEK

mĂŞme si le recyclage de produits obsolètes ou abĂŽmĂŠs ne date pas d’hier, pour des raisons ĂŠcologiques ou ĂŠconomiques ou tout simplement par choix, la valorisation des objets aboutit Ă des crĂŠations uniques et inĂŠdites qui peuvent se rĂŠvĂŠler symbole d’entraide ou d’engagement au service d’une cause.

Pour la journaliste Inès Peyret, ÂŤ l’upcycling est une

sur l’usage de l’objet, l’Êpoque, un environnement

tendance durable, un art de la dĂŠcroissance. De grands

et joue avec ces codes. Voir ses sculptures et ses per-

artistes y ont eu recours comme Marcel Duchamp

sonnages, c’est reconnaÎtre un ÊlÊment intÊgrÊ et

avec son urinoir ou Alexander Calder qui façon-

dĂŠtournĂŠ qui fait sens, comme une timbale en

nait des mobiles et des sculptures avec des mĂŠtaux

mĂŠtal qui rappelle des sĂŠjours en camping ou des

de rĂŠcupĂŠration. Âť Le fait de recycler

cuillères anciennes qui renvoient aux images d’une maison d’enfance Âť, conďŹ e Aude Tahon. Auteur de la

unique et empreint de fantaisie, n’est

collection Dictionnaire Ă tout faire,

pas rÊcent.  Beaucoup d’artisans

Inès Peyret estime que l’upcycling

d’art travaillent autour du recyclage.

est applicable par tout le monde et

Cela s’est toujours fait. Aujourd’hui,

dĂŠclinable Ă l’inďŹ ni dans tous les

iťAURÉLIA BLANC

premier pour en fabriquer un autre,

nous sommes pleinement dans cette problĂŠmatique de recyclage de la ma-

domaines. ÂŤ Oser faire soi-mĂŞme dĂŠveloppe la crĂŠativitĂŠ. Nous de-

tière qui nous entoure et de souci de

vons regarder tout autrement,

l’environnement par le fait, souligne

changer notre vision des choses. Âť

Aude Tahon, prÊsidente d’Ateliers

Artistique pour les uns, ĂŠcologique

d’Art de France. Même si le mot "up-

pour les autres, dans le sens oĂš

cycling", que je traduis par "recyclage

elle rĂŠduit la consommation de

par le haut", n’est pas usitÊ dans les

matière première dans l’acte de

mÊtiers d’art, il pourrait correspondre

crÊation, l’approche upcycling re-

Ă nos pratiques. ProfondĂŠment ancrĂŠs

vĂŞt parfois une vocation sociale

iĹĄDR

iĹĄX

un objet, de le sortir de son usage

dans la transformation de la matière, nous utilisons des matÊriaux bruts (la terre, le verre, le textile) ou des

'P JCWVĹĄ #WFG 6CJQP RTČŒUKFGPVG F #VGNKGTU F #TV FG (TCPEG 'P DCUĹĄ +PČ‹U 2G[TGV LQWTPCNKUVG

23

* Ce syndicat professionnel des mĂŠtiers d’art fĂŠdère plus de 6 000 artisans d’art, artistes et manufactures d’art en France.

qui sĂŠduit particulièrement la journaliste globe-trotteuse : ÂŤ En Inde, dans un objectif d’alphabĂŠti-

objets glanĂŠs autour de nous et choisis prĂŠcieusement

sation et d’intÊgration, une association embauche

avant d’être dÊtournÊs, dÊplacÊs dans une crÊation. 

des femmes pour dĂŠcouper, assembler, broder des tapis et tentures avec de vieux saris en soie trouĂŠs. Âť

Messages sous-jacents

De son côtÊ, l’artiste contemporain bÊninois

Ă€ l’image d’Angèle Riguidel, crĂŠatrice d’assem-

Romuald HazoumĂŠ va plus loin en vĂŠhiculant,

blages luminaires, les artisans d’art sont nom-

derrière la mĂŠtamorphose de bidons d’essence

breux Ă orir une deuxième vie aux objets jetĂŠs

en masques africains, ÂŤ un engagement contre la

ou dĂŠlaissĂŠs. ÂŤ Cette crĂŠatrice a un regard profond

sourance humaine et l’injustice sociale .

i

ÂŤ Le propos des artisans d’art est dans la durĂŠe. Ils travaillent avec un ancrage dans l’histoire et une vision sur du très long terme. C’est en rupture avec la consommation de l’objet qu’on renouvelle tous les jours et la tendance du jetable Âť Aude Tahon, prĂŠsidente d’Ateliers d’Art de France*.

Ateliers d’Art de France | 7ÂŤO É‹ | www.ateliersdart.com Inès Peyret | totalement.ines@ines-peyret.com | www.ines-peyret.com

INFO EN + Le surcyclage, ÂŤ upcycling Âť en anglais, GUV WPG FČŒOCTEJG consistant Ă rĂŠcupĂŠrer FGU OCVČŒTKCWZ QW FGU RTQFWKVU GP Ć’P FG vie pour les rĂŠutiliser dans la confection de PQWXGCWZ RTQFWKVU FG XCNGWTU UWRČŒTKGWTGU CWZ prĂŠcĂŠdents. Source : www.buzzecolo.com

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


INNOVER [ UPCYCLING

iĹĄKIKILECLAIREUR.COM

Aller plus loin

ÂŤ Les dĂŠchets sont devenus nobles, on les transforme dorĂŠnavant pour en faire des objets d’art Âť Inès Peyret, Dictionnaire Ă tout faire anticrise, Éditions du Dauphin

L’upcycling version luxe Les ateliers ÂŤ petit h Âť valorisent depuis 2010 des matĂŠriaux et des objets non utilisĂŠs et considĂŠrĂŠs comme dĂŠfectueux par la prestigieuse maison de luxe Hermès. Chutes de cuir, coupons de tissus, morceaux de boucles, Zip, pièces en cristal ou en porcelaine cassĂŠes ou fendues deviennent source d’inspiration des crĂŠateurs et artisans qui les transforment et imaginent de nouveaux objets. Dans le mĂŞme esprit de rĂŠcupĂŠration, un horloger haut de gamme a lancĂŠ aux Pays-Bas une sĂŠrie limitĂŠe de montres au cadran constituĂŠ de capsules Nespresso ĂŠcrasĂŠes.

24

Une plateforme d’upcycling LancĂŠe par la crĂŠatrice de mode estonienne Reet Aus, la plateforme web Trash to Trend est une boutique de vente en ligne de vĂŞtements, accessoires et objets upcyclĂŠs. Les collections, conçues Ă partir de produits usagers, de dĂŠchets ou d’Êchantillons, sont fabriquĂŠes avec moins d’eau, moins d’Ênergie et de dĂŠchets de production dans un souci environnemental. Un bel exemple de revalorisation des matières.

i

www.trashtotrend.com | www.reetaus.com

Le plus d’Emmaßs AgrÊÊ comme chantier d’insertion depuis sa crÊation en 1994 à Reims, F.R.I.P.E Emmaßs contribue à la lutte contre l’exclusion sociale et professionnelle à travers un atelier de rÊcupÊration de textiles et la valorisation de vêtements et textiles. L’association propose Êgalement des ateliers crÊatifs de recyclage de bijoux et de vêtements pour apprendre à fabriquer des coussins ou des colliers à partir de tee-shirts ou de foulards par exemple.

i

www.fripe-reims-emmaus.com

Un projet, plusieurs objectifs NĂŠ en Colombie, le projet Pet lamp voyage dans le monde entier pour

ÂŤ Je rĂŠpare‌ et ça repart ! Âť En association avec l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maĂŽtrise de l’Ênergie), les chambres de mĂŠtiers et de l’artisanat s’engagent dans une action d’identiďŹ cation et de promotion des mĂŠtiers de la rĂŠparation auprès du grand public. BaptisĂŠ ÂŤ RĂŠpar'acteurs Âť, le rĂŠseau regroupe des entreprises artisanales qui utilisent la marque et ses outils de communication et sont rĂŠfĂŠrencĂŠes gratuitement dans un annuaire rĂŠgional et/ou un site web dĂŠdiĂŠs. Ou comment devenir acteur du dĂŠveloppement durable‌ Une quinzaine de secteurs sont reprĂŠsentĂŠs au sein du rĂŠseau RĂŠpar’acteurs : mobile-tablette, mobilier-article de maison, informatique, TV-vidĂŠo, vĂŠlo, article de sport, jardin-outillage, vĂŞtement-accessoire, cordonnerie, ĂŠlectromĂŠnager, bijoux-montre-horlogerie, console de jeux, audio, photo-camĂŠra. Les artisans rĂŠparateurs s’engagent Ă rĂŠparer les objets du quotidien et Ă ainsi prolonger leur durĂŠe de vie. Au-delĂ de cette philosophie du rĂŠemploi, les avantages d’une telle action sont Ă la fois ĂŠconomiques, ĂŠcologiques et sociaux. RĂŠparer coĂťte moins cher que remplacer un produit. La rĂŠparation contribue Ă la rĂŠduction des dĂŠchets et permet d’Êconomiser des matières premières et de l’Ênergie. EnďŹ n, faire appel Ă un artisan RĂŠpar’acteurs dĂŠveloppe les circuits courts et favorise l’Êconomie de proximitĂŠ, vecteur d’emploi et de lien social.

faire travailler des femmes artisans à la crÊation d’objets uniques. Tout en prÊservant des savoir-faire traditionnels, l’objectif est de transformer

i

des bouteilles en plastique usagÊes en abat-jour par le recours à diÊrentes techniques de tissage et aux matÊriaux disponibles localement.

i

petlamp.org

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017

Rapprochez-vous de votre conseiller CMA pour savoir si cette initiative existe dans votre dĂŠpartement | 1XPÂŤUR GȇDSSHO FRPPXQÉ‹ Čœ 77& PQ | annuairecma.artisanat.fr


R

Brive-la-Gaillarde (19)

ÉUSSITE

FL Services

Innover, et le faire savoir

iĹĄ2*1615 (. 5'48+%'5

Franck Rommel a crĂŠĂŠ son entreprise de plomberie chauffagerie ĂŠlectricitĂŠ en 2005. Ă€ Brive-la-Gaillarde, l’affaire prospère, les commandes affluent chaque annĂŠe. Jusqu’en 2014, oĂš la concurrence dĂŠferle telle une vague. L’artisan comprend qu’il y a urgence. Pour rester dans la course, il doit ĂŠvoluer. MÉLANIE KOCHERT

SE RÉINVENTER

COMMUNIQUER

CONSEILLER

Premier objectif : ĂŠtendre son domaine de

Mais ĂŠvoluer vers de nouvelles branches

Pour vendre une prestation de qualitĂŠ,

compĂŠtences. En deux ans, FL Services ac-

ne suďŹƒt pas. Il faut aussi communiquer.

Franck Rommel fait ĂŠgalement ĂŠvoluer

quiert l’isolation, puis la climatisation. Puis

L’entreprise mise gros sur sa prÊsence en

son discours client. ÂŤ Avant de donner

l’entreprise fait le pari des circuits courts,

ligne.  Grâce à une refonte du site et un

un montant chirÊ, il faut accompagner

avec l’Êlaboration d’un magasin de pièces

vrai travail avec Google, nous remontons

l’usager dans l’Êlaboration de son projet. Lui

dĂŠtachĂŠes. ÂŤ Nos fournisseurs rĂŠduisaient

aujourd’hui dans les trois premiers en

dire qu’il pourra bĂŠnĂŠďŹ cier de subventions,

leurs stocks en passant de plus en plus par des

chauage-sanitaire-ÊlectricitÊ !  FL Ser-

de crĂŠdit d’impĂ´t, d’aide au ďŹ nancement‌

plateformes, ce qui rallongeait leurs dĂŠlais

vices gagne rapidement en visibilitĂŠ et en

Bref, lui fournir tous les conseils. Âť Pour

de livraison, explique Franck Rommel. Je

contacts.  C’Êtait une belle carte à jouer.

l’entrepreneur, promouvoir des produits

voulais que nous trouvions la solution pour

Notamment pour faire valoir notre service

qualitatifs capables de tenir trente ans est

fournir ce service en interne. Nous avons

de pièces dĂŠtachĂŠes et de SAV. Âť Grâce Ă

une question de bon sens.  Les chaudières

dÊcidÊ d’investir dans de nouveaux locaux

celui-ci, une personne qui commande en

que l’on change au bout de six ans, quelle

et de les structurer de manière à prÊsenter

ligne avant 16 heures peut ĂŞtre livrĂŠe le

calamitÊ ! Il y a beaucoup de dÊchets à l’ar-

nos produits dans un showroom. Âť AďŹ n de

lendemain matin Ă 7 h 30, samedi compris.

rivÊe, donc d’argent perdu, et de clients dÊ-

s’appuyer sur un personnel performant dans

çus. Âť DiďŹƒcile de leur redonner conďŹ ance‌

i

ces nouvelles compĂŠtences, FL Services

ÂŤ Pourtant la conďŹ ance envers l’artisanat est essentielle ! Nos mĂŠtiers sont beaux, Ă

dĂŠgage une enveloppe considĂŠrable pour la formation des ĂŠquipes.

25

ZZZ VDUO Čľ VHUYLFHV IU

nous de les faire aimer. Âť

LES CONSEILS DE FRANCK ROMMEL â?™ Soyez rĂŠactifs envers vos clients EQPUKFČŒTG\ NC FKURQPKDKNKVČŒ EQOOG WPG TČ‹ING WPG RTKQTKVČŒ â?™ Accompagnez-les ČŒICNGOGPV CXGE WPG ITCPFG RČŒFCIQIKG 8QWU CXG\ WPG XWG Čƒ NQPI VGTOG HCKVGU NGWT GP RTQĆ’VGT Đ? Leur investissement ne leur apparaĂŽtra que plus pertinent. â?™ Restez curieux, alertes. /KGWZ XCWV WPG DQPPG TGOKUG GP SWGUVKQP SWŨWPG EJWVG NGPVG FCPU NŨQDUQNGUEGPEG 0ŨJČŒUKVG\ RCU Čƒ TGICTFGT FG SWGNNG OCPKČ‹TG HQPEVKQPPGPV XQU EQPHTČ‹TGU Đ? â?™ Faites de votre prĂŠsence sur Internet une nĂŠcessitĂŠ.

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


TRATÉGIE

iĹĄ2*1615 .7% $'46#7

S

#XGE WP UGWN OQV F QTFTG la performance, UGV Concept peut prĂŠtendre Ă sa place et Ă son volume d'affaires face aux grands du secteur aĂŠronautique.

UGV Concept - Nicolas Marchal

26

Un petit parmi les plus grands du secteur Un regard acÊrÊ sur le marchÊ de niche dans lequel il Êvolue, une vision affÝtÊe sur son potentiel de dÊveloppement‌ Nicolas Marchal, le dirigeant d’UGV Concept, ne fait pas dans la dentelle mais dans l’usinage de profilÊs aÊronautiques. Un secteur exigeant et innovant, à son image. JULIE CLESSIENNE

Nicolas Marchal a ÊtÊ rÊcompensÊ du prix national Stars & MÊtiers 2016 dans la catÊgorie StratÊgie globale d’innovation.

Il a su

I

l ne marche plus, il vole‌ Un œil rivÊ sur les compteurs, dans un ciel sans nuage. Si le parcours de Nicolas Marchal s’apparente à un

vol long-courrier en première classe, ce n’est pas le fruit du hasard. Sa rĂŠussite,

„ Se positionner UWT WP OCTEJČŒ FG PKEJG

il la doit Ă une trajectoire rĂŠflĂŠchie et Ă

„ 6H IDLUH FRQ̨DQFH, se lancer et investir dans une pĂŠriode peu propice.

rÊalisation d’outillage de mise en forme

„ CrÊer un rÊseau de donneurs d’ordre et JQPQTGT NGWT EQPƒCPEG

en tant que programmeur CFAO* dans

„ 2EWHQLU XQH FHUWL̨FDWLRQ GZKIGCPVG OCKU RC[CPVG „ Se dĂŠvelopper avec constance et clairvoyance.

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017

des escales judicieuses. Un BTS Êtude et des matÊriaux, une première expÊrience le secteur aÊronautique, chez Sogerma

Nous sommes en 2002. L’heure de voler

[devenu entre-temps Stelia Aerospace,

de ses propres ailes. Nicolas Marchal se

ndlr], puis deux ans passĂŠs Ă effectuer

lance et crĂŠe son bureau de mĂŠthodes, Ă

des prestations de sous-traitance dans

Rochefort (Charente-Maritime). Karine,

cette même entreprise‌ ExpÊrience :

sa compagne, copilote le volet financier.

Ok. Constitution du rĂŠseau : Ok.

Fort de ses contacts, les commandes


Rochefort (17)

Des marchĂŠs prestigieux et des performances qui ont ĂŠrigĂŠ l’entreprise au rang de ÂŤ spĂŠcialiste du proďŹ lĂŠ en France Âť. Et lui ont valu le prix national Stars & MĂŠtiers dans la catĂŠgorie ÂŤ StratĂŠgie globale d’innovation Âť il y a quelques mois**. Ă€ cette vitesse, il n’y avait forcĂŠment plus qu’un pas entre sa Charente-Maritime et les cĂ´tes marocaines. Nicolas Marchal a ainsi montĂŠ une ďŹ liale en juillet dernier affluent, deux embauches viennent

à Tanger. Elle aussi à la pointe de l’inno-

grossir l’Êquipage. 2009, tournant dÊ-

vation puisqu’elle s’apprête à accueillir

cisif. Le jeune entrepreneur rêve d’une

une machine spÊcialisÊe dans l’usinage

nouvelle envergure et ĂŠtend son activitĂŠ

de proďŹ lĂŠ en une seule opĂŠration. De quoi

à l’usinage de profilÊs aÊronautiques.

dÊployer ses ailes encore plus grand‌

ÂŤ Une suite logique, analyse-t-il. Je suis

* Conception et fabrication assistĂŠe par ordinateur.

spĂŠcialisĂŠ dans ce secteur de niche, en-

** Dossier prĂŠsentĂŠ par la CMA de Charente-Maritime et la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique.

core mÊconnu aujourd’hui, c’Êtait donc une opportunitÊ d’y prendre des parts de marchÊs et d’offrir une prestation globale à mes clients. 

i

UGV Concept | Avenue des Bois 'ÂŤURXOÂŤV 3ÂśOH 5RFKHIRUW Atlantique | 7ÂŤO É‹

SEULEMENT 15 ANS POUR‌ S’agrandir &ŨWP DWTGCW FG O2 Čƒ WP CVGNKGT FG ÇĄ O2, dĂŠjĂ presque trop ĂŠtroit

Embaucher Čƒ UCNCTKČŒU CW T[VJOG TČŒIWNKGT FČŒUQTOCKU FG ÇĄGODCWEJGU RCT CP

Se dÊvelopper &G ǥ GWTQU à 2,8 millions d’euros

Le Graal au niveau qualitĂŠ Investissement de dĂŠpart : 550 000 euros. Une somme consĂŠquente mais un risque limitĂŠ. ÂŤ Grâce Ă notre technicitĂŠ, notre rĂŠactivitĂŠ et la qualitĂŠ zĂŠro dĂŠfaut de nos produits, les ĂŠquipementiers tels que Stelia Aerospace, Daher Aerospace, Figeac Aero ou encore MĂŠcachrome, qui sont de gros donneurs d’ordres dans le milieu aĂŠronautique, nous ont fait conďŹ ance rapidement Âť, explique Nicolas Marchal. Une bonne rĂŠputation qui n’a fait que croĂŽtre lorsque UGV Concept a dĂŠcrochĂŠ, ďŹ n 2015, le ÂŤ Graal au niveau qualitĂŠ Âť : la certiďŹ cation

27

DU MANAGEMENT ? NON, DU BON SENS ! Quand on dĂŠmarre seul et qu’on se retrouve rapidement Ă la tĂŞte d’une ĂŠquipe de 32 personnes, a-t-on eu le temps de s’approprier les notions de management et de gestion du personnel ? Pas forcĂŠment, mais Nicolas Marchal le revendique : ÂŤ Je n’ai fait DXFXQH IRUPDWLRQ $YHF OHV DQQÂŤHV TXL SDVVHQW RQ VĆľDČ›½WH GH SOXV HQ SOXV 2Q VH UHQG compte que le management, c’est surtout du bon sens et de la psychologie. Faire les pauses quotidiennes tous en mĂŞme temps pour qu’on puisse discuter, passer dire bonjour Ă tout le monde le matin pour sonder l’ambiance gĂŠnĂŠrale sont des gestes qui comptent‌ Je reste très proche du terrain, ce qui favorise la communication, la cohĂŠsion, et limite le turn-over. Âť $XWUH DWRXW GH WDLOOH XQH ERQQH GLUHFWULFH ČŚQDQFLÂŞUH VD IHPPH .DULQH HQ OČ„RFFXUUHQFH LQWÂŤJUÂŤH GHSXLV GDQV OČ„HČĽHFWLI GH OČ„HQWUHSULVH ÂŤ C’est un gros DYDQWDJH GĆľDYRLU TXHOTXĆľXQ GH FRQČœDQFH ¢ FH SRVWH HW GH QH SDV QDYLJXHU DX IHHOLQJ }

EN9100, un rĂŠel gage de performance dans le milieu. ÂŤ Cela atteste que nos produits sont conformes aux exigences des grands ĂŠquipementiers. C’est rassurant pour eux. Cette dĂŠmarche de certiďŹ cation a, certes, un coĂťt important pour une structure comme la nĂ´tre, car on reste des petits chez les grands, mais elle lĂŠgitime notre place et notre volume d’aaires Âť, dĂŠcrypte Nicolas Marchal. Sa spĂŠcialitĂŠ ? ÂŤ Les proďŹ lĂŠs de la partie structurelle des avions : rails de siège, traverses de plancher‌ pour toute la gamme des Airbus. On rĂŠalise ĂŠgalement tous les renforts longitudinaux (les lisses, dans notre jargon) qui servent Ă rigidiďŹ er un tronçon central pour Dassault. Âť

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


D

OSSIER

MARQUES DE TERRITOIRE

L’espoir est dans le terroir SOPHIE DE COURTIVRON

À l’heure de la régionalisation/ mondialisation, le consommateur ressent un fort attachement à son terroir et à ses spécificités. La multiplication des marques et labels de territoire en témoigne. Ceuxci ont des exigences diverses, et les artisans y ont plus que jamais leur place. Plus qu’un logo apposé, ces identités choisies témoignent d’une dynamique interne forte, qui rejaillit sur l’économie locale. Un nouvel esprit de solidarité souffle sur certaines régions et les fait rayonner au-delà de leurs frontières… Décryptage de ce joli paradoxe.

S

i tu ne sais pas où tu vas, regarde

me rends : la société change, les personnes

d’où tu viens », dit un proverbe

veulent savoir d’où vient le produit, comment

africain. C’est un lien profond

il est fabriqué… », observe Gilles Chaillou,

que le consommateur en mal

ébéniste dans le Maine-et-Loire (voir enca-

de repères du XXIe siècle est en train de

dré p. 30), qui affiche la marque « Produit en

renouer. Les artisans le constatent de plus

Anjou » ; « on fusionne les petites communes,

en plus. « Je le vois lors des Salons où je

les gens y perdent leur identité… » « Il y a

«

Le Monde des artisans [ novembre/décembre 2017

išMÉLANIE KOCHERT

28


3 QUESTIONS À‌

ARNAUD TÉZÉ, DIRECTEUR DU GIP PRODUIT EN ANJOU

â?™ Pourquoi avoir crĂŠĂŠ Produit en Anjou ?

ÂŤ nous refusons tout ce qui est revendeur ainsi

connaĂŽtre le producteur et voir comment il

que les entreprises qui n’ont pas plus d’un an

travaille‌ , surenchÊrit Vincent Crosnier,

d’existence, par expÊrience . Les chambres

qui fait visiter son entreprise L’EurÊlienne

consulaires sont partenaires du dispositif

(Eure-et-Loir), produit l’orge qui sert à faire

et connaissent bien les demandeurs, ÂŤ ce

ses bières, possède sa propre brasserie et

qui est très important .

â?™ Comment la marque est-elle gĂŠrĂŠe ?

sa boutique ; il a adhĂŠrĂŠ Ă la signature ÂŤ C

A contrario, le label ÂŤ Consommez local,

du Centre . Chaque artisan membre d’une

consommez artisanal Âť crĂŠĂŠ par la CMAR**

marque ou d’un label y a trouvÊ une cohÊ-

PACA pour soutenir l’artisanat et l’Êconomie

rence par rapport Ă sa propre dĂŠmarche.

de proximitÊ est‌ ouvert.  Chaque artisan

iĹĄDR

un vrai intĂŠrĂŞt du consommateur, il veut

Le territoire (le dĂŠpartement) et quelques EJGHU FŨGPVTGRTKUG QPV XQWNW RTQOQWXQKT NGU UCXQKT HCKTG GV NGU RTQFWKVU ČŒNCDQTČŒU KEK CĆ’P de soutenir l’activitĂŠ ĂŠconomique et sociale et de renforcer le sentiment d’appartenance. Il s’agissait de crĂŠer un rĂŠseau pour dĂŠvelopper la solidaritĂŠ et le B to B entre les acteurs ČŒEQPQOKSWGU RTKXČŒU GV RWDNKEU %GEK PG RGWV OCTEJGT SWŨČƒ WPG EQPFKVKQP NG FKUEQWTU RWDNKE RTKXČŒ FQKV Č?VTG KPECTPČŒ *GPTK /GTEKGT SWK GUV EJGH FŨGPVTGRTKUG et moi – un institutionnel – pilotons la marque GV HQTOQPU WP DKPČ–OG ETČŒFKDNG SWCPF nous allons voir les entrepreneurs.

peut s’en saisir pour porter la bonne parole

iťMÉLANIE KOCHERT

LANCÉE EN 2015, LA MARQUE REGROUPE AUJOURD’HUI 85 ENTREPRISES. SOUTENUE PAR LES POUVOIRS POLITIQUES, ET PAS PORTÉE PAR EUX, ELLE A ÉTÉ CONÇUE POUR DURER. VOICI LES DESSOUS D’UNE MARQUE Ă€ SUCCĂˆS. iĹĄDR

Francis Grau, qui utilise notamment des blÊs du Vaucluse (boulangerie GoÝt de pain, à Aix-en-Provence), utilise la marque  Consommez local, consommez artisanal  comme un porte-parole à part entière.

Sur le terrain, des initiatives variĂŠes

vers le grand public. Il peut ĂŠgalement ĂŞtre

ÂŤ Nous voulions quelque chose pour promou-

avec cette mĂŞme idĂŠe de le faire connaĂŽtre

voir les compÊtences locales toute l’annÊe, et

largement et de faire ĂŠvoluer les mentalitĂŠs Âť,

pas seulement le temps d’un week-end , pose

explique CĂŠline De Stefanis-SoulĂŠ, respon-

BĂŠnĂŠdicte Batier, manager de centre-ville

sable de la communication institutionnelle.

pour la municipalitĂŠ de Langres. Le label

Le boulanger Francis Grau, qui emploie 38

ÂŤ Made in Pays de Langres Âť, enfant de la

personnes dans trois ĂŠtablissements, vante

Ville et du PETR*, a trouvĂŠ sa forme en 2014

cette  formule très bien tournÊe qui rÊsume

et est ainsi une ĂŠmanation des JournĂŠes des

ce que je fais depuis dix ans Âť.

â?™ Sur quels critères les entreprises sont-elles choisies ?

l’artisanat et s’est ouvert à d’autres compÊ-

Local versus national

tences, comme les mĂŠtiers du graphisme et de

Francis Grau, qui fabrique de nombreuses

l’image Âť, complète Jean-François Polette,

spÊcialitÊs locales (la pompe à l’huile d’oli-

animateur ĂŠconomique Ă la CMA de la Haute-

ve, le colombier à la Pentecôte‌), insiste

Marne. Le label compte 113 entreprises et

sur le fait qu’il est impĂŠratif de s’aďŹƒrmer

va devenir une marque en novembre 2017.

auprès de la clientèle vis-à -vis de la concur-

ÂŤ La marque a trois objectifs fondateurs : fĂŠ-

rence. ÂŤ Quand je suis face Ă une boulangerie

dĂŠrer les acteurs ĂŠconomiques du territoire,

franchisĂŠe Paul, Ă Aix-en-Provence, il faut

renforcer l’appartenance au territoire, faire sa

que je me positionne : il y a des gens qui

promotion à l’intÊrieur et à l’extÊrieur.  Entre

regardent nos produits et sont aiguillĂŠs vers

Il y a un dossier de candidature et nous allons visiter les entreprises et leurs outils de RTQFWEVKQP Đ? +N HCWV SWG NC ITCPFG OCLQTKVČŒ FG NC valeur ajoutĂŠe soit acquise dans le Maine-etLoire (outil de travail et masse salariale) et SWG VQWU NGU EQORQUCPVU FG DCUG FW RTQFWKV ou du service soient originaires du Maine-et.QKTG NQTUSWG EŨGUV RQUUKDNG 'V RWKU PQWU EQPVTČ–NQPU NC OQVKXCVKQP FW EJGH FŨGPVTGRTKUG ECT PQWU CXQPU DGUQKP SWŨKN UŨKPXGUVKUUG FCPU PQVTG TČŒUGCW FCPU NŨKPVČŒTČ?V IČŒPČŒTCN FG VQWU

autres critères, les entreprises doivent être

celui qui bĂŠnĂŠďŹ cie du rouleau compresseur

dans un rayon de 40 km autour de Langres,

du marketing. C’est diďŹƒcile de faire rentrer

repris par nos partenaires institutionnels

mÊtiers d’art.  Notre label a commencÊ par

29

Nous avons trouvĂŠ une solution pour faire XKXTG NC OCTSWG GV OQDKNKUGT Čƒ NC HQKU NGU CEVGWTU KPUVKVWVKQPPGNU GV RTKXČŒU NC FQWDNG UVTWEVWTG )+2 GV CUUQEKCVKQP %JCEWP HCKV UQP LQD NŨCUUQEKCVKQP SWK TGITQWRG NGU EJGHU FŨGPVTGRTKUG DČŒPČŒĆ’EKCPV FW NCDGN GV C[CPV ČŒVČŒ JQOQNQIWČŒU RCT NG )+2 RKNQVG NC RTQOQVKQP GV NC EQOOWPKECVKQP FG NC OCTSWG NG )+2 IČ‹TG sa logistique (juridique, administratif, contrats FG NKEGPEG GVE KN TGITQWRG NGU VTQKU EJCODTGU consulaires, le conseil dĂŠpartemental

SWK GUV RTQRTKČŒVCKTG FG NC OCTSWG NGU RČ–NGU de dĂŠveloppement, la RĂŠgion via l’Agence rĂŠgionale de dĂŠveloppement ĂŠconomique, des reprĂŠsentants de l’association.

i

www.produitenanjou.fr

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


DOSSIER [ L’ESPOIR EST DANS LE TERROIR

TĂŠmoignage

RETOUR VERS LE FUTUR

les passants dans une boutique quand ils ne connaissent pas l’enseigne ! Le label conforte mon cĂ´tĂŠ 100 % Aixois. Âť Aujourd’hui, avec Internet, l’artisanat s’ouvre‌ ÂŤ L’artisan a oubliĂŠ jadis de communiquer sur sa valeur ajoutĂŠe, et l’on s’est dĂŠtournĂŠ de nos mĂŠtiers : manque d’apprentis, etc. Il nous faut cultiver notre diÊrence Âť, martèle Gilles Chaillou. Et la dire. Via ce porte-parole que peut ĂŞtre une marque ou un label. Une condition

L’ÊbĂŠniste Gilles Chaillou (Maine-et-Loire) travaille comme au XVIIIe VLÂŞFOH 'H OČ„DEDWWDJH GH OČ„DUEUH YDORULVÂŤ HQWLÂŞUHPHQW DX SURGXLW ČŚQL *LOOHV FKRLVLW VHV DUEUHV VXU pied dans la rĂŠgion, les abat, les fait tranquillement sĂŠcher Ă l’air et les transforme Ă l’atelier (planches, placage, bas-reliefs, meubles, colonnes Ă tourner, panneaux menuisiers, sculpture‌). Le discours de la marque territoriale ÂŤ Produit en Anjou Âť lui a tout de suite plu : ÂŤ Notre dĂŠmarche vĂŠhicule depuis le dĂŠbut ce que la marque met en avant Âť. En revenant aux fondamentaux GČ„DXWUHIRLV *LOOHV VÂŤGXLW XQH FOLHQWÂŞOH TXL D VRLI GH VHQV ÂŤ J’ai vendu en 10 minutes un chantier en parlant des essences locales utilisĂŠes ; la cliente ĂŠtait originaire de 40 km de lĂ . Âť Il a onze mois de commandes devant lui ! Le retour vers le passĂŠ inspire en outre sa crĂŠativitĂŠ. ÂŤ Les secrĂŠtaires sont traditionnellement recouverts de palissandre, bois de rose‌ ; avec des essences locales – les bois de pays n’ont jamais ĂŠtĂŠ utilisĂŠs comme cela –, le rĂŠsultat n’a plus rien Ă voir. Tout ce que l’on peut apporter au client dĂŠmarre de la matière Âť 8QH UHVVRXUFH VDQV ČŚQČŒ

iĹĄDR

ÂŤ Objectivement, tout ce qui est de nature Ă ĂŠclairer le consommateur est bon Ă prendre Âť Antoine Ginestet, Inpi

i

www.ebenisterie-du-grand-moulin.fr

cependant : la force de la marque est directement corrÊlÊe à l’implication de ceux

30

pas de dynamisme. En plus des rĂŠunions

Les fruits du partage

liÊes à l’organisation de l’annÊe (les Salons

 De grandes entreprises ont adhÊrÊ, et c’est

Un rĂŠseau Ă investir

prĂŠvus, etc.), de nombreux moments de

un gros soutien ; des personnes qui travaillent

Les acteurs doivent se ÂŤ mouiller Âť ! ÂŤ Nous

convivialitÊ et d’Êchange sont proposÊs

à l’international nous font part de leur ex-

allons passer en association. La marque sera

(soirĂŠes culturelles, afterworks ÂŤ 18-20 Âť

pĂŠrience Âť, pointe Gilles Chaillou. Le B to B

ainsi reprÊsentÊe par une base d’adhÊrents

avec des visites d’entreprise, etc.). Fruit

n’est pas en reste.  Nous avons dÊcouvert

qui pourront se lancer dans plus d’actions

de ces rencontres, une belle ÂŤ ambiance

des gens à la porte de chez nous‌ Des com-

autonomes Âť, conďŹ e Philippe Bernard, cou-

de bienveillance et de solidaritĂŠ Âť, se satisfait

municants qui nous ont plu et ce sont eux

telier de Poulangy (52) qui arbore le label

Arnaud TĂŠzĂŠ, directeur du GIP*** Produit

qui font notre site web. Âť

ÂŤ Made in Pays de Langres Âť. Les adhĂŠrents

en Anjou (voir encadrÊ P. 29). Et puis‌ des

Certes, il y a des entreprises concur-

auront aussi une certaine indĂŠpendance

compĂŠtences mises au service du rĂŠseau !

rentes dans ÂŤ Produit en Anjou Âť, mais

ďŹ nancière ; car ÂŤ aujourd’hui, la Ville de

 Notre association n’a pas de salariÊs. Il y a

l’optique de  faire les choses ensemble 

Langres gère et prend en charge tout ce

un apport en nature des parties prenantes,

prend le pas au sein du groupe. ÂŤ Il y en a

qu’elle organise . Riche est l’entente de

qui fournissent de gros eorts ; quand une

qui dÊveloppent des produits nouveaux !, s’en-

ces deux parties qui ont souvent la sen-

agence de communication travaille pour

thousiasme Arnaud TĂŠzĂŠ. Trois producteurs

sation de n’être pas toujours entendues : les

nous, elle travaille aussi pour elle‌ Nous

de pommes ont crĂŠĂŠ un conditionnement

institutions Êconomiques d’un territoire et

faisons très attention à ce que les relations

spĂŠciďŹ que Produit en Anjou qui marche très

le monde de l’entreprise. La marque  Pro-

au sein du rÊseau ne soient pas celles d’un

bien. Ils rÊÊchissent maintenant à une dÊ-

duit en Anjou , qui fÊdère des entreprises

client Ă un fournisseur. Âť Et aussi des com-

marche plus oensive sur le plan commercial

de toutes tailles et secteurs, ne manque

pÊtences mises au service‌ des autres.

et Ă se structurer pour ĂŞtre distributeurs. En

qui la portent.

MARQUE DÉPOSÉE ARTISAN PROTÉGÉ .G RČ…VKUUKGT EJQEQNCVKGT 6JKGTT[ *QOOGN /QUGNNG NCDGNNKUČŒ 2TQFWKV /QUGNNG 2CUUKQP C FČŒRQUČŒ Čƒ NŨ+PRK NGU TGEGVVGU FG UC URČŒEKCNKVČŒ la tarte au fromage, et son sigle. ÂŤ C’est une protection personnelle si on essaye de me copier. Âť Une marque dĂŠposĂŠe Ă l’Inpi est un titre FG RTQRTKČŒVČŒ EQOOG NG DTGXGV NGU FGUUKPU GV OQFČ‹NGU NGU +)2 m /D PDUTXH D XQ FHUWLͧFDW G̸HQUHJLVWUHPHQW DYHF XQH GDWH FHWWH GÂŤPDUFKH DSDLVH GHV YHOOÂŤLWÂŤV GH FRQWUHIDŠRQ }, pose Antoine Ginestet (Inpi).

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


MISE AU POINT

SIGNES ET MARQUES m $YHF OHV VLJQHV RIͧFLHOV GH TXDOLW $23 $2& ,*3 LO \ D XQH JDUDQWLH GH QHXWUDOLW FDU FH VRQW GHV RUJDQLVPHV

rĂŠunissant les gens, nous crĂŠons ainsi de la

SXEOLFV TXL LQWHUYLHQQHQW OHV FRQWUÂśOHV

valeur ajoutÊe et de l’emploi.  Autre exemple,

VRQW IDLWV SDU GHV RUJDQLVPHV DFFUÂŤGLWÂŤV

deux entreprises du Pays de Langres ont

HW LO \ D GHV VDQFWLRQV VL OH FDKLHU GHV

remportĂŠ ensemble un appel d’ores public des Voies navigables de France. Fort du succès de sa tarte au fromage, le pâtissier Thierry Hommel (voir encadrĂŠ p. 32) a crĂŠĂŠ trois emplois en un an. Le tissu rural des entreprises doit ĂŞtre maintenu. ÂŤ Vous ĂŞtes

 Il faut trois ans pour qu’une marque soit reconnue  BÊnÊdicte Batier, Ville de Langres

sur un territoire qui bouge, avec des personnes

vers toutes ses possibilitĂŠs de communication.

qui s’impliquent dans leur avenir , tel est le

Il faut jouer le jeu Ă fond. Plus la marque

message que Produit en Anjou fait passer

sera forte, plus les adhĂŠrents seront connus Âť,

aux habitants selon Arnaud TĂŠzĂŠ. La marque

avise BĂŠnĂŠdicte Batier. ÂŤ Made in Pays de

vient d’ailleurs de passer une convention

Langres Âť a de plus une page Internet et une

avec l’universitÊ d’Angers pour que des Êtu-

page Facebook, que les adhĂŠrents peuvent

diants puissent parler des entreprises lors

nourrir.  Derrière le logo, la communica-

de ses actions de promotion ; ÂŤ nous avons

tion auprès du grand public doit être la plus

recours Ă des jeunes en formation au lieu de

claire possible : nos vendeurs sont formĂŠs Ă nos produits

faire appel Ă des prestataires Âť.

FKDUJHV Q̸HVW SDV UHVSHFWÂŤ /HV PDUTXHV GH WHUULWRLUHV TXL VRQW GÂŤSRVÂŤHV ¢ O̸,QSL sont soumises au droit commun des PDUTXHV (OOHV VRQW JÂŤUÂŤHV SDU GHV DVVRFLDWLRQV GH GURLW SULYÂŤ ‚ FKDFXQ GH YRLU FH TX̸LO \ D GHUULÂŞUH FRQWUÂśOHV HWF ‚ QRWHU TXH GDQV FHV LQLWLDWLYHV SRXU PHWWUH HQ YDOHXU XQH UÂŤJLRQ VHV DFWHXUV VRQW JÂŤQÂŤUDOHPHQW GHV JHQV GH ERQQH IRL } ENCTKĆ’G #PVQKPG )KPGUVGV TGURQPUCDNG FGU +)2 KPFWUVTKGNNGU et artisanales Ă l’Inpi. * Institut national de la propriĂŠtĂŠ industrielle

i

www.inpi.fr

Communication : ÂŤ jouer le jeu Ă fond Âť Le coutelier Philippe Bernard appose le logo ÂŤ Made in Pays de Langres Âť sur son

31

vÊhicule, dans ses mails, sur son packaging quand il vend un couteau. Devis, facture, vitrophanie‌ Les occasions ne manquent pas de faire voir un logo, dans le respect du iťVILLE DE LANGRES

cadre ďŹ xĂŠ par le cahier des charges ou le contrat de licence. ÂŤ Les premiers ambassadeurs sont les adhĂŠrents de la marque, ils

La signature Made in Pays de Langres sur le terrain.

doivent se l’approprier et la faire vivre à tra-

TĂŠmoignage

iĹĄOUEST-FRANCE

QUAND MARQUE RIME AVEC ÂŤ CONTACT Âť Erwan Le Roux, dirigeant de la Savonnerie d’Armor installĂŠe Ă TrĂŠgueux (CĂ´tes-d’Armor) est adhĂŠrent de la marque Bretagne. ÂŤ Quand il y a des portes ouvertes ou des manifestations, l’information est relayĂŠe auprès des entreprises partenaires de la marque. Âť Fin mai, la Savonnerie d’Armor a par exemple plantĂŠ des rosiers pour fabriquer son savon Ă l’eau de rose. La visite du site de production est au cĹ“ur de toute sa stratĂŠgie. m /D YHQWH HQ GLUHFW HVW OH PHLOOHXU V\VWÂŞPH 2Q SHXW DYRLU XQH LPSUHVVLRQ GH SHUWH GH WHPSV PDLV OHV JHQV RČ›UHQW QRV VDYRQV HW HQ SDUOHQWĹź 1RXV DYRQV GH SOXV HQ SOXV GH PRQGH OD FRPPXQLFDWLRQ VH IDLW WRXWH VHXOH &HOD FUÂŤH XQH EDVH WUÂŞV ODUJH GH FOLHQWV TXL QRXV VXLYHQW ČœGÂŞOHPHQW } Ceux qui ne VRQW SDV HQ %UHWDJQH DFKÂŞWHQW VXU OH VLWH ,QWHUQHW GHV FHQW SRLQWV GH YHQWH VRQW HQ %UHWDJQH ÂŤ Un magasin nous distribue en Allemagne ; nous avons eu des demandes de Belges et d’Italiens sans aucune prospection. Âť 6L (UZDQ VRXKDLWH GRXEOHU VHV SRLQWV GH YHQWH HQ LO YHXW DXVVL ÂŤ rester tout petit, faire toujours de la qualitĂŠ et renforcer la proximitĂŠ avec les clients en dĂŠveloppant les visites Âť.

i

Visites tous les mercredis et samedis | www.savonnerie-d-armor.fr

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


POUR CREUSER LE SUJET DU MARKETING TERRITORIAL

DOSSIER [ L’ESPOIR EST DANS LE TERROIR

â?™ 5WT NG UKVG FG NC %JCKTG #VVTCEVKXKVČŒ et nouveau marketing territorial

7PKXGTUKVČŒ #KZ /CTUGKNNG XKFČŒQU Čƒ VJČ‹OGU FGU 4GPEQPVTGU nationales communication et marketing territorial 2016.

i

DQPW XQLY DPX IU | rubrique ÉvÊnement

32

de la communication locale. Vincent Crosnier, brasseur à Sours (Eure-et-Loir) et sa crÊation, L'EurÊlienne, une bière enracinÊe dans son terroir.

i

www.barometrecomlocale.fr

iĹĄDR

iĹĄPATRICK COINTEPOIX

â?™ $CTQOČ‹VTG

locaux Âť, prĂŠcise Francis Grau, qui conseille

Les adhÊrents font plus de chire d’aaires le

de vente (caves, restaurants‌).  Quand on

aussi ÂŤ de ne pas noyer les consommateurs

jeudi soir que lors du marchĂŠ du vendredi Âť,

fait les choses bien, les gens sont prĂŞts Ă payer

avec trop de logotypes : "Consommez local,

se rÊjouit Jean-François Polette.

le prix Âť, aďŹƒrme le fabricant breton de savons

consommez artisanal" est venu remplacer

Les visites d’entreprise peuvent en quelque

Erwan Le Roux (voir encadrĂŠ p. 31), qui a

notre "Fier d’être artisan" .

sorte ĂŞtre considĂŠrĂŠes comme le degrĂŠ ex-

tissÊ un rÊseau d’entreprises organisant des

trĂŞme de la transparence du savoir-faire et de

visites ; ÂŤ nous faisons des ĂŠchanges de bons

Des opportunitĂŠs Ă saisir !

la proximitĂŠ entre entrepreneurs et consom-

procĂŠdĂŠs, communiquons sur nos entreprises

Les structures porteuses organisent et

mateurs sur un territoire. ÂŤ Tous les adhĂŠrents

et nous envoyons des cars Âť. Le terroir stimule

proposent animations, manifestations,

auraient intĂŠrĂŞt Ă le faire, mĂŞme une fois par

l’entrepreneur qui ne manque pas d’idÊes

stands communs sur des Salons, etc. Au-

an : le client a envie de savoir ce qui se passe,

de crĂŠations : savon au miel de ses ruches,

tant d’opportunitÊs à saisir.  L’adhÊsion est

de toucher au produit Âť, conseille le brasseur

au lait d’ânesse‌

vite amortie Âť, constate le brasseur Vincent

Vincent Crosnier. ÂŤ Nous lui faisons dĂŠcouvrir

Il semblerait ainsi que ceux qui ont des ra-

Crosnier. En plus d’Êditer un livret avec tous

notre passion. La vente directe est ce qu’il y

cines solides et profondes, qui connaissent Ă

ses acteurs, ÂŤ Made In Pays de Langres Âť or-

a de plus rentable pour un producteur, et le

la perfection leur prĂŠ carrĂŠ voient le champ

ganise notamment des marchĂŠs nocturnes

bouche-Ă -oreille est la meilleure des commu-

des possibles s’Êlargir Ă l’inďŹ ni.

chaque jeudi de l’ÊtÊ, et une boutique de NoÍl

nications ! , s’emballe celui dont 20 % du

spĂŠciale Ă la ďŹ n de l’annĂŠe. ÂŤ La troisième

chire d’aaires ont ÊtÊ rÊalisÊs en 2016 via la

ĂŠdition des marchĂŠs estivaux a eu lieu, les

vente directe (boutique, manifestations‌) et

* Pôle d'Êquilibre territorial et rural. ** Chambre de mÊtiers et de l’artisanat de rÊgion. *** Groupement d’intÊrêt public.

gens les attendent, la clientèle est trouvÊe.

qui est par ailleurs distribuĂŠ dans 600 points

TĂŠmoignage

 CELA M’A DONNÉ DE L’IMPULSION ! 

iĹĄDR

En 2016, Thierry Hommel a vendu plus de 10 000 tartes au fromage dans toute la France ! Ce pâtissier chocolatier de Saint-Avold (trois employĂŠs Ă plein temps, trois apprentis) a fait labelliser ÂŤ Produit Moselle Passion Âť, une charte lancĂŠe conjointement par la CMA et le conseil dĂŠpartemental de la Moselle, cette tarte au fromage, qui se dĂŠcline en 14 recettes, il y a un peu plus d’un an. ÂŤ Cela montre que nous nous dĂŠmarquons des autres par des produits de qualitĂŠ et locaux Âť, explique l’artisan qui a, par souci de transparence, installĂŠ une vitre dans son commerce pour que les clients le voient travailler. En outre, via la dynamique charte mosellane, ÂŤ qui propose un stand estampillĂŠ Produit Moselle Passion et s’occupe de tout Âť, il participe Ă quatre Ă cinq Salons par an (dont celui du Made in France Ă Paris‌). ÂŤ La marque m’a apportĂŠ de la notoriĂŠtĂŠ ; j’ai rencontrĂŠ plein de gens ; ils sont curieux, il y a des articles de presse, la tĂŠlĂŠvision est venue Ă moi‌ Cela m’a donnĂŠ de l’impulsion ! C’est comme un sportif avec ou sans mĂŠdaille : on regarde plus celui qui en a une. Âť Mais attention, ÂŤ il faut continuer Ă faire dĂŠguster, rien n’est acquis, il y a encore beaucoup Ă faire‌ Âť

i

www.thierry-hommel.com

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


P

RATIQUE ❘ DEUX-SÈVRES

Chef d’entreprise, conjoint d’artisan

Vos formations pour le 3e trimestre 2017 INFORMATIQUE ET NUMÉRIQUE

HYGIÈNE, SÉCURITÉ, ENVIRONNEMENT

Organiser ses informations avec les outils Google ❘ 1 jour Jeudi 7 décembre à Parthenay

Se former à l’évaluation des risques professionnels ❘ 1 jour Lundi 13 novembre à Niort

Intégrer les réseaux sociaux dans mon entreprise ❘ 1 jour Mardi 21 novembre à Niort - initiation Mardi 27 novembre à Niort - perfectionnement

HACCP ❘ 2 jours J1 - Mardi 5 décembre à Niort J2 - Vendredi 8 décembre à Niort

Facebook : créer et animer ma page professionnelle ❘ 1 jour Lundi 4 décembre à Niort – initiation Lundi 11 décembre à Niort – perfectionnement

Retrouvez le contenu précis des formations sur www.cma-niort.fr | Pour s'inscrire : 05 49 77 22 00 | formation-artisan@cma-niort.fr Tarif artisan : 25 € par jour de formation | Frais de gestion. Les frais pédagogiques sont pris en charge par votre fonds d'assurance formation : le conseil de la formation Nouvelle-Aquitaine.

i

UNE NOUVELLE ACTIVITÉ AU RÉPERTOIRE DES MÉTIERS

Vous avez créé ou repris une entreprise,  développé une nouvelle activité depuis moins  de 5 ans sur le territoire de la Communauté d’agglomération du niortais ?

Vous pouvez encore profiter du dernier module de sensibilisation de 2 h, gratuit, concret et pratique. Lundi 13 novembre, « Adopter des outils simples de suivi de son activité ». Mise en place et suivi d’un tableau de bord. Bénéficiez également d’un accompagnement privilégié en entreprise suite aux différents modules thématiques. Lieu : Pépinière d’entreprises - 3 rue Archimède, site de Noron - Niort. Horaires : Le lundi de 18 heures à 20 heures. * Participation par entreprise de 50 € HT. Cette formation est cofinancée par la Communauté d’agglomération  du Niortais, la Chambre de commerce et d’industrie et la Chambre de métiers et de l’artisanat des Deux-Sèvres.

i

Plus d’infos auprès de votre conseiller territorial CMA 79 : Thierry Dubois

D

epuis le 1er juillet, date d’entrée en vigueur du décret du 9 mai 2017 relatif à la qualification artisanale et au répertoire des métiers, les personnes qui exercent une activité « d’éducation comportementaliste et pension pour animaux de compagnie » ont une obligation d’inscription au répertoire des métiers. Il ne s’agit pas d’un changement de métier mais d’une intégration dans le secteur artisanal demandée par les professionnels. Ainsi ceux qui sont déjà en activité pourront être dispensés du stage de préparation à l’installation. Pour les nouveaux professionnels exerçant cette activité, il s’agit d’une immatriculation classique. Ils pourront se prévaloir de la qualité d’Artisan, lorsqu’ils justifieront : • Pour l’éducation canine, de la détention du BP éducateur canin, et/ ou du BAC pro conduite et gestion d’un élevage canin et félin ou du Bac pro conduite et gestion d’une entreprise du secteur canin et félin • Pour l’activité de pension, de la détention du Bac pro conduite et gestion d’un élevage canin et félin ou du Bac pro conduite et gestion d’une entreprise du secteur canin et félin.

© CALLALLOOALEXIS

FORMATION : NOUVEAUX DIRIGEANTS DU NIORTAIS

33

i

Plus d’information auprès du Centre de formalités des entreprises À Niort | 05 49 77 22 10 | cma79@cma-niort.fr À Parthenay | Espace Entreprendre en Gâtine | 0 800 80 11 68 | cma-parthenay@cma-niort.fr À Bressuire | Espace Entreprendre en Bocage | 05 49 81 26 26 | cma-bressuire@cma-niort.fr

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017


J

URI-PRATIQUE

Questions/RĂŠponses /HV REOLJDWLRQV GȇLQIRUPDWLRQ GX SURIHVVLRQQHO VXU OH SUL[ .GU RTKZ UQPV Ć’ZČŒU NKDTGOGPV RCT NG RTQHGUUKQPPGN %GRGPFCPV NŨKPHQTOCVKQP FW EQPUQOOCVGWT UWT NGU RTKZ GUV TČŒINGOGPVČŒG Et les sanctions sont lourdes en cas de manquement aux règles. Comment fixer et afficher les prix ?

Oui. Pour un produit comme le pain, la dimension et les mentions des ĂŠcriteaux en vitrine et Ă l’intĂŠrieur du magasin sont rĂŠgleOGPVČŒGU 2QWT NGUÇĄXKCPFGU GV EJCTEWVGTKGU NG

6e 50

iĹĄROMAN STETSYK

Le dĂŠfaut d’information sur les prix est passible d’une amende administrative pouXCPV CVVGKPFTG ÇĄ ÇĄĹť RQWT WPG RGTUQPPG RJ[UKSWG GV ÇĄ ÇĄĹť RQWT WPG RGTUQPPG morale(5). Si ce manquement risque d’induire le consommateur en erreur, le professionnel peut ĂŞtre sanctionnĂŠ au titre des pratiques commerciales trompeuses. Il s’agit d’un dĂŠlit puni par une COGPFG FG ÇĄ ÇĄĹť ÇĄ ÇĄ ÇĄĹť RQWT les personnes morales) et de deux annĂŠes d’emprisonnement. Depuis le 1er octobre 2017, le professionnel peut demander en ligne Ă la DGCCRF(6) de se prononcer sur la conformitĂŠ de son dispositif d’Êtiquetage, FŨCHĆ’ EJCIG QW FG OCTSWCIG FGU RTKZ(7).

prix au kilo doit ĂŞtre indiquĂŠ par ĂŠtiquetage de chaque type de morceaux avec leurs FČŒPQOKPCVKQPU QHĆ’ EKGNNGU .G RQKFU GV NG prix des viandes non prĂŠemballĂŠes doivent ĂŞtre prĂŠcisĂŠs sur le papier d’emballage ou UWT WPG Ć’ EJG TGOKUG CW ENKGPV Pour les prestations de service, si les clients UQPV TGČŠWU FCPU FGU NQECWZ URČŒEKĆ’ SWGU les prix des prestations doivent y ĂŞtre afĆ’ EJČŒU QW Ć’ IWTGT FCPU WP ECVCNQIWG OKU Ă leur disposition. Rappelons que, depuis le 1er avril 2017, les artisans du secteur du bâtiment et de l’Êquipement de la maison FQKXGPV CHĆ’ EJGT UWT NGWT UKVG +PVGTPGV NGU prix des travaux Ă domicile(4).

â‚Ź

Y a-t-il des règles spÊcifiques ?

â‚Ź 14

5â‚Ź

28

34

Jeu de concurrence oblige, les prix de vente des biens et de fournitures de services sont NKDTGOGPV Ć’ ZČŒU RCT NGU RTQHGUUKQPPGNU(1). Dans certains cas, le prix est rĂŠglementĂŠ, notamment lorsque la concurrence est inexistante QW KPUWHĆ’ UCPVG VCZKU FČŒRCPPCIG UWT CW toroute, cas particulier des livres, etc.). L’information du client se fait par voie de OCTSWCIG FŨČŒVKSWGVCIG FŨCHĆ’ EJCIG QW RCT tout autre procĂŠdĂŠ appropriĂŠ, sur les prix et les conditions particulières de la vente et de l’exĂŠcution des services(2). Le prix doit comprendre l’ensemble des frais et ĂŞtre exprimĂŠ en euros TTC. Le consommateur doit aussi savoir si le prix englobe tous les ĂŠlĂŠments KPFKURGPUCDNGU Čƒ NŨGORNQK QW Čƒ NC Ć’ PCNKVČŒ FW produit ou du service proposĂŠs (par exemple, piles fournies ou non avec un jouet)(3).

Quelles sanctions encourt le professionnel ?

1. Article L. 410-2 du Code de commerce. 2. Article L. 112-1 du Code de la consommation. 3. Article 3 de l’arrĂŞtĂŠ FW FČŒEGODTG OQFKĆ’ČŒ #TTČ?VČŒ FW LCPXKGT relatif Ă la publicitĂŠ des prix des prestations de dĂŠpannage, de rĂŠparation et d’entretien dans le secteur du bâtiment et de l’Êquipement de la maison. 5. Article L. 131-5 du Code de la consommation (dĂŠfaut d’information). 6. Direction gĂŠnĂŠrale de la concurrence, de la consommation et de la rĂŠpression des fraudes. 7. ArrĂŞtĂŠ du 9 aoĂťt 2017, JO du 17, texte n° 35.

L

www.economie.gouv.fr/ GJFFUI FRQWDFWHU GJFFUI

NOUVELLE OBLIGATION DÉCLARATIVE POUR LES SOCIÉTÉS Depuis le 1er DR½W WRXWHV OHV VRFLÂŤWÂŤV QRQ FRWÂŤHV FLYLOHV RX FRPPHUFLDOHV TXL VH FUÂŤHQW RQW OČ„REOLJDWLRQ GH GÂŤSRVHU DX JUHČĽH GX WULEXQDO GH FRPPHUFH XQ GRFXPHQW UÂŤYÂŤODQW OČ„LGHQWLWÂŤ GH OHXUV EÂŤQÂŤČŚFLDLUHV HČĽHFWLIV DČŚQ GH GÂŤWHUPLQHU TXL FRQWUÂśOH LQ ČŚQH OD SHUVRQQH PRUDOH DLQVL FRQVWLWXÂŤH 2Q HQWHQG SDU EÂŤQÂŤČŚFLDLUH HČĽHFWLI OD RX OHV SHUVRQQHV SK\VLTXHV TXL VRLW GÂŤWLHQQHQW GLUHFWHPHQW RX LQGLUHFWHPHQW SOXV GH 25 % du capital ou des droits de vote de la sociĂŠtĂŠ, soit exercent, par tout autre moyen, un pouvoir de contrĂ´le sur les organes de gestion, d’administration ou de direction de la sociĂŠtĂŠ. Les sociĂŠtĂŠs immatriculĂŠes avant le 1er aoĂťt 2017 ont jusqu’au 1er avril 2018 pour se conformer ¢ OČ„REOLJDWLRQ GÂŤFODUDWLYH $WWHQWLRQ /H GÂŤIDXW GH GÂŤSÂśW GX GRFXPHQW UHODWLI DX EÂŤQÂŤČŚFLDLUH HČĽHFWLI RX OH GÂŤSÂśW GČ„LQIRUPDWLRQV LQH[DFWHV RX incomplètes est puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 â‚Ź d’amende (soit 37 500 â‚Ź pour les personnes morales). &ČŒETGV Po FW LWKP TGNCVKH CW TGIKUVTG FG DČŒPČŒĆ’EKCKTGU GHHGEVKHU 'P CRRNKECVKQP FG NŨCTVKENG . FW %QFG OQPČŒVCKTG GV Ć’PCPEKGT

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


RUBRIQUE RÉALISÉE PAR SAMORYA WILSON

Vos droits /HV IXWXUV DFFRUGV GȇHQWUHSULVH GDQV OHV 73( 30( L’ordonnance n° 2017-1385 du 22 septembre 2017 ÂŤ relative au renforcement de la nĂŠgociation collective Âť vise Ă donner la primautĂŠ de l’accord d’entreprise sur l’accord de branche. La question des domaines ouverts Ă la nĂŠgociation et la manière FG PČŒIQEKGT UG RQUG RQWT NGU RGVKVGU GPVTGRTKUGU UQWXGPV FČŒRQWTXWGU FG TGRTČŒUGPVCPV FW RGTUQPPGN .ŨQTFQPPCPEG FČŒĆ’PKV trois champs de nĂŠgociation. Domaines de primautĂŠ de l’accord de branche Le premier champ de nĂŠgociation couvre les domaines dans lesquels la convention de branche prĂŠvaut obligatoirement sur l’accord d’entreprise. Il concerne les thèmes UWKXCPVUÇĄ UCNCKTGU OKPKOC JKČŒTCTEJKSWGU ENCUUKĆ’ ECVKQPU OWVWCNKUCVKQP FGU HQPFU FG Ć’ PCPEGOGPV FW RCTKVCTKUOG OWVWCNKUCVKQP des fonds de la formation professionnelle, garanties collectives complĂŠmentaires, durĂŠe du travail (rĂŠgime ĂŠquivalence, dĂŠĆ’ PKVKQP FW PQODTG FŨJGWTGU OKPKOCN GP VTCČ‘PCPV NC SWCNKĆ’ ECVKQP FG VTCXCKNNGWT FG nuit, amĂŠnagement du temps de travail supĂŠrieur Ă l’annĂŠe, temps partiel), mesures relatives aux CDD et aux contrats de travail temporaire (durĂŠe, nombre maximal de renouvellements, etc.), mesures relatives au CDI de chantier, ĂŠgalitĂŠ professionnelle entre femmes et hommes, conditions et durĂŠes de renouvellement de la pĂŠriode d’essai, modalitĂŠs du transfert d’entreprise conventionnel, cas de mise Ă disposition d’un salariĂŠ temporaire auprès d’une entreprise utilisatrice, rĂŠmunĂŠration minimale du salariĂŠ portĂŠ, ainsi que le montant de l’indemnitĂŠ d’apport d’affaire‌ Cependant, il reste possible de dĂŠroger aux

L

dispositions de l’accord de branche Ă travers une convention d’entreprise qui assurerait kÇĄFGU ICTCPVKGU CW OQKPU ČŒSWKXCNGPVGUÇĄz L’ordonnance ne donne pas plus de dĂŠtail sur ce qu’il faut entendre par cette notion.

d’entreprise majoritaire pourra supprimer des dispositions plus favorables au salariĂŠ (hors matières portant sur les champs prĂŠcĂŠdents) qui existaient auparavant dans les accords de branche actuels.

Domaines plus ou moins nÊgociables au sein de l’entreprise

Les modalitĂŠs de la nĂŠgociation dans les petites entreprises

Le deuxième champ de nĂŠgociation concerne quatre matières que l’accord de branche peut ĂŠcarter de toute nĂŠgociation d’entreprise qui irait dans un sens plus dĂŠfavorable aux salariĂŠs (clause de verrouillage). Il s’agit de la prĂŠvention des effets de l’exposition aux facteurs de risques RTQHGUUKQPPGNUÇĄ NŨKPUGTVKQP RTQHGUUKQPPGNNG et maintien dans l’emploi des travailleurs JCPFKECRČŒUÇĄ NŨGHHGEVKH Čƒ RCTVKT FWSWGN NGU dĂŠlĂŠguĂŠs syndicaux peuvent ĂŞtre dĂŠsignĂŠs, leur nombre et la valorisation de leurs parcours syndical ainsi que les primes pour travaux dangereux ou insalubres. 'PĆ’ P NG VTQKUKČ‹OG EJCOR FG PČŒIQEKCVKQP donne la primautĂŠ Ă l’entreprise dans les domaines non visĂŠs pas les champs prĂŠcĂŠFGPVU RCT GZGORNGÇĄ NC RTKOG FŨCPEKGPPGVČŒ NG treizième mois, les heures supplĂŠmentaires, les congĂŠs, etc. PrĂŠcisĂŠment, un accord

Dans les entreprises de moins de onze salariĂŠs, il appartient au chef d’entreprise de faire une proposition d’accord Ă son personnel en l’absence de dĂŠlĂŠguĂŠ syndical ou de conseil d’entreprise. Le projet d’accord peut porter sur l’ensemble des thèmes ouverts Ă la nĂŠgociation collective. Il doit ĂŞtre communiquĂŠ Ă chaque salariĂŠ. La consultation doit alors CXQKT NKGW FCPU WP FČŒNCK OKPKOWO FG ÇĄLQWTU Čƒ compter de la date de transmission du projet aux salariĂŠs. Les modalitĂŠs de la consultation UGTQPV WNVČŒTKGWTGOGPV Ć’ ZČŒGU RCT FČŒETGV 2QWT valider l’accord, l’employeur doit organiser un vote et obtenir le consentement de la majoritĂŠ des deux tiers du personnel. Ce mode de nĂŠgociation par rĂŠfĂŠrendum est ĂŠgalement possible dans les entreprises de onze Ă vingt salariĂŠs si l’absence d’Êlu du personnel a ĂŠtĂŠ constatĂŠe au prĂŠalable par un PV de carence.

35

CONTRIBUTION EXCEPTIONNELLE D’ASSURANCE CHĂ”MAGE .C EQPXGPVKQP FŨCUUWTCPEG EJČ–OCIG FW CXTKN OQFKĆ’G NG TČŒIKOG FGU EQVKUCVKQPU FGU GORNQ[GWTU Čƒ NŨCUUWTCPEG chĂ´mage. Depuis le 1er octobre 2017, les employeurs devront verser une contribution additionnelle temporaire de 0,05 %. En consĂŠquence, le taux de la contribution patronale d’assurance chĂ´mage est portĂŠ Ă 4,05 % (contre 4 %).

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


P

RATIQUE ❘ DEUX-SÈVRES

FORMATION-ATELIER

Innover, de l’idée  au marché INTÉGRER L’IMPRESSION 3D DANS VOTRE ENTREPRISE Vous êtes intéressé par la technologie 3D ? Vous souhaitez éventuellement l’utiliser pour votre activité professionnelle ? Le pôle d’innovation du travail des métaux vous propose une formation les jeudis 23 novembre et 7 décembre prochains, deux journées dissociables et/ou complémentaires. Au programme • Jeudi 23 novembre - comment obtenir un fichier 3D imprimable ? • Jeudi 7 décembre - mise en œuvre de la technologie par dépôt de matière fondue (FDM).

36

Découvrez le programme détaillé de chaque journée sur www.cma-niort.fr

i

Inscription et renseignement auprès de Pierrick Secher | Pôle d’Innovation Travail des Métaux Campus des métiers de Parthenay | 05 49 71 29 18 | 06 84 96 91 15 | p.secher@cma-niort.fr

Saisir les idées les plus prometteuses • Proposer une offre innovante cohérente avec de vrais atouts • Lancer votre innovation avec un plan commercial et des arguments percutants.

P

rofitez de la prochaine formation proposée et animée par le service innovation de la CMA 79, lundi 20 novembre 2017 de 9 heures à 17 heures au Campus des métiers de Parthenay. Au programme : • Innover en cohérence avec les objectifs de votre entreprise ; • Sélectionner et évaluer vos idées. • Visualiser les attentes clients au regard du projet pour préciser l’offre, son positionnement et ses avantages ; • Écrire un argumentaire commercial et préparer un plan de lancement opérationnel ; • Challenge collectif : vendre !

i

Modalités : outils et travail sur des cas concrets. Une journée en formation collective et selon besoins une à deux demi-journées de mise en place accompagnée dans l’entreprise. Cette formation est destinée aux dirigeants : 25 €* par participant. *Chef d’entreprise artisanale.

Il reste des places, inscrivez-vous dès maintenant ! Inscriptions sur formation-artisan@cma-niort.fr

Plus d’info ou contact préalable pour nous indiquer le projet sur lequel vous souhaitez avancer : Aude Petelot | 05 49 77 43 45 | a.petelot@cma-niort.fr

CONCOURS : PARTICIPEZ AU « TROPHÉE DES QUARTIERS » DU NIORTAIS Vous vous investissez dans les quartiers du Clou Bouchet, de la Tour ChabotGavacherie et du Pontreau-Colline St André, en portant un projet de création ou de reprise d’entreprise ou en ayant créé votre emploi ou votre activité. Vous participez ainsi à la vie économique et sociale des quartiers prioritaires de la ville de Niort et contribuez à leur mise en valeur et à leur dynamisme. Alors votre parcours professionnel, votre investissement personnel et votre savoir-faire méritent d’être récompensés. Le « Trophée des Quartiers de l’agglomération du Niortais » vise à valoriser votre engagement au travers de trois prix : ■ 1 000 € : Prix Talent des quartiers - Pour

i

récompenser une entreprise installée dans les quartiers. ■ 500 € : Prix Jeune - Pour mettre à l’honneur un jeune de moins de 26 ans qui a créé ou repris une entreprise dans les quartiers. ■ 500 € : Prix Micro-entrepreneur - Pour distinguer une micro-entreprise implantée dans les quartiers. Pour participer, complétez et retournez le dossier avant le 31 décembre 2017.

À télécharger sur www.cma-niort.fr ou à demander au conseiller CMA 79 | Thierry Dubois | 05 49 77 22 14 | t.dubois@cma-niort.fr

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017


B

i

OURSE DES ENTREPRISES ❘ DEUX-SÈVRES

Vous avez un projet de transmission d’entreprise ? Diffusez votre annonce gratuitement | Votre conseiller CMA : 05 49 71 26 36

Ils cherchent un repreneur ! Vous avez un projet de reprise d’entreprise ? Consultez les annonces ci-dessous avec leurs références sur le site www.transentreprise.com ou sur le site de la Bourse Nationale d’Opportunités Artisanales (www.bnoa.net). Vous avez un projet de transmission d’entreprise ? Diffusez votre annonce gratuitement – Votre conseiller CMA : 05 49 71 26 36. Niortais

Commerce ambulant alimentaire

Plomberie - Chauffage - Électricité

Vds fds ambulant avec activité poissonnerie, crémerie, charcuterie, primeur et épicerie. Comprends un camion magasin Etalmobil, 3T 500, 180 000 km. Vitrine froid en façade. Clientèle fidélisée depuis plus de 30 ans à développer suivant envie. Prix du fonds 30 K€. Possibilité d'accompagnement. Camion magasin seul, excellent état : 25 K€.

(791A0051)

Vds ent. excellente notoriété. Activité développée depuis 2007 sans salarié. Qualification RGE (fioul, gaz, isolation), Qualifois/ Qualisol/Qualipac. Clientèle locale de particuliers (98 %), et de professionnels pour travaux divers en neuf, rénovation, entretien et dépannage. CA 2017 environ 232 K€. Vds fds commerce 25 K€ avec accompagnement possible. Atelier (104 M²) avec maison d'habitation avec possibilité d'achat de celle-ci (environ 398 K€). Société à développer dans la partie électricité.

Gâtine Salon de coiffure mixte (792A0039)

Vds salon superficie de 55 m² ; 1 salariée avec possibilité d'évolution. 2 bacs à shampooing, 5 postes de coiffage dont 1 barbier. Réserve avec coin cuisine - lingerie. Le tout lumineux, beau, spacieux, répondant aux normes accessibilité. Parking gratuit. Loyer de 174,33 €/mois. CA en évolution depuis 3 ans. Prix de vente : 37 K€.

(792A0041)

Garage automobile (792A0022)

Vds fds artisanal pour cause de retraite sur commune de Pamplie (proche Champdeniers) en centre bourg devant parking. Entreprise existante depuis de nombreuses décennies. Locaux : 300 €/mois. Prix fonds artisanal : 45 K€. Fleuriste (792A0020)

Vds fds magasin de fleurs sur commune 1 700 habitants, centre bourg. Clientèle de particuliers, professionnels et collectivités (une dizaine de communes). Activité existante depuis plusieurs décennies, sans concurrence proche. Présence funérarium sur commune. Local très spacieux - aux normes d’accessibilité. Bon CA. Prix fds - véhicule et mobilier compris : 25 K€. Loyer (bail commercial) 400 €/mois pour 360 m².

Bressuirais :

Institut de Beauté (796A0042)

Boucherie/Charcuterie ambulante (793A0040)

Vds fds de commerce ambulant pour cause retraite avec deux emplacements sous les halles + tournée. CA HT 262 417 € pour un EBE de 19 423 €. Prix du fonds : 76 K€, possibilité de dissocier les 2 emplacements.

Mellois Cordonnerie (794A0061)

Vds fds cordonnerie traditionnelle (clés, tampons, gravure, plaques immatriculation, etc.) - Maroquinerie cuir et vinyle. Commerce situé en galerie dans commune 5 000 hab. Local 36 m² entièrement équipé, ne nécessitant pas d'investissement. Loyer mensuel 428 € HT. Pas de salarié mais actuellement conjoint collaborateur à 3/4 temps. Clientèle locale diversifiée. Aucun concurrent sur secteur. Ouverture du mardi au samedi et 5 semaines de fermeture annuelle. CA 115 K€ HT. Prix de vente du fds commerce 90 K€.

Haut Val de Sèvre Prothésiste (796A0038)

Vds cause retraite, laboratoire adjointe possibilité d'extension en conjointe - région Deux-Sèvres. Clientèle jeune. CA 150 K€. Fds estimé à 67 K€ et cédé à 30 K€. Accompagnement possible.

Vds institut situé sur rue piétonne dans centre-ville. Local 60 m² aux normes accessibilité, pas de travaux à prévoir. Bel espace (vitrine extérieure neuve) avec hall accueil, cabines spacieuses épilation, soins visage et corps, cab. UV, bureau. Rentabilité avec la dépilation "ARIANE" et le L-P-G. Clientèle fidèle depuis 17 ans. Capacité de dévlpt sur vente et onglerie. Parking proche. Pas de personnel à reprendre. Possibilité d'accompagnement à la reprise. Loyer mensuel 400 €. Prix du fds : 35 K€ - matériel : 8 K€.

Thouarsais

37

Maçonnerie (795A4742)

À reprendre cause retraite, parts sociales entreprise maçonnerie sur Thouarsais. Activités de maçonnerie (85 %), de couverture (10 %) et terrassement (5 %). Bonne notoriété pour entr. implantée depuis plus de 30 ans. Clientèle locale, composée majoritairement de particuliers. CA moyen de 300 K € HT. L’effectif comprend : chef d’entreprise, conjointe, salarié. Bâtiments d’exploitation (500 m²) comprenant : bureau, hangar et atelier, sur terrain 2 800 m². Entreprise saine, à la rentabilité avérée. Prix de vente des parts sociales : 170 K€.

À NOTER DANS VOTRE AGENDA • Du 13 au 19 novembre : Semaine pour l’emploi des travailleurs handicapés. • 23 novembre : Soirée du développement durable à Niort. • 6 décembre : Top des entreprises « La Nouvelle République » à Niort. • 8 décembre : Soirée de l’excellence à Chauray.

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017


T

EST [ APPLICATIONS SMARTPHONE

Apprenez à gÊrer votre budget De la rigueur dans le porte-monnaie ! À l’heure des banques en ligne et des smartphones, les  digital natives  affectionnent les applis permettant de gÊrer leurs comptes en direct et en toute sÊcuritÊ. Petite sÊlection d’applis gratuites à adopter et à conseiller à vos apprentis‌

Pour qui ?

FonctionnalitĂŠs

Le petit ÂŤ plus Âť

Les plus jeunes (apprentis, Êtudiants), mais aussi commerçants et artisans installÊs

6XLYL GHV ČŚQDQFHV SDU W\SH GH GÂŤSHQVHV

SĂŠcuritĂŠ des donnĂŠes renforcĂŠe

PossibilitĂŠ de crĂŠer des ÂŤ rubriques Âť personnalisĂŠes ÂŤ Loisirs Âť, ÂŤ Sport Âť, etc.

Alertes en cas de dĂŠpenses anormales

Choix d’un budget à ne pas dÊpasser

Touches d’humour (gif, etc.)

0DLOV HW QRWLČŚFDWLRQV PRELOHV lors du dĂŠpassement des seuils ČŚ[ÂŤV SDU OČ„XWLOLVDWHXU

Ceux qui craignent d’être dans le rouge

38

Analyse croisĂŠe de plusieurs comptes

Ceux qui veulent gĂŠrer une multitude de comptes

Disponible sur :

Apple

Windows

CRÉER, ENTREPRENDRE ET RÉUSSIR

LE MONDE DES

Historique dĂŠtaillĂŠ et prĂŠcis (pas de limite dans le stockage des donnĂŠes).

Partenariat avec 150 ĂŠtablissements bancaires : vos opĂŠrations sont automatiquement enregistrĂŠes et sĂŠcurisĂŠes

Prix

Gratuit Sur abonnement pour acheter en ligne

Gratuit 30 â‚Ź en version premium

Gratuit la première annĂŠe Packs : 4,95 â‚Ź ou 9,90 â‚Ź par mois

Android

DANS LES MÉTIERS

rtisans

1RYHPEUH GÂŤFHPEUH Č? Čœ

Archivage des documents comptables : factures, relevÊs de compte, tickets de caisse‌

Permet de prÊvoir les dates  critiques  de vos comptes, grâce à un algorithme

SAMIRA HAMICHE

Abonnez-vous au Monde des artisans $WNNGVKP Čƒ TGPXQ[GT CXGE XQVTG TČ‹INGOGPV Čƒ #6% 5GTXKEG CDQPPGOGPVU TWG &WRQPV FGU .QIGU ÇĄ/GV\ (CZÇĄ ĹĄ ĹĄ ĹĄ ĹĄ

s : www.lemondedesartisans.fr

Suivez-nou

Oui, je m’abonne au Monde des artisans pour deux ans (12 numÊros) au tarif prÊfÊrentiel de 12 euros (au lieu de 18 euros*) PrÊnom ................................................................................... Nom ...................................................................................................................... Profession .............................................................................................................................................................................................................. Nombre de salariÊs................................................. Adresse .......................................................................................................... PAGE

28

..............................................................................................................................................................................................................................................

marques de territoire

mutuelle obligatoire : l’ÊgalitÊ

Ă marche forcĂŠe p. 12

TĂŠlĂŠphone .......................................................................... Fax ........................................................................................................................ E-mail .........................................................................................................................................................................................................................

innover ĂŠvĂŠnement

0DQGDWXUH Ɉ GRSHU H OȇDSSUHQWLVVDJH HW OH QXPÂŤULTX P. 04

8SF\FOLQJɈ GHV PHUYHLOOHV GDQV QRV SRXEHOOHV P. 22

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017

3UL[ GH YHQWH DX QXPÂŤUR 2IIUH YDODEOH MXVTXĚľDX 7DULI GĚľDERQQHPHQW DQ )UDQFH HXURV (Q DSSOLFDWLRQ GH OD ORL Qr GX MXLQ YRXV GLVSRVH] GĚľXQ GURLW GĚľDFFÂŞV HW GH UHFWLILFDWLRQ DX[ LQIRUPDWLRQV YRXV FRQFHUQDQW UHSURGXLWHV FL GHVVXV /0$ YRXV SUÂŤFLVH TXĚľHOOHV VRQW QÂŤFHVVDLUHV DX ERQ WUDLWHPHQW GH YRWUH DERQQHPHQW

âœ

Bimestriel n°121

/ȇHVSRLU HVW GDQV OH WHUURLU


I:KM>G:BK>L =N L:EHG H; :KM ;HK=>:NQ

Conception graphique :

PARIS | BORDEAUX

Hangar 14

PA R I S

Espace des Blancs-Manteaux

À droite : Aurélie Fontaine © Photoproevent, Julie Loaëc © Ad Luminem.

BORDEAUX

DÉCORATION ART DE LA TABLE MODE BIJOUX

www.salon-obart.com

I:KM>G:BK>L =N L:EHG H; :KM I:KBL

lb LAURA BERTHIER | À gauche : Metylos © Photoproevent, Corinne Dorlencourt © Hervé Dorval, Émilie Losch © Aurélia Blanc.

24 - 26 NOV. 2017


F

OCUS ❘ MÉTIER

Artisans imprimeurs

Horizons pour le print

Le président Macron estimait, en 2016, que l’imprimerie était un « métier d’avenir », qui passerait « par l’innovation et l’invention de nouveaux usages ». Sa métamorphose, nécessaire, pour embrasser le changement numérique s’avère, dans les faits, déjà lancée.

40

I

nternet, nouveaux médias, vie numérique : les nouvelles manières de lire, de s’informer, d’archiver ou de consommer ont transformé et simplifié nos vies en à peine quelques années. Pour les métiers de l’imprimerie, cette évolution brutale a pris la forme d’un iceberg à l’ampleur inévaluable. Les premières manœuvres n’ont pas été sans dommages. Repli accéléré des marchés de l’impression administrative, publicitaire, baisse des volumes de la presse papier, concurrence européenne… Certains sonnaient déjà le glas de tout un corps de métier. Et pourtant. La réalité agite aujourd’hui de tout autres indicateurs. Lorsqu’il était encore ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, en 2016, le président Macron estimait que l’imprimerie était un « métier d’avenir », qui passerait « par l’innovation et l’invention de nouveaux usages ». Sa métamorphose, nécessaire, pour embrasser le changement numérique s’avère, dans les faits, déjà lancée.

Mutation Via l’imprimé connecté, les nouvelles technologies pensent aujourd’hui à tous les

Le Monde des artisans ❘ novembre/décembre 2017

© OIGRO

En moins de deux décennies, le processus de digitalisation a bouleversé la production des supports imprimés. Et mis à mal près de la moitié des entreprises de la branche… Pourtant, le scénario d’un déclin des imprimeurs semble aujourd’hui écarté. Mais leur repositionnement stratégique exige un changement profond de culture et d’activité. MÉLANIE KOCHERT

moyens de relier le print et le digital. À commencer par la sophistication des logiciels de workflow, permettant de gérer des commandes plus nombreuses et à plus courts tirages – en meilleure adéquation avec le marché. L’amélioration des systèmes d’impression numérique en jet d’encre et l’automatisation de l’offset tendent également vers un débit de production de plus en plus élevé et qualitatif, tout en réduisant les coûts de main-d’œuvre. En parallèle, des procédés d’embellissement des imprimés et le développement de solutions d’emballage jouent désormais sur le prestige et l’effet tactile des supports (encres, vernis, papiers…), qui deviennent de véritables « objets ». S’ils

ont de plus en plus été bercés par la culture digitale, les nouveaux commanditaires ne dédaignent pas en effet l’imprimé à valeur ajoutée. Le print reste un moyen de tisser du lien, concret, tout en complétant des opérations imaginées pour le web. Enfin, le développement de l’impression 3D et de l’électronique d’impression ouvre également l’horizon de la branche, dont le destin tiendra toutefois à l’avenir à la souplesse et à l’adaptabilité de ses acteurs… pour se réinventer. Si le secteur des arts graphiques se relève « d’une période très mouvementée », comme le note Christophe Lartigue, président du Groupement des métiers de l’imprimerie (GMI), la conjoncture se montre « plus optimiste depuis deux ans. Mais notre profession doit demeurer en éveil sur les évolutions en cours. Nous devons continuer à investir afin d’ouvrir de nouvelles portes et conforter notre présence sur des secteurs de niche. Chaque prise de décision aura une importance pour notre avenir. »

IMPRIMER DURABLE Ayant reconnu leur caractère polluant, l’imprimerie et les arts graphiques travaillent depuis le début des années 2000 à un développement plus écologique de leur activité. Les labels tels qu’Imprim’Vert, PEFC ou FSC (traitement des déchets dangereux, gestion durable des forêts, recyclage…) répondent aujourd’hui à des critères environnementaux précis. Qui s’adaptent aussi aux attentes de consommateurs ou donneurs d’ordres de plus en plus attentifs à ces problématiques.


Crédits photo : monkeybusinessimages - Thinkstock

CRÉATION OU REPRISE D’ENTRE PRISE

Pour bien entreprendre, il faut être bien accompagné ! www.ca-cmds.fr

1 er réseau de banque et assurances en Charente-Maritime Deux-Sèvres, le Crédit Agricole accompagne 1 professionnel sur 3*.

Banque Assurances Immobilier

*Chiffre au 31/12/2016. CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL CHARENTE-MARITIME DEUX-SEVRES. Société coopérative à capital variable, agréée en tant qu’établissement de crédit. Siège social : 14 rue Louis Tardy 17140 LAGORD - 399 354 810 RCS La Rochelle. Société de courtage d’assurance immatriculée au Registre des Intermédiaires en Assurance sous le n° 07 023 464.

Dans votre business comme sur la route, démarquez-vous de la concurrence

Berline S90

Break V90

Nouveau SUV XC60

SUV XC90

DRIVE YOUR OWN WAY* Gamme Volvo : Consommation Euromix (L/100 km) : 1.8-8.1 - CO2 rejeté (g/km) : 46-186. *Suivez votre propre route.

VOLVO CAR ENTREPRISE

10, BOULEVARD DE L’ATLANTIQUE - 79 NIORT 05 49 77 26 95 - www.cachet-giraud.fr Contact commercial : Roland OUDINET Niort_Gam_business_190x133_oct17.indd 1

18/10/2017 14:01


P

RESTIGE

iĹĄPHOTOS : JULIE CLESSIENNE

ÉbĂŠniste de formation, Norbert Fourot n’est pas de ceux qui cèdent. Ni Ă la facilitĂŠ, en reprenant, quasiment sur un coup de tĂŞte, une affaire de tournage sur bois alors en difficultĂŠs ; ni aux sirènes de la grande distribution, jugĂŠe trop contraignante. Une rencontre dĂŠcapante‌ JULIE CLESSIENNE

42

NORBERT FOUROT HM BOIS DESIGN - ÉBÉNISTERIE ET TOURNAGE SUR BOIS

ĐŠWHYDX[ (21)

La crĂŠativitĂŠ comme moteur

 Il y a tant d’Êvolutions dans les mÊtiers du bois qu’on ne peut plus vivre sur nos acquis. Si on ne crÊe pas, on va mourir. 

k %JČ?PG ČŒTCDNG JČ?VTGŲ ,ŨCKOG VQWU NGU DQKU Đ‘ #XGE WPG RTČŒHČŒTGPEG RQWT NG PQ[GT z, CHĆ’TOG 0QTDGTV (QWTQV PersuadĂŠ que la crĂŠativitĂŠ doit rester le moteur principal d’un artisan digne de ce nom, l’ÊbĂŠniste cherche sans cesse Ă se renouveler. k &CPU PQU OČŒVKGTU PQWU UQOOGU VTČ‹U VTKDW VCKTGU FGU OQFGU FŨQČ™ NC PČŒEGUUKVČŒ FŨKPPQXGT EQPUVCOOGPV .Čƒ LG XKGPU FG Ć’PKT WPG EQPUQNG CUUG\ VGEJPKSWG CW PKXGCW FG NC SWCNKVČŒ FW VQWTPCIG GV QTKIKPCNG FG RCT NŨCUUQEKCVKQP FG VTQKU GUUGPEGU FG DQKU FKHHČŒTGPVGU z Des prouesses qui lui valent de travailler rĂŠgulièrement avec des designers rĂŠputĂŠs.

Histoire d’un sauvetage

k .GU ENKGPVU NGU RNWU Č…IČŒU SWK CRRGNNGPV KEK FGOCPFGPV GPEQTG / -GUUNGT Đ‘ z, s’amuse Norbert Fourot. Il faut dire que l’entreprise de tournage sur bois qu’il a reprise en 2010 ĂŠtait plus qu’une institution en Bourgogne. Sa rĂŠputation en matière de fabrication de jeux de quilles dĂŠpassait largement les frontières, et ce depuis 1929. k 'P VCPV SWŨČŒDČŒPKUVG LG EQNNCDQTCKU FGRWKU SWGNSWGU CPPČŒGU CXGE EGVVG GPVTGRTKUG 3WCPF NŨCPEKGP FKTKIGCPV [qui n’Êtait dĂŠjĂ plus M. Kessler !, ndlr] C FČŒEKFČŒ FŨCTTČ?VGT LG OG UWKU FKV SWŨQP PG RQWXCKV RCU NCKUUGT RGTFTG EG UCXQKT HCKTG SWK GUV WP XTCK RCVTKOQKPG EWNVWTGN Đ‘ ,G OG UWKU NCPEČŒ GV CK QRVČŒ RQWT WP PQWXGCW PQO GP CLQWVCPV NC FKOGPUKQP design" z, rĂŠsume-t-il.

2U

&ÂśWH G

e

-Marn

Haute

Auxois

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017

V

'RXE

Q

0RUYD

5DEDW

eux

Vaux-D

QQDLV

&KDOR


Un irrĂŠductible dans

un jeu de quilles CrĂŠation de l’entreprise par M. Kessler, spĂŠcialisĂŠe dans le tournage sur bois. Norbert Fourot utilise encore aujourd’hui les mĂŞmes formes et les mĂŞmes cotes, au 10e de millimètre près ! Une tradition en voie d’extinction Reprise de l’entreprise, adjonction de l’activitĂŠ de production en sĂŠrie limitĂŠe de pièces originales et changement de nom

Seul aux commandes de ses tours Ă torsader, Norbert Fourot perpĂŠtue la tradition du tournage sur bois. Un art un peu dĂŠsuet, presque en voie d’extinction, qui a pourtant toujours sa clientèle et reprĂŠsente 70 % de son activitĂŠ : k ,G HCDTKSWG FGU RKGFU FG ENCXGEKP RQWT NŨ#VGNKGT /CTE &WEQTPGV FGU RKGFU FG NCORG RQWT 2QWGPCV WP HGTTQPPKGT TČŒRWVČŒ FG NC TČŒIKQPŲ #XCPV NC OQFG FGU GUECNKGTU GP RNCSWGU FG XGTTG QW GP OČŒVCN GV FGU ČŒOKUUKQPU FG FČŒEQ SWK GPEQWTCIGPV Čƒ TGNQQMGT RNWVČ–V SWŨČƒ TCEJGVGT PQWU HCKUKQPU LWUSWŨČƒ VTQKU GUECNKGTU RCT UGOCKPG Đ‘ #WLQWTFŨJWK EŨGUV RNWVČ–V WP VQWU NGU UKZ OQKU z, dĂŠplore l’artisan qui travaille surtout dĂŠsormais en flux tendu. Un label, une fiertĂŠ

Niveau visibilitĂŠ et communication, Norbert Fourot le concède sans langue de bois (forcĂŠment) : k ,G PŨCK RCU NG VGORU FŨGZRQUGT UWT FGU 5CNQPU z. En revanche, il tenait farouchement Ă obtenir le label Entreprise du patrimoine vivant (EPV) k ,ŨCK OKU FGWZ CPU Čƒ RTČŒ RCTGT OQP FQUUKGT ,G XQWNCKU VTQWXGT NGU OQVU LWUVGU RQWT FČŒETKTG OQP CEVKXKVČŒ .ŨCPEKGPPGVČŒ FG NŨGPVTGRTKUG GV OC RCUUKQP FW OČŒVKGT QPV HCKV NC FKHHČŒTGPEG GV LŨGP UWKU Ć’GT ,G NG RTGPFU EQOOG WPG FKUVKPEVKQP RGTUQPPGNNG SWGNSWG EJQUG SWŨQP PŨCEJČ‹VG RCU WPG TGEQPPCKUUCPEG FG NŨǹVCV SWK OG FKUVKPIWG FG OGU EQPEWTTGPVU z

Obtention du label EPV Obtention du titre de MaÎtre artisan ce qui vaut à l’entreprise FG ƒIWTGT RCTOK les ambassadeurs du label local  L’excellence artisanale, le meilleur de la Côte-d’Or 

Ă€ chaque canton sa quille

Si dĂŠsormais les ventes de jeux de quilles ne sont plus qu’anecdotiques (sept Ă dix jeux par an, surtout commandĂŠs par des collectivitĂŠs locales), Norbert Fourot tient Ă rester un des derniers dĂŠpositaires de ce savoirfaire. Et conserve jalousement les gabarits de toutes les quilles produites dans l’entreprise depuis près de cent ans. k 'NNGU UQPV VQWLQWTU GP EJCTOG OCKU NGU OQFČ‹NGU UQPV URČŒEKĆ’SWGU Čƒ EJCSWG ECPVQP .C SWKNNG FW &QWDU PŨGUV RCU EGNNG FW /QTXCP FG NC %Č–VG FŨ1T QW FG $GNHQTV Đ‘ z Les boules, elles, sont traitĂŠes de façon naturelle et traditionnelle de sorte que, Ă essence ĂŠgale, elles soient plus dures et denses. Un procĂŠdĂŠ devenu très rare.

x

s Vosge

ODLV

&KDUR

LH

6DYR

+DXWH

ine

Lorra

nes

Arden

43

L

ZZZ KPERLV WRXUQDJH FRP

%HOIRU

W

RXEV

+DXW '

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


V

IE D'ARTISANS

Faire de son isolement une force

/ȇKDELWDW QH IDLW SDV OD IRUWXQH 8KXTG FCPU FG RGVKVGU XKNNGU QW FGU GPFTQKVU TGEWNČŒU PG XGWV RCU FKTG UCETKĆ’GT UQP EQOOGTEG .C RTGWXG CXGE EGU VTQKU CTVKUCPU qui rĂŠussissent grâce Ă la qualitĂŠ de leurs prestations ou de leurs produits et au temps consacrĂŠ Ă leur mĂŠtier. MARJOLAINE DESMARTIN

Alain Paperin – Êlectricien

ÂŤ Comme un mĂŠdecin de famille Âť

iĹĄDR

44

Friand de grands espaces et de sports d’hiver, Alain Paperin, ĂŠlectricien, plante son bâton dans les Alpes en 1990, dans le village-station de Saint-Jean-d’Arves (Savoie). Un lieu oĂš ÂŤ il n’y a pas de concurrence Âť. L’ancien Bourguignon ne manque pas de travail dans

Alain Paperin GV UQP Ć’NU 2KGTTG

cette station de ski oĂš 12 000 lits touristiques occasionnent de frĂŠquentes interventions. Lors des pics d’activitĂŠ, ses journĂŠes frisent les 11 heures. ÂŤ Au dĂŠbut, j’ai menĂŠ, comme beaucoup de gens ici, deux activitĂŠs. Celles d’Êlectricien et d’hĂ´telier. Pour faire face au dĂŠveloppement de la première, j’ai dĂť mettre mon restaurant en gestion et mon hĂ´tel en location meublĂŠe. Âť L’artisan est un touche-Ă -tout : habitations, commerces, industries, ĂŠclairage public‌ ÂŤ J’interviens dans un rayon de 5 km. C’est un vĂŠritable confort. Le temps de transfert entre les chantiers est nĂŠgligeable : 7 000 km en un an. Travailler en montagne n’est pas contraignant si l’on sait s’organiser et anticiper sur la commande de matĂŠriel. Âť Alain est considĂŠrĂŠ comme l’Êlectricien de la famille, prĂŠsent sur place et connu de tous. ÂŤ Comme un mĂŠdecin de famille, je m’occupe aujourd’hui des enfants de mes premiers clients. En rĂŠgion montagnarde, les gens VRQW ͧGÂŞOHV ¢ OHXU DUWLVDQ $WWHQWLRQ WRXWHIRLV ¢ QH SDV en abuser, et Ă rester performant dans le travail et dans les prix ! Âť .ŨCPPČŒG RQWT #NCKP SWK GORNQKG UQP Ć’NU Pierre en alternance et un ouvrier 8 mois sur 12, est Ă deux vitesses. ÂŤ Tout doit ĂŞtre prĂŞt pour l’ouverture de la station en dĂŠcembre, donc il faut mettre les bouchĂŠes doubles. Après, on rentre dans la maintenance et le dĂŠpannage. C’est plus calme, et ça me permet d’avoir du temps pour mon entreprise – facturation, devis, comptabilitÊ‌ – et pour moi. Âť

S’INSTALLER EN ZRR : DES AVANTAGES FISCAUX Vous envisagez de crĂŠer votre entreprise au vert ? Jusqu’au 31 dĂŠcembre 2020, la crĂŠation ou la reprise d’une activitĂŠ artisanale GP \QPG FG TGXKVCNKUCVKQP TWTCNG <44 XQWU RGTOGV FG DČŒPČŒĆ’EKGT FŨWPG GZQPČŒTCVKQP Ć’UECNG VQVCNG RGPFCPV EKPS CPU GV FŨWPG exonĂŠration partielle les trois annĂŠes suivantes : 75 % la sixième annĂŠe, 50 % la septième et 25 % la huitième. Cette mesure très CXCPVCIGWUG XKUG Čƒ HCXQTKUGT NG FČŒXGNQRRGOGPV GV NŨGORNQK FCPU FGU VGTTKVQKTGU TWTCWZ RTČŒUGPVCPV FGU FKHĆ’EWNVČŒU ČŒEQPQOKSWGU et sociales.

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017


VIE D'ARTISANS [ FAIRE DE SON ISOLEMENT UNE FORCE

Joan Durand – brasseur

Si « beaucoup de jeunes désertent les lieux pour la ville », Joan Durand, 28 ans, est, lui, fermement attaché à ses racines. Avec sa compagne, cet artisan a investi la ferme familiale, située à 5 km du village de Lamontélarié (Tarn) et de ses quelque 60 habitants, à 1 000 m d’altitude, dans les Monts de Lacaune, pour ouvrir sa brasserie, Montéliote. Le succès est fulgurant, malgré l’accès qui k EQORNKSWG NŨCRRTQXKUKQPPGOGPV z. En 2015, le couple produit 300 litres par semaine. Aujourd’hui, il en est à 800 et propose six types de bière. « Nous pourrions encore augmenter la production, la demande est là. » La qualité de la bière, faites avec de l’orge bio cultivé et malté dans le Tarn, garantit à la brasserie sa réussite, tout comme les tournées assurées par Joan dans le Tarn et une partie de l’Hérault et de la Haute-Garonne. « Je démarche les petits commerces : caves à vin, épiceries, restaurants, bars… Je fais aussi quelques marchés de producteurs et de la vente directe. » Le couple propose en effet des visites-dégustations gratuites. Et est, là aussi, victime de son succès. « Nous sommes situés à proximité de lacs qui attirent pas mal de touristes. Il y a un vrai potentiel pour nous, mais que nous ne pouvons

išDR

« On peut réussir partout avec de la volonté »

exploiter faute de temps. » Joan et sa compagne se refusent à embaucher : le caractère artisanal de la brasserie leur tient trop à cœur. Tout juste réfléchissent-ils à déléguer les livraisons. « Nous sommes en tout cas la preuve que l’on peut réussir partout en France si l’on s’en GRQQH OHV PR\HQV 1RXV VRPPHV WUªV ͧHUV GH SDUWLFLSHU à la revitalisation des zones rurales de la région. »

L ZZZ EUDVVHULH monteliote.fr

45

Fanny Oberlin – esthéticienne-tatoueuse

« Répondre à un besoin local » L ZZZ DWHOLHU EHDXWH lemberg.com

išTV CRISTAL

Ancienne conductrice de travaux dans le génie civil, Fanny Oberlin a opéré un virage à 180° en créant, en 2013, après une année de formation en esthétique, son Atelier Beauté à Lemberg (Moselle). « En matière d’espaces de soins, la commune présentait un fort potentiel de développement. C’est ce qui m’a convaincue d’y ouvrir mon centre. Ça, et les encouragements des habitants que j’ai interrogés. » Élue Femme créatrice d’entreprise par la CMA 57 en 2014,

Fanny met toutes les chances de son côté pour assurer l’attractivité et la pérennité de son atelier. Sponsor pour des événements caritatifs d’associations locales, elle fait de la publicité dans des magazines régionaux et compte beaucoup sur le bouche-à-oreille. « Il n’y a rien de mieux pour se faire une bonne réputation ! » L’artisane mise aussi sur la diversité des prestations : soins visage et corps, épilation, onglerie, maquillage permanent, tatouage. « Je touche le plus de personnes possible. » Avec sa collègue, Fanny peut recevoir de 15 à 25 clients par jour. « Retrouver autant de services sur un point central plaît beaucoup. Par ailleurs, nous entretenons une proximité, un contact humain avec les clients. » L’esthéticienne-tatoueuse mise aussi sur la qualité de ses produits – le maquillage est bio et vegan et les cosmétiques naturels et fabriqués en France – et sur la nouveauté. « Nous ne restons pas sur nos acquis. Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles techniques, d’innovations, de formations, pour surprendre nos clients. » Une dynamique qui contribue au succès de l’Atelier Beauté, qui rayonne jusqu’à Nancy, chef-lieu du département voisin.

Le Monde des artisans [ novembre/décembre 2017


O

PINION

 Je crois davantage à la dÊmarche qu’à la marque 

BIO DiplĂ´mĂŠ de l’ESC de Rouen Après une première vie professionnelle chez Publicis, co-fondation d’une agence conseil en marketing et communication SpĂŠcialisation de l’agence

iĹĄDR

dans les affaires publiques

MARC MARYNOWER

et le marketing territorial

Directeur associÊ de l’agence MMAP (Lyon)

DĂŠveloppement, en parallèle, d’activitĂŠs de formation initiale (maĂŽtre de confĂŠrences associĂŠ Ă l’universitĂŠ) et continue

Les marques de territoire, dÊclinÊes avec cohÊrence par les divers acteurs d’une zone gÊographique donnÊe, ont une dizaine d’annÊes. DÊcryptage de ce courant de communication avec le directeur d’une agence spÊcialisÊe dans le sujet.

46

#UUQEKCVKQP CXGE :CXKGT /GTEKGT l’agence devient MMAP (Marynower Mercier agence partenaire)

PROPOS RECUEILLIS PAR SOPHIE DE COURTIVRON

Qu’est-ce qu’une marque de territoire ? Il y a des marques de rĂŠgions, de villes et mĂŠtropoles, de destinations touristiques, etc. Une marque de territoire est une marque RCTVCIČŒG WPG EQNNGEVKXKVČŒ VTCXCKNNG Čƒ NC FČŒĆ’PKT avec les chambres consulaires, les acteurs publics et privĂŠs‌ Au lieu de communiquer de façon atomisĂŠe, les acteurs s’organisent : une image est donnĂŠe au territoire et on fait en sorte que tous la dĂŠfendent, sur le fond et sur la forme (via un marqueur graphique). L’histoire que l’on raconte doit faire sens dans diffĂŠrents domaines. La Bretagne communique ainsi sur un territoire ÂŤ qui crĂŠe du lien et donne de la force Âť : le tourisme y est revigorant, les crĂŠateurs FŨGPVTGRTKUG SWK UŨ[ KPUVCNNGPV DČŒPČŒĆ’EKGPV FG la solidaritĂŠ des autres entrepreneurs, etc.

Quel est l’intÊrêt pour un artisan d’être partenaire d’une marque ? C’est intÊressant sur un plan Êconomique. Quand on rentre de Bretagne, on rapporte des produits locaux qui sont autant de souvenirs qui rappellent le territoire‌ Autre

exemple, la marque des parcs naturels rĂŠgionaux (Valeurs parc naturel rĂŠgional) distingue les entreprises prĂŠsentes dans ces zones et engagĂŠes dans des critères dĂŠveloppement durable, puisque c’est leur positionnement : chambres d’hĂ´tes, fabricants de produits alimentaires, entreprises d’Êco-construction‌ Elles sont accompagnĂŠes dans la dĂŠmarche, promues via des relations publiques et outils de communication, elles peuvent participer Ă des Salons, etc. Il y a un double mouvement derrière ces marques : je dĂŠfends mon territoire contre l’ennemi et je suis intĂŠressĂŠ RQWT ICIPGT FW VGTTCKP NC OCTSWG FGXKGPV aussi un label de qualitĂŠ pour l’export.

Les marques de territoire sont-elles un effet de mode ? Face à la mondialisation et à ses rÊpercussions climatiques, chacun est conscient qu’il est important d’être acteur de son territoire. L’emploi local, le dÊveloppement durable ou le mouvement locavore* rapprochent production et consommation. Si on parle de RSE** pour les entreprises, il

y a aussi une responsabilitÊ sociale individuelle : je suis ici et, si je veux permettre à mes enfants de vivre ici, je dois privilÊgier les emplois et produits locaux. Si je construis une maison, je m’attache donc à ce que la charpente soit faite avec du bois du coin. Il y a un effet de mode, mais c’est une tendance lourde.

Quel conseil pouvez-vous donner aux professionnels qui adhèrent Ă une marque ? La marque toute puissante ne marche RCU EG PŨGUV RCU EQNNGT WP NQIQ SWK HGTC grand-chose ! Je crois ainsi davantage Ă la dĂŠmarche qu’à la marque : participation Ă des rĂŠunions, ĂŠchange d’expĂŠrience, dĂŠveloppement de projets‌ C’est cette implication professionnelle et citoyenne vers ses pairs et collègues qui fera progresser l’entrepreneur. * Consommation de nourriture produite autour de son domicile. ** ResponsabilitĂŠ sociĂŠtale des entreprises.

L

www.mmap.fr

Le Monde des artisans [ novembre/dĂŠcembre 2017

S


PROFESSIONNELS FINANCEMENTS LOCATIFS

VOUS SOUHAITEZ PRÉSERVER VOTRE TRÉSORERIE, VOTRE BANQUE EST LÀ AVEC DES SOLUTIONS DE FINANCEMENTS LOCATIFS. DES CONSEILLERS SPÉCIALISÉS À VOS CÔTÉS, ÇA CHANGE TOUT !

Caisse Fédérale du Crédit Mutuel Océan - Société Anonyme Coopérative de Crédit à Capital Variable - RCS La Roche/Yon B 307 049 015 Intermédiaire en opérations d’assurance n° ORIAS 07 027 974, consultable sous www.orias.fr - 34 rue Léandre Merlet - 85000 La Roche-sur-Yon Tél. 02 51 47 53 00 - Crédit photo : Thinkstock. 2017.

’AU JUSQU 17 0 31 /12/2

31/12/2017

NIORT – PARTHENAY – BRESSUIRE Tél. 05 49 08 97 03 www.lesgarageschaigneau.com

Votre contact Business Center Alain THOMAS - Tél. 06 17 44 77 48 alain.thomas@lesgarageschaigneau.com


(1) Prix d’un appel local depuis un poste fixe. Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, société Anonyme Coopérative de Banque Populaire à capital variable, régie par les articles L.512-2 et suivants du code monétaire et financier et l’ensemble des textes relatifs aux Banques Populaires et aux établissements de crédit. Siren : 755 501 590 RCS Bordeaux. Siège social : 10 quai des Queyries 33072 Bordeaux Cedex. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’Orias sous le numéro 07 005 628. Numéro d’identification intracommunautaire FR66755501590. Code APE 6419 Z.

PAIEMENTEXPRESS PAIEMENT

ENCAISSER VOS PAIEMENTS PAR CARTE BANCAIRE, C’EST AUSSI SIMPLE QU’UN EMAIL

MISE EN OEUVRE FACILE ET RAPIDE Par un simple email, ce service permet à vos clients de vous régler instantanément par carte bancaire. Il ne nécessite ni site internet, ni boutique en ligne, ni TPE (Terminal de Paiement Electronique). PAIEMENTS SÉCURISÉS ET ACCÉLÉRÉS Via notre plateforme sécurisée, des encaissements immédiats, 24h/24h et 7j/7. DES ENCAISSEMENTS SIMPLIFIÉS POUR DES USAGES MULTIPLES Acomptes sur devis, factures, relances suite à impayé, appels à cotisation, réservation d’hébergement, … Retrouvez-nous : www.bpaca.banquepopulaire.fr Contactez un conseiller au : 05.49.08.50.50(1)

NOUVEAU FINANCEMENT À TAUX + 3 ANS D’ENTRETIEN OFFERTS (2)

PERFORMANCES INÉGALÉES Moteur 3 litres jusqu’à 205 ch

BOÎTE AUTOMATIQUE 8 VITESSES EXCLUSIVE Pour plus de confort et de sécurité

0%

(1)

SURÉQUIPÉ Climatisation automatique, radio Bluetooth numérique, volant cuir, jantes alliage

TOUJOURS CONNECTÉ Avec l’application BUSINESS UP votre assistant personnel à bord

(1) Exemple de financement en crédit-bail CAPFLEX sur 36 mois pour un IVECO DAILY à 30 000 € HT, avec un premier loyer de 3 005 € HT, suivi de 35 loyers de 767,90 € HT et une option d’achat de 300 € HT. Règlement des loyers par prélèvement automatique. Frais de dossier : 120 €. Offre valable pour toute commande du 1er juillet au 31 décembre 2017. Sous réserve d’acceptation du dossier de financement par CNH Industrial Capital Europe, SAS au Capital de 88 482 297 €, 12 rue du Port, 92022 NANTERRE Cedex - 413 356 353 RCS Nanterre. D’autres financements et d’autres durées, à des conditions différentes, sont par ailleurs disponibles auprès de votre distributeur IVECO. Date limite d’acceptation du dossier de financement : 31 décembre 2017. (2) Contrat S-Life IVECO (entretien programmé constructeur, appointd’huile, SPECTROLIO), offert sur 36 mois et 90 000 km maximum. Offre valable jusqu’au 31 décembre 2017. Pour toute autre prestation, se rapprocher de votre distributeur IVECO participant à l’opération. Plus d’information sur iveco.fr

DEALER NAME VOTRE CONCESSIONNAIRE IVECO XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

CHOLET Maxime DAZELLE 07 89 74 29 62

POITIERS Hugues BONNET 06 07 42 51 88

contact@sdvi.fr

(1) Exemple de financement en crédit-bail CAPFLEX sur 36 mois pour un IVECO DAILY à 30 000 € HT, avec un premier loyer de 3 005 € HT, suivi de 35 loyers de 767,90 € HT et une option d’achat de 300 € HT. Règlement des loyers par prélèvement automatique. Frais de dossier : 120 €. Offre valable pour toute commande du 1er juillet au 31 décembre 2017. Sous réserve d’acceptation du dossier de financement par CNH Industrial Capital Europe, SAS au Capital de 88 482 297 €, 12 rue du Port, 92022 NANTERRE Cedex - 413 356 353 RCS Nanterre. D’autres financements et d’autres durées, à des conditions différentes, sont par ailleurs disponibles auprès de votre distributeur IVECO. Date limite d’acceptation du dossier de financement : 31 décembre 2017. (2) Contrat S-Life IVECO (entretien programmé constructeur, appoint d’huile, SPECTROLIO), offert sur 36 mois et 90 000 km maximum. Offre valable jusqu’au 31 décembre 2017. Pour toute autre prestation, se rapprocher de votre distributeur IVECO participant à l’opération. Plus d’information sur iveco.fr