Page 1

Notre site Web : www.lejournaldetanger.com

I.S.S.N. 0851-0882

N° 3778 Samedi 01 Fevrier 2014 Assabt 30 Rabie Awal 1435 Sabbat 01 Adar 5774 Directeur : Abdelhak BAKHAT E-mail :

direct@lejournaldetanger.com redact@lejournaldetanger.com

Hebdomadaire multilingue d’informations générales Paraissant le samedi matin, il totalise sa 109ème année de parution (1904)

Prix : DH 3,00

Pour mettre un terme au cauchemar de la circulation et du stationnement

Le Conseil de la ville de Tanger relance le vieux projet des

MBA : Un Excellent passeport pour booster votre carrière !

Plutôt que de végéter… musclez votre CV avec un MBA

Photo : DR

parkings souterrains L’étude concerne 8 zones dont celles de la place du 9 avril (Grand Socco), la place des Nations, la place Roudani (Nejma) et la place de Aïn Ktiouet, cela outre un parking souterrain d’une capacité de 1.000 places, prévu au sein du port de Tanger-ville dans le cadre de sa reconversion en cours.

Date de lancement des MBA : 1er Février 2014 Pour plus d’infos, veuillez Contacter

( LIRE EN PAGE 2 )

Mme Nesria BUILLER - nbuiller@yahoo.fr

Tél : 05 31 06 06 39 – 066 01 01 084

LE JOURNAL DE TANGER - Siège social, Administration, Rédaction, Publicité : 7 bis, Rue Omar Ben Abdelaziz • Tél.: 05.39.94.30.08 - 06.62.19.15.54 • Fax : 05.39.94.57.09


2

ECONOMIE

SANTÉ

TOURISME

SPORT

ACTUALITÉS

Pour mettre un terme au cauchemar de la circulation et du stationnement

TANGER PRATIQUE

JEUX

DIVERS

Le Conseil de la ville de Tanger relance le vieux projet des

parkings souterrains

CASA DE ESPAÑA-TANGER

Asamblea General Ordinaria Ejercicio 2013

Après le ficelage des dossiers des transports publics urbains et de l’assainissement solide, le Conseil de la ville de Tanger se penche actuellement sur le vieux projet des parkings souterrains sécurisés qui date de plusieurs années et dont la réalisation, longtemps mise en veilleuse par les précédents conseils, s’impose aujourd’hui plus que jamais, afin de mettre un terme au cauchemar de la circulation et du stationnement en ville.

L’étude concerne 8 zones dont celles de la place du 9 avril (Grand Socco), la place des Nations, la place Roudani (Nejma) et la place de Aïn Ktiouet, cela outre un parking souterrain d’une capacité de 1.000 places, prévu au sein du port de Tangerville dans le cadre de sa reconversion en cours.

La circulation à travers la ville de Tanger, et notamment le stationnement des véhicules automobiles deviennent de plus en plus difficiles durant toute l’année, voire impossibles en période d’été où le problème prend des proportions phénoménales. Voilà pourquoi, la reprise du vieux projet des parkings souterrains arrive aujourd’hui à point nommé pour résoudre cette problématique qui empoisonne la vie des concitoyens et des visiteurs de notre ville se voyant contraints de tourner en rond pendant de longs moments avant de parvenir à localiser miraculeusement une place libre pour « caser » leur véhicule, loin des trop nombreux panneaux de stationnement interdit appuyés par le spectre de la grue de remorquage des véhicules vers la fourrière qui terrorise les automobilistes, ce qui est, d’une certaine manière, tout à fait légitime, d’abord parce que les artères sont trop étroites et ne permettent donc pas un stationnement sur deux files, puis, vu la croissance démographique galopante et les flux vers

la ville de Tanger, le nombre d’automobiles en circulation dépasse la capacité de la cité à permettre une circulation fluide , ensuite parce que les sous-sols des immeubles, logiquement et réglementairement destinés au parcage des véhicules, sont plutôt aménagés en «kissarias»(galeries marchandes) ou en ateliers de couture, avec la bénédiction des précédents conseils communaux qui ont laissé des empreintes négatives indélébiles au sein de la ville, et enfin parce que ces mêmes conseils ont longtemps couvé des dossiers vitaux de Tanger dont celui des parkings souterrains, à cause d’une carence dans la gestion des affaires publiques. Les études lancées au début de l’année 2013 concernent huit zones dont celles de la place du 9 avril (Grand Socco), la place des Nations, la place Roudani (Nejma) et la place de Aïn Ktiouet, cela outre un parking souterrain d’une capacité de 1.000 places, prévu au sein du port de Tanger-ville dans le cadre de sa reconversion en cours. Le dernier appel d’offres lancé par

CONVOCATION

Photo : DR

la mairie de Tanger devait être décortiqué au début du mois de janvier 2014, mais la date d’ouverture des plis a été reportée à une date ultérieure pour des considérations d’ordre organisationnel. Les travaux mis en adjudication consisteraient en la réalisation, mais aussi la gestion déléguée des futurs parkings qui devrait obéir à un cahier des charges exigeant sur divers éléments dont surtout la sécurité qui s’avère cruciale pour la réussite de tels projets souterrains, avec, notamment, la mise en place de systèmes de surveillance par caméras mettant en confiance les usagers et garantissant la sécurité des biens et des personnes. Pour la mairie de Tanger, l’objectif principal n’est pas celui de gagner de l’argent via ces concessions mais plutôt d’assurer une circulation fluide ainsi qu’un cadre de vie agréable aux habitants et visiteurs de la ville, en mettant un terme au cauchemar de la circulation et du stationnement à Tanger.

M. ABOUABDILLAH

Session ordinaire de l’Arrondissement de Béni Makada

cière, économique et sociale relatif au budget administratif pour le compte de l’exercice 2013, arrêté à 11.400.000, 00 dirhams. Le rapport fait ressortir un cumul de dépenses de l’ordre de 80 %, soit 8.996.112,20 DH. Après débat, ce point a été approuvé à la majorité des membres présents, hormis ceux appartenant au Parti Justice et Développement (PJD) qui ont voté contre.

Direction, Administration, Rédaction, Publicité : 7 bis, Rue Omar Ben Abdelaziz Tél.: 05.39.94.30.08 06.62.19.15.54 Fax : 05.39.94.57.09 Site Web : www.lejounaldetanger.com E-mail : direct@lejournaldetanger.com redact@lejournaldetanger.com

Le Journal de Tanger • N° 3778 • Samedi 01 Fevrier 2014

Mme Zohra AFILAL TRIBAK déclare avoir perdu, dans des circonstances et lieu indéterminés, le

Titre foncier n°19 .691 concernant une propriété sise à Hay Dradeb à Tanger

M. Mohamed TAQUIOLLAH déclare avoir perdu, dans des circonstances et lieu indéterminés, le duplicata du

Titre foncier n° G / 18801

Prière à toute personne ayant retrouvé ce document de bien vouloir le rapporter à la Conservation foncière à Tanger.

REDACTION :

DIRECTION - ADMINISTRATION :

HEBDOMADAIRE MULTILINGUE D’INFORMATIONS GÉNÉRALES

Avis de perte

Avis de perte

Concernant l’affectation de l’excédent du budget, s’élevant à 2.403.887,80 DH, le maire Fouad El Omari a proposé l’engagement de ce montant dans la restauration et la maintenance des bâtiments de service de l’arrondissement et de ses annexes, et dans l’amélioration des conditions d’accueil et de règlement des affaires courantes des citoyens.

Directeur responsable de la publication : ABDELHAK BAKHAT Directeur commercial : Mohamed Tarik BAKHAT Secrétariat de direction : Aïcha RYAD - Email : aicharyad@gmail.com Tél.: 05.39.94.30.08 Fax : 05.39.94.57.09 Secrétariat : Majda MANSER Service commercial : Abdel Ilah B. - Tél.: 06.48.81.12.80 Imprimerie : LE JOURNAL DE TANGER S.A.R.L. Tirage : 10.000 exemplaires Distribution : Sté Hichou Distribution s.a.r.l. GSM : 06.61.66.73.15

Manuel Romero Presidente

Prière à toute personne ayant retrouvé ce document de bien vouloir le rapporter à la Conservation foncière à Tanger.

Les conseillers du PJD refutent l’approbation du Budget 2013 Le Conseil d’Arrondissement de Béni Makada a tenu, mercredi, sa session ordinaire du mois de janvier 2014, conduite par son président Mohamed Hamami, en présence du maire de Tanger et membre du Conseil, Fouad El Omari et d’un chef de cercle représentant l’autorité locale. Parmi les principaux points de l’ordre du jour, le Conseil a examiné le rapport de la commission finan-

En uso de las atribuciones que me son conferidas, y en conformidad con nuestros Estatutos, los socios de la casa de españa son convocados por la presente, a la Asamblea General Ordinaria Anual que tendrá lugar el pròximo dia 2 de febrero, domingo a las 20 horas, en primera convocatoria, y en caso de no alcanzarse el quórum previsto, en segunda convocatoria, media horo mas tarde, en los salones de nuestra entidad, con el siguiente orden del dia : • Lectura del acta anterior • Informe de actividades durante el ejercicio • Proposiciones de la junta directiva • Elecciòn de cargos vacantes Los puestos vacantes al término del año impar de 2013 son : Vicepresidente primero, Vicesecretario ,Tesorero , Vocal 1* , vocal 3* , vocal 5* Los socios que deseen presentar sus candidaturas a algunos de los citados cargos, deberán hacerlo hasta siete dias antes de la asamblea. Ruegos y preguntas formuladas por escrito con cinco dias de antelaciòn.

Rédacteur en chef : MOHAMED ABOUABDILLAH (Tél.: 06.66.04.89.65) E-mail : abousamitanger@gmail.com Rédaction : Abdelilah ABBAD Mohamed OITACHE Mohamed SAÏDI Mustapha EL HARRAK Mohammed IMEGHRANE

Composition ; Nadia BOUKHOBZA Laborantin : Mohamed SEBAB

Membre de la

FM E J

FÉDÉRATION MAROCAINE

Collaborateurs : Sidi Med. EL YAMLAHI OUAZZANI Brahim TEMSAMANI Correspondant : Rachid DFOUF Med DGHOGHI (Ksar El Kébir) Hammouda DES ÉDITEURS DE JOURNAUX


ECONOMIE

SANTÉ

TOURISME

PUBLICITÉ

SPORT

TANGER PRATIQUE

JEUX

DIVERS

3

Carnet rose

Organisent

Une conférence - débat Sous le thème

«Loi de Finances 2014 : Présentation des principales mesures» Animée par : • M. Mohamed LAHYANI, expert comptable & Commissaire aux comptes • M.Said OURCHAKOU, Chercheur en finances publiques et droit fiscal • Un Professeur Chercheur en finances publiques • Un chef d’entreprise Modérateur : Abdelslam CHRAIBI, professeur Universitaire

Le 8 février 2014 à partir de 9h à la salle des conférences de la mairie de Tanger

est L’entré gra e tuit e

Veuillez confirmer votre participation auprès de la direction de l’ESCG Tanger : Route de Tétouan Quartier Syrien à 100m de la gare routière Tél : 05 39 95 43 10/20 - Fax : 0539 95 4320 Gsm : 06 66 03 31 63 / 06 50 04 36 11 E-mail : contact@escgt.ma

Bienvenue à Tasnime qui a si bien choisi son nid ! Nous apprenons avec un énorme plaisir que le foyer de

M. Taymour Abd Satare et Mme Hanae Sobhy

vient d’être égayé, jeudi 16 janvier 2014, par la naissance d’un superbe bébé auquel le jeune couple a choisi un joli prénom :

Tasnime

Puisse-t-elle être bercée de douceur, entourée d'amour et comblée de bonheur. Nos vives félicitations aux heureux parents et nos souhaits de longue vie au nouveau-né.

Carnet rose

Nous apprenons avec un réel plaisir que le foyer de nos concitoyens

Mohamed Boukhobza et Mariam Gharbaoui

s’est égayé le 20 décembre 2013 par la naissance d’une superbe fillette prénommée

Nour El Houda En cette heureuse occasion, nous présentons nos chaleureuses félicitations aux heureux parents et aux membres de leur famille, et exprimons nos sincères vœux d’excellente santé et de très longue vie à la petite fée Nour El Houda Le Journal de Tanger • N° 3778 • Samedi 01 Fevrier 2014


4

ECONOMIE

Tanger-Med

SANTÉ

TOURISME

Transbordement en hausse de 66%

ACTUALITÉS

Transport aérien

SPORT

TANGER PRATIQUE

JEUX

DIVERS

Après Royal Air Maroc

Vueling se propose de desservir davantage Tanger Haddad répond à IATA sur la taxe aérienne

Photo : DR

trafic au port de Tanger-Med a permis au trafic global Le de progresser de 10,8%, ce qui fait passer la part du transbordement dans le trafic portuaire global à 25%. Cette dynamique s’est poursuivie permettant à ce port de franchir, le 24 décembre dernier la barre symbolique des 2 500 000 EVP (équivalent vingt pieds), soit une progression de 42% par rapport à l’année 2012. A noter que depuis avril 2013, le trafic de conteneurs s’est stabilisé à un volume moyen de 200 000 EVP par mois, grâce à la bonne performance des deux terminaux à conteneurs ainsi qu’au retour de la confiance des armateurs. Cette bonne évolution de l’activité à Tanger-Med a permis au trafic portuaire global de progresser de 10,8% (92,39 millions de tonnes), à fin novembre dernier, alors même que le trafic domestique (y compris le trafic import-export de Tanger Med qui représente 10%) est rattrapé par la baisse des échanges extérieurs. En effet, ce trafic portuaire global a stagné (-1%) à 69,68 millions de tonnes à fin novembre dernier, en raison d’une contraction des importations (-1,8%) et une évolution plus lente (3%) des exportations au cours de la même période

Ce samedi à la salle Becket Représentation théâtrale

L’homme du pain nu en hommage posthume à Mohamed Choukri

L’Institut français de Tanger propose à ses adhérents et à son public, pour sa programmation du mois de février courant, une représentation de la «Troupe Bab Bhar CinéMasrah» dans sa nouvelle création théâtrale «L’homme du pain nu», de l’ auteur Zoubeir Ben Bouchta, mise en scène par Abelmajid El Haouasse et interprétée par Frida El Bouazzaoui , Mouhcine Almalizi et Moncef Al Kabri, ce samedi 1er Février à 19h 30 à la salle Beckett à Tanger. Dès le titre, la pièce de théâtre annonce qu’elle reprend, à travers le théâtre , la vie de l’auteur mondialement connu, Mohamed Choukri, en hommage à cet écrivain parti depuis dix ans et à l’occasion de la création de la Fondation Mohamed Choukri ; pour laquelle la Commune de Tanger a consacré un local et une subvention annuelle fixe . Cette fondation est présidée par le poète et homme des médias Abdellatif Ben Yahya , qui découvrira le programme culturel de la fondation avant le démarrage de la représentation théâtrale. La mise en œuvre de ce programme commencera de manière officielle le 15 février 2014 lors d’une table ronde dédiée au défunt Mohamed Choukri et ce dans le cadre du Salon International du l’édition et du livre de Casablanca. Cette pièce reprend, prolonge et complexifie l’expérience scripturale de Choukri: ‬il fait éclater l’unité du prénom pour en faire deux personnages, « Chouk » et « Ri». lors de ma première lecture, j’ai traduit le premier « Doute » et le second « Opinion ». J’ai trahi Zoubeir certes, mais n’étais je pas déjà emportée par la force de cette écriture qui met en scène la théâtralisation de la dualité conflictuelle de Choukri à travers‫‫‬ le personnage de « Mayrrouda » , Zoubeir Ben Bouchta expose l’image ambivalente de la mère, à la fois guide et inqui‬ sitricegrâce à la métaphorisation de la Descente aux Enfers, le dramaturge opère un voyage initiatique qui l’aidera – et son lecteur aussi- à affronter l’invisible.

Le Journal de Tanger • N° 3778 • Samedi 01 Fevrier 2014

Suite à la décision des compagnies low-cost Ryanair et EasyJet de réduire leurs liaisons vers le Maroc à cause de la nouvelle taxe aérienne imposée par le royaume, et dans le sillage de la compagnie nationale RAM qui a annoncé des vols supplémentaires sur Tanger, la compagnie espagnole Vueling se porte, de son côté candidate à la desserte de la ville du Détroit. D’autre part, suite à la réaction de IATA, le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, s’explique sur la nouvelle taxe aérienne. La compagnie aérienne low cost Vueling filiale de l’ International Airlines Group (IAG), né de la fusion de British Airways avec Iberia, a conclu avec l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) un accord pour renforcer, au départ de Barcelone, les dessertes de Marrakech, Tanger et Fès. Pour la saison estivale 2014, la spécialiste espagnole du vol pas cher, maintient ses trois vols par semaine entre Tanger et Barcelone, alors que d’autres vols entre l’Espagne et le Maroc pourraient être envisagés pour 2015, annoncet-on. D’autre part, le ministre du Tourisme Lahcen Haddad a formulé une réponse à l’alerte lancée par l’Association internationale du transport aérien (IATA) critiquant l’instauration par le Maroc de la taxe sur les billets d’avions à l’international.

Photo : DR

Vueling va renforcer les liaisons aériennes de Barcelone vers Marrakech, Tanger et Fès

«Absence de légitimité concernant l’évaluation des politiques publiques, procédure non conforme à la règle ou encore trop faible analyse de l’impact de ladite taxe» sont les quelques contre-arguments avancés par Haddad estimant que le contenu de la

lettre publiée par l’IATA « ne se base pas sur une analyse détaillée de l’impact de la taxe aérienne sur le tourisme». «Comment une taxe ne dépassant pas les 9 euros, soit moins de 1% de la valeur d’un voyage touristique au Maroc, peut-elle avoir des retom-

bées négatives sur l’activité touristique?», s’interroge le ministre. Une question qu’il faudrait effectivement considérer sérieusement, étant donné le récent retrait des low-cost sur les lignes reliant Tanger et Fès à l’Europe

11ème Journée des

Pneumo - phtisiologues de Tanger Vibrant hommage rendu au Dr François Cosset Tanger a accueilli le 18 janvier 2014, la 11ème journée des pneumophtisiologues locaux qui était animée par d’éminents spécialistes venus de Rabat, Casablanca, Tétouan et Larache, aux côtés de médecins et de biologistes de Tanger, autour de deux ateliers focalisés sur «la lutte anti-tabac» et la «lutte contre la tuberculose». Les sous-thèmes développés ont concerné les maladies de système, notamment leurs manifestations respiratoires et les examens complémentaires nécessaires à leur diagnostic précis et leur traitement précoce ; le traitement de l’allergie et de l’asthme chez la femme enceinte ; la douleur, motif fréquent de consultation en pneumologie, son diagnos-

Ph : Hammouda

Le Pr Mohamed Bertal remettant un prestigieux Trophée à l’éminent Docteur François Cosset (à dr) en reconnaissance de précieux services rendus en matière de lutte contre la tuberculose

tic étiologique et urgent et son traitement curatif et symptomatique adaptés ; la tuberculose dans la ville du Tanger et les efforts déployés par l’équipe locale pour sensibiliser à cette maladie ; le rôle des laboratoires de biologie, privés et publics dont l’institut Pasteur, en matière de diagnostic, et enfin les dangers de la cigarette électronique.

Outre un vibrant hommage rendu au Dr El Haj El Mesnaoui, la rencontre a été marquée par une émouvante cérémonie rendant honneur à l’un des doyens des pneumo-phtisiologues au Maroc et particulièrement à Tanger, l’éminent Docteur François Cosset qui s’est vu décerner un Trophée en reconnaissance des précieux services qu’il a rendus, sa

vie de professionnel durant, pour la lutte contre la tuberculose, sachant que cet éminent spécialiste détient déjà les insignes de la prestigieuse Légion d’honneur française qui lui avait été décernée par la Présidence de la République pour ses 53 années de services civils, d’activités professionnelles et caritatives.

M. ABOUABDILLAH


ECONOMIE

SANTÉ

TOURISME

ACTUALITÉS

SPORT

TANGER PRATIQUE

JEUX

DIVERS

5

Séminaire Forte présence rotarienne Mission Commerciale CECIT– Chambre de Jerez ce weekend à Tanger Coopération hispano-marocaine

La Chambre espagnole de commerce et d’industrie de Tanger (CECIT) et la Chambre de commerce et d’industrie de Jerez (Espagne), ont co-organisé les 29 et 30 janvier 2014 au siège de la CECIT à Tanger, une mission entrepreneuriale hispano-marocaine pour prospecter le marché au nord du Maroc et établir des accords de collaboration, de coopération et d’échanges d’intérêt commun. Ont pris part à la séance inaugurale de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’investissement andalou

au nord du Maroc, outre les représentants d’une quarantaine de sociétés dont 8 espagnoles et 34 marocaines issues notamment du nord du royaume, la directrice de la CECIT et modératrice de la séance, Mme Amal Boussouf ; le directeur gérant de la Chambre de Commerce de Jerez, M. Juan Nuñez ; le délégué régional du ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, M. Hafid Chakra , et la directrice du cabinet de conseil fiscal, Mlle, Hasnae Laasri. La séance a été marquée par un riche débat autour

de l’identification des projets d’intérêt commun et des possibilités de coopération commerciale, ainsi que des mesures incitatives a l’Investissement, les formalités douanières et les procédures de création d’une entreprise espagnole au Maroc. Parallèlement, des contacts inter-entreprises ont eu lieu dans la matinée de jeudi entre les entreprises espagnoles et marocaines, qui ont examiné les possibilités de coopération bilatérale et convenu du maintien des contacts afin de fructifier les relations bilatérales.

A l’initiative du Rotary club féminin « Tanger Spartel », la ville du Détroit accueille ce weekend une forte délégation de Rotariens en provenance de différents clubs du district maghrébin 9010 du Rotary international, dans le cadre d’un séminaire de formation sous le thème « Voici le Rotary » dont l’ouverture des travaux est programmée pour ce samedi en début de matinée à l’hôtel Husa Solazur, siège du club organisateur.

Région Tanger –Tétouan

Les Services de santé donnent la vérité sur le décès de 4 nouveaux-nés prématurés Les services sanitaires de la région Tanger-Tétouan ont enregistré le décès de quatre nouveaux nés prématurés. Le ministère de la Santé en explique les causes.

C’est un vrai drame qui a touché récemment une famille originaire de Ksar El Kébir. Une femme a accouché à domicile d’un premier nouveau-né, de sexe masculin, admis à l’hôpital en détresse respiratoire. Une fois admise à la maternité de l’hôpital Ksar Elkbir, la femme a accouché du 2ème nouveau-né de sexe masculin, puis d’un 3ème nouveau-né de sexe féminin, et d’un quatrième nouveau-né. Vu l’état respiratoire très critique et le poids de naissance très faible des nouveau-nés, un transfert par ambulance a été assuré d’urgence vers l’hôpital provincial de Larache. Malheureusement deux nouveau-nés sont arrivés décédés. Les quadruplés, nés avant terme de 6 mois et 3 semaines, avaient tous un très faible poids de naissance,

compris entre 500 et 650 grammes et souffraient de détresse respiratoire avancée. «Le ministère de la Santé présente ses sincères condoléances à toute la famille et plus précisément au père et à la mère. Il tient aussi à préciser que le décès de ces quadruplés est dû à la manière traditionnelle dont la femme a accouché,

au manque de suivi médical pendant la grossesse et aux complications subis lors de l’accouchement. S’y ajoute le très faible poids à la naissance des nouveau-nés», note le ministère dans un communiqué qui souligne l’importance du suivi médical pendant la grossesse aussi bien pour la maman que le nouveau-né.

Les socialistes espagnols plaident pour une douane commerciale à Sebta Le PSOE, parti d’opposition espagnol, a déposé une proposition de loi pour que l’Exécutif espagnol s’implique davantage pour améliorer le transit au niveau de la frontière entre le Maroc et le préside occupé de Sebta. La proposition du groupe sera débattue par la Commission de l’économie de la Chambre basse. Dans ce texte, la question de la mise en place d’une douane commerciale entre le Maroc et Sebta figure parmi les requêtes des socialistes formulées. Ainsi, ce parti remet sur le tapis une demande qui n’est pas nouvelle. Ce projet risque pour-

tant de ne jamais voir le jour, vu que sa mise en place est une question d’ordre politique, intrinsèquement liée au statut de la ville.

Photo : DR

La présidente et les membres du club Rotary Spartel organisateur de la rencontre de Tanger

Prendront part à cette rencontre placée sous la présidence du gouverneur du district rotarien 9010 incluant l’Algérie, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, le Dr Ahmed Jemmali, des past-directeurs; past-gouverneurs; adjoints du gouverneur; past-présidents; présidents et membres de clubs ainsi que plusieurs invités de marque. Le programme du séminaire de formation qui s’adresse essentiellement à des Rotariens relativement nouveaux, mais aussi à des anciens membres désireux de rafraîchir leurs connaissances, se décline sur plusieurs sous-thèmes qui seront développés par d’éminents dirigeants du Rotary venant notamment de Casablanca qui compte le plus grand nombre de clubs au niveau du district 9010. Parmi les chapitres qui seront exposés ce samedi, il y a ceux traitant de l’histoire, buts et structure du Rotary International ; l’organisation du district rotarien ; les conditions et moralités de création d’un club avec ses statuts et aspects juridiques ; le plan de leadership du club ; le comité du club ; le Rotary et les jeunes générations et la Fondation Rotary. L’exposition de ces sousthèmes devrait être suivie d’un débat de l’assistance. Souhaitons donc plein succès à ce séminaire du genre organisé pour la première fois dans notre ville, et présentons nos chaleureuses félicitations au club Rotary club Spartel pour cette initiative pertinente et porteuse d’intérêt Ce club féminin Tangérois s’avère être aujourd’hui parmi les 80 clubs les plus performants du district rotarien 9010 quoique sa création avait été bizarrement, injustement, sévèrement et gauchement critiquée il y a deux années… Nous apprenons que, dans la même optique, les clubs «

Rotaract » du Maroc, comptant des jeunes de moins de 30 ans, organisent également ce même samedi, un « Séminaire de formation de Rotaractiens (SFR) » au Rif Spa Hôtel de Tanger, le deuxième du genre à Tanger sachant que le premier avait été organisé avec grand succès les 16 et 17 juin 2007 et animé par le past-gouverneur Hadj Ahmed Hayat ; l’adjoint du gouverneur Houssine Benmoussa et le président à l’époque du Rotary club Tanger Doyen, Mohamed Abouabdillah. Le programme du SFR 2014 également placé sous la présidence du gouverneur Ahmed Jemmali, prévoit une «Formation rotarienne» et un « Team building » avec remise de certificats aux participants. Ces activités seront clôturées par un sympathique dîner statutaire organisé dans un établissement sélect de la ville. Le Rotary International est une organisation mondiale de service comptant environ 33 000 clubs répartis à

travers le monde et regroupant quelque 1,3 million d’hommes et de femmes, issus de professions libérales et de milieux d’affaires. Le club Rotaract est parrainé par un Rotary club. L’objectif est d’offrir aux jeunes un cadre dynamique au sein duquel ils puissent développer leurs aptitudes professionnelles et prendre ensuite une part active dans la société. Le parrainage d’un club Rotaract est l’une des actions les plus gratifiantes dans laquelle un Rotary club puisse s’engager : les Rotariens pouvant guider des jeunes qui débutent dans une profession ou qui font preuve d’un potentiel d’encadrement. En retour, les Rotaractiens amènent du sang neuf au sein du Rotary club. Les clubs Rotaract sont autonomes et financés au niveau local. En raison du partenariat avec les Rotary clubs, ils sont considérés comme membres à part entière de la famille du Rotary International.

Meryem Yousfi, présidente du club Rotaract co-organisateur du SFR Tanger Le Journal de Tanger • N° 3778 • Samedi 01 Fevrier 2014


6

ECONOMIE

SANTÉ

ACTUALITÉS

TOURISME

SPORT

TANGER PRATIQUE

JEUX

DIVERS

Football

Démantèlement d’une cellule de

de Tanger

Il a été procédé, samedi, au démantèlement d’une cellule “jihadiste” active dans les villes suivantes du nord du royaume : Nador, Tétouan, Al Hoceima, Taza, Fès, mais aussi à Marrakech. Le chef de cette organisation avait servi au sein de l’armée espagnole dans l’enclave de Mellilia avant de démissionner pour rejoindre d’abord Al-Qaïda en Afghanistan où il a acquis une expérience de combat au milieu d’organisations terroristes, puis revenir au Maroc où il créé dans la banlieue de Nador une base de recrutement de candidats ayant tissé une toile terroriste à travers le royaume avant que leur cellule ne soit démantelée.

« jihadistes » actifs dans le nord du Maroc Grand stade La Coupe d’Afrique des Nations au

La phase finale de la 30e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) se déroulera du 17 janvier au 7 février 2015 dans les villes de Rabat, Agadir, Tanger et Marrakech, a annoncé lundi la Confédération africaine de football (CAF). Le tirage au sort des éliminatoires de cette édition se déroulera le dimanche 27 avril 2014 au Caire, en Egypte, précise la CAF sur son site internet à l’issue d’une réunion de son comité exécutif au Cap (Afrique du Sud) en marge du championnat d’Afrique des joueurs locaux, dénommé le CHAN qui a lieu du 11 janvier au 1er février. Les éliminatoires se dérouleront en divers tours préliminaires ainsi qu’une phase de poule avec sept (7) groupes de quatre équipes. Les deux premières équipes de chaque groupe seront directement qualifiées pour la CAN 2015 ainsi que le meilleur 3e des sept groupes. Les 21 premiers pays au classement Caf sont qualifiés d’office pour la phase de groupe des éliminatoires. Les sept autres participants à la phase de groupe seront connus à la suite des tours préliminaires qui se dérouleront entre mai et août 2014. « La phase de groupe se déroulera entre le 5 septembre et le 19 novembre 2014. Le tirage au sort de la phase finale aura lieu le 26 novembre 2014 au Maroc dans une ville qui reste à déterminer.

Occasion à saisir

VEND TERRAIN DE 40 HECTARES

mitoyen au projet Al Ikhlass de logements sociaux d’Addoha et supermarché Marjane route de Tétouan

PRIX INTÉRESSANT Prière téléphoner au n°

06.67.15.06.46 ou 06.68.70.80.17 A VENDRE

Terrain titré de 11OOO mètres carrés

situé à Azib Abakiou, Zone des arènes à Tanger (entrée de Tanger par Tétouan)

Prix à convenir

D’autres terrains sont disponibles à proximité Prière téléphoner au N°

06.45.74.33.87

ou contacter le journal qui transmettra Le Journal de Tanger • N° 3778 • Samedi 01 Fevrier 2014

Dans un communiqué du ministère de l’Intérieur, on annonce que les membres de cette cellule auraient projeté de mener des activités criminelles, comme le vol avec violence sous prétexte de ce qu’on appelle « Al ghanima » (le butin), dans la perspective de perpétrer des actions armées ignobles. « Les mis en cause seront déférés devant la justice au terme des enquêtes menées sous la supervision du Parquet général compétent » conclut le communiqué. Ce coup de filet est le deuxième du genre en moins d’un mois, le premier démantelé le 2 janvier, concernait une autre cellule terroriste qui planifiait l’envoi de combattants en Syrie. L’accroissement du nombre de Marocains partis faire le djihad en Syrie ou au Mali et dont le nombre pourrait avoisiner le millier constitue une source d’inquiétude pour les autorités qui redoutent le retour au pays de ces « djihadistes » imprégnés d’une idéologie radicale et formés au maniement des armes et des explosifs.

Photo : archives

A souligner que les investigations de la Brigade nationale de police judiciaire (BNPJ) ont permis d’identifier 40 jeunes Marocains envoyés depuis le mois d’avril 2012 au Mali, afin de participer au “jihad”, au sein des factions liées à Al-Qaïda, et à son allié, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao).

Ce pays de l’Afrique de l’Ouest est en effet devenu le nouveau théâtre des opérations des groupes islamistes, dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Le Maroc semble donc déterminé à lutter contre la sanctuarisation de l’extrémisme djihadiste sur son territoire. La politique sécuritaire préventive adoptée

par les autorités est aujourd’hui sans concession. Une position dictée par la prolifération des «cellules terroristes» au cours des derniers mois. Ceci d’autant plus qu’en septembre dernier, le Maroc a été la cible d’une vidéo inédite de l’AQMI, dans laquelle cette organisation appelait au jihad.

Goethe-Institut

Ce samedi à Tanger

Concert de jazz berlinois Salle Severo Ochoa à 20h Entrée libre Le nouveau directeur du Goethe-Institut du Maroc a décidé de renouer culturellement le contact avec la ville de Tanger, sachant que, depuis la fermeture, il y a quelques années, du Goethe-Institut dans la ville du détroit, la programmation culturelle concernait spécialement la capitale Rabat et Casablanca. Aujourd’hui, le Dr Dahlhaus, nouvellement nommé à la tête du Goethe-Institut du Maroc a pris la pertinente initiative de ne plus exclure de ses programmes Tanger, ville portuaire que ce Hambourgeois installé à Berlin et au Caire, connait bien depuis son enfance. Dans cette logique de partage, le Goethe-Institut du Maroc organise depuis hier déjà, deux soirées exceptionnelles avec au menu du Jazz berlinois actuel !

La première qui a donc eu lieu hier, était animée par le quartet Yakou Tribe. La seconde soirée est programmée pour ce samedi à partir de 20 heures à la

Salle Severo Ochoa; elle sera animée par le quartet: «Aly Keita & The Magic Balafon», comptant Aly Keita (Balafon/ Kalimba); Marcel van Cleff (Drums); Ramani Ktishna

(E-Bass) et Viktor Wolf (Saxophon). Entrée libre ! D’autres évènements sont planifiés, à suivre….

NM


ECONOMIE

SANTÉ

TOURISME

ACTUALITÉS

Table ronde du PAM à Tanger

SPORT

TANGER PRATIQUE

Tanger accueille les

JEUX

DIVERS

7

Troisièmes journées sous le thème de hispano-marocaines de la La Culture et le projet presse Tanger Métropole Les Le parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM) a organisé, dans la soirée de jeudi à l’hôtel Oumnia Puerto à Tanger, une Table ronde sur le Thème «La Culture et le projet Tanger-métropole» .

Cette manifestation, organisée par le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) et l’Association de la presse de Cadiz (APC), en collaboration avec l’Institut Cervantès et l’Université Abdelmalek Essaâdi, s’inscrit dans le cadre des activités marquant la nouvelle rentrée médiatique et offre l’occasion d’échanger les idées et les expériences entre hommes des médias marocains et espagnols sur les problèmes que connait le secteur et ses perspectives de développement. La séance inaugurale s’est déroulée en présence du maire de Tanger, Fouad El Omari, de parlementaires, d’élus locaux, de représentants des organisations de Droits de l’Homme ; d’enseignants universitaires et de nombreux acteurs de la société civile. Les intervenants ont relevé l’importance de cette rencontre pour la coopération journalistique entre les deux pays, ainsi que l’importance des thèmes choisis, notamment l’impact de l’essor des réseaux sociaux sur la presse et l’avenir de la presse écrite dans un monde numérique. Il a été également mis l’accent sur les nouveaux défis auxquels se heurtent les journalistes devant le flot d’informations qui submerge les médias, estimant que la principale tâche du journaliste est aujourd’hui de trier, d’analyser et d’évaluer les informations, une mission devenue difficile en raison de la vitesse accrue de dif-

troisièmes Journées hispano-marocaines de la presse se sont ouvertes mercredi à Tanger et se sont poursuivies jeudi avec pour objectif d’approfondir la réflexion sur les sujets liés au métier de journaliste et de renforcer la coopération bilatérale dans ce domaine.

Photo : Hammouda

Photo : Hammouda

Séance inaugurale : on reconnaît, au centre, le maire de Tanger, Foud El Omari, avec à sa droite, le secrétaire local du SNPM, le Dr Saïd Koubrit

Photo : Hammouda

fusion des nouvelles et la multiplicité des canaux. Selon le secrétaire local du SNPM, le Dr Saïd Koubrit, qui a souligné l’importance de renforcer les liens entre les journalistes des deux pays voisins, afin de réfléchir ensemble sur des problématiques auxquelles se heurte la presse des deux côtés du Détroit, les troisièmes Journées hispano-marocaines de la presse constituent l’occasion de dépasser les idées préconçues véhiculées par certains organes de presse de la droite espagnole qui fait fi de la déontologie, notamment en ce qui concerne

l’Affaire nationale de Tous les Marocains qui se focalisent autour de l’intégrité territoriale du royaume, mais aussi concernant l’immigration clandestine des subsahariens, dira M. Koubrit, estimant que «la voie de l’eau» représente une véritable opportunité pour les journalistes marocains et espagnols pour pratiquer une «diplomatie feutrée» chaque fois que des nuages viennent assombrir les relations des deux pays voisins unis par l’histoire et le voisinage géographique et qui ne sont séparés que par un bassin d’eau, conclue le Dr Saïd Koubrit.

Cette manifestation, organisée par le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) et l’Association de la presse de Cadiz (APC), en collaboration avec l’Institut Cervantès et l’Université Abdelmalek Essaâdi, s’inscrit dans le cadre des activités marquant la nouvelle rentrée médiatique et offre l’occasion d’échanger les idées et les expériences entre hommes des médias marocains et espagnols sur les problèmes que connait le secteur et ses perspectives de développement. La séance inaugurale s’est déroulée en présence du maire de Tanger, Fouad El Omari, de parlementaires, d’élus locaux, de représentants des organisations de Droits de l’Homme ; d’enseignants universitaires et de nombreux acteurs de la société civile. Les intervenants ont relevé l’importance de cette rencontre pour la coopéra-

tion journalistique entre les deux pays, ainsi que l’importance des thèmes choisis, notamment l’impact de l’essor des réseaux sociaux sur la presse et l’avenir de la presse écrite dans un monde numérique. Il a été également mis l’accent sur les nouveaux défis auxquels se heurtent les journalistes devant le flot d’informations qui submerge les médias, estimant que la principale tâche du journaliste est aujourd’hui de trier, d’analyser et d’évaluer les informations, une mission devenue difficile en raison de la vitesse accrue de diffusion des nouvelles et la multiplicité des canaux. Selon le secrétaire local du SNPM, le Dr Saïd Koubrit, qui a souligné l’importance de renforcer les liens entre les journalistes des deux pays voisins, afin de réfléchir ensemble sur des problématiques auxquelles se heurte la presse des deux côtés du

Détroit, les troisièmes Journées hispano-marocaines de la presse constituent l’occasion de dépasser les idées préconçues véhiculées par certains organes de presse de la droite espagnole qui fait fi de la déontologie, notamment en ce qui concerne l’Affaire nationale de Tous les Marocains qui se focalisent autour de l’intégrité territoriale du royaume, mais aussi concernant l’immigration clandestine des subsahariens, dira M. Koubrit, estimant que «la voie de l’eau» représente une véritable opportunité pour les journalistes marocains et espagnols pour pratiquer une «diplomatie feutrée» chaque fois que des nuages viennent assombrir les relations des deux pays voisins unis par l’histoire et le voisinage géographique et qui ne sont séparés que par un bassin d’eau, conclue le Dr Saïd Koubrit.

Photo : Hammouda Photo : Hammouda

Vue partielle de l’assistance Le Journal de Tanger • N° 3778 • Samedi 01 Fevrier 2014


8

ECONOMIE

SANTÉ

TOURISME

ACTUALITÉS

SM le Roi invité de nouveau à la Maison blanche

D e

T O U T e t d e

P A R T O U T

DU 01 Fev. 2014

Après la première rencontre historique entre le Souverain et le président américain Barack Obama à la Maison Blanche en novembre dernier, SM le Roi a été à nouveau invité aux Etats-Unis pour dans le cadre d’une rencontre avec les chefs d’Etats de 47 pays africains programmée pour les 5 et 6 août 2014. Ce sommet international traitera des relations économiques et de la progression des objectifs d’investissement dans le continent globalement et dans chacun des pays africains invités, indique le communiqué. Seront toutefois exclus certains pays du continent africain, une décision qui a été expliquée par Jonathan Lalley, porte parole de la Maison Blanche : «le Président Obama a invité les dirigeants de tous les pays africains, sauf ceux qui n’ont pas de bonnes relations avec les Etats-Unis ou sont suspendus de l’Union africaine », a-t-il indiqué. Il s’agirait notamment de l’Egypte, du Soudan, du Zimbabwe et de Madagascar.

SM le Roi Mohammed VI attendu en Guinée

*****

SM le Roi Mohammed VI est attendu en ce mois de février en Guinée où le Souverain effectuera une visite officielle dont la date et la durée ne sont pas encore précisées. «Cette visite que nous attendons depuis longtemps sera l’occasion pour les deux pays de passer en revue plusieurs aspects de la coopération guinéo-marocaine. Nous attendons des retombées de ce prochain voyage de SM Mohammed VI», a affirmé le directeur de cabinet du chef de l’Etat guinéen. Les experts des deux pays, poursuit-il, passeront en revue les actifs de la coopération bilatérale entre le Maroc et la Guinée avant de proposer de nouvelles perspectives aux pouvoirs publics respectifs qui devraient proposer des solutions en vue de redynamiser la grande commission mixte entre les deux pays.

Paiement en ligne des droits de douane

*****

Les importateurs de marchandises pourront bientôt payer les droits de douane en ligne ! C’est ce qu’a annoncé l’administration des douanes et des impôts indirects qui prévoit une mise en service de sa plateforme technologique dès le premier trimestre 2014, ce qui permettra, comme pour la TVA, le dédouanement et certaines taxes locales, de régler les droits de douane via Internet avec une simple carte bancaire, et ce de manière sécurisée.

*****

Une adolescente se suicide pour éviter un mariage forcé

Une adolescente de 17 ans, originaire de la périphérie de Rabat, s’est suicidée en ingurgitant de «la mort aux rats», pour échapper à son mariage avec un homme veuf de 50 ans, une union exigée par sa famille. La jeune fille qui entretenait, apparemment, une relation avec le fils de son «fiancé», souhaitait, en outre, poursuivre ses études.

*****

La majorité des séquestrés du polisario souffre de malnutrition

Rédigé et signé par plusieurs organisations internationales reconnues auprès des Nations unies, un rapport montre l’oppression qui sévit dans les camps du polisario. «La population des camps de Tindouf est séparée en deux catégories, la première est proche des centres d’autorité et vit aisément, tandis que la 2ème catégorie affronte des conditions de vie très difficiles ne bénéficiant d’aucun privilège». Le rapport explique que cette dernière catégorie qui «représente la majorité de la population des camps de Tindouf, souffre de malnutrition, de l’absence de services médicaux et de documents d’identité leur permettant de revenir au Maroc ».

L’Algérie se dit pour une solution «politique» au Sahara

*****

Déclaration inattendue de la part du pouvoir algérien: un communiqué de la présidence algérienne publié par l’agence algérienne d’information officielle, APS, indique que l’Algérie «réaffirme» son soutien aux efforts consentis pour trouver une solution «politique mutuellement

Le Journal de Tanger • N° 3778 • Samedi 01 Fevrier 2014

SPORT

TANGER PRATIQUE

acceptable» à la question du Sahara, «conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité des Nations Unies». «S’agissant de la question du Sahara, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a réaffirmé leur soutien aux efforts du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki moon, et son envoyé personnel, Christopher Ross, visant à trouver une solution politique mutuellement acceptable ».

*****

Refoulement de réfugiés Syriens : le Maroc proteste, l’Algérie nie l’évidence

Le Maroc a déploré, mardi, la situation dramatique des réfugiés syriens refoulés par l’Algérie, dont des femmes et des enfants, et a élevé des protestations officielles auprès des autorités de ce pays contre la multiplication des opérations de refoulement qui sont contraires aux règles de bon voisinage, constamment prônées par le Royaume. Le ministère de l’Intérieur précise que «pour la seule période allant du 26 au 28 janvier 2014, les autorités algériennes ont refoulé 77 ressortissants Syriens, dont 18 femmes et 43 enfants. L’Algérie n’a pas tardé à réagir aux informations diffusées par le Maroc ; le colonel Mohamed Boualleg, chef de groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Tlemcen, a affirmé que les gardes frontières n’avaient fait que «refuser l’accès sur le territoire national» à des «ressortissants syriens refoulés par les autorités marocaines».

*****

Report du procès des pharmaciens vs ministre Louardi

Après avoir pris connaissance de l’identité des accusés, poursuivis en liberté provisoire, des trois pharmaciens poursuivis pour diffamation suite à l’agression du ministre de la Santé, Houssein Louardi, dans l’enceinte du Parlement le 8 janvier, la Chambre correctionnelle près le tribunal de première instance de Rabat a décidé, mardi, le report au 25 mars prochain du procès Cette décision intervient suite à la requête de la défense de bénéficier d’un délai suffisant pour préparer sa plaidoirie. Les services de sécurité à la Chambre des représentants avaient procédé à l’interpellation d’un groupe de pharmaciens ayant attaqué le ministre de la Santé à sa sortie d’une réunion de la commission des secteurs sociaux, lors de laquelle il a présenté un projet de loi portant dissolution des conseils régionaux des pharmaciens du Nord et du Sud.

Viol collectif d’une collégienne

*****

JEUX

DIVERS

Un cimetière privé pour les supporters du Barça Les supporters du Barca qui souhaiteraient «assister à ses matchs après leur mort», auront droit à des tombes sous le Camp Nou. C’est ce qu’a annoncé, très sérieusement, Josep Ramon Vidal-Abarca, le directeur des équipements au FC Barcelone. Selon le gestionnaire barcelonais, un géant mausolée, baptisé, Memorial Space FC Barcelona, serait érigé sous le Camp Nou, pour recevoir 30000 tombes des fans du club, qui auraient massivement manifesté leur désir d’être enterrés prés de leur équipe. Une première tranche de 500 tombes, seraient commercialisées alors que les 29500 restantes arriveront graduellement après la rénovation du stade du FC Barcelone, a indiqué Josep Ramon Vidal-Abarca, cité par le journal britannique The Guardian. Selon la même source, ces tombes couteraient à l’unité, entre 3000 et 6000 euros, pour des périodes d’inhumation s’étalant de 50 à 99 ans.

*****

Rupture sans heurts du couple Hollande-Trierweiler

François Hollande a officialisé samedi soir sa rupture avec sa compagne, Valérie Trierweiler, après huit années de vie commune. Il s’agit, selon l’entourage du président français, d’une «décision» du chef de l’État français qui a bien insisté sur le fait qu’il faisait cette clarification sur sa vie privée, attendue depuis 15 jours, à titre personnel et non pas en tant que président. «Je fais savoir que j’ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler», a-t-il dit à l’AFP. Vendredi soir, François Hollande a tenté de joindre sa compagne pour lui lire les termes du communiqué annonçant leur rupture. Mais il est tombé sur sa boîte vocale. Toujours sonnée après une semaine d’hospitalisation et quelques jours de repos à la Lanterne, celle qui était encore officiellement première dame pour quelques heures n’a pas souhaité décrocher. Samedi soir, Valérie Trierweiler a quitté la résidence présidentielle versaillaise pour regagner l’appartement que l’ex-couple loue rue Cauchy, dans le XVe arrondissement. La rupture douloureuse a été négociée sans heurts tout au long de la semaine au téléphone, par textos et lors d’un déjeuner en tête-àtête jeudi. Les aspects financiers ont été examinés et un accord global a été trouvé rapidement. « Ce qui est douloureux pour elle, ce n’est pas tellement de quitter l’Elysée et tout le décorum, mais de perdre l’homme qu’elle aime. Si au moins ils avaient eu un peu plus de temps… Mais la pression médiatique était telle qu’elle a vite compris que ce serait intenable », assure un proche qui a discuté longuement avec la journaliste ces derniers jours.

*****

Trois jeunes hommes ont été arrêtés, dernièrement, par les éléments de la gendarmerie royale de Tafraout pour avoir violé collectivement une collégienne, âgée de 16 ans, qui serait la copine de l’un des trois jeunes hommes. Sollicitée par son ami de l’accompagner dans une chambre située dans un domicile d’un quartier marginalisé de la ville, l’adolescente n’aurait pas exprimé le moindre refus et, une sur les lieux en compagnie de son copain, il n’y avait personne d’autre qu’eux deux dans la maison. Cependant, un quart d’heure plus tard, deux jeunes hommes les ont rejoints. L’adolescente s’est retrouvée ainsi prise au piège. Son copain l’a obligée, sous la menace d’une arme blanche, de céder à ses deux amis. Sans pitié, ils l’ont violée collectivement. Ils ne l’ont relâchée que le lendemain matin. Soutenue par sa mère, elle a déposé une plainte auprès de la gendarmerie royale qui a procédé à l’arrestation des trois jeunes criminels.

*****

Diabète de type 1 : un Tunisien aurait découvert un remède

Le directeur du département de la pédiatrie, de la microbiologie moléculaire et l’immunologie, de la santé de l’enfant et de la neurologie à l’Université de médecine du Missouri aux Etats-Unis, le professeurchercheur Habib Zaghouani affirme avoir découvert un remède potentiel pour le diabète de type 1. Dans une interview accordée à «News-medical. net», le chercheur tunisien explique qu’il a fait une découverte capable de réorienter les recherches et les tests cliniques concernant le diabète de type 1 vers un nouveau concept. Il s’agit de la fixation des vaisseaux sanguins autour des îlots afin de faciliter le renouvellement des cellules bêtas. Les recherches précédentes ont affirmé qu’il fallait empêcher le système immunitaire d’attaquer les cellules bêtas afin de corriger le diabète de type 1. La technique employée par le professeur Habib Zaghouani a été fructueuse le traitement aurait fonctionné à merveille chez les souris chez les souris lors des tests cliniques.

Égypte: le Maréchal Al-Sissi sur le chemin de la présidence

L’armée appelle son chef, le général Abdel Fattah Al-Sissi, qui vient d’être promu maréchal, à se présenter à l’élection présidentielle prévue. La nouvelle, annoncée par l’agence de presse officielle Mena, semble répondre à une mise en scène bien planifiée. Elle a suivi de quelques heures sa promotion au grade de maréchal par Adli Mansour, le président par intérim. La veille, il avait déjà préparé le terrain à son ascension en annonçant la tenue du scrutin présidentiel d’ici à trois mois, avant celui de législatives. À 59 ans, Abdel Fattah Al-Sissi n’est pas un inconnu des révolutionnaires de janvier 2011, qui assistent chaque jour un peu au piétinement de leur révolte par les militaires. Sous Moubarak, l’homme dirigeait les renseignements militaires. En août 2012, peu après son élection, Mohammed Morsi, issu des Frères musulmans, le place à la tête du Conseil suprême des forces armées, en évinçant le maréchal Tantaoui, un vieux crabe de l’institution militaire. Ironie de l’histoire: moins d’un an plus tard, l’ambitieux Al-Sissi profite d’une vague de manifestations inédite contre le pouvoir frériste pour se débarrasser du président islamiste. Depuis, un gouvernement intérimaire a été formé. Une nouvelle Constitution, rédigée par un comité de 50 experts, a été approuvée. Mais en réalité, c’est l’armée qui pilote la transition, dans un climat de chasse aux sorcières contre les Frères et de répression renforcée contre les journalistes et les activistes libéraux. Il n’empêche. Dans cette Égypte postrévolutionnaire, minée par une forte crise économique, et nourrie au lait de la propagande sur la «lutte contre le terrorisme», l’homme demeure un «héros» pour une frange importante de la population. Voilà des mois que des pétitions soutenant sa candidature circulent à travers le pays. Son portrait, doublé de l’image d’un lion se décline sous forme de posters, tasses à café et tee-shirts.

Journal de Tanger  

Samedi 01 Février 2014

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you