Issuu on Google+

ection

Une sél

de

ages 125 voy0 sur 76

FORMULE CLUB Partez en groupe exclusif

reportage Le tour du monde des grands lacs

portfolio Vues d’ailleurs


© c. migeon

2 édito edito I SOMMAIRE


3

L

’ été à peine fini, il faut déjà penser aux futures vacances… sans stress avec notre nouveau Guide Hiver. Plus compact, c’est un condensé de reportages, témoignages et une sélection de nos meilleurs itinéraires pour vous donner des idées de voyage pour l’hiver 2010-2011.

Parmi notre offre globale de 800 voyages présentés sur le web,  nous avons créé et sélectionné pour vous 125 voyages incontournables,  125 opportunités de vivre d’autres quotidiens, de partager d’autres sourires, tout en vivant des expériences humaines et culturelles intenses. Animés sans cesse par l’envie d’exploration, et curieux de nature, nous vous avons concocté des nouveautés qui traduisent cet esprit pionnier. Laissez-vous tenter par 15 jours de navigation aux confins du monde sur les canaux de Patagonie, par un trek en Colombie à la découverte de la cité perdue, par un voyage exclusif aux îles du Cap-Vert, ou bien encore à pied, en bateau ou à vélo à la découverte de la Birmanie… Cette année, clubaventure réinvente un concept de voyage plus authentique, plus proche des populations locales et de la nature,  à des prix plus accessibles que jamais. Ne ratez pas notre voyage « Le Nil à contre-courant », une expérience unique de l’Égypte à petit prix garanti, 699 € la semaine, toute la saison !

En réservant chez clubaventure, vous choisissez le contact direct, que ce soit avec le conseiller voyages expert qui vous aide à organiser vos vacances ou le guide local qui vous accompagnera pendant votre voyage par sa présence discrète et efficace. À tout moment, vous pouvez consulter les pages de notre site web www.clubaventure.fr … qui devient notre outil de référence et remplace notre brochure annuelle avec l’avantage d’être sans cesse réactualisé et enrichi de nouvelles idées. Nos voyages vous ressemblent tout en vous poussant à découvrir de nouveaux horizons. Nous sommes convaincus que l’utilisation des transports locaux et les nuits chez l’habitant permettent une immersion complète dans un voyage, mais nous réalisons aussi que l’aventure avec un peu plus de confort est pour beaucoup d’entre vous une priorité. Nos voyages labellisés confort vont dans ce sens.  Ils allient toutes les splendeurs d’une destination ou d’un itinéraire à des hébergements de grande qualité. Que ce soit notre safari tanzanien en lodges authentiques ou la grande découverte du Maroc avec ses auberges ou riads de charme, vous retrouverez toute l’authenticité des voyages clubaventure, une touche de confort appréciable en plus. Simplicité, authenticité et convivialité, trois mots clés pour une saison riche en promesses, Bon voyage sur les chemins du monde,  Xavier DE ROHAN CHABOT, directeur général de clubaventure

Éditeur : Clubaventure Réalisation : Cielstudio 12 rue Ampère, 38000 Grenoble www.cielstudio.com tb@cielstudio.com RÉDACTEUR EN CHEF Thomas Bianchin Rédaction Arnault Breysse Antoine Biboud Martin Léger Direction Artistique Sonia Roussin Secrétariat de rédaction Jeanne Antonin Ingrid Van Houdenhove RESPONSABLE DU Comité de rédaction Alexandra Martin Laprade

P.08 News P.13 Expédition Afrik’aventure 2010 P.14 Rencontre Pascal Meunier P.16 Vues d’ailleurs L’Algérie, Madagascar et le Népal en image P.22 Reportage Les grands lacs

P.28 Nos clients sont formidables La famille Coston P.30 Dans les coulisses Le programme de fidélité P.32 Formule Club Groupes exclusifs P.34 Quizz Quel saharien êtes-vous ? P.36 Dans la malle clubaventure Les bijoux touaregs

P.40 Voyages Maroc P.52 Voyages Moyen-Orient P.68 Voyages Sahara P.84 Voyages Afrique P.108 Voyages Asie P.130 Voyages Amériques P.150 Voyages France Europe P.162 Voyages France Europe neige

Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle par quelque procédé que ce soit des pages publiées dans le présent magazine faites sans l’autorisation de l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisés, d’une part les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, et d’autre part, les courtes citations justifiées par le caractère scientifique ou d’information de l’œuvre dans laquelle elles sont incorporées. (Art. L122-4, L.335-2 du Code de la propriété Intellectuelle).


4 CLUBAVENTURE

Philosophie clubaventure Depuis le début de sa belle histoire, clubaventure a été l’ambassadeur des valeurs humaines et de la nature en proposant des voyages qui conjuguent plaisir, respect, authenticité et simplicité. Loin du tourisme classique, les voyageurs sont invités à un nouvel art de découvrir et d’être. À pied, en canoë, à dos d’éléphant, en kayak ou à vélo tout-terrain… Dans les Alpes ou dans les Andes, Sur les traces des caravanes nomades au Maroc ou sur la plus haute route de l’Everest, Sur les plages du Pacifique ou sur la Grande Muraille, en pinasse sur le fleuve Niger ou en bateau sur la rivière Li… À la rencontre des Pygmées ou des indiens Wounaan, Dormir dans une yourte ou en bivouac sous les étoiles… Ce sont autant d’idées d’escapades, de promesses de vacances réussies, paris sans cesse renouvelés par nos équipes depuis presque 30 ans, autant de passions partagées avec les amoureux de la randonnée et de la nature.

Un tourisme responsable Le tourisme responsable version clubaventure, c’est ouvrir aux voyageurs les portes d’un monde authentique et les sensibiliser au respect envers les populations et envers l’environnement dans lequel ils évoluent. Et pour cela, chaque geste compte. * clubaventure s’engage pour un impact minimum sur l’environnement, notamment en ce qui concerne la pollution de l’eau et des rivières. Sur toutes les destinations Himalaya (Népal, Tibet, Ladakh et Zanskar, Sikkim et Bhoutan, Garwal), les guides clubaventure remettent aux voyageurs, en début de trek, une petite pochette contenant un savon biodégradable aux huiles essentielles fabriqué par des femmes népalaises. Ces savons ne polluent pas l’eau des rivières contrairement aux produits que nous avons l’habitude d’utiliser. Cette action est aussi pratiquée au Maroc. * clubaventure a participé à la rédaction et à la diffusion d’une charte pour un désert propre. L’ensemble de nos équipes sahariennes la respecte ; elles collectent lors des circuits les déchets non dégradables et les rapportent dans des lieux où ils sont traités.

Une autre idée du voyage

Le voyage d’aventure ne s’improvise pas. Il requiert une connaissance parfaite du terrain, un travail d’adaptation aux souhaits, à la sensibilité et aux aptitudes physiques de chacun. De la conception des programmes à l’encadrement, en passant par le conseil, les équipes de spécialistes sont tantôt responsables de destinations, conseillers-voyages, responsables de production, guides et accompagnateurs et partenaires locaux. Nos responsables de destinations ont pour la plupart parcouru le monde et sont passionnés par la zone géographique qu’ils couvrent. Ils partent régulièrement sur le terrain en reconnaissance pour découvrir une nouvelle région, border un itinéraire, rencontrer et sélectionner les équipes locales. Ils n’ont qu’une idée : ouvrir, en toute sécurité, les portes du monde qui les passionne. clubaventure crée ses circuits grâce à l’expérience conjuguée de ses propres équipes de production, de ses guides et accompagnateurs, ainsi que de ses partenaires locaux. Les guides accompagnateurs clubaventure aiment transmettre leur passion, leurs connaissances du terrain, de la nature et leur culture. Ils ont aussi la responsabilité du suivi de l’itinéraire, du rythme de progression et de la bonne cohésion du groupe.

© f. soreau

Une équipe à votre service

la partager, illustre avant tout la L’aventure telle que clubaventure souhaite iers battus, à la découverte d’un volonté d’un voyage toujours loin des sent peuples et d’autres cultures grâce monde authentique, à la rencontre d’autres s. Des voyages en petits grouà une immersion au cœur d’espaces préservé guration idéale pour favoriser les pes de 9 personnes en moyenne : la confi vivre des échanges conviviaux au rencontres spontanées et authentiques et grâce à la marche à pied, parfois sein de ce groupe. Une découverte des sites plus reculées. La randonnée peut l’unique moyen d’accéder aux régions les pour s’adonner à une pratique aussi intégrer des modes itinérants combinés voyages sont encadrés par Les . sportive ou vivre au rythme du transport local leur connaissance de leur et r des guides locaux qui font partager leur amou . umes région ou de leur pays ainsi que ses us et cout


5

Des voyages pour tous Voyager ne doit pas être un luxe. Pour cela, clubaventure s’efforce toujours de trouver le prix le plus juste pour ses voyages afin qu’ils soient accessibles à tous, tout en respectant les populations locales qui travaillent avec nous. Qui dit voyage d’aventure ne veut pas dire voyages engagés. Nos voyages proposent des randonnées allant de 2 h à 7 h pour les treks les plus soutenus. Si pour certains itinéraires une bonne condition physique est demandée, aucun de nos itinéraires ne nécessite des capacités physiques exceptionnelles. Il n’existe pas une seule façon de voyager. clubaventure propose différentes formules qui permettent à tous de trouver ce qu’il cherche.

Les services + clubaventure * Les groupes privatisés ou exclusifs Former son propre groupe privatisé, pour partir entre amis, en famille et partager des intérêts communs peut être une aventure unique. clubaventure vous propose de privatiser vos voyages dès lors qu’il comprennent 5 participants. Cette configuration permet de partir uniquement avec les personnes de son choix tout en bénéficiant de la même organisation en termes d’encadrement et de logistique. Vous pouvez aussi décider de créer votre propre itinéraire en collaboration avec nos équipes. Pour cela, notre service groupes exclusifs (voir sujet p. 32) est à votre service pour concevoir votre voyage sur-mesure en fonction de vos rêves et envies. Même sur des voyages classiques, il est possible de personnaliser son circuit. Nos conseillers sont à votre écoute que ce soit pour prolonger votre voyage de quelques jours, voyager en classe supérieure (confort, business), dormir en chambre individuelle et/ou tente individuelle… Nos voyages sont une base, mais tout est personnalisable. * Des avantages clients Nous souhaitons que tous nos clients puissent bénéficier d’avantage en fonction de leur fidélité. Un programme a ainsi été mis en place dans cet esprit. Les avantages clients débutent dès le premier voyage lorsque vous réservez très tôt, que vous vous mariez, que vous parrainiez quelqu’un… Plus vous voyagez avec nous, plus vous cumulez des avantages. Dès le second voyage, vous pouvez bénéficier de 10 à 50 % de réduction sur une sélection de 250 voyages, et à partir du cinquième voyage, vous pouvez partir sur des voyages exclusifs inédits.

* En famille Les vacances en famille sont des moments essentiels. Pour que les plus petits puissent aussi vivre au rythme des découvertes ces voyages, nous avons adapté nos itinéraires pour les familles. Ces programmes multi-activités sont conçus pour des vacances ludiques et actives avec des tempos adaptés à tous les âges, des randonnées à pied mais aussi à dos de chameau, à dos de mulet, à vélo… parce que c’est moins fatigant et plus rigolo ! Ces voyages sont prévus pour les enfants, à partir de 3 ans, sur plus de 100 itinéraires en France et dans le monde. * En petits groupes C’est le meilleur moyen d’accéder aux régions les plus reculées de la planète et ainsi de pouvoir s’immerger dans la vie des populations locales pour des rencontres authentiques. Nous vous proposons donc des voyages de 4 à 15 participants, encadrés  par des accompagnateurs francophones et passionnés qui permettent de vivre pleinement les rencontres. * En formule liberté Pour ceux qui ne conçoivent le voyage qu’autonome, clubaventure propose une formule liberté qui permet de partir en autonomie et choisir sa date de départ ! Randonner à son propre rythme, avec pour seul guide un roadbook et une carte. Vous n’avez à vous occuper de rien, clubaventure se charge des itinéraires et de l’organisation vous permettant ainsi de profiter pleinement de votre séjour.

Un service à votre écoute La relation client est au cœur des préoccupations de clubaventure. Le client doit être au centre de notre démarche dès la création du voyage. Pour cela, le responsable de production apprécie sur place l’ensemb le des critères qui feront du voyage une expérience réussie : qualité de l’encadrement, de l’environnement, de l’accueil, des sites visités, de la sécurité, etc. Lors de la construction du voyage avec le client, un seul conseiller, expert de la destination, apporte une réponse personnalisée et une écoute constante pour satisfaire les demandes (cotations, demandes de disponibilité, questions pratiques, conseils d’expert, réservations, etc.). Service Qualité Les équipes de clubaventure sont très soucieuses de la qualité des services rendus et des prestations proposées : la qualité doit se ressentir dans chaque détail : encadrement, transport, hébergement, restaura tion. Pour répondre à ces exigences de qualité, un service dédié recueille les remarques des voyageurs, les analyse, évalue l’accueil et la pertinence des informations des conseillers-voyages ou encore la qualité de l’encadrement sur le terrain. Dès le retour de voyage, clubaventure met également à disposition de ses clients, un questionnaire de satisfaction dans leur espace voyage personnel. Toutes vos questions, remarques et suggestions sont les bienvenues par e-mail pour améliorer notre service : servicequalite@clubaventure.fr


6 MODE D’EMPLOI

Le guide mode d’emploi Les temps changent, la façon de voyager évolue et la façon d’acheter ses voyages aussi. Le nombre de voyages mis en place par clubaventure est en constante expansion depuis près de 30 ans. Mais comment vous proposer tous ces voyages sans vous présenter une brochure de 500 pages, pas forcément très simple à lire et loin d’être écologique ? clubaventure vous propose sa solution, le Guide hiver 2010-2011.

Qu’est ce que le guide ?

Le dilemme de la sélection

Édité sur du papier recyclé et envoyé dans des films biodégradables, le Guide Hiver est la réponse de clubaventure pour un impact aussi minime que possible sur l’environnement. Magazine, catalogue,  brochure, qu’est ce que ce guide ? Il est tout cela à la fois. Il a pour but d’être un guide d’achat. De vous prendre par la main pour vous faire entrer dans l’univers clubaventure, vous proposer une sélection d’itinéraires qui vous permettra de vous aiguiller vers le voyage de vos rêves. C’est une entrée en matière puisque vous pourrez retrouver sur notre site web l’intégralité de notre offre (près de 760 circuits alors que le Guide n’en présente que 125).

Qui dit sélection dit forcément choix. Un choix difficile, drastique et toujours subjectif. Nous avons essayé de vous présenter toute notre gamme de voyages, de mixer les grands itinéraires de marche avec les découvertes culturelles, les voyages en immersion chez l’habitant avec les circuits bien-être. Nous avons essayé de vous présenter le meilleur de notre offre pour l’hiver en vous présentant de nombreux nouveaux circuits, mais aussi les indispensables « classiques » toujours inoubliables. Cette mise en bouche ne doit être qu’une étape, la visite se prolonge bien au-delà du guide via notre site web  www.clubaventure.fr sur lequel vous retrouverez les fiches descriptives complètes de tous les voyages du Guide, mais surtout de tous les voyages que nous proposons.

* Le guide est un magazine Vous entrerez dans le Guide par notre magazine. Plus de 30 pages de reportages, informations pratiques, interviews et photographies qui vous permettront d’appréhender notre univers. Ces pages sont un avant-goût de ce que l’on peut découvrir en voyage. Elles mettent en exergue la beauté du monde et la magie des rencontres et vous font découvrir en profondeur nos équipes et notre façon de travailler * Mais aussi un catalogue Les équipes de clubaventure ont sélectionné 125 voyages sur les 760 itinéraires de l’agence pour que votre hiver soit riche en émotions. 125 voyages représentatifs de notre savoir-faire, de notre philosophie et de nos coups de cœur. Nous vous ferons aussi partager, au fil de ces pages, nos astuces pratiques pour que vos voyages soient de vrais moments de bonheur et nous vous ferons découvrir nos équipes locales sans qui nos voyages n’auraient pas la même saveur.

Gardez ce magazine pour y retrouver nos offres, recyclez-le et utilisez internet et/ou votre ligne téléphonique pour consulter l’ensemble de notre offre : 0 826 88 20 80 (0,15 E/min), www.clubaventure.fr

Voyages découvertes Nos voyages découvertes sont une façon de découvrir les multiples visages d’un pays, tout simplement parce que votre curiosité vous pousse vers plusieurs directions. En toute logique, le mode de déplacement choisi pour ces voyages n’est pas la marche, et nous préférerons les moyens de transport locaux : 4x4, bateau, dos d’éléphant… Mais le voyage découverte intègre aussi de belles balades pour découvrir plus en profondeur les plus beaux sites.

Trek & Randonnée

Le voyage à pied vous plonge corps et âme dans une région sauvage, éloignée de toute infrastructure, seulement accessible par la marche. Tous les soirs, le bivouac, monté en pleine nature ou chez l’habitant, les nuits en refuge ou en gîte, se révèlent comme l’aboutissement d’une journée de marche, sans rupture avec vos sensations de la journée. Nous utilisons le mot « trek » pour les voyages à pied itinérant à l’étranger, le mot « randonnée » pour les autres voyages à pied.

Voyage multi-activités et thématique

Ils associent au voyage une thématique (festival, soin du corps…) ou un mode de déplacement original (kayak, cheval, chameau, raquettes, ski…) en harmonie avec l’environnement traversé et au plus proche des populations locales. Les activités pratiquées ou les thèmes abordés peuvent se marier ou non avec la marche, selon les itinéraires.


7

Informations pratiques Vous retrouverez dans cette partie toutes les informations dont vous avez besoin pour votre choix. Le prix du circuit, le type de voyage (découverte, immersion, randonnée, trek, multi-activités…), le niveau d’engagement (facile, modéré ou

soutenu), le code du voyage qui vous permettra de retrouver sur Internet la fiche complète du circuit avec le jour par jour, les détails des prestations et les formalités administratives et la période à laquelle s’effectue ce voyage.

www.club

aventure.f

r

Texte de présentation C’est une description complète du voyage, avec les points forts du circuit, les rencontres et découvertes proposées et l’ambiance du circuit. Roadbook  Il récapitule les points forts du circuit sans être exhaustif.

Témoignage  Qui peut mieux décrire un circuit que ceux qui l’ont fait. Ces témoignages sont des clients, des guides, des accompagnateurs ou le créateur du voyage. Il met en exergue un moment d’émotion, une rencontre, un point fort du circuit pour vous faire vivre au mieux l’esprit du voyage.


8 news

Challenge interne Chaque année, clubaventure organise un challenge interne des nouveautés voyages. Le principe est pour chaque créateur de voyages de présenter un itinéraire sur les destinations qu’il défend avec une équipe.   Pour cette édition 2010, c’est l’équipe américaine qui soutenait l’itinéraire inédit en Colombie, « Mystères indigènes et villes coloniales : de la Ciudad Perdida aux Caraïbes », qui a eu la chance de remporter ce voyage. David, Nathalie, Stéphanie, Sophie, Astrid et Hervé sont partis le 10 juillet dernier avec des clients sur ce voyage. Leurs aventures sont à vivre sur le site internet de clubaventure : http://blog.clubaventure.fr

Photographe : © Astrid C.


9

l’image

ZOOM

Quand les dunes prennent l’eau

Festival de Phuksar

Le désert des Lençois Spectacle irréel des pluies tropicales emprisonnées au creux des dunes.

Pushkar, petite ville blanche bâtie autour d’un lac sacré, au cœur des monts Aravalis, est un lieu de pèlerinage aussi important que Bénarès et possède le privilège d’avoir le seul temple de Bhrama, dieu hindouiste de la création. Chaque année, entre fin octobre et début novembre, a lieu la plus importante foire aux chameaux et aux chevaux du monde dédiée à Bhrama. Cette foire festive rassemble près de 40 000 bêtes ; pèlerins, commerçants et animaux arrivent de tous les coins du  Rajasthan… De jour comme de nuit règne une effervescence joyeuse rythmée par la musique, les chants et les danses. Des cuisines de fortune s’échappent les odeurs de nans, de chappatis ou de chai ; Pour acquérir l’animal convoité,  le négoce se poursuit jusque tard dans la nuit ; les rives du lac et les temples se remplissent religieusement lors des ablutions et des prières. Odeurs, couleurs, ethnies, musique, c’est toute l’Inde qui s’offre à nous !

Référence voyage clubaventure : UBLANC Photographe : © D. Bruno

Référence voyage clubaventure : IRAJ

VOYAGE

Opération désert

Départ de l’afrik’aventure

Le désert nous manquait

C’est le 4 septembre que la grande expédition donnera son coup d’envoi. Un départ pour deux mois d’expédition découpée en 3 voyages. La premiere partie ménera les participants du Cap en Afrique du Sud à Windhoek en Namibie. Le deuxième tronçon débutera le 19 septembre avec une remontée jusqu’à Lusuka en Zambie. Et une dernière étape en apothéose de Lilongwe au Malawi à Entebbe en Ouganda sur la terre des sources du Nil.  Cette partie sera d’ailleurs suivie par Julien Naar, le gagnant de notre grand concours qui relatera son voyage sur le blog d’Afrik’aventure (http://blog.clubaventure.fr/afrikaventure/). Une superbe aventure humaine à ne surtout pas manquer.

Pour toute inscription avant le 1er septembre 2010, sur l’un des voyages sélectionnés et pour les départs compris entre le 1er octobre 2010 et le 1er mai 2011, clubaventure offre une réduction de 60 €. Cette offre est doublée pour tous les clients fidèles appartenant au club fidélité ou au club privilège, soit une réduction de 120 €. clubaventure offre également pour les 50 premiers inscrits un « kit Désert » comprenant un sac à dos, une gourde et une serviette microfibre clubaventure.

Pour plus d’informations et connaître les conditions de cette offre exceptionnelle, rendez-vous sur : www.clubaventure.fr

Club aventure vous prépare une grosse surprise pour le mois de septembre, restez à l’écoute.

Partenariat

clubaventure s’associe avec l’agence belge Nomades Voyage. Une soirée cocktail ouverte à tous les clients, au cours de laquelle seront projetés des films de voyage, sera l’occasion de fêter cette association le 23 septembre dans les locaux de l’agence à Bruxelles. Nomades Voyage 27 place St Job Bruxelles

Exposition universelle 2010

La ville de Shanghai accueille depuis le 1er mai l’exposition universelle 2010. Le thème de cette édition, « Meilleure ville, meilleure vie ». Elle se veut une réflexion sur les rapports que l’homme entretient avec son espace qu’il soit urbain ou rural. 180 pays participent à cette exposition. http://fr.expo2010.cn

Fils de Champollion

Qui a dit qu’il fallait obligatoirement apprendre des langues vivantes ? Sûrement pas Assimil qui vient de sortir une méthode « L’Égyptien hiéroglyphique » qui a pour but de vous initier aux Hiéroglyphes. Quelques 101 leçons, 670 phrases traduites et commentées, 250 exercices corrigés, 2 h d’enregistrements, des leçons et un lexique de plus de 1 500 signes. www.assimil.com

Le musée de Zagreb rouvre ses portes

Fermé depuis près de 7 ans pour cause de gros travaux, le musée d’art contemporain de Zagreb, fondé en 1954, a rouvert ses portes cet hiver. Conçu par l’architecte croate Igor Franic, il a entièrement été réaménagé pour accueillir des expositions sur ses trois niveaux. Il dispose également de salles consacrées aux arts visuels, d’une librairie, d’une salle de lecture, d’un auditorium et d’un restaurant. www.msu.hr


10 news

LIVRES

L’Afrique au Crépuscule

Saharas entre Atlantique et Nil

GEOBOOK Bien choisir son voyage

Esprit Nomade

éd Prisma

Gianni et Tiziana Baldizonne / éd La Martinière

Nick Brandt poursuit son ambitieux projet d’immortaliser la grandeur naturelle de l’Afrique orientale, hélas en train de disparaître. Ses photos d’animaux et de paysages constituent une vision épique de  l’Afrique sans précédent. Des images d’ouverture, représentant des groupes épars d’animaux qui avancent sur une terre brûlée et poussiéreuse, Brandt dresse le portrait d’une Afrique mythique qui se bat tragiquement contre des forces implacables.

Le célèbre photographe Alain  Sèbe parcourt le désert depuis 35 ans, à pied, en montgolfière, en avion de tourisme ou à dos de dromadaire. De ses voyages, il a rapporté des milliers d’images sur les grands espaces sahariens. Au fil d’une promenade qui nous entraîne de l’Atlantique (Maroc) au Nil  (Égypte), en passant par la Tunisie, l’Algérie, la Libye, il dévoile sa passion pour le désert à travers ses plus belles photographies.

Où aller ? Quand partir ? Que voir ?  Que faire ? Questions incontournables à l’heure de choisir sa future destination. À la fois beau et pratique, cet ouvrage, répond de manière claire et attractive à ces interrogations. Les paysages ou les villes à découvrir, les sites naturels ou culturels à visiter, les activités à pratiquer. Des informations sur le climat, les moyens de transport, les décalages horaires, les formalités… Un outil ludique pour décider du prochain périple.

Voici maintenant 30 ans que  Tiziana et Gianni Baldizzone parcourent le monde. Peuls, Touaregs du Sahara, Kirghizes des steppes d’Asie centrale, Nenets de Sibérie, ces peuples, bien que géographiquement très éloignés, possèdent tous une âme et des valeurs similaires. C’est cet « esprit nomade » que les photographes ont voulu ici nous faire découvrir. Comme si les nomades du monde  n’appartenaient ainsi qu’à un seul peuple !

Prix public : 39 euros.

Prix public : 25 euros.

Prix public : 25,90 euros.

Prix public : 37 euros.

Nick Brandt / éd. La Martinière

l’image Ouvrez la porte sur les annapurnas

La vallée de Marpha Les voyages sont souvent des moments de passage, de transition. Une ouverture sur un autre monde, une autre culture et d’autres hommes.

Référence voyage clubaventure : NANEV Photographe : © C. Migeon

Alain Sèbe / éd. du Chène


11

médias

DVD OCéans

Réalisateur Jacques Perrin / Fox Pathe Europa Filer à 10 nœuds au cœur d’un banc de thons en chasse, accompagner les dauphins dans leurs folles cavalcades, nager aux côtés du grand requin blanc… Avec le film Océans, c’est être poisson parmi les poissons. Jacques Perrin nous entraîne, avec des moyens de tournage inédits, des banquises polaires aux tropiques. Il s’interroge sur l’empreinte que l’homme impose à la vie sauvage et répond par l’image et l’émotion à la question  : « L’Océan ? C’est quoi l’Océan ?  »

Prix public : 24,99 euros.

2010, l’année d’Istanbul

La Turquie des enfants Stephanie et Hugues Bioret / éd Bonhomme de chemin

Ludique et pédagogique, cet ouvrage a pour vocation d’accompagner les enfants lors d’un voyage en famille mais aussi de découvrir la culture d’un autre pays que le leur. Elle aux pinceaux, lui au texte, ils peignent sur une centaine de pages les souvenirs ensoleillés de leurs escapades. L’occasion aussi de se rendre compte qu’un support illustré comme ce carnet de voyage est un outil précieux pour faire connaître un pays étranger et sa population aux enfants.

EXPOSITION Fleuve Congo

Musée du Quai Branly Véritable voyage des forêts du Nord aux savanes du Sud, l’exposition démontre les liens existant entre les œuvres produites dans les régions bordant le majestueux fleuve Congo, par diverses populations de langues bantoues. Derrière la variété des masques et sculptures fang, hemba, kwélé ou kota, l’exposition met en lumière les œuvres majeures de l’Afrique centrale, dans leur conception, leurs structures et les liens artistiques qui les rapprochent.

Informations : www.quaibranly.fr

Prix public : 9 euros.

Sur la toile Le guide de la survie

Le journal du Trek

ZeOutdoor

Internet recèle de sites et de blogs rédigés par des passionnés qui souhaitent simplement diffuser leur savoir et partager leurs connaissances. Parmi ceux-ci, ce blog original qui ne demande qu’à s’étoffer. Savoir construire son campement, comment faire un abri, gérer l’eau potable… Une foule d’infos pertinentes à découvrir au fil des mises à jour.

Régulièrement alimenté d’idées voyage, de reportages, d’informations pratiques et autres dossiers, à travers un regard affûté sur l’équipement ou l’actualité du voyage d’aventure ou la randonnée, le Journal du Trek a su se faire une place dans nos bookmarks. En témoigne l’existence de ces deux autres sites que nous avons répertoriés dans ces pages.

Disponible dès aujourd’hui, le site est le premier dans son genre à proposer les meilleurs bons plans outdoor en France et dans le monde. Rassemblant amateurs de sports de pleine nature et professionnels du milieu, ZeOutdoor, créé par deux passionnés d’aventures, vous permettra de vous inspirer pour vos sorties rando, VTT, escalade, kayak, trek… 

http://guide-survie.over-blog.fr/

http://www.journaldutrek.com/

www.zeoutdoor.com

La ville turque a été déclarée « capitale européenne de la culture » en cette année 2010. L’occasion de découvrir l’immense richesse de cette ville à la croisée de l’Orient et de l’Occident. Expositions, concerts, rencontres, projections, les manifestations se succéderont tout au long de l’année pour le plus grand plaisir des visiteurs. Pour découvrir toute la programmation. www.en.istanbul2010.org/ index.htm

Jazz à la Villette

Avec l’édition 2010 de ce festival, les frontières entre les genres se volatilisent et des rencontres détonantes voient le jour… Des soirées au cours desquelles la culture afro-américaine se projette dans le futur sans jamais omettre de garder un œil dans le rétroviseur de son histoire. Et pour les plus jeunes, Jazz à la Villette for Kids ! et le cycle cinéma aux Mk2, quai de Seine et quai de Loire ! Réservations : Tél. 01 44 84 44 84 et 01 40 03 75 75 www.jazzalavillette.com

Jamais sans mon Iphone

Le smartphone d’Apple n’en finit plus de sortir des applications plus ou moins indispensables. La dernière à faire du bruit, Trip Organizer qui vous propose de vous assister dans l’organisation de votre prochain voyage pour ne rien oublier. L’application vous fournira la liste complète des formalités à remplir avant votre départ, une checklist reprenant les vaccins nécessaires, les documents officiels… Vous pourrez également enregistrer vos numéros importants (assurance, passeport…) pour prévenir tous les oublis éventuels http://store.apple.com/fr


12 SHOPPING

Chemise Forclaz 500 Homme et Femme Pensé pour une randonnée sur un ou plusieurs jours,  ce modèle est idéal pour  les climats chauds grâce  à sa protection solaire UPF >40.

Prix indicatif : 29,90 euros

Pantalon Forclaz 500 Modul Homme et Femme Modèle hybride short/corsaire, il est doué d’une bonne gestion de la transpiration, pour le voyage comme pour la marche.

Softshell Bionnassay Une veste Softshell déperlante  pensée pour une protection  optimum contre le vent. 

Poids : 690 g en taille L. Prix indicatif : 59,90 euros

Sandales Arpenaz 600 Pour les marches légères avec peu de dénivelés et les passages   occasionnels dans l’eau.

Poids : 492 g la paire en 40. Prix indicatif : 49 euros

Prix indicatif : 39,90 euros

Veste Forclaz 900 Homme Une veste imperméable, à la fois respirante et résistante, pour une protection optimum contre   la pluie comme le vent.

Prix indicatif : 139,90 euros

Chaussures Forclaz 900 Homme et Femme Une paire de chaussures tige haute capable d’affronter   tous les terrains.

Poids : 1 278 g la paire en 39. Prix indicatif : 124,90 euros

Liste des points de vente : N° Azur 0810 08 08 08 www.quechua.com


EXPÉDITION 2010

13

, NAArd rs Julien du concou t n a n g ga re ventu afrik’a

L’Afrique, c’est l’aventure Du 4 septembre au 30 octobre, clubaventure organise une expédition exceptionnelle du cap de Bonne-Espérance aux sources du Nil, avec trois itinéraires qui traversent l’afrique, du sud au nord. Trois voyages très différents pour goûter à toutes les saveurs d’un continent magique. Grâce à un concours organisé par clubaventure, Julien Naar sera invité sur le troisième tronçon de ce voyage (de Lilongwe, au Malawi, à Entebbe, en Ouganda). En échange, il fera partager son expérience sur le blog suivant : http://blog.clubaventure.fr/afrikaventure Pouvez-vous nous présenter votre parcours ? Julien Naar : J’ai aujourd’hui 35 ans et je suis auteur-réalisateurmonteur de vidéos, essentiellement des documentaires animaliers. Je travaille notamment pour une ONG qui s’occupe d’environnement et de protection des animaux. Je me suis lancé dans ce métier pour essayer de faire partager mes passions du voyage et de la nature.  À mes débuts, je travaillais dans le marketing. En 1998, j’ai été envoyé en Afrique du Sud dans le cadre des mes activités. Après cette mission, j’ai voyagé pendant 20 mois à travers le monde et c’est à mon retour que j’ai décidé de changer de voie. Quel est votre projet pour Afrik’aventure ? Julien Naar : Je ne suis pas là pour faire une description exhaustive du voyage, mais plutôt pour faire ressortir des temps forts, comme pourraient l’être l’observation des gorilles de montagne dans la chaîne des Virungas (au Rwanda) et la rencontre avec les Pygmées. L’aspect factuel ne m’intéresse pas trop. J’ai davantage envie de capter des émotions.

Comment allez-vous procéder concrètement ? Julien Naar : J’alimenterai le blog aussi bien en textes qu’en photos et en vidéos. La caméra se fera assez discrète puisqu’il s’agit en fait d’un appareil photo reflex nouvelle génération, capable de filmer en haute définition. Les séquences filmées comporteront peut-être quelques interviews du guide ou des participants, autant pour apporter un autre éclairage aux images que pour tenter de faire partager le ressenti des participants aux internautes. Comment envisagez-vous votre place au sein du groupe ? Julien Naar : Je vais essayer de me fondre au maximum dans le groupe, de m’y intégrer modestement. Je souhaite avant tout partager mon enthousiasme avec les autres voyageurs. Je suppose qu’il y aura beaucoup de photographes amateurs. Si j’en ai l’occasion,  je serai ravi de leur donner quelques conseils techniques acquis grâce à mon expérience professionnelle, mais surtout d’échanger autour du voyage.

à partir de

« Sur les pas de Livingstone », du 10 au 30 octobre. Ce voyage vous emmènera de Lilongwe (Malawi) à Entebbe (Ouganda), en passant par la Tanzanie et le Rwanda. Il est articulé autour des fleuves, lacs et rivières ainsi que des parcs nationaux et des réserves naturelles de l’Afrique de Livingstone et de Diane Fossey. La rencontre avec les Pygmées ou l’observation des gorilles de montagne dans le parc national des Volcans

4 190

et des chimpanzés dans le parc national de Gombe (Tanzanie) font partie des temps forts de ce troisième tronçon d’Afrik’aventure. Vous pourrez aussi apercevoir éléphants, buffles, girafes et autres hyènes tachetées, faire du kayak sur les rives du lac Malawi ou vous balader en bateau sur le canal de Kazinga, qui relie le lac George au lac Edward (Ouganda)…


© DR

14 INTERVIEW


15

Le photographe Pascal Meunier est un amoureux du Moyen-Orient, Touché au cœur par sa population, son histoire, son patrimoine, Et surtout par ses bains publics… Une histoire d’amour d’abord initiée en Syrie. femme, la politique… Un patrimoine Un trait de lumière dans une moiteur Photographie, le regard d’un pro en péril, des lieux souvent à l’abandon vaporeuse, une échoppe éclairée par « J’ai pu pénétrer dans certains endroits interdits, notamment pour cette image de des néons blafards, une vue sur l’inti- femmes dans une mosquée chiite. Je m’étais déguisé pour la réaliser et je me trouvais ou rénovés à la hâte. Y compris par mité d’une mosquée… Et toujours une très malin. Je me suis fait attraper mais les gens ont été adorables avec moi. J’étais les propriétaires eux-mêmes. « J’avais fait une photo d’un hammam du XVe. silhouette, une ombre, une présence juste bête, je ne me rendais absolument compte de rien. » Faire des photos au Moyenhumaine pour mieux habiter l’image. Orient, tout comme voyager sur ces terres, n’a rien d’anodin. « Pour une grande Depuis la prise de vue, le sol a été Nous avons été d’emblée séduits par partie de la population musulmane, la représentation des humains, de Mahomet ou recouvert d’une faïence moderne type le regard de Pascal Meunier. Au fil de des animaux, est totalement interdite. On peut trouver des textes dans le Coran qui Castorama. Ça a touché un autre la parution de ses reportages dans de indiquent cela. On ne se comporte pas en terre d’Islam comme en Europe. » Et parmi propriétaire qui m’a confié : “Tu sais prestigieux magazines, Grands Repor- les principes évidents, ne jamais donner d’argent en contrepartie d’une image. « Je j’ai aussi fait la même chose !” Il est tages, Le Monde 2, GEO ou Newsweek m’interdis de payer pour une photo. » Une histoire lui revient en mémoire, tellement rentré chez lui pour chercher un pic pour ne citer qu’eux, ou en feuilletant classique. « Au Mexique, une petite de 8-9 ans venait à la rivière tous les jours, ou et défoncer entièrement le carrelage les pages de ses "beaux livres", dont presque. Les bus débarquent, les touristes prennent des photos et tout le monde qui recouvrait son vieux sol ! » Parmi le dernier en date Les Derniers bains paye. Chacun donne un dollar. Á la fin de la journée, la gamine se retrouvait avec ses favoris, il cite un tout petit bain du Caire. Un fin travail de coloriste, une somme assez folle. Elle revenait à la maison avec 50 dollars… Ce que son père du Caire. « Bichri, peu connu. Il doit des photographies à la lumière déli- agriculteur gagnait difficilement en un mois. On met à mal la structure de la société attirer trois ou quatre femmes par jour. cate portées par des cadrages évo- avec ce type de procédé. On crée un clivage profond entre ceux qui ont accès aux J’aurais tellement aimé aider le patron à cateurs d’histoires. Des pages qui touristes et ceux qui ne l’ont pas. » faire revivre cet endroit. » L’agacement lèvent un pan de l’intimité orientale Les derniers bains du caire, Textes Ève Gandossi, pointe… « On en a peu parlé mais dans un nuage de vapeur chaude.  photos Pascal Meunier, éd. Le Bec en l’Air, 2008. des aides ont été votées au niveau « Je suis d’abord tombé amoureux de la Pour plus d’informations sur le travail de Pascal européen pour rénover les bains du Syrie et des Syriens. Pour les besoins Meunier, découvrir ses portfolios ou acquérir un Caire. Les deux millions d’euros prévus d’un livre, je faisais des photos de la tirage de l’une de ses images, rendez-vous sur le ont été détournés, contrairement à tout mosquée des Omeyyades, à Damas. site : www.pascalmeunier.com ce qui a été raconté. Ils n’ont même Je me suis fait voler mes chaussures, pas restauré un mur. » Un peu de ce qui n’arrive jamais. Tout le monde était très ennuyé et l’on s’est occupé découragement aussi. « Quand il y a eu ces crédits débloqués, je me de moi. On m’a emmené dans un hammam et j’ai rencontré Mohamed, le suis dit que quelque chose démarrait enfin. J’ai fait ce que j’ai pu, ça propriétaire. Il m’a transmis sa passion. On a sympathisé, je suis retourné a tout de même permis de faire parler des bains, qui sont aujourd’hui en Syrie quelques mois plus tard pour m’installer chez lui. » Il s’attarde dans la plupart des guides touristiques. » Et puis, l’aventure est loin sur l’importance du hammam dans la société moyen-orientale. « Ce d’être bouclée. « J’envisage de retourner en Syrie, en Égypte ou pourquoi n’est pas seulement une salle avec de l’eau chaude, c’est un lieu de pas aller découvrir les bains d’Azerbaïdjan… Je ne suis pas heureux rencontres, un prisme qui permet d’aborder tous les aspects du monde ici, en France, j’ai rarement été content de rentrer mais c’est important. musulman. » Son patrimoine, son histoire, la religion, la condition de la Retrouver le quotidien, c’est aussi préparer le voyage suivant… » 


16 PORTFOLIO

vue d’ailleurs

COURBES


17

Départ de bivouac dans le Grand Erg occidental, à côté de Timimoun en Algérie. Référence voyage clubaventure : SAGTIMD Photographe : © Thomas Bianchin


18 PORTFOLIO

vue d’ailleurs

PARTAGE


19

Moments de partage avec la population locale, notre guide nous invite à manger dans sa famille. Référence voyage clubaventure Madagascar : QMADGD Photographe : © Stanislas Fautré


20 PORTFOLIO

vue d’ailleurs

IMMERSION


21

Fin de journée pour un bivouac à Marpha sur le Tour des Annapurnas. Référence voyage clubaventure : NANEX Photographe : © Christophe Migeon


22 REPORTAGE

LE TOUR DES

GRANDS LACS

Les lacs sont des retenues d’eau, mais ils sont très disparates, pouvant aller d’une simple marre de quelques centaines de mètres carrés à de véritables mers intérieures (mer Caspienne, mer Morte). Ils peuvent être d’eau douce ou salés, voire de lave dans certains volcans acides. La formation des lacs est très variée. Ils peuvent être d’origine océanique (des restes d’anciens océans), comme la mer Caspienne ou la mer d’Aral, tectonique suite à un effondrement de l’écorce terrestre (lac Victoria), glaciaire comme les Cent Lacs d’Italie, et même artificiels. Il en existe des centaines de milliers, sans doute des millions, aux quatre coins du globe. À toutes les latitudes et toutes les altitudes. Le plus haut lac du monde serait le petit lac lové au cœur du cône du volcan Licancabur à 5 916 m d’altitude, à la frontière entre le Chili et la Bolivie. Il y a donc de fortes chances que vous croisiez une de ces beautés lors de vos voyages. Nous vous présentons, dans les pages suivantes, quelques-uns des plus beaux lacs que vous rencontrerez sur nos itinéraires.


23

Les lacs gokyo

Les lacs Gokyo font partie des plus hauts lacs de la planète. On dénombre 19 lacs entre 4 600 et 5 100 m.  Ils sont formés par le glacier Ngozumpa, qui coule du sommet du Cho Oyu. Les lacs s’étendent sur près  de 200 ha. D’un bleu turquoise profond, ils offrent l’un des plus beaux panoramas himalayens.

Référence voyage clubaventure : NEVEX Photographe : © Christophe Raylat


24 REPORTAGE

La laguna Sucia

La laguna Sucia est un petit lac déversoir pour le magnifique  Fitz Roy. Situé au cœur du parc national Los Glaciares, en bordure de la ville de Chalten, le Cerro Fitz Roy est l’un des massifs les plus mythiques de la planète pour tous les alpinistes. Ce lac creusé par la glace souligne avec majesté cet empereur patagon.

Référence voyage clubaventure : UCHC Photographe : © O. Petin


25

Lac Irazu

Niché au cœur du cratère du volcan Irazu, dans la cordillera  Volcánica Central, au Costa Rica, le lac culmine à 3 432 m  d’altitude. Sa taille et sa couleur changent en fonction de l’activité volcanique. Actuellement, il est d’un vert émeraude profond mais n’est toutefois pas propice à la baignade et au farniente puisque ses eaux sont acides.

Référence voyage clubaventure : UCONI Photographe : © XDR


26 REPORTAGE

De haut en bas page de gauche

La Laguna Colorada

La laguna Colorada est un lac de l’Altiplano bolivien à la limite de la frontière chilienne. Elle s’étend sur environ 60 km2 mais sa profondeur ne dépasse pas 50 cm de profondeur. Sa coloration rouge vif est due à des sédiments associés à des algues et micro-organismes qui teintent les eaux. Des milliers de flamants roses nichent sur le lac pour s’y reproduire.

Référence voyage clubaventure : UABC Photographe : © P. Gerlaud

Le delta de l’Okawango

Il s’étend sur une superficie de 18 000 km2. Il est situé dans le nord du Botswana et constitue le second plus grand delta intérieur du monde. Ses eaux se répandent en plusieurs milliers de petites îles et îlots. Il a la particularité de ne pas avoir d’embouchure : il déverse ses eaux au cœur du désert du Kalahari.

Référence voyage clubaventure : QBOT Photographe : © Cph 06

Les lacs Ubari

Les lacs d’Ubari, dans le désert libyen, ressemblent à des mirages. Situés à quelques kilomètres à l’ouest de Sebbah, ils trônent au milieu des dunes, improbables et mystérieux. Il en existe une vingtaine,  tous d’eau salée, mais la plupart sont asséchés.  Les principaux sont les lacs Oum el Ma, Mandara, Gabraoun et Mafo.

Référence voyage clubaventure : SLIB Photographe : © XDR Page de droite

Lac titicaca

Le lac Titicaca est le plus grand lac d’Amérique du Sud en termes de longueur (204 km). Il est aussi le plus haut lac navigable de la planète (environ 3 800 m).  Il s’étend sur 8 562 km2, à cheval entre le Pérou et la Bolivie. Il est formé par plus de 25 rivières et compte une quarantaine d’îles. De nombreuses personnes  habitent et travaillent sur ces îles.

Référence voyage clubaventure : UPIM, UPSUP et UPBO Photographe : © Arnault Breysse


27


28 INTERVIEW

jean-

Carnets de voyages

pierre

« Partager, c’est une façon de rendre ce qu’on nous a donné généreusement ailleurs ». Jean-Pierre Coston et Évelyne Gentil ont fait de cette citation d’Alexandre Poussin une philosophie. Pour ce couple, voyage rime avec partage, et clubaventure leur permet de concrétiser toutes leurs attentes. Népal, Vietnam, Pérou, Sahara… Ils ont plus de quinze voyages à leur actif et des centaines de sourires et de rencontres imprimés sur le papier ou dans leur mémoire. Comment s’est déroulée votre première rencontre avec clubaventure ? Évelyne : Tout à fait par hasard, il y a bientôt 10 ans. À leur retour de voyage, des amis, partis au Mali en Pays Dogon, nous ont parlé avec enthousiasme de leur séjour. L’année suivante, nous sommes allés là-bas avec eux. Notre première expérience a été magique. Nous avons trouvé en clubaventure un esprit qui nous ressemble et qui correspond à notre façon de voyager.

accueilli par une famille et de voir que, malgré les barrières de la langue, il se passe quelque chose. Au Mali, nous avons eu un guide dogon extraordinaire et cultivé qui a su nous faire aimer ce pays  et nous en faire apprécier toute sa richesse. Évelyne : L’avantage de partir avec une organisation déjà faite, c’est que l’on peut faire du trek, découvrir plus profondément des villages non accessibles par la route. En partant seuls, nous n’avons jamais eu la chance de découvrir intensément un pays.

Aviez-vous déjà une expérience du voyage auparavant ? Jean-Pierre : Oui, mais plutôt ambiance baba cool en « combi » ou dans le cadre de mon travail. Mon métier, responsable de la communication d’une entreprise de télécommunications, m’a permis de voyager pendant 25 ans, mais toujours à la hâte, entre deux avions ! Aujourd’hui, nous prenons le temps. Nous voyageons moins, mais de façon plus intense.

Vous avez le sentiment d’être des voyageurs privilégiés ? Jean-Pierre : clubaventure nous permet souvent de sortir des sentiers battus. Au Pérou par exemple, où le chemin de l’Inca est trop fréquenté, nous avons pu découvrir un autre itinéraire, sauvage et très beau. Au nord du Vietnam, à Sampa, nous avons aussi emprunté un circuit très calme en étant hébergés chaque soir chez des familles différentes avec qui nous avons vécu des échanges uniques.

Qu’est-ce qui vous a le plus séduit dans ce premier séjour en Pays Dogon ? Jean-Pierre : Les rencontres… Découvrir d’autres religions, traditions, voir comment vivent les gens ailleurs. C’est toujours magique d’être

Parmi les nombreux voyages que vous avez faits, quels sont ceux qui vous restent le plus en mémoire ? Jean-Pierre : Pour moi, sans hésiter, le nord Vietnam, pour les rencontres. Marcher dans le désert également, où je me suis retrouvé


29

évelyne

©istockphoto.com/ © aliaksei asipovich

face à moi-même. Le désert, c’est un voyage intérieur. Les soirées en bivouac autour du feu, où nous nous s’endormions sous la nuit étoilée, les chameliers qui déchiraient le silence total en faisant tout à coup de la musique en tapant sur leurs bidons… ce sont des souvenirs extraordinaires. Évelyne : Au Burkina Faso, nous avons également fait de belles rencontres, un roi dans un petit village ou encore un devin féticheur. Nous sommes sortis de nos habitudes de vie et avons fait des découvertes qui nous ont dépassés. Comment vivez-vous l’après voyage, le retour ? Évelyne : Nous essayons de le prolonger avec toutes les photos à trier. Nous en faisons beaucoup tous les deux ! Pendant le voyage, j’écris ce que nous avons vu, fait ; je retranscris chaque petite anecdote puis, je réécris tout ça à la maison. Jean-Pierre retravaille lui aussi les textes avec ses propres impressions. Jean-Pierre : Chaque voyage s’écrit dans un bouquin de 500 pages ! Comment décidez-vous du choix de vos destinations ? Évelyne : Parfois, en regardant le catalogue, et souvent en partant de nos rêves.

Jean-Pierre : En discutant aussi avec d’autres personnes rencontrées lors de voyages précédents qui nous livrent leurs expériences. Le Japon ou les États-Unis, par exemple, nous attirent moins. Nous souhaitons nous éloigner d’environnements proches de nos vies urbaines. Dans une génération ou deux, ce que nous avons la chance de voir aujourd’hui aura probablement disparu. La marche est une composante essentielle de vos voyages… Évelyne : La découverte du chemin est une démarche en soi,  bien plus intéressante que le simple fait de débarquer en voiture dans un endroit inconnu. Jean-Pierre : Lorsque nous arrivons, souvent poussiéreux, un peu fatigués, avec le sac à dos sur les épaules, nous ne sommes pas perçus de la même façon que ceux qui descendent tout propres du 4x4 climatisé ! Les rapports avec la population deviennent alors différents. En prenant le temps d’échanger, de sourire, j’ai la chance de photographier de beaux portraits. L’avantage du numérique, c’est que l’on peut montrer les images aux personnes croisées juste après avoir réalisé un cliché. L’exposition de portraits sur les murs de l’agence parisienne de clubaventure est une belle façon de partager ce que nous avons vécu.


30 DANS LES COULISSES

LA FIDÉLITÉ,

UNE VALEUR D’AVENIR À l’époque du zapping roi, clubaventure mise sur la stabilité et les relations de confiance, avec un programme fidélité toujours plus avantageux. Le credo de ce programme ? Plus vous voyagez chez nous, plus vous cumulez les avantages.

Les grands principes

« Nous souhaitons que tous nos clients, sans exception, puissent bénéficier de notre programme fidélité, tout en récompensant davantage les plus fidèles d’entre eux », explique Amélie Dupart, responsable  du programme fidélité chez clubaventure. Selon le nombre de voyages effectués, les clients clubaventure  deviennent automatiquement membres de l’un des trois clubs de ce programme. Vous intégrez ainsi le « club avantages » dès votre premier voyage, le « club fidélité » à partir du deuxième voyage effectué dans les trois dernières années et le « club privilège » à compter 

du cinquième voyage réalisé au cours des six dernières années.  Plus vous montez en gamme, plus vous avez accès à des avantages et/ou services exclusifs, en conservant ceux offerts aux membres du « club avantages » et/ou du « club fidélité ». Afin d’être sûr de ne pas passer à côté d’un avantage octroyé par ce programme de fidélité, consultez votre messagerie électronique. « Nous envoyons à tous nos clients une newsletter mensuelle les informant notamment des dernières promotions sur les voyages à venir, rappelle Amélie Dupart. Je les invite aussi à se connecter régulièrement sur leur espace personnel clubaventure – sur www.clubaventure.fr – où ils peuvent retrouver tous les avantages auxquels ils ont droit. »

© stan fautre

RT, E DUPA AMÉLI E L B A S . RESPON ME FIDÉLITÉ AM PROGR


31

UN EXEMPLE DE VOYAGE INÉDIT

© jacques michel

« Tanzanie, fauves dans la brousse ». Voyage de découverte en 14 jours, avec départ unique le 13 février 2011. Prix : 2 490 euros. Accompagné par le photographe animalier Jacques-Michel Coulandeau, partez pour deux semaines d’émotions fortes au cœur de la vie sauvage animalière. Cet itinéraire unique réunit l’ensemble des plus belles réserves animalières du nord de la Tanzanie, avec beaucoup de safaris et de randonnées au cœur de la vie sauvage. Jacques-Michel vous fera part de ses connaissances exceptionnelles sur les animaux d’Afrique, et nos bivouacs en pleine nature ajoutent une touche d’aventure à l’un de nos plus beaux safaris d’Afrique de l’Est. Récompensé à de nombreuses reprises lors de concours internationaux, le photographe naturaliste Jacques-Michel Coulandeau a eu un coup de foudre pour l’Afrique en 1986, lors de sa rencontre avec le docteur Darmon devant un groupe de gorilles. Il accompagne des circuits en Afrique depuis une dizaine d’années, et s’est notamment spécialisé dans le travail photographique des Masaï, des Pokotes, des Samburu et d’autres ethnies du sud éthiopien.

Les avantages dans le détail Comment profiter de vos avantages ? En vous connectant à votre espace personnel clubaventure sur www.clubaventure.fr, en nous envoyant un mail à info_fidelite@clubaventure.fr, en nous appelant au 0 826 88 20 80, ou en venant nous rendre visite dans nos agences à Lyon (2 rue Vaubecour, 2e arrondissement) et Paris (18 rue Séguier, 6e arrondissement).

« Club avantages »

« Club fidélité »

« Club privilège »

 Vous avez accès à un dossier de voyage en ligne (sur www.clubaventure.fr), qui vous permet de suivre les préparatifs de votre séjour, sans avoir à passer en agence ou à appeler un conseiller. Il peut par exemple être pratique de connaître l’horaire exact de votre vol afin de réserver à l’avance votre billet de train et de bénéficier ainsi de tarifs préférentiels.  Avantage visa : 8 euros de réduction sur l’achat de votre visa.  Avantage parrainage : un cadeau offert (gourde, sac à dos, lampe frontale, etc.) pour la première inscription d’un filleul à un voyage clubaventure.  Avantage résa tôt : frais de dossier gratuits pour toute inscription plus de 90 jours avant le départ.  Avantage mariage/pacs : une veste polaire ou une chemise technique offerte si votre séjour avec clubaventure est votre voyage de noces.

 Remises de 10 à 50 % sur près de 250 voyages sur l’ensemble des continents. Exemples : 1 637 € au lieu de 1 995 € pour « Le Tour des Annapurnas au Népal » (17 jours) ; 1 931 € au lieu de 2 115 € pour « L’Aventure tropicale au Venezuela » (15 jours)...  Un Paris-trekking offert chaque année. « Il s’agit d’un trek urbain dans Paris, sur un thème lié au voyage – par exemple, Paris aux couleurs de l’Afrique d’une valeur de 25 euros », précise Amélie Dupart.  Avantage fréquence : un cadeau offert si vous partez deux fois dans l’année !

 Accès à des voyages inédits (environ 10 par an, voir encadré). « Il s’agit de voyages proposés dans notre catalogue classique. Mais là, en plus du guide, vous partez avec un spécialiste photographe, ethnologue, géologue, etc. – qui vous apporte un autre regard sur la destination, et ça, sans payer de supplément ! », explique Amélie Dupart.  Accès au service privilège : une conseillère est à votre disposition – ligne téléphonique directe et e-mail – pour vous renseigner sur les vaccins, les visas, l’équipement... Elle peut aussi s’occuper de réserver votre parking et/ou votre billet de train pour vous rendre de votre domicile à l’aéroport.  Avantage parrainage privilège : vous pouvez faire profiter votre filleul des offres fidélité ou d’un voyage inédit (normalement réservé aux membres du club privilège).


32 FORMULE CLUB

Groupes exclusifsje veux , quandje veux , i u q c x e u e av v e j e m m o et c

C’est

Avec son service « groupes exclusifs », clubaventure vous propose de partir en voyage avec qui vous voulez, quand vous voulez, et même de personnaliser votre séjour. Partir à l’étranger avec un voyagiste représente toujours une double aventure : celle du voyage en lui-même, avec l’excitation de la  découverte d’une culture, de populations et de paysages inconnus ; et celle de la vie de groupe. Mais cette aventure peut être d’autant plus forte si vous décidez de la vivre avec votre famille, vos amis ou vos proches. C’est pour cela que clubaventure a lancé, dès 1996, sa formule « groupes exclusifs ». Comme son nom l’indique, cette forme de voyage vous permet de partir avec qui vous voulez,  au sein d’un groupe déjà constitué (amis, comité d’entreprise, club de randonnée, etc.). « Nos groupes exclusifs sont souvent composés de sept ou huit personnes, mais il n’y a pas de limitation du nombre de voyageurs, ni dans un sens, ni dans l’autre. Un couple peut par exemple partir en groupe exclusif. Cependant, en dessous de quatre ou cinq personnes, cette formule revient plus cher qu’un voyage classique, à cause des frais fixes comme le salaire du guide ou la location de voiture », précise Rachel Giordano, conseillère voyage chez clubaventure. Le groupe exclusif offre d’autres avantages, comme le choix de votre date de départ et, surtout, la possibilité de personnaliser votre voyage. Rachel Giordano nous détaille le processus de la personnalisation du voyage : « Il y a deux solutions : soit partir d’un voyage déjà existant

et y apporter quelques petites modifications comme demander un surclassement de votre hôtel, l’ajout d’une journée de visite d’une ville, l’ajustement de la durée de marche par jour… Et ce, quitte à modifier la durée du voyage. Soit faire du sur-mesure complet. Dans les deux cas, nous vérifions la faisabilité du projet auprès de nos correspondants locaux avant de donner une réponse positive au client : dans les 48 heures s’il s’agit d’un voyage déjà existant légèrement modifié ; dans un délai de 72 heures à une semaine pour du sur-mesure complet. » Partir en formule « groupe exclusif » ne vous coûtera pas plus cher qu’en formule individuelle classique. C’est même parfois le contraire.  « Si vous choisissez des dates hors saison – pas forcément proposées en formule individuelle – ce sera souvent moins cher. Il faut aussi savoir que les tarifs groupes des compagnies aériennes – plus avantageux que les billets individuels – commencent à partir de dix personnes » précise Rachel Giordano. Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire…

Un exemple de voyage « groupe exclusif » Dans ce cas précis, le groupe exclusif s’est basé sur un voyage au Maroc intitulé « Le kaléidoscope du Sud » (référence catalogue : MSUDF), prévu sur 8 jours. Le groupe exclusif a en l’occurrence rajouté deux jours au total, ce qui lui permet notamment de passer plus de temps dans la vallée du Dadès (une journée complète au lieu d’une demi-journée) et à Tinghir. Ce séjour modifié offre aussi à notre groupe exclusif la chance de visiter la casbah Aït Ben Hadou et de passer une journée et demie à Marrakech (non programmées dans le voyage catalogue). Côté hébergement, le groupe exclusif a opté pour un peu plus de confort, avec une nuit en bivouac remplacée par une nuit en hôtel.

CÉLIN E GROU , RESPON S PEs E XCLU ABLE SIFs

LE ONSAB L , RESP SIFs E H C A R LU Es EXC GROUP


© DR

© DR


34 TEST

QUEL SAHARIEN ÊTES-VOUS ?

Vous venez de vous décider : le Sahara sera votre prochain voyage ! C’est un excellent choix mais attention : destination unique et riche s’il en est, le Sahara peut s’aborder de différentes manières ! En répondant à ces dix questions, découvrez quel Saharien sommeille en vous et choisissez le voyage qui vous correspond le mieux, afin de rentrer comblé de ce désert extraordinaire.


© thomas bianchin

35

Contemplatif

Explorateur

Mystique zen

Pour vous, le Sahara est avant tout synonyme de beauté et de dépaysement. Vous avez choisi le Sahara avec l’intention d’en prendre plein les yeux et de profiter de chaque image, du lever au coucher du soleil. Immensité de dunes, oasis verdoyantes, villages authentiques, gorges... vous êtes venu pour jouir intensément de la beauté dépaysante et saisissante des paysages sahariens, dont vous ne voulez rien rater. Appareil photo en bandoulière et regard aux aguets, vous voulez vivre le Sahara comme on regarde une toile de maître. Nous vous conseillons… Les voyages SLUB8 (p.75) / SAIN (p.79) / SAES (p.80) sont faits pour vous.

Pour vous, le Sahara est une terre d’aventures et de découvertes. Un désert qui ne s’aborde pas à la légère, autant par tout ce qu’il a à offrir que par ce qu’il peut avoir d’impressionnant et de fascinant. C’est à une véritable exploration en profondeur du désert et de ses trésors que vous voulez vous livrer, ne ratant aucune merveille archéologique, aucune histoire sur la vie du désert et de ses habitants, aucun point de vue intéressant. C’est en voyageur actif que vous souhaitez aborder le Sahara et tout ce qui en fait une destination extraordinaire. Nous vous conseillons… Les voyages SLIB (p.74) / SAJO (p.76) / SATA (p.81) sont faits pour vous.

C’est l’immensité du Sahara qui vous attire et tout ce qu’elle implique en terme de perceptions de l’esprit. À vos yeux, peu d’endroits peuvent comme le Sahara offrir une telle profondeur quasimystique au voyage. Plus qu’un simple paysage, l’infini des paysages dunaires ou la limpidité du ciel étoilé sont autant d’appels au retour sur soi et à la réflexion. Vous souhaitez prendre le temps nécessaire pour vous laisser imprégner par cette dimension philosophique et spirituelle de l’immensité désertique saharienne. Nous vous conseillons… Les voyages STUN (p.71) / SMAB (p.72) / SAHO (p.78) sont faits pour vous.


36 DANS LA MALLE CLUBAV

L’art des bijoux touaregs Les souvenirs de voyage sont des objets particuliers. Que ce soit de simples babioles vendues sur des sites touristiques, des objets kitch, ringards ou parfois même hideux, ils ont un pouvoir surnaturel qui nous pousse à un instant précis à les aimer. Mais, parfois, ces souvenirs sont aussi de formidables objets, de vraies œuvres d’arts, précieuses et rares.

C

’est le cas des bijoux touaregs que l’on peut ramener de tout voyage au Sahara. Bien sûr, il est difficile, voire impossible  aujourd’hui d’acheter un bijou ancien sur un marché d’Agades ou de Tamanrasset, mais les forgerons continuent de reproduire cet art traditionnel, souvent en le remettant au goût du jour pour être plus proche des attentes des touristes de passage. Dès lors, votre « souvenir » devient habité, il est l’héritier d’une histoire, le représentant d’une culture. Il possède un langage qui lui est propre, mais le connaissez-vous vraiment ? Jean Burner (président de l’association Masnat et passionné de bijoux touaregs) a décrypté pour nous les principaux objets que vous rencontrerez du Mali à la Libye en passant par le Niger et l’Algérie.

Un peu d’histoire Traditionnellement, les femmes touaregs portent de nombreuses  parures (pendentifs, colliers, bracelets, boucles d’oreilles, bagues). Elles les reçoivent tout au long de leur vie de leur père puis, lorsqu’elles sont mariées, de leur mari. Ces bijoux sont aussi le symbole de leur richesse. Ils constituent une forme d’épargne qui pourra être utile en cas de difficultés. Pourtant, les Touaregs ne sont pas attachés à ces

bijoux en temps qu’objets. Ils sont détachés du côté matériel des choses Les bijoux ont une vie propre. En fonction des envies, ils peuvent être vendus ou fondus pour être à nouveau façonnés. Il n’existe pas d’écrit concernant l’art des bijoux touaregs. Seule la collecte d’informations orales permet de connaître leur origine, leur histoire et leurs secrets. On connaît donc très peu de chose sur leur origine. Les enquêtes ont toutefois permis de définir que leur première apparition date de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Il a aussi été retrouvé dans la tombe de Tin Hinan (l’ancêtre originel des Touaregs nobles du Hoggar) des bijoux datant du IVe siècle, mais il n’existe aucune trace de leur histoire entre les IV et le XXe siècles. Aujourd’hui, quelques forgerons continuent de produire des pièces identiques aux modèles anciens, mais la plupart des bijoux fabriqués sont de nouveaux modèles destinés aux touristes. Cette évolution des modes et des goûts est parfaitement naturelle. L’âme des forgerons reste la même. Ils continuent de perpétuer une tradition qui s’est répandue sur toute la planète, sur les plateaux de télévision, autour du cou des grandes actrices, sur les podiums des défilés de modes… Un art universel toujours vivace, qui permet à un tout petit peuple du Sahel d’être connu de par le monde. 

VOUS RETROUVEREZ DES FORGERONS ET DES BIJOUX TOUAREGs SUR TOUS NOS VOYAGES DE L’ALGÉRIE À LA LYBIE.


© jean burner

37

Un superbe Tshérot ancien.


38 DANS LA MALLE CLUBAV

Les croix d’Agades contemporaines (02) comportent une attache au sommet, les côtés du losange sont moins concaves, les protubérances latérales sont plus marquées comme les « cornes » au sommet.

La célèbre croix d’Agades

01 et 02

C’est probablement le plus connu des bijoux touaregs. Un bijou dont la signification reste aujourd’hui encore mystérieuse. Il existe près d’une douzaine de significations « plausibles » autour de l’origine de cette croix. Sa forme rappellerait l’Ankh, la croix égyptienne, ou le varan (reptile africain aux vertus prophylactiques). Pour d’autres, elle représenterait le sexe masculin, le pommeau de la selle de chameau et les quatre points cardinaux. Son origine serait pour les uns chrétienne et, pour d’autres, elle symboliserait la Croix du Sud. Elle protégerait des mauvais esprits. Une belle légende est souvent citée. Une princesse était courtisée par un jeune guerrier. Ne pouvant la rencontrer, il fit faire à un forgeron une bague avec les lettres « + » et « O » qui, en langue touareg, signifie « tara », l’amour. Quand le roi accepta leur mariage, ils décidèrent d’en

faire un pendentif en ajoutant le symbole « … », ce qui donna « + O… » qui signifie proximité, cohabitation, mariage, et qui aurait donné sa forme à la croix. Mais la vérité n’est pas si importante, le mystère fait de ce bijou un mythe encore plus grand.

La croix d’In Gall

03, 04 et 05

La croix d’In Gall n’a pas vraiment une forme de croix. Elle est fabriquée en martelant une plaque de métal repliée sur elle-même pour former une petite boîte. Un anneau au-dessus de la boîte permet de la suspendre. À l’intérieur est ajoutée une pointe triangulaire en cornaline, agate ou en verre rouge. Les modèles les plus récents sont aussi en plastique. De son vrai nom touareg « tanfuk Ta n Azref », elle symbolise le soleil qui pointe à l’aube. D’une probable origine indienne, elle pourrait symboliser une représentation des deux sexes.


© photos de jean burner

Le Tshérot ou le porte-talisman

07, 08, 09 et page précédente

La plupart des Européens l’appellent souvent « porte-bonheur », « gris-gris » ou encore « amulette ». En tamajeq (la langue touareg), il signifie littéralement lettre ou message. Le plus généralement,  il prend la forme d’une petite boîte carrée ou rectangulaire, réalisée en métal ou en cuir. Il contient presque toujours une feuille de papier sur laquelle sont inscrits des versets du Coran, minutieusement sélectionnés et rédigés en arabe par un imam à la demande d’une personne qui souhaite,  en le portant, être protégée du mauvais œil. Le bijou est ainsi intimement lié au Touareg qui le porte et qui ne s’en séparera sous aucun prétexte. Il peut aussi contenir des poèmes adressés à sa bienaimée, des lettres magiques, un objet ou un peu de sable du désert. 

Les Tshérot qui sont vendus aujourd’hui ne contiennent plus ces talismans, ils sont juste décoratifs.

L’Egueru

10 et 11

C’est un pendentif qui a la forme d’un losange avec une arête  tabulaire centrale. C’est une sorte de croix d’Agades simplifiée  (sa traduction signifie grenouille ou crapaud). Le pendentif est fixé sur un collier appelé tadenit, constitué de perles en argent. La plupart des bijoux touaregs sont en argent. Dans les faits, quasiment aucun bijou n’est en argent massif, mais tous sont forgés à partir de pièces de monnaie… donc de l’argent au sens figuré. C’est un bijou qui est traditionnellement offert par le marié à sa femme lors du mariage. On l’appelle donc aussi souvent « croix de mariage ». C’est l’un des bijoux les plus anciens. 


40 MAROC

Vers 15 heures dans les dunes de l’oued Drâa.


MAROC 41

ection

Une sél

de

ges 10 voy5a sur 5

MAROC

À seulement 3h30 de Paris, la tentation marocaine semble rêvée pour une première expérience du voyage. Sans doute le meilleur rapport « valeur/prix/dépaysement », mais aussi la certitude que cette première fois ne sera pas la dernière.

© stanislas fautre

E

mbarquement à Paris au petit matin, filer vers le Sud, survoler la Méditerranée et découvrir enfin l’effervescence de Marrakech. Ses bruits, les odeurs d’épices, l’agitation des échoppes de la place Djema El Fna. Un riad confortable accueille votre première nuit marocaine, un premier thé à la menthe sur un toit-terrasse avant de partir le lendemain matin à la découverte de paysages variés, à la rencontre d’une population attachante. Le scénario d’un début de voyage parmi tant d’autres. D’autant que l’hiver se prête vraiment à l’invitation. « La saison hivernale est parfaite pour aller marcher dans le désert ou profiter de la côte atlantique nous explique Olivier, créateur de voyage au Maroc. Il est aussi possible de voyager sur les versants ensoleillés de l’Atlas. » Un rapport valeur/prix/dépaysement sans égal selon lui. Et si le Maroc était la destination idéale pour aborder toutes les facettes du voyage ? « Sans aucun doute pour un premier voyage, une première aventure. Pour découvrir le trek ou le voyage itinérant. Mais, c’est surtout une destination où les gens reviennent plusieurs fois. Parfois, tous les deux ou trois ans. Il y a tellement de zones à découvrir ou redécouvrir. » Et profiter aussi d’un savoir-faire et d’un sens de l’accueil rodés depuis longtemps. « Nous sommes vraiment attentifs au choix de nos hébergements, toujours dicté par la quête du confort, ils doivent être adaptés aux régions que l’on va découvrir ». Que vous soyez amateur de patrimoine, d’histoire, de randonnées légères ou de treks au long cours, le Maroc semble parfait à bien des égards. Des hauteurs des grandes dunes comme des toits d’Essaouira, ce même constat sans appel : vous reviendrez !


1195 Découverte FACILE

toutes les splendeurs du maroc dans un itinéraire version confort

U

Grande découverte du Maroc RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MAMH2 HÉBERGEMENT : hôtel, riad (chambre d’hôte), kasbah, auberge et campement confortables PÉRIODE : le SAMEDI, tous les 15 jours, toute l’année

NouveauTÉ

ne découverte complète  du Maroc ! De Casablanca à Marrakech, nous traversons le Maroc des grands espaces, des panoramas à couper le souffle, des villages berbères et des villes impériales et mythiques. Après un passage par Casablanca puis la découverte de Rabat et Meknès, nous arrivons sur Fès.  Au loin se dessinent les doux reliefs du Moyen Atlas…  Merzouga et les cordons dunaires de l’erg Chebbi nous offrent une immersion dans les coulisses du Sahara. Puis, aux étroits couloirs

des gorges du Todra succède  la vallée du Dadès. Nous poursuivons notre découverte par  Tazenakht, puis Taroudant. Après Imouzzer Ida Outanane, la côte atlantique se dévoile, sauvage. Un nouveau bain de fraîcheur, avant de découvrir Essaouira, de s’enfiler dans ses ruelles blanches et percevoir tous les charmes  de l’ancienne Mogador. Marrakech constitue la dernière grande étape de notre traversée. Au loin, le Haut Atlas s’impose. Nous le pénétrons par la vallée de l’Ourika. Villages en pisé 

et cultures en terrasse, au cœur de ces reliefs arides, l’hospitalité des Berbères résonne d’une vallée à l’autre. LA PORTE D’ENTRÉE DU MAROC « J’ai dû faire 7 voyages au Maroc, donc je connais un petit peu. » s’amuse Nadia, conseillère voyage experte Maroc/Sahara, lorsque nous évoquons ce circuit qu’elle  a aussi emprunté. Cette quinzaine lui semble la porte d’entrée parfaite pour une première expérience marocaine. « C’est vraiment parfait pour découvrir toutes les facettes du pays, avec une grande variété

© onmt

Pour atteindre le sommet, il faut un peu souffrir, la pente est raide et nos pas s’enfoncent dans le sable ! Ça tire un peu sur les cuisses mais l’effort en vaut vraiment la peine une fois que l’on est là-haut. Le panorama est superbe, les autres dunes devant nous… C’est la première fois que je découvrais le désert et le Sahara. J’avais l’impression d’être dans l’album de Tintin « Les cigares du Pharaon ». Pendant la redescente, on retombe un peu en enfance. Tout le monde dévale à toute vitesse, même les plus âgés… Philippe, client clubaventure

© nml

à partir de

© DR

42 MAROC


MAROC 43

© DR

CONFORT

© onmt

je choisirai peut-être les dunes de Merzouga. » 150 mètres pour les plus hautes d’entre elles, un sable orangé caractéristique, une visite et une ascension incontournable pour profiter pleinement de ce panorama saharien. « Ce n’est pas du tout un voyage « désert », mais nous y passons tout de même un jour et demi. Une randonnée à dos de chameaux, un campement de charme… Je crois que nos clients apprécient particulièrement ce moment. »

de paysages dans un seul voyage. On commence par Fès, les villes impériales, la côte, le Sud, Marrakech… » Une première découverte du pays, mais aussi de sa population.  « Un repas chez l’habitant permet de partager un vrai moment avec eux. Les Berbères sont vraiment accueillants, avec tellement d’histoires à transmettre et à raconter. »

Un circuit riche en découvertes, difficile d’en extraire une journée particulière. Olivier, le créateur de ce voyage, semble perplexe devant la question. « Chaque jour est vraiment différent, il n’y pas « un » temps fort particulier sur ce voyage souvent hors des sentiers battus. Plutôt une succession de moments clés. Si je devais n’en retenir qu’un seul,

L’attention a également été portée sur le confort des nuits tout au long du séjour. « Le vrai plus de ce circuit, c’est la qualité du choix des hébergements. Toujours adapté à la ville ou l’endroit où l’on se rend. » Hôtels dans les villes impériales, auberge de charme confortable et un coup de cœur. « Le riad où nous dormons à Essaouira. Pour l’anecdote, Jimi Hendrix y a passé ses vacances. Beaucoup de charme, il est situé en plein cœur de la Médina. Un grand patio, son toit terrasse, une très belle déco… Tout a été restauré avec beaucoup de goût. »

16 jours, 4 jours et 8 demijournées de marche. Deux semaines d’exploration et un itinéraire très complet : Rabat, Meknès, les ruines romaines de Volubilis, Moulay Driss et son mausolée, Fès, la capitale culturelle et spirituelle du Royaume, Imouzzer el Kandar, la source d’Aïn Sultane, Ifrane, Midelt, les superbes gorges du Ziz et l’immense palmeraie de la vallée du Ziz, Merzouga et ses dunes, la palmeraie de Tinerhir, les gorges du Todra, les gorges du Dadès, Tazenakht, Taroudant, Imouzzer Ida Outanane, Tamri, Essaouira, la vallée de l’Ourika, Marrakech.


44 MAROC

à partir de

795 Découverte FACILE

découverte du sud marocain au rythme de nos pas

Lumières et couleurs du Sud marocain RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MSUDO HÉBERGEMENT : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, toutes les 3 semaines, d’octobre à avril

8 jours, 1 jour et 4 demi-journées de marche. Parmi les étapes majeures qui jalonneront ce voyage d’une semaine dans le Sud marocain, les gorges de Tislit, l’erg Elghoul et les dunes de Laabidlyia, réputées pour leur hauteur, le village de Sidi Saleh, la vallée du Drâa, les dunes de Nesrate ou encore la kasbah d’Aït Benhaddou.

C

ette immersion de 8 jours dans le Sud marocain se fait à un rythme agréable, parfaitement équilibré entre balades de niveau facile et découverte en 4x4. Nous cheminons de Marrakech à Ouarzazate en changeant de décor tous les jours. Nous sommes éblouis par un festival de lumières changeantes et par la fantastique palette de couleurs qui s’offre à nos yeux.

Au fil du chemin, nous avons l’occasion de découvrir des paysages incroyables, les grandes étendues de dunes de l’oued Drâa, les ocres de l’Anti-Atlas, les palmeraies hospitalières et rafraîchissantes de la vallée du Drâa, mais aussi d’aller à la rencontre de la population locale dans les nombreux villages que nous visitons ou d’échanger avec les nomades qui croisent notre route. Enfin, qu’ils soient au cœur de palmeraies, dans les villages ou même sous les étoiles, les bivouacs nous laisseront aussi des souvenirs inoubliables. 

© gaelle girard

© thierry garro

SÉLECTION

à partir de

495 Trek FACILE

randonnée chamelière en compagnie des Aït Atta

Tazzarine : palmeraie et désert doré RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MDES HÉBERGEMENT : hôtel et riad PÉRIODE : tous les samedis de l’année

8 jours, 6 jours de marche Pour cette initiation au désert, nous irons de Tazzarine à Abdi Imelchane, nous découvrirons les gravures d’Ait Ouazik, les gorges de l’Assif N’Ouarg puis le plateau d’Ajmou, Amrad, les dunes de Foum Tizza et les dunes de Serdrar, Timganine et Ouarzazate.

C

ette randonnée chamelière d’une semaine est une approche en douceur du désert en compagnie des chameliers semi-nomades de la célèbre tribu des Aït Atta. Nous découvrons la palmeraie de Tazzarine avec ses oasis, ses villages de pisé et ses gravures rupestres, puis nous nous plongeons dans le désert : un désert noir de roches et un désert doré de sable… Au fil de la vallée du Drâa, c’est une enfilade de vastes étendues désertiques jusqu’à la palmeraie de Tazzarine, véritable havre de fraîcheur. Notre campement sous tentes nomades donne le ton des prochains jours. Au rythme chaloupé de notre caravane menée par des nomades Aït Atta, nous foulons l’immensité désertique. Quelques derniers beaux villages jalonnent notre itinéraire. Au-delà, nous pénétrons dans les dunes de Serdrar. Enfin, nous quittons progressivement l’immensité désertique pour regagner  Tazzarine puis Ouarzazate.


© stanislas fautre

MAROC 45

à partir de

595 Trek MODéRé

trek au cœur de l’oued Drâa à la découverte des paysages marocains

C

Dunes et oasis de l’oued Drâa RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MDRA HÉBERGEMENT : hôtel, bivouac sous tente et campement de charme PÉRIODE : tous les dimanches d’octobre à avriL

ette traversée est un  kaléidoscope des différents paysages de la région : palmeraies de la vallée du Drâa, regs et tamaris, et bien sûr les grands ergs de l’oued Drâa, au cœur de la plus grande étendue dunaire du  Maroc. Notre itinéraire longe le  Djebel Bani et nous offre la possibilité de rencontrer des nomades et leurs troupeaux. Au sud-ouest de Ouarzazate s’étend le plateau désertique de la Hamada du Drâa. L’oued Drâa est une,  véritable frontière naturelle entre le Sahara et l’Atlas. Nous pénétrons dans cet univers magique

en longeant la vallée du Drâa, puis  démarrons notre randonnée sur un immense plateau désertique parsemé de petites dunettes de sable ocre. Le paysage laisse progressivement place à un océan de sable… Nous apprenons à vivre dans cet univers fascinant. Les feux de camp le soir, les nuits passées sous les étoiles promettent de belles émotions typiquement sahariennes. Puis les dunes s’espacent et nous apercevons les campements nomades. Des étoiles plein les yeux, nous quittons l’étendue désertique par la piste qui mène à la palmeraie de Foum Zguid, puis à Ouarzazate.

SÉLECTION

© dr

Il s’agit d’un trek itinérant. On est tout de suite catapulté dans les dunes. Le départ des journées de marche est un moment vraiment fort. On vient de quitter la piste, avec l’Atlas enneigé en toile de fond, les palmeraies au premier plan et le ciel bleu de l’hiver vraiment caractéristique. C’est vraiment progressif, plus on avance, plus les paysages sont beaux. De moins en moins minéral, de plus en plus de sable… On finit en apothéose par un bivouac de charme en passant par des campements nomades.  Said, guide Maroc clubaventure

8 jours, 4 jours de marche. Un voyage émaillé de nombreux temps forts qui commence à Ouarzazate, d’où nous prenons la route en direction du sable rosé de l’erg Elghoul. Nous traversons les dunes de Bougern pour bivouaquer à proximité de l’oued El Attach avant de traverser le Dayat Chegagga. Nous cheminons ensuite dans les dunes bordant l’oued Drâa puis nous arrivons à oued Nâam et Ouled Driss… Nous rejoignons pour finir Ouarzazate en passant par Agdz et le Jebel Kissane.


© xdr

46 MAROC

à partir de

950 Trek MODÉRÉ

kaléidoscope du sud marocain du siroua à l’oued drâa

L

Du Djebel Siroua aux dunes du Drâa RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MSIRDRA HÉBERGEMENT : hôtel, gîte et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à avril

© jÉRÔme poulain

NouveauTÉ

a variété des paysages et des ambiances du grand Sud  marocain mérite d’y consacrer deux semaines ! Nous avons  sélectionné pour vous deux zones de trek parmi les plus belles et les plus sauvages de ce bout de Sahara :  les montagnes du Siroua puis les dunes de l’oued Drâa. Un voyage époustouflant et une véritable aventure humaine à la rencontre des bergers berbères  des montagnes et des tribus  nomades du désert, au rythme de nos mules puis de nos dromadaires. Nous quittons Ouarzazate à la découverte des kasbahs d’Aït

Benhaddou et de Telouet et des villages fortifiés autour de Tighouza où nous effectuons nos premières randonnées avant notre trek dans le massif du Siroua. Nous traversons des villages berbères isolés, des pâturages ponctués de bergeries, jusqu’à l’univers minéral du sommet du Siroua et sa vue exceptionnelle sur l’Atlas et les prémices du Sahara. Nous mettons ensuite le cap vers  le Sud pour la magie du désert et une belle traversée dans les dunes de la région de Mahmid, à la rencontre des nomades. Nous rejoignons ensuite Ouarzazate par la vallée  du Drâa et ses palmeraies.

Je me suis juste posé une question simple : en tant que trekkeur, quel serait le voyage que j’aimerais faire au Maroc en hiver ? J’ai essayé de créer mon voyage idéal, mon coup de cœur. Un combiné de la traversée du massif du Siroua, avec l’ascension du sommet et une randonnée chamelière dans les dunes, en ajoutant aussi la visite d’Ait Benadou et Telouet. On va aussi dans l’Atlas profiter de ces villages de montagne en hiver. Ça donne une grande variété de paysages. Deux voyages en un, d’abord la rencontre avec notre équipe de muletiers puis les chameliers dans les dunes. Olivier, créateur de voyages clubaventure

15 jours, 10 jours et 3 demi-journées de marche. 15 jours de voyages et autant d’étapes exceptionnelles : Ait Benhaddou et sa kasbah classée, Tighouza, d’où nous partons randonner autour du djebel Aglagal (2 627 m), Tachakoucht, l’Azib n’Iriri, au pied du djebel Amzdour, le sommet du mont Siroua (3 305 m), avec sa vue imprenable sur la région, Tiswitine et Tizwat (1 800 m), l’erg Elghoul, les dunes d’Edhyblia, l’erg Chegaga, l’oued El Attach et l’oued Nâam, avec en toile de fond le djebel Bani. Enfin, nous arrivons aux palmeraies bordant l’oued Drâa. Nous longeons la magnifique vallée du Drâa en direction de Ouarzazate.


à partir de

675 Trek, Ascension MODÉRÉ

Traversée du massif du Siroua RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MSIR HÉBERGEMENT : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à mai

8 jours, 4 jours et 2 demijournées de marche. Au programme de cette traversée, la région d’Asni et Ouirgane, la plaine du Souss et la région de Taliouine, le cirque de Tislit, les villages d’Assaka et de Tagouyamt, le village de Tizgui, Tagragra, l’ascension du djebel Siroua (3 305 m), Tissouitine, le col d’Azounmer, Tizwat et Tamzirt, avant le retour à Marrakech.

trek et ascension du djebel siroua

C

ette traversée dans le djebel Siroua nous plonge au cœur d’un monde secret et préservé, un univers de paysages chaotiques au milieu de pâturages verdoyants, de beaux villages où vivent les Berbères de la tribu des Aït Ouaouzguite. C’est en passant par le Tizi n’Test que nous abordons le djebel  Siroua, ancien massif volcanique, trait d’union entre le Haut Atlas  et l’Anti-Atlas.

Paysages verdoyants aux abords de l’Assif n’Ait Oubyal, ensemble d’orgues basaltiques, pâturages d’altitude défilent au rythme de nos pas. La variété des univers traversés est un point fort de cet itinéraire. Après deux jours de marche, nous abordons l’ascension du djebel Siroua. Nous basculons ensuite sur le versant nord du Siroua… En contrebas, dans la vallée, nous découvrons une succession de villages, de champs cultivés d’orge, de safran. Le retour vers Marrakech par le col du Tichka boucle notre programme, en traversant côté est cette fois, le Haut Atlas.

© xdr

© cph07

MAROC 47

à partir de

595 Trek MODÉRÉ

Randonnée dans le djebel Sarho RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MSAR8 HÉBERGEMENT : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à avriL

8 jours, 6 jours de marche. De Ouarzazate puis Aït Youl où nous rejoignons notre équipe de muletiers, nous rejoignons le village de Tikdit puis le col du Tagourt, les gorges d’Assaka, Tifdassine, Bab n’Ali, Igli, le col du Kouaouch, Almou N’Ouarg, le col d’Iferd et Tagdilt.

trek dans les paysages lunaires du sarho

D

ans le chaos de roches volcaniques du djebel Sarho, entre plateaux, canyons et pitons basaltiques, nous randonnons dans un décor quelque peu lunaire. La lumière hivernale relève le ton de la pierre volcanique et sublime ces paysages. Nous sommes au cœur du djebel Sarho. Ce massif ouvre les portes du désert.

Au loin, l’Atlas enneigé, et au cœur de ce paysage minéral, quelques îlots de verdure, bouquets de palmiers ou d’amandiers proches des hameaux, triomphent de l’aridité. Au gré de notre progression, nous croisons quelques campements de nomades Aït Atta, à l’abri des neiges de l’Atlas. Nous longeons l’Assif Assaka N’Ait Ouzzine, seul oued actif de la région, avant d’atteindre Bab N’Ali. Un air de Hoggar flotte sur les lieux. L’arrivée au col d’Iferd nous offre un dernier panorama sur la plaine du Dadès et sur le Haut Atlas, avant notre retour vers Ouarzazate.


48 MAROC

© xdr

CONFORT

immersion berbère éco-responsablE au cœur des Aït Bougmez

à partir de

850 Randonnée FACILE

C

Séjour en écolodge de charme au cœur des Aït Bougmez RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MHAUGC HÉBERGEMENT : riad de charme et auberge de charme (ecolodge) PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à avril

NouveauTÉ

e voyage de niveau facile propose une immersion dans un village berbère authentique, animée par une approche éco-responsable (écologie, développement durable). Il se déroule au cœur  de la vallée des Aït Bougmez, aussi connue sous le nom de « vallée heureuse », dans le Haut Atlas. Tenue à l’écart de l’agitation du monde moderne, la vallée des Aït Bougmez vit paisiblement au rythme des saisons. Au départ de notre écolodge Dar Itrane, construit dans le respect des matériaux locaux, nous partons chaque jour vers une nouvelle fa-

cette de la vie berbère, de nouveaux villages, de nouveaux sommets,  à la rencontre des Berbères de cette majestueuse vallée qui étire son long ruban de cultures en une véritable mosaïque aux couleurs éblouissantes. Nous explorons les hauts plateaux de l’Atlas central, allant tantôt vers le haut de la vallée, vers les cols  et les sommets alentours, tantôt vers les gorges profondes qui entaillent la montagne où la fraîcheur de l’eau et l’ombre des noyers séculaires sont si reposants. On appréciera aussi le charme de notre riad dans la médina de Marrakech.

© xdr

L’une des « Mecque » du trek, une immersion au cœur du monde berbère. On randonne en étoile… autour de la maison des Étoiles. Une grande maison berbère entièrement restaurée en pisé. C’est aussi un projet durable et éco-responsable. 2 euros par nuit et par personne sont reversés à la communauté d’habitants. Les budgets sont soumis au vote de la communauté. Cela a permis, entre autres, de refaire la partie occidentale des murs qui était attaquée par une forte érosion, de planter des arbres fruitiers, de préserver l’architecture traditionnelle et l’économie locale. Olivier, créateur de voyages clubaventure

8 jours, 4 jours de marche. Durant une semaine, nous nous immergeons dans cette « vallée heureuse ». Au départ de Marrakech, nous traversons la plaine de Demnate et arrivons à notre lodge, au cœur de la vallée. Chaque jour, au départ de notre lodge, nous découvrons de nouvelles merveilles : Iskatafene et les bergeries d’Ansous, le col d’Ahabbak, les villages d’Ikhf’n’Ighir ou Tadghouit, le village d’Aït Wanougdal, au pied de l’Adazene, Tabant, Aït Imi, Imelghas, Sidi Moussa ou Imelghas. Le dernier jour, nous reprenons la route pour Marrakech, via Azilal, pour déambuler dans le dédale des souks.


à partir de

595 Randonnée, Cityrando FACILE

ambiance et douceur de vivre entre marrakech et le haut atlas

P

Marrakech en liberté et randonnée dans les villages berbères RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MRAK HÉBERGEMENT : hôtel et chez l’habitant Option riad à Marrakech, nous consulter PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, toute l’année

© renzi

© thierry garro

MAROC 49

rendre le temps de vivre Marrakech, son ambiance et ses couleurs, puis s’offrir quelques jours d’immersion dans l’intimité des villages du Haut  Atlas… Un programme pour tous qui mêle découverte et randonnée facile. La combinaison parfaite pour tous ceux qui souhaitent flâner dans la ville rouge, chiner dans le souk, prendre la température de cette ville impériale séculaire, comprendre son histoire, découvrir ses palais, ses jardins, sa palmeraie, ou se reposer au bord de la piscine de l’hôtel… Mais aussi, partir à pied découvrir

la vie des villages berbères du Haut Atlas, à quelques kilomètres de la ville « rouge ». Quelques tours de roue et l’univers du Haut Atlas se dévoile, en rupture totale avec celui de Marrakech.  Entre Aït Zitoun, le village des oliviers, et Imi n’Talat, nous cheminons sur les sentiers en balcon taillés dans le massif, entre les champs d’orge et de blé en terrasses. Vie pastorale, rencontre avec les Berbères, hébergement chez l’habitant… Le ton donné à cette randonnée est assurément celui de l’authenticité, de la simplicité et de la convivialité.

C’est un Cityrando et une découverte de la montagne, une formule vraiment originale. Un mixte, deux jours à Marrakech en liberté et 4 jours dans l’Atlas pendant lesquels on marche en itinérant avec des mules. On dort dans des gîtes chez l’habitant et on reste assez proche de nos hôtes. Mais c’est aussi être libre en ville avec des propositions de visites. Ça peut séduire des gens qui n’ont jamais fait de randonnée en montagne, qui souhaiteraient découvrir un autre Maroc tout en profitant de Marrakech. Mais en prenant le temps.

© moirenc

Mohamed Zbair, responsable des guides au Maroc

8 jours, 3 jours et demi de marche. Après une journée libre à Marrakech, nous nous dirigeons au pied de la chaîne du Haut Atlas d’où nous gagnons avec notre équipe de muletiers le village d’Ait Zitoun, dans la plaine du Haouz pour une nuit chez l’habitant. Direction ensuite le village de Tizgui, et son magnifique panorama sur la région d’Amizmiz puis le col d’Ait Ahmad et Imi n’Tala, le plus gros village berbère traversé. Nous continuons notre randonnée par les villages de pierres et de terre de Tnirt et Anerni, avant de redescendre à Ardouz puis de rejoindre Marrakech pour une nouvelle journée libre.


50 MAROC

à partir de

995 Randonnée, Soins du corps, Bien-être FACILE

détente, thalasso et bien-être autour d’essaouira

C

Thalasso-rando à Essaouira RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : MESS HÉBERGEMENT : hôtel et riad PÉRIODE : tous les samedis de l’année

e voyage est un véritable bain de détente et de remise en forme iodée, grâce aux randonnées en bord de mer et dans l’arrière-pays d’Essaouira, aux soins traditionnels marocains mais aussi de thalassothérapie, et à l’hébergement en riad en plein cœur de la médina d’Essaouira.

dans un riad, ancienne demeure de maître transformée en hôtel, nous partons tous les matins en randonnée dans les environs de l’ancienne Mogador. Balades en bord de mer le long des immenses plages sauvages entre dunes et océan ou visites de villages.

À 175 km seulement de Marrakech, Essaouira, le port de charme de la côte atlantique marocaine, est le fief des artistes et des Gnaouas, ces musiciens connus pour leur don de guérisseur. Elle sera notre port d’attache et notre station de remise en forme durant 5 jours. Logés

Les après-midi sont consacrés aux soins traditionnels ou aux soins de thalassothérapie à base d’algues et d’eau de mer. Quoi de plus naturel ! Une combinaison originale pour des vacances détente intelligentes qui s’achèvent par une journée de temps libre dans Marrakech.

 La visite du port de pêche ! La vente à la criée est assez mémorable. C’est un vrai spectacle. Tous les poissons sont posés à même le sol, il y a plein de variétés différentes. Tous les restaurateurs et les grossistes viennent faire leur marché. Il y a beaucoup d’odeurs… On quitte ensuite le port pour retourner vers la Médina, il y a cette grande place avec des échoppes, des étals avec la pêche du jour. On choisit son poisson et on le grille devant soi. C’est simple, sans fioriture. Comme on aime… 

© dr

Nadia, experte Maroc, Sahara, Moyen-Orient

8 jours, 3 jours de marche, 4 séances de soin. Durant ces 5 jours, dont les après-midi sont consacrés à la détente et aux soins, nous avons chaque matin l’occasion de découvrir les environs d’Essaouira au départ de notre riad situé au cœur de la médina. Ainsi, nous nous dirigeons d’abord vers Moulay Bouzerktoun pour une première randonnée à la découverte des plages sauvages de la côte atlantique. Le lendemain, nous visitons le souk hebdomadaire d’Ida ou Guerd. Le jour suivant, une nouvelle randonnée nous emmène de Sidi Kaouki à Sidi Mbarek, avant de visiter Ouanara puis de profiter d’une journée libre à Marrakech.

© burel

CONFORT


51

À la découverte de la vallée heureuse avec

Mohamed Responsable guides et logistique au Maroc pour clubaventure, Mohamed est l’interlocuteur idéal pour nous présenter la vallée des Aït Bougmez - au cœur du Haut Atlas central – une région qui l’a vu naître et dans laquelle il a encadré de nombreux voyages en tant que guide.

© dr

O

n dit souvent que la curiosité est un vilain défaut. Ce n’est sans doute pas l’avis de Daoud, guide pour clubaventure depuis plusieurs années. Cette curiosité est en effet à l’origine de la vocation de son fils Mohamed, aujourd’hui responsable guides et logistique au Maroc pour clubaventure  : « J’ai commencé à accompagner les voyages clubaventure lorsque j’étais adolescent. C’était d’abord pour le plaisir de découvrir le métier de mon père Daoud. Par la suite, je suis devenu muletier et cuisinier sur les voyages, puis j’ai passé mon diplôme de guide en montagne. » Pendant plusieurs années, Mohamed a encadré divers séjours clubaventure au Maroc, entre montagne, désert et côte atlantique. Bon nombre de ces voyages sont passés par sa terre natale – la vallée des Aït Bougmez – surnommée la « vallée heureuse ». Loin d’être un handicap, l’isolement de cette vallée, qui se trouve au cœur du Haut Atlas central, constitue au contraire son atout principal. Elle séduit les touristes parce qu’elle a su rester totalement préservée et authentique. « Je n’ai jamais connu de voyageur qui ne soit tombé sous le charme des Aït Bougmez, de ses noyers centenaires, de ses villages en pisé et en pierre, de ses champs très fertiles cultivés au soc et à la charrue, témoigne Mohamed. L’apaisant bruit de l’eau produit par l’écoulement des petites rivières et l’hospitalité légendaire contribuent aussi à faire de ma vallée natale un véritable paradis sur terre. » Parmi les nombreux voyages proposés par clubaventure au Maroc, Mohamed vous conseille plus particulièrement la « Traversée Nord Sud du Haut Atlas : du M’Goun au Dadès », de par son caractère sauvage et la variété des paysages traversés : «  Nous partons de la vallée des Aït Bougmez pour rejoindre le sommet du M’Goun en marchant, puis nous quittons l’Atlas par les fameuses gorges du Dadès. Nous empruntons ensuite la route des palmeraies et kasbahs et le col du Tichka avant de rentrer sur Marrakech. » 


52 MOYEN-ORIENT

Lumières du soleil couchant sur la façade du Deir (le monastère) à Pétra.


MOYEN-ORIENT 53

ection

Une sél

de

ges 16 voy7a sur 2

MOYEN-ORIENT

Impossible d’évoquer le Moyen-Orient sans aborder les trésors de l’Égypte, les richesses de Pétra ou l’héritage de l’Antiquité. Toutes les propositions de Clubaventure pour découvrir ces régions chargées d’histoire peuvent se résumer en quelques mots. « Visiter et marcher intelligent ! »

© b. morandini

«

L’hiver est idéal pour des voyages de mi-septembre à mi-juin ; dans de petites zones comme le Sinaï, on peut aussi marcher jusqu’à la fin du printemps », débute Olivier, en charge de la zone. L’atout principal du MoyenOrient reste sans conteste la richesse de son patrimoine, de sa culture. Il suffit de jeter un œil sur une carte pour se remémorer immédiatement les pages de nos livres d’histoire qui nous ont fait rêver. Mais la « simple » découverte des vestiges ne suffit pas à faire la réussite d’un séjour, la problématique est ailleurs. Égypte, Jordanie, Syrie, Liban… Comment visiter ces destinations majeures de façon originale ? Olivier se penche systématiquement sur cette équation lors de la conception de ses circuits. « Pétra, le Sphinx… Nous visitons des sites qui sont parfois le voyage d’une vie ! » La proposition de clubaventure pour découvrir toutes les richesses de cette zone du globe se résume en quelques mots. « Visiter et marcher intelligent ! Il y a toujours une approche par la marche, au plus près des populations locales. » Une gamme de voyages rendue possible grâce aux liens tissés sur le terrain depuis des années avec les équipes locales, les guides ou les familles qui accueilleront ensuite les clients. Et qui permettent souvent de passer par une petite porte dérobée plutôt que d’emprunter l’entrée principale. De faire en sorte que le client clubaventure se sente privilégié, différent. D’autant que la plupart des paysages traversés méritent eux aussi le détour. Déserts, oasis, le Nil… Un équilibre constant à trouver entre découverte de la richesse patrimoniale et beauté des paysages. Ainsi, même lorsque le désert Blanc est sur la feuille de route, « il est impossible de ne pas aller voir les Pyramides ! »


à partir PRIX FIXEde

699 RANDONNÉE FACILE

découverte du nil originale en felouque et à pied

Le Nil à contre-courant RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PELXR

HÉBERGEMENT : chez l’habitant et bivouac sur les felouques PÉRIODE : les samedis 16 et 30/10, 13, 20 et 27/11, 11/12/2010, 08 et 22/01, 05/02, 12/03 puis le 29/10, 12, 19 et 26/11, 10/12/2011

© l. doyen

54 MOYEN-ORIENT I égypte

D

urant huit jours, au départ de Louxor, nous partons  à la découverte du Nil et de ses environs, en felouque, à pied, en vélo ou en minibus.

Un voyage riche en visites et en émotions : visite du temple funéraire du roi Ramsès III, à Madinet Habou, relativement méconnu, randonnée dans la célèbre vallée des Rois, avec la possibilité de randonner entre la vallée des Rois et le temple de la reine Hatshepsut, où la vue est panoramique sur toute la vallée du Nil, spectacle son et lumière au temple de Karnak, visite du marché de Daraw, navigation sur le fleuve, visite du double temple de Kom Ombo, unique lieu sacré

ancien à avoir été construit pour deux divinités : Sobek et Horus, découverte des carrières de l’époque pharaonique dans les montagnes du djebel Silsila, promenade devant les paysages de la Nubie et du Haut-Nil, depuis les crêtes de la rive gauche, découverte de la ville d’Edfou ou du site de Deir El-Medinet. Nos nombreuses nuits chez l’habitant nous permettront également de faire de nombreuses rencontres et de découvrir la culture et les traditions égyptiennes. Un voyage complet ! 

UNE EXCLUSIVITÉ CLUBAVENTURE « C’est un circuit original, vraiment original qui n’existe nulle part ailleurs et monté dans le but de voir le maximum de choses sur le terrain. Une vraie immersion dans la population égyptienne. » À pied, en carriole, en vélo, en felouque, tous les déplacements sont doux et alternatifs. « On a essayé de limiter les transferts, donc moins de Co2 dépensé et des coûts plus réduits. » Prendre le temps de la découverte, de la rencontre, aborder l’Égypte autrement. Olivier est sincèrement enthousiaste à l’heure de présenter les dernières

Mohamed Ibrahim, guide égyptologue et responsable logistique

© nml

 Un plat typique de la cuisine égyptienne que l’on ne retrouve pas ailleurs ? La question ne se pose pas vraiment comme ça. On retrouve les mêmes ingrédients, c’est plutôt la façon de faire qui change, la création ! On apprécie tout ce qui est friture, la moussaka, les fèves, les lentilles… On a aussi une façon originale de préparer et de cuire le riz, avec des vermicelles marron. Quand on le prépare, on l’accompagne de légumes en sauce tomate, avec des aubergines ou des courgettes. On mange très très bien en Égypte…  


© l. doyen

© xdr

égypte I MOYEN-ORIENT 55

moutures de ce circuit. « Nous avons voulu un voyage qui s’éloigne des circuits classiques, tourné vers la population locale. L’Égypte des champs, des gens, des ruelles… Découvrir la vallée du Nil à la rencontre de la population. » Ces fameux transferts donnent parfois le sourire aux habitants du coin. « Les balades à dos-d’âne sont vraiment très sympas, ça fait beaucoup rire les locaux de voir

passer les touristes se déplacer comme ça. Tout le monde rigole et nous encourage en même temps ! » Un lien qui se tisse aussi lors des nuits passées sur place, un hébergement en felouque, le bateau à voile traditionnel, ou des nuits passées chez l’habitant. « Nous dormons chez la famille Tayeb qui travaille depuis plus de 10 ans avec clubaventure, dans un quartier de Louxor. » Cela permet de prendre

le pouls du quartier et de se caler sur le rythme de ses habitants. De faire la cuisine aussi… « Une séance de cours de cuisine est prévue, pour apprendre à mitonner un plat typique. » Mais encore rien de précis pour la recette. « On utilise beaucoup d’épices dans notre cuisine. D’ailleurs, vous confondez souvent « épicé » et « pimenté ». Il faut faire la différence entre les deux termes. En Égypte, on ne mange pas « fort », on mange « épicé. »

8 jours, 5 demi-journées de marche, 5 demi-journées de navigation. Un voyage de huit jours sur le Nil, à la découverte des plus célèbres trésors de l’Égypte ancienne. Nous visitons d’abord Louxor, puis, en vélo, nous gagnons Madinet Habou et le temple funéraire de Ramsès III. Puis, c’est la célèbre vallée des Rois qui nous attend, le temple de Karnak, le village de Daraw, le double temple de Kom Ombo, les montagnes du djebel Silsila et leurs anciennes carrières, la ville d’Edfou puis à nouveau Louxor, les tombeaux des Nobles et le site de Deir El-Medinet.


à partir de

1195 Découverte FACILE

© jean robert

56 MOYEN-ORIENT I égypte

du Caire à abou simbel un voyage de rois

Panoramas pharaoniques, du Caire à Abou Simbel RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PECLA

HÉBERGEMENT : hôtel, felouque et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, d’octobre à avril

D

u désert Blanc au Nil, nous traversons l’Égypte d’hier et d’aujourd’hui, savourant l’immensité de ses espaces désertiques ainsi que le charme suranné de notre felouque remontant le fleuve Roi et les splendeurs de l’ère pharaonique. Notre voyage commence au Caire, où les célèbres pyramides de Guizeh, le Sphinx puis le musée du Caire nous plongent d’emblée au cœur de l’ancienne Égypte, avant de partir explorer le superbe désert Blanc dans l’ouest égyptien. Ici, le décor est lunaire. Et au cœur de l’aridité, les oasis de Farafra et de

Dakhla nous offrent un bain de fraîcheur. Nous mettons ensuite le cap sur Louxor et le temple de Karnak, puis gagnons Assouan pour explorer le sud du barrage. L’obélisque et le temple de Philae, les fabuleux temples d’Abou Simbel, sauvés des eaux du barrage d’Assouan, nous ramènent à l’Égypte antique. C’est en felouque sur le Nil que nous poursuivons notre exploration remontant le fleuve jusqu’à Louxor. Un voyage exceptionnel, sur les flots, et sur terre, qui combine la découverte de l’Égypte rurale d’aujourd’hui et celle de l’époque pharaonique !

Cet itinéraire est très complet, on découvre toutes les facettes de mon pays et surtout une autre façon de voyager qui n’a rien de comparable avec le tourisme observé habituellement en Égypte. Quelle magie de découvrir le site d’Abou Simbel, seuls avec le gardien au lever du soleil et de quitter le site lorsque les hordes de bus arrivent depuis Assouan, on se sent alors vraiment privilégiés… et tout se passe ainsi pendant le voyage !  

© xdr

Ahmed, guide clubaventure

15 jours, 2 jours et 6 demijournées de marche. Depuis Le Caire puis l’oasis e Baharya, nous arrivons à Aqabat, aux portes du désert Blanc. Nous le traversons à pied et en 4x4 via les oasis de Farfara et Dakhla jusqu’au désert Jaune. Nous atteignons l’oasis de Kharga, visitons le souk et la nécropole chrétienne de Bagawat puis gagnons Louxor et Assouan. Nous visitons ensuite les temples d’Abou Simbel, sauvés des eaux, le lac Nasser, le marché hebdomadaire de Daraw, le double temple de Kom Ombo, les carrières du djebel Silsila, puis Karnak.


égypte I MOYEN-ORIENT

égypte I MOYEN-ORIENT 57

875 Trek FACILE

trek au cœur d’un paradis blanc

Étonnant désert Blanc ! RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PEDB2 HÉBERGEMENT :

hôtel et bivouac sous tente

PÉRIODE :

le samedi, d’octobre à avril

8 jours, 4 jours et demi de marche. D’Aqabat, nous nous enfonçons dans le désert Blanc. Direction le Sahara El Gedida avant de relier, toujours à pied, le Sahara el Kadima, « l’ancien désert ». Nous relions ensuite le wadi Khabour, puis El Ghard el Kebir, El Ghard el Wasé puis Wedding et Hofret Djonas.

À

à partir de

875 Trek MODÉRÉ

trek mythique et biblique dans le Sinaï

l’ouest du Nil, entre les oasis de Baharya et Farafra, s’étale un curieux désert, fait de champignons et de meringues calcaires : le désert Blanc étonne et éblouit. Nous randonnons près de 5 jours au cœur de ce décor lunaire et enchanteur, qui change chaque jour. Un trek original dans les « tassilis blancs », en marge de l’Égypte nilotique  et du Sahara.

Sinaï : montagnes bibliques et mer Rouge RENDEZ-VOUS SUR

À partir de l’oasis de Baharya, nous plongeons au cœur du désert Blanc. Nous traversons à pied le Sahara el Gedida, un plateau de sable et de calcaire, puis mettons le cap vers l’ouest en direction du Sahara el Kadima, le « désert des champignons ».

8 jours, 5 jours de marche. Notre randonnée dans le Sinaï part du village de SainteCatherine. Nous gravissons le djebel Abbas Pacha, puis notre randonnée nous mène à Farsh El Kelabia, et El Shag. Nous traversons ensuite Wadi El Ahmar, puis visitons le monastère Sainte-Catherine avant Sharm el Sheikh.

Notre immersion dans le désert Blanc s’achève par la découverte de l’oasis de Baharya et de sa source d’eau chaude pour un bain salvateur. Nous reprenons la route pour Le Caire où nous attendent (depuis plusieurs siècles !) le Sphinx et les superbes pyramides de Guizeh.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PESICAT HÉBERGEMENT :

hôtel ou bungalow, refuges et campement

PÉRIODE :

le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à avril

N

ous randonnons au cœur d’une région mythique et mystique, le Sinaï, dont les reliefs superbement érodés exposent une palette de couleurs étonnantes, sublimées par la lumière. Nous les découvrons du haut du mont Moïse, avant de plonger dans leurs dédales accueillants. L’ascension du mont Moïse, la visite du monastère Sainte-Catherine, sont des moments forts de notre randonnée. Et, au-delà de ces lieux au caractère mystique, marcher dans le Sinaï promet de superbes émotions tant les reliefs sont ici grandioses. L’esthétisme de la roche sombre, obscure ou rougeoyante, l’enfilade de canyons dessinent un décor  à la fois varié et de toute beauté. Nous explorons ces lieux au rythme de notre caravane. Et de retour vers Sharm el Sheikh, la mer Rouge nous invite à un bain de fraîcheur et à l’observation de ses fonds. Un autre voyage dans les profondeurs cette fois !

© xdr

à partir de

© r giordano

NouveauTÉ


58 MOYEN-ORIENT I égypte

MOYEN-ORIENT I égypte

1045 Randonnée, Sandal FACILE

Sandal et rando, reflets du Nil RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PESAN

8 jours, 5 demi-journées de marche, 5 demi-journées de navigation. Nous embarquons à Assouan et partons à la rencontre de villages nubiens. Nous visitons les carrières du djebel Silsila, datant des pharaons. Nous débarquons à Edfou. Après une visite du temple d’Edfou, nous partons pour Louxor, à la découverte de la vallée des Rois.

à partir de

795 Randonnée, Felouque FACILE

Felouque et rando, reflets du Nil RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PEFR

HÉBERGEMENT : hôtel et bivouac sur les felouques PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à avril

D

’Assouan à Edfou puis Louxor, les dieux sont avec nous au long de nos randonnées comme sur le pont de notre embarcation. La remontée du Nil depuis  Assouan nous emmène au cœur de la Nubie, cette région qui vit par et pour le fleuve. Au gré de nos escales, nous partons découvrir

descente du nil à la rencontre de l’égypte

8 jours, 5 demi-journées de marche, 5 demi-journées de navigation. Nous embarquons à Assouan et partons à la rencontre de villages nubiens. Nous visitons les carrières du djebel Silsila et d’Abou Simbel le jour3, datant des pharaons. Nous débarquons à Edfou. Après une visite du temple d’Edfou, nous partons pour Louxor, à la découverte de la vallée des Rois.

© dr

© o. petin

HÉBERGEMENT : hôtel et cabine double avec salle de bain privative sur le sandal PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à avril

le nil, d’assouan à louxor tout confort

© nml

à partir de

© o. petin

CONFORT

à pied champs, villages, et marchés animés… la vie actuelle des Nubiens. Les rencontres ne manquent pas. Et en parallèle, nous plongeons dans le temps jusqu’à l’époque pharaonique dans les montagnes du djebel Silsila. Nous quittons notre Sandal et notre chère équipe de marins après

une petite semaine de navigation, et des nuits de rêve sous la Voie lactée, pour remonter encore dans l’histoire par la visite d’Edfou, puis de la vallée des Rois, à Louxor, site que choisirent les dynasties de Haute-Égypte pour installer leur nécropole. Un ultime rendez-vous riche en émotions ! 


à partir de

1095 Randonnée, Bateau FACILE

aventure archéologique et navigation sur le lac nasser

N

Sur les rives du lac Nasser… RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PELN HÉBERGEMENT : hôtel et à bord du bateau PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à avril

ous vous invitons sur le lac Nasser pour un voyage particulièrement beau et authentique, rare même, loin des masses touristiques mais si près de la légende des pharaons. À bord de nos bateaux, et lors de belles randonnées sur les rives, nous descendons le lac jusqu’à Abou Simbel, en passant par les sites majeurs du haut barrage d’Assouan. Au fil de l’eau et de nos escales dans le désert nubien, nous plongeons au cœur de l’Égypte antique, visitant le temple d’Harmakis dédié au dieu Amon-Ra, celui de Dakka

consacré à Thot, ou encore le temple gréco-romain de Meharraka. Émotions intenses à nouveau à  El Maqui lorsque, du haut des dunes plongeant dans le lac, nous cédons à quelques minutes de contemplation sur un décor unique en son genre, intense et pur. Nous quittons notre bateau à Abou Simbel pour un nouveau voyage dans le temps avec la visite de ses temples élevés à la gloire de Ramsès II, puis l’exploration de la vallée des Rois qui renferme les magnifiques tombeaux des dynasties de la HauteÉgypte, pour finir ce périple avec le monumental temple de Karnak.

Il n’y a que 5 bateaux pour le tourisme sur ce lac, alors qu’il s’étend sur 500 km de long ! Les autres sont des bateaux de pêcheurs ! L’instant magique, c’est lorsqu’on arrive aux temples d’Abou Simbel par bateau, alors que les millions de visiteurs arrivent à pied par-derrière. On aborde le site par le lac, on découvre peu à peu ces grands colosses de pierre, on se sent clairement privilégiés. On dort à proximité et, le lendemain, on visite les lieux dès l’ouverture. Et on quitte l’endroit à l’arrivée des premiers touristes.   © o petin

© t. bianchin

égypte I MOYEN-ORIENT 59

Olivier, créateur de voyages au Maroc, Sahara et Moyen-Orient

8 jours, 5 demi-journées de marche, 5 jours de navigation. Longtemps fermé au public, le lac Nasser s’offre à nous. Nous découvrons d’abord Assouan, puis nous naviguons en direction de Madiq. Nous escaladons les dunes d’El Malqui qui plongent dans le lac. Nous découvrons Amada, Kasr Ibrim, Toshka, et les célèbres temples d’Abou Simbel au lever du soleil, avant de prendre la direction de Louxor. Sur le chemin, nous faisons halte dans la vallée des Rois et visitons le monumental temple de Karnak, puis le temple de Louxor pour terminer notre voyage.


60 MOYEN-ORIENT I liban

MOYEN-ORIENT I liban-syrie

1175 Découverte FACILE

immersion libanaise au croisement de l’orient et l’occident

Le chemin des cèdres RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PLIB HÉBERGEMENT :

hôtel, chez l’habitant, auberge et monastère

PÉRIODE :

le samedi, tous les 15 jours, toute l’année

8 jours, 6 demi-journées de marche. Depuis Sidon, notre itinéraire nous emmène à Beiteddine, Deir Al Amar, dans la réserve des cèdres du Chouf, à Baalbeck, dont nous visitons les temples au soleil levant, dans la vallée sainte (Wadi Quadisha) puis vers Enfeh et ses salines, à Byblos et enfin à Beyrouth.

L

e Liban est un lieu de rencontre exceptionnel entre l’Orient et l’Occident, et possède un héritage archéologique et culturel très riche. Résolument ouvert sur le monde, le pays s’est enrichi de cette diversité culturelle au cours des siècles. Ce voyage en fait le tour. Nous plongeons au cœur du mont Liban, de ses forêts de cèdres millénaires à la vallée sainte de Qadisha pour de merveilleuses balades, mais nous aurons surtout le privilège de côtoyer les différentes communautés de ce pays aux mille facettes, moitié chrétiennes et moitié musulmanes, grâce à des hébergements chez l’habitant, en monastère ou en auberge locale. Avec la visite de tous les plus beaux sites archéologiques du pays, comme Byblos sur la côte ou Baalbeck et Anjaar dans la Bekaa, en passant par Beiteddine dans les montagnes, nous vous invitons à découvrir ce merveilleux pays chaleureux et hospitalier. 

à partir de

1895 Découverte FACILE

à la découverte des plus beaux sites de Syrie et du liban

Orient express ! RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : PLISY

HÉBERGEMENT :

hôtel, auberge, monastère et chez l’habitant

PÉRIODE :

le samedi, tous les 15 jours, de septembre à mai

12 jours, 9 demi-journées de marche. Notre programme : Sidon, la réserve de cèdres du Chouf, la visite des temples de Baalbeck, Damas, Palmyre, une traversée du désert jusqu’à Rassafa, la visite d’Alep et de la basilique de Saint-Siméon, Hama, puis Byblos. Notre voyage se termine à Beyrouth.

C

et itinéraire relie ensemble les plus beaux sites du Liban et de la Syrie : nous découvrons ainsi en seulement 12 jours cet Orient chargé d’histoire qui, durant des millénaires, a été le carrefour des voies commerciales et de toutes les civilisations.

Après la découverte de l’ancienne ville de Sidon, nous relions le palais de Beiteddine, au pied des réserves de cèdres du Chouf. Nous descendons dans la plaine de la Bekaa pour rejoindre la fabuleuse Baalbeck. Nous passons en Syrie pour nous immerger dans le vieux souk de Damas, puis liaison pour la secrète Palmyre via le monastère de Mar Moussa surplombant le désert. Nous rejoignons ensuite Alep en traversant le désert. Visite de la basilique de Saint-Siméon, puis du cardo d’Apamée, avant de goûter aux charmes des Norias de Hama. Route pour l’impressionnante forteresse croisée du Krak des Chevaliers, avant de retrouver le Liban. 

© n martin laprade

à partir de

© n martin laprade

SÉLECTION


à partir de

1190 Découverte FACILE

© n. martin laprade

syrie I MOYEN-ORIENT 61

découverte de la syrie et rencontre avec ses habitants

A

Au carrefour des civilisations RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PSYR8 HÉBERGEMENT : monastère, hôtel et chez l’habitant PÉRIODE : le dimanche, tous les 15 jours, de septembre à mai

u carrefour de l’Asie, de l’Europe et de l’Afrique, la Syrie riche d’un passé de plus de 6 000 ans bénéficie d’influences multiples. Nous vous proposons un voyage original à la découverte de cette destination orientale, avec ses nuits en monastère et chez l’habitant, ses randonnées en dehors des sentiers battus et la visite des plus beaux sites du pays. Nous commençons par Damas, la plus ancienne capitale encore habitée du monde, et la ville ara-

NouveauTÉ

bes par excellence avec ses mosquées et ses souks puis le Krak des Chevaliers, impressionnante forteresse croisée sans doute la mieux conservée au monde, Hama, une des plus provinciales des villes de Syrie, célèbre pour ses Norias, Apamée avec sa voie romaine ainsi que les villes mortes de Serguilla et d’Al Barra. Nous complétons notre découverte en beauté avec la ville ensablée de Palmyre ou encore de l’envoûtante Alep.

© n martin laprade

C’est une nouveauté, un voyage très culturel, une formule assez authentique, plutôt rustique, très proche de la population locale. On dort chez l’habitant dans une famille kurde ou dans des monastères comme celui de Mar Moussa qui domine la steppe du massif du Qalamoun. C’est un peu perché, à l’écart… On occupe parfois des dortoirs, on est accueillis par la communauté de moines qui vivent dans le monastère, il faut respecter la spiritualité et les habitants des lieux. Les femmes d’un côté, les hommes de l’autre… Olivier, créateur de voyages au Maroc, Sahara et Moyen-Orient

8 jours, 5 demi-journées de marche. Notre découverte de la Syrie nous emmène à Damas, Nebek, au Krak des Chevaliers, impressionnante forteresse dans le djebel Ansariyya, à Hama, à Apamée, dans les villes mortes de Serguilla et d’Al Barra, à Alep, au monastère Saint-Siméon, et enfin à Palmyre.


à partir de

1650 Découverte FACILE

© n martin laprade

62 MOYEN-ORIENT I syrie-jordanie

D’alep à PETRA, le meilleur de la syrie et la jordanie

E

Traversée orientale RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PSYJO

© catherine arzano

HÉBERGEMENT : hôtel, campement, bivouac sous tente PÉRIODE : le dimanche, tous les 15 jours, de septembre à mai

n deux semaines, cette traversée orientale d’Alep à Pétra en passant par Palmyre, Bosra ou Jerash nous donne accès aux joyaux de l’Orient. Après la découverte de Damas, la plus ancienne capitale, toujours habitée, de l’histoire, puis du théâtre romain de Bosra admirablement conservé, nous traversons le désert pour embrasser la mythique ville de Palmyre, enfouie sous les sables du désert. Puis, nous remontons sur les Norias de Hama puis Alep, via Apamée. Enfin, du nord au sud, visite du Krak des Chevaliers, impressionnante forteresse nichée sur

les contreforts du djebel Ansariyya, avant de passer en Jordanie. Nous découvrons le prestigieux site de Jerash, puis la capitale Amman, avant de nous engager sur la route du Roi. Passage par la mer Morte pour un bain un peu particulier, avant de remonter sur le mont Nebo et Madaba où nous visitons l’église Saint-Georges et sa fameuse carte de Jérusalem en mosaïque. Durant une belle journée, nous découvrons Pétra la Nabatéenne, unique au monde, puis nous relions le désert du Wadi Rum, pour terminer en beauté et sous les étoiles notre traversée orientale. 

Ce combiné découverte Syrie-Jordanie a été pensé comme une suite logique. Les deux pays se complètent vraiment bien et cela permet de randonner parmi tous les sites majeurs. Et d’aborder l’héritage antique, celui des croisades… On découvre aussi d’autres sites moins connus comme celui de Bosra, dans la région du Hauran que nous sommes les seuls à visiter, même si ce n’est pas le site majeur du voyage. La ville est classée au Patrimoine de l’Unesco, il y a un théâtre romain en pierres basaltiques noires magnifiques.   Shérazade, conseillère voyage experte de la zone Sahara/Maroc/Moyen-orient

13 jours, 1 jour et 8 demijournées de marche. Notre traversée commence par la découverte de la cité antique de Damas. Puis, nous visitons l’oasis de Palmyre, la reine du désert, Qasr el Hir Al Charqi, Qalaat Jaabar, au bord de l’Euphrate, Alep, la basilique de Saint-Siméon, Apamée, Hama, le Krak des Chevaliers, impressionnante forteresse nichée sur les contreforts du djebel Ansariyya, Jerash la gréco-romaine, la mer Morte, le temps d’une baignade exceptionnelle, le mont Nebo, Madaba et l’église SaintGeorges, Pétra, le désert du Wadi Rum et enfin Amman.


1295 Découverte FACILE

la jordanie, AU carrefour des civilisations

Balades et civilisations RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PJDEC

HÉBERGEMENT : hôtel, campement aménagé et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi ou le dimanche, d’octobre à avril

8 jours, 1 jour et 3 demijournées de marchE. Depuis Amman, nous partons en direction des « châteaux du désert » : Azraq, Amra et Harana avant de rejoindre le mont Nebo, puis la mer Morte, et la réserve naturelle de Dana. Après Pétra et le désert du Wadi Rum, nous rallions Aqaba pour un bain en mer Rouge.

C

e voyage nous emmène sur une terre chargée d’histoire biblique, romaine et arabe, et aux sites naturels époustouflants tels  Pétra, la mer Morte ou le désert du Wadi Rum, la Jordanie surprend et émerveille le voyageur. Cet itinéraire complet vous permet d’en découvrir les sites majeurs en peu de temps, afin de goûter à tous les charmes de ce petit royaume attachant. Nous vous invitons à découvrir du nord au sud les plus beaux atours de ce petit royaume, de Jerash la gréco-romaine à Pétra la Nabatéenne, en passant par l’étonnante mer Morte et ses boues bienfaisantes, le mont Nebo d’où Moïse contempla la Terre promise, les mosaïques byzantines de Madaba, la réserve naturelle de Dana et ses monolithes calcaires, sans oublier le fabuleux désert de sable et de pierre du Wadi Rum, ayant présidé jadis aux combats de Lawrence d’Arabie. La Jordanie a décidément tout pour plaire…

jordanie I MOYEN-ORIENT 63

à partir de

1250 Randonnée MODÉRÉ

une randonnée au cœur de l’essentiel de la Jordanie

Quand la pierre se façonne… RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PJOR8 HÉBERGEMENT : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi ou le dimanche, d’octobre à avril

8 jours, 5 jours de marche. Notre circuit commence par le Siq, puis nous randonnons jusqu’au village néolithique de Beidha. Le lendemain, nous arpentons les chemins oubliés de Pétra jusqu’au sommet du djebel Harun. Nous nous dirigeons ensuite vers le désert du Wadi Rum, de Umm Rashed à Umm Sabatha en passant par Djebel Burdah, avant de découvrir Aqaba et la mer Rouge.

N

ous avons conçu cette exceptionnelle semaine de voyage autour de ce qui est l’essence même de la Jordanie : Pétra la rose et le fabuleux désert du Wadi Rum, avec ses amas chaotiques de grès rouge et son sable d’or. Un trek facile mais sans concession, qui nous mène à la découverte des joyaux d’Orient, parmi les sculptures de l’homme et du vent.

Dès notre arrivée en Jordanie et après une première nuit passée à Amman, nous rejoignons la célèbre cité de Pétra. Nous nous dirigeons ensuite vers le Wadi Rum afin d’être à pied d’œuvre pour un trek de trois jours avec nos amis bédouins au cœur de ce désert mythique où plane encore le souvenir des batailles de Lawrence d’Arabie. C’est déjà l’heure du retour vers Aqaba, ses souks et la mer Rouge. Notre voyage est terminé mais c’est les yeux remplis d’étoiles que nous rentrons en France, après une semaine bien remplie ! 

© c raylat

à partir de

© xdr

jordanie I MOYEN-ORIENT


à partir de

1495 Randonnée MODÉRÉ

© morey

64 MOYEN-ORIENT I jordanie

toute la jordanie du nord au sud au fil de nos pas

C

De Pétra au Wadi Rum RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PJOR9 HÉBERGEMENT : hôtel, campement aménagé et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, d’octobre à avril

ette traversée nord-sud de la Jordanie est sans aucun doute un voyage magnifique et complet dans ce petit royaume. Nous partons découvrir cette terre chargée d’histoire, en démarrant par le site gréco-romain de Jerash, puis la forteresse arabe d’Ajlun. Puis, cap sur Pétra par la route du Roi avec, au passage, un bain dans la mer Morte, un moment magique de contemplation sur le mont Nebo d’où Moïse observa la Terre promise puis la forteresse croisée de Kerak. L’émotion domine, s’accentue lorsque Pétra, la cité nabatéenne

SÉLECTION

se dévoile, s’extrayant du grès rose. Nous sillonnons deux jours dans ce théâtre hors du temps, jusqu’en ses lieux oubliés, comme le Siq al Barid, le « Petit Pétra ». Le Wadi Rum est là, aux portes de Pétra, dressant un décor aride et coloré, ponctué d’impressionnants djebels aux profils irréels, d’immenses dunes de sable rouge, ou encore de gigantesques escaliers de pierre s’élançant vers le ciel. Au rythme de notre caravane de chameaux, nous évoluons sur les pas de Lawrence d’Arabie, avant de gagner Aqaba, où nous avons rendez-vous avec la mer Rouge et ses poissons multicolores. 

Pétra… Je ne m’attendais pas du tout à ça. J’en connaissais l’existence mais je n’avais pas imaginé quelque chose d’aussi grandiose. C’est éblouissant ! On chemine dans cet immense défilé, on commence à deviner le site et on débouche sur le « trésor » ! Extraordinaire. Et quel travail tout cela représente. C’est beau. De partout ! On a envie de tout découvrir. Les couleurs de la pierre sont magiques, c’est rouge, bleu, blanc… Je n’ai malheureusement pas réussi à retrouver toutes ces nuances sur mes photos.  

© xdr

Anne-Françoise, cliente clubaventure

9 jours, 5 jours de marche. Pour cette traversée de la Jordanie, des étapes exceptionnelles nous attendent : une visite des plus beaux sites d’Amman, le site grécoromain de Jerash, la forteresse arabe d’Ajlun, Madaba, le mont Nebo, la mer Morte où nous nous baignons, Kerak et surtout Pétra, où nous découvrons la gorge étroite du Siq, le village néolithique de Beidha, le Siq al Barid ou le djebel Harun. C’est ensuite le désert du Wadi Rum qui nous attend pour une randonnée chamelière, puis Aqaba sur les bords de la mer Rouge.


à partir de

1750 Randonnée MODÉRÉ

© mitton

jordanie I MOYEN-ORIENT 65

les joyaux du royaume jordanien en un voyage

T

Sur les pas de Lawrence d’Arabie RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PJOR14 HÉBERGEMENT : hôtel, campement aménagé, gîte et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, d’octobre à avril

ous les joyaux du royaume jordanien sont au programme de ce voyage ! Un voyage dense et passionnant qui prend le temps de pénétrer au cœur des sites. Après la découverte de  Jerash, remarquable témoignage de la civilisation gréco-romaine, nous montons à l’assaut du krak musulman d’Ajlun puis d’Um Qeis.

majestueuse cité nabatéenne nous ouvre ses portes, ses coulisses, ses chemins oubliés pour une randonnée de deux jours fascinante, hors du temps, à l’orée du Wadi Rum. Au rythme de notre caravane de chameaux, nous évoluons dans ce superbe désert de pierre et de sable, sur lequel flotte le souvenir de Lawrence d’Arabie.

Sur la route du Roi, en direction de Pétra, la mer Morte et les mosaïques byzantines de Madaba, la réserve naturelle de Dana, puis la citadelle de Shawbak marquent nos étapes. Puis Pétra se dévoile, enfin. Sculptée dans la roche de grès rouge, la

Quatre jours de randonnée dans la « vallée de la lune », au creux de ses canyons étroits, à l’assaut de ses reliefs au profil étrange, œuvre du vent. Un périple d’une grande richesse qui s’achève sur les bords du golfe d’Aqaba. 

© ot

On nous a dit qu’il fallait attendre encore un peu pour que ça cuise ! On avait nos frontales, il faisait déjà nuit noire. Le cuisinier a dégagé un peu de sable, il a ensuite soulevé un couvercle. Il a sorti d’un fût de grands plats empilés sur plusieurs niveaux, avec les braises en dessous. Du poulet, des légumes, des pommes de terre, des oignons… Tout ça avait cuit à l’étouffée, de façon traditionnelle, comme ça dans le sable pendant plus de quatre heures ! Un moment de cuisine vraiment sympa. Et vraiment très bon !   Serge, client clubaventure

14 jours, 10 jours de marche. Depuis Amman, nous découvrons la région d’Azrak et les châteaux du désert puis la cité gréco-romaine de Jerash, la forteresse arabe d’Ajlun, le site d’Um Qeis, la mer Morte, le mont Nebo, Kerak, la réserve de Dana, les citadelles de Shawbak, puis de Farsh ou encore l’incroyable Pétra. Nous nous mettons ensuite en route pour le désert du Wadi Rum. Nous pouvons gravir le djebel Umm Dami, avant de gagner Aqaba pour une baignade en mer Rouge.


à partir de

1390 Découverte FACILE

© wahiba nml

66 MOYEN-ORIENT I oman

randonnée et découverte des mystérieux wadis d’oman

D

Du djebel Hajjar à la mer d’Oman RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : PODE HÉBERGEMENT : camping aménagé et bivouac sous tente PÉRIODE : le vendredi, tous les 15 jours, d’octobre à avril

SÉLECTION

urant ces neuf jours d’escapade à Oman, nous randonnons dans les wadis, tapis de palmeraies et de villages isolés, authentiques et hospitaliers. Nous profitons des eaux chaudes de la mer d’Oman et nous découvrons émerveillés tous les trésors de cette région. Après Mascate et ses souks animés, nous nous engouffrons au cœur du djebel Akhdar pour une belle randonnée à la découverte des villages et des paysages étonnants, avant de relier l’ancienne capitale médiévale de Nizwa, puis Misfat, connu pour être l’un des plus beaux villages d’Oman. Nous découvrons

ensuite la palmeraie et le chapelet de villages le long du Wadi Sahtan. Nous allons longer la côte jusqu’à sa pointe la plus avancée à Ras Al Junayz, via Sur et ses fameux boutres pour nos premières baignades rafraîchissantes dans les canyons du Wadi Shab. Nous quittons ensuite le bord de l’eau jusqu’au Wadi Bani Khaled, véritable jardin d’Eden blotti contre le massif du Hajjar. Arrivés au désert de Wahiba où vivent encore des Bédouins éleveurs de dromadaires, nous profitons de ce nouveau paysage avant de retrouver Mascate. 

J’y étais en février, il faisait déjà chaud. On a fait de très belles randonnées dans des zones assez arides puis on arrivait dans des wadis, et on profitait de l’eau turquoise pour se baigner ! Mais Oman restera surtout pour moi un pays de contrastes. Par ses paysages très variés.  

© j. bouagga

Shérazade, conseillère voyage experte de la zone Sahara/Maroc/Moyen-orient

9 jours, 3 demi-journées de marche. Ce voyage de neuf jours nous emmène de découverte en découverte : le djebel Akhdar, ses villages et ses paysages étonnants, Nizwa, Misfat, l’un des plus beaux villages d’Oman, le Wadi Bani Awf, les canyons du Wadi Zammah, le Wadi Sahtan, la plage de Ras al Sawadi, Mascate et la grande mosquée du sultan Qaboos, le djebel Hajjar oriental, le Wadi Tiwi, Ras Al Junayz, la pointe la plus avancée d’Oman dans l’océan Indien, lieu de ponte des tortues vertes, le Wadi Bani Khaled, ou encore le désert de Wahiba…


67

cary, int Ma ique a S é v Her rtist eur a e direct entur v a b u cl chez

Portraits,

pour de plus beaux souvenirs Même si vous n’êtes pas un photographe professionnel ou averti, il est fort probable que la photo fasse partie intégrante de vos voyages. Passe-temps, passion ou simple instantané d’un moment d’exception, la photo prolonge le voyage pour toujours. Hervé Saint Macary, directeur artistique chez clubaventure, vous propose d’améliorer votre technique pour réaliser de superbes portraits.

S

i les paysages sont relativement simples à photographier  (ils ne bougent pas, n’exigent pas de cadrage spécifique et sont souvent très bien restitués en mode automatique par les appareils numériques modernes), il est beaucoup plus difficile de ramener de beaux portraits des personnes que vous avez rencontrées sur les sentiers de vos pérégrinations. À cela, trois raisons. Tout d’abord il n’est jamais simple de photographier les gens, surtout lorsque l’on ne parle pas la langue du pays et qu’il existe une barrière culturelle entre vous et votre sujet. Il n’est pas question de voler des images ni de prendre un portrait sans en demander l’autorisation au préalable, cela demande une démarche. Cela impose aussi de prendre le temps de parler avec ceux que l’on croise et d’oser ensuite les photographier. De plus, pour qu’un portrait soit réussi, il faut que  la personne que vous tentez d’immortaliser soit à l’aise et vous offre une expression « vraie ». Enfin, la composition d’un portrait nécessite quelques bases techniques pour ne pas vous limiter à un portrait de type photomaton, certes très réussi mais pas forcément très expressif.

© t. bianchin

Une histoire d’humanité Le photographe Robert Capa avait pour habitude de dire « Il n’y a pas de mauvaise photo, il y a des photos prises de trop loin ». Ce constat est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit de faire un portrait. Je vous conseille donc, même si cela est difficile, de toujours vous approcher des gens que vous voulez photographier. Il est inutile de vouloir vous cacher et prendre une photo à la sauvette. Il est toujours préférable de discuter avant de prendre une photo, cela crée un contact, un moment que vous partagez avec votre sujet. Lorsque ce lien est créé, vous pouvez alors demander à prendre

votre hôte en photo. Il est très fréquent en voyage de rencontrer des gens qui veulent se faire payer pour des photos. Ne rentrez pas dans ce jeu pervers. Essayez de trouver un moyen d’échange. J’utilise encore souvent des Polaroïds ou de petites imprimantes autonomes pour laisser un souvenir à la personne que je photographie. De plus,  le Polaroïd permet de créer des scènes souvent cocasses, propices aux bonnes images. Je me souviens d’une scène dans la vallée de l’Omo, en Éthiopie, où tout le village avait voulu se faire photographier, c’était un instant exceptionnel. De même, proposez à la personne que vous avez photographiée de lui envoyer vos prises de vue…  et, surtout, faites-le ! Un peu de technique Que vous ayez un petit appareil compact ou un reflex professionnel, prendre un beau portrait nécessite d’avoir un peu de maîtrise technique. Un portrait doit être construit, il nécessite que votre sujet se détache du fond de l’image. Souvent, les seconds plans sont fouillis et pas forcément très beaux. Il ne faut pas hésiter à vous déplacer pour faire une plus belle image. Contrairement aux photos de paysages, le soleil est souvent un ennemi pour le photographe. Il crée des ombres disgracieuses sur les visages qui donnent des effets très durs. J’ai personnellement souvent tendance à demander aux personnes que je photographie de se mettre à l’ombre pour avoir une lumière plus douce et homogène. Il est aussi possible d’utiliser un drap ou tout autre tissu pour atténuer le soleil. L’utilisation du flash permet également de « déboucher » ces zones d’ombres sur les visages. Afin de détacher mes sujets, j’utilise aussi la plupart du temps une faible profondeur de champ afin de séparer mon sujet du fond. La profondeur de champ définit la plage de netteté de votre photo : plus elle est grande et plus votre photo sera nette de près jusqu’à l’infini. Pour isoler un sujet, c’est l’effet inverse que l’on veut créer. On utilise donc une petite profondeur de champ (2,8 pour les optiques professionnelles et généralement 3,5 voire 5,6 pour les optiques amateurs) afin d’avoir juste le visage de votre sujet net et l’arrière-plan flou. Il existe des modes « portrait » sur la plupart des appareils. Ils règlent automatiquement cette faible profondeur de champ sans casse-tête technique. Enfin, le portrait est un art créatif, n’hésitez pas à jouer avec les ombres, les reflets, les lumières et les cadrages. Les possibilités sont infinies, laissez s’exprimer votre créativité.


68 SAHARA

Fin de journée dans les dunes de l’erg Admer, Algerie.


SAHARA 69

ection

Une sél

de

ges 14 voy5a sur 3

SAHARA

En hiver, le désert est roi et la zone saharienne reste l’Eldorado pour les amateurs de treks prêts à en découdre avec le sable et les dunes. Algérie, Libye, Mauritanie, Tunisie… Une vaste gamme de propositions, idéales pour se laisser tenter par une première découverte ou appréhender le charme de grandes caravanes plus exigeantes.

© o. petin

«

Lorsqu’on marche de bivouac en bivouac, on a l’impression d’être à l’époque des grandes caravanes. Même si l’on sait qu’il s’agit d’un séjour adapté à nos besoins occidentaux, on se projette quand même dans la peau d’un nomade, d’un homme bleu. » Chaque saison, nous sommes nombreux à vouloir tenter l’aventure saharienne et ce malgré quelques réticences initiales relayées par Olivier. « Notre gamme nous permet de proposer des voyages à tous les types de clients, des premières aventures jusqu’aux treks s’adressant à un public venu une quinzaine de fois dans le désert. Il y a parfois des craintes mais pas vraiment de raisons d’être inquiet. Les mêmes questions reviennent souvent sur les salons lorsque nous croisons des voyageurs intéressés par ces paysages. » Quid de l’alimentation ou de l’eau ? Est-ce exigeant de marcher dans le sable ? Y a-t-il des serpents ou des scorpions ? « À nous de les rassurer. C’est sûr que l’on ne se douche pas tous les soirs mais ce n’est pas si gênant car c’est une chaleur sèche et on transpire peu. » Autre a priori, le désert n’a finalement rien de désertique. « Dans la plupart des zones où l’on va, il ne s’agit pas de  no man’s land. On croise les populations nomades ou semi-nomades qui conservent un mode de vie ancestral. Dès que nous le pouvons, nous allons à leur rencontre. » Pour établir le contact, l’équipe locale est un pont indispensable. « Elle permet de briser la barrière de la langue, beaucoup de Touaregs ne parlent pas le français et parfois même pas l’arabe. Nos guides connaissent souvent la famille, ou la tribu. » Séduits, les clients retournent souvent plusieurs fois en Algérie, en Mauritanie ou en Libye. « On attrape le virus assez facilement. Le plus dur, c’est finalement le retour en France ! »


à partir de

750 Découverte FACILE

© olivier p.

70 SAHARA I tunisie

les plus belles régions du sud tunisien de tataouine à tamerza

La piste des ksour et des oasis, de Tataouine à Tamerza RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : STMA HÉBERGEMENT : hôtel, gîte et bivouac sous tente PÉRIODE : le dimanche, de septembre à avril

C

e circuit permet de découvrir les plus belles régions du Sud tunisien, lors d’une formidable expérience du désert. L’ambiance des souks, l’accueil des villages de montagne, la beauté des ksour perchés, les rencontres uniques, les dunes à l’infini ou encore les oasis cachées. Tout le Sud, de  Tataouine à Tamerza, est sur la piste des ksour ! Après une visite du pittoresque marché de Tataouine, nous relions à pied les villages accrochés à flanc de colline de Douiret et Chenini. Transfert à Matmata en passant par les ksour Hadada et Hallouf,

© olivier p.

SÉLECTION

pour une jolie randonnée dans cette région érodée où vivent des populations troglodytiques. Changement de décor pour nous retrouver à marcher une journée dans les dunes du Grand Erg Oriental en compagnie d’une équipe de chameliers. Puis, nous arrivons à Douz pour le marché hebdomadaire, avant de retrouver les oasis de Tozeur, Chebika et Tamerza en traversant le « Chott el Jerid » (lac salé). Randonnée entre Tamerza et Mides dans les oasis de montagne, à travers canyons et falaises érodées, avant de relier Djerba via Gabes. Alors, prêt pour la piste des ksour et des oasis ?

Tout le Sud tunisien en un seul voyage ! Un circuit découverte mais on randonne à chaque fois. Tamerza, les palmeraies, les dunes, les ksour, les anciens villages fortifiés des montagnes… Nous avons aussi ajouté Guitiriz, un site romain méconnu pas très loin de Djerba. L’atout de ce voyage, c’est aussi la valeur des guides qui accompagnent ce circuit. Ils sont tous diplômés, érudits et vraiment « pointus » sur les notions de patrimoine. Ils sont capables de raconter le pays dans son ensemble, et pas seulement le désert.   Houssem, partenaire clubaventure en Tunisie

8 jours, 1 jour et 4 demijournées de marche. Au départ de Djerba, ce voyage nous permet de découvrir Tataouine et son marché, le village berbère de Douiret, accroché aux flancs du djebel Dahar, le village de Chenini, le village de Matmata, Ksar Hadada et Ksar Hallouf, la région érodée de Matmata, la région de Douz, dans le Grand Erg Oriental, le « Chott el Jerid », Chebika, l’une des plus belles oasis de montagne de Tunisie, et Tamerza, Mides, Tozeur, dont nous visitons la médina des Ouled Haddef, puis Gabes et Gightis, sur la route du retour vers Djerba.


tunisie I SAHARA 71

650 Trek FACILE

retour au nomadisme avec les Bédouins tunisiens

Randonnée dunes et oasis RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : STUN

HÉBERGEMENT : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : le dimanche, de septembre à avril

L

a Tunisie est réputée pour sa douceur et son accueil chaleureux, un peu moins pour son désert. Et pourtant, audelà des grandes oasis de Nefta, Tozeur et Douz, le désert à l’état pur s’ouvre à la découverte. Notre itinéraire traverse le Grand Erg Oriental, pour un voyage saharien en immersion dans cet océan de dunes. Nous rejoignons ce cadre grandiose après avoir quitté Djerba puis l’oasis saharienne de Douz. Au pied des dunes, nous retrouvons nos chameliers, les bêtes sont chargées des sacs et nous partons enfin pour notre traversée de 4 jours. Dans

cet océan de sable, aucun point de repère, seule l’expérience de nos guides permet de trouver son chemin au milieu de l’infini. L’ambiance de la caravane est très saharienne et nos équipes dévouées nous font partager le temps du voyage leurs coutumes, leurs histoires de désert, les chants et les danses qui rythment leur quotidien. De l’autre côté de l’Erg, nous atteignons l’oasis de Ksar Ghilane puis Matmata et ses habitations troglodytes. Nous voilà de retour à Djerba, des étoiles plein les yeux et du sable plein les poches !

© DR

On vit comme les nomades d’antan, une semaine d’immersion avec les Bédouins et leurs chameaux dans le plus grand désert de dunes du monde. Un moment anodin qui m’a marqué ? On quitte un village au milieu de nulle part, seulement trois maisons et un homme vient vers nous pour nous offrir une énorme pastèque. Tu demandes comment elle a poussé là, et on t’en fait cadeau. Sans rien attendre en retour. C’est aussi ça le Sahara. Des paysages sublimes et la gentillesse incroyable des gens.   Nadia, conseillère voyage experte de la zone Maroc, Sahara, Moyen-Orient

© op

à partir de

8 jours, 4 jours et demi de marche. Au départ de Djerba, puis à travers les montagnes du Dahar, nous rejoignons Douz, l’une des plus grandes oasis du Sud tunisien puis, au rythme de la caravane, nous pénétrons dans le Grand Erg Oriental, en direction d’El Klikra, puis Bab Er Recef. Nous allons vers le nord-est, à travers l’erg, jusqu’à Garet et Tine, puis nous nous dirigeons vers Ksar Ghilane, la plus « saharienne » des oasis de Tunisie. Détente dans la piscine naturelle de l’oasis d’El Garaa. Enfin, après Matmata, nous regagnons Djerba.


72 SAHARA I mauritanie

895 Trek FACILE

la mauritanie au fil des dunes de l’adrar

Du massif de l’Adrar aux dunes de Chinguetti RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SMCH HÉBERGEMENT : auberge et bivouac sous tente nomade PÉRIODE : le dimanche, de fin octobre à fin avril

8 jours, 4 jours de marche. Notre caravane nous emmène dans une traversée extraordinaire : la grande dune de Zerga, Tichilit El Ateg, le puits de Bir Arouetine, le Guelb Er Raoui le long du Zerga, la traversée de l’erg Ouarane, avec les petites oasis de Lagueila et Tinouaderit, et enfin Chinguetti.

C

et itinéraire traverse le grand erg Ouarane, des contreforts de l’Adrar jusqu’à la fameuse ville ensablée de Chinguetti. Accompagnés de nos chameaux, nous partons de dune en dune pour une immersion nomade hors du temps et des repères habituels.

De la grande dune du Zerga, nous prenons la direction de Tichilit El Ateg, avant d’atteindre le puits de Bir Arouetine. Nous partons ensuite pour 3 jours d’immersion dans l’erg Ouarane : nous marchons au rythme régulier de nos chameaux, dans le silence impressionnant du désert, avec un intense sentiment d’infini… De dune en dune, nous parcourons ce magnifique erg. Nous arrivons enfin à Chinguetti comme sur un mirage, telles les caravanes d’antan. Nous y découvrons la vieille ville et ses bibliothèques qui recèlent de merveilleux  manuscrits, mais aussi la ville nouvelle et ses échoppes colorées et animées.

à partir de

790 Trek MODÉRÉ

trek et rencontres en terre maure

La vallée Blanche d’El Abiod RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SMAB HÉBERGEMENT : auberge et bivouac sous tente nomade PÉRIODE : le dimanche, de fin octobre à fin avril

8 jours, 6 jours de marche. L’erg Malichigdane à l’oasis de Tergit en passant par la superbe passe de Tifoujar, Châtou el Kebir, la palmeraie de Toungad, l’oued el Abiod puis celui d’Oujeft, l’oasis de Mhaireth, puis l’oasis de Tergit et sa source d’eau tiède.

V

oilà un trek qui a tout pour plaire, et qui saura satisfaire les plus exigeants d’entre vous : de dunes en canyons, de plateaux en oasis, il traverse les fantastiques paysages variés de la « vallée Blanche », pour vous donner un aperçu complet de ce qui fait la richesse et l’originalité de ce pays.

La randonnée commence par une petite traversée des dunes jusqu’au puits de Hassi el Mouîlah, avant de rejoindre l’oued El Abiod, dont le sable multicolore part à l’assaut des montagnes. Par les crêtes des dunes, nous suivons son cours. Nous progressons d’oasis en oasis, le long de l’erg, à la rencontre des nomades maures et de leur habitat traditionnel : les rencontres sont nombreuses et conviviales, et les échanges facilités par notre équipe. Nous atteignons en fin d’itinéraire l’oasis de Tergit, sous les palmiers, où nous savourons l’un de nos derniers verres de thé.

© nml

à partir de

© DR

SÉLECTION


à partir de

1090 Découverte FACILE

© michel gounot

mauritanie I SAHARA 73

la mauritanie des sables de l’océan à ceux du sahara

C

Banc d’Arguin et oasis de l’Adrar RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SMBA HÉBERGEMENT : auberge et bivouac sous tente nomade PÉRIODE : le dimanche, de fin octobre à fin avril

e beau voyage mixte nous permet de découvrir deux des plus belles régions de la Mauritanie. En 4x4 et à pied, nous partons à la découverte des principaux sites de l’Adrar où règne la vie intense des nomades, avant de plonger dans l’univers maritime peuplé d’oiseaux du parc national du Banc d’Arguin, lieu de rencontre entre le désert et l’océan. Nous traversons un reg à perte de vue avant d’arriver dans la région de l’Inchiri, puis l’oasis rafraîchissante de Tergit. Départ pour la palmeraie de Mairhet, puis le plateau et la montagne du

Zerga, à la limite des sables de l’erg Ouarane. Nous le traversons jusqu’à Chinguetti dont nous découvrons les trésors. Après un passage par Atar, nous entamons notre transfert vers l’océan. De nouvelles émotions nous attendent à travers les paysages insolites de la rencontre du désert et de l’océan : dunes surplombant la mer, crêtes jaunes effilées et immobiles se détachant sur l’étendue bleue toujours agitée, vols d’oiseaux, pêcheurs avec leur lanche chargée de poissons. Nous découvrons cet univers durant 3 jours, avant de retrouver Atar.

 Les dunes qui se jettent dans la mer, le mariage de l’eau salée et du désert… Le parc naturel du Banc d’Arguin accueille énormément d’oiseaux qui s’arrêtent ici pendant les grandes migrations. C’est aussi la découverte et la rencontre avec la communauté de pêcheurs qui naviguent à la voile dans cette zone désertique.  

© dr

Ami, cuisinière peule en Mauritanie

8 jours, 5 demi-journées de marche. C’est un programme de haute volée qui nous attend : le parc national du Banc d’Arguin, les îles de Tidra, Nair ou Niroumi, le village d’Iwik, une rencontre avec quelques pêcheurs Imraguens, le cap Tafarit, puis Benichab, les dunes de l’erg Akkchar, Akjoujt, ancienne ville minière, l’erg Amatlich et la palmeraie d’Azoueiga, la palmeraie d’El Gleitat, la passe de Tifoujar, l’oasis de Tergit, la palmeraie de Mairhet, avant la montagne de Zerga à la limite des sables de l’erg Ouarane, Chinguetti puis Atar.


à partir de

1495 Découverte FACILE

les plus beaux sites libyens des sites archéologiques aux dunes du sahara

C

L’appel du désert RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SLIB HÉBERGEMENT : hôtel et bivouac PÉRIODE : le samedi ou le dimanche, tous les 15 jours, d’octobre à avril

e voyage dans le Fezzan a été mis au point pour nous permettre de découvrir en profondeur les sites mythiques du sud de la Libye, mais aussi ceux du nord : la visite des cités de Leptis Magna et de Sabratha, au bord de la Méditerranée prépare en effet notre revue des civilisations passées.

Nous franchissons les immenses dunes jusqu’au cœur de l’erg Ubari où se dévoilent les eaux turquoise des lacs-oasis d’Oum el Ma,  Gabraoun ou Mafo… Les gravures rupestres de Mathendous, lors de la

SÉLECTION

traversée des messaks, sont parmi les plus belles du Sahara… Le massif de l’Akakous offre enfin une grande variété de paysages tassiliens : dédale de couloirs, canyons, dunes, pitons et châteaux de grès, arches de pierre sculptées par les vents, et les peintures rupestres très bien conservées qui font de ce tassili un musée à ciel ouvert. En 4x4 et à pied, nous explorons ce monde minéral avec notre équipe touareg qui en connaît chaque recoin, et qui nous fera découvrir son Sahara de la plus belle des manières.

La région de l’Akakous est un mélange de roche et de sable qui ressemble un peu aux Tassilis du Hoggar. Des paysages vraiment magnifiques… Même si le lieu est connu, la grande arche d’Afzejare reste vraiment exceptionnelle, une arche énorme… Autour, on découvre plein de pitons rocheux plantés dans le sable, énormément de peintures rupestres que l’on rencontre parfois perdues au fond de canyons que l’on arpente à pied. 

© rene mattes

Ahmed, dit « le grand Marabout », guide libyen clubaventure

15 jours, 9 demi-journées de marche. De nombreuses étapes dans ce voyage à la découverte des sites mythiques de Libye : les dunes d’Al Hamra, le Wadi Adjal, berceau de la civilisation garamante, la vallée de Barjuj, les dunes de l’erg Murzuq, la passe d’In Akamed, les grandes dunes de l’erg Ouan Kasa, le massif de l’Akakous, Techouinet, Eghar Mellan, Tiherdine, Awis, les arches de Tin Khlega et d’Afzejare, Al Awynat, Ubari, le lac-oasis d’Oum El Ma, la vallée du Wadi Adjal, Tripoli, le site antique de Sabratha et le site de Leptis Magna…

© dr

74 SAHARA I libye


à partir de

1095 Trek FACILE

© michel gounot

libye I SAHARA 75

la magie des lacs d’ubari et du désert libyen

L’Ubari : un rêve de Sahara RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SLUB8

© embonnier

HÉBERGEMENT : camping aménagé, bivouac et hôtel PÉRIODE : Le samedi ou le dimanche, d’octobre à avril

D

es dunes, des lacs, des palmiers et des hommes. L’erg Ubari est un concentré de Sahara. Nous naviguons ici dans un cadre vraiment exceptionnel, au rythme de notre caravane de chameaux.

Nous découvrons des paysages qui s’étendent à l’infini quand soudain le sable blond des grands ergs se reflète dans des lacs bleus, verts ou rouges des oasis avoisinantes. Non, ce n’est pas une hallucination mais le désert dans toute sa perfection. Après avoir rejoint Takarkiba et le départ de notre randonnée dans l’Ubari, nous relions Ma Harouga,

ancien lac-oasis asséché, avant de découvrir les grandes dunes de l’oued du même nom. Pendant 2 jours, nous randonnons au cœur de l’erg Ubari, à la recherche des lacs-oasis cachés au creux des dunes, tels des joyaux dans un écrin d’or. Arrivée au plus grand d’entre eux, Gabraoun, puis à Mafo, le lac caméléon qui change de couleur selon la saison. Nous relions ensuite la superbe oasis d’Oum El Ma, « la mère des eaux » en arabe. Le soir, autour du feu et du thé, les discussions avec nos amis touaregs sont animées, tous les sens sont en éveil.

L’arrivée sur les rives d’un lac en plein désert est toujours surprenante. C’est le lac Mafo, calé au milieu des dunes. C’est parfait pour se baigner après la marche et se rafraîchir pour se débarrasser de toute la poussière accumulée sur le chemin. Le cadre est vraiment bluffant, les palmiers autour, le sable, l’eau turquoise, la lumière… Ça ressemble à une image de carte postale. Un jour, sur un salon du tourisme à Dubaï, je tombe sur une affiche vantant les charmes d’Abu Dhabi sur un stand… j’ai reconnu le lac, la photo avait été prise là-bas !   Olivier, créateur de voyages clubaventure au Sahara

9 jours, 5 jours et demi de marche. Notre immersion dans l’Ubari nous donne la possibilité de découvrir des endroits extraordinaires : après Takarkiba, point de départ de la randonnée où nous rencontrons notre équipe de chameliers et dégustons nos premiers thés, arrivée à Ma Harouga, ancien lac-oasis asséché. Nous découvrons l’Oued Ma Harouga, puis Gabraoun, plus grand lacoasis de Libye, Mafo, le lac caméléon, et l’oasis d’Oum el Ma, « la mère des eaux ». Nous traversons nos derniers cordons de dunes et atteignons Tuywa, où se termine notre randonnée.


à partir de

1495 Découverte FACILE

le grand sud algérien en 15 jours d’expédition et de découverteS

V

La Grande Boucle RENDEZ-VOUS SUR

éritable voyage d’immersion dans le Grand Sud algérien, ce circuit permet d’en découvrir tous les aspects, pour des contrastes grandioses. Réalisée en grande partie horspiste, la Grande Boucle relie en effet le mythique Hoggar et le sommet de l’Assekrem au canyon d’Essendilène dans les Ajjers, avant de rejoindre les Tassilis du Hoggar par l’erg Admer et les monts Gautier. Un must au Sahara. Départ pour le massif de l’Atakor jusqu’à l’Assekrem (2 600 m) : lever de soleil depuis l’ermitage du père de Foucault sur les célèbres

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SAJO HÉBERGEMENT : camping aménagé et bivouac PÉRIODE : le samedi, toutes les 3 semaines, d’octobre à avril

pics des Tezzouyags. Nous montons plein nord, vers Mertoutek, nous rejoignons les salines de l’Amadror. Traversée du plateau du Fadnoun. La descente du plateau est impressionnante, tandis qu’au loin se dessine le cordon dunaire de l’erg Admer. Nous entamons notre retour par le sud, en traversant l’erg Admer. Nous sommes en terre de légende : celle de l’oued Tafassasset. Puis, nous bivouaquons à Tahaggart, certainement l’un des points forts du voyage. Nous sommes désormais dans

le Tassili du Hoggar. Les 2 jours suivants sont consacrés à la  découverte en 4x4. UNE EXPÉDITION À VIVRE « C’est un voyage historique que l’on a depuis très longtemps, il permet de découvrir une grande variété de paysages, raconte  Olivier. Un voyage découverte aux ambiances d’expédition, tous les grands spots du Grand Sud algérien, les massifs du sud et du nord. La totale ! » Maryse est une habituée des séjours clubaventure. « Je le fais une fois par an ! » et de nombreux paysages sont

Cette grande boucle traverse tout le Sud algérien en 15 jours. Un voyage assez soutenu, presque une expédition par les pistes, pour aller découvrir les lieux majeurs de la région. C’est tout le temps bluffant, chaque jour les paysages changent. Du reg, des montagnes, des grandes étendues de dunes, des vestiges de la préhistoire… On va marcher sur chacun des sites et nous avons un ou deux jours modulables selon l’envie des clients. Si quelqu’un envisage de n’aller qu’une seule fois en Algérie, c’est ce voyage qu’il doit faire.  

© t bianchin

Intayent, guide touareg algérien clubaventure

© sylvain grandadam

76 SAHARA I ALGÉRIE


déjà cochés dans son carnet de route. « Je suis allée dans le Ténéré, en Libye… je repars bientôt au Népal. » Elle s’amuse lorsque nous l’interrogeons sur ses motivations initiales pour s’engager sur ce circuit. « Je ne voulais pas quitter ce monde sans avoir fait la Grande Boucle ! Je voulais découvrir le Sahara algérien. J’ai 75 ans et j’ai toujours eu envie d’aller à Tamanrasset depuis mon plus jeune âge, j’ai été très sensible à l’histoire du père de

Foucauld. Mais je suis de 1935, et à l’époque on ne voyageait pas comme maintenant. Surtout en tant que femme. » Elle nous livre également ses impressions sur les territoires traversés. « Sur le plan des paysages, c’est très diversifié par rapport d’autres déserts. Là, on a un peu de tout. Des immensités plates jusqu’à la ligne d’horizon, de jolis pitons rocheux, on se pose en haut d’une dune en se demandant comment tout ça est arrivé là. » Précisions d’Olivier. « C’est vraiment une ex-

© nml

© antoine lorgnier

© antoine lorgnier

ALGÉRIE I SAHARA 77

pédition, avec pas mal de temps pour pouvoir marcher dans tous ces grands spots : des balades de 2 ou 3 heures. » Pour profiter pleinement des ambiances du désert, la nuit se vit à ciel ouvert. « C’est tout en bivouac, à la belle étoile précise Olivier. On propose quand même des tentes en option si les gens sont inquiets. » Dernière précision de Maryse. « À mon sens, c’est un voyage fabuleux, surtout si l’on choisit d’y aller à la bonne période. La meilleure, c’est fin novembre- début décembre. »

16 jours, 1 jour et 9 demijournées de marche. Depuis Tamanrasset, nous partons pour le massif de l’Atakor jusqu’à l’Assekrem. Après Hirafok, nous découvrons l’oued Tefiguar, le cratère d’Ousoum, Oukssem et Mertoutek. Puis, nous longeons la chaîne de granit de la Tefedest pour rejoindre les salines de l’Amadror. Les étapes suivantes : Hassi Tiededji, le plateau du Fadnoun que nous traversons, le site de Dider, le canyon d’Essendilene, Djanet, les monts Gautier, l’erg Kilian, le puits d’Issalane, Tahaggart, Youf Ahaket, puis Tagrera et Tin Akacheker.


à partir de

695 Trek MODÉRÉ

© la geigant

78 SAHARA I ALGÉRIE

sur les pas des touaregs au cœur du hoggar

U

L’appel du Hoggar RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SAHO HÉBERGEMENT : camping et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, d’octobre à avril

ne randonnée chamelière dans le Hoggar peut  atteindre des sommets… L’Assekrem est l’un d’eux : à perte de vue et en vagues successives, le relief délire à rendre fou un géologue. Plateaux, volcans, aiguilles et coulées basaltiques se succèdent et s’enchevêtrent.

Nous parcourons un itinéraire de toute beauté entre gueltas et sommets, pour des vacances mythiques… et mystiques ! Par le plateau de l’Atakor, nous marchons en direction de l’Assekrem. Au pied du Oul s’ouvrent les gorges de l’oued

Tamanrasset : ascension dans le massif de l’Amezaroug où nous pouvons voir de superbes peintures rupestres datant de 3 000 ans av. J.-C. Le soir au bivouac, notre guide, par la magie des gestes, nous fait découvrir la préparation du thé et de la taguela (pain touareg) sous la braise et le sable. Plus tard, nous montons vers l’Assekrem (2 640 m) où nous assistons au lever du soleil, puis nous revenons en passant par le massif de granit rose de la Taessa. Nous laissons alors notre caravane pour aller explorer les couloirs du massif à la recherche de peintures et gueltas oubliées.

© c raylat

Un pur périple à pied dans le fief des Touaregs. On visite évidemment l’ermitage du Père Charles de Foucauld. Un endroit qui pousse à la réflexion, à la méditation. Nous avons surtout la chance d’avoir tous nos groupes accompagnés par Intayent, un guide incroyable. C’est un vrai Touareg, né dans le Hoggar. Il a son campement et sa famille là-bas, il connaît chaque pierre, chaque peinture rupestre… Voyager avec lui, chez lui dans sa région, devient une expérience à part.   Olivier, créateur de voyages clubaventure au Sahara

9 jours, 5 jours et demi de marche. Notre randonnée commence au pied du pic Adaouda, où nous retrouvons notre équipe et leurs chameaux. Nous partons plein nord en direction des sommets de l’Akar Akar. Nous arrivons ensuite sur le plateau de l’Atakor et marchons vers l’Assekrem. Nous progressons dans le massif de l’Amezaroug, bivouaquons dans l’oued Inamare puis montons vers l’Assekrem (2 640 m) pour le lever du soleil avant de nous diriger vers le massif de la Taessa, que nous explorons à pied avant de regagner Tamanrasset.


à partir de

865 Découverte FACILE

© sadt

algérie I SAHARA 79

itinéraires spectaculaires dans les tassilis du hoggar

L

Entre dunes et roches des Tassilis du Hoggar RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SAIN HÉBERGEMENT : camping, refuge et bivouac PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à avril

es Tassilis du Hoggar regroupent certainement les sites parmi les plus spectaculaires et esthétiques du monde saharien. Notre itinéraire fait d’abord un « saut » à l’ermitage du père Charles de Foucauld afin de donner un souffle de Hoggar puis nous mettons le cap au sud à la découverte de Tagrera, Tahaggart, Youf Ahaket, Tin Akacheker ou El Ghessour. À Afilal, puis Assouinane, petite randonnée pour rejoindre le plateau et bénéficier d’un panorama exceptionnel sur le massif du Hoggar. Après un lever de soleil mythique derrière les pics des Tezzouyags,

nous traversons le Hoggar d’oueds en cols vers ses tassilis, via Azernane. Arrivés à Ammezeguine, nous partons pour In Deledj pour faire les provisions en eau. À Youf Ahaket, nous randonnons à la découverte de nombreuses gravures, avant de rejoindre notre bivouac au cœur des fameuses aiguilles rocheuses de Tahaggart. Nous relions ensuite Tagrera via l’oued Tin Tarabine, jusqu’aux gravures rupestres d’Immeskor. Découverte à pied de Tin  Akacheker. Enfin, après El Ghessour et ses gueltas, nous remontons vers Tamanrasset.

© dr

On se demande comment la nature a pu créer tout ça ! C’est grandiose, magnifique, immense ! Je me suis vraiment sentie toute petite lorsque j’ai découvert Tin Akacheker, dans les tassilis du Hoggar. Une alternance de sable et de pitons rocheux immenses, vraiment très impressionnants. C’est splendide… On dormait à la belle étoile, ça nous a permis de voir ces couleurs incroyables au coucher de soleil. Puis, on redécouvrait ces paysages grandioses au petit matin, avec d’autres lumières. Dans une tout autre ambiance.   Sherazade, conseillère voyage experte de la zone Maroc, Moyen-Orient, Sahara et Afrique

9 jours, 1 jour et 3 demijournées de marche. De nombreuses étapes jalonnent cet itinéraire spectaculaire : l’Assekrem et l’ermitage du père de Foucauld. Afilal, Assouinane, Ammezeguine, In Deledj, Youf Ahaket, un bivouac au cœur des aiguilles rocheuses de Tahaggart, « le joyau des tassilis », le site grandiose de Tagrera via l’oued Tin Tarabine, un des plus anciens grands fleuves sahariens, les gravures rupestres d’Immeskor, Tin Akacheker et ses châteaux de grès, El Ghessour, et Tamanrasset.


80 SAHARA I algérie

595 Trek FACILE

RANDONNÉE CHAMELIÈRE accessible dans le tassili des ajjers

La caravane des Ajjers RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SAVA HÉBERGEMENT : bivouac PÉRIODE : le samedi, d’octobre à avril

9 jours, 7 jours de marche. Depuis l’oued Tigharghart, nous commençons notre randonnée dans les dunes de l’erg Admer. Nous nous dirigeons vers les trois montagnes de Timras. Nous gagnons Tiouteterine, Jorf Amoud, puis l’oued de Tikoubaouine qui prolonge le plateau du tassilli vers l’erg Admer. Nous découvrons ensuite Tilleline, puis la guelta Agzel et enfin le plateau d’In Aramas, puis Takat n’Ténéré.

D

urant 9 jours, nous goûtons aux charmes de la randonnée en caravane, et nous découvrons avec délectation la région des Ajjers. Ce voyage de niveau facile est d’autant plus accessible que nous n’avons pas à effectuer de longs transferts pour profiter pleinement des atours des tassilis, autour des dunes de l’erg Admer et des arches monumentales de Tikoubaouine. Depuis l’oued Tigharghart jusqu’à la guelta Agzel, et le somptueux paysage de Takat n’Ténéré en passant par l’oued Assassou, le plus large de la région ou l’oued de Tikoubaouine, qui prolonge le plateau du tassilli vers l’erg  Admer, nous profitons de chaque instant passé dans le désert et de tout ce qui nous est offert à la vue, paysages extraordinaires, mais aussi peintures et gravures rupestres. Nous vivons une expérience inoubliable avec notre équipe touareg dans ce bout de Sahara loin des villes et de leurs turpitudes.

à partir de

795 Trek FACILE

magie de couleurs et diversité des ajjers

Rendez-vous à Essendilène RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : SAES HÉBERGEMENT : BIvouac PÉRIODE : le samedi, d’octobre à avril

9 jours, 6 jours et demi de marche. Depuis Iharadj, nous remontons l’oued Tekkat n’Tenere jusqu’à In Aramas, puis nous atteignons la guelta Agzel, au pied de la falaise du Tassili, l’oued Tilleline et ses peintures, l’oued de Tikoubaouine qui prolonge le plateau du tassilli, la vallée d’Ekrar, puis l’oued d’Essendilène et enfin l’erg Admer et Tefartecine sur la route qui nous ramène à Djanet.

L

e Tassili n’Ajjer étonne par sa diversité : dédales de pierres érodées, pitons rocheux sculptés par le vent et canyons étroits creusés dans le plateau. Le massif est cerné à l’ouest par les immenses étendues de dunes des ergs Admer et le nord Ténéré. Nous déambulons au rythme de notre caravane, pour une immersion totale. Iharadj est le point de départ de notre randonnée. Nous remontons l’oued Tekkat N’Tenourine jusqu’à In Aramas où nous installons notre bivouac. La falaise du plateau des Ajjers s’éloigne peu à peu, laissant place à l’espace magnifique des tassilis. Nous atteignons Tin Tarasout avant de rejoindre la guelta Agzel, au pied de la falaise du Tassili. Nous débouchons dans l’oued Tilleline, puis par le dédale de dunes de Tioutétérine, nous gagnons l’oued de Tikoubaouine qui prolonge le plateau du Tassilli vers l’erg Admer. Nous débouchons enfin sur l’oued d’Essendilène avant de retrouver Djanet.

© nml

à partir de

© nml

SÉLECTION


à partir de

820 Trek MODÉRÉ

© matthieu colin

algérie I SAHARA 81

dunes rouges, peintures rupestres et beauté de la Tadrart

À

Inoubliable Tadrart RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SATA HÉBERGEMENT : bivouac PÉRIODE : le samedi, d’octobre à avril

200 km au sud de Djanet, le massif de la Tadrart cache secrètement dans un écrin de dunes rouges un monde merveilleux de labyrinthes et de gorges impressionnantes, marqués de nombreuses peintures et gravures rupestres. Les dunes sont gigantesques et ensablent peu à peu les rochers ruiniformes, dans ces espaces sans limite où le sable et la roche rivalisent depuis des millénaires pour sculpter des œuvres de géants. Nous installons notre premier bivouac à Tisseteka : nous voilà à pied d’œuvre pour notre randonnée dans la Tadrart algérienne.

Nous explorons à pied la région d’In Djaren, où nous découvrons des peintures et des gravures rupestres de toute beauté. Nous marchons entre de larges canyons bordés de falaises de grès sombre, sur des dunes aux formes innombrables. Arrivée au cirque dunaire de Moulanaga, connu pour ses cathédrales de grès : vue extraordinaire sur toute la Tadrart, savant mélange de sable, de roches et de canyons. Nous atteignons Ouan Zaouaten puis In Tehak, et enfin la gigantesque dune de Tin Merzouga, d’où nous dominons la Tadrart mais aussi la Tadrart libyenne !

© o petin

On est loin de tout, sans personne, avec le désert uniquement pour nous. On emprunte des canyons, où l’on trouve énormément de gravures rupestres qui nous projettent dans la vie de la préhistoire, des pointes de flèche, des tessons de poterie. L’autre pic de ce voyage ce sont les dunes de Tin Merzouga, de plus de 250 m, à la limite de la frontière libyenne. Quand on y arrive, on domine tout le massif. On en prend vraiment plein les yeux…  Sarmi, guide touareg et responsable du bureau de Djanet

9 jours, 4 jours et demi de marche. En 9 jours, nous avons la possibilité de visiter le massif de la Tadrart en profondeur. Depuis Djanet, nous nous dirigeons vers le massif de la Tadrart. Après In Djaren, nous nous installons à Tisseteka. Nous explorons la région d’In Djaren. Nous marchons dans le cirque dunaire Moulanaga, avec ses cathédrales de grès. Après Ouan Zaouaten et In Tehak, nous gravissons la gigantesque dune de Tin Merzouga. Puis retour à Djanet. Nous découvrons l’oasis puis partons nous installer dans l’oued de Tagharghart.


à partir de

995 Randonnée FACILE

© o. petin

82 SAHARA I algérie

l’autre algérie, de gardhaïa à Timimoun à la rencontre des chaambas

Dunes et oasis du grand erg occidental, de Ghardaïa à Timimoun RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : SAGTIMD

© o petin

HÉBERGEMENT : bivouac et auberge type caravansérail PÉRIODE : le samedi ou le dimanche, d’octobre à avril

N

aussi « la flamboyante », Timimoun est la capitale de la région du Gourara, un ensemble d’oasis aux portes du Grand Erg.

Nous longeons ensuite le Grand Erg occidental et ses dunes pouvant atteindre 300 m de haut, jusqu’à Timimoun, l’oasis rouge. Surnommée

Nous sommes en terre zénète, un groupe de population nomade d’origine berbère. Nous partons ensuite à l’assaut des dunes pour un trek de quatre jours au rythme de notre caravane de chameaux, en compagnie de notre équipe chaâmba, une tribu d’origine arabe vieille de plus de dix siècles et dont le mode de vie nomade est semblable au mode de vie touareg. Après cette immersion dans le désert, nous retournons à Timimoun, que nous visitons.

ous commençons cette exploration de l’immense cordon dunaire du Grand Erg occidental, au centre du pays, par la découverte de la ville de Ghardaïa et des ksour de la vallée du Mzab, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous continuons vers le sud et faisons étape à El Goléa, une des plus grandes oasis du  Sahara algérien, nous découvrons son vieux ksar et son impressionnante palmeraie.

Un seul voyage, dans une autre partie de l’Algérie qui fut à la mode dans les années 80. Elle est désormais un peu à l’écart des principaux circuits touristiques. Nous sommes chez les Chaambas, ils sont Arabes mais ont le même mode de vie que les Touaregs. C’est aussi un voyage à la « rencontre » de toutes les autres ethnies de la région. Tout au long du circuit, nous avons vraiment essayé de soigner les lieux de bivouac, toujours choisis pour apporter un plus. Souvent près de ksour en ruines ou de puits.   Ahmed, partenaire clubaventure en Algérie

8 jours, 4 jours et demi de marche. Après avoir découvert la ville de Ghardaïa, capitale de la vallée du Mzab, nous partons à la découverte des villes « satellites » de la pentapole mozabite : Melika, El Atteuf et la ville sainte de Beni Izguen. Nous prenons ensuite la direction d’El Goléa en passant par le village de Hassi Lefhal puis nous gagnons Timimoun. Après quatre jours d’immersion saharienne dans le Grand Erg occidental, océan de dunes ponctué de petites oasis, nous rejoignons le ksar d’Aghlad puis Timimoun via la grotte d’Ighzer.


83

Voyage en Voie lactée Tous ceux qui sont sortis au beau milieu d’une nuit saharienne ont vécu cet instant magique, le simple fait de lever les yeux au ciel et d’admirer la myriade de loupiotes qui allume littéralement la voûte céleste. Le ciel serait-il plus beau au Sahara ?

© dr

yeux sont déjà de formidables outils. On peut observer à l’œil nu les étoiles et les constellations, les plus grosses galaxies, certaines planètes (Mercure et Vénus près de l’horizon Ouest, Mars, Jupiter, Saturne et parfois Uranus si le ciel est bien sombre) et, bien sûr, la lune et les étoiles filantes. Une simple paire de jumelles apporte un gros plus, mais il est indispensable de bien se caler pour avoir une vision nette.

L

a réponse est non mais, loin des grandes agglomérations et de leur pollution lumineuse, loin des centres industriels et de leurs fumées noirâtres, le ciel est juste comme il devrait être, profond et intense. Passé ce simple constat, le novice voyageur se trouve vite dépassé par ce ciel et ne parvient souvent pas à lire ce parchemin céleste. Il n’est pourtant pas nécessaire d’être un astronome averti pour repérer les objets célestes qui nous entourent. Pour avoir fait un grand nombre de voyages sahariens et posséder quelques bases, je vous livre ici les premières étapes de cette initiation pour que votre voyage ne s’arrête pas à la nuit tombée et qu’il se prolonge au travers des galaxies. Les conseils de notre guide Sarmi pour une bonne observation Pour bien appréhender le ciel, il est préférable de se préparer un minimum. Les plus avertis se muniront d’un éphéméride céleste. Mais avant, n’oubliez pas que, même au Sahara, il fait froid la nuit. Paire de gants, bonnet et laine polaire sont donc de rigueur. Pour observer le ciel, il est nécessaire de rester dans l’obscurité au moins 10 à 15 mn afin que votre œil s’adapte à la luminosité. Évitez toutes les sources lumineuses, même votre lampe frontale qui pourrait parasiter votre observation. Comment observer les étoiles et objets célestes ? Inutile d’envisager l’idée de se déplacer avec un télescope, nous ne sommes pas là pour ça. Mais une simple paire de jumelles ou juste vos

Petit itinéraire céleste Par une nuit bien sombre, il est possible de voir jusqu’à 5 000 étoiles dans le ciel. Depuis l’Antiquité, les hommes ont donné un nom à chaque objet pour le reconnaître. Certains les ont regroupés par des lignes imaginaires, les constellations. Il existe ainsi 88 constellations.  Un groupe de constellations dites circumpolaires est toujours visible où que vous soyez dans l’hémisphère Nord (la Grande Ourse, la Petite Ourse, le Dragon, la Girafe, Cassiopée, le Lynx et Céphée). La Grande Ourse est la plus connue. On la reconnaît facilement grâce aux 7 étoiles qui la composent et qui lui donnent une forme qui ressemble à une casserole. Un peu plus haut dans le ciel, l’étoile Polaire (qui indique le nord) forme la queue de la Petite Ourse. Plus loin dans la même direction, la constellation de Cassiopée qui forme un grand M ou un W en fonction de votre position. La reine de l’hiver est la constellation d’Orion : elle forme un immense rectangle au centre duquel se trouvent trois petites étoiles alignées de travers et une petite tâche claire un peu plus bas, qui est la célèbre nébuleuse d’Orion. Cet immense amas de gaz prend la forme d’un voile et constitue l’une des nébuleuses les plus faciles à observer. Mais les étoiles ne sont pas les seuls objets visibles. Il est également possible d’observer certaines planètes de notre système solaire. On les reconnaît à leur éclat et parce qu’elles ne scintillent pas. Autre élément majestueux, la Voie lactée, une large bande laiteuse qui traverse le ciel. En réalité, elle constitue le centre de notre galaxie vu de profil et est particulièrement bien visible près du Cygne et du Sagittaire. Enfin, l’homme a également ajouté quelques éléments d’observation bien à lui, les satellites artificiels. Ils forment un point identique à une étoile et peuvent être confondus avec un avion mais leur vitesse de déplacement est bien supérieure, vous ne pouvez donc pas les manquer.

Observer le ciel est un plaisir permanent. Á chaque fois que je reviens au cœur du désert, c’est un moment privilégié que je partage le plus souvent possible avec les clients. Et vous, de quel signe êtes- vous  ?  Sarmi, guide Touareg et de la Voie lactée.


84 AFRIQUE

ection

Une sél

de

ges 25 voy5a sur 11

AFRIQUE

Mélanie, créatrice de voyages, évoque les atouts de la zone africaine lorsque l’Europe reste plongée dans l’hiver. L’attrait de la rencontre avec les populations comme la découverte de la faune sauvage, à la recherche des grands animaux évoluant au cœur du berceau de l’humanité.

© c. migeon

«

Rencontres… » Lorsque nous évoquons cette région du globe en compagnie de Mélanie, le mot résonne pour elle comme une évidence. « En hiver, seule l’Afrique de l’Ouest est exclusivement adaptée à la saison, il s’agit de l’Afrique francophone, et la langue favorise vraiment les échanges. » Une facilité en plein accord avec la quête première des clients, avides de la découverte d’une « Afrique authentique quand ils vont au Burkina Faso, au Mali ou au Sénégal. » Une aspiration à l’échange, de village en village. Une envie qui se trouve logiquement facilitée par la marche loin des circuits touristiques majeurs. Randonner pour mieux prendre le temps, déambuler dans les marchés, les villages… « La découverte des us et coutumes aussi. » De même, l’envie de partir découvrir des grands fauves dans leur espace naturel demeure ancrée en chacun de nous, une quête des richesses offertes par le sanctuaire africain. « Les grands animaux forcément… On peut observer une faune que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Aller en Afrique est aussi une forme de retour aux sources. C’est aussi le berceau de l’humanité, le premier continent… La faune et la flore qui sont au départ de tout. » Sur place, nos relais demeurent le rouage essentiel pour la réussite de tous ces circuits. « On travaille avec des gens depuis plus de 20 ans, c’est cette fidélité pour des circuits rodés depuis longtemps qui font notre force. Je mets souvent en avant des guides, ce sont eux la pierre angulaire de nos circuits. »


AFRIQUE 85

Scène de vie quotidienne devant la mosquée de Djenné dans le Pays Dogon au Mali.


à partir de

2990 Découverte MODÉRÉ

un condensé d’afrique du sud 22 jours entre safari et marches grandioses

L

Du Kruger au Cap !

’ Afrique du Sud, immense pays à la pointe de l’Afrique, fascine le visiteur par ses paysages somptueux mais aussi par ses contrastes culturels. Fraîchement débarqués à Johannesbourg, nous prenons la route vers l’est.

RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE QSUCO Hébergement : hôtel, bungalow et guest house PÉRIODE : 1 départ par mois toute l’année

© sa tourisme

Nous visitons le Blyde River Canyon, une gorge de 700 m de profondeur et 32 km de long, curiosité géologique étonnante. Puis, pendant 2 jours, nous faisons un safari dans le célèbre parc Kruger à la recherche des « Big Five » avant de plonger vers le Zoulouland et ses villages traditionnels et la côte océanique et ses aires protégées.

La Wild Coast n’aura ensuite plus de secret pour nous après les randonnées nature dans les forêts luxuriantes qui bordent l’océan Indien autour de Coffee Bay. Puis, direction la route des jardins qui suit le littoral : bande côtière coincée entre l’océan Indien et les monts Tsitsikamma et Outeniqua. Au hasard des criques et des estuaires, nous découvrons des plages magnifiques bordées de dunes ou de forêts impénétrables. La région du Cap sera notre dernière étape, dans un magnifique paysage montagneux prolongé par les vignobles et les plages.

Il y a tellement de choses à voir… On passe toujours un ou deux jours dans les endroits qui en valent vraiment la peine. L’Afrique du Sud est un très grand pays, très varié. On recense cinq écosystèmes différents, onze langues officielles et autant d’ethnies, sinon plus. J’ai créé ce circuit parce que j’ai vécu là-bas, l’une de mes régions favorites est la Wild Coast. C’est peut-être le plus bel endroit d’Afrique du Sud, très sauvage, assez difficile d’accès mais l’itinéraire a été pensé comme une suite logique. Les gens y sont très accueillants, pas du tout à l’image des clichés que l’on peut avoir de l’Afrique du Sud. On dort tout le temps dans des hébergements en dur, dans des villages très authentiques qui se prêtent vraiment à la région visitée.   Mélanie, créatrice de voyages en Afrique

22 jours, 6 jours et 5 demi-journées de marche. Nous verrons Mpumalanga et le Blyde River Canyon, le parc Kruger le temps d’un safari, le Zoulouland et le parc Isimangaliso situé entre l’océan Indien et le lac Sainte-Lucie, le massif du Drakensberg, la côte sauvage, le village de Coffee Bay ainsi que le Mountain Zebra National Park, dans la région semi-aride du Karoo. Nous visiterons le Parc national de Tsitsikamma, Hermanus, Capetown, la ville mais aussi ses vignobles, ou encore le cap de Bonne-Espérance.

© DR

86 AFRIQUE I AFRIQUE DU SUD


à partir de

2995 Découverte FACILE

© cph06

BOSTWANA I AFRIQUE 87

les plus belles couleurs de l’afrique de l’okavango aux chutes victoria

U

De l’Okavango aux chutes Victoria RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QBOT

© moremi genzmer

Hébergement : guest house, camping et bivouac sous tente PÉRIODE : le vendredi, un départ par mois, d’octobre à avril

n safari au Botswana est véritablement mémorable. Cette expédition unique et exceptionnelle nous propulse tous les jours dans un nouveau décor. Nous commençons notre périple avec les parcs oubliés de la Namibie, dans la bande de Caprivi.

Ce territoire, constitué principalement de plaines inondables et de zones boisées, lui confère le statut de région privilégiée pour l’observation des oiseaux. Puis, nous prenons la direction du delta de l’Okavango : nous parcourons de toutes petites rivières où seul le mokoro peut naviguer et des lacs immenses où l’eau semble stagner. Nous randonnons sur les

nombreuses îles où les animaux ont élu domicile dans des paysages de roseaux, papyrus, nénuphars, mais aussi de savane, forêt et prairie. Progressivement, nous rejoignons le parc de Chobe en passant par la réserve de Moremi et ses pistes sablonneuses, une réserve dotée d’une véritable mosaïque de paysages et d’une exceptionnelle abondance de la faune. Puis, nous atteignons la dépression de Savuti, grande plaine herbeuse et paradis des éléphants. Autre ambiance pour une ultime étape : les chutes Victoria formées par l’un des plus grands fleuves d’Afrique : le Zambèze.

Le Botswana… On y va d’abord pour voir les animaux dans une région superbe. ça va crescendo, on commence doucement avec des paysages envoûtants et on se demande tous les jours ce qu’on peut découvrir de mieux le lendemain. Mais tous les jours, c’est mieux que la veille ! On se promène dans de petits mokoros, les pirogues traditionnelles, et tout à coup, on atterrit dans une piscine aux hippopotames, on croise un éléphant qui traverse la rivière, on dort au milieu de nulle part… On vit avec le soleil des moments forts, et des instants plus calmes.   Céline, groupe exclusif clubaventure

17 jours, quelques balades. Depuis la ville de Kasane, la plus importante du nord du Botswana, nous faisons route vers le parc du West Capivri. Nous randonnons le long des chutes de l’Okavango. Nous entrons ensuite au Botswana pour les Tsodilho Hills, classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Après un safari en mokoro et à pied dans le delta de l’Okavango, nous rejoignons Maun, avant un safari dans le parc de Moremi. Nous visitons ensuite le sud, puis le nord du parc de Chobe. Ce voyage exceptionnel se termine aux célèbres chutes Victoria.


à partir de

2990 Découverte MODÉRÉ

© cph07

88 AFRIQUE I NAMIBIE

un tour complet de la namibie à la recherche des grands espaces

Des dunes du Namib aux montagnes du Kaokoland RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QNAB

Hébergement : hôtel pension, camping et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, un départ par mois, d’octobre à avril

SÉLECTION

D

350 m de haut. Au loin, la côte Atlantique, abritant à Cap Cross l’une des plus grandes colonies d’otaries à fourrure du monde.

Les immensités désertiques du  Namib-Naukluft nous ouvrent en grand les portes de la Namibie. Nous nous enfonçons progressivement dans la région de Sossusvlei au cœur des dunes les plus hautes de la planète et qui culminent à

Remontant vers le nord, nous pénétrons dans la région sauvage et montagneuse du Damaraland, puis du Kaokoland jusqu’aux chutes Epupa. C’est le domaine du peuple Himba, l’occasion de rencontres fascinantes avec cette ethnie aux traditions ancestrales. Puis, nous mettons le cap vers le parc d’Etosha pour un safari : silhouettes élancées des girafes ou massives des éléphants, graciles gazelles ou fauves rois… tous sont là !

ans un pays unique et pluriel  à la fois, nous prenons le temps de parcourir les grands espaces, d’explorer à pied ces contrées sauvages, de rencontrer les Himbas, d’observer la vie sauvage à l’intérieur et hors de réserves, de flâner sur la côte Atlantique… de savourer le spectacle d’un pays grandeur nature !

© rey

Tous les points forts de la Namibie en 22 jours… Les dunes de Sossusvlei, Epupa Falls, Etosha, le Damaraland. On découvre le maximum de choses en essayant de prendre notre temps sur tous les sites, même si les distances sont grandes, les routes sont assez bonnes. On passe aussi trois nuits dans le parc d’Etosha, ce qui permet d’avoir accès aux différents points d’eau aménagés sur le site. Et de profiter du spectacle incroyable de tous les animaux qui vont s’abreuver… Si on ne dort pas à Etosha, on n’a pas accès à tout ça.   Mélanie, créatrice de voyages en Afrique

22 jours, 4 jours et 6 demijournées de marche. tour complet de la Namibie : Parc national NamibNaukluft, les grandes dunes du Namib dont la dune Elim et la Crazy Dune, les plaines du désert du Namib, Swakopmund, le site de Cap Cross et ses colonies d’otaries, le célèbre massif du Brandberg, le Damaraland, le Kaokoland, Opuwo, rencontre avec le peuple Himba, les magnifiques chutes d’Epupa, le parc d’Etosha ou encore Windhoek.


NAMIBIE I AFRIQUE 89

2590 Découverte FACILE

découverte de la namibie du namib au parc d’Etosha

Désert du Namib, faune sauvage et peuple Himba RENDEZ-VOUS SUR

N

Hébergement : hôtel pension, camping et bivouac sous tente PÉRIODE : 09/10, 13/11, 12/02, 12/03 et 09/04

ous partons pour un voyage au travers des grands espaces de la Namibie : faune sauvage du parc d’Etosha, paysages montagneux du Kaokoland, fief des Himbas, paysages dunaires du désert, massifs ocre du Damaraland et de la côte Atlantique… 15 jours d’évasion regroupant tous les points forts de la Namibie !

15 jours, 7 demi-journées de marche. Nous découvrons le parc d’Etosha, avant une rencontre exceptionnelle avec une tribu Himba. Puis le Damaraland, les massifs du Brandberg et du Spitzkoppe, à Cap Cross et la plus haute dune du monde.

En route pour le parc d’Etosha pour observer girafes, kudus, zèbres, springboks, impalas et, le soir tombant, les rares rhinocéros noirs du parc d’Etosha qui viennent s’abreuver non loin de notre campement. Nous pénétrons ensuite dans la région du Kaokoland, montagneuse et sauvage.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QNAT

Après avoir visité un village Himba, nous mettons le cap sur le Damaraland, tapissé de massifs tabulaires ocre. Un petit détour par la côte Atlantique, puis nous rejoignons le désert du Namib et savourons un dernier moment fort de contemplation du haut des 350 m de la Crazy Dune

à partir de

3490 Découverte FACILE

la namibie sauvage version confort

Expédition namibienne entre bivouacs et lodges confortables RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QNAL Hébergement : hôtel pension, lodge et bivouac sous tente PÉRIODE : 09/10, 13/11, 12/02, 12/03 et 09/04

15 jours, 2 demi-journées de marche. 2 jours de safariphoto dans le parc d’Etosha, le Kaokoland, fief de l’ethnie Himba. Le Damaraland, Cap Cross et ses otaries, Walvis Bay et le site de Sossusvlei.

A

u nord de la Namibie, dans l’une des régions les plus sauvages d’Afrique, nous partons pour une expédition exclusive avec, au programme : safari dans les parcs, découverte de la côte Atlantique, du désert du Namib avec le charme de bivouacs et de lodges plantés en pleine nature. Ancien lac asséché, le parc d’Etosha se singularise par une très grande étendue blanche qui s’étend à perte de vue. Nous sillonnons ce territoire en safari-photo durant 2 jours à la rencontre d’une faune extrêmement riche, puis nous gagnons le Damaraland. Par des pistes oubliées, nous explorons un désert ponctué de plateaux tabulaires ocre. Nous prenons aussi le temps de nouer contact avec le fascinant peuple Himba. Nous mettons ensuite le cap sur le désert du Namib, en passant par la côte Atlantique pour observer la colonie d’otaries de Cap Cross, avant de nous élancer dans les immenses dunes de Sossusvlei.

© rey

à partir de

© rey

CONFORT


à partir de

1990 DÉCOUVERTE MODÉRÉ

© m. setboun

90 AFRIQUE I CAP-VERT

un voyage exclusif au cap-vert à la déCouverte de ses îles merveilleuses

A

Maio, Fogo, São Vicente et Santo Antão RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QCAPD

Hébergement : hôtel et pension PÉRIODE : Le lundi, un à deux départs par mois, d’octobre à avril

NouveauTÉ

u large du Sénégal, créées par une succession d’épisodes volcaniques, les îles du Cap-Vert offrent une multitude de panoramas : plages aux eaux turquoise îles plates, pitons rocheux, falaises et vallées vertes des îles montagneuses, volcan noir et majestueux de Fogo… Nous découvrons quatre de ces îles inoubliables et leurs habitants chaleureux.

© p. quennehen

Nous commençons par la plus montagneuse des îles du Cap-Vert,  Santo Antão. Nous nous baladons sur les sentiers muletiers, les paysages sont à couper le souffle. En aluger, le véhicule local, nous passons

par les petits villages de pêcheurs et nos journées sont agrémentées de rencontres. Après une halte sur l’île balnéaire de Maio et ses plages sauvages et magnifiques, nous nous envolons pour l’île de Fogo. Nous pénétrons l’immense caldeira et arrivons au village de Chã das Caldeiras. Les plus courageux d’entre nous pourront faire l’ascension du Pico. L’île de Praia et la belle oasis de Cidade Velha constituent la dernière étape de notre traversée. Nous profitons de notre dernière soirée dans l’ancienne capitale de Praia, toujours animée.

C’est une nouveauté. L’intérêt de ce circuit exclusif autour de cinq des îles du Cap-Vert est qu’il passe aussi par Maio. Une île assez plate, très sauvage parce que difficile d’accès. C’est une île plutôt tournée vers le balnéaire, mais avec un hébergement dans de toutes petites structures posées sur des plages de sable blanc. Idéal pour se baigner et se reposer après les jours de marche. Il est possible de faire quelques randos dans la forêt luxuriante à proximité. C’est complètement différent de ce que l’on peut trouver ailleurs, rien de comparable avec Sal.   Mélanie, créatrice de voyages en Afrique

15 jours, 4 jours et 4 demijournées de marche. Après une traversée en bateau de São Vicente à Santo Antão, nous gagnons le cratère de Cova de Paul. Nous randonnons durant deux jours dans la vallée de Paul. Nous partons en aluguer à la découverte de l’île de Santo Antão et ses nombreux villages. Nous arrivons à Porto Novo, d’où nous traversons jusqu’à Mindelo. Après Praia, nous gagnons Maio et ses plages, puis Fogo, où nous découvrons São Felipe, la caldeira et le Pico do Fogo. Dernière île, Santiago, avec Cidade Velha, puis une randonnée dans la « Ribeira de Aguas Verde ».


1090 Trek MODÉRÉ

santo antao, le cap-vert en marchant

Itinérance à Santo Antão RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QCAP8 Hébergement : hôtel et pension PÉRIODE : le lundi, deux à trois départs par mois, d’octobre à avril

8 jours, 4 jours et demi de marche. Randonnée du cratère de Cova à la vallée de Paul, Fontainhas, Cruzinha da Garça, Selado do Mocho, Chã de Pedra, Lin de Corv, Porto Novo, puis Mindelo.

D

ans les « îles du vent » de l’archipel du Cap-Vert se cache une île volcanique et montagneuse : Santo Antão. Ses grandes vallées acérées descendent au nord, des montagnes jusqu’à l’océan.

Les sentiers muletiers en pierre serpentent entre vallées cultivées en terrasses, villages, pitons rocheux et bord de mer. Nous découvrons les hauteurs de l’île et le cratère de Cova, puis la vallée de Paul. Nous traversons des villages animés, marchons jusqu’à Cruzinhas, petit village de pêcheurs, en empruntant un sentier en balcon surplombant l’océan, remontons ensuite vers les hauteurs de l’île par Mocho et Chã de Pedra… Nous sommes envoûtés par les rythmes, les couleurs et les paysages variés de cette île où se mêlent cultures africaine et sud-américaine… En fin de séjour, nous reprenons le bateau pour l’île de São Vicente et la ville de Mindelo, capitale culturelle de l’archipel.

à partir de

1350 Trek FACILE

Trek coloré sur fogo et santiago

Fogo et Santiago RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : QCAPS Hébergement : hôtel et pension PÉRIODE : le lundi, deux à trois départs par mois, d’octobre à avril

8 jours, 4 jours et demi de marche. En 8 jours, nous découvrons la caldeira et son paysage lunaire, gravissons le Pico do Fogo, et progressons dans la plus grande forêt du Cap-Vert. Nous découvrons également São Felipe et ses demeures coloniales ainsi que Cidade Velha, sur l’île de Santiago.

À

quelques miles des côtes africaines, les îles du Cap-Vert nous accueillent. Notre voyage nous emmène tout d’abord à Fogo… Des ruelles colorées de São Felipe au paysage lunaire de la caldeira, en passant par les plages de sable noir et les forêts exubérantes, le contraste est saisissant… Nous montons au Pico do Fogo qui, du haut de ses 2 829 m, veille sur toutes les autres îles de l’archipel…

Puis, les chants capverdiens accompagnent notre départ pour Paï Antonio. À pied, nous quittons l’univers austère de la caldeira et pénétrons dans une forêt exubérante où s’enchevêtrent eucalyptus, jacarandas, mimosas…. Dernière randonnée vers Punta dos Salinas à la découverte d’une côte façonnée au fil du temps par des coulées de lave successive, puis départ pour São Felipe… Le voyage prend fin par une promenade sur la plage de Cidade Velha, sur l’île de Santiago… 

© m. setboun

à partir de

© jp. coston

CAP-VERT I AFRIQUE 91


à partir de

1490 Trek MODÉRÉ

© DR

92 AFRIQUE I BURKINA FASO

trek original sur les sentiers envoÛtants du burkina faso

A

Trek en pays Lobi et Sénoufo RENDEZ-VOUS SUR

u cœur de l’Afrique de l’Ouest, le Burkina Faso est une destination rêvée pour un tourisme de randonnée. Elle fait partie des régions du monde ignorées par le tourisme. Pourtant, on ne reste pas insensible au charme envoûtant des pays Sénoufo et Lobi, adjectif qui prend ici tout son sens tant la culture animiste et le culte des esprits sont présents dans ce territoire protégé.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QBURT Hébergement : auberge, bivouac sous tente et chez l’habitant PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours, d’octobre à avril

© jp. coston

Nous allons donc de découverte en rencontre dans une Afrique des villages avec des cases en banco, des fêtes traditionnelles et des rites ancestraux. C’est en

passant par Bobo Dioulasso, ville agréable rythmée par la musique, que nous abordons le pays Sénoufo. Paysage verdoyant aux abords de Banfora, villages troglodytiques,  pic de Sindou et belles cascades de Kerfiguela défilent sous nos pas. Après deux jours de randonnée au milieu des champs de canne à sucre et de plantations de manguiers, nous basculons vers le pays Lobi, à la rencontre d’un peuple dont les coutumes ancestrales sont encore bien vivantes. Trois jours de marche parmi les villages à l’habitat fortifié, entre masques et fétiches, contes animistes et croyances surprenantes.

Nous sommes dans la partie francophone de l’Afrique de l’Ouest, donc un séjour tourné vers les rencontres plutôt que la découverte des paysages. On atterrit à Ouagadougou. Le circuit comporte deux treks à la rencontre de deux ethnies vraiment différentes aux traditions assez fortes. Les Lobis qui ont des cases assez particulières qui ressemblent à des forteresses, et les Sénoufos. Dans ces deux régions distinctes du sud, on marche de village en village, on ne dort pas sur place mais on campe non loin. On découvre, à notre rythme, les marchés, les cérémonies, la vie des habitants…   Mélanie, créatrice de voyages en Afrique

9 jours, 5 jours de marche. Après une arrivée à Ouagadougou, nous empruntons une jolie route pour rejoindre Bobo Dioulasso, où le voyage commence. Depuis cette ancienne capitale du pays, nous nous dirigeons vers Banfora et les cascades de Kerfiguela pour une escapade rafraîchissante. Direction les rochers ruiniformes de Sindou. Nous nous arrêtons au village de Sindou, chef-lieu de la province de la Léraba, puis poursuivons notre « piste » vers Niansogoni. Après cette visite en pays Sénoufo, nous randonnons 3 jours en pays Lobi : nous rejoignons Gaoua en passant par les ruines de Loropéni.


à partir de

1090 TREK FACILE

© c. migeon

MALI I AFRIQUE 93

chemins de traverse pour une découverte du pays dogon

Dégué Dégué en Pays Dogon RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QMDE Hébergement : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : tous les dimanches, d’octobre à mars

NouveauTÉ

U

n circuit d’une semaine à l’allure tranquille, « dégué dégué » en dogon, à l’écart des sentiers touristiques sur un site unique en Afrique. Des rencontres et des émotions avec le peuple dogon qui reste un mystère sur le plan culturel et architectural avec des paysages variés allant du fleuve Niger à la falaise de Bandiagara. Notre première étape est Mopti, la Venise malienne, carrefour commercial au bord du fleuve Niger. Nous découvrons son port très animé, la fabrication des pinasses, le vieux quartier de Komoguel et ses

marchés colorés, puis nous embarquons sur notre pinasse aménagée pour une douce croisière sur le fleuve, ponctuée d’escales pour la  visite des campements nomades des Bozos et des Peuls jusqu’à Djenné, ville médiévale d’architecture soudanaise entièrement construite en argile (banco) et entourée d’eau la plupart de l’année. Nous rejoignons ensuite la falaise de Bandiagara, et durant trois jours, notre guide dogon nous fait découvrir tranquillement, à pied, les sentiers et les plus beaux villages de la partie sud de la falaise, la plus authentique et la moins fréquentée.

J’ai adoré et j’y suis retournée plusieurs fois. Le dépaysement fonctionne dès la descente d’avion. Chaque village est un enchantement, tout est matière à s’enthousiasmer. L’immersion auprès de la population, les femmes qui pilent le mil, les villages, les enfants… Je crois que c’est ce contact avec les enfants qui, pour moi, a été le plus fort. Notamment avec l’un d’entre eux qui m’a particulièrement touché. Ça m’a donné l’envie de revenir pour m’impliquer. 

© c. migeon

Anne, cliente clubaventure

9 jours, 4 demi-journées de marche. En 9 jours, nous découvrons le Pays Dogon en commençant par la ville de Mopti. Nous arrivons ensuite à Djenné par le fleuve Bani (ou à Kouakourou par le fleuve Niger suivant le niveau d’eau du fleuve). Nous prenons la route vers Bandiagara puis Dourou d’où nous démarrons notre randonnée au Pays Dogon. Nous partons sur le plateau, vers le village de Konsogoule. Après Benemato, nous descendons la falaise en traversant de petits jardins potagers vers Doundiourou et Yabatalou. Ende, capitale du Bogolan, Teli, Kani Kombole et Sévaré seront les autres points forts du voyage.


© c. migeon

94 AFRIQUE I MALI

à partir de

Trek MODÉRÉ

treks et magie du pays dogon

A

Magies du Pays Dogon RENDEZ-VOUS SUR

u cœur de la boucle du Niger, la falaise de Bandiagara abrite, sur plus de 200 km, l’un des sites les plus imposants d’Afrique de l’Ouest, environ 700 villages dogons. Nous vous invitons à découvrir les plus remarquables comme les plus isolés d’entre eux, à pied et en autonomie complète.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QMDO Hébergement : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : tous les dimanches, d’octobre à mars

Après une visite de Mopti, la Venise du Mali, nous faisons route vers Sangha et commençons notre immersion au cœur de l’ambiance particulière du Pays Dogon. Avec nos porteurs, nous partons à la

NouveauTÉ

rencontre de ce peuple si attachant qui vit ici comme il y a des siècles. Nous traversons à pied les villages où nous admirons les cases à palabres, les greniers et l’architecture des maisons. Nous nous reposons à l’ombre d’un manguier avant de repartir sur les sentiers à flanc de montagne où nous avons une vue panoramique des villages de la plaine. Nos pas à travers rochers, baobabs et parcelles cultivées sont rythmés par le tam-tam des pilons et le rire des enfants. Autre lieu, autre ambiance pour une ultime étape :

Djenné, avec sa mosquée et ses ruelles animées, nous livre une autre facette du Mali. AU PAYS D’AMADI « La particularité de ce circuit de trek en Pays Dogon, c’est d’abord le guide, Amadi. Ça fait déjà près de 15 ans que l’on travaille avec sa famille, la famille Dolo, et Anagali, le grand-père… Il nous ouvre toutes les portes, connaît chaque recoin de la région et connaît parfaitement la philosophie de clubaventure, comme les attentes des clients. C’est vraiment le gros point fort du circuit », débute Mélanie.

Le guide qui nous a accompagnés était parfait. Il a été le lien entre le groupe et le Pays Dogon, la porte d’entrée intelligente entre notre curiosité et sa culture. Il nous a expliqué le fonctionnement de cette société traditionnelle, les coutumes, et il nous a permis de rencontrer des voisins, des membres de sa famille et de communiquer plus facilement.  

© c. migeon

Anne, cliente clubaventure © c. migeon

1170


© c migeon

© c migeon

MALI I AFRIQUE 95

La famille Dolo est une véritable  institution en Pays Dogon. Confirmation par Amadou, le petit-fils. « Notre famille a toujours travaillé dans le tourisme et a été à la base de son évolution en Pays Dogon. C’est notre grand-père qui a lancé les premiers circuits… Il y a plusieurs enfants prodiges dans cette famille ! » Parmi les nombreuses figures familiales, il y a l’étonnant Sékou Ogobara Dolo qui, après avoir guidé de très nombreux

groupes et rencontré beaucoup d’ethnologues, parcourt le monde entier avec sa compagnie Awa pour promouvoir la culture dogon. Il est aussi l’auteur de « La mer des masques ».

pris moi aussi ma place dans la famille. » Le poids de cette histoire familiale se retrouve sur tous les différents circuits proposés, dont celui-ci. Comprendre les us, aborder les coutumes.

Amadou a suivi tout logiquement le sillon tracé par ses aînés.  « J’ai d’abord suivi des études de technicien, mais depuis mon plus jeune âge, je travaille dans le tourisme. Je me suis reconverti et j’ai

L’expertise du guide est donc essentielle pour profiter au mieux de ce voyage en territoire dogon. « Ce trek permet de comprendre réellement la vie des Dogons organisée autour de la falaise. »

9 jours, 4 jours de marche. En 9 jours de voyage au Pays Dogon, nous découvrons Mopti, ville construite au milieu des eaux du Niger, au confluent des fleuves Niger et Bani, puis les villages de Sanga, Songho et Bandiagara. Nous gagnons également Tiogou, au bord de la falaise, à travers le plateau de Bandiagara, avant de descendre dans une faille, pour arriver sur Yenndouma, puis de monter dans les éboulis jusqu’à Yougapiri, situé à l’à-pic de la falaise. Autres temps forts du voyage, Yougadougourou, Yougana, mais aussi Banani, Yayé, Amani et Ireli, qui comptent parmi les plus beaux villages de la falaise.


le tour du mali à la rencontre de ses ethnies, de Tombouctou au pays dogon

à partir de

1640 Trek, Découverte MODÉRÉ

T

Panorama du Mali RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QMGRB Hébergement : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : le dimanche, tous les 15 jours, de novembre à mars

SÉLECTION

out le Mali est dans cette grande boucle ! Des rencontres avec les Peuls, Bozos, Dogons et Touaregs, des émotions, des saveurs, des traditions différentes, des randonnées inédites : c’est tout le programme de cet itinéraire complet et passionnant au Mali qui va de Tombouctou au Pays Dogon, par le fleuve Niger et les monts Hombori. Le Mali est fait de paysages surréalistes, de mosquées crénelées réalisées entièrement en banco, de villages de grès rose découpés dans des falaises et de scènes de désert qui semblent tirés du film Lawrence d’Arabie. Notre première

étape est Djenné, le joyau de la vallée du Niger, avant de partir vers Mopti, la Venise malienne. Nous remontons le fleuve Niger, moment de détente que nous savons apprécier, vers la mystérieuse ville de Tombouctou. Puis, nous prenons la direction des monts Hombori, véritable Far West malien, avant d’atteindre la falaise de Bandiagara et les villages dogons. Nous les rencontrons le long de notre randonnée dans leur habitat traditionnel, emprunt de magie et de croyances millénaires, et nous flânons sur leurs marchés multicolores où tout s’échange et s’achète.

© c. migeon

La grande boucle malienne… Tout ce que le Mali peut offrir sur la partie nord. Djenné, Mopti, le Pays Dogon, la vie du fleuve, Douanza… On voyage pendant 2 ou 3 jours au rythme de la vie du fleuve Niger. On utilise des pinasses, des barques traditionnelles aménagées. On dort sur les berges, on mange sur les bateaux. On profite de la vie des berges, des villages. On file vers le nord, on quitte la région de Mopti, très colorée, les boubous… pour découvrir une atmosphère différente, un monde plus musulman en direction de Tombouctou. C’est extraordinaire.   Marion, conseillère voyage clubaventure, experte de l’Afrique

16 jours, 5 jours et demi de marche. En 16 jours, tout le Mali défile sous nos yeux et nos pieds : Djenné, Mopti, le fleuve Niger le temps d’une croisière, le port de Tonka, Tombouctou ou la cité du désert, le désert du Gourma, le village de Hombori et le point culminant du Mali, le Hombori Tondo, 1 155 m d’altitude, la Main de fatima, Doentza, Banani… En 4 jours de randonnée, avec notre guide local, nous parcourons aussi le Pays Dogon et découvrons les plus beaux villages de la partie sud de la falaise, très préservée et authentique : Nombori, Konsogoule, Dourou, Yabatalou, Ende ou encore Teli.

© b. morandi

96 AFRIQUE I MALI


à partir de

1590 Trek SOUTENU

© c. migeon

MALI I AFRIQUE 97

trek exceptionnel sur la piste des villages perdus du pays dogon

L

Grande traversée du Pays Dogon RENDEZ-VOUS SUR

e Pays Dogon renferme des secrets et des mystères encore inconnus au sein de ses canyons, de sa falaise et de son plateau. Nous vous proposons au cours de ce voyage hors du commun d’aller, avec notre guide dogon  « Montagne », à la découverte des  villages perdus comme des plus  réputés, de ceux de la falaise de  Bandiagara comme de ceux du plateau, très peu visités.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QMGT Hébergement : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : les dimanches 14/11, 28/11, 09/01 et 23/01

© c. migeon

C’est par la visite de Djenné que nous commençons notre séjour. Nous admirons ce joyau du Niger, ville médiévale entièrement construite en banco. À Koundou,

nous retrouvons notre équipe dogon qui va nous accompagner tout au long de notre trek. Pendant 8 jours, nous allons parcourir la falaise de Bandiagara, avant de monter sur le plateau: de village en village, nous découvrons à pied les coutumes et traditions du peuple dogon.  Le chant des pilons des femmes et les rires des enfants annoncent notre arrivée dans les villages. La découverte de cette richesse donne le ton de notre périple et, tous les soirs, nous dormons à la belle étoile près des villages,  l’occasion de charmantes rencontres et d’une approche culturelle de la région.

Une grande traversée du Pays Dogon, un circuit exceptionnel de haut en bas de la falaise… 11 jours de trek itinérant. Assez engagé avec des journées de marche de 5 et 7 h aux côtés de « Montagne », cousin d’Amadi et seul à être capable de guider ce circuit. On voit les trois facettes des Dogons, ceux de la plaine, les Dogons du plateau et ceux de la falaise. Les trois types d’habitation, de village… Des points de vue magnifiques sur la plaine, des endroits inaccessibles, peu ou pas visités si on ne fait pas ce trek de 15 jours.   Mélanie, créatrice de voyages en Afrique

16 jours, 8 jours de marche. Après une visite de Djenné, le joyau du Niger, nous partons à pied à la découverte des secrets du Pays Dogon. En 8 jours, nous traversons de nombreux villages emblématiques de la région : Dourou, Komokani, Terely, Irely, Banani, Koundou, Youga, Yendouma, Weré, Damasongo, Mori, Tin, Toulè, Borko où prend fin la randonnée… Après les visites de Douentza et Fombori, nous prenons la direction de Konna où nous embarquons sur notre pinasse aménagée. Nous partons pour le lac Debo, faisons halte à Guidio puis entamons notre descente sur Mopti par un autre bras de fleuve.


1190 Découverte FACILE

sur la piste des Signares de Dakar à gorée

Pistes du Sahel et bolongs du Saloum RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QSES Hébergement : hôtel, campement et bivouac PÉRIODE : le samedi, deux départ par mois, d’octobre à avril

9 jours, 8 demi-journées de marche. Le lac Rose, Lompoul, Saint-Louis, le Parc national de Djoudj et ses oiseaux migrateurs, la vallée du Ferlo, Kaolack et son immense marché, Bamboung, les îles du Saloum et l’île de Gorée.

D

u delta du Sine-Saloum, au sud de Dakar, à Gorée et à la presqu’île de Saint-Louis, nous cheminons sur les traces des Signares. Nous prenons le temps de rencontrer les populations, l’histoire et les traditions du pays de la Teranga. Depuis le lac Rose, nous remontons vers Lompoul pour atteindre Saint-Louis, bijou architectural qui affiche une culture citadine animée et pleine de charme. Dans les environs de Saint-Louis, nous sommes fascinés par le spectacle des immenses colonies de pélicans et de flamands roses évoluant dans le sanctuaire du Doudj. Nous pénétrons ensuite dans la zone semi-désertique de la vallée du Ferlo, domaine des Peuls. Le delta du Sine-Saloum, et notamment la réserve marine de Bamboung, sera notre dernière étape nature avec, au programme, randonnée, détente, baignade et kayak dans un dédale de mangroves et de bras de mer, de forêts, de savanes et de palmeraies.

à partir de

2790 Découverte FACILE

voyage insolite dans l’archipel oublié de Bigajos

Bijagos, l’archipel oublié RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : QGBIJ Hébergement : hôtel, bungalow, lodge et bivouac sous tente Période : Le mercredi, un départ par mois, d’octobre à avril

11 jours, 1 jour et demi de marche. Nous découvrons l’îlot de Kéré, le village de Binté, sur l’île de Carache, puis nous partons en bateau sur les îles de Caravella et d’Orango. Selon la saison, nous découvrons l’île de Poilao ou l’île de Bolon Imbone, puis le Parc national d’Orango et la lagune d’Angor.

A

vec ce voyage exceptionnel, nous profitons d’une biodiversité préservée dans un archipel ignorant tout de la pression touristique.

Protégé par les courants et les bancs de sable, il est en effet resté longtemps à l’écart du monde. Constitué de mangroves, palmeraies, savanes et de vastes bancs de sable, c’est l’unique archipel deltaïque de la côte atlantique africaine. Nous parcourons à pied, en bateau et en kayak, trois des quelque 80 îles qui le composent. Nous allons à la rencontre des habitants, appartenant pour la grande majorité à l’ethnie des Bijagos, nous découvrons une culture et un peuple absolument uniques en Afrique de l’Ouest et nous observons une faune d’une abondance inouïe : tortues, hippopotames, lamantins et milliers d’oiseaux migrateurs dont les flamants roses, les pélicans et les hérons.

© c. racineux

à partir de

© c. migeon

98 AFRIQUE I SÉNÉGAL - GUINÉE BISSAU


à partir de

1790 Découverte FACILE

© e. bonnier

CAMEROUN I AFRIQUE 99

coutumes ancestrales du royaume du cameroun

C

Immersion dans les royaumes du Cameroun RENDEZ-VOUS SUR

e voyage hors du temps est réservé aux amoureux d’authenticité, curieux d’aller en toute simplicité à la découverte des rites et des coutumes ancestrales, là où l’âme africaine est encore totalement préservée.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QCAW

Hébergement : hôtel et pension PÉRIODE : le samedi, un départ par mois, d’octobre à avril

© e. bonnier

Pendant 9 jours, nous allons vivre une aventure ethnique extraordinaire. Une découverte de l’ouest du pays à travers sa végétation tropicale luxuriante, ses marchés colorés et ses chefferies traditionnelles, à la rencontre des rois et des reines du Cameroun aux dynasties centenaires. Nous vous proposons un voyage

dans un pays traversé par de nombreuses rivières et chutes d’eau magnifiques, où cohabitent plus de 250 ethnies avec leur dialecte, leurs coutumes et leurs traditions différentes. Nous partons dans une région vallonnée entourée de collines, à la découverte des chefferies traditionnelles. La province regorge de lacs, de cascades et de vastes étendues de forêts ou de savanes herbacées. Nous visitons des villages où les traditions restent profondément ancrées et où les coutumes et les cérémonies marquent encore la vie quotidienne des habitants.

Cette destination mérite vraiment d’être mise en valeur, et nous sommes ravis de cette formule. Nous souhaitions découvrir le Cameroun et voulions appréhender son organisation en chefferies, comprendre son art, sa culture, le fonctionnement de la société et aussi de son administration. Notre guide était vraiment impliqué, disponible et la relation qu’il a su lier avec nous a favorisé la réussite de notre séjour. Un souvenir particulier ? La journée entière dans une chefferie aux côtés d’une reine qui a passél’après-midi à nous expliquer leur mode de vie. Nous avons pu assister à l’audience du chef…   Michelle, cliente clubaventure

9 jours. Départ pour Bafoussam à travers les plantations. Nous visitons la chefferie Baham et nous découvrons la fabrication du tissu emblème de toutes les tribus de l’Ouest. Nous continuons vers la chefferie Bandjoun. Nous visitons ensuite Baleng, puis Bamenda, avec une escale à la chefferie Bali. Nous allons ensuite au Fondom de Bafut où nous visitons la plus grande chefferie traditionnelle du nord-ouest. Puis Koutaba, avec des escales dans les chefferies traditionnelles de Bamessing et Bamungo. Enfin, nous visitons la ville de Foumban puis Koutaba et Ekom avant le retour sur Douala.


à partir de

2750 Découverte MODÉRÉ

© xdr

100 AFRIQUE I ÉTHIOPE

les mystères de l’éthiopie et des plateaux abyssins

D

Les trésors cachés d’Abyssinie RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QETH Hébergement hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : le jeudi, un départ par mois, d’octobre à avril

es palais de Gondar aux marchés colorés de Harar, nous partons découvrir durant  2 semaines les hauts plateaux abyssiniens à travers quelques merveilles de l’art religieux, notamment les sites archéologiques et historiques du royaume chrétien d’Éthiopie, et des paysages grandioses où vit une population amharique drapée dans les chammas blanc écru.

© c. raylat

Après un vol intérieur qui nous amène directement sur Bahir Dar pour voir les célèbres chutes du Nil Bleu, c’est par bateau que nous pénétrons sur le lac Tana pour découvrir, souvent cachés par une

végétation luxuriante, les églises et monastères disséminés sur ses îles. Nous faisons ensuite étape à Gondar avant de cheminer 3 jours durant sur les sentiers de randonnée du massif du Simien, massif sauvage de roche basaltique dominé par les pitons volcaniques et creusé de canyons. Nous gagnons Lalibela, la « Jérusalem noire  », avant de traverser les régions désertiques qui nous conduisent au parc d’Awash. Harar, ville sainte de l’Islam, juchée sur une colline et entourée de remparts de pierre, est l’ultime étape de notre périple.

Vers l’est, j’ai trouvé les gens plus accueillants qu’au nord, plus faciles d’accès, plus abordables. À Harar, il y a très longtemps, pour éviter que les hyènes pénètrent dans les rues et les maisons au cours d’une famine, les autorités avaient décidé de leur donner à manger aux portes de la ville. Une famille s’en était chargée et la tradition a perduré. Chaque soir, un homme sort et va donner à manger aux hyènes derrière les remparts. Quelques bruits, un seau de nourriture, un bâton… Et les hyènes arrivent. C’est vraiment très impressionnant.   Mélanie, créatrice de voyages en Afrique

17 jours, 3 jours et 2 demijournées de marche. Durant ce voyage, nous découvrons Bahir Dar, à la pointe sud du lac Tana, les chutes du Nil Bleu, Gorgora, les églises d’Uhra Kidane Mehret et Azora Mary am, sur la presqu’île de Zeghè à la végétation luxuriante, Gondar et ses palais, le parc du Simien où nous randonnons 3 jours et avons l’occasion de réaliser l’ascension sans difficulté du mont Gogo, à 3 926 m d’altitude, d’où la vue sur le Simien est exceptionnelle, Lalibela, ville sainte pour les chrétiens d’Éthiopie, et ses 11 églises rupestres monolithiques, Kombolcha, le parc d’Awash pour un safari, puis Harar.


à partir de

2695 Découverte MODÉRÉ

© xdr

ÉTHIOPIE I AFRIQUE 101

aventure volcanique au cœur du dallol et ascension de l’erta alé

Désert du Danakil, volcan Erta Alé et églises du Tigré RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : QETD

Hébergement : hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : le dimanche, un à deux départs par mois, d’octobre à avril

A

u nord-est de l’Éthiopie, la dépression du Rift descend sous le niveau de la mer. Nous sommes en territoire Afar, soumis à une aridité extrême et pourtant étonnamment varié : il y a l’Erta Alé, volcan au nord, la dépression soufrée et potassique de Dallol, les cuvettes salées, la dépression du Danakil qui « culmine » à 123 m sous le niveau de la mer, les coulées de lave…

Notre expédition débute par le Parc national d’Awash qui bénéficie d’une grande diversité d’espèces sauvages. Nous remontons vers le cœur de la région Afar. L’ascension du

volcan Erta Alé, de nuit, nous montre le spectacle extraordinaire de la lave en fusion. Nous allons ensuite dans la dépression du Dallol dont l’assortiment de couleurs des mares d’acide, jaunes, vertes, blanches et brunes, rend le paysage totalement féerique. Nous rencontrons les travailleurs dans les gisements de sel, et leurs immenses caravanes chamelières avant de basculer vers la région du Tigré. Nous découvrons une autre facette du pays en visitant quelques-unes des nombreuses églises rupestres nichées aux flancs de plateaux arides.

© a. kibran

C’est un voyage à sensations fortes, axé aventures, au nord-est de la dépression de Dancalie. Ce n’est pas un séjour qui s’adresse à tout le monde. Ce n’est pas un circuit simple, il peut être parfois dur à vivre dans une des régions les plus chaudes du monde. Il nous faut beaucoupd’autorisations pour partir. On profite du volcan de l’Erta Alé et du spectacle rare d’un lac de lave en fusion. On dort pas loin du cratère. L’intérêt étant surtout de découvrir ce spectacle pendant la nuit.   Marion, conseillère voyage clubaventure, experte de l’Afrique

14 jours, 2 demi-journées de marche. Durant 14 jours, nous découvrons le Parc national d’Awash, la caldeira de Debre-Zeit, Semera, capitale de la région d’Afar, A Dodom, d’où nous commençons notre marche vers les montagnes volcaniques de l’Erta Alé, Ahmedela notre point de départ pour explorer les mines de sel, la dépression du Dallol, le point le plus bas sur terre, puis Berahile, la ville des mineurs, où nous voyons les chameliers arrivant et quittant la ville, Mekelle, capitale de la région de Tigré, les églises semi-monolithiques creusées dans le roc de Wuqro Cherqos et Addis-Abeba.


à partir de

1690 Découverte, Safari FACILE

Une aventure africaine RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : KCOUR

HÉBERGEMENT : hôtel, camping et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, un départ par mois, d’octobre à avril

9 jours, 1 jour et demi de marche. Nous commençons par un safari pédestre à Crescent Island, sur le lac Navaisha, puis nous nous dirigeons vers le parc de Nakuru avant le point fort du voyage : 3 jours de safari à la découverte de la faune du Masaï Mara et du peuple Masaï.

SAFARI CONFORT LE LONG DE LA VALLÉE DU RIFT

C

onçu pour les amoureux de nature et de faune sauvage, ce voyage est concentré dans la vallée du Rift, autour des lacs Naïvasha et Nakuru, puis au cœur de la réserve de Masaï Mara.  Une aventure intense avec un hébergement confortable pour un cocktail de détente et de découverte ! L’aventure commence au nord de Nairobi sur les bords du lac Naïvasha, véritable paradis pour de nombreux oiseaux… et pour les ornithologues ! Une première immersion dans la vie sauvage africaine avant d’explorer la réserve du lac Nakuru où le spectacle de myriades de flamants roses, de pélicans et de rhinocéros est époustouflant. Le voyage monte encore en intensité lorsque nous pénétrons dans la réserve de Masaï Mara pour 3 jours de safari : lions, guépards, chacals, éléphants, rhinocéros, zèbres, buffles, gnous… Le Masaï Mara offre une concentration d’animaux à couper le souffle !

© m. jammet

© jl. guenot

102 AFRIQUE I KENYA

à partir de

1890 Trek SOUTENU

Trek et safari en terre Masaï RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : KMASA

Hébergement : hôtel, camping et bivouac sous tente PÉRIODE : 08/10, 10/12, 14/01, 18/02 et 18/03

10 jours, 4 jours et 2 demijournées de marche. Après deux jours de safari dans la réserve du Masaï Mara, nous partons vers la plaine de Siana pour débuter un trek de 4 jours. Descente de l’escarpement de Nguruman et découverte de plusieurs villages Masaï avant le retour à Nairobi.

TREK SUR LA PISTE DES MASAÏ ET DE LA FAUNE AFRICAINE

C

et itinéraire concilie deux facettes du Kenya :  la rencontre avec le peuple Masaï et un safari animalier. Un voyage qui permet une approche originale d’une région à la géographie spectaculaire. Imaginez : la vallée du Rift avec, au premier plan, un Masaï appuyé sur sa lance et en toile de fond l’escarpement de Nguruman et le lac Natron… Le Kenya est incontestablement une terre de safari, mais nous ne pouvons pas ignorer la richesse humaine qui se dégage de ces lieux chargés de coutumes et de croyances. Vous rejoignez le parc de Masaï Mara pour un safari, puis nous partons ensuite randonner en pays Masaï pour étancher notre soif de découverte d’un Kenya authentique. Les Masaï vivent encore au rythme de traditions ancestrales et, traverser leurs villages, nous donne l’opportunité de rencontres fascinantes. Une aventure chargée d’émotions et 100 % nature !


TANZANIE I AFRIQUE 103

à partir de

2850 Découverte, Safari FACILE

safari et découvertes tanzanienneS tout confort

L

Safari oui, confort… aussi ! RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : KTEN Hébergement : hotel de charme et lodge confortable PÉRIODE : le dimanche, un départ par mois, d’octobre à avril

© tanganyika

NouveauTÉ

© tanganyika

CONFORT

e nord tanzanien abrite les réserves naturelles les plus riches et les plus spectaculaires du monde. C’est un circuit complet dans ce nord tanzanien que nous vous proposons, parfaitement équilibré entre les safaris animaliers, les rencontres humaines et les randonnées de niveau facile.

Cette aventure nous permet d’observer la diversité de la faune, notamment dans les parcs du Tarangire, du Serengeti et surtout le cratère du Ngorongoro, qui est l’une des plus célèbres réserves d’animaux sauvages au monde. On peut y observer, parmi une incroya-

ble diversité d’espèces, les célèbres « Big Five » : buffle, éléphant, léopard, lion, et rhinocéros. Nous admirons également l’étonnante variété de paysages de la vallée du Rift et vivons aux côtés du peuple Masaï, un peuple qui conserve encore aujourd’hui son mode de vie traditionnel de pasteurs nomades. Il nous est même possible de nous initier à la culture et à la langue Masaï avec notre guide. Un voyage fascinant donc, rehaussé par le confort et l’exclusivité des hébergements, qui ajoutent une touche authentique rappelant les images du film « Out of Africa ».

Notre partenaire a construit ses propres lodges et a eu très tôt des autorisations pour établir des camps dans des endroits complètement improbables. C’est vraiment extraordinaire. On est par exemple dans la plaine du Serengeti, dans une espèce d’oasis avec quelques petites cabanes qui nous servent de lodges qui se fondent complètement dans le paysage. On a une vue insensée sur les plaines du Serengeti. Et pas de barrière qui nous sépare de la faune… On se sent un peu explorateur, un peu décalé, hors du temps…   Mélanie, créatrice de voyages en Afrique

14 jours. Cette immersion dans le nord Tanzanien commence par un beau safari-photo dans le parc du Tarangire. Nous visitons ensuite Karatu et Eyasi, le cratère et la réserve du Ngorongoro, le célèbre site d’Olduvai Gorge, le Parc national du Serengeti qui possède la plus grosse concentration de félins au monde, la région de Loliondo, les chutes d’eau de Ngare Sero, le lac Natron, la région de Longido, où nous verrons la roche métamorphique dite « de Tanganyika », dont on sculpte de nombreux objets d’art. Le voyage se termine par l’ascension du mont Longido, avant de regagner Arusha.


© jl guenot

104 AFRIQUE I TANZANIE

grands paysages et plus belles réserves de la Tanzanie

à partir de

2090 Découverte modéré

C

Fauves dans la brousse RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : KFAU

HÉBERGEMENT : hotel et camping PÉRIODE : le dimanche, un départ par mois, d’octobre à avril

SÉLECTION

e programme réunit l’ensemble des plus belles réserves animalières du nord de la Tanzanie. Safaris et quelques explorations à pied sont au  programme de ces 2 semaines au cœur de la vie sauvage animalière. Notre camping exclusif et nos bivouacs en pleine nature ajoutent une touche d’aventure à l’un de nos plus beaux safaris d’Afrique de l’Est.

© bushways

Nous prenons un véritable bain de brousse dans le Tarangire, avant d’aller dans le Serengeti à la rencontre des gnous, gazelles,

diks-diks, antilopes, léopards, guépards… et autant d’espèces moins connues. Le cratère du Ngorongoro nous réserve bien d’autres émotions. Véritable arche de Noé, c’est dans ce large périmètre que vit la faune sauvage la plus riche du monde. Nous sommes au cœur du pays Masaï, peuple de pasteurs encore nomades. Nous faisons quelques randonnées dans les paysages spectaculaires de la vallée du Rift, notamment avec un guide spécialiste dans les gorges d’Olduvai. L’itinéraire rejoint la superbe région sauvage du lac

Le meilleur safari possible en Tanzanie… Il fête ses 20 ans, et reste toujours une valeur sûre. Si je devais extraire un moment ? On a un campement exclusif sur l’escarpement de la vallée du Rift. Un petit emplacement avec une vue imprenable sur le lac Manara. On en a déjà pris plein les yeux et découvert une faune et une flore incroyables. Puis, on se retrouve seul, pour un moment de calme, de sérénité. Avec une vue exceptionnelle sur cette nature sauvage, et le dîner se prépare. C’est parfait pour un repas aux chandelles…   Mélanie, créatrice de voyages en Afrique

Natron, dominée par le volcan sacré des Masaï, l’Oldonyo Lengaï, et abondamment fréquenté par les flamants roses et les pélicans. UN CIRCUIT AUX ALLURES DE MYTHE « C’est un circuit un peu mythique pour clubaventure », nous explique Carlo. Confirmation de Mélanie. « C’est le safari qui permet de voir toutes les réserves du nord de la Tanzanie, dans la région du lac Natron. Carlo est notre partenaire local pour bon nombre de voyages de clubaventure, et en particulier sur ce fameux circuit dont le succès ne se dément pas au fil des saisons. Nous détaillons ensemble les raisons irrévocables. Profiter d’acquis initiés puis peaufinés avec soin au fil des ans. Et bien évidemment «  Les animaux que l’on contemple dans des paysages grandioses  ! » Forcément, la rencontre avec les Masaï demeure incontournable pour les clients. « Il n’y a rien de vraiment prémédité. On ne les croise pas dans des villages pour touristes… mais dans des coins moins fréquentés. Une approche plus naturelle, plus authentique. Les équipes sont très rodées, des


© xdr

© jl. guenot

TANZANIE I AFRIQUE 105

chauffeurs jusqu’aux guides. On profite aussi d’hébergements sympathiques, souvent à l’écart de la masse touristique. Et on a aussi des cuisiniers fabuleux ! » Il s’attarde sur les retours parfois étonnants de la clientèle. « Ils cuisinent dans la brousse des trucs insensés, et lorsqu’on lit les avis des clients, on a l’impression qu’ils ont mangé à la Tour d’argent ou à

la Maison Troisgros ! » En revenant sur le parcours ou les paysages traversés, Carlo s’attarde sur l’un d’entre eux. «  Depuis la création de cet itinéraire, je crois que ce qui m’impressionne toujours, c’est l’arrivée au lac Natron dans la vallée du Rift. C’est le berceau de l’humanité. C’est là que l’on a retrouvé Lucy. Tu arrives en haut de la crête, tu vois au loin ce paysage absolument fabuleux et des couleurs

complètement dingues le matin. » Et si l’on revient sur sa première fois… « J’étais un peu explorateur à l’époque, je suis d’abord allé là-bas comme touriste. Et j’ai été scotché. Dans certains endroits du monde, on a beau y revenir plusieurs fois, on reste à chaque fois ébloui. Dans les années 1985, je découvrais tout ça et j’ai pris une claque. Même si j’avais vu plein de beaux paysages avant… »

14 jours, 2 jours et 2 demi-journées de marche. C’est un programme très riche qui nous attend pour ce safari magnifique : tout commence à Arusha, une ville africaine très animée avec son marché coloré, le parc Tarangire, la vallée du Rift, la réserve du Ngorongoro, immense amphithéâtre naturel où tous les animaux de la savane se sont donné rendez-vous, le célèbre site d’Olduvai Gorge, le parc du Serengeti, l’un des plus vastes écosystèmes préservés d’Afrique, la région de Wasso, le pays Masaï et le pays Sonjo, avec en toile de fond le volcan Oldonyo Lengaï, le lac Natron ou encore le village de Mto Wembu.


à partir de

1590 Découverte FACILE

Zanzibar… RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : KZAN HÉBERGEMENT :

hotel et bungalow

PÉRIODE :

21/10, 06/01, 17/02, 14/04 et 24/12

10 jours, quelques balades. Après 2 jours de détente à Nungwi, nous nous dirigeons vers le sud-est de l’île, à Jambiani, pour une découverte des épices locales. Balade en forêt et visite de Stone Town avant une escapade à Prison Island à la rencontre des tortues géantes.

détente et découverte à zanzibar

C

ap sur l’île de Zanzibar, aux eaux turquoise et aux parfums épicés. Du nord au sud, d’est en ouest, nous explorons cette merveilleuse île de l’océan Indien qui, au terme de notre voyage, n’aura plus de secret pour nous. Nos hébergements de charme et nos moments de liberté nous permettent de passer 10 jours sous le signe de la détente. La côte nord de Zanzibar est réputée pour ses superbes plages de sable, baignées par l’eau chaude de l’océan Indien. C’est à Nungwi que nous savourons ces rivages généreux. Bien reposés, nous partons explorer l’île : le tour aux épices, la forêt de Jozani peuplée de colobes roux, la forêt humide et la mangrove. Puis, sous le charme de Stone Town, la vieille ville chargée d’histoire, l’âme de Zanzibar aux ruelles étroites et animées, nous partons pour une dernière aventure à Prison Island… à la rencontre des tortues géantes !

© jl. guenot

© JM. PORTE

106 AFRIQUE I tanzanie TANZANIE

à partir de

1590 Découverte, Safari FACILE

La Tanzanie express RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : KTAEX HÉBERGEMENT : hôtel, camping et bivouac sous tente PÉRIODE : le jeudi, un à deux départs par mois, d’octobre à avril

10 jours, 2 demi-journées de marche. Après le cratère du Ngorongoro et sa faune sauvage extrêmement riche, nous nous mettons en route pour le parc du Serengeti. Après avoir traversé de nombreux villages Sonjo, nous découvrons le lac Natron, puis le parc Tarangire, réputé pour sa concentration d’éléphants.

le meilleur de la faune tanzanienne

V

oici un itinéraire tout spécialement conçu pour découvrir le meilleur de la faune tanzanienne. En l’espace de 10 jours, nos experts sur place nous ouvriront les portes des plus beaux parcs de l’Afrique de l’Est avec la garantie de ramener des souvenirs inoubliables. Trois parcs mythiques, trois atmosphères envoûtantes, et une multitude de scènes à couper le souffle… Direction les vastes savanes du parc Tarangire, très célèbre pour ses baobabs centenaires et ses hardes d’éléphants. Nous découvrons aussi le cratère du Ngorongoro, un écosystème incroyable de diversité. Cette immense caldeira de 20 km de diamètre est le refuge de près de 25 000 bêtes : éléphants, lions, zèbres et autres léopards. Et pour ceux d’entre vous qui ont quelques jours de plus à consacrer à la Tanzanie, un détour par les îles de Zanzibar ou de Lamu terminera en beauté cette aventure africaine…


© t. saintot

TANZANIE I AFRIQUE 107 tanzanie

l’ascension du toit de l’afrique par les voies machame et marangu

à partir de

1590 Trek, Ascension INTENSIF

Ascension du Kilimandjaro Voie Marangu ou Machame RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

© g luneau

CODE VOYAGE :

KILI1 (voie marangu) kili2 (voie machame) HÉBERGEMENT : hôtel, camping OU REFUGE PÉRIODE : le jeudi, un à deux départs par mois, d’octobre à avril

D

u haut de ses 5 895 m, le Kilimandjaro domine le continent africain. Siège des croyances sacrées de tout un peuple, son ascension est à la fois mythique et majestueuse.

©t

saintot

Cet immense volcan, situé en territoire tanzanien, est un massif isolé du grand Rift. Au fur et à mesure que l’on s’élève, la végétation évolue : nous traversons la forêt équatoriale très dense et ses lianes inextricables puis, un peu plus haut, l’univers des caoutchoucs et arbres géants. Progressivement, la végétation arborée laisse place aux landes d’altitude et herbes hautes, avant d’arriver au désert d’altitude et aux célèbres neiges du Kilimandjaro. Nous prenons progressivement de la hauteur puis nous nous levons à 1h du matin pour les 5 dernières heures de marche jusqu’au sommet. Tout en bas : l’Afrique ! Enivrés par l’altitude et l’émotion, nous redescendons d’une traite jusqu’à Mweka, le sourire aux lèvres.

KILI 1 - voie marangu 10 jours, 6 jours de marche. Après une promenade en forêt qui nous mène à Mandara Hut (2 727 m), nous nous acclimatons peu à peu à l’altitude au fur et à mesure de notre progression avant le grand moment de l’ascension finale, au septième jour du voyage. La descente, facile, s’effectue en une journée.

KILI 1 - voie machame 10 jours, 6 jours de marche. Nous nous acclimatons peu à peu à l’altitude au fur et à mesure de notre progression entre la porte Machame (1 500 m), Barranco Hut (3 950 m), début du désert d’altitude, et Uhuru Peak (5 895 m), destination finale de l’ascension. La descente se fait en une journée.


108 ASIE

ection

Une sél

de

yages 20 vo0 sur 1 4

ASIE

Parmi les destinations asiatiques hivernales, deux semblent s’imposer dans une liste de plus de 130 voyages qui partent toute l’année : le Népal, et le Vietnam. Même si les deux pays semblent radicalement différents, un fil rouge indéniable demeure dans la plupart des circuits, la rencontre avec la culture des populations locales.

© c. migeon

«

Mon coup de cœur pour l’Asie date de l’année 2000. C’est sans doute l’un de mes plus beaux voyages. Je suis partie faire un grand trek au Népal de Jiri à Tulmingtar, en passant par Lukla, Gokyo, le sommet de l’Island Peak mais surtout par la fameuse Haute Route du Makalu. J’ai marché pendant 31 jours avec parfois 15 kg sur le dos et des tonnes  de souvenirs au retour… Je ne voulais plus rentrer, je ne voulais plus m’arrêter de marcher ! » Céline, créatrice des voyages en Asie clubaventure revient sur le point de départ de sa passion pour la région du globe dont elle a aujourd’hui la responsabilité. Des premiers pas qui en appellent d’autres. « Pendant l’hiver, les deux destinations phares sont le Népal et le Vietnam. Mais il y a aussi le Laos, le Cambodge, la Thaïlande. L’hiver, c’est aussi l’Inde subcontinentale ! » Le Népal forcément. Depuis la première ascension d’un 8 000 par Lachenal et Herzog, la France entretient une histoire d’amour toute particulière avec l’Himalaya. Cette romance montagnarde s’est étoffée au fil des ans pour finalement toucher un public beaucoup plus vaste, prêt à partir sur les chemins de Kathmandou. « Aujourd’hui, toute la région himalayenne reste encore le paradis du trekkeur mais c’est aussi le lieu de rencontre avec le monde bouddhiste. » On pourrait tout autant dénouer le fil de l’histoire pour évoquer la trilogie Vietnam, Laos, Cambodge. Ou la Thaïlande. L’attrait culturel authentique reste un axe fort des propositions de clubaventure, aidé en cela par une expertise et un ancrage sur le terrain rodés depuis longtemps. En témoignent tous les circuits proposés dans le Nord Vietnam à la rencontre des ethnies. La rencontre avec l’Autre, les hauts sommets comme le fil du Mékong, une partie de l’Asie qui se découvre surtout en hiver.


ASIE 109

Allée de sculptures en pierre dans l’enceinte de l’ancienne cité d’Angkor, 10h00 du matin.


à partir de

2595 Trek MODÉRÉ

© m. gounot

110 ASIE I népal

le meilleur des annapurnas et de l’everest en un seul voyage

N

Des Annapurnas à l’Everest RENDEZ-VOUS SUR

ous entrons en matière par un très beau vol intérieur sur Pokhara, avec une vue hors du commun sur le massif des  Annapurnas par beau temps. Toute la première partie que nous consacrons à ce massif est totalement inédite et hors des sentiers battus.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : NANEV HÉBERGEMENT : Hôtel et lodge PÉRIODE : le samedi, un à deux départs par mois en octobre, novembre, mars et avril

Nous passons nos nuits en lodges communautaires, plus équitables envers les locaux. Depuis le lac d’altitude de Kopra, nous profitons d’une vue incroyable sur les 

Annapurnas, avant de repartir sur le charmant village de Ghandruk, à près de 2 000 m d’altitude. Puis, c’est le transfert vers le massif de l’Everest où nous allons consacrer la deuxième moitié de notre parcours. Nous faisons de mémorables randonnées en plein cœur du pays sherpa, et nous visitons les plus beaux villages du Khumbu. En quelques mots,  cette traversée duale du pays vous ravira par son authenticité…

J’aime le Népal pour ses paysages mais aussi pour les gens qui y vivent, pour sa culture. Les liens que l’on peut tisser avec l’équipe locale, les guides, le sirdar. Et puis, chaque jour de marche est une surprise, même dans un trek classique. Un jour, on découvre une vallée, une cascade ; le lendemain, ce sera une vallée plus désertique ou une forêt de sapins.

© jp. coston

Isabelle, conseillère voyage, experte Himalaya

19 jours, 11 jours de marche De Kathmandou, vol pour Pokhara, région des Annapurnas. Route jusqu’à Tatopani dans la vallée de la Kali Gandaki, montée jusqu’au lac Kopra, panorama sur les Annapurnas par des villages brahmanes, magars et gurungs et descente par Gandruk. Retour à Kathmandou et vol pour Lukla, au cœur du Khumbu, trek au pied de l’Everest par les beaux villages de Khumjung, Phortse, Pangboche, Namche Bazar, carrefour de commerce entre le Tibet et le Khumbu. Puis, vol retour pour Kathmandou.


DEUX TREKS AU SOMMET «  C’est une nouveauté, précise  Céline. Si l’on n’avait qu’un seul voyage à faire au Népal, ce serait celui-là ! Avec deux treks au programme. Pour la première partie aux Annapurnas, il s’agit d’un trek totalement inédit en lodges communautaires, de bonne qualité et profitables pour l’économie locale, nous passons par le lac d’altitude Kopra avec une

très belle vue sur les Annapurnas puis nous redescendons sur Gandruk, charmant village gurung en pierres sèches. Pour la partie Everest, c’est une belle balade en pays sherpa avec la visite des plus beaux villages du Khumbu. Les treks sont assez longs pour s’imprégner de la culture et faire des rencontres, c’est une visite authentique du Népal en passant par des villages préservés.» 

© jp. coston

© jp. coston

© m. gounot

népal I ASIE 111


à partir de

1995 Trek SOUTENU

© c. migeon

112 ASIE I népal

le mythique et immanquable tour des annapurnas

Le Tour des Annapurnas RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : NANEX

HÉBERGEMENT : Pension et lodge PÉRIODE : le vendredi, un à quatre départs par mois, d’octobre à avril

V

ersion écourtée du mythique Grand Tour des Annapurnas, de Beshisahar à Jomson,  ce trek, au rythme savamment dosé, collectionne de superbes points de vue sur toute la chaîne des Annapurnas. L’incontournable du Népal, en 17 jours seulement !

gurungs et tibétains. Les drapeaux à prières battent au vent. Les sommets himalayens courent à l’infini : Manaslu, Annapurna II, III, IV,  Gangapurna… C’est par le célèbre col du Thorong,  à 5  400 m, que nous basculons dans la basse vallée du Mustang.

Progressivement, nous prenons de la hauteur de Beshisahar à Manang par la vallée de la Marsyangdi,  passant des étages subtropicaux aux paysages plus arides à partir de 3 000 m d’altitude.

Changement de décor : la vallée est plus large, la terre plus aride, les couleurs minérales virent de l’ocre au rouge, au vert… De somptueux villages tels que Jarkot et Kagbeni ponctuent notre descente. Enfin, le survol des reliefs himalayens nous ramène à Kathmandou pour saisir quelques dernières ambiances népalaises. 

Le long de cet escalier qui nous élève vers les géants, nous traversons des villages brahmanes,

Je suis vraiment tombée amoureuse du Népal, le pays du trek par excellence. Le Tour des Annapurnas est surtout aimé des Français, ils ont un petit faible pour l’histoire de cette montagne, le premier 8 000, Frison-Roche. Un tour très varié au niveau des paysages. Des zones tropicales avec des rizières, des ethnies différentes, un passage d’un col à plus de 5 000 m, les pâturages des yaks. On croise toute la vie quotidienne sur la route. Puis, d’autres vallées complètement différentes aux portes du Mustang. C’est aussi un encouragement pour aller plus haut.   Isabelle, conseillère voyage, experte Himalaya

17 jours, 10 jours et demi de marche. En 17 jours, ce trek offre une grande variété de paysages, de villages et de rencontres : Besishahar, puis Bhulbhule, Ngadi, Bahun Danda, Dharapani, Pisang le haut, Ngawal, vieux village offrant une vue fantastique sur l’Annapurna II, III, IV, Gangapurna et le mont Tilicho, la vallée de Manang, Letdar, le col du Thorong, Muktinath, premier village du Mustang, les très beaux villages de Jarkhot et Kagbeni, et enfin Jomson d’où nous rejoignons Pokhara par un fantastique vol de montagne, puis Kathmandou.


à partir de

2250 Trek SOUTENU

© isa. tomei

népal I ASIE 113

au pied de l’everest pour une rencontre avec le toit du monde

Everest, objectif : 5 545 m RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : NEVEX HÉBERGEMENT : Pension et lodge PÉRIODE : le vendredi, un à deux départs par mois, d’octobre à avril

C

onçu pour tous ceux qui rêvent d’aller jusqu’au pied de l’Everest et qui ne disposent que de deux semaines, ce trek, bien rythmé, chemine en pays sherpa jusqu’au Kala Patar, dans une ambiance résolument haute montagne ! C’est par les airs que nous gagnons les portes du Khumbu, la région de l’Everest. Après 45 mn de vol extrêmement spectaculaire au-dessus des géants himalayens, nous débarquons à Lukla, où nous démarrons lentement notre randonnée. Nous gagnons Namche Bazar, bourgade d’échanges entre le Tibet et

le pays Sherpa située à 3 440 m d’altitude. L’occasion de faire une pause d’acclimatation le temps d’une journée. Puis, nous entrons dans la vallée du Khumbu, dans la sphère des géants, des parois glacées, des pics mythiques. Superbes villages en pierre sèche, nombreux manis et stupas, monastères perchés au plus près des cieux jalonnent notre parcours placé… sous la bénédiction de trois sommets culminant à plus  de 8 000 m : l’Everest (8 848 m), le Makalu (8  475 m), le Lhotse (8 383 m), sans oublier le Pumori (7 145 m), le Nuptse (7 879 m) et l’Ama Dablan (6 856 m)...

© i. tomei

Il y a toujours la motivation du camp de base même si ce n’est pas ce que je trouve le plus beau. J’adore le pic de Gokyo, ce n’est pas l’endroit le plus proche de l’Everest mais le petit sommet juste en face. On a cette vue sur le lac de Gokyo, la moraine et sur tous les treks des sommets. On rayonne vraiment au pied des 8 000 avec cette vue générale vraiment fabuleuse. ça donne envie d’aller au-delà, d’aller là-haut. Pourtant, on ne fait que monter, mais on a toujours la sensation d’être encore sur la première marche…   Isabelle, conseillère voyage, experte Himalaya

17 jours, 10 jours de marche. Après un vol spectaculaire de Kathmandou à Lukla, nous progressons dans la vallée de la Dudh Kosi. Nous atteignons Namche, le col de Mong, avec sa vue sur l’Ama Dablam et le Kantega, puis la vallée du Khumbu, Pangboche, Thokla, Lobuche, le glacier du Khumbu et le camp de base de l’Everest (5 364 m). Nous montons ensuite jusqu’au Kala Patar, pour avoir le plus beau panorama sur l’Everest puis nous descendons à Tengboche. La descente continue jusqu’à la rivière lactée et Monjo, puis nous traversons la forêt de Gumila pour regagner Lukla.


1995 Trek MODÉRÉ

trek et contemplation du sanctuaire des annapurnas

Sanctuaire des Annapurnas RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : NSAN

HÉBERGEMENT : Hôtel et lodge PÉRIODE : le dimanche, un à quatre départs par mois, d’octobre à avril

15 jours, 9 jours et demi de marche. Ce trek assez exceptionnel démarre à Kande, (1 700 m d’altitude). Le 8e jour, nous atteignons l’étonnant camp de base du Machapuchare, puis le Sanctuaire des Annapurnas (4 130 m) et sa vue inoubliable à 360° sur les 13 sommets du massif des Annapurnas.

C

e trek de 2 semaines traverse ainsi toute la variété des ambiances himalayennes, de la douceur de Pokhara à la très haute montagne. Au cœur du Népal, le sanctuaire des Annapurnas est un site unique, gigantesque amphithéâtre face à plus de 3 000 m de pics et de glace. Perchés à 4 130 m d’altitude, nous savourons un délicieux moment de contemplation à 360° sur les 13 sommets du massif des Annapurnas. C’est l’étape forte de ce trek. Pour autant, dès le premier jour de l’itinéraire, nous randonnons avec en ligne de mire le  Machapuchare (6 993 m),  l’Annapurna III (7 555 m),  l’Annapurna II (7 937 m) et l’Annapurna IV (7 525 m). Bain dans les sources d’eau chaude à Jhinu Danda, traversée de villages sculptés par les cultures en terrasses, sentier caché au cœur d’une gigantesque bambouseraie, marche à travers une forêt de rhododendrons…  ce trek offre toutes les émotions de l’Himalaya népalais. 

à partir de

2595 Trek SOUTENU

trek d’anthologie autour du manaslu

Grand Tour du Manaslu RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : NMAN HÉBERGEMENT : Hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : le samedi, un à deux départs par mois en octobre, novembre, mars et avril

22 jours, 16 jours de marche. Un trek comme une véritable expérience himalayenne. Nous gravissons les étages de la chaîne depuis Sikhar (500 m d’altitude) jusqu’au point culminant du trek, au cours du 16e jour : le passage du col de Larkya (4 990 m), depuis lequel le spectacle est grandiose.

À

u cœur de vallées restées secrètes, nous gagnons le pays Samapa, peuple tibétain vivant au pied du Manaslu. Un trek dans un Himalaya encore très sauvage pour revivre l’ambiance du Népal d’il y a  20 ans. Notre bel itinéraire autour du  Manaslu (8 163 m) traverse une grande variété de paysages,  longeant tour à tour les rivières des fonds de vallées, cheminant à travers les forêts ou tutoyant les glaciers et les sommets de 7 000 m et 8 000 m qui nous entourent, notamment lorsque nous passons le col de Larkya à 4 990 m. Cette traversée des différents étages himalayens constitue également un véritable voyage de découverte de quelques familles ethniques népalaises, puisque nous croisons des villages  habités par des Gurungs, des Tibétains, ou encore des Tibétains manangis. Une belle approche de l’Himalaya népalais, dans le secret des vallées reculées.

© c. mazoyer

à partir de

ASIE I népal

© jpc

114 ASIE I népal


© c. migeon

népal I ASIE 115

méditation et initiation au bouddhisme au cœur du népal

à partir de

2195 Trek, Méditation MODÉRÉ

V

Randonnée bouddhiste de A à Zen RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : NZEN

HÉBERGEMENT : Hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : les dimanches 07/11, 19/12, 13/02, 10/04

oilà un voyage très original qui nous permettra de pratiquer  la méditation avec un accompagnateur initié au bouddhisme tout en cheminant entre monastères et chortens dans une région bouddhiste traditionnelle… La chaîne himalayenne en toile de fond ne fait qu’ajouter à la  dimension exceptionnelle de cette véritable randonnée contemplative en pays Sherpa. Ce trek sans grande difficulté nous fait découvrir la région bouddhiste de l’Helambu, qui fut un haut lieu spirituel et de retraite. Ce voyage est centré sur l’appren-

tissage des techniques fondamentales de la méditation bouddhiste - concentration et vision profonde. Des techniques qui ne s’adressent pas seulement aux bouddhistes : tout un chacun peut les pratiquer indépendamment par ailleurs de sa religion, sa philosophie ou son éthique. Ni gourou, ni baba cool, votre guide est un animateur, laïc ou moine, qui a lui-même pratiqué ces techniques et qui a été déclaré apte à les transmettre par un maître reconnu. Il sera aussi le coordinateur pour les rencontres avec des maîtres spirituels de différentes écoles. 

Je n’ai pas souvenir d’un moment particulier, mais d’un instant quotidien. Lorsque l’on méditait après s’être réveillé, juste avant de petit-déjeuner. Cette première méditation fonctionnait vraiment bien. On n’appréhende pas non plus de la même façon les différentes visites que l’on peut faire. Lorsque nous découvrions un temple, même petit, je pense que je le percevais plus intensément. Nous prenions aussi plus de temps pour nous imprégner des lieux. Ce n’est pas forcément possible dans un trek traditionnel.  

© xdr

Jade , cliente clubaventure

15 jours, 6 jours et 2 demi-journées de marche. Notre trek initiatique commence à Bodhnath, où a lieu le premier enseignement bouddhique. Nous rejoignons ensuite Nagarkot, puis Chauki Bhanjyang. Nous traversons le parc de Shivapuri jusqu’à Chisopani et sa très belle vue sur la chaîne himalayenne, puis Pati Bhanjyang pour une belle promenade jusqu’au monastère de Gul Bhanjyang. Toujours rythmé par la méditation, notre itinéraire nous emmène ensuite à Kutumsang, Daprakharka, à la grotte de Milarépa, au gros bourg de Tarkegyang, à Kangyul, Thimbu, puis à Bhaktapur.


à partir de

1895 Trek MODÉRÉ

© jp. coston

116 ASIE I vietnam

trek au vietnam à la rencontre de habitants du tonkin

Trek de la rivière Claire au massif de Huang Sou Phi RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : AVIR

HÉBERGEMENT : Hôtel, pension et chez l’habitant PÉRIODE : le samedi, un à trois départs par mois toute l’année

U

n ensemble de forteresses naturelles ceint l’ouest du Tonkin et le nord-est. Dans le dédale de ses vallées et jusque sur ses cimes se sont accumulées des populations aux origines aussi diverses que mystérieuses pour certaines. Nous vous emmenons dans ce creuset ethnologique grandeur nature à la rencontre de cette richesse humaine.

© jp. coston

À peine arrivés au Vietnam, nous vous conduisons dans le décor enchanteur de la baie d’Ha Long.  La jonque vogue pour s’éloigner des côtes fréquentées… Puis, nous prenons la direction des montagnes

de la rivière Claire. Nous marchons de village en village sur les sentiers passants, c’est l’occasion de croiser hommes, femmes et enfants vêtus de superbes habits traditionnels,  généralement très colorés. Le paysage est une alternance de cultures en terrasses sculptées dans la montagne et de végétation luxuriante. Les habitants de la région nous accueillent dans leur grande maison sur pilotis posée au milieu des rizières. Nous terminons le trek à Pan Hou où nous profitons des bienfaits d’un bain traditionnel relaxant, et visitons Hanoï en fin de séjour. 

C’est mon voyage coup de cœur au Vietnam, un très beau trek dans une région préservée du Tonkin, la région de Ha Giang. Nous marchons 8 jours, de village en village, entre forêts, plantations et rizières superbement sculptées en terrasses ; nous dormons 7 nuits chez l’habitant, généralement chez les guides locaux qui nous accompagnent. C’est l’occasion de partager des moments de convivialité inoubliables avec ces populations des montagnes, d’origines ethniques diverses. Pour la dernière nuit dans les montagnes, nous arrivons au Pan Ou lodge, charmant écolodge et véritable havre de paix en pleine nature où l’on peut se payer le luxe d’un bain traditionnel relaxant et d’un massage.  

Céline, créatrice de voyages en Asie

15 jours, 8 jours de marche. Ce voyage exceptionnel à la rencontre du Vietnam et de ceux qui le peuplent nous emmène en baie d’Ha Long, le temps d’une croisière, à Tuyen Quang, au village de Thuong Binh où nous faisons les premières rencontres avec les femmes Pa Then, à Nam La où nos hôtes sont des Tay ou des Nung, à Quang Ha, à Trung Thanh, chez les Man Ta Pan, à Tan Minh, village Hmong, dans un village Yao perché sur un flanc de montagne, à Phin Ho, puis dans vallée de Ban Giang ; et enfin à Hanoï où se termine notre voyage.


à partir de

1945 Découverte FACILE

© m. gounot

vietnam I ASIE 117

à la découverte de la diversité vietnamienne le long du Mékong

VIETNAM Le Vietnam du nord au sud RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : AVIAC HÉBERGEMENT : Hôtel, pension et chez l’habitant PÉRIODE : le samedi, un à deux départs par mois toute l’année

S

i un seul mot devait nous venir aux lèvres à propos d’un voyage au Vietnam, ce serait le mot diversité : celle des paysages, des populations, des traditions et des coutumes. En 2 semaines, ce beau voyage « kaléidoscopique » nous fait parcourir les lieux incontournables de ce pays, des montagnes du Nord au delta du Mékong.

© roadbookmedia

Premier contact avec le Vietnam du Nord, nous progressons jusqu’au lac Ba Bé dans un paysage de rizières parsemé de pains de sucre karstiques, de maisons tay sur pilotis, de lataniers… et découvrons à

pied le plateau de Quang Hoa à la rencontre des ethnies Hmong, Yao, Nung et Tay. L’ex-route coloniale 4 nous mène à Lang Son, puis en baie d’Ha Long où nous admirons le défilé des pitons karstiques coiffés de végétation bonsaï à bord de notre jonque. Retour à Hanoï, ville bouillonnante, puis départ pour le centre du pays, Hué, puis Hoi An. Un saut de puce en avion vers le Sud nous permet le jour même d’être bercés sur le delta du Mékong et de découvrir arroyos, îlots, fabriques artisanales, systèmes de pêche, marchés flottants… Puis une dernière escale avant le retour : Saigon ! 

Le delta du Mékong… Ce n’est pas sur le fleuve que l’on voit le plus de choses. Mais dans les arroyos, véritables bras d’eau. C’est là que se trouve la vie. Que l’on trouve les villages, les marchés. C’est une région à part, riche, où l’on sent que la population a suffisamment d’aisance pour développer un art de vivre et prendre le temps d’aménager son espace. Il y a aussi l’aspect spectaculaire de tous ces bateaux traditionnels ornés d’yeux sur la proue pour chasser les démons, de toutes ces différentes embarcations de pêche. Toute la vie économique qui tourne autour du fleuve. Un spectacle permanent.   Michel, notre partenaire local clubaventure au Vietnam

16 jours, 3 jours de marche. Hanoï, la traversée du lac Ba Bé vers le village de Pat Ngoi, le col de Cao Bac, Cao Bang, le plateau de Quang Hoa, le village de Ban Nieng, le plateau de That Khé, la vallée du Song Ky Cung, le golfe du Tonkin et la baie d’Ha Long où nous embarquons sur une jonque pour une croisière inoubliable, Bay Chai, Hanoï, Hué, la ville royale de la dernière dynastie, Da Nang, Hoi An, le delta du Mékong, puis Saigon.


118 ASIE I vietnam

1845 Découverte MODéRé

magie du haut tonkin pour un voyage hors des sentiers battus

Les ethnies du Haut Tonkin, villages et marchés RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : AVIR2

HÉBERGEMENT : Hôtel, pension et chez l’habitant PÉRIODE : le samedi, un à trois départs par mois toute l’année

C

e voyage se déroule essentiellement dans une région préservée du Haut Tonkin. La proximité de la Chine permet d’assister, lors des marchés dominicaux, à de nombreux échanges entre ces populations aux origines et aux coutumes très diverses. Sur les chemins de randonnée, nous rencontrons Tay, Hmong, Man Ta Pan et Yaos à tunique longue ; certains sont nos hôtes d’une nuit en toute authenticité.  Ce voyage commence par une petite croisière reposante dans la baie d’Ha Long parmi les quelques

3 000 îlots et récifs truffés de cavernes et couverts de végétation. En train de nuit, nous rejoignons la province du Ha Giang, à la frontière du Yunnan, pour découvrir une réelle mosaïque humaine qui occupe les vallées aux villages couronnés de lataniers. Ici, les pentes sont ciselées de terrasses, la forêt s’est réfugiée sur les sommets. Les fleuves torrentiels cisaillent les reliefs. Là, on cultive le fameux thé Shan ou encore l’indigo qui teinte les vêtements. Tout est spectacle, avec, en apothéose, les marchés, véritables

© cg

à partir de

kaléidoscopes où se côtoient des populations aux langues et origines les plus diverses. DÉFRICHER LES ITINÉRAIRES « Notre énorme point fort dans la région, c’est le représentant clubaventure au Vietnam, Michel… nous explique Céline. Quelqu’un de curieux qui aime explorer et rencontrer… Il est marié avec Lane Phuong, une femme incroyable ; ils ont tous les deux parcouru les régions reculées du Vietnam, à la rencontre des populations des montagnes, bravant parfois les interdits. »

Le marché de Dong Van ! Le dimanche est un jour important pour toutes les ethnies des alentours. Les gens parcourent parfois plus de 20 km pour venir. Ils portent au quotidien leurs habits traditionnels, mais le jour du marché, rien n’est laissé au hasard. Bijoux, parures… Pour la population locale, ce jour reste aussi une fête. Ils rejoignent parfois le marché au bétail avec un ou deux cochons ficelés sur le porte-bagages de la mobylette… Nous sommes une attraction pour eux, autant qu’ils le sont pour nous, car il y a très peu de touristes. Les échanges sont très amicaux, authentiques.  

© m gounot



Céline, créatrice de voyages en Asie


© jp. coston

vietnam I ASIE 119

© b. nivon

fleuris… Lolo, Hmong blancs. La dénomination, c’est celle donnée par les autres, basée sur l’apparence, sur la tenue vestimentaire »

Des défricheurs d’itinéraires qui deviennent une vraie force de proposition pour de nouveaux circuits inédits. Michel nous en dit plus sur celui-ci. « L’intérêt de cette province de Ha Giang, en dehors de la diversité de ses paysages, c’est sa tendance à regrouper tous les points que l’on pourrait retrouver dans toutes les autres zones montagnardes. C’est vraiment la région la plus spectaculaire. Les grandes vallées peuplées par les Tay et leur maison sur pilotis entourée

de palmiers, de grandes rizières en terrasse. Le Nord est un pays de hauts plateaux calcaires avec des pains de sucre, fendus par des canyons, la montagne est plus abrupte, les rizières en terrasse plus étroites, plus escarpées. » Pour la parcourir, deux mini-treks qui cheminent autour des marchés, à la rencontre des multiples minorités qui vivent dans la région. « Hmong, Yao rouges (tunique longue), Tay noirs, Numg, Hmong

Autre lieu particulièrement favorable aux rencontres, les nuits passées chez l’habitant, chez les Yay et les Yao rouges. « On partage un peu de leur vie quotidienne, on s’aperçoit aussi que les pratiques et les usages ne sont pas les mêmes d’une ethnie à l’autre. Nos clients mangent et dorment dans les maisons, c’est toujours l’occasion de beaucoup d’échanges. » Et quid de la fameuse baie d’Along présente sur la plupart des circuits ?  « Ne pas proposer la visite serait une erreur. La première question que l’on pose à toutes les personnes qui reviennent du Vietnam, c’est  : "Alors, comment c’était la baie d’Along ?" Donc, on y passe mais on profite surtout de la baie du Petit Dragon avec les mêmes types d’environnement vraiment sublime mais éloigné du flot des touristes. Beaucoup plus authentique, sans fausses jonques… »

15 jours, 4 jours de marche. Au départ d’Hanoï, nous roulons à travers le nord du delta du fleuve Rouge vers la baie d’Halong, où nous faisons une croisière. Nous allons ensuite à Giang Thuong, dans le massif de la Rivière Claire, forteresse naturelle où se sont réfugiés Tay, Hmong, Man Ta Pan et Yao à tunique Longue à Phin Ho, au village de Pan Hou, à Ha Giang, au marché de Quiet Tinh, où se côtoient de nombreuses populations, sur le plateau de Quan Ba, aux marchés de Dong Van et de Meo vac, puis à Tan Lap, Kha Trung ou Xuan Minh.


à partir de

2745 Trek FACILE

© jp. coston

120 ASIE I vietnam - cambodge

le vietnam et le cambodge en un seul voyage

Grande découverte du Vietnam et du Cambodge RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : AVIACAM

HÉBERGEMENT : Hôtel, pension et chez l’habitant PÉRIODE : le dimanche, un départ par mois, toute l’année

V

ous rêvez de pouvoir en un seul voyage naviguer dans la baie d’Ha Long et découvrir la région du Haut Tonkin, Hanoï, Hué et Hoi An, mais aussi le delta du Mékong et les temples d’Angkor… Ce voyage est pour vous !

À peine arrivés, nous voilà sur une jonque, naviguant entre les pitons karstiques de la baie d’Ha Long. Nous partons ensuite pour la région peu fréquentée du Haut Tonkin avec au programme un petit trek dans les villages où les habitants nous accueillent dans leur grande maison sur pilotis posée au

milieu des rizières… Le paysage alterne les cultures en terrasses sculptées dans la montagne, et la végétation luxuriante. Retour à  Hanoï, puis nous quittons le Nord pour découvrir ensuite l’Annam avec Hué, sa citadelle, ses palais et ses tombeaux… puis Hoi An et My Son, ancienne capitale religieuse du Champa. La partie suivante du voyage est la remontée du Mékong depuis son delta et le passage de la frontière cambodgienne. Nous poursuivons notre périple jusqu’à Siem Reap et visitons les joyaux de l’art khmer : Angkor Wat, Bantey Srei, Beng Mealea…

© g. rohart

Grâce à nos relais au Vietnam et au Cambodge, nous étions les premiers à proposer ce combiné ; ce voyage vraiment superbe comporte plusieurs voyages en un seul séjour. On découvre les ethnies et les paysages du Nord Vietnam, la baie d’Along, les sites culturels de Hue, l’effervescence de Saigon, le spectacle du delta du Mékong. On remonte le fleuve, on change de pays et on découvre le Cambodge. On termine à Angkor mais on visite aussi d’autres temples et sites moins connus. 23 jours… Un circuit vraiment exceptionnel Céline, créatrice de voyages en Asie

23 jours, 6 demi-journées de marche. Ce voyage extrêmement complet et varié nous permet de découvrir en trois semaines la baie d’Ha Long, Tuyen Quang, le massif de la Rivière Claire, Phinh Ho, Nam Hong en territoire Yao Rouge, Pan Hou, le Nord de la région de Ha Giang et son incroyable variété de paysages, les marchés de Don Van et Meo Vac, Ha Giang, Hanoï, Hué et Hoi An, Saïgon, le delta du Mékong, Phnom Penh, les célèbres temples d’Angkor, le Tonle Sap, le Grand Lac du Cambodge et ses innombrables villages flottants, puis Siem Reap.


à partir de

1995 Découverte MODÉRÉ

© c. raylat

cambodge I ASIE 121

à la rencontre du peuple khmer et des temples d’angkor

V

Cambodge : Découverte khmère, d’Angkor au Mondolkiri RENDEZ-VOUS SUR

isiter les temples d’Angkor et des joyaux plus secrets, randonner dans les Phnom Kulen à la découverte d’immenses monolithes de grès représentant des animaux et, dans la jungle dense du Mondolkiri, dormir chez l’habitant et en maison flottante, naviguer sur le Tonle Sap et sur le Mékong, observer les dauphins d’eau douce, se balader à dos d’éléphant…

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : ACAM16 HÉBERGEMENT : Hôtel, pension et chez l’habitant PÉRIODE : le samedi, un à trois départs par mois toute l’année

Voilà notre très beau programme ! La première partie du voyage se déroule dans la région de Siem Reap et de l’impressionnant site d’Angkor. Nous découvrons les temples connus et moins connus

à pied et à vélo, marchons entre les sites khmers et les villages et dormons chez l’habitant pour rencontrer les Cambodgiens. Une journée et une nuit sur le Tonle Sap viennent ponctuer le voyage pour découvrir la vie lacustre du Grand Lac. Nous partons ensuite à l’est pour découvrir la région du Mondolkiri. À pied et à dos d’éléphant, nous explorons la jungle et observons les animaux sauvages. Avant de rentrer à Phnom Penh, nous faisons une étape sur le Mékong pour voir les dauphins d’eau douce, visiter Kratié, ancienne ville coloniale, et nous détendre sur les plages. 

Du pur Cambodge ! L’essentiel du Cambodge en 16 jours. On visite évidemment Angkor, qui reste un endroit magnifique. Mais on découvre aussi les Phnom Kulen, un plateau à 30 km au nord-est d’Angkor. C’est une ancienne place royale où l’on a découvert des grands animaux en pierre dans la jungle. La colline est un lieu saint khmer et plusieurs rois y ont construit des temples. On trouve énormément de sculptures en marchant sur le site, beaucoup de vestiges dans la végétation. C’est vraiment très beau.  

© c raylat

Stéphanie, assistante de production des voyages en Asie

16 jours, 7 demi-journées de marche. Au programme de cette immersion cambodgienne : les temples de Chao Srei Vibol et de Roluos, le temple perdu de Beng Melea, Phnom Kulen, la montagne sacrée des Khmers, le site exceptionnel de Srah Dumrei, Kbal Spean et la rivière sculptée aux « mille lingas », les célébrissimes temples d’Angkor, le bassin royal de Srah Sang, Tonle Sap, le Grand Lac du Cambodge, Kampong Thom, Sen Monorom, dans la province méconnue de Mondolkiri, Kratié, les chutes de Kampi, pour observer le dauphin d’eau douce du Mékong, et Phnom Penh.


à partir de

2205 Découverte FACILE

© c. raylat

122 ASIE I laos

l’authenticité du laos de luang prabang à phongsali

Découverte du Nord Laos RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : ALAN

HÉBERGEMENT : Hôtel, pension et chez l’habitant PÉRIODE : le vendredi, un départ par mois, d’octobre à avril

L

e Laos en immersion totale : nous plongeons dans l’univers de Luang Prabang, avec ses monastères aux dorures éclatantes sur fond de laque rouge, son marché aux parfums d’épices, d’huile de coprah, entre les sacs de riz et de manioc… Plus au nord, nous découvrons d’authentiques villages dans un décor de montagnes et de pains de sucre, entre rivières et bambouseraies, leurs habitants nous accueillent le temps d’une nuit. Après la découverte des temples de Luang Prabang, nous pénétrons en bateau au cœur des montagnes recouvertes de forêt en remontant

le Mékong et la Nam Ou. Notre première escale est Muang Ngoi, charmant village au bord de la Nam Ou d’où nous partons pour une randonnée parmi rizières, pitons karstiques et villages. Nous rejoignons la région de Phongsali où nous randonnons quelques jours sur des crêtes,  en sous-bois, à travers des bambouseraies et des rizières, de village Iko en village Pou Noi. Et après une journée de route et un petit vol intérieur, nous sommes déjà à Vientiane, prêts à continuer vers le sud (extension découverte du Sud Laos) ou suffisamment éblouis pour rentrer. 

© g. rohart

Le point fort de ce circuit, c’est le Laos lui-même. Un pays très peu peuplé qui a conservé énormément de végétation. En partie grâce au fait que les principales voies de communication et d’échange restent le Mékong et ses affluents. Ça reste donc un petit pays à la fois très nature et très authentique. Le Laos n’est pas très connu, pas encore très touristique mais propose une excellente qualité d’hébergement. On dort aussi chez l’habitant. Un voyage particulièrement authentique et vraiment accessible à tous.   Édouard, conseiller voyage, expert Asie

13 jours, 3 jours et 3 demi-journées de marche. Après Luang Prabang, l’ancienne capitale royale classée au patrimoine mondial de l’humanité, nous découvrons le Mékong et la Nam Ou, Pak Ou et ses grottes sacrées qui abritent depuis des siècles des centaines de statuettes de Bouddha, le village de Muang Ngoi et son arrière-pays, entre rizières et falaises karstiques, Muang Khua, Ban Bakanoi, un village Pou Noi dominant la vallée, Ban Namboun, autre village Pou Noi, le village de Ban Navai, Oudomxai, et, de retour à Luang Prabang, la cascade de Khouang Sy.


à partir de

2995 Découverte MODÉRÉ

© g. rohart

laos - cambodge I ASIE 123

voyage insolite du laos ET cambodge

C

Laos Cambodge au fil du Mékong RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : ALACAM

© c. raylat

HÉBERGEMENT : Hôtel, pension et chez l’habitant PÉRIODE : le vendredi, un départ par mois, d’octobre à avril

e voyage est une véritable immersion au Laos et au Cambodge au fil du Mékong : à pied dans les villages du Nord Laos, en bateau sur les rivières affluentes  et le Mékong, nous observons des dauphins d’eau douce et randonnons à la découverte des temples khmers…

Chaque journée est différente et assouvit notre curiosité. Après la découverte de Luang Prabang, nous pénétrons en bateau au cœur des montagnes recouvertes de forêt en remontant le Mékong et la Nam Ou. Notre première escale est Muang Ngoi, charmant village au bord de la Nam Ou d’où nous partons pour une randonnée parmi rizières, pitons karstiques et villages. 

Nous poursuivons la remontée de cette rivière affluente du Mékong pour rejoindre la région de Phongsali pour un petit trek en compagnie d’une équipe de porteurs, de village Iko en village Pou Noi. Après une journée de route et un petit vol intérieur, nous sommes déjà à Vientiane, prêts à continuer vers le sud avec le plateau des Bolovens, Champassak et le Vat Phou, la région des îles et des chutes du Mékong. Nous passons ensuite la frontière cambodgienne où nous découvrons cascades, îles et chutes méconnues avant de descendre le Mékong jusqu’à Kratié. Le voyage s’oriente ensuite vers l’est, nous marchons au détour des somptueux sites khmers, connus et secrets. 

Une nouveauté géniale ! Un combiné Laos - Cambodge… On visite d’abord le nord du Laos, on fait un petit trek puis on vole sur Paksé et on descend jusqu’au Cambodge en passant la frontière terrestre pour naviguer ensuite sur le Mékong. Nous avions déjà un voyage Cambodge Laos mais nous avons souhaité proposer encore plus d’endroits insolites… C’est pour cela que l’on passe par le sud du Laos et la partie frontalière cambodgienne. En conservant le Mékong comme fil rouge pour ce circuit inédit.

23 jours. Découverte du Nord Laos avec Luang Prabang, Phongsaly, puis découverte du sud du Laos plateau des Bolovens, Champassak, îles de Khone, frontière cambodgienne et navigation sur le Mékong, Kratié, Kampong Thom, puis région de Siem Reap, des temples d’Angkor et du Tonle Sap.

Céline, créatrice de voyages en Asie


à partir de

1895 Découverte FACILE

© xdr

124 ASIE I inde

patrimoine et culture de l’inde du sud

Inde, Montagne et temples du Tamil Nadu et lagons du Kérala RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : IKER

HÉBERGEMENT : Hôtel, écolodge et cabine double en bateau PÉRIODE : le dimanche, un à deux départs par mois, toute l’année

P

endant deux semaines, nous plongeons au cœur de l’Inde du Sud dont nous pourrons découvrir avec bonheur toutes les différentes facettes : temples, hindouisme, montagnes et canaux,  la région n’aura plus de secret pour nous. Ce voyage est surtout l’occasion de découvrir un monde authentique et préservé à l’écart des circuits touristiques traditionnels. Notre périple commence en douceur par la visite des immenses temples et des villes du Tamil Nadu. Nous enchaînons par une incursion dans les monts Cardamome où nous

randonnons en montagne et dans la réserve de Péryar. Nous arrivons dans le Kérala : situé à l’extrême sud-ouest de la péninsule indienne, entre les Ghats et la mer d’Oman,  le Kérala bénéficie d’une nature riche et exubérante : collines couvertes d’épices et de plantations de thé, cocotiers et rizières dans la plaine. Il est aussi symbole de la tolérance. Déjà, il y a des siècles, les rois hindous y accueillirent des musulmans, des juifs ainsi qu’une communauté chrétienne prospère. Au fil de cet itinéraire, nous aurons l’occasion de découvrir la beauté d’une Inde vraie et différente. 

© w. moghrabi

Un voyage dans le sud de l’Inde, un classique pour nous que l’on a toujours retravaillé pour rester en dehors des sentiers (re)battus. En Inde, il y a pas mal d’endroits qui sont un peu des attrape-touristes, on a la chance de travailler avec Hervé qui parvient toujours à nous proposer de nouvelles idées pour éviter le flot des visiteurs. Un circuit vraiment axé sur le patrimoine dans deux magnifiques régions de l’Inde du Sud, avec quelques moments très nature.   Stéphanie, assistante de production des voyages en Asie

15 jours, 2 demi-journées de marche. Cette découverte d’une Inde méconnue nous emmène à Auroville et Pondichéry, à Ganga, à Tanjore, sur le delta de la Cauvery, à Trichy où nous visitons l’incroyable temple de Srirangam, à Maduraï où le temple de Meenakshi est une véritable ville sainte dans la ville, à Elephant Valley, à Péryar, une réserve d’animaux connue pour ses éléphants, sur le marché aux épices de Kumily, puis à Kumarakom et enfin à Cochin, ville déployée sur un groupe d’îles d’où partent les bateaux chargés d’épices.


2470 Découverte FACILE

le rajastahn aux couleurs des maharadjahs

Rajasthan, désert du Thar et palais des maharadjahs RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : IRAJ

HÉBERGEMENT : Hôtel et bivouac sous tente PÉRIODE : les samedis 13/11, 18/12, 15/01 et 12/02

16 jours, 6 demi-journées de marche. En deux semaines, nous visiterons : le Taj Mahal, Jaipur, Jodpur, Pushkar, Jaisalmer et Udaipur, le temple jaïn de Amar Sagar, le désert du Thar, ou encore Ranakpur et son somptueux temple jaïn ciselé dans la pierre.

L

e Rajasthan, c’est l’Inde des princes et des légendes, l’Inde des palais et des jardins, mais c’est aussi l’Inde des couleurs des saris portés avec élégance et des turbans arborés fièrement par les anciens guerriers rajputs.

Dès notre arrivée, nous découvrons le majestueux Taj Mahal. Après une étape nature au parc de Bharatpur, nous visitons  la ville rose, Jaipur et la ville blanche, Pushkar. Jodpur, la ville bleue, capitale des Marwars, abrite une impressionnante  citadelle. Puis, nous rejoignons Jaisalmer au cœur du désert  du Thar. Nous passons deux nuits dans le désert, randonnons à pied ou à dos de chameaux entre dunes et villages. En route pour Udaipur, autre ville blanche où les palais se reflètent dans l’eau du lac Picchola, nous découvrons la campagne de Narlaï, le temple jaïn de Ranakpur et Khumbalgarh. Le voyage se termine par un retour en train jusqu’à Delhi. 

sri lanka I ASIE 125

à partir de

1650 Découverte FACILE

merveilles et secrets du sri lanka

La perle de l’océan Indien RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : ASRI HÉBERGEMENT : Hôtel et bungalow de planteur PÉRIODE : le dimanche, un à deux départs par mois, toute l’année

15 jours, 2 jours et demi de marche. En 15 jours, nous explorons quelques merveilles du Sri Lanka : Sigiriya et le rocher du Lion, Dambulla, Polonaruwa, le massif des Knucles, Kandy, les plantations de thé, le parc de Uda Walawe, la plage de Mirissa, Galle, ancien comptoir de commerce, et la rivière Madhu.

V

éritable émeraude géante au milieu de l’océan Indien, le Sri Lanka offre des plages dorées, des jungles luxuriantes et des ruines magnifiques. La visite du pays débute à Sigiriya, puis nous visitons les grottes de Dambulla et le site archéologique de Polonaruwa. Nous continuons le voyage par une immersion pédestre dans la forêt primaire du massif des Knucles… Après une randonnée à travers les rizières, encore un peu de culture bouddhiste avec la visite du temple de la Dent de Kandy ! C’est dans les plantations de thé et à Horton Plains que nous conduisent ensuite nos pas…

Puis, changement de décor en descendant vers le sud pour aller pister les éléphants puis se reposer un peu en bord de mer. La visite de Galle, ancien comptoir de commerce d’épices, convoité par les Européens, nous ramène à notre histoire avant de reprendre le vol  international à Negombo. 

© f. soreau

à partir de

© m. gounot

inde I ASIE


1750 Découverte FACILE

toutes les facettes de la thaïlande du nord

Balade en Thaïlande du Nord RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : ATHAN HÉBERGEMENT : Hôtel et chez l’habitant PÉRIODE : le dimanche, un à deux départs par mois de juillet à avril

12 jours, 2 jours de marche. Cette balade de 12 jours dans le nord de la Thaïlande nous emmène à Sukothai, à Chiang Mai ou dans la région du Triangle d’or, le long de la rivière Kok, à Yafu, un village de Lahu traditionnel, dans les grottes de Chiang Dao ou encore à Mae Salong.

T

emples et statues monumentales, culture bouddhiste, hospitalité des habitants, cuisine aux odeurs épicées, rizières et cocotiers, jungle exubérante, région de montagne habitée pas les ethnies Hmong, Lahu, Akkha, îles paradisiaques, la Thaïlande est multiple…

Ce voyage dans le nord nous conduit à Bangkok, Sukhotai et Chiang Mai et dans la région du Triangle d’Or. Après une visite originale de Bangkok par le « skytrain » et les canaux, nous partons en train vers le nord jusqu’à Sukhotai, la première capitale du Siam. À vélo, nous déambulons entre wats (temples) et statues géantes. Non loin de la frontière birmane, nous découvrons à pied, en pirogue et à dos d’éléphant, la région du Triangle d’or. À Chiang Mai, une journée libre vient ponctuer le voyage, vous pourrez prendre un cours de cuisine, profiter d’un massage thaï ou vous relaxer au bord de la piscine de l’hôtel.

à partir de

1695 Découverte FACILE

© cg

à partir de

ASIE I thaïlande

© g. rohart

126 ASIE I thaïlande

plages de sable blanc et eaux turquoise de la thaïlande

Balade en Thaïlande du sud RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : ATHAS HÉBERGEMENT : Hôtel et chez l’habitant PÉRIODE : le mardi, un à deux départs par mois de juillet à avril

12 jours. Durant 12 jours, nous visitons Bangkok, Nakorn Sri Thammarat, le Parc national de Khao Luang, le sanctuaire aviaire de Thale Noy, les montagnes Ban Traat chez les Sakais, le village de Chao Mai et son Parc national marin, et enfin l’île de Koh Libong.

C

e voyage s’adresse aux amoureux des belles plages blanches léchées par les eaux turquoise et des massifs coralliens à la faune colorée…  aux amateurs de montagne,  de jungle, de temples exotiques et de curry épicés… et, surtout, à ceux qui ont envie de découvrir le sud thaïlandais pour se relaxer sous les tropiques hors des sentiers battus !

Après la visite de Bangkok, nous arrivons à Nakorn Sri Thammarat, ville historique et typique du sud… Non loin de là, nous explorons la forêt tropicale du Parc national de Khao Luang et observons les oiseaux sur le lac de Thale Noy. Direction la côte sud-ouest pour rejoindre en bateau l’île préservée de Koh Libong et profiter de l’eau turquoise, des plages de sable fin et d’un hamac entre deux cocotiers ! Nous clôturons ce voyage par une agréable balade en canoë à  travers la mangrove et les grottes marines.


à partir de

2395 Découverte FACILE

© jp. coston

thaïlande I ASIE 127

délices gustatifs et plaisirs du palais, toutes les saveurs de la thaïlande

D

Délices thaïlandais RENDEZ-VOUS SUR

écouvrir la Thaïlande et ses saveurs, c’est le pari de ce voyage guidé par la thématique culinaire ! Que ce soit le piquenique traditionnel des fermiers thaïs ou un super restaurant de Chiang Mai, l’important est la variété des plats, la richesse des goûts et des saveurs de chaque région. Après la découverte de Bangkok, notre point de départ, nous mettons le cap vers Sukhotai, ancienne capitale du royaume de Siam ; nous déambulons à vélo à travers temples et immenses bouddhas. C’est à Chiang Mai que nous mettons pour la première fois la « main à la pâte » et apprenons

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : ATHABLE HÉBERGEMENT : Hôtel et chez l’habitant PÉRIODE : les samedis 13/11, 18/12, 05/02, 12/03 et 09/04

NouveauTÉ

à cuisiner quelques plats typiques avant une balade dans la vieille ville et sur le fameux marché de nuit. Puis, nous quittons le nord de la Thaïlande pour découvrir une partie peu fréquentée du sud : jungle et cascade du parc de Promoke avec nuit et cuisine chez l’habitant, le sanctuaire aviaire du lac Thale Noy, les grottes de Chao Mai en canoë, les plages de sable blanc et les fonds sous-marins d’exception du parc marin de Chao Mai… sans oublier les plats de poissons, coquillages et crustacés ! Un voyage aussi beau que bon. 

© ot

Le code de ce séjour (ATHABLE) résume la thématique du voyage ; c’est la découverte d’un pays pour les épicuriens ! La cuisine thaïlandaise est l’une des meilleures du monde. Je travaille avec un Anglais bon vivant qui a longtemps vécu en France. Au cours de notre repérage de l’hiver dernier, il m’a emmenée dans des endroits insolites pour manger, en précisant : "c’est le meilleur resto du coin", ou alors, "ça paye pas de mine mais tu vas voir, tiens goûte ça..." Ce n’est pas un voyage gastronomique mais on est sûr de manger la meilleure soupe du quartier ou le meilleur poisson à la vapeur à la citronnelle du coin ! Quand je suis rentrée, je me suis dit qu’il fallait créer un voyage avec la nourriture thaïe comme fil rouge ; on mange donc super bien et on apprend aussi à cuisiner à plusieurs occasions.   

Céline, créatrice de voyages en Asie

16 jours Après avoir visité Bangkok en tuk-tuk ou en vélo, nous partons en train à travers les plaines et champs de riz verdoyants jusqu’à Pitsanulok puis Sukothai, ancienne capitale du Siam, puis nous rejoignons Chiang Mai, son marché et notre premier cours de cuisine. Nous découvrons ensuite Nakorn Sri Thammarat, le Parc national de Khao Luang, ses cascades et sa forêt pluviale, Trang et le sanctuaire aviaire de Thale Noy, le village côtier de Chao Mai et l’île de Koh Libong, puis le Parc national marin de Chao Mai.


à partir de

2295 Découverte FACILE

© xdr

128 INTERVIEW ASIE I birmanie

à pied, en bateau ou à vélo à la découverte de la birmanie

E

Entre rêves et enchantements, balade en pays birman RENDEZ-VOUS SUR

ntourée de montagnes, bordée par l’océan et au cœur de cinq grandes nations asiatiques,  la Birmanie reste un pays étonnement secret et « hors du temps » qui mérite qu’on le découvre. Ce voyage de deux semaines et de niveau accessible nous emmène de Yangoon au lac Inle, en passant par Mangalay, Bagan et le plateau Shan, et nous permet de découvrir de l’intérieur les secrets de ce pays relativement méconnu des Occidentaux où vie, pensée et histoire sont vouées à la religion. Première pagode et première impression de la ferveur bouddhiste birmane devant

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : ABIT HÉBERGEMENT : Hôtel et chez l’habitant PÉRIODE : le dimanche, un départ par mois de juillet à avril

NouveauTÉ

l’immense Shwedagon à Yangoon. Nous découvrons ensuite Mandalay, ancienne capitale royale, centre culturel et religieux bouddhiste du pays… La descente de l’Irrawady en bateau nous emmène à Bagan, formidable sanctuaire bouddhiste et important témoin de l’histoire médiévale d’Asie du sud-est. Après un vol pour Heho, nos quelques jours de marche nous conduisent  de village en village à la rencontre  des minorités, loin des itinéraires classiques. Nous couronnons ce voyage au lac Inle, le plus vivant  et habité d’Asie du Sud-Est !

© dr

Nous n’avons jamais boycotté la Birmanie en nous disant que c’était aussi une ouverture sur le monde pour les gens que nous rencontrons sur place, comme Mu Mu, notre guide exceptionnel et les Birmans. L’un de mes meilleurs souvenirs a été pendant le petit trek sur le plateau Shan. Avec deux personnes du groupe, en flânant dans le village où nous passions la nuit, nous nous sommes fait inviter par une famille dans une petite maison sur pilotis en bambou tressé. On a partagé quelques fruits, on essayait de communiquer mais on ne se comprenait pas vraiment. Ça a fini en éclats de rire.   

Céline, créatrice de voyages en Asie

16 jours, 3 jours de marche En vélo, à pied ou en bateau, nous découvrirons Mandalay et les collines de Sagaing, l’Irawady, en direction de Bagan, lieu magnifique qui inspire paix intérieure et sérénité, où 2 300 pagodes jalonnent les chemins, le mont Popa et ses pagodes, le village de Kalaw, le plateau Shan, de nombreux villages Pao et Palaung, que nous traversons au cours d’un trek, Pindaya et ses grottes aux 8 000 statues de bouddha, le petit village de Yazagi, le village Danu de Kan Hla Kôn, Shwe Nyaung, le lac Inle, les pagodes d’Inden.


129

« Un bon guide sait faire oublier la fatigue à ses clients » Parce que ses clients recherchent à travers le voyage une véritable immersion dans la culture du pays visité, clubaventure s’appuie autant que possible sur des guides locaux. Illustration avec Mu Mu, 48 ans, guide birmane qui encadre des voyages clubaventure depuis 2003.

© dr

C

omment êtes-vous ainsi devenue guide pour clubaventure ? Au départ, je travaillais comme vendeuse dans une bijouterie. À côté de ça, j’ai toujours été attirée par les langues étrangères. L’année 1996 a été décrétée « Année du tourisme » dans mon pays (officiellement appelé Myanmar selon l’ONU ou Birmanie par les pays qui ne reconnaissent pas le régime militaire au pouvoir, comme l’Australie ou les États-Unis, ndlr). Du coup, les agences de voyages se sont développées et ont embauché des personnes qui, comme moi, parlaient plusieurs langues. J’ai ensuite passé mon diplôme de guide puis travaillé pour différents voyagistes. J’exerce chez clubaventure depuis 2003.

© dr

Quelle est votre conception du métier de guide ? Il faut déjà être capable de marcher pendant plusieurs heures. Mais un guide ne doit pas se contenter de montrer le chemin à ses clients, il doit surtout leur expliquer des choses intéressantes. Je souhaite au maximum faire connaître aux personnes que j’accompagne les coutumes de mon pays,  sa culture. En tant que guide, je suis responsable des clients en toute circonstance, 24 heures sur 24. Je dois bien sûr veiller à leur sécurité et à leur intégrité physique. Mais je suis aussi là pour leur faire découvrir des choses qui n’existent pas chez eux, ainsi que la différence des mentalités entre mon pays et le leur. Un(e) bon guide, c’est d’abord celui (celle) qui sait faire oublier la fatigue à ses clients. Quels sont vos souvenirs les plus marquants en tant que guide ? Je ne peux pas dégager un souvenir en particulier,  il y en a tellement… Même si j’encadre toujours plus ou moins le même circuit – le trek du Lac Inlé à Rangoon (code voyage ABIT), qui passe par Mandalay, Pagan, Kalaw, Pindaya et Rangoon - je n’ai jamais l’impression de faire le même voyage, étant donné que ça change beaucoup en fonction des saisons. J’aime tellement la nature, la montagne et ses paysages que je ne m’en lasse jamais. Après, plus qu’un souvenir singulier,  je retiens surtout la joie de mes clients. Ce qui me fait le plus plaisir, c’est de constater qu’ils ont vraiment envie de découvrir mon pays et ses habitants. 


130 AMÉRIQUES

Brésil, nordeste 14h, au retour des pêcheurs et de leur jongada.


AMÉRIQUES 131

de ection

Une sél

ges 21 voy8a sur 8

AMÉRIQUES

L’Amérique se découvre aussi en hiver. Une période propice pour découvrir la luxuriance et la faune de sa partie centrale, la beauté des grands espaces de ses hauts plateaux comme l’univers plus tourmenté du relief patagon.

© s. fautre

« 

Pour l’Amérique latine et centrale, c’est vraiment la bonne période. D’octobre jusqu’en avril pour le Costa Rica, le Nicaragua ou Cuba » explique David, créateur de voyages Amériques. « C’est un peu moins idéal sur toute la partie andine, mais tous les voyages peuvent aussi se faire dans de bonnes conditions en hiver. » Évoquer cette partie du monde, c’est aussi invoquer l’héritage historique qui lie l’Europe et le continent. « On a toujours la sensation d’être en terrain connu, rassurant, d’avoir ce patrimoine latin commun. C’est presque un voyage dans le temps ; dans pas mal d’endroits, on retrouve l’Espagne d’il y a 50 ans. Les villes coloniales, tout cet héritage de la culture européenne. » Les choses changent radicalement lorsque nous évoquons les paysages traversés. De la démesure, énormément de diversité. « C’est un continent vraiment vaste, une géologie très variée. On peut avoir de grands déserts d’altitude dans les Andes qui n’ont rien à envier au Sahara, avec des lagunes turquoise au milieu de grands espaces désertiques sublimes. Et découvrir une autre partie plus tropicale, plus amazonienne, des forêts luxuriantes sur le Venezuela ou Guatemala par exemple. Une tout autre ambiance qui n’a rien de comparable. Des volcans en Équateur ou en Patagonie pour aborder un univers plus montagneux, moins accessible. Des glaciers immenses qui vont se jeter dans des lacs… C’est un peu la démesure ». À pied, à voile et parfois en vélo, l’Amérique hivernale a l’accent espagnol.


à partir de

2330 Randonnée, Découverte FACILE

Grande découverte de Cuba RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UCUBSAN

HÉBERGEMENT : hôtels, bungalows et chez l’habitant PÉRIODE : le dimanche, un départ par mois, d’octobre à août

SÉLECTION

découverte originale de l’île de cuba

C

uba n’est pas seulement une île paradisiaque où les villes coloniales rivalisent de couleurs avec les fonds marins des Caraïbes, c’est aussi et surtout un pays « à vivre » : des odeurs, des musiques, des rencontres et une histoire hors normes !

Ce voyage de 3 semaines, de niveau facile, nous permet une découverte à la fois très complète et très originale de cette île passionnante et magnifique. Nous la traversons en véhicule ou en randonnant, dans les terres mais aussi le long de la mer pour observer la côte sauvage et les fonds sous-marins. À partir

de Santiago de Cuba, nous randonnons dans le massif de Gran Piedra. Au cœur de sa végétation luxuriante, nous découvrons ensuite Trinidad, connue comme étant l’une des plus belles cités coloniales de l’Amérique latine. À pied, nous allons explorer  Soroa et la vallée sauvage de Viñalès sans oublier les belles plages des Caraïbes au bord d’une mer d’émeraude pour finir à Maria la Gorda à  l’extrême pointe ouest de l’île. Enfin, c’est par une découverte approfondie de La Havane que nous achevons notre voyage le plus complet à Cuba.

La Havane est une ville vraiment magnifique. Des quartiers coloniaux qui ressemblent parfois à Beyrouth avec de superbes vieux bâtiments. C’était d’ici que les galions partaient pour Carthagène et la ville a conservé les traces de cette opulence sous les tropiques. Le peuple cubain est aussi étonnant, à la fois très cultivé, intéressé par le monde des arts et de la musique, et particulièrement festif… On ressent aussi leurs difficultés économiques mais on se sent toujours en sécurité, on peut se balader à La Havane au beau milieu de la nuit, il ne se passera rien. On essaye aussi de se rapprocher de la population, en sortant des sentiers touristiques classiques.   © DR

© moghrabi

132 AMÉRIQUES i Cuba

David, créateur des voyages en Amérique

22 jours, 7 jours de marche. Un voyage complet qui nous permet de découvrir Santiago de Cuba, la région de Gran Piedra, Baracoa et sa région, la végétation tropicale du parc national de Humbolt, la Bayamo, berceau de la révolution cubaine, Camagüey, Trinidad, le parc national de Guanayara, Soroa, Piñar del Rio, Viñales, dans la sierra de los Organos et les vallées classées de San Vicente et Del Ancon, la plage paradisiaque de Maria la Gorda, et ses fonds coralliens, et nous terminerons par une découverte très approfondie de La Havane.


COSTA RICA - NICARAGUA - PANAMA I AMÉRIQUES

COSTA RICA - NICARAGUA - PANAMA I AMÉRIQUES 133

2390 Découverte FACILE

RICHESSES CULTURELLES DE L’AMÉRIQUE CENTRALE

Volcans, marchés et Caraïbes : éruption multicolore ! RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UGUA

HÉBERGEMENT : Hôtels PÉRIODE : Les dimanches, environ 1 départ par mois sauf en mai, juin et septembre

15 jours, 5 demi-journées de marche. En 15 jours, nous découvrons Antigua, Panajachel au bord du lac Atitlán, Sololá, le volcan Pacaya, la réserve naturelle de Mario dary Rivera, le biotope du quetzal, les sites mayas de Tikal, Quirigua et Copán, Tela, la laguna de Los Micos et Punta Sal.

P

ays fascinants, le Guatemala et le Honduras sont peuplés de communautés aux coutumes et traditions  pérennes. La richesse culturelle des peuples d’aujourd’hui et des civilisations passées ainsi que l’incroyable diversité de la géographie de la région en font un terrain idéal pour  la découverte.

Sierras et hauts plateaux constellés de volcans et de lacs colorés ; cités mayas blotties au cœur d’une jungle épaisse peuplée de singes hurleurs et de perroquets ; marchés colorés où se croisent des populations imprégnées de cultures précolombiennes ; ou encore plages de sable fin plongeant dans les eaux turquoise des Caraïbes : telle est la mosaïque de couleurs que nous réserve ce voyage. Après avoir traversé le Guatemala, nous passerons au Honduras, pour gagner Copán, l’Athènes du Nouveau Monde. Nous terminerons en beauté par 2 jours sur la côte caraïbe et ses plages de sable blanc. 

à partir de

2520 Découverte FACILE

L’EAU, LA TERRE ET LE FEU DANS UN ÉCRIN DE VÉGÉTATION

Jungle, mer et volcans RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : UCONI HÉBERGEMENT : hôtel, auberge, lodge et chez l’habitant PÉRIODE : les Vendredis et Samedis, environ 1 départ par mois d’octobre à avril

15 jours, 5 demi-journées de marche. C’est un programme riche qui nous attend : Granada, l’île d’Ometepe, le lac Nicaragua, le volcan Maderas, Charco Verde, San Juan del Sur, le parc du volcan Tenorio, le río Celeste, la réserve de Danaus, les canaux de Tortuguero, Gandoca, Cahuita et ses plages…

D

urant ce voyage long de 15 jours et d’un niveau très accessible, nous aurons la chance d’explorer trois pays comptant parmi les plus sauvages d’Amérique centrale : le Costa Rica, le Nicaragua ainsi qu’une petite partie du Panamá. Nous partirons à la découverte de forêts tropicales presque inexplorées, peuplées de pécaris, de papillons et d’oiseaux bariolés.

Nous naviguerons entre lacs, volcans, réserves naturelles, plages immaculées et villes coloniales. Ce voyage, dont  5 demi-journées consacrées à la randonnée, sera émaillé de nombreuses visites culturelles et de séances d’observation de la vie animale, tortues marines, oiseaux, lamantins… En travaillant directement avec les communautés rurales et indigènes, nous aurons également l’occasion de faire de nombreuses rencontres au sein des populations locales, qui nous feront découvrir leur univers.

© DR

à partir de

© jp. coston

NOUVEAUTÉ


LE COSTA RICA HORS DES SENTIERS BATTUS, À LA RENCONTRE DES COMMUNAUTÉS INDIENNES

à partir de

2080 Découverte FACILE

L

Nature et rencontres RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UCOOL HÉBERGEMENT : hôtel, auberge et chez l’habitant PÉRIODE : les Vendredis et Samedis, 1 à 2 départs par mois, toute l’année

SÉLECTION

oin des circuits classiques, c’est la découverte d’un Costa Rica « authentique » que nous vous offrons à travers cet itinéraire qui privilégie rencontres et découvertes de lieux encore confidentiels. Des plages du Pacifique à la frontière avec le Panamá côté Caraïbes, nous découvrirons une nature encore vierge, de jungle, de plages et de volcans tout en nouant des contacts privilégiés avec les communautés.

En effet, cet itinéraire nous dévoilera bon nombre de secrets de ce paradis tropical, les volcans avec leur lac d’acides, les mangroves,

les plages de cocotiers, les cascades et piscines naturelles et une faune diverse et variée : minuscules grenouilles, papillons bleus géants, toucans au long bec, perroquets rouges, bleus et jaunes, colibris butinant les héliconias, singes hurleurs, paresseux… Nous vous proposons en outre une approche différente du pays : nous irons à la rencontre des communautés indiennes qui sauront nous faire partager leur savoir et leur connaissance de leur forêt. Ainsi, nous serons accueillis quelques jours chez les Bribri, au sein d’une communauté isolée.

© DR

Pour voir les animaux, observer la faune et la flore, il n’y a pas mieux que le Costa Rica. Des petites grenouilles qui font la taille d’un pouce, les paresseux, les singes hurleurs, énormément de papillons… Mais ce qui peut parfois être décevant, c’est que tout est très organisé, balisé. On a essayé de sortir de cela en travaillant avec une ONG proche des populations locales, dont les Indiens bribri. On remonte la rivière en pirogue avec eux et ils nous emmènent dans leur village. Une proximité et un échange pour vivre des moments forts.  David, créateur des voyages en Amérique

15 jours. Voici un itinéraire qui sort des sentiers battus : San Ramon de río Blanco, la réserve Karen Moguensen où la forêt primaire abrite une faune et une flore très diverses, Montaña Grande, Bijagua de Upala, le parc national du volcan Tenorio, le río Celeste, La Fortuna, le volcan Arenal et ses coulées de lave incandescente, Sarapiquí, le parc national de Cahuita et ses plages, le territoire des Indiens Bribri, au cœur des montagnes de Talamanca puis de Playa Chiquita, sur la côte caraïbe, avant de revenir à San José.

© r. giraud

134 AMÉRIQUES i Costa rica


à partir de

2280 Randonnée, Découverte MODÉRÉ

LE COSTA RICA, PARADIS DE LA BIODIVERSITÉ

L

Parfum tropical RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UCOS HÉBERGEMENT : hôtel et auberges PÉRIODE : Les vendredis et samedis, 1 à 2 départs par mois toute l’année

e Costa Rica est un pays où la nature est reine. En effet, ce minuscule territoire (à peine 0,03 % de la superficie des terres émergées) regroupe plus de 5 % de la biodiversité mondiale. Les paysages oscillent entre volcans aux cratères fumants, rivières bouillonnantes, montagnes, hauts plateaux, vallées plantées de bananiers,  caféiers, forêt tropicale et plages de sable blanc. Notre voyage commencera par la réserve de Monteverde, d’où nous rejoindrons l’extrême-nord du pays et le volcan Rincón de la Vieja. Après une belle randonnée vers son sommet qui domine la

région du Guanacaste, nous partirons vers La Fortuna, dominée par l’Arenal : un volcan très différent du précédent dont nous pouvons certainement apercevoir de nuit la lave rougeoyante. Puis, cap sur les Caraïbes pour rejoindre Tortuguero et ses ríos à la faune extrêmement riche : crocodiles, iguanes, oiseaux… Enfin, nous traverserons le pays dans sa largeur en passant au pied du volcan Irazú et son lac de cratère pour rejoindre la côte pacifique. C’est ici que s’achèvera notre  séjour, sous les cocotiers du parc de Manuel Antonio.

Ce voyage nous mène à la découverte du Costa Rica en version aventure. Nous plongeons au cœur de cette nature sauvage et préservée. La descente du rio San Juan avec l’arrivée sur le petit village de Tortugero est un moment inoubliable. Nous accédons au village de pêcheurs par la seule route possible, à savoir la rivière. Nous sommes au cœur de la forêt tropicale, entourés par les paresseux, les caïmans, les oiseaux multicolores et, soudain, le village apparaît comme un enchantement avec une troupe d’enfants en guise de comité d’accueil, c’est magique.   © dr

© r. giraud

Costa rica i AMÉRIQUES 135

David, créateur des voyages en Amérique

15 jours, 4 jours de marche. En 2 semaines, notre voyage nous emmène à la découverte d’un Costa Rica à la saveur tropicale : le volcan Poás, Santa Elena, la réserve de Monteverde, le Guanacaste, le volcan Rincón de la Vieja, le lac Arenal, les plaines du nord et le village de La Fortuna dominé par le célèbre volcan Arenal, le parc national du volcan Arenal, Puerto Viejo de Sarapiquí, le parc national de Tortuguero, Guayabo, au pied du volcan Turrialba, le volcan Irazú, les plages et le parc national de Manuel Antonio, et enfin San José.


136 AMÉRIQUES i brésil

AMÉRIQUES i brésil

2950 Randonnée, Découverte MODÉRÉ

La magie du Nordeste RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UBLANC HÉBERGEMENT : pousada et chez l’habitant PÉRIODE : 1 départ tous les 2 mois, toute l’année

15 jours, 2 jours et 3 demijournées de marche. Sur notre itinéraire : Fortaleza, le parc national de Jericoacoara, le delta de Parnaíba, Tutoiá, les rues ensablées de Rio Novo, Atins et le désert des Lençois Maranhenses, l’oasis de Baixa Grande, Queimada dos Britos, Sucuriú, Barreirinhas et São Luis.

FÉERIE DE COULEURS POUR UN BRÉSIL DÉCALÉ

D

e Fortaleza à São Luis, ce sont plus de 800 km de littoral sauvage, de mangroves, de deltas à la faune abondante, de déserts de sable parsemés de lacs, de villages de pêcheurs et de villes coloniales. C’est à pied, en barque, en buggy et en 4x4 que nous découvrirons ces sites naturels plus extraordinaires les uns que les autres. Nous débuterons notre périple dans le petit village paradisiaque de Jericoacoara. Après une découverte à pied des environs, nous rejoindrons le delta de Parnaíba qui abrite une faune très riche. Plus à l’est, notre véhicule longera la plage à marée basse pour nous conduire aux portes du fameux désert des Lençois Maranhenes. Il nous faudra  3 jours de marche pour traverser cet univers féerique de sable et d’eau où chaque dune abrite un lac translucide. Enfin, nous terminerons par la ville coloniale de São Luis, un ancien comptoir français.

à partir de

2180 Randonnée MODÉRÉ

IMMERSION DANS UN BRÉSIL SAUVAGE ET PRÉSERVÉ

Îles et montagnes du Costa Verde : entre mer et cocotiers, l’Eden… RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : UBRIO HÉBERGEMENT : Hôtel, Posada, Cabane de pêcheur PÉRIODE : 1 départ par mois de février à novembre

13 jours, 6 jours et 2 demi-journées de marche. Depuis la petite ville d’Angra dos Reis, nous embarquerons vers Ilha Grande. Nous irons ensuite à Angra, Paraty, Laranjeiras, la cascade Saco Bravo, le village de Pousso de Cajaïba, la réserve de Mamangua, Paraty puis Rio de Janeiro, où nous passerons 2 jours.

À

quelques heures de Rio, au sein d’une nature préservée, la montagne couverte de forêt tropicale vient se jeter dans la mer avec son lot de cascades, de petites criques et de plages désertes. Après 9 jours dans ce paradis terrestre, nous terminerons par la visite des incontournables de la capitale carioca. Notre voyage débutera par Ilha Grande, qui offre de nombreuses plages, parmi les plus belles du pays. Ceux qui le souhaitent pourront en gravir le sommet qui culmine à près de 1 000 m et offre un panorama exceptionnel. Nous poursuivrons par la charmante bourgade de Parati, ancien port d’où partaient les galions portugais. De là, nous randonnerons le long de la côte très sauvage. Dans cette zone protégée de Joatinga, nous sommes accueillis dans les villages de pêcheurs, blottis au creux de criques paradisiaques. Enfin, nous terminerons par la visite de Rio de Janeiro.

© d. bruno

à partir de

© d. bruno

SÉLECTION


à partir de

2880 Découverte FACILE

© ministère du tourisme équateur

Venezuela i AMÉRIQUES 137

KALÉIDOSCOPE DU VENEZUELA ENTRE DÉCOUVERTES ET RENCONTRES

N

Grande exploration d’un paradis tropical RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UVTOT HÉBERGEMENT : en hôtel, gîte, campement PÉRIODE : 1 départ tous les 2 mois

ous vous proposons ici une découverte complète du Venezuela puisque nous visiterons au moins 5 régions,  Andes, Llanos, Orénoque, Amazonie et côte caraïbe. Très varié et dynamique, ce voyage de 3 semaines alliant marches faciles, balades en pirogue, navigation côtière et rencontres avec des communautés amérindiennes ravira tous les amoureux de nature, d’aventure et d’authenticité ! Passées les Andes, l’Orénoque et ses affluents seront les lignes directrices du voyage, le transport fluvial étant la meilleure voie pour

la pénétration dans la nature de ce pays resté encore très sauvage. Lors de ce périple, les hébergements chez l’habitant et la variété des moyens de transport tels que le mulet dans les Andes, la pirogue sur l’Orénoque ou encore la marche en forêt, nous permettront de vivre une approche la plus authentique possible des lieux et des populations que nous rencontrerons sur notre chemin. Cette aventure, qui sera entre autres marquée par le survol du célèbre Salto Angel, s’achèvera paisiblement sur l’exubérante péninsule de Paria, dans les eaux de la mer des Caraïbes.

© d. bruno

Le Venezuela en 20 jours, un voyage très complet. On partira des Andes du côté de Merida, on passera au Salto Angel, la plus haute chute du monde qui a inspiré le film d’animation « Là-haut ». L’animal bizarre vivait là-bas, dans cette région de la grande Savana, le delta de l’Orénoque, forêt habitée par les Indiens warao qui pêchent et cueillent. Et on finira sur la côte caraïbe pour profiter de ses plages. C’est un séjour qui s’adresse à ceux qui se disent : « Je vais au Venezuela, je veux passer à côté de rien et profiter pleinement de toute sa diversité.  David, créateur des voyages en Amérique

22 jours, 6 jours de pirogue et 3 jours de marche. Durant 3 semaines de voyage dépaysant, nous découvrirons Gavidia, le lac Santo Cristo, le port de San Vincente et le fleuve Apure, San Fernando de Apure, la capitale des Llanos vénézuéliens, Samariapo, le fleuve Orénoque et son delta, le Siapapo et l’Auntana, le mont Uripica, Puerto Ayacucho, capitale de l’état d’Amazonas, le village d’Indiens panare de Pijiguaos, Ciudad Bolivar, le Salto Angel, la baie de Querepare, la péninsule de Paria et la ville portuaire de Cumana.


à partir de

3190 Découverte FACILE

© ot otccolombie

138 AMÉRIQUES i colombie

à la découverte de la colombie et de ses trésors insolites

Des Andes aux Caraïbes : merveilles de la Colombie RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UKOLOMB

HÉBERGEMENT : Hôtel, gîtes, fazenda et campements PÉRIODE : Les vendredis, un départ tous les deux mois, toute l’année

C

e voyage découverte nous plonge au cœur d’une  Colombie authentique : villes coloniales, haciendas de café, sites précolombiens, îles paradisiaques et parcs naturels sont les ingrédients de cette aventure colorée à couper le souffle. Nous serons taccompagnés par des guides locaux qui auront à cœur de nous faire découvrir les trésors et les beautés de leur pays autant que la chaleur, la joie et l’accueil colombiens. Ce voyage de 16 jours, de niveau facile, est une exploration variée de ce pays attachant. Nous découvrirons

Bogotá, les sites archéologiques de San Agustin, classés au Patrimoine de l’humanité, le triangle du café et la vallée de Cocora, mais aussi Carthagène, la perle des Caraïbes, ville coloniale emblématique, et des plages et fonds marins à couper le souffle, en particulier aux îles du Rosaire, un archipel de 27 îles magnifiques protégées par une barrière de corail. Accrochez-vous bien car avec autant de diversité dans les paysages, de générosité de la part des habitants et de beauté dans la nature, vous risquez tout simplement de tomber amoureux de la Colombie. 

© otc

Un nouveau circuit en Colombie. Un pays magnifique d’Amérique latine, le seul à offrir la côte pacifique et la côte caraïbe. Aujourd’hui, c’est devenu vraiment sûr, sans problème et le peuple colombien est accueillant. Il y a des parcs vraiment sauvages, comme celui de Tayrona. Un parc marin avec des plages de sable blanc bordées de palmiers et decocotiers, posées au pied de montagnes couvertes de jungle. Beaucoup de singes, de tortues marines, on pourra aussi observer des raies en marchant sur les rochers… Mais le circuit permet de voir beaucoup d’autres choses.   David, créateur des voyages en Amérique

16 jours. En 15 jours, nous découvrirons la capitale colombienne, Bogotá, Villa de Leyva, petite ville coloniale, Arménia, dans la région du café, le village artisanal de Salento et la vallée de Cocora et le río Quindío, San Agustin, après avoir longé le mythique fleuve Magdalena, le site Alto de Piedras, la cascade de Mortino, la mythique et historique Carthagène, son architecture coloniale et sa joie de vivre, les îles du Rosaire, le parc naturel de Tayrona, véritable sanctuaire vert au bord de la mer des Caraïbes.


équateur i AMÉRIQUES

équateur i AMÉRIQUES 139

1980 Randonnée SOUTENU

à l’assaut des cimes de l’équateur

Rando au pied des volcans RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UECO

HÉBERGEMENT : Hôtels, auberges et gîtes PÉRIODE : les vendredis et samedis, 1 départ par mois, toute l’année

15 jours, 5 jours et 4 demi-journées de marche. Nous découvrons Quito, la lagune de Cuicocha, le village de Peguche et sa cascade sacrée, Cotacachi, les lacs de Caricocha et de Mojanda, le volcan Fuya Fuya, le célèbre marché indien d’Otavalo, le parc national de Pasochoa, la lagune de Quilotoa, le parc du Chimborazo, Baños, le parc national du Cotopaxi, la lagune de Limpiapungo, avant notre retour à Quito.

V

à partir de

2150 Découverte FACILE

panorama de l’équateur du nord au sud

oici un itinéraire de 2 semaines, d’un niveau soutenu et émaillé de quelques ascensions et randonnées. Ce parcours nous permettra de découvrir au rythme de nos pas l’extraordinaire palette des paysages andins de ce petit pays. Un voyage qui offre un compromis idéal entre belles randonnées et découvertes authentiques de villages andins et de marchés hauts en couleur.

Trilogie équatorienne : Sierra, Amazonía, Costa RENDEZ-VOUS SUR

Une acclimatation en douceur dans la région d’Otavalo nous permettra de découvrir les marchés mais aussi les lagunes de Cuicocha et de Mojanda.

15 jours, avec de nombreuses journées de marche En 15 jours, nous partons à la découverte de l’Équateur : Río Napo, Papallacta, Otavalo, Quito, Saquisili, le parc du Cotopaxi, Lasso, le cratère du Quilotoa, Baños, Pailon del Diablo, Ingapirca, Cuenca, Valdivia, Puerto Lopez, l’île de la Plata, Guayaquil…

Plus au sud, nous rentrerons dans l’intimité de nombreux petits villages andins de la région du Quilotoa, avant de frôler les sommets enneigés du Cotopaxi et du Chimborazo pour enfin retrouver les douceurs de Baños. Un itinéraire qui allie les plaisirs de la marche à la découverte d’un pays envoûtant, de ses traditions et de quelques-uns de ses secrets les mieux gardés.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UEQUC

HÉBERGEMENT : Hôtels et lodges PÉRIODE : les vendredis et samedis, 1 départ par mois, toute l’année

D

irection latitude 0° !  Cette grande découverte de Quito à Guayaquil nous permettra de découvrir en  15 jours la grande diversité qu’offre l’Équateur. Après le bassin amazonien, nous poursuivrons notre périple en remontant dans la cordillère des Andes, vers la superbe région d’Otavalo, entre lagunes et communautés indiennes où nous pourrons apprécier la vivacité des traditions andines. Restant en altitude, nous suivrons la cordillère vers le sud, en passant par l’allée des volcans, pour nous frotter aux géants andins que sont le Cotopaxi et le Chimborazo. Nous ferons ensuite cap au sud en direction des villes de Riobamba et de Cuenca (classée Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO).

Après l’Amazonie et la Sierra, il nous restera à découvrir les merveilles du Pacifique : nous terminerons ainsi notre périple sur la petite plage de Puerto Lopez et l’île de la Plata.

© roadbookmedia

à partir de

© ministère tourisme équateur

NOUVEAUTÉ


140 AMÉRIQUES i pérou

AMÉRIQUES i pérou

2640 Trek SOUTENU

Le chemin de l’Inca ! RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UPCI2S HÉBERGEMENT : Hôtel, bivouac et chez l’habitantt PÉRIODE : Les vendredis et samedis, 4 départs par an

15 jours, 5 jours et 2 demijournées de marche. Ce voyage nous permettra de découvrir Cuzco, le site de Sacsahuaman, Pisaq, Patabamba, le plateau de Coricocha, le site d’Huchuy Cuzco, l’amphithéâtre de Moray, les salines de Maras, la citadelle inca d’Ollantaytambo, puis le chemin de l’Inca et le Machu Picchu.

à partir de

2190

le pérou côté détente

Découverte, Immersion FACILE

S

ynonyme de richesses et de mystères, le Pérou, à l’image de son passé, continue d’exercer sa puissante fascination… Les civilisations qui s’y sont succédé ont laissé de nombreux vestiges, témoins d’un riche et brillant passé. Cet itinéraire, qui associe durant 15 jours randonnée et découverte des principaux lieux de la région de Cuzco, nous mènera sur les traces de ces civilisations à travers les anciens chemins construits à flanc de montagne qui conduisent à la fabuleuse citadelle de Machu Picchu.

Cuzco et la Vallée sacrée en seront un préambule avant de nous attaquer au plus mythique des treks des Amériques  : le chemin de l’Inca, que nous effectuerons en 4 jours ! Par d’anciens chemins dallés, à flanc de montagne, ponctués de marches d’escalier et de tunnels, nous arriverons par la porte du Soleil à la citadelle du Machu Picchu, l’un des points forts de notre voyage.

Rencontres quechuas RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : UPIM HÉBERGEMENT : Hôtel, refuge, chez l’habitant et camps PÉRIODE : Un départ par mois, toute l’année

15 jours. Le temps de cette immersion péruvienne, nous découvrirons Cuzco, la Vallée sacrée, Ollantaytambo, les gorges de l’Urubamba, Aguas Calientes, le célèbre Machu Picchu, Ayaviri, le canyon de Tinajani, le lac Titicaca, la péninsule de Capachica, les îles Palomino et Lima.

D

urant 15 jours, nous profiterons de moments privilégiés pour découvrir Cuzco à notre rythme, disposant de temps sur les rives du Titicaca pour être en contact étroit avec la population, puis nous irons à la découverte des secrets insoupçonnés de l’Altiplano. Nous partirons de Cuzco, ancienne capitale inca où le style andalou se marie à merveille avec les murs incas. Nous enchaînerons avec la  Vallée sacrée des Incas et la cité du Machu Picchu, puis nous découvrirons à pied le canyon secret de Tinajani, avec ses tombeaux incas perchés à flanc de falaise. Plus loin, nous traverserons une forêt de Puya Raimondi pour rejoindre le Titicaca.

Nous dormirons sur les îles flottantes des Uros, d’où nous partirons pêcher, puis disposerons de 2 jours chez l’habitant pour profiter du calme et de la sérénité de la péninsule de Capachica. Enfin, nous embarquerons du port de Callao pour les îles Palomino.

© d. bruno

à partir de

trek sur la trace de l’ancienne civilisation inca

© girafoto

NOUVEAUTÉ


pérou i AMÉRIQUES 141

CONFORT

3190

© d. rivas

le meilleur du pérou en version confort

à partir de

Randonnée, Voyage Découverte FACILE Trois semaines au Pérou version Confort ! RENDEZ-VOUS SUR

U

de nombreux petits villages andins, dans la région de l’Apurimac, avant d’atteindre Cuzco, la capitale de l’empire !

À Nazca, avec ses célèbres lignes énigmatiques, nous plongerons dans les mystères de la civilisation précolombienne. Notre aventure inca se poursuivra par la découverte

En 3 jours, au rythme de nos pas, nous partirons en plein cœur de la cordillère jusqu’au Machu Picchu. Route pour le lac Titicaca avec un arrêt pour admirer les paysages magiques de Tinajani. Sur les berges du légendaire lac, nous découvrirons les traditions qui perdurent encore sur l’Altiplano puis nous nous dirigerons vers le canyon du Colca afin d’observer le vol mythique du condor, véritable symbole de la cordillère des Andes. 

n voyage d’exception en territoire inca, à la découverte de la Vallée sacrée, du Machu Picchu, des lignes de Nazca et du Titicaca, sans oublier Arequipa et ses volcans. Avant de pénétrer dans les paysages andins de la cordillère, c’est par la côte que nous démarrerons notre découverte du Pérou avec une excursion sur les îles de Ballestas, puis une étape de charme dans une oasis paradisiaque.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UPSUP

HÉBERGEMENT : Hôtels de charme, camps et nuits chez l’habitant PÉRIODE : les vendredis et samedis, un départ par mois toute l’année

NouveauTÉ

© d. bruno

On a beau avoir vu les images partout, dans les livres ou dans plein de reportages… Arpenter ces vestiges reste quand même incroyable, même si l’on sait que l’on est sur un site touristique. C’est vraiment époustouflant : on replonge des siècles en arrière, on pense aux conquistadors, aux Incas, dans cette ville un peu sortie de nulle part. La brume se lève, le ciel se dégage et on découvre enfin le site dans son ensemble en prenant un peu de hauteur… C’est vraiment magique !   Patrick, client clubaventure

22 jours, 3 jours de marche et de nombreuses balades. En 3 semaines, nous aurons l’occasion de découvrir Lima, les îles Ballestas, l’oasis de Huacachina, le site de Nazca, la dune du Cerro Blanco, la merveilleuse vallée de l’Apurimac, Cuzco l’ancienne capitale de l’empire Inca, le site de Sacsahuaman, les balcons de la Vallée sacrée, l’amphithéâtre de Moray, Ollantaytambo, la vallée de l’Urubamba, Aguas Calientes, Machu Picchu, Ayaviri, le canyon de Tinajani, le lac Titicaca et ses îles flottantes, le canyon de Colca, le belvédère de la croix du Condor, Arequipa…


142 AMÉRIQUES I PÉROU i bolivie i chili

3050 Découverte FACILE

Du Machu Picchu au sud Lipez RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UPBO HÉBERGEMENT : en hôtel, refuge et chez l’habitant PÉRIODE : les vendredis et samedis, un départ par mois, toute l’année

SÉLECTION

trilogie andine du pérou au chili en passant par la bolivie

C

e circuit d’exception permet d’avoir une vue globale sur deux pays fortement marqués par un héritage culturel ! Nous débutons notre voyage par la fantastique Cuzco. Nous découvrirons la Vallée sacrée avec ses salines à flanc de montagne et l’incomparable Machu Picchu.

Puis nous partirons explorer les berges et les îles du lac Titicaca. L’hébergement chez l’habitant sur les rives du lac, où les coutumes ancestrales sont encore bien vivantes, est l’un des points fort de ce voyage. Depuis La Paz, capitale la plus haute du monde blottie contre

les flancs de la cordillère Royale, nous partirons explorer l’Altiplano. Après le salar d’Uyuni, immense désert de sel, nous poursuivrons notre route au sud à travers le  désert du Lipez. Nous serons éblouis par les couleurs du paysage et des nombreux lacs bleus, gris, turquoise et même rouges, car ils sont peuplés de flamants roses. Nous quitterons ensuite le sud Lipez et ses volcans pour rejoindre les villes coloniales de Potosí et de Sucre, un véritable en retour en arrière dans l’histoire. Enfin, nous irons à Lima où nous naviguerons à la rencontre de  colonies de lions de mer.

© d. bruno

On est posé face au Licancabur dans un univers minéral, désœuvré. On ressent l’altitude, on se dit surtout que l’homme n’a pas vraiment sa place ici. Et c’est pourtant magnifique. Il n’y a aucune végétation, beaucoup de roches et les couleurs varient selon la lumière et l’heure. Au départ, j’avoue que j’étais un peu déçu par la couleur de l’eau que je trouvais un peu terne. Puis le vent s’est levé, le ciel s’est dégagé et tout a changé.  Simon, client clubaventure

© dr

à partir de

22 jours, et de nombreuses balades. C’est un voyage extraordinaire qui nous attend : Cuzco, Sacsahuaman, les vestiges incas de Pisaq, la Vallée sacrée, la vallée de l’Urubamba, Machu Picchu le plus impressionnant des sites précolombiens du continent, le petit village de Chincheros, les salines de Maras, Llachon, le lac Titicaca et les îles flottantes des Indiens uros, La Paz capitale la plus haute au monde, le salar d’Uyuni, le sud Lipez - l’un des déserts d’altitude les plus hauts au monde -, Potosí, Sucre, Lima, et enfin les îles Palomino.


à partir de

2780 Randonnée MODÉRÉ

© d. bruno

BOLIVIE I AMÉRIQUES 143

immersion chez les Chipayas au cœur de l’altiplano bolivien

Rencontres chipayas dans les salars de l’Altiplano bolivien RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UBTER

HÉBERGEMENT : en hôtel, auberge, en refuge et chez l’habitant PÉRIODE : les vendredis, un départ tous les 2 mois, toute l’année

NOUVEAUTÉ

E

ntre 4 800 et 3 500 m d’altitude, cet itinéraire nous emmènera à travers l’Altiplano de Bolivie pour un rendez-vous avec des panoramas grandioses, entre étendues lunaires, sources d’eau chaudes et lacs de sel à perte de vue. Nous découvrirons les salars et les fameuses lagunes aux couleurs étonnantes. Notre voyage commence à La Paz. Dès les alentours du volcan Sajama, c’est le début d’une série de randonnées dans ces étendues immenses. Certains sites rituels pré-incas, en particulier des sépultures carangas, sont

disséminés dans la région. Les locaux les appellent « chullpas ». Nous aurons peut-être la chance de rentrer en contact avec les Chipayas et de découvrir leur vie à 4 000 m d’altitude. Ces Amérindiens qui  vivent là depuis des millénaires sont  encore relativement bien préservés de l’influence touristique. Nous aurons aussi la chance d’observer les magnifiques changements de couleur des lagunes, qui deviennent vertes ou rouges selon le vent ou l’exposition au soleil. En définitive, un cheminement intense et mémorable dans les hauteurs de l’Amérique du Sud…

© dr

On va faire du vélo chez les Indiens chipayas ! C’est une communauté qui vit dans des conditions très rudes, à 4 000 m d’altitude, au bord du salar de Coïpasa, inondé une partie de l’année. Ils vivent à moitié dans l’eau, à moitié sur la terre ferme. On passe deux jours sur leur territoire, la rencontre n’a rien de formel, rien n’est prémédité à l’avance. On passe, le guide les connaît très bien. Mais si on ne parvient pas à établir le contact, on profite des nombreux treks que l’on peut faire dans la région.   David, créateur des voyages en Amérique

18 jours, avec de nombreuses balades et une ascension facultative. Cette aventure en altitude commence à La Paz. Nous visitons ensuite le parc national de Sajama, le village de Santa Ana de Chipayas, le salar de Coipasa, le site pré-inca d’Alcava, le volcan Tunapa, le salar d’Uyuni, l’île d’Incahuasi, le désert de Siloli, le volcan Licancabur, le désert de Dali, la vallée des Roches, San Cristobal, puis nous revenons à La Paz en traversant l’Altiplano.


à partir de

3690 Découverte MODÉRÉ

© d. bruno

144 AMÉRIQUES I argentine i CHILI I BOLIVIE

voyage d’exception dans les plus beaux sites d’amérique du sud

A

Couleurs d’Altiplano RENDEZ-VOUS SUR

ttention, voyage exceptionnel. Cette grande boucle de 22  jours entre Argentine, Chili et Bolivie est sans doute l’un des plus beaux voyages qu’il soit possible de réaliser dans la région. Cet itinéraire inédit nous permet de traverser des paysages sublimes : étendues blanches des salars, lacs rouges, turquoise ou bleus, roches multicolores du sud Lipez, montagne aux sept couleurs en Argentine, sans parler des geysers, des cheminées de fée des vallées Calchaquies, du marché indien de Tarabuco, au fin fond de la Bolivie, la fameuse Panaméricaine, les mines

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UABC HÉBERGEMENT : Hôtel, refuge et chez l’habitant PÉRIODE : 1 départ tous les deux mois, toute l’année

d’argent du Cerro Rico, Chuquicamata : la plus grande mine de cuivre à ciel ouvert de la planète. La liste est infinie… Nous aurons entre autres l’occasion d’explorer une zone de la cordillère à ce jour quasi inconnue et découvrirons des endroits fabuleux, éloignés de toute civilisation. Bien qu’étant d’un niveau technique modéré, ce voyage reste une réelle expédition où l’aventure a encore toute sa place. Ainsi, certains cols d’altitude  peuvent être fermés ou impraticables, ce qui pourra nous amener à  modifier notre itinéraire. 

© d. bruno

Une boucle découverte à cheval sur l’Argentine, le Chili et la Bolivie. Le minéral, les lacs, les lagunes, les salars. La partie argentine ressemble un peu au Far West : des terres assez arides, avec des cactus et des couleurs rouges ocre. Dès que l’on passe au Chili pour aller dans le désert de l’Atacama, on change de paysages. Un circuit varié mais qui reste quand même dans les mêmes ambiances, tournées vers les grands espaces naturels.   David, créateur des voyages en Amérique

22 jours. À voyage exceptionnel, étapes exceptionnelles : Quebrada de las Conchas, Cachi, l’Abra del Acay, col situé à 4 900 m d’altitude, Los Médanos, Siete Curvas, salar de Pocitos, Abra de Chorrillos, Jama, Tocopilla, San Pedro de Atacama, les geysers du Tatio, la vallée de la Lune, la laguna Verde, les geysers Sol de Mañana, la laguna Colorada, le désert de Siloli, San Juan, le désert d’Uyuni, Sucre, Tarabuco et son marché, Villazon, la montagne aux 7 couleurs, Salta et Buenos Aires, où se termine le voyage…


à partir de

4350 Découverte FACILE

© ot chili

CHILI I AMÉRIQUES 145

traversée chilienne dU désert andin à la patagonie

N

Les mille et une facettes chiliennes RENDEZ-VOUS SUR

otre voyage débute sous les Tropiques, entre désert d’Atacama et Altiplano, dans un paysage couronné de volcans, ponctué de lagunes et de salars. Nous le terminons 4 000 km plus au sud, dans les terres polaires de la Patagonie et de la Terre de Feu, parsemée de lacs et de glaciers entrecoupés de sommets déchiquetés.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UCHC HÉBERGEMENT : hôtel, auberge et camps PÉRIODE : les vendredis, un départ par mois de septembre à avril

Dans le désert d’Atacama, nous découvrons des paysages lunaires avant de monter sur l’Altiplano. À la frontière avec le Pérou et la Bolivie, nous nous émerveillons de la pureté du désert de sel ainsi que des vues

sur les sommets légendaires du Sajama (6 540 m) et du Parinacota (6 340 m). La deuxième partie du voyage nous transporte à l’autre bout de la  cordillère des Andes : nous quittons l’Altiplano et l’Atacama pour la Patagonie et la Terre de Feu, avec leurs bouquets d’aiguilles de granit, leurs lacs et leurs glaciers. Le rouge et l’ocre de l’Altiplano laissent place au vert, au bleu et au blanc. Après une dernière navigation dans les fjords depuis Ushuaïa, à l’extrême sud du continent, nous rejoignons Buenos Aires, point final de ce  périple sud-américain.

Un grand voyage de 3 semaines qui traverse tout le Chili. Du désert aride du nord à la Patagonie et ses sommets effilés et glaciers insensés… C’est vraiment le choc des extrêmes. On pourrait presque comparer ça à la Finlande et au Sahara : près de 4 000 km de contrastes du nord à l’extrême sud.  

© o. petin

David, créateur des voyages en Amérique

20 jours, 1 jour et 3 demi-journées de marche. Un voyage de 3 semaines, entre merveilles du nord et splendeurs du sud : Santiago, San Pedro de Atacama, les geysers du Tatio, les villages de Caspana et Chiu Chiu, la vallée de la Lune, le lac Chungara, le salar de Surire, le petit village de Codpa, Puerto Natales, le parc national Torres del Paine, le lac Grey où viennent s’échouer des dizaines d’icebergs, le glacier Perito Moreno, Ushuaïa, le parc national Terre de Feu, Lago Escondido et Fagnano, puis Buenos Aires, où se termine notre itinéraire.


4850 Découverte FACILE

plongée dans la magie de la terre de feu, toute la beauté de la patagonie en un voyage

Voyage jusqu’au bout du monde RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UAPAR HÉBERGEMENT : hôtels, hosterias, refuges et nuits chez l’habitant PÉRIODE : 5 départs par an de septembre à avril

C

e grand voyage nous permet une découverte complète de la Terre de Feu, dernière terre habitable avant le pôle Sud, de la péninsule Valdés jusqu’à San Martin de los Andes en passant par Ushuaïa et le parc national Torres del Paine. Nous débutons notre périple sur la côte atlantique avec la découverte de la péninsule Valdés.

Nous rejoignons ensuite la pointe sud du continent à Ushuaïa, ce bout du monde échancré par des fjords abrupts et parsemé d’îlots dénudés. Un saut de puce

en avion nous mène ensuite à El Calafate, d’où nous partons découvrir les parcs nationaux de Torres del Paine, du Fitz Roy et de Los Glaciares. Navigation au pied des glaciers et découverte de panoramas sans égal sur les sommets mythiques sont au programme. Nous partons ensuite vers Bariloche et San Martin de los Andes, extrémité nord de la Patagonie. Dans cette région constellée de lacs, nous rencontrons les Indiens mapuche et marchons au pied du volcan Lanín. Un grand voyage pour nous

imprégner des ambiances diverses de la Patagonie, du nord au sud et d’est en ouest. UN VOYAGE SANS COMPROMIS « Une grande traversée de la Patagonie durant laquelle on verra tous les incontournables de la Patagonie argentine, avec une rapide incursion au Chili. Un voyage sans compromis, sans consensus. » David déroule le circuit et relève tous les paysages mythiques cochés sur le circuit de ce voyage un peu gargantuesque. « On passe par la péninsule Valdés pour aller voir les baleines. Il est possible de

La Patagonie, c’est la nature à l’état brut. Un choc avec tout ce qu’il y a de plus majestueux. Les grands espaces, les montagnes, le vent, l’eau et la glace. On se sent en contact avec tous les éléments. Un grand choc dès les premiers instants. Ce voyage est un condensé de tout ce qu’il y a de plus beau en Patagonie. Je me souviens des pics acérés du Fitz Roy jouant à déchirer les nuages, des rencontres avec les habitants de cette Terre de Feu et du bruit incroyable de la glace du Perito Moreno tombant dans l’eau. Des souvenirs magiques.   © d. bruno

à partir de

Thomas, photographe

© dr

146 AMÉRIQUES I PATAGONIE


© d. bruno

© dr

patagonie I AMÉRIQUES 147

les observer jusqu’à la mi-décembre. Après, on trouve aussi des orques, énormément de manchots, de lions de mer… » Changement de décor lors d’un crochet par Ushuaïa, l’ancienne ville de bagnards désignée comme la plus australe du continent. « Une ambiance de bout du monde dans un ancien port baleinier. » Les noms

mythiques s’enchaînent : le parc national Torres del Paine et ses trois tours granitiques, le Fitz Roy, la découverte des lacs de glaciers, le volcan Lanín… Un peu de rando et beaucoup de belles découvertes. La Patagonie fascine – et a toujours fasciné – depuis Magellan, qui chercha à

prouver que la terre n’était pas plate, perpétuant ainsi le mythe des géants patagons, ensuite colporté par bon nombre de navigateurs et d’explorateurs. Point de géants patagons lors de ce séjour, juste une nature préservée et des paysages qui n’ont rien perdu de leur superbe, conservant leur nature indomptable. 

22 jours, avec de nombreuses balades. Un voyage en Terre de Feu de niveau facile mais très complet : la péninsule Valdés, la baie du Golfo Nuevo, Ushuaïa, le parc national de la Terre de Feu et le canal de Beagle, les glaciers Uspala et Onelli, la laguna Amarga, le parc national Torres del Paine, le lago Nordenskjöld et le Salto Grande, El Chalten, Río Blanco, le parc national Los Glaciares, le glacier Perito Moreno, le lago Argentino, Bariloche, le Cerro Otto, l’île Victoria et le Bosque de Arrayanes, la route des 7 lacs, San Martin de los Andes, le volcan Lanín et le lac Lacar !


à partir de

3450 Randonnée, Découverte facile

Haciendas et parcs nationaux de Patagonie RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UAIM

HÉBERGEMENT : hôtels, hestancias, et camps PÉRIODE : les samedis, 8 départs par mois d’octobre à avril

NOUVEAUTÉ

les grands classiques patagons en prenant le temps de rencontrer les hommes

L

des moutons, pourrons apprécier les prouesses des éleveurs de chiens et parcourrons à cheval l’immensité de la pampa.

Lors de notre voyage, nous découvrirons plusieurs estancias encore éloignées des routes touristiques où nous pourrons mieux comprendre l’histoire de cette région et de son peuple. Ainsi, nous nous initierons à la tonte

Bien sûr, nous ne ferons pas l’impasse sur les parcs nationaux, merveilles naturelles de ce bout du monde : le parc de la Terre de Feu dans les environs d’Ushuaïa, le parc national Torres del Paine au Chili ou encore le parc Los Glaciares. Une découverte de la Patagonie du canal de Beagle au Perito Moreno en passant par les rivages les plus reculés du fjord de « Ultima Esperanza », pour un voyage hors normes dans une région mythique.

a Patagonie renferme des paysages exceptionnels : végétation abondante et sauvage, glaciers suspendus qui viennent caresser le fond des vallées. Elle possède certainement les plus belles réserves naturelles de la planète. Nous partirons à la découverte des traditions de la Patagonie chilienne et argentine.

© o. petin

L’idée de ce voyage était vraiment de proposer la découverte des grands classiques de la Patagonie tout en partageant ces moments avec la population locale et en évitant les routes trop fréquentées. Que ce soit au cœur des haciendas et des estancias, en partageant un asado avec nos hôtes ou sur le lac Grey, nous sommes à chaque fois hors des sentiers battus pour vous permettre de vivre une Patagonie rustique et authentique. 

David, créateur des voyages en Amérique

15 jours, de nombreuses balades, navigations et activités en estancias. Ce voyage au bout du monde nous réserve des étapes exceptionnelles : Buenos Aires, Ushuaïa, le canal de Beagle, le parc national Terre de Feu, le détroit de Magellan, Punta Arenas, Puerto Natales, le fjord Ultima Esperanza, le Cerro Rotundo, le parc national Torres del Paine, les lacs Nordenskjold et Pehoe, la cascade du Salto grande, le lac Grey, le glacier Grey, la grotte du Milodon, El Chalten, au pied du Fitz Roy et du Cerro Torre, le parc national Los Glaciares, ou encore le célèbre glacier Perito Moreno.

© xdr

148 AMÉRIQUES I PATAGONIE


à partir de

2450 Randonnée, Croisière polaire & Voile MODÉRÉ

Cap Horn à la voile et glaciers de la cordillère de Darwin RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : UAVOUAL

HÉBERGEMENT : en cabines à bord du voilier PÉRIODE : les samedis, 1 départ par mois de décembre à mars

NOUVEAUTÉ

navigation dans les mers du sud à la recherche du bout du monde

L

a Patagonie est une région difficile à décrire tant elle émerveille… Des fjords au détour de montagnes enserrées dans une calotte glaciaire, une faune sauvage abondante sur terre comme en mer, une nature vierge omniprésente où les habitations sont rares et une météo parfois capricieuse qui multiplie les variations de couleurs du ciel. Nous embarquons à bord d’un voilier, qui propose tout le confort nécessaire à la navigation dans les régions polaires. Une véritable expédition pour une aventure du bout du monde ! À notre arrivée, nous rejoignons le bateau puis, au départ d’Ushuaïa,

nous partons pour une navigation vers Puerto Williams, ville la plus australe au monde. Nous poursuivons notre parcours au gré du vent pour Puerto Torro et l’archipel de Wollaston avant de passer le mythique cap Horn. Nous découvrons ensuite les glaciers du canal de Beagle lors d’une superbe navigation durant laquelle de somptueux paysages ne cessent de nous surprendre. La pureté de l’air, le silence, les glaces à la dérive, les variations de lumière… une expérience tout simplement inoubliable.

© dr

Imaginez… passer le Cap Horn, ce n’est quand même pas une chose anodine. Un rêve de gamin, accroché à un nom mythique. Le tout à la voile avec la seule aide du vent. Ce voyage est tout simplement exceptionnel. Il propose de découvrir le bout du monde à la manière des grands explorateurs, tout en étant accessible. On est au cœur des glaciers, entourés par les phoques, les baleines… On croirait assister à la naissance du monde.   Amandine, conseillère voyage clubaventure, experte de la zone Amériques

14 jours. D’Ushuaïa, nous traversons tout d’abord le canal de Beagle pour rejoindre la base chilienne de Puerto Williams. Nous nous dirigeons ensuite vers Puerto Torro, petit village de pêcheurs, puis nous découvrons l’île Navarino et sa végétation particulière, la baie Nassau, le parc national du cap Horn, Puerto Maxwell, l’île Horn, Caleta Lenox, l’anse de Yaghan, les nombreux fjords et glaciers au pied de la cordillère de Darwin, l’île Gordon, la baie Romanche ou encore l’île Host.

© dr

PATAGONIE I AMÉRIQUES 149


150 EUROPE ection

Une sél

de

ges 23 voy5a sur 12

EUROPE

La tentation hors saison… La douceur du climat méditerranéen permet en effet de découvrir l’Europe du sud à l’abri des grandes migrations estivales et des chaleurs écrasantes. Une approche plus intimiste de ses paysages, de ses habitants… et de sa cuisine !

© murielle maurice

E

t si l’Ailleurs se trouvait non loin de chez vous ? La douceur méditerranéenne offre ainsi une multitude de propositions, de paysages et de découvertes sans emprunter de vols long-courriers. Confirmation par Isabelle, créatrice de voyages Europe. « Nous avons de nombreux voyages sur le bassin méditerranéen, avec une ambiance plutôt chaleureuse. Sur toute la zone, les températures oscillent entre 18 et 23 °C selon les semaines, y compris pendant  le mois de février aux Canaries. » La démarche est identique pour les destinations françaises, dont Katell à la charge. « On va rechercher le soleil en plein hiver et retrouver la sérénité et l’intimité de petits coins de paradis… à seulement 3 h de TGV de Paris. » De la douceur du Lubéron aux charmes sauvages de Lanzarote, des sites majeurs antiques à la quiétude insulaire grecque, ce même point commun : la possibilité de prendre pied dans des paysages souvent saturés de touristes pendant la saison estivale. « Les gens dans les villages sont aussi plus abordables, disposés à échanger ou passer un moment avec les clients. Chose plus difficile en juillet ou en août » précise Isabelle. Le rythme diffère, le calme s’impose naturellement. L’Europe du Sud se découvre en automne comme en hiver. « Voyager pendant cette période permet aussi de randonner sans souffrir de la chaleur. » Et de profiter pleinement d’un atout notable des régions traversées : « Nous sommes sur des destinations dotées d’une vraie richesse gastronomique ! » Turquie, Italie, Grèce, Madère, sud de la France… Ou comment allier les plaisirs de la marche et ceux de la table.


FRANCE I EUROPE 151

à partir de

560 Randonnée FACILE

© m. gounot

SÉLECTION

le chant du sud de marseille à cassis

De la baie de Marseille aux calanques de Cassis RENDEZ-VOUS SUR

V

lanques de Sormiou, Morgiou et Sugiton. On apprécie ce petit monde des calanques, des falaises, des criques et des cabanons.

Dans un premier temps, nous partons par le spectaculaire train du littoral pour découvrir les sentiers maritimes de la fameuse côte Bleue, peu connue des randonneurs et pourtant si attachante, sans oublier qu’elle est protégée du mistral !  Le lendemain, nous découvrons avec bonheur les mythiques ca-

Après un petit transfert pour le village de Cassis et son charmant port, nous marchons dans les plus belles calanques du massif : Port-Miou, Port-Pin et En-Vau la majestueuse. Pour finir en apothéose, nous parcourons entre ciel et mer la crête de la plus haute falaise maritime d’Europe, d’où le panorama sur les calanques est magnifique. Notre destination : La Ciotat, le pays où l’on inventa la pétanque et le cinéma ! 

oici un séjour aux accents du sud, au départ de 2 hôtels bien situés : le premier sur le vieux port de Marseille, l’autre sur le port de Cassis. Pendant 6 jours, nous randonnons le long de chemins en balcon, tellement agréables et méconnus.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FMRS

HÉBERGEMENT : hôtel PÉRIODE : le dimanche, un à trois départs par mois, de septembre à avril

Les calanques ont vraiment une atmosphère particulière qui donne envie de nous arrêter, de rester assis, là, face à la mer. On sait que la ville n’est pas loin et pourtant on se sent à des centaines de kilomètres de Marseille et de ses premières tours. On se sent préservé du rythme de la ville, bien à l’abri dans cet écrin… Les vagues, la végétation, un espace protégé qui devient vraiment magique hors saison.  

© m gounot

Philippe, client clubaventure

6 jours, 5 jours et demi de marche. Entre Marseille et Cassis, nos pas nous emmènent sur les plus beaux sentiers, face aux plus beaux panoramas : la côte Bleue, de port en port par le sentier des Douaniers entre La Redonne et Niolon, Luminy, la calanque de Sormiou, la calanque de Morgiou et celle de Sugiton, les crêtes et les falaises du Dévenson, le belvédère d’En-Vau et le plateau aride de la Fontasse, les crêtes de Cassis et le cap Canaille, le sémaphore du Bec de l’Aigle, les calanques de Figuerolles, Port-Miou, Port-Pin et En-Vau.


à partir de

590 Randonnée FACILE

© k. quere

152 EUROPE I FRANCE

tous les secrets du lubéron version confort

Le Lubéron : combes, villages et Colorado provençal en chambres d’hôtes RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FLUB

HÉBERGEMENT : chambre d’hôtes PÉRIODE : le dimanche, un à trois départs par mois, de septembre à avril

L

et reliefs calcaires, sa végétation méditerranéenne faite de garrigue, taillis, cédraies et pinèdes sont un véritable ressourcement.

Cette escapade provençale se déroule donc dans un environnement privilégié et c’est à partir de chambres d’hôtes, choisies pour la qualité de leur accueil et leur emplacement, que nous partons chaque jour randonner en Lubéron. Le contact de ses combes

Notre curiosité est rassasiée par la richesse de son patrimoine rural et culturel, par la variété de ses sites et la beauté de ses villages comme le Colorado provençal de Rustrel, Lourmarin et son château, Bonnieux et sa forêt de cèdres, Lacoste et son château du marquis de Sade, Saignon et ses paysages aux accents de Haute-Provence, Vaugines où se cultive la lavande, ou Mérindol, symbole de la résistance vaudoise…

e parc naturel régional du Lubéron témoigne encore d’un vivant et profond accord entre l’homme et la nature. À la beauté sauvage du milieu naturel s’ajoute celle d’un milieu de vie harmonieusement ponctué par le charme des vieux villages, des murs de pierres sèches et des bories.

© k. quere

Raphaël, accompagnateur clubaventure et viticulteur. Au niveau climatique, le Lubéron est parfaitement praticable, surtout sur les versants méditerranéens où la végétation ne change pas trop. Mi-novembre, ça commence à prendre une ambiance hivernale, les couleurs de l’automne s’estompent peu à peu… On découvre plus la région dans son authenticité, c’est vraiment différent de l’aspect parfois artificiel que l’on peut rencontrer l’été. Il n’y a pas cet excès d’animation, on enlève un peu le masque… L’occasion de rencontrer un peu plus profondément les gens du pays…   Raphaël, accompagnateur clubaventure et viticulteur

7 jours, 5 jours et demi de marche. Au départ des chambres d’hôtes, nos randonnées nous emmènent pendant une semaine à la découverte du Lubéron : la vallée d’Apt, le village de Saignon, le plateau des Claparèdes, le Colorado provençal et le village de Rustrel, les villages de Sivergues et Auribeau, le vallon de l’Aiguebrun, les falaises de Buoux, Bonnieux, les hauteurs de la corniche des Ramades, Lourmarin et les crêtes du Grand Lubéron, avec leur vue sur la montagne Sainte Victoire et le mont Ventoux, Mérindol et les gorges du Régalon.


FRANCE I EUROPE

FRANCE - CORSE I EUROPE 153

550 Randonnée FACILE

la côte d’azur par ses chemins de traverse

Les villages perchés de la Côte d’Azur RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FMNICE HÉBERGEMENT : hôtel PÉRIODE : le dimanche, un à trois départs par mois, de septembre à avril

6 jours, 5 jours et demi de marche. Après le cap Ferrat, nous grimpons à la Simboula puis redescendons sur le village d’Eze. De Monti, nous gagnons le village de Castellar puis Menton. Nous atteignons ensuite La Cime Baudon, d’où la vue va du Mercantour à SaintTropez, et terminons le séjour au cap Martin.

T

out le monde connaît la Côte d’Azur, ou du moins pense la connaître… Grâce à ce séjour, nous la découvrons au départ de trois hôtels, sous une facette insoupçonnée, loin du bruit et du béton (mais toujours en profitant de la douceur du climat azuréen !).

Nous cheminons au-dessus de la bande côtière et marchons de villages médiévaux en chapelles baroques, tout en profitant d’une vue fabuleuse, tantôt sur la mer, tantôt sur la campagne sauvage parfumée d’orangers, de citronniers, de mimosas, de pins parasol et de tant d’autres senteurs inoubliables. Nous surprenons aussi des animaux au détour d’un sentier. Ces sentiers nous réservent à chaque contour une surprise, une vue sur la mer, un village ou sur une belle maison italienne. Le bonheur, d’autant que cet itinéraire facile offre un minimum de dénivelé positif, et de nombreuses descentes face à la mer !

à partir de

640 Randonnée FACILE

l’île de beauté entre mystères et enchantement

Corse du sud : de Bonifacio aux aiguilles de Bavella RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FCORBAL

HÉBERGEMENT : hôtel PÉRIODE : le dimanche, un à trois départs par mois, de septembre à octobre puis de janvier à avril

7 jours, 5 jours de marche. Ce sont les plus belles randonnées de Corse du Sud qui nous attendent : le Monte Barbatu, une randonnée de Tizzano à la tour de Senestosa, puis de Tizzano à la plage de Trallicetu, tout comme les différentes variantes qui nous emmènent aux aiguilles de Bavella.

P

réparez-vous à passer une semaine à balancer entre la Corse qui se donne et celle qui se mérite ! Le sud de la Corse offre un écosystème unique et fascinant avec ses îles lointaines et ses sommets alpins. Entre plages de sable blanc, granit rosé, senteurs de maquis et faune de montagne, nous profitons de notre lieu de rendezvous pour visiter Ajaccio, avant de nous installer à Olmetto. Le lendemain, cap au sud pour rayonner autour du cap de  Senestosa et sa tour génoise, du petit village de Tizzano pour enfin finir à Bonifacio, en passant par les fameuses aiguilles de Bavella. Sans notre accompagnateur, nous découvrons durant une journée entière  Bonifacio, en bateau d’abord, au pied de ses falaises de calcaire blanc, puis à pied à l’intérieur de la merveilleuse citadelle. Pour finir, ce sont mille randonnées qui s’offrent à nous pour admirer le joyau minéral des aiguilles de Bavella.

© m. morere

à partir de

© vacances bleues

SÉLECTION


à partir de

1075 Randonnée FACILE

© ot croatie

154 EUROPE I CROATIE

la douceur de la croatie entre sites classés et villages typiques

D

De Split à Dubrovnik, la quiétude des îles dalmates en hiver RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : BCRO8H HÉBERGEMENT : hôtel et pension PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours d’octobre à avril

NouveauTÉ

ominée par les Alpes dinariques et baignée par la mer Adriatique, la Dalmatie nous ouvre ses portes. Durant 8 jours, notre voyage nous emmène de Split à Dubrovnik en passant par Hvar et Korcula, à la découverte du sud de la Croatie. Au gré de nos déplacements, nous découvrons aussi Vrbosca, Stari Grad (« vieille ville » en croate), qui a vu le jour au IVe siècle avant J.-C., ainsi que sa plaine agricole, aujourd’hui réserve naturelle où les cultures de la vigne et de l’olivier se sont maintenues jusqu’à aujourd’hui. Nous embarquons pour l’archipel

des Pakleni et l’île de Sveti Klement et traversons le canal de Peljesac pour rejoindre la presqu’île du même nom, où nous montons sur les hauteurs d’Orebic d’où la vue sur Korcula et le canal de Peljesac est saisissante. Entre sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, villages à l’accent vénitien et criques aux eaux cristallines, ce séjour nous dévoile quelques-uns des nombreux charmes de la Croatie et nous permet d’associer, en une semaine,  la découverte d’un patrimoine culturel d’exception et la douceur de vivre méditerranéenne. 

© rascicei

Je reviens tout juste de Croatie. Et l’image qui me reste est celle de l’ambiance paisible des îles, où règnent la quiétude et la douceur de vivre. Lors des transferts, dans de petits bateaux un peu spartiates qui peuvent accueillir une vingtaine de personnes, on arrive dans des ports à taille humaine, où l’on ressent une influence vénitienne très marquée. Les pêcheurs qui partent en mer, le coucher de soleil… À chaque fois, on a cette vue d’ensemble depuis la mer qui est assez fantastique.   Isabelle, créatrice de voyages en Europe

8 jours, 4 demi-journées de marche. Ce voyage de niveau facile mais riche en découvertes et en rencontres nous plonge au cœur du sud de la Dalmatie : Split, sa vieille ville classée, son palais et ses églises, l’île de Hvar et la ville de Jelsa, les villages de Vrbosca et Stari Grad, la plaine agricole de Stari Grad, la ville de Hvar, l’archipel des Pakleni et l’île de Sveti Klement, la vieille ville de Korcula, le village de Lumbarda, le canal et la presqu’île de Peljesac, la ville d’Orebic, et enfin Dubrovnik, la « perle de l’Adriatique ».


à partir de

1035 Découverte FACILE

© y hummel

CÔTE LYCIENNE I EUROPE 155

les joyaux antiques de la côte lycienne hors saison

L

La côte lycienne à pied RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : TURD8H HÉBERGEMENT : hôtel et pension PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours de novembre à avril

a Lycie est située au sud de la Lydie, bordée à l’est par la Pamphylie, au nord par la Phrygie et la Carie et au sud et à l’ouest par la mer Méditerranée. La région est essentiellement montagneuse, les plaines côtières sont rares et la culture se fait surtout dans l’arrière-pays. Mais la Lycie a surtout la particularité d’abriter de nombreux joyaux naturels et sites antiques.

Durant une semaine, nous partons à la découverte de cette région magnifique et riche en trésors. Ainsi, au départ d’Antalya, à pied et en bus, nous investissons ce

NouveauTÉ

territoire tels des explorateurs. Nous nous rendons successivement à la cité pissidienne de Termossos, aux ruines de Phaselis, à Olympos, à la nécropole lycienne de Myra, au site de Xanthos, au site archéologique de Caunos ou encore à la ville fantôme de Kayakoy… tout en prenant le temps de nous arrêter dans les petits ports charmants de la côte, Kekova, Kas, Fethiye et sa baie… Nous profitons de nos passages sur les plages et de nos balades en bateau pour apprécier le doux climat de cette région et nous laisser aller à d’agréables moments de farniente. 

On chemine à pied le long de la côte lycienne à la découverte de toutes ses richesses antiques. Durant cette période, il y a beaucoup moins de touristes pour découvrir ces sites archéologiques majeurs. À partir d’octobre, et jusqu’à fin mars, on se balade tranquillement loin de la foule que l’on peut trouver en été. On profite aussi d’un climat doux et assez ensoleillé.  

© p. quennehen

Isabelle, créatrice de voyages en Europe

8 jours, 3 jours et 1 demijournée de marche. Une semaine à la découverte des richesses de la côte Lycienne : la cité Termossos, Phaselis, dans un parc naturel protégé, Demre, la nécropole lycienne de Myra, les sites engloutis de l’île de Kekova, le port d’Andriake, le village d’Ucagiz, Kas, le site de Xanthos, Leetoon, Saklikent, la baie de Fethiye, pour une balade en bateau d’une journée vers les 12 îles, Dalyan, le site archéologique de Caunos, le site de Kayakoy ou encore la célèbre plage d’Ölüdeniz. Puis nous regagnerons Antalya, où se termine le voyage.


à partir de

895 Randonnée MODÉRÉ

© j. heintz

156 EUROPE I MADÈRE

madère, le plaisir de la randonnée version douceur en hiver

Madère en hiver, un jardin grandeur nature RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : BMADH

HÉBERGEMENT : hôtel et pension PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours d’octobre à avril

NouveauTÉ

S

ituée au beau milieu de  l’Atlantique, à quelques encablures du Portugal, Madère, aussi appelée l’île aux fleurs, nous accueille pour une semaine de randonnée, de difficulté modérée, dans la douceur de son climat hivernal. Évoluant tantôt en bord de mer, tantôt au cœur d’une végétation luxuriante et variée, nous découvrons durant nos 5 journées de marche les plus belles randonnées hivernales de cette île atypique. Nos pas nous emmènent du nord au sud de l’île. Chaque jour, nous profitons de paysages grandioses et extrêmement variés et nous par-

tons à la rencontre des habitants, toujours chaleureux et accueillants, qui nous feront découvrir les trésors de leur île, dont le célèbre vin local, le Madère, dont la réputation n’est plus à faire. Parmi les temps forts qui émaillent notre voyage, la découverte de la Laurisilva, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que réserve de la biosphère. Ceux qui le souhaitent auront également la possibilité d’associer la randonnée et le bien-être avec deux après-midi de soins à la fin de notre séjour, dans le village de Jardim Do Mar. 

L’idée de départ était de proposer un circuit où l’on puisse randonner en hiver. On rayonne donc sur cette zone côtière où le climat doux convient parfaitement. On dort du côté de Boaventura, chez un monsieur adorable qui s’appelle Jose. Il a vécu en France, dans la région de Bordeaux, et parle parfaitement français, tout en aimant le bon vin. Il offre un super accueil dans sa maison aménagée qui propose différentes chambres. On est ainsi installés au-dessus d’une falaise, avec une vue superbe sur la mer.  

© j. heintz

Jean-Marie, responsable destinations clubaventure

8 jours, 5 jours de marche. Notre voyage commence à Machico. Nous randonnons de Machico à Porto Da Cruz. Le sentier nous mène au « Boca Do Risco » et nous offre une vue splendide sur l’océan et les terrasses jadis cultivées. Une succession de levadas nous conduit ensuite à Porto Da Cruz. De Santana, nous rejoignons ensuite une levada suivant le bord de mer. Nous nous arrêtons à la Quinta de Furao pour une visite et une dégustation de Madère. Nous randonnons encore de Boaventura à Arco puis au cœur de la Laurisilva, point fort de notre voyage. Enfin, nous découvrons Paul Do Mar et Jardim Do Mar, puis Funchal.


MADÈRE I EUROPE 157

à partir de

1035 Découverte FACILE

© m. demling

CONFORT

découverte de madère en étoile, entre volcanisme et végétation

N

Quintas et randonnées : Madère au fil de l’eau RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : BMADHD

HÉBERGEMENT : hôtel et quita (maison traditionnelle de Madère) PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours d’octobre à avril

NouveauTÉ

ous partons pour une immersion en quintas à Madère, sous la douceur hivernale du « jardin de l’Atlantique » pour une semaine de randonnées faciles sur la côte sud-ouest de l’île, au cœur d’une végétation méditerranéenne. La journée, nous randonnons dans des paysages grandioses et, en fin d’après-midi, de retour à notre quinta, nous participons à la vie de la villa : jardinage, cuisine familiale… ou tout simplement repos sont au programme. Le terme « quintal » désigne à l’origine une demeure seigneuriale,

entourée de jardins et de grands arbres, qui possédait souvent un domaine agricole, des bananeraies et des plantations de vignes. Autrefois résidences de princes, d’aristocrates, d’écrivains ou d’hommes politiques qui ont contribué au développement de l’île, les quintas sont aujourd’hui devenues des hébergements typiques et raffinés. Chaque maison possède son histoire, provenant de nombreuses familles de la noblesse européenne, qui ont trouvé à Madère un lieu pour réaliser leurs rêves. Les quintas demeurent les témoins d’un autre siècle, à découvrir le temps d’un séjour.

Madère, c’est une association entre végétation et volcanisme. On se demande comment l’homme a pu l’aménager et la rendre vivable alors, qu’à l’origine, on est dans un milieu assez « cassé ». La quinta, c’est la villa traditionnelle des habitants de Madère. On fait un circuit autour de l’une d’entre elles, qui s’apparente à une maison d’hôtes vraiment accueillante où les clients sont choyés comme à la maison.  

© j. heintz

Jean-Marie, responsable des destinations clubaventure

8 jours, 5 jours de marche. Après Funchal, nous partons pour la partie ouest de l’île et les vallons de la Punta Do Pargo. Viennent ensuite Mohindo et Achadas da Cruz. Après une vertigineuse descente en téléphérique vers les terrasses d’une faja au bord de l’océan, nous remontons jusqu’au village de Santa. Puis, nous avons rendez-vous avec la Laurisilva de Madère, réserve botanique protégée que nous découvrons en randonnant le long de la Levada do Janela. Enfin, nous prenons la direction du plateau de Rabaçal pour une dernière randonnée.


à partir de

1035 Randonnée MODÉRÉ

© i. dugay

158 EUROPE I TÉNÉRIFE

les canaries entre les volcans de Ténérife et la luxuriante gomera

D

Ténérife et Gomera, un paradis pour les randonneurs RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : BCANH HÉBERGEMENT : hôtel et petit appartement PÉRIODE : le samedi ou dimanche, toutes les semaines de novembre à mars

NouveauTÉ

eux îles, deux ambiances complètement différentes et un point commun : le climat exceptionnellement doux en hiver… L’île de Ténérife, la plus grande de l’archipel, offre aux visiteurs une grande variété de paysages et des contrastes saisissants entre le bleu de la mer, le vert d’une végétation luxuriante et le noir des champs de lave. Puis, avec le ferry, nous rejoignons l’île de la Gomera. À l’inverse de sa consœur, elle est la plus petite de l’archipel et la moins

connue. Dépourvue d’aéroport, elle est restée préservée du tourisme de masse. Durant quelques jours, nous plongeons au cœur du Parc national de Garajonay, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Il constitue le cœur vert de l’île et offre au voyageur une ambiance féerique et mystérieuse. Nous y découvrons une végétation exubérante, composée entre autres de lauriers géants et de fougères arborescentes. 

 Il existe une vraie différence entre les deux Îles. Ténérife est plus réputée, accueille beaucoup plus de touristes. Des terres volcaniques parfois désertiques. La Gomera est plus petite, plus intime. Une tout autre ambiance, plus luxuriante. On randonne dans son parc national, une atmosphère enchantée, presque mystérieuse. Beaucoup de fougères, des plantes endémiques, on passe sous des ponts végétaux, on croise des rivières, on découvre des cascades. C’est vraiment très sauvage et loin du tourisme de masse. C’est une île très verte qui accroche les nuages, donc plus humide que Ténérife.  

© jp. coston

Isabelle, créatrice de voyages en Europe

8 jours, 6 jours de marche. Notre voyage commence à Ténérife, avec le village de Batan et le massif de las Mercedes, puis Barranco Seco, les gorges de Masca et la vallée du Guajara, avant de basculer sur La Gomera où nous découvrons le Parc national du Garajonay et le parc naturel de Benchijigua.


995 Randonnée FACILE

© s. fautre

à partir de

LANZAROTE I EUROPE 159

© s. fautre

LANZAROTE I EUROPE

randonnée au cœur de la mystérieuse lanzarote

À

Lanzarote, l’île artiste RENDEZ-VOUS SUR

u large des côtes marocaines, Lanzarote est sans doute l’île la plus mystérieuse et fascinante de l’archipel des Canaries. Un éventail de couleurs brunes et rouges contraste avec le vert des palmiers et des cactus, le blanc du sable et des maisons, et le bleu du ciel et de la mer.

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : BLANH HÉBERGEMENT : petit appartement PÉRIODE : le samedi ou dimanche, toutes les semaines de novembre à mars

Avec un circuit en étoile à partir de notre hébergement confortable, proche de la mer, nous découvrons Lanzarote, ses volcans et l’île de la Graciosa : un voyage alliant randon-

SÉLECTION

nées, baignades et découvertes Nous partons pour une exploration complète de cette magnifique île canarienne très originale et très différente des autres. Chaque jour se dessine sur une partie différente de l’île : plaines, falaises, volcans, villages blancs… Nous marchons dans des paysages surprenants de singularité, sur des sentiers tracés dans la cendre volcanique ou sur des collines d’aspect soyeux et évoluant en fonction de la lumière. 

Lanzarote est une île d’origine volcanique, ce qui donne un environnement de plaines et de falaises parsemé de petits villages. Des paysages lunaires parfois désertiques, des champs de lave durcie que l’on parcourt avec un guide volcanologue qui nous permet de mieux comprendre la formation de la région. On est très bien accueillis par Ignacio et Marie, le duo de Lanzarote… Des prestataires historiques de clubaventure qui connaissent parfaitement l’île et proposent de nombreuses activités en complément des rando-découvertes en étoile.  

© crédit

Isabelle, créatrice de voyages en Europe

8 jours, 4 jours et demi de marche. Au départ de notre camp de base confortable d’Arecife, nous découvrons Teguise, ancienne capitale de l’île, Orzola, l’île de la Graciosa, los Jameos del Agua, la plage de Famara, les plages de Papagayo après avoir traversé los Ajaches, puis le parc national de Timanfaya.


160 EUROPE I ITALIE

895 Randonnée MODÉRÉ

voyage suspendu le long de la côte amalfitaine

Naples, Capri et la côte amalfitaine RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : EIALH HÉBERGEMENT : hôtel PÉRIODE : le dimanche, tous les 15 jours d’octobre à mars

7 jours, 5 jours de marche. Une escapade tout en douceur de vivre. Nous visitons Capri, Pompéi, Agerola, Ravello et randonnons sur le sentier des Dieux jusqu’à Positano et ses maisons accrochées à la montagne. Nous pouvons aussi visiter Herculanum, le Vésuve, ou Procida, dans le golfe de Naples.

A

uréolée d’un passé glorieux, la côte amalfitaine garde une influence arabo-sicilienne forte. Ses villages aux maisons blanches suspendus sur la mer, le dédale de ses ruelles ou les arcades du Duomo d’Amalfi font penser à l’autre rive de la Méditerranée.

Jour après jour se découvrent Naples,dominée par le Vésuve, Pompéi endormie à jamais,  Capri dernière demeure de  Tibère ou encore Amalfi et l’ordre de Malte. Autant de lieux liés par l’histoire et la mythologie : Ulysse, Hercule et Enée ne sont jamais loin. Entre les visites des villes et des îles, les randonnées et la découverte de Pompéi, cet itinéraire d’une grande variété est un gros plan sur la Méditerranée, sa culture et sa gastronomie.  Ici, pâtes, tomates et olives sont la base de la cuisine et le citron exhale ses fragrances dans le « limoncello » tandis que les pentes du Vésuve produisent le fameux « Lacrima Christi ».

à partir de

1095 Découverte FACILE

La sicile sous le soleil de l’hiver

Sicile en hiver, entre nature et culture RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : BSIDH

HÉBERGEMENT : hôtel PÉRIODE : le dimanche, tous les 15 jours d’octobre à avril

7 jours, 4 jours de marche. Le voyage en Sicile commence à Taormina jusqu’au village perché de Castelmola et sa vue sur la côte ionnienne. Puis, nous randonnons sur le versant sud de l’Etna, avant de nous rendre à Catane et Modica. Nous visitons Raguse et sa région, la réserve naturelle de Vendicari et enfin Syracuse, ancienne capitale de la Grande Grèce.

Q

uel est le point en commun entre Phéniciens, Grecs, Romains, Byzantins, Arabes, Normands, Soubes, Angevins, Aragonais et Bourbons ? Tous furent colonisateurs ou conquérants de cette île surprenante qu’est la Sicile. Durant une agréable semaine, nous vous proposons d’aller à la découverte de cette île méditerranéenne emblématique, sauvage et magnifique. Ce voyage dans lequel, bien sûr, soleil, baignades et dégustations sont prévues au programme, consiste en une belle traversée d’est en ouest de la Sicile, au cours de laquelle nous associons la découverte des sites les plus exceptionnels de l’île et des marches faciles dans les parcs et réserves. Parmi les moments forts : une randonnée sur les pentes du volcan, pour admirer la « valle del Bove », une énorme caldera d’origine volcanique, ou une journée entièrement consacrée à la découverte de Syracuse et de ses 2 500 ans d’histoire. 

© cph07

à partir de

© f. burthey

CONFORT


à partir de

1155 Randonnée FACILE

© g. rohart

GRÈCE - ÎLES D’ANDROS ET TINOS I EUROPE 161

La grèce en hiver, Sur les pas d’Ulysse

d

Escapade hivernale DANS LES CYCLADES À Tinos et Andros RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : BGCY8H HÉBERGEMENT : hôtel PÉRIODE : le samedi, tous les 15 jours d’octobre à avril

urant 8 jours, cette randonnée hivernale de niveau facile nous emmène en douceur à la découverte de deux îles extraordinaires. Bien moins connues que d’autres îles des Cyclades, Andros et Tinos sont en effet de vrais paradis pour le randonneur et méritent que l’on y consacre une escapade.    Départ pour un voyage de randonnées teintées de blanc et bleu dans les Cyclades où nous découvrons la quiétude régnant sur ces îles et la douceur de l’hiver. Nous prenons tout d’abord le bateau pour Tinos la religieuse, où de nombreuses per-

sonnes de confession orthodoxes viennent régulièrement faire des pèlerinages. Le long des sentiers menant sur des plages désertes, nous découvrons de petits villages et de nombreuses chapelles comme autant de joyaux. Puis, nous partons pour Andros, cette belle île aux maisons de pierres de style vénitien. Nous randonnons à travers les champs de citronniers, les oliveraies et les bergeries. Enfin, pour conclure en beauté cette semaine, nous dédions une journée à la visite d’Athènes, de son incontournable Acropole et de ses nombreux sites historiques. 

L’île de Tinos est souvent assimilée à quelque chose de très austère… C’est vrai que la religion orthodoxe est incontournable. Il y a énormément d’églises et on ressent cette spiritualité. Mais, hors de la période estivale touristique et celle des pèlerinages, découvrir l’île est un pur plaisir. L’endroit est sublime et ses villages ont conservé un charme fou, ils ontgardé un caractère très authentique. C’est vraiment un endroit qui respire le calme, la sérénité. On se sent un peu coupé du monde, juste balayé parles vents.  

© crédit

Daniel, client clubaventure

8 jours, 5 jours de marche. Cette randonnée en douceur, à la rencontre d’Andros et Tinos, deux perles des cyclades, commence à Tinos. Nous découvrons le village de Mirsini, puis la plage déserte de Livada. Nous embarquons le lendemain pour l’île d’Andros, et son village principal, Chora. Nous rejoignons ensuite Falatados pour une randonnée avec vue sur la mer Égée, puis Volax et Agapi. Après Messaria, les gorges de Megalos Potamos et le village de Fallika, nous revenons à Chora, puis Athènes pour une journée de découverte de la capitale.


162 EUROPE ection

Une sél

de

es 11 voya0g sur 3

EUROPE NEIGE

L’hiver, la neige, la montagne… L’association tombait forcément sous le sens. Pour mieux découvrir la superbe des paysages alpins, comme ceux de Finlande, la raquette est l’accessoire indispensable. Sans pour autant renier le confort d’un chalet ou les bienfaits d’un sauna après l’effort.

© c. migeon

«

Cela n’a rien de comparable avec l’univers rencontré dans la pratique du ski alpin. Beaucoup de monde, beaucoup de bruit… On sort complètement de cet environnement-là pour se rendre vraiment compte de ce qu’est la montagne. » Basé à Chamonix, Christophe Raylat, prestataire montagne, évoque la philosophie des séjours hiver en France. Un mode de découverte doux, accessible à tous pour mieux cerner la beauté et la richesse alpine. « Il suffit de faire 50 m pour se retrouver dans un milieu complètement sauvage et plonger dans cet esprit sanctuaire.  On a la sensation d’être Jack London au fin fond de l’Alaska. » Même écho pour Katell, créatrice de voyages en France. « Cela permet d’appréhender une nature qui peut paraître un peu rude, en vivant une semaine de vacances en toute sérénité, confortablement installé dans un hôtel douillet et sympathique, avec un espace bien-être ». Jack London… forcément quand il s’agit de se pencher sur les propositions qui incitent à rallier les étendues finlandaises. Esprit « trappeur » quand tu nous tiens ! Des courses en chiens de traîneau, les raids en motoneiges, en skis nordiques comme en raquettes. Le Grand Nord accessible à tous, la découverte de paysages sublimes au rythme souhaité. Sportif ou non. « À l’opposé du tourisme de masse, on ne souhaite pas faire comme tous les tours-opérateurs, nous explique Caroline, conseillère voyage Scandinavie. On cultive notre différence. Des petits groupes, des hébergements en pleine nature, et surtout  la pratique réelle des activités. Il ne s’agit pas de s’initier en moins de 30 mn… »


FRANCE I EUROPE

FRANCE I EUROPE 163

520 Randonnée, Raquettes FACILE

Raquettes et bien-être en Auvergne RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FAURAQ HÉBERGEMENT : hôtel de charme PÉRIODE : le lundi, un à deux départs par mois, de décembre à avril

6 jours, 5 jours de raquetteS. Au fil de nos randonnées, nous découvrons le puy du Loup et le Puy de Sancy, la réserve naturelle de Chaudefour, le plateau de l’Angle et le col de la Croix Saint-Robert, le salon du Capucin, le col de Bozat, le plateau des Plaines Brûlées et la station de Chastreix.

des grands espaces au confort des thermes

V

oici un séjour placé sous le signe de l’eau, du feu, des grands espaces et de la gastronomie. Au cœur du Parc régional des volcans d’Auvergne, au pied du Puy de Sancy, nous serons très confortablement installés dans notre hôtel au cœur de la station thermale du Mont-Dore. Apaisés aujourd’hui, les volcans ont laissé un massif idéal pour la pratique de la raquette.

Montagneux sans être radical, très rapidement enneigé, cocktail de plateaux, vallons et crêtes, le Sancy offre une palette de randonnées avec un dénivelé très raisonnable et l’emprunt de téléphériques pour ne garder que le plaisir. Encadrés par un spécialiste de la volcanologie, de la faune, de la flore et de l’histoire du pays, nous redécouvrons les bonheurs simples de la nature reine, la chaleur d’un hébergement de grande qualité où l’accueil et la convivialité ne sont pas de vains mots.

à partir de

645

quand la raquette et la balnéo s’accordent

Randonnée, Raquettes, Soins du corps FACILE Raquettes et balnéo à Luchon RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FLUR HÉBERGEMENT : hôtel PÉRIODE : les dimanches 16/01, 13/02, 20/02, 06/03, 13/03

7 jours. Durant notre semaine de randonnée, nous arpentons les plus beaux itinéraires du Luchonnais : la montée vers la cabane de Salode, les granges d’Astau vers le lac d’Oô, les crêtes du Bacanère par la Serra de Crespes, le massif de la Bacanère, les crêtes du Céciré.

À

vec sa dizaine de « 3 000 m », le Luchonnais constitue un véritable sanctuaire de la randonnée, une célèbre destination pyrénéenne. De vallées en crêtes en passant par des lacs glaciaires, des cascades et des forêts, nous cheminerons en raquettes depuis notre sympathique hôtel.

Ce séjour, axé sur la randonnée et la balnéothérapie, nous permettra de découvrir en douceur le pays de Luchon en hiver. Chaque jour, une randonnée facile, avec un thème spécifique, nous révélera les attraits et la diversité de ces montagnes : thermalisme, nature préservée, gastronomie, traditions, histoire… Dans ce cadre extraordinaire, nous apprécierons ce cocktail de séances de remise en forme et de soins après l’effort de la randonnée. Accueillis dans un hôtel confortable, ce sera une semaine de grand air salvateur et d’eau bienfaisante autour du point culminant des Pyrénées.

© p. ragne

à partir de

© c. nore

SÉLECTION


540

le parc national des pyrénées à raquettes

Randonnée, Raquettes FACILE Le pays de l’ours en raquettes RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FPBARAQ HÉBERGEMENT : hôtel PÉRIODE : le dimanche, un à deux départs par mois, de décembre à mars

7 jours, 5 jours de raquettes. Découverte du Parc national des Pyrénées, du col du Somport où nous pourrons construire des igloos et nous initier au maniement de l’Arva, nous ferons une randonnée nocturne avec un repas en venta (auberge), nous rejoindrons le lac d’Estaëns et la crête de la Mujer Muerte, et nous observerons la faune pyrénéenne.

à partir de

520

la côte d’azur version paradis blanc

Raquettes FACILE

L

a vallée d’Aspe, au cœur du Parc national des Pyrénées, jouit d’un milieu préservé d’une grande richesse : c’est le dernier repère de l’ours pyrénéen. Cette randonnée transfrontalière en raquettes, au départ de notre petit hôtel, nous mènera de crêtes immaculées en cirques grandioses à la découverte d’un sanctuaire de nature et d’authenticité. Située au cœur de la montagne béarnaise et du parc, la vallée d’Aspe est l’une des plus belles. Un équilibre parfait s’établit entre la nature sauvage et l’empreinte forte de l’homme dont l’activité pastorale est restée ici vivante et intacte. Loin des sentiers battus, parmi les décors grandioses et superbes du cirque de Lescun, d’Estaëns ou du pic d’Aspe, vous aurez l’occasion de randonner et de découvrir le milieu montagnard paré de neige. 

CÔTE D’AZUR EN Raquettes à neige RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FMER HÉBERGEMENT : hôtel PÉRIODE : le dimanche, un à deux départs par mois de décembre à avril

6 jours, 5 jours de marche. Le plateau de l’Authion, la forêt de l’Arpiha, la cime de Calmette, entre flore méditerranéenne ou alpine, la grande traversée de la forêt de Turini depuis le col de Turini, ou la Cime de Rocaillon, voilà le décor de cette semaine originale, raquettes aux pieds.

L

orsque la Petite Suisse niçoise revêt son manteau blanc, des paysages insolites avec vue sur une mer bleu azur s’offrent aux randonneurs. Un spectacle à ne pas manquer ! Raquettes aux pieds pour des randonnées aux dénivelés peu prononcés, nous parcourrons le massif préservé des Alpes du Sud au pied du Parc national du Mercantour pour découvrir monts et merveilles. Dans une ambiance tantôt méditerranéenne, tantôt alpine où les épicéas côtoient les oliviers, où les châtaigniers s’entremêlent aux sapins et mélèzes.

Sur les chemins en balcon, notre guide local nous livrera tous les secrets de la région, et nous croiserons peut-être le chemin des chamois, chevreuils ou tétras-lyre… Repos mérité dans notre hôtel confortable niché dans la montagne où nous dégusterons les spécialités du terroir et le temps d’une pause : oxygénation, bienêtre, confort… une exclusivité clubaventure ! 

© xdr

à partir de

© p. vigneron

164 EUROPE I FRANCE


à partir de

785 Altitude Intensif

© jm. porte

165

un minimum de montée pour un maximum de plaisir

D

Ski de rando plaisir à Chamonix RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FCHAMSKIR HÉBERGEMENT : Dans un gîte traditionnel très chaleureux à Chamonix PÉRIODE : De janvier à avril

es randonnées originales dans une neige de rêve, en compagnie d’un guide de haute montagne de Chamonix, un apprentissage en douceur du ski de randonnée, une journée inoubliable dans la Vallée Blanche, voici un programme idéal pour une semaine de découverte du ski de randonnée au pied du mont Blanc. Toute cette semaine, vous serez hébergés dans un gîte traditionnel et très chaleureux à Chamonix, où vous reviendrez chaque soir pour échanger vos émotions de grand ski

autour d’un repas réconfortant… Toute la semaine est encadrée par un guide de haute montagne qui vous fera partager ses randonnées secrètes, celles où la neige est excellente et qui demeurent accessibles à des skieurs découvrant le hors piste (mais ayant déjà une bonne expérience sur piste). Au cours de ce séjour, vous apprendrez les techniques de la randonnée à ski ainsi que les techniques de sécurité avalanche (ARVA, analyse du manteau neigeux…).

Il existe une infinité de randonnées à ski accessibles dans les environs de Chamonix. On peut facilement se retrouver seul dans un lieu très sauvage et avec une neige fantastique. Nous, les guides de la vallée, nous connaissons ces lieux et pouvons vous les faire découvrir en vous apprenant les règles de sécurité. Savoir utiliser le matériel de sécurité (ARVA), connaître les techniques de montée pour s’économiser, et surtout apprendre à bien skier en poudreuse ! La cerise sur le gâteau de ce séjour sera la Vallée Blanche que nous ne nous contenterons pas de descendre puisque nous ferons une variante étonnante, avec un minimum de montée et un maximum de plaisir !  

© DR

François, guide de haute montagne Stages Expéditions, concepteur de ce séjour.

5 jours de ski de randonnée au départ de Chamonix. Apprentissage technique au-dessus de Vallorcine, randonnée dans les Aiguilles Rouges, dans les Aravis puis le Val Montjoie et randonnée dans le massif du mont Blanc avec descente intégrale de la Vallée Blanche.


à partir de

635

la meije version détente et plaisir

Découverte Modéré Au pays de la Meije en raquettes et balnéo RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FEMONETRAQ HÉBERGEMENT : En gîte de charme au coeur du village de la Grave PÉRIODE : le samedi, de décembre à avril

6 jours, 5 jours de raquetteS. Pendant nos 5 jours de randonnée, nous découvrirons le refuge de l’Alpe de Villar d’Arène, le village du Chazelet, les thermes de Monétier, les plateaux d’Emparis, le Signal de la Grave et les panoramas sur la Meije.

© dr

EUROPE I FRANCE - SUISSE

© jm. porte

166 EUROPE I FRANCE

à partir de

690 Altitude Intensift

A

près une journée de raquettes autour de villages préservés, face aux plus belles montagnes des Alpes, rien de plus agréable que de savourer une séance de balnéo dans les eaux naturellement chaudes des Grands Bains de Monêtier.

Ce séjour est basé à La Grave, l’un des plus beaux villages des Alpes, perché à 1450 m face à la Meije, la montagne reine des Ecrins. L’hébergement en gîte de charme est parfait pour se blottir au cœur de l’hiver et savourer la quiétude de ces territoires chargés de neige. Chaque jour vous pourrez découvrir raquettes aux pieds un nouveau vallon, un nouveau village et de nouveaux paysages. Deux fois dans la semaine, vous pourrez profiter de la détente des sources thermales de Monétier. De quoi faire de ce séjour un inoubliable moment d’émotions hivernales et une exceptionnelle découverte des montagnes préservées des Ecrins.

le mytique chamonix zermatt en ski de rando

Chamonix-Zermatt en ski de rando RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FZERSKIR HÉBERGEMENT : En refuges français et cabanes suisses PÉRIODE : Départs de mars à mai

6 jours de ski de randonnée au départ de Chamonix. Montée au refuge d’Argentière, passage du col du Chardonnet (3323 m), descente vers Champex avant de rejoindre le Valais, puis la cabane des Dix par le col des Roux et enfin, le refuge Vignettes d’où nous faisons l’ascension de la Pigne d’Arolla (3796 m), avant de redescendre vers Zermatt…

C

hamonix - Zermatt (Chamzer pour les intimes) est l’une des plus belles classiques en ski de randonnée reliant deux «monstres sacrés» des Alpes, Chamonix et Zermatt. Du mont Blanc au Cervin, ce sont les plus beaux 4000 que l’on côtoie le long de ces six étapes inoubliables. L’ambiance est «haute montagne», les paysages sont superbes et les refuges sont des cabanes suisses authentiques et confortables : un must ! Au programme, panoramas grandioses et passages de cols à plus de 3000 m. Chaque col dévoile une nouvelle vision, dantesque et saisissante, des montagnes. Cabane de Prafleuri, cabane des Dix, cabane des Vignettes, notre itinéraire se poursuit rythmé par des étapes dans des refuges d’altitude confortables.

Le point culminant du parcours sera la Pigne d’Arolla et ses 3796 m avant de conclure par une étape d’anthologie jusqu’à Zermatt.


FRANCE I EUROPE

FRANCE I EUROPE 167

à partir de

800 Traîneau à chiens FACILE

Raquettes et bien-être en Auvergne RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FCHI_VER HÉBERGEMENT : En gîte traditionnel, puis en refuge de montagne confortable PÉRIODE : De décembre à avril

5 jours. Une journée de préparation technique et d’apprentissage au mushing, une journée de randonnée en étoile et trois jours de raid en compagnie de nos chiens sur les hauts plateaux du Vercors…

aventure nordique en auvergne

V

ivez l’expérience du Grand Nord dans la peau d’un personnage de Jack London ! Le massif du Vercors se prête admirablement bien à la conduite d’attelage de chiens de traîneaux de par son relief nordique vallonné. Notre musher, Jacques Gaspard, habite un écrin de nature au coeur du plateau avec ses 50 chiens. Il nous fait partager sa passion de ce sport nouveau qu’est le mushing. Complicité avec les chiens assurée !

Jayak, Talis, Natuk et Muluk voilà les noms de nos puissants amis à quatre pattes qui nous emmènent découvrir les vastes étendues enneigées de la région de Vassieux en Vercors. Selon votre gabarit vous disposerez d’attelages de 3 à 5 chiens, encadré par des professionnels bien sûr. Il ne restera plus qu’à savourer ces moments uniques sur les hauts plateaux du Vercors dans la tradition des grandes épopées boréales…

© dr

© roadbookmedia

SÉLECTION

à partir de

615

les plus BEAUX itinéraires entre chartreuse et vercors

Raquettes à neige (entre Chartreuse et Vercors), Traîneau à chiens FACILE Raquettes à neige entre Chartreuse et Vercors RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : FRAQCV

HÉBERGEMENT : En gîte et hôtel de montagne confortable PÉRIODE : De décembre à mars

6 jours de randonnée en raquettes. Les trois premiers jours se déroulent dans le Vercors à partir de l’auberge de Gève, nous découvrirons les crêtes de la Mollière et les itinéraires sur haut Vercors, nous partons ensuite en Chartreuse pour 3 jours aux alentours de Saint Pierre de Chartreuse avec un hébergement d’altitude à 1700 m…

C

e voyage exclusif permet de découvrir deux territoires exceptionnels pour la raquette à neige. Tout d’abord le Vercors avec ses crêtes et ses plateaux, au départ de l’auberge de Gève. Ce gîte hors du commun, chaleureux et convivial, est situé en pleine montagne et donne accès à une multitude de randonnées magnifiques. Après trois jours dans le Vercors, nous partons pour la Chartreuse (1h de transfert seulement) et nous découvrons des paysages nouveaux. Forêts ourlées de neige, reliefs plus marqués, à deux pas du monastère de la Grande Chartreuse, le village de Saint Pierre de Chartreuse sera notre camp de base. Notre hébergement sera là aussi hors du commun, au gîte de la Scia, 1800 m d’altitude, entouré des sommets de Chartreuse dont nous découvrirons les plus beaux itinéraires, raquettes aux pieds…


1695

la finlande en version multi-activités

Multi-activités FACILE Multi-activités à Hossa RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : EFINA2

HÉBERGEMENT : chalet traditionnel, cabane de trappeurs PÉRIODE : le samedi ou le dimanche, de décembre à avril

8 jours, 4 jours de multi-activités. Pour cette expérience du Grand Nord, nous commencerons avec une randonnée en traîneau à chiens, puis une randonnée en motoneige avec une halte dans la cabane de trappeur de Piispajoki, une journée trappeur et une balade en raquettes sur la presqu’île de Sepiniemi.

à partir de

2150

safari en traîneau au cœur de la finlande

Raquettes, Traîneau à chiens MODÉRÉ

V

oici un programme complet, dynamique et ludique, pour faire connaissance avec la Finlande et l’hiver dans le Grand Nord. Nous nous retrouvons à Hossa, au nord-est de la Finlande, dans un cadre de forêts et de monts boisés. C’est une région très sauvage loin du tourisme de masse et des grandes stations.

Au programme de votre semaine : un safari motoneige loin de toute civilisation, pour un cocktail de liberté et de sensations, un safari en traîneau à chiens à travers lacs et pistes forestières, une balade en raquettes, un peu de pêche blanche, une visite chez un éleveur de rennes mais aussi deux jours libres pour choisir les nombreuses activités possibles. Pour plus d’authenticité, nous avons choisi des hébergements en chalet, avec sauna. Un programme phare depuis de nombreuses années, avec une expérience du Grand Nord qui devrait ravir les amateurs de grands espaces.

Rêve de Taïga RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr

CODE VOYAGE : EFINC1 HÉBERGEMENT : chalets et cabanes de trappeurs PÉRIODE : le samedi ou le dimanche, de décembre à avril

8 jours, 5 jours de traîneau à chiens, 1 jour de raquettes. Pour cette découverte en traîneau du Grand Nord, nous serons logés à Hossa. À deux reprises au cours de nos raids en traîneau, nous logerons dans d’authentiques cabanes de trappeur et nous aurons l’occasion d’explorer en raquettes le Parc national d’Oulanka.

G

râce à ce voyage, nous pouvons vivre l’expérience authentique d’un safari en traîneau à chiens à travers les beaux paysages enneigés, au cœur du Parc régional d’Hossa. La région est très préservée, puisque très éloignée des circuits du tourisme de masse.

Nous vous proposons une véritable immersion dans l’ambiance du Grand Nord avec 5 jours de randonnées en traîneau à chiens (après une initiation, vous conduirez vous-même votre attelage) et deux nuits en cabane de trappeur chauffée au poêle. Chaque jour, notre attelage nous emmènera loin des sentiers battus, pour des étapes de 25 à 40 km. Une expérience accessible à tous avec des étapes rythmées qui permettront à chacun d’observer, admirer et photographier la nature encore sauvage du Grand Nord. Un classique qui ravira toujours autant ses participants, et une manière parfaite de découvrir un nouvel univers… 

© taiga

à partir de

© xdr

168 EUROPE I FINLANDE


à partir de

1995 Multi-Activités MODÉRÉ

à la recherche de l’esprit nomade dans les steppes de la finlande

La piste des loups RENDEZ-VOUS SUR

www.clubaventure.fr CODE VOYAGE : EFINA1 HÉBERGEMENT : chalets traditionnels, cabane de trappeurs PÉRIODE : le samedi ou le dimanche, de décembre à avril

S

i sommeille en vous « l’antique instinct nomade » cher à Jack London, alors pas d’hésitation  : c’est à Hossa, au nord-est de la Finlande, qu’un voyage d’évasion absolue vous attend. Pendant cette semaine de multiactivités placée sous le signe du dynamisme et de la découverte, nous partirons tout d’abord pendant 2 jours sur les patins crissant de nos traîneaux à chiens, tirés par la meute impatiente de chiens huskies et groenlandais. Nous croiserons des troupeaux de rennes et dormirons au coin du poêle dans une cabane de trappeur…

Puis, après une journée plus relaxante autour d’activités comme la pêche blanche, l’initiation aux techniques d’orientation et de survie dans le Grand Nord ou la visite d’une ferme de rennes, nous repartirons pour 2 nouvelles journées intenses sur nos scooters des neiges. Enfin, nous entrerons en raquettes à neige au cœur de la forêt boréale. Autant d’expériences inoubliables et franchement dépaysantes. Il y a d’ailleurs gros à parier qu’au retour de cette extraordinaire aventure, les échos du Grand Blanc résonneront encore longtemps dans votre mémoire.

Les chiens huskies sont très affectueux, ils adorent courir… Ce sont les clients qui conduisent tout au long des parcours, une relation homme-chien s’instaure naturellement. Ce programme multi-activités permet de faire beaucoup de choses : des randonnées en traîneau à chiens, de la pêche au trou, des nuits en cabane de trappeur… Il s’agit de mini-raids itinérants avec retour au chalet. Cela reste accessible, dans un bel esprit « première aventure »…  

© a.marchais

© taïga

FINLANDE I EUROPE 169

Caroline, conseillère voyage clubaventure, experte de la Scandinavie

8 jours, 6 jours de multiactivités. Ce séjour d’une semaine dans le Grand Nord sera rythmé en fonction des activités pratiquées sur place. Depuis nos chalets, installés à Hossa, nous partirons pour Ikoski sur nos traîneaux à chiens, puis pour la cabane de trappeur de Lakujarvi, et le lendemain à Kangassalamit, au nord du parc. Après une journée à Hossa, nous partirons en motoneige. Nous découvrirons le grand lac de Kuusamo et le lac canyon de Julma Olky. Enfin, une randonnée en raquettes nous permettra de découvrir les paysages de la presqu’île de Sépiniemi.


170 FAIRE SON SAC

Dans mon

sac à dos

Compagnon de vos journées de marche, le sac à dos à la journée est un accessoire indispensable à tout voyageur. Mais, pour qu’il ne soit pas juste un poids mort sur vos épaules, encore faut-il savoir le remplir. Mathilde, responsable de nos voyages en liberté, nous donne ses conseils en la matière. Mes conseils J’utilise un sac à dos technique d’une contenance de 28 litres. Mon sac est réglable grâce à des bretelles ergonomiques, une ceinture abdominale à la fois large et rigide et une sangle de poitrine. Cela me permet de le garder au plus près de mon dos pour un portage sans douleur et équilibré. Je commence toujours par régler la distance entre les bretelles et la ceinture lombaire en fonction de ma taille, puis j’ajuste la ceinture abdominale autour de mes hanches et je resserre les bretelles. Enfin, j’ajuste la sangle de poitrine pour régler le « tangage latéral » et les rappels de charge sur mes épaules pour que le sac ne soit pas trop loin de mon dos. Il est possible d’utiliser des sacs un peu moins techniques, mais comme je dois le porter toute la journée, je préfère opter pour le confort. Mon sac ne dépasse

jamais 5 à 6 kg. Je préfère faire quelques concessions plutôt que de me retrouver à porter des charges lourdes qui risquent, en me fatiguant, de gâcher mon plaisir de marcher. Le remplissage mérite lui aussi toute votre attention pour éviter des déséquilibres latéraux. Pour cela, je place au fond du sac les affaires les plus légères et dont je n’aurai a priori pas besoin souvent (veste de pluie…), au milieu et, au plus près de mon dos, les choses les plus lourdes (gourde…) et, dans les parties hautes et latérales, les affaires les plus utiles. Allez, je vous livre un dernier petit secret : ma liste des choses à ne pas oublier.

Pour me protéger Si je pars pour une destination froide (le Sahara peut connaître des températures très basses la nuit) • Une paire de gants et un bonnet (souvent utiles lors des départs au petit matin)

• Un sous-vêtement technique (si, au cours de la journée, il se mettait à faire vraiment très froid) Si la chaleur est au programme • Un chapeau me permettant de me protéger du soleil • Une paire de lunettes de soleil qui me protégera du soleil, mais aussi du vent et du sable • Une crème de protection solaire d’un indice au moins équivalent à 30 Pour mon bien-être • 1 paire de sandales (qui servira à reposer mes pieds lors de la pause de midi ou à traverser un gué sans mouiller mes chaussures de marche) • 1 paire de chaussettes (elles sont indispensables car elles ne prennent pas beaucoup de place et permettent de protéger mes pieds si ces derniers sont mouillés) • Une veste de protection pour la pluie (ou une cape de pluie, voire un parapluie) • Une petite polaire en cas de coup de froid

Les petits indispensables • Une gourde (l’hydratation est primordiale, j’utilise souvent une gourde souple pour pouvoir boire tout en marchant) • Du papier toilette et un briquet (il est hors de question de laisser des traces de mon passage) • Un couteau multi-usages (toujours utile) • Une lampe frontale (en cas d’arrivée tardive ou de départ matinal, mais aussi en cas de visite d’une grotte ou d’un endroit sombre) • Une trousse de premiers secours (clubaventure prévoit toujours une trousse à pharmacie professionnelle, mais je préfère, pour mes petits bobos, avoir mes propres affaires) • Quelques lingettes et du savon sans eau (pour me rafraîchir et garder une hygiène sans faille lors du repas de midi) • Un carnet et un stylo (pour noter tous les beaux souvenirs, ainsi que mon appareil photo, jamais très loin)

© a. breysse

e, de Mathild Les coneils liberté ge ya vo e bl responsa


Trek et randonnée le voyage à pied…

Voyage découverte pour une approche complète et variée

Voyage actif et thématique pour des vacances différentes

Altitude pour découvrir les sensations de la haute montagne

L’aventure continue sur

www.clubaventure.fr

Nos partenaires Selectour Travelil 7 place Richebé 59000 Lille Nomade Voyages 27 place St Job 1180 Bruxelles clubaventure, partenaire voyage de la Fédération française de la randonnée pédestre

Clubaventure Paris

Du mardi au samedi de 10 h à 19 h tous les jeudis jusqu’à 21 h 18 rue Séguier 75006 Paris Métro Saint-Michel ou Odéon

Clubaventure Lyon

Du lundi au samedi de 10 h 30 h à 13 h et de 14 h à 18 h 30 2 rue Vaubecour 69002 Lyon Métro Bellecour ou Ampère

Clubaventure Genève

Rue Prévost Martin 51, CP 124 - 1211 Genève 4 - Suisse Tél : (022) 320 50 80 Fax : (022) 320 59 10 www.clubaventure.ch E-mail : info@clubaventure.ch

contact // 0 826 88 20 80 (0.15 E / min) www.clubaventure.fr


Guide Hiver 2010-2011