Page 1

Mars 2016

LE JOURNAL EN BREF Les débats

PHARMAGORAPLUS ÉVOLUE TOUT COMME VOTRE PROFESSION

Les débats politicoprofessionnels sont de retour cette année ! P7

Le programme

Participer à PharmagoraPlus c’est être acteur du futur de sa profession !

C

’est avec un immense plaisir et un grand honneur que l’équipe PharmagoraPlus vous présente la nouvelle édition de votre prochain salon national qui se tiendra les 2 et 3 avril 2016 à Paris, désormais dans le hall 3 de la Porte de Versailles. Nul besoin de vous rappeler que Pharmagora a été racheté en 2014 par la société CloserStill

Media, organisateur de salons professionnels au service du secteur de la Santé. PharmagoraPlus 2015 était ainsi la première édition de l’événement organisée sous notre direction et nous espérons que vous avez pu apprécier les premiers changements apportés au salon. Si l’édition 2015 s’inscrivait dans

le cadre d’une acquisition et représentait un premier pas vers le nouveau positionnement du salon, PharmagoraPlus 2016 marquera la seconde étape vers le renouveau de l’événement : un salon plus que jamais dédié aux pharmaciens d’officine français et à l’avenir de leur profession. (continue page 2)

Découvrez le nouveau programme de conférences et d’ateliers. P24

La technologie

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL Partenaires Média Officiels

Partenaires Média

Organisé par

Tout ce que vous devez savoir sur la digitalisation de l’officine. P29


MAIS QUEL AVENIR ? Vous faites aujourd’hui face à une incertitude grandissante quant au devenir de votre profession en raison d’un contexte économique et politique difficile : la diminution de votre chiffre d’affaires ; la difficulté pour vous les jeunes à vous installer et pour vous pharmaciens proches de la retraite à céder votre officine ; le nombre important de fermetures d’officines pour cause de liquidation ; le taux de chômage le plus élevé parmi les professions médicales ; votre monopole remis en question ; le sentiment de ne pas être suffisamment impliqués dans la nouvelle loi de santé et enfin l’apparition de technologies numériques qui révolutionnent la pratique de votre métier, autant de facteurs qui créent un climat de doute face à un avenir sous le signe de l’inconnu.

TRANSFORMEZ VOS CHALLENGES EN OPPORTUNITÉS Si la réalité peut ainsi être perçue comme menaçante, il est néanmoins possible de porter un autre regard sur ces mutations et d’aborder ces challenges avec la volonté de s’adapter en conséquence et d’en tirer profit. Car il existe des solutions à ces problématiques et donc un avenir possible et prospère, à condition de s’informer, d’apprendre, de partager et de s’armer pour embrasser ce tournant historique que connait la profession et faire à nouveau de la pharmacie d’officine un métier d’avenir, dont le rôle sera majeur dans le secteur de la Santé en France. En effet, c’est le modèle traditionnel de la pharmacie d’officine qui est menacé aujourd’hui et non votre métier de pharmacien d’officine lui-même.

2016 SOUS LE SIGNE DE LA REVALORISATION La revalorisation de votre profession sera le fer de lance de PharmagoraPlus 2016. La redéfinition de votre rôle sera omniprésente dans chacune de nos conférences, formations et ateliers pratiques lors de l’édition 2016, vous transmettant ainsi les outils et les informations clés qui vous permettront de réussir cette transition, avec un rapport permanent à la rémunération pour chaque sujet traité. Chères Pharmaciennes, Chers Pharmaciens, vous êtes des entrepreneurs certes, confrontés aux réalités économiques et aux problématiques managériales propres à chaque chef d’entreprise, mais vous êtes avant tout des professionnels de santé avec un sens aigu des responsabilités dans la délivrance de médicaments et dans l’accompagnement du patient.

UN PROGRAMME INNOVANT PharmagoraPlus 2016 délivrera ainsi un programme innovant axé autour des différentes facettes du métier de pharmacien : le professionnel de Santé, le coordinateur de soins, l’innovateur et l’entrepreneur. PharmagoraPlus, à travers la redéfinition et la revalorisation du métier d’officinal, se veut être bien plus qu’un salon d’affaires, mais surtout un rassemblement mobilisateur, stimulant, vecteur de connaissances et de solutions. Nous vous attendons nombreux les 2 et 3 avril prochains !

LA 1 EnSEIgnE dE PHaRmaCIES COnnECTéES èRE

‘‘ la seule EnSEIgnE qui InTègRE toutes les éVOlUTIOnS ! ’’

l’HyPERPERSOnnalISaTIOn dE la RElaTIOn

la lOCalISaTIOn dES PROdUITS ET dES SERVICES

l’E-COmmERCE lE POInT dE VEnTE aUgmEnTé 5 UnIVERS ClaIREmEnT IdEnTIFIéS : SOInS - PRéVEnTIOn SERVICES - dIgITal ORdOnnanCE

Un COnCEPT-STORE + dES SERVICES + Un PaRCOURS ClIEnTS/PaTIEnTS mOdélISé + UnE FIdElISaTIOn PaR lES PRIX ET dES SERVICES ‘‘ le PRolongeMent dIgITal naTUREl ET COmPlémEnTaIRE de la PHaRmaCIE PHySIqUE ’’

78, boulevard de la république - 92100 BOULOGNE BILLANCOURT Tél. 01 55 20 93 70 - Fax. 01 46 09 92 58 www.groupephr.fr - e-mail : contact@groupephr.fr -

Page Ma Pharmacie Référence

UN FORMAT TOURNÉ VERS L’AVENIR Les salles de conférences · · · · ·

Le Forum de la Profession La Gestion de l’Officine Les Aires Thérapeutiques L’Académie OTC Les Cliniques de l’Innovation

Les ateliers partenaires

· ·

Formation DPC

Cas pratiques

Les nouveautés · · ·

Retour des débats politico-professionnels La Pharmacie du Futur L’Ère de la Technologie


#6E3A8E

LE JOURNAL

C : 70 M : 87 Y : 0 WWW.PHARMAGORAPLUS.COM K:0

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

3

#E9515F REDÉFINISSONS ENSEMBLE LE RÔLE DU PHARMACIEN

PharmagoraPlus 2016 délivrera un programme innovant différentes facettes du métier de pharmacien.

C:0 : 80 axéMautour Y : 51 K:0

des

#CFCFCF #000000 #AFAEB1

PROFESSIONNEL DE SANTÉ

C : 37 22 C:0 Les outils de formation M : 29 16en cancérologie dans le Mde : 0 l’ambulatoire contexte de développement Y : 27 17 :0 K:0 1 dansY la Le rôle du pharmacien prise en charge

de la douleur à l’officine

K : 100

COORDINATEUR DE SOINS

#61A5A3 L’amélioration du lien ville-hôpital et des parcours de soins C : 64

#6E3A8E

La coordination enMMSP, : 17 la nouvelle CPTS, le C : 70 rôle du pharmacien Y : 37 K:2 M : 87 INNOVATEUR Y:0 K : 0 métier & La Pharmacie Digitale : enjeux perspectives concrètes

#9FC5D2 Savoir vendre les objets connectés à l’officine C : 42 #E9515F M : 11 Y : 16 Rémunération des nouvelles missions pour sortir C:0 de la crise K:0 M : 80

ENTREPRENEUR

: 51 1ère installation : comment se Y préparer efficacement à l’acquisition d’une K : 0 officine

ET BIEN D’AUTRES SUJETS ENCORE AVEC LE PATIENT TOUJOURS AU CŒUR DE L’OFFICINE !

#CFCFCF #AFAEB1 C : 37 22 M : 29 16 Y : 27 17 K:0 1 PharmagoraPlus est organisé par CloserStill Media Tél : 01.78.90.03.95

#61A5A3 Josephine Deniau Responsable marketing j.deniau@closerstillmedia.com

Adrien Collilieux Directeur de l’événement a.collilieux@closerstillmedia.com

Fawzi El Hachemi Chargé de liaison congressistes f.elhachemi@closerstillmedia.com

Christian Obega Responsable commercial c.obega@closerstillmedia.com

Elvis-Victor Nduwayo Chargé de liaison congressistes e.nduwayo@closerstillmedia.com

Julie Avena Responsable Développement j.avena@closerstillmedia.com

Cyril Cosson Chargé de liaison congressistes c.cosson@closerstillmedia.com

Sandrine Gendrier Chargée des ventes s.gendrier@closerstillmedia.com

Kate Jackson Responsable des Conférenciers k.jackson@closerstillmedia.com

Clémentine Lanchais Responsable service logistique c.lanchais@closerstillmedia.com

Stanislas Robert Chargé des ventes s.robert@closerstillmedia.com

Harriet Burnell Chargé de liaison conférences h.burnell@closerstillmedia.com

Michael Westcott Directeur michael.westcott@closerstillmedia.com

Elton Kitenge Responsable congressistes e.kitenge@closerstillmedia.com

Alexia Maycock Directrice Marketing alexia.maycock@closerstillmedia.com

Jonathan Wood Directeur Général j.wood@closerstillmedia.com

C : 64 M : 17 Laura Bazile Assistante marketing l.bazile@closerstillmedia.com Y : 37 Julia Danmeri DirectriceK des : 2opérations j.danmeri@closerstillmedia.com

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL

#9FC5D2 C : 42 M : 11 Y : 16 K:0


4

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

PARTENAIRES PÉDAGOGIQUES

PARTENAIRES MÉDIA OFFICIELS

PARTENAIRE ÉTUDES Satispharma

PARTENAIRES MÉDIA

TRANSPORTEURS OFFICIELS

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL

LE JOURNAL


LE JOURNAL

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

5

LA PHARMACIE AU CŒUR DU LIEN VILLE-HÔPITAL Maillon essentiel dans la coordination des soins et dans l’observance des traitements, le pharmacien d’officine joue aussi un rôle de pivot dans le transfert d’informations entre la ville et l’hôpital. Son expertise en fait un acteur incontournable de l’amélioration du parcours de soins.

L

a loi HPST de 2009 a fait évoluer le rôle du pharmacien de ville en inscrivant ses missions d’acteur de premier recours dans le code de la santé publique. La loi de modernisation de notre système de santé encourage aujourd’hui le développement des soins de proximité et le « virage ambulatoire ». Avec pour corolaire, une nouvelle évolution du métier de pharmacien. « L’enjeu actuel des pharmaciens est de fluidifier le parcours du patient entre la ville et l’hôpital et entre l’hôpital et la ville, notamment en déployant la pharmacie clinique », explique Muriel Dahan, pharmacien de santé publique. Cette discipline pharmaceutique, ou plutôt ce mode d’exercice de la pharmacie, est déjà déployé dans de nombreux établissements. Et pour cause : il permet d’optimiser les traitements médicamenteux et d’éviter les accidents iatrogènes. Les pharmaciens hospitaliers sortent désormais de leur pharmacie. Grâce à la pharmacie clinique, ils se rapprochent non seulement des équipes soignantes et des patients en se déplaçant jusqu’au lit du malade, mais également de leurs confrères de ville, notamment à travers la conciliation médicamenteuse à l’entrée et à la sortie de l’hôpital.

L’INDISPENSABLE CONCILIATION MÉDICAMENTEUSE Ce processus interactif, qui garantit la continuité des soins en intégrant à une nouvelle prescription tous les traitements pris ou à prendre par le patient, repose en effet sur le partage d’information. « Pour le pharmacien d’officine, il s’agit de faire le lien entre la ville et l’hôpital, en amont de l’hospitalisation pour fournir une vision exhaustive des prises médicamenteuses des patients en prescription et hors prescription, mais aussi de travailler en aval de l’hospitalisation sur le bon usage des traitements prescrits », résume Muriel Dahan. L’un de ses principaux buts est d’éviter les accidents médicamenteux, de nombreuses études soulignant qu’ils surviennent surtout à l’entrée et à la sortie de l’hôpital (« transition thérapeutique »). C’est aussi de rendre le parcours de soins du patient plus efficace en améliorant la pertinence des prescriptions. Certains outils de liaison, comme le dossier pharmaceutique (DP), favorisent ces conciliations: leur développement est accompagné par les Observatoires du Médicament et des Innovations Thérapeutiques (OMEDIT) et les Agences Régionales de Santé (ARS) sur la base des bonnes pratiques établies par la Haute Autorité de la Santé (HAS) et la Société française de pharmacie clinique (www.sfpc.eu). Un kit de formation SFPC sera

CHANGEZ DE POSTURE, CHANGEZ DE VIE

bientôt proposé. Par ailleurs un service public d’information sur les produits de santé (SPIPS), tel qu’il en existe depuis longtemps au Canada, en Grande-Bretagne ou en Suisse, est en cours d’expérimentation dans quatre régions.

LES EXPÉRIMENTATIONS SE MULTIPLIENT Sur le terrain, les expérimentations se multiplient et les retours d’expériences publiés ou en cours sont plutôt encourageants. Ainsi, l’expérimentation de la conciliation médicamenteuse menée dans 9 hôpitaux français pendant 5 ans dans le cadre du projet MedRec (Medication Reconciliation) a permis d’intercepter 46.188 divergences médicamenteuses sur 27 447 patients conciliés. Idem du côté de la fluidification du parcours de soins avec, par exemple, le dispositif PAERPA, expérimenté par 9 ARS et destiné à améliorer la prise en charge des personnes âgées de plus de 75 ans en évitant un recours excessif à l’hospitalisation, souvent dommageable pour leur autonomie, et en facilitant, le cas échéant, le retour à domicile. « L’expertise des pharmaciens sur les médicaments et produits de soins, leur disponibilité, la répartition des pharmacies sur le territoire de même que l’étendue des horaires d¹ouverture rendent les officinaux incontournables dans la coordination des soins ville-hôpital, insiste Anne Delorme-Mariannie, pharmacien, directrice des rédactions du Moniteur des

Pharmacies. A ce titre, poursuit-elle, la conciliation médicamenteuse est un champ auquel ils doivent s’intéresser afin qu’il ne reste pas l¹apanage des pharmaciens hospitaliers. » Quitte à développer leurs connaissances sur la prise de certains médicaments, via des outils de formation comme ceux sur la chimiothérapie orale que la Société française de pharmacie oncologique (SFPO) finalise à leur attention et qui seront présentés à PharmagoraPlus 2016. Quitte, aussi, à adopter de nouveaux moyens de communication (comme les messageries sécurisées ou les piluliers électroniques) et à investir sur de nouveaux marchés (les objets connectés en particulier).

AMÉLIORATION DU LIEN VILLE-HÔPITAL: QUEL APPORT DE LA CONCILIATION MÉDICAMENTEUSE? Par Muriel Dahan et Pr Benoît Allenet Date : Dimanche 3 avril Horaire : 9h45 – 11h15 Salle : Forum de la profession

PRENEZ POSITION CONTRE LE MAL DE DOS PRévIENT ET SOuLAgE LE MAL DE DOS Utilisable par tous et partout

Venez l’essayer sur notre stand (D40) www.backjoy-france.fr - Tél. 02 96 85 21 33

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


6

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

LES ENTRETIENS PHARMACEUTIQUES À LA RECHERCHE D’UN SECOND SOUFFLE Véritable révolution dans le monde de la pharmacie, les entretiens officinaux confortent le rôle du pharmacien dans le parcours de soins. Mais l’engouement du départ s’essouffle. Assurance maladie et syndicats comptent bien les relancer grâce à de nouvelles dispositions.

T

out avait bien commencé. Instaurés par la Convention pharmaceutique de 2012, les premiers entretiens pharmaceutiques avaient débuté en fanfare, en juillet 2013, avec les patients traités par AVK et affichaient, fin 2014, un bilan positif. Du côté des patients, plutôt conquis par le dispositif, et du côté des pharmaciens, fortement mobilisés. On s’attendait donc au même enthousiasme pour les entretiens pharmaceutiques « Asthme » lancés en 2015. Mais, là, le succès est loin d’être aux rendez-vous. En grande partie à cause des conditions de recrutement, très restrictives : les patients asthmatiques majeurs sous corticoïdes inhalés « pour lesquels, stipule l’avenant n° 4, aucun traitement de fond n’a été délivré dans les 4 mois précédant la date de la première dispensation ». Cet échec ne signe pas pour autant la fin des entretiens pharmaceutiques. L’assurance maladie et les syndicats continuent en effet d’y croire.

UN ATOUT STRATÉGIQUE « L’accompagnement des patients pour une meilleure observance au traitement est un enjeu de santé public », rappelle Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). Il vise à diminuer les risques –et donc les coûts– liés à la mauvaise utilisation des médicaments. Exemple : les AVK qui arrivent en tête des médicaments responsables d’accidents iatrogènes graves, et dont le mésusage cause quelque 17.300 hospitalisations chaque année en France et 4.000 décès. Mais, la prévention et l’économie de santé ne sont pas les seuls arguments en faveur des entretiens pharmaceutiques. C’est aussi un atout stratégique pour les officinaux. Ils renforcent leur rôle dans le parcours de soins des patients et le valorise. « Il ne faut pas attendre qu’on nous les impose », insiste Lucien Bennatan, le président du groupe PHR en rappelant que, si le conventionnement permet leur rémunération, la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) de juillet 2009 permet, elle, de les initier en dehors du cadre conventionnel. « Aujourd’hui, poursuit-il, ils devraient être proposés de manière générique quel que soit la pathologie. »

dans lequel il aura un accueil bienveillant et il sera tout à fait à l’aise pour demander un conseil ». C’est un nouveau mode d’organisation. Et un levier de croissance pour les officines. « Il faut que les pharmaciens s’y investissent, martèle Philippe Gaertner, et mettent toute en œuvre pour réaliser ce qui pourrait bien être demain un « acte pharmaceutique ».

DES CONDITIONS DE RECRUTEMENT ÉLARGIES En attendant, pour inciter les pharmaciens à réaliser davantage d’entretiens pharmaceutiques, les syndicats et l’Assurance maladie ont amélioré le dispositif. L’accompagnement des patients sous anticoagulant oral, initialement réservé aux seuls AVK, est ainsi étendu aux anticoagulants oraux par voie directe (AOD) et celui des adultes asthmatiques adultes à tous les patients sous corticoïdes inhalés et non plus uniquement ceux en initiation de traitement. La grille tarifaire a, elle aussi, été revue : 40 € la première année pour 2 entretiens, et 30 € les années suivantes qui ne comporteront non plus 2 mais 1 entretien annuel (plus 2 questionnaires d’observance).

NOUVEAU – PHARMAGORA STAND B04 ----PPÉS D É V E LO AVEC UN MME S AG E - F E -----

Proposez des soins alliant PLAISIR ET EFFICACITÉ pour les futures et jeunes mamans Hypoallergéniques 0% paraben, phtalate, nano, phénoxyéthanol, alcool Compatibles avec l’allaitement 100% fabriqués en France Sensoriels

Les entretiens pharmaceutiques renforcent le rôle des pharmaciens dans le parcours de soins des patients.

DE NOUVELLES PRATIQUES « Pour éviter le défaut d’observance, il faut prendre le temps d’expliquer le pourquoi du comment du traitement au patient. L’explication du pharmacien conforte la prescription du médecine », assure Philippe Gaertner. Quitte à bousculer les modes de communication traditionnels à l’officine. « Il faut réapprendre au client que le pharmacien est non seulement un intermédiaire de confiance compétent pour parler des traitements médicamenteux, mais qu’il est aussi disponible », explique David Van Acker, Directeur Commercial chez Mobil M. Accoutumés à se rencontrer quand bon leur semblait, séparés par un comptoir, pharmaciens et patients doivent prendre un rendez-vous et échanger en tête-à-tête dans un espace de confidentialité. « L’aménagement doit parler de lui-même dès l’entrée dans la pharmacie », insiste David Van Acker. Avec un espace dédié à l’offre commerciale et un espace dédié aux entretiens, type cabine de confidentialité. « Ce lieu, visible, reprend le directeur commercial de Mobil M, doit être tout de suite perçu par le patient comme un «refuge»

www.daylilyparis.com – pro@daylilyparis.com

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

L E S

LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

7

DEBATS PHARMACIE & TERRITOIRES : L’OFFICINE, DERNIÈRE ÉTAPE DE LA CIVILISATION ? Salle: Forum de la profession Date: Samedi 2 avril Horaire: 10h30 – 12h30 Proposé par Table Ronde animée par Nicolas Bohuon, Directeur de la publication Pharmaceutiques A l’heure où le vieillissement démographique et l’avènement des pathologies chroniques appellent à une modification en profondeur de l’offre de soins, l’officine apparait comme un élément-clé pour préserver l’accès aux soins. Dans les déserts médicaux, dans les villages et petites villes, dans les banlieues dortoir, la croix verte reste un symbole de proximité et de sécurité pour sa santé. Mais le temps n’est plus où elle brillait aux côtés de chaque clocher. Outre la recomposition du tissu officinal, les pharmaciens doivent réinventer aujourd’hui leur métier pour répondre demain aux nouveaux enjeux du système de santé : maintien à domicile, prévention, dépistage et éducation à la santé, automédication, e-santé et santé connectée, pharmacovigilance, recherche clinique… Comment structurer et accompagner les évolutions de la pharmacie ? Quelles nouvelles missions confier à ces professionnels, selon quelles modalités et avec quels objectifs ? Intervenants : • Gilles Bonnefond, Président - Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine • Alain Delgutte, Président - Conseil Central des Pharmaciens d’Officine, Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens • Arnaud Robinet, Député de la Marne et Maire de Reims • Eric Myon, Secrétaire Général de l’UNPF

L’AUTOMÉDICATION DANS LE PARCOURS DE SOIN Salle: Forum de la profession Date: Samedi 2 avril Horaire: 14h00 – 15h30 Proposé par Table Ronde animée par Jacques Gravier, Directeur de la Rédaction, Le Quotidien du Pharmacien La notion de parcours de soins est désormais revendiquée par un nombre croissant d’acteurs de santé: médecins, pharmaciens, prestataires, laboratoires. Elle trouve sa place à côté de celles de coordination des soins et d’inter professionnalité. La pharmacie d’officine est légitimement désignée comme la première étape de ce parcours. Proximité, accessibilité, compétence, qualité, sécurité et efficacité figurent parmi les critères dont elle peut se réclamer. L’automédication, ou médication officinale, trouve naturellement sa place parmi les soins de premier recours pouvant être dispensés dans une pharmacie. Après plusieurs années de stagnation, le marché de l’OTC est en croissance de 5% en 2015, mais ne représente encore que 35 euros par habitant et par an en France. Comment expliquer ce retard ? Quel est le rôle du pharmacien en matière d’automédication responsable, c’est-à-dire sous sa responsabilité et son conseil ? Qu’en pense le médecin ? Et les associations de patients ? Quel pourrait être le rôle des complémentaires santé ? Intervenants : • Pascal Brossard, Président AFIPA • Jean-Luc Gallais, Spécialiste en Médecine Générale et en Santé Publique, MG France • Christian Grenier, Pharmacien, Président Federgy, Président du groupement Népenthès • Anne-Sophie Joly, Président CNAO, Collectif National des Associations d’Obèses • Benjamin Laurent, Directeur des Affaires Publiques KLESIA • Renaud Nadjahi, Président de l’URPS, Pharmacien d’Ile de France

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


8

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

L E S

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

DEBATS VACCINATION : ENTRE DÉFICIENCE DES STOCKS ET DÉFIANCE DU GRAND PUBLIC Salle: Forum de la profession Date: Samedi 2 avril Horaire: 16h05 – 17h15 Table ronde animée par Matthieu Vandendriessche, Rédacteur en Chef Adjoint, Moniteur des Pharmacies Proposé par Les vaccins font beaucoup parler d’eux au comptoir des officines. D’abord parce que nombre d’entre eux, essentiels, manquent à l’appel. Pressés de remédier aux ruptures d’approvisionnement, pouvoirs publics et industriels avancent différentes solutions. Seront-elles à la hauteur des enjeux de santé individuelle et de santé publique ? Pourront-elles restaurer la légitimité de l’acte de vaccination lui-même et la confiance dans l’approvisionnement ? D’autant qu’en bout de chaîne, le pharmacien pourrait prochainement vacciner… Intervenants : • Daniel Floret, Président, Comité Technique des Vaccinations • Alain Delgutte, Président, Conseil Central A de l’Ordre National des Pharmaciens • Didier Lambert, Président, Association E3M • Un représentant du LEEM

L’AMÉLIORATION DU LIEN VILLE-HÔPITAL ET DES PARCOURS DE SOINS Salle: Forum de la profession Date: Dimanche 3 avril Horaire: 09h45 – 11h15 Une des clés de la sécurisation et de l’efficience du circuit du médicament réside dans la diffusion rapide et reproductible de l’information pertinente sur le patient et ses traitements, à chaque point de transition du processus. Le point de transition ville-hôpital-ville est évidement central. Nous poserons les bases méthodologiques de la conciliation, donnerons quelques éléments bibliographiques sur l’impact de cette méthodologie et, enfin, questionnerons les aspects pratiques du lien ville-hôpital et les développements possibles ouverts, coté Officine, pour d’autres services de pharmacie clinique. Au final, nous présenterons succinctement le programme Formaconcil, spécifiquement développé par la SFPC pour diffuser largement la Conciliation médicamenteuse. Intervenants : • Muriel Dahan, Pharmacien Général Santé Publique IGAS • Benoît Allenet, Président du Conseil Scientifique de la Société Française de Pharmacie Clinique (SFPC)

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

L E S

LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

9

DEBATS ÉCONOMIE OFFICINALE : RETROUVER UN COUP D’AVANCE Salle: Forum de la profession Date: Dimanche 3 avril Horaire: 11h30 – 13h00 Table ronde animée par Laurent Lefort, Rédacteur en Chef, Moniteur des Pharmacies Proposé par Cette table ronde offrira un décryptage synthétique, sous forme de bilan et perspective, des principaux leviers de rémunération de l’officine. Seront ainsi abordés les nouveaux fondamentaux de l’exercice officinal : honoraires de dispensation, génériques, entretiens pharmaceutiques et autres rémunérations sur objectifs de santé publique. Le débat sera aussi l’occasion, sur fond d’ambivalence entre économies sur le médicament et développement des thérapeutiques onéreuses, de repérer les opportunités à saisir dès maintenant (PDA ? e-santé ? Vente en ligne ? Coordination des soins ?) et les menaces à anticiper et combattre pour sécuriser le futur de la pharmacie. Intervenants : • Francis Megerlin, Docteur en droit international, HDR en sciences pharmaceutiques, économiste de la santé • Gilles Bonnefond, Président de l’USPO • Mathilde Lignot – Leloup, Directrice Déléguée à la Gestion et à l’Organisation des Soins – CNAMTS • Eric Myon, Secrétaire Général de l’UNPF

LA FORMATION CONTINUE POUR RÉUSSIR LA MÉTAMORPHOSE DE VOTRE MÉTIER Salle: Forum de la profession Date: Dimanche 3 avril Horaire: 13h45 – 15h00 Proposé par UNOFormation Ce débat a pour objectif de: • Accompagner l’équipe officinale dans l’évolution des missions de la pharmacie. • Considérer le plan de formation comme un investissement dans la stratégie de développement. • Former pour : - Dynamiser et générer de la performance - Mobiliser et fédérer votre équipe - Contribuer à l’employabilité des salariés Présentation et analyse de l’enquête réalisée par les adhérents de l’UNOFormation auprès de 1 684 pharmacies. Intervenants : • Christine Caminade, Présidente, UNOFormation • Marie Hélène Gauthey, Responsable Communication, UNOFormation • Maud Mingeau, Trésorière, UNOFormation • Alain Delgutte, Président, Conseil Central A de l’Ordre des Pharmaciens • Jérôme Paresys Barbier, Président, Conseil Central D de l’Ordre National des Pharmaciens • Monique Weber, Directeur Général, OGDPC

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


Toute notre EXPERTISE au service de vos PATIENTS DÉCOUVREZ LA NOUVELLE FORMULE NOUVELLE

FORMULE

L’actualité pharmaceutique décryptée pour être mieux informé

4PUB Pharmacie 261,5x185.indd 1

SUR NOTRE

STAND A60

L’expertise professionnelle pour vos patients pour mieux conseiller

Les interactions entre les acteurs du marché pour mieux réagir

Des outils pratiques pour mieux gérer le quotidien

11/03/2016 14:42:34


LE JOURNAL

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

11

LES NOUVELLES MISSIONS AU CŒUR DE L’ÉCONOMIE OFFICINALE L’officine en est pleine mutation. Non seulement le pharmacien devient un acteur clé du système de santé, mais ses nouvelles missions de santé publique lui offrent l’opportunité de développer son activité.

Le pharmacien peut accroître considérablement son rôle dans le système de santé.

P

révention, dépistage, conseils personnalisés, éducation thérapeutique, orientation dans le parcours de soins… Instaurées par la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » de 2009 et entérinées par la convention nationale de 2012, les nouvelles missions du pharmacien confirment son rôle clé dans le système de santé. Elles marquent aussi un profond tournant dans l’exercice officinal. Un tournant qu’il ne faut pas rater. « L’enjeu pour le pharmacien est de défendre son monopole en renforçant ses compétences et sa légitimité en tant que professionnel de santé », insiste Jean-Michel Peny, président de Smart Pharma Consulting dans son étude « Distribution & Economie de l’officine en France Perspectives 2020 », publiée en octobre 2015. C’est aussi un bon moyen de développer des activités complémentaires dont certaines sont directement rémunérées.

ACCOMPAGNER LA SANTÉ DES PATIENTS « Le pharmacien ne doit plus être considéré uniquement comme un dispensateur de médicament, mais comme un accompagnateur du traitement », explique Gilles Bonnefond, le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). La plupart des nouvelles missions concernent d’ailleurs directement son cœur de métier. C’est le cas du conseil associé à la dispensation de médicaments, mais également de la réalisation d’entretiens pharmaceutiques ou de la participation au suivi des traitements chroniques (via le dossier pharmaceutique, le carnet de liaison, les applications mobiles ou les piluliers connectés, par exemple). « Les complications liées aux principales pathologies chroniques engendrent des dépenses de plusieurs millions d’euros et sont souvent liées à une mauvaise observance », rappelle Philipe Gaertner, le président de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF) en insistant sur le nécessaire accompagnement du patient pour une meilleure adhérence au traitement. 


SORTIR DES MURS

Si beaucoup de ces nouvelles missions ne font que légitimer des pratiques existantes, d’autres sont plus novatrices comme celles du pharmacien « correspondant » dans le cadre de protocoles de coopération interprofessionnels (renouvellements, bilans de médication, ajustements de posologie) ou la participation à la télémédecine dans les zones sousmédicalisées. Dans tous les cas, grâce à elles, le pharmacien peut accroître considérablement son rôle dans le système de santé. Il peut aussi étendre ses services en développant des activités complémentaires : des actions de dépistage ou de prévention (diabète, surpoids, suivi de la tension artérielle, mesure du souffle, etc.), des activités « hors des murs » telles que la préparation des doses à administrer, le portage des médicaments à domicile, ou, encore la fourniture de médicaments aux EHPAD sans pharmacie à usage interne (PUI). Sans oublier la spécialisation dans des activités annexes associées à la pharmacie type optique, acoustique et podologie, ou dans des offres de maintien à domicile (MAD). « Sans être de nouvelles missions, ce sont clairement des champs à réinvestir dans une période où le médicament est tout puissant », analyse Philippe Gaertner.

DES NOUVELLES PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Tous ces « nouveaux » services sont autant d’opportunité pour renforcer l’image de son enseigne, fidéliser sa clientèle et développer des sources de revenus supplémentaires. « Ces nouvelles missions peuvent être des leviers d’optimisation de l’économie officinale, confirme Jean-Michel Peny. Encore faut-il que les pharmaciens acceptent de redéfinir leur rôle et de se réorganiser. » Les atouts du pharmacien sont nombreux. Il y a sa connaissance du médicament et du patient bien sûr, mais aussi sa disponibilité, sa proximité et ses habitudes du suivi « administratif » et du tiers payant. À lui, aujourd’hui, de savoir proposer une offre globale, comprenant la dispensation de médicaments et celle de prestations de services qui seront « valorisées » par ses clients. À l’heure de la revalorisation et de la diversification des modes de rémunération du pharmacien, l’objectif, à terme, est évidemment que tous ces services soient rémunérés.

+LU

LE JOURNAL

LE

PAR LES PHARMACIENS

FORMATION ET ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE, ACTUALITÉS ET INNOVATION PRODUITS, AU SERVICE DE VOTRE RÉUSSITE

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL

www.lequotidiendupharmacien.fr


L’USPO à votre service Vous voulez connaître les modalités d’adhésion à l’USPO selon les départements, réagir à nos articles, nous faire partager vos idées et nous aider à VOUS défendre :

Contactez-nous ! USPO 43 rue de Provence 75009 Paris Tél. : 01 46 47 20 80 Fax : 01 71 18 34 10 Email : uspo@uspo.fr Site Internet : www.uspo.fr

PUB_USPO_261x185mm.indd 1

07/03/2016 15:39


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

INTERVIEW LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

13

GILLES BONNEFOND

UNION DES SYNDICATS DE PHARMACIENS D’OFFICINE (USPO) Depuis les dernières élections URPS, l’USPO a enregistré une nette progression auprès des pharmaciens titulaires d’officine français. Qu’est ce qui explique votre succès auprès des pharmaciens ? Les dernières élections URPS ont profondément bouleversé le paysage syndical, le score de l’USPO se rapproche de celui de la FSPF, qui a perdu sa majorité absolue, tandis que l’UNPF a dû renoncer à sa représentativité. L’écart entre l’USPO et la FSPF est désormais extrêmement réduit, il n’y a plus que 970 voix d’écart contre 5384 en 2010. Ce succès électoral s’explique plus par l’adhésion des pharmaciens aux idées de l’USPO, que par un vote sanction des confrères déçus par l’honoraire à la boîte. En votant USPO, nos confrères se sont exprimés pour une reprise immédiate des négociations relatives à la rémunération avec l’Assurance maladie, pour une entente des syndicats et pour un contrat pluriannuel avec les pouvoirs publics. Quelles sont aujourd’hui les questions et les attentes des pharmaciens auxquelles un salon comme PharmagoraPlus peut répondre ? Dans un contexte économique tendu, les pharmaciens s’intéressent aux évolutions de leur métier et à la rémunération associée. L’USPO participe au salon Pharmagora Plus pour répondre à leurs interrogations et pour débattre avec eux de nos propositions concrètes. La loi Santé, récemment adoptée, va modifier par ordonnance les règles de transferts, regroupements et indemnités pour fermeture. Il est important pour les pharmaciens d’être bien informés sur ce sujet. Par ailleurs, la politique de coopération sur les territoires va se mettre en place et peut changer les pratiques professionnelles pour les patients fragiles, il est important d’impliquer les officinaux dans ces projets. Les présidents USPO régionaux seront également présents sur notre stand pour accueillir les pharmaciens et évoquer avec eux les différents projets menés en région avec le pharmacien (ex : sortie hospitalière, interventions pharmaceutiques, conciliation médicamenteuse, PGARDES...). Vous animerez une conférence sur les perspectives 2016 pour les pharmaciens d’officine. Quels seront les sujets chauds qui seront abordés durant cette intervention ?

Nous pensons qu’un projet d’envergure est nécessaire pour la profession.

Sur janvier, le réseau enregistre une perte de 41 millions d’euros, en un seul mois, c’est presque l’équivalent du tiers de ce que l’on a perdu sur toute l’année 2015. Cette rémunération n’est clairement pas adaptée aux ambitions de la profession, face aux nouveaux défis sociétaux et à l’application de nouvelles missions (pharmaciens référents en EHPAD, accompagnements des malades chroniques, dépistage, prévention, parcours de soins...). Nous pensons qu’un projet d’envergure est nécessaire pour la profession permettant de relever le défi de l’organisation du système de santé, de valoriser les compétences du pharmaciens, de relancer nos entreprises et de redonner des perspectives aux jeunes. Nous aborderons également l’évolution de la rémunération souhaité par l’USPO : une rémunération à l’acte centrée sur la validation de l’ordonnance, à laquelle s’ajouterait une rémunération des nouvelles missions. Enfin, nous évoquerons les récentes manœuvres de plusieurs laboratoires qui exploitent la notoriété de leurs marques de médicaments grand public pour commercialiser, sous une marque ombrelle, des dispositifs médicaux de formulation différente mais avec des emballages très similaires, trompant ainsi le pharmacien et le patient. L’USPO aura une forte présence sur PharmagoraPlus notamment à travers votre stand. Quel message voulez-vous adresser aux pharmaciens qui se rendront à PharmagoraPlus ? Je souhaite remercier les pharmaciens qui se sont mobilisés lors des élections URPS et particulièrement ceux qui ont voté pour l’USPO. Cette nouvelle répartition des équilibres syndicaux permettra à l’USPO de faire aboutir les projets que nous avons toujours défendus. Tous les pharmaciens qui viennent à Pharmagoraplus pourront échanger avec nous directement sur le stand pendant ces deux jours. Nous serons à leur entière disposition.

RENCONTREZ UPSO SUR LE STAND F75 POUR PLUS D’INFORMATION, VISITEZ WWW.USPO.FR

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


14

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

LES GROUPEMENTS VOUS ATTENDENT L’ENSEIGNE DU GROUPE PHR : « MA PHARMACIE RÉFÉRENCE » Face à l’évolution de l’économie de l’officine, face aux évolutions prévisibles ou souhaitables du métier, face aux évolutions, comportementales et technologiques, face aux évolutions du système de santé lié au vieillissement de la population et au développement de l’ambulatoire, le Groupe PHR a lancé l’Enseigne de Pharmacie : Ma Pharmacie Référence. www.groupephr.fr

FACILITER À CHAQUE INSTANT LA VIE DE NOS CLIENTS L’ensemble des pharmaciens de ce groupement ont décidé de se réunir autour de valeurs communes : l’éthique morale professionnelle et la confiance pour faire en sorte que leurs « espaces santé » soient des points d’échange, de rencontre et d’information. Le but essentiel de ce groupement est de tout faire pour améliorer le Conseil et l’accueil des consommateurs, de jouer un rôle actif et responsable en les informant le plus clairement possible sur les pathologies qui, en fonction de l’actualité, les préoccupent. www.parispharma.com

INNOVEZ POUR VOUS DIFFÉRENCIER DirectLabo, 4ème groupement pharmaceutique français et Hans Anders, un des leaders européens de l’optique, lancent la marque Optic&Price. Place à l’optique à la portée de tous ! Optic&Price réhabilite une pratique qui existait jusque dans les années 1960 : vendre des équipements optiques en pharmacie. Un vrai relai de croissance pour les officines qui entretiennent un lien étroit avec leur clientèle. Une opportunité d’accéder à des produits d’optique de qualité à des prix imbattables, encadrés par les conseils d’un professionnel pour les consommateurs. www.opticandprice.fr

REDONNER SES LETTRES DE NOBLESSE AU MÉTIER DE PHARMACIEN 8 ans après sa création, Leader Santé Groupe continue de démocratiser l’accès aux soins, en proposant une réelle expertise du métier de pharmacien associée à une offre de produits compétitive. « Les nouveaux pharmaciens qui nous rejoignent en s’étant reconnus dans nos valeurs, ont souvent des idées très pertinentes que nous développons avec eux pour l’ensemble du réseau. Et en étant répartis sur toute la France, ils permettent de favoriser la proximité au patient au niveau national. www.leadersante.fr

VALORISER L’ENSEMBLE DES MÉTIERS DU PHARMACIEN Depuis 2005, l’enseigne Univers Pharmacie engage sa compétence professionnelle au renouvellement de l’image de la pharmacie traditionnelle par le biais d’une démarche innovante, qualitative et humaine tournée vers le développement de nouveaux services au patient. Les pharmaciens Univers sont des professionnels à l’écoute qui agissent en faveur de l’accès à la santé pour tous. La prise en charge et la prévention sont plus que jamais leur préoccupation. Parce que la santé n’a pas de prix, le groupe Univers Pharmacie s’engage à proposer toute l’année ses produits au prix juste. http://groupeuniverspharmacie.com

AMÉLIORER L’ÉCONOMIE DES PHARMACIES En progression de près de 70% sur les 2 dernières années ce réseau réunit des pharmacies et des pharmaciens soucieux de progrès, de partage d’expérience, de formation et désireux d’apporter de nouvelles expertises à leur exercice quotidien. Appartenant aux seuls pharmaciens de son réseau, HPI leur donne les moyens économiques et techniques, dont l’internet et la qualité, de développer leurs zones de chalandise dans le souci de la médicalisation de leurs actes. www.hpisas.com

CRÉER UN NOUVEAU MODÈLE D’OFFICINE Aujourd’hui, nous sommes à la recherche de pharmaciens dynamiques et ambitieux souhaitant s’installer prochainement. Nous donnons à nos futurs titulaires tous les outils nécessaires pour une installation réussie et les accompagnons à chaque étape du projet puis après l’installation. « A tous les jeunes pharmaciens, dynamiques et ambitieux, souhaitant s’installer, venez nous rencontrer à PharmagoraPlus stand B52. On créera un avenir ensemble. Le projet Pharmavance est de construire un groupe uni et de vivre les réussites ensemble. » Alexandre Mergui, directeur Pharmavance Groupe. www.pharmavance.fr

PÉRENNISER LE SYSTÈME DE SANTE PAR LA VIABILITÉ ÉCONOMIQUE DES OFFICINES ALTAPHARM, réseau de pharmaciens indépendants, a choisis de tourner son offre autour d’une vision claire de la pharmacie: la pérennité de notre système de santé repose sur la viabilité économique des officines. Fort de ce constat, ALTAPHARM propose à ses adhérents un grossiste répartiteur D2P PHARMA, une offre de Produits de Distribution Européenne MEDIWIN, une Centrale d’Achat Pharmaceutique ALTALOG, ainsi qu’une SRA performante sur les produits OTC, LPP, de Parapharmacie et les dispositifs médicaux. www.altapharm.fr INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

INTERVIEW LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

15

LUCIEN BENNATAN, PRÉSIDENT, GROUPE PHR

Les solutions aux maux de la profession passent par les Groupements nationaux et mutualisation.

L’équipe de PharmagoraPlus est ravie de pouvoir annoncer la forte participation des groupements de pharmaciens au salon PharmagoraPlus 2016. Quelles ont été les motivations du Groupe PHR derrière ce retour à l’évènement ? Le Groupe Pharmacie Référence a toujours été, et est encore, dans l’anticipation et l’innovation. Nos motivations sont doubles = participer à un salon professionnel pour engager les débats qui s’imposent dans un contexte mouvementé, et présenter ce que nous considérons comme une solution : l’Enseigne Ma Pharmacie Référence. Il est indéniable que la profession de pharmacien est en pleine évolution. Dans quelle mesure pensez-vous qu’un salon comme PharmagoraPlus soit primordial pour répondre aux questions et aux attentes des pharmaciens d’officine français ? Dès lors qu’un salon professionnel donne la parole aux pharmaciens et permet de confronter les idées, les solutions proposées il est nécessaire de l’organiser. Quels sont vos objectifs et vos attentes pour le salon ? Nous avons pour objectifs de rencontrer les pharmaciens pour leur présenter nos solutions au niveau des achats, des services, de l’activité Groupement, et de l’activité Enseigne. Nous espérons aussi pouvoir débattre avec l’industrie pharmaceutique qui n’est pas toujours en phase avec le développement des réseaux structurés de pharmaciens. Avez-vous un mot final à adresser aux pharmaciens qui se rendront à PharmagoraPlus ? Les solutions aux maux de la profession passent par les Groupements nationaux et mutualisation, mais sûrement pas par des solutions individualisées qui entretiennent l’illusion. Rendez-vous sur le stand D44.

RENCONTREZ LE GROUPE PHR SUR LE STAND D44 POUR PLUS D’INFORMATION, VISITEZ WWW.GROUPEPHR.FR

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


16

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

INTERVIEW

LE JOURNAL

STAND F64

WWW.PARISPHARMA.COM

ALAIN HABADOU PRÉSIDENT, PARISPHARMA

L’équipe de PharmagoraPlus est ravie de pouvoir annoncer la forte participation des groupements de pharmaciens au salon PharmagoraPlus 2016. Quelles ont été les motivations de Paris Pharma derrière ce retour à l’évènement ? Le groupe Pharma a une actualité forte et un développement très rapide en régions. 2016 sera une grande année pour nous, car beaucoup de projets en cours verront le jour. A ce titre, il nous a semblé évident d’être présent et de prendre la parole au salon Pharmagoraplus. Il est indéniable que la profession de pharmacien est en pleine évolution. Dans quelle mesure pensez-vous qu’un salon comme PharmagoraPlus soit primordial pour répondre aux questions et aux attentes des pharmaciens d’officine français ? Dans les périodes de turbulence comme celle que vit notre profession, il y a ceux qui s’inquiètent et se replient sur eux-mêmes. Les hommes et les femmes du groupe Pharma y voient plutôt des opportunités et un avenir radieux. Pour le revendiquer, nous avons besoin d’une grande plateforme d’échange et de rencontre comme le salon Pharmagoraplus. Quels sont vos objectifs et vos attentes pour le salon ? Ils sont ambitieux comme notre vision de l’avenir. Aussi, comme tous les groupes qui grandissent vite, nous avons besoin de rencontrer les meilleurs acteurs de notre profession. Il peut s’agir de futurs collaborateurs, de nouveaux partenaires ou adhérents. Il s’agit aussi pour nous de montrer notre savoir-faire et notre vision très qualitative du magnifique métier de pharmacien. Avez-vous un mot final à adresser aux pharmaciens qui se rendront à PharmagoraPlus ? L’échange est l’ADN de notre groupe, venez nombreux sur notre stand pour le vérifier !

L’ expertise des Echos au service de votre stratégie

2 ÉTUDES INDISPENSABLES POUR ANTICIPER LES ÉVOLUTIONS DE LA PHARMACIE D’OFFICINE ! CHIFFRES CLÉS

CHIFFRES CLÉS

La pharmacie d’officine à l’heure du digital

Les perspectives des groupements et des enseignes de pharmacies

W W W. L E S E C H O S - E T U D E S . F R INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LE JOURNAL

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

17

LA VACCINATION À L’OFFICINE TOUJOURS D’ACTUALITÉ Entre défiance et négligence, la France doit améliorer sa couverture vaccinale. Si l’idée d’autoriser les pharmaciens à vacciner a été écartée de la loi santé, elle n’est pas abandonnée pour autant. Le débat reste ouvert.

L

es pharmaciens pourront-ils un jour pratiquer la vaccination ? C’était l’ambition initiale du projet de loi santé de Marisol Touraine. Contestée par les médecins, les infirmières, voire par une partie des pharmaciens eux-mêmes, la mesure a fait long feu. Mais, pour beaucoup, elle reste clairement d’actualité. « Ce n’est qu’une question de temps », assure Olivier Berthélemy, pharmacien fondateur de Satispharma, une société d’étude spécialisée qui présentera le résultat d’un sondage réalisé avec Opinion Way auprès de quelque 6.000 clients en officine à PharmagoraPlus. « Si, aujourd’hui, seuls les médecins, les sages-femmes et les infirmiers ont le droit de pratiquer la vaccination en France, il y a fort à parier que, d’ici 2 ou 3 ans, les pharmaciens seront également autorisés à le faire », prédit-il. Il est vrai que bon nombre d’arguments plaident « pour ». « La vaccination en officine est moins coûteuse et plus pratique que chez le médecin, égraine Olivier Berthélemy. Elle valorise aussi le métier de pharmacien ». C’est aussi et surtout un moyen rapide et efficace d’augmenter la couverture vaccinale, en nette recule ces dernières années.

UN ENJEU DE SANTÉ PUBLIQUE Exemple : la grippe. Alors que les objectifs ciblent 75 % des populations à risque, le taux de vaccination antigrippale, qui atteint à peine plus de 45 %, a chuté de 13 points depuis 2008. L’an dernier, cette mauvaise couverture a entraîné une surmortalité de plus de 18.000 personnes. Mais la baisse de la couverture vaccinale ne touche pas que les vaccins facultatifs. Rougeole, rubéole, coqueluche, poliomyélite… « La couverture vaccinale observée en France est insuffisante notamment chez les adolescents et les adultes pour permettre le contrôle, voire l’élimination de certaines infections », résume l’Académie de Pharmacie. « Près d’1 personne sur 5 estime ne pas être à jour dans ses vaccinations (19 % des 15-79 ans) », de son côté l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). « Dans tous les pays où les pharmaciens ont l’autorisation de vacciner, la couverture vaccinale a été améliorée », rappelle Philipe Gaertner, le président de la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF).

DES EXEMPLES CONCRETS Sa formation, son rôle de conseil, sa présence bien répartie sur le territoire et sa disponibilité... Tout concourt à faire du pharmacien un acteur incontournable de la vaccination. Non seulement parce, comme le fait remarquer Gilles Bonnefond, le président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), « Il est le porteur de l’observance du calendrier vaccinal », mais aussi parce que c’est un acteur essentiel pour les personnes qui ne

sont pas entrée dans le parcours de soins. Pas étonnant que toutes les expériences étrangères soient positives. Aux Etats-Unis, où la vaccination en officine est réalisée depuis une vingtaine d’année déjà et au Canada où elle a permis de vaccinés contre la grippe 25 % de ceux qui ne le faisaient pas habituellement, mais aussi en Europe, où le Royaume-Uni, l’Irlande et le Portugal (où près de 2.000 pharmacies sur 2.200 proposent aujourd’hui la vaccination) ont déjà pris ce virage depuis quelques années, et en Suisse où plusieurs cantons ont autorisé les pharmaciens à vacciner sans ordonnance de la grippe depuis cet automne.

UN ACTE RÉMUNÉRÉ « La vaccination par les pharmaciens d’officine entre dans une logique de prévention. Pas dans une logique de soin », insiste Philipe Gaertner. L’idée est d’augmenter la couverture vaccinale en touchant les populations qui ne sont pas malades et qui vont donc peu chez le médecin, comme les adolescents et les adultes, et en palliant la désertification médicale de certaines communes. L’acte de vaccination, basé sur le volontariat, s’intègre parfaitement aux nouvelles missions de santé publique du pharmacien. Il doit évidemment être rémunérée comme le sont aujourd’hui par exemple les entretiens officinaux. Et réglementé, avec une formation spécifique adaptée. Le ministre de la Santé a annoncé au mois de janvier le lancement d’une grande concertation sur la vaccination. L’occasion de revenir à la charge pour certains, comme l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) qui s’alarme

de la méfiance grandissante des Français envers les vaccins, et propose une expérimentation de la vaccination par le pharmacien. Mais cette « expérimentation » ne pourra se faire qu’à la condition que tous les professionnels de santé soient convaincus de son bien fondé, prêts à coopérer et à « expérimenter » : médecins, infirmières et… pharmaciens.

PARTICIPEZ AU DÉBAT ! VACCINATION: ENTRE DÉFIANCE DES STOCKS ET DÉFIANCE DU GRAND PUBLIC Table ronde animée par Matthieu Vandendriessche, Rédacteur en Chef Adjoint, Moniteur des Pharmacies Date : Samedi 2 avril Horaire : 16h05 – 17h15 Salle : Forum de la profession

Intervenants : • Daniel Floret, Président, Comité Technique des Vaccinations • Alain Delgutte, Président, Conseil Central A de l’Ordre National des Pharmaciens • Didier Lambert, Président, Association E3M • Un représentant du LEEM

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


TECHNOLOGIE

18

WWW.FRANCEVET.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

L’IMPACT DE LA DIGITALISATION DE L’OFFICINE RÉVOLUTIONNE L’ACTIVITÉ DU PHARMACIEN À l’heure du tout connecté, la pharmacie ne peut plus faire l’impasse sur sa digitalisation. C’est une question d’image, mais aussi de survie avec, en toile de fond, une profonde mutation de l’exercice officinal.

Selon les experts, l’e-commerce pourrait même représenter d’ici 5 ans 10 % du marché de l’officine.

T

ablettes tactiles, écrans à cristaux liquides, bornes d’accueil, vitrines digitales… La pharmacie de demain se conjugue en 3.0. La mutation est inéluctable. D’abord parce que l’officine ne peut rester à l’écart d’une clientèle de plus en plus mobile, informée et interconnectée. Ensuite parce qu’il est impératif pour elle de trouver de nouveau levier de croissance. « Ne regardons pas passer le train de la santé connectée sans bouger », insiste Lucien Bennatan, président du groupe PHR. L’enjeu est, il est vrai de taille, en terme d’image bien sûr, mais surtout de stratégie. Car ce qui se cache derrière la digitalisation, c’est une révolution qui va bien au-delà d’un joli mur interactif. « Le digital touche l’ensemble des activités de l’officine : gestion du back office, formation et information des équipes, vente en ligne, commercialisation d’objets connectés, digitalisation du point de vente et des services d’accompagnement… », résume Marie Henry, directrice MBA Marketing et management de la pharmacie d’officine à l’EM Strasbourg et présidente de Capital Pharma Consulting

CHANGEMENT DE MODÈLE « Les pharmaciens ont tout à y gagner: ils resteront centrés sur leur cœur de métier et offriront, en plus, un vrai service de proximité personnalisé à leurs patients », ajoute Michel Gicquel, Pharmacien expert en e-santé et formateur chez Preventime. Exemple : les objets connectés. « Ce n’est que du plastique si on se transforme en vendeur de GSM, assure Lucien Bennatan, mais cela devient une solution santé si on l’intègre dans le parcours de soins. » Quitte à changer de modèle économique en passant de la vente à l’abonnement et en proposant un vrai service dans le suivi

des pathologies chroniques qui, comme le rappelle Michel Gicquel, représentent 50 % de l’activité de l’officine. La baisse du nombre de médecin, le vieillissement de la population, la réorganisation du système hospitalier… Tout concourt au développement de l’ambulatoire et au renforcement du rôle du coordinateur de soins du pharmacien. « La e.santé est un moyen de proposer plus de services sans augmenter sa masse salariale », analyse Lucien Bennatan. Mais elle implique un changement radical en terme de communication.

UNE STRATÉGIE DE COMMUNICATION MODERNE « Les officines doivent vivre avec leur temps et adapter leur mode de communication à celui de leur clientèle », assure Bernard Deniel, directeur de Média6 Phharmacie, agenceur reconnu du monde de la pharmacie. Ce qui rime concrètement avec site internet, réseaux sociaux, et la vente en ligne. « L’e.commerce pharmaceutique ne pourra que se développer comme dans tous les autres domaines que l’on croyait intouchables, la librairie avec Amazon,

les taxis avec Uber, Sarenza et Zalando pour les vêtements et les chaussures... » Selon les experts, il pourrait même représenter d’ici 5 ans 10 % du marché de l’officine. De quoi réfléchir. Sans parler des services d’accompagnement des patients qui peuvent aller du rappel de vaccination par SMS à la dématérialisation des ordonnances et au click & collect (commande en ligne et retrait au magasin), en passant par le dossier médical électronique partagé ou les conseils personnalisés par mail sur les traitements suivis. Bref le pharmacien doit adopter une nouvelle stratégie de communication. À l’extérieur comme à l’intérieur de l’officine.

OPTIMISATION DU PARCOURS CLIENTS La digitalisation du point de vente, avec ses murs digitaux, ses bornes interactives et ses tablettes tactiles, permet de créer une nouvelle relation dans l’espace de vente. « Tous ces outils développent une activité qui sera génératrice de contacts récurrents et de fidélisation. Au-delà, il faut quand même se rendre compte qu’un rayon digital c’est moins de temps passé à ranger des produits (…moins de stock) et donc plus de temps à capitaliser la relation avec le patient», explique Michel Gicquel. Les avantages sont multiples. Pour le pharmacien qui peut personnaliser son conseil et fidéliser la clientèle tout en dynamisant son point de vente, voire offrir plus de produits avec moins de stocks via des linéaires virtuels (produits présentés sur des écrans et non plus sur des étagères). Pour le client, aussi, qui trouve des informations fiables, correspondant à sa problématique et qui peut se renseigner en tout discrétion… Aujourd’hui la question est moins de savoir s’il faut digitaliser l’officine, mais comment. « Les différents types d’outils doivent être évidemment intégrés selon la typologie de l’officine et sa clientèle », explique Marie Henry. Autant dire que le pharmacien et son équipe doivent être accompagnés. Pour s’approprier ces nouveaux outils, mais aussi développer ceux qui seront parfaitement adaptés à leurs besoins.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 3 ET 4 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

WWW.FRANCEVET.COM

19

LA PHARMACIE DU FUTUR NOUVEAUTÉ ! LA PHARMACIE DU FUTUR PHARMAGORAPLUS 2016 VUE PAR APOTHEKA

L

’analyse des aménagements de la pharmacie actuelle permet de distinguer deux tendances. La première est de s’engager dans la résistance aux manœuvres de la grande distribution qui désire capter ce marché. La deuxième consiste à développer les missions en tant que « professionnel de santé ». Pour la prévision de la Pharmacie du Futur cette mission nous paraît essentielle.

LA PHARMACIE DE DEMAIN SERA RÉORGANISÉE AUTOUR DE SON FONCTIONNEMENT LIÉ AUX PARCOURS DE SANTÉ.

NOTRE PHARMACIE DE DEMAIN ÉVITE LE REMPLISSAGE DE MEUBLES DE PRÉSENTATIONS.

Nous devons en effet prendre en compte les évolutions de ces engagements auprès des Patients. Créer des espaces voués aux pratiques du Pharmacien, à la qualité de ses accueils et permettre une lecture claire de la pharmacie et de l’indentification des propositions de prise en charge.

Nous privilégions les parcours intérieurs, la lecture précise des accueils possibles, et l’identification des orientations proposées dans l’officine. Espaces clairs, accueillants, lumineux et …simples !!!

Il nous paraît évident que la pharmacie devra accentuer son accueil, proposer des zones pour améliorer le conseil, concevoir des lieux confidentiels, des lieux de préventions, de dépistage, de traitement, etc.

Les comptoirs sont individuels et sobres, les produits exposés doivent permettre une bonne lecture et surtout ne pas compromettre les accès aux différentes zones de prise en charges: préparatoire, préparations à base de plantes, cabines confidentielles, premiers soins, conseils et suivis.

RECHERCHER L’ÉQUILIBRE ENTRE LA DISPENSATION DE MÉDICAMENT, LES PRODUITS DE PARAPHARMACIE ET LES ACTIONS DE SUIVIS DES PATIENTS.

PROGRAMMER CES LIEUX EN PROPOSANT UNE RÉFLEXION SUR L’IDENTITÉ FUTURE DE L’OFFICINE EST UN ENGAGEMENT DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ.

Nous devons créer des espaces en les rendant plus accessibles et agréables.

Notre travail doit refléter l’avenir des pharmacies avec sa place réservée dans l’accès aux soins.

Le design intérieur de la pharmacie prendra en compte ces caractéristiques afin que ces lieux uniques rendent le parcours de santé conviviale, et évitent d’augmenter les conditions dramatiques de certains patients.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL

TECHNOLOGIE

LE JOURNAL


TECHNOLOGIE

20

WWW.FRANCEVET.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

INTERVIEW

LE JOURNAL

ARROW GÉNÉRIQUES

Créé en 2000, le laboratoire Arrow Génériques s’est rapidement imposé comme un partenaire incontournable des pharmaciens d’officine, devenant le 6e laboratoire générique à l’officine(1). Quelles ont été les clés de ce succès auprès des pharmaciens ? Source GERS Officine à fin 2014, en CA cumulé sur 12 mois.

(1)

Arrow génériques s’est construit sur des fondements qui ont rendu possible cette ascension. Une offre toujours plus complète, diversifiée et dynamique est un de ces piliers. Nous nous imposons un rythme de lancement de produits particulièrement soutenu, et nous pouvons même nous venter d’avoir une moyenne de 60 lancements par an sur ces 5 dernières années ! Le laboratoire s’est également toujours attaché à développer pour le pharmacien des services qui lui permettent d’optimiser la gestion de son officine, mais également sa relation avec le patient. Mais l’ADN arrow génériques, c’est surtout notre capacité à innover, la qualité exceptionnelle de notre relation client qui nous place en numéro 1 des laboratoires recommandés par ses partenaires, au travers de nos équipes commerciales et service client, ainsi que notre offre commerciale supérieure. Quelles sont les raisons de votre participation à PharmagoraPlus 2016 ? Pharmagora est un temps fort de l’année qui permet une rencontre, un échange avec les professionnels de santé, mais également de s’imprégner de l’actualité et de l’environnement du marché. Pharmagora est également une formidable vitrine nous offrant la possibilité de présenter ou représenter notre portefeuille produits, nos nouveaux services développés ainsi que nos ambitions 2016-2017 ! De plus, cette année, Pharmagora met l’accent sur le digital et la santé connectée, ce qui est l’exact tempo pour nous, puisque nous déployons actuellement notre application aBox Note, véritable révolution sur le marché de la m-santé. Votre stand sera probablement une des attractions de ce salon grâce à l’animation que vous avez prévue. Pourriez-vous donner à nos lecteurs un aperçu de cette animation en avant-première ? Il le sera ! Nous avons préparé spécialement pour les pharmaciens, l’animation « Je suis un pharmacien connecté » dont je ne souhaite pas dévoiler le détail. Ce que je peux cependant vous révéler, c’est que celle-ci vous permettra de découvrir aBox Note. Cette application est la première application santé qui propose au pharmacien de suivre en temps réel, les informations personnalisées relatives au bien-être et à la santé de ses patients. En effet, aBox Note permet au patient de partager ses indices physiologiques et biologiques (poids, pression artérielle, activité physique, cholestérol, diabète, sommeil...) renseignés manuellement ou via des objets connectés. Cette application est un outil innovant qui valorise le conseil du pharmacien, l’image de l’officine, et qui fidélise les patients atteints de pathologies chroniques. Quel message souhaitez-vous partager avec les pharmaciens d’officine français qui se rendront à PharmagoraPlus ? Je souhaite leur proposer de venir confirmer sur le stand 63, que les forces historiques du laboratoire associées à ses projets de développement en cours et à venir, font d’arrow génériques le partenaire évident des pharmaciens d’officine.

RENCONTREZ ARROW GÉNÉRIQUES SUR LE STAND C63 POUR PLUS D’INFORMATION, VISITEZ WWW.ARROW-GENERIQUES.COM

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 3 ET 4 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

WWW.FRANCEVET.COM

21

LA VENTE DES OBJETS CONNECTÉS À L’OFFICINE : NÉGLIGÉE À TORT ? Les objets connectés ne sont pas seulement une nouvelle source de marge pour l’officine. Ils créent une nouvelle opportunité de revaloriser le rôle du pharmacien en lui donnant les moyens de s’imposer comme un acteur clé de la coordination des soins.

les pharmaciens sont jugés légitimes à 78% pour vendre des objets connectés à vocation médicale

« Les objets connectés de santé représentent un nouveau marché, un relais de croissance pour les officinaux », assure Marie-Hélène Gauthey, Directrice Générale d’Atoopharm. Une aubaine dans un contexte économique difficile que ni la montée en puissance des honoraires, ni la rémunération des entretiens pharmaceutiques ne suffisent à compenser. « Le pharmacien doit intégrer ces produits dans son offre, car s’il n’y va pas sur ce marché, d’autres le feront », prévient Marie Henry, directrice MBA Marketing et management de la pharmacie d’officine à l’EM Strasbourg et présidente de Capital Pharma Consulting. Mieux vaut donc être précurseurs que suiveurs.

PLUS QUE DE SIMPLES GADGETS Ces objets n’ont d’ailleurs rien de gadgets. Certains sont même très élaborés, comme les objets connectés ayant une vocation médicale (oxymètres, glucomètres, thermomètres, tensiomètres...). « Nos produits sont des dispositifs médicaux qui ont fait l’objet d’études approfondies et ont obtenu le marquage CE médical, explique Séverine Lemelle, pharmacien, responsable des affaires médicales chez iHealth Europe. Notre glucomètre est d’ailleurs, à ce titre, remboursé par la sécurité sociale. » Quant aux objets de bien-être (balances, podomètre, bracelets ou montres), bien utilisés, ce sont des outils de prévention active. « Les traqueurs d’activité sont également intéressants dans la prévention et le suivi des maladies chroniques », poursuit Séverine Lemelle. Certes, ce marché est encore émergent, mais il se développe

rapidement. « Il y a de plus en plus de produits sur le marché et les consommateurs ne savent pas lequel choisir, résume Marie-Hélène Gauthey. Or le pharmacien est parfaitement habilité à les conseiller. »

LE PHARMACIEN LÉGITIME Plusieurs études récentes le confirment. Ainsi selon une enquête menée par les Echos Etudes en septembre dernier et toujours d’actualité, les pharmaciens sont jugés légitimes à 78% pour vendre des objets connectés à vocation médicale, et à 64% pour les objets connectés destinés à prendre soin de sa forme. « Cette légitimité repose sur deux compétences clés : le conseil pour choisir et utiliser ces objets et la capacité à interpréter les données personnelles et médicales qu’ils produisent », détaille Hélène Charrondière, directrice du pôle PharmacieSanté des Echos Etudes. Deux atouts dont ne disposent pas les circuits concurrents de l’officine (grandes et moyennes surfaces, enseignes spécialisées, sites de e-commerce) et qui cadre parfaitement avec la loi HPST (Hôpital, Patient, Santé, Territoire) de 2009.

UNE VRAIE VALEUR AJOUTÉE « La vente d’objets connectés est le prolongement des nouvelles missions de l’officine, des entretiens pharmaceutiques à l’éducation thérapeutique », confirme Marie Henry. Grâce à elle, le pharmacien peut s’affirmer comme un partenaire de choix dans le suivi des pathologies chroniques, mais aussi dans une démarche de prévention active. « Il peut accompagner

plus efficacement le patient dans la gestion de sa pathologie », insiste Séverine Lemelle. Et lui apporter un vrai plus. Non seulement ces objets permettent d’améliorer l’observance, mais également de partager l’information entre les différents professionnels de santé et d’assurer ainsi une meilleure coordination des parcours de soins. Ils constituent aussi, et peut-être surtout, un moyen pour le pharmacien de s’imposer comme un acteur clé de la prise en charge des patients.

FAIRE SAVOIR ET SAVOIR FAIRE Encore faut-il le faire savoir. « Il faut que les pharmaciens intègrent ces objets à leur offre et qu’ils apprennent à les conseiller », assure Hélène Charrondière. Ce qui passe évidemment par la mise en place d’un environnement propice et la digitalisation de l’officine. Devant le comptoir, pour envoyer un signal fort aux patients, via la mise en place de supports digitaux d’information (bornes interactives, tablettes...) ou de services d’accompagnement (applications mobiles, dématérialisation des ordonnances avec le développement du click & collect), mais aussi derrière le comptoir. L’officine elle-même ne saurait échapper à la transformation digitale, qu’il s’agisse de la gestion du back-office approvisionnements en ligne, robotisation des stocks…) ou de l’équipe (e-learning, platesformes web d’information…), de la présence sur le web de l’officine ou de la vente en ligne. La commercialisation des objets connectés ne représente en effet qu’une petite partie de la révolution à laquelle doit se préparer l’officine.

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL

TECHNOLOGIE

LE JOURNAL


TECHNOLOGIE

22

WWW.FRANCEVET.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

VENEZ TESTER LES DERNIÈRES INNOVATIONS DIGITALES

MYGLUCO Par Visiomed

EPHARMA Par Valwin

IHEALTH Par Track

ITWELL Par Preventime

MyGluco, lecteur de glycémie connecté et intelligent, apporte aux diabétiques une solution de suivi personnalisé accompagnant le patient et permettant de mieux surveiller son diabète, en lien avec le pharmacien.

VALWIN développe ePharma le PRM (Patient Relationship Management) des pharmaciens. ePharma permet de valoriser votre pharmacie et vos expertises sur le web, et vous équipe d’outils simples de gestion des nouvelles missions.

Si l’utilisation d’un smartphone peut freiner certaines personnes dans l’achat d’un produit de santé connecté, prendre sa tension devient un vrai jeu d’enfant avec iHealth Track, conçu pour être utilisé en toute simplicité avec et sans Smartphone.

Itwell innove pour la pharmacie clinique et numérique : rayonnages digitaux, objets connectés, plateforme multiservices de soutien aux entretiens officinaux”. Sa filiale PrévenTime réalise des formations in situ. 2 entreprises pour 1 pharmacie d’avenir.

STAND D31

STAND F57

STAND E66

LITTLE BALANCE

SMART ONE® Pae Mifrance

LA TABLE KIDS par ConnectInnov

Débitmètre de pointe communiquant (DEP, VEMS) Disponible sur SmartPhone Idéal pour le monitoring des maladies respiratoires : suivi asthme, BPCO, Mucoviscidose. Disponible en pharmacie.

STAND F32

Entre digitalisation et ameublement, l’équipe a choisi ! Un bureau qui intègrerait une surface numérique, pour permettre à la fois aux enfants d’apprendre et de jouer, et aux parents de partager des moments privilégiés en famille.

I Body 400, impédancemètre connecté, calcule l’IMC, le poids de la masse osseuse et le pourcentage de la masse hydrique, musculaire et graisseuse.

L’application est disponible sur Apple Store et Google play est sur votre Smartphone.

STAND F32

STAND F32

STAND C66

RCUP Rcup propose aux officine une diversification clé en main, rentable et qualitative, grâce aux semelles morphologiques 3D et connectées. Les pieds sont rapidement scannés en officine et notre imprimante produit en sous-traitance des semelles individualisées en adaptant les matériaux aux diverses problématiques : personnes âgées, diabétiques, sportifs... Des capteurs s’insèrent dans la semelle pour restituer le niveau d’activité physique ou bien pour alerter en cas de chutes…

STAND F32

LANCEMENT DU MAGAZINE OCS PHARMACIE À PHARMAGORAPLUS ! Les objets connectés de santé en Pharmacie est une publication B-to-B qui s’est donnée pour mission de relayer auprès des pharmaciens d’officine, les informations et les nouveautés des différents intervenants du marché des objets connectés de santé et des services attenants.

PDA Automatisée: HD Medi vous apporte la meilleure des solutions FORMATION

PRODUITS

CONSEIL

George Petit Hôpital La Paix , Chambre 5 Dr. Michel Samedi

8:00 AM 26-03-2016

Ibuprofen 400 mg Pastille ronde rose

Omeprazole 20 mg Capsule blanc/jaune

Total 2 www.hdmedi.eu

i-Rolly

HD Medi

www.hdmedi.eu Infofrance@hdmedi.eu INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 3 ET 4 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

WWW.FRANCEVET.COM

23

LES ROBOTS ET AUTOMATES À DÉCOUVRIR LORS DE VOTRE VISITE CETTE ANNÉE

TECHNOLOGIE

LE JOURNAL

Vous manquez d’espace de stockage? Vous avez besoin d’optimiser la gestion de vos stocks? Vous souhaitez que votre équipe consacre plus de temps aux patients plutôt qu’à chercher les boites dans la réserve? Et qu’elle puisse également dynamiser les ventes associées? Et pourquoi pas développer une zone de libre-service? Ou bien avez-vous simplement besoin de renouveler votre parc robotique? Si vous vous posez l’une ou plusieurs de ces questions, peut-être est-il temps pour vous d’investir dans un robot ou un automate... Néanmoins, un tel investissement n’est pas à prendre à la légère! PharmagoraPlus vous donne l’opportunité de rencontrer les leaders du secteur, de tester et de comparer les dernières innovations du marché et surtout, de trouver le robot ou automate le mieux adapté à votre pharmacie et à votre budget.

LES SYSTÈMES ROWA : DES SOLUTIONS POUR LA GESTION DES STOCKS ET POUR L’ESPACE DE VENTE Cette année, nous présenterons une aile dédiée aux technologies digitales pour le front-office, avec une gamme de produits complète apportant des solutions pour l’automatisation et la digitalisation des pharmacies. Nous vous donnons rendez-vous sur notre stand pour découvrir cette nouvelle expérience digitale! Stand B50

PHARMAX, UNE GAMME COMPLÈTE D’AUTOMATISATION L’automate PHARMAX. Le système mixte robot-automate RG2 ULTRA. Le robot RG2. Le rangeur TRIAXIS. Plus que jamais la qualité 100% française et l’innovation au meilleur coût sont au cœur de nos préoccupations pour votre plus grande satisfaction. Stand B70

DAMSI: LES AUTOMATES DE P.D.A La P.D.A. devenant un secteur de croissance majeur dans les officines, il nous paraît indispensable que nos automates de P.D.A. puissent évoluer aux grès des besoins et des potentiels des pharmacies, sans contraintes techniques ni perte de temps lors de la production. Stand B23

MEKAPHARM, UN INVESTISSEMENT OPTIMISÉ MEKAPHARM est le leader du marché de l’automatisation en France avec environ 1000 pharmacies équipées. Ce succès ininterrompu depuis 1999 s’explique par des performances inégalées, des innovations constantes, des services de proximité et une gamme de solutions exhaustive pour répondre à différents besoins. Stand B60

ROBOTIK TECHNOLOGY ET LA PRÉPARATION DES DOSES À ADMINISTRER AUTOMATISÉE (PDAA) La PDAA que nous installons chez le pharmacien, permet de diminuer les risques liés aux erreurs concernant les médicaments, mais concourt également à une économie des ressources publiques, aussi bien en EHPAD, qu’en foyer ou au domicile des patients. Stand B12

2016 MACH4 PASSE AU VERT… En rejoignant le groupe américain OMNICELL, MACH4 change de dimension. Bertrand JUCHS directeur général de la nouvelle structure Omnicell MACH4 est heureux de vous inviter à venir découvrir, sous nos nouvelles couleurs, nos dernières nouveautés ROBOT, AUTOMATE PDA, Ecrans OTC virtuels que nous présenterons stand B71 à l’occasion de PharmagoraPlus. Stand B71

HD MEDI, UNE SOLUTION COMPLÈTE DE L’EMBALLAGE AU CONTRÔLE ET INSPECTION DE CHAQUE DISPENSATION En vue d’accroître l’optimalisation de votre PDA en pharmacie, les spécialistes d’HD Medi sont plus que jamais disposés à coopérer avec les pharmaciens à la réforme des processus pharmaceutiques actuels. La mise en œuvre de systèmes fiables, sûrs et commodes d’usage rendent la programmation et la dispensation de médicament aussi efficace que possible. Stand A70

GOLLMANN ZWICK SAS, PARTENAIRE DES PHARMACIES FRANÇAISES ET EUROPÉENNES Gollmann Zwick SAS, partenaire des pharmacies Françaises et Européennes est le constructeur de robot capable de proposer un robot compact, modulable en trois dimensions : longueur, hauteur et largeur ! Le GO.compact s’intègre dans les agencements les plus complexes. Stand C30

TECNILAB GROUP, SOCIÉTÉ LEADER DANS LE DOMAINE DES TECHNOLOGIES AVANCÉES Plus de 30 ans d’expérience dans le domaine des laboratoires multimédias, des appareils électro-médicaux et des systèmes d’automatisation. Nos produits pour la pharmacie: • Systèmes d’automatisation robotisés pour les pharmacies et pour les hôpitaux, équipés de systèmes de transport • Balance électronique pèse-personne • Systèmes pour le relevé de la tension artérielle Stand C70 INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


24

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

APERCU DU PROGRAMME DES CONFERENCES SAMEDI 2 AVRIL FORUM DE LA PROFESSION 10H30 - 12H30 Proposée par

Pharmacie & Territoires : l’officine, dernière étape de la civilisation ?

9H30 - 10H30 Proposée par

Dans un contexte de mutation, comment motiver l’équipe officinale ?

Table Ronde animée par Nicolas Bohuon, Directeur de la publication Pharmaceutiques • Marie-Hélène Gauthey, Directrice Associée, Atoopharm

• Gilles Bonnefond, Président, Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine • Alain Delgutte, Président, Conseil Central des Pharmaciens d’Officine, Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens • Arnaud Robinet, Député de la Marne et Maire de Reims • Eric Myon, Secrétaire Général de l’UNPF

14H00 - 15H30 Proposée par

• Yves Poulain, Docteur en pharmacie

10H40 - 11H40 Proposée par

L’automédication dans le parcours de soin.

• Mickaël Le Maillot, Responsable du pôle Santé, TTI Success Insights • Patrick Leconte, Président et Fondateur, TTI Success Insights

• Pascal Brossard, Président AFIPA • Jean-Luc Gallais, Spécialiste en Médecine Générale et en Santé Publique, MG France • Christian Grenier, Pharmacien, Président Federgy • Anne-Sophie Joly, Président CNAO, Collectif National des Associations d’Obèses • Benjamin Laurent, Directeur des Affaires Publiques KLESIA • Renaud Nadjahi, Président de l’URPS, Pharmacien d’Ile de France

15H40 - 16H00 Proposée par

Satispharma

11H50 - 12H50

Proposée par

9H15 - 10H15 Proposée par

12H55 - 13H55

Résultats exclusifs d’une enquête menée auprès de 6000 patients francais portant sur la vaccination à l’officine

Proposée par

10H20 - 11H20 Proposée par Christine Caminade Conseil

• Jean-Dominique Mosnier, Docteur en Médecine, Diplômé de Diététique Médicale, Cofondateur de l’Association « La Fée Goût d’Pousse »

L’avenir des jeunes pharmaciens d’officine et leur accessibilité à l’emploi

La destruction créatrice de la pharmacie : l’avenir par les services

• Professeur Xavier Pavie, Professeur, ESSEC Business School Paris et Singapour, Directeur du centre iMagination et Chercheur Associé, Institut de recherches philosophiques (IREPH)

14H00 - 15H00

Vaccination : entre déficience des stocks et défiance du grand public

Proposée par

Table ronde animée par Matthieu Vandendriessche, Rédacteur en Chef Adjoint, Moniteur des Pharmacies • Daniel Floret, Président, Comité Technique des Vaccinations • Alain Delgutte, Président, Conseil Central A de l’Ordre National des Pharmaciens • Didier Lambert, Président, Association E3M • Un représentant du LEEM

S’installer en 2016: les clefs de la réussite

• Maître Bastien Bernardeau, Notaire associé à Poitiers et Président de Phamétudes

15H10 - 16H10

Le droit social, un outil de pilotage au service du pharmacien – manager

• Fabienne Rizos-Vignal, Journaliste, Juriste, Pharmacien, Fondatrice PressePharma

16H20 - 17H20 Proposée par

Prise en charge de l’enfant en surpoids et obèse : un problème majeur de santé.

• Christine Caminade, Docteur en Pharmacie, Présidente Christine Caminade Conseil

11H25 - 12H25 Proposée par

Optic&Price, l’optique innovante en pharmacie

Comment mieux prendre en charge les personnes âgées ?

• Jean-Michel Mrozovski, Président, CVAO • Docteur Martial Olivier Koehret, Président de Soins Coordonnées • Professeur Sébastien Faure, Université d’Angers

12H30 - 13H30 Proposée par

Etude réalisée par Satispharma et analyse des résultats par Opinion Way

Mycoses des ongles, vérités et mythes. Quelles solutions pratiques aujourd’hui au comptoir ?

• Odile Cognet, Docteur en Pharmacie, Biologiste Laboratoire de Parasitologie, Enseignante à l’UFR de Pharmacie option Officine, en Maïeutique et à l’Ecole de Puéricultrices

• Professeur Stéphane Billon, Economiste de la santé, Enseignant chercheur au Conservatoire National des Arts et Métiers et à l’Université Paris-Dauphine et Directeur Associé Kamedis Conseils

• Nadia Auzanneau, Opinion Way • Olivier Berthélemy, Satispharma

16H05 - 17H15

Connaître la personnalité de vos collaborateurs pour accompagner leur performance

PÔLE SANTÉ

Table Ronde animée par Jacques Gravier, Directeur de la Rédaction, le Quotidien du Pharmacien

AIRES THÉRAPEUTIQUES

GESTION DE L’OFFICINE

Toutes les solutions pour un allaitement maternel réussi

• Audrey Demeillez, Infirmière-coordinatrice en allaitement maternel, Medela

13H35 - 14H35 L’amour sur ordonnance ! Osons en parler… • Docteur Jacques Waynberg, Directeur de L’Institut de Sexologie, Paris

14H40 - 15H40 Proposée par

Obésité, accompagnement du patient à l’officine après une chirurgie bariatrique PROGRAMME DPC

• Marie-Hélène Gauthey, Directrice associée, Atoopharm • Docteur Vianney Roger, Chirurgien viscéral et digéstif, Clinique Mathilde de Rouen • Maud Mingeau, Docteur en pharmacie

15H55 - 16H55 Proposée par

Le rôle du pharmacien dans la prise en charge de la douleur à l’officine

• Yves Morvan, Président Directeur Général, DirectLabo • Marie-Hélène Gauthey, Directrice associée, Atoopharm • Docteur Sylvie Pottier, Médecin Anesthésiste Algologue, Clinique de l’Europe de Rouen • Yves Poulain, Docteur en pharmacie

17H00 - 18H00 Proposée par

Savoir gérer les effets indésirables de la chimiothérapie orale

• Maïtena TEKNETZIAN, Docteur en Pharmacie, Enseignante en IFSI

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

25

APERCU DU PROGRAMME DES CONFERENCES SAMEDI 2 AVRIL CLINIQUES DE L’INNOVATION 9H45 - 10H45 Proposée par

La santé connectée et la pharmacie, quelles perspectives en Europe et en Afrique ?

ACADEMIE OTC 10H50 - 11H50 Proposée par

• Alain Breckler, Membre du conseil central de la section A de l’Ordre National des Pharmaciens • Victoire Benao, Vice-présidente de ReMeD, Chambre de Commerce du Burkina : E-commerce

• Françoise Sauvager, Pharmacien, Enseignantchercheur en microbiologie à la Faculté de Pharmacie de Rennes

12H00 - 12H55 11H05 - 12H05 Proposée par

La pharmacie 3.0 et le parcours de soins numérique du patient

Proposée par

• Michel Gicquel, Pharmacien Formateur Preventime • Catherine Argillier, Présidente ItWell • Vincent Denoël, Directeur Opérations R&D et Support Innovation Pierre Fabre • Caroline Blochet, Présidente Medissimo • Mickaël Chaleuil, Agir en Télémédecine

12H10 - 12H55 Proposée par

Les produits de la ruche en complément de traitement des maladies infectieuses et cancéreuses

Baromètre 2015 Afipa – OpenHealth des produits du selfcare

• Pascal Brossard, Président de l’Afipa • David Syr, Directeur des études, OpenHealth

13H00 - 14H00 Proposée par

Ensemble contre le surpoids et l’obésité

10H50 - 11H50 Proposée par

14H30 - 15H30 Proposée par

Eléments clés pour réussir une nébulisation

12H00 - 13H00

• Eric Sebban, Président, Visiomed GROUP • Lucien Bennatan, Président GROUPE PHR

13H10 - 14H10

13

- 14

H00

Proposée par

Les nouvelles façons d’exercer en officine

• Myriam Loriol, Rédactrice en Chef de Pharmacien Manager avec trois pharmaciens titulaires d’officine

• Laurent Vecellio, Chercheur au Centre d’Etude des Pathologies Respiratoires, INSERM U11000, Directeur du département Aerodrug de la Diffusion Technique Française - DTF Medical

15H50 - 16H50 Proposée par

14

H15

- 15

H15

Proposée par

Quel avenir pour l’officine en France

Une nouvelle mission pour la protection de tous ! Comment accompagner votre patientèle à bien gérer ses DASRI perforants

• Laurence Bouret, Déléguée Générale, DASTRI • Jean-Michel Peny, Président, Smart Pharma Consulting,

15H30 - 16H30 Proposée par

Développez les objets de santé connectés dans votre pharmacie

Pharmaguideur • Jean-Michel Refalo, Docteur en Pharmacie

Proposée par H00

Les nouveaux business models dans la pharmacie

Proposée par

14H30 - 15H30

• Intervenants à confirmer

La Pharmacie du futur : nouveaux services et leviers de croissance

• Philippe WARGNIER, Président de E-VIOO • Philippe DONADIEU, Directeur Associé de KOZEA Pharminfo.fr • Un consultant dans le domaine de la santé • Un fournisseur de services en pharmacie

Proposée par • Docteur Pierre Dukan, Médecin nutritionniste, Régime Coaching

E- santé : nouveaux outils et enjeux

ÈRE DE LA TECHNOLOGIE

Comment utiliser la eSanté pour développer sa pharmacie, gagner en productivité et améliorer sa relation avec les patients ?

• Camille Freisz, Présidente, Valwin

15H50 - 16H50 Proposée par

Les pharmacies à l’ère du digital

• Hélène DECOURTEIX, Consultante spécialisée dans le domaine de la santé. • François LEGAUD, Directeur Commercial BD Dispensing France.

Expérience client et parcours d’achat : Les enjeux de la pharmacie de demain

17H00 - 17H50 Proposée par

• Corinne Delaugere, Directrice Conseil, Cabinet SENS ‘O pour Media 6

16H35 - 17H35 La coordination en MSP, la nouvelle CPTS, rôle du pharmacien • Professeur Stéphane Billon, Economiste de la santé, Enseignant chercheur au Conservatoire National des Arts et Métiers et à l’Université Paris-Dauphine et Directeur Associé Kamedis Conseils

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL

Pharmaciens, parapharmaciens: vendez en ligne rapidement et simplement avec Amazon

• Ioana Erhan, Marketplace category leader: Beauté, Parapharmacie, Soins du corps et Alimentation.


26

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

APERCU DU PROGRAMME DES ATELIERS SAMEDI 2 AVRIL ATELIERS PARTENAIRES 2 10H00 - 11H40 Proposé par

12

H00

Entretiens individuels avec les experts du service Moniteur Expert Prenez rendez-vous gratuitement dès maintenant par téléphone au 01 76 21 91 73 ou par e-mail moniteurexpert@lemoniteurdespharmacies.fr

- 13

H00

ATELIERS PARTENAIRES 3 10H00 - 12H30 Proposé par

PROGRAMME DPC • Nathalie Calop, Docteur en Pharmacie et Docteur ès Sciences de l’Education - Cogérante de C&J FORMATION

L’installation en 10 questions

Proposé par

12H40 - 13H40

13H15 - 14H15 Proposé par

N’ayez plus peur des dispositifs médicaux et des pansements en particulier

• Patricia Willemin, Pharmacienne et formatrice

14

- 15

H30

Proposé par

Statistiques 2016 : La nouvelle rémunération change-t-elle la donne?

14H00 - 14H50 Proposé par

• Joel Lecoeur, Expert-comptable, Conseil Gestion Pharmacie (CGP) • Bruno Boirie, Expert-comptable, Conseil Gestion Pharmacie (CGP)

15H40 - 16H40 Proposé par

Transactions d’officine : Comment réaliser une belle cession. Les pièges à éviter • Evelyne Sanglier, Gérant du cabinet Projet Pharm – Transactions d’officines

Projet pharma

16H50 - 17H50

Conférence Présentation Pharmacie du Futur

15H00 - 16H00 Proposé par

16H10 - 18H00 Proposée par

PROGRAMME DPC

9H30 - 12H00 Proposé par

L’insulinothérapie dans le diabète de type II

12H30 - 15H00 Proposé par

• Dr Raoul Duhirel, Endocrinologue à Saint Malo

15H30 - 16H30 Proposé par

Eczéma et gale : quels conseils et réponses au comptoir? PROGRAMME DPC

Conseil à l’Officine - prise en charge des parasitoses et mycoses, « le PARAMYCO’Quez »

Eczéma et gale : quels conseils et réponses au comptoir? PROGRAMME DPC

Lombalgies aiguës: prise en charge médicamenteuse et orthèses à l’officine PROGRAMME DPC • Dr Patrick Ferrand, Rhumatologue à Rennes

15H30 - 18H00 Proposé par

• Dr Anne-Marie Roguedas-Contios, Dermatologue à Morlaix

PROGRAMME DPC

• Dr Anne-Marie Roguedas-Contios, Dermatologue à Morlaix

PROGRAMME DPC Proposé par

Gérer les interactions du diabétique

ATELIERS PARTENAIRES 4B

• Dr Raoul Duhirel, Endocrinologue à Saint Malo

12H30 - 15H00

• Gilles Bonnefond, Président de l’Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine, Vice-président de l’URPS Auvergne-Rhône-Alpes et Pharmacien d’officine installé à Montélimar Drome

PROGRAMME DPC

ATELIERS PARTENAIRES 4A

Proposé par

Economie de l’officine : Bilan et perspectives

• Odile Cognet, Docteur en Pharmacie, Biologiste Laboratoire de Parasitologie, Enseignante à l’UFR de Pharmacie option Officine, en Maïeutique et à l’Ecole de Puéricultrices

• Pierre Vincent, Architecte, Gérant de Fabrika Design

L’insulinothérapie dans le diabète de type II

Laurent Filoche, Président UDGPO et Pharmacorp Hervé Jouves, Président Lafayette Conseil Daniel Buchinger, Président Univers Pharmacie Christophe Le Gall, Président Le Gall Santé Services Cyril Tétart, Président pharmacyal et AFPEL Laurent Toledano, Président Excel Pharma Jean-Pascal Naim, Président Pharmatrade David Abenhaim, Président G7

• Vivien Veyrat, Pharmacien d’officine et Professeur associé à la faculté de pharmacie de Chatenay-Malabry pour UTIP Innovations

Proposée par

9H30 - 12H00

Réunion Publique du Conseil d’administration de l’UDGPO • • • • • • • •

• Christine Julien, Rédactrice en chef de Porphyre

H30

Contribution à la prévention de l’iatrogénèse médicamenteuse. Application au patient insuffisant cardiaque« LE QUEZ’IC »

Lombalgies aiguës: prise en charge médicamenteuse et orthèses à l’officine PROGRAMME DPC • Dr Patrick Ferrand, Rhumatologue à Rennes

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

INTERVIEW LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

27

L’équipe de PharmagoraPlus est ravie de pouvoir annoncer la forte participation des groupements de pharmaciens au salon PharmagoraPlus 2016. Quelles ont été les motivations de Leader Santé derrière ce retour à l’évènement ? PharmagoraPlus représente pour nous un salon d’officinaux et de professionnels du monde pharmaceutique. Nous souhaitions revenir à cet événement pour présenter aux pharmaciens souhaitant s’installer, un nouvel outil innovant. C’est également le moment de partager nos idées et notre expérience et ce, notamment lors de la conférence sur le thème de l’installation animée par Alexis Berreby, président de Leader santé, dimanche 3 avril à 10h40 (salle « gestion de l’officine »). Quels sont vos objectifs et vos attentes pour le salon ? Notre objectif est de délivrer un message positif et rassurant aux jeunes diplômés qui croient moins en l’installation. Mais c’est aussi le moment de rencontrer les pharmaciens installés et d’échanger sur les solutions apportées par Leader Santé dont la résultante est une indéniable croissance. Leader Santé c’est avant tout un accompagnement quotidien pour recouvrer à la passion de notre métier. Avez-vous un mot final à adresser aux pharmaciens qui se rendront à PharmagoraPlus ? (Re)installez-vous c’est le moment, plus que jamais ! Toute l’équipe Leader Santé aura le plaisir de vous rencontrer sur son stand E58 !

RENCONTREZ LEADER SANTÉ SUR LE STAND E58 POUR PLUS D’INFORMATION, VISITEZ WWW.LEADERSANTE.FR

VOUS SOUHAITEZ VOUS (RE)INSTALLER ?

ION INNOVATIVE ! EXCLUS

Innovations Performances

Expertises Action

Interactions

Perspectives

Formations Coopération interprofessionnelle

Venez nous rencontrer sur notre stand F74

A notre ssistez à ta « Les c ble ronde: lé réussi s de la ortho te en dimanpédie », le de 11hche 3 avril à 12h3 0

fr

LEADERSANTÉ LANCE LE BOOSTER D’APPORT POUR DOUBLER VOTRE APPORT. VENEZ VOUS RENSEIGNER SUR NOTRE STAND (N°E58)

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


INTERVIEW

HapsatouSy

PARIS

STAND F63 WWW.HAPSATOUSY.COM

HAPSATOU SY FONDATRICE HAPSATOU SY

La pharmacie est un lieu incontournable et une alternative au réseau de distribution des cosmétiques.

Nous connaissons Hapsatou Sy la femme d’affaires, la porte-parole de l’entrepreneuriat français féminin, la chroniqueuse dans l’émission le Grand 8 sur la chaine D8, mais aujourd’hui, pouvez-vous nous parler de la marque HapsatouSy ? La marque HapsatouSy est une marque que j’ai créé il y a maintenant 3 ans. C’est une marque de cosmétiques capillaires, corps et visage, destinée à tout type de cheveu et de peau. Une marque qui se veut « efficace, qui apporte de la bonne humeur et crée de l’ambition. » Ces produits ont été soigneusement pensés et fabriqués par des artisans et des passionnés, intégrant des ingrédients naturels, aux origines différentes : du Pérou, à l’Afrique de l’ouest, en passant par le Maroc. Ce sont des soins capillaires, des soins du visage et du maquillage. Tous ces produits respectent des chartes environnementales et ne sont pas testés sur les animaux. Il y a aujourd’hui différentes gammes, qui s’élargissent petit à petit. Nous sommes encore une jeune marque, mais nous ne manquons pas de motivation et d’ambition pour mener à bien tous nos projets et faire de notre entreprise un leader dans le domaine des cosmétiques de qualité. En 2013, vous avez recentré votre stratégie autour de vos marques, en particulier HapsatouSy, et développé de nouveaux réseaux de distribution. Aujourd’hui, quelle importance accordez-vous aux pharmacies pour votre développement sur le territoire français ? Les pharmacies constituent aujourd’hui pour nous, jeunes marques, une alternative et un bon réseau de distribution. Lorsque l’on se rend en pharmacie, on y va pour chercher un produit sûr et de qualité. Cela est d’autant plus renforcé par la présence du pharmacien qui conseille avec des arguments forts et véridiques, au vu de son expérience jugée incontestable. Le client se sent rassuré. En ayant compris cela, nous avons voulu que nos produits soient associés à la qualité, et il n’y avait pas d’autre endroit que la pharmacie. C’est aujourd’hui notre réseau de distribution majoritaire. De plus, jeune startup, nous nous démarquons grâce à notre proximité avec les clients que l’on rencontre et que l’on conseille régulièrement. Nous développons l’esprit collaboratif de la marque, en les faisant participer. Cela est d’autant plus favorisé par nos réseaux sociaux. Nous sommes une marque apporteur d’affaires pour les pharmaciens, car en dehors des événements classiques que nous pouvons organiser, nous garantissons une nouvelle clientèle au pharmacien qui se rend dans son officine et qui lui restera fidèle. C’est une forme de partenariat de clients qui se développe. Nous assurons une nouvelle clientèle à la pharmacie, et de la proximité à nos clients grâce à la disponibilité de nos produits en pharmacie. Ainsi, la pharmacie entre complètement dans cette logique car la proximité avec le client y est très convoitée, sans parler de sa facilité d’accès. En un an, nous avons ouvert près de 60 pharmacies et aujourd’hui nous en sommes à plus de 120 points de vente, dont 75% de pharmacie en France. Il y a une réelle demande et un vrai potentiel. Etant donnée leur modernisation, nous sommes convaincus que la pharmacie est un lieu incontournable et une alternative au réseau de distribution des cosmétiques. Quelles sont vos attentes pour PharmagoraPlus ? Avec Pharmagora, nous voudrions faire connaître notre marque à un plus large panel de pharmaciens. Notre stratégie de développement commence par là, et pour que les pharmaciens soient intéressés, il faut leur parler et leur montrer que l’on existe ! En dehors de cela, discuter et échanger avec les pharmaciens nous permet d’avoir divers points de vue et de voir les axes sur lesquels nous devrions plus nous pencher. Nous sommes convaincus que nous pourrons faire de belles rencontres, et de beaux partenariats. Quel message souhaitez-vous communiquer aux pharmaciens qui seront présents à PharmagoraPlus ? Il y a plusieurs choses que l’on communiquera aux pharmaciens présents à Pharmagora, mais particulièrement le sujet de la place des jeunes marques de cosmétiques en pharmacie. A l’heure où les grandes marques de cosmétique ont déjà une place sur le marché, de plus en plus de jeunes marques essaient de se frayer un chemin, pour le plus grand plaisir des consommateurs. Elles cherchent constamment à innover et apporter une touche singulièrement différente : l’événementiel intéressant, des produits qualitatifs, une proximité avec le client, une démarche participative. Ces nouvelles démarches constituent un plus pour les pharmaciens, dans le but de devenir un jour incontournable. C’est un sujet que j’aborderai notamment à l’occasion d’une conférence que j’animerai le dimanche sur la place des jeunes marques en pharmacie aujourd’hui.


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

29

EXPOSANTS À NE PAS MANQUER RGIS Pharma

D70

Acteur majeur dans l’univers de la Pharmacie, RGIS Pharma apporte des solutions concrètes et efficaces qui facilitent la vie des pharmaciens et ainsi répondent à l’évolution de leurs besoins. Spécialiste en externalisation d’inventaire en pharmacie, RGIS Pharma innove sans cesse pour proposer de nouvelles prestations telles que la solution Apothi’Care qui offre une vision 360° de l’Officine :

E53

5 avenue des Bertaudière 44680 STE PAZANNE 02 51 70 50 50 info@media6pharmacie.com www.media6pharmacie.com

Commercialphie@rgis.com Tél : 04 72 52 41 41 www.rgispharma.com

• • •

MEDIA6 Pharmacie

Solutions d’Inventaire (bilan, cession, informatisation) ; Modélisation de l’Officine en 2D ; Audit des linéaires (diagnostic de performance par catégories ; analyse de rentabilité au mètre linéaire des gammes, des produits, des laboratoires référencés…) ; Préconisations en termes de Merchandising et déploiement en Officine.

MEDIA6 Pharmacie propose aux pharmaciens une offre globale d’agencement: design et architecture commerciale, conception, production et installation des mobiliers, coordination et exécution des travaux. MEDIA6 Pharmacie vous accompagne dans tous vos projets de rénovation, transfert, regroupement, construction, agrandissement, relooking et de mises aux normes. Cette année, stand E53, MEDIA6 Pharmacie vous propose de visiter une pharmacie virtuelle créée pas ses designers et de découvrir le parcours client MEDIA6 Pharmacie en immersion 3D totale grâce aux lunettes de réalité virtuelle.

Une implantation nationale avec 22 agences, des solutions uniques et sans cesse améliorées, des hommes animés par un esprit d’exigence et de performance, avec RGIS Pharma comme partenaire, vous bénéficiez de solutions sur mesure et d’une puissance d’intervention partout en France. 25 ans d’expérience en Pharmacie, plus de 5 500 Officines qui nous font confiance, s’appuyer sur le savoir-faire de RGIS Pharma, c’est avoir la garantie des prestations de grande qualité qui feront toute la différence.

OUS EZ-N OUV R T E R

s

aPlu agor

m

Phar

SUR

STAN

FIDÉLISEZ ET ATTIREZ DES PATIENTS DIABÉTIQUES GRÂCE À UN SERVICE DÉDIÉ

4 D C5

ALAIN EST PHARMACIEN. IL DÉLIVRE TOUTES SORTES DE MÉDICAMENTS.

Stand E57

DÉPISTAGE DU DIABÈTE

ALORS POUR LUI, KLESIA EST AUX PETITS SOINS.

– Crédits photo : Getty Images.

SUIVI DES NEUROPATHIES DIABÉTIQUES RÉSULTATS IMMÉDIATS SANS PRISE DE SANG SIMPLE A UTILISER

4 MILLIONS DE DIABÉTIQUES EN 2015. 400 NOUVEAUX CAS CHAQUE JOUR.*

Complémentaire Santé – Prévoyance – Retraite C’est parce que nous connaissons si bien les métiers de la santé, du conseil, de la restauration, de l’hôtellerie, du transport, et des commerces de proximité que nous sommes en mesure de vous apporter les solutions les plus adaptées à vos besoins. KLESIA, au service des entreprises de service depuis plus de 65 ans.

DEVENEZ UN ACTEUR INCONTOURNABLE INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL DE LA LUTTE CONTRE LE DIABETE !

Pharmacien 124x185 stand.indd 1

04/03/2016 14:28


30

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

APERCU DU PROGRAMME DES CONFERENCES DIMANCHE 3 AVRIL FORUM DE LA PROFESSION

GESTION DE L’OFFICINE

AIRES THÉRAPEUTIQUES

9H45 - 11H15

9H30 - 10H30

10H50 - 11H50

L’amélioration du lien ville-hôpital et des parcours de soins

Gagnez en performance par le management des équipes officinales et la démarche « expérience client »: quelques bonnes pratiques vécues au Québec

Proposée par

• Muriel Dahan, Pharmacien Général Santé publique IGAS • Benoît Allenet, Président du Conseil Scientifique de la Société Française de Pharmacie Clinique (SFPC)

• Pierre Daems, Président Aube Conseil • Sandra Chauvin, Présidente Opale Conseil • Laurence Lahmani, Présidente, CAP-C Conseil

11H30 - 13H00

10H40 - 11H40

Proposée par

Economie officinale : retrouver un coup d’avance

Proposée par

• Laurent Lefort, Rédacteur en chef, Le Moniteur des pharmacies • Francis Megerlin, Docteur en droit international, HDR en sciences pharmaceutiques, économiste de la santé • Gilles Bonnefond, Président de l’USPO • Mathilde Lignot – Leloup, Directrice Déléguée à la Gestion et à l’Organisation des Soins – CNAMTS • Eric Myon, Secrétaire Général de l’UNPF

13H45 - 15H00 Proposée par UNO Formation

La formation continue pour réussir la métamorphose de votre métier

• Christine Caminade, Présidente, UNOFormation • Marie Hélène Gauthey, Responsable Communication, UNOFormation • Maud Mingeau, Trésorière, UNOFormation • Alain Delgutte, Président, Conseil Central des Pharmaciens d’Officine, Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens • Jérôme Paresys Barbier, Président du Conseil Central D de l’Ordre National des Pharmaciens • Monique Weber, Directeur Genéral de l’OGDPC

15H15 - 16H45 Proposée par

La pharmacie et le pharmacien en 2020 , quels défis et quelles perspectives ?

• Eric Sebban, PDG Visiomed • Laetitia Hible,Présidente Giphar • Lucien Bennatan, Président Groupe PHR

(Re)installez-vous, c’est le moment !

Proposée par

La Pharmacie Digitale : Enjeux métier & Perspectives concrètes

SCHO O L

• Marie Henry, Directrice MBA Stratégie et Management de l’Officine, Ecole de Management, Strasbourg • Hélène Charrondière, Directrice du pôle PharmacieSanté, Responsable des études qualitatives et quantitatives, Les Etudes - Les Echos

13H00 - 13H50 Proposée par

Participation des adjoints au capital social d’une officine : où sont les pièges?

AFPC • Séverine Dehaes, avocate, cabinet Advis, département Pharmadvis • Dr Tony ZHAO, pharmacien adjoint • Dr Isabelle Gschwind, pharmacienne, animatrice de ce débat

14H00 - 15H15 Proposée par

12H00 - 13H00

• Docteur Danielle Roux-Sitruk, Pharmacien

13H15 - 14H20

1ére installation : comment se préparer efficacement à l’acquisition d’une officine

• Philippe Obadia, Vétérinaire Praticien, Auteur du Guide conseil pratique chien et chat - Memento Minimum vital conseil vétérinaire, Rédacteur en chef technique du magazine Pharmavet

14H30 - 15H30 Les outils de formation en cancérologie dans le contexte de développement de l’ambulatoire • Muriel Dahan, Pharmacien Général Santé publique IGAS

15H50 - 16H50 Contribution à la prévention de l’iatrogénèse médicamenteuse - Application à l’accompagnement de la personne âgée • Jean Calop, Professeur Emérite UFR de pharmacie de Grenoble, Membre de l’académie Nationale de pharmacie, Docteur Honoris causa de l’université de Montréal

• Philippe Becker, Expert-comptable, Directeur du Département Pharmacie Fiducial Expertise

17H00 - 18H00

• Catherine Baffos, Directeur d’agence Fiducial Expertise

Proposée par

• Alain Fils, Expert-comptable, Directeur Régional Fiducial Expertise

15

H25

- 16

H25

Proposée par

Optic&Price, l’optique innovante en pharmacie

• Yves Morvan, Président Directeur Général de DirectLabo

16H35 - 17H35 Proposée par

Le rayon conseil vétérinaire hygiène

Proposée par

be distinctive

EM STRASBOURG B U SINE SS

• Dr Marc Cohen, Formulateur et Conseiller Scientifique des Laboratoires NURILIA

Pathologies estivales par homéopathie et phytothérapie: cas concrets

• Alexis Berreby, Président, Leader Santé

11H50 - 12H50

Y a-t-il une alternative à l’acide folique 400 microgrammes par jour dans la prévention des malformations foetales ?

Comment séduire votre clientèle

• Myriam Loriol, Rédactrice en chef de Pharmacien Manager • Fabienne Prigent, Directrice marketing Pocket Result • Philippe Farge, Consultant en stratégie de commercialisation pour Actes d’Achats

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL

Les tests de diagnostic et de dépistage en officine. A propos du paludisme et du Sida

Modérateur: Etienne Guillard, pharmacien, administrateur de ReMeD, directeur chargé du renforcement des services et systèmes de santé à Solthis

• Bruno Laurandin, Pharmacien d’officine membre du groupe médicaments, Pharmacie de l’ASFLS • Patrice Bourée, Professeur au Collège de Médecine, Ancien chef de l’unité des maladies parasitaires et Tropicales du CHU Bicêtre, actuellement Consultant en Maladies Tropicales à l’hôpital Cochin et à l’Institut Fournier (Paris)


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

31

APERCU DU PROGRAMME DES CONFERENCES DIMANCHE 3 AVRIL CLINIQUES DE L’INNOVATION 9H45 - 10H45

L’allaitement maternel, axe de développement

ACADEMIE OTC 10H50 - 11H50

• Christine Caminade, Docteur en Pharmacie, Présidente Christine Caminade Conseil

Je délivre actif

ÈRE DE LA TECHNOLOGIE 10H50 - 11H50

Les usages des patients évoluent, ne passez pas à côté de la digitalisation de votre pharmacie

Proposée par

Proposée par

• Christine Julien, Rédactrice en chef de Porphyre

• Stéphanie Barré, Directrice Générale de Doctipharma

• Isabelle Geiler, Docteur en Pharmacie • Frédéric Roussel, Docteur en Pharmacie

11H05 - 12H05 Proposée par

• Florence Leandro, Pharmacienne journaliste et enseignante en CFA

Cancer, le suivi du patient à l’officine

12H00 - 13H00

PROGRAMME DPC

Proposée par

• Marie-Hélène Gauthey, Directrice associée, Atoopharm • Docteur Véronique Vaini-Cowen, Chirurgien Gynécologique et Mammaire, Polyclinique du Parc Rambot, Aix en Provence

Réussir votre digitalisation sans douleur pour augmenter vos ventes OTC ? C’est possible !

HapsatouSy

13

• Francis Lelong, Président de la marque “HapsatouSy” et co-fondateur de Sarenza.com

14H30 - 15H30

Conférence Présentation Pharmacie du Futur

• Victorien Brion, Pharmacien Responsable Formation Atoopharm

Proposée par

• Alain Breckler, Docteur en pharmacie

15H50 - 16H50 Proposée par

Modernisation du conseil en pharmacie grâce au digital

• Hugo Berrebi, CEO et Co-Fondateur, PharmaPocket PARIS

• Hapsatou Sy, femme d’affaires et une animatrice de télévision pour les émissions « Le Grand 8 » et « Projet Fashion » sur la chaine D8.

15H50 - 16H50

• Marion Bigeard, Docteur en pharmacie

Les jeunes marques de cosmétiques en pharmacies

HapsatouSy

• Intervenants à confirmer

Proposée par

Comment booster vos ventes de produits dermocosmétiques pour améliorer votre marge ?

Proposée par

Proposée par

15H30 - 16H30

- 14

H20

Table Ronde animée par Maryline Le Theuf, Rédactrice en chef adjointe de Cosmétiquemag

PARIS

14H15 - 15H15

Savoir vendre les objets connectés à l’officine

• Perle Miesen, Docteur en pharmacie H20

Proposée par

14H30 - 15H30 Proposée par

• Régine Prieur, Sage-femme, psychologue clinicienne et consultante en allaitement

• Claire Desericourt, Docteur en pharmacie

13H00 - 14H00

Le tire-lait, un compagnon de route pour la maman

• Hakima Belmezioud, Docteur en pharmacie et Directrice Commerciale de Doctipharma

Comprendre le comportement du patient pour en déduire ses attentes

PÔLE SANTÉ

• Pierre Vincent, Architecte, Gérant de Fabrika Design • Mickaël le Maillot, Responsable du pôle Santé, TTI Success Insights • Anne Berruyer, Consultante et coach, Julianne Management • Romaric Bernard, Pharmacien Titulaire

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


32

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

APERCU DU PROGRAMME DES ATELIERS DIMANCHE 3 AVRIL ATELIERS PARTENAIRES 2 La dématérialisation des achats et factures au service de la productivité et de la traçabilité

9H30 - 10H30 Proposé par

ATELIERS PARTENAIRES 3 10H00 - 11H00 Proposé par

• Elodie Jugla, Conseiller commercial, Yooz

10H40 - 11H40 Proposé par

Statistiques 2016 : La nouvelle rémunération change-telle la donne ? • Joel Lecoeur, Expert-comptable, Conseil Gestion Pharmacie (CGP)

Maitriser la dispensation de la contraception d’urgence PROGRAMME DPC • Vivien Veyrat, Pharmacien d’officine et Professeur associé à la faculté de pharmacie de Chatenay-Malabry

11H10 - 12H30

Espace orthopédie à l’officine : les clés de la réussite

Proposé par

Table Ronde animée par Juliette Schenckéry, Rédactrice en chef de Profession Pharmacien

• Bruno Boirie, Expert-comptable, Conseil Gestion Pharmacie (CGP)

12H00 - 13H00 Proposé par

Médicaments non remboursés : comment les valoriser au comptoir ? • Fabiole Moreddu, Dtalents conseil et formation, docteur en pharmacie, consultante-formatrice en management, techniques de vente et de communication et auteure des ouvrages : Le conseil associé à l’ordonnance, Le conseil associé à la demande spontanée, Le conseil pédiatrique à l’officine ou encore Le Guide du management à l’officine, tous publiés aux éditions du Moniteur des pharmacies

• Michaël Podguszer, pharmacien récemment installé et passionné d’orthopédie • Hélène Prêcheur, formatrice, directrice de Pharmareflex-Les Formations Pratiques • Pr Pascal Wehrlé, responsable du DU Orthopédie à la faculté de pharmacie de Strasbourg • Lydwin Hounkanlin, pharmacien d’officine et responsable du DU Orthopédie de Poitiers

12H50 - 13H50 Proposé par Projet Pharm

14H00 - 15H00 13H30 - 14H30 Proposé par

Nouvelles molécules et nouveaux médicaments à l’officine en 2015 • Caroline Wehrlé-Willer, Pharmacien d’officine, Professeur associé à la faculté de Pharmacie de Strasbourg, Formatrice, Conseillère ordinale de la section D pour la région Alsace et Membre du Groupe de Travail du site Meddispar

14H50 - 16H30 Proposé par

Entretiens individuels avec les experts du service Moniteur Expert

Prenez rendez-vous gratuitement dès maintenant par téléphone au 01 76 21 91 73 ou par e-mail moniteurexpert@lemoniteurdespharmacies.fr

Proposé par

Transactions d’officine : Comment réaliser une belle cession. Les pièges à éviter • Evelyne Sanglier, Gérant du cabinet Projet Pharm, Transactions d’officines

Prendre en charge la fièvre chez l’enfant PROGRAMME DPC • Vivien Veyrat, Pharmacien d’officine et Professeur associé à la faculté de pharmacie de Chatenay-Malabry pour UTIP Innovations

ADDITIVA

®

Compléments alimentaires

ATELIERS PARTENAIRES 4A L’insulinothérapie dans le diabète de type II

9H30 - 10H30

PROGRAMME DPC

Proposé par

• Dr Raoul Duhirel, Endocrinologue à Saint Malo

12H30 - 15H30

Eczéma et gale : quels conseils et réponses au comptoir? PROGRAMME DPC

Proposé par • Dr Anne-Marie Roguedas-Contios, Dermatologue à Morlaix

ATELIERS PARTENAIRES 4B 9H30 - 12H00 Proposé par

MagnésiuM vital ginseng MultivitaMines

Lombalgies aiguës: prise en charge médicamenteuse et orthèses à l’officine PROGRAMME DPC • Dr Patrick Ferrand, Rhumatologue à Rennes

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

33

INFORMATIONS PRATIQUES COMMENT SE RENDRE SUR PHARMAGORAPLUS? EN VOITURE Depuis A1, A4, A6, A10, A15: Prendre direction Paris, accès par le périphérique Ouest, sortie Porte de Versailles Depuis A3, A13, A14: Prendre direction Paris, accès par le périphérique Sud, sortie Porte de Versailles

EN MÉTRO Ligne n°12 : Direction Porte de la Chapelle / Mairie d'Issy - Arrêt Porte de Versailles

EN BUS Ligne n°39: Issy Val de Seine / Gare du Nord : Arrêt Porte de Versailles Ligne n°42: Gare du Nord : Arrêt Place Balard Ligne n°80: Mairie du 18ème / Ecole Militaire : Arrêt Porte de Versailles (Parc des expositions)

EN TRAMWAY Ligne T2 : La Défense / Porte de Versailles : Arrêt Porte de Versailles (Parc des Expositions) Ligne T3 : Porte d'Ivry / Pont de Garigliano : Arrêt Porte de Versailles (Parc des Expositions)

EN TAXI

L'arrêt de taxi est situé place de la Porte de Versailles. G7 : Réservation à l'avance et demande immédiate : 01 47 39 47 39 Accès piétons Taxis Bleus : 01 49 36 10 10

Pavillons / Pavilions

de

V

Rue Desnouettes

Rue Des

ulin

Mo du

Desnouettes Vasco de Gama

e Ru

Le

e urb co

39 Balard Lecourbe

Ru e

Rue Desnouettes

R

Leb lanc

ue

de

la

rte Po

d

an em er

uy n

G

39

39

Porte d’Issy

Rue D

Port ed

e la

Desnouettes

3

Balard

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL

nue d

Desnouettes Vasco de Gama

eL Ru

ec

de

rbe ou

39 Balard Lecourbe

8 Rue

Leb lanc

3

Balard

la

P

te or

d’

sy Is

3 39

Desnouettes

eL Ru

3

tt e s

ue

Desnouettes Ru eL Vasco de Gama Bo ou s ule teis vsanouet -Arm an Rue De rd p d éri ph é ri qu e

sy ’Is

39

ue e sno

2

3

R

Vic tor

39

Gla ne

Vic tor

e Sè vres

Bo ule va rd

8 Rue

c

ea u

Ha m

du

ira ug

1

su r-

Porte

Ru e

e-S err es

an

Va

rd

Ha m

Desnouettes

Ar d’

Porte de Versailles e39ou Parc des Expositions nn ra Vaugirard -surJe Gla e Croix Nivert ne 2 Ru Porte d’Issy - Éliane Jeannin-Garreau

e Sè vres

ea u Ha m

39

tes

eO livi e

Ru e

Rue Desnouettes

3

et n ou

V

Porte de Versailles Parc des Expositions

V

2

Bo ule va rd

A ve

ue

39

rd

Vic tor

Avenue de la Porte de la Plaine

n-

to

ulin

Mo du

e em er

uy n

G

r-d R

d

Porte

2

’A

39

du

rd

Porte de Versailles Parc des Expositions

Bo ule va rd

rte Po

L

Porte

80

Ru ed ’O ura d

A ve

e Ru

V

Ru e

39

ra gi au

Porte

80

la

Porte

80

a Ru e L gir Bo ule aouuis-A va V rm red an d périp d e hé riq Ru ue

sy ’Is

e Ru

de

PALAIS DES SPORTS

3

J e Vaugirard 2 Ru Croix Nivert Porte d’Issy - Éliane Jeannin-Garreau

39

de

12

Porte

3

Port ed

e-S err es r-d

eO livi e Ru

L

2

Vaugirard Croix Nivert

Gla ne

n ea

Porte d’Issy

PALAIS DES SPORTS

Porte

3

PA R I S

su r-

1

Porte

12

ou r-

bv re

ou r-

1

I S S Y- L E S -PALAIS DES MOU L I N ELA USPORTS X 12

en

ue en Av

du

bv re

5

-R st ne Er

PA R I S

Ru e

ue en Av

A

2

Ru ed ’O ura d

Porte

Porte

Porte

-d ne

ue

s ne Er

I S S YMOULI

en

ue en Av

an en t-R

A

A PA R I rS c

bv re

e la

Le fe

Ru ed ’O ura d

Le fe

nue d

va rd

5

-R st ne Er

en

va rd

5

4

an en t-R

I S S Y- L E S MOULINEAUX

-R st ne Er

2 Bo ule

ue

an en -R st e n Er

4

R

r-d

4

s ne Er

ue

dL efe

R

12 Corentin Celton

ea u

R

2

v

3

8

3

8

ar Corentin Celton

e

7

3

8

7

Ru

ulin

du

Mo

Bo 12 ule

the photo Ru

6

Bo ule

Avenue de la Porte de la Plaine

Bo iss ier n-

to

l

eO livi e

t

l-Yo rce Ma

Ru

Georges Brassens

R ue

an

3

3

Georges Brassens

6

e-S err es

Avenue de la Porte de la Plaine

Bo iss ier nto

s Ga

s Ga

e tembr 4 Sep

R

station

ue

e

Rue du

n

Georges Brassens

Ru

bre

Station / Cycle hire point VA NVélib’ VES

s

Bo iss ier

m Septe

Station de tramway / Tramway station

Borne de taxis / Taxis stand

3

6

bre

Ru

Arrêt de bus / Bus stop

Lou is-V Bou icat leva rd p érip la photo / See Voir héri que Place des Insurgés de Varsovie

s Ga

m Septe

Station de métro / Metro station

Ru e

e

Voir la photo / See the photo

Travelators / Moving walkways

s cess

o el-Y arc

Ru

Ru e outramway Station Lde / Tramway station is-V Bou icat leva rd p érip héri quehire point Station Vélib’ / Cycle Place des Insurgés de Varsovie Borne de taxis / Taxis stand

Portes piétonnes principales Main pedestrian gates

A

M R ue

Arrêt de bus / Bus stop

Pavillons / Pavilions

Porte

l

VA N V E S Station de métro / Metro station

u4 Rue d

1

7

Place des Insurgés de Varsovie

Travelators / Moving walkways

Accès piétons Pedestrian access

Ru

ue

Portes piétonnes principales Main pedestrian gates

A

l-Yo rce Ma

u4 Rue d

Porte

Ru e Lou is-V Bou icat leva rd p érip héri q

R ue

e

Pedestrian access

1

l

VA N V E S

ec

rbe ou

39 Balard Lecourbe


34

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

LISTE A-Z DES EXPOSANTS F74

F47

Profession Pharmacien / L'Entrprise officinale

C36

Les Fleurs de Bach

C20

Alvis Audio

C48

EM Strasbourg

F72

ABM Pharmareva

C20A

Epilov

D07

ACB Pharma

B18

Estipharm

D60bis

Pastelli - France

C17

Eurapharma

B32

Adlens

D08

Europharma DK

H40

Ageti

C39

Europ'Metal

E25

AJPL Pharma

D55

e-vetiwork

F70

Alphamed

G64

E74

Apotheka

E62

Expertise Comptable Hervé Renucci

Apotheka

C43

Famadem - Fleurs de Bach Original et RESCUE

E04

Apotheka

C39

Pharmediq SL

Arrow Genériques

C63

ARTCO

3s Sante

D32

Cap Depo

B61

A1 Pharmaceuticals A2M Diffusion

Mekapharm SAS

B60

MMUSA

B55

Gulliver.com

E70

Mobil M

A50

Mooncup

F22

Twins Optical

C53

Medprice

C29A

Sonexpert

D27

Le Moniteur des Pharmacies

A60

Nexis Pharma

H34

Nil D'or

A68

Noria Distribution

C21A

F20

Nurilia

F53

Fiducial

C74

Nutri & Form Conseil

C56

G68

Finno Medical

H30

Mabox Diabete

E22

ASCA Informatique

B40

Backjoy

D40

Orthosteda

E25B

Atoopharm

G51

Freesens

B21

Monithermo

F65

Back On Track

C05

Frio

C19

Seecare

F21

Tanguy Parapharmacie

E59

Futuramedia

E52

PaperMints

C27

Belissa

C46

Les Deglingos

E15

ParisPharma SARL

F64

Biofar

D54

Gollmann Zwick SAS

C30

ParisTeam -IdealPharma

E01

Bio-Life

G58

Groupe Pasteur Mutualite

D64

Petit Forestier

D66

Biolissime

E04

Hydros Medical International

E12

Pharma Developpement

C21

SMARTlight Europe

B02

Beautyline

C24

Pharma Line

C23

Boursin Agencement

B66

Hager & Werken / Miradent

C10

PHARMACOSMO

E29A

CAP Agencement

C52

Hape

E10

PharmaOuest Industries

F28

Caramelos Cerdan

B05

HBAG

F43

Pharmavance Groupe

B52

BD Dispensing France

B50

HBM Distribution

F13

Pharmedicom SAS

F62

Carolina B

F10Bis

HD Medi

C50

Pharmétudes

C58

My Pharma Shop

F60

Hikvision

C40

Pharma Friends Srl

F11

Casmara Cosmetics

D29

HMY FRANCE

E64

Phytobiopharm

E24 bis

CC Pharma GmbH

B09

HPI SAS

D68

Piave

Channels

B28

F51

PODz

G28

Chateau Berger Cosmetiques

C62

GROUPE HYGIE CONSEILS Société d'Expertise Comptable

Praticdose – groupe Praticima

D20

Cifobex

C07

ICAS

Propharma Medical Supplies

G24

Claripharm

F17

Ihealth

E66

PSP

E55

Coeur de cigale

D62

Tandem

B53

Puressentiel

D50

Cofrex

D48

Impeto Medical

G90

Q.Nomy

D40

CHEM

C34

Ingenico

F24

Qmatic

B46

Collines de Provence

C18a

Intermed

E50

Rapidpharm

B08

Intrac

E27

Renove Agence

E65

Invacare

C26

Reseau Altapharm

D12

Conseil Gestion Pharmacie (CGP)

Zhejiang Medicines & Health Products I/E Co Ltd

E13

Dastri

E77

EG Labo

C61

Zawadi

C67

Pharmessens

G50

Atlantic Nature

F18

Pharmaestro

F73

ARRA Group

G10

Apotekisto

B70

Dayang

E14

Visiomed

D31

Pharmax

B70

PhinLine

C68

Omnicell - Mach 4

B71

Graphic West

G40

Gallinée

F14bis

BSK Medical

H41

Efficare

E03

MGC

C45

Biotex

E17

Sauvaget

F16

Pharmacie Reference Groupe

E58

Omnia Läkemedel

H31

Itwell

C66

Makari

E22

SAINT COME

B63

Actiofarma

G23

NEO G

F15

Floralpina

B62

La Source Informatique

D34

Davi&cia

F12

PharmaPocket

A54

Poso'net

E06

Yooz

G44

Pharma Nature

E02

Novadis

F55

Garinot-Conseil

D37

Valwin

F57

Pharma Nature

G64

Respiropic

C60

Cashmag

B08b

V-Veil-Shop

F14

Robano

G21

Tecnilab Group

C70

USPO

F75

Evioo

E62

ANEPF

B69

Pharminfo.fr

B68

LERECA Laboratoire

F43

Leurquin Mediolanum

E03

AB7 Santé

D26

Solution Reseau Achat

D41

Pharma Confort

C55

Crown Heights

D34a

Laboratoires Contapharm

D10

ITQ Security

C18 bis

D70

Coopérative Gelée Royale Française

F35

RGIS Pharma

Objectif PDA

B56

Robotik Technology

B12

Cosmediet

C16

JCD Agencement

B67

Womake

E24B

Soskin

F25

Katadyn

D28

Cannes Fayet

B49

Crocs

D24

KCMaiStyle

F10

Chocolats - Saveurs et nature

F33

Cypreos

D05

K-Eyes

B80

Scientific Aesthetic

F44

Loop'n'Loop

F29

Klesia

C54

Nova Medical Solutions Ltd

F12

DA24 FAB

D06

DTF Medical

A48

Read Loop Paris

D30

Damsi

B23

La Médicale

B20

Sigma Pharmaceuticals Plc

D23

Day Lewis

F09

Label Pharma

B38

SNED Enseignes

E14

Daylily Paris

B04

Laboratoire Funline

B48

F23

Delatex

B10

Laboratoire HT26

B34

Societe des Pharmaciens du Centre SPC

KRKA

E56

F27

F36

C22

Pr Francoise Bedon / DRM4

Sokei Sante

Cabinet Projet Pharm

D45

C12

E26

D21

DN - Unik

Soway - Chapeaux UV

EGG & Oranjee

D34b

F61

C14

F42

Dermofarm

Spirun

Chemilines group

H42

C06

D33

D26

Diepharmex

Studex

Principe Actif Formation

D41

D74

F50

F28

Digital Konnect

Swiss Parenterals Pvt Ltd

Solution DOM

D41

F63

F49

C32

HapsatouSY

Symbiose Medical

Connectinnov / WeRcup

F64

E16

F32

C08

Europarallel

Tasly Phar. International Co, Ltd

Patch-Bio

D02

F56

F39

B42

Groupe Directlabo Optic&Price

TEDIS SA

Leader Santé

C45

Lunéale

F35bis

Oreus

C37

Lease Protect

F52

TH KOHL

C25

Distrimedic

E29

Little Balance

E24

The Koocare

Shell

DistrOff

B16

Mydodow

F07

Thepenier Pharma

E08

Diva International

D01

M2 Communication

C47

Tridem Pharma

C42

Ma formation officinale / NAOCARE

E75

MACSF

E28

TTI Success Insights

Maroc Export - CMPE

A30

Ubipharm

B22

C29

Univers Pharmacie

E20

E23B

Utip Innovations

C71

C45

Valenseigne

C28

D25

Vetosante

D46

F30

VIDEOCONSULT

C40

E53

Visio Clean

E23

E21

W2Next

C57

Doctipharma Dr. Scheffler France DST D.Ter Dupont Medical Durbin Plc Eclae

D60 E60 F37 F19 F40 G45 E72

INNOVASCIENCE Laboratoire Lisandra Savons & Traditions Textures et Saveurs Laboratoires Eona Laboratoirs Inebios MIR France Le Conservateur

Mascareigne Diffusion MDOSE Me Soigner Sympad Medela France Media 6 Pharmacie Medifroid

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL


LES 2 ET 3 AVRIL 2016 A PARIS, PORTE DE VERSAILLES, HALL 3

LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

35

PLAN DE L’EXPOSITION 2 et 3 Avril 2016 Paris Porte de Versailles, Hall 3

12

MEKAPHARM / CAP DEPO

2

HD MEDI 108m 9 4

B70 82.5m2 16.5

5

PHARMAX

20m2

BOURSIN 5 AGENCEMENT 40m2

8

B68 PHARMINFO.FR

20m

2

B69

ANEPF

3

CAP AGENCEMENT

5

25m2

MP DISTRIBUZIONE S.r.l

30m

25m2

3

3

4

C57

C58

W2NEXT

4

4.5 61.75m2

5

3

4

C63 15m2 ARROW GENÉRIQUES

4

2

D60

D62

ESTIPHARM

DOCTIPHARMA

COEUR DE CIGALE

TECNILAB

30m

2

1

MACH 4 25m2 ATELIERS DPC DU CHEM - SALLE 1

ATELIERS DPC DU CHEM - SALLE 2

BIOLISSIME

E55

3

PSP

3

GPM

HPI

RGIS

GESTION DE L’OFFICINE

5

IMPETO MEDICAL

5

E65 RENOV AGENCE

E66

GULLIVER.COM

ECLAE

3

E74

CABINET HERVÉ RENUCCI

4

E76 5

COMMISSARIAT GÉNERAL

15m

4

55m

2

2

11

6

E75

E78

MA FORMATION OFFICINALE

GALLINEE

E77

2

18m

E79

18m

2

DAYLEWIS

D.TER

F13 HBM MOONCU

H30

H34

FINNO MEDICAL

NEXISPHARMA

4

3

3

4

INTERNATIONAL MEETING POINT

F27

LE CONSERVATEUR

4

4.5

DST

3

3

2

F44 4

F49

HYGIE CONSEILS

18m2

4

3

MEDICARE EUROPE LTD

G43

6 3

1

4

NOVA MEDICAL SOLUTIONS

2 1

4

4

H40 H42

G44

G45

YOOZ

DURBIN

4 2

H43 3

INEBIOS

5 1

F51

4

G41 G42

G40

GRAPHIC WEST

F48 F47

2

3

4 F54

DIRECTLABO

2 G50

PHARMESSENCES

G51

6 4

ATOOPHARM

F57

F55

18m2

VALWIN

NOVADIS

2

3

G58 3 6

CLINIQUES DE L’INNOVATION

F64

MY PHARMA SHOP

4

F61 F65

R CUP / CONNECT INNOV

1

F66

MONITHERMO

G64 PHARMA

G66 5

8

G68 6 5

F70 VETIWORK PRO F71

F75

EM STRASBOURG

F73 PHARMAE STRO

18m

2

PROFESSION PHARMACIEN L’ENTERPRISE OFFICINALE

10

USPO

3

FORUM DE LA PROFESSION

ESPACE RESTAURATION

Confirmé / Reservé

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/JOURNAL

EUROPARALLEL

2

F39 F37

3

F43 2 LERE CA

F60

2

4.5

3

OMNIA LÄKEMEDEL

2 F72 4

DASTRI

6

2

H31

H32

H41 BSK MEDICAL

5

5

2

2

4.5

LEASE PROTECT

DERMOFARM

36m2

ACTIOPHARMA

LABORATOIRE INNOVASCIENCE

CGRF

F62 F63

3

4.5

3 3

6

18m2

15m2

3 3

G23

F36

3

F52

4

E67

6 IHEALTH

5

2

PIAVE

G24

PROPHARM MEDICAL SUPPLIES

3

PHARMA OUEST INDUSTRIES

D&D DIFFUSION

5

DR SCHEFFLER

HMY GROUP

E70 E72

F29

LUNEALE

4

E60

6

2

4

2

6

G20

4

F28

3

F50

3

LEADER SANTÉ

E58B

E64

12

3

PR FRANCOISE

SAVEURS ET NATURE

3

3

E58

ROBANO

3

SWISS PHARMA

F35B

F32 F35

TANGUY PARAPHARMACIE

MEDIA 6 AGENCEMENT

3

F19

F22

MEDELA

E59

4.5 5

LA PHARMACIE DU FUTUR

D74 7/7 DIGITAL KONNECT

3

E54 E57

2

3 2 E54B

E53 25m2

3

D70

20m2

ACADÉMIE OTC

DIEPHARMEX

E51

5

3

F40 F42 SPIRUN

5

3

4

2

6

3 CABINET PROJET PHARM

4

2

PNEUMOPHARMA

5

E52

4

THE KOOCARE

FIDUCIAL

3

8

KRKA

12m2

4

6

E56

INTERMED

5.5

COSMETIC

POSO'NET

THEPENIER PHARMA

HAPE

4.5 6

4

D64

D69

C74

B71

SOLUTION RESEAU D'ACHAT

6

1

5

1

11

52.25m2

D68 5

5.5

3

6

PETIT FORESTIER

3

3

24m2

D66

ZAWADI

C70

11

BIOFAR

C67

ITWELL

PARISPHARMA

AJPL PHARMA LIEBHERR 42.75m2

D60B

32m2

28m2

D47 D41

E50

D54

INGENICO

F30 F33

3

D36

D55

9.5 PURESSENTIEL

PHARMA COSMO

8

F18 ATLANTIC NATURE

G21

G22

F26

18m2 6

9.5

D50

NUTRI 5 & FORM 20m2

2 C66 9

6.5

6.5

4

KLESIA

CHATEAU BERGER COSMETIQUES

VETOSANTE

1

ALPHAMED

GROUP

3

A1 PHARMACEUTICALS

MA PHARMACIE RÉFÉRENCE

4

H20

G10

4 ARRA

5

F17 CLARIPHARM

1

F24

6

D32 3S SANTE

D48 8

SPC

D37 GARINOT CONSEIL

3

G12

2

F21 SEECAREPACIFICAL

MAKARI

4

C47

C62

5

4

D46

M2 COMMUNICATION

4

5

6

F23

MACSF

4

3 3

PHARMEDIQ

3

E28

64m2

VISIOMED

D40

60m2

D44 24m2

2

EG LABO

3

ARGILETZ

3

4

MEDIC

1

5

2

WHITE PERFORM

F20

E29A

4 DISTRI

LAB. LISANDRA

5.5

READ LOOP

WOMAKE

3

E29

INTRAC

D31

4

EGG®

8

ORTHOSTEDA

2

E27

6

D30

6

PHARMÉTUDES

5

C61

PHARMAGORAPLUS 2017

2

4

CROWN HEIGHTS

2

E26

3

3

3

D34A D34B

LSI

6

BELISSA

18m2

C53

C65

PHINLINE

4.5

C46

ALVIS AUDIO

5.5

3

D34 D33

C54 C56

6

C68

4

27m2

4

CASMARA 80m2

3

VISIOCLEAN

4

EUROP METAL

5

MDOSE 21m

F16

2

BIO-LIFE

5

C52

6

5

4

AGETI

E25

KATADYN

SONEXPERT

PHYTOBIOPHARM LTD

5 5

F12 DAVI&CIA

4

E25B E24B

MABOX DIABETE

2

3

7

4

NEOG

NURILIA

1

1

4

C39

C72

A70

3

B66

JCDA 4

1.5

4

2

B67 5 2

ESPACE CONFERENCIER

PDA

B72 APOTEKISTO

16

5

4

SAINT COME

NIL D'OR

5

4

B56

16m2

B62 B63

B60/B61

A70

RESERVE LE MONITEUR

30m2

B54 EPILOV

2 7.5 OBJECTIF

KCMAISSTYLE

B57

4

A68

6 5

B57B

MMUSA

85.5m2

L'ERE NUMERIQUE

A74

TANDEM

ADLENS

MOBIL M

9.5

7.5

3

7

C48

STUDEX

4

E23 E22

F14 VEIL-SHOP

15m2

E23B

MEDIFROID

E24A

LITTLE BALANCE

5

3 28m2

PHARMAFRIENDS

5

F15

ARTCO

BD DISPENSING FRANCE

4 2

2

3

BIOTEX

2 F10

DEGLINGOS

2

E24

D27 D28

DAYANG

F14B

F58

9.5

FLORALPINA

PHARMAPOCKET

PHARMAVANCE GROUPE

B55

A50

42m2

C44

4

B53

6

30m

AB7 SANTE

E17

7

E21

UNIVERS PHARMACIE

2

2

D29

3

6

TRIDERM PHARMA

C43

3

4

SIGMA PHARMACEUTICALS

MASCAREIGNE

OREUS

C45

12m2

D26

4

6

E20

E14

3

2

F11

CAROLINA

F53

3 B52

9

10

4

B49

4

20m2

HYDROS 18m2 ZMC

5

4 CROCS

D26

E13

3

2 F10B

F56

B46

VALENSEIGNE

7

VIDEOCONSULT /HIKVISION

30m

2

28m2

C42

Q-MATIC CANNES FAYET

9

7

4

PRATICDOSE

E15

E12

3

30m2

3

2

AIRES THÉRAPEUTIQUES

E10

D24 D23

8

C28

C37

C34

1

5

C27

6

C40

6

2

BEAUTYLINE

4

4

4

20m2

C24

C29

51m2 CHEM

4

PHARMA LINE

MEDPRICE

4.5

3.5

5

D20

C29A

32m2

SYMBIOSE MEDICAL

LABORATOIRE FUNLINE 28m2

B50

8

C32

GOLLMANN

7

40m2

INVACARE

5

5

2

MY DODOW

40m2

128m2

4

C26

6

B48

TEDIS

18m

8

C30

LABORATOIRE 31.5m2 HT26

5

3

2

64m2

45m2

B42

ASCA ETIQUETTES ELECTRONIQUES

MAROC EXPORT

C21A

PHARMA DEVELOPPEMENT

9

5

A40

Noria Distribution

3

4

B34

8

ABM PHARMA

TH KOHL

B38 LABEL PHARMA

85m2

16

ELIXIRS & CO

C21

12

CHANNELS 36m2

LE MONITEUR

A54

2

6

3

ALTAPHARM

ESPACE RESTAURATION

ESPACE DÉTENTE

E08

3

50m2

C23

2 C22

3

D12

COSMEDIET

3

4

6

C20A 18m2

108m2

EURAPHARMA

B40

6

C20

12m2 E04B

6

CONTAPHARM

5

FAMADEM

F25

DAMSI

10

192m2

LAB TLM DERMATO

C25

B32 8.5

DEMAIN NATURE

6 DA24

DTF MEDICAL

D10 5

E04 4

SCIENTIFIC AESTHETICS

4

UBIPHARM

16

HAGER 2 & WERKEN 19.5m

6.5

B28

A60

3

24m2

88m2

8

ACB PHARMA

C14 C16

E06

10

24m

C12

2

D06

4

2

C10

9

ENTRÉE VISITEURS

12

4

B22

B23

11

PASTELLI FRANCE

15m2

B18

D03 4.5

C17

12m2

HAPSATOUSY

35m2

RESERVE UNIVERS PHARMACI

4

D02

DUPONT MEDICAL

LA MÉDICALE

C08 5 TASLY

C51 C59

5

ATELIERS PARTENAIRES 1

1.5

EFFICARE

3

LABORATOIRES EONA

1 B21 FREESENS

7

B20

COLLINES DE PROVENCE

PHARMANATURE

8

PHARMEDICOM

70m2

C18A

UTIP

DIVA INTERNATIONAL

3

PARITEAMIDEALPHARMA

FUTURAMEDIA

40m2

B17

10 DELATEX

C04

3

DISTROFF

ROBOTIK TECHNOLOGY

ITQ SECURITY

4

4

BACKJOY

B16

C18

3

COFREX

B12

4

C07 CIFOBEX/ APOTHEKA

CYPREOS FRANCE EPONGES

3

E01

E02 E03

SOWAY

6

9

3

4

4

D05 D01

C73

7

4

36m2

3

2

FRIO

SOKEI SANTE

42m2

ESPACE RESTAURATION

3

6

C19

D21

RAPIDPHARM

C05 BACK ON TRACK

5m2

B08

6 CC PHARMA

B10

3 3

CASHMAG

B09 SMARTLIGHT

B08B

PAPER MINTS

B09B

ATELIERS PARTENAIRES 2

A2M

B04B

ESPACE DÉTENTE

4

C36

B04

DAYLILY PARIS

6

2

PHARMA

8

2

5

C55

B02

2

3

K-EYES 18m2

5

RESPIROPIC

4

B06

CARAMELOS CERDAN

30m2

10

MGC INTERNATIONAL

B05

SNED

C60

B01

Disponible

Sujet à changement Ce plan n'est pas à l'échelle réelle Correct a date de réception


La révolution dans le front-office L’évolution dans le back-office

Comprenez et améliorez la satisfaction de vos clients ! Après deux semaines d’enquêtes recevez un rapport complet (confidentiel) sur l’appréciation que portent vos clients sur votre officine.

- 25 critères analysés - 5 focus client - Comparez-vous à la moyenne des officines françaises Questionnaire élaboré avec Xavier Pavie, Professeur d’innovation dans les services à l’ESSEC Business School

90€ HT

Retrouvez-nous sur le stand B50 – Hall 3 pour découvrir les solutions Rowa®.

www.rowa-france.fr © 2016 BD. All rights reserved. BD, the BD Logo and all other trademarks are property of Becton, Dickinson and Company.

POUR EN SAVOIR PLUS Contactez Satispharma au 01 79 73 79 37 ou RDV sur satispharma.fr

Profile for CloserStill Media

PharmagoraPlus Journal 2016  

PHARMAGORAPLUS ÉVOLUE TOUT COMME VOTRE PROFESSION Découvrez le Journal officiel de PharmagoraPlus, le salon de la pharmacie du futur.

PharmagoraPlus Journal 2016  

PHARMAGORAPLUS ÉVOLUE TOUT COMME VOTRE PROFESSION Découvrez le Journal officiel de PharmagoraPlus, le salon de la pharmacie du futur.

Advertisement