Page 1

Juin / Juillet 2017

LE JOURNAL PharmagoraPlus

@PharmagoraPlus #PharmagoraPlus

PharmagoraPlus

ACCOMPAGNER I DÉVELOPPER I RAYONNER

L’ÉDITION 2017

PharmagoraPlus 2017, un tournant générationnel et sociétal PharmagoraPlus 2017, l’incontournable rendezvous annuel entre les pharmaciens et leur écosystème (confrères, professionnels de santé, associations de patients, institutionnels, fournisseurs, et politiques), vient de définir les nouvelles perspectives d’une profession plus que jamais incontournable et en pleine mutation. D’après Philippe Gaertner, président de la FSPF, « PharmagoraPlus 2017 est un lieu d’échanges et d’expressions pour la profession » et pour Gilles Bonnefond, président de l’USPO « un excellent millésime ».

l’observance, ou encore pour apporter des nouveaux services pour leur patient dans un parcours de santé encore plus efficient. PharmagoraPlus 2017 a démontré une excellente qualité des échanges entre visiteurs, exposants et conférenciers. Le tournant générationnel pousse cette profession à définir de nouveaux objectifs et notamment à développer des services innovants et adaptés pour leurs patients (l’entretien pharmaceutique, un accompagnement post-hospitalisation, des conseils pour faciliter l’observance en assurant une meilleure compréhension des traitements, la livraison à domicile des médicaments…). « Si elle a évolué, la profession n’a pas perdu son âme. Au service du patient et de la santé publique, elle n’a pas perdu son professionnalisme et son savoir-faire, elle n’a pas perdu sa spécificité de commerce pas comme les autres et donc de professionnel de santé pas comme les autres » nous rappelle Alain Delgutte, président de la section A du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens.

Revivez les temps forts de l’édition PharmagoraPlus 2017, le rendezvous annuel incontournable de votre profession ! P 3

AVENIR PHARMACIE

À l’occasion de PharmagoraPlus, l’étude Avenir Pharmacie a été réalisée par Satispharma et Opinion Way. Cette photographie unique d’une profession en pleine mutation permet de mieux comprendre ce que les patients attendent de leurs pharmaciens et d’appréhender les enjeux de la pharmacie du futur. P 4-5

LES WEBINARS

A propos de l’édition 2017 Des conférences réunissant plus de 200 experts autour des problématiques de la profession (gestion de l’officine, modernisation des services, convention, interprofessionnalité…) ainsi que des sessions de formation sur les nouveaux enjeux sociétaux (vieillissement de la population, maladies chroniques…) et sur les progrès thérapeutiques qui touchent tous les âges de la vie (diabète, addictions, asthme…). Un focus important sur la e-santé et l’apport du digital comme outil indispensable pour les pharmaciens dans leur métier et notamment en faveur de la prévention, pour améliorer

Chaque jour, un peu plus, l’officine devient le premier recours de soins pour le patient.

Toute l’équipe de PharmagoraPlus vous souhaite un bel été.

Retrouvez toutes les conférences de Pharmagoraplus en ligne, une solution pour partager du contenu en ligne avec vos collaborateurs. P 27

Bonne lecture ! Organisé par


2

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

ILS NOUS SOUTIENNENT

www.pharmagoraplus.com

11 et 12 mars 2017 - Paris Porte de Versailles, Hall 3

ACADÉMIE NATIONALE

PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

ASSOCIATIONS DE PATIENTS

mon réseau

®

cancer du sein

PARTENAIRES PHARMAGORA SANTÉ

LES GROUPEMENTS Pharm O’

naturel

PARTENAIRES PHARMAGORA 3.0

be distinctive

EM STRASBOURG B U S IN E S S

S CHO O L

PARTENAIRES AVENIR PHARMACIE

PARTENAIRES ÉTUDES

Satispharma

PARTENAIRES MÉDIA OFFICIELS

PARTENAIRES MÉDIA

LA LISTE COMPLÈTE DES EXPOSANTS EST DISPONIBLE SUR WWW. PHARMAGORAPLUS.COM


WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

L’ ÉDITION 2017 LE RENDEZ-VOUS ANNUEL INCONTOURNABLE

PHARMAGORAPLUS EST LA RÉFÉRENCE DE SON SECTEUR

+100

11 591 participants au total sur les deux jours du salon.

JOURNALISTES COUVRANT LE SALON

+450K

impressions sur 3 mois

+75H

DE FORMATION, D’ATELIERS PRATIQUES ET DE DÉBATS POLITICO-PROFESSIONNELS PRÉSENTÉES PAR PLUS DE

200 EXPERTS

330 exposants

soit une augmentation de +19% par rapport à 2016

AU PLUS PROCHE DE LA PROFESSION Conférences, pôle patients, débats politico-professionnels, village e-santé, village Cosmébio®, programme première installation, Prix Pharmacien Manager... PharmagoraPlus met les petits plats dans les grands !

“Un salon très évolutif qui ne déçoit jamais, et reflète exactement l’état de santé et l’avenir de la profession.” Nathalie Ramaherison, Pharmacien Titulaire à Paris (75)

“Je suis très content d’être venu à Pharmagora cette année parce qu’il y avait beaucoup d’acteurs. J’ai pu rencontrer des fournisseurs, des laboratoires et des groupements. C’est intéressant de faire cela en une journée plutôt que de le faire à la pharmacie ce qui prendrait beaucoup plus de temps.” Alexandre BOUKAIA, Pharmacien Titulaire à Aubervilliers (93)

“Je pensais que la fréquentation de Pharmagora avait baissé mais je suis extrêmement surpris de voir que l’esprit Pharmagora est toujours là et que j’ai un réel plaisir à revenir à Pharmagora.” Philippe Cassar, Pharmacien Titulaire à Fréjus (83)

3


4

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

AVENIR PHARMACIE 2017, UNE PHOTOGRAPHIE UNIQUE SUR LA PHARMACIE DE DEMAIN À l’occasion de PharmagoraPlus(1) l’étude Avenir Pharmacie(2) a été réalisée par Satispharma et Opinion Way auprès de 4043 patients, 521 pharmaciens et 197 équipes officinales(3) entre le 20 janvier et le 17 février 2017. Cette photographie unique d’une profession en pleine mutation permet de mieux comprendre ce que les patients attendent de leurs pharmaciens et d’appréhender les enjeux de la pharmacie du futur. Comme le souligne le parrain académique de cette étude, Xavier Pavie, Professeur à l’ESSEC Business School, « nous disposons du chemin à prendre pour construire le métier du pharmacien du XXIème siècle et qui à l’évidence sera l’acteur de santé prioritaire ». Cette enquête très complète délivre des pistes parfois inattendues sur les attentes des patients et le ressenti des pharmaciens et de leurs équipes. Le pharmacien restant aujourd’hui le premier recours de soin des patients dont 96% estiment qu’avoir une pharmacie de proximité est indispensable, même si « 43% des 18-24 ans sont prêts à acheter leurs médicaments sans ordonnance sur internet auprès de pharmacies françaises agréées ».

EXTRAITS • Des pharmaciens qui s’estiment heureux au travail (70%) et notamment les plus jeunes d’entre eux (25-34 ans : 86%), même si leurs prévisions sont mitigées dans un contexte sociétal instable pour 2017 (42% pensent que l’avenir sera meilleur ou pareil pour leur métier vs 58% pire ou ne sait pas). • Si la proportion des patients observants laisse à désirer, ils n’en sont pas moins ouverts à un certain nombre de services délivrés par leur pharmacien pour les accompagner. La quasi totalité des patients chroniques font confiance à leur pharmacien pour les aider à bien prendre leur traitement (99%). Cependant 2 patients chroniques sur 3 trouveraient utiles d’avoir un entretien de 15 minutes avec leur pharmacien pour les aider à bien prendre leur traitement. Les « non observants » sont les plus positifs vis à vis de ce service.

• Un peu plus d’1/3 des patients seraient intéressés par la préparation d’un pilulier par le pharmacien chaque semaine et un peu plus 1/4 d’entre eux seraient prêts à payer pour ce service. • Les patients estiment que leur pharmacien doit jouer un rôle pivot entre lui et les autres professionnels de santé. En effet, 68% des patients trouveraient utile, en cas d’hospitalisation prévue, d’avoir un entretien de quinze minutes avec leur pharmacien pour répondre à leurs questions et préparer leur retour à la maison. • La grande majorité des patients et des pharmaciens trouve important d’établir une bonne communication entre l’équipe officinale et les médecins. Mais surtout, 1 patient sur 2 est intéressé pour confier à sa pharmacie la prise de rendez-vous avec les autres professionnels de santé (médecins généralistes, infirmiers, spécialistes…)

LES PARTENAIRES

Satispharma

11 et 12 mars 2017 - Paris Porte de Versailles, Hall 3

11 et 12 mars 2017 - Paris Porte de Versailles, Hall 3 www.pharmagoraplus.com

1) PharmagoraPlus, le rendez-vous incontournable des pharmaciens se tiendra du 11 au 12 mars 2017 Porte de Versailles à Paris http://www.pharmagoraplus.com/ 2) http://avenir-pharmacie.com/index.php/projet-avenir-pharmacie/ Les partenaires de cette étude sont La FSPF, l’USPO, CNPF, ANEPF. Les soutiens institutionnels sont Biogaran, Janssen et l’OCP qui n’ont eu aucun droit de regard sur les questionnaires 3) - Echantillon de Patients, national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus s’étant rendue en pharmacie au cours des 2 dernières semaines, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères d’âge, de catégorie socio professionnelle et de région. - Les répondants Equipes officinales proviennent des mêmes pharmacies que celles des Patients. - L’échantillon des pharmaciens titulaires d’officines est représentatif de cette population en termes de localisation, région et nombre de titulaires (selon les données CNOP).


WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

Avenir Pharmacie est une enquête très complète qui ouvre des sujets jusqu’à présent peu ou pas abordés comme la spécialisation des pharmaciens, la livraison à domicile des médicaments, les voies de développement du métier ou les prix de certains médicaments (« Une majorité des patients sont favorables à la fixation des prix des médicaments non remboursés. Une majorité des titulaires également… »). « Les résultats de l’enquête Avenir Pharmacie montre bien que le pharmacien est le professionnel de santé le plus sous-exploité du parcours de soins. C’est pourquoi nous souhaitons faire évoluer notre métier en phase avec nos patients et leurs préoccupations quotidiennes…Nous préparons d’ores et déjà l’édition 2018 de cette enquête » indique Olivier Berthelemy, pharmacien d’officine à l’origine du projet et fondateur de Satispharma. Xavier Pavie pense que « l’avenir de la pharmacie est plein de promesses. En effet trois atouts sont conférés sans conteste à la pharmacie d’officine. Tout d’abord la crédibilité que la population française lui octroie à juste titre, l’expérience que le pharmacien a acquis depuis plusieurs décennies au contact de tous, enfin la proximité

qu’il détient grâce à un maillage inégalable. Ces qualités ne doivent pas faire oublier que la pharmacie de demain doit drastiquement se réinventer, et c’est autour des services que son futur se dessine. L’expérience patient (client ?), la qualité de service, le positionnement, la satisfaction client sont les clefs pour construire son futur, ce sont même vraisemblablement, dans un environnement de plus en plus complexe, de plus en plus concurrencé, les seules voies de survie ». Adrien Collilieux, directeur général de PharmagoraPlus nous indique lui, « qu’Avenir Pharmacie s’inscrit pleinement dans la nouvelle formule proposée par PharmagoraPlus, à savoir une plateforme plus que jamais tournée vers l’avenir. L’ensemble des tables rondes et des débats qui se sont tenus les 11 et 12 mars lors de l’édition 2017 du salon et se sont appuyés sur des données tangibles issues exclusivement des résultats d’Avenir Pharmacie. Nous sommes extrêmement fiers du partenariat qui nous lie à Satispharma et de l’implication des institutionnels dans cette nouvelle initiative qui sera renouvelée chaque année. PharmagoraPlus se veut désormais être bien plus qu’une exposition commerciale, mais un lieu d’échange

5

unique au service des pharmaciens et du futur de leur profession. Ainsi, 70 heures de conférence et de formation leur ont été donnés les clés pour devenir les pharmaciens du XXIème siècle ».

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE COMPLÈTE SUR WWW.PHARMAGORAPLUS.COM/ENQUETE


6

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

LE PHARMACIEN, L’OBSERVANCE ET LE PATIENT À L’OFFICINE Le coût évitable des complications dues à la mauvaise observance des traitements en France s’élève à 9,3 milliards d’euros (médicaments, hospitalisations, visites médicales...) en plus d’occasionner chaque année environ 12 000 décès . L’observance est donc un enjeu majeur de santé publique et une mission clef du pharmacien, professionnel de santé de proximité. C’est l’un des objectifs poursuit par la loi HPST qui, depuis 2009, redéfinit les missions du pharmacien dans le parcours de soin en élargissant d’une part l’exercice officinal vers plus de prévention et de suivi des patients souffrants de pathologies chroniques mais également vers plus de coopération interprofessionnelle. LE RÔLE CENTRAL DU PHARMACIEN Expliquer la prescription, la posologie, les effets indésirables font partie de l’acte pharmaceutique, mais pour améliorer l’observance, il faut aller plus loin. Le patient souffrant d’affection chronique a des temps de passage réguliers et fréquents en pharmacie lors desquels le pharmacien peut évaluer l’observance. Au cours de son dialogue avec le patient lors de la délivrance des renouvellements et par la consultation du dossier pharmaceutique, le pharmacien a la capacité d’identifier un patient non observant et comprendre le profil de celui-ci, les raisons qui le conduisent à ne pas être observant et enfin proposer des solutions pour les accompagner. Les outils et solutions ne sont qu’un appui dans une réflexion globale sur la prise en charge du patient. L’observance reste une démarche volontaire du patient et la non-observance complexe, les oublis ne représentent que 30% des nonobservances. L’amélioration de l’observance passe donc par la relation entre le patient et le professionnel de santé. Le patient qui est investi, engagé dans une relation avec un professionnel de santé, sera plus enclin à adhérer au traitement de sa pathologie. Le dossier pharmaceutique (DP) par exemple est un outil qui permet de déceler les patients mal ou non observant. 35 465 patients ont aujourd’hui un DP et parmi les fonctionnalités développées par le Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens, on peut noter le suivi de la vaccination qui permet d’améliorer la couverture vaccinale des adultes.

Application mobile Pharmacien Giphar

Hormis les entretiens pharmaceutiques, protocolisés et pris en charge par l’assurance maladie, la rémunération des pharmaciens pour le suivi au long cours des patients chroniques n’est pas arrêtée et c’est au pharmacien de valoriser ce service auprès des patients (service payant ou pas). Le pharmacien a tout intérêt à s’impliquer dans cette démarche car il y trouvera un intérêt à très court terme : pour le bien être de son patient et pour l’activité économique de son commerce. Le pharmacien n’est parfois pas conscient de l’importance économique pour son officine de la non-observance, et n’en mesure pas les effets immédiats. Pourtant en augmentant la part de conseil et de services d’accompagnement, les officines trouvent des relais de croissance. L’observance est donc au cœur des enjeux économiques d’une pharmacie. Depuis 2015, les étudiants bénéficient d’une formation sur l’Education Thérapeutique du Patient (ETP). Mais, jusqu’à présent, les pharmaciens n’étaient pas formés à cette nouvelle approche et au « recrutement » des patients pour mener des entretiens pharmaceutiques. C’est un autre métier que d’être expert en pharmacopée et de répondre à des cas de comptoir.

LES NOUVELLES TECHNOLOGIES AU SERVICE DE L’OBSERVANCE L’e-santé apparait comme une solution efficace, en relais des messages des professionnels de santé, pour améliorer l’observance médicamenteuse. Du simple rappel de prise à l’innovation d’usage, différentes solutions existent : • les applications mobiles de rappel de prise de médicament développées par les laboratoires, les groupements ou les éditeurs de logiciel de l’officine • Des supports digitaux au contenu pédagogique ludiques pour mener les entretiens pharmaceutiques approfondis. Par exemple, le service développé par la société Observia va audelà du guide proposé par l’assurance maladie et propose de maitriser le temps de l’entretien, d’engager le patient sur son traitement par un entretien motivationnel et de mesurer les connaissances du patient au fils des entretiens afin d’adapter le message selon les thèmes acquis ou non. • Les objets connectés de surveillance de constantes physiologiques (glucomètres connectés, tensiomètres…) pour suivre son état et ajuster son traitement • Les piluliers connectés préparés par le pharmacien alertent au moment des prises ou transmettent à un tiers une absence de prise (Imedipac de Médissimo ou DoPill de Pharmagest) • La préparation des doses à administrer en ambulatoire réalisée par un robot de la même façon que certaines officines fournissent les établissements spécialisés et les EPHAD. Cette innovation d’usage dans la mise à disposition des médicaments, est encore marginale au comptoir mais apporte une garantie de sécurisation de la délivrance et de traçabilité des médicaments.

Support aux entretiens pharmaceutiques développé par Observia

LA QUESTION DE L’INTER-PROFESSIONNALITÉ Petit à petit le système de soin s’adapte pour passer d’un modèle curatif vers un modèle préventif. C’est long, cela prendra du temps, et ne pourra se faire qu’en coopération avec les médecins. En 2017, des micro-réseaux sont prévus dans le cadre des réseaux de soin de proximité car pour l’heure la grande majorité des projets de coopération concerne les professionnels de santé hospitaliers et peu les professionnels de santé ambulatoires. Hélène Decourteix @hélène_Dx 1

« Améliorer l'observance - Traiter mieux et moins cher », étude IMS Health/CRIP, novembre 2014

Les enjeux de l’observance en France, 5 propositions pour renforcer l’observance des produits de santé, Jalma, février 2015 2

3 Définis dans la convention pharmaceutique de 2012. Modalités opérationnelles définies par l’arrêté du 24 juin 2013. Les entretiens concernent les patients sous AVK et les patients asthmatiques (depuis 2014). 4

social-sante.gouv.fr- les reseaux de sante


WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

Rejoignez 1 700 pharmaciens confiants dans l’avenir.

Des achats mutualisés pour des prix plus justes. Un concept d’officine pour vous différencier de vos concurrents et optimiser votre compétitivité. Des moyens pour exercer pleinement votre rôle de professionnel de santé auprès de vos patients. Des outils pour simplifier votre quotidien.

pharmaciengiphar.com

Avec Giphar, vous ne serez plus seuls. Vous intégrerez un groupement de 1 700 pharmaciens indépendants. Vous serez accompagnés pour développer l’attractivité, la performance et la marge de votre officine avec la mise en place d’outils efficaces et innovants. Nous vous aiderons à parfaire et mettre à jour votre savoir-

faire avec notre institut de formations. Vous bénéficierez de nos campagnes de communication et des opérations spéciales qui animeront votre pharmacie. Nous sommes confiants en l’avenir et vous proposons de l’affronter, ensemble, en toute sérénité. POUR EN SAVOIR PLUS:

7


INTERVIEW

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

9

OLIVIER RESANO

DIRECTEUR COMMERCIAL MEKAPHARM

Depuis la création de la société en 1999, Mekapharm accompagne les officinaux et s’est imposé comme l’un des leaders de l’automatisation en France avec plus de 1000 pharmacies équipées. Quelles sont les clés de votre succès auprès des officines? La principale clé du succès de MEKAPHARM est notre gamme de produits qui a toujours mis l’accent sur le gain de temps global entre le temps de délivrance et le temps de rangement des commandes, secret d’un investissement rentable pour les officines. Nombreux sont nos clients et leur comptable qui ont pu quantifier les gains réels liés à leur automatisation et ces témoignages sont bien-sûr une raison importante de notre succès. Une autre clé est la diversité de notre offre : robot OMEGA, automate APOTEKA, combiné robot automate OPTIMA et rangeur automatique ALPHA. Il existe forcément une solution qui correspond à toutes les officines qui souhaitent s’automatiser. Nos produits étant évolutifs, nombreux sont nos clients qui investissent dans une machine et la font évoluer dans le temps en fonction de la croissance de leur activité… Et de nos innovations ! Cette diversité de gamme impose par ailleurs un conseil associé de qualité. MEKAPHARM ne propose pas d’installation standard et la conception n’entraîne aucun impact négatif sur nos prix malgré cette personnalisation. Ceci permet donc à nos clients de choisir une solution optimisée en fonction de notre conseil et de leurs priorités. Enfin, MEKAPHARM est une entreprise française qui conçoit, fabrique, installe et assure le service après-vente. Notre expérience de leader ainsi que notre proximité auprès de nos clients nous permettent d’être toujours à la pointe de l’innovation pour proposer des produits et services toujours plus performants.

2. Quelles solutions et innovations Mekapharm choisir pour automatiser sa pharmacie? Le robot OMEGA propose toutes les fonctionnalités qu’une pharmacie peut attendre d’un tel système : rapidité grâce à la technologie « Multi-packaging », gestion de stock 100% automatisée, haute densité de stockage, traçabilité, télémétrie laser, fonctionnement silencieux, etc… L’automate APOTEKA garantit un retour sur investissement inégalé de par son coût d’acquisition total (prix d’achat + maintenance) et les gains de productivité générés. Simplicité et vitesse de délivrance inégalée sont ses maîtres-mots. Le combiné robot automate OPTIMA associe les avantages des 2 technologies et représente le nec plus ultra en termes d’automatisation. Le rangeur automatique ALPHA est une autre solution de haute technologie qui range automatiquement les commandes à partir d’un versement en vrac. Enfin, les officines peuvent coupler les linéaires digitaux PLP Digit à nos solutions précitées. La vitesse de nos systèmes est un avantage important pour gérer les produits OTC commandés via ces écrans. En effet, la machine devra délivrer non seulement les prescriptions mais également ces ventes de produits OTC sans augmenter le temps d’attente aux comptoirs !

3. Pour Mekapharm, à quoi ressemblera la pharmacie de demain? Pour MEKAPHARM, la pharmacie de demain sera forcément automatisée, digitalisée et connectée. Les interactions entre les solutions d’automatisation, les différents supports digitaux (linéaires OTC ou écrans en surface de vente) et les logiciels permettront aux équipes officinales de valoriser au maximum leurs compétences tout en améliorant le service et le conseil.

CONTACT

TÉL. + 33 (0)2 33 67 87 WWW.MEKAPHARM.COM BP 30064 – 10 AVENUE DE L’INDUSTRIE – 61200 ARGENTAN


Magnesium Quatro 900

Formule unique triple action, sans additif Magnesium Quatro 900 favorise la détente, aide à réduire le stress, la nervosité ou la mélancolie. Cette formule exclusive contient 3 sels de magnésium en forte concentration pour une assimilation optimale et un subtil rééquilibrage du système nerveux.

LABEL DE QUALITÉ Synergie de 3 transporteurs physiologiques • Magnésium bisglycinate • Magnésium glycérophosphate • Magnésium acétyltaurinate Gélule acido-résistante pour une absorption optimale Vit B6 sous forme pyridoxal-5-phosphate, sa forme la plus active Sans oxyde de Magnésium, ne perturbe pas le transit Composition/gélule Mg bisglycinate 500 mg Mg glycérophosphate 260 mg N- Mg Acetyltaurinate 140 mg Vit. B6 (pyridoxal-5-phosphate) 0,56 mg

www.be-life.eu

Mgquatro900_fr_pharmagoraplus_v1.indd 1

FREE GLUTEN / LACTOSE SACCHAROSE LEVURE AMIDON SEL

19/04/17 11:02


LES GAGNANTS DU PRIX PHARMACIEN MANAGER Le magazine Pharmacien Manager a remis son Prix sur le salon le 11 mars dernier. En lice : 11 titulaires dynamiques qui ont fait l’objet d’un reportage dans le journal en 2016/2017. Après sélection par un jury d’experts, les 3 « finalistes » se sont retrouvés à la conférence « les clés de la fidélité » organisé salle Cliniques de l’innovation. Et c’est le public venu assister à cette conférence qui a voté pour départager ces 3 titulaires d’exception - en l’occurrence des femmes. Retour en images sur cet événement qui a fait salle comble.

Les partenaires: 1ER PRIX 2ÈME PRIX 3ÈME PRIX

C’est la jeune et pétillante Mathilde Six, titulaire de la Pharmacie de la Charentonne à Bernay (Eure) qui a reçu le premier prix. En récompense de son sens de la cohésion d ‘équipe, et du partage. Cette manageuse hors pair a la volonté de faire de sa pharmacie un lieu de référence dans la ville.

Mathilde Six s’est vu offrir par l’agence Alantika un séminaire de formation (en gynécologie) d’une semaine en Arménie.

Il revient à Laurence Berteaud (et à son associée Marie Noyer), à la tête de la Happy Pharmacie à Toulouse. Sa vision du métier : rendre les gens heureux. Elle a transféré dans un quartier en manque de médecin pour rendre service à la population… dans une ambiance qui ne souffre pas la mélancolie.

De gauche à droite : Myriam Loriol, rédactrice en chef de Pharmacien Manager ; Laurence Ledreney-Grosjean (Paraphie), membre du jury ; Mathilde Six, premier prix ; Annaïg Galivel, troisième prix ; Philippe Farge (Actes d’Achats), membre du jury ; Laurence Berteaud, deuxième prix ; Fabienne Colin, journaliste à Pharmacien Manager.

Annaïg Galivel a beau être installée depuis 31 ans, elle innove toujours ! La titulaire de la Pharmacie des Halles à Dinard, passionnée d’herboristerie et d’homéopathie a mis en place des « consultations » de médecines douces qu’elle fait payer au même tarif qu’un médecin. Et ça fonctionne !

Les 3 premiers pharmaciens (sur 11) du classement sont venus témoigner de leurs initiatives, reportage vidéo de Pharmacien Manager à l’appui. Crédit photo : Zabou Carrière


12

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

LES START-UPS, VECTEURS D’INNOVATION EN PHARMACIE Les barbarismes à la mode « disruption » et « Ubérisation » sont utilisés à tout va et souvent pour désigner le spectre d’une rupture et d’une remise en question d’un modèle économique par les start-up. La pharmacie, profession réglementée et protégée par un monopole, reste peu menacée par des acteurs extérieurs sur son activité de dispensation. Cependant, se contenter d’optimiser l’existant ne sera bientôt plus suffisant pour satisfaire un client adoptant de nouvelles habitudes de consommation. Plutôt que de les craindre, les nouveaux services imaginés par des start-up sont à suivre de près et, pourquoi pas, les intégrer à son offre de santé. LA CRÉATION D’UN NOUVEL USAGE

B to B

• Nouveau service nourrit par l’écosystème • Définition d’un nouveau standard

Plateforme de destockage entre pharmaciens

L’INTERMÉDIATION

Outil pédagogique et interactif pour mener les entretiens pharmaceutiques

• S’immiscer dans la relation entre le prestataire et le client • Création et captation de valeur

Station de suivi des patients chroniques en pharmacie Plateforme de surveillance et de téléconsultation

LA CONCURRENCE FRONTALE • Innovation de rupture, le même métier réalisé différemment • Réponse à un besoin utilisateur non satisfait par les acteurs historiques

Cabine de télémesure ou de téléconsultation web TV de formation et d’actualité pour les pharmaciens

LA CRÉATION D’UN NOUVEL USAGE

Solutions externalisées de pharmaco- matério- et cosméto-vigilance

B to C plateforme de géolocalisation des produits distribués dans les pharmacies à proximité. Mesoigner : solution de site e-commerce et de livraison pour les pharmacies

Plateforme de recrutement Plateforme de cession d’officine

Application de carnet de santé et solution de site web spécifique à l’activité officinale Pharmastup

Pharminfo

Application mobile de réservation d’ordonnance et solution de site web spécifique à l’activité officinale

Application de Click&Collect® et de notification de promotion sur le point de vente

Appli de conseil en dermo-cosmétique avec avis client et informations détaillées sur les produits

Avis client sur le point de vente

Comparateur de prix des produits distribués en pharmacie (OTC et para)

Carnet vaccinal électronique

Imedipac : pilulier connecté

Heathl Me

Innov Santé

Armoire intelligente de gestion des stupéfiants RemplaFrance : plateforme de remplacement pour professionnels de santé

L’INTERMÉDIATION : • S’immiscer dans la relation entre le prestataire et le client • Création et captation de valeur Les places de marché de la vente en ligne : - Para & OTC : Pharmarket, MeilleuresPharmacies, - Para : 1001pharmacies, Doctipharma Coaching santé : Umanlife, Ignilife, Smoke Watcher (sevrage tabagique), Macadam Tonic (pratique du sport santé) Kap Code : Education thérapeutique et de suivi connecté des pathologies respiratoires, (Connect’inh et W’asm) Les assistants virtuels de suivi, d’évaluation et d’orientation médicale : BeWellConnect, Medical Intelligence Service, CitizenDoc, Livraison à domicile de médicaments soumis à prescription : LaPoste, Drones for Life

Montre connectée pour sénior

LA CONCURRENCE FRONTALE :

Communauté de soutien et stimulation des patients chroniques (myvictories)

• Innovation de rupture, le même métier réalisé différemment • Réponse à un besoin utilisateur non satisfait par les acteurs historiques

Dossier Médical. Borne Santé Connectée (logo d’ObjetConnecté. com) : borne interactive d’objets connectés de santé Application de scan et notification d’interaction médicamenteuse

NON AUTORISEE EN FRANCE, MAIS EXISTANTE A L’ETRANGER La e-PDA : Pill Pack, Pillo Cette infographie est une liste non exhaustive des start-up du secteur (les acteurs historiques qui ont également développé des services innovants connexes à leurs activités principales, n’y sont pas représentés, ni les GAFAMS).

Hélène Decourteix @helene_Dx


WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

13

LE VILLAGE E-SANTÉ - CES INNOVATIONS

AU SERVICE DE L’OFFICINE Pour sa première édition, le Village e-santé, créé en partenariat avec Medappcare, a rencontré un vif succès. Ce nouveau carrefour d’innovation et d’échanges qui a réuni une vingtaine de startups spécialisées dans la esanté a permis aux pharmaciens de découvrir des solutions innovantes qui vont participer à la transformation numérique de la pharmacie d’officine. Visite guidée. « Nous sommes ravis d’avoir contribué à la mise en place du Village e-santé, un nouvel espace entièrement dédié aux startups évoluant dans le domaine de l’innovation de la santé connectée et de l’officine », précise David Sainati, Docteur en pharmacie, Président de Medappcare. Applications mobiles, objets connectés, chatbots, plateformes de suivi patients…, 22 startups disposaient d’un petit stand pour présenter leurs nouveaux produits et services au sein du Village esanté. Ce nouvel espace dédié à l’innovation a été conçu pour permettre aux acteurs de la santé de découvrir les innovations et d’entrevoir ainsi le futur de la pharmacie. Présents sur l’Ere de la technologie, les dirigeants des startups ont eu aussi l’opportunité de « pitcher » leur activité en présence de grands témoins qui les ont challengés sur la pertinence de leurs innovations. Les conférences, animées par Gilles Braud, Docteur en pharmacie et directeur associé de Medappcare, s’articulaient autour de trois grandes sessions thématiques :

- Les innovations au service de la gestion officinale avec des plateformes en ligne d’annonces de transactions et de recrutement, des applications mobiles de géolocalisation, d’envoi d’ordonnances, d’achats et de promotions, un registre comptable en ligne des stupéfiants...; - Les innovations au service de la prévention avec une application mobile dédiée au suivi de l’hypertension, une plateforme de prise en charge des pathologies respiratoires, un chabot destiné à suivre les patients atteints de cancer… ; - Les innovations au service du parcours de soins avec une solution numérique de pharmacovigilance, un service de télémédecine, un dispositif pour améliorer le parcours vaccinal… Invité comme grand témoin, Hubert Olivier, Président de l’OCP, a tenu à préciser « qu’à l’officine, le digital intervient sur toutes les composantes du métier : du back-office aux ressources humaines en passant par l’expérience client. Cette dernière est un enjeu central en termes de différenciation et dans la justification d’une rémunération du pharmacien ». Devant le succès rencontré par le Village e-santé, les organisateurs du salon ont d’ores et déjà annoncé qu’une seconde édition sera programmée pour le prochain PharmagoraPlus. L’innovation sera donc plus que jamais au cœur de la pharmacie en 2018 !

MEDAPPCARE AU CŒUR DE LA SANTÉ CONNECTÉE

PharmagoraPlus a demandé à Medappcare d’organiser la première édition du village e-santé. En tant que partenaire pédagogique, Medappcare a contribué à la sélection des startups et l’organisation du programme des conférences. Medappcare est une jeune société, dirigée par deux pharmaciens, leader dans l’évaluation et la labellisation de la qualité de la santé connectée.

ILS ONT DIT

« L’évaluation des applications mobiles et des objets connectés par un acteur indépendant est perçue comme un facteur de réassurance très important des patients et des professionnels de santé puisque 61% des pharmaciens et 58% des médecins sont prêts à recommander davantage les objets connectés s’ils sont labellisés par un acteur indépendant », précise David Sainati, Président de Medappcare.

«Merci Medappcare pour cet excellent village e-santé et à l’organisation pour ce beau salon ! » Team Officine « Merci à PharmagoraPlus et Medappcare pour ce village Start-ups ! Huge success ! Quel kiff !», Ouipharma

Les professionnels de santé, dont les pharmaciens, ont donc un rôle essentiel à jouer dans la diffusion des innovations dès lors qu’ils disposent de solutions fiables et sûres à leur disposition.

« Bravo Medappcare pour l’organisation du village startup de PharmagoraPlus et la conférence de qualité. Top ! » Techcare Paris

PRÉVENTION

GESTION OFFICINALE

Typographie :

PARCOURS DE SOINS

Couleurs :

> Nordica Advanced Regular

> Gris :

> Taille 120 pt

> Cerise : C10 M80 J34 N0

C0 M0 J0 N50

C: 75 M: 15 J: 0 N: 0

C: 50 M: 00 J: 100 N: 0

C: 50 M: 00 J: 100 N: 20


14

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL


WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

INTERVIEW

15

FRÉDÉRIC CIPOLLI, DIRECTEUR GÉNÉRAL SOLUTION RÉSEAU D’ACHAT

Solution Réseau d’Achat, qui fête ses 10 ans, représente un réseau fort de plus de 700 pharmacies. Quels ont été les facteurs clés de votre succès ?

Ce qui caractérise notre réseau est notre capacité à déceler l’évolution des besoins pour s’y adapter avant les autres. Il était évident que le fonctionnement mis en place ne pouvait qu’imploser. Marqué par une gestion complexe des partenaires et fournisseurs, le pharmacien a dû consacrer beaucoup de temps à la compréhension d’un univers entrepreneurial. Des obligations commerciales qui ont modifié en profondeur la relation avec les patients et qui ont dévié le pharmacien de son axe principal : les soins de proximité. Société de prestation de services et courtier en médicaments, nous avons donc identifié les problématiques et les incohérences de ce système. Cela nous a permis de construire une offre de solutions concrètes, une véritable boîte à outils s’articulant autour des pôles suivants : - La priorité aux clients et à la relation humaine - L’optimisation des achats - Le développement des ventes - La formation et les services personnalisés - Les missions « cœur de métier » - L’indépendance du pharmacien Depuis 10 ans, de plus en plus de pharmaciens ont saisi qu’un ancrage médical devait être la priorité de l’officine. Ils ont donc accepté de nous confier les clés de leur entreprise pour développer et améliorer leur productivité. Comment avez-vous pu penser pouvoir apporter une valeur ajoutée à ce milieu fermé et comment avez-vous pu convaincre 700 pharmacies ? Les résultats ont parlé d’eux-mêmes : des officines productives et des pharmaciens apaisés par un allègement des contraintes commerciales ! La compréhension des besoins du pharmacien est le fer de lance de notre politique. Depuis toujours, j’évolue dans le milieu officinal, mes parents et ma sœur sont pharmaciens et j’ai moi-même été responsable de la gestion des achats et de l’automatisation de l’officine familiale pendant 8 ans. Très inspiré par l’aide médicale et sociale, j’ai toujours essayé d’apporter ma contribution à ce secteur d’activité. En pharmacie, le personnel est très impliqué, constamment en demande d’approfondissement des connaissances et en attente d’un management participatif. En phase avec leurs attentes, nos solutions ont convaincu les officines. Des solutions d’achat avec des laboratoires partenaires, des accords privilégiés grossistes et répartition, des solutions de communication (sans solliciter la clientèle), des formations pour améliorer la relation client, ont permis la croissance d’un réseau d’officines florissantes. Nos enjeux depuis la création de Solution Réseau d’Achat : réduire les intermédiaires, assurer ainsi l’efficience et la pérennité des « entreprises pharmacies », tout en respectant l’éthique du professionnel de santé.

Avec Solution Réseau d’Achat, le pharmacien peut désormais piloter son officine et dédier son temps à ses missions d’acteur de santé pour lesquelles il s’est formé et engagé durant son cursus universitaire. Comment visualisez-vous l’évolution du rapport entre le pharmacien et ses patients ? La pharmacie, comme les autres secteurs d’activités, est marquée par l’évolution du commerce à travers la modification des tendances de consommation. Le patient/client ou plutôt le « consom’acteur » a désormais pleinement conscience de ce qu’il achète. Son intérêt ne porte plus que sur le produit luimême mais sur la représentation associée à celui-ci : le contexte fait désormais entièrement partie de l’achat. De plus, son libre arbitre, de part de nombreuses sources d’informations, est désormais prédominant. Il n’hésite pas à remettre en cause des avis médicaux. L’effet « blouse blanche » s’estompe et laisse place à une demande d’information en constante évolution. Dans cette quête de vérité, le rôle de conseil du pharmacien

ne cesse de prendre de l’ampleur. Audelà de la dispensation du médicament, un véritable dialogue s’est ouvert entre le pharmacien et sa patientèle. Nous souhaitons, grâce à nos outils, contribuer à la reconnaissance et à la valorisation d’une profession, en lui permettant d’atteindre rapidement ses objectifs économiques. Le pharmacien joue un rôle primordial pour améliorer l’observance des traitements, le suivi des maladies chroniques et préserver le capital santé de leurs patients. Il est indispensable qu’il puisse avoir le temps de tisser des liens avec sa patientèle en attente de son expertise. La formation devient un axe majeur du développement des officines. Les équipes devront monter en compétences afin de déployer sur le point de vente des pôles spécialisés. La pharmacie de demain est en marche et devient un lieu connecté où la confiance du patient s’entremêle au savoir-faire et aux compétences des équipes officinales.

CONTACT : TÉL. 04 42 62 72 61 – FAX 04 42 84 24 43 WWW.SOLUTION-RESEAU-ACHAT.COM 116B AVENUE DES CARRIÈRES – ZA LA PLAINE DU CAIRE – 13 830 ROQUEFORT LA BEDOULE


LES GROUPEMENTS ILS NOUS SOUTIENNENT ET SONT DE RETOUR EN 2018 ALPHEGA PHARMACIE EST UN RÉSEAU LEADER DE PHARMACIENS INDÉPENDANTS EN EUROPE

Lancé en 2001, le réseau compte plus de 6 000 adhérents pharmaciens dans huit pays : France, République Tchèque, Italie, Pays-Bas, Allemagne, Espagne, Royaume-Uni, Turquie et Roumanie. Le réseau Alphega Pharmacie, créé et développé par Alliance Healthcare, leader européen de la distribution de produits et de services de santé, nous offrons des services novateurs à forte valeur ajoutée aux pharmaciens indépendants. Alliance Healthcare propose également de nombreux services en amont et en aval et accompagne de nombreuses pharmacies indépendantes.

GIPHAR, UNE STRUCTURE COOPÉRATIVE QUI DYNAMISE LA PHARMACIE !

Le réseau Giphar représente 1700 pharmaciens indépendants regroupés sous l’enseigne Pharmaciens GIPHAR (1350 pharmacies). Il réalise ensemble plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires : Pharmacien Giphar est la 30ème enseigne de distribution en France et la 1ère enseigne de pharmacie (36 % de notoriété assistée). Giphar incarne la pharmacie de demain et porte l’ambition de devenir l’enseigne préférée des clients, référente par sa valeur ajoutée de professionnel de santé adossé à un modèle commercial et économique efficient.

FACILITER À CHAQUE INSTANT LA VIE DE NOS CLIENTS

L’ensemble des pharmaciens de ce groupement ont décidé de se réunir autour de valeurs communes : l’éthique morale professionnelle et la confiance pour faire en sorte que leurs « espaces santé » soient des points d’échange, de rencontre et d’information. Le but essentiel de ce groupement est de tout faire pour améliorer le Conseil et l’accueil des consommateurs, de jouer un rôle actif et responsable en les informant le plus clairement possible sur les pathologies qui, en fonction de l’actualité, les préoccupent.

INNOVEZ POUR VOUS DIFFÉRENCIER

DirectLabo, 4ème groupement pharmaceutique français et Hans Anders, un des leaders européens de l’optique, lancent la marque Optic&Price. Place à l’optique à la portée de tous ! Optic&Price réhabilite une pratique qui existait jusque dans les années 1960 : vendre des équipements optiques en pharmacie. Un vrai relai de croissance pour les officines qui entretiennent un lien étroit avec leur clientèle. Une opportunité d’accéder à des produits d’optique de qualité à des prix imbattables, encadrés par les conseils d’un professionnel pour les consommateurs.

REDONNER SES LETTRES DE NOBLESSE AU MÉTIER DE PHARMACIEN

8 ans après sa création, Leader Santé Groupe continue de démocratiser l’accès aux soins, en proposant une réelle expertise du métier de pharmacien associée à une offre de produits compétitive. « Les nouveaux pharmaciens qui nous rejoignent en s’étant reconnus dans nos valeurs, ont souvent des idées très pertinentes que nous développons avec eux pour l’ensemble du réseau. Et en étant répartis sur toute la France, ils permettent de favoriser la proximité au patient au niveau national. »

ENSEMBLE CULTIVONS LA DIFFÉRENCE, RÉINVENTONS LA CROIX VERTE

Créé en 2009, SRA est une société de prestations de services et courtier en médicaments, qui vous accompagne dans la gestion quotidienne du développement de votre officine. Déjà plus de 700 pharmacies clientes qui connaissent, à nos côtés, des résultats probants. Avec SRA, retrouvez la croissance : Progression du chiffre d’affaires dès le 6ème mois d’adhésion, hausse de 1 à 2% de la marge dès le premier bilan et une augmentation du panier moyen hors ordonnance.

VOTRE RÉSEAU DE CONSULTANTS EN PHARMACIE DOM-TOM

Créé en 2014, SOLUTION DOM est une société de prestations de services adaptés aux DOM-TOM et courtier en médicaments. SOLUTION DOM vous accompagne dans la gestion quotidienne du développement de votre officine. Avec SOLUTION DOM, retrouvez la croissance : plus de 3% assurés de marge supplémentaire, plus de 3% à 10% de gain de chiffre d’affaires et plus de 22% de part de marché du réseau pharmacien réunionnais. Prochainement ouverture aux Antilles.

AMÉLIORER L’ÉCONOMIE DES PHARMACIES

En progression de près de 70% sur les 2 dernières années ce réseau réunit des pharmacies et des pharmaciens soucieux de progrès, de partage d’expérience, de formation et désireux d’apporter de nouvelles expertises à leur exercice quotidien. Appartenant aux seuls pharmaciens de son réseau, HPI leur donne les moyens économiques et techniques, dont l’internet et la qualité, de développer leurs zones de chalandise dans le souci de la médicalisation de leurs actes.

CRÉER UN NOUVEAU MODÈLE D’OFFICINE

Aujourd’hui, nous sommes à la recherche de pharmaciens dynamiques et ambitieux souhaitant s’installer prochainement. Nous donnons à nos futurs titulaires tous les outils nécessaires pour une installation réussie et les accompagnons à chaque étape du projet puis après l’installation. « A tous les jeunes pharmaciens, dynamiques et ambitieux, souhaitant s’installer, venez nous rencontrer à PharmagoraPlus. On créera un avenir ensemble. Le projet Pharmavance est de construire un groupe uni et de vivre les réussites ensemble. » Alexandre Mergui, directeur Pharmavance Groupe

PÉRENNISER LE SYSTÈME DE SANTE PAR LA VIABILITÉ ÉCONOMIQUE DES OFFICINES

ALTAPHARM, réseau de pharmaciens indépendants, a choisis de tourner son offre autour d’une vision claire de la pharmacie : la pérennité de notre système de santé repose sur la viabilité économique des officines. « Depuis plus de trois ans, ALTAPHARM a choisi une stratégie inverse des principaux groupements. Convaincu qu’il fallait d’abord bien acheter avant de bien vendre, tout le travail du réseau s’est d’abord concentré sur les achats. Aujourd’hui, c’est clairement le levier de croissance de nos adhérents. » Fabrice Guigonnat, Directeur Commercial.

Pharm O’

naturel

PREMIER RÉSEAU DE PHARMACIES AU NATUREL

Alors que plus de la moitié des Français interrogés disent rechercher des traitements plus naturels, que le marché du bio est en progression constante depuis plusieurs années et que la santé est placée en tout premier dans le passage au bio avec 9 français sur 10 qui en sont devenus des consommateurs, le réseau Pharm O’ naturel est le Premier réseau de pharmacies au Naturel.


WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

INTERVIEW

17

HÉLÈNE CHARRONDIÈRE,

DIRECTRICE DU PÔLE PHARMACIE-SANTÉ DES ECHOS ETUDES.

3 QUESTIONS sur l’évolution du modèle économique de l’officine.

Quel est la situation économique des pharmacies en France ? Si l’on se réfère à l’analyse menée fin 2016 par l’IGF et l’IGAS, à partir d’un échantillon représentant 94 % des officines françaises, les niveaux de rentabilité et de marge générés par le circuit officinal traduisent la solidité économique et financière du réseau . Il convient donc de modérer la vision très pessimiste voire catastrophique qui est aujourd’hui donnée de la profession. D’autant que les fondamentaux de l’exercice officinal demeurent solides : l’existence de règles garantissant le maillage territorial n’est pas remise en question, l’ouverture du capital des officines à des non pharmaciens n’est plus à l’ordre du jour et le monopole officinal continue d’être protégé par les autorités de santé. Et aucun candidat à l’élection présidentielle n’a inscrit à son agenda une réforme, voire une dérégulation de la pharmacie. En revanche, deux sujets majeurs se posent aujourd’hui : la nécessaire évolution de la marge réglementée, dont une partie dépend toujours des prix des médicaments remboursables, et le niveau d’endettement actuel du réseau. Celui-ci est très nettement supérieur à l’ensemble du commerce de détail (160% des fonds propres vs 81% pour les autres commerces). Mais là aussi, la tendance est plutôt bien orientée puisque le taux d’endettement moyen diminue depuis 2010 grâce auxcorrections récentes des prix de cession des officines. Quels sont les enjeux auxquels l’officine va faire face à court et moyen terme? L’enjeu principal est de faire face à l’érosion continue du marché des médicaments remboursables (72 % du CA moyen des officines), dont les ventes reculent en moyenne de 1,7 % depuis 2010 (en valeur). A fin 2016, ce marché a retrouvé son niveau des années 2004-2005. Ce qui veut dire que les mesures d’économies prises sur les produits de santédans le cadre des dernières LFSS ont effacé dix ans de croissance. Ce marché devrait demeurer à son niveau actuel dans les années à venir, la volonté des autorités de santé étant de maintenir une croissance quasiment nulle des dépenses remboursables de médicaments. Dans ce contexte, la réforme de la marge réglementée doit se poursuivre en faveur des honoraires de dispensation et des nouvelles formes de rémunération, qu’elles soient ou non prévues dans le champ de la convention pharmaceutique. Il est nécessaire que les pharmaciens puissent facturer et valoriser correctement les services d’accompagnement aux patients. L’autre enjeu, corolaire du précédent, est d’augmenter la taille moyenne des officines, tout en garantissant un maillage territorial équilibré. Il faut en effet éviter que se créent des déserts pharmaceutiques. Quel modèle vous parait le plus plausible à long terme en pharmacie? L’officine doit capitaliser sur ses atouts, qui sont nombreux : capillarité

et densité du réseau, clientèle captive octroyée par le monopole officinal, confiance élevée des patients... C’est grâce à ces atouts que les pharmaciens parviennent à développer l’automédication non remboursable et à tirer leur épingle du jeu sur le marché très concurrentiel de la parapharmacie. Si l’on réfléchit aux évolutions à plus long terme, se pose concrètement la question de la diversification des activités. La pharmacie peut-elle continuer à dépendre autant de la prescription et de la dispensation des médicaments remboursables ? Il est évident que non. Il devient nécessaire de prendre des orientations stratégiques claires en diversifiant l’offre de produits et de services et en élargissant le périmètre d’activité à l’ensemble du marché de la santé, dans son acception large : la commercialisation de produits d’optique et d’audioprothèse, la vente en ligne, et sur le volet service, la PDA, l’accompagnement nutritionnel, la PDA, la vente en ligne, la livraison à domicile, le suivi effectif de l’observance, l’offre permanente de dépistages et de consultations de prévention... Des services qui sont proposés par certains pharmaciens, mais gratuitement la plupart du temps. Il faut aujourd’hui leur donner un modèle économique clair. De manière à ce que la pharmacie ne soit pas seulement un lieu de conseil et un point de dispensation, mais un espace plus large de services et de produits de santé. Cette évolution est d’autant plus nécessaire qu’un nombre croissant d’officines, situées dans des centres-villes touchés par des taux de vacance commerciale élevés en raison notamment de la crise économique, se retrouvent en grande difficulté économique. Or une pharmacie a besoin de trafic, et la désertification de certains centres-villes devient un sujet très préoccupant. Cette orientation stratégique peut sembler très lourde pour un pharmacien seul mais tout à fait envisageable si elle est portée par un groupement ou une enseigne capable de proposer une organisation plus intégrée et un concept multi-canal, en phase avec les tendances actuelles de consommation et les attentes des patients.

Propos recueillis par Hélène Decourteix en février 17 Auteur de l’étude « Les perspectives de la pharmacie d’officine à l’horizon 2025, quels modèles de développement face aux menaces d’ubérisation du réseau officinal ? » parue en décembre 2016. 2 Le taux de marge commerciale a progressé en moyenne de 1% sur la période de 2010 à 2014 pour atteindre près de 29% en 2014. Le taux marge brute s’établit à 30,7% (en progression de 2 à 3% par an) et un EBE à 10% du chiffre d’affaire. Ces ratios de marge et rentabilité sont bons et largement supérieurs à ceux observés dans le commerce au sens large. 1


18

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

LE TOP DES EXPOSANTS ANACA3

BD DISPENSING FRANCE

Anaca3 est une marque française proposant une gamme complète et variée de produits minceur. Tous les produits de la gamme sont élaborés, conçus et fabriqués en France au travers de recherches poussées. Composés de plantes, vitamines et minéraux, les produits Anaca3 agissent sur plusieurs axes à la fois pour plus d’efficacité.

BD Dispensing France est membre du groupe Becton Dickinson (BD), une entreprise internationale spécialisée dans les technologies médicales. L’entreprise offre des solutions d’automatisation et de digitalisation à la pointe de la technologie s’adressant aux pharmacies d’officine, hospitalières, mais également aux laboratoires de conditionnement et centres de distribution pharmaceutique.

HD MEDI

MA FORMATION OFFICINALE

Leader du marché avec plus de 8 000 automates installés dans le monde, HD MEDI offre une solution complète de PDA, de l’emballage au contrôle et inspection de chaque dispensation.

Notre mission : valoriser le savoir au bénéfice du patient. Ma Formation Officinale leader de la formation des pharmacies en France. Naocare, pour faciliter l’échange avec le patient.

MEDITECH

MEKAPHARM

MediTech est le robot pour solutionner la problématique d’évolution de l’activité officinale en termes de croissance, rendement et productivité. Notre expérience est source d’améliorations de vos conditions de travail.

Avec ses 4 solutions référentes et évolutives en termes de robotisation rentable pour les officines, MEKAPHARM permet le développement des services tout en améliorant la productivité et la traçabilité.

TERRAFORMA

NORIA DISTRIBUTION

Créé en 2007, TerraForma est un organisme de formation professionnelle, leader dans le domaine de la santé. Nos formations s’adressent aux métiers de la santé et du droit. Nos formations répondent aux orientations nationales du DPC et à la liste des formations éligibles au FIF PL et ACTALIANS.

Distributeur en compléments alimentaires, cosmétiques bio et produits de bien-être, distributeur en france des marques SOLARAY et KAL, Bioveillance et HDNC / Harmony dietetics.

L’ODAÏTÈS

PHARMEDISTORE

l’ODAÏTÈS est une marque de soins, créée par 3 sœurs, qui prône une beauté essentielle fondée sur un savoir-faire apothicaire et le pouvoir extraordinaire d’ingrédients rares, enchanteurs et précieux.

Pharmedicom a pour vocation première d’être le partenaire de l’Industrie Pharmaceutique et de toutes les instances publiques ou privées de santé en général.

“Des soins plus sûrs grâce aux solutions HD Medi”

hdmedi.eu


LE JOURNAL

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

INTERVIEW

19

MARIE-HÉLÈNE GAUTHEY,

DIRECTRICE GÉNÉRALE, ATOOPHARM

Nous avons choisi Atoopharm comme partenaire pédagogique et cette année, une fois de plus vos conférences ont remporté un vif succès. Vous détenez d’ailleurs le record de participation à la conférence « Métier en mutation, manager le changement et changer le management ». Pourquoi un tel sujet ? Le métier de la pharmacie est comme de très nombreux secteurs en mutation. Atoopharm accompagne les titulaires et les équipes officinales dans le développement des compétences sur le cœur métier et la communication avec les patients / clients. Les titulaires ont besoin actuellement de conduire le changement et la formation est un des leviers nécessaires à la conduite du changement des pratiques officinales. Notre salle de conférence était en effet pleine parce que ce sujet concerne tous les titulaires et que le bouche à oreilles sur l’ensemble de nos conférences a été très positif et générateur de participation. En effet, vous avez réalisé 6 conférences pendant le salon, dont une sur l’automédication et la méthode ISA. Quelle est cette méthode ?

Le rôle des pharmaciens dans le cadre de l’automédication me parait primordial à la fois pour sécuriser la vente de médicaments hors ordonnances mais aussi pour développer le panier moyen hors ordonnance. Afin d’apporter un moyen mnémotechnique simple pour les équipes officinales, j’ai créé cette méthode qui permet de structurer les étapes du conseil de manière efficace et d’apporter une réponse de qualité aux patients / clients. Que signifie ISA ? Identifier, Sécuriser, Accompagner. L’objectif est de créer des automatismes simples pour l’équipe officinale. Comment se créent ces automatismes ? Grâce à nos formations en e-learning, d’une durée courte qui permettent aux titulaires de déployer un plan de formation annuel à l’officine. Chaque collaborateur réalise un module chaque mois dont le contenu est basé uniquement sur des cas de comptoir. La formation se déroule comme un entraînement sur sa pratique officinale. C’est la répétition de ce type de formation dont l’apprenant est en immersion qui permet l’acquisition des automatismes. Nos programmes e-learning sont tous construits sur ce schéma pédagogique pour éviter des formations constituées de longs fleuves de connaissances inutiles. Quels résultats obtenez-vous avec formations ? Plus de 3000 pharmacies utilisent nos e-learning. Nos clients constatent une amélioration de la qualité des conseils apportés aux clients / patients et une augmentation significative des paniers moyens hors ordonnance. Lors de la conférence, une de nos clientes, Madame Wilpart, titulaire à la pharmacie de l’Horloge à Lille a fait un retour d’expérience très positif sur les résultats obtenus suite à la mise en place du plan de formation.

Est-ce que vous revenez à PharmagoraPlus en 2018 ? Oui, avec grand plaisir. Nous sommes heureux que vous nous choisissiez comme partenaire pédagogique et ravis de pouvoir échanger avec les pharmaciens qui sont de plus en plus nombreux chaque année depuis 3 ans. C’est toute l’équipe de PharmagorPlus qui vous remercie pour la qualité de vos conférences et nous sommes impatients de vous retrouver en 2018.


EXE-R170310-ASCA-ENCART PHARMAGORA PLUS-V.indd 1

06/04/17 13:39

L’ÉQUIPE PHARMAGORAPLUS VOUS DONNE RENDEZ-VOUS SUR SON NOUVEAU SITE INTERNET. Vous y trouverez toutes les actualités croustillantes de la prochaine édition 2018.

www.pharmagoraplus.com


WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

INTERVIEW

21

ANTHONY MASCLE,

ÉTUDIANT PHARMACIEN ET PRÉSIDENT DE L’ANEPF SUR LES ENJEUX ET L’AVENIR DE LA PHARMACIE.

3 QUESTIONS sur les enjeux et l’avenir de la pharmacie.

Quels sont selon vous, les enjeux de l’exercice officinal à court et moyen terme ? Nous avons la chance d’avoir l’un des systèmes de santé le plus performant au monde mais il est perfectible comme sur les thèmes de santé publique. Les enjeux sont connus pour les pharmaciens : améliorer l’observance et toujours mieux accompagner le patient âgé ou avec des affections chroniques. L’évolution des modes d’information avec des sources diverses, et de nouvelles façon de consommer, y compris de l’automédication, ont modifié la position des professionnels de santé face à des patients devenus parfois experts ou simplement avec des idées préétablies sur les pathologies et les traitements. La question du savoir du pharmacien est plus que jamais au centre de la sécurisation de la dispensation et de l’usage des médicaments. Le pharmacien est le professionnel de santé le plus accessible (grâce au maillage territorial aux amplitudes horaires, et réseau de garde 24/24) c’est le point d’entrée simple, disponible et accessible du système de santé. C’est pourquoi notre système de santé doit s’appuyer sur le positionnement stratégique du pharmacien pour répondre aux besoins de simplicité et d’immédiateté des Français tout en étant le garant de la sécurité de la dispensation. Pour s’adapter aux évolutions des modes de consommation, le pharmacien a un rôle majeur à jouer notamment en s’appropriant les nouveaux outils et répondre au besoin de sécurisation. C’est aux pharmaciens d’en prendre le chemin sinon d’autres acteurs le feront. Le serment de Galien, que prête chaque pharmacien, rappelle que l’intérêt du patient sera toujours avant l’intérêt commercial. Dans la pratique, le rôle de tri de patients n’est pas assez reconnu. En effet, notre formation nous rend expert du médicament et de l’accompagnement des patients mais il subsiste un réel besoin de parfaire l’approche sémiologique. Nous constatons deux cas de figures paradoxaux : d’une part des patients qui s’automédicamentent pour ce qui devrait pourtant être du ressort de la médecine tandis que, d’autre part, certaines consultations d’urgences pourraient être évitées en ayant un recours aux acteurs de soins de 1er recours.

dispense les produits de sevrage. Notre proposition porte sur un mini-questionnaire auto-administré, un bilan rapide qui peut être l’amorce d’une discussion et permettre au patient de se sentir accompagné. Le bilan est transmissible aux médecins, pour permettre de préparer en amont la consultation. pharmaceutiques.

Ces « erreurs d’aiguillage » pourraient être limitées par un conseil pharmaceutique au-delà de la symptomatologie et plus en amont. Notre profession, qui souffre d’un déficit d’image, a besoin d’une revalorisation globale auprès des patients pour induire dans les mœurs le rôle de pharmacien référent.

Comment voyez-vous la pharmacie du futur ?

De quelle manière l’ANEPF intervient pour y répondre ?

L’organisation de l’officine passera par de vrais espaces de confidentialité et se réorienter vers le conseil et l’accompagnement à forte valeur ajoutée. Ce sont des axes de différentiations tant pour les officines dans des zones hautement concurrentielles, que pour les officines rurales.

Nous avons fait une proposition de modèle, avec le Comité pour la Valorisation de l’Acte Officinal, en vue des négociations avec l’assurance maladie pour la prochaine convention. Nous venons de publier un livre blanc qui détaille nos souhaits d’évolution de la profession : • Sécuriser, en pratique, la prise en charge du médicament (auto médication ou prescription). Par exemple en formalisant sous forme d’arbres décisionnels une prise en charge différentielle : ce qui relève de l’automédication, du médecin généraliste ou des urgences en identifiant les facteurs de risques • Revaloriser les compétences du pharmacien au-delà de la dispensation comme par exemple au travers d’un bilan de médication : sur les traitements, les posologies, l’observance mais également le mode de vie et le contexte. Dans une démarche pédagogique, le patient exprime ses besoins, ses contraintes pour mieux l’impliquer et l’aider à s’approprier son traitement.

La pharmacie de demain doit partir du patient et écouter ses besoins dans la limite de l’intérêt général. L’officine doit devenir le lieu de santé des bien-portants et un carrefour pour la santé.

D’un point de vue économique, cela implique de pouvoir facturer ces services proposés aux patients, avoir un modèle dé-corrélé de la vente à la boîte mais basé sur la plus-value apportée à la santé publique. Nous attendons le décret de la loi HPST pour les mettre en œuvre. D’une manière générale, la prévention en santé doit être perçue comme un investissement et non plus comme une dépense.

Propos recueillis par Hélène Decourteix en Janvier 2017. l’Association Nationale des Etudiants en Pharmacie de France http://www.anepf.org/livre-blanc

1 2

• Développer l’inter-professionnalité. Sans perturber l’ordre établi, le pharmacien peut intervenir pour rendre plus facile la coopération avec d’autres professionnels de santé. Par exemple, lors du sevrage tabagique le patient passe par un médecin et tabaccologue, mais entre 2 consultations, le pharmacien lui


22

WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

SEL & SPFPL : ASSOUPLISSEMENT DU SYSTEME EN FAVEUR DES PHARMACIENS ADJOINTS

Le décret n°2017-354 du 20 mars 2017 vient assouplir le régime des SEL et des sociétés de participations financières de profession libérale (SPFPL), notamment s’agissant de la détention de capital par des pharmaciens adjoints (en application de l’article 139 de la loi n°2016-41 ), et des interventions du Conseil régional de l’ordre des Pharmaciens (CROP). Pour mémoire, le recours aux SPFPL pour les pharmaciens avait été ouvert par la loi n° 90-1258 du 31 décembre 1990 , et il aura fallu attendre douze années le décret d’application n°2013-466 du 4 juin 2013 (suite à la décision du Conseil d’Etat n° 343962 du 28 mars 2012).

OBJET DES SPFPL Les SPFPL facilitent les investissements par les pharmaciens dans les SEL de leurs pairs. Elles peuvent être constituées sous différentes formes (Art. 31-1 I de la loi de 1990 : SA, SARL, SAS ou SCA). Plus de la moitié du capital et des droits de vote doivent être détenus par des pharmaciens (y compris, pendant une durée limitée, par d’associés précédemment en activité au sein de l’officine (10 ans)/ des ayants droits (5 ans)). Toute détention d’une SPFPL de pharmaciens est interdite à toute personne physique/ morale exerçant ou ayant exercé une profession de santé autre que pharmacien. Un contrôle est exercé par le CROP sur ces structures notamment lors de leur inscription au tableau.

NOUVEAUTÉS • ACCÈS AU CAPITAL POUR LES PHARMACIENS ADJOINTS La possibilité est désormais offerte au pharmacien adjoint (Art. L.512517-1 et R.5125-18 du Code de la santé publique (CSP)) - sous réserve que sa participation ne dépasse pas 10% du capital - de détenir des participations : - directes dans une officine exploitée en SEL à condition qu’il exerce à titre exclusif dans cette officine ; et indirectes via une SPFPL uniquement dans 4 SEL autres que celle dans laquelle il exerce à titre exclusif Ce système lui permet alors de détenir des parts dans 5 SEL au total. - dans une SEL exploitant l’officine dans laquelle il exerce à titre exclusif via une SPFPL sous conditions. Enfin, en cas de cessation d’activité au sein de la SEL dont il est associé, la conservation de ce statut d’associé est possible sous certaines conditions (Art. R.5125-20 CSP).

conforme aux dispositions légales et réglementaires en vigueur, et à défaut de régularisation dans le délai imparti, le Président du CROP prononce - après formulation d’observations par les associés/ leurs mandataires - la radiation (susceptible d’appel sous 3 mois) (Art. R.5125-15-1 CSP). Les dispositions portant sur un contrôle du CROP au moins tous les quatre ans sur le respect par les SPFPL des dispositions légales et réglementaires régissant la composition de son capital et l’étendue de ses activités ont été maintenant supprimées (Art. R. 5125-24-9 CSP). doses d’insulines, ou encore un bracelet connecté qui promet une mesure non invasive (K’Track de PKVitality présenté au CES 20176). Ces objets connectés et leurs productions d’un grand nombre de données créent de nouveaux usages et transforment la relation du patient avec sa maladie et avec les professionnels de santé. Le modèle se veut plus préventif et ces solutions (logiciels ou applications) participent désormais à une meilleure prise en charge de la pathologie. Cette évolution pour les laboratoires est communément appelée « beyond the pill » (au-delà du médicament). En officine cela se traduit par l’appropriation de ces dispositifs innovants, la connaissance des nombreuses applications utilisées par les patients mais également accompagner les patients au travers d’entretiens pour les rendre acteurs de leur santé.

Simonetta Giordano, Avocat associée Morgane Morey, Avocat collaborateur 1 - Décret n°2017-354 du 20 mars 2017 relatif à l’exercice en commun de la profession de pharmacien d’officine sous forme de société d’exercice libéral et aux sociétés de participations financières de profession libérale de pharmacien d’officine. 2 - Loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé.

• INTERVENTIONS DU CROP Dans l’éventualité d’un changement dans la situation d’origine de la SEL (informations visées à l’article R.4222-3 CSP), le représentant légal de la société en informe le Président du CROP dans le mois. Si la SEL cesse d’être

3 - Loi n°90-1258 du 31 décembre 1990 relative à l’exercice sous forme de sociétés des professions libérales soumises à un statut législatif ou réglementaire ou dont le titre est protégé et aux sociétés de participations financières de professions libérales. 4 - Décret n°2013-466 du 4 juin 2013 relatif aux conditions d’exploitation d’une officine de pharmacie par une société d’exercice libéral et aux sociétés de participations financières de profession libérale de pharmaciens d’officine.


WWW.PHARMAGORAPLUS.COM

LE JOURNAL

25

RÉSEAUX SOCIAUX POSTS PUBLIÉS SUR TWITTER • •

Nombre total d’impression: près de 45 000 impressions sur une période de 91 jours. Nombre d’impression par jour: 493 impressions par jour

POSTS PUBLIÉS SUR FACEBOOK • Nombre de "Like" : plus de 2500 likes • Nombre de "follows" : près de 2500 likes • Portées organiques (Fans/Non-Fans) : près 87 000 portées sur 91 jours

REJOIGNEZ-NOUS ! Pour rester au coeur de l’actualité du monde pharmaceutique

PharmagoraPlus @PharmagoraPlus #PharmagoraPlus PharmagoraPlus


COUP DE PROJECTEUR SUR LA PHARMACIE. NE RESTEZ PAS DANS L’OMBRE... Rencontrez plus de 400 fournisseurs - au plus grand rassemblement dédié au secteur de la pharmacie au Royaume-Uni l

Recevez les meilleurs conseils pour développer votre business – en participant à des ateliers “pratico-pratiques” de 30 minutes.

Validez vos DPC en équipe – avec plus de 120 conférences et 60 heures de formations gratuites l

l

Développez vos compétences Clinique – dans l’espace “Aires Thérapeutiques”.

l Trouvez de nouveaux produits, services et technologies – pour une meilleure prise en charge du patient dans votre officine. l

Développez votre réseau – avec plus de 8 500 pharmaciens présents

Programme Recherche Distributeurs – Développez votre business à l’international en rencontrant plus de 1000 fournisseurs, distributeurs et acheteurs. Ils n’attendent que VOUS! l

B U TC H E R

INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT DÈS AUJOURD’HUI SUR www.thepharmacyshow.co.uk/jpgp


7 et 8 avril 2018 - Paris Porte de Versailles, Hall 3 www.pharmagoraplus.com

7 et 8 avril 2018 - Paris Porte de Versailles,TOUTES Hall 3 RETROUVEZ

LES CONFÉRENCES* www.pharmagoraplus.com DE PHARMAGORAPLUS 2017 EN LIGNE LA SOLUTION POUR PARTAGER DU CONTENU EN LIGNE AVEC VOS COLLABORATEURS. Réunions d’affaires, visites de stands, participation aux conférences et ateliers pratiques, retrouvailles entre confrères…Avec 6 salles de conférences et plus de 350 exposants, vous ne pouviez pas être partout ! C’est pourquoi nous avons créé les Webinars. Cet outil vous permet de visionner sur internet les présentations des conférences auxquelles vous n’aviez pas pu assister pendant le salon. Vous avez également la possibilité de revoir vos conférences coup de cœur et de les partager avec vos équipes.

ACH ETEZ LES WEB INAR S 99€ HT

QUE SONT LES WEBINARS ? Un webinar est comparable à un fichier audio et une présentation de toutes les conférences qui ont eu lieu pendant le salon PharmagoraPlus. Vous pouvez les suivre à distance depuis votre lieu de travail ou tout autre lieu disposant d’une connexion internet. OÙ SONT-ILS DISPONIBLES ET POUR COMBIEN DE TEMPS ? Les webinars sont disponibles sur un site internet simple d’utilisation avec un accès

illimité. Toutes les présentations sont disponibles à vie, ce qui vous offre la possibilité de les suivre où vous voulez et quand voulez ! COMMENT FONCTIONNE VOTRE PLATEFORME ? Une fois inscrit, vous recevrez un email de confirmation vous indiquant ainsi vos identifiants de connexion. Connectez-vous sur la plateforme en utilisant les identifiants qui vous seront communiqués. Sélectionnez le jour et

la conférence de votre choix pour commencer visionner une de vos conférences « coup de cœur ». Et surout, pensez à les partager avec vos collaborateurs.

À l’exception des ateliers de formation DPC et sous réserve de l’accord des intervenants

CONTACTEZ-NOUS PAR EMAIL OU PAR TÉLÉPHONE pharmagoraplus@closerstillmedia.com / 01 78 90 03 95.


PharmagoraPlus

@PharmagoraPlus #PharmagoraPlus

PharmagoraPlus

ILS TÉMOIGNENT “Evidemment je reviendrai en 2018. Je pense que les choses auront évoluées pour moi professionnellement donc peut être rencontrer des nouveaux partenaires, des nouvelles marques, des nouvelles gammes pour élargir et se mettre évidemment au courant des nouveautés.”

Marie Vrignaud, Pharmacien Adjoint

“Je suis très content d’être venu à Pharmagora cette année parce qu’il y avait beaucoup d’acteurs. C’est intéressant de faire cela en une journée plutôt que de le faire à la pharmacie ce qui prendrait beaucoup plus de temps.”

Alexandre BOUKAIA, Pharmacien Titulaire à Aubervilliers

“J’ai adoré PharmagoraPlus, un véritable élan de motivation et de solidarité pour tous les pharmaciens d’officine ! Une réunion à ne pas manquer !”

Pauline Pors,

Pharmacien Adjoint à Borgo

RENDEZ-VOUS

LES 07 ET 08 AVRIL 2018 PARIS, PORTE DE VERSAILLES

Journal Officiel PharmagoraPlus - Edition Juin/Juillet 2017  

Le salon national PharmagoraPlus est l’incontournable rendez-vous annuel entre les pharmaciens et leur écosystème (confrères, professionnels...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you