__MAIN_TEXT__
3 minute read

David Allart illustrateur

Diplômé de l’École Supérieure d’Art de Lorraine (ESAL) d’Épinal et de l’Université de Strasbourg, David Allart signe cette année son premier ouvrage édité aux Éditions du Pourquoi Pas. Dans Uni Vert / Remous David Allart illustre de manière contemplative et épurée les textes de l’auteure Stéphanie Richard.

« J’aime la pédagogie, le fait de communiquer ses savoirs… »

Originaire de Strasbourg, David Allart fête ses 30 ans cette année. C’est après son baccalauréat littéraire qu’il décide de se lancer dans des études artistiques, tout d’abord à la fac où il obtient une licence d’arts appliqués et design, puis à l’ESAL d’Épinal où il intègre une formation de design graphique, mention « image et narration ».

Adepte de sérigraphie, de lithographie, d’illustration ou encore de design graphique, David a plusieurs cordes à son arc. Il mêle en effet techniques de dessin modernes et techniques d’impressions artisanales, comme une façon de revenir à la matière. Dès sa sortie de l’ESAL, il intègre des ateliers d’impressions dont celui de l’Imagerie d’Épinal en tant qu’imprimeur d’art. Aujourd’hui installé en indépendant, il met à disposition son savoir-faire en répondant à des commandes de graphisme, d’illustration et d’impression d’art. David est actuellement basé à Mulhouse, au centre d’art Le Séchoir, ou il a pu ouvrir sont atelier d’artiste, l’idée étant d’osciller entre son travail personnel d’illustrateur/graphiste et d’imprimeur artisan pour imprimer ses propres images, mais aussi celles des autres.

« J’aime la pédagogie, le fait de communiquer ses savoirs et cette dimension de partage, de lien social ».

Inspiré par tout ce qui l’entoure, le jeune artiste aime les choses simples, les couleurs affirmées et un graphisme épuré qui lui permet d’aller vers quelque chose d’essentiel et de minimaliste.

« Contemplatif de nature, cet aspect de ma personnalité se retrouve au travers de mes images. J’aime laisser le lecteur/ spectateur participer à l’univers que je propose, en lui donnant quelques indices dans la compréhension de mes images. Il y une sorte d’échange, de jeu qui se crée. »

David Allart garde en tête son rêve d’enfant : l’envie de faire des beaux livres !

« J’avais une envie de retourner à l’illustration, ça me manquait d’avoir un vrai projet dans ce domaine ».

Lithoxyle, roman graphique de science fiction en création

Rencontrer David Allart ?

~Visite possible de son atelier à tout moment sur RDV

au Séchoir

25, rue Josué Hofer � 68200 Mulhouse.

Parus

~ Uni Vert / Remous éd. Éditions du Pourquoi Pas, 2020 textes de Stéphanie Richard, 6,50 € ean13 : 9791092353600

En 2019, il candidate et intègre le plan d’accompagnement à la professionnalisation des illustrateurs et auteurs-illustrateurs proposé par la Région Grand Est.

Ce dispositif, cofinancé par l’Union Européenne, étant dédié aux illustrateurs n’ayant pas encore publié mais souhaitant se lancer, David y trouve sa place, et en parle comme étant « un petit bagage qui permet de mieux défendre nos projets ».

C’est en parallèle de ce programme qu’il signe avec les Éditions du Pourquoi Pas, maison d’édition spinalienne engagée et dédiée à la jeunesse, qu’il avait déjà côtoyée via l’ESAL ou encore l’Imagerie d’Épinal, où il travaillait auparavant. Fidèle à son univers épuré, simple et contemplatif, l’illustrateur s’allie à l’autrice Stéphanie Richard et à sa plume pour proposer un album jeunesse illustré dans la collection « faire société ».

« Nous avons commencé à travailler sur ce projet en septembre 2019, mais je trouve qu’il fait écho à la situation

actuelle : le monde qui est en train de se transformer, essayer de s’en sortir, et finalement, on fera toujours avec ! »

Univert / Remous est une lecture à double sens, deux récits philosophiques qui interrogent le monde, réunis en un seul livre. Des textes très libres au niveau de l’interprétation, comme ses dessins !

The Knight, sérigraphie limitée à 20 exemplaires