Page 1

COMPOSITES Construction orientĂŠe-sujet

Clement.Rabourdin@laposte.net 06.72.38.54.25


COMPOSITES Construction orientĂŠe-sujet Novembre 2009

Clement.Rabourdin@laposte.net 06.72.38.54.25


Avant-propos

L’homme contemporain bouge, est chahuté par une société d’échanges qui se mercantilise. L’organisation sociale et spaciale doit s’éclaircir pour permettre ces transferts. Pour permettre d’identifier la situation et la destination, pour permettre de tracer sans hésitations le chemin qui les relie, les modernes ont fait de la «transparence» un paradigme. Plus de congestion, plus d’enceintes, plus d’enfermé, plus de caché. L’époque moderne a assaini la ville, les bâtiments et les moeurs par l’ouverture aux vents et la mise en lumière. L’époque contemporaine poursuit cette mise à jour de l’activité, de la coissance ; que ce soit avec l’îlot ouvert, les mailles structurelles en façade ou les espaces de bureaux open space. Elle y intègre la complexité et la diversité des flux qu’elle abrite. Des ouvrages protéiformes apparaissent. Le débat porte sur la matérialité des frontières. D’un côté les quartiers franchisés et bouclés, de l’autre la ville d’histoire. La réflexion est alors traduite en termes d’enveloppe, de structure, de matière, de programme. Alors que le monde de l’ingénierie se débat avec les matériaux composites après plus d’un siècle de matériaux homogènes ; alors que les passants se régalent toujours autant des dédalles de ruelles des centres historiques datant d’un autre époque ; alors que la globalisation n’épargne pas la production architecturale de marque ; j’estime que l’on doit penser la complexité à l’échelle de la ville, de l’ouvrage et du détail. Au court des projets auxquels j’ai pu participer, je me suis efforcé de penser la diversité, source de la complexié sociale, en défendant une architecture orientée-sujet*. A ce jour, il me semble nécessaire de concevoir des ouvrages techniques à fort potentiel émotionnel, a fortiori durables.

*cf. Architectures organiques ? de Lucien KROLL, dans Construire autrement de Patrick Bouchain


00I] Avant-propos 0II] Sommaire I00] Curriculum Vitae

Sommaire

I0I] Projets I I I ] Index

1


Curriculum Vitae

COMPETENCES

ETAT CIVIL

Plans généraux, carnets de détails de structure, jusqu’en phase EXE Pièces écrites (lots charpente et couverture textile) Pré-dimensionnement de charpente métallique Mise en page de projets, argumentation orale Bibliographie, constitution de matériauthèque

RABOURDIN Clément 8 bd du Jeu de Paume 34000 MONTPELLIER 26 ans, célibataire

Informatique Office, Autocad, Photoshop, InDesign, Robot Structural Analysis Notions : Rhino, Sketchup, 3DSMax Langues Anglais : Lu 4/5 - Parlé 4/5 - Ecrit 4/5 Russe : Lu 2/5 - Parlé 3/5 - Ecrit 1/5

SCOLARITE

EXPERIENCES PROFESSIONELLES

2007-2008 Montpellier Ecole d’architecture de Montpellier 5e année - Architecture et patrimoine contemporain

2007 - 2009

Obtention du diplôme d’architecte d’état

Montpellier

Chargé d’étude - BET ABACA (charpentes métallo-textiles) Assistance à la maîtrise d’oeuvre du concours à la réception Ingénierie de phase Exécution Dessins (ESQ à VISA), pièces écrites, notes de calcul (APD-EXE) 2007

Montpellier

Stagiaire R&D - BET ABACA (charpentes métallo-textiles) Etude de modélisation des structures gonfables Expérimentation échelle 1, bibliographie scientifique, modélisation 2005 - 2006

2004 - 2007 Marne-la-Vallée Ecole d’architecture de Marne-la-Vallée Licence et 4e année - Matières à penser (double cursus) 2003 - 2007 Marne-la-Vallée Ecole Nationale des Ponts et Chaussées Génie civil, spécialité structure (double cursus)

Obtention du diplôme d’ingénieur ENPC

Moscou

Conducteur de travaux (stagiaire) - SOLETANCHE-STROY filiale russe de Soletanche-bachy (fondations profondes) Participation aux chantiers, prise en charge d’équipes, suivi Etanchéité des parois-moulées, communication interne et externe

CENTRES D’INTERETS

2

tel. : 06 72 38 54 25 e-mail: clement.rabourdin@laposte.net

Voyage chez l’habitant (Athènes, Munich, Boston, Le Tampon) Photographie et littérature (récit) contemporaine, cinéma d’auteur

2001 - 2003 Paris Lycée Louis-le-Grand Classes préparatoires MPSI, MP*

Obtention du DEUG MIAS mention Bien 2003

Saint-Valéry en Caux

Obtention du BAC S mention Très bien


CULTURE Le Nomulus

Programme Tokuyama - Résidence mobile Projet de 4e année - Grenoble/Paris - 2007

Tripodes

Projets

Chapiteau de la compagnie VOST ABACA - --- - 2009

Forêt numérique

Médiathèque sur le port Projet de 5e année - Port-Saint-Louis - 2007

SPORT Légèreté structurelle et maîtrise des courbes Couvertures à l’hippodrome de Vitteaux Correia&Associés / ABACA - Vitteaux - 2008-09

Pleins et déliés

Couverture d’une piste BMX ARTE Charpentiers / GTM / ABACA - Saint-Quentin en Yvelines - 2009

EDUCATION Transparence, de la matière aux finitions Verrière : icône d’une restructuration d’îlot Architecture Studio / ABACA - Paris - En cours

AMENAGEMENT Fallow land

Borderlands - Stratégie urbaine à Détroit Projet de 5e année - Detroit - 2007

[Symbio]densité

Transformation d’un îlot à Ivry-sur-Seine Projet de 4e année - Ivry-sur-Seine - 2006

City-montage, identité historique contemporaine PFE : Requalification des Prés d’Arènes Projet de fin d’étude - Montpellier - 2008

3


Entre exposition et usage quotidien Programme Tokuyama - rĂŠsidence mobile Le Nomulus

Projet de 4e annĂŠe (Florence Lipsky), 2006 - Projet individuel 4


>>

« Au fur et à mesure que le modernisme prend de l’âge, le contexte devient contenu. A travers un renversement particulier, l’objet introduit dans la galerie « encadre » la galerie et ses lois. » Brian O’Doherty, Inside the white cube : the ideology of the gallery Né de la contraction de nomade et de cumulus, le nomulus est un espace de vie et d’exposition, polymorphe et transportable, qui ne doit pas être sans évoquer un nuage. Un nuage pour sa dimension dynamique, pour sa correspondance avec la face médiatique de l’architecture contemporaine : celle des free-forms. A l’intérieur se trouve un plateau, rappelant la scène des théâtres, et des unités primaires de mobilier sur roulettes, avec lesquelles l’artiste créerai sa première oeuvre : scénographier ses besoins. Le nomulus est un édifice gonflable et préfabriqué, parfaitement adapté au transport.


Eclairage : les gonflables

Etude formelle La forme du nomulus est déterminée en coupe par les règles de la statique graphique. A partir d’une extrémité et d’un premier arc, on construit de proche en proche l’ensemble. Les arcs fonctionnant à la compression et les coussins à la traction, on vérifie l’équilibre des forces au niveau de chaque arc.

Enveloppe Les coussins sous pression, à trois peaux, sont depuis peu passés dans le domaine commun de la construction. Les projets de couverture ETFE sont aujourd’hui nombreux de part le globe. Néanmoins, le budget nécessaire à ces projets est bien trop important pour le programme Tokuyama. Le PVC est donc choisi comme matériau de base. Etant donné que le PVC transparent n’est pas armé, il ne tient la pression que sur de petites surfaces. On développe donc un principe d’occultation, mélant toile polyester/PVC et toile PVC Crystal. Le matériau de base, le PVC, ne présente aucune porosité à l’air. Il donne des toiles très résistantes qui peuvent être assemblées aisément. Ayant mené une expérience de réalisation d’une arche gonflable aux Grands Ateliers de l’Isle d’Abeau avec des étudiants, j’ai pu voir les points sensibles liés au matériau et me convaincre qu’une fabrication du nomulus par un confectionneur était envisageable.


Respiration du Nomulus et projections Un cumulus est la matérialisation d’un équilibre dynamique de particules d’eau en suspension dans l’air, il réagit aux stimuli extérieurs que sont la pression de l’air, la température et le vent ; et au stimulus intérieur qu’est l’agitation des molécules. Le nomulus n’ayant pas d’environnement unique, j’ai décidé qu’il serait tout aussi dynamique q’un cumulus mais qu’il ne réagirait qu’à des stimuli interérieurs tels la présence de visiteurs, l’activité de l’artiste, sa production, et l’aménagement intérieur. C’est un système de toiles imprimées, marchant par paires de négatifs, déplacées par mouvement d’air et actionnées par des capteurs de pression au sol qui est responsable des mouvements de parois. Des vidéoprojecteurs viennent ensuite les colorer, les animer, comme si un orage était en gestation dans le nomulus.

Светлая дача*

EQUIPEMENT Résidence mobile Surface 36m²

Séquences spatiales La géométrie de l’enveloppe aménage trois séquences spatiales : l’aspiration d’entrée, la respiration au centre et une terminaison confinée. La disposition du mobilier et la décomposition de la lumière au travers des filtres participent à ce séquençage.

Localisation Palais de Tokyo (75) Magasin, Grenoble (38) Capacité d’accueil 20 pers. Phases ESQ-APD Délais Mar. 07 - Mar. 08

Maquette d’étude

5 *Datcha lumineuse


Contraintes d’un chapiteau moderne Chapiteau de la compagnie VOST Tripodes

Collaborateur pour le bureau ABACA 6


>>

La compagnie de cirque VOST a été fondée au printemps 2009 par des anciens membres de la célèbre compagnie des Arts-Sauts (voltigeurs). Pour promouvoir le premier spectacle, ils ont confié à Abaca la conception d’un chapiteau destiné à accueillir la structure scénique (un hémicycle métallique de 12m de hauteur) et environ 500 chaises longues. Le spectacle était déjà programmé dans des théâtres permanents quand l’idée d’un chapiteau a emmergé. Ce dernier était donc un moyen de programmer d’autres représenations et de promouvoir le spectacle. Après avoir défini le gabarit intérieur, j’ai proposé une esquisse de chapiteau conforme au cahier des charges d’un chapiteau classique : minimiser l’encombrement et le poids en vue du transport, minimiser les efforts aux ancrages, assurer la cinématique de montage avec un minimum d’engins. La force de la proposition repose sur l’absence de tout élément structurel dans l’espace intérieur. Les points hauts sont tenus par deux tripodes extérieurs et une poutre volante suspendue. La cinématique de montage est alors simple : on lève l’ensemble à partir d’un tripode et d’un point de traction.


Eclairage : montage


Esquisses Les propositions réalisées par Abaca sont des déclinaisons des deux typologies du chapiteau traditionnel : avec coupole suspendue à 4 mâts verticaux et à pointes. Ces deux déclinaisons affiche une attitude d’innovation formelle. La coupole de la première est gauchie, les pointes de la seconde sont suspendues à une structure externe. La seonde proposition a été retenue pour des raisons pratiques principalement : simplicité de réalisation, de transport et maîtrise du coût de fabrication. Elle est le résutat d’un travail commun avec l’ingénieur expert en chapiteau d’Abaca (ancien technicien des Arts-sauts pendant plusieurs années).

На стройке*

EQUIPEMENT Chapiteau Surface 1200m² Localisation --Maître d’ouvrage Compagnie VOST Capacité d’accueil 500 pers Budget 150 000€

Structure scénique

Géométrie La géométrie de l’édifice est le résultat de la scénographie. Les deux extrémités en arc correspondent à la répartition des chaises longues d’où les visiteurs apprécient le spectacle. Les deux pointes latérales autorisent l’évolution des voltigeurs sur la structure en hémicycle et l’accrochage des filets de sécurité. En plan, l’encombrement gobal est de 34m x 42m. Les 4 pointes garantissent la hauteur minimale d’usage (hmax = 23m).

Phases ESQ-EXE Délais Mar. 09 - Aoû. 09

7 *Sur le chantier


Borderlands, entre terre et mer Médiathèque sur le port Forêt numérique

Projet de 5e année (Elodie Nourrigat - Jacques Brion), 2006 - Projet individuel 8


>>

La reconquête du port de Port-Saint-Louis passe par une ré-appropriation des quais, aujourd’hui non-aménagés. On propose un mouvement de terrain, pour rendre cet espace au piéton, en enjambant la route des plages. La médiathèque vient s’imbriquer au sommet de cette promenade. On cherche ici à intégrer pleinement les nouvelles technologies multimédia, qui vont vers toujours plus de liberté et de confort pour l’utilisateur. Aussi, on créé une trame de repère qui sert de cartographie aux visiteurs, comme le damier aux pièces d’échec. Un document numériquement fiché (puce?) peut être localisé en temps réel au moyen d’une centrale de contrôle. Le trajet du visiteur, orienté par la trame et des allées numériques, est pensé comme une déambulation à travers des univers variés, qui pourraient bien le stopper pour quelques doux instants. La trame s’ouvre alors momentanément pour offrir un espace d’accueil au sein de la structure.


Eclairage : limite diffuse

Intérieur L’intérieur est défini par l’activté des usagers (consultation multimédia) et par les rayonnages. Il est représenté par les poteaux bois qui s’éclipsent au profit d’espaces de lecture par endroits.

Extérieur L’extérieur n’est pas défini par opposition à l’intérieur. L’extérieur de la médiathèque peut se résumer aux endroits qui se situent hors de sa portée. En effet, le fond des médiathèques d’aujourd’hui peut être numérisé et son accès peut se faire jusqu’à une certaine distance. Les façades et la structure s’y étendent.


Scénario d’entrée L’espace consultation de la médiathèque se développe sur 5 plateformes, à différentes altitudes par rapport au niveau de la mer, et de part et d’autre d’une promenade en dénivelé le long du port. Cette promenade prend de l’altitude pour passer au-dessus de la route des plages. L’accès à la médiathèque se fait au niveau de cette promenade. Après le passage des dés d’accueil, les visiteurs passent dans un espace jouant des hauteurs et de la lumière, avant de pénétrer dans la forêt numérique. Des allées distributives s’infiltrent dans une trame de poteaux bois très dense (2mx2m). Ces allées sont équipées de desks numériques wifi, le visiteur peut ainsi librement pratiquer plusieurs médias simultanément.

Тyда / Сюда*

EQUIPEMENT Médiathèque Surface 2 200m² Localisation Port-Saint-Louis (34) Capacité d’accueil 700 pers

Phases ESQ Délais Horizon 2010

9 *Ici et là-bas


Simplement durable Couvertures à l’hippodrome de Vitteaux Légèreté structurelle et maîtrise des courbres Position : Chargé d’étude pour le bureau ABACA 10


>>

Suite à unes esquisse très appréciée du maître d’ouvrage, l’agence Correia&Associés avait deux exigences : une légèreté affirmée des couvertures et une maîtrise des coûts de construction. En se conformant aux images de l’esquisse, Abaca a apporté une réponse métallo-textile fondée sur l’optimisation structurelle et les propriétés des toiles polyester/PVC. Les pans de couverture semi-elliptiques dessinés par l’architecte seront regroupés par 2, et légèrement courbés pour apporter la résistance de forme nécessaire aux toiles tendues. L’identité du projet sera conservée. Au cours des phases APS à PRO, l’étude a consisté à affirmer la faisabilité de cette proposition, en dialoguant avec les différents acteurs du projet : architecte, bureau de contrôle et BET gros oeuvre. On est ainsi arrivé à une proposition aux courbes élégantes. La matière a été placée selon un principe de stricte nécessité et répartie suivant des contraintes d’alignement et de fabrication. Abaca a ensuite pris en charge la phase d’EXE. Le calepinage des éléments de structure et la mise en plan ont été le résultat d’une concertation permanente avec le charpentier.


Eclairage : suivi architectural

Esquisse Lorsque l’architecte sollicite Abaca, il présente l’image ci-contre. Ensemble on analyse les points névralgiques de son projet et les impossibilités techniques afin d’élaborer une solution viable et conforme à son esquisse. On reprendra donc les poteaux inclinés et la forme elliptique. On réunira les deux éléments pour obtenir de la courbure.

Avant projet sommaire Après avoir redessiné et vérifié par le calcul la viabilité de la solution proposée, on livre une première version du projet pour vérifier avec l’architecte la conformité du design. La proposition étant jugée satisfaisante, on avance dans la définition des éléments constructifs. Les estimatifs financiers montrent que l’économie est une composante forte du projet.

Avant projet définitf Suite à des évolutions sur les hypothèss de calcul, la charpente en sous-face de la membrane prend de l’importance. On les conçoit alors dans l’esprit des renforts de la cerce extérieure : en poutre bow-string. Le projet convainc et malgré ces ajouts, on convient d’interroger les entreprises sur cette proposition.

Phase projet et exécution Lors de la préparation du DCE, on définit précisemment la stratégie constructive : éléments pré-fabriqués, répétés, symétries, transport, ordre de montage. On consulte trois entreprises et on présente la synthèse des offres au client. On change ensuite de statut pour réaliser les études d’éxecution, dans un délai record.


Description des objets Le principe structurel défini à l’APS consistait en la réalisation d’un anneau périphérique rigide, à inertie variable, générant une membrane en scelle de cheval après tension, un câble marquant le faîtage sur le grand axe. Ce principe est adapté aux 4 typologies de couverture, selon les dimensions des équipements à couvrir.

Ещё больше*

EQUIPEMENT Couverture textile Surface 760m² Localisation Vitteaux (35) Maître d’ouvrage Société des courses de Vitteaux

Déclinaison de la poutre bow-string L’anneau périphérique résulte de l’assemblage de 4 arcs symétriques 2 à 2. Ces arcs sont dessinés comme des poutres bow-string (poutre échelle à section variable), à l’instar des écarteurs horizontaux. On assure ainsi la cohérence visuelle des ouvrages. De cette manière, les renforcements structuraux sont ciblés.

Budget 250 000€ Phases APS-EXE Délais Nov. 08 - Aoû. 09

11 *Encore plus


Pleins et déliés Couverture d’une piste BMX

Jeux de structure et de lumières Chef de projet pour le bureau ABACA

12


>>

La communauté de communes de Saint-Quentin-en-Yvelines a voulu se dynamiser en reprenant le dossier de complexe cycliste réalisé pour la candidature de Paris aux J.O 2012. Elle a donc lancé un concours pour un partenariat public-privé sur l’ensemble du programme : bureau pour la fédération française de cyclisme, logements pour sportifs, vélodrome, piste BMX. Le groupement GTM-ARTE Charpentiers nous a alors confié la conception de la couverture de la piste BMX. Le cahier des charges était le suivant : couverture en toile, budget maximal de 4M€, auncun poteau intérieur, design dans l’esprit du vélodrome. La proposition est une toiture dans la courbe du terrain, sur le principe d’une structure métallique en nappes concentriques à double courbure. La réalisation d’un modèle numérique a permis d’assurer la faisabilité d’une telle couverture. Un pré-dimensionnement a pu être donné et utilisé comme base au chiffrage de la proposition. La couverture s’inscrit dans un projet de grande échelle comprenant la réalisation d’un parc. Le design se devait d’être sobre tout en délivrant une identité formelle forte pour la promotion des compétitions de BMX.


Eclairage : génération de la forme

Variations concentriques L’idée de base vient de l’esprit ‘vert’ qu’a mis en avant l’architecte dans sa présentation de l’ensemble du complexe. J’ai alors pensé, au vue des perspectives avec le lac, aux traces laissées par une goutte d’eau tombant dans une étendue d’eau. Dans le plan, le dessin est un ensemble de cercles concentriques, que j’ai transformé en un ensemble d’ellipses adapté à la taille de la piste. Elles sont ensuite décentrées pour créer du dynamisme. En coupe, la goutte créé des sinusoïdes. J’ai donc translaté les ellipses sur un axe vertical, avant de les gauchir pour générer les inversions de courbure, typiques de l’architecture textile.

Plan On vérifie en plan que les ancrages n’empiètent pas sur la piste, et en coupe que les poteaux inclinés ne mangent pas le gabarit de saut. En dégageant ainsi l’espace intérieur de tout élément vertical, on laisse une grande liberté d’aménagement de la piste aux organisateurs, qui peuvent agencer les modules de relief selon différentes configurations. La struture n’est visible qu’en sous face. On marque ainsi la différence entre le dessous et le dehors.


Ула оп !*

EQUIPEMENT Couverture Textile Surface 9 600m² Localisation Saint Quentin en Yvelines (78) Maître d’ouvrage Communauté de commune de SQY Budget 4 000 000€

Phases Concours Budget et durabilité

Principe constructif

La forme en plan est calquée sur le contour de la piste BMX. L’ellipse est recomposée à partir de 4 arcs de cercle. La portée est de 127m dans un sens et de 93m dans l’autre. Les gradins qui entourent la piste ne sont pas couverts, pour des raisons budgétaires.

L’architecte demadait une toiture sobre, discrète et très fine, en membrane PES/PVC. Cette demande est synonyme de ‘toiture plate’ qui est peu compatible avec l’emploi des membranes. On a donc conçu un projet de charpente à double courbure revêtu d’une toile

Outre son impact visuel fort, la couverture proposée à l’avantage de diffuser la lumière naturelle. En effet, la membrane PVC est translucide et les verrières à l’aplomb des treillis sont, elles, transparentes. Cet atout a été mis en avant pour répondre aux préoccupations de durabilité. Le matériau textile est de plus totalement recyclable à ce jour. Nous avons également mis l’accent sur l’économie de matière réalisée avec les sections de treillis et la légèreté du matériau.

La couverture est composée, en premier lieu, d’une ossature métallique en treillis acier : 4 cerces gauches liées par des poutres en arcs rayonnantes. Vient ensuite la membrane, qui est fixée sur chaque membrure supérieure des treillis (pour sa stabilité). Des verrières sont placées à l’aplomb des treillis. Cette nappe repose sur des poteaux en IV qui réduisent les portées sans augmenter l’encombrement au sol.

Délais Aoû. 09 - Déc. 12

13 *Oula Oop !


Grande école de management Verrière : icône d’une restructuration d’îlot Transparence, de la matière aux finitions

Chargé d’étude pour le bureau ABACA 14


>>

Architecture Studio, qui a remporté ce gros projet de restructuration d’un îlot parisien (24.2M€), près de la gare Montparnasse, a demandé à Abaca un accompagnement sur la conception et le suivi de réalisation de la verrière. Cette verrière est un élément important du projet. En effet, elle réunit les corps de bâti ancien et nouveau, et met en oeuvre une technologie récente en plein développement : les coussins ETFE. A partir des profils aluminium standards de fixation des coussins, on a développé des poutres en ‘grain de riz’ et des détails d’accroche discrets. La verrière devait paraître aussi simple que possible. Les éléments constructifs sont clairement identifiés : poutre, couverture, chéneau, ancrage. Le reste est invisible : fixations, alimentation pneumatique, chemin d’entretien, écran de cantonnement.


Eclairage : VISA, suivi des détails

Suivi des plans d’exécution La première phase du travail de VISA a consisté à rappeler les principes constructifs développés dans le DCE afin d’assurer la conformité du travail d’étude aux volontés architecturales. Par des schémas simples, on a redonné la décomposition de la structure en trois éléments simples et distincts : les chéneaux supports des profils de fixation des coussins, les corbeaux de reprise et les poutres ‘grain de riz’. Quelques approfondissements techniques ont été précisés durant cette phase de définition. La seconde phase du VISA a porté sur la gestion des problèmes soulevés au cours de l’avancement des travaux et du travail des autres corps d’état. Les propositions sont faites par l’entreprise au maître d’oeuvre qui y répond par des remarques. Une fois de plus, on a utilisé des schémas simples accompagnés de textes descriptifs pour rebondir sur ces propositions en restant dans l’idée délivrée par l’entreprise, l’objectif n’étant pas de se placer en opposition. Le détail présenté ci-dessous porte sur l’adaptation du principe de fixation dans la partie ancienne des corps de bâti. Une poutre filant le long du mur doit être ajoutée. Néanmoins, la proposition faite par l’entreprise génère une perforation de l’isolation et un pont thermique inacceptables. On a donc proposé de placer le dispositif à l’extérieur.


Только солнце*

EQUIPEMENT Verrière ETFE Proposition 1- ABACA

Proposition 2- ABACA

Proposition 1-Entreprise

Surface 710m² Localisation Paris (75) Maître d’ouvrage Chambre de commerce et d’industrie de Paris Budget 800 000€

Coupes AS

Fixation des profils aluminium Dans les projets mettant en oeuvre des coussins ETFE, la charpente, qui supporte les fixations des coussins, est usuellement conçue indépendamment des coussins, qui sont a posteriori simplement posés, avec un joint creux.

Phases APD-VISA Délais Nov. 07 - Avr. 10

Pour cette verrière, la volonté de l’architecte était de rendre ces profils invisibles, de les intégrer à la poutre de charpente, de manière à réduire la perception de la verrière à deux éléments : les coussins ETFE transparents et les poutres de reprise. Les deux dessins ci-dessus montrent le travail que l’on a fourni dans ce sens. Partant de cavaliers ‘classiques’, on a réussi avec astuce à rapprocher le profil de la poutre en ‘grain de riz’. Il a été nécesaire de reprendre les plans de l’entreprise au VISA.

15 *Seulement le soleil


International architectural workshop Borderlands - Stratégie urbaine à Détroit Fallow lands

Projet de 5e année (Elodie Nourrigat - Jacques Brion), 2006 - Projet en groupe 16


>>

Dans le cadre de la 5e année du département Architecture et patrimoine contemporain de l’école d’architecture de Montpellier, j’ai participé au workshop internationnal organisé à l’université du Michigan sur le thème du dépeuplement de la ville de Detroit (USA). Avec un étudiant japonnais, un australien et deux américaines, nous avons proposé une restructuration de la zone proche coeur de ville selon le principe des jachères agricoles. Nous avons proposé un éclatement péri-urbain à centralités multiples en introduisant des zones non-construites où la terre est au repos et où la nature reprend ses droits. En tirant profit de ces grands parcs sauvages, post-urbains, on propose de nouveaux habitats attractifs dont la valeur immobilière retrouvée permet la restructuratuion ou la destruction des maisons abandonnées.


Eclairage : typologies d’habitation

Mother board

rlands M. McBride, S. McKay, S. Eno, C. Rabourdin, D. Huang

Ces habitations sont résolument contemporaines. Elles s’appuie sur le parc pour redynamiser le quartier en restructuration. Les pièces sont logées dans des boites projetées vers le parc d’un côté, et connectées au filtre identitaire du quartier de l’autre. L’organisation du linéaire d’habitation se rapproche de celle du motel. Non par sa relation à la voiture mais par sa relation à l’espace. Elle suit l’augmentation de la mobilité dans la société nord-américaine. Le filtre abrite les espaces transitoires privés, communs et publics. Il offre une façade animée au coeur du quartier en reconstruction.


Jachères Le principe de la proposition urbaine est d’isoler certaines zones désertées à proximité du centre ville et d’en fabriquer un paysage post-urbain, entre campagne sauvage et parc urbain. Cette transformation se fait au moyen de petites interventions à faibles coûts, selon un principe de récupération des anciens éléments de bâti. Ces parcs de jachère laisse la terre au repos, en attente. Autour de ces paysages on dresse un filtre marquant la séparation entre la zone urbaine en restructuration et la zone paysagère en liberté. Ce filtre abrite un habitat d’exception, qu’on utilise comme moteur pour la redynamisation.

Перестройка*

Chemins de traverse, in the fallow land

MIXTE Dominante Habitat Restructuration Localisation Detroit (Michigan) SHON 12 000m² COS 0.2 Densité 10hab/ha

Phases ESQ Délais Horizon 2020 Maisons dual-core On propose de ré-investir le tissu urbain en réhabilitant certaines habitations en bon état, et en proposant de nouvelles maisons construites sur le modèle des pavillons traditionnels de la proche banlieue. Une pièce est ajoutée en double hauteur, concentrant les activités transitoires. Cet espace place le modèle traditionnel in the fashion.

17 *Péréstroïka


Micro milieu manifeste Transformation d’un îlot à Ivry-Sur-Seine [Symbio]densité

Projet de 4e année (Florence Lipsky), 2006 - Stratégie urbaine en trinôme, projet individuel 18


>>

L’objet de cette étude pour la mairie d’Ivry-sur-Seine était de mener une réflexion massive sur l’habitat durable en milieu urbain. On a choisit de tester l’hyper-densité. Bien que la concentration des villes suive les principes fondamentaux du développement durable, elle pose certaines questions : quelle réduction d’énergie pour les transports lorsque le besoin d’évasion est renforcé par la vie en appartement, et quelle amélioration de la qualité de vie, sachant que la ville dense est moins poluante mais plus poluée ? On répond à l’interrogation «comment densifier durable ?», par un choix de type et de règles de densification intermédiaires. En effet, qui dit dense, ne dit pas nécessairement ville verticale hérissée de tours high-tech, ou vaste lotissement de maisons individuelles à jardinet aglutinées le long d’une voie de desserte. La densité peut-être obtenue dans une situation d’équilibre, entre hauteur et fragmentation minutieuse du territoire. On regroupe ainsi une grande variété d’espaces poétiques, allant de la ruelle pavée au studio traversant, en passant par la terrasse de café et le jardin suspendu. De fait, on a cherché à établir une mixité riche, fondée sur l’entraide communautaire. En pensant les différents types d’interaction entre les constructions, on a constaté à quel point les besoins étaient saisonniers et les relations dynamiques. On s’est alors rapproché du concept des symbiocités de Pascal Gontier. Ce modèle emprunte tant aux organisations naturelles (êtres vivants symbiotes) qu’aux organisations humaines. Pourquoi donc ne pas tenter de l’appliquer à la construction et à l’urbanisme ?


Eclairage : symbio-densité

Insertions

Espaces raversants

La densification se fait par insertion d’éléments dans une trame de bâti en bande. Les inserts sont adaptés suivant la situation pour servir le reste du bâti. Dimensions, programme et revêtement permettent de spécifié le bâti adjacent. La répartition de ces inserts respectent l’ensoleillement, les circulations, et la mise en commun des dispositifs écologiques.


Всем вместе*

MIXTE Dominante Habitat Eco-quartier Localisation Ivry-sur-Seine (91) SHON 38 400m² Densité fragmentée

COS 3.4

Pour rendre la densité habitable, le travail en plan masse a consisté à définir les espaces publics, prolongés par des espaces communs. Le bâti a été fragmenté afin de garantir vues et éclairage naturel. Il s’organise par demi-frange (approfondies individuellement). Un réseau de toitures utiles réunis l’ensemble des immeubles : chauffe-eau solaire, decks, jardins.

Densité 560hab/ha Phases ESQ Délais Horizon 2012

FM

CR

CG

19 *Tous ensembles


Ville durable PFE : Requalification de Près d’Arènes City-montage, identité historique contemporaine

Projet de fin d’étude (Laurent Duport), 2008 - Projet individuel 20


>>

Le projet urbain est aujourd’hui une des principales vitrines de l’architecture et de l’urbanisme contemporains. Toutes les grandes villes françaises ont recours à cette pratique qui vise à mettre la ville en vitrine, tout autant qu’à affronter les enjeux contemporains de densité, de sécurité, d’économie et de durabilité. S’interroger sur cette pratique c’est donc se demander quelle image bâtir pour la ville contemporaine ? Le quartier Près d’arènes est une ancienne zone industrio-commerciale des années 70. La reconversion du quartier est envisagée avec l’expansion de Montpellier et de son réseau de tramway. Etant donnés la distribution privée du parcellaire et le taux d’activité non-nul, on pose la problématique suivante : peut-on construire la ville sur la ville ? On s’intéresse en particulier à la gestion de la temporalité dans la construction des villes. En développant le concept de city-montage, emprunté aux arts visuels, on défend une ville hétérogène éclairée, non-sectorisée mais organisée. On propose une méthode de reconversion non-radicale et temporisée, détournant la notion d’oeuvre totale chère aux modernes, par le biais du montage : l’art du puzzle avec le patrimoine bâti et le neuf.


Eclairage : phasage

Intervention urbaine phasée Le principe de l’intervention urbaine et de crééer une nouvelle identité au quartier sur son socle histoirique, et sur les traces parcellaires et typologiques encore présentes. La récupération du site se fait progressivement, selon le principe des vases communiquant, d’ilot en îlot.


Единственный

Plan RDC

MIXTE Dominante Habitat Restructuration Localisation Montpellier (34) SHON 14 000m²

Logements collectifs Les logements construits en périphérie d’îlot sont constitués par greffe de micro-espaces. Le bâtiment est constitué d’une série de petites tours distribuées par coursives au nord. Dans ces monolithes, on trouve les éléments de première nécessité pour des logements de petite surface. On vient alors greffer des extensions pour agrandir le logement. Ces ajouts ont une forte identité, qui caractérise à la fois l’intérieur et l’extérieur : alcôve d’observation ou espace de travail pour les chambres, loggia pour le salon, balcons d’usage au nord. De ces extensions viennent le dessin des percements et le modelage des façades.

Plan R+1

COS 0.9 Densité 170hab/ha

Phases ESQ Délais Horizon 2012 Maisons de ville en réhabilitation Une peau en polycarbonate gère l’interface lisse au quartier. On conserve la structure existante pour poser la toiture qui abrite les logements sur les demi-nefs extérieures. Les logements sont constitués d’un bloc principal et de deux extensions. Cette composition tri-partite des maisons de villes vient proposer de la diversité à l’intérieur du bâti où les jardins se développent. La disposition des extensions permet d’assurer intimité à chaque habitant. Le système d’exploitation est cependant celui d’un immeuble en co-propriété, avec mis en commun des sevices.

21 *Unique


Index

IMMOBILIER

EDUCATION

1-Ciydel business center, complexe de bureaux en R+13 63 500m², Bouygues Construction, livré 2008

11-Ensemble de couvertures textiles pour l’école Jean Moulin de Toulouse 820m², archi. Pelous Architecte, livré 2007

2-Sakharov business center, complexe à foncionnalité mixte en R+28 150 000m², archi. Buro Vorontsova, livré 2009

12-Couverture du gridshell de la soufflerie à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées 120m², LAMI, livré 2007

3-DUCAT Place III, tour de bureaux en R+14 34 000m², archi. SOM, livré 2007

AMENAGEMENT

4-Westec Four Winds business center, R+10 32 000m², archi. MostProject, livré 2007

CULTURE 5-Espace intermédiaire gonflé dans le mail du musée du Pont du Gard 400m², archi. Cusy&Maraval, projet 2008 6-Couverture textile et lest de sable sur les fouilles archélogiques de Bibracte 750m², archi. Paul Andreu, ing. TESS, livré 2008 7-Abri pour une nouvelle terrase au théâtre Sylvia-Monfort 70m², ABACA, projet 2008 8-Concert Hall pour la ville d’Almaty 10 000m², archi. A+Architecture, projet 2008

SPORT 9- Toiture légère pour la maison du Lez 700m², archi. A5 Architectes, livré 2008 10-Tennis couverts à Plessis-Robinson 2 200m², archi. Serrero, concours 2009

22

13-Structure et enveloppe composite pour le programme de recherche interne Eiffage 46 500m², archi. Buffi, ing. Eiffel, projet 2007 14-Auvent Pégase à l’entrée de l’aire de stationnement AirFrance de Roissy 120m², archi. Agence Carbonnet Architectes, projet 2009 15-Résille métallique pour les sous-stations de la 3e ligne de tramway de Montpellier 700m², archi. Agence Garcia-Diaz, en cours 16-Auvent signal d’un parking à Almaty 70m², ABACA, projet 2009 17-Auvent d’ombrage pour des restaurants de front de mer à Sètes (ZAC Villeroy) 250m², archi. Agence Garcia Diaz, livré 2008 18-Couverture des quais de Rungis 12 000m², archi. AREP, livré 2008

EVENEMENTIEL 19- Grande arche gonflable à diaphragme aux Grands Ateliers 5m², archi. J. Bovis, réalisé 2006 20-Dôme Airstar Ø22m 380m², Airstar, étudié 2008


1

14 5

10

18

6 11

15

2

7

19 16 12

3

8

4

9

13

17

20

23


Crédit photographique

24

- A+ Architecture - Agence Garcia Diaz - Architecture Studio - Arte Charpentiers - Correia&Associés - Cusy Maraval architectes - Eiffage - Serero Architectes - Site archéologique Bibracte

p.25 p.25 p.17 p.15 p.13 p.25 p.25 p.25 p.25


Novembre 2009

Clement.Rabourdin@laposte.net 06.72.38.54.25

Portfolio  

Présentation de projets et curriculum vitae

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you