Issuu on Google+

Luxembourg, Pôle de Commerce de la Grande Région IMPRESSUM clc | push up  b.p. 482 L-2014 Luxembourg 7, rue Alcide de Gasperi L-1615 Luxembourg-Kirchberg Tirage : 7.000 exemplaires Paraît 4 fois par an

Direction de la publication : Thierry Nothum Rédaction : Françoise Pütz, Tanja Bollendorf, Philippe Worré Contact : francoise.putz@clc.lu Tél. +352 43 94 44-716 Fax +352 43 94 50 Conception et mise en page : 1Plus Impression : Imprimerie Faber, Mersch

16

#

juin 2011

Pour le développement de VOTRE commercE

photo : istockphoto

Le Design d’un commerce doit ‹ cadrer › avec la clientèle ciblée et être en ligne avec le positionnement de l’établissement. La consommation est le reflet de la société et la société est le reflet de la consommation. Service Design La qualité du service déterminera si le client reste fidèle à une enseigne plutôt qu’à une autre. Meubler un espace Le design et le plaisir de table ou le désir d’acheter se conjuguent avec une architecture intérieure design.

DESIGN MATTERS Transformer des idées en expériences clients ! Le design est fait pour être vécue.


push up 16 | juin 2011

Editorial

02

DESIGN MATTERS Le design, c’est la réponse à la question comment le commerçant doit se présenter. Par le seul fait d’exister, un commerce occupe déjà un espace design : le nom de l’enseigne, une signature graphique, un ou plusieurs lieux de vente, les produits, les services, les vitrines, l’éclairage, les tenues vestimentaires pour les employés, une page Internet, une présence sur les réseaux sociaux, les outils de communication utilisés, etc. Tous ces aspects forment un ensemble intelligible et peuvent être mis à contribution pour se différencier auprès de la clientèle ciblée. Le design ne se limite pas à mettre en place un ensemble plus ou moins large de détails, mais il fait partie d’un concept et d’un positionnement précis. Sans vrai concept, la création d’un nouveau logo par exemple, n’est pas la bonne et unique solution. En ce qui concerne le positionnement, il passe d’abord par l’image globale et le service. Le design doit surtout ‹ cadrer › avec la clientèle ciblée. Il est évident qu’une boutique qui vend des chaussures haut-de-gamme se présente différemment qu’un magasin discount. Il est vrai aussi que le design joue parfois un rôle plus important face à une certaine clientèle que par rapport à une autre. Le professionnel doit donc toujours veiller à-ce que le langage visuel et graphique qu’il aura choisi, soit en ligne avec le positionnement de son établissement. Un vrai travail du ‹ sur mesure › .

Les clients sont de plus en plus intransigeants et avertis et donc infidèles. Ils considèrent à la fois un ensemble d’éléments (prix, qualité des produits, service au client, ambiance etc.) et n’hésitent pas à délaisser un magasin pour un autre si ce dernier leur fait vire une expérience plus enrichissante. Le professionnel est contraint de faire vivre au client une expérience (plaisante) dès qu’il entre. Afin d’apporter une cohérence, il faut englober tous les éléments susmentionnés. Dans ce contexte l’on parle souvent d’‹ Experience Design ›. Le design est particulièrement important pour lancer une ouverture ou la réouverture d’un magasin, d’un café ou d’un restaurant. Pour un établissement qui a déjà une longue tradition et une notoriété bien ancrée, il faut cependant avancer très prudemment. La formule magique ne réside pas uniquement dans un nouveau ‹ design › . Un vrai professionnel peut même vous donner le conseil de ne rien changer, si rien n’est à changer ! N’essayez pas de vendre une image qui ne vous correspond pas ! Un re-design doit toujours partir de l’existant. Un re-design peut être superflu, voire même être contreproductif, s’il est réalisé uniquement parce que c’est à la mode ou une tendance.

vent compter au moins 5.000 euros pour couvrir les coûts d’agence chargée de la création d’un vrai ‹ corporate design › . Oui, à première vue le prix paraît élevé, mais il s’agit d’un investissement dans le futur de l’entreprise. De nombreuses études menées à l’étranger prouvent que la majorité des commerces qui ont intégré un concept de design global et cohérent ont vu leurs ventes et la valeur de leur fonds de commerce augmenter. D’autres, qui pensaient bien faire et qui ne prenaient pas assez de recul par rapport à leur projet, ont dû lourdement payer leur erreur. Luxinnovation organisera un cycle de workshops sur le rôle et l’importance du design dans l’économie en général. Tenezvous au courant sur le site Internet : www. luxinnovation.lu. Vous pouvez aussi vous informer sur des sites tels que www.designfriends.lu ou www.designluxembourg.lu, ou vous renseigner directement auprès de nos professionnels locaux.

Tom Gloesener Vidale Gloesener

Pour faire vivre à ses clients une expérience inédite, il ne faut pas hésiter de s’adresser à des professionnels. Il faut sou-

index

01 Impressum 02 Editorial 03 L’équipe du POC 07 Portraits des professionnels 08 Calendrier du commerçant

Actions + Tendances

En cours 04 La liste non-exhaustive de projets

05 Le rôle du design dans l’aménagement des restaurants et magasins

Les heureux gagnantes au jeu du festival du meuble

Résultats des sondages

03 Profitez de l’Autofestival pour acheter votre voiture ?

Faîtes-vous confiance aux avis des utilisateurs sur des sites internet ?

Que pensez-vous du nombre croissant de centres de ‹ Wellness › ?

Tendances

03 Des phénomènes de société changent le commerce

Good Idea

03 Vicky et Carole ont gagné

Design 04 Commerces Design Luxembourg Les commerces se mettent au design

Zoom sur

06 Supermarchés sexy dans les alpes 05 Le Service design va-t-il changer le monde ? 05 Design Luxembourg designs Luxembourg

06 Clients et concepteurs, coopérateurs ? 06 Humour


push up 16 | juin 2011

Actions

03

Tendances

DES PHÉNOMÈNES DE SOCIÉTÉ CHANGENT LE COMMERCE Dans leur ouvrage Comportement du Consommateur, Denis Darpy et Pierre Volle soulignent que la consommation n’est pas seulement une fonction économique, mais est avant tout un fait social : ‹ La consommation est le reflet de la société et la société est le reflet de la consommation › . Cette maxime résume parfaitement que les changements sociétaux peuvent être retrouvés dans les schémas de comportements de consommation. Dans ce contexte les chercheurs parlent de tendances fortes (Megatrends) et prévoient des conséquences majeures et mesurables qui influenceront durablement les modes de consommation, et peuvent ainsi être attribués à des changements dans notre société. Les premiers changements sociologiques forts sont la ‹ réalisation du soi autonome ›, et, directement lié, le phénomène de l’‹ individualisation ›. Selon le Crédoc en France, les institutions porteuses de support de socialisation se sont effritées, et avec elles, les repères se sont affaiblis (église, partis politiques, syndicats, famille, écoles). Pour pouvoir exprimer ses engagements ainsi que ses valeurs éthiques et morales, l’individu se réfugie dans la consommation. La recherche d’un sens dans sa manière de consommer, la (re-)prise de responsabilités et l’expression de ses valeurs morales et éthiques se traduisent bien évidemment

dans les choix et actes d’achat par rapport aux produits, mais aussi par rapport aux enseignes et aux marques. Il convient de rappeler par ailleurs que dans le passé récent, plusieurs crises autres qu’économiques se sont succédées et ont impacté durablement la définition de valeurs et donc le comportement de l’individu. Ces crises frappaient, et continuent à frapper presque tous les domaines de notre vie quotidienne. Elles étaient et sont de nature sanitaire (grippes aviaire et porcine, vache folle, …), environnementale, énergétique (raréfaction du pétrole, les risques du nucléaire, …), sociale (le chômage, les délocalisations de sites industriels, la pression sur la productivité, …) politique, climatique (ozone, émissions, …) ou sécuritaire (l’exemple des jouets importés de Chine chargés de métaux lourds, crise de la dioxine, … ). Face à ce sentiment d’insécurité quasi continu, l’individu cherche ‹ de nouveaux repères, des vérités claires et fondamentales, de lignes directrices › . La ‹ mauvaise conscience individuelle › résultant d’un comportement longtemps dicté par l’insouciance fait réagir le consommateur. De nouveaux réflexes s’installent. L’Organisation Mondiale de la Santé qualifie le stress comme un des principaux facteurs déclencheurs de maladies au 21e siècle. Le trend du ‹ wellness › résulte e.a.

de ce besoin de décélération de l’individu et de la recherche du bien-être. Thomson Group renvoie à l’émergence du ‹ Qualitime-Shopping › : détente, bonheur et confort. D’après Peter Littmann, de plus en plus de salariés exercent des métiers ‹ abstraits ›, dans la mesure où ils sont attachés à leurs écrans, ne voient plus le résultat ‹ concret › de leur travail. Le bricolage ou la redécouverte de l’art de cuisiner pourraient trouver leurs racines dans cette soif d’épanouissement personnel de l’individu. Outre la réalisation du soi, l’individu poursuit aussi l’affirmation du soi. Toujours mieux informé grâce à Internet et las de subir les conséquences de comportements de quelques irresponsables à la recherche de profits mirobolants, l’individu sort de son anonymat et veut se débarrasser des codes sociaux. Il veut être reconnu (individualisation), il est critique et adulte, et en plus saturé par l’acquisition de biens bradés au prix le plus bas. La recherche de produits ‹ durables › est une des conséquences directes du phénomène de la surconsommation, de cette nouvelle volonté d’expression et de la prise de responsabilités individuelles.

Thierry Nothum Directeur de la clc

Goodidea.lu

Vicky et Carole ont gagné des bons d’achats Grâce à leur participation au jeu du Festival du meuble sur www.goodidea.lu, le blog des lieux tendances à Luxembourg, Vicky et Carole ont remporté des bons d’achats de 1000 euros respectivement de 500 euros ! C’est mardi 27 avril 2011 que les prix ont été remis aux heureuses gagnantes par le président de la Fédération de l’Ameublement, Monsieur Jean Seil, dans le cadre d’une petite cérémonie dans les locaux de la clc (Confédération Luxembourgeoise du Commerce) à Kirchberg. Dès à présent, les gagnantes peuvent faire valoir leurs bons dans les magasins qui ont adhéré au Festival du Meuble 2011 ! A part les deux prix principaux de 1000 euros et de 500 euros, encore une dizaine de bons d’achats de 100 euros étaient tirés au sort. Pour obtenir éventuellement l’un des gains, il suffisait de trouver le meuble caché dans les pages de Goodidea.lu, et de cliquer dessus pour participer au tirage au sort. En invitant ses amis à visiter le site et/ou à participer au jeu, l’internaute pou-

vait augmenter ses chances de gagner. Ce concours a été organisé dans le cadre du Festival du Meuble, qui a eu lieu en mars 2011 dans de nombreux magasins d’ameublement au Grand-Duché de Luxembourg avec le soutien de l’équipe du programme ‹ Luxembourg, Pôle de commerce de la Grande Région › et de la Fédération de l’Ameublement du Grand-duché de Luxembourg que nous remercions pour leur initiative.

L’équipe du POC

à votre service Thierry Nothum Directeur du projet thierry.nothum@clc.lu T  43 94 44-710 F  43 94 50

Directeur de la clc et chef de projet du POC

Tanja Bollendorf Coordinateur de projet tanja.bollendorf@clc.lu T  43 94 44-721 F 43 94 50

Son rôle au sein du POC : Myshopping.lu, Cahiers du Commerce, enquêtes et statistiques, publireportages & communication événementiel, média-plannings, campagnes publicitaires, Luxembourg et Grande Région

Françoise Pütz Coordinateur de projet francoise.putz@clc.lu T  43 94 44-716 F 43 94 50

Son rôle au sein du POC : Push Up Newsletter, sites Pushup.lu et Goodidea.lu, relations médias, organisation d’événements, développement de partenariats, shopping-tourisme, médias sociaux

Serge Ries RÉSULTATS DES SONDAGES SUR GOODIDEA.LU Profitez-vous de l'Autofestival pour acheter votre voiture ? Oui 33% Non 67%

Faîtes-vous confiance aux avis des utilisateurs sur des sites internet ? Ça dépend des sites 65% Oui 24% Non 11%

Conseiller commercial serge.ries@clc.lu T 43 94 44-724 F 43 94 50 GSM 661 111 197

Son rôle au sein du POC : publireportages, publicités dans les supports du POC

CHRISTINA FERNANDES Assistante christina.fernandes@clc.lu T 43 94 44-709 F 43 94 50

Son rôle au sein du POC : Mise à jour de la base de données et myshopping.lu, assistance administrative, comptabilité et autres besoins ponctuelles.

Sven Becker Que pensez-vous du nombre croissant des centres de ‹ Wellness › ? Il y en a assez 24% Il n’y en a jamais trop 46% Le sujet ne m’intéresse pas 24%

Graphiste, photographe, webmaster sven.becker@clc.lu T 43 94 44-723 F 43 94 50

Son rôle au sein du POC : Push Up Newsletter, sites pushup.lu et goodidea.lu


push up 16 | juin 2011

actions

04

Confiserie Namur

LES COMMERCES DE LA VILLE DE LUXEMBOURG SE METTENT AU DESIGN

Le Pavillon Basics & Bespoke

En 2010 avait eu lieu la première édition du concours CommerceDesignLuxembourg, destiné à encourager la qualité dans le design intérieur et extérieur des commerces de la ville de Luxembourg et à mettre en valeur le talent des designers, architectes et architectes d’intérieur. Ce concours a été conçu et organisé par l’Union commerciale de la ville de Luxembourg à partir d’un concept original de la Ville de Montréal, à ce jour repris par les villes de Saint-Etienne, Lyon, New York, Marseille, Bruxelles…

In Vino Gildas

Um Plateau

Urban Chic

Le concours visait à primer les meilleurs aménagements, commerce et services confondus, situés sur le territoire de la ville de Luxembourg. Les lauréats des Grands Prix CommerceDesignLuxembourg sont les ambassadeurs de la qualité en design des commerces de la Ville de Luxembourg. Un autre but était aussi de motiver les commerçants à faire appel au savoir-faire et à la créativité des professionnels du design.

Les lauréats ayant gagné le Grand Prix CommerceDesignLuxembourg

La première édition a reçu un bel accueil auprès des commerçants, et ils furent nombreux à remettre des dossiers de haut niveau. Après avoir pris connaissance des dossiers de candidatures, le jury, présidé par Marie-Josée Lacroix, initiatrice du concours à Montréal, a visité tous les commerces

Banque de Luxembourg

Le Palais

éligibles. Les critères retenus pour évaluer les projets ont été autant la qualité du design (esthétique, créativité, cohérence intérieur/façade/graphisme, fonctionnalité, sécurité, pérennité…) que le contexte et l’impact du design des commerces sur les rues, les quartiers et les chalands.

Les 10 lauréats ayant gagné le Grand Prix CommerceDesignLuxembourg : - Banque de Luxembourg Agence Kirchberg - Basics & Bespoke - Boo (n’existe plus) - Confiserie Namur Luxembourg-Hamm - In Vino Gildas - Le Palais - Le Pavillon - Um Plateau - Urban Chic - Usina (n’existe plus) Un ‹ sentier du design › a été mis en place pour guider les intéressés vers les commerces primés. In Vino Gildas a reçu le prix ‹ coup de cœur › décerné par le grand public. La deuxième édition du concours CommerceDesignLuxembourg sera lancée en septembre 2011. Site Internet : www.cityshopping.lu

En cours...

Les Soldes d’été approchent à grands pas. Attirez tous les regards en mettant en avant votre enseigne ! Pour ce faire, le POC organisera des pages publicitaires à des prix très avantageux : -20% sur le tarif normal. Pour plus d’information concernant les publireportages, contactez christina. fernandes@clc.lu. Parallèlement nous organiserons le ‹ Super Jeu des Soldes › sur notre site www. goodidea.lu. Le premier prix sera une carte bancaire créditée de 1.000 euros utilisable dans tous les commerces luxembourgeois. Nous mettrons en jeu des prix de consolation comme les ‹ Luxembourg Card Family › (voir page 06). N’oubliez pas de communiquer

les ouvertures dominicales organisées par votre union commerciale ou votre centre commercial pendant la période des soldes à francoise.putz@clc.lu, afin que nous puissions leur donner une forte visibilité via nos communiqués de presse et sur nos sites Internet.

Jeu des Fêtes Nationales Dès la fin des soldes, un autre jeu sera lancé sur www.goodidea.lu. Il s’agit du Jeu des Fêtes Nationales, organisé à l’occasion des fêtes nationales française et belge. Le but de l’action est de suggérer à nos voisins de profiter de leur journée libre pour venir faire une excursion au Luxembourg.

Le Rapport Annuel 2010

Groupe Facebook

Shopping Map Edition 2011

du POC sera bientôt disponible. Ce rapport est pour nous un support parfait pour communiquer de manière transparente sur la stratégie, les actions et les objectifs du POC. Vous pourrez aussi vérifier les résultats que l’équipe a réalisés. Par ailleurs, le rapport veut encourager des partenaires potentiels de s’associer à notre démarche commune de faire du Luxembourg un Pôle de commerce de la Grande Région. Contactez christina.fernandes@clc.lu si vous désirez recevoir un ou plusieurs exemplaires gratuits.

Depuis peu, un groupe de commerçants, d’artisans, de restaurateurs, de cafetiers etc. a été créé sur Facebook. Cette plateforme donne la possibilité d’échanger des articles et informations, ainsi que de discuter des sujets d’actualité entre professionnels. Le groupe est fermé et seulement consultable lorsqu’on devient membre du groupe. Rejoignez donc le groupe ‹ D’Geschäftsleit enner sech › au http://on.fb.me/ fh0dZY. Pour plus d’informations sur ce groupe, veuillez contacter francoise.putz@clc.lu.

La nouvelle édition de la Shopping Map vient de sortir. Cette carte 100% shopping est destinée aux touristes, aux résidents du Luxembourg et de la Grande Région. Sont indiqués sur la carte les localités, les zonings et centres commerciaux ayant une concentration commerciale importante, ainsi que le réseau routier et ferroviaire principal du Grand-Duché. Gratuite, elle est éditée à 75.000 exemplaires. Pour commander des shopping maps, n’hésitez pas de contacter christina.fernandes@clc.lu.


push up 16 | juin 2011

actions

05

LE SERVICE DESIGN VA-T-IL CHANGER LE MONDE ? C’est la qualité du service qui déterminera si le client reste fidèle à une certaine enseigne plutôt qu’à une autre. L’importance croissante du service mène à des services conçus de façon plus précise, rigoureuse et réfléchie. Que veut au juste le consommateur ? Notre économie ne repose plus essentiellement sur des produits et leur production mais plutôt sur les services, le savoir et l’information. Dans ce monde de plus en plus complexe et exigeant, l’intégration des mondes virtuels (Internet, réseaux sociaux, smartphones), tout comme le développement durable (responsabilités sociales et écologiques) sont presqu’imposés aux commerçants. C’est en partie la puissance d’Internet qui a incité le développement de services innovants. Sur le ‹ Net › il est facile de comparer des services et des produits et d’exprimer son mécontentement en cas de mauvais service. Aussi les consommateurs sont-ils de moins en moins intéressés par la ‹ substance › (produits) et bien davantage par une expérience complète quand ils interagissent avec un professionnel en vue d’acquérir un produit ou un service. Les clients veulent bien plus que du choix et un prix bas !

C’est quoi, le Service design ? C'est une discipline relativement nouvelle qui pose quelques questions fondamentales : Quelle devrait-être l’expérience du client dans le commerce ? Quelle devrait être la compétence du personnel de vente ? Comment un magasin ou un restaurant doit-il fonctionner afin qu’il réponde aux attentes de la clientèle ? Le Service design est une activité de planification et d’organisation du personnel, d’une infrastructure, de la communication, de la vente et des éléments matériels ou immatériels du service. Le but d’un tel projet est d’améliorer la qualité du service, donc l’interaction entre

le client et le personnel de vente, ainsi que le perfectionnement de l’expérience vécue par le client. Le Service design traite avec l’immatériel et les concepts : conseils, musique d’ambiance, signalisation, etc. De plus en plus d’intervenants sont invités à participer à ce processus. Un des facteurs les plus importants est la manière dont le Service design implique de jeter un regard très différent sur le service existant.

Comment s’approcher du concept Service design ? La technique consiste à traquer les consommateurs sur les lieux de vente, ce qui conduit à une compréhension plus profonde des comportements de ceux-ci. Elle permet d’avoir des résultats plus proche de la réalité que ceux d’un sondage classique où les interviewés répondent souvent différemment à ce qu’ils font réellement. Les concepts et idées sont repris dans des croquis et modèles prototypes de service. Cet élément visuel fort, combiné avec la possibilité de tester et de changer ou d’adapter rapidement les services, permettent de se distinguer sur les marchés actuels. Il faudra répertorier et analyser tous les points de contacts possibles entre le personnel d’une entreprise d’un côté et ses clients, ses fournisseurs et autres prestataires externes de l’autre. Les dirigeants doivent encourager chaque collaborateur à s’impliquer dans cette démarche ‹ qualité de service › pour faire des propositions d’améliorations et en faire profiter tout le staff. C’est comme avec le design du produit : il y a 10 ou 20 ans, il était considéré comme une adjonction banale à la transaction mercantile. Aujourd’hui nous savons que le succès des marques comme Apple et Dyson s’est construit sur l’éthos d’un design réussi. Une telle évolution s’observera certainement aussi dans le domaine du Service design. Sources : guardian.co.uk, wikipedia

Le rôle du design dans l’aménagement des Restaurants et magasins

La boutique By Léa à Luxembourg-ville est un des nombreux projets de Christiane Besch. Les architectes d’intérieur inscrits au Tableau de l’Ordre peuvent être trouvés dans l’annuaire des membres du nouveau site www.oai.lu.

Qu’il s’agisse de meubler un espace ou de concevoir un projet structurel ambitieux, les restaurants et les magasins voient prospérer l’architecture intérieure la plus expressive du moment. Plus éphémères que les immeubles institutionnels, ils sont mieux aptes à saisir l’air du temps. Actuellement, le design et le plaisir à table ou le désir d’acheter se conjuguent avec beaucoup d’inspiration, du minimalisme au baroque le plus extravagant. Un aménagement réussi résulte de la capacité de créer au moyen d’un design spécifique adapté aux produits une ambiance séduisante pour le consommateur. Source : Christiane Besch, architecte d’ intérieur à la Forum A.I. SA à Sandweiler, membre de l’OAI, ordre des architectes et des ingénieursconseil au Luxembourg.

DESIGNLUXEMBOURG DESIGNS LUXEMBOURG Design Luxembourg est la fédération luxembourgeoise qui regroupe tous les indépendants, travaillant seuls ou en studio, dans les différents domaines de la communication visuelle et du design. Créée en décembre 1995, Design Luxembourg est affiliée à la Confédération Luxembourgeoise du Commerce (clc). L’association se veut de représenter ces professions et métiers auprès du grand public et de l’Etat afin de souligner son importance dans la vie quotidienne et dans l’économie en général. Design Luxembourg est une véritable plateforme où les créatifs peuvent se rencontrer, échanger des idées et travailler ensemble. L’association a pour vocation de rassembler leurs connaissances afin de présenter les valeurs du design sur le marché local. Cette conception du design pourrait également servir le commerce

luxembourgeois qui doit en faire un instrument créateur d'attractivité apte à dynamiser et à faire croître sa compétitivité. C’est la volonté de Design Luxembourg de sensibiliser le commerce luxembourgeois à l’importance économique du design qui constitue un facteur à valeur ajoutée reconnue et non un luxe obsolète. Le design n'est pas synonyme d’opulence, mais d'outil de vente. Les commerces de toutes branches et de tous secteurs peuvent se servir du design pour mettre en évidence leur identité propre et pour se démarquer de la concurrence et mettre en valeur leur produit ou leur service.

Plus d’informations sur : www.designluxembourg.lu

AP_CETREL_PUSHUP_104x187:Mise en page 1 14/04/10 16:01 Page1

CETREL, des Solutions innovantes pour vos paiements partout en Europe.

En tant qu'entreprise leader dans le traitement de cartes bancaires au Luxembourg, CETREL propose une vaste gamme de solutions dans le domaine du paiement électronique. CETREL assure le bon déroulement des opérations de paiement pour les émetteurs de cartes ainsi que l'acceptation des cartes au niveau du commerce de détail. En même temps, CETREL propose de plus en plus de services IT innovatifs aux banques.

_ Depuis 25 ans votre partenaire pour des solutions de paiement à Luxembourg _ Utilisez nos solutions maintenant aussi en Belgique et partout en Europe _ Bénéficiez de l’expertise d’UN SEUL partenaire, couvrant l’ENSEMBLE de vos besoins en matière de paiements

Contactez-nous : Téléphone : +352 355 66 – 444 E mail : commercial@cetrel.lu CETREL S.A. 10, Parc d'Activité Syrdall L-5365 MUNSBACH www.cetrel.lu


push up 16 | juin 2011

Zoom sur

06

CLIENTS ET CONCEPTEURS, COOPÉRATEURS ?

Site Internet : www.mpreis.at

Site Internet : www.ponoko.com

SUPERMARCHÉS SEXY DANS LES ALPES

humour

Question : Où a été prise cette photo d’un cafouillage de panneaux de signalisation ? Zone industrielle Bascharage

MPreis, une chaîne de supermarchés en Autriche occidentale s’affiche comme supermarché « sérieusement sexy ». Les magasins de l’enseigne se démarquent avec une architecture hors du commun et très progressiste. Durant les quinze dernières années MPreis a constamment engagé des architectes prometteurs pour concevoir leurs nouvelles succursales, en les encourageant de concevoir des bâtiments profitant au maximum de leur emplacement dans les alpes tyroliennes. Ceci est en contradiction radicale avec la politique de la majorité des détaillants alimentaires, qui normalement répètent la même formule architecturale, indépendamment de l’emplacement des magasins. A l’intérieur des MPreis, on voit que de vrais créatifs ont travaillé sur les projets. Vous y trouverez des espaces de détente mais aussi des matériaux soigneusement choisis. Et l’expérience dépasse le design : MPreis sait aussi raconter des histoires, en insistant sur le fait qu’il s’agit d’une entreprise familiale, fondée par une femme entrepreneur (Theres Mölk) dans les années 20 du siècle dernier. Étonnamment le niveau de prix chez MPreis n’est pas plus élevé que dans les supermarchés concurrents de la région.

Une société new-zélandaise fabrique des produits qui font rêver les consommateurs et les créatifs. Elle donne aux internautes la possibilité de télécharger un design d’un produit et réalise l’objet selon les désirs du client. Le produit est ensuite expédié à l’acheteur. En fusionnant les idées de conception de produits des consommateurs, avec leur savoir-faire pour transformer une idée en produit effectif, ils ont créé un nouveau service astucieux : l’ID Ponoko. N’importe qui peut soumettre une requête afin de faire créer un produit, en incluant une description (but, matériaux, couleurs, mesures etc., et des liens internet pour les images, croquis ou vidéos pertinents) ainsi que les prix projetés et les délais de livraison. La proposition est transférée à un groupe de designers, qui élaborent quelques offres et envoie une brève proposition aux clients. Après révision des offres, l’acheteur peut choisir celle qui lui correspond le mieux. Une fois l’échange confirmé par le designer, la demande/offre devient un contrat bilatéral. Le preneur rémunère le designer et celui-ci conçoit l’article. Aux fins de transparence, les acheteurs et designers peuvent s’échanger en laissant des commentaires dans leurs profils sur le site Ponoko. En donnant aux consommateurs la possibilité de faire confectionner un produit selon leurs propres critères est une variante intéressante de l’Intention Economy. L’Intention Economy s’est développée autour des clients, et non ldes vendeurs et producteurs. Elle tire profit du simple fait que les clients sont la première source d’argent.

Besoin d’un designer pour vous faire un bon design pour vos panneaux ? Allez sur www.designluxembourg.lu. Les professionnels sont à votre disposition.

Publireportage

LUXEMBOURGCARD 2011 - ACCÈS GRATUIT À 55 ATTRACTIONS TOURISTIQUES 55 attractions et sites touristiques au Luxembourg et dans la Grande Région sont accessibles avec la nouvelle LuxembourgCard 2011. Voilà une idée cadeau pour vos clients. Ils pourront utiliser ce passeport touristique afin de découvrir les possibilités de loisirs au Grand-Duché de Luxembourg. Le tourisme et le shopping se complètent parfaitement. Un paiement unique, une carte unique et 55 sites et attractions touristiques au Grand-Duché et dans la Grande Région sont accessibles avec la nouvelle LuxembourgCard 2011 ! Grâce à la LuxembourgCard, vous pouvez visiter gratuitement et à votre rythme les sites touristiques qui vous intéressent. La LuxembourgCard propose la visite de nombreux musées (Musée National d’Histoire Militaire à Diekirch, Musée de l’Abbaye à Echternach, …), de châteaux, de caves à vins et d’attractions touristiques comme le Jardin des Papillons à Grevenmacher, le Parc Merveilleux à Bettembourg ou encore Houtopia à Houffalize (B). La visite guidée de la ville d’Ettelbruck et le musée Tudor à Rosport figurent parmi les nouveautés 2011. Le passeport touristique accorde en plus une réduction de 30 % sur plusieures visites (excursions en bâteau, train "Pétrusse-Express“ ou “Hop on Hop off“, ...). Un guide de 48 pages en format pratique illustre en

texte et en images les attractions à visiter. Les indications des distances entre l’arrêt du train/ bus et le site sont très utiles, sachant que la LuxembourgCard donne droit à la libre circulation en transport public dans la capitale et à travers le pays. Des nouveaux pictogrammes thématiques distinguent les attractions susceptibles d’intéresser familles avec enfants, amateurs de nature ou visiteurs en quête de produits du terroir. La brochure d’information est pourvue d’un “QR-Code” pour téléphones mobiles qui renvoie sur le site Internet www.visitluxembourg.lu La LuxembourgCard est vendue au bureau d’accueil de l’ONT à la gare centrale à LuxembourgVille (tous les jours de 9.00 à 12.30 et de 13.00 à 17.30 h), au online-shop de l’ONT www.luxembourgcard.lu ainsi que dans nombreux hôtels, terrains de camping, logements de vacances, attractions touristiques, gares, auberges de jeunesse, Syndicats d’Initiatives, ... Les commerçants, restaurateurs ou hôteliers, qui désirent offrir des LuxembourgCards à leur clients, peuvent profiter d’une réduction de 10% en achetant le passeport touristique auprès de l’ONT. La brochure accompagnant la LuxembourgCard dispose d’un champ libre en troisième page où le

commerçant peut coller sa propre publicité. La carte est disponible comme carte individuelle ou carte famille (2-5 personnes). Les seniors de plus de 60 ans reçoivent une réduction de 10%. La carte est valable toute l’année. 1 jour : 10 euros/personne ou 20 euros/famille (2-5 personnes) 2 jours : 17 euros/personne ou 34 euros/famille 3 jours : 24 euros/personne ou 48 euros/famille

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’Office National du Tourisme B.P. 1001 | L-1010 Luxembourg Tél.: 42 82 82-20 | info@visitluxembourg.lu www.visitluxembourg.lu


push up 16 | juin 2011

Portraits des professionnels

07

Apple a day

ANTOINE PRIGNON Extrabold

25, d’Esch-sur-Alzette Gérant

TUN WEBER

33, de Luxembourg-Ville 1 des 3 associés

Pourquoi aimez-vous votre métier ? Parce que je peux être mon propre patron et je peux travailler de façon positive. Si vous-étiez un moyen de transport ? Un VTT. Si vous-étiez un créateur de mode ? Salvatore Ferragamo. Quel célèbre personnage aimeriez-vous être ? Ted Ligety, un skieur de la coupe du monde. Un endroit que vous aimeriez être au Luxembourg ? Un point de vue donnant sur la vallée de la Pétrusse.

Pourquoi aimez-vous votre métier ? Je suis intéressé par la mode. Si vous-étiez un moyen de transport ? Un vélo Fixed Gear. Si vous-étiez un créateur de mode ? Un créateur de mode scandinave pour par exemple la marque Cheap Monday. Quel célèbre personnage aimeriez-vous être ? Chad Muska, un skateur professionnel américain. Un endroit que vous aimeriez être au Luxembourg ? La Gare à Luxembourg-ville.

Les professionels dans les entreprises très design

By Léa

LEA BLOCH 38, de Luxembourg-Bonnevoie Gérante/propriétaire

Pourquoi aimez-vous votre métier ? J’aime tout ce qui est en rapport avec la création, le contact client, les couleurs et les défis. Si vous-étiez un moyen de transport ? Un scooter. Si vous-étiez un créateur de mode ? Christian Lacroix. Un endroit que vous aimeriez être au Luxembourg ? Le Grund.

Bing

CAROLINE PAlgEN

33, d’Esch-sur-Alzette Gérante

Pourquoi aimez-vous votre métier ? Parce que c’est un métier déjanté et haut en couleur. Si vous-étiez un moyen de transport ? TGV. Quel célèbre personnage aimeriezvous être ? Sponge Bob. Un endroit que vous aimeriez être au Luxembourg ? Le Parc merveilleux à Bettembourg.

The Seven Hotel

VIOLANT TARRACH

32, de Luxembourg-ville Directrice/Manager

Pourquoi aimez-vous votre métier ? J’aime le contact avec les gens de différentes cultures. Si vous-étiez un moyen de transport ? Train à vapeur. Si vous-étiez un créateur de mode ? Custo. Quel célèbre personnage aimeriez-vous être ? Shakira. Un endroit que vous aimeriez être au Luxembourg ? La petite suisse.

Le chalet de Remerschen

FREDERIC BERARD

38, de Bettembourg Gérant

Pourquoi aimez-vous votre métier ? J’aime le contact avec les clients et je suis depuis 22 ans dans ce métier. Si vous-étiez un moyen de transport ? Locomotive. Si vous-étiez un créateur de mode ? G-Star. Quel célèbre personnage aimeriez-vous être ? Buddha. Un endroit que vous aimeriez être au Luxembourg ? L’aire de jeux avec le bâteau au centre-ville de Luxembourg.


02/06/11 Ascension Jour férie en Allemagne, Belgique, France et au Luxembourg 04/06/11 - 05/06/11 Braderie Echternach

13/06/11 Braderie Mondorf-les-Bains

25/06/11 Duerffest Belvaux

13/06/11 - 14/06/11 Congé scolaire pour la pentecôte Luxembourg

25/06/11 - 26/06/11 Braderie Bettembourg

18/06/11 Journée des notabilités Knuedeler, Luxembourg-ville

26/06/11 Ouverture dominicale Esch-sur-Alzette, Luxembourg-ville, Mersch, Sandweiler, Walferdange

17/06/11 - 18/06/11 Braderie Ettelbruck 19/06/11 Glacismaart Glacis, Luxembourg-ville

06/06/11 Braderie Bascharage 07/06/11 Braderie Kayl 09/06/11 Braderie Esch-sur-Alzette 11/06/11 Journée commerciale Dudelange 12/06/11 Braderie Niedercorn 13/06/11 Lundi de Pentecôte Jour férie en Allemagne, Belgique, France et au Luxembourg

27/06/11 - 05/08/11 Vacances d’été Rhénanie-Palatinat 29/06/11 Kachen um Maart Knuedeler, Luxembourg-ville

16/07/11 - 14/09/11 Vacances d’été Luxembourg 17/07/11 Glacismaart Glacis, Luxembourg-ville 21/07/11 Promenade Gourmande Diekirch 21/07/11 Fête nationale Belgique 23/07/11 Kiermesbraderie Ettelbruck 30/07/11 - 31/07/11 Braderie Dudelange

21/06/11 Fête de la musique & Course des garçons de café Esch-sur-Alzette

01/07/11 - 01/09/11 Vacances d’été Belgique

23/06/11 Fête nationale Luxembourg

02/07/11 Braderie Bascharage

23/06/11 Fronleichnam (Fête-Dieu) Jour férié en Allemagne

02/07/11 - 05/09/11 Vacances d’été France

19/08/11 - 07/09/11 Schueberfouer Glacis, Luxembourg-ville

24/06/11 - 06/08/11 Vacances d’été Sarre

03/07/11 Braderie Bonnevoie et Remich

27/08/11 - 28/08/11 Braderie Echternach

25/06/11 - 26/06/11 Braderie Bettembourg

14/07/11 Journée française Esch-sur-Alzette

04/09/11 Ouverture dominicale Bertrange, Kirchberg, Luxembourg-ville

25/06/11 - 09/07/11 Soldes d’été Luxembourg

14/07/11 Fête nationale France

05/09/11 Grande Braderie Luxembourg-ville

15/08/11 Assomption Jour férié en Allemagne, Belgique, France et au Luxembourg

10/09/11 Hierschmoart Esch-sur-Alzette 10/09/11 - 11/09/11 Grande Foire d’Antiquités et de Brocante Luxexpo, Luxembourg-Kirchberg 11/09/11 Braderie Clervaux 12/09/11 Braderie Wasserbillig 17/09/11 Stroosseverkaf & Hexefest Schifflange 17/09/11 Braderie Bettembourg 18/09/11 Glacismaart Glacis, Luxembourg-ville 24/09/11 - 25/09/11 Hierschtfest Diekirch 25/09/11 Ouverture dominicale Mersch

EntrEprisEs

«L’art de la réussite consiste à savoir bien s’entourer.» J.F. Kennedy

Dynamisme, professionnalisme et passion sont indispensables au développement de votre entreprise. Ce sont également les valeurs fondamentales de la Banque Raiffeisen. Pour contribuer au succès de votre entreprise, Raiffeisen est votre partenaire et vous accompagne à chaque étape. Contactez dès aujourd’hui votre conseiller au 24 50-8000.

Banque Raiffeisen - société coopérative Tél. 24 50-1 www.raiffeisen.lu

BAR_AD_267x189_entreprise.indd 1

3/4/10 11:31 AM


Pushup n16 - Design Matters