Page 1

Discours de Claude Bartolone Président de l’Assemblée nationale Candidature du CIDAW pour le Prix Nobel de la Paix 2015 Messieurs les Ambassadeurs, Madame la Présidente du CEDAW, Mesdames et Messieurs, J’ai le plaisir de vous annoncer le prochain dépôt de la candidature au Prix Nobel de la Paix 2015 du « Comité pour l’élimination de toutes formes de discriminations à l’égard des femmes » aux Nations unies, appelé également CEDAW. Ce comité voit le jour en 1979, afin de veiller à l’application de la Convention éponyme que l’Assemblée générale des Nations unies vient alors d’adopter. La convention fait suite à trois autres concernant les femmes, successivement adoptées par l’ONU en 1952, 1957 et 1962. Cependant, elle en diffère par le fait qu’elle rassemble l’ensemble des conventions déjà adoptées, qu’elle aborde toutes les questions concernant les femmes et surtout qu’elle a une valeur normative c’est-à-dire qu’elle est dotée d’un comité d’experts chargé du suivi de son application. Non seulement, elle définit la discrimination à l'égard des femmes mais elle fixe des obligations juridiques auxquels les Etats parties doivent se conformer. A ce jour, 188 pays l’ont ratifiée, soit la quasi-totalité des Etats. Ils se sont ainsi engagés à faire de l'égalité entre la femme et l'homme, une réalité en garantissant à l'un comme à l'autre les mêmes droits dans les domaines politique, civil, économique, social, culturel ou familial. Ce comité, actuellement présidé par notre collègue Nicole Ameline, examine les rapports d’avancement que les Etats remettent tous les 4 ans. Il formule des observations, peut recevoir et examiner des recours individuels ou collectifs. Il est également habilité à ouvrir des enquêtes dans les Etats qui acceptent cette procédure. 1  

Discours cedaw cb 190115  
Discours cedaw cb 190115  
Advertisement