Page 1

Pour unjeune Fribourgeois

PremierCD

Chude Rouiller:.<Carnetde bord>. Démarche originale que cclle suivie par Claude Rouiller, unjeune musicien fribourgeois:il vient de sortir un disque compact entièrementjoué rù synthétiseur, <<Carnetde bord>>.c'est son titre, se veut un recueil musical d'impressionsde voyage.De l'Arizonâ aux rives du Saint-Laùrent. une douzaine de compositionsqui sonaa[tant de so||venirs personnels. Jeuncm usicicnautodidaclc.Claude Rouiller se senttrèsaltiÉ par les activilés artistiqucsen générall toul en dotrnant la part bcllc à la musiqur'.rl s'est consacréaussi à la poésic.à la photographie ct au théâtre. Ses vo-r,ages. notammcnl €n Australl!'. aux Elats-Unisel au Canada.lui onl procurô une bonnc pan de son inspiration muslcalc. Lcs étatsd'âme de Claude Rouillcr se traduiscntpar petiteslouchcs inlimistes.Son <Carnetdc bordn s'ècrit tantôt sur un nlode relaxanl.untôt sur un registreplus ryrhmé.Chaquccomposirion respircl'air dc la régioq traversée. On pourrait a'coutcr cc CF) comme un anlistressefl'icace... Pour I'heure.Claude Rouillcr nouc dcs conlactsav!-cplusicursmusicicns donncr dcs fribourgcois.<<J'aimcrais dimensions supplénrentairesâ mcs compositions.dans I'oplique dc les joucr en public dansquclquc tcmps>r. ll espèrccrgal!'menrpouvoir 5c consacref à Ia composilionde musiqucsdc Pierre-AndréZurkinden films.

31 décembre1990


J-A:,1630

Fr. t.-

.-

17janvier1991

( CARNETDE BORD> DE CLAUDEROUILLER

fout de spontsnéiré Les leçons de muslque ne I'ont jamais emballé. Claude Rouiller €roit en la spontanéité, en la pureté de I'ialée ei du g:est€. Son premier CI), . Carnet de Bord r, se veut le révéla- ' taur de ses états d'âmes, le doux souvenir musical de ses voyages. Âventurier au long cours, poète, photographe et act4ur, ClBude Rouiller ajout€ une nouvelle corde à son arc i la musique. Claude Fùouiller n'aime pas les étiquettes. ni les voies toutes tracées. Adolescent rêveur. il s'essaya à lâ poésie et publia trois recueils. La pa,ssion avait épousé I'artiste. Elle ne le quitterâ plus. Entant de Vuisternens-dt-Romont, Claude Rouiller trouva vite sa région trop exiguë. Six mois en Australie lui ouvrirent de nouveaux horizons. " On subit to|!.tes sortes d,'inlluences, on côtoie des courdnb et des mentalités srprenanteg Les Douagesaffine'nl la sensibilite, ouurent I'esprit,. Musicien autodidâct€, le Glânois eut tout loisir de s imprégner des cultures qu'il traversait. Loin de se satisfaire de cette première expérience, il poursuivit sa quète. Le Canada, les Etats-IJnis, le Mexique et le Nicârâglrâ furent autant d'étapes I'année suiva,nte, Et autant de souvenirs que l'on retrouve sur son CD.

Pureté et sobriété L'idée d'un disque le travaillait depuis longtemps. Touche-à-tout musical. il travaillait à I'occasion avec d'autres musiciens. Un jour, il s'orlente pourtant vers le synthétiseur qui lui permet d'affiner la qualité de ses compositioDs par des arrangements sobres et nuancés. complétés par le support rythmi-

Claude RouiIIeî, url :prentiei r.|rd"êuous muical que. ".si J dlrais cl qborC î.,tt.ltt ,ttes id,ées sur du papier à musiqrle. l<. rëfl,ltateùtetéd.|ffércùl..J'aI U-t !; ' Ltttc certoine sobrieté, torllant *.sl-cï lidelc ù nlcs a.spirations prenttères ". Tiré a ?00 exempiri res. cê di..que ne restera pas salrs lt.ndcrrarn. " J'espère que cette prcnti.èt'a lJ!!!)li( otion m'offrira I'occasiotl d., lt ct.liiler dat:entage @Dec d ettl.t"ts /r i, q, ;. ,1s. H$toire d. atpport. r lÙtp .lt t .1t.;totl srapp lënent aire q m.es t |l èr I t. s " ( : ttt t'tpositeur et interprète. il a j:,in.-ii.ieté son dévolu srrr un style clolir et rela,xalnL^"J'eq)ère po\t|oit r|I ed|)r1i1er de t'n!!itllt':. dcd. La compasitiolr ttl?rs". Une étape .sLlppiér-.rt'.'rir;1ire l ?1\'elrt r',i .r ':i r Ln avant de connaitre nouveliu disqlre. G.O.


8 août1991

i10ffifdl

<Cornet de bord>, de Cloude Rouiller

-9'J

Subtîles invïles I .. .ol.lL .ov.Ionrr ..vù.nt L 1.. .h.hDr, 1.. .onôu:, lo vill. .nriara, d'hÈ.iarh. .i d'or,....'..r l. r.s6rd d.l'l6v;roliôôouVôyos. qvi brill. donr l.t doot. rhih.' Éuri.Èur d. .. dirqu.,l'our.ur, ur murl<l.n Iribosrs.ôi. d. 3l o.. .omFé C.lqcd. Rovill.n y o.orrisné ôv.. rohriala l.t r.nlim..i. cu. tùi ènr dpporra. ..5 nomb,;ux

Le piano, insirumanl ,

L.t

16", d. tshon,

d. nôr.

vlol.ô..r Lr.h..!; to.t dtntl êvQar.. hah .'..t b.l.t Lt . L ple.o qd dsuh.lc n l.qDe u. c.r pûn. nutk.ht. R .'.d tà, d.6h .rtthu. obtg., q@ rur ^à1.@ : Lr 6Àth nêâ nen, p.tltlon' d. cLud. a.uilh. tagnæhât à .tn l.qt t ptr tt thj.q ud âun uâ oEh.rr-. 6It .J',sr |ra. .Nf., è llw'n, sh p.ur ù.n edh.rn CD, d ifrtt.t d odr.r nud.i.nr.r P^14-t lzln Dèiktût uo mu'L

.hD 4!.

roi

tn.tunld

'o, dhrtutt

J

é.nt.wu.t e!,sd.t br.,-aû u.e,dleûàbrd.ttd.6.ùn â.a t.!l.m.àt un lù@u du publi., 6.it @aeû.!itu!, d. nt.ri.,. .|'c l.t prch.tloât l. d. ta LrcD.r. c! d'autû. à!'t.l.Dt. Pot@ataqu.nt, el..uit tittth d. ..8 auvn, 4..t l. t.nt.ù. . âbpd.tt da .'paà.nô .t 4...,ti'. Eâ .t!' d'ô,- uâ. éot. é..ùæ.;t'cd Fourl'av.ntl llÈ4

Le concours de lq semoine Co!.hs d. rol.il è bôrd d'ui oYio., c.mé d'ùâ èl.u.l6ird. hoÊ oloi,ld po<hrn. o araréolita. por l'our.ur, qui loil oint d. F. p... hi.r CD !..o.!vr. t.a. pâEoôr.|. l . - E n . i n t i m . , T o d d ul ; n o d . . . r !O drll.r d. rhàn.r in;,tuh.nlavr. Coûd. Rolilld loit pr.lw d'un bon soÛl c..d;., to.r por l'aquiLibadé !.t@mporilio^t qu. por l. pourcn.ncl.ôl.ur d...1. l.<i. f urili6tiôn ù.luiw d..ynt' t!éri$ur, lié. ô lo volonrédâ tdiE un ditqu. hômoga.., o tourêIoit oboui è un. pmturion d. !ô^t p3.udæ@urriqu.r {C.n.À.dn. d. disibl'rotio.r d. qqol,ral. .J'.i bî., ,û, .$aya d'i..to,. d.t .ênr Flur ryarhana!.t, .ot un tyôrharlnu ôttû @ aw,taîl ,.4, Ierya d. @â., nei. i. m. tutt P.u a P.! nnou .odPr. .tù. h t.o Dt a.oe triee. t û. D.tm. rrë i. a t d. p.ai. M I l'..t. û.. d.t rham.t, ta ebtiata d.t ,tt..t. Ud.hëix quî t'., Eorur.ll. m. i t,

Le gognant du ieudi

.oun d'!n ll.uY. Esm. tout. o! ..2 trohquill..., C.rloinr rirru. orbor.nl pou.tont dêt <olo.or'onr por .r.nDlt .ud-.6éricoi..r, hoir lo coha,.nc. d. |!n$;61. d.h.ur.. UÂ. <ohaEr6 qli aio'i !. bur oEUé, u^ 6ôy.r d. r'6tr..indr., .r non por r. r.rÈin-

v6nt ârr. déc.iréi eor l.u. colm. opporcnr,lo plupoà d.! hor..o ux .onri.n...l d.r rupru.otd. ton qui p.rm.ttônr d/.p.rcrci. l.r doux virosor du wyos. : lo ioi. du dapo d .r lo halo'.oli. du ..roui Tour€loir,.l.n sui,. d. @n.lurion, un éIé6..1 prihordi.l dêc. di!qu. n€pourcirélr. po$a,our ril.Êc. : l. ploisir &id.nt qù3DroùvoClou. di Rouill.r toc. à irn dovi.r. &it l. 16lôronprcfond..ntr l. hutici.n Àt son inrtrun.^t. .Cd,a.t d. bord, po$àd. do.c pluti.u6 fo' ..no, ônironr.r,, Lô, lour n'.t qu'ordr..l b.oura, Lure, colh..r

R..èaâÈItt.,-vout ..t1. vênur. ?Si.t tt ld vôttu, ilvôut tuflît d. rllaphoaû à a Lo S.û.ir. : loéé) 22 OO 44, .fid d. iutètti.nd., gdsa.. Lt 50 l@â.t qsi tont ni..a .hequ. t.l.u ,asuli,r.m.^r ûÈid. tur t môm. mod.. Un duto.olledt iudi.l.t..m.dt olo.é à I'dtiat d. eoh. véhkvl., .â nec.d d. ld pldqu., e.u. p.;û.ho, .n ptut d. ma.qu.. eotr. .ouri.n à aoh. hêbdomeddit., d. ûûpo.r.. t tcdû. phpo'ô. <hoeu.i.udt. Pou,.stoat, bi.â.nt.ddu, q!. roê phototrcph.. d. doh. Mlftill. H.aty, .t.1.. vox. v.itu.., Pou..bt.^i. wr.. cuto.o ont, il D. vout r..t. Dlut au à parr.,è ao. but.aux d. la tu. A.r Moeliar t8, à D.tam.;t 6u..â.èr. plet ttnpl,û.at à nout opp.l.. ou àuméh h.ntioz,l olut hovr. çbtt ov.. ploiti,qu. âout @v. /o"".toit la po..ibilita d. pa.r|.tp.. è Mr...on..utt. A bl.^tô, ! (l.i)

S.!lè ld d.ftiiB d..o. bôllod.3 tun e.oti.n: noûûa. . Lo b.Ioé. éu pait rom,, .tiové..,.tvti. wm.nt ou piono, .ll. ..t pour cloud. Rouilèr ùi. nonia; dâ p..ndr. .o.ga d. l'oudib!. ov.< un. poi.rê d'humou. A non.... lil Chorme évidenl n. (dgitd.ncbi.n r0rqu. d'inr6Ë Bi.n avid.dmânt, donr.. typ. d. p,é!o'ioi, iorc.n.il &li.diEl. c. .CARNEf DEBORDT, ùr. dr€il. pôr tô Érur.iaobtàlu. uÂ. ôrigino|naint.n!. Tôd.Ioit, il ùn. onbisuila incllt. d6n.l..onCod. CD PER 030290 m. pdrc|| difii.il. d. n. e.! aù. opr n6n. du di.qu., doit lô rlacÀo.hé po. @r rl'an.. fluid.r, ré- 6. - ô.ombi.n at.rn.l I -du wv. Coôt..tt : Cla!d. Rôulll.. pul;.r,-&ndr, l. doôorori. pdr q9.. J. h'.xpliqu. : 1.. côhpo;i. AV. J.M. i/tu.y 3/t rùa Éndr oong.onr', .omD. t. l i o n , d . c . t u < . l l . n r d i . q u . n . p . u . l700F.lb.urr

sAnne Boltus-Doloresb,le dernier chef d'oeuvre de Peetersel Schuiten

L'emprîse de la BD Patdt. A.!' B.l<chuit.n.t r a.t bnû latDiÉ., o,r uâ. tolt .,@û olL Lvtt roLàtt 4. ti. ., d. .qt.ot ûa æu. ta.dart

.mD.tra dadt u, tou.bil.!ot. lod hntatn.eo.iq!. oi' to ttor .t Isl vlwar t.ul. dont ur mod. aiârt d."t lë 1..16, t'intt.

...

Horoscope

-: caPAtcoFNE lAUaÉÂ! (du 22 daohbÉ .u 20 lânvl.O (dc 2r .vrrt .ù 20 n.t) Cliôâl enthaitlil @tul Vou. âwz Un. vlsi!. h.n.ndus nrcu€ o€ wu! .nti. d. chsgm.nr. d .ô mah. m.d6 d.d r.hb.ir.a &ù.r.G Emp.. hÙ. .w: p.!r c. coôDroô.È r.d.t dl!êratlo.,N oubli.zos oua..i lrbv.rr6dlhiliréd.ciNr.c1u.rl.. o.r ta orot..d d.oè.r, tê !ir.nc. sn '.ûu.no. conù.dclon.r loont o*,r- d or.. os! ,. doÀ.'.. pro,..!Érn.r, |drc.chanot l ..rr p,U.'é.id enplr d !n tuquôpo$ibl. .vel d. d. Fo .r unjug6ù.nt détinilia. ch.nc. É6€ngà9èL al.lole.pourc€rLjn.. VéRSEAII G€TiEAUX (du2r J.nvl.r.! 19lavn..) (d!21m.I!u2r lur.)

v|ENGE (du 24 .o0r .! 2a &pr.ôb-) \rô! .oÀnÀonB rl.a!.nt d ar. ûoin. bi.â @6pri., M6rd.-Éu. plu. o{àê Elr d Dlq 6.c.t lbl.. .ux m!ar4 d. @uxoul Eut.ih.Êr. Bonn.Dario d. @!r.ccomolt d6 dém.rcn6.F 9rê. d. 9or$nn.. ampo.t Àr4 \brr. volonlad. fr6^.r a bi€nl. Itmll .ntÉ pri. vou. v.ud.. d. brrl6 réu.ù.r. Ê t^NcÉ (du 24 Épr.nbd .! 2a sroÈr)


23 décembre1998

D'SQUE

ClaudeRouillersortson deuxième CD,*Méridiens,, Voyageur au long courg le Friboureeois Claude Rouiller ne se contente pas de ramener photos ou autres babioles souvenirs de ses séjours à l'étranger. Son truc. c'est la musique. apprise en âutodidacte, qu'il utilise Dour retranscrire ses ambiances de ïoyage..Carnet de bord", son premier CD sorti en 1991,avait déjà cette ambition. Aujourd'hui, après avorr parcouru l'Australie. les Etats-Unis, le Canada. le Mexioue et l'Asie. il remer Ça avec une déuxième réalisation: .Méridiens>. Le nouveau CD rassemble douze comoositions réalisées durant ces t r o i i d e r n i è r e s a n n é e s .a u x e f f l u v e s de musique d'ambiance pour cert a i n e s .e t t o u t e s j o u é e s s u r s y n t h é t i seur. "Ce CD est dans le prolongement dcs ballades de Carnet de

bord., explique Claude Rouiller. (Toutefois. le voyage musical se ooursuit sous de nouveâux hori2ons.dans une fusion naturelle de rvthmes d'ici er d'ailleurs.' Son L r u t :c o m m u n i q u e r l c s i m p r c s s i o n s q u ' i l a r e s s e n t i e sa u f i l d c s e s p é r i p l e s ,m a i s e n c o r e e x p r i m e r u n é t a t d'esprit positif par rapport à ce ntonde qul nous entoure. La réalisation finale de .Méridiens" a été effectuée par Gonzague Ruffieux au Castle Life Studio. à Fribourg. A noler quc l'artiste peintrc Nicolas Ruffieux. frère de Conzasue. a a p p o r t És a c o n l r i b u t i o n i r l a c o n è c p tion graphique du projet. KP Le CD -Méridiens- oeut êlre obtenu dans les magasins spécialisésou chez Claude Rourller.au 026/481 33 01.


I.tr LIBERÎE

ll jouedesairsplanantssur son(6ynthéDet çalui va bien

PORTRA|To Autodidacte dela musique,ClaudeRouillervientdesortirson 3' CD.Et ilfait pratiquement touttoutseul,deIa composition à la promotion. KESSAVA PACKIRY

près camet dc Bod, en içso, et Méridiens,]nuit ans plus tard" claude ! lRouiller vient de sortir son troisièmecD: way of Life.vn album oui rass€mbleune dduzaine de co-mpositions et danslequel le musicien a voulu communioue! les ambiancesless€ntiesau fil de sesnombreux voyaget que ce soit sur les routes de l'Asie, de l'Austra.lieou de l'Amédque. A ce titJe, wûy of LiIe s'écoutecomme cÊs disques qu€ l'on glisse dansl'autoradio pour s'évadet le reeard -ll rêveur. y a du Mike oldtield dans l'inspiration de Claude Rouiller, du chris Reaou encor€du Jobnny Clegg.Lesgands espacesûrturels, lesrencontresspontanées, Ies différences culturelles et les expériences partagées avec d'autres musiciens imprègn€nt égalementsa musique. dé"Ma aux marchE aspire à apporter gens une musique positiver, explique-t.il. (Sunout, la musique est unive$elle; c'est un langage que tout le monde comprend, sanstraduction, que l'on soit en Amédquedu Sudou eDChine.D ^ fl 1!]

CILFAUÎ ÊÎRE MORDU'O Une belle démarche,mais qui laissequelquepeu perplexe,voire admiratif, quand on sait que Claude Roùiller se démèneavec persévérance pour aller au bout de sapassion.En clair:qu'est-ce qui peur bien le pousserà faùe des CD? Le Fdboutgeois avoue lui-même tout juste rentrer dans ses ftais. Quant à l'investissement en tempt ce comptablede professionle reconnaîti ça ne se comptepâs.(Il laut être mordu, c'e$ raai. Mais celte Dassion m'apponeun bel équilibrè.o C'esten autodidaceoue claude Rouiller â appristesÉdi[lents de la musique.En pianotant,petit, sur l'harmonium lamilial.

(Puisje me suismis au piano; il y en avait un au café du village, à vuislemens-devant-Romoût.D Aujourd'hui, à 43 ans, le clânois estdevetu un (proDdu s!,ûthé, L instrument idéal qui lui per-met de composeret de Iaire des ârranSements. (Je lais tout de A à 2,, explique-t-il.D'abord,il y a la dé(c'est marchedela comDosition. le plus gros du tiavail, environ 500 h€ures.Et c'estle Dlusimportant aussi.Même si dn urilise un synthétiseut le ûavail d€ base est le même que sur partitionD, insiste Claude Rouiller. Une toig cette démarche terminée, on passe à l'aspect technique, (Il s'agit là de la phase de mixage, qui permet de ûnaliserle sonet la couleur desmorceaux.' Grâceà l'avancéetedrnologique, les outils pe ormants disponibles sur le marché lui permettent de tout réaliserchezlui, dans son appartementde Fribourg. Par contie, dès qu'il s'agit du (mastering)' -mixage global des morceaux-, Claude Rouiller se rend chez un Drolessionnel, à Fribourg, qui pôssèdel'équipemenl et le studio nécersairesà ce genre d'exercice.Le musicien en sonira avec un CD Mastet qui lui seûin de matrice pour le pressagedu CD. Là aussi,Claude Rouiller va faire appel à une ertleprise spécialisée,en Suissealémanique.Parallèlement, il s'occupe de Ia conception de la pochefie, qu'il réaliselui-même. Une lois le produit temriné vient la touche finale, celle de la promotion, Claude Rouiller a ainsi réussià placerson album (tûé à f00 exemplaires)dansplusieurs grandsmagasinsde la place. connaissais pas, et qui souhai-

sURLEsTnAcEs DUPÈRE Au final, c'est ûai: ce sont souvent les amis oui s'avèrent être sesolus fidèles ùents. (Mais j'ai aussi eu des demandes de la part de personnes que je ne

taient découvrir ma musioue,. souligne claude Rouiller ivec une satstaction non dissimulée, qu'il paftage aux côtés de sa femme Julienne et de son fils de trois ans, Fabien. Le pelit d'ailleurs maiche déià sur les tnces de son

père. <n vient régulièrement jouer sur le clavier. El conùtresa mère est ma.lgache,il a aussi le rythme dans le sang,D KP Le CD {Way of Ule, en également disponiblechezCiaudeRouiller, au 026 481 33 01.


(RSR- La1ère) 28 MAI 2003 - RADIOPARADISO MERCRDI

BSR > La Première > Lcsé$l$slang

PAD'O

> RâdaoParêçlis!

PANAN'SA

Gérârd Sr|tèr r du lurdl au vendredi de 19hOOà 20h0o r redlfhrslon le dimanche et le lundl à O3hOO Que ce roit la chanson fi-ançalse,le laz, la world muslc ou le rock qul vous fasse vlbrer. Radlo Paradlso vous emmàre en ballade au seln de l'actualjté muslcale. Emissions orécéd€ntes

cETr€

sÉn^rrE

Lundi Mardi l.le.credi Jeudi Vendredi

IIETGREDI 28 IIAI Jugt Ona / Claude Roulller Dans les années 80', la culture hip hop é.y€rge aux Etâts-Unis,puis en Europe, portée pâr certôins groupes pionniers€omme Scns Unlk. tust OnG - dJ rap et programmateur sur Couleur3 - y est ùn des premiersà compo6erau moyen de ce nouyel instrument qu'êst le sampler. On connaft la carfière de Sens Uqik qui, en 2OO2,fêtait ses daxans de sucoès,[e morIrent que cholslt Just One pour composer son preder album solo, Bectro One: un rkaléidoscopedes sons qui I'ont influencéces vingt demières années" et le sampllng comrne seule base de travâil, alors qu'aujourd'hul la plupart des productions électro se fondent sur des générat€urs de sons comme les synthétiseurs, Lê résultat: une "musique trÈs organhue. où se aôtoient électro, jungle, soul, rock et hip hop". Just One nous prÉsententce nouvel album, o Just One. Eledro One (!4uve / MusikverMeb) Clattde Roulllêr 'Il joue des alrs planânts sur son q/nthé et @ lui va bien- Il y a du Mike Oldfield dar:s l'ansDirationde Claude Rouiller,du Chris Rea ou encors du Johnny qegg. Les grands espaæs naturels, les r€n@ntres sponbnées, les dafférenæsculturelles et tes expériencesgôrtagéesavec d'autres musiciensimpêgnent également sô musiqoe" (la Uberté, 25 mars 2OO3). Claude Rouiller nous pésente son nouvel album, le ûoisièrne, Way of ltfe. o Claude Rouiller. Way of lfe (contad: té|. 026/481 33 01) JEUDI 29 TIAI Alain Crcubalian

/ Roland van Straaten


LALIBERTEDU 26NOVEMBRE2OO4

Le CDTour du Mondeintègreles musiquescomposées pour la présentationmultimédiadu voyage réalisépar la famille PascalFolly d'Ependes(articleci-dessous).

lls ont fait le tour du mondeen famille:uneannéede bonheur AVENTURE . LesFoIIyd'Epmdesont marchésur lesroutesdu mondede l'été deleur voyageau public. 2002à I'été2003. Ils présententun montage-photos ÉLtSABETH HAAs

es souvenirt, la lamille FoUy d'Ependes en a ram€né plein ses bagages. <Il ûous a fallu un peu (È tempspour digérer,pour nous nm€tlle de toutes les émotions !écues., Sandrine, 12 ans, Jérény, l0 ans, Isabell€ et Pascal 40 ûrs, ont {ait le tour du monde en hmille. Panis le l0juilleÎ2002 et :entrésapiès une année de tribulations le ll iuiller 2003. ils ont décidé de (piolonger le voyageo par un montage -photos musical, qu'ils présenlent à Fribourg et à Ependes les vendrcdis 26 novembre et l0 décembre. Une poupée rutte, un jouet chinois ou un collier péruvien trônent parmi une foule d'objets trâditionnels dans une vitline de sdrvenhs. Mais les Folly ont surtort (tellement d'images en É1e." C'est seuleme six mois açrèsleur retourqu'ils ont regardd leurs dias et commencé à préprrcr un montage-pnolos. Leurs images sont sublimes, l:s couleurs lumineuses, les paylages superbes. (Mais les gens russi sont meweilleux.D En une année, lâ fâmille Folly a eu la chance et le temps de vivre avec les gens, de panager leurs repas et leurs fêtes.I y â eu des nmoments tellement intenseso, que (Cest parfois ditïicile de quitter lcsgensdrez qui on a été bien acaucillir, avoue Pascal. CONMASTES <lly a autre choseque lâ guerre dârs le monde. Les gens ne sont pas tous malheureur( Tellement de choses sont gaies., Et tbélâin: Pascalde dter l'exemDle -chinoise à Dalgré l'oppression Lharsa, (il y a du bonheur chez les gens., C'e$ ce que les Folly aimeÉient paftager. Pour le public, le dépaysemenr est caranti. Dù lac Baital à la Mongoli., du Népal à la Nouvel-

La fat li e Folly (de g. à .1.safldin4 enaoreplus soudéequ'avanL

Isabelle, JAémy et Pascal), 6t reveflue de son pdple aratour du monde DR

rant une année 24h sur 24 ensemble. (La vie à qualie nous a plu. Nous avons voulu partir à ce moment-là pour vivre vraiment er famille. Avarl que Ia vie ne file-D Faut-il être une Iamille soudée pour partir? nOui, mâis le voyâge soude encore plus,, confie Pascal. (Si on n'est pas soudé, il y en a un qui peut craquer. On apprend à accepter l'autre, ses différences, seserreurs., Pâscâladmire la grande capacité d'adaptation de ses enfan6 à toutes les situadons. Dormir dans un sacde couchage,sur des ûratelasgonflables ou sous tente n'a jamais élé un problème. (Ils

sont géniauxr, lânce leÙr père. nlls ont été partie prenante du voyâge. ont donné leur avis, onl pârticipé à l'or8anisation., CHAOUE ENDROIT MAROUE Les Folly onl de Ia peine à déIinir les régions qui ont été les plus marquantes. Pour Jérémy, c'est <un peu pânouto. lsabell€ reconnait que (tout est nouveau, chaque endroit marque d'ùne certaine façon." Pascal a surtout naimé la vie avec les gens. Nous avions plus de contacts dans les pays soi-disant moins civilisés.' sandrine, elle, avoue une prélérence pour lc Népal et la Nouvelle'Zélande.

Leur retour n'a pas é1édifficile. Les parents ont lepris leur travail, el les enfants sort retoumés à l'école. (C'érait cool de retrouve! les copains', dit Jérémy. (Les automadsmes reviermerr. Parfois on a envie de rebouger un peuo. concède Isabelle. Et Sandrine de confirmer qu'elle reparlirait toùt de suile. EH Pfésentâtionmultimédiâde (l-â G€nd€ Bàlàdê', une ânne€ dê voyâge âutour du mondê. pâr lâ lamille Folly d'Ependes, sur Iâ mushue de Claude Rouiller: vendredi 26 nov€mbrê à æ h 15, âulâ d'r Collêae sâint-Micheli vendrcdi 10 dê dnbre à 2oh1s, salle communale d'Eoendes.Entréelibrê.collecte. lnrËmetrwwwtourdumonde.ch

<lI faut être prêt à improvisern il;1fl*:;',:,,X*j.",tn:.1

âméricaiû les contrastessont saisissants.Evoquânt le Machu Pichu (Pérou), Pascallance: (Aujourd'hui on peut voyager sur inlemet, mais sur place. Cest magiquel, 24 H SUR 24 ENSEMBLE comment s'estparséela cohabitation? Les Folly ont vécu du-

(Lâ montagne, c'est notre t.ucr, avoue Pascal, quitient lè mâgâsin Orygène Montagne à Ependes. La famille Folly a làisséune grande place à la marche, dans son périple autour clu monde. Mais Sandrine, Jérémt lsabelle et Pas.al ont aussi fait des trajets en bateau, en train (préféré à l'avion), enjeep ou en câmping car. lls ont souvent dû modifier lêur itinéraire et adapter lêurs objectiG: dans un voyage d'une anriée,

(il faut être orêt à imoroviser.>Seul le oremier mois a été bien prépâré, question de sécurité, parcê que (c'est diffcile de partir avec son sac de couôage, êt tous ses bagages sur le dos, sans sâvoir où dormir.)ù Mais cstte capacité à l'imorovisation obliqe à créer des coàtacs avec des oens dont on né comorend souvenl oas ta langie. r,C'est moins facilê, mais beaucoup prus stimulànt., EH


ûË ri.t' EE Hlf;t#fl E0R- ft MU3ïdLe AccLreil' Lâ lèrc ' RsdioParsdEo

I

nss ,-:- Envoyer à unami Éj hprimer O prntqcÊRI /- l'...

RadioParadiso Géra|dSi"rter

i Contacieflémission

permanente RadioParadiso. c estI observalion el allentive des musiquesactuelles d'iciel d'ailleùrs.

Enplus...

Ony reçortlesarlrsres emergenls ale( la même queles siarsdu showbizOny bienveillance clécouvre clesperlesraresautantqu'oni salue clescarrières aboulieg. Onessaieaussi dansun dinscrirece quenosoreillesentendent pluslarge.pourcomprendre quet0utes conlexte el queces les musiquesonldeshisloires pcurbien hisloires sontimpodantes

É' Le |tontreuxJ6zzèn song et en imagess(r RSR.ch

..n^rânltra

f . l s E q u e ife d e s c r i F i i id e I é m L s s E nÈ l

le.

trr llous suivresur Facebook

nL ei.r r. e

S e s s i o nP a r a ds o d

Decembre 2010

3

;:MJ,;:

1C

mer.

Mardi14

déCembfe

p,êcÉc€ntÊEmission Enrission suir€ntÊ

2010

sDectacle musical "Albahaca". AvÈt A Ltahaaa' a es: a Ltnec'È.]:qt i_e: ' ! | r : . : : r d - ' ' , 1. r - l . r r fË ..1rF:' ' F iâ LlrahÉ Ê i l n Ê ' n c r - r isc n l r e a i . . a : r ' i l É5 Ë s 1 1 [ e - q : : a : -r . . a ] i l l - r : a : ' a _ - - a : rh ÈNnÈ: lË :.r !tÈre-.r:fir

Surlemêmesujei o' 'Albahaca"présentépar letheâtreLe PocheÀ cenève.

Â-lij,.r"alËla flÈûrl,'-r tÈ! :ÈÎrcialnJta: 5Ê-::r: .1..i:.-;]i:'-

|.

-;i

:'r:

a l r S l q r - J ûl Ë s L - f i a 1 1 : c t l SJ È ' . 1 : a ' J a i-'hair.-raa;'aril.l

.]i

a e: d'J

Sur la routed'unvovaoemusical :'

i:--

Lrc.r te sçi'

:'.!i..--i.i...

j

rrl].t'l.

.

t:]r

:-.r.'.. i_ -r.:.

l'ûc

- r. - ' _ _

Surle mémesujet Èr LesitedeClaude Rouiller

-t;\:i_:

r_

r-_r

:-:

t!.1-

"

:n€ lcaL--j' iSuite-l

YaelNaimet DavidDonatien -d-rd.-.1:L

d.---..r':L|-

.<

lr

.Ë1_

a l Ès a l r - S r È . a : . a Ë : ? ' i r r : l É . r è) r r É n i . n ' à q . r a : - er . d n : t r . e - l n r a l : l . r n a : a r ..ltitat'lnÉi ]:sÉ,. j:: a E| .rn: È: !i. i Fa-ailrra

ldal :

Surlemêmesujet o. La pageLtyspâcede Yâel Haim Er Le Bitede Yaelllaim


tAIIBERTE CLAUDEROUILLER

Vin$ansdecomposition concentrés surundisque llryqg

Claude Rouiller est un irléductible. Et pourtant, son village Belfarx- n'est pas un trou perdu d'Armorique. Et ce quinquagénaire ne boit pas de potion magique. Peut-être une bière de temps en temps, tout au plus. Mais Ie musicien fribourgeois, en sortant en cette fin d'année sôn cinquième album, résiste encore et touiours à I'envahisseur, en I'occurrencc les maiors et les grands canaux de distribution musicale. Car cet album, (0n the road), est ce que l'épicerie de quartier est à un géant de I'al! mentation. Àvec son synthétiseur,extension physique de ses pulsions créatrices, Claude Rouiller réalisetout de Aà Z. De la composition cles quinzæ tiûes iusqu'à lâ pochette du Cl), en passantpâr le mixage et la promotion.

n'est pas encourageant quand on est un petit indépendanb', regretteI'artiste, qui vendra les trois c€nts copies de son æuvre essentiellementsur le web. C'est dir€ qu'il æt fier en présentant, emballé dans une pochette noire faite maison, son nouveau bébé. Laboutissement de vingt ans de composition et de nombreusespérégflnations à travers le monde, Amérique du Nord, Airique, Asie. Laventure, c'est bien là le thème de l'album. ,çAvecma musique, je veux faire voyager les gens>, explique Claude Rouiller. Avec ses envolées planantes et mélodieuses, les chansons invitent en effet I'esprit à se laisser guider entre Madagascaret I'Arizona.

<Arizonan, justemcflt, titre d'unechansonissuedu premier album et remixée pour I'occaUn véd'tablê paroours du com- sion. l{istoire de Yoir ce (]ue la battant pour ce passionné, technologie,en vingt ans,à oucomptable à la ville, qui dit avoir vert comme nouvelles pistes à transpiré plus de Bo0 heur€s un bidouilleur comme Claude pouI sonir cette galette. nce Rouiller I


Articles de Presse  

Articles de presse Claude Rouiller

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you