Issuu on Google+

414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

AMÉRIQUE DU SUD

1|Page


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

Le Pérou

INTRODUCTION 

Le Pérou est probablement l'un des pays d'Amérique du Sud qui possèdent le plus de trésors touristiques.

Que ce soient les ruines majestueuses du Machu Picchu

Le petit train zigzaguant dans les Andes

Sachez aussi mettre de côtés ces clichés pour découvrir cette terre des extrêmes, où le choc des cultures, sources parfois de violence, contribuent à le rendre passionnant. 2|Page


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

DESTINATION Intitulé officiel du pays : République du Pérou Capitale : Lima Population : 29,6 millions d'habitants Peuples et ethnies : 45% d'Amérindiens, 37% de Mestizos (croisés d'Européens et d'Amérindiens), 15% de descendants d'Espagnols, 3% de Noirs, Japonais et Chinois Langues : espagnol et langues régionales : quechua, aymara Religions : 81% de catholique

GÉOGRAPHIE

Pays frontaliers

le plus haut sommet, celui de l'Huascarán, à 6 768 m.

À l'est, sur plus de la moitié du territoire, s'étendent les immenses forêts tropicales de la région amazonienne.

CLIMAT 

Du fait de sa géographie contrastée, le climat du Pérou est compliqué. En fait, on distingue deux saisons : l'une humide, l'autre sèche.

De décembre à mars, l'été éclaircit le ciel de la côte mais l'atmosphère reste moite

Au cœur des Andes, alternent la saison humide d'octobre à avril, et saison sèche à partir de mai (période idéale pour la randonnée).

3|Page


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

LIMA Lima, moderne, trépidante, abrite plus de 7 millions de personnes C'est la capitale, ses habitants vous réservent un accueil souvent chaleureux, et la ville s'agrémente d'une vie nocturne active et d'un large éventail d'hôtels et de restaurants, très abordables à Barranco, plus sophistiqués à Miraflores, située à la périphérie. De style colonial, le centre-ville s'articule en forme de damier autour de l'incontournable place centrale, la Plaza de Armas. Bon nombre de musées exposent d'intéressantes collections, dont le musée de l'Or, le musée national d'Anthropologie et d'Archéologie, sans oublier les célèbres catacombes de l'église San Francisco. LA CÔTE SUD L'autoroute Panamericana longe d'intéressants archéologiques et historiques entre autre Pisco.

sites

L’île de Ballestas (réserve nationale de Paracas) On y retrouve des méduses pouvant atteindre 70 cm de diamètre, plus 1 m de tentacules servant de dérive.

LAC TITICACA Perché à 3 820 m d'altitude, il se flatte d'être le plus haut lac navigable au monde. Des traversées en bateau se font depuis Puno. Îles flottantes, formées de couches de roseaux cueillis sur les rives du lac, où vit une population d'Amérindiens s'exprimant en langue aymara.

4|Page


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

CUZCO Au cœur du puissant empire inca, qui au XVe siècle, s'étendit jusqu'aux pays voisins, Cuzco attire irrésistiblement les voyageurs, subjugués par une civilisation remarquable, faite d'histoire et de légende. Les principaux vestiges se situent aux alentours de la ville, et notamment sur le site du Machu Picchu, à 2 400 m d'altitude. La ville de Cuzco s'orne de belles constructions coloniales, dont la cathédrale et l'église de la Merced.

Équateur et Quito

5|Page


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

INTRODUCTION 

L'Équateur, le plus petit des pays andins

Une architecture coloniale superbement conservée

De vertigineux volcans enneigés et la jungle amazonienne se côtoient à l'intérieur d'un périmètre équivalent à la moitié de la France.

Quito, la flamboyante capitale coloniale, n'est qu'à une journée de voiture de la côte Pacifique ou de la touffeur tropicale de l'Amazonie.

Au large, dans le Pacifique, les îles Galápagos s'éparpillent sur 50 000 km², à quelque 1 000 km de la côte. Fabuleux trésor naturel, ces îles possèdent une flore et une faune uniques, qui font le bonheur des scientifiques, des écologistes et des amoureux de la nature.

6|Page


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

GÉOGRAPHIE 

Comme son nom l'indique, l'Équateur traverse la ligne de l'équateur.

Quito, la capitale, se trouve dans une vallée andine, à 2850m d'altitude et à 22 km au sud de l'équateur.

Guayaquil, seconde ville du pays et port important, se situe sur la côte sud, tout près de la frontière péruvienne.

Enfin, les îles Galápagos, mondialement connues, constituent le premier parc national du pays, renommé pour sa faune unique et peu farouche.

CLIMAT Un climat imprévisible caractérise le pays et il n'est pas rare de traverser toutes les saisons en une seule journée.

A NE PAS MANQUER QUITO 

La capitale, l'une des plus belles villes d'Amérique latine, se situe à 2 850 m d'altitude

Architecture coloniale exceptionnelle

Le monastère San Francisco, la plus ancienne église d'Équateur

La Ronda, préservées

La Virgen del Quito, surplombe la vieille ville et offre un splendide panorama sur la capitale

est

l'une

des

rues

coloniales

les

mieux

7|Page


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

La ville moderne en vous installant à la terrasse d'un des nombreux cafés qui bordent l'Avenida Amazonas

ARCHIPEL DES GALÁPAGOS

À 1 000 km des côtes équatoriennes.

Certes l'excursion est chère (la visite ne se fait qu'en circuit organisé), mais une semaine de cabotage entre ces îles à la rencontre d'animaux peu farouches et de paysages extraordinaires mérite ce sacrifice, d'autant que l'argent récolté sert à l'entretien et à la préservation de cet univers fabuleux.

L'archipel couvre 50 000 km² et comprend 19 îles.

Le paysage, volcanique, donne une impression de début du monde. Parmi l'avifaune et la vie marine, les espèces les plus renommées sont les albatros, les pingouins, les fous de bassan, les tortues géantes, les iguanes, les lions de mer, les baleines et les dauphins.

Quelques grossistes québécois proposent des circuits de 3 à 15 jours aux Galápagos. Les prix varient suivant la longueur du circuit et le confort du bateau et incluent généralement le trajet en avion de Quito à Santa Cruz, l'île sur laquelle se trouve l'aéroport.

8|Page


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD CHILI

DESTINATION Intitulé officiel du pays : République du Chili Capitale : Santiago du Chili Population : 16,6 millions d'habitants

9|Page


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

ENVIRONNEMENT GÉOGRAPHIE 

Le Chili s'étire sur quelque 4 300 km, du désert du Nord aux zones glaciaires du Sud.

Il est bordé à l'ouest par l'océan Pacifique

À l'est par la cordillère des Andes

Il partage sa longue frontière orientale avec l'Argentine, et jouxte au nord le Pérou et la Bolivie.

Excédant rarement 200 km de large, le territoire compense son étroitesse par un relief élevé culminant rapidement à 6 000 m.

Les cratères volcaniques du Sud dominent de profonds canyons dans lesquels coulent des rivières tumultueuses.

Tandis que la Patagonie essuie de fréquentes tempêtes de neige

Quant au littoral sculpté par l'érosion, il abrite des plages et des baies idéales pour pratiquer la pêche ou la baignade.

Le territoire national englobe également l'île de Pâques (3 700 km à l'ouest), l'île Juan Fernandez (700 km à l'ouest) et la moitié de la Terre de Feu (avec l'Argentine).

CLIMAT Le Nord aride mais étonnamment tempéré cède la place à un climat méditerranéen au centre tandis que le vent, la pluie et la neige balayent au sud la Patagonie et la Terre de Feu. Dans les régions centrales, la saison des pluies se prolonge de mai à août avec des températures maximales de 10°C en juillet. Au mois de janvier, le thermomètre avoisine par contre les 28°C. En Patagonie et la Terre de Feu, sachez que le mercure y dépasse rarement 11°C en été et que le vent froid n'arrange rien.

10 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

A NE PAS MANQUER

SANTIAGO Des avenues et des places imposantes, bordées de bâtiments publics, d'églises et de parcs composent le paysage urbain hérité de la colonisation espagnole. Malgré la présence de la Vierge, veillant sur la ville du sommet du Cerro San Cristobal (860 m), dans le parc de loisirs Metropolitano, Santiago souffre des embouteillages et d'une pollution endémique. La visite passe par le mercado central, un marché haut en couleur, le centre historique de la plaza de Armas et le paseo Ahumada, une rue piétonne peuplée de musiciens et de marchands ambulants. Construit à la fin de l'époque coloniale, l'énorme palais de la Moneda, la résidence présidentielle, reste associé au coup d'État de 1973. Parmi les nombreux musées, le musée Précolombien, joliment aménagé, mérite une attention particulière. Le musée de Santiago expose des dioramas et des reconstitutions concernant l'urbanisme de la ville. Le palacio de BellasArtes, conçu sur le modèle du Petit Palais de Paris, renferme une belle collection d'art chilien et européen. Les hôtels bon marché se concentrent surtout dans le secteur peu avenant proche de la gare routière Nord. Pour le meilleur choix d'établissements de catégorie moyenne et supérieure, rendez-vous à Alameda, un quartier central entre l'avenida Balmaceda et l'avenida General O'Higgins. Les restaurants en tous genres abondent, en particulier autour des gares routières, des rues piétonnes, d'Alameda et de la plaza de Armas. Le "quartier parisien" de Bellavista figure parmi les endroits les plus animés pour déguster la cuisine locale. Une foire à l'artisanat s'y déroule les vendredis et samedis après-midi. VALPARAISO Premier port et deuxième agglomération du pays, Valpo vous attend à 120 km au nord-ouest de Santiago. Malgré sa taille, il s'agit de la ville la plus pittoresque du Chili et d'une des plus surprenantes d'Amérique du Sud.

11 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

On accède aux faubourgs situés sur les hauteurs par des funiculaires et des volées d'escaliers. Une vie ne suffirait pas à explorer les multiples détours de ce dédale urbain. Les musées d'Histoire naturelle, des Beaux-Arts et de la Marine méritent une visite. Le Muelle Prat, la jetée nouvellement réaménagée, accueille un marché d'artisanat plein de vie.

VIÑA DEL MAR Dix kilomètres seulement séparent Valparaiso de cette élégante station balnéaire. Sa végétation subtropicale soigneusement entretenue, composée de palmiers et de bananiers, vaut à Viña del Mar l'appellation de ville-jardin. Des voitures tirées par des chevaux passent devant les belles demeures de la fin du XIXe siècle bâties au bord de la rivière et de la plage. Outre ses étendues de sable blanc, la ville bénéficie de nombreux parcs et d'intéressants musées installés dans de vieilles bâtisses restaurées. Le jardin botanique national du Chili présente sur 61 hectares des plantes de la région et des espèces exotiques.

LE PARC NATIONAL DE PUYEHUE Le parc national de Puyehue, le plus fréquenté du pays, englobe 107 000 hectares de forêts luxuriantes et de paysages volcaniques grandioses dans la magnifique région des lacs. Ses zones densément boisées abritent des pumas, des pudú (chevreuils de petite taille) et quantité d'oiseaux. À noter aussi la présence de plantes spécifiques comme la curieuse nalca, aux feuilles en forme d'ombrelle, ou l'ulmo aux troncs multiples. Doté de sentiers de randonnée, de lacs, de sources thermales, de stations de ski et de chutes d'eau, le parc permet quantité d'activités.

PUERTO MONTT Fondée au milieu du XIXe siècle par des colons allemands, cette ville majeure du Chili méridional arbore une architecture d'Europe centrale caractérisée par des toits pentus en bardeaux et des balcons décorés. Sur sa grand-place se dresse une cathédrale en bois de séquoia datant de 1856. 12 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

L'ÎLE DE PÂQUES (RAPA NUI) Il n'existe pas au monde de territoire insulaire habité plus éloigné du continent que la mystérieuse île de Pâques, à 3 700 km à l'ouest des côtes chiliennes. On ignore toujours comment sa population d'origine polynésienne est parvenue jusque-là. On ne connaît pas non plus les méthodes utilisées pour réaliser et surtout transporter les quelque trois cents colosses de basalte, les moai, érigées sur l'île. Pour atteindre cette destination hors des sentiers battus, vous devrez parcourir en bateau plus de 1 900 km sans rencontrer le moindre îlot habité. L'annexion officielle de l'île de Pâques remonte à 1888, durant la période d'expansion territoriale du Chili qui suivit la guerre du Pacifique. Environ 2 000 personnes vivent sur l'île, pratiquement toutes dans la localité d'Hanga Roa. La population se compose à 70% de Polynésiens auxquels viennent s'ajouter des personnes originaires du Chili.

BRÉSIL

13 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

INTRODUCTION 

Le Brésil, paradis tropical

Vocation musicale

Paradis des amateurs de nature sauvage, qui rêvent de partir dans la forêt amazonienne

Les chutes d'Iguaçu, sans oublier les 8 000 km de côtes spectaculaires

Célèbre pour son incontournable carnaval, Rio de Janeiro est la parfaite incarnation de la joie de vivre. Les plages de Copacabana et d'Ipanema, rendues mythiques par les chanteurs de bossa-nova

DESTINATION Intitulé officiel du pays : République fédérative du Brésil Capitale : Brasília Superficie : 8 511 965 km² Population : 195 000 000 habitants Langues : portugais GÉOGRAPHIE Étendu sur trois fuseaux horaires Le Brésil est le cinquième plus grand pays de la planète et couvre presque la moitié du continent sud-américain. Le bassin amazonien et le bassin paraguayen au sud-est. La bande côtière s'étend sur 7 408 km² entre l'océan Atlantique Le bassin amazonien soit 6 275 km pour l’Amazone et ses 110 affluents font du Rio Amazonas (l'Amazone) l'un des fleuves les plus puissants de la planète, représentant à lui seul 20% des réserves d'eau douce du globe.

14 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

CLIMAT L'hiver brésilien dure de juin à août. Dans les États du Sud, la température moyenne à cette période varie entre 13 et 18°C. Pendant l'été (de décembre à mars), l'humidité peut devenir oppressante à Rio et les températures avoisinent les 28°C. Des averses courtes et fréquentes rafraîchissent heureusement l'atmosphère. En hiver, Rio connaît des températures plus basses : environ 23°C. Le climat est plus agréable l'été au Nordeste. Les températures, s'éloignant rarement de 30°C, sont tempérées par une brise tropicale, et l'humidité est plus faible. Le bassin amazonien, chaud et humide, est la région la plus arrosée et reçoit un maximum de précipitations entre décembre et mai. La température moyenne n'est que de 27°C mais le taux d'humidité est très important.

A NE PAS MANQUER

RIO DE JANEIRO Pour les Brésiliens, Rio est la Cidade Maravilhosa (Ville Merveilleuse). Plus de 7 millions de Cariocas vivent entre l'océan et la montagne, faisant de Rio l'un des lieux les plus densément peuplés du globe. Ses habitants sont réputés pour être particulièrement festifs, mais cela ne doit cependant pas occulter une réalité moins brillante : un tiers de la population vit dans des favelas à flanc de montagne. Malgré de criantes inégalités sociales, tout semble s'achever par la samba. Cette soif de vivre et ce culte de la beauté du corps et de la danse caractérisent les Cariocas. Évidemment, si vous choisissez de découvrir Rio à la période du carnaval, vous plongerez directement au cœur d'une indicible frénésie. Une promenade sur les plages de Copacabana et d'Ipanema, popularisées par les chanteurs de la bossa-nova, s'impose. Brésiliens et touristes s'y croisent pour boire une bière glacée en regardant un match de foot ou bronzer, entre richesse ostentatoire et extrême pauvreté. Prévoyez également une excursion au Pão de Açúcar (Pain de Sucre), au Corcovado, surmonté du célèbre et impressionnant Cristo Redentor (Christ Rédempteur) et dans un club de samba du quartier de Lapa, haut lieu de la vie bohème de Rio. Le centre ancien, entre le Teatro Municipal et le port, vous permettra de vous faire une idée de l'architecture carioca de l'époque coloniale.

15 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

SALVADOR DE BAHIA Tâchez de passer au moins une semaine à Salvador de Bahia (ou Bahia). La Salvador historique est facile à visiter à pied et comprend le fameux quartier de Pelourinho, classé au Patrimoine mondial. Les splendides églises et demeures des XVIe et XVIIe siècles, ainsi que l'impressionnant quartier colonial, sont agréables à visiter le matin. La Catedral Basílica est un magnifique exemple d'architecture jésuite. L'Igreja São Francisco est une somptueuse église baroque construite par les esclaves africains. Ceux-ci, contraints de bâtir l'église de leurs maîtres, s'exprimèrent à travers leur travail : statues grimaçantes, anges gratifiés d'énormes sexes, figures féminine enceintes. L'Igreja NS do Bonfim est réputée pour ses guérisons miraculeuses. La salle des miracles est remplie d'ex-voto. Pour les les adeptes du candomblé (culte afro-brésilien), c'est l'église la plus importante. L'une des plus grandes fêtes de l'État, la "Lavagem do Bonfim", s'y déroule en janvier. Moins connu que celui de Rio, le carnaval de Salvador est une fête plus authentique. Salvador est également La Mecque de la capoeira (on y donne de nombreux cours). L'AMAZONIE L'Amazonie est un gigantesque écosystème composé de rivières et de forêts, couvrant la moitié du Brésil et débordant sur les pays voisins. L'État de l'Amazonas, le plus vaste du Brésil, couvre la quasi-totalité du bassin amazonien occidental. Manaus, sa capitale, située au milieu de la jungle au bord du Rio Negro, compte 1,6 million d'habitants. Le célèbre Teatro Amazonas, dessiné en 1896 par Domenico de Angelis dans un style néoclassique éclectique, symbolise l'opulence du Manaus d'autrefois. C'est à partir de Manaus que sont organisées la plupart des expéditions dans la jungle. Il est utile de comparer les propositions des agences ; préférez les périodes les moins touristiques pour entreprendre votre découverte de l'Amazonie. LES CHUTES D'IGUAÇU Prenant sa source dans les montagnes côtières du Paraná et du Santa Catarina, le Rio Iguaçu serpente vers l'ouest sur 600 km. Il s'élargit majestueusement et contourne une magnifique forêt avant de plonger dans le vide en formant d'époustouflantes cataractes. On compte 275 chutes qui s'étalent sur plus de 3 km de large et plongent de 80 m de hauteur. Les chutes d'Iguaçu sont réparties entre le Brésil et l'Argentine, un parc national transfrontalier entoure les chutes et offre une large palette d'activités. Le moment idéal pour vous y rendre est d'août à novembre. 16 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

FÊTES ET FESTIVALS Le carnaval, bien sûr ! Il débute le vendredi précédant le mercredi des Cendres et dure 5 jours. Célébré dans tout le Brésil, le carnaval est particulièrement festif à Rio.

17 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

ARGENTINE

INTRODUCTION Danseurs de tango et fiers gauchos chevauchant dans la Pampa, tels sont les clichés qui s'attachent immanquablement à l'Argentine. Pourtant, la plupart des voyageurs qui choisissent cette destination s'intéressent avant tout au merveilleux spectacle naturel de ce pays grandiose. Des régions désertiques du nord à la cordillère des Andes, en passant par les chutes de l'Iguazú et la splendeur désolée de la Patagonie, les paysages ont de quoi éblouir le plus irréductible des citadins.

18 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

Ce dernier trouvera dans la capitale Buenos Aires, une atmosphère occidentale étrangement familière. La population argentine, largement issue du Vieux Continent, reste en effet ancrée dans la tradition européenne. Quartiers ultra-branchés et anciens édifices coloniaux de cette vibrante métropole cosmopolite distillent une séduction pétrie de nostalgie et de chaleur humaine. Il est bien difficile aux visiteurs de ne pas se couler avec délices dans les habitudes locales dès lors qu'ils montrent une certaine aptitude à la conversation, qu'elle porte ou non sur le football. Le maté (le thé local qui se sirote à toute occasion) et les soirées tango dans une milonga, sont également des moyens imparables pour lier d'indéfectibles amitiés avec les Argentins. DESTINATION Intitulé officiel du pays : République d'Argentine Capitale : Buenos Aires Superficie : 2 800 000 km² Population : 40,6 millions d'habitants Peuples et ethnies : 97% d'origine européenne, 3% de métis, amérindiens et autres minorités Langues : espagnol ; auquel s'ajoutent plus de 17 langues indigènes (guarani, quechua, toba, aymara...) ENVIRONNEMENT

GÉOGRAPHIE L'Argentine occupe la longue pointe sud-est de l'Amérique du Sud. Ce vaste pays – le 8e du monde et le 2e de la région – est bordé à l'ouest par le Chili, au nord et à l'est par l'Uruguay, le Paraguay, le Brésil et la Bolivie. Il partage la Terre de Feu avec le Chili et revendique les îles Malouines (ou Falkland), territoire britannique d'outre-mer. Très variée, sa topographie dépend conjointement de la latitude et de l'altitude. On détermine en gros quatre zones géographiques. Dans les Andes, à l'ouest, les cuvettes arides alternent avec des contreforts plantés de vignes, des sommets enneigés et la région des lacs. Les montagnes cèdent la place à une plaine fertile au Nord, couverte de forêts subtropicales. Au Centre, la Pampa se caractérise par de grandes étendues plates tantôt sèches, tantôt humides. Enfin, la Patagonie, à la pointe méridionale du pays, présente une combinaison de steppes et de régions gelées. 19 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

CLIMAT L'Argentine connaît un climat subtropical au Nord, humide et brumeux au Centre, froid dans le Sud. Dans les régions andines, la pluie tombe de façon irrégulière avec des crues estivales soudaines. Il neige en altitude, mais il peut faire très chaud l'été à certains endroits, surtout lorsque souffle le zonda, un vent sec descendu des Andes. Beaucoup plus arrosées, les basses terres sont recouvertes de forêts marécageuses et de zones de savane dans leurs parties plus élevées. Les précipitations diminuent toutefois au fur et à mesure que l'on avance vers l'ouest. Des crues modérées se produisent souvent à l'est au cours de l'été. Un hiver particulièrement sec succède aux fortes chaleurs estivales. Les plates étendues de la Pampa sont également sujettes aux inondations. L'Est de la Patagonie se distingue par des températures douces toute l'année tandis qu'un froid glacial règne dans le Sud de la région.

A NE PAS MANQUER

BUENOS AIRES Beaucoup d'Argentins assimilent la capitale au pays tout entier, d'autant plus qu'elle accueille plus de 30% de sa population. Cette métropole tentaculaire déployée au bord du Río de la Plata inclut en fait la capitale fédérale et le grand Buenos Aires (les banlieues situées dans la province de Buenos Aires). Trahissant les origines européennes de la ville, son centre bien ordonné fait penser à certains quartiers de Paris. Il se dégage toutefois de ses larges avenues bordées d'arbres et de ses nombreuses places, une élégance un peu mélancolique. Dans les rues, banquiers affairistes et "fashion victims" côtoient pauvres et chômeurs des quartiers populaires de la périphérie. La plaza de Mayo et l'avenida 9 de Julio, avenue la plus large du monde et véritable cauchemar pour les piétons, forment le cœur de la vie urbaine, tandis que les avenues Santa Fe et Florida constituent les deux grandes artères commerçantes. Jeunes créateurs, restaurants branchés et mode d'avant-garde à prix abordables ont jeté leur dévolu sur un quartier plus excentré, Palermo Viejo.

20 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

La Catedral Metropolitana renferme le tombeau du général José de San Martín, le héros de la lutte pour l'indépendance argentine. ARTS : Si vous souhaitez assister à un opéra, un ballet ou à un concert classique, rendez-vous au Teatro Colón, une institution de réputation internationale. Plusieurs musées méritent votre attention, en particulier le Museo Nacional de Bellas Artes, le Museo Ambrosetti (pour ses très beaux objets indiens), le Museo Historico Nacional et, pour les amateurs d'art contemporain, la Fundación Proa récemment réaménagée. Dans le pittoresque faubourg populaire de La Boca, des maisons en bois peintes de couleurs éclatantes s'alignent le long de la rivière Riachuelo. Bien que Buenos Aires soit une ville plutôt chère, le Microcentro, quartier très central, regorge d'hôtels de toutes catégories. Les nombreuses adresses de charme du Retiro et de Recoleta requièrent un budget plus confortable. Pour manger sans se ruiner, La Boca et San Telmo offrent les meilleures possibilités. La rue piétonne de Lavalle et l'Avenida Corrientes, dans le centre, disposent de bonnes adresses où déguster une pizza, de copieuses grillades, ou simplement siroter un café en côtoyant l'intelligentsia locale.

MAR DEL PLATA L'été, les habitants de Buenos Aires migrent vers les plages de Mar del Plata, sur la côte atlantique, à 400 km au sud de la capitale. En dehors de ses étendues de sable (8 km) à perte de vue, cette station balnéaire possède des demeures de caractère rappelant ses origines huppées et des complexes plus modestes destinés aux classes moyennes.

CÓRDOBA Deuxième ville du pays, Córdoba a longtemps rivalisé avec Buenos Aires sur le plan politique, économique et culturel. Son centre historique abrite de belles constructions coloniales. On citera au passage le vieux marché, la Iglesia Catedral, commencée en 1577 mais de style très composite, et la Iglesia de la Compañia de Jesús (1645-1671) construite par les jésuites. Le Museo Historico Provincial Marquès de Sobremonte, l'un des plus importants du genre, occupe l'ancienne 21 | P a g e


414-KPA-AS

MAGAZINE AMÉRIQUE DU SUD

résidence du gouverneur (XVIIIe siècle). Il réunit une collection éclectique de peintures religieuses, de mobilier, d'armes et d'instruments de musique. LA PAMPA Les plates étendues de la Pampa constituent le cœur rural du pays. C'est la patrie du gaucho, le mythique "cow-boy" argentin, symbole du nationalisme romantique. La région englobe les provinces de Buenos Aires et de la Pampa ainsi qu'une partie de celles de Santa Fe et de Córdoba. Son environnement naturel est diversifié, alternant collines boisées, vastes prairies et lacs salés, peuplés de flamants. Dans le Parque Nacional Lihué Calel vivent, entre autres, des pumas, des guanacos et une variété de chinchilla sauvage appelée vizcacha.

LES CHUTES DE L'IGUAZÚ Situées dans le Parque Nacional Iguazú, à proximité de Puerto Iguazú, ces chutes spectaculaires coulent au confluent de l'Iguazú et du Paraná. Près de 5 000 m² d'eau par seconde se jettent d'une hauteur de 70 m. On peut pratiquer le canoë, le kayak et d'autres sports nautiques au pied des chutes. Le parc environnant (55 000 ha), constitué de forêt vierge, abrite une faune et une flore abondante que l'on découvre lors d'intéressantes randonnées guidées.

QUAND PARTIR Aux yeux des habitants de l'hémisphère Nord, l'Argentine a l'avantage d'offrir la perspective d'un deuxième été, entre novembre et mars. Sans compter la variété géographique et climatique du pays qui permet, finalement, d'envisager un voyage à n'importe quelle saison. Si le moment de l'année importe peu à Buenos Aires, mieux vaut choisir la période estivale (décembre-février) pour se rendre en Patagonie, sur des sites tels que le glacier Perito Moreno. La visite des chutes de l'Iguazú, dans la province subtropicale des Misiones, s'effectue dans de meilleures conditions pendant l'été ou le printemps de l'hémisphère Sud, lorsque la chaleur et l'humidité sont plus supportables. L'hiver, vous pourrez vous adonner aux plaisirs du ski.

22 | P a g e


Magazine Amérique du sud