__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

Juillet 2020, n°02

Entrepreneuriat J'me lance, embarques-tu?

Carrefour Jeunesse-Emploi du Témiscamingue Depuis 1997, toujours là pour vous!


Éditorial

Toutes les entreprises, peu importe le créneau, ont une chose en commun: DES CLIENTS. Je vous pose la même question que je me suis posée: «Est-ce que vous connaissez une entreprise qui n'a pas de client?» Pour ma part, je cherche encore. Il est donc inévitable en tant qu'entrepreneur, de se battre pour gagner sa clientèle en plus de démontrer que ses produits/services valent mieux que ceux que l'on retrouve chez nos voisins les Américains. Le tournant de l'achat local brille en faveur de ces entrepreneurs qui tentent, tant bien que mal, de se démarquer au travers de la concurrence. Et toi? l'achat local t'en dis quoi?

Sandra Jacques

Rédaction et conception: Sandra Jacques Correction: Anabelle Landry-Genesse, Guillaume Gonzalez, Annie Bellehumeur Tous droits réservés. Toute reproduction de texte provenant de ce cahier est interdite sans autorisation. 2


Contenu Savais-tu? p.4 Apprendre davantage sur l'entrepreneuriat et ses particularités.

Des projets dans nos écoles secondaires d'ici p. 5 Sensibiliser à la culture entrepreneuriale dès l'adolescence.

Les inventions nées par erreur, p.6 Révolutionner le monde sans même le vouloir.

Un fier entrepreneur d'ici, p.7-8 Connaître nos entrepreneurs du Témiscamingue.

Un projet: 4 étapes, p.9-10 Faire des projets entrepreneuriaux chez soi.

Vox-pop Témiscamien, p.11 Questions, en lien avec le monde des affaires, posées à des Témiscamiens.

à e c n e m m o c e e d i v e n a o "L de ta z la fin confort" Ne

3

ale

n Do

ald

Wa

isc

h


SAVAIS-TU? L'ACHAT

LOCAL

Maintenant plus que jamais, on entend qu'il faut encourager l'achat local! Mais ça veut dire quoi acheter local? Concrètement, il n'y a pas de définition. Pour certains, l'achat local est selon le nombre de kilomètres qu'un produit parcourt avant d'arriver à notre porte. Pour d'autres, c'est de la façon dont le bien a été produit et vendu ou simplement le fait que le produit soit manufacturé et/ou cultivé au Québec. C'est aussi favoriser l'achat auprès d'entrepreneurs québécois plutôt qu'auprès grandes multinationales. Même si le concept demeure encore flou, cette tendance est très actuelle. Selon le baromètre de la consommation responsable 2019, 60% de la population québécoise affirme acheter fréquemment des produits locaux. C'est bien beau tout cela, mais pourquoi acheter local?

Souvent, on entend: «Oui mais ça coûte cher". C'est possible mais il ne faut toutefois pas négliger la qualité du produit que l'on achète. Les matériaux utilisés à la fabrication sont généralement de meilleure qualité et vont durer dans le temps, en plus d'être conçus par des québécois qui œuvrent dans des conditions respectables. Par le fait même, on favorise le développement d’entreprises et la création d’emplois au Québec. Un autre bonne raison, qui devrait nous guider vers cette pratique, c'est le côté écologique. En effet, acheter au Québec permet de réduire la pollution liée au transport des marchandises. Saviez-vous que la distance moyenne parcourue par les aliments pour arriver en Amérique du Nord est de 2 600 kilomètres? C'est quand même beaucoup, surtout que rien ne se compare à nos aliments frais produits dans nos fermes d'ici. Bien que l'achat local soit une excellente chose, certains produits, comme par exemple les bananes ou les mangues, ne sont pas encore cultivés ou produits au Québec ou au Canada. Dans ce cas, les échanges internationaux deviennent intéressants. Il faut seulement garder en tête de consommer selon les saisons et favoriser le «Fabriqué au Québec» et «Fabriqué au Canada».

Voici un répertoire de 10 sites Internet pour trouver des produits fabriqués ou cultivés au Québec. Avant de faire un achat au Québec, assure toi d'avoir fait le tour des marchands locaux de notre beau Témiscamingue".

signelocal.com faitcheznous.ca alimentsduquebec.com acheterquebecois.ca ideecadeauquebec.com lesboutiques.ca signemetiersdart.ca monpanier.ca maturin.ca maboutiquescolaire.ca etsy.com/ca-fr/featured/faitauquebec

4


DES PROJETS DANS NOS ÉCOLES Des abris pour les chats errants En collaboration avec le Carrefour Jeunesse-emploi, 7 élèves de l'école secondaire du Carrefour à Latulipe ont eu l'opportunité de réaliser un projet dans le cadre d'un cours. Suite à une activité de "remueméninges", les élèves ont décidé de réaliser des abris pour chats errants qui serviront à les protéger du froid lors de nos hivers rigoureux.

Comme le bien-être animal et l’environnement sont présentement des préoccupations sociales, les abris ont été construits, en majeure partie, de matériaux recyclés. Ces petits refuges ont aussi été isolés avec du papier thermique afin de s'assurer que les chats puissent garder leur énergie l'hiver pour trouver de la nourriture et ainsi survivre. Les élèves ont participé à toutes les étapes de structure de projet. Ce faisant, ils ont développé différentes aptitudes et compétences. Ils se sont aussi butés à quelques obstacles. En effet, l'idée de départ était de fabriquer ces abris à l'aide de pneus usagés. Toutefois, après une recherche sur Internet, certaines études mentionnaient que des vapeurs pouvaient émaner sous les rayons du soleil. Ne voulant pas se risquer de blesser les chats, les élèves ont traversé toutes les étapes de la résolution de problèmes pour finalement faire le choix d'utiliser des palettes de bois. Ils ont ainsi préserver l'aspect environnemental de ce projet. À raison d'une journée par semaine, les élèves ont réalisé leur projet, et ce, de novembre à mars. Le projet est maintenant sur pause, en raison de la Covid-19, mais les abris seront terminés pour l'hiver prochain. Le but est de disposer les abris à des endroits où l'on trouve le plus souvent des chats errants. Comme le projet se déroule dans l'Est du Témiscamingue, les étudiants ont décidé que les abris seront distribués dans ce secteur.

5

Merci pour votre implication!


INVENTIONS NÉES PAR ERREURS

1.LA PÉNICILLINE

Alexander Fleming, biologiste

Fleming était à la recherche d’un médicament contre la grippe et autres maladies. Cependant, ce n’est que lorsqu’il a laissé tomber ses expériences, qu’il a trouvé ce qu’il cherchait. Fleming a remarqué qu’une boîte de Petri contaminée, qu’il avait écartée, contenait une moisissure qui avait dissous toutes les bactéries autour d’elle. Il isola un extrait de la moisissure et identifia qu’elle contenait un puissant antibiotique, la pénicilline.

Un jour, un client a renvoyé son assiette de pommes de terre de nombreuses fois, ne cessant de demander qu’elles soient plus frites et plus fines. Crum a perdu son sang-froid et a tranché les pommes de terre très finement et les a fait frire jusqu’à ce qu’elles soient bien dures. À la surprise du chef, le client les aimait et en redemandait.

3. LE MICRO-ONDE

Percy spencer, ingénieur

2. LES CHIPS

George Crum, cuisinier

L'ingénieur effectuait un projet de recherche sur la production du magnétron, pièce principale servant à créer les micro-ondes dans les radars. Celui-ci a réalisé que la barre chocolatée dans sa poche commençait à fondre au cours de ses expériences. Il a ensuite mis du maïs dans l’appareil et quand il a commencé à éclater, il savait qu’il avait entre ses mains un appareil révolutionnaire.

Alors qu'ils s'occupaient de leurs patients, ils ont oublié une casserole de céréales bouillies pendant des jours. Le mélange moisit, mais le produit qui s’en est dégagé, était sec et épais. Ils ont tenté d’expérimenter un produit similaire en omettant la partie qui moisissait, et ils ont obtenu des grains aplatis, qui une fois grillés, ont donné des « flocons » légers et croquants.

4. LES CORN FLAKES

Les frères Kellogg, médecins

6


UN FIER ENTREPRENEUR D'ICI Sanexa Holsteins c'est...

une entreprise agricole qui a vu le jour en 2008, maintenant situé à Duhamel-Ouest, qui a pour but d’élever des animaux Holsteins supérieurs en génétique et en conformation, afin d'en faire l'exposition et la revente. Cela consiste aussi à trouver et à acheter des taures, des vaches et des bœufs à travers tout le Canada, pour des producteurs du Témiscamingue et du Nord-Est ontarien. Mon but est de les aider à combler leurs besoins, que ce soit pour avoir plus de lait ou pour assurer l’amélioration de la génétique de leur troupeau.

Justin Holeksa Propriétaire

Comment est née votre entreprise? L'idée de mon entreprise a commencé sur la ferme familiale où est née ma passion pour la race Holstein. J’ai commencé par acheter des veaux avec le budget que j'avais pour ensuite les inséminer afin les rendre gestantes. Tout cela dans le but de les revendre après le vêlage. Avec un petit profit sur chaque animal, j'ai été en mesure d'acheter des veaux et des vaches de plus grande qualité et de meilleure génétique. Cela m'a permis de participer à des expositions de grande renommée, tel que "Royal Agricultural Winter Fair" à Toronto et la "World Dairy Expo" au Wisconsin.

Avez-vous un modèle en tant qu'entrepreneur? Oui. Il s'agit de Terry Beckett de Beckholm Holsteins, situé à Sutherland en Ontario. Celui-ci possède son propre troupeau Holstein et se concentre aussi sur la conformation et la génétique supérieure. Il me donne beaucoup de conseils dans le but d'améliorer mon troupeau et mon entreprise. Nous possédons plusieurs animaux ensemble et c'est un très bon associé et grand ami.

Pourquoi avez-vous choisi d'être entrepreneur? Je voulais me partir une entreprise qui me permettrait de travailler de chez moi et ainsi voir ma famille plus souvent. Mon plan était aussi de démarrer quelque chose qui me rendrait un peu plus autosuffisant côté revenu, tout en étant capable de trouver un équilibre entre travailler pour un employeur et avoir ma propre entreprise. Comme c'est ma passion, c'est encore plus motivant! 7


Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui veut se lancer en affaires? Il te faut absolument la passion dans ton domaine, surtout si tu négocies directement avec des clients et consommateurs. Il faut avoir le dos solide, car les plans ne fonctionnent pas toujours comme prévus. Enfin, il faut être capable d'avoir de bonnes idées, innover et surtout trouver des solutions aux défis.

Quels ont été vos principaux obstacles? J'aime faire les choses par moi-même. Depuis plusieurs années, je développe mon réseau de contact qui passe du Québec, à l'Ontario et qui s'étire jusqu'à l'Île-du-Prince-Edouard et même aux États-Unis. J'insémine et je sélectionne moi-même la semence à utiliser, personne n'est là pour me dire quoi faire. J'aime la liberté que ça m'apporte. D'un autre côté, bien que c'était prévisible, j'ai dû investir beaucoup d'argent et de temps avant que ça me rapporte. Les revenus ont pris un peu plus de temps à rentrer dû au style de mon entreprise, car je dois élever les veaux jusqu'à 2 ans afin de pouvoir les revendre aux producteurs. Je suis aussi vendeur et conseiller en alimentation. Je travaille 40 heures par semaine et le reste du temps je continue à travailler fort pour grossir mon entreprise et répondre aux besoin des agriculteurs d'ici. Sans oublier la conciliation travail/famille. Est-ce-que la pandémie mondiale qui se déroule actuellement a eu ou a des impacts sur votre entreprise? Pourquoi?

C’est certain que cela a eu un impact sur mon entreprise. D'abord, le marché du lait et du fromage a été fortement touché à cause de la baisse de consommation par le public (restaurants et écoles fermés, etc.). Les producteurs laitiers ont aussi été coupé avec leurs droits de production. J’ai dû garder plus d’animaux au lieu de les vendre puisque que le prix n’était pas fameux. En plus, au niveau des génisses et taures d’exposition, la demande a diminué car les expositions, les foires et les organisations de jeunes ruraux ont toutes été annulées. Heureusement, pour le monde des agriculteurs, le marché commence à ré-ouvrir tranquillement.

8


UN PROJET : 4 ÉTAPES Développer un projet peut être simple. Il suffit de s'avoir comment s'y prendre. Voici des questions à se poser pour y parvenir. Suivons Damon, 8 ans, dans l'évolution de son projet.

1. L'IDENTIFICATION C'est quoi l'idée? Damon avait à sa disposition beaucoup de restants de bois. Il a donc décidé de fabriquer des cabanes à oiseaux. Pourquoi cette idée? Plusieurs idées lui sont venues à l'esprit: des meubles, cadres décoratifs, etc... Toutefois, comme les cabanes qu'il avait chez lui étaient brisées, Damon a choisi d'en fabriquer pour en remettre des nouvelles. Après, l'idée de les vendre a fait surface. Qui est la clientèle ciblée? Ceux et celles qui aiment avoir des à oiseaux près de leur domicile. Il faut donc trouver une manière de les rejoindre.

2. LA PLANIFICATION Quel est l'objectif du projet? Le but est surtout pour faire passer le temps et avoir du plaisir, mais aussi pour les vendre et se faire des sous . Par le fait même, il va pouvoir développer sa culture entrepreneuriale , offrir un produit fabriqué localement en plus d'utiliser des matériaux recyclés . C'est pour quand le projet? Le plan est de réaliser le projet à l' été 2020 Comment y parvenir? Utiliser du bois et des outils à sa disposition, trouver le modèle désiré. Où il se produira? À la maison, dans son garage. Quelles sont les ressources matérielles nécessaires: Bois, colle, papier sablé, ruban à mesurer, outils électrique et des serre-joints. Quelles sont les ressources humaines nécessaires? Un adulte responsable pour manipuler les outils électriques. 9

Combien cela va coûter? Comme le bois est gratuit, il faut compter le prix de la colle et du papier sablé, donc environ 2$ par cabane.


3. L'EXÉCUTION C'est le moment de rassembler toutes les ressources nécessaires pour concrétiser le projet et passer à l'action. Une fois le modèle de la cabane choisi et le plan fait, c'est le moment de faire un démonstrateur et de s'assurer que tout fonctionne comme prévu. Mesurer, couper, assembler, sabler... La cabane modèle est terminée! Avant d'être trop avancé dans la production, il faut s'assurer d'avoir des clients qui sont prêts à acheter. Dans son cas, Damon a décidé de faire le tour de son entourage pour débuter. Il a déjà 5 cabanes de réservées! Il doit donc les fabriquer, finaliser ses commandes et trouver de nouveaux acheteurs. La méthode du " bouche-à-oreille" est utilisée pour trouver les clients.

TRUCS: cela peut être très facilitant de se faire un tableau de tâches à faire, du temps pour les réaliser et des personnes en charge.

Cela

permet

de

garder

un

fil

conducteur

et

de

s'assurer que tout est fait dans les temps.

4. L'ÉVALUATION Est-ce qu'on a atteint les objectifs fixés au départ? Damon s'est fait beaucoup plus de sous qu'il avait pensé, en plus d'avoir fait un projet de A à Z. Il était très fier de sa première cabane et il a eu beaucoup de plaisir, donc oui, mission accomplie! BRAVO DAMON! Est-ce qu'il y a des actions à entreprendre pour l'améliorer? Ne pas trop prendre de commandes à l'avance, car cela met un peu de pression et il ne faut pas perdre de vue que le but du projet est aussi le plaisir.

En manque d'inspiration

www.sentreprendrealecole.ca www.canalvie.com/maison/projets-brico 1000-idees-a-faire-chez-soi-com.over-blog.com www.pinterest.ca www.muramur.ca 10


VOX-POP TÉMISCAMIEN Quels nouveaux services/entreprises aimeriez-vous avoir au Témiscamingue?

«Le Témiscamingue aurait besoin d'une cordonnerie .» Shannon

«Je souhaiterais qu'un système de taxi soit disponible. Ça aurait un effet positif sur l'ensemble des commerces du territoire en plus d'augmenter la sécurité sur les routes.» Catherine

«J'aimerais bien voir s'implanter, au Témiscamingue, une usine de granules de bois . Nous et plusieurs autres membres de notre famille chauffons aux granules de bois et parfois c'est compliqué d'en avoir et/ou le prix est élevé. L'évaporateur de l'érablière d'un membre de notre famille est aussi aux granules et ils ont parfois des problèmes dû à des granules de moins bonne qualité» Bernard

«Moi, j’aimerais qu’il y ait un centre sportif avec un gymnase qui pourrait être accessible pour les adultes et les aînés durant le jour, ainsi qu’une piscine adjacente pour toute la population. Les personnes retraitées du Témiscamingue ont du temps durant le jour et se sentent plus en sécurité de circuler (à pied ou à voiture) lorsqu’il fait jour. J’aimerais que la population du Témiscamingue soit la plus active de toutes les régions!» Manon

« À titre personnel, je dirais un studio d'enregistrement bien équipé, qui serait disponible pour louer aux artistes locaux qui veulent enregistrer leur musique.» Côté touristique, un arbre en arbre ou encore une forêt récréative comme celle de Val d'or, où on peut aller marcher, faire du vélo, du "rollerblade", du vélo de montagne. Il y a même une petite plage. L'hiver la piste principale est transformée en sentier de glace pour patiner. Aussi, il serait intéressant d'avoir une passe VIP pour avoir accès à tous les festivals d'été en région. Finalement un ciné parc pour l'été, où il pourrait y avoir des shows de musique en plus.» Billy

11


Un gros merci aux lecteurs! On se revoit en septembre pour une autre édition!

Bon été et on se revoit en septembre! 12


Profile for cjetentrepreneuriat

Revue entrepreneuriale, juillet 2020, n.02  

Revue entrepreneuriale, juillet 2020, n.02  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded