Issuu on Google+

Résidences Adaptées Séniors “RBC” (Résidences Basse Consommation)

• Lotissement “Bio Climatique” • “Hameau” à Énergie passive • Maisons Bois “BBC” • (Bâtiment Basse Consommation)


Le logement des personnes âgées en résidence séniors A une époque où le nombre de retraités s’accroît (14 millions en 2006) ainsi que leur autonomie (Espérance de Vie : 80 ans en moyenne), où leur isolement est de plus en plus important et où le désir de sécurité est de plus en plus fort (surtout en ville), le logement traditionnel (trop grand, et/ou trop haut) devient souvent inadapté, malgré les prestations de maintien à domicile. Alors même que l’intégration dans une maison de retraite est de plus en plus difficile, de plus en plus couteuse (Entre 2.000 et 3.000 € pour l’Ile de France et entre 1.500 et 2.000 € pour la province.), pour une personne non dépendante tant les listes d’attente s’allongent et ne correspondent pas forcément aux besoins des seniors non dépendants, il était nécessaire de trouver une alternative. Dans les EHPAD les prestations sont facturées suivant qu’elles sont : de l’hébergement, de la dépendance ou des soins.

La bonne réponse est donc : La Résidence Adaptée Seniors Ces nouvelles résidences de construction “traditionnelle” proposent aux seniors des logements adaptés à leurs besoins d’autonomie, de sécurité et de convivialité, loin de l’image de la maison de retraite traditionnelle. Elles peuvent être implantées à la “campagne” au calme ou à proximité de lieux vivants et animés (Bourg avec commerces, associations, bibliothèques, cabinets médicaux, écoles,…). Le besoin de qualité de l’habitat (écologique, bien être physique, psychique voire spirituel) est bien présent et recherché. Apparaît donc la notion de Résidence “Bio Climatique ». Très confortables, les résidences services “traditionnelles” offrent généralement un standing au dessus des moyens de la moyenne des retraités (Fin 2004, les retraités âgés de 60 ans et + percevaient une retraite moyenne nette de prélèvements de 1 282 euros par mois / de 1997 à 2007 l’augmentation n’aura été que de 5,7 % en € constants), résidence sécurisée, un cadre agréable à vivre, des logements adaptés spécialement pour les seniors, et tout un

panel de services : restauration, téléalarme, ménage, animations, assistance personnalisée,… C’est néanmoins le parfait compromis entre la vie en collectivité et le respect de l’autonomie de chacun. De plus les résidences peuvent être constituées d’une équipe qualifiée et compétente pour offrir aux résidents un accueil et des services de qualité. Les logements d’une surface suffisante (40 à 50 m²) et parfaitement équipés, réalisés dans des matériaux nobles et sains, permettent d’accueillir en toute indépendance et en toute sécurité des personnes seules ou en couple qui sont ainsi dégagées de la majorité des contraintes attachées à l’occupation de leur habitation, à son entretien et aux travaux qui pourraient être nécessaires. Un habitat spécialement conçu pour répondre à leurs besoins et leur permettre de ne plus être seule ou isolée. Dans un cadre agréable, au calme, proche des centres urbains et disposant de toutes les commodités et services nécessaires.


Les Réponses BioSim 19 Pour les SÉNIORS qui suite à l’évolution de leur situation familiale, désirent quitter leur “ville”, son environnement bruyant, difficile (étages à monter, circulation intense, insécurité, etc) pour vivre dans un endroit tranquille, proche des lieux de vie, avec un accompagnement social et médical, avec d’autres séniors, sans pour autant se retrouver dans une “maison de retraite”. Dans ce projet il est prévu 2 Résidences Adaptées Séniors de 20 à 24 habitations T2 ou T3 suivant les situations. Ces habitations seront conformes aux textes sur le handicap. Elles seront en ossature bois (avec isolation renforcée) et réalisées dans une démarche de recherche de BBC (Bâtiment Basse Consommation), dans le cadre d’une approche HQE (tant dans le chantier qu’ensuite dans le respect du plus grand nombre de cibles de cette démarche).

Pour ne pas se retrouver en situation de “ghetto”

Pour ce faire, il s’agit de créer, en liaison et en partenariat avec la collectivité, locale, pour des Séniors et des Familles, un "village" autonome (ou pouvant le devenir), dans les domaines de : - l’Énergie Maîtrise de l’Énergie Énergies Nouvelles Renouvelables - la Chaleur ou plutôt le réchauffement Utilisation d’Énergie renouvelable Isolation R ≥4 Limitation des ponts thermiques Fenêtres double vitrage au Sud 4/16/4 Uw ≤ 1,5 - le rafraichissement Exposition des pièces Coupe soleil solaire Ventilation Double Flux - l’eau récupération eau de pluie, traitement des eaux usées par système de “lagunage” - le traitement des déchets tri sélectif valorisation des déchets fermentescibles [Méthanisation]) - etc.


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Vivamus euismod, ante a feugiat accumsan, sem augue dapibus orci, a tristique nibh augue eu mauris. Integer nec erat. Etiam ipsum ligula, nonummy nec, auctor non, porta vitae, felis. Ut sapien tortor, sollicitudin a, aliquam tincidunt, tempus lacinia, nisl. Sed vitae lacus. Pellentesque pellentesque sapien ac elit. Phasellus mollis, ipsum vel luctus molestie, mi turpis vehicula mauris, ac venenatis enim ante ac justo. Suspendisse sit amet ligula. Nulla varius tempor enim. Morbi accumsan pharetra massa. Mauris lorem lorem, faucibus a.

Le carrĂŠ de verre 9, rue Edouard Vaillant 37000 TOURS 02 47 31 86 00 http://www.socrif.fr


4 pages