Page 1

Bilan du Contrat d’objectifs Etat-Cirad 2008 > 2011 Résumé du récit qualitatif et quantitatif des quatre grands domaines d’action Bilan du Contrat d’objectifs Etat-Cirad 2008 > 2011

1 . Résumé du récit qualitatif et quantitatif du bilan du Contrat d’objectifs Etat-Cirad 2008 > 2011


AVANTPROPOS par Gérard Matheron, Président Directeur général du Cirad

Rappelons-nous les grandes étapes du contrat d’objectifs 2008-2011 entre l’Etat et le Cirad. Approuvé à l’unanimité par un vote du conseil d’administration en date du 7 octobre 2008, après l’avis donné par le comité d’entreprise, ce contrat a fait l’objet d’une présentation annuelle de ses résultats en conseil. Un bilan anticipé en a été présenté aux instances en décembre 2011 avant de nourrir la réflexion collective autour du nouveau contrat 2012-2016. Enfin, la sortie au printemps 2012 des derniers indicateurs a permis en juin 2012 d’en soumettre le bilan final pour avis au comité d’entreprise, avant passage en conseil d’administration. Inscrit dans le programme « Gestion des ressources et des milieux » de la Lolf, le contrat d’objectifs est devenu un outil de pilotage de la direction générale et de ses services ainsi qu’un vecteur de communication interne. Chemin faisant, il a initié la diffusion d’une culture de la contractualisation parmi les directeurs d’unités et les responsables de service de l’établissement. Présentés en amont, les objectifs, les indicateurs et jalons font maintenant partie de notre environnement. Certains ont clairement démontré leur utilité comme alerte au pilotage. Par l’engagement de toute la maison et de ses agents, il est le reflet de l’activité volontariste de l’établissement. L’expérience acquise nous permet déjà de parfaire collectivement cet instrument à l’occasion du renouvellement du contrat. Une boucle se referme sur le premier exercice de ce type réalisé complètement par le Cirad. Etant donné l’accueil consensuel reçu par le Bilan 2008-2011 au sein des instances, un document de communication résumant les résultats atteints destiné à l’ensemble des agents du Cirad et à nos partenaires institutionnels a été réalisé. Le voici, clair, court, efficace, aux couleurs du Cirad. Bonne lecture à toutes et à tous ! 2 . Résumé du récit qualitatif et quantitatif du bilan du Contrat d’objectifs Etat-Cirad 2008 > 2011


Le bilan ... en bref

Fruit d’un travail collectif organisé autour d’une méthodologie partagée, le Bilan du Contrat d’objectifs 2008-2011 présente des résultats satisfaisants et diversifiés qui ont immédiatement alimenté la préparation du contrat d’objectifs 2012-2016 déclinant la nouvelle vision stratégique du Cirad.

éLABORER 1 contrat d’objectifs DÉFINIR 4 domaines d’action CIBLER 10 objectifs MENER 33 actions examiner 39 indicateurs

… Sur 33 actions menées …

11

achevées …

18

4

significativement réalisées …

initiées …

8 des 10 objectifs significativement atteints.

suivre 17 jalons

Récapitulatif des 4 domaines d’actions et de leurs objectifs L’ambition d’une science partagée en réponse aux défis des « Suds » Objectif 1 > Dynamiser l’activité de recherche autour des six axes stratégiques prioritaires au service du développement

Objectif 2 > S’engager résolument dans une démarche scientifique partagée avec les « Suds » et dans le renforcement

Une production scientifique diversifiée et de qualité

Objectif 3 > Renforcer la qualité et maintenir la diversité de la production scientifique

Objectif 4 > Intensifier le transfert au service des dynamiques d’innovation et valoriser l’expertise

Objectif 5 > Communiquer pour porter l’ambition du Cirad et sensibiliser l’opinion publique aux enjeux du développement

Une recherche agronomique nationale ouverte sur l’Europe et le reste du monde Objectif 6 > Contribuer à mobiliser la recherche française sur les enjeux internationaux de l’agriculture et de l’alimentation

Objectif 7 > Resserrer et conforter le dispositif international de coopération

Une organisation et des moyens ajustés aux nouveaux défis Objectif 9 > Moderniser la gestion et simplifier l’administration de la recherche

Objectif 10 > Mobiliser avec discernement les ressources propres à partir d’un emploi stabilisé et favoriser la dynamique des compétences

Objectif 8 > Œuvrer au renforcement de l’engagement de l’Europe dans la recherche agronomique pour les régions ultrapériphériques et les pays du Sud

Points forts En progrès à suivre

3 . Résumé du récit qualitatif et quantitatif du bilan du Contrat d’objectifs Etat-Cirad 2008 > 2011


Points forts Points forts

Le partenariat scientifique avec le Sud Objectif 2 > S’engager résolument dans une démarche scientifique partagée avec les « Suds » et dans le renforcement de leurs capacités

Majeur pour le Cirad, l’objectif 2 est significativement atteint. Il regroupe d’une part des actions favorisant la co-construction de la stratégie scientifique — participation des partenaires du Sud, valorisation des recherches sur les processus d’innovation ; formation des Ciradiens aux recherches en

partenariat et à l’éthique —, et, d’autre part, des actions de formation renforçant en priorité les capacités du Sud. Globalement, tous les indicateurs sont en hausse, à commencer par l’indicateur d’objectif consacré à la part de copublications avec les partenaires du Sud qui augmente de 22 % de 2007 à 2010 (source : OST, mars 2012).

L’encadrement des doctorants du Sud a faibli en 2009 ; une analyse/diagnostic

Part des copublications avec des partenaires du Sud parmi le total des publications, toutes s disciplines confondues, en compte de présence, lissées sur 3 ans, de 2007 à 2011, selon deux sources. Sources : Observatoire

suivie d’une action corrective en 2010-2011 sous la forme d’un programme spécifique de bourses de thèses pour le Sud géré en partenariat avec l’AIRD a été lancée. Les chiffres 2010 et 2011 ont remonté, même si la progression des doctorants du Sud est moindre que celle du total des doctorants.

Renforcer la démarche de co-construction et la formation au Sud

des Sciences et des Techniques (OST) tableau de bord 2011/Agritrop au 28 février 2012.

Evolution du nombre de thésards (issus de pays du Nord ou du Sud) encadrés par des directeurs ou co-directeurs ciradiens, de 2007 à 2011. Source : Cirad, Délégation aux partenariats, mars 2012.

Une production scientifique de qualité Objectif 3 > Renforcer la qualité et maintenir la diversité de la production scientifique

ment sur la baisse du nombre de projets sélectionnés, il a généré une nette amélioration des publications scientifiques.

Les indicateurs des actions sont tous à la hausse et témoignent plus de la qualité scientifique que de la diversité des productions. L’effort réalisé tant par les UR que par les services de la direction générale à l’occasion des évaluations externes des collectifs et de l’établissement par l’Aeres a été considérable ; s’il a pu peser incidem-

Les parts de publications du Cirad de référence internationale dans la production française, européenne ou mondiale d’une part, l’indice d’impact relatif à 2 ans d’autre part, ont évolué à la hausse, marquant un effort majeur des chercheurs dans le nombre et la qualité de leurs publications scientifiques.

Part des publications du Cirad de référence internationale dans la production scientifique en compte fractionnaire de 2005 à 2010. Source : OST, Tableau de bord 2011

De même, le taux de succès aux Appels à propositions (AAP) de l’ANR est de bonne tenue (taux de réussite évoluant de 31 % à 22 % sur la période avec un creux à 18 % en 2010). Par ailleurs, l’organisation scientifique du Cirad est renouvelée, mise en cohérence, outillée pour réussir le défi de la qualité. A en juger par les résultats favorables de l’évaluation par l’Aeres des collectifs de recherche (UPR/UMR) en 2009-2010 comme de l’établissement en 2011, ce défi est largement gagné.

Enjeu

Fiabiliser la production non académique (diversité) 4 . Résumé du récit qualitatif et quantitatif du bilan du Contrat d’objectifs Etat-Cirad 2008 > 2011


Points forts Points forts

Le dispositif partenarial au Nord et au Sud Objectif 6 > Contribuer à mobiliser la recherche française sur les enjeux internationaux de l’agriculture et de l’alimentation

D’entrée de jeu, l’objectif 6 plante le décor : il s’agit de coordonner/associer les acteurs de la recherche agronomique française pour affronter la compétition mondiale. Trois résultats se dégagent : la Méditerranée, Agrimonde et la tenue de la GCARD en mars 2010 à Montpellier. La Méditerranée concentre plusieurs projets soit nationaux tel l’ARP Parme financé par l’ANR, soit internationaux menés en coopération avec l’Icarda. Agrimonde (prospective Inra-Cirad sur « Nourrir la planète en 2050 ») produit des résultats nouveaux dont l’impact sur la visibilité de l’Inra et du Cirad apparaît forte en 2010. Le succès de la GCARD est le prélude à la décision du consortium des centres du GCRAI d’installer son siège à Montpellier (automne 2010), dossier qui a bénéficié d’un soutien appuyé et convergent de la Région et de l’Etat. Parallèlement, l’animation régulière des directions scientifiques Inra-Cirad favorise une mobilisation de la communauté scientifique montpelliéraine activement soutenue par la Fondation Agropolis.

Objectif 7 > Resserrer et conforter le dispositif international de coopération L’objectif 7 vise le renforcement d’un dispositif mondial resserré de pôles et réseaux en partenariat avec les Suds, à travers une action d’identification et de consolidation et une révision des schémas stratégiques régionaux (SSR) du Cirad négociée avec les partenaires. Action volontariste d’avenir, l’identification d’une vingtaine de dispositifs en partenariat (DP) à rayonnement régional associés aux axes prioritaires du Cirad est menée très activement dès le second semestre 2008 et finalisée en juin 2009. Début 2011, le Cirad met en place une commission de labellisation associant directeurs de départements et directeurs régionaux, qui revoit de près la carte des DP à l’aide de critères partagés : on passe de 20 à 14 DP à l’international. Au sein des cadres en mobilité (incluant les Dom) dont le chiffre a diminué de 5% de 2008 à 2011,

En juin 2009, le renforcement du binôme Inra-Cirad prend une forme institutionnelle nouvelle (Agreenium, Etablissement public de coopération scientifique – EPCS) qui intègre Ifrai en 2010 et surtout inclut l’enseignement supérieur agronomique. Le Cirad est aussi membre fondateur d’AllEnvi, une des alliances thématiques nationales à vocation programmatique soutenues par le MESR. Il passe convention avec des pôles

universitaires: le PRES de Montpellier (pôle agro-environnement) et celui de la Réunion. Ces conventions sont reprises dans l’accord-cadre national passé avec la CPU en 2010. La dynamique de collaboration avec l’enseignement supérieur peut se lire à travers l’évolution du nombre de Ciradiens titulaires d’une HDR et par ailleurs ceux bénéficiant d’un statut de professeurs consultants.

Evolution du nombre de chercheurs ciradiens titulaires d’habilitations à diriger des recherches (HDR) et du titre de professeur consultant de 2007 à 2011. Source : Cirad, SIRH (HDR) et Délégation aux partenariats, mars 2012

Enjeu

Amener les acteurs français vers les DP sur des thématiques Sud et globales.

la proportion de ceux qui sont affectés en DP a progressé de 57 % en 4 ans. Les pôles des DOM, au nombre de sept, développent, avec constance, les projets

régionaux sur l’océan Indien et dans l’espace Caraïbe. Ils seront peu à peu inclus dans ce dispositif mondial.

Evolution du nombre de cadres scientifiques ciradiens affectés en dispositif en partenariat (DP) de 2008 à 2011 (bleu) ; évolution du nombre de DP à l’international (brun) et de DP en DOM (vert). Source : Cirad, SIRH, mars 2012.

Enjeu

Mener les DP au cœur d’une « infrastructure mondiale partagée sur le développement »

5 . Résumé du récit qualitatif et quantitatif du bilan du Contrat d’objectifs Etat-Cirad 2008 > 2011


Points forts Points forts Le rôle de l’Europe

Objectif 8 > Œuvrer au renforcement de l’engagement de l’Europe dans la recherche agronomique pour les régions ultrapériphériques et les pays du Sud

Bien avant 2008, l’engagement du Cirad en Europe est déjà bien marqué. Ses trois actions de plaidoyer stratégique au bénéfice du Sud, de développement de partenariats scientifiques avec les plus grands acteurs européens et de renforcement des capacités scientifiques des communautés ultrapériphériques au sein de l’EER sont réalisées clairement. L’indicateur d’objectif (part des copublications avec un pays membre de l’UE) est en constante croissance depuis 2007. Le Cirad participe aujourd’hui à 40 projets du PCRDT dont 12 en tant que coordinateur. Les instruments qu’il a contribué à créer pour regrouper les acteurs de la RAD européenne comme opérateur ou comme stratège de la RAD européenne et internationale se révèlent efficaces pour regrouper des forces et des moyens sur une vision par-

Evolution de la part des articles co-publiés avec un pays membre de l’UE [27], hors France, dans l’ensemble des publications du Cirad, en compte de présence, lissées sur 3ans de 2007 à 2011, selon 2 sources. Source : OST (Tableau de bord 2011) ; Cirad, Agritrop (28 février 2012)

tagée de la recherche pour le développement. L’université de Wageningen constitue un partenaire de choix dont le Cirad s’est rapproché en montant un programme tripartite avec l’Adrao (Africa Rice) dès 2009. Le renforcement de la capacité scientifique des DOM s’est incarné dans la réponse à des appels d’offres européens et dans la réalisation de pôles scientifiques d’excellence

(3 pôles à la Réunion labellisés en 2009, 4 aux Antilles-Guyane labellisés en 2010).

Enjeu

Accroître le rôle de l’Europe dans la stratégie du Cirad.

Les résultats positifs et complémentaires des objectifs 6, 7 et 8 sont de nature à bien positionner le Cirad dans son ambition de contribuer à l’orchestration de la gouvernance mondiale de la recherche agronomique, chantier qu’il a proposé de faire émerger lors du G20 de septembre 2011.

Une organisation simplifiée Objectif 9 > Moderniser la gestion et simplifier l’administration de la recherche

Evolution du nombre de collectifs (traduits en effectifs) en démarche qualité (effectifs totaux, dont niveaux 3 et plus, et certifiés/Iso ou accrédités par tierce partie). Source : Cirad, Délégation à la qualité, mars 2012.

Avec 3 actions assez complexes et de type processus, visant l’intégration des systèmes d’information, la mise en démarche qualité et l’organisation (mutualisation des fonctions d’appui en proximité des UR), les résultats de l’objectif 9 sont significativement réalisés. Cependant, ces actions de long terme devront être poursuivies dans le cadre de la nouvelle vision stratégique.

Enjeu Ouverture des systèmes et des réseaux à l‘international 6 . Résumé du récit qualitatif et quantitatif du bilan du Contrat d’objectifs Etat-Cirad 2008 > 2011


En progrès En progrès

Transfert, valorisation, expertise

Communication

Objectif 4 > Intensifier le transfert au service des dynamiques d’innovation et valoriser l’expertise

Objectif 5 > Communiquer pour porter l’ambition du Cirad et sensibiliser l’opinion publique aux enjeux du développement

Les actions identifiées (expertise, formation en propirété intellectuelle, stratégie en matière de droit du vivant) ont été réalisées et ont permis la progression de l’objectif 4 dont le champ est beaucoup plus vaste et le bilan des indicateurs de production plus mitigé.

La communication externe a pris en charge la valorisation des productions stratégiques du Cirad. L’établissement a bénéficié d’un renouvellement d’image en 2010 et s’est doté d’outils de communication interne et externe complètement refondus ciblant des publics plus larges, tel le site web en 2010 avec notamment la rubrique « science pour tous ». Les événements appréciés du grand public (tel le SIA, valorisant chaque année un thème lié à la stratégie du Cirad et à l’actualité) ont continué à être soutenus tandis que la communication interne s’est peu à peu renouvelée (Les rencontres du Cirad, Site intranet).

Enjeu

Mettre les dynamiques et les processus d’innovation au cœur des pratiques de recherche

Enjeu

Améliorer la visibilité du Cirad à l’international

à suivre

à suivre

Science et développement

Des moyens ajustés

Objectif 1 > Dynamiser l’activité de recherche autour des six axes stratégiques prioritaires au service du développement

Objectif 10 > Mobiliser avec discernement les ressources propres à partir d’un emploi stabilisé et favoriser la dynamique des compétences

La lettre de contractualisation (UR/DG, services/DG) est entrée dans les pratiques en liant programmation des activités aux priorités stratégiques transversales du contrat : c’est un acquis de taille ! Pour autant cette lettre ne constitue pas le cadre de programmation scientifique des UR autour des 6 axes prioritaires comme initialement prévu.

Les chantiers « stratégie bailleurs » et GPEC ont été initiés, mais retardés du fait de leur complexité, sous-estimée au départ. Le nombre total d’ETPT a baissé en 2011, malgré une politique de recrutment d’allocataires de recherche. Evolution du nombre total de CDI-CDD (bleu) et d’allocataires-Vcat (brun) en ETPT, de 2007 à 2011. Source : Cirad, SIRH, mars 2012.

Les crédits incitatifs ont fléché les bons projets et fait peu varier le poids initial des axes. La répartition des publications par axe stratégique n’est pas le bon indicateur. Ce résultat en demi-teinte de l’objectif 1 recoupe les interrogations récentes des directions de départements et des DU sur la signification et le rôle des 6 axes stratégiques. Explicites dans la vision stratégique de 2007 comme éléments de mobilisation stratégique, ils ont peiné à trouver une expression opérationnelle au niveau du management scientifique.

Enjeu

Actualiser les axes et préciser leur fonction au sein de la nouvelle stratégie scientifique

Enjeu

Mettre en œuvre un nouveau modèle économique et une GPEC innovante, ouverte à l’international

7 . Résumé du récit qualitatif et quantitatif du bilan du Contrat d’objectifs Etat-Cirad 2008 > 2011


Pour en savoir plus Retrouvez toute l’information sur le bilan du contrat d’objectifs 2008-2012 du Cirad sur

www.cirad.fr (Onglet « Qui sommes-nous ? > Le Cirad, en bref »)

contact danielle.barret@cirad.fr

Bilan du contrat d'objectifs Etat-Cirad 2008-2011  

Bilan du contrat d'objectifs du Cirad avec ses tutelles

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you