Page 1

Fiche technique DDT Le coût global d'un bâtiment Connaître les différents frais de fonctionnement pour estimer la rentabilité d'un investissement OCTOBRE 2012 Un bâtiment est construit pour une durée de vie très longue, au cours de laquelle différents frais de maintenance et d'exploitation, échelonnés dans le temps, viendront renchérir considérablement le coût initial de l'opération. C'est pourquoi la notion de coût global a été créée, permettant ainsi d'évaluer un bâtiment non pas seulement sur le coût de construction mais également sur les coûts de fonctionnement tout au long de sa vie. L'objectif de la détermination du coût global du bâtiment est de connaître les futurs coûts d'utilisation pour les prévoir, afin d'optimiser les dépenses d'investissement au regard des dépenses futures. Le coût global permet par exemple d'apporter des éléments de réponse aux questions : • Est-il préférable, d'un point de vue strictement financier, de concevoir un bâtiment passif plutôt qu'un bâtiment standard satisfaisant à la réglementation thermique ? • Quel est le temps de retour sur investissement en cas de rénovation thermique ? Au delà des considérations économiques, l'impact environnemental, notamment les émissions de gaz à effet de serre, est généralement plus important dans la phase de fonctionnement que dans la phase de construction. Cet impact environnemental peut être intégré dans un « coût global élargi », qui prend en compte des aspects économiques (ou non) extérieurs au strict périmètre du bâtiment. Ce concept de « coût global élargi » permet de quantifier la performance du projet au regard du développement durable, il peut servir aussi à la définition d'une stratégie immobilière. Cette fiche technique présente les différents frais à supporter en phase d'utilisation du bâtiment et présente la méthode de calcul du coût global issue de la norme ISO 15686-5 et l'explicite au travers d'un exemple.

Les différents frais de fonctionnement d'un bâtiment Les coûts d'exploitation Les coûts d'exploitation comprennent : •

les frais liés à l'approvisionnement en énergie (électricité, production d'eau chaude sanitaire et chauffage/refroidissement)

les frais liés à l'approvisionnement en eau (adduction et assainissement)

les loyers ou annuités d'emprunt éventuellement acquittés

les contrôles périodiques (conformité électrique, vérification des extincteurs par exemple)

certains frais divers (taxes et assurances)

A ces frais sont retirées, le cas échéant, les recettes liées à la production d'énergie (photovoltaïque, éolien) ou les recettes tirées de loyers.

Annexe 6 - Coût global d'un bâtiment  
Annexe 6 - Coût global d'un bâtiment  
Advertisement