Issuu on Google+

PROGRAMME N°1

13 juin / 26 juin www.cine32.com 05 62 60 61 04

LA FOLLE NUIT SAMEDI 30 JUIN A PARTIR de 18H suite page 8

5 salles - 5 thématiques - 5 nuits Choisissez votre thématique et venez voir 2,3 ou 4 films... Jusqu’au bout de la nuit. Apéro et Petit déj’ offerts

JOURNAL DE FRANCE De Claudine Nougaret, Raymond Depardon France/2012/1h40. DU 13 AU 26 JUIN

MOONRISE KINGDOM De Wes Anderson. EU/2012/1h34. Avec Bruce Willis, Edward Norton, Bill Murray.

« C’est le temps de l’amour, le temps des copains et de l’aventure » chante Françoise Hardy tandis que deux préadolescents échangent un premier baiser sur la plage. Présenté en ouverture du 65e Festival de Cannes, Moonrise Kingdom marque le retour de Wes Anderson (La vie aquatique ; The Darjeeling Limited...) à un cinéma de fiction, deux ans après l’animé Fantastic Mr. Fox. Deux petits adultes, Sam et Suzy, fuguent sur une île. Lui a quitté son camp de scout, elle sa maison familiale. Avec beaucoup de tendresse Wes Anderson filme la naissance d’un premier amour. Âgés seulement de 12 ans, Sam et Suzy souffrent d’un mal typiquement andersonien, une mélancolie précoce tels les rejetons de la Famille Tenenbaum. Tout en décalage, humour et délicatesse, le film est un véritable conte initiatique solaire d’une rare maîtrise.

PROMETHEUS De Ridley Scott. EU/2012/2h03. Avec Michael Fassbender, Charlize Theron. interdit aux moins de 12 ans.

Ridley Scott est un grand réalisateur de la claustrophobie et de la tension dramatique, mêlant intelligence du propos et démesure esthétique avec brio. Il nous propose ici un extraordinaire divertissement spectaculaire et viscéral. L’auteur d’Alien (1979) ne se contente pas de retracer les origines de son extraterrestre belliqueux. Il lance aussi ses personnages sur les traces des sources de l’humanité. Rien de moins… Après avoir découvert des indices archéologiques laissant penser que les créateurs de l’espèce humaine résident aux confins de l’univers, une équipe d’explorateurs se lance dans une expédition spatiale. Tel Prométhée, les aventuriers risquent leur vie à vouloir braver les dieux… Le cinéaste britannique renoue avec la verve de ses premières œuvres. Visuellement très impressionnant (effets 3D aussi convaincants que ceux d’Avatar), Prometheus , est porté par une atmosphère aussi sombre et inquiétante que celle de Blade Runner.

LES FEMMES DU BUS 678 De Mohamed Diab. Egypte/2012/1h40. Avec Nahed El Sebaï, Bushra Rozza, Nelly Karim.

Parce qu’elle en a marre de se faire systématiquement harceler dans le bus bondé qui l’emmène au travail, Fayza refroidit les ardeurs des agresseurs à coups d’aiguilles bien placées. Elle ignore que ses gestes vengeurs vont provoquer un séisme dans les mentalités d’une Egypte où le premier procès pour harcèlement sexuel n’a eu lieu qu’en 2008. Un fait divers qui sert de prétexte à ce premier long-métrage de Mohamed Diab. Ce film mené tambour battant est sous l’influence manifeste et assumée de Guillermo Arriaga, ex-complice d’Alejandro Gonzales Iñarritu (Amours chiennes, Babel). Le récit déstructuré qui outre le parcours vengeur de l’héroïne suit également celui d’une bourgeoise révoltée et celui d’une jeune teigneuse. Ainsi, Diab fait le tour complet de son sujet, la condition féminine dans son pays, sans jamais céder aux archétypes ni au simplisme. Le film est édifiant et passionnant.


LE ROI LION 3D De Roger Allers, Rob Minkoff. EU/1994/1h24.

La ressortie 3D de ce grand classique Disney, qui a fait peau neuve de façon spectaculaire, va de nouveau ameuter les amateurs de belles histoires animées… Le long combat de Simba le lionceau pour accéder à son rang de roi des animaux, après que le fourbe Scar, son oncle, ait tué son père et pris sa place. Les chansons, créées par Elton John et Tim Rice, n’ont pas davantage vieilli que les émotions brutes de scènes cultes, un régal pour les petits et les grands...

MADAGASCAR 3,

BONS BAISERS D’EUROPE De Eric Darnell, Tom McGrath, Conrad Vernon. EU/2012/1h33.

Bourrée de gags et survitaminée, l’odyssée mariole collectionne les séquences spectaculaires et, comme dans un spectacle de cirque réussi, convoque toutes nos émotions dans un délicieux cocktail de rires et de frissons. De retour d’Afrique, où leur dernière aventure les avait menés, Alex et ses fidèles amis Marty, Gloria et Melman aspirent désormais à rentrer chez eux, à New York, et à retrouver le cadre familier du zoo de Central Park. Ils sont prêts à tout pour y parvenir ! Alors que King Julian, Maurice et les Pingouins se joignent à eux, leur nouvelle expédition rocambolesque les conduit en Europe où ils trouvent la couverture idéale : un cirque ambulant dont ils deviennent les héros – façon Madagascar bien sûr ! Derrière un cynisme de façade et des blagues parfois douteuses battent de grands cœurs qui sautent aux yeux grâce à la 3D, notablement bien utilisée.

MEN IN BLACK 3 De Barry Sonnenfeld. EU/2012/1h44. Avec Will Smith, Tommy Lee Jones, Josh Brolin.

Revoici donc J et K, hommes en noir et agents plus ou moins secrets, chargés de veiller aux bonnes relations entre les êtres humains et les extraterrestres venus habiter sur Terre. Lorsque Boris l’animal s’évade et rejoint l’année 1969 pour tuer K et changer le cours de l’Histoire, J part au secours de son ami. Ce MIB 3 joue à fond le divertissement, la science-fiction souriante avec, ici, son lot d’anachronismes et de gags afférents. Tout le monde semble en pleine forme, heureux de retrouver une des meilleures sagas de ces dernières décennies. Will Smith (J) fait son show, Tommy Lee Jones (K) bougonne et Josh Brolin, dans le rôle de K version 1969, est stupéfiant de mimétisme avec son vrai-faux aîné. Personne n’est dupe : le film est là pour faire vendre du ticket de cinéma, mais la joie sincère qui s’en dégage fait plaisir à voir.

BIENVENUE PARMI NOUS De Jean Becker. France/2012/1h30. Avec Patrick Chesnais, Jeanne Lambert, Miou-Miou.

Malgré sa renommée, Taillandier, la soixantaine, a brusquement cessé de peindre. En pleine déprime, il décide de partir de chez lui, sans donner d’explication à ses proches. Au cours de son périple, il fait l’étrange rencontre d’une adolescente égarée. La gamine perdue et l’homme au bout du rouleau feront un bout de chemin ensemble. Ils se feront « la courte échelle » et retrouveront un nouveau sens à leur vie. Ce n’est pas la première fois qu’un roman d’Eric Holder est adapté au cinéma. Après L’Homme de chevet d’Alain Monne, et Mademoiselle Chambon de Stéphane Brizé, c’est au tour de Jean Becker (La tête en friche, Deux jours à tuer) d’adapter le célèbre auteur. Le film qu’il réalise est encore une fois plein d’humanité et de désespoir à reconquérir...

BLANCHE NEIGE ET LE CHASSEUR De Rupert Sanders. EU/2012/2h07. Avec Kristen Stewart, Charlize Theron, Chris Hemsworth.

En 2012, les fans de Blanche-Neige ont eu de quoi se réjouir, deux versions très différentes du célèbre conte des frères Grimm ayant vu le jour. Après la comédie Blanche Neige de Tarsem Singh emmenée par Lily Collins et Julia Roberts, nous plongeons ici dans l’univers bien plus noir de Blanche-Neige et le chasseur. Dans un sombre royaume, sévit une Reine maléfique en quête de jeunesse éternelle. Pour lui échapper, Blanche Neige se réfugie dans une forêt fantastique. Le chasseur chargé par la Reine de la capturer, va être envoûté par le charme et la force de cette guerrière et devenir son allié dans son combat contre le mal. Une suite est d’ores et déjà en préparation.

2


ALMANYA De Yasemin Şamdereli. Allemagne/2012/1h41. Avec Denis Moschitto, Fahri Ogün Yardim.

«Suis-je allemand ou turc ?» C’est la question que se pose Cenk, 6 ans. Pour le consoler, sa cousine Canan lui raconte l’histoire de leur grand-père Hüseyin qui, à la fin des années 1960, a émigré en Allemagne avec femme et enfants pour y travailler. Le temps a passé et l’Almanya est devenu leur pays d’adoption. Mais le grand-père a acheté une maison en Turquie et souhaite y emmener toute la famille en vacances. Commence alors un voyage plein de souvenirs, de disputes et de surprises… En choisissant de traiter du thème de l’immigration sous le registre de la comédie autobiographique, la cinéaste Yasermin Samdereli a pris habilement le contrepied d’une représentation sociale apitoyée. Sans oublier la réalité historique, elle renverse, avec beaucoup d’humour, les points de vue et les perspectives. Ici “l’étranger, l’autre” n’est pas le turc mais plutôt “l’allemand”. Ce qui nous permet de découvrir quelques scènes d’anthologie... Certains pourront dire sans doute de ce film qu’il est généreux et même “gentil”. Mais par les temps qui courent, la “gentillesse” entre les cultures est un bien commun ô combien précieux.

DE ROUILLE ET D’OS De Jacques Audiard. France/2012/ Avec Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Armand Verdure.

Ce mélo revisité, assumé, sublimé est une histoire d’amour entre un boxeur de rue et une belle jeune fille amputée des jambes essayant de renaître au monde. Ces deux froissés de la vie voient dans ces fragments du discours amoureux un moyen de trouver leur place. Jacques Audiard (Un prophète ; Sur mes lèvres ; De battre mon cœur s’est arrêté...) adapte ici un roman de Craig Davidson. De rouille et d’os est un film impressionnant de maîtrise, d’intensité et, finalement, de simplicité. Chaque plan est impeccablement composé, éclairé, découpé tout en restant au service du récit et des personnages. Marion Cotillard est magnifique, Matthias Schoenaerts (récemment découvert dans Bullhead) intense, l’intrigue charrie un romanesque à la fois doux et rugueux, le récit fait écho à cette époque où chacun avance comme il peut, la mise en scène dessine un chemin singulier, entre classicisme et fulgurances.

MISS BALA De Gerardo Naranjo. Mexique /2012/1h53. Avec Stephanie Sigman, Noe Hernandez.

Au Mexique, pays dominé par le crime organisé et la corruption. Laura et son amie Uzu s’inscrivent à un concours de «Miss Beauté» à Tijuana. Le soir, Laura est témoin d’un règlement de compte violent dans une discothèque, et y échappe par miracle. Sans nouvelle d’Uzu, elle se rend le lendemain au poste de police, pour demander de l’aide. Mais elle est alors livrée directement à Nino, le chef du cartel de narcotrafiquants, responsable de la fusillade. Kidnappée, Laura va être obligée de rendre quelques «services» dangereux pour rester en vie. Porté par une mise en scène hallucinante, à la fois instinctive, mentale et hyper travaillée, ce thriller anxiogène réussit à déjouer toute surenchère pour revenir au coeur de la tragédie d’un pays soumis au bon vouloir des barons de la poudre, à la vie des survivants, à la mort des victimes. Entre chronique sociale centrée sur une jeune actrice formidable, Stephanie Sigman, et description d’un pays ravagé par la corruption, Gerardo Naranjo nous offre un polar efficace qui siffle comme une balle.

7 JOURS A LA HAVANE

De Benicio del Toro, Pablo Trapero, Julio Medem, Laurent Cantet, Elia Suleiman, Gaspard Noé, Juan Carlos Tabio. France-Espagne/2011/2h05. Présenté à Un certain Regard Cannes 2012

Véritable portrait contemporain de la mythique capitale cubaine, ce film collectif offre un regard instantané de la ville à travers sept chapitres, réalisés par sept réalisateurs internationaux. Chaque chapitre raconte une journée de la semaine, à travers le quotidien d’un personnage différent, et fait résonner l’âme de la ville au fil des quartiers, des ambiances, des générations et des cultures selon leurs différentes sensibilités, origines et styles cinématographiques... Si les 7 histoires présentent des intrigues distinctes, les réalisateurs ont accepté d’inscrire leur récit dans une trame partiellement commune ; à la Havane, toutes les couches sociales se croisent, se côtoient, parfois s’entremêlent à divers instants de la semaine…

LA PETITE VENISE De Andrea Segre. Italie/2012/1h38. Avec Zhao Tao, Rade Serbedzija.

Shun Li travaille dans une usine textile dans la banlieue de Rome afin d’obtenir ses papiers et lui permettre de faire venir son fils de 8 ans en Italie. Elle est soudainement transférée à Chioggia, une petite île de la lagune de Venise, où elle se retrouve à travailler comme barman dans un pub. Bepi, un pêcheur slave, surnommé « le Poète » par ses amis, est un habitué de ce pub depuis des années. Leur rencontre est une évasion poétique, un dialogue muet entre deux cultures différentes, mais pas si éloignées. C’est une odyssée dans le cœur profond de la lagune, à la fois mère et berceau des identités, et qui ne reste jamais immobile. Mais l’amitié entre Shun Li et Bepi bouleverse les différentes communautés, qui vont tenter d’y mettre un terme... Voilà un film rare, un film tout simple sur l’amitié belle et sincère. La mise en scène sensible épouse les silences et les sourires timides des deux personnages, et nous parle encore et toujours d’un mal qui ronge nos sociétés déclinantes : l’intolérance et la peur.

3


ENTRE LES BRAS, LA CUISINE EN HERITAGE LECTOURE SAMEDI 16 JUIN 2012 à 18h Séance en présence du réalisateur : PAUL LACOSTE De Paul Lacoste. France/1h30. En 2009, Michel Bras, à la tête d’un des meilleurs restaurants au monde (3 étoiles, 19,5/20), décide de passer la main à son fils Sébastien. Un père et son fils. Tous les deux à un moment crucial de leur carrière. Ce film est à la fois un magnifique hommage à l’un des plus grands chefs de France et une belle réflexion sur la transmission d’un savoir-faire, d’un héritage. En partenariat avec l’office du tourisme qui organise une ballade gourmande autour d’un repas d’antan sur la gastromie locale au domaine d’Arton.

4


CINECONCERT MONTE LA DESSUS VIC FEZENSAC SAMEDI 23 JUIN 2012 à 19h Dans le cadre de la Fête de la Musique l’Association Label de nuit et Ciné Vic vous propose un Ciné-Concert avec Christian Paboeuf qui illustrera l’un des chefs d’œuvre du cinéma muet « Monte là-dessus » (Safety last) de Fred C. Newmeyer et Sam Taylor (1923- EtatsUnis- 1h10). Venu faire fortune à Los Angeles, Harold fait croire à sa fiancée provinciale qu’il dirige un magasin dont il n’est en fait que le vendeur. Sommet du cinéma muet burlesque, cette comédie aux scènes d’escalade époustouflantes est aussi le film le plus connu du grand acteur Harold Lloyd. Musicien de jazz de renom international, Christian Paboeuf (Hautbois, flûte, vibraphone midi, effets) participe à des projets musicaux ambitieux et variés… Crée sous l’impulsion de l’Association « Ciné ma différence » (dont Sandrine Bonnaire est la marraine) pour un public autiste, l’accompagnement musical de « Safety last » nous invite à une nouvelle approche et un nouveau regard de cette œuvre majeure du cinéma muet ! Pour petits et grands. Participation libre.

Le cinéma se fête dans le GERS à BARBOTAN, CONDOM, EAUZE, FLEURANCE, LECTOURE, MARCIAC, MASSEUBE et SAMATAN

Occitane partage toutes vos émotions... AUCH PATTE D’OIE 7, place de Verdun Tél : 05 62 60 39 10 Fax : 05 62 63 35 37

5


JOURNAL DE FRANCE

QUAND JE SERAI PETIT THE RAID De Jean-Paul Rouve. France/2012/1h35. Avec Jean-Paul Rouve, Benoît Poelvoorde.

À l’occasion d’un voyage, Mathias, 40 ans, croise par hasard un enfant qui lui fait étrangement penser à lui au même âge. Profondément troublé, il se lance dans une quête insensée sur les traces du petit garçon qui risque bien de bouleverser son existence et son équilibre familial …

Quand je serai petit est la deuxième réalisation de l’ex-Robin des bois Jean-Paul Rouve. Il change de registre par rapport à son premier film Sans arme, ni haine, ni violence (2008), librement inspiré du gangster Spaggiari, ici il choisit résolument la comédie émouvante et familiale à cheval entre la réalité et l’imaginaire.

De Gareth Evans (USA / Indonésie - 2012 - 1h40. Avec Iko Uwais, Yayan Ruhian.

Après Merantau, le gallois Gareth Evans poursuit sa route en Indonésie avec The Raid. Il y retrouve Iko Uwais star montante du cinéma d’action rompue à l’art martial du Silat. Dans la même veine de terreur urbaine, le second film du duo a fait grand bruit dans tous les festivals dans lesquels il est passé jusqu’à remporter le prix du public à Toronto. Cette œuvre sous influence renouvelle le cinéma d’action, avec du cœur et beaucoup de tripes. Au cœur des quartiers pauvres de Jakarta, se trouve une citadelle imprenable dans laquelle se cache le plus dangereux trafiquant du pays. Une équipe de policiers d’élite est envoyée donner l’assaut lors d’un raid secret mené aux premières lueurs du jour. Mais grâce à ses indics, le baron de la drogue est déjà au courant et a eu amplement le temps de se préparer. A l’instant où le groupe d’intervention pénètre dans l’immeuble, le piège se referme.

De Claudine Nougaret, Raymond Depardon. France/2012/1h40.

Ce documentaire remonte, en effet, le fil de cet immense cinéaste reporter mais le suit aussi dans sa nouvelle quête d’images, en campingcar sur les routes de notre pays. Et c’est dans ce mélange réussi que se trouve la réponse à notre interrogation première. Grâce à un vivier rare d’archives inédites, ce film montre tout d’abord à quel point Depardon a eu à la fois l’intuition d’être présent aux quatre coins de la planète (l’Europe de l’Est, le Vietnam, l’Algérie, le désert africain...) quand l’histoire était en train de s’écrire et le talent d’avoir su raconter ces différents mondes en train de basculer. Journal de France le montre donc aussi brillant témoin que pertinent analyste mais ne verse pas pour autant dans l’autocélébration. Ne serait-ce que parce que Depardon ne se raconte pas lui-même mais laisse les commandes du récit à Claudine Nougaret, sa compagne, sa productrice et responsable du son de ses films. Un passionnant film scrutant le passé et tourné vers l’avenir de l’un des plus grands observateurs et conteurs de notre monde moderne : Raymond Depardon. Un sommet d’intelligence, de pertinence et d’émotions.

UN NOUVEL ESPACE DE CONVIVIALITE A CINE32 ! Le CAFE-CINE, son coin jeune public, son réseau wifi, ses journaux, ses jeux traditionnels et son équipe vous accueillent tous les jours : en salle ou en TERRASSE, avant ou après les films, Du lundi au jeudi de 17h à 21h, Les vendredis et samedis de 16h à 22h Le dimanche de 10h30 à 20h. Vous y trouverez

Des produits bio (La ferme du Raguet, le Fournil de Gascogne, Maraicher Stéphanie Laforgue) Des produits locaux (Charcuterie Claverie, Michelle et Henri Leglise, La ferme du Cassou…). Tartines / Salade ; Tartes / Salades ; Garbure ; Cassoulet gascon ; Planche de fromage et charcuterie… Des douceurs sucrées vous attendent aussi à l’heure du thé (tarte citron, tarte aux amandes, glaces…)

Café Bio Ethiquable, Bière artisanale à la pression (La Bièreataise) Bière artisanale Bio en bouteille (Le vaillant Fourquet) Une carte des vins concoctée par la cave Opera Vinalis . Du jus de Pomme bio (Les vergers de Paupène) + toutes les boissons habituelles…

6


EDITO

ce nouveau lieu, où se côtoieront, et seront les bienvenus, le public familial comme le cinéphile assidu, les jeunes et Voici le nouveau Ciné 32, et les moins jeunes. Un lieu de cinéma(s) en même temps son nouveau où l’on pourra circuler librement, et aussi choisir et comparer, dans l’infinie programme sur huit pages ! diversité des chemins que peuvent nous Bienvenue dans ces cinq salles ouvrir les films et les œuvres.

comme nous en rêvions depuis longtemps, en centre ville et dans un large espace ouvert à la convivialité (bar, cafeteria), aux rencontres, à la promenade… Un large espace qui accueillera le cinéma dans toutes ses dimensions, divertissement et découverte, spectacle et écriture, émotions et pensée, loisirs, art, essai. Car la

ligne Ciné 32 (richesse et diversité de l’offre) continue plus que jamais dans

Il y a 34 ans, je créais avec la FALEP la première salle de Ciné 32, rue Lafayette. Après des décennies consacrées à la construction d’un outil pour faire vivre le cinéma à Auch et dans le Gers, je suis heureux et fier que notre association, avec l’aide indéfectible des collectivités et du CNC, et avec votre soutien de spectateurs souvent actifs, puisse enfin vous accueillir dans des équipements à la hauteur des exigences de notre temps. Je remercie toute l’équipe, animée par notre directrice, Sylvie Buscail, pour son travail et son implication dans la naissance de ce nouveau lieu, et je souhaite à tous (et à moi aussi !), salariés, bénévoles, et spectateurs heureux, de beaux jours dans cette nouvelle locomotive de la relance du cinéma dans le Gers.

Il y a 1 an jour pour jour (30 juin dernier) lors de l’AG de Ciné32, nous vous présentions le terrain fraichement terrassé du futur Ciné32. Aujourd’hui à la date annoncée alors, nous vous accueillions dans le bâtiment fini. Sans retard et sans dépassement budgétaire nous sommes fiers de vous confirmer qu’il n’y aura pas d’augmentation tarifaire et de nombreuses séances supplémentaires.

Alain Bouffartigue Président de CINE 32

7

LES TARIFS DU CINÉMA TARIF PLEIN / 7 € TARIF RÉDUIT / 5,50 € séances de 18h / lundi, mardi, mercredi, jeudi, sauf jours fériés étudiant, lycéen, - 15 ans, demandeur d’ emploi (sur justificatifs )

TARIF ADHÉRENT / 5 € (sur justificatifs ) CARTE JLC (Jeunes Lycéens au Cinéma) / 3 € ECRANS ENCHANTES ( -12 ans, 6ème place offerte ) /4 € TARIF RSA : 3 € (6ème place offerte) CARNET DE 10 tickets / 55 € Pass Culturel : 5,5 € (sur présentation du Pass) Adhésion : 20 € / Adhésion couple : 35 €

3D / supplément de 2 € 12h15 / 4 €


5 SALLES - 5 THÉMATIQUES - 5 NUITS « Choisissez votre thématique et venez voir 2,3 ou 4 films... ... jusqu’au bout de la nuit.»

Apéro et Petit déj’ offerts

SAMEDI 30 JUIN 18h / INAUGURATION En présence de : Martin Malvy, Président de Région et Ancien Ministre ; Etienne Guépratte, Préfet du Gers ; Eric Garandeau, Président du CNC ; Philippe Martin, Député et Président du Conseil Général. Franck Mautaugé, Maire d’Auch et Président de la communauté d’agglomération.

SEANCE ENFANTS 18h / LE JOUR DES CORNEILLES

de JC Dessaint. 1h35. (Avant Première) Récit magnifique d’un jeune enfant sauvage maintenu dans l’ignorance du monde, qui va découvrir l’existence d’un sentiment jusqu’alors totalement étranger : l’amour. Conseillé à partir de 6/7 ans (4 € – pré-achat conseillé à partir du 13 juin)

PAUSE REVIGORANTE 1/2 H

PAUSE REVIGORANTE 1/2 H

00h15 / ROCK N’LOVE

3

de D. MacKenzie. GB/2012/1h20 Lors d’un festival en Écosse, un chanteur américain et une rockeuse anglaise se retrouvent menottés ensemble. Le temps de retrouver la clé LE GRAND SOIR et après avoir éclusé pas mal de bière, ils vous livreront une comédie romantique punk-rock de B. Delépine et G. Kervern. Fr/2012/1h32 Une comédie punk révolutionnaire. Un Prix du Jury very british. amplement mérité à Cannes !

20h30 /

2h /TITANIC 3D

LAURENCE de James Cameron. EU/97/3h14 Reprise en 3D, du plus somptueux des films catastrophes, couronné par 11 oscars à sa sortie ANYWAYS de Xavier Dolan. Quebec/2012/2h40. en 1997. (Avant Première) De ce jeune réalisateur québécois, nous avions aimé J’ai tué ma mère et Les Amours Imaginaires. Nous aimons encore ce film débordant d’imagination et de courage dans lequel Laurence, très amoureux de Fred, révèle son désir de devenir une femme.

22h15/

2

PAUSE REVIGORANTE 1/2 H

1h30 / WRONG

00h45 /CERTAINS L’AIMENT CHAUD

de Billy Wilder. EU/1959/2h Année Marilyn oblige, (re)découvrons l’une des plus célèbres comédies de tous les temps.

3h / MY BEST MEN

(Avant première) de S Elliott. Australie/2012/1h38. Par le scénariste de Joyeuses funérailles et le réalisateur de Priscilla, folle du désert, cette comédie nous entraine en Australie où David va épouser Mia. Dans un élan de solidarité masculine, ses trois meilleurs potes l’accompagnent, pour le meilleur et pour le pire.

5

de Quentin Dupieux. EU/1h48

19h / APERO CONCERT

BOFF (Bandes Originales de Films en Fanfare) TARIF 14 € la nuit (Apéro et petit déj’ offerts) Il est vivement conseillé d’acheter les billets à partir du 13 juin à Ciné32

20h15 / A PERDRE LA RAISON

de Joachim Lafosse. France/2012/1h54. A Cannes le 5ème film du jeune belge J. Lafosse a fait l’effet d’un coup de canon. Tout en contenus implicites et ambiguités, il s’empare d’un tragique fait divers. Dans le rôle d’une jeune femme glissant peu à peu dans la folie, Émilie Dequenne bouleversante a été récompensée par le prix d’interprétation féminine.

22h20 / AMOUR

1 20h / UN BONHEUR N’ARRIVE JAMAIS SEUL

de Michael Haneke. France/2012/2h6. Trois ans après Le Ruban blanc, Michael Haneke remporte une seconde Palme d’or avec Amour et met en scène deux comédiens de légende dans un huis clos dont rien ni personne ne ressort indemne. Seule certitude: l’amour que se portent un homme et une femme est inoxydable.

3h30 / THE THREE STOOGES

des frères Farrelly. EU/2012/1h32 Les réalisateurs de 40 ans encore puceaux… ressuscitent le trio comique américain des années 40 : Moe, Larry, Curly spécialisés dans le slapstick, l’humour physique à base de méchantes gifles ou de vicieux coups de pieds.

1h / VOUS N’AVEZ ENCORE RIEN VU

22h / CINE-KARAOKE

3h / LA PART DES ANGES

d’ Alain Resnais. France/2012/1h55. Alain Resnais, jeune homme de 90 ans, a présenté à Cannes son dernier film gigogne, déclaration d’amour aux comédiens et au septième art.

de Ken Loach. GB/2012/1h41. Prix du Jury Cannes 2012. (Sortie nationale) de Emile Ardolino. EU/87/1h40 Un loubard au grand coeur, un humanisme Venez (re)découvrir le charme sauvage de Patrick sauvage, une bande de comédiens non Swayze, la romance musicale la plus sexy des professionnels bourrés d’énergie, voici les années 80 et surtout venez chanter et danser avec ingrédients du dernier Ken Loach, parfumé nous ! comme un vieux malt. A déguster sans Animé par Fred Corsin + Seb du «Migou» modération!

21h / HOLLY MOTORS Avant première de Leos Carax. Fr/2012/1h50. Avec Denis Lavant, Edith Scob, Eva Mendes, Kylie Minogue. Treize ans après Pola X, c’est le grand retour de Leos Carax et de son double Denis Lavant avec un film qui n’a cessé de surprendre à Cannes. Avec ces scènes dingues et magnifiques, Carax réactive l’éternel principe hollywoodien, «the show must go on», mais dans un monde où il considère qu’il n’y a plus d’histoires à raconter, seulement des scènes à rejouer, à l’infini.

23h / CINE-CONCERT avec OLIVIER MELLANO

4

PAUSE REVIGORANTE 1/2 H

de James Huth. France/2012/1h50 Après Brice de Nice, James Huth rend hommage aux comédies romantiques américaines des années 50. Avec dans les rôles titres Gad Elmaleh et Sophie Marceau. Irrésistible!

DIRTY DANCING

Réalisateur déjanté de Rubber. Quentin Dupieu alias Mr Oizo, signe un nouveau film surréaliste. Dolph est à la recherche de son chien. Au gré des rencontres avec une livreuse de pizza nympho, un voisin amateur de jogging, il va perdre la raison... et son identité.

20h45 / BOWLING

de MC Mention-Schaar. France/2012/1h30 Avec Mathilde Seigner, Catherine Frot. (Avant-première) Catherine, DRH parisienne, est envoyée en plein coeur de la Bretagne pour restructurer un hôpital. Elle y fait la rencontre de 3 femmes avec lesquelles elle formera un quatuor fort en humanité et en humour.

22h30 / ADIEU BERTHE

de et avec les frères Podalydes. France/2012/1h40. Avec Valérie Lemercier. Comédie grinçante et funèbre, servie par un casting du tonnerre, Adieu Berthe est le film le plus enthousiasmant de ses auteurs.

DUEL de Spilberg. EU/1971/1h10 Dans sa version originelle de 1971, découvrez le premier coup de maître de Spielberg revisité par le compositeur et guitariste Olivier Mellano, l’un des artistes phare de la scène musiques actuelles (Mobiil, Dominique A, Laetitia Sheriff, Bed…) PAUSE REVIGORANTE 1/2 H

1h/ LE GRAND SOIR

de Benoît Delépine et Gustave Kervern. France/2012/1h32 Une comédie punk révolutionnaire. Un Prix du Jury amplement mérité à Cannes !

2h40 / THE THREE STOOGES

des frères Farrelly. EU/2012/1h32 Les réalisateurs de 40 ans encore puceaux… ressuscitent le trio comique américain des années 40 : Moe, Larry, Curly spécialisés dans le slapstick, l’humour physique à base de méchantes gifles ou de vicieux coups de pieds.

Directeur de publication : Ciné 32 - 17, rue Lafayette 32000 Auch - tél : 05 62 60 61 11 - Courriel : cine32@cine32. com Création : B. Bonnefrite Impression : S3G imprimerie 47130 Estillac - ne pas jeter sur la voie publique


programme du 13 au 26 juin 2012