__MAIN_TEXT__

Page 1

20

Centre Documontaflon

TRII.TESTRE I 987

Jules Verne - Amlena

N" r4.7.e,--8-.A.-..--

Dor

..Ç...o.à.1/_........--

Notre premlère feuille de liaison JpV.l a été bien accueillie et a reçu beaucoup dlencouragenrent,s.

Nous poursuivons donc avec J,.Y.2

ÀCTIVITES DU 20 TRI}IESTIiE

55 groupes soit envj.ron 2500,pêxsornês ont, bénéficié d;lune visite guidée du Centre y ajoutant ou non'.&a visite de La ville rtsur les pas de Ju1es

Verne'r,.

11 faut y ajouter des

cent,aines de particuliers de 1B pays différents, d,rEurope, mais aussi d,r,Àrgentine, du

l,léxique, Canadar U.R.S,.S,. ; U,.S,.À,. 1 Japonl Nouvelle Zé1ancle, et bien sûr clrÀmi.ens et Picarclie.

Parmiilces visj.teursl rrons comptons aussi Les chercheurs de di.vers pays venant puiser dans Ie flot de nos précieux docurnents. 25 radios,/Télévisions ou journaux nous ont, contactés ou sont, venus,. HéLas les nurnéros de revues ou journaux ne nous sont pas toujours envoyés. 4 peLits filrns ont, été tournés. Des expositions ont été envoyées i Lycée indust,riel pro;1

fessionnel oe SAVERI.IE et Corrgrés à funiensr âü CoItège

SNECîîC.F,.T,.C.

de la Providence. Nous avons participé à ta journée des Editions Régional.es organisée pour les 30 ans de la Librairie I'lart,elLer êt ! trspac*s 1901 organisé par 1,!.offiie Culturel d,cfuniens, j.mportante manifestation

ainsi gü,laux têtes dans 1arville,

pour ees cleux dernièresl en pet,iL groupe cost,urnés.

Jacques OFI'ENIJÀCII, Àlexandr.e DUMÀS1 Kin;Fo (encore enfant), Philéas FOGG ; MIIiIO?À jiLrr-,,rZ Honorine et JuLes, (personr-rifiés par Jacques LOGNONl Jean-l'Iarc et Sébastien PRÀCltE, I.'rédusric

FEIITELLEl I'ticheline I'iÀP.CliAiiT, Cécife et I'iaurice COt,lpEil.E) ont remporté leur petit succès en déambulant dans les rues driuniens à Lloccasion cle la nête dans ta vilte et cle la f'êt.e cle Ia i.tusiclue Le 2L juin. (LIIOU, toute cost,umée déjà, a été retenue à l.a dernière rninut.e ) . Le retour sJeffectua par les Boulevards au milieu des dttractions 4e la É'oire de la Saint;Jeati et dont foraj.ns êt citalancls furent assez intrigués par ces vrslteurs inattendus. Les personnagesr fourbus niais content.s regrettent un peu dlavoir été si peu nonrbreuii et. espèrent faire nrieux la prochairre fois.


EI.'t 1BU7

Rietr dr: nouveau souti le

soleil

!

Lrannée 1uU7 a étel sinç1rr-

1ièrenrent. frolde.,.

on constate que la ternpérature de Lrannée ( 1u87 ) srest

tenue preslque perpétuellemernt au dessc"lus de 1a courbe norltlale. . . penr.lant 1 ranttdle plresque tor.rt

etrtièrre.

(E;<trai t cle "L t année 1tJs7 poirrt <le vue rnejtdorologiquer', au rrl rAqT'ROIJOl'lIE revue mensuelJ.e inI pui:Iirie populairel cl asLronomie frar camille Flatnnrarionr No dtavril ltltjU )r (clon Ce l'lonsieur S]AGOT) . En avrj.lr à propos du I'Chentin de France" r üu1es Verne écrit

plusieurs lettres à son éditeur et le 24t notammentT iJ- Précise rrclans ce roman, i1 ntY a rie:rt cle <1ésagréable pour les ha}:itants cle BELZIGT', ville drAllemagne dont llETZl:I (fil.s) souhaite changer le nolrl. 11 se soucie aussi des c3rfes (1'Argonne-Valnry).

Toute lrannée lUU7r c€ roman est publié clans le "l'lagasin aqéducation et de Rricréatioilrr. tn fin dJannée, sort le Pre.. mier tirage cle la première éaition grancl in Bo en un volume,. Roman venclu broché r reilté demichagrin (cl,tédit,eur) et en cartonnagè aux cleux têtes cl,t éi.éphant, du 30 type (voir bibriograPhie de P. Gondol.o Della Riva : L977t.' Latrchc :O;II

)

DEIINÏERI,

I.IOUVELLE

liot.re ,Associatic,n vient de recetroir son agrénrent par les Snrv.icns 1;'iscaux. 11 est donc

p.'rssii-'Ie cle cléctuire Ie rnontant de voLre cot.isat.ion sur vo'tre f eui tl.r: cl t impôt . Celà intéresse atrss-i- totrs ceux qui feronL au Ceut.rr: çlr:s clons en espèces.

I.,e Premier volutnc de t'lOIiD ccrtrLrq: sÙ», parait en tidition originale Iletzel, ( in -1u o non second parait,ra au ll.lustré) le o zl trimestre . cour s du

,

PL.

C,liché

M.

Musso


Le prof er s se u1I.Ëp\ IlijClr-ir a Amtens.

ÀVIS DE RECHERCHE

I'tystérieuse Disparition Qu,lest devenu

du Coach

le

ctes ',Lunciis du crédir Àgrj.coler., l'lonsieur le professeur LIPRÏI,JCE-RfNGUETI rnernbre

11 avait pris dans son vier»< Iandeau quat,re voyageurs,

victimes d,'.un ret,ard dû à une crue soudaine emport,ant Ia voie

enthousiastes ont prouvé que ttémi; nent savant a su conquérir soll public.

Par malhêü.x1 son véhicule futl lui aussi accident,é. Le pauvre coachman, dont les jambes étaient enclommagéesr fut alors adossé contre Les racitres d ! un gros arbre pour y passer J-a nuit, près de son coach hors drusage et de ses chevaux expirants,.

Le l,résident, du C..D.J.V. et un rnenrbre du CorrseiJ. <irfuninistra:. tion étaient présents et ont eu I I honneur d I of f rir r âu norn ciu Centre

à t*tonsieur LEPRII.JCE-I{II{GUET, la petite plaquette rUne ville iclelaler,, rêve cie Jules Verne pour lran 'tuüe.

lui promirent diralerter llaubergiste du village prochel mais ne sembLent'p1us ensuite slêtre souciés de son sort si cê Drlest pour regretter que le malheureux conducteur les ai nral Ses passagers

renselgnés.

!

conducteur?

Àttendy:il toujours du secours depuis ce temps ? Espérons que la Providence 1ui est venue en aide ! Llauteur de Itouvrage oùr figure ce personnage semble bienl luir l,ravoir oubLié ! Nos lecteurs parviendront Pror bablement sans trop de Peine à

identifier le

roman.

Mais La réponse sera donnée dans

,

La jolie 1:enduler 9€rlrÊr Sèvres, ayant appartenri à .lules Verne aimablernent offerte au Ceutre par i.ladanre SirII'iT[:-ijLlJVE et sa soeur (ainsi qurune bc-.lle travailleuse) 1:ourra un de ces jours nous donner lrlieure. l'lonsieur 1'ETREL, s rerli occu[)ti] act.ue

lleritrtrt.

Ce

ruaitre Zaicliarius

auriénois a toutes Les qualités clë son colLègue (et non ses dérauts) et, sa science ne Laisse alrclirr doute : 11 confirrue que cette ancierrne.: penclule est en excelLnl'rt état.. Pittonaccio ne peut la clét.ruire.

l.terci à I'ladanre SÀII'iTl,:.-tlDUVE et à i.tonsieur TIITIIEL.

Les auteurs des dix Premières reponses exactes recevront' en réôompense une carte postale éditée paf C'.D"J1.V,.

Ie prochain numéro.

]{orrneur

thème rUne Sagesse pour lran 2UU0r.. Salle comble et applaudissenients

de chemin de fer.

le

<] .

de not,re Àssociati.on rnais ci'abord et surtout de 1rÀcadérnie Ë,rançaise et, de lrAcadémie cles Sciences, entre autresr et fondateur clu CERI,I, a donné le 1l rnai à Anriens une magistrale conférence sur le

RECOI,IPENSE PROI'TISE

Or nature humaine, de quelle ingratitude tu fais preuve parfois

jG Ultrt'

l"-*é

condueteur

?

Mais quf,est clevenu

II

si.'


J;V.1r évc-,r-1uait 1 tattent,at dorrt Jul.es Verne a étrj victinrr: en rnars 1B86r €t dont les corrséquences se faisaient encore sentir un an après; mellgré les soins cle 3 méclecins. Pourtant sl ,Jules Verne a consorvé sa jamber ctest grâct,r à l,run de ces nréclncins r 1e Docteur FROI"lEl.lT son ami. :

La petite filLe de ce m,.idecinl l.ladame Guérin-Fromentl srest nrise Èrn rapport avee nous et, nous a airnablement donrré beaucr:u1: cle détailsr ncn seulement sur ,Jul-es Venre mais aussi sur 1e Df FROt"îEl'J'f, méclecin

I,lous adressons au passage un amical

souvenir à t'ticheLine (l"liriota) mlrCI{A},lTr guil après 2 stages en bitrlj.othèquesz a éffectué un stage bénér. . -. vole de 15 jours au Centre,. Quinzai"I pour Ie CenLre,. l'Ious regrettons qu,î: mettent pas cle la conserver comme clocumentalisLe pour retnplacer un jour l-a pauv'Cécile qul nf.est pas étnrn,el.1s: (frétas pour eLle)p

Ell.e rôver parfoisr la pauvllCéci1e. ELle irnagine 1e Cent.rel .reÇevârrt ' décdclé en 1894 et malheureusement cle rrisiteurs qu!,actuellementr aut.ant f bietr oub,Lié aujr:urcl hui. sinc.:n plusl mais bien lnstal1é dans 1a toLalité de J,a rnaisonr (son exist t arnitié entre les <leux hommes tence qltant rappei.ée par des pân1r .r ne fait aucun doute,. on connait cléjà neaux fléchés en ville). Le centre quelques triolets de Jules VerneT c1is1:osant cl,r,un matérie1 bien adaptdi (assez féroce pour êes conci.toyens)7 cl!une grande saLle cle rechercher voir Double Face, I{ol, en dépôtcl,tune sallr: réservée à l,lauclio: vente au CenLre. visueLr cle sall-es d,rexposJ"tions t etc.., oir tous nos trésors seraient Le triolet adressé au Dr trROI{El'lT nris en rraleur et la sdcurité assurtie. rnédecin a1iéniste eËt aitnable c'rt lruttioristiqu€:. I.Jos aclhérents ont la 811ê rôve clrrun Centre sont le Direcp,r$Lnr:ur c1e ce te:<te inddit grâce à Leur suivrait les tndications c1u llaclame Guérin-FrourenL qui nous autoPrésiclsnt et du C.À.7 üI1o ou ün docttrise à le publier. nnentaliste qui cli.sposerait d1lun informatisé, dlune secrétaire tlt puisque nous évoguons ci-clessous fichier .instatlée clans une pièce oùr elle une partie cles activités cle ltdcrj.vain pourrait t.ravailler tranqui.lentent r en 1Btl72 rrous reproduisjons égalenrent i1,t animateurs ( trices ) r tous salariés Lln petit billet de üuLes Verne aclressé bien sûr, et de bénévoles qui vlenau Dr lltol.tËlJT lL y a 10Ü ârr§1 le 2 draient de temps en temps.:poüf les ,i nrai 18t,7 ! groupes et tes rendezr.vous itnportants. Un trolsièrne peti! billet a été Elle rêve d,lrütl J.v,qNo(?) lmprimér , envoyé au Dr FROIIEN'I., par üules Verne. I'cap Daté de d,r,Àntibes, 1e 31 décembrer' aux noml:reuses pages joltment Lllus-;' sans indocation de llannée. üu1es vernê est allé à plusieurs reg.,rises, à E1le rôve enfin que ce Centre unique Cap d,tAntibes chez d,!Ennery (1',auteur moncl.e soit mieux mis en valeur, au entre blen oublié des -t 1'Deux orphelinesrr rnieux appreicié clans la vIIle ott it Utfes)" ,i i,{,r, v'lct inre clu devoir prof

É'issionnr':rl

r

,

f

Il travaillaient

enseml:le pour

mettre au point la versiotr théâLrale des ronrans de ulüLes Verne.

onctiolrne.

ElIe

rôve

r e1le rêve.,. r

qui cleviendra peut.-êt,re un jotrr lJous recherchons Lrannée ;:récise (1) réa1ité.., qui sait,..,. en ll.an 2000'$ et si le rtlsultat est satisfaisant llous.. Frends tout ton tetnps pour rêver r clclnnerc:ns clans notre fJrochain nunrérc,r l-e texte du ltril1et. (

1) Le blLlet. est de ltj8u.

R.êve

paulr I CéciLe .


Dtl TRIOLET

u Docteur

3

Froment,

a Ie docteur Froment ! Faire enfermer 1es fous de tous Les âges Qu,t on lui signale en ce département Quelle besogne a le doct,eur Froment II aurait fait plus vite assurémentr Àu lieu de fous, stil enfermait les sages Quelle besogne a le doeteur Froment, Faire enfermer les fous de t'ous les âges Jules Verne QueLLe besogne

t I

t

t

,h )u'l'uu Iu'' ün )r, "1,'u,- ( (nîr rr.fo^,*cr- t,:, ln,rul ); i1wt,1,n W* ltttrr,lht ,,, îr1,

tlé

kt, (t ç, o yé

,.

"1. \"rtt,t b ,,r,ul- ,- (r, c,t.1',*L Ilr *,u*t !,,'1. t[,r u\!,'/ c

(,'t,u 5 tr l'5,, , . ,t t :-, [1, ;lv<(tv tjt.rrr.,L ,t Lt )u-le u,rl^,.!n ,r, (a., 1^, *, )r i

4,'

*

*- --*-l

Il- - i l-


on nous écriL. que nous avons omisr dans le p.,rtlcédent numéro cle signalr:r parnri les dons importantsr ceux cl,rune famille dont nous n,ravons pu Lire 1e nom : COI'lI'AIit ? COI'IUEI{ ? Si ltun drentre vous connait ces pêrsorrrtesr qutil veuille bien 1es prier de nous excuser, lüous sonules cl t ailLeurs persuadés d,r avoir onris de citer un grand nombre de nos bienfaiteurs depuis 16 ahs ! il faudrait pour celap horr plus une petite feuille de liaisonr fiâis un ouvrage de pJ-usieurs Totnes ! que tous ceux que nous n,r avons pu citer aient 1a bonté de nous €xcus€fr

Et réflexion faitel

DoIJS

pensons inutile didnurnérer des J.isLes dr: nolns. l{os adlrérents

contribuent qua.sinu,:nt. tous à 1 I augrnentation de notre collection clc docunrerrt.s et. tr:us les jours i1 ltous parvient une chose ou ulte autre et môme cle personnes inconnues de nous. Une liste de tous les noms répétée chaque trinrest.re sr:rait fastidieusêr Cet,te fois nou*q rd'parerons une omission pour un clon important : it s.ragit d I une "ÈLucle cle 1'Ile ilystérieuserl par les é1èves du collège Oictelet dtEstrées Saint, Denisr classe de f ornre cl rexpositionT présentée cl.f abord au Cr:llège1 puis au Centre et que T'hierry CI{EVRIEII a offerte en§uite. C,rest un beau travail qutit a rait réaliser à 6es élèves. llous ajoutons aussi le don de Daniele IJITAZIER de Ia maquette de 1t120 )i 1l'12O cle rr1,rIles I'tystérieuse{r,1 travail cle ses é:.èvesr gui srajoute aux':petites silhouettes de pêrsohnâges que lron peut voir dans nos

I

locaux.,

Des

isileurs

en perrnanence.

clc 1 rÂssentblétz tiénei

À l occa s ion Frrlr cle la liociet.é Jules Verne, une t.rés l:e11e e':i1-,ositicn a dté prriscrrtée a u Centre cle I'ormati otr E. l). F. -G. D . I' . F'ort l-:ietr présentée clans 1r: trés l:r:au cadre cle cet étal-rlissenrenL, e1l.e tivccluaiL r'1a trrine chez Vcrtre q-,t Zolarf . I-:ans dtauLres part-lesl nous avons eu pLalsir à retrouver des. éldrnerrts que le Cent-r'e de Docunrentation arvait, fournis pour urle expositioh précédente en 1985. Une soirrie clnéma a peltnls c1e revoir Ie f ilm "Jules VernêrtI cle Jean Viclal2 cles f llnra l'{éliès et Le rnerveilleux ;-i1ptILes Irrdes I'loiresrr . félicitations aux orgatrisateurs2 en partlculier tt.l.1. LÀNCILET eb, I-turgaud clans lf irnpr:ssibilitd cle 1es citer tous. Àu cours: cle I rAsseml:lée r céci 1e Col.tPI:llE a renris aux c.leux jeunes Laureates drun concours t',-'lules VerneI orqanisr5 à Rodr:zr un exerrrplajre de 1tédition clu Lliscours cle Jules Vcrtle à ta l-lisribution cles prix clu trycée cle jeunes f i1lesr êt cles cartes postales éAitees par le Cr:ntre. r

11 faut aussj. signaler que Pierre IIODÀRT, d,rAmiensT lldcly MONNIER, de Suissser eb ,Jacques de I'IOI'ITROSTY de l,aris ont répondu à 1r appel lancé clarrs J.V.l et grâce à eux noLre colLection LO/LB est maintenant comÈ pJ.ète. _

200 000 üeues sous les merg. Coll. Cinénathèque lrançaise


J,IVRET DE FÀ}'IILLE

Brigitte

Vas hatte er eigentiictr rriir tlicser ewigen Unrast gewonnen? V/as hatte er von seiner !fleltreise heimgebradrr? Nidrts, sagen Sie? Tarsâdrlidr: nidrts. Das heiBt, wenn man die entzüdrende Frau nidrr mir einredr-

NEITLICII, norre

charmante adhérente1 esÈ venue déjà plusi.eurs fois au Centre

qurelle a alimenté de ses trar vat»c Verniens, noLanunent, sa Thèse : BEUDEUTUNG deT ILLUSTRÂ; TIONEN FUR DIE JULES VERNE -

net, die

- und das sdreinr wohl wiedcr kaum - ihn zum glüdrlidrsren der Srerblidren

glaublidr! madrte! Seien

REZEPTION,.

wir ehrlidr: würden wir nidrt aurù für *rag._nl.

weniger eine Reise um die Urd.

Elle est, dever,üu, en avril dernierl Madame David CLÀRKE, à OXFOIiD, où elIe est, depuis quel;-

gue ternpsr professeur au

.

ÿ,IOL}'SON

COLLEGE,

. : Not,re petit,e famitle Vernierrne adresse aux époux ses féIicitations et ses voeux de bonheur.

avoir un jour le plaisir de connaÎtre l,rheureux "Philéastr qui a conquis Ie coeur de Brigitte. Nous espérons

Nous nravons pas oublié

notre toute première TUCISTE, Elisabeth GEBLEUX, dactylo appréciée; qui nous a quittés pour devenir }tadanie PETLT. Elle ne nous oublie pas non plus et nous annonce la naj.ssance f in mai, d I un petit JULIENI; Félicit,ations aux heureux parents r et bj.envenue dans La famille Vernienne au

"Dcar tVlr Fogg!" shc said. "Dear Aouda!" h.e saidIvtr Wilson married thcm two days latcr. Passepanout was at the church. He warchecl rvrth a happy heart'

mignon bambin.

'Mais après? Qu'avaii-il gagné à

Il est fort, agréable

déplacernent? Qu'avait-il rapporté de ce voyage?

ce

Rien, rlira-t-on? Rien, soit, si ce n'esl une charmante quelque invraisemblable que cela puisse fernme, qui paraitrc le -rendit le plus heureux des hornuresl - ne ferait-on pÀs, pour moins gue cela, le Tour En vérité, du Monde?

de

constater que mes ancj.ens ne nous oublient paÉo Tous donnent de leurs Doü; velles ou viennent rious rendre une petite visiter eui nous fait bien plaisir. TUCS

Nous sorrunes 72 adhérents

'

'(v 9,/

\K ùÿ §

reipartis dans I PaYS. Les quelques adhérents qui n!ont' pas encore rég1é la cotisa:tion c.le 19871 stlrâitrrlt f ort gentils cie le f aire. ( Elle est toujours de 50 F ) . Rappelons que les adhérents bénéf icient cl,rune petite remise cle 57; sur les brochures eE cartes post,ales, selon Ia ctécision cle 1

tÀssemblée Générale.


LE I'IÀLIIEUR DU SOPIIIE lleaucoup d I entre vous connaissr:nt ljotr:lrie1 jo.1ie brunet.te

au regard expressif clont le rire est contaqieux. Ilepuis 1e mois de septernbre 1!)867 Sophie aider âu Cent.rer les troj.s retraitds bénévolesr et puis«1rre nc,us parJ-ons de ItContagiotl" iI faut l:ien dire que 1a rnaladie Vernienne I ra gagnele.

r

qul le concerne, et se met en guatre pour faire au rnieux ce gui Iui est clenandé. Et. tl sragit drune belle varicitd de travauxr parfols inteiressatrtsl nrais parf ois aussi un peu rebutants. Àvec nous Sophiê fait tout. Recouvre les livrr:sr les éLiclueLte2

i

,

l-es classe.

-'

l,-

,,

Solrhie srest rnise aux visites guicTtlesr êt ses cornmentaires sont aussi a1.6,réciés que la gentillesse de son

accueil, qu.ti1 sragisse de particuLiers ou de groupes, de jeunes enfants ou clr: retra i tés r cl I un clochard qui 1ui met 1es larnre:s elLtx yellxz dtun cld-:puté ou

d'un journaliste.

Sophie srpccupe aussi des ventes,

clr:s ouvrages en dé1;ôt7 répond au t,é1éplrorrer fai:riclue les panneaux dtexpositions iL j.ndr.rntes r 1es vérif ie avant Le clég.rart et au retourr fabrigue 1es petits

do.ssiers publicitairesr sûrement.

et j'en oublie

Et. Sophie est aimabler a bon Edrâctèrer €t encaisse sans broncher Ies f'coups de gueule de la signataire de ce bil1et (que celle-ci regrett,e d I ailleurs

aussitôt).

Le rire de Sophie est eontagieux2 \ cettes, nrais depuis un certain temprs, Soph1e rie rnoinsl Sophie ne sourie que rarenrentr Sophie est triste. La raison ? Crest que Sophie est

I'uciste, Sophie nous quitte en septembre. Peub-ôtre (mais ctest encore à voir) pourra-t-elle rester avec nous quelques mois de plusl tnâis,. r

Que devienclra-trêLle ensuite, de toutes façons? Ira-t-elle s,r,asseoir sur reè tnarches de la Catliéclralel oü fu€ des trols cailloux, près du clochard dont le sort 1rérnouvait tant ? Nonr cê nt,est pas son genrer et eLle est jeune

et courageuse. Et nous ? l'{auricelJacques et cécile ? Que feronsr.nous ? I'lous nravons cléjà plus de dactylo et pour lrinstant ctest Sophie qui tapot.e la machine. Que faire pour adoucir Le rrmalheurr' de Sophiep revoir son sourirer ré-ehtendre son rire ? Àvez-vous une idée

Cécile

?

CoMPERE


l-.i.-itcs

ir retenir

J.V,.l a annoncé urlê mêDi; festation à llarcq;enîIlaroeul (nord), Celle;ci se tj.endra à l,t,occasion de la Saint Vincent d,tautomnel fête traditionnelle de la ville1 1es 19 et 20 Sept tembrer autour de 1!église Saint, Vincent (xVIo siècle). Cette manifest,ation sera cet.te année placée sous J.e signe de Jules Verne (animat,iorrsl spect,acles et,c. ,. ,. ) et un groupe d,l habitants présentera un ITour de üules Verne en B0 minut.êsrrr adapt,ation cle Richard Colitret, le 20 sepLernbre, Du 5 septerrrbre au 5 octobre I sera présentée ( prol:ablement à L,!hôtel de viLle) l,exposition du Centre de Documerrtat.ion Ju1es Verne lle Tour de Ju]-es Verne en 80 panneaux'l atinsi que 'r.Lr:s nrachines de Jules VÊrner. I'lerci et. bravo à L,rÀssociation MÀRCQr.:CULTURE pour cette heureuse init,iat,ive,., Les affiches pour lesquelles le C.D.J.V a fourni indications et conseils promettent d1êt,re fort bellesr }lonsj.eur TELLIER notre adhérent, ( amiénois d,t,origine)r nous le confirtne, :,,

IrJos adhérents poloi-t;ris1 hI. LÀCIIACINSITI Ct F. IIOJICZÀI.(

nous e-.rnvoient, très souvent articles ile presse ou livres.

Et Li. LÀCllACINSiiI est sollicite , pour parler de Jules Verne, cJut.: ce soit clans Ia l-iresse ou jrien à la raclio, à lsr tdtévision. J.V.3 en reparrleral rrri;ris i1 f aut savoirr cluractue ll(.:fir{:nt uri grarrd concours est organisd par I'SljIÀ'l I'lI'OllYCIl|r avec 1t.' concours cit: [/. LACIIÀCIIJSIiI, et c1t: trotrc'r Clunl-re eL que lrs 5 prerniurs gagnanLsi viendront à lilriens, $atlsi cloul-e er] octol:re 19tJ71 àccoiir[;agiics cle notre ariii Jini jc jusz. Ceui-ci qul a tral;iLé urr lrronlcrlt ., /truieus, sera lrcureux itry' revenir. Solr acLivité pour Jules Vetrne sera ainsi récorrlf,ensde. f

FR3 présente chaque cliuiancire

vers 19f{15 une éruission de Pascal IlltETONl présentée par I,j-erre Bt)l'l'I'E et Vincent PEI{ROT, réalisateur Jacques NOI{Y1 assist.antr Patrick L'UZELIER.

Cette érnission est en fait un ,jeu. Les concurrents doivent. cicicou:vrir un monument cians une rd._1ir-rn sur lescluei.s cles indices leurs sollt donnés r êL s,ra1:1:eI1e t3CilUIiCl tt,,Z L,lt

FRÀNCEII .

\

Le 5 juillet nous avorrs I,u c1é:couvrir lai Côte Picarde a!'c:c 1t,, CROT'OY oùr J'ules Verne fut éuoclué et à lac1uelle Cécite Col'tPERE avait été invitr,c à participer, lrrcris Le mauvais Lr;)rilps a ernpêclré 1e tournagel à 1l époqur: . Une auLre séquence picarcie sera présentée à la rentréer (sept,enbre/ octobre ? ). À surveillerl cêr il s,tagira ceLte fois drArnicns. Le réalisal-eur et son assisl-ant, sont

visiter notre Centre, vorilreverrir f ilnrer (enEre autres sites picarcls et amiénois), le Circiue, 1à ville clu haut cle la Tôur cle Ia rnaison où nous sollilnes install"és et cirautres choses, car Jules Verne sera évociué. venLls


hIOS VISITEURS

Le 19 mai nous avons eu la d I accueillir .Iean-l'tichel MÀIrGOT. Auteur de la }:ibliographie docunrentaire sur Jules Verne en 2 Tomes, il stapprête à leur donner une suite. (f,e tome 1 est épuisér on peut se procurer le second au

joie

CenLrel parmi Les ouvrages eh

dépôt ) ,

Ce ntétait pas Ia prernière fois que venait à Àmiens J.e grand Vernien suisse êtr pour la plus grande joie

de notre documentaliste; toujours à J-raffût, iI nous a comme totriours rernie une quantité ffi qui vont donner un grand tfavail dlenreglstrement à Ia pâuvl cécile (qui ne s,ten ptaint pas),r Jean-l'Iichel a emporté quelques documents. Il aura du travail tul aussi !

Ctest à ,Jean-I'tichel que nous les étiquettes autocollantes qui figurent sur 1es enveloppes que \rous recevez du Cent,re. llerci rfeanMictrel pour ton aide efficace. Clest avec le plus giand plaisir que nous avons accueill-i pour la 3ème fois au Centrer notre aml Volker DEIIS étudiant à GoTTINGEI.I, et grand vernien lui aussi. 11 est L'auteur (entre bien dtautres) dr.un ouvrage des plus inté:réssants 'rJules Verne" paru aux éditions, Ilowoht. Pendant plusleurs joursr fin mair devons

'

il slest plongé avec passion dans Ie flot de documents. Ilébergé par ltami Robert, il a pu Plcardie parLer de son auteur favorir êt

de ses travaux.

fetourr il à eu la gentillesse de nous envoyer (pour l,ldjouter à tout ce qulil a déjà dohné au Certtfe) des photos, irtlclesr èoples etc.,.,l, Ëil un beau ilVoyage au Centre de la tërre'rl traduc;-. tlon récentel tnâis dont la belle couvert,ure reproduit parfaitement 1a reliure de la première traduction alletnande parue chez Hartlebens entre 1873 et 1911. crest, drallleurs à volker que nous clevons J.a quasir:totalité de nos ouvrages De's son

en langue allemande. i

A lui aussi r uil

-immense

Merci.


'

les visiteurs

lointains Parrtrit :ajoutons J.a venue de l,lonsieur le professeur Noria)<i orIToMo, de lluni; versité de Kantôgakuinl qui nous a fait Irhonneur de venir effectuer des recherches pour un travail sur l,loeuvre de JuLes Vernel pendant plusieurs joursr êt se prornet de revenir prochainernent, .

Ce grand Vernien Japonais sui; vait, en cela, Monsieur Yasuhiko KISAICT{I, i.royen de l,!université de Tolcyop venu à 2 reprisesr êt l'lonsieur iOrt.I{ARÀ, venu lui aussl en et qui effectue des recherches

Yukio 1986

sur SÀINTE6BEUVE,

Nos anris du Japgn alimentent

notre Collection d,rouvrages de JuLes Verne et dt.études suf Jules Verne, dans leur languer êt nous avons ajouté avec plaisirr le cadeau de Monsieur Ie professeur OHTOT'IO, ff Deux ans de vacance§ " I traduit par luiç.rmême. Nous adressons à nos trois alnL s Verniênsr nos vifs remerciement,s et nos sentiment,s amicaux,.

visiteuu, en juin, nous laisse un souvenir inoui.rliable,. Parlant a]lemand avec l,r.unr anglais avec l,r.autrel conprênant difficilement le françaisr affairdr courant partout voulant tout voir et t,out photographierr crest pendant des jours et des heures que Murat TUREMIS, jeune Turcl vivant en Àllernagne a fureLé dans t,ous les coins, oil nous avions plaisir à Ie mener tant était grande sa joie de faire des photos. Àlorsl if devenait très calme et "posaitl Un autre

pendant des minutes intenninables

I

I

Etudiant en journalistne, il souhaite pouvoir publier une plaquette sur .Tules Verne et, la Picarcliel cer; tains de nos travaux sur ce sujet

lui ont été fort utiles.

I"Ionsieur TUREMIS nous a promis de nous envoyer sinon la plaquette dont l,tédition est encore aléat,oirel du moins des phot.os parmi t,outes celles qu,r il a pu prendre.

rr', '' À propos cle'la venue de ces chergheurs de 1;tétrangerr rlous déplorons une fgis de'plus 1,'ixiguité , de nos locaux gui ne permet, pas à ces l personnes de travailLer tranquillenrent mênre tempsl cles groupes llorsqu,r,en I

; I

lataautteE ou dlenfants viennent nous .voir Iet sont -t,out aussi intéressés qu',eux par nos collectionsr


Le repas ensemble et Ia Petite réunion informelle nra reçu que oeu de réponses ? Alors ? on àbandonne ltidée ? ou on 1a creuse Les amiénois ont l,tintention de donner suit,e r: d,lautres voudraient

ils venir

?

DËt?NrEllIi'i ttOuvni,lr

11 sernirle que l.reiLension cle nos locaux ,Pourrait, avoir

lieu.

Une ét.ude

est raite

actuellemeht;. Nous en rePàr;

lerons.

Pascalr tucl"ster nous quitte,. 11 a trouvé du travail eL nous nous en réjoulssons Pour lui1 en regrettant t,outefois de le perdre,. Atteint du vlrus

ÿernien, J-ui aussi r il nou$ ' pouvoii continuer une exPosition àestinée à être présentée à Àmi-ens et à devenir itinérante. Les panneaux cl.r.expositionsr les affichesl €tc,.,r,. il" connait Combj.en en a-t:il tronçonné de panneaux ? Al1ez savoir ! On ne cornptait pas Bonne conttnuatlonr Pascal t nous ne t,roul:lierons Pâsp

: ,

!

!

Texbe r.our

les rubriques non siqndes :

Cécil'e

t'rappe I GrazieJ.la LI]FEVRE t'tisài en nacro I Sophie PECQUET Tiractq : Centre cle Dr:currtentation Jules Vernel 2, rue Charles Dubois : 80000 Al'lIEI'IS, L00 exemplaires. TOUS DROITS DE REPRODUCTION RESERVES. I

COI'IPERE I

i

:l .t

Profile for Centre international Jules Verne

Bulletin J.V. 2  

Le n°2 du Bulletin J.V. édité par le Centre de documentation Jules Verne qui deviendra le Centre international Jules Verne.

Bulletin J.V. 2  

Le n°2 du Bulletin J.V. édité par le Centre de documentation Jules Verne qui deviendra le Centre international Jules Verne.

Profile for cijv
Advertisement