Issuu on Google+

2011-2012 Centre Interuniversitaire de Formation Permanente asbl

Avec le soutien de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles

s Formation & ces Conféren

Formations Entreprises Sécurité, Prévention et Bien-Etre au travail Ressources Humaines Siège social Avenue Général Michel 1B 6000 Charleroi Tél. : +32 (0)71 65 42 60 Fax : +32 (0)71 53 29 00

Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard 20 6041 Gosselies (Aéropole) Tél. : +32 (0)71 65 42 61 Fax : +32 (0)71 35 91 64

cifop@cifop.be - www.cifop.be

1


Le CIFoP Le Centre Interuniversitaire de Formation Permanente (CIFoP) a été fondé en 1970, à l’initiative de personnalités issues du monde économique de la région de Charleroi et en partenariat avec l’ensemble des universités belges francophones. Les instances du CIFoP sont d’ailleurs composées de représentants du monde économique et des universités belges francophones, ce qui atteste du caractère pluraliste du Centre.

Les activités du CIFoP visent à : • contribuer à la formation tout au long de la vie des diplômés de l’enseignement supérieur et des personnes souhaitant y accéder ; • répondre aux besoins des entreprises en matière de formation ; • contribuer aux réflexions sur l’avenir économique et social des régions wallonne et de Bruxelles-Capitale, ainsi que des Communautés française et germanophone, dans le cadre de l’Etat fédéral belge.

Le CIFoP développe des activités notamment dans les domaines suivants : . . . . . . . . . . . .

Bureautique ; Droit ; Economie ; Faculté ouverte des religions et humanismes laïques (FOReL) ; Observatoire des Relations Administratives entre les Cultes, la Laïcité organisée et l’Etat (ORACLE) ; Gestion ; Gestion des Ressources Humaines ; Langues ; Mathématiques ; Nouvelles Technologies au service de la Formation (NTF) ; Prospectives urbaines ; Sécurité-prévention et bien-être au travail (Conseiller en prévention, Coordinateur sécurité-santé, personnes de confiance) ; . Société.

À l’écoute de vos attentes et de vos besoins spécifiques, le CIFoP c’est aussi : -

une équipe de plus de 30 personnes ; un réseau d’intervenants et de formateurs spécialisés ; un accompagnement scientifique et académique pluridisciplinaire et pluraliste ; une expérience de plus de 35 ans dans les programmes de formation ; une grande souplesse dans la réalisation de formations, allant de 1 jour à 2 ans ; une bonne connaissance des réseaux d’enseignement et des relations utiles via un secrétariat gérant chaque année des milliers d’inscriptions ; - une situation exceptionnelle au Centre-Ville de Charleroi (16 salles de cours équipées en matériel audiovisuel ou informatique pour une capacité d’accueil allant de 10 à 80 personnes) ; - une antenne supplémentaire basée à l’Aéropole de Gosselies (Campus Technologique – Maison de l’Industrie) comprenant 4 salles de cours modulables.


Présentation de l’équipe  Formations Sécurité

Présence sur les réseaux sociaux

Claude DE WOLF

Julie LEMY

dewolf.claude@cifop.be Tél : 071/53.29.04

lemy.julie@cifop.be Tél : 071/53.29.02

Camille FOUCART

Yves TENSY

foucart.camille@cifop.be Tél : 071/20.27.35

tensy.yves@cifop.be Tél : 071/20.27.47

Stefania RIOLI

Laetitia MANIAS

rioli.stefania@cifop.be Tél : 071/53.29.07

manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65.42.61

Axelle PEPPE

Maria MAZZARA

peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53.29.01

mazzara.maria@cifop.be Tél : 071/53.29.03

 Formations GRH

Rejoignez-nous sur Facebook : facebook.com/cifopasbl ou abonnez-vous à nos newsletters www.cifop.be/newsletters.php afin d’être informé de notre actualité.

40 ans d’expérience dans le domaine de la formation

Virginie BARA

Barbara MEDINA

bara.virginie@cifop.be Tél : 071/20.27.45

medina.barbara@cifop.be Tél : 071/20.27.38

Laetitia MANIAS manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65.42.61

 Formations Droit Stefania RIOLI

Gaëtane BRIGANO

rioli.stefania@cifop.be Tél : 071/53.29.07

brigano.gaetane@cifop.be Tél : 071/53.29.06

Nos principaux partenaires

 Formations Langues languesentreprises@cifop.be Tél : 071/20.27.30

Christine PHILIPPART Theresa O'BRIEN Sophie DEPREZ Isabelle COLLARD Gerlinde MICHAUX Annick DUPLOUY INTERREG efface les fontières

Agréments chèques-formation, SPF Emploi, Travail et Concertation sociale et AWEX.

3


Se former en intra-entreprises Communiquez-nous vos besoins de formations et nous mettrons en oeuvre une intervention sur mesure pour votre organisation.

service

Un Voici quelques exemples de formations : re ! - Prendre la parole en public ? J’en suis capable ! sur mesu - Assertivité - Comment communiquer avec des personnes d’autres cultures ? - Gestion de conflits, de projets, du temps, du stress, d’équipe - Animation de groupe - Conduite de réunion - Management relationnel - Mener un entretien d’évaluation du personnel et faire évoluer les compétences - Mieux intégrer les nouveaux collaborateurs – accueil, accompagnement, information et formation des travailleurs - Team Building (Yoga du rire, créativité picturale, jeux et outils pour poser sa voix et mieux respirer…) - Atelier réflexif pour mieux vivre son travail - Mind Mapping - Brevet VCA - Travail en hauteur - BA4 – BA5 - Conseillers en prévention - Sensibilisation à la coordination sécurité-santé sur les chantiers temporaires ou mobiles - Manutention manuelle de charges (français/néerlandais) - Etc. Formations à thème données en néerlandais et en anglais : - Taking part in a trade fair / deelnemen aan handelsbeurzen (Participer à une foire commerciale) - How to conduct a meeting / vergaderingen leiden (Animation / gestion de réunions) - Emotional intelligence (introduction) / Emotionele intelligentie (inleiding) (Introduction à l’intelligence émotionnelle) - Making a business appointment by phone / Commerciele afspraken maken via telefoon (Prise de rendez-vous commercial par téléphone) - Sales techniques / Efficiënte verkoopstechnieken (Techniques de vente)

tion, Pour toute demande et/ou informa é cern contactez le département con (voir page précédente)

4


Sommaire Le CIFoP................................................................................................................................................................................ p.2 Présentation de l’équipe................................................................................................................................................... p.3 Se former en intra-entreprises : un service sur mesure !............................................................................................ p.4 Présentation des formateurs............................................................................................................................................. p.7

I. Sécurité, Prévention et Bien-être au travail 1. Loi du Bien-être au travail - Ligne hiérarchique et bien-être au travail.................................................................................................................. p.12

2. Sécurité au travail

- Travail en hauteur • Sécurité lors des travaux en hauteur ........................................................................................................................ p.13 • Personne compétente échafaudage .......................................................................................................................... p.14 - Risques électriques (BA4 / BA5) ................................................................................................................................... p.15-16 - Sensibilisation pratique aux risques chimiques en laboratoire ............................................................................... p.17 - Conseiller en prévention ................................................................................................................................................ p.18 • Connaissances de base ................................................................................................................................................ p.19 • Second niveau ............................................................................................................................................................... p.20 • Premier niveau .............................................................................................................................................................. p.21 • Formations continuées ANCIFoP ................................................................................................................................ p.22 - Coordinateur sécurité-santé sur chantiers temporaires ou mobiles • Niveau B ......................................................................................................................................................................... p.23 • Niveau A ......................................................................................................................................................................... p.24 • Module complémentaire destiné aux conseillers en prévention ......................................................................... p.25 • Formations continuées AIFC ....................................................................................................................................... p.26 - Brevets B-VCA et VOL-VCA ............................................................................................................................................. p.27-28

3. Ecole du dos et ergonomie

- Manutention manuelle de charges inertes (MMCI) .................................................................................................... p.29 - Formateur en MMCI ......................................................................................................................................................... p.30 - Perfectionnement pour formateur en MMCI ............................................................................................................... p.31 - Manutention manuelle de personnes ........................................................................................................................... p.32 - Formateur en manutention manuelle de personnes ................................................................................................. p.33 - Travail sur écran de visualisation ................................................................................................................................. p.34

4. Charge psychosociale

- Gérer les conflits et aider chacun à travailler avec (presque) tout le monde ..................................................... p.35 - Boite à outils de la gestion du stress. Avec l’EFT, le Brain Gym, la visualisation ................................................ p.36 - Prévenir le burn-out et trouver son équilibre au travail. Mieux vivre son travail grâce aux stratégies de maintien professionnel (Limoges, Université de Sherbrooke) ................................................................................. p.37 - Les bases de l’assertivité : mieux communiquer pour s’affirmer sans agresser .................................................. p.38 - Analyse des risques psychosociaux – Première approche ......................................................................................... p.39 - L’entretien d’aide ........................................................................................................................................................... p.40 - Cannabis et travail… cannabis au travail .................................................................................................................... p.41 - Alcool et autres drogues au travail : comment et sur quelles bases intervenir en tant que responsable hiérarchique ? ..................................................................................................................................... p.42 - Psychologie de la personne souffrante sur le lieu de travail : application du modèle « psycho-victimologique » (Module de base) ............................................................................................................................................................. p.43 - Psychologie de la personne souffrante sur le lieu de travail : application du modèle « psycho-victimologique » (Module d’approfondissement) ..................................................................................................................................... p.44 - Personnes de confiance : base, approfondissement et perfectionnement ........................................................... p.45  Le sens au travail : les souffrances au travail comme symptôme ......................................................................... p.46  Libérez-vous du stress et de la pression avec l’AMC ................................................................................................ p.46

Conférences 5


II. Ressources Humaines 1. Législation : le contrat de travail de A à Z

- La conclusion du contrat de travail, ou comment se noue la relation de travail et que prévoir pour la baliser .................................................................................................................................................................. p.49 - L’exécution du contrat de travail, ou quelles sont les obligations réciproques de l’employeur et du travailleur ............................................................................................................................................................... p.49 - La suspension du contrat de travail, ou quelles sont les obligations qui subsistent lorsque le travail n’est pas exécuté ............................................................................................................................................................ p.49 - La durée du travail, ou quelles règles à respecter pour le travail supplémentaire et le travail à temps partiel ................................................................................................................................................................. p.50 - La fin du contrat de travail, ou comment se dénoue la relation de travail en respectant le cadre légal ...... p.50

2. Gestion -

Qui je recrute quand je recrute ou comment mener un entretien de recrutement de manière objective ... p.51 Vivre l’équipe au quotidien ........................................................................................................................................... p.52 Gestion d’équipe et sens au travail ............................................................................................................................. p.53 Mener un entretien individuel et faire évoluer les compétences .......................................................................... p.54 L’entretien d’évaluation dans la fonction publique, selon le Pacte ...................................................................... p.55

3. Communication – Prise de parole en public

- Prise de parole en public selon les techniques théâtrales ....................................................................................... p.56 - Préparation à la prise de parole en public (Travail vocal, respiration et relaxation) ........................................ p.57 - Gérer son stress pour mieux communiquer. Par l’EFT, la visualisation, le Brain Gym ........................................ p.58 - Conseil en image ............................................................................................................................................................. p.59 - L’art d’être orateur. Techniques de communication ................................................................................................. p.60 - Ecouter pour mieux communiquer ou comment écouter au-delà des mots ......................................................... p.61 - Communication en groupe : le groupe n’est pas l’addition de ses membres ...................................................... p.62 - Augmentez l’impact de votre présentation avec le Mind Mapping ........................................................................ p.63 - Déjouer les pièges relationnels lors de la prise de parole en public ..................................................................... p.64 - Mieux mobiliser dans les actes : négocier son contenu de discours avec la cible ............................................. p.65 - Conduite de réunions efficaces ..................................................................................................................................... p.66 - Formation de formateurs ............................................................................................................................................... p.67  La « Prise de Parole en public » - Atelier « Masques » ............................................................................................ p.68  Boostez votre efficacité avec les logiciels de Mind Mapping .................................................................................. p.69  PowerPoint ....................................................................................................................................................................... p.69

4. Langues

- Langues par téléphone ................................................................................................................................................... p.70 - SOS Langues ...................................................................................................................................................................... p.70 - Formations à la carte ..................................................................................................................................................... p.71 - Stages d’immersion non-résidentiels pour cadres commerciaux .......................................................................... p.71 - Anglais technique ............................................................................................................................................................ p.71 - Néerlandais juridique ..................................................................................................................................................... p.72 - Les midis des langues ..................................................................................................................................................... p.72 Bulletin d’inscription.......................................................................................................................................................... p.74 Plan d’accès......................................................................................................................................................................... p.75

 

6

Conférence Informatique


Présentation des formateurs Julie ARTUS___________________________________________________________________

Licenciée en psychologie, Julie Artus partage son temps entre deux métiers. A certaines heures, elle est thérapeute et reçoit des personnes désireuses de changement. A d’autres, elle œuvre au développement de l’organisation du SPF Mobilité et Transports en proposant un soutien aux managers en place. Ces deux métiers, même si appartenant à des contextes différents, ont pour point commun d’aider les personnes à se développer et à vivre mieux les difficultés qui jalonnent une vie et une carrière. Ce sont toutes ces personnes rencontrées qui, par leurs différences et leurs richesses, font évoluer son métier et sa façon de voir le monde. Pour elle, les relations humaines font la richesse et l’originalité de toute organisation vivante.

Véronique BARROIS____________________________________________________________

Véronique Barrois intervient principalement dans des formations de formateurs, des programmes en gestion des ressources humaines, en management, et des parcours de développement personnel (gestion du temps, du changement, du stress…). Licenciée en sciences politiques et en administrations publiques de l’UCL, elle a suivi le programme du diplôme spécial en GRH des Facultés Universitaires Saint Louis. Elle a suivi un parcours complet de formations en coaching (Creacoach) et obtenu en 2011 la certification ACC de l’ICF. Après avoir travaillé plus de 15 ans dans le domaine de la GRH au sein de grands groupes, principalement dans le secteur de l’automobile, des télécommunications, de la gestion de l’environnement et dans celui de l’énergie, où elle a assumé toutes les responsabilités de la fonction de Gestion des Ressources Humaines, depuis la gestion de la paye jusqu’à la gestion d’un budget annuel de 600.000 euros de formations en passant par le recrutement, l’évaluation des fonctions et la gestion des compétences, elle a choisi de se lancer comme Formatrice et Coach indépendante.

Paul BRASSEUR________________________________________________________________

Paul Brasseur est conseiller adjoint au Service d’évaluation de la législation du Sénat. Licencié en droit (UCL 1997) et diplômé en droit économique et social (UGent 1998), il a été assistant à l’UCL de 1998 à 2000 et avocat au barreau de Bruxelles jusqu’en 2003. Paul Brasseur est spécialisé en bien-être au travail et est membre du comité de rédaction des « Chroniques de droit social » et de « La Sécurité au travail » (Kluwer).

Frédéric CAVALLIN_____________________________________________________________

Frédéric Cavallin est référent et conseiller en sécurité chimique et radioprotection au sein de l’Institut de Pathologie et de Génétique Bio.be, attaché au département de biologie moléculaire des cancers héréditaires. Il a été spécialisé au sein d’une unité d’écotoxicologie analytique. Formateur et conférencier auprès de diverses Hautes Ecoles et Institutions, il est cofondateur d’une cellule spécialisée dans la gestion des risques spécifiques au sein de l’Institution où il exerce. Il est également auditeur scientifique en sécurité des laboratoires, membre d’un comité consultatif de bio-éthique et auteur de nombreuses publications relatives à la sécurité.

Jean COIGNON________________________________________________________________

Ingénieur civil chimiste de formation, Jean Coignon s’est lancé dans la vie active comme adjoint du Directeur exploitation Wallonie pour la Société Nationale des Chemins de fer Vicinaux. Viennent alors 15 années d’Officier professionnel au Service d’Incendie de Liège. Depuis, il s’est spécialisé pour devenir criminologue et conseiller en prévention de la gestion des risques psychosociaux. Il est d’ailleurs actuellement Responsable du Service de prévention de la Ville de Charleroi, et notamment de sa Cellule psychosociale. Freelance pour les formations relatives au bien-être (législations, responsabilités, organisations), il intervient notamment au CIFoP pour les conseillers en prévention et les formations VCA.

Géraldine DE RUYTER__________________________________________________________

Après plusieurs années passées à gérer des projets européens touchant à la sécurité, à la santé et au bien-être au travail, Géraldine De Ruyter, psychologue et kinésiologue, a repris la direction de l’asbl Santé & Entreprise en 2008 (asbl agréée et subsidiée par la Cocof pour des missions de prévention et de gestion des problèmes d’alcool, de tabac et d’autres drogues en milieu professionnel). Elle a le plaisir de rencontrer, coacher et (in)former au quotidien tant les employeurs, les délégations syndicales que les travailleurs des entreprises publiques et privées face aux dysfonctionnements engendrés par le mésusage et la méconnaissance des assuétudes au travail.

Christiane DE VOS_____________________________________________________________

Licenciée en science du travail et systémicienne, Christiane De Vos est formatrice à Santé & Entreprise (asbl agréée et subsidiée par la Cocof). Elle y dispense des formations pour la ligne hiérarchique et les membres du personnel dans le domaine des assuétudes au travail et aide des groupes de pilotage à mettre en place leur politique de prévention et de gestion des problèmes d’alcool et d’autres drogues. Elle est psychothérapeute systémique à titre indépendant complémentaire.

Claude DE WOLF______________________________________________________________

Conseiller en prévention – niveau 1, Claude De Wolf est également vice-président du CIFoP et juge consulaire au Tribunal de Commerce de Charleroi. à travers son expérience professionnelle (administrateur-directeur de la SA Sambrinvest, administrateur à la SONACA), il connait à la fois les préoccupations des membres de la ligne hiérarchique et leur rôle à jouer dans le cadre de la loi concernant le bien-être au travail, ainsi que les responsabilités qui leur incombent. Il intervient également dans le cadre des formations de conseillers en prévention et y dispense notamment à travers des mises en situation la technique pour réaliser un arbre des causes suite à la survenue d’un accident du travail.

7


Stéphanie DELROISSE___________________________________________________________

Psychologue et psychothérapeute cognitivo-comportementaliste, Stéphanie Delroisse travaille actuellement comme conseillère scientifique au CIFoP et développe les formations relatives à la gestion des émotions et du stress au travail, au burn-out, à l’assertivité, etc. Elle a également terminé un doctorat relatif à la discrimination à l’embauche. En parallèle, elle est maître de conférences invitée à l’Université Catholique de Louvain et intervient dans le cadre du Master complémentaire conjoint en gestion des risques et bien-être au travail. Enfin, elle travaille comme psychothérapeute auprès d’adultes souffrant de stress au travail, de harcèlement, de burn-out, de troubles anxieux (anxiété sociale, phobie, état de stress post-traumatique, etc.), de troubles de l’humeur, de dépendances, de difficultés relationnelles, etc.

Didier DESONNAY______________________________________________________________

Docteur en Psychologie, Psychologue du Travail et des Organisations, co-fondateur de CRI-PTOS, Centre de Recherche et d’Intervention en Psychologie du Travail, des Organisations et de la Santé, Didier Desonnay possède de nombreuses expériences et références en conseil, audits (organisationnels), évaluation de la charge psychosociale, formations, conférences, cabinet privé. Il a enseigné pendant 7 ans la Psychologie du Travail, des Organisations et de la Santé au Travail aux Départements de Psychologie & Ressources Humaines aux Universités de Lille (France). Il a réalisé sa thèse de doctorat sur « L’analyse de la demande en ressources humaines ».

Daphné DISCART_______________________________________________________________

Daphné Discart est licenciée en psychologie, kinésiologue et instructrice en Brain Gym, formée en EFT, ennéagramme, massage sur chaise. Après 15 années en tant que salariée dans les ressources humaines et l’insertion socioprofessionnelle, elle s’installe comme indépendante et exerce avec bonheur plusieurs métiers : celui de consultante et formatrice dans les ressources humaines et le job coaching ; celui de thérapeute d’adultes, celui de thérapeute d’adolescents qui rencontrent des difficultés à se construire ainsi que des difficultés d’apprentissage et celui d’animatrice d’ateliers « bien-être » pour seniors, adultes et jeunes. Elle est passionnée par le développement humain et la gestion du stress.

Sophie DUSSART_______________________________________________________________

Sophie Dussart est comédienne, Professeur d’art dramatique depuis 20 ans, Présentatrice de soirées de gala, Metteur en scène, Formatrice de prise de parole en séminaires et individuel. Après plusieurs années passées à enseigner le théâtre, elle se passionne pour le développement personnel et met les outils du théâtre au service des formations de prises de parole en public, de média coaching, de la gestion du trac et de la relaxation tant en coaching individuel que collectif. « Enseigner par le plaisir » est le leitmotiv de toutes ses formations.

Didier EVRARD________________________________________________________________

Conseiller en prévention niveau 1 et coordinateur sécurité-santé sur les chantiers temporaires ou mobiles, Didier Evrard a débuté sa carrière avec un diplôme d’ingénieur industriel électricien. Chargé de cours au CIFoP dans le cadre des formations de conseiller en prévention, de coordinateur, de VCA et de BA4/BA5, il a de l’expérience autant dans le domaine de la pratique professionnelle que dans le domaine pédagogique pour transmettre son expérience, ses connaissances et son savoir.

Paul FLASSE__________________________________________________________________

Paul Flasse est Licencié en Sciences Economiques Appliquées et Maitre en Méthodes Quantitatives de Gestion. Passionné par les enjeux liés à la communication et aux relations humaines dans les organisations, il est consultant et formateur en développement de compétences managériales et professionnelles. Il intervient à ce titre notamment au sein de la société TroisQuatorze16, spécialiste en gestion de vie et bien-être psychosocial au travail et à l’Université Catholique de Louvain (CPFB). Convaincu que l’on peut être sérieux sans se prendre au sérieux, Paul Flasse est également Formateur à l’Ecole de Yoga du Rire Dr. Kataria et formé à la Technesthésie (niveau 2). Spécialiste en gestion du stress, il allie professionnalisme rigoureux et rire sans raison.

Martine FONTAINE_____________________________________________________________

Gérante de Ganesha Events qui se situe à Bruxelles et qui exerce son activité dans les domaines du maquillage professionnel et du conseil en image, Martine Fontaine est elle-même maquilleuse depuis plus d’une vingtaine d’années et se spécialise depuis 2005 dans le conseil en image reflétant les besoins et les personnalités de chacun. Ganesha Events réunit un ensemble de professionnels qui ont fait de leurs passions pour la beauté, le maquillage, la mode, la nature humaine et le conseil en image, leurs métiers. Auprès des particuliers notamment, mais également des administrations, des entreprises, des écoles, des associations, des boutiques, ils interviennent pour une gamme de services large et créative.

Mylène FORTE_________________________________________________________________

Docteur en Psychologie, Psychologue du Travail et des Organisations, co-fondateur de CRI-PTOS, Centre de Recherche et d’Intervention en Psychologie du Travail, des Organisations et de la Santé, Mylène Forte possède de nombreuses expériences et références en conseil, audits (organisationnels), évaluation de la charge psychosociale, formations, conférences, cabinet privé. Elle a enseigné pendant 7 ans la Psychologie du Travail, des Organisations et de la Santé au Travail aux Départements de Psychologie & Ressources Humaines aux Universités de Lille (France). Elle a réalisé sa thèse de doctorat sur « L’approche victimologique du harcèlement et de la santé au travail ».

8


Sabrina HAAS_________________________________________________________________

Diplômée en Gestion des Ressources Humaines, Accompagnement professionnel et thérapeutique basé sur le Génosociogramme et l’Art-thérapie AMC®, Sabrina Haas anime de nombreuses formations en relation avec la gestion des équipes, les relations interpersonnelles et l’accompagnement des personnes. Elle travaille aujourd’hui dans le domaine de la formation et de l’accompagnement des équipes et/ou individuel. Au cours des quinze dernières années, elle a développé une expertise « relations humaines ». Elle est passionnée par la communication interpersonnelle, la symbolique et l’analyse des contes. A l’écoute de ses interlocuteurs, elle les guide et les aide à trouver en eux les ressources nécessaires à la mise en place d’actions adaptées à leurs besoins. Elle donne également cours à de futurs gestionnaires en ressources humaines.

Csilla KEMENCZEI______________________________________________________________

Csilla Kemenczei est psychanalyste jungienne et psychologue clinicienne (Univ. ELTE, Budapest). Elle est également membre didacticien de la Société Belge de Psychologie Analytique C.G.Jung (SBPA - Association agréée par l’IAAP depuis 1975) et membre du Conseil d’Administration de la SBPA. Formatrice en Art-thérapie (méthode Analyse des Mythes Corporels) à l’Hôpital Psychiatrique Site Petit-Bourgogne à Liège et Directrice Pédagogique à l’Institut Supérieur en Art-Thérapie (INSSAT) à Liège, elle a fondé l’Institut Chiasme.

Marie-Gabrielle KERGER________________________________________________________

Licenciée en psychologie clinique et tabacologue, Marie-Gabrielle Kerger est formatrice à l’asbl Santé & Entreprise (asbl agréée et subsidiée par la Cocof). Elle accompagne, au sein des entreprises, des groupes de pilotage dans l’élaboration d’une politique de prévention et de gestion des problèmes d’alcool et des autres drogues. Elle dispense également des formations tant pour la ligne hiérarchique, que pour les membres du personnel et les intervenants psychosociaux.

Christian LAMBINET____________________________________________________________

Ingénieur Industriel de formation, coordinateur de la cellule construction de la direction CBE de Namur, Luxembourg et Brabant Wallon et inspecteur au sein du Contrôle du Bien-être au travail, Christian Lambinet est régulièrement amené à descendre sur les lieux des accidents de travail graves et à réaliser des visites dans les entreprises. Dans le cadre de sa fonction, la connaissance de la réglementation et la traduction de celle-ci sur le terrain font partie de son activité quotidienne.

Muriel LANGOUCHE____________________________________________________________

Chercheuse, consultante et formatrice en bien-être psychosocial au travail, Muriel Langouche est Licenciée en Sciences Economiques, Politiques et Sociales, Licenciée en Psychologie et en Sciences de l’Education, Agrégée de l’Enseignement Secondaire et Supérieur et Diplômée du Séminaire Belge de Perfectionnement aux Affaires (SBPA). Intégrant les enseignements récents issus de plusieurs champs de recherche en psychologie positive et en psychologie du travail, elle est la première à opérationnaliser en Europe les modèles de bien-être au travail liés au paradigme du maintien professionnel. A ce titre, elle travaille en collaboration avec l’équipe du professeur Jacques Limoges de l’Université de Sherbrooke au Canada.

Bernard LEGROS_______________________________________________________________

Ingénieur de formation, conseiller en prévention niveau 1 et coordinateur sécurité-santé niveau A, Bernard Legros est administrateur gérant de la société Safejob active dans la coordination sécurité-santé sur chantiers, la consultance et la formation avec comme créneaux particuliers les échafaudages, les substances dangereuses, le VCA ou l’OHSAS 18001.Ses nombreuses expériences comme professionnel de la sécurité sur le terrain en entreprise et sur chantiers lui permettent de partir de cas concrets pour illustrer les formations qu’il dispense.

Jean-Yves LOUPPE_____________________________________________________________

Conseiller en prévention – niveau 1, Jean-Yves Louppe exerce actuellement cette fonction à la Zone de Police « Hermeton-etHeure ». Dans le cadre des cours qu’il dispense aux conseillers en prévention de second niveau, il est spécialisé dans l’analyse des risques et dans les exercices pratiques qui ont lieu en entreprise. Administrateur à l’ARCoP, il suit régulièrement la législation en matière de bien-être au travail et son évolution. Il est également amené à se perfectionner dans ce domaine à travers le suivi de formations continuées et de séminaires.

Nathalie MONFORTI____________________________________________________________

Nathalie Monforti est avocate spécialisée en droit social et avocate associée pour « SNC DEMINE & Associés » depuis 1999. Elle est juge suppléante à la Justice de Paix ainsi qu’oratrice pour divers congrès et conférences et formatrice dans divers centres de formation et écoles. Elle est licenciée en droit (UCL-1990) et licenciée en droit social (ULB-1991).

Ann SCHIETECATTE____________________________________________________________

Ann Schietecatte est régente en langues germaniques, licenciée en psychologie du travail, Ergonome et en cours de formation de niveau 1 en sécurité. Après avoir exercé durant 9 ans le métier de conseiller en prévention Psychologue et Ergonome dans un SEPP, elle a rejoint le SIPP d’un organisme financier voilà 2 ans. Cette expérience de plus de 10 années dans le monde de la prévention lui a permis de développer une expérience poussée de l’analyse des conditions de travail dans de nombreuses entreprises de tous secteurs et ce, dans les différents domaines du bien-être au travail. C’est cette expérience qu’elle essaie de transmettre dans les multiples formations et/ou conférences qu’elle donne sur le sujet. Pour elle, le succès de la prévention passe par une analyse globale, participative et multidisciplinaire des conditions de travail.

9


Thony SURPIERRE______________________________________________________________

Diplômé en 2002 comme ingénieur électricien et conseiller en prévention, Thony Surpierre a exercé jusqu’en 2005 la fonction de technicien de maintenance en électronique médicale au CHU Tivoli de La Louvière. Depuis, il a travaillé chez CEGELEC comme responsable du laboratoire de validation d’électronique industrielle et chez SICLI comme responsable SAV. Actif dans les milieux de la formation, de la prévention et de la coordination au travers de la société COMET SAMBRE, il souhaite transmettre son expérience, ses connaissances et son savoir.

Cindy THEYS__________________________________________________________________

Cindy Theys est formatrice en développement personnel et coach. Après une expérience de 10 ans en entreprise dans le domaine des ressources humaines et de la formation pour adultes, elle décide de créer sa propre activité de formation et de coaching. Passionnée par le développement personnel, elle se forme au coaching. Elle continue à se former chaque année afin de mettre son expérience et ses outils (Approche Neurocognitive et Comportementale, Mind Mapping, Mandala, Programmation NeuroLinguistique, Communication Non Violente…) au service des particuliers, des étudiants et des entreprises.

Bernard TILMAN_______________________________________________________________

Bernard Tilman travaille comme conseiller technique et responsable des formations chez Art & Voltige, entreprise spécialisée dans les travaux acrobatiques et d’accès difficile. Depuis 12 ans, Art & Voltige acquiert des compétences sur cordes et des expériences dans le bâtiment qui répondent aux besoins de toute entreprise ou particulier pour qui le vide ou la difficulté d’accès représente un obstacle. Fort de cette expertise et de cette expérience technique et pratique, Bernard Tilman est également instructeur spéléo-secours pour la Protection civile belge, moniteur spéléo Niv.2 ADEPS et formateur CNAC échafaudage.

Emile WARNY_________________________________________________________________

Conseiller en prévention niveau 1 et coordinateur Sécurité-Santé niveau A, parallèlement à son expérience acquise comme conseiller en prévention chez Graniou Belgium et chez Thomas & Piron, émile Warny s’est perfectionné dans les techniques pour travaux et sauvetage en hauteur lors de formations complémentaires (Travaux en hauteur & sauvetage Niv. 1 – GOF Niv. 4). Actuellement reconnu comme expert externe agréé pour le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale et formateur au CNAC, il est aujourd’hui gérant de la société Wescotra scs et intervient comme consultant, formateur et expert dans différentes entreprises. Vu le nombre important d’intervenants dans les formations ci-dessous, nous leur laisserons l’occasion de se présenter lors des formations.

Conseillers en prévention – connaissances de base : Jules Bioul, Claude De Wolf, Frédéric Doumont, Gilbert Henriet, Hector Incecca, Chantal Maillet, Jacky Marchal, Nathalie Nouvelle, Alain Piette, Robert Poletto, Dimitri Renier, Stefania Rioli, Yves Tensy.

Conseillers en prévention – second niveau : Dominique Bayens, Jules Bioul, Bernard Bodson, Jean Coignon, Rudi Decamps, Eric Deladrière, Frédéric Doumont, Claude De Wolf, Didier Evrard, Gilbert Henriet, François Henry, Philippe Herman, Hector Incecca, Marie-Gabrielle Kerger, Jacques Kummer, Marc Lemaire, Stéphane Lepoutre, Jean-Yves Louppe, Régine Merz, Benoit de Maeseneire, Céline Mahieu, Chantal Maillet, Jacky Marchal, Albert Marlaire, Bruno Melckmans, Nathalie Nouvelle, Alain Piette, Robert Poletto, Sylvie Poletto, Dimitri Renier, Hedwig Rosseel, Jean-Paul Samain, Ann Schietecatte, Joseph Thonard, Pascal Vekeman, Emile Warny.

Conseillers en prévention – premier niveau : Dominique Bayens, Bernard Bodson, Francis Boileau, Jean Coignon, Marc Lemaire, Rudi Decamps, Catherine Delcourt, Claude De Wolf, Frédéric Doumont, Jean-Jacques Embrechts, Didier Evrard, Jean-Baptiste Fontaine, Jean-Marc Franssen, Albert Germain, Gilbert Henriet, François Henry, Philippe Herman, Hector Incecca, Marie-Gabrielle Kerger, Stéphane Lepoutre, Jean-Yves Louppe, Philippe Mairiaux, Jacky Marchal, Albert Marlaire, Liviu Masalar, Bruno Melckmans, Régine Merz, Jean Nemerlin, Nathalie Nouvelle, Anne-Sophie Nyssen, Robert Poletto, Jean-Marie Rigo, Jean-Paul Samain, Ann Schietecatte, Emmanuel Schmit, Joseph Thonard, Pascal Vekeman, Alain Verhoyen, Emile Warny. Coordinateurs sécurité-santé de niveau B : Jean-Pierre Collin, François Delobbe, Didier Desonnay, Frédéric Doumont, Nicolas Draye, Didier Evrard, Herman Genot, Fabrice Gysens, Gilbert Henriet, Bernard Legros, Johan Mockels, Jan Pétillion, Robert Poletto, Maurice Robert, Georges te Kolsté, Luc Van Hamme, Emile Warny. Coordinateurs sécurité-santé de niveau A : Benoit Bastin, Charles-Eric Bourges, Jean-Pierre Collin, François Delobbe, Emile Demoulin, Didier Desonnay, Michel Dierickx-Visschers, Pierre-Louis Docq, Frédéric Doumont, Nicolas Draye, Didier Evrard, Herman Genot, Pierre Gillot, Fabrice Gysens, Gilbert Henriet, Jean-Marie Jouniaux, Bernard Legros, Johan Mockels, Jan Pétillion, Robert Poletto, Perry Presciutti, Maurice Robert, René Stéveny, Georges te Kolsté, Luc Van Hamme, Emile Warny. Coordinateurs sécurité-santé – Module destiné aux conseillers en prévention :

Annie Cotton, François Delobbe, Pierre-Louis Docq, Frédéric Doumont, Didier Evrard, Fabrice Gysens, Bernard Legros, Jan Pétillion, Maurice Robert, René Stéveny, Georges te Kolsté, Emile Warny.

Ecole du dos : Camille Foucart, Hector Incecca, Daniel Marteau, Carlotta Stuker, Yves Tensy. 10


Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

Partie I

Sécurité, Prévention et Bien-être au travail 1. 2. 3. 4.

Loi du Bien-Etre au travail Sécurité au travail Ecole du dos et ergonomie Charge psychosociale

11


I. Sécurité, Prévention et Bien-être au travail 1. Loi du Bien-être au travail

____ Ligne hiérarchique et bien-être au travail ____ De 1 à 3 jours

Accident = responsabilités !!! Lesquelles ? Pour qui ? Chaque acteur de l’entreprise a son rôle à jouer dans la politique de prévention. Les membres de la ligne hiérarchique ont également des missions et responsabilités en la matière qui sont parfois méconnues. Cette formation propose de donner un aperçu de ces obligations ainsi que des outils pratiques pour les remplir.

Objectifs

Connaître le rôle, les missions et les responsabilités (obligations légales) de chaque acteur dans l’entreprise en matière de sécurité et bien-être au travail. Acquérir des connaissances en matière d’analyse de risques et d’analyse d’un accident du travail. Mettre en pratique une méthode d’analyse des risques et la méthode de l’arbre des causes à partir d’un cas pratique.

Méthodologie

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Contenu

Module 1 : Les différents acteurs de la politique du bien-être au travail et leurs RESPONSABILITES - Le système dynamique de gestion des risques (SDGR): explication, analyse et mise en œuvre - Les acteurs internes et externes (contrôle, inspections, etc) : le rôle de chacun dans le SDGR - Surveillance de la santé Module 2 : La gestion des Ressources Humaines et l’organisation du travail : vos OBLIGATIONS en matière de bien-être au travail. - La gestion administrative, matérielle et financière des équipements de protection collective (EPC) et individuelle(EPI) : Machines, équipements de travail. - Les relations avec la hiérarchie, avec le Service Interne pour la Prévention et la Protection au travail et le Service Externe. - La communication de CRISE

Après un premier module de mise en contexte et de parcours de la législation en matière de sécurité et bien-être au travail, les modules 2 et 3 ont pour objectif l’application et la mise en pratique des différents concepts vus le premier jour.

Tous ceux qui sont membres de la ligne hiérarchique (maitrise, cadres, direction) et qui jouent un rôle et/ou ont des responsabilités dans la prévention et le bien-être au travail.

La formation se compose de trois modules de formation, un module de base et deux autres modules à option. Le suivi du premier module est obligatoire pour participer aux modules 2 et 3.

A l’issue des 3 modules de formation, une attestation de participation sera délivrée.

Module 3 : ANALYSE DE RISQUES (Obligation légale): réglementation, évaluation des risques, exercices pratiques (méthode HEEPO) - L’ARBRE DES CAUSES : définition, coût des accidents du travail, mesures d’évitement, exercice pratique d’élaboration d’un arbre des causes

Informations pratiques Horaire : 8h30 – 16h30 Prix : 150€ par module

Dates (2011)

Dates (2012)

Module 1 : 05/10/2011 Module 2 : 12/10/2011 Module 3 : 19/10/2011

Module 1 : 01/02/2012 Module 2 : 08/02/2012 Module 3 : 15/02/2012

Module 1 : 25/04/2012 Module 2 : 02/05/2012 Module 3 : 09/05/2012

Personne de contact

Formateurs

Axelle Peppe

Jean-Yves Louppe Claude De Wolf

E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

12

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies


2. Sécurité au travail

____ Travail en hauteur ____ Sécurité lors des travaux en hauteur 1 jour La chute… comment l’éviter ? Pour des situations de travail particulières telles que les travaux en hauteur, il faut généralement prendre des mesures de prévention spécifiques. Pour répondre à cette question, la formation abordera la législation en vigueur, les normes, les protections collectives et individuelles afin de pouvoir prévenir les risques de chutes et de s’assurer que le travail soit effectué en toute sécurité.

Les formations (obligations, types, durée…) Les points d’ancrages (le meilleur choix, les supports et leurs techniques) Porter secours, l’obligation de prévoir l’urgence… (les techniques, les formations et recyclages, le matériel)

Objectifs

Cette formation va permettre aux employeurs et aux travailleurs d’entreprises concernées par le travail en hauteur ou qui sous-traitent ces activités de connaître la législation concernant ce type de travaux et concernant l’utilisation et le choix des équipements de protection individuelle et collective à mettre en place (échelles, échafaudages, gestion du matériel, etc.). Elle donnera aux participants la formation nécessaire pour appréhender en sécurité les travaux en hauteur qui sont à considérer comme des travaux à risques élevés.

Contenu

La hiérarchie des risques et les positionnements au travail (les anti-chutes, la retenue au travail, le maintien au travail) Le matériel individuel : harnais, longes, connecteurs (prescriptions du fabriquant, durée de vie, stockage, entretien, contrôle)

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Conseillers en prévention, coordinateurs sécurité/santé sur chantiers temporaires ou mobiles et toute personne concernée par le travail en hauteur (spécialistes, salariés ou employeurs).

Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

I. Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

Aucun.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation. Cette formation entre également dans le cadre des formations continuées destinées aux conseillers en prévention et aux coordinateurs sécurité-santé.

Informations pratiques Horaire : 8h30 – 16h30 Prix : 210€ ou 7 chèques-formation

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies

Date (2011)

Dates (2012)

26/10/2011

19/01/2012 17/04/2012

Personne de contact

Formateurs

Axelle Peppe

Emile Warny Bernard Tilman

E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

13


____ Travail en hauteur ____ Personne compétente échafaudage 2 jours

L’utilisation des échafaudages est réglementée par l’AR du 31 août 2005 relatif à l’exécution de travaux temporaires en hauteur. L’employeur qui utilise un échafaudage doit désigner une personne compétente qui contrôlera si l’échafaudage continue à répondre à la note de calcul et à toutes les instructions relatives à la stabilité, l’ancrage, etc.

Objectifs

Contenu

- Lecture d’une offre d’un loueur professionnel d’échafaudage – Commentaires - Exemple de documents pratiques mis en place : bon de commande, check-list de réception d’un échafaudage, check-list de suivi - Contrat cadre à mettre en place dans l’entreprise - Rapport de mise en service

L’objectif de cette formation est d’acquérir les connaissances et les compétences techniques pour assurer la fonction de personne compétente échafaudage.

1er jour - Exposition des problèmes rencontrés sur les chantiers (à partir de photos et de cas vécus) - La commande d’un échafaudage - La réception d’un échafaudage - Le montage des petits échafaudages - Les différentes classes et les normes - Analyse d’une notice de montage complète 2ème jour - La législation : Eléments essentiels de l’AR. Comment acheter un échafaudage le plus conforme possible à la législation - Problématique des échafaudages spéciaux (échafaudages mobiles) - Problématique des ancrages et des équipements de protection individuelle

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Coordinateur sécurité-santé, conseiller en prévention, gestionnaire de chantier, directeur logistique.

Aucun.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation. Cette formation entre également dans le cadre des formations continuées destinées aux conseillers en prévention et aux coordinateurs sécurité-santé.

Informations pratiques

Horaire : 8h30 – 16h30 Prix : 300€ ou 14 chèques-formation

Dates (2011)

Dates (2012)

16 et 23/11/2011

3 et 10/05/2012

Personne de contact

Formateurs

Axelle Peppe

Emile Warny Christian Lambinet Bernard Legros

E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

14

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies


1 jour

Selon l’article 47 du RGIE (Règlement Général des Installations Electriques), si un travailleur (ex : concierge, technicienne de surface, ouvrier…) effectue des travaux à proximité de ou sur des installations où tous les risques électriques ne sont pas éliminés, la personne qui effectue ces travaux doit être « BA4 » (personne avertie) ou « BA5 » (personne qualifiée) en fonction des types de travaux effectués. Cela implique que l’employeur fasse une analyse des risques électriques présents dans son entreprise ou son institution afin de dispenser au travailleur la formation nécessaire pour qu’il puisse travailler en sécurité.

Objectifs

Public concerné

Contenu

Pré-requis

Attestation

Donner les notions de base en électricité aux travailleurs afin qu’ils puissent comprendre les risques occasionnés par les installations électriques.

Sécurité Législation Risques électriques Définitions Mesures de protection (chocs électriques, contacts directs et indirects, surintensités) Travaux aux installations électriques

Toute personne susceptible d’intervenir sur une installation électrique, agent de maintenance ou d’entretien des installations électriques, etc.

Aucun.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

____ Risques électriques (BA4) ____

Méthodologie

Exposé théorique dispensé par un expert qui, par son expérience sur le terrain, donne en exemple de nombreuses situations professionnelles. Les participants disposent du manuel pédagogique dont le contenu sera développé par le formateur.

Informations pratiques

Horaire : 9h00 – 16h00 Prix : 210€ ou 6 chèques-formation + supplément de 30€

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies

Date (2012) 27/01/2012

Personne de contact

Formateurs

Axelle Peppe

Didier Evrard Thony Surpierre

E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

15


____ Risques électriques (BA5) ____ 1 jour

Selon l’article 47 du RGIE (Règlement Général des Installations Electriques), si un travailleur (ex : concierge, technicienne de surface, ouvrier…) effectue des travaux à proximité de ou sur des installations où tous les risques électriques ne sont pas éliminés, la personne qui effectue ces travaux doit être « BA4 » (personne avertie) ou « BA5 » (personne qualifiée) en fonction des types de travaux effectués. Cela implique que l’employeur fasse une analyse des risques électriques présents dans son entreprise ou son institution afin de dispenser au travailleur la formation nécessaire pour qu’il puisse travailler en sécurité.

Objectifs

Connaitre les risques occasionnés par les installations électriques. être capable d’évaluer les risques liés aux travaux à exécuter et de déterminer les mesures à prendre pour éliminer ou limiter au minimum les risques spécifiques.

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Contenu

Information et règles générales pour pouvoir travailler en sécurité sur des installations électriques : Les dangers de l’électricité Travailler sur des installations électriques hors tension Travailler sur des installations électriques « sous tension » Travailler sur des installations électriques dans des circonstances particulières Echange sur des exemples de situations vécues par les participants (pratique)

Techniciens, ingénieurs chargés de l’exploitation des installations électriques…

Connaissances de base de l’électricité et des installations électriques (courants forts). être électricien, technicien, ingénieur chargé de l’exploitation des installations électriques.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Méthodologie

Exposé théorique dispensé par un expert qui, par son expérience sur le terrain, donne en exemple de nombreuses situations professionnelles. Les participants disposent du manuel pédagogique dont le contenu sera développé par le formateur.

Informations pratiques

Horaire : 8h30 – 17h00 Prix : 280€ ou 7 chèques-formation + supplément de 70€

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies

Date (2012) 27/04/2012

Personne de contact

Formateurs

Axelle Peppe

Didier Evrard Thony Surpierre

E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

16


2 jours

A quels risques le travailleur est-il soumis lors du travail en laboratoire ? L’accent sera mis sur les précautions à prendre afin d’éviter tous risques d’accidents en laboratoire (stockage, utilisation, manipulation...).

Objectifs

Contenu

- La manipulation des substances radioactives en laboratoire - Le stockage des réactifs chimiques - Les protections collectives et individuelles - L’intervention d’urgence après une agression chimique - Le règlement REACH et ses implications dans la réduction des risques en laboratoire

Apporter des précisions sur la nature des produits, sur la manière de les utiliser et sur les moyens de prévention à mettre en place pour travailler en toute sécurité et limiter les risques auprès des collègues.

- Introduction aux notions-clefs de réactivité, danger et risque - Réflexion concernant les principales sources d’accidents - Le principe de précaution et la prévention - Pertinence, nomenclature stricte et particularités de l’étiquetage - La classification R/S et les fiches de sécurité : lacunes, limites et problématiques - Les classifications argumentées des risques chimiques - Les corrosifs : précurseurs et produits atypiques - Les nocifs et poisons - Les inflammables - Les comburants - Les explosifs - La problématique des réactifs et les réactions incompatibles

Méthodologie

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Exposé de la théorie et exercices de mise en situation.

Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

____ Sensibilisation pratique aux risques chimiques en laboratoire ____

Personne travaillant en laboratoire, enseignant dans le domaine de la chimie, conseiller en prévention.

Notions de base en chimie.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques

Horaire : 9h00 – 16h00 Prix : 350€ ou 12 chèques-formation

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies

Dates (2011)

Dates (2012)

17 et 18/10/2011

23 et 24/04/2012

Personne de contact

Formateurs

Axelle Peppe

Frédéric Cavallin

E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

17


____ Formations de conseiller en prévention ____

La loi du 04/08/1996 concernant le bien-être des travailleurs prévoit que chaque employeur a l'obligation de créer un service interne de Prévention et de Protection au travail et de disposer d'au moins un conseiller en prévention.

Comment choisir la bonne formation ?

Le CIFoP vous propose les trois niveaux de formation de conseiller en prévention : connaissances de base, second niveau et premier niveau (organisé en partenariat avec l’ULg). Ces formations sont organisées conformément aux dispositions de l’Arrêté Royal du 17 mai 2007 relatif à la formation et au recyclage des conseillers en prévention des services internes et externes pour la prévention et la protection au travail. Pour savoir quelle formation vous devez suivre, vous devez d’abord définir à quel groupe appartient votre entreprise. Les entreprises sont en effet classées en 4 groupes : A, B, C et D. Ce classement dépend du nombre de travailleurs occupés dans l’entreprise et de l’importance du risque encouru par les travailleurs. Pour savoir à quelle catégorie appartient votre entreprise : Arrêté royal du 27 mars 1998 relatif au Service interne pour la Prévention et la Protection au Travail (http://www.emploi.belgique.be/moduleDefault.aspx?id=1958)

Le tableau ci-dessous décrit le niveau de formation nécessaire pour pouvoir être conseiller en prévention dans les différents groupes d’entreprise : Groupe (entreprise ou unité technique d’exploitation)

Conseiller en prévention chargé de la direction du SIPP

Autres conseillers en prévention

A

Niveau I

Niveau II

B

Niveau II

Connaissances de base

C

Connaissances de base

Connaissances de base

D

Connaissances de base

Connaissances de base

Quelles sont les conditions d’accès et comment s’organisent les différentes formations ? Pour devenir conseiller en prévention de niveau :

Conditions d’accès

Formation à suivre

Connaissances de base

Aucune

Connaissances de base (49h)

Niveau II

Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur ou cours secondaires supérieurs

Module multidisciplinaire de base (126h) + Module de spécialisation de niveau II (96h)

Niveau I

{

Bachelor d’université ou bachelor de l’enseignement Module multidisciplinaire de base (126h) +  Module de spécialisation de niveau I (284h) secondaire supérieur de niveau universitaire

Certificat de conseiller en prévention second niveau  Module de spécialisation de niveau I (284h) + 5 ans d’expérience

18


Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

____ Conseiller en prévention – connaissances de base ____ 7 jours (49h)

Cette formation offre aux participants une vision générale de la sécurité et du bien-être des travailleurs. Elle développera à la fois les aspects liés à la réglementation et les différents domaines visés par la loi du 4 août 1996. Les problèmes de sécurité et de bienêtre au travail seront analysés sous l’angle du rôle que doit jouer le conseiller en prévention. Le contenu du programme de formation se veut être transposable à tous types de secteurs et d’activités.

Objectifs

Contenu

Les facteurs d’ambiance : bruit, vVibrations, éclairage, ambiance thermique, produits dangereux et toxiques  Risques électriques  Risques liés à la manutention manuelle de charges  Les protections contre l’incendie: généralités  Introduction à l’ergonomie  Risques liés à la charge psychosociale - Les différents moyens de prévention  Les machines: exigences de sécurité - Equipements de travail  Analyse des accidents - Arbres des causes - Accidents graves  Equipements de protection collective et individuelle 

A l’issue de la formation, les conseillers en prévention disposent d’une connaissance suffisante de la législation en matière de sécurité et bien-être des travailleurs pour exercer leur fonction.

Le programme de cours répond aux exigences reprises dans l’article 30 de l’AR du 17 mai 2007 : - Aspects législatifs de la sécurité et du bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail  Loi du 04/08/1996 et arrêtés royaux correspondants  Responsabilités civiles et pénales du conseiller en prévention - Motivation à la prévention - Organisation de la prévention :  Le rôle des différents acteurs de l’entreprise  Le service pour la prévention et la protection au travail  Le Comité pour la prévention et la protection au travail  Organes extérieurs (Assurances, Contrôle du bien-être, SECT)  Système Dynamique de Gestion des Risques  Accueil des travailleurs  Entreprises extérieures  La médecine du travail : Surveillance médicale - Connaissances des risques  La stratégie SOBANE de prévention des risques et ses outils

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Cette formation s’adresse aux personnes de tous secteurs qui souhaitent acquérir une connaissance théorique et pratique de base en sécurité. Elle s’adresse également aux personnes qui exercent ou qui vont exercer la fonction de conseiller en prévention dans une entreprise des groupes C et D ou de conseiller en prévention adjoint dans une entreprise du groupe B (AR du 27 mars 1998 relatif au service interne pour la prévention et la protection au travail).

Aucun.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques

Horaire : 8h30 – 16h30 Prix : 650€ ou 49 chèques-formation

Lieu : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi

Dates (2011)

Dates (2012)

Du 29/09/2011 au 17/12/2011

Du 22/02/2011 au 22/03/2012

Personne de contact

Formateurs

Axelle Peppe

Chaque matière est présentée par un chargé de cours différent spécialisé dans son domaine. Tous les formateurs sont issus du monde professionnel où ils exercent comme conseiller en prévention, médecin du travail dans un service interne ou externe ou encore comme inspecteur au Contrôle du bien-être du travail (voir p. 10).

E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

19


____ Conseiller en prévention – second niveau ____ Divisé en deux modules : Module multidisciplinaire de base (126h) et Module multidisciplinaire de spécialisation – niveau II (96h) 37 jours (222h) Le conseiller en prévention veille au “bien-être” des membres du personnel au travail et doit par conséquent connaitre la législation d’application et pouvoir faire preuve des compétences techniques et scientifiques nécessaires. Cette formation doit permettre aux participants d’acquérir le savoir et le savoir-faire nécessaires à l’accomplissement des tâches et missions incombant aux conseillers en prévention du second niveau.

- Les équipements de protection collective et individuelle - Risques liés aux agents biologiques, aux produits dangereux, à l’amiante, à l’électricité, aux radiations ionisantes, aux travaux en hauteur, aux ambiances physiques (contraintes et confort thermique, éclairage, vibrations, bruit) - Risques d’incendie et d’explosion

Objectifs

- Collaborer en équipe à une approche interdisciplinaire et cohérente de la gestion des risques - Identifier les dangers et les facteurs de risques - Analyser, évaluer les risques et proposer les mesures de prévention - Enquêter sur et analyser les causes des accidents du travail - Suivre l’évolution du niveau de sécurité des installations tout au long de leur usage - Proposer et organiser une gestion administrative et technique de la politique de bien-être

Public concerné

Pré-requis

Certificat

Contenu

- La législation en matière de bien-être au travail - Stratégie de la politique de bien-être au travail - Les structures et les acteurs de la prévention - Responsabilités civiles et pénales du conseiller en prévention - Le travail administratif du conseiller en prévention - Accueil d’un nouveau travailleur - Le travail intérimaire et les entreprises extérieures - L’analyse de risques : définition, différentes méthodes et applications pratiques - Les accidents du travail : statistiques, l’arbre des causes, aspects économiques - Surveillance médicale - Violence, harcèlement sexuel et harcèlement moral au travail - Charge psychosociale - L’environnement et l’entreprise - Introduction à l’ergonomie - Analyse de postes de travail - Sécurité des machines et des équipements de travail : fiabilité de fonctionnement, robotique, engins de levage

Cette formation de second niveau est obligatoire pour les personnes qui exercent ou vont exercer la fonction de conseiller en prévention chargé de la direction du Service Interne pour la prévention et la protection au travail dans une entreprise du groupe B ou celle d’adjoint du conseiller en prévention du premier niveau dans une entreprise du groupe A.

Être porteur au minimum d’un certificat de l’enseignement secondaire supérieur ou de cours secondaires supérieurs (Art. 4 §2 de l’AR du 17 mai 2007 relatif à la formation et au recyclage des conseillers en prévention).

Le suivi et la réussite de ces deux modules successifs sont obligatoires pour obtenir le certificat de conseiller en prévention – second niveau.

Informations pratiques Horaire : 9h00 à 12h15 et de 13h15 à 16h30 Prix : Module multidisciplinaire de base : 1300€ Module multidisciplinaire de spécialisation : 1000€

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies

Dates (2011)

Dates (2012)

Module multidisciplinaire de base : du 13/09/2011 au 07/02/2012 Module de spécialisation du second niveau : du 28/02/2012 au 05/06/2012

Module multidisciplinaire de base : du 11/01/2012 au 13/06/2012 Module de spécialisation du second niveau : du 5/09/2012 au 12/12/2012

Personne de contact Laetitia Manias

20

Deux modules ensemble : 2090€ ou 222 chèques-formation

E-mail : manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65 42 61


____ Certificat d’université de Conseiller en prévention du premier niveau ____ Divisé en deux modules : Module multidisciplinaire de base (21 jours : 126h) et Module multidisciplinaire de spécialisation – niveau I (36 jours : 288h) Le certificat d’université de Conseiller en prévention du premier niveau est organisé conjointement par l’ULg et le CIFoP conformément à l’Arrêté Royal du 17 mai 2007 relatif à la formation et au recyclage des conseillers en prévention des services internes et externes pour la prévention et la protection au travail.

Objectifs

Cette formation permet aux participants d’acquérir le savoir, le savoir-faire et le savoir-être nécessaires à l’accomplissement des tâches et missions incombant au conseiller en prévention. Le conseiller en prévention assiste l’employeur, les membres de la ligne hiérarchique et les travailleurs pour l’application des dispositions réglementaires relatives au bien-être au travail, il doit par conséquent connaitre la législation d’application et pouvoir faire preuve des compétences techniques et scientifiques nécessaires.

Public concerné

Pré-requis

Pour devenir conseiller en prévention de niveau I, deux possibilités existent : 1. Si vous êtes porteur d’un bachelor d’université de l’enseignement supérieur de niveau universitaire, vous devez suivre le module multidisciplinaire de base et le module de spécialisation de niveau I.

Contenu

Les grands thèmes abordés dans cette formation seront les suivants :

- Politique du Bien-être au travail – Législation, missions et tâches des acteurs de la prévention - Hygiène, ergonomie, psychosocial et communication - Mise en application de la politique du bien-être au travail - Risques mécaniques, directive machines, nouvelles technologies - Risques électriques - Agents chimiques (stockage, transport, manipulation, étiquetage, rejets) - Agents physiques (bruit, vibrations, chaleur/froid, éclairage…) - Incendie, explosion et risques majeurs - Chantiers temporaires ou mobiles et sécurité dans la construction - Sureté des bâtiments

Cette formation est obligatoire pour les personnes qui exercent ou vont exercer la fonction de conseiller en prévention chargé de la direction du SIPP dans une entreprise du groupe A.

Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

Cette formation est agréée par le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

2. Si vous êtes porteur d’un certificat de conseiller en prévention de second niveau et que vous avez une expérience pratique d’au moins cinq ans en qualité de conseiller en prévention, vous êtes dispensé du module multidisciplinaire de base et vous pouvez suivre directement le module de spécialisation de niveau I.

Certificat

Le certificat de conseiller en prévention de premier niveau sera délivré après réussite des épreuves de fin de cycle.

Informations pratiques Lieu : ULg – Sart-Tilman Horaire : Module multidisciplinaire de base : 9h – 16h30 Chemin des Chevreuils 1 - Bâtiment B52/3 Module de spécialisation du premier niveau : 8h30 – 17h30 4000 Liège Prix : Module multidisciplinaire de base (126h) : 1300€ ou 126 chèques-formation Module de spécialisation du premier niveau (288h) : 3000€ ou 288 chèques-formation

Dates (2011)

Dates (2012)

Module de spécialisation du premier niveau (284h) : tous les vendredis du 09/09/2011 au 08/06/2012 Examens les 15 et 22/06/2012

Module multidisciplinaire de base (126h) : de janvier 2012 à juin 2012 Module de spécialisation du premier niveau (288h) : Septembre 2012 à juin 2013

Personne de contact

Formateurs

Laetitia Manias

Cette formation à la fois théorique et pratique (visites en entreprise, travaux et exercices en groupes, journée à l’école du feu…) réunira des chargés de cours provenant du monde universitaire, des conseillers en prévention actifs sur le terrain et des représentants du SPF Emploi, Travail et Concertation sociale (voir p. 10).

E-mail : manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65 42 61

21


____ ANCIFoP : Formations continuées pour les Conseillers en prévention ____ En journées ou demi-journées L’AR du 17 mai 2007 relatif à la formation et au recyclage des conseillers en prévention indique que ceux-ci ont le droit et l’obligation de se perfectionner en permanence. Dans ce cadre, le CIFoP et l’ANCIFoP vous proposent des formations continuées qui portent sur les nouvelles évolutions de la réglementation en matière de bien-être au travail ainsi que sur les progrès de la science et des techniques dans ce domaine. Les sujets et programmes de formation sont préparés en collaboration avec des conseillers en prévention en fonction qui font part de leurs besoins sur le terrain.

Les deux AR du 15/12/2010 : « Les premiers secours au travail » & « Le bien-être au travail des intérimaires » 15/09/2011 de 13h30 à 16h30

Arrimage des charges sur et dans les véhicules roulants 27/10/2011 de 13h30 à 16h30

Les différentes méthodes d’analyse de risques 15/12/2011 de 9h à 16h30

Gestion de l’agressivité avec les tiers 16/02/2012 de 13h30 à 16h30

Les risques liés à la circulation 24/05/2012 de 9h à 16h30

Objectifs

Contenu

L’objectif est de donner les informations nécessaires aux participants pour faire le tour d’une problématique afin qu’ils repartent avec des connaissances, des outils et des références qui pourront les aider dans l’exercice de leur métier.

Pour chaque thème présenté, diverses facettes (aspect législatif, exemple d’un cas concret rencontré, moyens de prévention existants…) seront abordées par un acteur différent agissant dans le domaine du bien-être au travail (Inspecteur du Contrôle du bien-être, Conseiller en prévention, médecin du travail, expert…).

Public concerné

Attestation

Ces formations s’adressent aux conseillers en prévention, aux coordinateurs sécurité-santé et aux personnes intéressées par les thèmes proposés.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques Horaire : 13h30 – 16h30 ; 9h00 – 16h30 Prix : 90€ ou 3 chèques-formation pour la demi-journée 180€ ou 6 chèques-formation pour la journée

Dates (2011 - 2012) Voir plus haut

Personne de contact Axelle Peppe E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

22

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies

Sauf la formation du 27/10/2011 qui aura lieu au Centre de formation de Randstad (1ère rue, 5B – 6040 Jumet)


Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

Cette formation est agréée par le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

____ Coordinateur sécurité-santé sur chantiers temporaires ou mobiles – niveau B ____ 10 jours (80h) L’arrêté royal du 25 janvier 2001 concernant les chantiers temporaires ou mobiles rend obligatoire la désignation d’un coordinateur de sécurité en phase projet et en phase réalisation sur les chantiers de construction où au moins deux entrepreneurs sont occupés simultanément ou successivement. Un coordinateur de niveau B doit être désigné si un plan de sécurité et de santé complet doit être établi ; si aucune structure de coordination ne doit être créée et si les travaux demandent plus de 500 hommes-jour ou si des travaux présentant un risque élevé sont effectués (travaux inférieurs à 2.500.000 EUR).

- La négociation de l’offre de prévention et la médiation de conflits - Visite de chantier avec des professionnels de métier et partage d’expériences

Objectifs

Cette formation doit permettre aux participants : - de connaitre la réglementation relative au bien-être au travail - de connaitre les obligations, rôles et responsabilités de chacun des acteurs « projet » et « réalisation » du chantier - de maitriser les aspects techniques de la sécurité sur chantier - de réaliser les divers documents de coordination - de détecter et d’analyser les risques simples et croisés et de proposer des mesures de prévention - de gérer l’ensemble des risques sur le chantier et en particulier les risques résiduels identifiés par la méthode d’analyse de risques - de suivre l’évolution du niveau de sécurité et de santé pendant leur présence sur le chantier - de motiver et de former les autres intervenants à garantir leur propre sécurité et santé ainsi que celles des autres personnes concernées par l’ouvrage

Contenu

- Description du cadre légal général et de la fonction de coordinateur - La loi du 04 août 1996 relative au bien-être des travailleurs - Les acteurs de la construction - Missions et responsabilités du coordinateur sécurité-santé - Les champs de risques et l’analyse des risques - La coordination «projet» et la coordination «réalisation» - Les outils de la coordination : théorie et exercices - Les accidents : analyse et suivi - Les équipements de protection collective et individuelle - Les pathologies spécifiques des travaux de bâtiment et de génie civil - Maladies professionnelles - Les produits dangereux L’amiante - Protection contre les chutes de hauteur - L’ergonomie dans la construction

Public concerné et pré-requis

Le diplôme minimum requis pour suivre cette formation est un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur. Les personnes qui veulent exercer cette fonction doivent satisfaire aux exigences suivantes en matière d’expérience professionnelle utile et de diplômes : - Deux ans d’expérience professionnelle pour les titulaires d’un diplôme d’ingénieur ou d’un diplôme de fin d’études de l’enseignement technique supérieur de niveau universitaire ou de l’enseignement technique ou artistique supérieur de type long - Cinq ans d’expérience professionnelle pour les titulaires d’un diplôme de fin d’études de l’enseignement technique supérieur de type court - Dix ans d’expérience professionnelle pour les titulaires d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur On entend par expérience professionnelle : - Pour la fonction de coordinateur-projet : une expérience professionnelle relative à la conception d’un projet d’ouvrage ou à l’ingénierie - Pour la fonction de coordinateur-réalisation : une expérience professionnelle relative à la direction d’un chantier temporaire ou mobile ou à la gestion et au suivi des travaux sur un tel chantier

Certificat

Le certificat de coordinateur sécurité-santé sur chantiers temporaires ou mobiles de niveau B sera délivré après réussite des épreuves de fin de cycle.

Informations pratiques Horaire : 8h30 – 17h30 Prix : 1580€ ou 80 chèques-formation

Lieu : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi

ULg – Sart-Tilman Chemin des Chevreuils 1 4000 Liège

Dates (2011) Charleroi : tous les jeudis du 22/09/2011 au 08/12/2011. Examens en janvier 2012

Liège : tous les vendredis du 23/09/2011 au 09/12/2011. Examens en janvier 2012

Personne de contact

Formateurs

Maria Mazzara

L’ensemble des intervenants sont des acteurs de terrain qui travaillent ou ont travaillé sur des chantiers ou dans le monde de la construction à différents niveaux. Le corps professoral se compose ainsi de coordinateurs sécurité-santé, de conseillers en prévention, d’inspecteurs du Contrôle du bien-être, d’architectes, d’ergonomes, d’avocats spécialisés et de psychologues du travail (voir p. 10).

E-mail : mazzara.maria@cifop.be Tél : 071/53 29 03

23


Cette formation est agréée par le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

____ Coordinateur sécurité-santé sur chantiers temporaires ou mobiles – niveau A ____ 20 jours (160h) L’arrêté royal du 25 janvier 2001 concernant les chantiers temporaires ou mobiles rend obligatoire la désignation d’un coordinateur de sécurité en phase projet et en phase réalisation sur les chantiers de construction où au moins deux entrepreneurs sont occupés simultanément ou successivement. Un coordinateur de niveau A doit être désigné si la structure de coordination est créée (= au moins 3 entreprises présentes simultanément sur le chantier) et si les travaux demandent plus de 5000 hommes-jour ou si les travaux effectués dépassent 2.500.000 EUR.

Objectifs

Contenu

Cette formation doit permettre aux participants : - de connaitre la réglementation relative au bien-être au travail, - de connaitre les obligations, rôles et responsabilités de chacun des acteurs projet et réalisation du chantier, - de maitriser les aspects techniques de la sécurité sur chantier, - de réaliser les divers documents de coordination, - de détecter et d’analyser les risques simples et croisés et de proposer des mesures de prévention, - de gérer l’ensemble des risques sur le chantier et en particulier les risques résiduels identifiés par la méthode d’analyse de risques - de suivre l’évolution du niveau de sécurité et de santé pendant leur présence sur le chantier - de motiver et de former les autres intervenants à garantir leur propre sécurité et santé ainsi que celle des autres personnes concernées par l’ouvrage

La formation de niveau A répond aux mêmes objectifs que celle du niveau B et approfondit les matières qui ont trait : - au droit de la construction et des marchés publics de travaux et de services, aux marchés privés et publics - aux plans d’urgence et d’évacuation - au transport de produits dangereux - aux risques d’ensevelissement - aux travaux (dans les tunnels, dans les espaces confinés, le long et dans les excavations, avec des explosifs) - à la gestion de la protection de l’environnement

Public concerné et pré-requis

Certificat

Seuls les titulaires d’un des diplômes suivants sont admis à la formation : diplôme d’ingénieur, diplôme de fin d’études de l’enseignement technique supérieur de niveau universitaire ou de l’enseignement technique ou artistique supérieur de type long (A.R. du 25/01/2001 Art. 56, §3, 5). Les personnes qui veulent exercer cette fonction doivent avoir deux ans d’expérience professionnelle utile. On entend par expérience professionnelle : - Pour la fonction de coordinateur-projet : une expérience professionnelle relative à la conception d’un projet d’ouvrage ou à l’ingénierie - Pour la fonction de coordinateur-réalisation : une expérience professionnelle relative à la direction d’un chantier temporaire ou mobile ou à la gestion et au suivi des travaux sur un tel chantier.

Le certificat de coordinateur sécurité-santé sur chantiers temporaires ou mobiles de niveau A sera délivré après réussite des épreuves de fin de cycle.

Informations pratiques Horaire : 8h30 – 17h30 Prix : 3060€ ou 160 chèques-formation

Lieu : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi

ULg – Sart-Tilman Chemin des Chevreuils 1 4000 Liège

Dates (2011) Charleroi : tous les jeudis du 22/09/2011 au 22/03/2012. Examens en avril-mai 2012

Personne de contact

Formateurs

Maria Mazzara

L’ensemble des intervenants sont des acteurs de terrain qui travaillent ou ont travaillé sur des chantiers ou dans le monde de la construction à différents niveaux. Le corps professoral se compose ainsi de coordinateurs sécurité-santé, de conseillers en prévention, d’inspecteurs du Contrôle du bien-être, d’architectes, d’ergonomes, d’avocats spécialisés et de psychologues du travail (voir p. 10).

E-mail : mazzara.maria@cifop.be Tél : 071/53 29 03

24

Liège : tous les vendredis du 23/09/2011 au 23/03/2012. Examens en avril-mai 2012


Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

Cette formation est agréée par le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale.

____ Coordinateur sécurité-santé : Module de cours complémentaire destiné aux conseillers en prévention ____ 5 jours (35h) L’arrêté royal du 25 janvier 2001 concernant les chantiers temporaires ou mobiles rend obligatoire la désignation d’un coordinateur sécurité-santé en phase projet et en phase réalisation sur les chantiers de construction où au moins deux entrepreneurs sont occupés simultanément ou successivement. Cette formation doit permettre aux conseillers en prévention de compléter leur cursus en approfondissant leurs connaissances relatives à la réglementation belge concernant les chantiers temporaires ou mobiles et aux types de risques qu’ils peuvent rencontrer sur chantier. Ils apprendront également le rôle, les missions et les responsabilités qui incombent au coordinateur sécurité-santé et assimileront les outils qu’ils devront mettre en pratique dans le cadre de cette fonction.

- Les instruments pratiques de la coordination – Théorie et exercices - Risques spécifiques liés à la construction - Démarches et procédures du coordinateur (art. 30)

Objectifs

Cette formation doit permettre aux participants : - de connaitre la réglementation concernant les chantiers temporaires ou mobiles, - de connaitre les obligations, rôles et responsabilités de chacun des acteurs projet et réalisation du chantier - de maitriser les aspects techniques de la sécurité sur chantier, - de réaliser les divers documents de coordination - de détecter et d’analyser les risques simples et croisés et de proposer des mesures de prévention - de gérer l’ensemble des risques sur le chantier et en particulier les risques résiduels identifiés par la méthode d’analyse de risques - de suivre l’évolution du niveau de sécurité et de santé pendant leur présence sur le chantier - de motiver et de former les autres intervenants à garantir leur propre sécurité et santé ainsi que celle des autres personnes concernées par l’ouvrage

Contenu

La réglementation belge (A.R. du 25/01/2001 concernant les chantiers temporaires ou mobiles) - Les acteurs de la construction - La loi du 14 décembre 1993 relative aux marchés publics et à certains marchés de travaux, de fournitures et de services et ses arrêtés d’exécution - La réglementation concernant les contrats et l’élaboration de contrats - Les réglementations relatives à l’environnement - La coordination « projet » et la coordination « réalisation » Les relations avec le conseiller en prévention - Techniques et méthodes de démolition des ouvrages en génie civil - Prévention des chutes en hauteur - Les réglementations concernant la signalisation routière - La coordination et l’évaluation des risques: champs d’application et exercices

Public concerné et pré-requis

L e certificat de conseiller en prévention de niveau II donne accès à la fonction de coordinateur de niveau B ; le certificat de conseiller en prévention de niveau I donne accès au certificat de coordinateur de niveau A. Les personnes qui veulent exercer cette fonction doivent satisfaire aux exigences suivantes en matière d’expérience professionnelle utile et de diplômes : - Deux ans d’expérience professionnelle pour les titulaires d’un diplôme d’ingénieur ou d’un diplôme de fin d’études de l’enseignement technique supérieur de niveau universitaire ou de l’enseignement technique ou artistique supérieur de type long - Cinq ans d’expérience professionnelle pour les titulaires d’un diplôme de fin d’études de l’enseignement technique supérieur de type court - Dix ans d’expérience professionnelle pour les titulaires d’un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur On entend par expérience professionnelle : - Pour la fonction de coordinateur-projet : une expérience professionnelle relative à la conception d’un projet d’ouvrage ou à l’ingénierie - Pour la fonction de coordinateur-réalisation : une expérience professionnelle relative à la direction d’un chantier temporaire ou mobile ou à la gestion et au suivi des travaux sur un tel chantier

Certificat

Le certificat de coordinateur sécurité-santé niveau A ou niveau B sera délivré après réussite des épreuves de fin de cycle.

Informations pratiques Horaire : 8h30 – 16h30 Prix : 600€ ou 35 chèques-formation

Lieu : Session d’octobre 2011 : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi

Session de février 2012 : Maison de l’industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies

Dates (2011)

Dates (2012)

Tous les mercredis du 12/10/2011 au 16/11/2011. Examen prévu le 14/12/2011

Tous les mercredis du 29/02/2012 au 28/03/2012. Examen prévu le 18/04/2012

Personne de contact

Formateurs

Maria Mazzara

L’ensemble des intervenants sont des acteurs de terrain qui travaillent ou ont travaillé sur des chantiers ou dans le monde de la construction à différents niveaux. Le corps professoral se compose ainsi de coordinateurs sécurité-santé, de conseillers en prévention, d’inspecteurs du Contrôle du bien-être, d’architectes, d’ergonomes, d’avocats spécialisés et de psychologues du travail (voir p. 10).

E-mail : mazzara.maria@cifop.be Tél : 071/53 29 03

25


____ Coordinateur sécurité-santé sur chantiers temporaires ou mobiles : formations continuées ____ En journées ou demi-journées

Comme indiqué dans l’art.65 septies de l’AR du 25 janvier 2001 : « Afin de rester au courant de l’évolution des techniques et de la réglementation en matière de sécurité et de santé sur les chantiers temporaires ou mobiles, les coordinateurs-projet et les coordinateurs-réalisation prennent soin de se perfectionner en permanence ». Dans ce cadre, nous développons cinq thèmes de formation par an plus spécifiquement destinés aux coordinateurs déjà en fonction.

La coordination sécurité-santé et les marchés publics

Le 11/10/2011 à Amay et le 18/10/2011 à Gosselies – 13h30-17h30

La coordination en pratique : réalisation d’un PSS et d’un DIU à partir d’un cas pratique Le 7/12/2011 à Gosselies et le 14/12/2011 à Amay - 8h30-16h30

Amiante

Le 6/02/2012 à Gosselies et le 13/02/2012 à Amay – 8h30-16h30

Prévenir et gérer la violence et les risques d’agression sur chantier Le 20/04/2012 à Gosselies et le 04/05/2012 à Amay – 8h30-16h30

Travaux de voieries (installations, précautions, signalisation) Le 31/05/2012 à Gosselies et le 7/06/2012 à Amay – 13h30-17h30

Objectifs

Contenu

L’objectif est de donner les informations nécessaires aux participants pour faire le tour d’une problématique afin qu’ils repartent avec des connaissances, des outils et des références qui pourront les aider dans l’exercice de leur métier.

Pour chaque thème présenté, diverses facettes (aspect législatif, exemple de cas concrets rencontrés, moyens de prévention existants…) seront abordées.

Public concerné

Attestation

Ces formations s’adressent aux coordinateurs sécurité-santé, aux conseillers en prévention et aux personnes intéressées par les thèmes proposés.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques Prix : Demi-journée : 120€ ou 4 chèques-formation Journée complète : 210€ ou 7 chèques-formation

Dates (2011-2012) Voir plus haut

Personne de contact Axelle Peppe E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

26

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies

Amay (Hôtel de la Paix Dieu) Rue de la Paix-Dieu, 1B 4540 Amay


1 jour

De plus en plus souvent, le maitre d’ouvrage exige dans son cahier des charges que les contractants et/ou les sous-traitants possèdent un certificat VCA. La certification VCA ou Veiligheidschecklist Aannemers (Certificat Sécurité contractants) implique notamment la formation de son personnel. Pour assurer la bonne intégration du concept ‘sécurité’, il est nécessaire que les collaborateurs et dirigeants opérationnels se forment et surtout qu’ils prouvent qu’ils possèdent les connaissances de base requises en matière de sécurité en obtenant le diplôme VCA.

Objectifs

Fournir aux travailleurs ou aux futurs travailleurs des connaissances de base suffisantes concernant la sécurité, la santé et le bien-être au travail. L’objectif principal vise à sensibiliser les personnes à la sécurité et à stimuler cette prise de conscience tout en offrant un soutien extrêmement ciblé à la préparation de l’examen de base VCA.

Contenu

Méthodologie

Public concerné

Brevet

Tous les secteurs et plus particulièrement ceux de l’industrie et de la construction.

Le brevet VCA de base sera délivré par un centre d’examen agréé en Belgique après réussite de l’examen. Celui-ci est valable 10 ans.

Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

____ Formation sécurité de base pour travailleurs opérationnels (B-VCA) ____

La formation abordera les différents dangers et risques liés au travail, mais aussi les droits et responsabilités des travailleurs ainsi que les moyens dont ils disposent pour avoir un impact sur la sécurité. Exemen de 40 questions à choix mutliple (1h00 max.)

Exposé théorique dispensé par un expert qui, par son expérience sur le terrain, donne en exemple de nombreuses situations professionnelles. Les participants disposent du manuel de formation « Sécurité de base pour les collaborateurs opérationnels », publié par l’asbl BeSaCC-VCA.

Informations pratiques Horaire : 8h30 – 16h30 (suivi d’un examen d’une heure) Prix : 210€ ou 7 chèques-formation Examen seul : 60€

Date (2011)

Dates (2012)

21/10/2011

3/02/2012 ou 11/05/2012

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies

Personne de contact

Formateurs

Axelle Peppe

Didier Evrard Jean Coignon

E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

27


____ Formation sécurité pour dirigeants opérationnels (VOL-VCA) ____ 2 jours

De plus en plus souvent, le maitre d’ouvrage exige dans son cahier des charges que les contractants et/ou les sous-traitants possèdent un certificat VCA. La certification VCA ou VeiligheidsChecklist Aannemers (Certificat Sécurité contractants) implique notamment la formation de son personnel. Pour assurer la bonne intégration du concept ‘sécurité’, il est nécessaire que les collaborateurs et dirigeants opérationnels se forment et surtout qu’ils prouvent qu’ils possèdent les connaissances de base requises en matière de sécurité en obtenant le diplôme VCA.

Objectifs

La formation de sécurité pour les cadres opérationnels a pour objectif de leur offrir, en tant que cadre ou futur cadre, des connaissances suffisamment larges en matière de sécurité, de santé et de bien-être au travail. Les sujets sont choisis en fonction des risques auxquels ils pourront être confrontés en tant que (futur) cadre. Pour les cadres, ces connaissances comportent tous les éléments de la “Sécurité de base VCA” et en plus des connaissances spécifiques requises pour assumer leurs tâches afin de réaliser un travail en toute sécurité.

Contenu

Législation – Risques – Accidents - Travail sécuritaire - Permis de travail - Plan d’urgence interne - Produits dangereux - Incendie / explosion - Espaces confinés – Outils / machines - Manutention et levage - Trébuchement / glissade / chute - Travaux en hauteur – Soudage – Electricité – Rayonnement – Amiante – Bruit / vibration – Ergonomie - Equipements de protection individuelle - Signalisation Examen de 70 questions àchoix multiple (1h30 max.).

Méthodologie

Public concerné

Brevet

Exposé théorique dispensé par un expert qui, par son expérience sur le terrain, donne en exemple de nombreuses situations professionnelles. Les participants disposent du manuel de formation « Sécurité de base pour les collaborateurs opérationnels », publié par l’asbl BeSaCC-VCA.

L’ensemble de la ligne hiérarchique, tous les cadres opérationnels de chantier travaillant dans les entreprises certifiées VCA.

Le brevet VCA de cadre sera délivré par un centre d’examen agréé en Belgique. Celui-ci est valable 10 ans.

Informations pratiques Horaire : De 9h à 16h (suivi d’un examen le second jour) Prix : 400€ ou 12 chèques-formation + supplément de 40 € Examen seul 60€

Dates (2011)

Dates (2012)

24 et 25/11/2011

22 et 23/03/2012 ou 14 et 15/06/2012

Personne de contact

Formateurs

Axelle Peppe

Didier Evrard Jean Coignon

E-mail : peppe.axelle@cifop.be Tél : 071/53 09 01

28

Lieu : Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies


3. école du dos et ergonomie

____ Manutention manuelle de charges inertes (MMCI) ____ 2 jours

L’Arrêté Royal du 12 août 1993 stipule que les caractéristiques de la manutention manuelle des charges et les conditions ergonomiques défavorables peuvent engendrer un certain nombre de risques (notamment dorsolombaires) pour les travailleurs. Comme indiqué dans l’article 28 ter du Règlement Général pour la Protection du Travail, les travailleurs doivent recevoir des renseignements précis sur la manière dont ils peuvent diminuer les risques pour leur santé. Cette formation a donc pour but de sensibiliser et d’aider les travailleurs à améliorer leur savoir-faire en matière de manutention manuelle de charges dans leur travail quotidien.

Objectifs

Cette formation va permettre aux travailleurs concernés par la manutention manuelle de charges d’acquérir des notions de base en biomécanique appliquée, de mettre en application la gestuelle posturale de base, d’apprendre les techniques de manutention manuelle de charges, d’analyser les postes de travail, d’appliquer les notions reçues dans le domaine des activités professionnelles et de la vie de tous les jours.

Contenu

- Notions de base de biomécanique appliquée - Mise en application de la gestuelle posturale de base - Apprentissage des techniques de MMCI - Analyse du poste de travail - Applications concrètes dans le domaine des activités professionnelles et de la vie journalière - Applications et démonstrations pratiques

Méthodologie

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Exposés théoriques + démonstrations et mises en situations pratiques.

Tout travailleur susceptible d’exécuter de la manutention manuelle de charges inertes.

Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

I. Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

Aucun.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques Horaire : 9h00 – 16h00 Prix : 300€ ou 12 chèques-formation

Lieu : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi

Dates (2011)

Dates (2012)

16 et 23/09/2011

20 et 27/01/2012 25/05 et 1er/06/2012

Personne de contact

Formateurs

Laetitia Manias

Voir p. 10 - Formateurs école du dos.

E-mail : manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65 42 61

29


____ Formateur en manutention manuelle de charges inertes ____ 5 jours (30h)

L’Arrêté Royal du 12 août 1993 stipule que les caractéristiques de la manutention manuelle des charges et les conditions ergonomiques défavorables peuvent engendrer un certain nombre de risques (notamment dorsolombaires) pour les travailleurs. Comme indiqué dans l’article 28 ter du Règlement Général pour la Protection du Travail, les travailleurs doivent recevoir des renseignements précis sur la manière dont ils peuvent diminuer les risques pour leur santé. Cette formation a donc pour but de donner des outils au futur formateur de l’entreprise.

Objectifs

Cette formation va permettre aux participants d’acquérir des notions de base en biomécanique appliquée, de mettre en application la gestuelle posturale de base, d’apprendre les techniques de manutention manuelle de charges inertes, d’analyser les postes de travail, d’appliquer les notions reçues dans le domaine des activités professionnelles et de la vie de tous les jours. Une fois que ces éléments seront acquis, les participants recevront les outils pédagogiques dans le but de pouvoir transmettre leur(s) savoir(s) aux autres membres du personnel.

Méthodologie

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Contenu

- Mise en application de la gestuelle posturale de base - Apprentissage des techniques de MMCI - Analyse du poste de travail - Applications concrètes dans le domaine des activités professionnelles et de la vie journalière - Applications et démonstrations pratiques - Définition de mécanique et biomécanique appliquée, philosophie de la manutention - Recherche de l’intérêt de la gestuelle posturale de base - Apprentissage des techniques de MMCI - pédagogie d’adultes intégrée

Exposés théoriques + démonstrations et mises en situations pratiques.

Tout travailleur susceptible d’exécuter de la manutention de charges inertes et qui souhaite ou qui est désigné pour former le personnel de son entreprise aux techniques de manutention manuelle de charges.

Aucun.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques Horaire : 9h00 – 16h00 Prix : 750€ ou 30 chèques-formation

Dates (2011)

Dates (2012)

16, 23, 30/09/2011 et 7 et 14/10/2011

20, 27/01/2012 et 03, 10, 17/02/2012 25/05 et 1er, 8, 15, 22/06/2012

Personne de contact

Formateurs

Laetitia Manias

Voir p. 10 - Formateurs école du dos.

E-mail : manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65 42 61

30

Lieu : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi


1 jour Cette journée doit permettre aux participants un retour d’expérience de leur application sur le terrain des techniques enseignées dans le cadre de la formation de formateur en manutention manuelle de charges. L’objectif est que chacun puisse faire part des problèmes rencontrés afin de repartir avec des réponses et des outils concrets. Un rappel des techniques de base sera également effectué.

Objectifs

- Analyser l’impact de la formation sur chaque participant - Revoir les principes de l’économie rachidienne et d’ergomotricité - Adapter les principes de prévention aux différentes situations de travail spécifiques rencontrées - Identifier les risques - Révision des différentes techniques de manutention des charges inertes

Contenu

Rappel des techniques de manutention manuelle de charges inertes et étude de cas concrets

Méthodologie

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Démonstration et mise en situation pratique.

Formateurs en manutention de charges inertes.

Avoir suivi une formation de formateur en manutention manuelle de charges inertes.

Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

____ Perfectionnement pour formateur en Manutention manuelle de charges inertes ____

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques

Horaire : 9h00 – 16h00 Prix : 150€ ou 6 chèques-formation

Lieu : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi

Date (2011) 17/11/2011

Personne de contact

Formateurs

Laetitia Manias

Voir p. 10 - Formateurs école du dos.

E-mail : manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65 42 61

31


____ Manutention manuelle de personnes ____ 2 jours

Comme indiqué dans l’article 28 ter du Règlement Général pour la Protection du Travail, les travailleurs doivent recevoir des renseignements précis sur la manière dont ils peuvent diminuer les risques pour leur santé. Cette formation a donc pour but de sensibiliser et d’aider les travailleurs à améliorer leur savoir-faire en matière de manutention manuelle de personnes dans leur travail quotidien.

Objectifs

Cette formation qui s’adresse à tout travailleur susceptible d’exécuter de la manutention de personnes a pour objectif d’éviter les maux de dos liés à la manutention de personnes grâce à l’apprentissage des principes d’économie rachidienne afin de les mettre en pratique dans le domaine professionnel (hôpital, maison de repos, crèche, domicile…)

Contenu

- Notions de base de biomécanique appliquée - Acquérir les principes d’économie rachidienne - Rendre capable d’effectuer des manutentions manuelles de personnes en protégeant la colonne vertébrale et en toute sécurité et confort pour la personne - Apprentissage des techniques de base (redressement, abaissement, pivotement, translation, transfert, transport et relèvement) - Application concrète des techniques en situation réelle (salle de formation équipée avec un lit, un fauteuil roulant, un fauteuil de repos)

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Tout travailleur devant effectuer des manutentions de personnes.

Aucun.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques Horaire : 9h00 – 16h00 Prix : 300€ ou 12 chèques-formation

Lieu : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi

Dates (2012) 20 et 27/01/2012 25/05 et 01/06/2012

Personne de contact

Formateurs

Laetitia Manias

Voir p. 10 - Formateurs école du dos.

E-mail : manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65 42 61

32


5 jours (30h)

L’Arrêté Royal du 12 août 1993 stipule que les caractéristiques de la manutention manuelle des charges et les conditions ergonomiques défavorables peuvent engendrer un certain nombre de risques (notamment dorsolombaires) pour les travailleurs. Comme indiqué dans l’article 28 ter du Règlement Général pour la Protection du Travail, les travailleurs doivent recevoir des renseignements précis sur la manière dont ils peuvent diminuer les risques pour leur santé. Cette formation a donc pour but de donner des outils au futur formateur de l’entreprise.

Objectifs

Cette formation va permettre aux participants d’acquérir des notions de base en biomécanique appliquée, de mettre en application la gestuelle posturale de base, d’apprendre les techniques de manutention manuelle de personnes, d’analyser les postes de travail, d’appliquer les notions reçues dans le domaine des activités professionnelles et de la vie de tous les jours. Une fois que ces éléments seront acquis, les participants recevront les outils pédagogiques dans le but de pouvoir transmettre leur(s) savoir(s) aux autres membres du personnel.

Méthodologie

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Contenu

- Education à la gestuelle posturale de base (exercices pratiques) - Apprentissage du toucher - Approfondissement des principes de l’économie rachidienne et de l’ergomotricité - Approfondissement des techniques de base de manutention des personnes (mode actif, passif, aidé) en situation réelle - Adaptation des techniques de base aux déficits de mobilité de la personne. Applications concrètes. Adaptation de l’environnement - Apprentissage de la méthodologie et de la pédagogie d’adulte afin de former les stagiaires

Exposés théoriques + démonstrations et mises en situations pratiques.

Tout travailleur susceptible d’exécuter de la manutention de personne et qui souhaite ou qui est désigné pour former à la manutention manuelle de personne le personnel de son entreprise ou de son institution.

Partie I - Sécurité, Prévention et Bien-être au travail

____ Formation de formateur en manutention manuelle de personnes ____

Aucun.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques

Horaire : 9h00 – 16h00 Prix : 750€ ou 30 chèques-formation

Lieu : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi

Dates (2012) 20, 27/01/2012 et 03, 10, 17/02/2012 25/05/2012 et 1er, 8, 15, 22/06/2012

Personne de contact

Formateurs

Laetitia Manias

Voir p. 10 - Formateurs école du dos.

E-mail : manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65 42 61

33


____ Travail sur écran de visualisation ____ 1 jour (6h)

Quelles positions adopter quand on travaille sur écran ? Comment régler ses équipements de travail (écran, chaise, bureau…) pour préserver son dos et éviter les troubles musculo-squelettiques ? La formation se concentre sur la compréhension du fonctionnement de la colonne et sur l’assimilation d’exercices préventifs pour soulager les articulations sur le lieu de travail. D’autres exercices permettront aux participants de corriger leur position quand ils travaillent sur écran. Cette formation s’adresse principalement aux personnes qui travaillent sur écran et aux personnes qui participent à l’aménagement du poste de travail sur écran de visualisation (AR du 7 aout 1993 relatif au travail sur les équipements à écran de visualisation).

Objectifs

- Permettre aux participants de connaitre les grands principes qui doivent guider l’aménagement et l’ajustement d’un poste de travail avec écran de visualisation - Apprendre aux participants à appliquer ces principes à leur poste de travail

Méthodologie

Public concerné

Pré-requis

Attestation

Contenu

- Exposé interactif sur l’anatomie du dos et des articulations - Nature du travail devant un écran de visualisation - Analyse des contraintes de la gestuelle posturale du travail devant écran – position assise - Analyse des risques liés au matériel et à la posture - Application des grands principes ergonomiques (organisation de l’espace de travail) - Mise en application et apprentissage d’exercices de prévention pour lutter contre les troubles musculo-squelettiques (exercices pratiques)

Exposé théorique. Analyse de postes de travail. Mise en situation pratique.

Toute personne amenée à travailler sur un écran de visualisation.

Aucun.

Une attestation de participation sera délivrée à l’issue de la formation.

Informations pratiques Horaire : 9h00 – 16h00 Prix : 150€ ou 6 chèques-formation

Lieu : CIFoP Charleroi Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi

Date (2011) 27/10/2011

Personne de contact

Formateurs

Laetitia Manias

Voir p. 10 - Formateurs école du dos.

E-mail : manias.laetitia@cifop.be Tél : 071/65 42 61

34


Bulletin d’inscription Comment s’inscrire ?

Via le site Internet : http://www.cifop.be/  Inscription en ligne Via le bulletin d’inscription du catalogue à nous envoyer par : - Mail à l’adresse mentionnée pour chacune des formations de ce catalogue - Fax : 071/53.29.00 - Courrier postal : CIFoP, Avenue Général Michel 1B à 6000 Charleroi Ou via le téléphone pour informations complémentaires : - auprès de la personne de contact spécifiée pour chaque formation - via le numéro général : 071/65 42 60

73


.................................................................................................................................................................

........................................................................................................................................................

............................................................................................................

Signature

Fait le

Sécurité-Prévention

à

.................................

Ville :

   Mathématiques

Langues

Prospectives Urbaines

  

Droit

Société

Informatique

Economie

................................................................................................

Bon de commande : oui – non (entourez votre choix)

Code postal :

.......................................................................................................................................................

Cochez les domaines d’activités pour lesquels vous souhaitez vous inscrire :

(Personnes de confiance et Capital Humain)

Inscription à notre newsletter  Gestion Ressources humaines

........................................................................................................................

................................................................................................................................................................

Numéro :

Rue :

Entreprise / Particulier :

Adresse de facturation

Des photos seront peut-être prises lors de la formation. Cochez cette case si vous êtes d’accord qu’elles illustrent notre site Web et/ou nos brochures.

Modalités de paiement  Par chèques-formation (si et seulement si la formation est agréée)  Par virement

Attentes particulières :

...........................................................................................................................................

................................................................................................................................................

Date(s) :

Titre :

Inscription à la formation suivante

...................................................................................................................................................

.......................................................................................................................................................

Téléphone :

Fonction :

.........................................................................................................................................................

................................................................................................................................................................

Prénom :

Nom :

J’accepte les conditions générales de vente du CIFoP disponibles sur le site www.cifop.be

Confirmation de l’inscription à envoyer :  Au participant  Au responsable de l’inscription

 

Suite à votre inscription, nous vous enverrons une facture qui vous permettra d’effectuer le paiement. L’inscription sera validée dès réception de celui-ci. En cas d’annulation moins d’une semaine avant le début de la session, la moitié du coût de celle-ci est due, avec un minimum de 30€ et un maximum de 250€.

Mail :

Diplôme :

....................................................................................................................

...............................................................................................................................................................

...................................................................................................................................................

Date et lieu de naissance :

Mail :

Téléphone :

.......................................................................................................................................................

.........................................................................................................................................................

Fonction :

Prénom :

Centre Interuniversitaire de Formation Permanente asbl

.......................................................................................................................

Organisation/entreprise :

...........................................................................................................

 M.  Mme  Mlle

Nom :

Responsable de l’inscription

Merci de photocopier ce bulletin si nécessaire. Formations Entreprises (2011 - 2012) _____________________

Participant à inscrire

Bulletin d’inscription


Plan d’accès

Nivelles

La Louvière Mons

E42

Heppignies

A15

R3

Jumet

E42

Courcelles

Liège

R3

A15

Gosselies

Gembloux

N29

Gilly

Mons

N90

Châtelet Namur

N54

CHARLEROI

R3

Thuin

___ Siège social : Avenue Général Michel 1B - 6000 Charleroi ___

R3

Montigny Le Tilleul Jamioulx

Par l'A54 : sortie Charleroi-Nord n°27, direction Hôtel de Police puis Caserne Trésignies Par la N90 : direction Charleroi-Nord, direction Hôtel de Police puis Caserne Trésignies Par le R3 : direction Charleroi, sortie Charleroi Ville Haute (sortie 29)

N5

Au 1er feu à gauche, au feu suivant, à droite ; la Caserne se trouve à main droite

A partir de la Gare de Charleroi-Sud : 15 minutes à pied ou en bus 1-3-25-35, arrêt

Philippeville

rue Tumelaire ou 52-74-86, arrêt devant la Caserne Trésignies

e rop

ude

nt

Bd

Be

rtr an

d

u

Bd A

Place Charles II

Bd

Ti ro

Bd

Pt

Ne

fon

lva

tai

rn

ne

st

P de alai Ju s sti ce

Av .G

ICH

EL

Bd

Jo

se

H Z. Drion

ence

F. May

y

Nivelles

H

ph I

I

ndre

a Bd Dew

Square Hiernaux

La Louvière Mons

E42

A15

Heppignies E42

Courcelles R3

Jumet

Stade de g ur Mambo

Liège

R3

A15

Gosselies

.M

H de ôte po l lic e

So

lier

W. E

De

Roul

Parc Astrid

uf

Bd

r Gare

Charleroi

Eu

Bd Tirou

Gosselies

Gembloux

N29

Gilly

Mons

N90 R3

___ Maison de l'Industrie : Rue Auguste Piccard 20 - 6041 Gosselies ___

Châtelet Namur

N54 Thuin

R3

Montigny Le Tilleul

Par l'A54 : sortie Charleroi-Ransart n°24, direction Jumet-Genappe-Bruxelles (N5) Par l’E42 : direction Mons-Liège, sortie n°16, direction Charleroi, au rond-point suivre Aéropole

Jamioulx

Par le R3 : suivre N568a, prendre à droite Av. Jean Mermoz sur 500 m, ensuite prendre

N5

à gauche Av. Georges Lemaître sur 700 m enfin prendre à droite rue A. Piccard

A partir de la Gare de Charleroi-Sud : prendre la ligne d’Autobus 68 direction

Philippeville

Aéropole - arrêt Saint-Exupéry

75 A15


Siège social Avenue Général Michel, 1B 6000 Charleroi Tél. : +32 (0)71 65 42 60 Fax : +32 (0)71 53 29 00

Maison de l’Industrie Rue Auguste Piccard, 20 6041 Gosselies (Aéropole) Tél. : +32 (0)71 65 42 61 Fax : +32 (0)71 35 91 64

cifop@cifop.be - www.cifop.be

Pensez ENVIRONNEMENT (ne pas jeter sur la voie publique)

. Large éventail de formations . Organisation de colloques . Pilotage d’activités scientifiques

Editeur responsable : Jean-François Husson - Avenue Général Michel, 1B - 6000 Charleroi

Depuis 1971, un engagement au service du développement économique et social :


Securite 2011-2012