Issuu on Google+

3

HaïtiTribune - juillet/août 2005 - n°24

EDITORIAL

New York, l’autre Haïti

190, BD DE CHARONNE 75020 PARIS, FRANCE

TEL : 01 46 59 01 10 FAX : 01 46 59 01 50 MAIL : editeur@Haiti-Tribune.com WEB : www.haiti-tribune.com

Haïti Tribune, créé en juin 2004, est un journal qui existe depuis maintenant une année. Il a été fondé à un moment où la société haïtienne, tiraillée par le doute, secouée par des divisions radicales, traversait une des périodes les plus mouvementées de son histoire. Malgré ce contexte hostile, l’équipe du journal ne s’est jamais laissé enfermer dans une logique partisane et n’a pas succombé non plus à un quelconque défaitisme. Certains nous ont fait des reproches, d’autres nous ont félicité. Cette position d’écoute critique, ô combien diffi cile, nous le concédons, nous a permis, entre autres avantages, de comprendre que nous ne sommes pas au bout de nos peines. Il est long le chemin à parcourir avant d’arriver à un consensus politique historique (comme celui qui déboucha sur 1804) qui pourrait conduire vers la formation d’une nation solidaire, égalitaire et fraternelle. Cette position d’éveil relève quasiment de la prouesse surtout quand on fait face à des acteurs du monde politique et de la Société civile qui semblent trouver leur plaisir dans un jeu sociopolitique macabre. La position d’Haïti Tribune consiste à privilégier la recherche du dialogue, le rapprochement intercommunautaire et à tisser des liens patriotiques entre les Haïtiens de tous bords et sous tous les cieux. Dans cette approche ouverte, nous avons voulu nous donner les moyens de mieux cerner la nature du dysfonctionnement de la société haïtienne. Nous avons pu éviter certains obstacles et ignorer les critiques absurdes pour aller à la rencontre de nos compatriotes vivant dans d’autres parties du monde qui, comme nous, souffrent du spectacle de la destruction de notre patrimoine commun : Haïti. Cette volonté de construire des passerelles entre les différentes communautés de la diaspora témoigne de la confiance que l’équipe d’ Haïti Tribune voue à ce peuple combatif et fier. Ainsi, à peine cinq mois après la création de ce journal, nous avions élaboré un numéro spécial consacré à nos compatriotes de Montréal, au Canada (Cf. n° 10 d’Haïti Tribune du 18 novembre au 1er décembre 2004). Le succès de ce « Spécial communauté haïtienne du Canada », qui nous a conforté dans notre démarche, prouve, s’il en est besoin, que nos compatriotes de l’extérieur souhaitent être reconnus comme faisant partie intégrante de la communauté nationale. Depuis lors, les différentes communautés haïtiennes, où Haïti Tribune est disponible, n’ont cessé de nous réclamer un coup d’œil particulier. Ce numéro spécial sur la communauté de New York répond à cette demande. Nous avons voulu donner la pa-

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA PUBLICATION Wiener Kerns Fleurimond DIRECTEUR DÉLÉGUÉ Dr Fritz Antoine Pierre ADMINISTRATEUR GÉNÉRAL PAR INTERIM Nixon Amilcar SECRÉTARIAT Myrlène Alfred administration@haiti-tribune.com DIRECTRICE DE LA REDACTION Elsie Haas DIRECTEUR ADJOINT DE LA REDACTION Yopane Thiao RÉDACTEUR EN CHEF Fritz Pierre SECRETAIRE DE REDACTION Obed Sergo Alexis REDACTION CREOLE Francklin Hénock redaction@haiti-tribune.com PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE Dr Daniel Talleyrand CONSEILLER JURIDIQUE Elliot Roy CONSEILLER DE LA DIRECTION Guy Rochez DISTRIBUTION, RELATION PUBLIQUE Jean-Claude Valdemar Orel Bernard Bruno Lamouthe Ont collaboré à ce numéro : Sergo Alexis, Louis J. Auguste, Jancy Bolté, Jean-Claude Charles, Jean-Alex Chery, Edwidge Danticat, Rozevel Jean-Baptiste, Millien Finéus, Wiener K. Fleurimond, Georges E. Fouron, Julien Jumelle, Frantz-Antoine Leconte, Denys Lelièvre, Dr Jean Métellus, Roland Paret, Dr Fritz Pierre, François Pierre-Louis, Ronald Pierre, Laura Roussel, Hugues Saint-Fort, Thomas C. Spear, Daniel Talleyrand, Kathryn Tarke, Etienne Télémaque, Flore Zéphir DIFFUSION MLP

(Messagerie Lyonnaise de Presse)

PUBLICITE SFHP Communication COMPOSITION, MISE EN PAGE Johary Rajabo RÉALISATION SFHP Marketing DÉPÔT LÉGAL septembre 2004 N°: ISSN : 1768-1235 COMMISSION PARITAIRE No 0110 I 85854 IMPRESSION : Semif Hebdos 91 Bd des Champs-Elysées 91000 Evry France

Haïti-Tribune (www.haiti-tribune.com) sont édités par la : Société Franco Haïtienne de Presse (SFHP) SARL de presse. Au Capital social de : 43 000 Euros. `R.C.S. PARIS B 452 181 662 (2004B03159). Durée de la société : quatre-vingtdix-neuf ans à compter du 16 mars 2004. Co-Gérants: Wiener Kerns Fleurimond, Bernard Eugène.

role, en lieu et place des correspondants du journal, aux acteurs de la communauté en question : le professeur d’université, l’artisan taxi, l’homme d’affaires. Les lecteurs trouvent ainsi une radiographie de la communauté présentée par elle-même. Notre ami le professeur Hugues Saint-Fort, en relation avec la rédaction du journal, a coordonné l’ensemble du travail, comme notre collaborateur Frantz Voltaire du CIDIHCA l’avait fait pour le Canada. L’année dernière la rédaction a réalisé somme toute deux numéros spéciaux : l’un sur les terribles catastrophes naturelles qui s’étaient abattues sur Haïti (cf. n° 7 d’Haïti Tribune du 7 au 20 octobre 2004), réalisé par les journalistes et correspondants locaux du journal, et l’autre sur les Haïtiens du Canada. Une vieille idée laisse croire que « Little Haïti» à Miami, en Floride, serait la plus grande concentration d’Haïtiens des EtatsUnis, c’est absolument faux. Les Haïtiens de New York représentent la plus grande communauté haïtienne de toute la diaspora. C’est elle que nous mettons à l’honneur en ce mois d’août 2005.

Wiener K. Fleurimond Le gros du bataillon de la communauté haïtienne dans toute sa diversité se trouve principalement dans son fief de Brooklyn, passage quasi obligé des premiers arrivés, avant de se répartir dans d’autres contrées de l’Etat de New York. Comme le font d’ailleurs la plupart des autres immigrés qui débarquent au pied de la plus célèbre immigrée des Etatsunis : la statue de la Liberté, œuvre de l’artiste français Auguste Bartholdi. À Brooklyn, on est cerné d’un côté par l’océan Atlantique, et de l’autre par Queens, Bronx, Long Island, State Island, Manhattan et le New Jersey, l’Etat proche qui a lui aussi un nombre incalculable d’Haïtiens. Honnêtement, prétendre parler de la communauté haïtienne de New York relève de la gageure. Par quel bout commencer ? « That is the question » Comme en Haïti, de Queens à State Island ou de Bronx à Manhattan, la communauté haïtienne croit fermement en un avenir meilleur. Elle est la première à réagir quand elle estime que les droits fondamentaux et imprescriptibles du peuple haïtien sont bafoués ou violés. Elle est la première à investir dans son pays d’origine et personne ne peut douter de son patriotisme et de son amour pour le pays qui l’a vu naître. Les Haï-

tiens de New York donnent la preuve de leur intégration sur cette terra incognita, une société à mille lieues de leur culture, de leur langue et de leurs mœurs. Les Haïtiens de New York ne sont peutêtre pas les mieux structurés mais ils n’ont pas moins réussi que les autres communautés étrangères avec qui ils partagent l’espace américain. Estimés à un million par le géographe haïtien Georges Anglade, les Haïtiens de New York, eu égard à leur proximité de la politique américaine, peuvent influer sur la politique en Haïti pour un changement réel de la classe économique du vieux Port-au-Prince. Certes, certains acteurs politiques ou économiques restent inféodés à la vieille tradition haïtienne en apportant leur caution à des politiciens traditionnels aux Etats-Unis ou en Haïti, au détriment du développement du pays. Mais, il faut le reconnaître, une nouvelle génération d’hommes d’affaires, de presse ou médias et autres sociétés de services de New York se lancent à la reconquête de la fierté haïtienne perdue. Par les connaissances acquises dans les diverses universités américaines, leur savoir-faire, leur patriotisme, la volonté de changer l’image négative d’Haïti, ces nouveaux leaders communautaires de New York commencent à mettre en place des organisations fiables et respectées. Ainsi, dans différents domaines, on perçoit une réelle volonté d’œuvrer pour une meilleure représentation d’Haïti. Les intellectuels haïtiens de New York, longtemps coupés de la « masse», s’invitent davantage dans les forums, les manifestations politiques et culturelles où l’on débat du présent et du futur haïtien. De nombreux programmes de radio et de télévision, des journaux communautaires, des églises, toutes confessions confondues, participent de manière positive à cette visibilité plus authentique, loin des images véhiculées par une presse internationale avide de sensationnalisme pour des raisons d’audimat et de commerce. La communauté haïtienne de New York, depuis son origine dans les années cinquante à nos jours, a considérablement évolué dans le bon sens. Comme toute nouvelle migration, elle a connu des hauts et des bas avant de fi nir par trouver sa place dans ce melting pot américain. Dans l’ensemble, les Haïtiens de New York comprennent mieux leur rôle aujourd’hui, non seulement dans la société américaine, mais aussi en tant qu’ambassadeurs de leur pays à l’étranger. Ce numéro d’Haïti Tribune, qui leur est consacré et qui a été entièrement produit par eux, témoigne de cette transformation dont ils peuvent, à bon droit, s’enorgueillir

Jean Baptiste Sergot Pierre TEL : (509) 512 98 51 / FAX : (509) 223 90 33 TEL/FAX : (33) 1 46 03 35 38 Haïti-Tribune (Canada) Distribution, abonnements et publicité Alixe Charles TEL : (514) 996 3464 MAIL : alixe.charles@haiti-tribune.com Coordination rédactionnelle Frantz Voltaire CIDIHCA 67, rue Sainte-Catherine ouest Bureau 200 Montréal, Qc H2X 1Z7 TEL : (514) 845-0880 FAX : (514) 845-6218 mail : edition@cidhica.com Haïti-Tribune (USA-EST) Distribution et publicité Paul Louverture 310, Highland Bld Brooklyn, New York 11207 TEL : (718) 235-8389 Haïti-Tribune (USA-SUD) Distribution et publicité Jean-Michel Petit-Bois 2424 E Dunwoody Crossing Atlanta, Georgia 30338 TEL : (404) 933-2267

Journée internationale 2005 du Congrès mondial haïtien p. 6

Vue panoramique de la communauté haïtienne aux Etats-Unis p. 7 Changement démocratique en Haïti et associations régionales p. 8 TRIBUNESOCIÉTÉ

Les fantômes de l’occupation US continuent à hanter les haïtiens p. 10 Les immigrés haïtiens aux EtatsUnis «races» et «cultures» en conflit p. 11 TRIBUNEINTERVIEW

Entretien avec le président de la Banque de l’Union Haïtienne p. 12 TRIBUNEJEUNES

Une initiative de Wyclef Jean p. 13

TRIBUNEECONOMIE

Les entreprises commerciales dans la communauté haïtienne de New York p. 14 La problématique de la santé dans la communauté haïtienne de New York p. 15

Photo courtoisie : Michael Connors

REPRESENTANT GENERAL

TRIBUNEDIASPORA

TRIBUNEOPINIONS

Distribution internationale Haïti-Tribune (Haïti) QUISQUEYA RECEPTIF SERVICES 40 bis, rue Lammare - Port-auPrince, Haïti (W.I)

SOMMAIRE

TRIBUNELITTERATURE

Paul Laraque, le poète dans la cité p. 19

Brooklyn Bridge, New York

BULLETIN D’ABONNEMENT Remplir ce formulaire et l’envoyer à HAITI TRIBUNE - Service abonnements, 190 bd de Charonne 75020 PARIS (FR ANCE)

Je vous adresse mon règlement à l’ordre de la SFHP Pour 1 an à compter du numéro ................. Pour 6 mois à compter du numéro .............

Par chèque bancaire Par mandat cash Par mandat international

Nom : .................................................................. Prénom : ...................................................................... Adresse : ............................................................................. Code postal/ZIP code : ............................. Ville : ................................................................................... Pays : ........................................................... E-mail : ................................................................................ Tél. : ............................................................ Date : ................................................

Soutenez-nous

Signature :

abonnez-vous

FranceUnion européenne 1 an = 24 numéros 30 € 6 mois = 12 numéros 18 € USA-Canada 1 an = 24 numéros 40 $ 6 mois = 12 numéros 22 $ Haïti-Caraïbes Afrique 1 an = 24 numéros 48 $ 6 mois = 12 numéros 26 $ Nos formulaires d’abonnement sont disponibles sur notre site internet www.haiti-tribune.com

ou abonnez un ami

Edwidge Danticat : écrire en anglais quand on est Haïtien(ne) p. 20 TRIBUNECULTURE

Duke Mehu de la 100e rue, Manhattan p. 22 Haïti, mon pays p. 23


New York, l’autre Haïti