Issuu on Google+

LA LETTRE DU CIAM

AVANT-PREMIÈRES Le Facteur Temps au Festival International de Manchester : fusion entre musique, art contemporain et performance, ce spectacle co-produit par le Théâtre du Châtelet a été crée à l’Opera House lors de 3 représentations les 12, 13 et 14 juillet 2007. Sous le commissariat artistique de Philippe Parreno, 15 figures de l’art contemporain, ont présenté leur travail autour d’une même proposition : « et si une exposition n’était pas une façon d’occuper l’espace mais le temps » ? Des fragiles Butterfly, un orchestre imprévisible ou un ventriloque, un mélange inattendu qui a séduit le public anglais. Les Noces à l’Opéra National de Lorraine : Le Ballet de Lorraine présentera à partir du 14 décembre une double lecture de l’œuvre de Stravinsky. La version originale de Bronislava Nijinska (créée par les Ballets Russes en 1923) sera accompagnée d’une création mondiale du chorégraphe finlandais Tero Saarinen. Ces deux chorégraphies permettront d’entendre les deux orchestrations des Noces réalisées par Stravinsky en 1917 (pour grand orchestre) et 1923 (pour quatre pianos et six percussions).

|

DÉCEMBRE | N°2

Edito Chers amis, Au milieu des articles pessimistes de la presse et de la morosité de nombreuses institutions du spectacle vivant, le Théâtre du Châtelet démontre à nouveau cette saison, son exceptionnelle vitalité : des salles pleines ont ovationné chaque représentation de Monkey Journey to the West ou de West Side Story ! La grande créativité et la sophistication des productions de votre théâtre ont attiré non seulement les fidèles traditionnels du spectacle lyrique, mais également un public plus jeune, hétérogène, mais tout aussi exigeant. En prenant la direction du Châtelet l’an dernier, Jean-Luc Choplin avait fait le pari de «l’ouvrir» à un large public. Vous qui soutenez le Théâtre depuis parfois de très nombreuses années, vous qui venez de rejoindre le CIAM, tous ensemble amis et mécènes, nous l’avons accompagné dans ce choix difficile. Aujourd’hui, son pari est en passe d’être gagné. Soyons fiers de ce succès ! Colportons le ! Il nous aidera à réunir encore plus de soutiens financiers pour l’accomplissement des missions essentielles du CIAM : le partage et la transmission de notre amour pour la musique au travers de la programmation du Châtelet. Très belles fêtes de fin d’année à tous, Marie-Claire Janailhac-Fritsch Présidente du CIAM Châtelet

Autour de… Véronique Interview de Jean-Christophe Spinosi (extrait d’Opéra Magazine, novembre 2007) Comment trouver un lien entre Alcina (que Jean-Christophe Spinosi dirige actuellement à l’Opéra National de Paris) et Véronique ? Il est dans ma biographie ! Je suis au départ un musicien « moderne », un violoniste qui a joué tous les concertos, y compris ceux des XIXe et XXe siècles. Et j’ai appris la direction d’orchestre auprès de Pierre Dervaux, qui a enregistré Véronique. Quand Jean-Luc Choplin m’a proposé l’opérette de Messager, j’ai quand même demandé à regarder la partition avant d’accepter (…). J’ai pris conscience de la beauté de cet ouvrage, de sa mélancolie, et je suis maintenant impatient d’effectuer dessus un vrai travail vocal

EVÉNEMENT CIAM Venez assister à une répétition de Véronique sur la scène du Théâtre du Châtelet et rencontrez ensuite le chef d’orchestre Jean-Christophe Spinosi le jeudi 17 janvier à 17h. Cet événement est exclusivement réservé aux membres du CIAM. Inscrivez-vous en téléphonant vite au 01.40.28.29.29 (avant le vendredi 11 janvier).

Comment expliquez-vous que Véronique, pourtant régulièrement cité comme un modèle d’élégance et de raffinement, soit si peu souvent jouée ? (…) Les enregistrements de Véronique qui nous sont parvenus ont quelque chose de daté, surtout du côté des chanteurs. (…) Pour être séduit par Véronique, il faut s’immerger complètement dans la partition en oubliant les interprétations routinières. Tout reprend alors sens et couleur. De quelle étoffe cette musique est-elle faite ? Pour les chanteurs, elle n’est pas difficile sur le plan technique. On n’y retrouve rien de vocalisant, mais la légèreté de l’ensemble exige une parfaite diction et un sens de la « percussion » mettant en valeur les consonnes, notamment dans les passages rapides. Il y a surtout de très beaux ensembles que j’aimerais vraiment réussir. (...)


LE CHÂTELET IMPORTE…

La parole à… Lucie Kayas

Les Paladins à Tokyo, cette production de mai 2004, a été donnée à l’Orchad Hall du Bunkamura en novembre 2006. Candide à Milan, cette création parisienne de décembre 2006 a été reprise en juin 2007 au Teatro alla Scala. La Passion selon Saint Jean à Vilnius, cette production de mars 2007 a été reprise en juin dernier par le Théâtre National d’Opéra et de Ballet de Lituanie. Les Troyens à Genève, cette somptueuse production d’octobre 2003 est reprise en septembre au Grand Théâtre.

responsable de l’action pédagogique auprès du Jeune Public Venir au spectacle, assister à des répétitions, visiter le théâtre, participer à des ateliers ou à des expositions, tous les moyens sont bons pour permettre au jeune public de pousser les portes du théâtre du Châtelet afin d’y découvrir ce qui s’y trame depuis que Jean-Luc Choplin y fait souffler un vent nouveau. Cet automne, les matinées scolaires de Monkey Journey to The West et de Bintou Wéré ont accueilli près de 900 jeunes qui ont plébiscité ces deux formes inédites, ouvrant le théâtre lyrique à des musiques venues d’ailleurs. En attendant West Side Story... Monkey a fait naître un partenariat avec le musée Cernuschi : quatre groupes d’enfants des centres de loisirs de la Ville de Paris ont participé à des ateliers contes, masques et musique. L’expérience sera renouvelée autour de The Fly pendant les vacances d’été. D’ici là, collégiens et jeunes danseurs des conservatoires municipaux se seront essayés à la danse de Bollywood avec l’artiste Dolsy. Sans oublier le festival « Atout chœur d’enfants » de juin : à cette occasion, le CIAM et le Jeune Public – fiers de l’expérience du Verfügbar aux Enfers – fédèrent à nouveau leurs énergies pour permettre à des enfants hospitalisés d’être aussi de la fête !

RECORD !

Fêtez Noël au Châtelet en compagnie de Woody Allen

100 000 internautes ont consulté la page de West Side Story sur le site www.chatelettheatre.com.

ENREGISTREMENT RADIO Jean-François Zygel anime Cabaret Classique sur France Musique le dimanche de 18h à 19h en direct depuis le Grand Foyer du Châtelet. Son titre traduit bien le projet de cette fantaisie dominicale : mêler le répertoire et l’improvisation, le vrai et le faux, le ludique et l’expressif, l’authentique et le revisité, les instruments rares et les solistes reconnnus, le classique, la chanson et le jazz.

LE CHÂTELET SUR LES ÉCRANS Retrouvez les spectacles du Châtelet Le Chanteur de Mexico et Candide pour les fêtes de fin d’année : Le Chanteur de Mexico, le 24 décembre à 20h15 sur la RTBF (Belgique) et le soir du 31 décembre après minuit sur France 2. Candide, le soir du 2 janvier 2008 sur France 2 (vers 1h00).

ACTUALITÉS DU CIAM Le CIAM Châtelet tient à remercier les sociétés Eiffage TP et MasterCard qui apportent leur soutien au Théâtre du Châtelet en 2007-2008.

Personnage tour à tour fantaisiste, profond ou décalé, Woody Allen ne cesse de révéler de nouvelles facettes de ses multiples talents. Cinéaste à succès, comédien ou écrivain, il choisit de faire découvrir au public du Châtelet sa véritable passion : le jazz. Bercé dans son enfance par les standards de l’âge d’or américain du jazz et du Big Band, Woody Allen fait constamment référence dans ses films ou sa vie personnelle aux plus grands interprètes de cette musique et n’hésite pas à affirmer qu’il ne lui aurait « pas déplu d’être un grand musicien, (…) Arthur Rubinstein ou Charlie Parker ».

Clarinettiste depuis l’âge de 15 ans, il a surmonté sa légendaire timidité et exerce ses talents d’instrumentiste à New York depuis le début des années 70, pour le plus grand bonheur des amateurs de musique comme de cinéma. A force de constance et d’humilité, Woody Allen a apprivoisé le son si particulier du jazz dixieland de la Nouvelle Orléans, qu’il interprètera en compagnie du New Orleans Jazz Band. Sa grande fierté de musicien ? S’être entendu dire, dans la ville natale de son cher Sydney Bechet, qu’il jouait comme un gars du coin.

Bal au Châtelet Après le succès du premier Bal au Châtelet animé par l’Orchestre Pasdeloup la saison dernière, Jean-Christophe Spinosi et son Ensemble Matheus feront de nouveau danser le public du Châtelet vendredi 25 janvier 2008 à partir de 22h. Le Grand Foyer dansera une nouvelle fois au rythme des valses viennoises, de la polka ou de la salsa. Venez nombreux !

CIAM Châtelet, 2 rue Edouard Colonne 75001 PARIS Tél. 01 40 28 29 29 / mecenat@chatelet-theatre.com


La lettre 02