Issuu on Google+

YaNoo Le Mag Mars2012 - numéro 23

Magazine du mois de Avril

SOMMAIRE . Fleury Michon . Running Expo . 10 km Brin d’Avoine (29) . Foulées de l’espoir (35) . Caisse d’Epargne . Conférence Trail (56) . Trail des coteaux de la Logne (44) - Championnat régional . EcoTRAIL Paris (75) . Endurance Shop . Foulées de Missillac (44) . Foulées de St Sébastien (44) . Le circuit de l’Ouest 1913 . Marathon de Cheverny (41) . Marathon Bout du Monde (29) . Boutique YaNoo . Carnet entrainement YaNoo Photo couverture —Photos YaNoo— Rédaction : Christophe Faligon, Thierry Lefeuvre, et tous les interviewés


Page

3


Foulées de Brin d’Avoine le 29 avril Les 9e foulées Brin d ‘Avoine se dérouleront dimanche 29 avril 2012, à Quimper. Deux courses sont organisées : 5km (une boucle) à 15h et 10km (deux boucles, label régional) à 16h. Plus de 750 coureurs participent chaque année à cet événement –phare du Sud Finistère. La course de 10km s’inscrit dans le challenge Penn ar Bed. Les foulées Brin d’Avoine proposent aussi une marche (à 10h), des courses enfants (200m, 500m et 1km à partir de 14h30) et de nombreux stands autour de l’agriculture biologique, l’éco habitat… Pratique : Départ et arrivée des courses sur le parking du magasin Brin d’Avoine, zone de Créac’h Gwen, à Quimper. Tarifs : 5 euros 5 km et 6 euros 10km plus 1 euros le jour de la course plus d'info :02.98.57.53.99

http://fouleebrindavoine.wifeo.com


Page

5


La Caisse d'Epargne Bretagne Pays de Loire devient partenaire du site YaNoo.net Pourquoi ce partenariat ? La Caisse d’Epargne Bretagne Pays de Loire est un partenaire fidèle de la course à pied sur son territoire. En tant que « Banque du Running », la Caisse d’Epargne Bretagne Pays de Loire soutient et apporte la valeur ajoutée de son expérience aux différents acteurs de la course à pied sur son territoire. Présente depuis plus de 15 ans sur près de 150 courses par an la Caisse d’Epargne est devenue, au fil du temps, beaucoup plus qu’un simple sponsor. Avec l’Esprit Running, concept qu’elle développe sur l'ensemble de ses courses partenaires, elle valorise et met en avant la passion de la course à pied partagée par des millions de français.

La Caisse d'Epargne vous offre des dossards sur ses courses partenaires 10 dossards à gagner pour le Trail du Bord de Mer du Crouesty 10 dossards à gagner pour le Trail Urbain du mans

10 dossards au Marathon du Mont Saint Michel


Page

7


TRAIL DES COTEAUX DE LA LOGNE - 24 juin 2012 Championnat régional Trail Court

L‟Athlétic Retz Sud Lac , créé en 1971, s‟est développé au gré de ses dirigeants sur les 3 cantons situés au sud du département de Loire Atlantique que sont ceux de Legé, Machecoul et St Philbert de Grand Lieu. Pendant la décennie des années 70, le nombre d‟adhérents fluctuait entre 20 et 30, puis celui-ci est passé autour de 40-50 dans les années 80. Depuis les années 2000, le nombre augmente régulièrement vers la centaine de licenciés, et arrive, aujourd'hui, à 230 adhérents, partagés entre compétiteurs, loisirs running, loisirs santé et écoles d'athlé. Région avant tout rurale, celle-ci croît en population ( environ 38000hab.) en raison de la proximité de l‟agglomération nantaise. Le club a toujours développé une culture du cross-country, étant un club sans véritable stade d‟athlétisme. A partir des années 80, il a évolué dans le hors stade : courses sur route, marathon, 100km et maintenant courses nature et trails. Dés le début des année 2000, les dirigeants avaient créé un groupe d‟adhérents « loisirsanté ».

Pour 2012, Support du Premier Championnat Régional de Trail Court. Depuis son origine, l'organisation fait parti du Challenge Nature Loire Océan (devient Atlantique cette année) qui a toujours pour but de développer des courses natures sur des sites pittoresques de Loire Atlantique et de fidéliser les participants. 2012 sera aussi le 10 ème anniversaire de ce Challenge qui récompense les participants de 3 épreuves sur 5 épreuves proposées par lot commun de valeur. De plus cette année, les 2 distances (9 et 21 km) seront aussi des courses participants au 1er Challenge de Loire Atlantique des Courses Hors Stade, challenge qui a pour but de promouvoir les courses hors stade et leurs organisateurs. Comme la CRCHS proposait ce premier championnat régional de trail court et long, l'AR Sud Lac a fait acte de candidature avec son organisation de Corcoué sur Logne afin que de toute la région des Pays de la Loire, les athlètes adeptent des épreuves natures viennent découvrir ce joli parcours exigeant. Le souhait des organisateurs est d'atteindre un nombre de concurrents d'environ de 500 sur le 21 km. Le Club n'organise pas d'autres épreuves en 2012. Auparavant, nous organisions aussi un triathlon vert à St Philbert de Grand Lieu mais cette année, nous faisons une pose . Pour revenir au trail en Loire Atlantique, le nombre des épreuves augmente régulièrement car si nous n'étions que 5 organisateurs en 2003, 21 épreuves seront proposées pour les adeptes de la course nature et trail urbain. Les concurrents viennent de différents horizons: coureurs sur route, marathoniens, cross man. Tout le monde se retrouvent sur les trails locaux. Peux-ton parler de spécialistes? Personnellement, je pense que ce sont surtout des coureurs très polyvalents qui réussissent sur le trail. Avec un champion du Monde de Trail en Loire Atlantique en la personne d'Erik Clavery, on peut espérer des vocations et que certains coureurs du département privilégient cette spécificité de la course à pieds.


ECO TRAIL 2012


Foulées de Missillac (44) - Entre domaine et étangs - une première édition réussie Une première édition réussie à Missillac en ce dimanche 1er avril avec plus de 200 participants autour du château et des étangs. 22 km en pleine nature avec la victoire de Frédéric Chalon de Savenay en 1h28 et Pascale Champy de St Nazaire en 1h47. Après un début de course sous une température fraiche, et un vent glacial, les coureurs ont cependant apprécié le parcours très nature !

Foulées de Saint Sébastien sur Loire (44) Une belle réussite Le championnat régional des 10 km qui s‟est déroulé ce dimanche 01 avril 2012, au cours du 60e anniversaire des Foulées de St Sébastien sur Loire, a été une belle réussite. Malgré un début de matinée un peu chaotique, avec quelques coupures électriques (gérées de manière efficace par des agents des services municipaux), nous ont obligé à décaler de quelques minutes le départ de la première course. Un record de participation sur la course phare avec 657 athlètes qui ont franchi la ligne d‟arrivée de ce 10 km. La première place remportée par Abderahman Chmaiti Chmiti de l‟AS CHU Nantes avec un temps de 30‟53 (record de l‟épreuve 30‟30), qui a très rapidement pris la tête de la course en laissant la 2 e place avec1’39 d‟écart à Guillaume Piquet de l‟ACC, suivi d‟Allan Bourieau de l‟ESCO 44 en 33‟03 et d‟Anthony AVERTY du SNAC en 33‟06 qui n‟a pas manqué d‟encouragements sur ses terres. Notre première féminine Emilie Cherpin de l‟ESM Challans l‟emporte avec un temps de 36‟O6 (60e place) suivie par Denise Le Rouzic en 40’35 et Nathalie Castellier en 42’16. Les autres courses n‟ont pas été en reste avec une bonne participation et les 1369 photos des organisateurs le montrent bien. Les résultats sont en ligne avec notre partenaire Bibchip (chronométrage sportif) en cliquant sur le logo ci-dessous ainsi que le détail de votre course en cliquant sur votre nom. L’ensemble du comité organisateur remercie ses partenaires : la mairie de St-Sébastien sur Loire, les bénévoles sur le terrain (toujours aussi efficaces), mais aussi ceux qui travaillent dans l‟ombre, les officiels (qui répondent toujours présents – un merci particulier à Michèle LP qui les rassemble), Le CRCHS PdL et bien entendu tout nos partenaires financiers (que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien) qui cette année se sont montrés encore plus généreux pour cette 60 e éditions. Merci à tous les participants et rendez-vous à l‟année prochaine.


Le circuit de l’Ouest 1913 Ce tour du grand Ouest en course à pied organisé par l’Auto, était long de 808 km en 8 étapes Le dimanche 10 août 1913, ils sont une soixantaine Porte Maillot. Parmi les favoris : Les Français Louis Orphée, Henri Siret, Edouard Cibot, Léonce Decharte, Charles Robert, les Italiens Collela et Castelli, le Belge Navez., l‟Anglais Hart. Le départ du Circuit de l‟Ouest pédestre est donné à quatre heures du matin pour la 1re étape de Paris à Rouen, 129 km. Si tous les concurrents restent assez groupés jusqu‟à Gaillon, 88e km, deux hommes se détachèrent ensuite et Vadenne (Rennes) l‟emporta en 11 heures 58 min, devant Louis Orphée 12 heures 12 min, puis Navez, Corroyer, Perrin etc...50% d‟abandons ce premier jour ! Deux jours de repos bien mérités pour les 27 rescapés et le départ de la 2e étape est donné le mercredi 13 août à Rouen pour 130 km. A Caen le vainqueur est Dodin 13h 20min, devant Eugène Simon 13h 38min et Charles Robert 13h 47min, puis Devienne, Louis Orphée, Alfred Bollé etc... La 3e étape, légèrement plus courte que les deux précédentes, 105 km, conduira les coureurs ce vendredi 15 août, de Caen à Avranches. Le vainqueur de cette étape est Biard, devant Louis Orphée, arrivé 17min plus tard et Devienne 7min après. Après deux jours de repos, la 4e étape entre Avranches et Rennes, 88 km, voit la victoire de Henri Siret que l‟on n‟avait pas vu dans les 1ers les jours précédents. Henri Siret en 7h 39min, réalise une moyenne de 12 km/h, devant Devienne 7h 51min, Vadenne 8h 11min, Orphée 8h 42min, Dubar 8h 51min, et le vétéran Alfred Bollé 9h 16min, qui est accueilli sur la ligne d‟arrivée devant le café de l‟Europe par son fils en garnison à Rennes. Edouard Cibot l‟un des favoris abandonne à Fougères et arrive à Rennes en tramway. Au terme de cette 4e étape, le classement général est le suivant : Orphée 45h 47min, Devienne 46h 36min, Biard, 48h 46min, Dubar 49h 15min, Il y a 17 classés. La 5e étape entre Rennes et Laval est la plus courte, 73 km, le départ est donné le mercredi 20 août à 6 heures, Devienne arrive le 1er, Place de la Mairie en 5h 53min 30s, moyenne 13 km/h, le second est Dodin 6h 15min 30s puis Orphée, 6h 25min... 6e étape jeudi 21 août entre Laval et Le Mans, 77 km. le 1er est Henri Siret en 6h 28 min devant Devienne 7h00, Orphée arrive 11e en 8h 55min et perd la tête du classement général au profit de Devienne. 7e étape vendredi 22 août, Le Mans - Chartres, une longue étape de 122 km, la victoire revient à Devienne en 11h 37min, devant l‟Italien Giovanni Collela 12h 41min et Biard 12h 55min. Louis Orphée 5e en 13h 12min, perd encore du temps sur Devienne au classement général. 8e et dernière étape, Chartres - Paris, 84 km. dimanche 24 août avec arrivée au Parc des Princes, le 1er est Henri Siret, 6h 44min, 2e Giovanni Collela 7h 18min 30s, Biard 7h 45min, Devienne 7h 48min 30s, qui termine vainqueur de ce tour de l‟Ouest en course à pied. Devienne a parcouru les 808 km en 78 heures 54 min, cela fait une moyenne de 10,100 km/h. Louis Orphée, second en 82h 26min, avait gagné le circuit de l‟Est l‟année précédente. Le 3e est Biard 85h 10min, 4e Giovanni Collela 89h 50min, 5e Dubar 91h 31min, puis Bollé, Besnier, Vandekerkove, Dibel, Drussy, Siret qui est 11e malgré ses 3 victoires d„étapes, Corroyer et Adijady. Il y a 13 classés à l‟arrivée sur les 60 partants.


Marathon Cheverny 2012

Revivez la course sur YaNoo.net


Retour sur le marathon du Bout du Monde - et rendez vous en 2014 ! Il ne fallait pas venir au marathon du bout du monde, ce dimanche 1 er avril, pour faire une performance et battre son record. Il valait mieux avoir en tête des superbes paysages, une bonne ambiance, et un effort soutenu. En effet, les conditions météorologiques auraient été parfaites si le vent n‟avait décidé, depuis une semaine, de souffler dans un sens tout à fait inhabituel. Après un départ magnifique au moment où le soleil se dégageait de la brume, les quelques 570 coureurs ont attaqué les grosses difficultés du parcours vers le 9ème kilomètre, où, quittant la baie des Trépassés au niveau de la plage, ils devaient remonter sur la Pointe du Van, à environ 75m d‟altitude, pour y découvrir le panorama sur l‟ile de Sein, la Pointe du Raz, et toute la baie de Douarnenez. Les trois premiers coureurs, Patrick Martinez, Simon Bousquet et Sébastien L‟Aot passaient au semi groupés, en 1h21. Ils avaient déjà lâché le reste de la troupe, et prenaient alternativement le relais. Chez les féminines, Martine Garrec et Gwenaelle Guillou avaient à peine trente secondes d‟avance sur Pascale Le Guenic. A Beuzec-Cap-Sizun, vers le 25ème kilomètre, tout le bourg était en fête pour accueillir les marathonien-ne-s, mais aussi pour applaudir le passage de relais entre les DUO, puisque l‟organisation avait permis à des couples mixtes ou exclusivement féminins de faire ce marathon en relais-duo. Dans les derniers kilomètres, Sébastien L‟AOT (ECUM Cléder) distançait ses rivaux, et remportait le marathon en 2h43mn24s. Il était suivi à presque 4 minutes par Simon BOUSQUET (Issy-les-Moulineaux), puis par Patrick MARTINEZ, le régional de la course, que l‟on annonçait pourtant comme favori. Chez les femmes, Gwenaelle GUILLOU passée en tête au semi devait laisser partir Martine GARREC (1ère en 3h15mn8s) et Pascale LE GUENIC (2ème en 3h16mn6s) pour termine 3ème en 3h18mn25s. Le premier DUO mixte (Stéphane BREHELIN / Hélène BERNARD) passait la ligne en 3h07.Enfin, Géraldine GADONNA et Caroline KEROUREDAN remportaient le DUO féminin en 3h45. Côté ambiance, tout avait superbement démarré le samedi soir sur le quai du port de plaisance de DOUARNENEZ avec une « Pasta Party » animée par le groupe SALICORNE. Les danses bretonnes improvisées séduisaient les coureurs et leurs accompagnateurs, mais il fallait garder des forces pour le lendemain. Et dimanche, sur le site d‟arrivée, chaque athlète était accueilli par la fanfare de percussions BATOUCADOUARN, et un curieux clown qui accompagnait chacun, avec son petit parasol pour protéger du soleil. C‟est donc avec des souvenirs plein les yeux, mais aussi plein les oreilles et sans doute plein les mollets que chacun se donnait rendez-vous pour le prochain marathon du bout du monde, en avril 2014. Rappel : www.lemarathonduboutdumonde.com, ou page FACEBOOK « Le marathon du bout du monde ».


Pascal Balducci, entraineur d’Erik Clavery se livre YaNoo le Mag. Une interview sans langue de bois ! Pascal Balducci est enseignant spécialisé et préparateur Physique et Mental. Il a crée une structure d’entraînement www.trailcoaching.fr qui propose des stages, conférences entraînement .. Il est également responsable rubrique entraînement Trail à Endurance-mag depuis 2006, et est entraineur d’Erik Clavery et de plusieurs autres références en matière de trail comme Julien Chorier, Thierry Breuil, Thomas Saint Girons, Vincent Faillard, Sébastien Lefèbvre. Pascal habite à Bourg en Bresse et est entraineur depuis 6ans, plutôt orienté trail même si sa formation lui permet de tout couvrir !

Comment se passent tes relations avec Erik (à distance je suppose) ? Très bien et je dirais même excellentes, basées sur la confiance et le respect mutuel. On se voit assez peu (tests physio, grosses courses).

Facile d'entrainer comme cela ? Finalement oui car je le suis au jour le jour. Pratiquement toutes ses séances sont enregistrées au cardio et au GPS, + suivi physiologique par la Variabilité de la Fréquence Cardiaque, + suivi du poids, de la nutrition (avec Benoit Nave), + suivi en préparation mentale. Ses charges de travail sont quantifiées, la monotonie de son entraînement est prévue et calculée. Bref, j‟ai une image quasi parfaite d‟Erik au jour le jour, et je grandis avec lui. Je travaille aussi en réseau : Guillaume Millet, Damien Saboul, Anthony Berthou, Benoit Nave.

Comment progresses tu dans ce domaine en étant au contact d'un garçon qui découvre le trail et qui gagne des courses références ? Erik est un athlète simple, facile à vivre, à l‟écoute. Il a une intelligence pratique qui lui permet de s‟adapter à mes entraînements selon son état du jour, ses disponibilités … Son plan de carrière est établi, sa saison est entièrement planifiée, chaque période de travail programmée, et cela jusqu‟à la séance. Nous avons peu d‟objectifs mais nous mettons tout en oeuvre pour les atteindre. Pour cela, je me remets constamment en question car les vérités à l‟entraînement sont éphémères.

Facile de le prendre en charge en tant qu'entraineur ? Oui (question précédente) et non car Erik affectivise beaucoup les événements et sa relation aux autres. C‟est ce qui le rend profondément humain mais aussi fragile. Depuis 18 mois, en prépa mentale, nous travaillons sur ces aspects de son être. Il a beaucoup progressé physiquement certes, mais ses plus progrès (ce que les autres ne voient pas) sont mentaux. Il n‟a plus peur d‟être qui il est, de se faire confiance. Regardez sa dernière course à Paris. Il a couru 70 kms tout seul, sur une autre planète.

Facile de faire des plans ou de suivre son coureur en prenant en compte un calendrier qui n'est pas forcément le tien ? C‟est vrai qu‟il y a parfois des contraintes de calendrier mais nous les anticipons bien à l‟avance pour ne plus y revenir par la suite et les intégrer dans la planification. Erik me demande toujours mon avis et nous décidons dans son intérêt sportif.

Son passé de triathlète t'aide ? ou tu casses des choses … ? Son passé de triathlète est un plus au niveau de sa capacité à encaisser de grosses charges de travail. Nous poursuivons l‟entraînement croisé avec la pratique du vélo. Sinon, mes méthodes ne rentrent pas dans le moule “fédéral”. Erik a été un véritable laboratoire d‟expérimentations pour moi. Et si d‟autres athlètes de haut niveau me rejoignent, c‟est justement parce qu‟ils savent que je vais les bousculer au niveau des intensités, des récups, des volumes, des changements de rythme … et qu‟ils vont être sollicités sur l‟ensemble des qualités physiques et mentales requises par l‟activité trail.

Facile de coatcher un athlète de haut niveau désormais ? C‟est à Erik qu‟il faudrait poser la question. Quand nous avons commencé à bosser ensemble (novembre 2010), je savais que j‟avais un diamant brut entre les mains et qu‟il faudrait quelques mois pour le façonner. 9 mois plus tard d‟un travail dur et d‟une totale remise en question, Erik parvenait enfin à réconcilier son physique et son mental et devenait champion du monde. Ce changement brutal de statut a demandé un temps d‟adaptation important et il a fallu passer par la désillusion des Templiers pour rebondir et trouver enfin la voie. Les démonstrations à la Saintélyon et à l‟Ecotrail sont l‟image du vrai Erik Clavery. Un athlète surdoué et qui n‟a pas fini de progresser !

Comment trouves tu l'évolution du trail en France ? Peut-être trop de courses, des inscriptions trop chères, des confusions entre les différentes catégories de trail, une banalisation dangereuse des ultras … mais également un formidable engouement et des épreuves magnifiques. Erik Clavery n‟a que 3 objectifs en 2012, Julien Chorier en a 2 ! et pourtant ils s‟entraînent 15h par semaine et peuvent passer 150 km parfois. Ils devraient être plus souvent cités en exemple.

Et ce côté business ? L‟argent est là, les coureurs en profitent par leur Team mais pas par les organisations. Il règne donc une certaine malhonnêteté intellectuelle.. Sans parler de l‟arrivée de certains requins !


Page 16


Page

17


YaNoo Le Mag Avril 2012