__MAIN_TEXT__

Page 1

Le Mag des Sessions Numéro 10

2014

4 artistes à découvrir


Sommaire 5 Les 4 Sessions

SESSION

LE MUSICA

Sekai No Owari, Gaëlle Buswel, Sylvain Bezia, Peter Fallowell

10 Rencontre avec Bruno-Michel ABATI

12 La “PROMO” Xavier BOSCHER

13

Regard sur

CALOGERO

16 Mise en avant

Loïc Lost STEPHAN

20 Zoom sur 23

mesogeios

Malou

ZOOM sur

plage dance accord jazz

La Sélection

27 Festivals

FESTIVALS 2


Le Mag des Sessions

Edito

Numéro 8

Restez en été, écoutez Sépia méditerranée

Participez aux Sessions Musicales Il vous suffit de nous faire parvenir 4 titres, photos, bio. Rendez vous sur le site www.sepia-mediterranee.com Rubrique contact Dans ce numéro du Mag des Sessions 10 Les 4 Sessions Musicales à venir, L’interview de Bruno Michel ABATI, partez à la découverte du Samba Français, La “PROMO” de Xavier Boscher Nous jetterons un regard sur CALOGERO A la rencontre d’un professionnel de la photo d’artiste, Loïc Lost Stephan Un Zoom sur Malou Et le choix des programmateurs

Bonne lecture et bon son avec le Mag de Sépia Christian

3


Le Mag des Sessions

Les 4 Sessions 4


Le Mag des Sessions

Vue sur les artistes Gaëlle BUSWEL VENDREDI 12 septembre 19h00

SEKAI NO OWARI VENDREDI 05 septembre 19h00

Peter FALLOWELL VENDREDI 26 septembre 19h00

Sylvain BEZIA VENDREDI 19 septembre 19h00

5


Le Mag des Sessions

SEKAI NO OWARI

SESSION ALE C I S U M

le 05/09 à 19h

SEKAI NO OWARI (qui signifie «End Of The World») est un groupe japonais composé de 4 membres : Satoshi Fukase, Saori Fujisaki, Shinichi "Nakajin" Nakajima et DJ Love. Formé en 2007 il a connu une ascension fulgurante avec un impact majeur sur la scène musicale asiatique dès 2010. Suite à la sortie de leur premier single «Maboroshi No Inochi» en février 2010 et à leur premier album «Earth» en avril de la même année, c'est toute l'industrie musicale japonaise qui a observé leur percée dans ce milieu très fermé et leur ascension impressionnante.. En novembre 2010, ils sortent leur second single «Tens hi To Akuma / Fantasy» qui fut utilisé pour le générique de la série TV dramatique la plus appréciée au Japon cette année là Reinoryokusha Odagiri Kyoko No Uso (TV Asahi). Hormis le fait d'être un nouveau venu sur la scène musicale, les médias ont été étonnés de la rapidité de leur toute nouvelle popularité. Lors de leur participation au plus grand festival de musique japonaise, «Rock in Japan Festival» la passion des fans a obligé les organisateurs de l'évènement à limiter l'accès à leur live en raison d'une ferveur aussi puissante qu'imprévisible. L'année 2013 les a vu poursuivre leur expansion à l'étranger avec une prestation très remarquée au MIDEM de Cannes (France), leur ouvrant les portes d'une carrière internationale. Leur chanson RPG est également choisie comme thème principal du film “Crayon Shin-chan“ 2013 est aussi l'année marquant leur premier “Arena Tour” et la participation à de nombreux festivals et évènements musicaux, faisant de Sekai no Owari le groupe incontournable qu'il est aujourd'hui devenu.

www.SEKAINOOWARI.fr

6


Le Mag des Sessions

Gaëlle BUSWEL

SESSION ALE C I S U M

le 12/09 à 19h

GAËLLE BUSWEL, dotée d’une voix exceptionnelle, d’une générosité et d’un naturel absolu, cette jeune femme au sourire ravageur est une bête de scène. Une solide expérience du live avec déjà plus de 500 concerts en Europe. Chacune de ses prestations est un incroyable moment, un savoureux mélange entre une énergie débordante et une intense émotion. Pas d’artifices, un concert au cachet authentique. Une voix profonde, mise en valeur par des mélodies et des rythmes de guitare envoûtants. A chaque fois, le public est emporté et l’accompagne spontanément au chant, reprenant en choeur les refrains de ses compositions. Une artiste atypique qui ne laisse pas indifférent. Elle vient du blues et a une voix à faire frissonner les entrailles. Mais qu’attendre d’une grande blonde aux yeux couleur coca-cola qui débarque sur scène avec une guitare et un sourire à tomber ? La surprise est totale. Gaëlle Buswel créé un choc sismique et thermique dès les premières notes, déclenchant frissons et chair de poule en série. Qui pouvait en effet imaginer que sous les traits angéliques de la jeune femme se cachait la voix rauque d’une blues woman de 50 ans qu’on croirait venue tout droit du Mississipi ? La scène, Gaëlle Buswel la connaît bien. Depuis ses 13 ans, elle enchaîne les concerts, avec plusieurs groupes ou en solo, et sait au fond d’ellemême que c’est sa vocation, sa raison d’être. C’est aujourd’hui ses propres titres et son univers musical, coloré par ses influences mais bien ancré dans son époque, qu’elle partage avec le public. Des textes qui vous touchent en plein coeur, des mélodies qui vous saisissent et vous transportent. Sa capacité à traduire sa vision du monde en musique font de Gaëlle Buswel une artiste complète, sincère, unique.

7


Le Mag des Sessions

Sylvain BEZIA

SESSION ALE C I S U M

le 19/09 à 19h

Assis derrière son piano, installé dans son studio, Sylvain Bezia n'a plus de limite. Un son, une image, un sentiment… et l'artiste se laisse emporter par le flux musical qui le traverse et compose spontanément. Son art, c'est la musique mais aussi l'improvisation. Son crédo, le partage. Auteur, compositeur et interprète, Sylvain a ce don de vous emmener hors du temps, comme dans un rêve. Pour lui, la musique n'a pas de frontière et ses mélodies non plus. Volontairement sans paroles, elles brisent la barrière de la langue et s'adressent au monde entier. Le 25 mai 2013, Sylvain rejoint le monde du cinéma mondial pour sa première montée des marches officielle au Festival de Cannes. Le protocole lui réserve une place de choix, juste après Steven Spielberg. En avril 2013, il se produit en Tunisie lors de la soirée de présentation du 1er véhicule de luxe de Kia Motor. Son deuxième show hors de l'hexagone après La nuit des chercheurs à Mons en Belgique un an plus tôt. À ces occasions, il met sa harpe laser à l'honneur, un instrument créé spécialement pour lui par les ingénieurs Franck Morisseau, Laurent Berth et Laurent Maillet. 2013 marque aussi la sortie de son deuxième album Journey to the Forbidden City, composé en duo avec Guo Gan : un mariage entre technologies modernes et instruments traditionnels, culture orientale et occidentale, qui a nécessité près de deux ans de travail.

8


Le Mag des Sessions

Peter FALLOWELL

SESSION ALE C I S U M

le 26/09 à 19h

' “Harmony Of Opposites” (HOO) est le deuxième album composé par Peter Fallowell pour son projet, “Multifuse” qui le voit retourner à ses racines Rock avec des guitares électriques et acoustiques combinées à des claviers contemporains pour produire un contexte luxuriant pour les 10 titres qui constituent l'album. "Les chansons sont des choses qui me font se sentir bien ou pas " (Peter) et le premier seul titre “Imaginary Wavs” explore les pièges et les plaisirs que tout un chacun peut déouvrir en utilisant Internet. Des émotions diverses sont explorées dans toutes les chansons et les paroles sont écrites de telle façon que chacun peut se sentir concerné. Multifuse a été créé pour présenter la musique de Peter sous le Label “Crooked Cat Music” et le premier album “Journey To The Nesting Place” était une exploration des rêves, des cauchemars et des souvenirs sur clavier. Bien que Peter soit un chanteur et joue de plusieurs instruments, il y a des contributions importantes d'autres musiciens dans l'enregistrement de 'HOO'. La partie BASS est assurée par Fabio Fecchio, un bassiste italien vivant actuellement à Paris, les choeurs par Richard Robinson et Cherie Emmitt du Royaume-Uni. Il y a aussi “Live Multifusians” ensemble constitué de musiciens de talent originaire du Royaume-Uni et de France qui se joignent au groupe pour les concerts en accompagnement guitare et vocal.

9


Le Mag des Sessions

Rencontre avec Bruno - Michel ABATI

Depuis quand aimez vous chanter ? J'ai commencé à chanter dans le cadre d'un projet musical sérieux au début des années 80. J'avais monté un groupe de reggae, GODJAM, avec des potes du lycée pour lequel j'écrivais des chansons et au sein duquel j'étais chanteur-guitariste. Quelles sont vos influences musicales ? Elles sont extrêmement multiples, j'ai appris à avoir une approche de la musique à 360°. Comment vous décrivez vous ? Je suis un musicien du métissage, j'aime l'idée que des styles différents, voire éloignés les uns des autres, puissent se rencontrer par le biais de mon travail. Avec mon précédent projet le Quatuor MUSYRIADE dont le slogan était « Quand la musique de chambre devient musique du monde », j'ai travaillé à l'écriture de pièces instrumentales où j'appliquais les règles d'écriture propres aux musiques savantes aux musiques traditionnelles d'Amériques Latines et des Antilles. Dans mon travail actuel, « Le samba français », je développe un travail sur la langue française dans le contexte musical des musiques brésiliennes. Au-delà de la question de l'écriture où l'association des mots, des notes et des rythmes doit aboutir à une grande évidence, dans l'interprétation je cherche à donner l'illusion d'un lien qui a toujours existé. Je ne prétends pas être un pionnier mais dans le métissage j'ai toujours la sensation que des portes s'ouvrent sur des chemins à défricher.

10


Le Mag des Sessions Bruno - Michel ABATI

La rencontre dans le monde de la musique que vous aimeriez faire si cela ne s'est pas déjà produit ? J'ai déjà eu des rencontres fortes avec mes professeurs de guitare classique, Guy-Jean Maggio, René Bartoli et Roland Dyens, mais en lien avec mon projet actuel j'aimerais rencontrer deux personnes : Chico Buarque et Bernard Lavilliers. Votre chanson préférée ? Je n'ai pas de chanson préférée, il y en a bien trop qui sont superbes et pour différentes raisons très inspirantes pour en choisir une parmi elles. La scène où vous aimeriez chanter ? Je dirais L'Olympia en raison de tout ce que cette salle porte en elle sur le plan historique. Jouez vous d'un instrument ? Je chante (clin d'œil) car la voix est un instrument, je suis guitariste et je joue également du cavaquinho et de la basse mais seulement en studio. Avec qui aimeriez-vous faire un duo ? Avec Bernard Lavilliers et Chico Buarque. Vos projets ? J'ai un seul projet pour lequel je consacre mon temps d'artiste c'est celui que je mène depuis bientôt 10 ans maintenant dans la chanson, mais j'aimerais un jour créer un label pas seulement pour moi mais aussi pour développer d'autres artistes ayant d'autres esthétiques. Un souhait pour votre carrière ? Le seul souhait de carrière qu'on peut avoir surtout à mon niveau de notoriété, c'est d'aller encore plus haut sur le plan de la notoriété pour faire connaître mes chansons à un plus grand nombre. Qu'écoutez-vous en ce moment ? J'écoute France Musique et donc la programmation de cette radio. Un mot pour finir ? Longue vie au Samba Français !

11


Le Mag des Sessions

La “ PROMO” Sépia

Xavier Boscher Xavier Boscher est un musicien français de musique pop et rock, auteurcompositeur, guitariste et chanteur principalement. Cet artiste aux multiples facettes a déjà enregistré 5 albums instrumentaux de guitares New-Age et aussi plusieurs albums de Métal avec MISANTHROPE et NEBULEYES entre 1999 et 2012. Après un premier album sorti en 2003, il revient à la pop au printemps 2013 avec un deuxième album de chansons baptisé « Pulsations » (label Orfeo’Lab-Believe digital) dont « I Love to Kiss You » est le premier single. Eté 2013, sortie de la chanson « Si on reste ensemble » en duo avec Julie Bouhana avec un premier vidéo-clip à l’appui et un bon accueil auprès des radios francophones. En parallèle, Xavier compose activement pour les autres (Julie Bouhana, Ludo Prel, Franck Moulin…) et de nombreuses chansons vont éclore en 2014 dont un nouveau single « (je n’ai aucun talent mais…) Je suis une star » qui est attendu pour février, préambule d’un troisième album « enfant de l’atome » plein de promesses et de surprises…

12


Le Mag des Sessions

Regard sur

Calogero 13


Le Mag des Sessions Calogero Calogero (de son vrai nom Calogero Maurici) est un compositeur, musicien et chanteur franco-italien, né le 30 juillet 1971 à Échirolles (Isère). Le virus de la musique, Calogero l'attrape tout petit. Il forme le groupe Les Charts en compagnie de son frère Gioacchino et de Francis Maggiulli au milieu des années 80. C'est France Gall qui remarque ce jeune groupe rock et lui permet d'avoir un contrat en 1988. Entre 1989 et 1997, les Charts trustent le top 50 en 5 albums.

Il aura fallu attendre le troisième album, intitulé simplement , pour sentir la véritable patte Calogero, et se détacher un peu de l’étiquette Pascal Obispo. Cet album, édité en 2004, apparaît comme une consécration pour l'artiste et renferme de nouveaux succès commerciaux : Yalla, Si seulement je pouvais lui manquer et surtout Face à la mer, interprété en duo avec le rappeur Passi. Les ventes de l’album approchent le million et demi d’exemplaires , et Calogero est consacré « meilleur artiste masculin » lors des 19e Victoires de la musique, en 2004. En 2005, il entame une longue tournée, qui va se concrétiser par la sortie d’un album enregistré en concert, Live 1.0. Le disque contient des duos avec La Grande Sophie et Raphaël. Calogero n'écrit aucun des textes de ses albums, ceux-ci sont signés par Lionel Florence, Patrice Guirao, Alana Filippi, Raphaël, Julie d'Aimé ou Zazie.

14


Le Mag des Sessions Calogero

Albums 1999 : Au milieu des autres 2002 : Calogero 2004 : 3 2007 : Pomme C 2009 : L’Embellie 2010 : V.O.-V.S. (Version Originale / Version Symphonique) - compilation 2014 : Les Feux d'Artifice

17

Calogero part ensuite avec ses musiciens en Toscane afin d’enregistrer son 4e album, dans une maison de vacances, pour retrouver une ambiance « ado de 15 ans avec ses potes », souligne l’intéressé. Depuis longtemps, Calogero avait envie de faire un album avec un seul et même auteur. C'est Zazie qui lui écrit tous les textes, Calogero n’ayant soufflé que deux thèmes : l’immigration, avec Suis-je assez clair ?, et l’amour virtuel, avec Pomme C. Le disque sort en 2007, sous le titre Pomme C. Ses ventes marquent un recul par rapport aux précédents albums, mais il atteint tout de même les 400 000 exemplaires écoulés, il est suivi d’une tournée à partir du mois de novembre. Le 20 avril 2009, il sort son cinquième album solo, intitulé L’Embellie (410 000 exemplaires). Pour ce disque, il a collaboré avec de grands noms tels que Dominique A, Kent, Dick Annegarn, Marc Lavoine, Grand corps malade ou Jean-Jacques Goldman. Pour la première fois, Calogero a écrit luimême le texte d'une de ses chansons (il écrivait déjà au temps des Charts mais c'est la première de sa carrière solo).

En avril 2010, il entame une tournée acoustique. Il parcourt les petites salles de France, accompagné de sa guitare et de son piano. Il interprète toutes ses plus belles chansons. En novembre 2010 sort sa première compilation, V.O.-V.S., reprenant sur un premier CD, ses 13 plus grands succès, en version originale, complétés une chanson inédite, C'est d'ici que je vous écris (écrite par Jean-Jacques Goldman), et sur un deuxième CD, les mêmes 14 chansons réorchestrées et réenregistrées avec un orchestre symphonique. En 2011, Calogero se produit sur scène avec un orchestre symphonique. Un CD/DVD live intitulé Live symphonique en est issue et sort le 5 décembre 2011. En 2012, il revient avec un groupe, Circus, composé de Stanislas, Philippe Uminski, Elsa Fourlon et Karen Brunon. En mai 2014 sort le 1er single Un jour au mauvais endroit d'un nouvel album à venir. Le titre traite du double meurtre de 2012 à Échirolles, sa ville de naissance. Une tournée est prévue à partir de novembre.

15


Le Mag des Sessions Mise en avant : Loïc Lost STEPHAN

Ed-Äke, balances, Elysée Montmartre, Paris, 09/06/2010

Le Mag vous invite à découvrir Loïc, photographe. Il nous présente son travail en répondant à quelques questions. Comment devient-on photographe dans le monde de la musique J'imagine que chacun a son parcours. Pour ma part, il s'agit d'une rencontre internet. Tout à fait respectable, je vous rassure ! Je suis tombé sur Radio Metal en fouinant sur la toile, leur ai proposé au départ de les aider à faire leur promo en distribuant à l'occasion des tracts sur Paris à la sortie des concerts dans un esprit « militant » pour la « cause » metal étant moi-même fan de metal. Comme le QG est lyonnais, avoir quelqu'un sur Paris les intéressait. Ils m'ont répondu ok tout en me demandant : « tu sais faire des photos ? ». Et c'était parti. Etes-vous musicien vous même Fan de musique assurément mais ce ne sont pas mes quelques années de piano quand j'étais enfant ni la flute scolaire qui ont fait de moi un musicien ! Mais, cela n'est pas nécessaire pour faire des photos !

16


Le Mag des Sessions Loïc Lost STEPHAN La valeur ajoutée de votre travail pour un artiste ? Fan de musique et de découvertes, je ne me mets pas de barrières dans les styles. Heureusement ! Je photographie du metal évidemment mais j'ai pu aussi travailler sur des concerts de soul ou de flamenco, style qui n'est pas évident non plus. Mais il y a de belles émotions à capter en live qui sont très intéressantes. Récemment, j'ai photographié Tinariwen en concert, groupe de blues touareg. Vêtus de costumes traditionnels, ils m'ont donné d'autres images et cette variété permet de garder un esprit ouvert. Enfin, l'idée que je garde en tête est de toujours mettre en valeur l'artiste ! J'ai à cœur que l'artiste soit satisfait de mon travail. Ensuite, le numérique est une arme d'une grande efficacité et qui simplifie la vie, raccourcit les délais. Tous les smartphone sont équipés d'un appareil photo et tout le monde est photographe aujourd'hui. Sauf que ce n'est pas si simple. J'ai eu pour ma part la chance de connaître l'argentique, de faire mes tirages noir et blanc en laboratoire, moi-même. Je ne suis pas opportunément venu à la photographie avec le numérique. Ce travail en laboratoire m'a beaucoup appris et me sert encore aujourd'hui. Ma professeure était une professionnelle avec un réel niveau d'exigence. La prise de vue et le développement continuent à exister en numérique et mon apprentissage en laboratoire est gage de qualité ! A l'époque, je photographiais beaucoup de boxe française. Au niveau mouvement, conditions de lumières, réactivité, là aussi j'ai beaucoup appris. Surtout qu'en argentique, point d'écran de contrôle !

Gaëlle Buswel, Paname Blues Night II, New Morning, Paris, 05/06/2014

Les rapports avec les artistes que vous rencontrez Cela dépend évidemment de l'artiste, c'est une lapalissade, désolé ! Mon idée, ce qui est intéressant de mon point de vue, est d'essayer de construire une relation sur la durée, de croiser l'artiste dans différentes situations, de pouvoir fournir des images variées. Une conférence de presse peut donner des photos trés sympas! Passer du temps avec le groupe avant le concert, pendant les balances en particulier, donne d'autres images très intéressantes aussi. Regardez les Stones : tant d'images fortes ont circulé permettant de construire la légende et pas uniquement lors de leur concert ! Et pourquoi ne pas faire des rencontres sur un plan humain aussi ! Evidemment, la photo est une technique, mais mieux on connait l'artiste, mieux on travaille avec lui. Bien entendu, pour une relation qui dure, il faut une première fois. Que les artistes se rassurent, ils ne signent pas un bail pour dix ans ! Une prestation sur un concert ou une séance de photos promo reste la base de départ. L'artiste que vous rêvez de photographier Metallica La photo dont vous êtes le plus fier S'il doit y en avoir qu'une, cela serait Tommy Iommi lors du concert de Black Sabbath à Bercy en décembre dernier. Plus que de la fierté, c'est un grand bonheur et une sensation assez magique, presqu'irréelle, d'avoir pu photographier ce groupe dans sa configuration presque d'origine. Black Sabbath est une légende qui a révolutionné le hard-rock pour créer quelque chose qui inspire encore bon nombre de groupes aujourd'hui !

Vuelo Flamenco, balances, La Crypte Ararat, Paris, 01/02/2014

17


Le Mag des Sessions Loïc Lost STEPHAN Un reportage photo de qualité professionnel lors d'un concert, c'est un projet envisageable financièrement pour de jeunes artistes? Envisageable ? La question est délicate car chacun a sa notion de l'envisageable financièrement ! Mais je réponds oui, bien sûr, en gardant en tête que derrière une photo, il y a du travail, du temps passé. Le tout gratuit n'existe pas même si notre époque le laisse parfois croire. Le numérique a diffusé au plus grand nombre et c'est très bien. Mais il est faux de croire que c'est facile, que c'est gratuit, que tout un chacun peut faire de belles photos. Tout comme tout un chacun ne peut s'improviser musicien. L'offre se dessinera aussi avec ce que veut l'artiste. Travaillant seul, les frais de personnel sont réduits ! Un dossier photo en cours ? Beaucoup de concerts ! Un mot pour conclure

Contact : iamlostwhoareyou@yahoo.fr Pour voir :https://www.flickr.com/photos/lagaleriedeloic

A très bientôt !

Lena & The Deep Soul, Soul Successions, New Morning, Paris, 27/02/2014

18


ZZ Top, Paris Zénith, 18/06/2013

Motörhead, Sonisphere, Amnéville, 08/06/2013

19


Le Mag des Sessions

Zoom sur

Malou

20


Si son apparence la range dans la même catégorie que certaines… c'est sans compter sur son énergie débordante et ses allures faussement dévergondées. Née en région Parisienne, Malou mène une enfance « douce » auprès de sa famille, qui décide un jour de s'installer dans le sud de la France. Ses parents l'encouragent rapidement à suivre sa vocation musicale. Il faut dire que Malou ne manque pas une occasion pour pousser la chansonnette… Elle commence à prendre goût à la chanson et dès 11ans, participe à quelques tremplins régionaux, qu'elle remportera à chaque fois (ou presque…). C'est à 15 ans, lors d'un de ces concours qu'elle rencontrera l'équipe avec qui elle travaille depuis… Les mois passent, les premières chansons sont écrites, enregistrées, présentées et remarquées par des professionnels. Ainsi, elle est choisie par Corneille pour assurer ses premières parties, à Marseille, Montpellier, La Grande Motte etc… On retrouvera Malou sur scène aussi bien à Paris (Cabaret Sauvage), qu'en Province, aux côtés de Jenifer, Julie Zenatti, Chimène Badi, Emmanuel Moire, Michael Jones… (devant + de 10 000 pers pour l'anniversaire de France Bleu Hérault) ou encore Nolwenn Leroy, Blankass, Clarika, Alain Chamfort, Elisa Tovati et Florent Pagny pour les 20 ans du Zénith de Montpellier. Il y a quelques années, Malou a vécu une magnifique expérience : Elle a chanté lors du Concert pour la tolérance le 27 octobre 2007 devant près de 200 000 spectateurs sur la plage d'Agadir (Maroc). Une soirée présentée par Sandrine Quétier et Bruno Guillon. Avec : Enrique Iglesias, Jenifer, David Hallyday, Chimène Badi, Julie Zenatti, Amel Bent, Kamini, Magic System, Rose, Khaled, Faudel, I Muvrini, IAM, Kenza Farah ou encore Stanislas. Le concert a été diffusé sur TF1 , 2M, TV5 Monde et NRJ 12. Malou s'est également faite remarquée lors de la Star Ac' 8 sur TF1, interprétant de mémorables duos (Andréa Bocelli, Shy'm, Julien Doré….) Maniant espièglerie et passion, dans ses chansons comme dans la vie, Malou, enchaîne les expériences, résolument tournée vers un avenir électro-pop…

21


Le Comptoir Bleu R TEZ O P S S LE VO U

13

13

Laissez libre cours à votre créativité www.bleu-infos.net

Coque iPhone

22


La sélection Proposée par les Web Radios du bouquet Bleu Infos Le choix des programmateurs

Sélection mesogeios “Paul Karlbrenner”

Sélection plage dance “Stéphane Vincent”

Sélection accord jazz “Andayoma”

23


Le Mag des Sessions

Rubrique Lounge

Paul Kalkbrenner, né à Leipzig en 1977, est un producteur et DJ allemand de musique électronique de style techno et electro, également connu sous les pseudonymes Paul dB+, Kalkito ou Grenade. Il fait ses premiers pas dans l'univers de la musique par une formation de trompettiste jusqu'en 1990, après quoi il se lance dans des concerts et des performances live. paul Kalkbrenner compose et créé de la musique depuis le début des années 1990, après de nombreuses nuits blanches passées sur les dancefloors d'E-Werk et Planet and Whale, deux célèbres clubs berlinois. Jusqu'au milieu des années 1990, Kalkbrenner susbiste grâce à un poste de rédacteur à la télévision qui lui permet de financer ses premiers équipements et de démarrer sa carrière de DJ en 1994. Ses premiers titres sous le nom de Paul dB+ sortent en 1999 sur le label berlinois Bpitch Control, dans l'EP Friedrichshain (du nom du quartier de Berlin qui l'a vu grandir). Le 3e album de Kalkbrenner en 2004, Self, marque le début d'une nouvelle période d'éclosion pour le DJ et son label. Son son mélodique et son goût pour la grandiloquence obéissent certes à une logique dansante, mais Self introduit une esthétique narrative nouvelle. Sur scène, il utilise actuellement le séquenceur Ableton Live, une console de mixage analogique 16 voies Allen & Heath Wizard, un contrôleur MIDI evolution UC16 et 2 interfaces audio RME fireface 400. En octobre 2008, sort le film Berlin Calling de Hannes Stöhr, relatant la vie nocturne berlinoise, dans lequel il joue le rôle principal d'un DJ qui s'inspire de son quotidien pour enregistrer son album. Il est aussi l'auteur de la bande originale du film, qui est un succès commercial puisqu'elle est certifiée disque d'or en Allemagne. Le single Sky and Sand issu de la bande originale et dont la partie chantée est assurée par le frère de Paul, Fritz, est resté 14 semaines au hit-parade belge en 2009. En décembre 2010 sort un documentaire sur ses concerts live intitulé Paul Kalkbrenner 2010 - A Live 24


Le Mag des Sessions

Rubrique Dance

Stephane VINCENT Supersonic

Il débute comme platiniste dans l'évènementiel dans un registre généraliste et s'oriente rapidement vers un style électro et décide de jouer en club. Mais l'engouement pour la composition prime et c'est à travers la créativité qu'il poursuivra. Artiste discret, son premier public est son entourage mais la diffusion de ses compositions sur le web lui permet d’éccder à une relative notoriété. Ouvert musicalement il apprécie le contact artistique et la fusion des styles.

25


Le Mag des Sessions

Rubrique Jazz

Andayoma

Il existe des tribus africaines qui pleurent la naissance d’un enfant et se réjouissent quand cette personne meurt de vieillesse car elles célèbrent sa vie. Quel paradoxe dynamique. Dans son nouvel album, Andayoma nous invite à rejoindre le tempo improbable de l 'amour. Elle combine rythmes et paroles porteurs de ce paradoxe. Son genre musical reste le Jazz, pourtant elle pleure la perte de son meilleur ami sur du Funk, elle lance des défis à l’amour sur une Biguine. Enfin elle vous interpelle sur du Reggae. Restez à l’écoute…

Le Nouvel Album d’Andayoma

Jazz Caribbéen Présente

Label Plaza Mayor Company Ldt

Shades of Love www.andayoma.com

26


Festivals A CONTRALUZ 1er Festival de musique 100% électro au pied du MuCEM à Marseille. Les 5 & 6 septembre, de 18h à 3h, chaque soir, jusqu'à 10 000 personnes vibreront au son d'un line up d'exception, dans un cadre unique face à la mer. 18h de musique non-stop en admirant le coucher du soleil, l'île du Frioul et le Palais du Pharo.

ROCK IN OPPOSITION 2014 : programmation, billet, place, pass, infos FESTIVAL ROCK IN OPPOSITION ALBI Du Vendredi 19/09/2014 au Dimanche 21/09/2014 Plus d’infos : www.rocktime.org/rio

MARSATAC Les 25, 26 et 27 septembre, Marseille Marsatac vous propulse vers cet univers parallèle. Le festival passe à la vitesse lumière. Toujours en quête de galaxies sonores inexplorées, il (se) téléporte et annexe la Friche. The Friche ? Oui, la Friche, La Belle de Mai qui a profité de l'année 2013 pour faire sa transmutation. Dans ce vaisseau de béton brut et d'histoire collective marseillaise, Marsatac l'architecte charpente son ambition et échafaude ses plans. Jeudi, la montée en puissance s'annonce rugueuse, râpeuse, rageuse… rock, en un mot. Puis, son vendredi a la ferveur des block parties qui groovent et son samedi, celles des nuits sans sommeil électro…

27


LA SESSION E L A C MUSI Artistes à découvrir prochainement Arez Acoustic, Frédérik Arano Alain Turbanl, Claire Augé

www.sepia-mediterranee.com

Profile for Sépia

Le Mag des Sessions N°10  

Le Magazine de Sépia méditerranée www.sepia-mediterranee.com Le son de la méditerranée

Le Mag des Sessions N°10  

Le Magazine de Sépia méditerranée www.sepia-mediterranee.com Le son de la méditerranée

Advertisement