Issuu on Google+

Liz e n i z a g a M N°2 | SEPTEMBRE 2012

Interview Jared Leto Amy Macdonald Barbara Carlotti Katie Melua Bobby Newberry The Ritch Kids

Escapades

Tout sur votre rentrée

Beauté, Mode, Culture

Paris au Plaza Athénée, New-York au On Rivington, Brasil: “Emmenez moi à Bahia”

Numéroscope


2

1

4

3

Quand l’instant façonne votre histoire... Plus de 50 hôtels, resorts & spas aux quatre coins du monde

www.warwickhotels.com 1 France, Paris, Hôtel Westminster I 2 USA, Dallas, Warwick Melrose Hotel, Dallas 3 Suisse, Genève, Hotel Warwick Geneva I 4 Indonésie, Bali, Warwick Ibah Luxury Villas & Spa

Pages blanches


Agenda

Sommaire

p.4 Bruxelles p.5 Paris

People p.6 p.20 p.24 p.28 p.32 p.84

Jared Leto&30 seconds to Mars The Ritch Kids Barbara Carlotti Katie Melua Amy MacDonald Bobby Newberry

Mode

Horlogerie p.88 La saga Rodania

Déco

p.92 Déjeuner sur l’herbe p.94 Shopping

Escapade

p.96 New York New York p.102 Paris au Plaza Athénée p.108 Emmenez-moi à Bahia

p.10 Quand le rock rencontre la mode p.70 The best of my class p.82 Shopping

Gastronomie

p.36 Une rentrée parfumée p.44 Exclu dans les coulisses de Gucci Premiere p.58 Les parfums de cuir de Thierry Mugler p.62 Test les sérums de jeunesse p.68 Test Emmi-dent la brosse à Ultra-sons

p.118 Actu Musique p.120 Focus Pascale Borel p.122 Série Focus Revenge p.124 Culture dvd p.126 Culture livre

Beauté

Bien Etre p.66 Bruxelles p.67 Paris

Homme p.86 Shopping

p.116 Bruxelles p.117 Paris

Culture

High-tech p.128 High-tech

Numéroscope p.130 Numéroscope

En couverture Jared Leto est photographié par François Berthier Stylisme : Jessie Van Osselt Gilet sans manches : Jean-Paul Knott Pull : Jean-Paul Knott by Greg Van Rijck


AGENDA

les l e x u r B

EAT !BRUSSELS FESTIVAL

CHARIFBENHELIMA,EXPOSITION Au mois d’octobre, BOZAR présente une exposition monographique de CharifBenhelima. Nous présentons les Polaroïds de Benhelima. Une collection exceptionnelle qui couvre plusieurs de ses séries : Harlem on myMind - I was, I am : 1999-2002, Semites : 2003-2005, Black-Out : (2005-aujourd’hui) et Roots : (2008-aujourd’hui) et qu’il présente pour la première fois en Belgique. Ces 260 Polaroïds offrent un tour d’horizon assez complet de son œuvre. En agrandissant quelques œuvres, le visiteur acquiert en outre une bonne notion du processus de création de l’artiste. Palais des Beaux-Arts – BOZAR du 01/10 au 18/11/2012 http://www.bozar.be

Le Festival EAT ! Brussels est le symbole de la variété que propose Bruxelles au niveau restauration, avec au menu un foisonnement de découvertes “ 5 continents “. Les restaurants et produits Européens, Africains, Asiatiques, Orientaux... redoubleront de créativité pour surprendre et régaler tous les visiteurs, de 7 à 77 ans ! Au programme plus de 30 restaurants, 7 régions du monde et plusieurs artisans culinaires vous feront découvrir leur talents et savoir-faire au travers d’un parcours bucolique au sein du Bois de la Cambre (voir carte) du jeudi 13 au dimanche 16 septembre. Infos : http://visitbrussels.be

SPECTACLE CENDRILLON Joël Pommerat est un sorcier. Un sorcier plein de tendresse pour les humains et leurs tourments mais un sorcier. Il fallait l’être pour transformer ce conte de fées un brin mièvre qu’est Cendrillon en un spectacle d’une aussi rare intelligence, d’une aussi lumineuse poésie. Grâce à une formidable troupe de comédiens belges, une écriture d’une épatante lucidité et cette scénographie cinématographique d’un sombre esthétisme qui est un peu sa marque de fabrique, Joël Pommerat, dans la foulée de ses précédents Le Petit Chaperon Rouge et Pinocchio, dote avec doigté le conte d’un sens véritable sans qu’il ne perde rien de sa féerie. Immense succès de la saison dernière, Cendrillon nous revient et subjuguera tous ceux qui, de 8 à 88 ans, refusent de choisir entre leur âme d’enfant et leur réalité d’adulte. Du 27 novembre au 31 décembre 2012 Théâtre National de Bruxelles http://www.theatrenational.be

4

Agenda par Christelle Derreumaux et Dine Delcroix


AGENDA

Paris

IMAGINEZ lLIMAGINAIRE, EXPOSITION

MISIA, REINE DE PARIS, EXPOSITION Misia Godesbka (1872-1950) est un symbole mythique dans la vie artistique française de la Belle Époque aux Années Folles. D’abord connue pour son talent de pianiste, son mariage avec Thadée Natanson, directeur général de la Revue Blanche lui permet rapidement de devenir la muse de nombreux créateurs et d’être l’une des femmes les plus portraiturées de son temps, posant pour Bonnard, Renoir, Toulouse-Lautrec et tant d’autres. Du 12 Juin au 9 Septembre 2012, le Musée d’Orsay nous propose de revivre les grands moments de sa vie à travers une exposition qui réunit des portraits de la femme et de son entourage ainsi que des œuvres, des documents et des témoignages d’artistes (Coco Chanel, Colette, Stravinsky, Debussy...) illustrant l’abondance d’une époque où Misia était la Reine de Paris. Horaires et tarifs sur www.museeorsay.fr

Au plus près de la pensée de l’artiste, au plus près de la création en train de se constituer, dans le sillage même de l’invention de l’œuvre… la nouvelle saison du Palais de Tokyo, Imaginez l’imaginaire, rassemble des artistes de diverses générations dont les œuvres témoignent et parfois décrivent les processus de leur développement. De la pensée de l’artiste à ce que le regardeur instaure, mille trajets sont possibles, aucun ne se ressemble. Imaginez l’imaginaire dresse une cartographie mouvante et non exhaustive de cette élasticité de l’art en construction. Exposition du 28/09/2012 au 11/02/2013 Palais de Tokyphttp://www.palaisdetokyo.com

ANNE [ROUGE]MANOFF !,THÉÂTRE Devenue une figure incontournable de l’humour en France, Anne Roumanoff s’installe avec un nouveau spectacle au Théâtre du Palais Royal du 2 Août 2012 au 6 Janvier 2013. Plus corrosive que jamais, l’humouriste partage une fois de plus son regard critique sur une société dont elle dénonce la superficialité. Celle que l’on surnomme “la dame en rouge” a le don de guérir les angoisses de notre époque par la dérision et parvient à faire rire son spectateur de l’actualité. Ce nouveau divertissement conserve la méthode qui fait son succès depuis déjà 25 ans. De la crise de la dette aux smartphones en passant par les stagiaires et les exigences alimentaires, tout y est. Une succession de sketchs à l’écriture juste et au rythme mouvementé au secours d’un panel d’images qui ne ménage personne. On en sort conquis et absorbé ! Informations et réservations sur www.theatrepalaisroyal.com Agenda

5


Interview

Jared Leto 30 Seconds to Mars interview Si vous voulez en savoir un peu plus sur le groupe 30 Seconds To Mars, dont Jared Leto est le leader, lisez ceci. J’ai rencontré le groupe et croyez-moi il s’agit de 3 personnages haut en couleur!

Q : C’est quasiment la fin de votre tournée, après le 300ème concert c‘est bien ça? Est-ce le bon moment de starrier? Shannon: On va faire une pause après le 300ème, pour combien de temps on ne sait pas mais je pense qu’effectivement c’est le bon moment. Tomo: Ça fait 2 ans que l’on tourne. Q: Etes-vous fiers? Shannon: Absolument. On a accompli tellement, vécu beaucoup de choses. Absolutely. Tomo: Tellement. Q: Comment pourriez-vous décrire l’existence de 30 Seconds To Mars jusque-là? Tomo: Une longue route. Shannon: Insatisfaisante, complète mais pas encore satisfaisante

6

Interview

par Joss.B et photos François Berthier

Q: Pensez-vous que vos chansons/paroles/vidéos ont eu un impact? Tomo: Je pense qu’il y a une connexion avec le public, c’est sûr qu’il y a une connexion. Je ne sais pas comment la définir mais elle est là. Shannon: Non, je suis persuadé qu’il y a un impact. On est en connexion avec le public. Ils nous touchent, on les touche. On a voyagé dans tellement d’endroits différents, dans des pays ou villes ou on peut sentir l’énergie, ou on peut sentir cette réponse à ce que l’on a créé et ça se ressent énormément. Q: Quelle est la meilleure chose à avoir dans votre vie? Et la pire? Tomo: La meilleure partie c’est de pouvoir vivre ses rêves, ce que l’on fait tous les jours. Euh je ne sais pas, le pire c’est le décalage horaire. (Rires)


Jared: Tomber malade et être fatigué c’est le pire, ou trop manger de pain blanc. Q: Quel est le problème avec le pain blanc? Tomo: Tout. Shannon: Ca se ressent (montrant son ventre…) Q: Dans ce cas, il faut faire de l’exercice (Rires) Shannon: Exactement, des pompes, des abdominaux ou marcher beaucoup. Q: Quelle chanson de votre album “This Is War” est spécialeà vos yeux? Tomo: Toutes. Q: Il faut q’en choisir qu’une. Shannon: Je pense qu « Alibi » est spéciale, mais elles le sont toutes, mais là, tout de suite, je dirais “Alibi” Parce qu’on a réussià obtenir quelque chose qu’on a jamais eu auparavant. Jared: Tu sais ce qui passe vraiment bien c’est “This Is War”. Je ne sais pas pourquoi, simplement l’énergie, c’est un son assez rock et ça passe vraiment bien. Tomo: Je me suis vraiment éclaté sur “Search and Destroy”, le fait d’entendre la simplicité des parties, c’est vraiment un bon morceau. Q: Donc après 2 ans de tournée, il vous arrive toujours de redécouvrir vos chansons? Tomo: Tous les jours, à chaque concert, absolument. Shannon: Tous les 4 concerts, haha non à tous les concerts. Tu sais la premièreétape de redécouverte, enfin tu comprends c’est que l’on a joué à MTV Unplugged, c’était incroyable. On a du retravailler et donc découvrir les chansons en séparant les parties et changer le rythme et c’étaitvraiment spécial. Q: Apres une écoute attentive de vos paroles sur votre dernier album, je suis un peu perdue. Quelles sont vos valeurs? Et croyances? Vous faites référenceà la guerre et à la paix, à l’amour et à la violence, à Dieu et au diable, à la loyauté et à la trahison. Ou est-ce simplement un jeu? Shannon: Ce sont des choses que chaque individu connaît, des expériences de vie, des choses vécues, ça fait partie de la vie. Tout ce que tu entend ou écoute, que tu le comprennes ou pas, ça en fait partie. C’est à chacun de l’interpréter.

Q: La France a l’air d’être un pays qui vous tient à cœur, une tournée du pays pas seulement des dates à Paris. Une fille parle en français sur votre morceau “Night of the Hunter“, avez-vous songéà enregistrer une chanson en français? Tomo: Je ne sais pas, peut-être, il peut le faire (en montrant Jared). Shannon: Je vais le faire. Jared: Ça serait marrant et drôle de parler une autre langue. Tomo: T’as pas vraiment besoin de connaître la langue, il suffit de dire les paroles. Jared: Tu peux apprendre. J’aimerais beaucoup faire une chanson dans chaque langue. Tomo: Ça serait intéressant. Q: J’ai fait des recherches sur vos fans. Tomo: Oh oh. Q: Vous vous rendez compte que certains pensent que vous êtes des dieux? Qu’en pensez-vous? Tomo: Non. Jared: Certains pensent que tu es Dieu, d’autre que tu es le diable. Ils veulent t’aimer ou te tuer Q: Vous est-il déjà arrivé de vivre quelque chose de semblable avec eux? Quelque chose d’étrange? Shannon:Non Jared: Non, ça serait bizarre. Shannon: Non ça ne nous arrive pas. Q: En tenant compte de votre expérience de cette tournée pour This Is War, avez-vous songés à faire un court-métrage? Shannon: C’est à dire qu’on est entrain d’en faire un long la tout de suite à propos de la tournée. Jared: Si tu fais quelque chose de vraiment bien tu seras dedans. Shannon: Ouais fais quelque chose la tout de suite, tout de suite. Jared: Vas-y. Si tu sautes sur le canapé et fais ton Tom Cruise tu seras dans le film. (Merci les garçons mais je vais m’en passer … Rires) Q: Etes-vous déjà inspirés pour le prochain album? Esce que vous y pensez? Shannon: Non. Un petit peu mais pas tant que ça. Tomo: J’y pense un peu.

Interview

7


Q: J’aimerais que vous m’expliquiez cette réputation qu’ont les françaises. Apparemment le charme c’est d’être mystérieuse et classe. Et le French kiss, est-ce vraiment français? Tomo: Je ne sais pas, je ne suis plus sur le marché. (Tomo est fiancé) Mais les françaises sont les plus sexy. Q: Est-ce l’accent? Tomo: Ouais l’accent. Q: Pourquoi? Tomo: Impossible à expliquer, mais oui c’est l’accent. Q: Donc c’est la même chose lorsqu’un américain ou un anglais parle en français? Shannon: Ouais. Q: Oui mais pour quoi? Tomo: Les françaises ont une façon de prononcer les mots en anglais et ça nous fait quelque chose, c’est physique. Shannon : Tu viens d’où? Q: D‘ici, de Paris. Tomo: C‘est trop cool. Shannon: L’interview est finie? Q: Oui, tu veux que je continue? Shannon: Oui continues. Tomo: Demande ce que tu veux.

Jared: Non, je ne pense pas au futur, je l’imagine toujours. Mais là je pense surtout à finir la tournée. Tu sais quand tu arrives au sommet d’une montagne il faut aussi prendre le temps de redescendre jusqu’en bas. Shannon: Se ressourcer et recharger les batteries. Jared: Je pense qu’on termine la tournée d’une très bonne manière, une fin forte, on est prêts à se marier un peu. Se ressourcer et se reposer sur une note positive, prendre soin de nous, et être certains que lorsque l’on reviendra ce sera pour quelque chose de qualitatif. Q: Si vous n’aviez pas de promotion à faire aujourd’hui, que seriez-vous entrain de faire à Paris? Shannon: Se balader. Tomo: Marcher toute la journée. Jared: Je suis allé au Panthéon pendant 20 minutes voir une exposition. Apres je suis allé chez Mariages Frères, ils ont des gâteaux, des biscuits, du thé. C’est tellement bon. Shannon: On s’est baladés. Jared: Je me suis promené, vu des amis, j’ai emmené ma mère au restaurant hier. Tomo: J’ai dormi tôt hier soir, puis à 8 heures ce matin je suis descendu prendre un café avec Shannon. Shannon: J’adore “Paris I love you” le film.

8

Interview

Q: C’est à votre tour alors, racontez-moi une histoire. Jared: Oh tu sais Tomo se souvient toujours des bonnes histories, il se souvient de tout, moi pas. Tomo: Je me souviens de choses variées par rapport aux concerts. Ok la première chanson qu’on a joué au Zenith, c’était un concert àthème, le premier thèmenéon, et je n’étais pas au top vu que je m’étais cassé la jambe à Londres 2 jours avant, j’avais un plâtre, j’ai tenté de m’asseoir pour jouer mais je n’ai pas supporté, donc au final j’ai fait le concert debout en souffrant. C’était vraiment un bon concert. Et après ça le thèmenéon est devenu un vrai succès pour nous. Depuis ma rencontre avec le groupe, ils se sont reposés à LA et commencent déjàa travailler sur le nouvel album qui s’annonce des plus prometteurs avec un changement de style plus ou moins radical. Alors restez connectés, on n’a pas fini d’entendre parler de ces 3 garçons venus de Mars!


Manteau : Dolce & Gabanna by Francis Ferent Lunettes solaire : Ray-Ban by Krys Ixelles

Mode Edito

9


30 Seconds to Mars

“Quand le rock rencontre la mode”

Photographe: François Berthier Styling: Jessie Van Osselt Remerciement à l’hôtel Murano www.muranoresort.com 10

Mode Edito par François Berthier


Jared Polo: Hugo Boss Pantalon : Jean-Paul Knott Chaussures : Kris Van Asche Shannon Blazer : Ermenegildo Zegna Chemise : Agnés B. Pantalon & Lunettes: à Shannon Tomo Chaussures : Hugo Boss Vêtements : à Tomo Mode Edito

11


Gilet sans manches : Jean-Paul Knott Bracelet cuir noir : Thomas Sabo Pantalon, autres bracelets & chaussures : Ă  Jared Leto 12

Mode Edito


Manteau : Dolce&Gabanna by Francis Ferent Lunettes solaire : Ray-Ban by Krys Ixelles Pantalon & Chaussures : Ă  Jared Leto Mode Edito

13


Gilet sans manches : Jean-Paul Knott Pull : Jean-Paul Knott by Greg Van Rijck Pantalon : Ă  Jared Leto

14

Mode Edito


Jared Chemise : Hugo Boss Pantalon : Jean-Paul Knott Tomo Gilet sans manches: John Galliano

Chaussures noir Ă  droite: Kris Van Assche Chaussure milieu: Hugo Boss Chaussure gauche: Temo Mode Edito

15


Cardigan: : Ermenegildo Zegna Pantalon: Jean-Paul Knott Collier + Bracelet: Thomas Sabo 16

Mode Edito


Trench: Hugo Boss Polo blanc : Ermenegildo Zegna Pantalon : Ermenegildo Zegna Cravatte : Tommy Hilfiger

Mode Edito

17


18

Mode Edito


Jared Polo: Hugo Boss Pantalon : Jean-Paul Knott Chaussures : Kris Van Asche Shannon Blazer : Ermenegildo Zegna Chemise : AgnĂŠs B. Pantalon & Lunettes: Ă  Shannon

Mode Edito

19


Interview

The Ritch Kids The RiTch Kids, c’est l’union de Philippe et Laytitia, deux personnalités complémentaires pour un projet musical spontané et prometteur. Après avoir assuré des premières parties pour The Ting Tings et The Pretty Reckless, le duo acidulé multiplie les apparitions scéniques. En auto-production, le tandem a mis en place un curieux planning de plusieurs EPs de 5 pistes sur la base de 4 titres inédits et d’une reprise, à raison d’un EP par saison. Les deux premiers EPs déjà disponibles ont suffi pour que LIZ MAGAZINE s’intéresse à ce nouveau phénomène pop-rock qui n’aime pas les comparaisons et qui développe son individualité à chacune de ses prestations. Une révélation musicale ri(t)che comme on les aime !

20

Interview par Dine Delcroix et photos François Berthier


Interview

21


D’où vient le nom du groupe ? “Ritch”, c’est un peu une ironie car, dans ce monde, on a l’impression qu’il faut être riche et déjà au top pour réussir. Là, il est question de richesse humaine. “Kids”, c’est pour le côté spontané du projet. Comment vous êtes-vous rencontrés, tous les deux ? On s’est rencontré à un concert du groupe MGMT et on s’est croisé plusieurs fois par la suite. Comment résumez-vous votre musique ? Musicalement, c’est un mélange de nos deux influences: pop et rock. Côté textes, On aime bien revendiquer des choses sans pour autant se prendre au sérieux. Comment travaillez-vous sur vos chansons ? On écrit tout ensemble. On est sur la même longueur d’ondes donc on se complète. Quels sont les artistes qui vous influencent ? On n’est pas trop à l’affût de ce qui passe dans le paysage musical mais on aime les groupes qui amènent quelque chose. Cela va de Elvis à MGMT en passant par Prince. On aime les mélodies fortes comme les Beatles, les Beach Boys, Depeche Mode... Comment préparez-vous la scène ? On répète régulièrement à la maison donc pas seulement lorsque nous avons des concerts. Quel souvenir gardez-vous de vos premières parties pour The Pretty Reckless et The Ting Tings ? On adore faire la première partie de ce genre de groupes. C’est généralement un peu tendu car les gens ne viennent pas pour nous mais on a toujours eu un bon accueil. On vous qualifie de “Do it yourself ”. Qu’est-ce que cela veut dire ? On fait tout à la maison. Au début, on s’est retrouvé à bricoler des chansons sans vraiment se poser de questions et, surtout, sans matériel. Ensuite, on s’est mis à faire des collages pour des pochettes et on a commencé à vendre quelques disques petit à petit. Vous êtes justement en auto-production. C’est important pour vous, cette liberté artistique ? Totalement, surtout pour ce projet qui est né d’une rencontre et d’une histoire. On ne veut pas devenir un produit ni avoir à changer notre son. Qu’est-ce qui peut vous démarquer des autres formations du même genre ?

22

Interview

On est super beaux (rires). Ce qui nous démarque, c’est que c’est une vraie histoire de cœur, musicalement et humainement. C’est puissant et très naturel. Quel est votre rêve ultime ? Partir en tournée mondiale, voyager et rencontrer des gens. Vous êtes un groupe français. Pourquoi avoir choisi de chanter en anglais ? C’est naturel. Le français n’est pas une langue de mélodies, c’est une langue à textes, une langue de poésie. Dans la musique, l’image est essentielle. Quelle importance accordez-vous à la mode ? On n’a pas de look arrêté. On se sent presque obligé de faire un effort sur l’apparence à cause de la pression sociale (rires). Quelles sont les marques que vous aimez ? All Saints, American Apparel, Reko... Quels sont vos projets ? On prépare un troisième EP avec le site www.oocto. com qui propose aux gens de produire les artistes qu’ils aiment. Pour finir, avez-vous un message pour les lecteurs qui arrivent à la fin de cette interview ? Soyez ouverts, ne vous fiez pas aux apparences et, si vous êtes sensibles à notre musique, montrez-le !


Interview

Barbara Carlotti En quête de grandeur, Barbara Carlotti est “partie ailleurs” pour nous concocter un disque plein d’expériences avec une dominante nécessairement mouvementée. “L’Amour, L’Argent, Le Vent” est le titre de ce troisième album né de voyages effectués en 2009 et 2010 au Japon, au Brésil et en Inde. De ses explorations, l’auteur, compositrice et interprète est revenue étoffée d’une poésie de plus en plus rare dans le paysage musical francophone actuel. En attendant son concert événement du 18 Octobre 2012 à La Cigale, Barbara Carlotti a accueilli mes questions pour LIZ MAGAZINE dans la bonne humeur et a même pris la pause en exclusivité pour nos lecteurs. Entretien avec une insomniaque qui n’a pas grandi... 24

Interview par Dine Delcroix, photos François Berthier


Tu es de retour avec un troisième album qui trouve son équilibre dans un mélange de tristesse et de joie. Cette combinaison était-elle délibérée ? Je suis quelqu’un de très joyeux tout en ayant quelque chose de très mélancolique en moi que j’exprime dans mes chansons. La chanson, c’est une façon du sublimer certaines expériences. La tonalité peut être sombre dans les texte mais la musique reste joyeuse. C’est cet équilibre que je recherchais, sans lourdeur. C’est un album féminin, dans le fond.

Une voiture est arrivée pour les emmener. Ils étaient super organisés !

Pourquoi avoir choisi d’écrire ce nouvel album au Brésil au Japon et en Inde ? J’ai choisi ces destinations pour des raisons musicales avant tout mais aussi pour des raisons culturelles dans une recherche d’éloignement total. Je voulais vraiment aller à l’opposé de ce qui existe ici.

À qui s’adresse le texte de “Ouais, Ouais, Ouais, Ouais” ? C’est un hommage à l’écrivain français Jean-Jacques Schuhl et à son livre “Rose Poussière” où il y a un chapitre intitulé “Ouais, Ouais, Ouais, Ouais, Ouais”. Lui, il en a mis cinq. Il parlait de Zouzou, l’actrice et chanteuse des années 60 qui était une sorte d’égérie très jeune. Ma chanson est une sorte de digression sur ce type de filles fragiles qu’on aime et qu’on malmène, qu’on adule et qu’on maltraite. J’avais envie de mettre des mots sur la manière dont on perçoit ce genre de “présences”. Récemment, j’ai découvert que Plastic Bertrand avait écrit une chanson qui porte le même titre que la mienne (rires).

As-tu absolument besoin de ce genre d’explorations pour écrire ? Oui. C’est comme un pèlerinage. Je ne sais pas écrire autrement que dans un mouvement, qu’en allant trouver. J’ai besoin de bouger, de vivre des expériences, de rencontrer des gens, de voir des paysages et de m’ouvrir à autre chose. Le périple était vraiment pour l’album. Lequel de ces 3 pays t’a le plus marquée ? Je ne pourrais pas répondre. Pour moi, ce sont des expériences très différentes. Je me sentais, par exemple, très bien au Brésil. Au Japon, j’ai mis plus de temps mais j’ai fini par avoir envie d’y retourner. L’Inde, c’était encore autre chose car j’y suis allée avec mes musiciens... As-tu appris à parler de nouvelles langues ? J’ai appris des chansons en japonais et j’ai surtout réappris à parler anglais même si au Japon, on ne le parle pas tellement. Dans la chanson “Nuit Sans Lune”, tu parles de “partir ailleurs”. As-tu quelque chose à fuir ? C’est une fuite de l’absence de quelqu’un. “Partir ailleurs” dans le but d’aller trouver quelque chose quelque part, une grande quête. L’idée étant de ne jamais se fixer, de ne pas s’arrêter et de ne pas s’installer. C’est plutôt une fuite en avant. La chanson “L’Amour, L’Argent, Le Vent” s’inspire d’un incident que tu as vécu à Rio. Que s’est-il passé ? Je marchais avec une amie entre deux favelas et un gamin a surgi de nulle part avec une machette pour voler nos sacs. Une autre est arrivé avec une mitraillette pour l’assister. Mon sac contenait des jours de travail, de notes et d’idées de chansons.

“L’Amour, L’Argent, Le Vent”, c’est aussi le titre de l’album. Quelle valeur donnes-tu à ces trois choses ? Ce qui m’a le plus emportée et traversée ces dernières années est résumé dans ces trois mots. On est tout le temps confronté à ces valeurs complètement immatérielles et abstraites. Pour moi, ce sont des mouvements identiques et liés sans lesquels on ne peut pas vivre.

Le titre “Quatorze Ans” est une ode nostalgique à l’adolescence des années 80. Et si tu avais quatorze ans à nouveau, tu ferais quoi ? Les mêmes choses ! J’irai en boite de nuit tous les soirs (rires). Dans “Occupe-Toi De Moi”, tu dis justement que tu n’as pas grandi, que tu n’as pas le temps... En effet, je n’ai pas grandi, sinon, je ne serais pas chanteuse et musicienne. Il faut rester un peu en enfance et s’abstraire totalement du monde extérieur pour pouvoir exercer ce métier. Dans “Grande Autoroute”, “Dimanche D’Automne”, et “L’Avenir”, tu parles insomnies. Tu es insomniaque ? Oui, Barbara Carlotti est une grande insomniaque (rires). Voilà pourquoi j’écris la nuit ! Tu fais quoi pour lutter contre l’impossibilité de dormir ? Rien ! Je déconseille absolument la prise de somnifères parce que cela ramollit physiquement et déprime mentalement. J’essaye de lire et de faire des exercices de récupération. Es-tu gênée d’entendre ou de lire que tu fais “de la musique pour bobos” ? Je n’y pense pas. Je fais de la musique pour tout le monde et j’ai envie de la partager dans la sincérité. Interview

25


26

Interview


NOUVEAU

OSS

AGE

100

EN

N

S

TO

IE

BR

NET

La technologie à ultrasons enlève efficacement la plaque dentaire avant après et tue les bactéries. Nettoie en douceur, sans brossage, même là où les poils des brosses traditionnelles n'ont aucun accès.

%

ULTRASO

N

LA BROSSE À DENTS 100% ULTRASON

A DOUCEUR S

• Agit jusqu'à 12 mm à l'intérieur des tissus. Aide à prévenir les problèmes liés aux poches gingivales et à la parodontite. • Aide à lutter contre la parodontose, les problèmes de saignement des gencives, les inflammations et la mauvaise haleine. • Nettoie délicatement, sans frottement et sans douleur les gencives rétractées. • Enlève les tâches de vin, café et nicotine et redonne brillance et éclat d'origine à l'email.

DISPONIBLE EN FRANCE CHEZ TEL . +33 (0) 981 685 747, WWW.EMMI-DENT-SHOP.FR OU WWW.LESBROSSESADENTS.FR Interview 27


Interview

Katie Melua Pour son cinquième opus, Katie Melua s’est entourée d’un orchestre symphonique en vue d’un résultat confident et sensible. Initialement, la chanteuse voulait enregistrer un disque composé uniquement de reprises mais a changé d’optique en cours de route, optant pour un album de titres inédits dont la production marque le retour de son producteur-manager, Mike Batt. En France, l’artiste se produira sur la scène parisienne du Palais des Congrès le 22 Octobre 2012 et a choisi LIZ MAGAZINE pour dévoiler les secrets de son retour, confesser son besoin d’adrénaline, évoquer ses attentes et raconter sa nouvelle manière d’aborder sa vie. Une rencontre tendre à l’image de l’anglaise d’origine géorgienne aux 11 millions de disques vendus. Tu voulais être femme politique quand tu étais plus jeune. Comment t’es-tu retrouvée à faire de la musique ? J’ai passé du temps à Belfast où la politique occupait une grande place pour tout le monde, y compris pour les enfants. En grandissant, j’ai réalisé que la musique était quelque chose que je voulais faire, cela est venu naturellement. Quand j’ai commencé à écrire des chansons à l’âge de 15 ans, c’est devenu une obsession. Ton nouvel album s’intitule “Secret Symphony” (“Symphonie Secrète”) Quel est donc le secret de ce disque ?

28

Culture Musique par Dine Delcroix, photos D.R

Je ne sais pas s’il y a un secret mais je pense que ce mot implique une intimité qui, je l’espère, est véhiculée dans le disque. La chanson “Secret Symphony” parle du fait de rencontrer une personne si spéciale qu’on la compare à une symphonie, un morceau de musique qui est uniquement audible pour la personne qui en est amoureuse. C’est l’essence-même du disque. Sur ces nouvelles chansons, tu retrouves le producteur Mike Batt qui avait cédé sa place à William Orbit sur l’album précédent. As-tu gardé contact avec William Orbit ?


J’ai passé d’incroyables moments à travailler avec William. Il est devenu un très bon ami et je le vois souvent.

Elle m’a dit qu’elle aimait ma reprise de “All Over The World”. C’est une chanson très profonde.

Dans ce nouvel album, l’orchestre symphonique occupe une grande place. C’était intentionnel ? Très intentionnel. C’était même toute la base du projet. Il y a quelques années, j’ai donné un concert avec l’orchestre philharmonique de Stuttgart et j’ai passé un fabuleux moment sur scène. Je me suis alors dit que j’aimerais bien faire un album où l’orchestre occuperait une place importante et le voilà !

Il y a deux ans, tu as été physiquement fatiguée par ton métier, allant jusqu’à annuler des concerts. Comment être sûr que cela ne se reproduira pas avec cet album ? J’aborde les choses d’une manière complètement différente, aujourd’hui, aussi bien dans mon travail que dans ma philosophie de vie. Je prends bien plus de temps pour me reposer. J’essaye de créer un équilibre entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle. Il m’arrive de partir en voyage avec mon fiancé et cela m’aide à me ressourcer.

Les textes de l’album parlent beaucoup d’amour. Es-tu quelqu’un de romantique ? Je ne suis pas massivement romantique mais je peux l’être et j’essaye d’incorporer ce romantisme dans mes chansons. La musique m’aide à être romantique. Dans le titre “Better Than A Dream”, tu dis avoir une imagination débordante mais tu as pourtant du mal à écrire tes propres chansons... Je crois que c’est parce que j’ai un certain respect pour les chansons. Il y a beaucoup de belles chansons qui ont changé ma vie et c’est un grand challenge de faire des chansons et de les juger suffisamment bonnes pour êtres présentées au monde et à moi-même. Tu fais souvent des reprises et il y en a justement quatre sur cet album. Est-ce plus facile, pour toi, de chanter les chansons de quelqu’un d’autre ? Je pense, oui. Je suis à toujours à la recherche de chansons. Parfois, on peut apprendre beaucoup sur l’écriture et la composition en interprétant les chansons des autres. L’exercice est plus axé sur le chant car, si tu chantes ta propre chanson, il y a toujours une part de toi qui se demande: “Suis-je en train de donner trop ?”, “Suis-je en train donner assez ?”, “Est-ce le meilleur couplet ?”, “Dois-je réécrire une partie ?”... Mais quand tu chantes la chanson de quelqu’un d’autre, c’est le travail d’une autre personne qui est déjà finalisé et tu peux devenir qui tu veux en l’interprétant. Tu sembles perfectionniste... Oui, mais pas toujours (rires). Dans cet album, tu reprends “All Over The World” (“Dans Le Monde Entier”) de Françoise Hardy. Tu écoutes de la musique française ? Oui. J’ai écouté Camille que je trouve brillante. Il y a aussi la chanteuse nigériane Asa et Serge Gainsbourg. J’ai découvert Françoise Hardy il y a quelques années. Je sais qu’elle ne fait plus trop de scènes mais j’ai déjà eu la chance de la rencontrer et je trouve la personne incroyable.

La chanson “Forgetting All My Troubles” (“Oublier Tous Mes Problèmes”) évoque la manière dont tu as vaincu certaines difficultés grâce à l’Amour. L’Amour serait donc le remède à tout ? L’Amour aide beaucoup, oui. Cette chanson parle de laisser l’Amour surmonter les difficultés et d’expérimenter la vie à travers ce sentiment. Sur le pochette du disque, tu sors d’un cadre comme si tu te rapprochais de l’auditeur et, en écoutant l’album, on a le sentiment que tu te livres davantage... J’aime cette analyse mais nous n’avons franchement pas vu les choses d’une manière aussi philosophique lorsque nous avons pris la photo. On a juste eu envie de faire une belle photo (rires). Tous mes albums reflètent ce que je suis donc je ne pense pas qu’il y ait une chose plus personnelle dans ce disque que dans les précédents car j’ai toujours parlé de moi. Ton fiancé était champion du monde de moto. Tu aimes l’adrénaline ? Absolument ! J’ai notamment l’habitude de faire du parachutisme. Plus je vieillis et plus j’ai l’impression d’avoir déjà tout fait, ce qui est plutôt stupide car personne n’a tout fait. Le 1er Octobre 2006, tu as donné un incroyable concert sous l’eau. Comment parvenais-tu à te concentrer avec un telle pression ? C’était juste un bâtiment donc il n’était pas si difficile de chanter. C’était amusant et excitant. As-tu toujours autant le trac avant de monter sur scène ? En début de tournée, oui mais, au bout de 5, 6 ou 7 concerts, le trac s’estompe. Quelles sont tes attentes après 5 albums ? J’espère pouvoir continuer à faire de la musique car il y a encore tellement de choses que j’aimerais faire dans ce domaine... Culture Musique

29


30

Culture Musique


Culture Musique

31


Interview

Amy Macdonald Révélée mondialement en 2007 grâce au single “This Is The Life”, Amy Macdonald est un véritable exemple de réussite. Avec un premier concert à 13 ans et un contrat à 16 ans, l’artiste a toujours su se renouveler et voilà déjà 5 ans qu’elle sillonne les scènes du globe au profit d’une passion évidente. Elle revient aujourd’hui dans les bacs avec un troisième album intitulé “Life In a Beautiful Light” dans lequel sa voix inégalable nous parle d’amour sur des musiques efficaces dans la continuité de ses disques précédents. De passage en France afin de promouvoir ses nouveaux titres, la chanteuse m’a accordé une interview pour LIZ MAGAZINE. Le sourire accroché aux lèvres tout au long de l’entrevue, la jeune écossaise est revenue sur ses souvenirs de famille, son travail d’écriture, de musicienne autodidacte et son amour pour la scène. À l’âge de 13 ans, tu as écrit ton premier texte sur le fanatisme de ta sœur envers Ewan McGregor. Et toi, de qui es-tu fan ? Je suis fan de beaucoup de personnes mais mon artiste préféré reste Bruce Springsteen. Je trouve qu’il est un incroyable interprète. Tu as arrêté l’école à l’âge de 16 ans pour te consacrer à la musique. Comment a régit ta famille ? Je venais d’être acceptée à l’université et on m’a proposée au même moment un contrat d’enregistrement donc je ne suis pas allée à la faculté et j’ai pris le contrat à la place.

32

Culture Musique par Dine Delcroix, photos D.R

Ma famille a plutôt bien réagit. J’étais très jeune à l’époque donc si cela n’avait pas fonctionné avec la musique, j’aurais pu reprendre mes études. Pourquoi avoir choisi d’intituler ton nouvel album “Life In a Beuatiful Light” ? Je trouve cette chanson positive et très représentative du disque donc je pense que c’est le bon titre pour le résumer. Peut-on dire que c’est un album optimiste ?


Oui. J’étais vraiment heureuse en l’écrivant et je présume que ce sentiment s’entend sur le disque.

Je pense effectivement que la célébrité est un jeu pour beaucoup de personnes mais pas pour moi.

Qu’est-ce qui te rend triste ? Beaucoup de choses me rendent triste. Je suis une personne très émotive et je pleurs assez fréquemment mais, actuellement, je suis ravie de la tournure que prennent les choses dans ma vie.

“The Days Of Being Young And Free” parle du temps qui passe. Est-elle révolue, cette époque où tu te sentais jeune et libre ? Non. Cette chanson a pour sujet mes parents qui sont tous les deux à la retraite, aujourd’hui. Elle parle du fait de grandir tout en se disant qu’il reste encore beaucoup de choses à vivre.

L’album s’ouvre sur le titre “4th Of July”. Que signifie cette date, pour toi ? Cette chanson parle de la ville New York. J’ai été inspirée en regardant le service commémoratif du 11 Septembre, l’année dernière, et cela m’a rendue vraiment triste. J’ai alors commencé à me remémorer tous les bons souvenirs que j’ai de New York, à me rappeler de la première fois où je suis allée là-bas. C’était pour des vacances en famille et je n’avais jamais rien vu de tel auparavant. J’étais complètement hypnotisée et amoureuse de la ville. Nous y avons passé le 4 Juillet. Cette chanson est finalement née de ma tristesse face aux mauvais événements qui ont eu lieu là-bas donc j’ai essayé de penser à des choses positives et d’écrire une chanson d’agréable. La nature est très présente dans les textes de ce troisième album. Tu parles des saisons, du temps, du ciel, des montagnes... As-tu un lien particulier avec la nature ? Je ne crois pas avoir un lien particulier mais je pense que la nature a une bonne influence sur le travail de beaucoup de personnes. Il y a un certain nombre de mots que l’on peut emprunter à la nature pour les inclure dans la musique. Dans le titre “The Furthest Star”, tu dis que tu ne veux pas changer. À quoi fais-tu allusion ? Je dis que je n’ai pas envie de changer ce que je suis juste pour avoir du succès. Qu’aurais-tu fait dans la vie si tu n’avais pas été chanteuse ? Je serais allée à l’université pour quatre ou cinq ans donc je serais probablement entrain d’en finir avec les études actuellement mais je ne sais pas vraiment ce que j’aurais fait et j’espère ne jamais avoir à y penser. Qu’est-ce que tu aurais étudié ? Les sciences sociales. Le titre “The Game” évoque la célébrité. Tu dis être “perdue dans ce jeu”. C’est un jeu, pour toi, la célébrité ? Au départ, j’avais écrit cette chanson pour la proposer à d’autres interprètes mais, quand mon manager l’a écoutée, il m’a dit que je devais la chanter.

As-tu déjà eu envie d’écrire ou de composer pour des personnes en particulier ? Je n’ai jamais vraiment eu cette envie mais, il m’est arrivée d’écrire des chansons que je ne me sentais pas capable de chanter. L’opportunité d’écrire pour quelqu’un d’autre ne s’est pas encore présentée et je ne pense pas avoir le temps de le faire dans l’immédiat. Quelles sont les chansons que tu es impatiente d’interpréter sur scène ? J’aime tout simplement être sur scène. J’ai déjà commencé à donner des concerts avec cet album et, avec mes musiciens, nous avons adoré joué le “Life In a Beautiful Light”. Ce titre est très bien accueilli, en live. Quelles ont été vos influences pour l’écriture et la composition de cet album ? Tu as déjà confié que tu n’aimais pas utiliser l’auto-tune sur tes disques. Est-ce toujours le cas ? Ce n’est pas que je n’aime pas, c’est surtout que je n’en ai pas besoin. Je trouve étrange que des personnes se disent chanteuses alors qu’elles ont constamment besoin d’utiliser l’auto-tune. Je peux comprendre qu’on l’utilise pour un effet souhaité mais si on est dans l’industrie de la musique, que notre métier est de chanter et qu’on n’en est pas capable, alors on s’est trompé de jeu (rires). LIZ MAGAZINE est une revue axée sur la mode. Quelles sont les marques que tu affectionnes ? Ce que je porte le plus souvent vient de chez Zara et Top Shop. J’aime Chanel pour les sacs à main et les parfums. Pour finir, as-tu un message pour les lecteurs qui arrivent à la fin de cette interview ? J’espère que vous aimerez mon nouvel album et j’espère aussi revenir chanter en France bientôt.

Culture Musique

33


34

Culture Musique


Culture Musique

35


Une rentrée parfumée

La rentrée c’est l’envie de nouveautés, de bousculer les habitudes, de changer de garde-robes , d’oser un nouveau rouge à lèvres mais aussi de devenir un peu une autre avec un tout nouveau parfum. Voici quelques suggestions des meilleurs crus de cette fin d’été et faites-nous confiance on les a tous essayé et on ADORE !!!

36

Beaute par Christelle Derreumaux et photos D.R


Jaïpur Bracelet Boucheron Directement issu de ses liens particuliers avec l’Inde, Boucheron ouvre à présent un nouveau chapitre pour ce dernier parfum iconique : un jus inédit dans un flacon-écrin réinventé. Avec l’élégance qui honore les valeurs de la Maison Boucheron, Jaïpur Bracelet enveloppe la peau d’un voile de volupté. Du bigaradier, le parfum n’a gardé que la verdure du petit grain. Une sensation effervescente d’agrumes relayée par la fraicheur des feuilles de violette, du basilic et la senteur citronnée de la verveine. Mais derrière cette innocence apparente se cache un cœur opulent de pétales. Dentelle de muguet. Lingerie délicate de jacinthe. Reflet soyeux de tagette, cette fleur fruitée surnommée œillet d’Inde. Aussi mystérieuse que la ville qui l’inspire, la fragrance révèle alors une autre facette. Intensément sensuel, l’accent animal du cashméran se mêle aux notes aromatiques et boisées du cyprès et au fini poudré de la concrète d’iris. Une onde sensuelle apparaît, à l’image du bracelet enlacé autour du poignet. Un corps à corps subtil signé Carlos Benaïm.

Especially Escada Delicate notes ‘Especially Escada Delicate notes’ est une interprétation délicieusement frivole, fraîche et délicate du parfum original à base de rose de la maison Escada. Un bouquet à la fois élégant et subtil inspiré par l’esprit juvénile de la ‘ femme Especially Escada ‘se languissant d’un parfum voluptueusement frais qui la transporterait au septième ciel. Son esprit, tout comme son parfum, est un mélange de sophistication et d’évasion insouciante et prestigieuse. Notes : l’infinie délicatesse de la rose semblable à un pétale qui s’harmonise au caractère translucide de la poire à l’aube et aux notes légèrement musquées. Beaute

37


38

Beaute


Miss Dior le Parfum Une Eau de Parfum Miss Dior pensée pour une “jeune femme élégante, joueuse et amoureuse”. Romantique, Miss Dior suscite autant qu’elle le poursuit un amour vif et ludique. Elle incarne la joie de vivre spontanée d’une jeune femme d’aujourd’hui. Une façon particulière d’être libre et de plaire. Une fragrance caractérisée par un charme captivant et immédiat. Miss Dior est un chypre qui procède par étapes. Un parcours qui débute, avec le charme piquant d’un prélude hespéridé, frais et fruité, puis s’épanouit en des notes florales, s’ennoblit ensuite avec l’élégance du patchouli, pour offrir enfin une conclusion musquée, trace ultime du souvenir. Recelant en son cœur une véritable richesse, Miss Dior propose une évolution intense et surprenante.

Dot Marc Jacobs Eclectique et optimiste, Dot de Marc Jacobs incarne le charme et le chic féminin “dotés” d’une pointe d’inattendu. Dot s’impose par son design atypique et son parfum floral luxuriant. Après Daisy en 2007 et Lola en 2009, c’est une troisième “femme-parfum” qui fait son apparition, décrite par son créateur comme “charmante, sémillante et énergique”. Imaginé en collaboration avec les nez Annie Buzantian et Ann Gottlieb, le jus repose notamment sur des notes de baies rouges et de chèvrefeuille, avec un cœur de jasmin. “C’est presque comme si un papillon ou une coccinelle atterrissait sur une feuille”, commente le styliste américain.

Beaute

39


La vie est belle Lancôme La vie est belle, c’est avant tout un choix. Le choix de vivre sa vie, de la rendre plus belle à sa manière. Cette conviction, Lancômel’a mûrie depuis longtemps et la partage aujourd’hui avec toutes les femmes dans une création d’exception. Le parfum du bonheur, du sourire et de la liberté. Le parfum qui rend la vie plus belle ! » Pour la première fois, trois des plus grands parfumeurs français ont uni leurs talents afin de composer une fragrance d’exception : Olivier Polge, Dominique ropion et Anne Flipo. Leur manifeste olfactif : créer le premier iris gourmand féminin.

Jeanne Lanvin Couture Jeanne Lanvin Couture est une véritable déclaration de style qui dévoile une facette inédite de la femme Lanvin : audacieuse et sensuelle. Cette nouvelle fragrance capture l’éclat mode de la maison Lanvin et s’habille d’un magnifique ruban en gros grain violet. Sa fragrance florale fruitée à la féminité affirmée, allie en tête les notes fraîches de feuilles de violette, de litchi et de framboise pour éveiller les sens, en cœur la quetsche magnifie la volupté du magnolia, en fond la note vibrante de cèdre se mélange aux muscs délicats pour une sensualité renversante. 40

Beaute


La petite robe noire de Guerlain Une création parfumée absolument indispensable et totalement irrésistible. Le flacon mythique “cœur inversé” est revisité avec audace et modernité. Dans sa transparence cristalline, dégradée du noir au rose poudré, se dévoile en ombre chinoise la silhouette de la petite robe noire, prête à danser. Notes : Citron, Réglisse, Notes Fruitées, Amande, Note Cerise, Rose, Note Violette, Thé Fumé, Patchouli, Vanille, Muscs. Beaute

41


Boss Nuit Hugo Boss Boss Nuit Pour Femme est le nouveau parfum sophistiqué pour femmes de Boss Fragrances. Cette senteur séduisante et féminine s’inspire du symbole ultime du style féminin. La petite robe noire et de l’indéniable réconfort qu’elle prodigue aux femmes. Boss Nuit Pour Femme est le complément parfait de la petite robe noire, latouche finale tonique pour la femme Boss en train de s’apprêter pour la soirée. Il luidonne le sentiment rassurant d’être ‘mise à la perfection’. Composition moderne de notes florales féminines mâtinées de notes de tête pétillantes. 42

Beaute


Coco Noir Eau de Parfum Chanel Mystique, opulent, velouté… Coco Noir laisse planer dans son sillage un souvenir de Venise, la ville fétiche de Gabrielle Chanel… Venise, ses canaux illuminés et ses palais baroques, inspire aujourd’hui ce jus en clair-obscur : une alchimie d’agrumes, de rose, d’encens et de patchouli évoquant les jeux de contraste entre le halo des chandelles et le noir profond des tentures… Un vrai parfum de velours, lové dans le flacon iconique de Coco, de noir vetu. Après Coco de Chanel créé en 1984 puis Coco Mademoiselle en 2001, c’est donc la dernière création de la Maison Chanel signé Jacques Polge. Notes de tête la Bergamote, le Pamplemousse et l’Orange, diluées avec des arômes floraux de rose, jasmin, patchouli et géranium. Avec des notes de fond aux senteurs de Fève Tonka, vanille, Bois de santal, de musc blanc et d’encens. Beaute

43


BEAUTE

Exclu

Liz Magazine a le plaisir de vous dévoiler les coulisses de la nouvelle campagne de Gucci Première. Photos exclusives du tournage et petits secrets sur l’équipe prestigieuse qui a réalisé ce magnifique spot. Le concept de ce saisissant nouveau parfum tire son inspiration de la collection Gucci Première vue pour la première fois au Festival de Cannes 2010. Ces robes luxueuses du soir ont été créées pour les stars hollywoodiennes les plus ensorcelantes:Salma Hayek, Jessica Alba, Cameron Diaz, Naomi Watts, Kate Beckinsale, Camilla Belle, Hilary Swank, Bérénice Bejo et LiBing Bing. Gucci Première rend hommage à la star qui se cache dans chaque femme. Qu’elle attire le regard à une première de film ou àune réunion professionnelle, chaque instant de sa vie est particulier. Elle fait tourner autant de têtes dans un tailleurimpeccablement ajusté que dans une robe cocktail. Elle allie la grâce à la confiance en elle, la beauté à la force. Elle jouit deses succès et assume son autorité. Où qu’elle se trouve, elle suscite une admiration sans faille. Une icône moderne. Frida Giannini: «Pour rivaliser avec une femme ayant tant de succès, il fallait concevoir quelque chose d’aussi singulier. GucciPremière est féminin, fascinant et aussi séduisant que la robe de soirée parfaite» C’est Blake Lively qui incarne l’esprit Gucci Premiere, Blake Lively est apparue sur le grand écran dans des films comme The Town, Green Lantern et The PrivateLives of Pippa Lee. Elle joue actuellement dans Gossip Girl, la série télé au succès mondial, et sera bientôt la vedette du nouveau film d’OliverStone: Savages. Icône de style, Blake Lively figure en 2011 sur la liste TIME 100 du magazine TIME. Frida Giannini ne cache pas son enthousiasme: «Que ce soit à l’écran ou en dehors, Blake Livelya cette allure unique desgrandes stars de l’âge d’or d’Hollywood. Elle montre un goût instinctif dans ses interprétations comme dans son style. Elleprojette son charisme, son style et son intelligence dans tous les projets où elle s’investit. Elle est la muse parfaite pour GucciPremière.» 44

Beaute par Christelle Derreumaux et Photos D.R

Réponse de Blake: «C’est un réel plaisir de travailler avec Frida Giannini et Gucci sur ce nouveau parfum. Je suis sensible auconcept et à ses différents éléments de design. Je suis honorée d’incarner la femme Gucci Première, dont j’admire les qualités.» La campagne de Gucci Première dans laquelle Blake Lively tient le rôle principal est une ode aux stars légendaires de l’âged’or d’Hollywood – fortes, accomplies, glamour et toujours en avance sur leur époque. La campagne télévision et presse a été tournée dans l’historique Sheats Goldstein Residence, l’un des sites les plus célèbres etopulents de Beverly Hills qui bénéficie d’une vue incomparable sur toute la ville. Dans la campagne presse, on voit notre héroïne – une beauté éblouissante vêtue en haute couture – se préparer pour le tapisrouge. Debout, avec en toile de fond les illuminations de Los Angeles, elle est concentrée, parfaite – parfumée à la fois pour etavec Première. La campagne a été tournée en février 2012 par MertAlas et Marcus Piggott, alias Mert& Marcus, deux des photographes lesplus connus au monde:


«Nous souhaitions créer un effet de film, presque comme un film noir, mais avec une touche demodernité.»À propos de leur travail avec Blake Lively: «C’était la première fois que nous travaillions ensemble et c’est vraiment unepersonne adorable! Elle aime jouer, porter des vêtements et se faire photographier. On s’est amusés jour et nuit!» La sensualité avec laquelle notre actrice fétiche incarne l’instant Première éclate à l’écran. Elle se prépare pour le tapis rouge:la robe, le maquillage et, bien sûr, le parfum – Première, la vraie senteur du succès, le catalyseur de son flash-back et la sourcede sa confiance en elle. Nos coeurs font un bond quand cette femme se transforme devant nos yeux en une sirène inoubliableet glamour. Elle contemple la ville, fenêtre sur son passé et ses souvenirs déclenchés par la senteur, réminiscence d’une histoire d’amour etde nostalgie. Elle sourit en songeant à la nuit qui s’annonce puis, une fois revenue à la réalité, cette femme qui respire laconfiance en elle est prête à affronter les flashs des photographes. La femme Gucci est sexy et sûre d’elle – une star nimbéed’or surplombant la ville scintillante. Le metteur en scène de cette publicité d’une beauté saisissante est Nicholas WindingRefn, réalisateur du film encensé par lacritique Drive (2011), pour lequel il a reçu le prix de la mise en scène au Festival du Film de Cannes en 2011. Il a égalementréalisé la trilogie Pusher (1996-2005) célèbre dans le monde entier et les films cultes Bronson (2008) et Le Guerrier silencieux(ValhallaRising, 2009). Il est en train d’achever son prochain long métrage, OnlyGodForgives. WindingRefn: «Travailler avec Gucci a été une nouvelle sorte de défi pour moi et cela m’a procuré énormément de plaisir.L’histoire de cette femme nous parle à tous. Elle est un personnage imaginaire moderne, une vraie sirène de notreimagination.» La direction artistique a été assurée par Ruini e Mariotti. REM a travaillé avec Gucci à de nombreuses reprises et sonimplication dans la campagne Gucci Guilty lui a valu le prix prestigieux de Meilleure Campagne Média aux FiFiAwardsaméricains en 2011. Vous l’aurez compris ce spot a toutes les qualités d’un film et il ne nous reste plus qu’à vous dévoiler dans les pages suivantes les magnifiques photos de la sublime Blake Lively . Beaute

45


46

Beaute


Beaute

47


48

Beaute


Beaute

49


50

Beaute


Beaute

51


52

Beaute


Beaute

53


54

Beaute


Beaute

55


56

Beaute


EVENTS - LADRESS BACKSTAGE - RELOOKING DESIGNER’S CORNER - BLOGGERS

L’ACTUALITÉ MODE EN 7 MIN SUR ZAP-MODE.COM

BY JESUISALAMODE


Thierry Thierry Mugler Mugler Les parfums de cuir de Thierry Mugler pour les fêter les 20 ans de la célèbre marque. 20 ans déjà que Thierry Mugler nous ébloui par ses créations. Pour fêter cet anniversaire, il fallait de l’exceptionnel mais aussi de la tradition, un pari réussi avec les Parfums de cuir. Nous vous invitons à découvrir leurs secrets.

58

Beaute par Christelle Derreumaux et photos D.R


En 2012, la marque poursuit sa démarche expérimentale autour de ses quatre fragrances emblématiques, en revenant aujourd’hui à l’origine de la parfumerie traditionnelle. Une idée novatrice qui associe deux savoir-faire d’aujourd’hui et d’hier : la Haute Parfumerie et l’artisanat ancestral des Gantiers Parfumeurs. Les « Gantiers Parfumeurs », une corporation initialement issue des métiers de la tannerie, qui utilisaient les parfums capiteux pour masquer l’odeur persistante du cuir fraîchement tanné. Une irrésistible alchimie se développait alors entre le cuir et les matières rares auxquelles il était parfumé. Ces artisans, devenus experts dans l’art de parfumer le cuir -et plus précisément les gants de cuir-, ont progressivement et naturellement été associés au métier de parfumeur, pour être qualifiés tant Gantiers que Parfumeurs. Ils ne détenaient la maîtrise parfaite de leur art, qu’après de longues années d’apprentissage… Ce savoir-faire perdura, en France, de la Renaissance jusqu’au XVIIIème siècle. C’est ainsi que Grasse, ville où prospéraient les activités liées au cuir, s’est progressivement couverte de champs de fleurs et est devenue la capitale de la parfumerie, mondialement célèbre. Inspiré par cette tradition, Thierry Mugler explore un procédé de maturation jamais tenté auparavant et laisse se magnifier au contact du cuir, ses quatre créations iconiques : Angel, Alien, Womanity et A*Men. Beaute

59


Pour mettre au point le « cuir végétal », la marque s’est associée au Centre de Technique du Cuir (CTC), le seul capable de relever le défi. Le groupe CTC dédie sa passion du cuir et son expérience de plus d’un siècle, à la recherche, la formation, le contrôle qualité ou le conseil des entreprises et professionnels du cuir, entre autres. Un vaste domaine de compétences qui s’appuie sur l’expertise de 220 spécialistes du cuir à travers le monde. « Les Parfums de Cuir », un voyage au cœur des fragrances Mugler et d’une matière noble, pour une collection de 4 créations d’exception : Angel Les Parfums de Cuir, Alien Les Parfums de Cuir, Womanity Les Parfums de Cuir, Au masculin, cette alliance se conjugue sous le nom d’A*Men Pure Cuir.

60

Beaute


Beaute

61


BEAUTE

Test

Les Sérums de jeunesse pour des jours et des nuits en beauté Notre sélection de 7 sérums jour et nuit pour une peau éclatante et visiblement rajeunie. 7 des plus prestigieuses marques de cosmétiques pour vous aider à lutter efficacement contre les effets du temps. Nous avons eu le plaisir de les tester et nous vous les conseillons vivement !

Estee Lauder Advanced Night Repair Une nouvelle formule révolutionnaire. Votre peau ne devrait pas vivre sans. Inspirée par 25 ans de recherches sur l’ADN, la recherche Estée Lauder vous offre le sérum anti-âge le plus complet et le plus performant jamais créé.il aide votre peau à réparer, jour et nuit, les conséquences des agressions passées – UV, pollution, fumée et stress de tous les jours Avec 20 brevets internationaux, cette nouvelle formule est l’assurance d’une peau plus jeune et saine. Aujourd’hui et demain. Ce serum stimule le processus de synchronisation naturel pour une meilleure réparation des cellules cutanées et une protection optimale de la peau. Il aide à réparer et anticiper les agressions de l’environnement avant qu’elles n’endommagent votre peau et à maintenir votre peau parfaitement hydratée.Il délivre un taux d’acide hyaluronique optimal pour créer un environnement idéal et ainsi permettre à votre peau de maximiser sa réparation naturelle. Grâce à ses propriétés hydratantes, il peut multiplier jusqu’à 1500 fois le niveau d’eau contenu dans la peau. Il apaise les irritations quotidiennes et crée une réserve riche en antioxydants et lipides pour reconstituer la barrière protectrice de la peau. Ce sérum anti-âge complet est l’assurance d’une peau plus jeune et saine. Aujourd’hui et demain. Appliquer matin et soir plusieurs gouttes sur le visage et le cou nettoyés. Appliquer ensuite votre soin quotidien. 62

Beauté Test par Christelle Derreumaux


Sisleÿa Sérum Global Fermeté Sisley Un soin anti-âge qui agit sur tous les signes de perte de fermeté, pour tous les types de visage. Sisleÿa Sérum Global Fermeté est un puissant sérum, capable d’améliorer la résistance mécanique du derme qui est la charpente de la peau, pour que le visage retrouve les contours et le rebondi d’une peau plus jeune. Un soin global conçu autour de 5 actions majeures et des actifs végétaux puissants, pour agir sur les signes de la perte de fermeté. Agir sur « l’architecture » du visage, redonner du ressort à la peau, lutter contre la pesanteur Lifter immédiatement la peau en surface et enfin renforcer le tissu de soutien dermique Sisleÿa Sérum Global Fermeté redensifie la peau du visage, améliore sa tonicité, son élasticité et sa fermeté. Après 8 semaines, en intervenant de façon globale, il lutte jour après jour sur tous les aspects du relâchement cutané, pour permettre au visage de retrouver le rebondi, le galbe et les contours de sa jeunesse.

Sérum Phyto tenseur Clarins Le soin qui retend aussitôt les traits sans tirer ni figeret assure en prime un grain de peau parfait,même de très près. Sérum Phyto-Tenseur :un double effet tenseur etmicrolissant pour une remiseen jeunesse immédiate. C’est le soin anti-coup de blues,celui qui vous réconcilie aussitôt avecvotre âgemême quand rien ne va plus… Quelques gouttes de Sérum Phyto-Tenseurappliqué juste avant la crème de jouret lesmarques de relâchement, que lafatigue inscrit toujours plus rapidementpassé 40 ans, s’estompent en douceur. Parce que la jeunesse de la peau tient toutautant à la finesse de son grain, ce sérumdélicieusement fondant se chargeaussi de resserrer lemicro-relief cutané. Un double effet tenseur etmicro-lissantassuré par des protéines et des sucresvégétaux dont les ressources avaient étérarement exploitées jusqu’ici. Beauté Test

63


Sérum nuit régénérant antirides extrême Orlane Une surpuissance d’énergie pour décupler l’efficacité régénératrice et réparatrice de la nuit. Une technologie innovante a permis de créer le sérum de nuit antirides extrême le plus performant, pour la nuit la plus régénérante. Ses actifs concentrés et activés par une molécule hautement énergétique, augmentent la longévité des cellules et leur renouvellement, réparent les rides, les cellules et l’ADN. Parfaitement ciblés, ils luttent contre les effets négatifs du stress sur le sommeil, drainent et purifient le visage. Nuit après nuit votre peau se régénère, elle est visiblement plus belle, plus jeune. Le visage est lissé, éclatant au réveil.

Concentré liftant dermo Caviar La Prairie Pour fêter les 25 ans de la ligne Caviar, la Prairie lance un tout nouveau produit, un serum concentré liftant pour un effet tenseur et fermeté. Chez La Prairie, chaque lancement est le fruit d’une innovation technologique. En lançant son « liquid lift » dans la ligne Caviar La Prairie offre un nouvel écrin à sa ligne star qui fête cette année ses 25 ans de succès. Pour ce nouveau produit, La Prairie a conservé la signature bleu Cobalt qui identifie cette collection iconique. Le secret de ce liquid lift réside dans son double compartiment (qu’il faut mélanger avant la première utilisation afin d’en libérer les actifs). Ce soin tire son efficacité d’une concentration exceptionnellement riche en extraits de caviar, issus d’esturgeons Baeri élevés en fermes aquatiques. Ce soin dispose d’un pouvoir en deux temps : 1/ une action immédiate (le polymère de glucose) pour un effet tenseur qui laisse la peau plus lisse et plus ferme et habille la peau d’une voile de soie ; 2/une action fermeté à long terme grâce à un tout nouveau tripeptide qui transforme la surface de la peau, lisse les rides et raffermit la peau. Avant la première utilisation, veillez à secouer le flacon afin que les actifs se mélangent bien. Une seule goutte de ce serum suffit pour le visage. Appliquez ensuite votre crème caviar luxe visage. 64

Beauté Test


Visionnaire [LR 2412 4%] Lancôme Au-delà d’un anti-rides, le 1er soin au LR 2412 capable de recréer fondamentalement une peau parfaite. Résultats : rides, pores et imperfections sont corrigées. 10 ans de recherche - 20 brevets déposés : la molécule LR 2412 a été conçue pour “s’auto-propulser” dans toutes les strates de la peau, même les plus profondes. Sur son passage, elle déclenche une cascade de micro-transformations tissulaires(1) qui configurent la peau en mode “auto-correction”. D’une tolérance optimale, Visionnaire est à utiliser toute l’année, matin et soir, même sur le contour des yeux, idéalement avec Génifique.

Ultra Correction Lift - Sérum lifting intensif Chanel Mieux qu’une action de surface, Ultra Correction Lift est une approche fermeté nouvelle basée sur un effet lifting naturel au cœur de la peau. La Recherche de CHANEL a décrypté la présence d’une protéine indispensable à l’architecture d’un visage jeune : la tensine. Disponible en abondance chez les peaux jeunes, elle préserve la forme et la vitalité des cellules pour un maximum de souplesse et de densité de la peau. La Recherche de CHANEL crée elemi PFA(1), un actif exclusif(2) capable de relancer la production des tensines. Ainsi votre visage retrouve la fraicheur de ses traits, l’ovale net du visage et la peau est lumineuse. On dit oui !! Beauté Test

65


BIEN ETRE

s

le l e x u r B

L’ASPRIA Faites-vous plaisir à l’indienne à l’Aspria Avenue Louise. Dévoilez les traditions anciennes d’orient en découvrant Le Massage du Kerala et le Massage Kansu. L’Aspria Avenue Louise est un véritable refuge d’initié. Un havre de paix en plein cœur de Bruxelles qui vous offre une parenthèse de calme et de tranquillité dans vos journées stressantes. Depuis peu, l’Aspria Avenue Louise est ravi d’embellir sa gamme de massages pour membres et non-membres avec deux nouveaux rituels provenant de l’orient : Le massage du Kerala et le massage Kansu. Pour vous laisser chouchouter à l’indienne et connaitre les propriétés curatives de ces deux nouveaux soins contactez-nous pour réserver votre rendez-vous. Le Massage du Kerala Ce massage pratiqué traditionnellement dans le Sud de l’Inde est réalisé au sol par pressions importantes et permet de relâcher les tensions corporelles. Il rééquilibre le corps, élimine les toxines et favorise un meilleur sommeil.

66

Bien être par Christelle Derreumaux

Le soin Kerala de 75 minutes coûte 115€. Le Massage Kansu Massage de la plante du pied au bol Indien “Kansu” . Modelé avec du Ghee il atténue l’angoisse, le stress mental, la colère, la nervosité, l’état de déprime et procure un calme profond au niveau du système nerveux tout en lui apportant de la vitalité. Le soin Kansu de 45 minutes coûte 70€. Tout cela dans un espace luxueux avec piscine tropicale, espace de relaxation, hammam, jacuzzi, sauna… vous permettent de prolonger cet instant de relaxation. Aspria Avenue Louise ouvre ses portes aux membres ainsi qu’aux non-membres souhaitant profiter des packages bien-être et passer une journée de détente. 71b avenue Louise 1050 Bruxelles www.aspria.com/en


BIEN ETRE

Paris

LE SOIN PLUIE TROPICALE AU SPA ANNE FONTAINE PARIS L’accueil au spa Anne Fontaine est un pur délice. Un service discret, soigné, tout en douceur qui annonce la suite. Très peu de spa propose ce soin et j’ai ainsi eu la chance de le tester pour vous. Tout d’abord vous entrez dans une pièce à la lumière feutrée où devant vos yeux qui peu à peu se font à cette lumière trône un jacuzzi à débordement. Commencez par le sauna sur votre droite. Détendez-vous, votre corps ne vous attendra pas pour ça. La détente se poursuit dans le jacuzzi, où les bulles vous emmènent dans un rêve. Enfin, vous êtes prêts à recevoir votre soin. Il s’agit d’un gommage massage. Seulement vous ne sentez aucune gêne dans le massage, les grains sont si petits que c’est une caresse parfumée à la lavande, que l’on vous prodigue au travers d’un massage de tout le corps.

Pourquoi pluie tropicale me direz-vous ? La pièce est maintenue à une température élevée, et c’est comme une pluie chaude qui vous effleure et balaye délicatement le produit gommant, un pur bonheur. Pendant 45 minutes, vous n’êtes plus en ville, mais sur une île. Les mains du thérapeute vous délivrent ce soin tout en douceur aux senteurs de l’été. Le retour à la réalité n’est pas abrupte car vous portez sur vous la preuve de ce doux songe. Votre peau est douce comme la soie et vous remercie de ce moment que vous lui avez accordé. Offrez-vous un moment de détente qui ne vous décevra pas. 370 rue Saint Honoré 75001 Paris www.annefontaine.com

Bien être par Joséphine Besche

67


EMMI-DENT EMMI-DENT EMMI ULTRASONIC AG lance la 1ére brosse à dent à ultrason. Les ultrasons sont une technologie de pointe déjà éprouvée dans le monde médical, aujourd’hui ils permettent de lutter efficacement contre les caries, les aphtes, les gingivites et de traiter la parodontie. Voilà donc la solution idéale pour une hygiène buccale parfaite. Il ne faut surtout pas confondre cette brosse à ultrasons avec une brosse à dents électrique actuelle, en effet Emmi-dent permet un micro nettoyage sans bouger la brosse avec 96 millions d’oscillations/ondes par minute, tout cela sans frotter, sans effectuer un seul mouvement sur les dents. Le nettoyage s’effectue juste en posant délicatement les poils de la brosse sur les dents et les gencives sans frotter. Les ondes sont alors transmises sur les dents, gencives, le palais et la langue en comptant 5 à 10 secondes par zone nettoyée. Emmi-dent détruit les parois cellulaires des bactéries, arrête le saignement des gencives, la circulation lymphatique et le drainage sont améliorés, effet positif sur les gencives, le palais et la langue disparition de la mauvaise haleine, disparition rapide des taches et du tartre après quelques jours d’utilisation et bien entendu nettoie les dents facilement. Il n’y a aucune contre-indication, aucun danger à l’utiliser car les ultrasons ne dépassent pas 50 watts et les effets ne dépassent pas 0,2 watts. Elle peut être utilisée par les enfants, cela les amusera car ils n’auront rien à faire si ce n’est poser la brosse sur les dents et attendre quelques secondes.

Par ailleurs, Emmi-dent est fortement conseillée pour les personnes ayant des implants car les ultrasons nettoient même dans les interstices les plus petits et évitent la formation des bactéries. Bien évidemment, elle est idéale pour soigner les gingivites, les inflammations et autres problèmes bucco-dentaires. Après quelques jours d’utilisation, j’ai retrouvé des dents blanches, sans taches de nicotine ou de café, des dents lisses comme après un détartrage chez le dentiste, sans les désagréments. Le dentifrice spécifique (0% de résidu abrasif ) mêlé à la salive produit des micros bulles qui détachent les impuretés comme les restes d’aliments ou le tartre. EMMI-DENT a reçu le 1er prix dans la catégorie “prévention et hygiène” du salon dentaire international “ Pragodent “ à Prague en Octobre 2011

http://www.ultra-dent.be/fr/brosse-a-dents-ultrasons-parondontite.htm 68

Beaute par Marie-Claire Sauvage et photos D.R


The Best Of My

CLASS

Photographe SteytPe単a Styling: Jessie Van Osselt Make up & hair: Evelien De Potter @ Modelsoffice Allison & Louis @ Modelsoffice 70

Mode Edito par

SteytPe単a


Mode Edito

71


T-Shirt: Wildfox Top: American Vintage Jeans: Sisley Ceinture: Liu Jo Collier: BCBG Max Azria Bague: Dyrberg/Kern

72

Mode Edito


Blazer: WE Polo: Lacoste Pantalon: Ben Sherman Echarpe: Thot Memphis Lunettes: Faรงonnable Ceinture: Boss Orange

Mode Edito

73


Veste: MCS Marlboro Classics Chemsie: Eleven Paris T-Shirt : River Island Jeans : Replay Ceinture: Wrangler Chainetête de mort: Swatch Bijoux Chaine argentée: CK Jewelery

74

Mode Edito


Robe: Naf Naf Chemsie: Levi’s Bague: Forever 21 Bracelets: Dyrberg/Kern Chaussures: Steve Madden Mode Edito

75


Perfecto: We are Replay Top: Caroline Biss Jupe: Esprit de.Corp Collier: BCBG Max Azria Ceinture: Scapa Bague: Forever 21 76

Mode Edito


Cardigan: Gant T-Shirt: S. Oliver Pantalon: Gant Lunettes: Ray-Ban Chaussures: Keds

Mode Edito

77


Blouson: Nike T-Shirt: Adidas Pantalon: Pepe Jeans Bonnet: Boss Orange 78

Mode Edito


Pull: Atos Lombardini Top: Levi’s Pantalon: Wrangler Boucles d’orelles: Malice in Wonderland Ceinture: Scapa

Mode Edito

79


80

Mode Edito


Mode Edito

81


MODE

g

Forever 21

n Shoppi

AnneZellien, 375 €

atelier elf, 135€

Forever 21, 19,95 €

Swatch, 100 €

American Vintage, 300€

Steve Madden, 99,99€ 82

Mode Shopping par Jessie Van Osselt

Prada, 189€

Edith&Ella, 139 €


Scotch & Soda

Thomas Sabo, 98€

Scotch&Soda, 256,85€ White Seal by Replay, prix sur demande

Scotch & Soda, 54,95€ Garcia, 89,95€

Niyona, 570 € Mode Shopping

83


Interview

Bobby Newberry Certains le connaissent pour ses célèbres chorégraphies tandis que d’autres le découvrent tout juste grâce à sa musique. Bobby Newberry a pourtant toujours voulu pousser la chansonnette et c’est chose faite depuis que l’ex-Pussycat Doll, Melody Thornton, l’a invité pour un surprenant duo sur sa mixtape. Il n’aura pas fallu longtemps avant que le rafraîchissant californien ne récidive avec un premier single provcateur qu’il partage avec les sulfureux membres de Jessie And The Toy Boys. La suite, il l’a mijote actuellement à Los Angeles avec quelques grands producteurs dont Damon Sharpe (Jennifer Lopez, Kylie Minogue...). Malgré un emploi du temps des plus chargés, le jeune homme a accepté de répondre à mes questions en totale exclusivité pour LIZ MAGAZINE qui tenait à zoomer sur ce talent à suivre... 84

Interview par Dine Delcroix, Photos D.R


Tu es connu pour ton travail de chorégraphe. Quels sont les artistes pour lesquels tu aimerais à nouveau créer des chorégraphies ? Les Pussycat Dolls, Eminem, Girlicious, Kelis, X Factor, Porcelain Black, Lil Wayne, Jessie and The Toy Boys, Dancing With The Stars... Penses-tu que tout le monde peut bien danser en s’entraînant ou considères-tu la bonne gestuelle comme un don ? Je crois que la danse est sans aucun doute un don. Cependant, tout le monde devrait être capable de danser s’il le veut mais l’entraînement est très important et aide certainement à bien danser. Aujourd’hui, tu chantes. Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans la musique ? J’ai chanté toute ma vie et c’est ce que j’ai toujours voulu faire. J’ai d’abord commencé par la danse et la chorégraphie mais la musique est ma vie et signifie tout pour moi. Mon amour pour la musique est d’ailleurs la raison pour laquelle je danse et je crée des chorégraphies. La crise qui touche actuellement le marché disque ne te décourage-t-elle pas dans ce nouveau tournant ? Non car j’aime la musique et la création avant tout et c’est pour cela que je me suis lancé dans ce projet... Ton as participé à la mixtape de l’ex-Pussycat Doll, Melody Thornton. Le groupe comportait plusieurs filles. Pourquoi Melody ? Melody et moi sommes très amis depuis que j’ai travaillé avec les Pussycat Dolls et je l’ai toujours trouvée incroyable. Quand elle m’a demandé de participer à sa mixtape, j’ai été très flatté et honoré d’en faire partie. C’est une vraie artiste. Qui était ta Pussycat Doll préférée ? Je n’ai pas de préférée, elles étaient toutes fabuleuses pour des raisons différentes.

Cette chanson a quelque chose de provocant. C’est important, pour toi, la provocation dans l’art ? Je crois qu’on ne peut pas compromettre l’intégrité artistique... Quand tu es artiste, tu as plusieurs facettes. Tu peux avoir envie d’être triste ou joyeux ou sexy et faire en sorte que cela se voit par ta musique. C’est important pour moi de rester fidèle à tout cela. Le clip de cette chanson commence par un plan sur un iPhone utilisant une application de rencontres. Es-tu toi-même un utilisateur de ce genre d’applications ? Je n’utilise pas d’applications de rencontres mais je n’ai rien contre. À ton avis, quelle cible pourrait être réceptive à ta musique ? Des personnes entre 13 et 45 ans. Tu travailles désormais avec le producteur Damon Sharp. Comment vous êtes-vous rencontrés ? Grâce à un ami commun. C’est un producteur et compositeur incroyable. LIZ MAGAZINE est une revue généraliste axée sur la mode. Quels sont les créateurs et les marques que tu affectionnes ? J’aime tellement la mode ! J’adore Alexander McQueen, Louis Vuitton, Prada, All Saints, Tom Ford... Pour finir, as-tu un message ou une pensée pour nos lecteurs qui arrivent à la fin de cette interview ? Si on s’intéresse à moi en tant qu’artiste, on verra que je suis vrai dans la mesure où je suis impliqué dans chaque aspect de mon art, de l’écriture à la chorégraphie. J’ai travaillé très dur pour arriver là où je suis et j’ai encore un long chemin à faire. Tout est possible donc si vous avez envie de faire quelque chose, vous pouvez le faire. Vous avez juste besoin de rester axés sur votre objectif pour y parvenir.

Comment est venue l’idée de cette reprise acoustique du titre “Bulletroof ” de La Roux ? J’ai eu cette idée parce que j’ai adoré les paroles de cette chanson et j’ai pensé que ce serait une belle reprise à faire en acoustique alors je l’ai enregistrée et je l’ai jouée à Melody qui a aimé et qui a eu envie de la faire en duo. Parallèlement, tu viens de sortir “Dirrty Up”, un single avec le groupe Jessie And The Toy Boys. Quel est le message de ce titre ? Cette chanson parle de sortir entre amis pour passer la nuit à danser, transpirer et s’amuser sur un gros son. Interview

85


HOMME

g

Essentiel

n Shoppi

Strellson Premium, 79,90€

River Island, 94 €

Kiss and Kill, 119 € Garcia, 59,95€ Thomas Sabo, 298€

Boss Orange, 449€ 86

Homme Shopping par Jessie Van Osselt

Essentiel , 65€

Thomas Sabo, 198€


River Island, 33,50€

Pepe Jeans, 45€

Urbanears, 140€

Plectrum by Ben Sherman, 385€

Percy Stone, 170€ Boss Orange, 299€

We are Replay

We Are Replay, 240€

Homme Shopping

87


HORLOGERIE a i Rodan

RODANIA, la précision suisse depuis 1930, a été crée par l’horloger M.BAUMGARTNER. Dés 1947, le succès grandissant, RODANIA s’exporte à Caracas, Montréal, New-York, Bruxelles et Londres. 1951. Bruxelles, cœur de l’Europe, devient le siège des ventes et de la distribution mondiale. 1954. Début de partenariat avec le cyclisme. 1964. Traversée de l’Antarctique; le commandant en chef de la 6éme expédition belge porte une montre Rodania durant toute l’expédition. 1967. Rodania déménage à Wemmel (près de Bruxelles). De 1972 à 2001. Les plus grands sportifs, tels Eddy MERCKS, 5 fois vainqueur du tour de France ; Thierry BOUTSEN, pilote de F1, triple gagnant du grand prix, deviennent ambassadeurs de la marque ; la grande course Paris- Dakar en 2001 célèbre les 50 ans de la marque Rodania en tant que siège des ventes et de la distribution internationale. 1995. La croissance de Rodania en France est telle qu’une nouvelle filiale s’ouvre dans l’Isère : European Time. 2008. Collection Swiss Chic met l’accent sur le savoirfaire suisse. 2010. 80 ans de Rodania fête ses 80 ans et réintroduit les modèles automatiques et rajeunie son logo. 2011. Rodania continue à investir dans des montres mécaniques et introduit des mouvements automatiques dans sa collection céramique MYSTERY. Le catalogue compte aujourd’hui 600 modèles, dont les plus anciens ont maximum 3 ans, cela représente environ 300 nouveaux modèles par an. Les prix varient entre 100 et 800 €. Bruxelles dispose de son propre atelier de réparation avec 5 horlogers professionnels. Rodania fabrique des montres de qualité, faciles à porter et à des prix raisonnables depuis le début de la création. 2012. REPRENEZ LE TEMPS ..... RODANIA, c’est : l’élégance, le sport, la précision.

88

Horlogerie par Marie-Claire Sauvage et photos D.R


Horlogerie

89


(Re)prenez le temps

Le temps ce en quoi nous croyons 90

Horlogerie


Horlogerie

91


DECO

it a r t r o P Un petit ‘déjeuner sur l’herbe’ avec Fabienne Bohr Issue de la belle région d’Alsace, univers de labeur et de créations, de courage et d’élégance. Fabienne BOHR a eu le désir très tôt de réinventer l’Alsace en accompagnant les vibrations du Monde. Passionnée par la transmission de savoir faire, elle fabrique, crée, et ré-invente le passé à travers une collection de bols, assiettes, bocaux, verres, et produits de décoration utiles. Sa grand-mère lui a offert en héritage ce savoir faire et surtout ses motifs uniques : Gros pois pour les pichets, saladier, pot à épices, assiettes, plats à gâteaux… Peint entièrement à la main et qui ont fait sa renommée. Mais il y aussi la collection ROSE, au charme surannée avec sa rose façon pochoir comme sur les célèbres faïences de l’est de la France et qui nous rappelle avec nostalgie le vaisselier de nos grands-mères. La collection FLOWERS aux impressions Liberty qui était très à la mode en Grande Bretagne dans les années 70 fait aussi son apparition. Mais Fabienne nous enchante aussi avec des collections plus actuelles et modernes avec la collection de bols “BONJOUR” ou “BONNE NUIT” de style industriel Et la collection KITSCH’N qui fait la part belle aux accessoires comme les accroches torchons en forme de tête de vache et de cochon fabriqués en résine. Mais aussi de la verrerie avec des verres à pied à impressions dentelle, verres à orangeade, bouteille de lait ou de jus de fruits. Une collection de divers objets déco en verre 100 % recyclé. Sans oublier le textile aux motifs coordonnés (nappes, torchons…) Comme tous les produits de Déjeuner sur l’herbe, ils sont conçus pour être fonctionnels (sel/poivre,sucrier, pot à couvercle pour la confiture…) Des Nains de jardin dans le même esprit sont à prévoir d’ici quelques mois Histoire de mettre un peu de joie et d’humour dans notre quotidien.

92

Deco par Christelle Derreumaux


Deco

93


DECO

g

n Shoppi

ITE

d WH CK an

BLA

fly, coussin lever1, 4.90€

fly, lampe de bureau mediane, 59€

fly, chaise cherif, 139€

fly, horloge empire, 19.90€

liatorp, bureau, 299€ 94

Deco Shopping par Christelle Derreumaux

hemnes, secretaire avec surmeuble, 349€


Habitat, lampe newton, 229€

fly, porte photo album 14images, 79€ fly, horloge capita, l3.50€

Habitat, Etagère Goa, 590€

Poupée Kimmidoll, 16, 95 €

fly, chaise zerty, 129€

maison du monde, Bureau Carlingue, 399€ Deco Shopping

95


New York, New York!! Ah!!! New York! La ville d’énergie, celle qui ne dort jamais... La ville où tout est permis, où plusieurs courants de mode sont nés, où on ressent l’importance dès qu’on y pose les pieds...

96

Escapade par Olivier Saghezchi etphotos Nicolas Delys


Escapade

97


On pourrait parler de cette ville pendant des heures, en utilisant tous les clichés possibles, dire combien Times Square, la nuit, ne ressemble à aucun autre endroit du monde, comment la vue du toit du Rockefeller Center en impose, et montre l’étendue de la ville, dire qu’à Union Square, on ressent une autre énergie, mélange de plusieurs courants, que le quartier universitaire est cosmopolite et apporte une vision différente de la ville, dire que lorsque l’on aperçoit la Statue de la Liberté, on se dit que cette ville est belle et bien réelle, dire encore qu’on pourrait se perdre dans Central Park à force de flâner et d’apercevoir tant de «personnages» de différents horizons, dire qu’à Broadway, on est soudain animé et on se surprend à chanter les airs des plus grandes comédies musicales, qu’à Soho, on sait que la mode démarre d’ici, et que sur la 5ème avenue, mythique, on trouve les plus belles boutiques. Oui, on pourrait dire tout ça. Utiliser tous ces clichés. Parce qu’ils sont vrais. Mais même en en parlant des heures, on ne pourrait jamais dire ce que l’on a réellement ressenti, ce qu’on a vécu en étant là. Il faut le voir pour le croire. Voir la «skyline» de la ville lorsque l’on arrive de JFK et qu’on aperçoit New York pour la première fois....

98

Escapade

Ca tombe bien! L’équipe de Liz Mag y est allée pour vous et vous a déniché un superbe hôtel dans le quartier qui émerge de plus en plus, anciennement underground, le Lower East Side. L’Hôtel on Rivington est un hôtel-boutique situé dans le quartier historique du Lower East Side à New York. Son emplacement idéal vous permettra de vous rendre à pied dans les quartiers environnants de SoHo, Tribeca, Chinatown, LittleItaly et East Village. Ce magnifique hôtel vous propose des chambres luxueuses aux équipements uniques, offrant une vue splendide sur Manhattan, ainsi que de nombreux services sur place tels que des bars, des restaurants, un salon de coiffure et des espaces dédiés à l’organisation de réceptions.


L’hôtel dispose de -110 chambres et suites spacieuses -12 types de chambres différents, chacune possédant des caractéristiques uniques pouvant inclure un balcon, une baignoire profonde, une douche à vapeur, des murs extérieurs en verre et une vue imprenable sur la ville -Lits Tempur-Pedic haut de gamme -Linge de maison luxueux de marque Frette -Produits de bain Davines -Minibar -Téléviseur à écran plat -Système stéréo iHome -Accès Internet Wifi gratuit Tout est pensé dans cethotel pour votre confort et votre bien-etre, si vous avez besoin de la moindre information demandez à Adam le concierge, toujours très bien informé, Adam peut vous conseiller des itinéraires, des promenades à effectuer dans le quartier et vous indiquer tous les plus beaux lieux à visiter à New York. Vous l’aurez compris, New York ne se raconte pas mais se vit... Alors, allez-y au plus vite si vous ne connaissez pas encore la ville, et logez dans le splendide Hôtel OnRivington, vous ne le regretterez pas! http://www.hotelonrivington.com/ Hotel on Rivington 107 Rivington Street New York, New York 10002 212-475-2600

Escapade

99


100

Escapade


Escapade

101


HÔTEL PLAZA ATHENEE Le mythique palace parisien fêtera ses cent ans l’an prochain, l’occasion pour nous de vous dévoiler le bonheur de séjourner dans ce lieu d’exception. Tout est mis en œuvre pour vous satisfaire et rendre votre séjour unique et inoubliable.

102

Escapade par Christelle Derreumaux et photos D.R


Escapade

103


Une expérience unique à tout instant Dès notre arrivée, nous sommes escortés avec gentillesse pour notre check-in. Les modalités effectuées, on nous accompagne à notre suite, de ton rouge et or mais sans exagération. Dès l’entrée l’élégance est de mise, un joli dressing sur la gauche, un mini bar qui peut être remplie suivant nos envies. Tout peut être fait sur mesure au Plaza. Puis face à nous un agréable salon meublé d’un canapé et de fauteuils profonds, d’un bureau et d’un grand écran plasma que l’on retrouvera aussi dans la chambre (certaines suites disposent aussi d’écrans cachés derrière le miroir sans teint afin de ne pas dénaturer les cheminées d’époque situées en dessous). La chambre est immense avec un lit king size très confortable, de jolis fauteuils de velours rouge entourant une petite table basse en marbre. De blanches orchidées donnent une petite note de sérénité supplémentaire. Dans la salle de bain nous pouvons opter pour une douche tonique ou nous détendre dans cette magnifique et immense baignoire de marbre gris. Parce que ce qui caractérise le Plaza Athénée, indépendamment du luxe et du raffinement du lieu, c’est surtout l’attention que l’on vous porte. Ici vous êtes unique, chaque membre du personnel connait votre nom et vos habitudes et s’applique avec respect et discrétion à devancer vos envies. Souhaitez-vous une gouvernante pour défaire vos bagages? Le personnel est aux petits soins et attentifs à vos moindres demandes.

Un fabuleux tea-time L’envie de déguster un fabuleux tea-time avec les succulentes pâtisseries de Christophe Michalak. Le chef pâtissier développe chaque jour des créations gustatives à se damner, ne manquez pas son extraordinaire religieuse au caramel et beurre de sel ou encore les bisounours façon Plaza (une délicieuse guimauve allégée en chocolat ou à la fraise enveloppée d’une fine couche de chocolat croquant, rehaussée d’une tonalité de fleurs d’oranger). On ne peut que vous conseiller aussi les plaques zodiacales au chocolat et noisettes, un délice que l’on peut aussi acheter toute l’année indépendamment d’un séjour dans l’hôtel.

104

Escapade


Envie d’un tête à tête au bar et de découvrir les cocktails innovants de son directeur Thierry Hernandez. Le bar du Plaza décoré par Patrick Jouin offre un décor à la fois moderne et élégant. Délicieux mélange de contemporain et d’époque avec les boiseries murales conservée et restaurées qui contribuent ainsi à créer une ambiance intemporelle. En entrant on découvre un long bar lumineux en verre bombé et sculpté qui s’éclaire au toucher, de hauts tabourets de style Louis XV allongés et métallisés. La seconde partie du bar est plus cosy avec des fauteuils club en cuir, propices aux confidences. Les différents cocktails sont présentés sur une carte numérique, une idée ludique qui donne encore un petit plus au lieu. La gastronomie rime également avec le Plaza puisque Alain Ducasse n’est autre que le chef très étoilé du lieu.

Le soin signé Christian Dior Le Plaza Athénée est un des lieux les plus mythiques de la capitale où tout est opté pour votre bien-être. Il était donc indispensable d’y allier un institut de beauté de renom, le choix était évident avec la Maison Dior Christian Dior et le Plaza Athénée c’est une véritable complicité de longues années.

L’institut, un écrin chic à l’image de la Maison de couture avec ses tons gris perle et blanc, vous ouvre ses portes au -1 de l’hôtel. L’accueil y est attentionné et personnalisé, cela va de soit vous êtes toujours au Plaza ! Votre hôtesse vous mène au vestiaire, où vous disposez d’un moelleux peignoir et de petits chaussons siglés et vous propose de la rejoindre dans le salon de relaxation, où l’on vous propose de vous désaltérer avec un thé ou une boisson fraiche, puis vous escorte vers la cabine de soin. Quel bonheur que ce massage relaxant !!! Réalisée avec une huile Dior spécialement créé pour l’institut (tous les autres produits sont eux disponibles à la boutique de l’institut et dans les boutiques agrées) votre thérapeute vous offre un massage des pieds à la tête en insistant sur vos points faibles. Le massage dure une heure mais on ne voit pas le temps passer. Le Plaza Athénée dispose de 191 chambres et 45 suites rénovées égulièrement. http://www.plaza-athenee-paris.fr 25 Avenue Montaigne, 75008 Paris Standard : +33.(0)1.53.67.66.65 Fax : +33.(0)1.53.67.66.66

Escapade

105


106

Escapade


Escapade

107


Emmenez-moi à Bahia …. Emmenez-moi à Bahia ….

Alors que l’avion amorce son atterrissage sur le minuscule aéroport de Porto SEGURO, on Alors que l’avion amorce son le minuscule aéroport de Porto SEGURO, comprend comprend immédiatement queatterrissage le voyage sur restera inoubliable. Ce n’est pas pour rien queonl’on immédiatement que le voyage restera inoubliable. Ce n’est pas pour rien que l’on surnomme ce surnomme ce petit bout de paradis, le Saint Trop’ brésilien et qu’il y accoure une foule venue de petitlebout tout pays. de paradis, le Saint Trop’ brésilien et qu’il y accoure une foule venue de tout le pays. 108

Escapade par Vincent Rousseau, photos Nicolas Delys


Escapade

109


110

Escapade


Brasil, berceau historique et culturel, Porto a su conserver son âme pour qui veut bien s’écarter des centres commerciaux et déroule devant le spectateur ravi dede longues plages de sable blanc option cocotier et palmier inclus. Le jour, le centre-ville est agréable et s’offre aux échoppes des pêcheurs qui y vendent leur pêche de la nuit. Cette tranquillité sera vite oubliée, la nuit à peine tombée. Et la nuit sera longue et elle emportera une foule bigarrée jusqu’à l’aube dans une ambiance bon enfant. Quitter Porto Seguro pour Arraial d’Ajuda Les effluves de cachaça qui a coulé à flot toute la nuit à peine dissoutes, nous prenons le petit ferry d’un autre âge pour rejoindre notre destination Arraial. Le paradis est là, il nous attend. Arraial ravira le chercheur d’exotisme. Une population jeune et branchée a fait de cet ancien petit village hippie un des hauts lieux de Bahia. Ici, la fête est un état d’esprit qui ne vous quitte pas. Les rues sinueuses de ce petit bout d’Eden sont parsemées de restaurants et de poussadas charmantes. Tout y est ici féerique. Le sable des plages plus banc et les majestueux cocotiers plus élancés.

Escapade

111


112

Escapade


Notre point de chute est la poussadaPitinga avec sa plage la plus prisée de toute la région. La direction de ce minuscule complexe (19 chambres) a su conserver jalousement l’intimité de son espace. Située a quelques centaines de mètres du centre d’ Arraial d’Ajuda, laPoussadaPitinga est le lieu par excellence de tous ceux qui recherchent la tranquillité qu’offre la douceur tropicale des lieux. Piscine, plage privée, espace détente et attention à la carte charmeront sans aucuns doutes les hôtes. Le restaurant de la Poussada, accessible également aux non-résidents, est l’un des points forts de l’endroit. On y mange à toutes les heures avec un panorama imprenable sur le ballet des vagues qui viennent mourir au pied du restaurant privé. Notons également la qualité du service mêlée à la joie de vivre typiquement brésilienne qui feront de votre séjour, un moment hors du temps, inoubliable.

Infos pratiques

http://www.pousadapitinga.com.br/ PousadaPitinga Praia de Pitinga 1633 45810-000 Porto Seguro (Arraial D Ajuda - Porto Seguro)

Escapade

113


114

Escapade


Escapade

115


GASTRONOMIE

les l e x u r B

Coté vin, les amateurs de bon crus seront ravis et surtout agréablement conseillé par le directeur de salle qui vous dénichera le vin le mieux adapté à votre plat Le Cospaia est une belle découverte que nous ne saurions que vous conseiller au plus vite 1, Rue Capitaine Crespel 1050 Ixelles Tel: +32 2 513 03 03 Fax: +32 2 513 45 72 www.cospaia.be

ENJOY LE COSPAIA C’est dans le quartier de la Toison d’or, presque en face de The Hôtel que se trouve ce fabuleux établissement. Le Cospaia , perché tout en haut de ses marches de belles pierres grises . L’accueil y est charmant et attentionné lorsque l’on pénètre dans ce lieu Immense avec son bar lounge branché, sa magnifique terrasse surplombant l’avenue de la Toison d’Or et ses deux salles de restaurant à l’ambiance unique et mystérieuse.Ce décor chic que l’on doit à Marcel Wolterinck , décorateur de renommé. Une ambiance blanche et cosy ou plus branché noir ébène pour l’autre salle, toutes deux avec de somptueux plafonds pour des repas en tête à tête ou en groupe… Le restaurant a la capacité à s’adapter à vous souhaits comme un diner intime ou une grande fête privative. Côté cuisine, c’est le bonheur ! Le chef joue dans la cour des grands. Il sélectionne les produits selon des hauts critères de qualité et la touche moléculaire par ci par là surprend vos sens.

116

Entièrement imaginé par l’équipe des choux de Bruxelles déjà heureux propriétaire du Mess et du Chalet Robinson, ce restaurant-bar est situé Chaussée de Waterloo et ouvert sur le prestigieux showroom de BMW. Que ce soit pour un lunch lors d’une journée shopping sur la Toison d’Or ou un diner en tête à tête plus au calme, Enjoy est l’endroit idéal que nous vous conseillons. Un cadre est trendy, conçu autour de la noblesse et du raffinement du cuir, du bois et de l’inox. Petit plus, la grande cuisine ouverte vous offre le ballet des chefs et c’est un vrai plaisir pour les yeux. Mais le plus important, ici vous papilles sont à la fête car tous les produits sont de qualités et on y déguste une cuisine gastronomique fine et variée. Les entrées sont proposées en version mini ou normal pour vous laisser le choix de profiter pleinement de votre plat et de craquer sur le dessert. Et pour accompagner ces délicieux mets, la carte des vins est riche en choix de vins succulents. http://www.enjoybrussels.be 22, Boulevard de Waterloo 1000 Bruxelles

Gastronomie bruxelles par Christelle Derreumaux & Olivier Saghezchi


GASTRONOMIE

Paris

LE VELVET Dans le cadre de l’hôtel Beauchamps, proche de la station Roosevelt, le restaurant Velvet offre une décoration épurée et un service agréable. Le soir, il est agréable de goûter les cocktails spécialement créés pour l’endroit. Ici, pas de menu ou de carte, on mange du bout des doigts de délicieux tapas, qui, en plein été, rafraîchissent les papilles les plus réfractaires ! Il est vrai que le soir, de manger ces tapas frais et raffinés (ah ! ces légumes grillés !) tout en buvant un délicieux cocktail à base de vodka et de jus de fraise, est très appréciable lorsqu’on a passé sa journée à dévaliser les plus belles boutiques ! (20, rue du Colisée 75008 Paris, Tél. 01 53 89 59 10 http://www.hotelbeauchamps.com/

Coté déco, des couleurs chaudes aux accents toniques laissent planer une movida attitude bienveillante. Des matières brutes et une décoration design se mêlent subtilement aux images pittoresques de l’Espagne de la tête du TORO à la silhouette du torero ! Un clair-obscur moderne sublimé par le jeune architecte Richard Marioton-Jones. Un bar imposant, des tables étriquées, une proximité et des codes empruntés aux restaurants typiques de l’Espagne – le Tablao : cabaret flamenco pour chanter, danser, jouer… Si le midi ce restaurant vous accueille dans le calme et la sérénité il se transforme une fois la nuit tombée. Tous les soirs, l’estrade vibre : guitares, chants, danseurs entrent dans la nuit et invitent à la torride échappée. Tout bascule, pour célébrer la décadense, la création, la liberté, la vie !

TORO Ce nouveau lieu de la fête et de la gastronomie ibérique a été créé par Reinaldo et Ernesto Lorenzo déjà propriétaires depuis 10 ans de l’atypique restaurant cubain MI CAYITO.

Une joie de vivre généreuse que l���on retrouve dans l’assiette où les souvenirs d’une cuisine familiale parlent à Ernesto. Frère de l’instigateur de ce joyeux lieu, Reinaldo Lorenzo, il impose sa cuisine spontanée pétrie de ressentis et d’envies. 74, rue Jean-Jacques Rousseau, 75001 Paris Tel : 01 44 76 00 03 www.toroparis.com Gastronomie paris

117


CRITIQUES

e u q i s u M

JENNIFER LOPEZ: “DANCE AGAIN... THE HITS” (23 Juillet 2012) Pour la première fois, la carrière musicale de Jennifer Lopez se voir retracée dans un best of longtemps attendu. Intitulée “Dance Again... The Hits”, cette compilation réunit les grands succès de la superstar internationale qui a vendu plus de 70 millions de disques dans le monde, agrémentés de deux nouveaux titres: “Goin’ In” featuring Flo Rida et “Dance Again” featuring Pitbull. On y retrouve son premier single “If You Had My Love”, son hymne “Jenny From The Block”, son tube “Waiting For Tonight”, le hit “On The Floor”, ses collaborations avec Fabolous (“Get Right”) Ja Rule (“I’m Real”), Fat Joe (“Feelin’ So Good”), Taïo Cruz (“I’m Into You”) et bien d’autres. L’édition ‘deluxe’ du recueil propose les titres “All I Have”, “Qué Hiciste” et “Let’s Get Loud” en bonus ainsi qu’un DVD des meilleurs clips de la chanteuse. Un must have !

LE COUP DE COEUR RITA ORA: “ORA” (27 Août 2012) S’il y a une nouvelle chanteuse à retenir cette année, c’est Rita Ora. Avec l’insolence de Gwen Stefani et la fraîcheur de Monica, la jolie blondinette est devenue une personnalité immanquable de la musique en Grande-Bretagne. Âgée de 21 ans, cette jeune anglaise a fait entendre sa voix pour la première fois sur le titre “Awkward” de Craig David en 2007. Deux ans plus tard, elle rencontre Jay-Z à New York qui la signe aussitôt chez Roc Nation. Après avoir fait ses preuves avec les singles “How We Do (Party)” et “R.I.P” qui a atteint la première place des charts anglais, Rita Ora nous présente enfin son premier album sur lequel will.i.am, Greg Kurstin, The-Dream et Stargate se sont réunis en tant que producteurs. Intimement intitulé “ORA”, le disque est un parfait équilibre entre pop entraînante et r’n’b sophistiqué. À découvrir !

118

Critique Musique par Dine Delcroix

ALANIS MORISSETTE: “Havoc And Bright Lights” (22 Août 2012)

Quatre ans après “Flavors Of Entanglement”, Alanis Morissette revient au devant de la scène avec “Havoc And Bright Lights”. Produit par Guy Sigsworth (Björk, Madonna, Seal) et Joe Chiccarelli (Tori Amos, Elton John, U2), ce huitième album studio est la réflexion instantanée de ce qui obsède et inquiète la chanteuse dans ses moments les plus introspectifs. L’artiste décrit son disque comme étant “un commentaire émotionnel, psychologique, social et philosophique de ce qui l’entoure en musique”. Une psychanalyse sur quinze titres choisis parmi une trentaine de chansons enregistrées. L’icône rock des années 90 qui a toujours su émerveiller son public avec des textes aiguisés et une voix unique se paye un véritable retour aux sources avec ce disque dont le premier single “Guardian” témoigne d’une signature subtile et fidèle.


JOSS STONE: “THE SOUL SESSIONS - VOLUME 2” (23 Juillet 2012) Sixième album studio pour Joss Stone. Près de dix ans après le premier volume du concept à succès qui réunissait des reprises de chansons soul des années 60 et 70, la chanteuse se fait de nouveau plaisir en rendant hommage à ses pairs qui vont des Rolling Stones à Womack & Womack en passant par Broken Bells. Artiste indépendante depuis son précédent album en 2011, l’anglaise renoue pour l’occasion avec le label S-Curve Records qui l’avait lancée et publie donc ce nouvel opus sous forme de “collaboration”. Enregistrée à Nashville dans le Tennessee, cette seconde session digne de la première bénéficie de l’ampleur vocale acquise ces dix dernières années par la virtuose. Un disque nostalgique de haute tenue que la diva neo-soul viendra défendre sur la scène parisienne du Trianon le 20 Septembre prochain.

HAVANA BROWN: “WHEN THE LIGHTS GO OUT” (16 Juillet 2012)

Après avoir fait chauffer ses platines en première partie des concerts des Pussycat Dolls, Britney Spears, Rihanna, Chris Brown et Enrique Iglesias, Havana Brown a tenu à révéler ses talents de chanteuse et de danseuse avec “We Run The Night”, un premier single certifié triple disque de platine l’année dernière qui lui vaut d’être signée aujourd’hui chez 2101 Records, le label du producteur RedOne. En attendant son premier album annoncé pour la fin de l’année, la bombe venue d’Australie nous offre un aperçu très efficace de sa nouvelle vocation avec “When The Lights Go Out”. En seulement cinq titres, cet EP contient à lui seul toute la puissance dont les dancefloors ont besoin pour agiter les nuits. On se demande alors pourquoi la sexy DJ a attendu aussi longtemps pour se lancer dans l’acrobatie vocale.

AURA DIONE: “Before The Dinosaurs” (25 Juin 2012) En 2009, Aura Dione était LA révélation musicale venue du Danemark avec son album “Columbine” qui a fait d’elle la première danoise à atteindre le sommet des charts allemands. L’ovni musical qui contrôle son image, supervise ses clips et confectionne ses propres vêtements arrive enfin en France avec son deuxième album: “Before The Dinosaurs”. Mélangeant la pop, la folk, le rock et l’electro, cette auteure, compositrice et interprète de 27 ans ne lésine pas sur le risque visuel, comme en témoigne la pochette très “culotté” de ce nouvel opus. Une photo poétique où la femme met en avant toute sa sensibilité et sa vulnérabilité sans répudier la force de son côté sexuel. Bien décidée à conquérir l’Europe avec des mélodies rythmées et de textes intelligents, l’artiste a confié la production de son univers halluciné à David Jost (Lady GaGa, Limp Bizkit, Keri Hilson...) et Rick Nowels (Madonna, Nelly Furtado, Dido, Colbie Caillat...). Il en résulte une douzaine de titres qui jurent l’ambition et le talent par toutes les notes. “Geronimo”, le premier single extrait de l’album, exprime justement l’innovation de son interprète et nous assure, grâce à l’incroyable aura qui s’en dégage, qu’elle ne pouvait pas se choisir meilleur pseudonyme.

Critique Musique

119


Pascale Borel Follement Amoureux de Pascale Borel Cela faisait 7 ans que l’on attendait cet album.... 7 longues années depuis son précédent album, «Oserai-je t’aimer?», sorti en 2005... Depuis, l’ex chanteuse du groupe Mikado a fait quelques scènes dans la capitale, et un duo remarqué avec Valérie Lemercier, «J’ai un mari». Cette chanson, comme quelques morceaux disséminés ici et là lors de concerts, comme des indices, des mises en bouche, se retrouve sur le nouvel album enfin sorti cette année! L’album fraîchement sorti s’intitule donc «Moyennement amoureuse».... Et on peut d’ores et déjà vous dire qu’on l’aime bien bien plus que moyennement, à la limite, oserons nous le dire, du follement... Comme lors du précédent disque, où Pascale Borel reprenait de sa voix douce et envoûtante un standard de Madonna, «Into the groove», elle s’attaque ici à deux succès intemporels, «You can leave your hat on» et «Baby one more time», en leur donnant sa touche personnelle, acidulée, intéressante, intelligente.... Détail chanson par chanson... (excepté les reprises citées précédemment) «Poisson rouge»: Parfaite comme ouverture d’album, le ton est donné, la musique est joyeuse, les paroles sont à double tranchant: sur un air de pop acidulé, on a de la matière. L’album peut commencer! 7/10 «Rater ma vie»: Déjà chantée lors de certains concerts, voici une chanson à contre emploi, fraîche et drôle, acide dans les paroles, mais tellement entêtante et amusante! 7/10 «J’ai un mari» (duo avec Valérie Lemercier): musique juste parfaite, les voix se marient parfaitement bien, et les paroles....! Quelles paroles, quelle construction! Absolument génial, intelligent, drôle et touchant à la fois! 9/10 «Moyennement amoureuse»: une chanson qui résume tous les tourments de l’amour, une chanson douce et mélancolique, à la musique acoustique et au piano qui virevolte sur la fin vers quelque chose de très beau et profond... 9/10 «Les tièdes»: chanson aux consonances un peu «reggae», qui se moque de ces personnes qui n’osent jamais, qui se laissent porter.... Un regard amusant, des voix qui montent, une chanson agréable, mais qui marquera moins... 6/10 «La sonnette»: un petit bijou! Une mélodie amusante et des paroles tellement amusantes.... et surtout tellement vraies sur l’amour qui se «finit», mais pas vraiment, avec cette sonnette qui retentit à chaque fois, comme un gros clin d’oeil. Trop courte par contre!! 8/10 «Le palais des Tuileries»: une ballade mid-tempo douce et belle. On est littéralement transportés à l’écoute de cette chanson, on en redemande, et on la ré-écoute très vite, car à chaque nouvelle audition, on découvre quelque chose de plus qui nous plaît! 9/10 «Oublie moi»: le COUP DE COEUR de l’album! Non seulement les paroles sont parfaites, mais la musique est à tomber! On plane d’abord, puis on s’envole, jusqu’au majestueux final symphonique qui nous achève sur place. On en redemande et on ne s’en lasse pas! 10/10

120

Culture Musique Focus par Olivier Saghezchi


«Sur ton balcon»: chanson sympathique et agréable, douce comme un jour chaud... 7/10 «Je te veux»: la chanson la plus «pop rock» de l’album, très faite pour la scène, à la rythmique parfaite, sans chichis, où la voix de Pascale Borel est quasi live. Très très sympathique! 8/10 «J’ai 18 ans»: la suite tant attendue de «12 ans», merveilleuse chanson du premier album. Ici, les atermoiements d’une adulte en devenir qui veut son indépendance sans finalement quitter son adolescence: une chanson juste et vraie, aux paroles qui sentent le vécu. La mélodie est géniale, ce qui ne gâche rien! 9/10 «Les abeilles»: toute toute courte chanson de moins d’une minute, chanson clin d’oeil et qui, malgré sa durée courte, arrive encore à nous émouvoir et nous toucher! 7/10 Moyenne: 7/10. Un album qui rappelle les morceaux d’Alex Beaupain: des textes forts et justes sans phrases alambiquées et qui touchent directement, des mélodies parfaites et sans mauvais goût, de la pop au vrai sens du terme, qui ne tombe jamais dans la vulgarité du commercial mais qui ne se la joue pas «bobo» non plus. Une artiste qui gagne à être connue! A écouter sans modération aucune!!

Culture Musique Focus

121


CULTURE

s u c o F e Séri


On attend la suite à chaque épisode, chaque pause est vécue comme une longue attente, et les téléspectateurs affluent de plus en plus nombreux à chaque épisode, suivant un bouche à oreille qui fonctionne et une qualité à la fois de mise en scène, d’écriture et de jeu.... Car que serait «Revenge» sans ses deux actrices principales? Emily Van Camp, vue dans «Brothers and sisters», joue parfaitement l’héroïne vengeresse, crédible jusque dans ses scènes d’action, et parfaite dans ce rôle de pas si gentille que ça, obsédée par sa vengeance. En face d’elle, c’est LA révélation, une actrice que l’on avait plus vue depuis longtemps, Madeleine Stowe, formidable et extraordinaire dans cette femme machiavélique, instrument de vengeance, femme forte et fragile à la fois, instrument de tous et manipulatrice, reine en son royaume.... Si vous n’avez pas encore succombé, vous ne pourrez resister à cette série qui rend addict tous les seriephiles, et même les novices! Nous, ici, vous l’aurez compris, on adore!

Revenge, LA nouvelle série à ne pas rater! La saison passée était celle où tout se jouait.... On assistait aux dernières salves d’épisodes de Desperate Housewives et Dr House, et il fallait impérativement redonner un souffle aux séries, accrocher les téléspectateurs avec de nouvelles histoires, de nouvelles intrigues et de nouveaux personnages.... C’est dans ce contexte qu’est apparue «Revenge» sur ABC.... Une série qui a su s’imposer, rester dans la durée, avoir une deuxième saison qui commencera fin septembre (alors que TF1 et RTL TVI lanceront la première saison dès la rentrée) et attirer un nombre croissant de fidèles. Quelque chose est en marche et n’est pas prêt de s’arrêter.... LA raison est simple: la série est une forme de soap opéra, Dynastie version 2012, avec ce qu’il faut aussi d’action, d’humour et de personnages comme on adore! Le pitch, très simple à la base, est une resucée du Comte de Monte Cristo: une jeune femme revient dans les Hamptons sous une fausse identité venger ceux qui ont brisé son père... Le cadre des Hamptons apporte tout le luxe nécessaire, les moyens sont là, pas d’effets spéciaux nébuleux, et des acteurs qui apportent une touche de glamour et d’empathie aux personnages, car évidemment, tout va se compliquer. Romance, trahisons, come backs et autres protagonistes vont vite entrer dans la danse. Culture Série Focus par Olivier Saghezchi

123


TWO GATES OF SLEEP Alistair Banks Griffin

Aux confins de la Louisiane et du Mississippi, deux garçons aux tempéraments divergents vivent avec leur mère, loin d’une société qu’ils contestent. Lorsque la mère décède, la fratrie intentent un périple laborieux pour respecter sa dernière volonté: demeurer au sein de sa nature natale. Les deux frère doivent alors faire face à un fardeau plus lourd encore que la tragédie qui les frappe... Premier long-métrage du réalisateur anglais Alistair Banks Griffin qui se démarque radicalement d’Hollywood en se servant du bruit pour subvenir aux besoins atmosphériques de son œuvre. Ce coup d’essai n’est pas un de ces pseudo-films d’auteurs à prendre à la légère, il se contemple comme un tableau à la technique plantureuse où la nature tient le rôle principal et dont le récit est soumis à une expérience sensorielle comparable au cinéma de Terrence Malick, Gus Van Sant ou encore David Lynch tout en conservant son rythme propre. Hantés par le milieu accablant du cadre qu’ils habitent, les acteurs Brady Corbet et David Call forment une équation quasiment muette et incarnent avec virtuosité la douleur de deux hommes désemparés dans une forêt indigeste. Acclamé par la critique dans divers festivals (Cannes, Deauville, Copenhague), ce film est une irrévocable plongée dans une narration visuelle qui met en scène l’opposition entre deux mondes avec une réflexion solide sur la communication à travers des protagonistes prisonniers de leurs démons et de leurs difficultés à s’exprimer face à la perte d’un être cher. En bonus, le DVD propose “Gauge”, un court-métrage inédit d’Alistair Banks Griffin qui a inspiré “Two Gates Of Sleep”.

THE CONFESSION Brad Mirman À la veille de Noël, un tueur à gages entre dans une église pour confesser ses péchés sans remords à un prêtre sous prétexte que ses victimes méritaient toutes de mourir. Il menace de tuer des personnes “innocentes” au sein même de l’église s’il n’obtient pas le pardon imminent et met ainsi le prêtre en alerte face à ses propres démons, l’amenant, à son tour, à confesser ses propres péchés et à révéler son vrai visage... Diffusée sur Internet en 2011, “The Confession” est une web-série chapitrée en 10 parties et produite par Kiefer Sutherland qui incarne l’impassible tueur à gages de ce huis-clos. C’est la première fois que le héros de “24 Heures Chrono” participe à un projet depuis sa phase préparatoire jusqu’à son exploitation. Une exploitation qui s’est faite via le site de vidéo à la demande Hulu, cédant à un phénomène de mode puisque ce nouveau format attire de plus en plus d’acteurs et d’actrices célèbres. Le tournage, qui s’est déroulé à New York, a toutefois eu lieu dans des conditions équivalentes à celui d’une véritable série ou d’un film. Chaque épisode dure entre 5 et 7 minutes et nous entraîne dans un affrontement verbal entre deux personnages que tout oppose, ou presque. Au fil de la joute verbale, le profil de chaque homme se dessine grâce à quelques flash-backs axés sur le passé de chacun et laisse place à un duel théologique qui médite sur la Foi et l’existence de Dieu en abordant l’espoir, le pardon, la rédemption et la culpabilité au moyen d’un suspense palpitant. Plusieurs modules sur les coulisses du tournage sont proposés en bonus dont un making-of de 33 minutes comprenant de nombreuses interventions des membres de l’équipe.

124

Culture Dvd par Dine Delacroix


RED STATE Kevin Smith Après avoir répondu à une annonce sur Internet promettant des relations sexuelles, trois adolescents se retrouvent dans une église entre les mains d’une secte d’extrémistes religieux aux intentions macabres. Alors qu’il sont sur le point d’être exécutés par le révérend à la tête de cette communauté, l’église se retrouve encerclée par des fédéraux bien décidés à lutter contre les membres fanatiques de la secte... Pour son retour au cinéma, Kevin Smith, plutôt habitué aux comédies, a voulu s’initier à un genre plus sérieux en s’inspirant des sermons de Fred Phelps, un révérend célèbre aux États-Unis pour ses prises de positions homophobes et racistes. Il dénonce les ravages que peut causer l’intolérance du fondamentalisme religieux et la politique répressive apparue en Amérique après les attentats du 11 Septembre 2001. L’emballage se veut froid et les dialogues acharnés avec une mise en scène qui ne souffre jamais de son petit budget et une volontaire absence de repères scénaristiques. Souhaitant rester maître de sa création et éviter la censure, le cinéaste a enfilé plusieurs casquettes et a ainsi écrit, réalisé, monté, produit et distribué seul son film. Une polyvalence saluée par le public dans les différents festivals où le long-métrage a été présenté puisqu’il a obtenu le Prix du Meilleur Film au Festival de Sitges ainsi que celui de Meilleur Acteur pour Michael Parks qui incarne l’effroyable révérend Abin Cooper. Un film rigoureux, ponctué de scènes inattendues, qui plonge son spectateur dans la sinuosité révoltante du rêve américain avec l’humour noir et la dérision qui ont fait le succès de Kevin Smith.

PAULINE ET FRANÇOIS Renaud Fely

Deux destins solitaires se croisent, celui de François, une âme charitable qui ne sait pas dire “non” et qui est abusée par sa famille et celui de Pauline, une employée de banque au mal être inavoué. Les deux êtres vont partager des instants, des blessures et un amour inattendu. Après avoir été assistant-réalisateur sur le multi-césarisé “Lady Chatterley”, Renaud Fely s’est lancé en tant que scénariste et réalisateur dans une ode humaniste au dépassement de soi. “Pauline Et François” est une rencontre libératrice entre deux forces endurcies par les épreuves de l’existence. Les deux personnages s’accompagnent tout au long du film dans une transformation nécessairement bénéfique qui va néanmoins chambouler l’équilibre familial et amorcer des tensions dans l’entourage de chacun. Dans ce poème de cinéma, l’art et la matière ne font qu’un grâce à l’interprétation de Laura Smet qui tient l’un de ses meilleurs rôles et à Yannick Renier qui met toute sa douceur et sa générosité au profit d’une remise en vie difficile. Le réalisateur puise dans la nature et ses couleurs impressionnistes pour raconter comment un amour tangible peut permettre à deux individus blessés de s’affranchir de leur deuil respectif. Le reste tire son avantage de scènes fortes de réalisme qui voient intervenir des personnages secondaires au top de leur forme comme la trop rare Anémone ou encore Léa Drucker. Un premier long-métrage simple et réussi, décoré d’une sublime bande originale signée Jean-Louis Murat.

Culture Dvd

125


CULTURE

livre

L’art du jeu Chad Harbach Lattes

Le jeune Henry n’aurait jamais pu obtenir de bourse pour cette université du Michigan s’il n’était pas aussi doué au baseball. Un vrai prodige qui commence à faire parler de lui. Sauf qu’un jour, il rate un lancer facile, et la tout dérape.... Mais ce geste aura des conséquences non seulement sur sa vie, mais aussi sur la vie de quatre autre personnages qui l’entourent, et rien ne sera plus pareil... Voilà du grand roman à l’américaine, une sorte de pavé qu’on dévore sans même s’en rendre compte, 670 pages passionnantes avec des personnages super définis et attachants, et même si l’on parle de baseball, ce n’est pas un livre sur le sport mais bien sur les rapports humains. Génial!.

Un concours de circonstances Amy Waldman L’olivier

Après le 11 septembre, un concours anonyme est créé pour dresser un mémorial sur Ground Zéro. Lors des délibérations finales, le jury, composé d’artistes, architectes et représentants de familles de victimes, choisit un jardin apaisant qui saura au mieux représenter le tragique événement... Mais quelle stupeur lorsqu’à l’ouverture de l’enveloppe, ils découvrent que le gagnant est musulman. Et très vite, une fuite alerte la presse, et tout s’enchaîne: journalistes, politiques et opinion publique s’emparent de l’affaire... Attention, chef d’œuvre! Avec une intelligence remarquable et une écriture ciselée et précise, l’auteure nous donne toutes les pistes mais nous laisse faire notre propre jugement. C’est fin, brillant, une sorte de “bûcher des vanités” version 2012, à lire de toute urgence!

L’invisible Robert Pobi Sonatine Alors qu’une tempête se prépare, que son père, artiste atteint d’alzheimer, vient de tenter de s’immoler, et qu’il tente de le soigner, un inspecteur du FBI est contacté par la police locale: deux personnes ont été écorchées vives. Mais ce problème est bien pire encore que cela: lorsqu’il avait 15 ans, sa mère fut tuée de la même manière au même endroit. Le tueur est il le même? Son père le connait il? Lui laisse-t-il un message à travers ses nombreuses toiles? Ce polar est (d)étonnant, génial de folie, un page tourner que l’on dévore littéralement jusqu’à la fin, implacable et démoniaque! Il est rare de trouver autant d’inventivité à ce niveau, et les éditons sonatine nous offrent une fois de plus un thriller comme on aime, qui remue et nous prend aux tripes!

126

Culture Livre par Olivier Saghezchi


La liste de mes envies Grégoire Delacourt Lattes

Jocelyne, mercière d’une cinquantaine d’années à Arras, a eu, comme tout un chacun, son lot de malheurs et de bonheurs dans sa vie. Aujourd’hui, alors qu’elle se sent bien et heureuse avec son mari, son travail, ses amies, elle est confrontée à quelque chose d’inattendu: elle remporte l’euro millions. Et contre toute attente, non seulement elle n’en parle à personne, mais elle cache le chèque et n’y touche pas... Mais rien n’est comme on le prévoit.... Ce roman est un petit bijou, une espèce de concentré de bonheur et de bien être, un roman qui se lit comme un bonbon. On le lit, on le finit trop vite, les larmes aux yeux parce que c’est juste beau, et on le relit aussitôt pour mieux le savourer! Extraordinaire!

Tout ce que nous aurions pu être toi et moi si nous n’étions pas toi et moi Albert Espinosa Grasset Marcos vient de perdre sa mère, une célèbre chorégraphe. Il s’apprête à ne plus jamais dormir, pour ne plus rêver d’elle. Bouleversé, il voit une jeune fille qui le touche au cœur, et reçoit un appel de la police. Il a un don: voir dans les souvenirs des gens. Et la, on a vraiment besoin de lui.... Attention, ovni! Roman inclassable, merveilleux, fantastique, que l’on adore ou que l’on déteste mais qui ne laisse jamais indifférent, un roman rare comme on en trouve peu... L’écriture ici est d’une poésie exacerbée et en touchera plus d’un, un livre qui hante les esprits longtemps et qui laisse des traces indélébiles....

Le dernier vide grenier de Faith Bass Darling Lynda Rutledge Chambon

Le 31 décembre 1999, Faith Bass Darling, riche dame âgée et que la mémoire abandonne peu à peu, décidé d’organiser un vide grenier sur la pelouse de sa demeure au Texas, et de vendre toutes ses antiquités. Ainsi, lampes Tiffanys et autres merveilles se vendent à quelques cents. Mais c’est parce qu’elle croit que dieu lui a demandé de faire ça et qu’elle mourra à minuit.... Voilà un livre magnifique sur la nostalgie, le temps qui passe, le rapport que certaines personnes ont aux objets plus qu’envers les gens qui les entourent, un livre empreint de mélancolie, d’amour, sur une journée où tout est possible, et sur ce que la vie peut nous apporter!

Culture Livre

127


High tech

g n i p p o Sh

La nouvelle gamme de TV Individualune innovation signée Loewe Plus fins, sans bord, les nouveaux Individual disposent d’une électronique plusperformante et d’une nouvelle finition Alu Titane, tout en gardant les lignes et lesfonctionnalités qui ont fait leur succès. Connectable, évolutif et multimédia, Individual intègrela réception Haute Définition de la TNT (Canal Readypour les offres Canal+), du Câble et du Satellite quipermet de se passer de boitier/décodeur de réceptionexterne et est équipé de la nouvelle interface denavigation personnalisable développée par Loewe, del’enregistreur numérique 2D/3D intégré (750 Go),d’une dalle Full HD LED 400 Hertz, d’une vitre filtreantireflet, de la pré-amplification, de haut-parleursd’une puissance de 80 watts pour un son d’unequalité exceptionnelle... Le tout piloté par une seule etmême télécommande. Individual se prête à plus d’un million de variantes grâce à un choix entre quatre finitions,une dizaine de décors latéraux (que l’on peut retrouver sur le pied en croix) et plusieurssolutions d’agencement. Disponible dès le mois de novembre, en 40, 46 et 55 pouces, à partir de 3 500€ (prix public indicatif TTC).

128

High tech par Christelle Derreumaux


La nouvelle gamme de TV Reference, personnalisable jusqu’à l’exemplaire unique Les nouveaux Reference ID associent tout le savoir-faire électronique et design de lamarque. Connectable, évolutif et multimédia, le TV intègre la réception Haute Définitionde la TNT (Canal Ready pour les offres Canal+), du Câble et du Satellite qui permet dese passer de boitier/décodeur de réception externe et est équipé de la nouvelle interfacede navigation personnalisable développée par Loewe, de l’enregistreur numérique 2D/3Dintégré (1 To), d’une dalle Full HD LED 400 Hertz, de la pré-amplification, de hautparleursd’une puissance de 160 watts pour un son d’une qualité exceptionnelle... Le toutpiloté par une seule et même télécommande. Son design minimaliste est proposéde série avec cadre aluminium brossé, bandeau de son en tissu noir et panneau arrière noir, mais il estpersonnalisable avec plusieurs finitions et coloris au choix sur catalogue. Le cadre, le bandeau son et le panneau arrière peuvent se personnaliser sur commande et étude de faisabilité (tissus, cuir, bois…). Le TV peut être adossé au mur (desérie), fixé au mur, installé sur pied desol motorisé, sur pied de sol Dynamicou associé à l’original mobilier Rackattendu pour mars 2013. Ilpeut s’accompagner des nouveaux haut-parleurs Reference ID Speaker et disposer enoption de l’éclairage arrière LED, le long du cadre du TV. Disponible dès le mois de novembre, en 40, 46 et 55 pouces, à partir de 5 500€ (prix public indicatif TTC). www.loewe.tv.fr

High tech

129


Numéroscope

2012

Votre numéroscope pour les mois de septembre, octobre et novembre 2012 . Votre numéroscope trimestriel vu par un vrai professionnel reconnu dans le monde Franco-Belge. Salué pour son talent par plusieurs guides. David TESNIER est un médium, voyant, numérologue et tarologue passionné, généreux, ceux qui l’ont déjà consulté à Bruxelles ou à Paris le savent. La numérologie vous donne les tendances selon votre date de naissance. Chaque nombre constitue une étape de vie sur un cycle de 9 ans, de 1à 9. Où vous situez-vous ? Quels seront votre rythme et vos objectifs ? Période favorable aux amours ? Telles sont les réponses que vous trouverez dans votre numérologie trimestrielle. Comment calculer votre chiffre pour l’année ? Très simplement, par exemple votre date de naissance est le 20 avril, nous ne tenons pas compte de l’année de naissance mais l’année en cours. 20/04/2012 donc 20+04+2+0+1+2 =29 donc 2+9=11 donc 1+1= 2 . Votre chiffre pour l’année 2012 est donc 2, ce sera 3 en 2013,…

1 Période de recommencement, fin des blocages, la route vous est enfin ouverte sur tous les points.

Amour :Septembre sera l’occasion de recharger vos batteries, un petit voyage en amoureux n’est pas à exclure, et en octobre et novembre votre chéri(e) vous fera voir la vie en rose ; les petits soucis du quotidien seront vite oubliés. Vous vivrez une belle période amoureuse, pleine de satisfactions et d’exaltations. Célibataires vous pourrez faire une belle rencontre en août, et il est fort à parier que vous passerez l’hiver dans les bras de cette nouvelle relation. Travail : Mettez-vous en avant! On va enfin vous dire tout le bien que l’on pense de vous et de vos qualités professionnelle. N’attrapez pas la grosse tête et continuez sur la même voie. On pourrait même vous proposez une belle promotion vers octobre.. Argent : Bonne nouvelle pour vos finances : tout roule. Avez-vous enfin appris à vous freiner question shopping, ou la qualité des fringues de plus en plus pourrie vous a-telle vacciné pour un moment ? Que ce soit l’un ou l’autre, vous avez lasituation bien en mains. Si vous désirez faire un achat immobilier, les voyants sont au vert ; il y a fort à parier qu’un petit coup de pouce de madame chance vous permette de tomber sur l’affaire en or que vous attendiez depuis un moment.

2

Solidité du couple ou rencontre constructive, le deux devra néanmoinsne pas se laisser gagner par la paresse et l’envie compulsive de dépenser.

130

Numéroscope par David Tesnier

Amour : Quel beau couple solide vous faite vous et votre amoureux(se) ; on en viendrait même à vous jalouser. Attention toutefois à ne pas vous reposer sur vos lauriers, l’amour c’est comme la forme physique ça s’entretient un peu chaque jour. Les célibataires seront enfin à la recherche d’une relation amoureuse durable. La rencontre tant attendue n’est pas à exclure en octobre, ouvrez donc la porte à cette nouvelle personne, la stabilité est peut-être bien enfin au rendez-vous. Travail : Si les choses se passent mal au boulot ce sera votre faute : vous aurez tendance à arriver en retard et à travailler en dilettante. La fainéantise vous guette et il serait plus que temps de relever vos manches si vous ne voulez pas avoir des ennuis avec votre supérieur. Argent : Quelques mois de répit et ça repart !Votre portefeuille se vide à la vitesse du son. Reprisez ces trous dans la poche de votre pantalon ou de votre joli sac à main sinon vous risquez bien de devoir aller sur un site de vente en ligne pour revendre toute votre garde-robe, histoire de rembourser votre découvert.

3 En route vers la réussite. Amour : Les liens affectifs sont solides comme du diamant. La vie est belle, votre moitié vous comble de bonheur, on a l’impression que Vénus est venue vous dire un petit bonjour depuis un moment et qu’elle compte bien protéger votre relation des tourments du quotidien. Profitez de ce moment pour avancer, faire des projets et consolider votre couple en exprimant vos sentiments.


Pour les célibataires, les candidats se bousculeront sans doute au portillon pendant toute la période, vous n’aurez que l’embarras du choix. Il sera dès lors difficile de reconnaître celui ou celle avec qui vous pourrez faire un bout de chemin. Laissez parler vos émotions et votre instinct bien aiguisé durant ces trois mois. Travail : Une belle énergie ne vous quitte pas depuis le début de l’année. Tous les métiers artistiques sont favorisés, et plus particulièrement en septembre. Si vous avez des projets, il est grand temps de les mettre en place. La période est excellente, et vous déplacerez des montagnes pour atteindre les objectifs fixés. Argent : Une belle stabilité financière s’annonce à vous pour la période. Les imprévus se feront rares, et le fruit de vos efforts est bien au chaud sur votre compte en banque. Vous comptez chaque sous, mais attention tout de même à ne pas glisser vers la pingrerie.

4 Attention à votre vie affective. Amour : Vous serez très exigent(e) au mois de septembre. Cela risque d’avoir des répercussions sur votre vie affective au début de l’automne, vous n’accepterez aucune contrariété… Attention tout de même à ne pas fatiguer votre partenaire. Les célibataires seront fermés à toute nouvelle rencontre en septembre et octobre. Cela se débloquera vers le mois de novembre avec à la clef des possibilités de trouver enfin le prince ou la princesse charmant(e). Travail : Autant votre côté exigeant ne fera pas le bonheur de vos amours, autant cette exigence et votre perfectionnisme feront merveille au travail. On parlera beaucoup de vos qualités. Si vous désirez évoluer dans votre fonction, ce sera le moment de le rappeler à votre supérieur. Argent : De petites rentrées d’argent imprévues pourraient être au rendez-vous. Votre compte en banque sera à la fête. Attention à ne pas tout dépenser en une fois, gardez une poire pour la soif.

5

L’année cinq restera l’année de toutes les rencontres et de la construction. Amour : Septembre et octobre seront des mois propices pour les célibataires : la flèche de Cupidon pourrait bel et bien vous transpercer le cœur. Une belle histoire d’amour s’inscrivant dans le durée est à portée de mains, ne laissez pas passer votre chance.Pour les personnes en couple, votre partenaire sera attentionné, des petits cadeaux, des bisous furtifs ou longs,….Il ou elle n’aura d’yeux que pour vous.

Travail : Ne vous reposez pas sur vos lauriers. Les contacts se multiplieront, on vous demandera sur tous les fronts, il faudra assumer et ne pas fléchir dans l’effort. Vous pourrez par la suite cueillir les fruits de votre volonté. Argent : Vous aurez envie de faire des folies, la collection automne-hiver va vous taper dans l’œil. Avez-vous réellement besoin de ces trois jupes ou pantalons qui vous ont attiré lors de votre dernier lèche-vitrine ? Soyez prudent(e) sur vos dépenses. En faisant un tri dans votre garde-robe vous verrez bien qu’elle contient déjà presque tout ce dont vous avez besoin pour vous tenir au chaud cet automne.

6

Risque d’instabilité sentimentale. Excellente période pour le professionnel. Amour : Votre couple connaitra beaucoup des hauts et des bas pendant les mois de septembre, octobre et novembre. Une instabilité chronique se met en place actuellement. Votre partenaire aura beau faire des efforts, vous donnerez l’impression de ne jamais être satisfait(e). Attention à ne pas tirer sur la corde au risque de le ou la faire fuir ! Pour les célibataires,les rencontres se succèdent mais rien ne va de l’avant ; ne mettez-vous pas la barre un peu haut ? A force de chercher la perle rare, vous risquez de passer l’hiver sous votre couette en solitaire. Travail : Vous vous défoncez au boulot, toujours volontaire et plein(e) de ressources, Votre productivité va monter en flèche. Les indépendants auront le vent en poupe et risquent bien de voir les clients affluer. Une très bonne période pour le six au niveau professionnel qui risque bien de durer un bon moment. Argent : Vous gérez de mains de maître votre budget, une très bonne nouvelle pour votre compte bancaire. Au revoir découverts et fin de mois difficiles ! Gardez le cap, vous êtes sur la voie de l’équilibre.

7

Enfin un peu de stabilité affective. Toujours un peu tendu au boulot et un compte en banque en berne. Amour : Pour les personnes en couple, après un début d’année en demi-teinte, les choses finissent par s’arranger. Vous serez enfin prêt(e) à faire des concessions pour arrondir les angles et garder à vos côtés votre chéri(e).Les célibataires sont un peu long à la détente, on vous fait les yeux doux mais vous ne voyez rien. Ne restez pas accroché à votre passé, faite table rase de celui-ci et rentrez de plein pied dans cette nouvelle histoire qu’on vous offrira sur un plateau d’argent.

Numéroscope

131


Travail : Septembre et octobre risquent d’être des mois tendus au boulot. Votre supérieur risque de vous courir sur le haricot. Ne l’envoyez pas trop sur les roses, vous risquez des représailles. Rongez votre frein, les choses finiront par se calmer rapidement. Argent : Une frénésie d’achat et un besoin de vous changer les idées risquent de faire leur apparition au début de l’automne. Vous aurez envie de faire des achats inconsidérés. Attention toutefois à ne pas trop vous emballez et dépenser plus que vous ne le pouvez. Ce n’est pas un bon moment pour refaire son intérieur ou changer de voiture. Vous risquez de le regretter !

Pour les célibataires, la période de désert affectif est toujours d’actualité. Voilà l’occasion de privilégier l’amitié et la famille en attendant des jours meilleurs. Travail : Recentrez-vous sur votre travail. Les blocages seront nombreux et vous risquez d’essuyer les critiques de vos collègues et supérieurs. Ne vous laissez pas déstabiliser au risque de tout envoyer promener. Ne baissez pas les bras et laissez passer l’orage. Argent : On est loin d’un printemps avec les oiseaux qui chantent et les fleurs qui boutonnent dans votre portefeuille. C’est plutôt une terre aride et peu productive ; de mauvais placements pourraient en être la cause aux mois d’août et septembre. Une légère amélioration est prévue vers le mois d’octobre, ce qui vous permettra de souffler enfin.

8 en vue Une grosse période de blocage amoureux et professionnel.

Amour : Les personnes en couple doivent privilégier le dialogue pour éviter les malentendus qui pourraient déboucher sur de grosses disputes. Votre partenaire pourrait vous agacer par sa nonchalance. Les célibataires, après un printemps propice aux rencontres, seront en mode « célibatant(e) », et pourraient avoir besoin de solitude et de repos. Ce n’est donc pour eux pas la période la plus adaptée aux nouvelles relations. Cependant ressourcez-vous sans pour autant vous isoler complètement. Travail : Malgré votre ténacité vous ferez du surplace, cela ne bougera pas comme vous le désirez. Pas mal de blocages et de contrariétés seront à prévoir dans les prochains mois. De plus vos collègues de travail pourraient vous poser pas mal de soucis. Restez zen et dites-vous que ce n’est pas une bonne période, les choses devraient rentrer dans l’ordre vers la fin octobre. Argent : Des achats plaisirs seront au rendez-vous. Vous aurez envie de courir les boutiques histoire de vous changer les idées. La carte bleue va chauffer ces prochains mois, tenez toutefois vos comptes à l’œil.

9 Une fin de cycle difficile s’annonce toujours et encore. Amour : Dans votre couple la routine s’installe et risque de perdurer encore un moment. N’oubliez pas que vous êtes en neuf, ce n’est pas le moment de prendre des décisions hâtives si vous ne voulez pas avoir à le regretter.

Sur rendez-vous : Paris : + 33 01 79 97 37 90, Bruxelles : + 32 2 851 07 21, site : www.davidtesnier.com 132

Numéroscope


CONTACTS

Photographies Nicolas Delys Nicolas@nicolasdelys.com François Berthier FrancoisBerthier@gmail.com

Rédactrice en chef Christelle Derreumaux christellederreumaux@liz-mag.fr

Rédaction Olivier Saghezchi oliviersaghezchi@liz-mag.fr

Maquette & Design Graphique sakina Chiragarhula sakina_c@hotmail.com

Presse et Partenariat Anne Fustier Fustier.anne@yahoo.fr

Marie-Claire Sauvage Marie-claire.sauvage@liz-mag.com

Commercial

Dine Delcroix dine.delcroix@liz-mag.fr

Topaze Group commercial@liz-mag.fr

Josephine Besche josephinebesche@liz-mag.fr

Consultant technique

Jessie Van Osselt contact@jessievanosselt.com

Stéphane Depoilly Contact@depoilly.com

Numérologue

David Tesnier davidtesnier@gmail.com

133


Déjeuner sur l’Herbe Le charme de la faïence peinte à la main...

Tel: +33 (0)1 47 57 53 30 - Email: dejeunersurlherbe@sfr.fr - www.dejeunersurlherbe.fr


LIZ MAGAZINE SEPTEMBRE 2012