Issuu on Google+


A r 6 ? m lDIEU, natm Seir~nrjurpour IFS Men Wh,Ta Mls&ritx&, la hm?&,Ia sorriTen2 @ la plm w m n dont nous m n s été. I'objiddurant la p n i ~ ~ w t i de r n ce m+moire @&CQ

Mg$ re'io~mnai$5anm~ s'adressent 3

Madame la P@.élsMantéet !]AS mmbir~ç; du Iiiry qui vont juge- w M i l J'erprrrna ma p m p mmrrnaissanrs mw!m Dr WLL Bfiaw!, DBygn de !a F a a b des Sciences, qui a bien voulu ~ c m p l e de r m m mgagament durant: rnes q m m m d'&twfe a ImUniversit8 d'Antsiranana. Je tiens it mmreier protandbmcinf A Dr TAONA RNELO John R i m r l . CheV de Dléparternant des Saences de la N 8 h i n ~PT cle t'Envirwin9rnm d e r'ilniversriie?d'Antsiranana

Mes sineïes mmemiernent s'dressent B Dr FEN09AD093A Ta-

And*,

C M de

DBparternmZ de l'option PAMaL (~wsewaln3nel A r n & m m @ d~ Yihiiux Mmn e! C~ttoral] des Sciences de la Nature et de 1'Fnvlranwmerrf da I'Univrsrlsrhsd'Antsrrnrim Mes remerciements vont éqalcment a t w s k s enseigmtnts da d4partpm~nrdes Smnaes de SR MBtLtre c! de I'Envimnemen?aui am prodgué lem mnna~ssanc~s mtd au long de mes &tudes unrversttBi.m.

Mes chafeumx remririiemsrits s'adwssen! IégaMerr! & Mbnçrewr JAOMANANA, m m mCabmr ~ % B E ~ ~ Q ~let ~U p&ss~wineii IS

Je txmaïcis aussi a Mademisalle STHELASRNE Rasmnirrna. A s m t a n ! ~des Pnogramrnros da C3 (CrxisewaGwr Cet?* sur la Cmmmm&) d'Antsiwnam Ma p t i l d e va envers mes Pamts et ma mamiria Madame B P I G I m G&M gui m'ont scwtenw m l s m e r r t d binian&mend. sans mbliw Madame Raland nhe VAVIRQZY iWoblim et mes S W ~ S SOA HnP, Tensimne iei: RASO4NIVO Rose Frananrs,


.............................................................. 2 1.1.2. Pamarmétiles;p)rysicschirniqr#s du milleu .....*...............*................... ..-..3 1.1.1. S

b d'&tu&

..................

i.1.21. i f y d m p h i t s .................................................................................

3 1.1.2.2. plnoccipW~ms.................................................................................. 3

....... .........................................5 ................. .... .-.. t.t.3. M p t l o s i d c habitats ~ ..................... . . ..m........................................ 5 7.1.3.1. Hehiem marins ................... ....... ...... . ..... . . .........5 1.1.2.3. T e m p h mm ~

1.4.3.q.1. Cara&risfiqm

dtm brbiers marin%............................................... 6

8 ............................................................... Anangmv~s.................................................................................... 6

1.1.3.7.2. Raies des hrb)em marins

i.j.3.2.

i.i.3.3. R k i f s çomllkms .............................................................................. 1.1.3.4. hgm

8

............................................................................................. @

1.1.4. Hydrologie .....................................

1.1.4.1. Salin#&

............................................

.

................... ............. .... ...

Bi 8

............................................................................................. 8 9 ....................................................................... m * & lia ma*

1.7.4.2. Mgrile

l.j.4.2.1. C

............................................................ 9 1.1.5.7. IH&t%~15 & WhP .......................................+...................... .9 q.7.5. La *Pm

+..........................

a) t a pkb la ligne ...........................................................................

9

b) La p&hs aun XFlets ........................................................................... 9

................................. . . . ............................................ TQ d ) La p k h e & pied .............................................................................. 'IO e) Lavalakim [BU klta) ........................................................................ 10 c ) Lai plang&

1.1.5.2. Mnpn da mrlgaHon

1.1.5.3. Saison der t.4.5.4. Péride de *Rn3

1.1.5.5. L

........................................................................ 10

.........................................................................

17

............................................................................ ?Y

h de pkk & VoMrnrr ..............................................................$ 2


2.2.1. Mlthtxh d m cdkcte ds don* 2.2i. 1. Bibiiogmphk

........................ . ...................23;

................................................................................. 23

....................~.................................................... 23 25 2.2.1.3.Collecte des d v n n h sur temin ....................................................... 24 2.2.2. M & W Carwlyss dm9 Bennées .......................................................... 2.21.2. Visite de eaurtafshr

2.22.1. Taux de cawerture moyen de chaqr~ees-

........................... ....

...24

.......................................................... 25 2.2.2.3.Ernfl-types pcmchaquelespéce ........................+........A ........m......... 25 2.222 Variances t h l

e s e

.

+

~ i rREÇULTATS ET DISWSS~ONS

.................................................................. 25

3.8.1. Taux & couwdum des espkes dans chaque trameet

3.T.2. Vadances de chrqwa -phma 3 .'1. 3. Ecart-type de oh-

+

..........................25

.............................................................. 31 ...................................... . . 32

33 ...................... 3.22.Taux de c.buwdtm moyen be chaque esMcéi .........*.......*........+*...+... . 34 3.2?.~ p a r s ~ du s taux ~ n

muvsrtw~ par ss@m et par si&


2

Tableau 1 : Tableau d&rmgmphique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tableau !l : PnkiwrPatiwis mansudles & ilan&le. l995 A V o M r n ~ r. . . . . . . . . . . . . . . .4..

Tableau Ili Pridcipif~Ejünsmnwe!ks de Ii'awwk?1997 A Vohernsr . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4.

Tableau IV : Temp&r;rtartesmnsuclles de !'am& 2W1 a VohtSmar [en ".cl . . . . . . . . . . . . 5, Tabfeau V . Taux de couvertUre sur !a 7- Rrrtsect . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tableau VI . Tom de ctxnmm sur lp z3 fmnl~~cl .....

1 1'

Tableau VII . Tarn d~ niuwrtum sur le 3* t m s e d

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .25

..................................

Tableau VI11. T a w de rnlrrvmtwm sur le dmmrrsed . . . . . . . . . . . . .

I

,

....,

- ............................

..... Tableau IX : Taux de m e r k i w sur C 9 ~ ~ a n s m t ,. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tableau X 1

.

aux de oowerture sur le 6* tranwct ........

f e b i e u XI : Taux de m w e r t ~sur ~ rb ~ 7* tram&

.....

26

, . . . .-................................

...

27

27

27 28

.. .-.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .29

Tabreau XI! : Taux de aciuWuw sur le 8C tmsecli . . . . . . . . . . . . . . . . . . .,.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . I

29 Tableau XlII : Taux de Ëxkiver?ure sur le 9rn tianwtk ............... ,. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 f ri8kau XIV . Taux dp wuvesur Is 7ÿbZmn.............. , 30 1aQ!eauXV . Taux de m u W m sur le I1' ([flnwvct .............. Ta b h Wl : Tableau mpemtif;du ?aux de mWre par eset par s!ta . . . . . . . 33 .+

1

L I S E E S PHOTOS

v

-In

Photo .B : H~lm9u.buninervis . . . , . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

;Pham i d

.

. . . . . . . . . .16

G E (Global Pasfiun Systern) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . , , . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . - . .

22


GiIISTE DES CARTES

I

q

Cnml : b t t e de la

nord

Madqastar

............

........ .-.,..... ,

...........

Cafle 2 : Carte de VohBmar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Carte 3 : Srtes.be p&&e Amis ta zone de VtWmar

7 2

. . . . . . . . . . . . . . . . . , . . . . . . . . . ...,,. . a2

. . . . . . . . . . . . . , , , . .. 31 .... Ggurr! 2 : Earf-typed e chaque iwreneonttea . . . . . . . . . . . . . . . . . . - ... 31 Figure3 - TauxdrimwérPure~~dechsquees~CJce renaantfl.e -.- . ,. . 34 Figure 7 Vaïiarrce da cliaque èspécr! reriarntrPa. .

1 Stzhma 1

LISE DES SCMEMAS .. Trajet de Di@ rem V o h h a r . . . . . ., . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .-3


1.

INTRODUCTION Madagascar Gmnt

mangrnues, lm -5

lrne

Re qui pas* une phntmlftb 6 k v h en rndierr de

mmlliéns, les lagunes, ri03 plages S3bkuses. les cûks

~OC!WUS@~

et

tes a P n m m t s mcheun Les v&qPtaux des mms M l s l ; swct constitués des algws

1

marines

da$ @mAmgames marines

Lac; herbiers bernant M k m r des centaines &es&ces associées aamrtmarit 8 taus

les phykrm des orgmisrnas vivant. pnr exenolt der; pissons. d w

& I ~ U S ~ U ~ Sdes ,

vers po!v&è!es 91 des némato&s. Ils cowstituewl un maillm Zrés irnmrtant üans la chaine qui s'y noclmssant dans les m ~ r scfu monde,

alimenbire, aww; des centaines à@-

notamment les à r g m q s . les lamantins, des poissons. bes mes, des q

1

des

&s

Uni nombm immRarif de pissans d-d

g

~ des . oursins et

des herbiers marins pendant une

pbnolde non nbgligl~bb!de leur cycle de rie

4

Les pm5s a m - q u e s ont rn irnwrhnce iownamicrtpe let émlqigm car ils jaum! un dte mftique pmr

'7

18

pmteCtim des &of% m l i ~ m san, retenant les s3diments.

slerlupstrstron du carbone d prochdicm d'oxy@ne dans les eaux cdtiéïva m m rPmsion La m+akgie

et: ~ F ? marées S

Qti

point

el dAhnd le Ii?laraf

des hnrbiem pmt&gak litto7al des effets éros& des vagues

vue chimique et blolqrgw, elles puent uni El@mieur dans les

wdaç des nutriments et d ' a m part, m n ~ i t u m îd e s idnas; priwrtarms pour Iios esrnmac4es nalamrnern: tes dugongs. les lamantins a! les torlues -S. Les iparturbations nahimtlss ?ellesque re

les di$gradatims par ria gi-

lei

des hertiivams, les temslrs~s.

la dessiccatian fimt pamtie in té gr an!^ de R dynamique 6 % ~

h s y s r k t e s marins Les hefbierr manns aPTishm?un degr& extriirnement &kv& de piashci?@ pMmtypiqus,s'adaptant ïapidement

auw vanations des mMïars de ~ e n v ~ ~ ~ m e f t t

Le5 principaux pmbllma?iqu- sont las p e m M i o n s ocwsiannries par h o m m e , notamment Peutmphtsstim. !a demdhan mécanrque de t'habitat et la surp4c)iP. L'apmfl

excessif de nutnm~ntslamte, phaspbiarel est: dirsctemrir t n x wur ~ les hectiien -fa

se

traduit par une d i r n r n ~ i u nde 3a quant%% de l u n i h solarre rnvvant Mehbrie las %uilles, &s

plantes,

mi M u i t leur ipFlotb5Wse et donc twr ptb$uctlon pnirnarïe Les herôiers son!

@&s sen5ibfes & une sic- ri^ de d&radatims l p r a ~ h par s 1%-e

Ils s m t

en &Win en

u M m 1 Ils ont && ddtnrrts pour des gains a murl Zsme ~ m s mnsidbmtsnn des vnleurs

m'un & e d v m e imacr aDmne

C'est

pawr

cela qu'an a ü m 5 r le théme

mmme r L'ANALYSE DE Cr.SSOCIAT?0NFLiDRfS770WE DES HFRBERS MAUrNS A

VaHrndFFi.


sa#-

I . . . .

1am

1

1 zrai

I


(Routa mn

7 P N68

Vois m8tirw

\

I1

--

r

,

iM) km

Antafisinivony

S o m : PAUL 2A RA Franasms

l l

1

*

Une seuk petite R

V ~ QUI Q ~ vient

d'Ampasikaima sttub envlron 5 km el y dgverse

Et alle est h s a i a w mors d'aoüt, septwnbm. c~%bn? et nmrnbrè

Vohémar ed u m

mm

mensuPlles et annuelle de l'an-

~untideet la puantit& des pr&iaiMiam maximums

79% et 1997 est r n ~ ~ s m t & dans k s tabllaaw a-


Tableau !I

i

'-

Pn$&itatims mrn~u@1es d e t'ande

CSI Vbh&ma

I

Janvier %,2 - -. - - 4---

Février

t

Man

7Q.u

-

-

Avril

56.2 1

----

!

l . ,

158,Fi

1

56

208.6

1

9.5

7182

1

p l u i ~ 5sarmt W fortes au mars de janvmr fevncr, m a 5 ef

On dishnguë g w

d b m b w A l m qu'élles 5Qnt *O

YaiPile5 dans

!es mois d'avïllb ma. luin juilkf. anirt.

septembre, W b m et mwrirbn? Ce m f s le plus p l w r w x esf le mois %vriér io? te mois k Plus s0c 257 le mais de novembre Tableau Ill : PnkMitatioris mensuelles d~ l'an*

lm~-

.

-

.

1997 B Vahémaf

-

luie es an mm

l t5hmui en mm

+


luln Mais, etles sont nMu@r durant les autres mats Le mais le plus plwimx est ~OUIWTS18

mais de t-wier ef septembre est le m i s 'le plus sec mprEitrtw'! varie iĂŠg6semnt d'une ann*

a urce mtm et sa quanti* est demlra pfus

grande dans l'annb 7997 par rappar?A 9%

des autres es&s

rnadws.

rnimi male -1

Janvbr

--

23,d

maximale

l

I

moyem

28 O

32,s

Le m i s ds lamier; SI te plus tharld Durant ae mats, ta T~RIplbWufevarie

23 4

au rnfnlrnurn ~t 33 5 au maxfmm

Tmdis que les mots de juiltef

n

l

emt~

sa. tes plu%

1.1.3.1. Herbiers rnrrfm

Les hsrbks sont des psaitfes aur p0ussm dams la plupar2 des mers du q r ~ hIri

vhtabliornent

au milieu de vast~sp d s acauatiqwes des mem tropicales

let temoir+ct

FIS


P%+o 1 . Wabrfai dos hcrbicm mrr?~

Swm ; SVe Memet

L a ~ d e s m ~ ~ ~ M ~ b ~ W b e l a I t i m i h . # W ) a

~&IgiIrurWdMeDel'cai~des;MeumHmrtPMs.Lcs~marim~ t n % m p k h w M & ~ ~ a i ~ d e s ~ . I t s a u i s f f t u e n t m t i e u ~

m u r les pdttes

et: les an-hniux &pbhy+= qui uHmM ks rnim-bbm~. 没es

c n r s t a c 茅 e s . ~ ~ u s q u ~ e ? ~ & i r n Q e m i e s g a n i a ~ i ~ a s r e c d ~ ~

mailm.

f.13.il.2. Rulas des rldBw5 l'mwim


Lr p a W i

QM

rm mil sur cd?u pbbgraphb esi un dm e-

~ i q w r s ; d l e r m m p m e t. i a R a ~ d a ~ d m ~ d e l F e e u ~ l & d &

iiIi

~

c

k

~

~

~

q

u

i

~

d

e

l

a

~

.


Un &if

mraflien esf une struchm bio-mnshirte don! les coraux sont

nsseritief~ment a I'awine. II n2su1te de la mnskucton d'uq subisrnt mineml durabla

s uivan%. principaiempnt des; mmlrx. 11 existe &

[carbonate de ~ I c i u r nsecréte i pair des h

Ms,mrnbreuw ~

U

quiX )Ornent des PmysMrnes mrinr compllews et

nthss R n bbdiwnfib, g0n8ralernefi 3 faiSle pmbndwr

an bégim tmpicalei priacurent des ni&s

parmi les p!us

Les massif?, mmIilns. notarnmeïrf

iécciiqiques a des nombreux anirrrraux qw y tnwmf

rtourriturn., = M e , prcW3icm et a b . De t@s mrnbmses eseces de mrs%ns en sont

tss &ü%& O ~ S ~ ~ @dH P ~ des m d m s d'ammulaiïm BR ~g w'rls sant d'nngin~biooioorow fis sont eqalemnl une source be nevenus bemplois dans le domaine d@mdantss,

du to~iunsme

~ wu u v r u b n b ~ i'intbneur d'un amIl ou fami& au

Lln legarr @stm e etmdw d

large du IWoral par un hjlcir corallien fia une Iimpwtance sscioeconommue par le fait qu'il est

pm'rogh par les r&% baméms m m lé ressac des vagues wi mk accessible moment Le l a v n

mlmisé par des

!oeil

patate$ m t R m m des funds sabieux. et d s

herbt3,ei-sm a m II & seownt fume apr6s un asffarsaemmt & la zona sntm le n h f .el la

liane di= la c d t ~avec une profondwr minima@ de i'of&~.de Brin a mariée brisse de uivfx eaux

Ce t e m c l m i t designer la rnaqse totale dos sels dtssws par kilogramme d'eau de mer Mafheumwment catie masse

n'esi @m

wr Ce &sidu sec mndu'ril 5 un c h f l a g e

h t i i e 3 dhtemlnar,

obteow apnés ërnpmallion esî far)Pmerar hydmmprwe, ce

Our

ef wvl drssomr les seis da maqnesiuim fin A L E A NDER 1. / 3 977) Inhducrim 5 !'&nagraphJs, 208p (18pl. W e i i b R l En uénéal, Ia sfllrnlre meyen* de l ' M m Indim est de 3-475 ghg de l'eau Ck! mm Le ~raeh%w+ fondamental de !'eau de mnr put anbure la zone da VuMmar est .camdCiflsPe par une pmbn*

qui d6mmpw

Ics

salinith t r n p u ~ Donc, . i'instrfft~ncedes tiviéres entsaine la grande teneur d e la

b~ l'eau de mer d a m m t t ~ zone

La ma*

C n d h t ~le mmmrnmt oscrtllabi~du nweau ch? Ta rnw *suhant des

m d i o n s da la h~neet du mbil sur les particules liaisides C'est un

de gravitation

univmsel. Elle est mmdPnsée par Lin mouverneni atkmatir maqub par la mont& dssmnk d'esu de mec. La n a d e est 5 damtriance lunaire dont dnm montées I

et la

et dmx


dsscerib!ts dans 24 heu'es Dan?;un m i s , il y a deux pfitiodes, une pérfade de la M

mortes e m d el une aavtrs pande de la ma= aussi 6aur pPrides e

e des

des m e s Baux Et, dans un d m m i s , il y a

s mm= ewx. 13 pwrni-w

TP

WB fi

13 fin

du priernier qmrtier a! la

deuxt+me au &but du demim qwfier

e mvimn USD DU'^ 2 m CZ la diHance de 70 rn par mploflà: la chie

4 Vohémar, Ia m a m M

Les murara& de La ma&a sont pmque foriemsrtt agis par las mameinwri2s da masse d'rau !an de la mont& ou d~ !a descente du n m u de la m r l.+I*5*Ls Hchc

La PQch est 1:nsMbmb chfimeurs b p&quw

Les prinbpa!r% ~

m m e une der rrctivitk qui fail diminuer le mmbw da

de p a s n'a besoin d ' a m m cateorie d ' w ot -nation

S S O U ~ marines S

de sgre

swif les parssans osseux, po4smns cafillagiri~ux,

w m m b m d e mat. muiiiageç, cm.etM aabs el Tes mfms.

a) L a pkb 4 la ligne La p&&ie à ta iigna @si une b c h n ~ p ~de e @the Oui cnnsrste ai utiliser Iè Fii da @chri mec des harnepcis, plomb, awgt t o w r n " k t ET grad tmûw? en b m e d'hametpn pour capfurnr Ies p o j s m s d les requins

Etlç

mmisEe a utiliser bes fil& p u r atlrapm les wlsmns et crweVes. Cette

dttmde est p&qu&

pmsque par la rnafarrh5 des p8dreurs

f mis types d e Filets utl!iW :

La seine de: plage C'es?un filet A t d s petrtle maille fcomptise mm 10 et 75 m m ) qui ne faisk h W r

M m e k 5 juv9niks Ce filet '

w r c a p t u ~los r

P

R I M100 ~

pas

m de !mgsur 4 rn da iCRUtp pt it est ufilir6

et par accidencPtl~rnentpuut 1% pissons

Filet maikmt

S'est un f l l ~At mai~lemriyenrre (-25mm) qui sert à m p e les ~ ptssms il mesure $e et 2 rn Ce &ut?? Ce ?vue de fitd est fa%qw@ 9 l'aide d ' m FI mondlarnmt, il y a de r a T m s en h m efen bas a m des i8atteurs IbtylCssl d pbrnbs qui

200 i3 300 rn de

10-

ont une 8quidistam.e envrmn de 110 m


cl 'UPIm e rn-

1

m ~ r t & e pimger au Vcmd

de

'la mer pwr

c m m x m m da mm, Les p&2hem k pratiqwn! di l'&th des palmes, mtuque

a

La @c& B p k h est

wle

rmWcxh la ptm fadk

A

r r w n w Iies kb.

faim, k pkheum la

ptiqm en utrrint: dm tmdmts p attmper les mbes, un k w t 8e k r ipwr Its 3

cogutn~dthdmvsrr~~pmWw~mpicds

iLa rnapxR4 des rMmn hiise la phque m m i Sam m&mzb w slW au

PFi~to3 Plrogue en voile

Soufae :PAUL Z A M Frsnc;ism


~hatiod vedma

Smm : PAUL ZARA Fmmisue


asv nhalp

Cafis 5 :Sites ck pkhe dam la zone de V o M a r S a u m : Site htemst h t ? 8cape mrrlre Ies sites de p k b d m la! zom be vohhar. la parth nord

00 se tmm r h p a s i b a j h ,

Nmy Be, Andrqnavabe, Amberamta, Noay rikmgkgna, Mmy Ankao, Masy pham, Amplisiidna et Vlnagrsiny Ioky est une mm le plus Imgodanle pour la


Photo 5: Thalassia hemprichii

Source: C3 Antsiranana Cetie espke es( caractérisée par I1appan(iondm cellules à tanin noires bien visibles dans la lame de la feuille et d e s cbtnces enhe deux pousses sueceesives sur son

rhizome qui a une épaisseur trbs grande. Les pousses sont muvertes d e s feuilles courtiées de fatpn crochue et ses feuilles masurent de 10 à 40 an de long.

Famille : C y m d m a c e a e

Genm : Cymodma

Es@-

: rotundata


Ph*6:Source: C3 Anfsinnanaii k Cymodoce6 duridafa po#a4deds8 huillos phlm Irgarwit ammc IanYrrn etmcrunrrlds2&4mmd~.Lapoin(s&~fiailar~W,~nde~p*lolee~

f O m i . d a a n v . ~ ~ ~ f ~ ~ d s * f e ~ ~ b l a i ~ l ~ ~ * l o n

une mucanhnw autour de la tige. 8wi r h i i e c#t uuvsn( Um.

Famille : W b W I a e Genre:-:-8


Photo 7 : Cymodocee semilata Source : C3 Antsiranana

Cette plante d'herbier marin est cara&ris&

par ses feuilles comme laniéras

A 9 m m de large. La pointe de la feuille est dentée comme dents &-te feuille est grossièrement triangulaire avec une hase étroite.

linéaires et mesurant de 5

de scie et le fourreau de LBS cicatrices de ia feuille sont discontinues autour de la ûge.

Famille : Cyrndmaceae

Genre : Halodule Espèce : uninenlis


Photo 9 : Halophila ovelis

Source : C3 Antsiranana

L'Halophile ovelis est une espèce de plante marine très d e l i d e , vert clair et

atteint une petite hauteur jusqulA 4 cm,sur un substrat sableux. Cette esa un stolon rampant paie et lisse, portant A des intervalles réguliers entre deux écailles membraneuses, des axes dress6s h-és courts avec une paire de feuille3;-O

40 mm de haut el 5

A 20 mm de large. Le

le limbe est ovale, de 10 a

bord des feuilles reste l i e , avec un limbe

translucide et 1O a 20 paires de nervures pennées et disposées selon un angle de 40 A 60".

Cefte plante manne porte une racine de 0,2à 0,5 mm de diamètre, par m u d , opposée h la paire des feuilles.

Famille : Cymodaceaceae

Genre : Thalessodendmn Esp è a : ciliafum


Photo 10 : Thalasçodendmn ciliatum Source : C3 Antsiranana

C'est une espèce d'herbier marin A un rhizome trés dur m m m e un bois, sur lequel s'attachent des racines dures et branchues, des longues tiges et des cmhc;es &

pousses consécutives. Au sommet de la tige, il y a un groupe de f.euiiles c o u h r k qui ont des pointes arrondies et dentées mmme dents & scie.

Famille : Hydrcxharitmae Genre : Enhalus Es-

: amroides


Photo 12: Syringodium isoet~olium

Source: C3 Antsiranana Le Syhgodiurn est un genre de plantes marines monocotytédones de la famille

das C y m d m a c s a e . Le nom genénque Syririgodium dérive du grec a çymigo .a (tube) et du s r n e cr ium s pour quaiifier une plante donî les feuilles soni de f o m e @indique. Cette plante est facilement dislinguée par ses feuilles cylindriques comme d e s petits spaghettis

verts. Et, I'extr6rnit8 de la feuille est pointue.

Famille : Cymodoceecese

Genre: Haladule Es: wrightii


~ p ( ~ m ~ ~ p r i ( p ~ ~ ~ ~ ~ ~ i f e a d ' u n s w i n hr ~ ~hLi~aiirrnrli8kUril~rpumarrn jusqu'4 2 mm,

r


P Ls dktmMrm est mltse p mla taille mqefme d'urne WNh! bminantic dmn chtqm qu&d ~7 Ia pmbmkw de l'eau d~ mm.

>

b

~

~

~

~

F

&

m

~

'

m

d

M

%

~

~

F

a

n

g

l

e


2.21. MBthbda de cetbcle des dort-

La bîbTrqfavhie consiste a M i r k s infarnstiorrs w i- mseipnernmts utiTss d'&le@r Ia ewrnatssanm et de ban mener les études. Cn a se d ~ ~ ~ m e ooncamani nfë Io

Gutde da wivi s c i c l ~ o r n pour i ~ les getiannaims du I M m i de l'Océan Indien

d seagcrrasses ei FelB guide tn WE washores d easern Africa 21 ta bltifiathègue de C conservation Gef-h-6~sur ilal i6;arnmunau%5 Antslmnanei , Enmnmmta! ScrPnçP, In?mducliarnA I ' b c B ~ ~ b h iIdenWcation e, dos pmiques dè pkhe ~ditimmllf~s mdenhf,Wbrld d a s

kwrable a la g915thn tk ~'enultrtnnemmt6 Nasy Ham. Eiuda

de poissani; dans ila

$ab&

zone hcifare de la n5qiaw de Nasy 9, iinRiiencies des bamm+tres phvsico-chtrniques de

l'eau sur la missmm d9 Penems mmsdon et f'EMe de la mmp~~itim stnxturnls des pha&mgarnes

mannes

a Nasy

Ham Q ia bibliaüiaiégw Urirwmrtaim Antsiranana.

amc%ristiques i m m n c e s des heParm et taie

mr Oiv@rs S

I ~ Sinterne1

et aussi

p u r IPC:s a e s hn~rrfie; SUT I'enmta 2009

Puant b'entm a t ' o î ~ ~ n r s t i adirede ri sur ! m i o . nn a hlf d'abwd une ~ i s i t ede mumisie aupres a mama d e la commune u e a m de Vah&mat pour demander rautorisatim

de maïiler dans çun !ew?toim.Ap@s mla, 00 a wmmend la tmmille sut t~mlq.

22,$.3+ Goff&

dss donnes sur temin

Pour commencer, on p

d d'abord un pnemt~lrpoint sur In &E

ou on a ?mi5

des premiers hed5er-s m ~ t i n s . 3

Ensuite, OR se diriqe ~ 3 la3 mer ~USQY'A ,%On

au maximum en sur varit I'anqle 30'

par rapport a la p h p . La pmmiPw lrgne & 560m es? msid&r& mmme

lp

pmrnief transecf SI an veut prendre un autw Iramec? on va d'aband e b w m e r au premier piornt ; ensuite,

m marne sur ta &Te et pmllfiiumn?5 la plage rwçqu'au

300 rn C'ést la premier point du s m b bansect puis

wi sui!

le processus

preic&&-

Sur te Io-

-

de la lione 500 m M e s s u s , & chaque pain1 de S m , an lance tmjs

Wis succesrue I t g w d r a t Dans chaque quadmt lancé. i r i esbm le wurcenlage de5 as-

p-mes

1s

t y m bios sHments et m ~ F S U la taille ~ imymrw d ' m e w k ~ 7% plus

abcdante dans ae awabmt el la prdmdeur de i'eaw de rnpr

On pwnd t ~ u p u eles m & n n & s

des chaque pain*


Photo 15 ; Emplacement des quadrats

Source : PAUL ZARA Francisms C

1.2.2 M&thmhd'ans-

dm dandes


2.2.2.2. Variances d m ES~&CES

Ces variancm sont cal~~!&es a pafTïf d e !a formula swmne

Xxi (ni- T) V(x) =

.

--

V(X) Variance de chaoue erpéce T - Tau* d~ muverlute moyen d'une e s p h

fl i Pourcentage d'une es-

dans un

transe%":

Xi

Vanabte

(xi = 1)

2.2.2.3.EcaR-types mw chaque Wp5ce

P

Pow abtenir la valeur des deart-types, m a ~fi1isPIla fornule suivante

( s ( x ) Ecart+tywde chaque esp*ce

V ( X ): Vanance da chaque sipéce Ili'. RESUTATS l 3 DISCUSSIQMS

3. f + RESULTATS

3.a .7. Taux de cowertuw cles &S

dam ehague transect

Qn a fait onza (111 transe3 d'herbiers marins Les taur de cwwrtue dcs

eswms 9ur chaque tfansmzt wnt pesentés dans les rabbaux swwarrts.


Tableau V . Taux d e mwertvre sur la 1" tra-im

7 Pmmntage?~

Esph=

-

I

1

Scvuirc~s, PAUL Z4RA Fmncisass

Ce Tableau ~ r & s e n t1i-s e m m TM)ex&.t?s d'hérbkm manns qu'an a mwi!s sur

f~

premier Pransect. ~L'espéced~rnirWrffPdam cies habrfafs est le C

m s~milata

19%) Eita & iplaok~ 150 rn de la cBZe, dans une p r o f m d ~ l rde 85 m ainsi que !es autms esdcas se itrowvent A O50 m de la ÇMe. 4 40 m de pidondaur. pendan?la m a r h basse. ETles pwsgenf sur un $Miment s b T w x .

Tabreau VF Taux de mwertwm sur fe Ztm s e d

Ce tableau m tnnsect Les*

m qu'on n'a o b s e M que qmtm (04)e s p b s sur le sewnd

duminan& est la Thallassra hmprictiii (799'3 et @!le fume ung praitïe

dense dans une distnnce de 250 5 403 m de ta &te, sur les s a b i b v a w let wbles avec une p n f ~ d e u rds 50 6 720 m W a m la

ma&

basse Lea C y m d ~ ~ osemhfa a

sur las s a b ! p~ u~ se trouvent de 58 A $043 rn de la &fi. dans une profondeur de 20 A 30 cm L'Haiduk uniw*s se trouve A ?# rn de la &te, sur T7alasscxiendmn cr/ra?umpmssmt

le5 sables et 8 35 m de profondeur de Fa ma*

basse


Tableau VJI : Taux de couvertum w le Y' fransecl

Sour= : PAUL ZARA Francisws Pour

fle

3 9 m m . rl n'y a que deux (021 espÈws d*he*iers mar-lns avec !a

rn da IR c6te Elles pms-nt

sur les ~ M O - W M w dans une pmtandw dè 43 em a

Tableau VI1I8Taux rYe mwsRurs su? Ie dC transeet l

-

1

Ce &Meau m t r e les cinq f051 esphces d'herbiers mnccintmks dans

iè dC

mnsem Le TI.ralassiaM m p k h i i & me è s p h dornimnte dans ms, habitats 137%3 el 6 f l ~ se m i e ! I 308 rn de la &te. sur les sables et dans une pmfondeur de 80 cm à me* Isass~e.LHaîoa'ule unimm et I'Haloslute wnuh5i sont piades a $00P? 1 9rn de ta O%, sur les b u e s dans une pmbndeur do 18 et 211 cm ainsi que les dmr ms&s se ?muwimtnt, 3 9 m de ila ebte sur les sablo-vaseux et dms um prdnndeur de lMkm, pendant la rn& basse. Tableau IX . Tarn da aouverture sur Te 5' tmsect -


atxmdrnm ~ e s l'H~i!cd!~Ie l w@Wi 155%). Cetk espkm est trwuwke A AQIJ m de la c&e. sur las m e s eli dans rn prafondeur de

32 cm et I'avtre est A 200 an de la &te. sur les snbta-

Tableau X . Taux de couveflune sur le IG* transecl

1

Espéces

'

.-

Pour Ié. ' 6 fransmf. II n'y a que deux

paumdager

J

[OS)esp+c~~scfbrbien marins

51or~I

itmuvPes avec kt ÇIoRinance de C y r n o d m miundafa f T % } Elles p ü u m n t sur les sab!ts gmsiers qui se tmuvent 8- 200

rn da

la cote et d a m me grufhndeur da 17 cm A

ma*

basse L ' a M 4 la distance de f 50 rn, une pmfondeur dii8 70 an d sur un H m e n t aabieuar Tableau XE : Taux dé t va^ sur le 7h tramecil

7

un serbstmt sablo-vaseux et dans m e pdwideur de 4 d 1.2 cm à m a r k basse Les Malad~,tlt) ~ b v pï k h f . de

marée basse

dm a EXXI m de !adb, sur !es sabk fins cd

7 4 cm de urdundsur da

~rr


Tabieau XI1 . Taux t k m m @sur le Be transecr

r

--

I

~ u u mPAUL &RA

Francisms

.

Ce tableau montre que 99% des deux e s w s ç)bméeS dans te qh transect sont des Th8lassjm hempnchh Cette e s e s @Yoms un gmnd habitat sur les seblo-vasux. mi

se trouve de 100 21 500 m de la &te et d a m une t > m w rde 5 & 20 cm dumnt Is ma*e

Tableau Xlll . Tarn de m u m m sur le .9- fransect

r

I

-I

Dans k 9' t m s e d on éh fTWvé quate (04) ~ W d'herbiers S L'es-

la plus

ce transeci est le 7lahss1a hempfichil qui atttbnt Pd%. CetTe es@?-@ Tome un grand habita oui se trouve dans une distance dg 50 a 450 ml de la cet@,sur de$ ~1?1bShgf~ çabln-vaswx cl a la pmfnndsur de 5 8 26 cm de la marée basse. Lnis Cy'mMmm mundata et Hriloduk w@MT poussent sur des sables gm-îsn et sablevaseux QU^ se !muvent. A 4 0 0 et 500 rn de la &B B uns pmfruidnur & 8 et 22 cm &nsi a m le rnal8sstxkxdrnn dli&um aMnûanto sur

est pia* juste CE 50 rn de fa c h , fiwe m r des sabres grossiers et dans une prubn&ur dri. T


Teihleau XIV . Taux de mmmw sasr le 1 --

transeet

-

EspeCss

Parmi les

QU-

la T),&~.r~tu k m w i est

Pomdagos

1

(04)sspkes d'Se6em qu'on a trouvlSs dans Ie 70- XmnsW. la plus abondanle a m un pdiueentqe de B3%. Elle se trouve

de Ul ,i 29û m de la &te. sur des s%iments sabto-vaseux et sableux et BUSSI d m une pmforrb~ur de 1O 3 75 m ii ma- basse. Les aums e s p e x o sont A 15ü rn de ta cete, fixent sur tes graviers awc des sables et une pdwrdeurdle 45 cm de la mm& basse Tableeu XV : Taux da mmrture sur le t l'trms.~n

7

1

Ce ?ableaupn%efV@les t m ~ s~ ? ? p k ed'hetVten s mains qu'on a Wuuvés dans 1l Ctcaflsset. let!

iri

L ' é s p w barninante est le T)Ialassra bmpn'chfi qui abint 6 9 9 C M e aspAce

bIac&e de 50 A 2M) n de la cbte. sur un T.u!xW~ sables fins crt 6 la pmfnndmsrrr de t

B 10

cm , ainsi que !esautes sont jus?@A 150 rn de la &!e, f i e n t sur les ~ b i e fins s et dans une pmforideur 69 6 m : pendsnt Ia ma*

basse.


-

Figm 1 .Variamc8&criaqtieasp6eéim

Sourcs - PAUL ZARb Fralnc39a6s Cettefiq~rnmtmiks~ancescknevfi109 Ené9vafkmt )~~~~

P

e m e ni BI3 d 8o.18. Le Cvmxhmta semfda subiC um mriaPi# la plus &tede,c'est une es* la @us fréauemb. A l m que 1'Heliadubr r w m a U M wriance la pius hiHe, d m . d e est m m Ensuite. 1Yatimces aubes espkes WKR m g r i s e s m& 6,19 et a-35


3,2!. Cornparaison du; taux de ~oL7Vertumpares*-

et

wr site

fableau XVI T~bfeawrxsmparatïTdu taux de m w t ? u e par es*

d Dar site

-

'Tl

IEçPEEFç

Il

E l

TT0

1

Sur te s u m ssbt~vaseux.le taux de rxluwflure de niahssia hmpticfrh atteint

g

~

n pIu6 f

de 5 V v . ry'esl,

es m e s F! n u k s dans ta p

un^!

espèce la ptus a S a n d W Les autres esphces sont

w des sta9ms dro ce% lane Le substrat arnststitua un d m

wnditims !as plus imwrimtes p u r IF!develmpement des herbiers Les principales muses do =es r;ie?bs sont le biwtage 4es h e i b r u o ~ ,Irérusion. la çwistnrcîion

wrnmvnicafrm et le =je? dans la mer des divers poriuants

Ttl-'

des voies de


MeHe e! place des fois l o c a l ~ sCU dina afin d'hradiquer les; pmbqmx st matériel

deshum. &

E m d i m la ~ ~mflutimôe la mer

r

Wvdoeps diauiresactrv%s @n&mtdces; da revenu pour diminuer la nombre des pchem;

i

Limiter Ferrcirt de peehe par w p m ï à la t x ~ ~ c fCM l 4 charge

Les herbr~mmarins Fument un habitat trés irnparianl pour plusieurs wpenismes

sa dégradafian pmvwue une disparition de carkaines es-s qui va entmfngr une diminutiori des pduits halieutiques Ca destrustion dp I ' b m ~ des m herbiers rnqnns dmt

pmvoque aussi la Mgradafion des a m s 'habitats manns c r i m m ilas M f f s camliiens et

185

mangrnuos.

Lps perturbations naturelles telles

Q-

les tempetes. le brwrage des bfbiwnes et les

parri~rbnliirinsa~msiannPespar l'hume comme wtmphisatiorr la &slrmtim miscanigue

des habiTats. !a Fc-nllsWian d'arniimagemmts litfwaux et fa w m e cwrstihmt des m a n a m po~ntietlespour les @an-&mprnesmaringg, La mbmode uw'm a ~Tiliswaçt bien d&me

et d&Wixrsin& pour &altier I'irnportancrr des

zones d'hérbiier be ~ M M w r n mame le p o u m n l q ~& mmrtwre par e-ce, densit4 te181tvir, sa drrninamx 0r

sa

sa nhartit~anpar mppwt aux swbslmil et pmfmdeur

Pow btm mnsewt al p3mr las; haBibats et les

r e s s o u m mannes, II fawf pencher A

kim

prnxtdün a !mg terne. me dlisaPion duïable bes r e w ~ u m sni;rtureiles et un@ msidPwtron de l'kyullibre entm la meacitg de charge et le niveau b'sxploifation


ANNEXES


DELPHINE M K., AL!SO)J ri, INNOCEFIT W . LE3H 8 . BO0 P (200R1 Gudc da suivi rmio-emrwmique pavr iles EpeHcxinaires du liMml de I'OÇéan Indiefl bctidental. 1 7 2 ~ .

G m u p de cmception d e SocMan WIO. E M W N O P.G.. FREDERICK T 5 f2CKI11. W ~ r l datlas a? -rasses,

29&, Wniviorritv d

Calfhrnia amss

MATTHEW ~ . R . I 7 9 9 7 ) Field guide ?CI the seashoms. of èasbm A f i ~ a4 6 l p wSIDA / Dewrt~nant 6 r rewarch mpamtirm. SREC and Unrwrsrty es Sataam

JOSEPW nCIi Mbi;agm, MIZAEL Q. Moqan, JAMES H. Wrérsrna (19955 Envimnrnenta! sctencs. i0p. VVCR Win

C Brcrwn

ANTUFOU M r2ûOfl . Idenitifrcatm des pratlqves de plsche traditimnelties lavarablle à la gestion dé. i'envimnnernsnt a Nasy Ham, Mémoim pour I'sMBRtton du Dipldmr r Licence

Pmfe$riamlfeio, Fac Sciences. Prwnatrm EIRIJO, 4 0 ~ . RRINA M (2OI-71-Etwdri de strsck de paissons dmsla zone &5faia de !a rtigiun drr Nmy i3 Mémaim pour !'obtention ldbi DiplQmer: Licema h b s s b n n e n o

S.

Fm6 Sciences, Pmmotian

YYNJO, Mp. RAaNAMANDARO H. J (2rHXi) : lnflmnms des pamm&mi; ptwsicw-ch~miavosde ITsau sur la mrssance; de kmcus momdoïi. MQrnoim mur !'abtentlan du D~pibmeR U m c e Prwfr?ssiomrri!ie m. Fac S c m m s . Prwnotiani VOGNONO, 38p.

ALI D. (2099) . Rude de la icarnpnsithn smicbmie ddcs p h m a r n e s mannes 5 Nosy Ham, M4mair-apmr I'aMmtim du Qip!dme M Lrenae PrDfei;sicm?gtler en gesDm des ressources nsnirelies e!mvimmernènts, Fac Scienoes, Prwmûon J B - VALRIO. 323,

Si" e*met



Community Centred Conservation (C3)