Page 1

TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:02

Page COUV1

Trimestriel - N°217 - Juillet 2008 >> ACTUALITES

Les lundis de l’informatique : formation à la carte p3 >> C’EST LA VIE

Rencontre avec 6 jeunes créateurs d’entreprise

p21

>> FICHE TECHNIQUE

Quel chiffre d’affaires pour quel bénéfice ? p22

+Dossier : Les structures groupées de l’artisanat

>> Zoom

Patrick Maury Artisan ébéniste à Seilhac


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:03

Page COUV2

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat vous accueille CFA >> TULLE Immeuble Jean-Marie Saute - 8, Avenue Alsace Lorraine - BP 72 - 19002 Tulle Cedex Du lundi au vendredi : 8h30-12h et 14h-17h (Vendredi 16h30) 05 55 29 95 95 (Fax : 05 55 20 39 14) artisanat@cma-correze.fr

>> BRIVE 30, Avenue de Paris - 19100 Brive Du lundi au vendredi : 8h30-12h et 14h00-17h00 Fermé le mercredi matin 05 55 18 05 60 (Fax : 05 55 18 05 64)

>> Centre de Formation d'Apprentis Les 13 Vents - 51 bd Lunade 19000 TULLE - 05 55 20 75 20 www.cfa13vents.com

>> USSEL Immeuble interconsulaire de l'Odine à Ussel. Un agent de la Chambre de Métiers vous accueille sur simple rendez-vous. 05 55 29 95 98

www.cma-correze.fr

• s • d • fo • d • fo • d • • re

• S

• g

• d

• b


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:03

Page 1

Q

Actualités 2 • CAPEA Action : lancement en septembre • Journées des métiers d’art : faites découvrir votre savoir-faire • Les lundis de l’informatique : formations gratuites et à la carte • Les aides et contraintes aux rejets des petites entreprises • Apprentissage : 2 primes pour les formateurs • Accéder aux marchés de la santé et de l’habitat • Le CFA lance ses grands travaux • Plus de chances de réussir le recrutement de son apprenti Zoom 7 • Patrick Maury, artisan ébéniste à Seilhac Dossier 8 • L’union fait la force : les structures groupées de l’artisanat Entreprises en mouvement

ui a dit que les artisans étaient des individualistes forcenés !

Indépendants, certes, mais en aucun cas isolés ! Le dossier de ce numéro vous présente les structures groupées d'entreprises artisanales, associations, groupements, coopératives, qui existent sur le département, anciennes pour certaines, plus récentes pour d'autres. Elles sont autant de témoignages de solidarité et de coopération entre les hommes. Elles sont aussi de formidables outils au service de l'entreprise artisanale pour une efficacité accrue. Elles s'attachent à optimiser toutes les fonctions de l'entreprise : achats, commercialisation, administration, gestion ou autres. Ce large mouvement associatif vient de s'enrichir d'un nouveau membre, la coopérative CAP Bois et Toit. Nul doute que d'autres suivront justifiant ainsi l'une des plus fortes densités au plan national d'artisans participant à la vie d'une structure groupée.

Je saisis l'opportunité de cette sortie en juillet du magazine pour rappeler l'impérieuse nécessité d'accueillir des jeunes dans nos entreprises afin d'assurer « la relève ». Les entreprises ont besoin des jeunes. Les jeunes ont besoin des entreprises. L'avenir se construit aujourd'hui. TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

>> Editorial

Chers amis artisans

A bientôt Christian Lavent Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat

17

Organisations Professionnelles 19 C’est la vie 21 • Ils arrivent, ils partent : portraits de 6 créateurs Fiche technique 22 • Quel chiffre d’affaires pour quel bénéfice ? Bric à Brac

23

Entre nous

24

Trait d’Union - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien. Réalisé par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Corrèze • Trimestriel édité à 7 000 exemplaires • Webzine : www.trait-union.info • Informations et communiqués : redaction@trait-union.info • Directeur de la Publication : Christian Lavent • Rédacteur en Chef : Jacques Chambon • Rédaction et publicité : Christophe Rigot • Ont participé à ce numéro : Fréderic Aubreton, Jérôme Bordes, A. Chanonat, J-P. Feugeas, J.C Fredon, Céline Lachassagne, Éliane Monteil, J-F. Robert • Conception graphique, mise en pages, couverture : Thomas Drouhat, Philippe Chapot Editions HF - l'Empreinte 21, rue Montesquieu 19100 Brive : pao@trait-union.info • Crédit Photos : P. Chapot, C. Rigot, X • Flashage et impression : Imprimerie du Corrézien, le bourg 19460 Naves • Routage : routage 23, route du Limousin 23220 Cheniers Contact Publicité 05 55 29 95 91 Ce magazine est imprimé par l’imprimerie du Corrézien à Naves. Labellisée Imprim’vert, elle s’est engagée à respecter les critères d’élimination des déchets, de stockage sécurisé des produits dangereux et à ne pas utiliser de produits toxiques.

1


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:03

Page 2

Brèves Le BCCEA change de nom Le bureau de l’APCM a adopté la proposition de la Commission Nationale de la C e r t i f i c a t i o n Professionnelle de substituer à l’appellation actuelle l’appellation «assistant de dirigeant d’entreprise artisanale (BCCEA)». Pour découvrir les métiers Le Centre d’Aide à la Décision (CAD) organise une journée info-métiers de l'alimentation mardi 16 septembre prochain. Contact : Céline Lachassagne, 05 55 29 95 95 CIFA La première session 2008 du stage de création d’entreprise CIFA a permis de sécuriser le lancement de 10 futurs artisans en mai dernier. Un prochaine session est prévue en octobre. Contact : Francine Peyraud, 05 55 29 95 98

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

FAF Le Conseil régional de la formation a été mis en place avec MM. Pierre Minelli et Jean-Pierre Lapeyre, élus à la Chambre de métiers de la Corrèze. DCT Haute-Corrèze Une animatrice vient d’être recrutée pour la Démarche Collective Territorialisée (DCT) de Haute Corrèze. Installée dans l’immeuble interconsulaire d’Ussel, Hortense Serre a pris ses fonctions en avril dernier. Salaires des apprentis Téléchargez les salaires des apprentis 2008. Retrouvez les grilles générales de salaires et les grilles particulières aux métiers de l'automobile, du bâtiment, de la coiffure, de la boulangerie pâtisserie ou de la prothése dentaire… www.trait-union.info

2

Economie

ACTUALITES CAPEA Action : lancement en septembre APEA Action agit à la fois sur l'homme et sur l'entreprise. Le Cycle d’Amélioration des Performances des Entreprises Artisanales est un outil de perfectionnement pour le dirigeant et d'optimisation du développement de son affaire.

C

La démarche CAPEA Action comprend 5 jours de formation et 5 jours de conseils réalisés par des formateurs et des consultants partiellement financés par le Conseil Régional du Limousin et le FEDER. Contact : Anne-Marie Bordes, Chambre Régionale de Métiers, 05 55 79 45 02

CAPEA Action s'adresse aux entreprises ayant bénéficié de CAPEA Diagnostic. Première session en septembre 2008.

Faites découvrir votre savoir-faire ! es Journées des métiers d’art permettent aux artisans d’art de communiquer à propos de leur activité. En ouvrant les portes de leurs ateliers du 16 au 19 octobre prochain, les artisans invitent le grand public à découvrir un patrimoine unique au monde, fait de passion, d’excellence, d’art de vivre et d’innovation.

L

Pour participer, les artisans sont invités à s’inscrire directement sur le site www.jma2008.fr afin d’être publié sur internet et dans le document régional. Pour la communication et l’organisation, un kit pratique ainsi que des supports de communication seront gratuitement mis à votre disposition dès le mois de septembre. A noter que les Journées des métiers d’art sont coordonnées par la SEMA avec le concours actif de l’APCM et du réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat, de l’ONISEP et des organismes professionnels volontaires.

Céline Gueunet vient d’intégrer la Chambre Régionale des Métiers pour élaborer un Contrat de progrès des métiers d’art. Aux côtés des artisans d’art, à partir de leurs besoins exprimés en juin dernier, elle est chargée de définir les orientations stratégiques de la filière afin de créer un environnement favorable au développement des entreprises.

Contact : Céline Gueunet, Chargée de mission des métiers d’art, 05 55 79 45 02, www.jma2008.fr


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:03

Page 3

ACTUALITES

n ordinateur ne produit rien de miraculeux et les outils ne deviennent extraordinaires que par la seule compétence des utilisateurs. C'est dans cet esprit que la Chambre de métiers et le CFA ont décidé de créer “les lundis de l'informatique”. Pour répondre aux besoins immédiats des artisans, avec des formations simples, adaptables et utiles pour les débutants.

U

Comment ça marche ? A la carte, vous pouvez choisir de 4 à 6 modules parmi les formations Word, Powerpoint, Excel, Access, internet et la messagerie, la sécurité informatique, les virus, ou encore démarrer avec son PC, sécuriser ses données… A cela, ajoutez 4 séquences d'aide individualisée à votre convenance, en fonction de vos besoins et de vos disponibilités. Une occasion vraiment unique de fabriquer vos propres outils informatiques. Par exemple en créant avec le formateur un tableau Excel pour le calcul automatique de ses devis…

Totalement gratuites pour les artisans et leurs salariés, les formations sont organisées le lundi aprèsmidi. La durée totale des formations est de 16 heures et peut aller jusqu'à 20 heures pour les salariés.

Que des plus ! Les formations sont organisées dans un cadre de formation idéal basé au CFA des 13 Vents à Tulle, avec des groupes de 10 personnes maximum, 18 ordinateurs de dernière génération, une connexion à internet en haut débit, des vidéoprojeteurs, un accès wifi, un suivi individuel par email et la possibilité de déjeuner sur place.

Contact : Claude Caillard, 05 55 20 75 20 - www.cfa13vents.com

Rejets des petites entreprises : aides et contraintes oute entreprise, quelque soit sa taille, doit veiller à ne pas rejeter de substance qui puisse avoir un impact sur le milieu naturel ou sur le réseau d’assainissement. Tout déversement d’eaux usées autres que domestiques dans les égouts publics doit être préalablement autorisé par la collectivité à laquelle appartiennent les ouvrages d’assainissement (code de la santé publique).

Cette convention permet aux entreprises artisanales de bénéficier de deux types d’aides :

Pour certaines activités, il est nécessaire d’installer un système de prétraitement des rejets afin d’éviter toute pollution. La Chambre régionale de métiers a signé une convention avec l’Agence de l’eau Adour Garonne pour la réduction des pollutions diffuses.

 une aide aux études ou à l’investissement afin d’améliorer la récupération des déchets et diminuer la pollution produite à la source (au sein des entreprises).

T

 une aide à l’élimination des déchets (dans le cadre de l’opération collective Récup’R). Cette aide est environ de 50% sur les coûts de collecte et de traitement des déchets dangereux pour l’eau et est appliquée directement par votre collecteur.

Contact : Fanny Requeut, Chambre régionale de métiers, 05 55 79 45 02

Brèves Le commerce extérieur en Limousin La croissance des exportations du Limousin (+6%) a été très largement supérieure à la moyenne nationale (+3,1%). Les importations ont augmenté de 8,2%. En dehors du secteur de l’énergie, la région n’avait pas connu ce niveau depuis 10 ans. DRCE Limousin Conjoncture en Limousin La consommation ralentit, l’activité se tasse dans de nombreux secteurs de production, l’emploi salarié limousin s’essouffle. Le peu de vigueur des créations de postes, notamment dans les secteurs tertiaires, fait craindre un retournement du marché du travail. Focal INSEE Limousin Création d'entreprises : record battu ! Avec une hausse de 12,5 % du nombre de créations (8% en Limousin), l'année 2007 a atteint un nombre record de 321 478 créations d'entreprises ! Elle poursuit ainsi une tendance à la hausse amorcée dès 2003. Le nombre de créations d'entreprises s'est accru de 50 % en 5 ans. APCE

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

Gratuites, les formations informatique à la carte

Interconsulaire Le Comité des chambres économiques a changé de nom pour devenir la Chambre économique de la Corrèze. La structure interconsulaire fédère les actions de la Chambre de métiers et de l’artisanat, de la Chambre d’agriculture et des CCI. Un nouveau président Le Président de la Chambre d’agriculture, Pierre Chevalier, est le nouveau Président de la Chambre économique de la Corrèze pour une période de 2 ans.

3


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:03

Page 4

ACTUALITES

Il aime - la nature, - l’amitié, - l’histoire, - l’aviation.

Il n’aime pas - la malhonnêteté, - le mensonge, - la violence. D'après vous, comment se porte l'artisanat ? Je pense que l’artisanat ne se porte pas trop mal. Il y a du travail pour les bons artisans mais, malheureusement, nous sommes un peu prisonniers du système administratif omniprésent qui nous complique la tâche. La fiscalité, trop poussée, pèse sur l’investissement matériel ou salarial de nos entreprises.

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

Quel est l'état de la profession d'électronicien actuellement ? Notre profession est en perpétuel changement du fait des innovations techniques. Nous devons nous remettre en question en permanence par le biais de formations professionnelles. Le coût décroissant du matériel que nous vendons, dont le prix a été divisé par 4 au minimum en 20 ans, est un lourd handicap. Il est difficile de développer notre chiffre d’affaires avec des prix de vente en baisse. Du point de vue de la réparation, le matériel est de plus en plus fiable. Nous avons donc besoin de moins de personnel mais de personnel plus qualifié (deux ans, voire quatre ans au minimum). Dernièrement, nous avons dû intégrer l’éco-taxe DEEE qui grève les prix (de 5 cents et jusqu’à 13 € pour un frigo). Nous en avons profité pour réorganiser le traitement de nos déchets.

4

L’indemnité compensatrice forfaitaire se compose de 2 primes : le soutien à l’engagement d’apprenti (1000 €) d'une part, et le soutien à l’effort de formation (de 1000 à 1200 €)

d'autre part. Des majorations sont versées chaque année à toute entreprise recrutant en niveau V un(e) apprenti(e) de 20 ans et plus sans qualification (500€), une apprentie dans un secteur où les filles représentent moins de 30% des effectifs (200 €) ou un(e) apprenti(e) handicapé(e) (500 €). Une aide à la mobilité de 20 €/jour plafonnée à 300 € pour une période de stage d’au moins 3 semaines peut également être versée. Voir conditions sur www.cr-limousin.fr Contact : Anne Rockenbauer, Conseil Régional, 05 55 45 00 11

Accéder aux nouveaux marchés de l’habitat et de la santé ! La Chambre régionale de métiers conduit un projet de pôle d’innovation sur l'habitat et la santé afin d’aider les entreprises artisanales à accéder à ce marché. Le projet porte sur deux axes majeurs : la praticabilité et l’accessibilité de l’habitat aux personnes âgées et/ou handicapées d'une part, et la prise en compte de l’innocuité du bâti pour la santé dans la réhabilitation (matériaux, produits de décoration, ventilation…), d'autre part. Les actions sont construites en coordination avec les organisations professionnelles, la Direction régionale de l’équipement, la Fédération compagnonnique du bâtiment… Accessibilité de l’habitat Deux fiches techniques sont à la disposition des entreprises artisanales du bâtiment. L’une porte sur l’adaptation de l’habitat aux personnes âgées et/ou handicapées (réglementation du cadre bâti en lien avec la loi 2005), l’autre concerne les aides financières pour l’adaptation de l’habitat. Ces deux documents seront prochainement complétés par un DVD et une offre de formation sera également proposée.

Innocuité du bâti pour la santé dans la réhabilitation Le Pôle réalise un document qui sera disponible sur www.crm-limouisn.fr et dans les Chambres de métiers afin d’aider les entreprises artisanales du bâtiment à mieux connaître les différents isolants naturels certifiés ou non (nature, structure caractéristiques techniques, fabricants ou fournisseurs…), leur contexte réglementaire ainsi que les préconisations d’utilisation. Contact : Michelle Denis Gay, Chambre régionale de métiers, 05 55 79 45 02

13

Afin de renforcer la qualité de l’apprentissage et privilégier l’accès à cette voie des jeunes sans qualification, les chefs d’entreprise peuvent se voir remettre une indemnité compensatrice forfaitaire par la Région. Les aides sont versées aux employeurs qui concluent un contrat d’apprentissage depuis le 1er juin 2007, à l’exclusion des employeurs publics.

CFA l

Pierre Desjacques, artisan électronicien à Tulle. Membre de la Commission des affaires juridiques, fiscales et sociales

Apprentissage : 2 primes pour les formateurs

t

Mot de l’élu


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:03

Page 5

CFA les 13 vents

ACTUALITES Le CFA des 13 vents lance ses grands travaux révus sur 3 ans, les travaux de restructuration vont profondément changer l’aspect et le fonctionnement du CFA des 13 Vents. Avec plus de place pour l’enseignement, l’aménagement d’un centre de ressources et d’aide à la formation, une nouvelle salle informatique et la construction d’un amphithéâtre.

P

Initié en 2006 dans le cadre de la mise en œuvre du plan de développement de la chambre de métiers et de l’artisanat de la Corrèze, la restructuration du CFA des 13 vents arrive au terme de la phase « avant projet sommaire ». Retenu à l’issue d’une consultation par appel d’offres, le cabinet d’architecte LebaronKherif-Chassary a récemment présenté aux élus les contours de ce projet ambitieux financé par la Région Limousin dans le cadre du contrat d’objectif et de moyen. Conçu pour favoriser le fonctionnement pédagogique et renforcer l’attractivité du CFA auprès des jeunes, le projet n’omet pas de mettre le site des 13 vents en valeur grâce à un traitement original de la façade donnant sur le boulevard de la Lunade. Les travaux se dérouleront sur une période de trois ans et comprendront notamment l’extension de la zone d’enseignement, l’aménagement d’un centre de ressources et d’aide à la formation, la modernisation de la salle informatique mais aussi la construction d’un amphithéâtre.

Stage pâtisserie et langue française.

Douze anglais, apprentis et français se sont réunis pour apprendre, se perfectionner en pâtisserie et trouver de nouvelles idées de recettes. Le stage, animé par Alain Colomb et Michel Caillard, formateurs au CFA, a permis à chacun de découvrir la langue et la culture de l'autre dans un cadre sympathique et professionnel avec fiches recettes, matériel, ingrédients et tabliers ! La rencontre a duré le temps de la préparation des choux à la crème et d'un Diplomate aux framboises. Et en fin de stage, les participants ont pu déguster leurs créations sur place autour d'une table très conviviale.

La façade du CFA, vue du boulevard de la Lunade, va radicalement changer d’aspect.

Ainsi remodelé, le CFA pourra renforcer son action qualitative en matière « d’individualisation » en proposant les parcours (en durée et en contenu) les mieux adaptés à la diversité du profil des jeunes entrant en apprentissage.

Contact : Frédéric Aubreton, 05 55 20 75 20 ou Jacques Chambon 05 55 29 95 99

800 € et un stage dans l’UE pour la meilleure apprentie Financé par la Région Limousin, le Prix de l’apprentissage au féminin permet de valoriser les apprenties s’orientant dans une filière peu féminisée ainsi que les entreprises qui leur font confiance. Cet événement permettra aux employeurs dont l’entreprise se situe en Limousin et dont les contrats ont été conclus après le 1er juin 2007 de percevoir une aide à la mobilité de 300 € (pour une période de stage en Europe de 3 semaines) et une majoration de l’aide à l’effort de formation de 200 € pour une apprentie dans un secteur où les filles représentent moins de 30 % des effectifs. Un jury régional examinera les candidatures et en fonction de critères bien précis (originalité du projet professionnel, motivation…) déterminera les jeunes lauréates qui pourront gagner une bourse de 800 € et un stage de 3 semaines dans une entreprise de l’Union Européenne. Les apprenties participantes du CFA sont Manon Pohu, ébéniste, Charlotte Marty et Jessy Gallien, boulangères, Marianne Monteiro, cuisinière, Marlène Porte, Charcutier-traiteur, Vanessa Puyraimond, Céline Pouget et Émilie Chassagne, pâtissiers. Résultats à la rentrée de septembre 2008 !

5


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:03

Page 6

CFA les 13 vents

ACTUALITES Plus de chances de réussir son recrutement d’apprenti es trois missions locales de la Corrèze, le Centre d’aide à la décision (CAD) de la Chambre de métiers et de l’artisanat et le CFA des 13 vents s’engagent à vos cotés pour vous aider à recruter vos apprentis. Un service très novateur et gratuit qui a reçu l’appui de Martin Hirsch Haut commissaire aux solidarités actives au titre des expérimentations pilotes nationales.

L

Demandez votre affichette à apposer à l’entrée de votre entreprise...

Avec d’ores et déjà plus de 200 offres d’apprentissage enregistrées par le CAD de la Chambre de métiers et par le service du CFA des 13 vents, la rentrée s’annonce pour le moins tendue pour certains secteurs d’activités faute de candidats en nombre suffisant. En établissant un partenariat avec les trois missions locales de la Corrèze, le CFA des 13 vents se donne les moyens de convaincre les jeunes Limousins de rejoindre la filière des métiers en Corrèze. Ce partenariat ce décline en trois axes forts : 1) assurer la visibilité des offres d’apprentissage sur le serveur national de l’ANPE dès dépôts de celles-ci auprès des services de la Chambre de métiers, du CFA ou des missions locales, 2) assurer la promotion de ces offres auprès des jeunes inscrits dans les missions locales en mobilisant le réseau des conseillers, 3) mettre les moyens d’accompagnement des missions locales, particulièrement ceux liés aux avantages du contrat CIVIS mais aussi du Fonds d’Aide aux Jeunes au service des entreprises. Prendre contact avec le dispositif avant tout recrutement. Ce partenariat très actif couplé au module d’accueil et de positionnement en vigueur au CFA offre toutes les conditions d’un recrutement réussi. A la condition de prendre impérativement contact avec l’un des partenaires avant tout recrutement d’apprenti. C’est la condition essentielle pour profiter de tous les avantages offerts en particulier les majorations de primes attachées au contrat CIVIS. Contact : pour déposer votre offre ou orienter un jeune vers le dispositif, il vous suffit d’appeler l’un de ces partenaires : Missions Locales de Tulle (05 55 29 92 21), Ussel (05 55 17 73 00), Brive (05 55 96 27 69) ou CAD de la chambre de Métiers (05 55 29 95 95) et CFA des 13 vents (05 55 20 75 20)

6

... téléchargez le document à imprimer sur www.cfa13vents.com

3 apprentis du CFA sont reçus au Sénat Accompagnés de Julie Dambleve, assistante pédagogique au CFA, trois apprentis ont accédé au Sénat afin de rencontrer MM. Christian Poncelet, Président, Laurent Wauquiez, Secrétaire d’état chargé de l’emploi et de l’insertion professionnelle des jeunes et Hervé Novelli, Secrétaire d’Etat chargé de l’Artisanat. Les Rencontres sénatoriales de l’apprentissage sont une occasion unique pour les apprentis des CFA d’exprimer leurs sentiments auprès des représentants du gouvernement et du Sénat. C’est un moment important pour faire le point sur l’évolution des mesures en faveur de l’apprentissage. Des mesures qui, comme ont le faire remarquer les jeunes, sont appliquées différemment en fonction des régions.


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:03

Page 7

ZOOM

Patrick Maury, artisan ébéniste à Seilhac

D'abord installé en 1987 en fabrication de meubles de style, Patrick Maury a dû s'adapter à la demande du marché. Petit à petit, il est devenu un spécialiste de l’agencement de cuisines, de salles de bains, de bibliothèques et de petits meubles en tout genre. En 1993, il construit la vitrine à Seilhac puis un atelier de 450 m2 avant d’embaucher 2 jeunes ouvriers, dont il reconnaît généreusement le sérieux et les compétences. Au départ de tout, il y a l'achat de la matière première, le bois, choisi sur pied "directement chez le paysan.“La base d'une bonne économie : "je travaille avec un débardeur et des scieurs puis je fais sécher le bois entre 2 et 3 ans dans un séchoir", explique Patrick Maury. Ne l’appelez pas "cuisiniste" Les cuisines qu’il fabrique peuvent être invariablement classées selon 3 styles : d'abord, les rustiques avec des portes droites, en chapeau de gendarme ou en arcade, puis, les contemporaines avec des portes plates, moins de relief, des finitions laquées et, enfin, les modernes, avec du stratifié laqué ou plaqué et des couleurs vives. Mais attention, ne lui dites pas qu’il est cuisiniste. Il n'appréciera guère. "Même si certaines grandes marques font de la qualité", elles s’adressent "à un public qui ne regarde que le prix". Oui,

mais comment lutter ? "Grâce aux machines, on arrive à proposer des tarifs identiques avec l'avantage du sur-mesure". Et c'est bien là toute la différence. Patrick Maury se rend chez le client et fait l'étude sur place. A main levée, il réalise le rêve du client en perspective. Son moment préféré. "C'est magique" dit-il. "Le client visualise vraiment sa future cuisine." Le devis est ensuite réalisé à l'aide d'un logiciel "maison" en 15 minutes, puis envoyé dans la semaine qui suit. Patrick Maury planifie en réponse la fabrication et la pose. "Je suis intransigeant sur la qualité, je respecte toujours les délais et les clients se le disent." Des clients plutôt aisés et relativement exigeants. Pour être autonome, le patron pose lui-même les éléments et effectue les travaux de petite plomberie et d'électricité chez le client. Il rationalise sa production grâce aux machines Patrick Maury réalise ou rénove également des meubles en merisier ou noyer, en chêne ou châtaigner... dans un style directoire, Louis Philippe, Louis XVI ou encore Louis XV. Mais il crée aussi des meubles contemporains autour de ses propres inventions, telle l'incrustation de néons dans une bibliothèque, mettant en valeur, par leurs reflets, l'alignement des dos de livres. Pour continuer à faire son métier, Patrick Maury a investi tous les ans, pendant dix

Patrick Maury a su adapter sa production pour vivre de son métier. Il est passé sans complexe du meuble de style à la cuisine.

ans, dans l'acquisition de machines à commande numérique. "Avec l'aide de la Chambre de métiers, j'ai bénéficié d'une subvention de l'Europe et du Conseil Régional à hauteur de 25 % de mon investissement". Une charge lourde de 155 000 € qui lui a permis de baisser ses temps de fabrication d'environ 35 %. "Aujourd'hui, je passe plus de temps avec le client. C'est ce qui me permet d'être dans la compétition", explique t-il. Alors, même si Patrick Maury jouit d'une certaine notoriété, il continue de communiquer : "nous avons un site internet depuis 3 ans et nous achetons une dizaine de pubs par an dans les journaux. En septembre, nous sommes présents au salon de l'habitat de Tulle". Un salon qui génère à lui seul prés d’un tiers de son activité et permet de lancer les nouveaux modèles.

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

Au cœur de Seilhac, Patrick Maury fabrique des meubles de très grande qualité. Spécialisé dans l'agencement, il réalise sur mesure des cuisines, des salles de bains et des bibliothèques. Pour concurrencer les grandes enseignes, il a choisi d’investir lourdement dans des machines à commande numérique. Et de rationaliser son travail autour des énergies renouvelables.

Depuis cette année, Patrick Maury s'est investi dans la formation des jeunes en devenant Conseiller d'enseignement technologique, "pour rester en contact", admet-il. Et peut-être avoir une longueur d’avance. Comme dans le domaine des économies d'énergie, l’une de ses préoccupations, semble t-il. L’entrepôt possède un toit végétal, la station de peinture est posée sur un lit d'eau pour ralentir les émanations et l'ensemble des déchets de fabrication sont récupérés, broyés et compactés sur place pour devenir des galets utilisés au chauffage de l'atelier. Un très bel exemple en la matière.

7


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:04

Page 8

DOSSIER

L’union fait la force. Les structures groupées de l'artisanat

Quant on est artisan, c'est à dire viscéralement attaché à son indépendance, s’unir n'est pas toujours facile. Pourtant, et parfois plus qu'ailleurs, les artisans corréziens ont su dépasser la barrière du voisin concurrent pour se regrouper et mettre ensemble en place les moyens de faire avancer et progresser l'entreprise. Au delà de l'outil au service de la collectivité, ce sont l'apprentissage de nouvelles solidarités et un nouvel état d'esprit forgé autour des mots “ adhérent, coopérateur, complémentarité... ” Car la Corrèze peut s'enorgueillir d'avoir une des plus fortes densités, au plan national, d'artisans participant à une structure associative, sous quelques formes que ce soient.

Savez-vous… par exemple qu'un artisan sur six, 800 pour être précis, adhère à une association ou une coopérative ? Savez-vous que toutes ces structures permettent de générer, autour des 41 emplois créés, plus de 14 millions de chiffre d'affaires ?

Ce dossier, qui n'a pas la prétention d'être exhaustif, indique le poids économique des structures à vocation départementale, démontre la volonté opiniâtre des artisans qui les conduisent et l'engagement des adhérents. Des adhérents qui travaillent à leur bonne marche quotidienne, à l'égal de ceux oeuvrant dans les organisations professionnelles ou les diverses structures du secteur des métiers.

Souhaitons que ce vaste mouvement coopératif se poursuive et s'amplifie, à l'image de l'arrivée récente de la coopérative CAP Bois et Toit. Certains projets appellent une suite. Quelques uns envisagent désormais de structurer, mutualiser les moyens de ces coopératives. Les artisans pourront compter, comme par le passé, sur la Chambre de métiers pour appuyer, accompagner et fédérer leurs initiatives.

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

Les différents types de groupements d’artisans

8

Les groupements d’achats

Les groupements Les groupements de commercialisation de services

Ils permettent de grouper les achats des entreprises d’un même secteur professionnel afin d’obtenir par l’effet de taille une meilleure qualité d’approvisionnement : sélection des fournisseurs et des produits, prix, conditions de paiement et de livraison.

Ils mettent à la disposition des entreprises associées, des moyens techniques que ces dernières ne pourraient ellesmêmes acquérir : équipements de technologies nouvelles ou de mise en conformité aux règles d’hygiène et de sécurité, ou encore de services d’études ou administratifs...

Ils consistent pour les entreprises membres à rationaliser leurs circuits de distribution, à gérer en commun un espace, à se partager un service commercial commun autour d’une image de marque collective créée à cet effet. Les petites entreprises peuvent se positionner sur des marchés de grande dimension, ou répondre à la demande d’un service complet pouvant nécessiter l’association de plusieurs métiers...


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:04

Page 9

DOSSIER

1

LA SOCOBAC :

s’unir pour construire

La première entreprise du bâtiment du département est une coopérative : la SOCOBAC. La Société Coopérative de Construction du Bâtiment de la Corrèze occupe cette première place depuis 1988 et ne l’a jamais quittée depuis. Créée en 1977, elle s’est donnée le temps de mûrir, de grandir et de se composer une philosophie coopérative. Elle est aujourd’hui la plus ancienne et la plus florissante en nombre d’adhérents et de chiffre d’affaires de tous les groupements artisanaux. Au départ, les artisans se sont regroupés pour contrer l'arrivée des constructeurs de maisons individuelles. Ces derniers proposaient des services complémentaires pour la réalisation de plans, de

permis de construire, de recherche de crédits et bien entendu la réalisation et le suivi des chantiers. Les artisans ne manquaient pas de travail mais il y avait beaucoup de constructions qu'ils ne détectaient pas. La réponse à ce mouvement a été le groupement avec la création d'un service commercial. La SOCOBAC fédère tous les corps d'état et garantit un prix, une qualité et un délai sur l'ensemble d'un projet. Ce qui n'est pas possible au niveau individuel. La SOCOBAC permet également de capter, de conserver et de développer le marché local. Parce qu'un prospect capté par une grande société ne reviendra jamais aux entreprises locales. Depuis le départ, le marché de

la SOCOBAC est composé de particuliers à 90% environ, de professionnels et de marchés publics. Les activités de rénovation et de construction sont équitablement réparties à 50 %.

Quelques chiffres : Date de création : 1977 Forme juridique : Société Anonyme Coopérative Nombre de salariés : 7 Président : Christian Chèze Directeur : Daniel Sagne Nombre d’adhérents : 200 CA : 5 M€ Signe distinctif : le client choisit l’artisan avec qui il va travailler

Trois bonnes raisons d’adhérer  conserver et développer le marché local  atténuer les fluctuations du marché et maintenir un niveau d’activité égal  un artisan représente une voix. Il conserve le pouvoir sur son entreprise et n’est responsable du groupement qu’à hauteur du capital investi

“On consacre beaucoup de temps au client”

Des planches à dessin qui débordent de croquis et de plans ? Non, rien de cela. A la SOCOBAC, les dessinateurs projeteurs ont jeté leurs crayons depuis bien longtemps. Dès les années 80, la coopérative a pris le parti de miser sur les technologies modernes, avec des logiciels pour les métrés et les devis dans un premier temps, puis, dès les années 90, avec les logiciels de conception (CAO) et de dessin assisté par ordinateur (DAO). “ Aujourd'hui, on consacre beaucoup de temps au client. ” explique Daniel Sagne, Directeur de la coopérative depuis son lancement en 1977.

“ Aujourd'hui nous avons un nombre stable de 200 adhérents et notre objectif n'est pas de nous développer. Nous voulons continuer d'apporter un vrai service aux adhérents, même si nous avons toujours eu le souci de nous renouveler. Le groupement ne doit pas être une raison d'être. Il doit conforter l'entreprise et n'apporter qu'une partie du chiffre d'affaires. Au delà de 30 %, nous considérons que l'entreprise peut être mise en danger. La SOCOBAC peut être considérée comme un apporteur d'affaires pour l'artisan. Une situation qui est valable dans le sens inverse puisque les artisans font remonter des besoins d'intervention sur des chantiers ou des projets. Et puis la SOCOBAC a acquis un certaine notoriété

mais continue de participer aux différents salons, à être présente sur internet. Les anciens clients, et c'est très bon signe, sont aussi de très bons prescipteurs. ”

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

Le Président Christian Chèze et le Directeur Daniel Sagne, dans les locaux de Tulle.

“ On réalise tous nos projets en 3D avec Allplan, un logiciel professionnel pour les projets d'agrandissement, de rénovation ou de construction. On projette et on anime les structures 3D sur un écran géant. Certaines modifications sont réalisées en direct, avec le client. Le rendu est spectaculaire. ”

A propos de l'adhésion, le Président Chéze la définit comme “ un acte volontaire de l'artisan. La réponse est soumise à la décision du conseil d'administration. La souscription de capital est de 240 € et le droit d'entrée de 120 €. Nous allons prochainement travailler sur les nouveaux marchés relatifs aux économies d'énergie et aux énergies renouvelables. On s'est engagés à être au dessus de la norme thermique RT 2005 afin d'avoir une vision globale d'un projet avec l'aménagement dans le temps. Peut-être lancerons nous un label éco, comme l'ont fait la Capeb et la Fédération du bâtiment. ”

Contact : Socobac 105, av. Victor Hugo - 19000 Tulle

05 55 26 21 82 www.socobac.com

9


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:04

Page 10

DOSSIER

2

LA SCAP

pour les artisans plombiers

La SCAP (Société coopérative des artisans plombiers) est un groupement d'achats exclusivement réservé aux artisans plombiers chauffagistes et électriciens. Elle assure l'approvisionnement, le stockage et la distribution des appareils thermiques, sanitaires, électriques et de fournitures générales sur la Corrèze et les départements limitrophes. Les adhérents sont détenteurs du capital social et, comme dans toutes les coopératives, les décisions sont prises de manière collégiale, un homme valant une voix. Depuis quelques mois, la SCAP s'est installée à Favars dans de vastes et très fonctionnels locaux. Une toute nouvelle salle d'exposition est sur le point d'être

lancée sur place. Les professionnels adhérents pourront y inviter leurs clients, proposer des prestations concrètes en matière de salles de bains par exemple. Le showroom pourrait servir à la SCAM (la coopérative des maçons et plâtriers qui a fourni le carrelage) à faire la démonstration de ses produits et savoir-faire. Cet outil d'aide à la décision pourrait être le point de départ du rapprochement souhaité par le Président Treille. Un rapprochement qui permettrait l'interaction entre toutes les structures coopératives afin de réaliser de nouvelles économies d'échelle en termes de moyens, de communication et pourquoi pas de bâtiments. A l'étage,

dans un tout nouvel espace d'accueil de 100 m2, la SCAP organise des réunions techniques, des formations avec ses fournisseurs et lance régulièrement des discussions sur les produits, les normes, les énergies ...

Quelques chiffres : Date de création : 1992 Forme juridique : Société Anonyme Coopérative Nombre de salariés : 5 Président : Jean-Michel Treille Directeur : Jean-Louis Petitpas Nombre d’adhérents : 40 CA : 2 M€ Signe distinctif : à l'écoute des besoins et attentes de ses adhérents

“Des grossistes ! Et alors ? ”

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

“On nous a dit “ vous êtes des grossistes!” Et alors ? On est là pour ça, non?” explique avec vigueur le Président JeanMichel Treille. “ La coopérative, c'est le service achat de l'entreprise artisanale. Elle permet de réduire les charges à leur minimum.” Pour le Directeur Jean-Louis Petitpas, audelà des prix négociés, une coopérative doit inévitablement avoir un stock important : “ La SCAP propose de 50.000 à 100.000 références de grandes marques alignées sur 1.000 et bientôt 2.000 m2. Nous adhérons à l'ORCAB Cédil, une coopérative de coopératives qui mène une politique d'achat nationale. En ce moment, nous migrons nos logiciels pour permettre aux adhérents d'intégrer les codes, les prix et les photos des produits dans leurs devis tout en consultant l'état du stock en temps réel via internet. Nos adhérents sont livrés

franco de port directement sur les chantiers deux fois par semaine minimum. Et les produits sont emballés sur des palettes. ” Un détail qui n'en n'est pas un pour Jean-Michel Treille : “ Nos salariés ne perdent plus de temps à préparer le matériel. Tout est prêt ! Ils passent eux-mêmes les commandes. ” Ravi d'intégrer les plus jeunes entreprises de la région, le Président réaffirme être “ persuadé que les jeunes feront la coopérative de demain. ” La coopérative leur tend donc les bras. Et puis, les 3000 euros nécessaires à l'adhésion sont récupérés rapidement sur les commandes à prix négociés. Mieux, les parts sociales sont

Trois bonnes raisons d’adhérer  Les prix négociés permettent de bénéficier de conditions d'achat très avantageuses  La garantie d’un circuit de distribution exclusivement réservé aux professionnels  C'est aussi un lieu de rencontres, d'échanges, de partage et de formation

10

Jean-Michel Treille et Jean-Louis Petitpas devant les locaux flambant neufs de la coopérative à Favars.

Contact : SCAP 19 Les alleux, 19330 Favars

 05 55 26 22 65 www.scap19.com

reversées à la fin et sont valorisées chaque année. Certains ont déjà multiplié par 20 leur capital de départ... Et ça, c'est un peu “ la cerise sur le gâteau. ”


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:04

Page 11

ZOOM

DOSSIER

3

LA SCAM

pour les maçons et les plâtriers

La SCAM est une Société coopérative artisanale d'achat de matériaux et de matériels créée en 1984 et basée à Malemort. Au départ, une vingtaine de maçons, poussés et aidés par la Chambre de métiers et les organisations professionnelles, décident de créer une coopérative d'achat. Leur ambition est simple : offrir des matériaux au même (bas) prix à tous les

adhérents. Sans subir les tarifs “ à la tête du client ”, sans avoir les mêmes prix que les particuliers. Pas assez nombreux pour monter leur propre structure, les plâtriers rejoignent rapidement les maçons. Aujourd'hui, les coopérateurs ont réussi un beau pari : pérenniser l'une des trois seules coopératives de gros oeuvre en France.

Trois bonnes raisons d’adhérer  être plus forts ensemble  être le propre négociant de ses matériaux  les bénéfices sont récupérés chaque année par les adhérents

“L'artisan est son propre négoce ! ”

ORCAB L'ORCAB est l'Organisation des coopératives d'achats pour les artisans du bâtiment. Elle regroupe des coopératives d'achats afin que les entreprises artisanales réussissent leur avenir et gardent leur indépendance par le regroupement. Implantée dans 14 régions, elle fédère 39 coopératives de distribution, 3 “grandes familles” de secteurs professionnels : le sanitaire, le chauffage, l'électricité et l'électroménager ; la maçonnerie, la couverture et le carrelage ; le bois et dérivés, la menuiserie, et la charpente. Elle réalise plus de 500 millions € /an de chiffre d’affaires global, représente 1.200 salariés sur l'ensemble des coopératives et plus de 4.500 entreprises artisanales du bâtiment adhérentes.

Contact : www.orcab.com

Contact : SCAM 62, av. de Balzac, 19360 Malemort

 05 55 92 05 45

Quelques chiffres : Date de création : juillet 1984 Nombre de salariés : 3 Forme juridique : Société Anonyme Coopérative Directrice : Nathalie Bressy Président : Christian Coste Nombre d’adhérents : 42 CA : 2,6 M€ Signe distinctif : l'esprit équipe

général, les artisans utilisent les mêmes. Mais, si un adhérent veut un produit spécifique, on le fait entrer dans le stock. On ne commercialise que des produits normés, de très haute qualité. ”

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

Nathalie Bressy, Directrice aux côtés du nouveau Président Christian Coste, artisan plâtrier à Cosnac.

Pour le Président Coste, la SCAM, “c'est un peu une famille. On est des collègues plutôt que des concurrents. On va dans la même direction. Avant on ne se disait parfois même pas bonjour, aujourd'hui on se donne des tuyaux, c'est complètement différent.” “L'adhésion se fait souvent en parrainage”, explique Nathalie Bressy, la Directrice. Les adhérents sont les meilleurs, et les seuls, commerciaux de la SCAM. Les dossiers d'adhésion sont proposés et examinés en conseil d'administration. Les entreprises doivent être saines et avoir 2 ans d'existence minimum (même si des dérogations sont possibles). Le capital est de 3200 euros par adhérent. Cette somme est entièrement reversée à la sortie du groupement lors du départ en retraite (ou pour toute autre raison). Tous les ans, la totalité du bénéfice est reversée aux adhérents au prorata du chiffre d'affaires généré par ceux-ci dans la coopérative. L'artisan est son propre négoce, son propre patron.” “ Et puis, le choix des produits est collégial.” renchérit Christian Coste. “ En

“ Le stock est évalué à environ 270.000 euros et s'étale sur environ 5000 m2. ” précise Nathalie Bressy. Des locaux désormais trop étroits que la SCAM, propriétaire des lieux, envisage de déménager. “ On livre les matériaux directement sur le chantier dans un rayon d'environ 100 km pour 3% du prix unitaire. Les prix négociés permettent de récupérer rapidement (une année en général) le capital de départ. La SCAM permet d'obtenir un avantage d'environ 10% sur les prix du marché. ” Christian Coste explique que “les adhérents ont une totale confiance en la coopérative et sa directrice qui négocie en leur nom. En faisant partie de l'ORCAB, la SCAM est assurée d'avoir les meilleurs prix sur de très nombreuses références. Pour nous tenir informés, nous organisons des réunions techniques sur les réglementations, les normes avec des démonstrations de produits.”

11


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:04

Page 12

DOSSIER

4

CAP BOIS ET TOIT :

pour l'achat du bois et de la couverture

La coopérative d'achat des professionnels du bois et de la toiture CAP Bois et Toit est spécialisée dans l'achat du bois et de la couverture pour les artisans. Créée en fin d'année 2007, elle est composée de menuisiers, agenceurs,

Quelques chiffres :

ébénistes, charpentiers et couvreurs. Elle apporte à ses adhérents une offre globale et mutualise la force d'achats. Ses adhérents bénéficient de nombreux avantages parmi lesquels l'accès à un stock permanent de matériaux, une aide à la logistique, l'accès à des services techniques et, bien entendu, des tarifs négociés.

Date de création : décembre 2007 Nombre de salariés : 6 Forme juridique : Société Anonyme Coopérative Directrice : Martine Blondel Président : Jérôme Jeoffre Nombre d’adhérents : 50 CA prévisionnel : 3 M€ Signe distinctif : l'union de ses adhérents

Trois bonnes raisons d’adhérer

3

 améliorer la performance des hommes  obtenir la force, l'indépendance et l'autonomie  assurer la pérennité et la reconnaissance de l'artisanat

“On travaille à l'envers des

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

négociants”

Le Président Jérôme Jeoffre, artisan menuisier à Brive avec Martine Blondel, Directrice de la coopérative.

Contact : CAP Bois et Toit Route d'Objat, 19240 Varetz

 05 55 17 01 99

12

Pour le Président Jérôme Jeoffre, “ la coopérative, c'est la preuve que les artisans sont capables de travailler la main dans la main. De se rassembler tout en gardant leurs différences. Et cela, dans un monde de plus en plus individualiste. ” Martine Blondel, la Directrice, précise que la toute jeune coopérative “ CAP Bois et Toit adhère (elle aussi) à l'ORCAB qui regroupe près de 40 coopératives en France. Etre sous la même effigie, ça nous donne un poids national pour négocier les matériaux. Chaque coopérative est indépendante et les artisans coopérateurs décident localement des produits qu'ils veulent acheter. ” Jérôme Jeoffre renchérit : “ On travaille à l'envers des négociants. La pyramide est inversée et ce sont les artisans qui décident. Ce sont eux, les clients, qui créent

la demande. ” Alors, pour entrer dans la coopérative, l'entreprise doit être saine et ne pas être composée de plus de 50 personnes. Même si les plus petites entités sont légion. La demande est étudiée en conseil d'administration et une personne vaut une voix dans les processus de décision. Ainsi, l'esprit coopératif ferait également évoluer les hommes : “ on constate déjà des différences de comportement parmi nos adhérents, surtout sur les chantiers. Les artisans se saluent et pensent au collègue qui va travailler après eux... ” explique Jérôme Joffre avant de préciser que “ la livraison des matériaux se fait sur tout le département et dans les départements limitrophes. Chaque adhérent est livré franco de port une fois par semaine minimum et plus rapidement si c'est urgent. ”


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:04

Page 13

DOSSIER Les centres de gestion à la moulinette de la réforme Les organismes de gestion agréés (OGA) ont pour mission d'assurer la promotion du civisme fiscal et la sincérité des déclarations des revenus professionnels. Ils apportent une aide à la gestion, une analyse de la situation économique et financière de l'entreprise. À cet égard, la réforme de la profession comptable prévoit que d'ici

Ainsi, les centres de gestion tels que nous les connaissons vont trés rapidement changer de forme. Ils deviendront des Associations de Gestion et de Comptabilité (AGC) afin d'exercer les missions de tenue de comptabilité. Les responsables des AGC seront autorisés à exercer la fonction d'expert-comptable.

CECA 19 :

l'Association de gestion et de comptabilité

Les Associations de gestion et de comptabilité (AGC) ont pour vocation de tenir la comptabilité des artisans, commerçants, professions libérales, associations… dans les mêmes conditions et avec les mêmes exigences de qualité et de garantie que les experts comptables libéraux. Le CECA 19 accompagne les adhérents dans la création d'entreprise, l'aide au choix du statut juridique, l'établissement des comptes annuels et des déclarations fiscales, la reprise, l'acquisition et la transmission d'entreprise. Il apporte des conseils en matière de comptabilité et fiscalité, gestion, juridique, organisation administrative, formation, paie, social et informatique.

Quelques chiffres : Date de création : courant 2008 Initialement Centre de gestion agréé et habilité de 1977, modifié en Association de gestion et de comptabilité. Forme juridique : association de loi 1901 Nombre de salariés : 12 Président : Christian Lavent Directeur : Nicole Freygefond Nombre d’adhérents : 340 Signe distinctif : disponibilité et conseil à tout moment.

Trois bonnes raisons d’adhérer  une gestion d'entreprise suivie  des conseils vraiment personnalisés  une expérience de 30 ans auprès des entreprises artisanales

“Nous accompagnons 340 entreprises ” “ Le Centre d’économie et de gestion de l’Artisanat corrézien a été créé en 1977 à l'initiative de la Chambre de Métiers de la Corrèze et des organisations professionnelles du secteur. J'ai été la première salariée du centre et, depuis, l'équipe s'est étoffée pour atteindre 12 personnes. Nous accompagnons 340 entreprises et assurons

le suivi de tous les corps de métiers. Nous avons d'ores et déjà entamé nos démarches de transformation dans le cadre de la réforme de la profession comptable, et il faut l'avouer, c'est un travail de longue haleine. Notre dossier de transformation en Association de gestion et de comptabilité devrait être finalisé courant juillet. ”

La Directrice Nicole Freygefond a scindé la structure qu'elle a vu naître pour entrer en conformité avec la loi

Contact : 8 avenue Alsace-Lorraine, 19000 Tulle et 29 av. Jean Jaurès à Brive

 05 55 29 95 80  05 55 18 25 70 Tulle

Brive

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

5

le 1er janvier 2009, les missions fiscales et d'aide à la gestion, d'une part, et de tenue de la comptabilité, d'autre part, devront s'exercer au sein de structures distinctes afin qu'une séparation claire soit faite entre les OGA et les membres de l'ordre des experts-comptables. (source : senat.fr)

13


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:04

Page 14

DOSSIER

6

“La loi nous a obligé

CEGA 19 :

Le Centre de gestion agrée

Le Centre de gestion agréé de l'artisanat exerce des missions fiscales et d'aide à la gestion des entreprises artisanales. Il est né de la réforme de la profession comptable en 2008. Il fournit à ses adhérents tous services en matière de gestion, notamment dans le domaine de l'assistance technique et de la formation. A la demande du Président Lavent, l'artisanat a mis en place son propre centre de gestion agréé, dans le souci du maintien de la qualité du service auprès des adhérents.

Quelques chiffres : Date de création : 2008 Forme juridique : association de loi 1901 Nombre de salariés : 1 Président : Eugéne Charageat Directeur : Adriano Maury Nombre d’adhérents prévisionnel : 300 Signe distinctif : en cours de création

Trois bonnes raisons d’adhérer  éviter la majoration de 25 % de la base imposable  réduction d'impôts de 915 € pour frais de tenue de comptabilité  déduction des salaires du conjoint si celui-ci travaille comme salarié dans l'entreprise dans la limite du Smic Contact : CEGA 19 29 av. Jean Jaurès à Brive

7

LE CGAHBP :

le Centre de gestion de la boulangerie pâtisserie

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

Créé par la Chambre patronale de la boulangerie pâtisserie il y a 30 ans, le Centre de gestion agréé habilité de la boulangerie pâtisserie (CGAHBP) exerce une fonction de gestion monoprofessionnelle. Une situation singulière justifiée par les nombreuses particularités de la profession de boulanger pâtissier. Les missions du Centre de gestion commencent au moment de l'installation (conseils, études prévisionnelles, dossiers bancaires...) et se matérialisent principalement par la tenue comptable du dossier de l'entreprise mais aussi son traitement social. Un aspect rendu très particulier par la formation des apprentis, le travail de

nuit, les jours fériés ou encore le dimanche. Pour cela, le Centre de gestion réalise les fiches de paie, les déclarations sociales périodiques et annuelles, les contrats de travail, et accompagne les entreprises dans les procédures disciplinaires et parfois de licenciement. Le centre émet des conseils appropriés en matière de gestion d'entreprise, selon des indicateurs qui lui sont propres, notamment lors du rendez-vous bilan. Le centre de gestion est une antenne départementale du centre national de la boulangerie pâtisserie situé à Paris.

Trois bonnes raisons d’adhérer  Pour le conseil, qui dépasse la simple mission comptable  Pour éviter la majoration de 25% de la base imposable  Pour être en règle et gagner en tranquillité d'esprit Contact : CGAHBP 82, av. Georges Pompidou, 19100 Brive-la-gaillarde

05 55 23 46 51 14

Quelques chiffres : Date de création : 1978 Forme juridique : association Nombre de salariés : 5 Président : Daniel Vignal Directrice : Florence Blanc Nombre d’adhérents : 75 Signe distinctif : spécialisé dans la boulangerie et de la pâtisserie.

à séparer la gestion de la comptabilité.”

Eugène Charageat est le Président du Centre de gestion de l'artisanat basé à Brive.

“La loi nous a obligé à séparer les fonctions de gestion et de comptabilité des entreprises. Nous n'avions pas d'autre choix, pour maintenir le niveau de service fourni à nos adhérents, que de créer une nouvelle structure. Nous avons procédé au recrutement d'un responsable pour les locaux de Brive. Nous restons persuadés que c'est très important pour nos entreprises.”

“Nous rendons les cchoses plus simples.”

Le Président Daniel Vignal, artisan boulanger à Varetz et Florence Blanc, Directrice du centre de gestion.

“Les centres de gestion sont aujourd'hui en pleine mutation” explique Florence Blanc. “Certaines structures ont déjà changé de nom. Pour notre part, nous deviendrons une Association de gestion et de comptabilité d'ici janvier 2009. Aujourd’hui, certaines de nos missions futures sont encore à définir.” Pour le Président, “l'essentiel, c'est de d'être à l'écoute et de faciliter les choses. On connaît bien la profession. On fait de la veille sur l'évolution législative et réglementaire. On décode les termes de l'administration afin de rendre les choses plus simples. Je sais que les adhérents ont une grande confiance dans notre centre de gestion.”


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:05

Page 15

DOSSIER pour atteindre de nouveaux marchés

Unique en France, l'association des artisans taxis de la Corrèze (Aartaxi) a été créée en 2000 pour permettre aux artisans de se positionner de façon collective sur les marchés publics. Des marchés auxquels les adhérents taxis ne pouvaient pas répondre de manière individuelle pour des raisons administrative mais aussi organisationnelle. Aujourd'hui, Aartaxi génère près de 500.000 € de chiffre d'affaires en prestations de transport scolaire pour les collectivités, de transport de personnes à mobilité réduite mais aussi de transport collectif. Devenir adhérent est relativement simple. Outre le parrainage de 5 collègues, l'agrément de l'Assemblée générale, une période probatoire de 12 mois est nécessaire. Le nouveau membre doit s'acquitter d'un droit d'en-

trée de 600 €, puis, annuellement, d'une cotisation symbolique de 30 €. L’association fonctionne avec les remises sur les courses taxi de chaque adhérent. Chacun des membres reste libre de travailler en dehors du groupement et peut se positionner individuellement sur un appel d'offres. Notons que l'association est un organisme de formation continue agréé depuis 2007 et dispense donc des enseignements professionnels dans ses locaux ou sur d’autres sites. Enfin, Aartaxi commercialise des prestations administratives au GIE Allo Brive Taxi. Composé de 19 entreprises, le groupement d'intérêt économique a été créé en 1981 autour d'une technologie de communication tout à fait nouvelle à l'époque.

“Une association unique en France”

Aujourd'hui, le GIE génère près de 350.000 € de chiffre d'affaires et répond également à des appels d'offres pour les artisans de Brive, à des consultations mais aussi des commandes de particuliers ou d'entreprises.

Quelques chiffres : Date de création: 2000 Forme juridique : association de Loi 1901 Nombre de salariés : 2 Président : Christian Lavent Nombre d’adhérents : 50 entreprises (près de 200 véhicules) CA : 500.000 € soit 18.000 courses Signe distinctif : Aartaxi est le seul groupement de taxis en France. 100% des clients sont en compte.

Trois bonnes raisons d’adhérer  accéder aux marchés publics sans contrainte administrative  l'assurance d'avoir du travail et de ne pas être écarté par des grands groupes  faire partie d'une structure reconnue, échanger avec des professionnels

Contact : Aartaxi 120-122 rue Pierre Chaumeil, 19100 Brive

05 55 18 03 20 Le Président Christian Lavent entouré de Laetitia et Corinne, salariées d'Aartaxi

"Notre premier réflexe du matin, c'est de collecter les appels d'offres dans le journal" explique Christian Lavent. "Aartaxi est l’intermédiaire entre le donneur d'ordres et les adhérents qui exécutent les courses. Mais, si regrouper des artisans pour défendre une profession est relativement facile, se rassembler pour partager "le gâteau" l'est beaucoup moins. Il faut dire que parfois, certains ont un plus gros appétit. Par contre, si une structure comme Aartaxi ne se positionne pas sur ces marchés départementaux

ou inter-départementaux, l'artisan ne pourra pas répondre ni assurer des prestations quotidiennes de manière individuelle. Certains adhérents ont beaucoup de travail, d'autres sont plus disponibles. Alors, Aartaxi assure une certaine régulation et même un chiffre d'affaires (jusqu'à 60%, NDLR). Nous avons mis en place une méthode de travail qui nous rend tous à la fois solidaires et responsables à l'intérieur du groupement." L'association exporte d'ailleurs son expertise : "On vient de répondre à des appels d’offres

qui s'étendent sur la Creuse, la Hautevienne et un peu sur l'Indre avec nos collègues de ces départements." Quant au projet Attali, l'action de l'organisation professionnelle nationale a permis de le stopper net. Et, d'après le Président Lavent, "nous ne verrons pas de déréglementation de la profession. Même si, les très grandes villes n'échapperont pas à l'augmentation du nombre de taxis d'ici à la fin de l'année."

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

8

AARTAXI :

15


17/06/08

15:05

Page 16

TU 217 V2:TU POST 215


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:05

Page 17

ENTREPRISES EN MOUVEMENT Opportunités

>> Entreprises en mouvement du 01 FÉVRIER 2008 AU 30 AVRIL 2008

AUBERGE DE SAVEURS SARL PLATS CUISINES A EMPORTER 16 AVENUE DU MIDI 19240 VARETZ

DELMAS MARTINE PLATS CUISINES PLACE JET D'EAU 19500 MEYSSAC

AYDIN IRFANPIZZERIA KEBAB 50 AVENUE ABBE JEAN ALVITRE 19100 BRIVE LA GAILLARDE

GUENOT JEAN JACQUES BOULANGERIE PATISSERIE SEDENTAIRE ET AMBULANT 14 RUE GENERAL DE GAULLE 19120 BEAULIEU SUR DORDOGNE

BOUCHERIE DES PRODUCTEURS DE HAUTE CORREZE BOUCHERIE CHARCUTERIE AU BOURG 19160 LIGINIAC CAMARD DANIELCREPERIE 47 AVENUE DE PARIS 19100 BRIVE LA GAILLARDE CHAUDERON JEAN LOUIS DECOUPE VIANDES DE BOUCHERIE A DOMICILE MALSAGNE 19290 PEYRELEVADE CHAUMENY SARL BOULANGERIE 20 AVENUE JEAN LASCAUX 19130 OBJAT COHEN DAVID BOULANGERIE PATISSERIE VIENNOISERIE GLACES 14 AVENUE NATIONALE 19700 SEILHAC

L'EVID'ANS FABRICATION DE PLATS CUISINES A EMPORTER 12 PLACE DU CHAMP DE MARS 19120 BEAULIEU SUR DORDOGNE LA FERME DES GARENNES BOUCHERIE LES GARENNES 19270 SADROC LAURENT SAUTE BOULANGERIE PATISSERIE 16 RUE GRAND'RUE 19510 MASSERET LE CHATEAU DE CHINE PLATS A EMPORTER 40 AVENUE PIERRE ET MARIE CURIE 19360 MALEMORT SUR CORREZE LE COLLONGEOIS PIZZERIA 19500 COLLONGES LA ROUGE

LE COMPTOIR D'HERBORISTERIE FABRICATIONS TISANES LE BOURG 19390 SAINT AUGUSTIN

SARL GERAUDIE ... LES PIEDS DANS L'EAU PLATS CUISINES A EMPORTER A L ETANG DE RUFFAUD 19800 SAINT PRIEST DE GIMEL

LIDOVE SABRINA BOUCHERIE CHARCUTERIE LE BOURG 19410 VIGEOIS

SNACK 19 SARL SANDWICHERIE 17 RUE JEAN JAURES 19000 TULLE

MAELE PLATS CUISINES A EMPORTER 3 RUE SAINT AMBROISE 19100 BRIVE LA GAILLARDE

SPINDLER HERVE FABRICATION ET VENTE DE PIZZAS ET DE KEBAB 41 RUE DU DOC VALETTE 19000 TULLE

MILLENIUM PLATS A EMPORTER 3 AVENUE EDMOND MICHELET 19100 BRIVE LA GAILLARDE PM3 EURL FABRICATION DE PIZZA 21 B AVENUE DE VENTADOUR 19000 TULLE ROUSSAUD SARL BOUCHERIE CHARCUTERIE 21 AVENUE DU GEN DE GAULLE 19140 UZERCHE SADOVOI EMMA PLATS CUISINES A EMPORTER (AMBULANT) 2 RUE DU PRADEL 19700 SAINT JAL

TREMOUILLE TRAITEUR CHARCUTERIE PLATS A EMPORTER LES CREBAS ZA DE L'ESCURADE 19600 SAINT CERNIN DE LARCHE TURKER NEVZAT PLATS A EMPORTER 8 AVENUE DE PARIS 19100 BRIVE LA GAILLARDE UZERCHE SALAISONS CHARCUTERIELA GANE LACHAUD 19140UZERCHE W ALIMENTATION BOUCHERIE 5 PLACE DE LA GARE 19300 MONTAIGNAC SAINT HIPPOLYTE

> Radiations BAILLE NATHALIE CREPERIE 47 AVENUE DE PARIS 19100 BRIVE LA GAILLARDE

BOURG ROBERT PIERRE CHARCUTERIE RUE DE LA REPUBLIQUE 19170 BUGEAT

BERTHE FRANCIS PLATS CUISINES A EMPORTER 37 AVENUE DU 11 NOVEMBRE 19240 VARETZ

DELMAS FRANCIS PLATS CUISINES A EMPORTER PIZZERIA CREPERIE PLACE DU JET D'EAU 19500 MEYSSAC

BOUILLAGUET ROBERT BOUCHERIE CHARCUTERIEGRAND ' RUE 19290 PEYRELEVADE BOURG JEAN-PIERRE PLATS CUISINES A EMPORTER LE BOURG 19330 SAINT GERMAIN LES VERGNES

DRISSI MOHAMED SACRIFICATEUR ET CERTIFICATEUR EN ABATTAGE RITUEL ISLAMIQUE 160 AVENUE GEORGES POMPIDOU 19100 BRIVE LA GAILLARDE

GILBERT STEPHANE BOULANGERIE PATISSERIE (MAGASIN + TOURNEES) 14 RUE DU GENERAL DE GAULLE 19120 BEAULIEU SUR DORDOGNE JUBERTIE MARCEL BOULANGERIE PATISSERIE 75 PLACE DE L'EGALITE 19110 BORT LES ORGUES LA PETITE FILLE DE SAIGON PLATS CUISINES A EMPORTER 50 RUE JEAN JAURES 19100 BRIVE LA GAILLARDE LEROY FREDERIC FABRICATIONS DE PIZZAS A EMPORTER 9 BIS AVENUE PASTEUR 19100BRIVE LA GAILLARDE

MAYZONNADE PAUL BOULANGERIE PATISSERIE RUE DU FOYER 19270 DONZENAC REFLOCH GILLES ANDRE PATISSERIE CHOCOLATERIE EN PREST. DE SERVICE (SALON - DEMONSTRATIONS CONSEILS) + SALARIE VIGIER 19120 BILLAC RIVET SA (ETS) BOUCHERIE GROS & DEMI GROS ZI DU TEINCHURIER 19100BRIVE LA GAILLARDE

Bâtiment

AMARZIT JEAN-MARC MAÇONNERIE POSE DE PLAQUES DE PLATRE… 127 AV. JOHN KENNEDY 19100 BRIVE ANTUNES JOSE DECORATION PEINTURE PLATRERIE REVETEMENTS DE SOLS 25 RUE DES MARTYRS 19000 TULLE ARNAUD FABRICE POSE DE MENUISERIES BOIS FABRICATIONS MENUISERIES LA CROIX SAINT PIERRE 19120 SIONIAC

CHEVALIER JACQUES PEINTURE POSE DE REVETEMENTS DE SOLS POSE DE PLAQUES DE PLATRE… 16 RUE BERLIOZ 19100 BRIVE

BERNARD GUILLAUME PLOMBERIE CHAUFFAGE SANITAIRE CARRELAGE 15 RUE FRANCIS CARCO 19100 BRIVE

BUYUKGOZ BATTAL POSE DE CARRELAGE REVETEMENTS DE SOLS 117 RUE PIERRE CHAUMEIL 19100 BRIVE

COLLET JIMMY ENTRETIEN ET RENOVATION DE PISCINES COMBE NEGRE 19500 BRANCEILLES

BOEM DAVID MAÇONNERIE CARRELAGE 209 B LE SAILLANT 19130 VOUTEZAC

CAILLE FRANCOIS ELECTRICITE PLOMBERIE POSE DE PLAQUES DE PLATRE CARRELAGE. LES PIERRICHES 19510BE NAYES

DA CRUZ JOSE PLATRERIE PEINTURE POSE DE CLOISONS TRAVAUX D'ISO. BRAMEFOND 19150 LAGUENNE

CARDWELL DAVID MAÇONNERIE TERRASSEMENT LA GABIE DE CACHOU 19210 ST-JULIEN LE VENDOMOIS

DAY CHRISTOPHE PONCAGE VITRIFICATION POSE DE PARQUETS… 19330 SAINT GERMAIN LES VERGNES

CHABRILLANGES ALAIN FERRONNERIE D'ART BEAUSEJOUR 19260 TREIGNAC

DE MEIRA STEPHANE CARRELAGE FAIENCE POSE DE REVETEMENTS DE SOLS… LE CHASTANET 19100 BRIVE

BOUHEBBAL DAVID CHARPENTE COUVERTURE MAÇONNERIELE TOURLOUROU 19110 BORT LES ORGUES

BAT ARTISAN TERRASSEMENT GROS ŒUVRE PEINTURE PLATRERIE… A CHAPOUX 19190 LE CHASTANG

BOUTEILLE RICHARD CARRELAGE PAVAGE DALLAGE LE VERGNAT 19190 BEYNAT

CHAMPEAUX MAÇONNERIE TRAVAUX PUBLICS 13 RUE L'ENCLOSE 19170 TARNAC

A vendre secteur Tulle, entreprise de menuiserie charpentes, 5 salariés. Matériel complet en bon état. Atelier 200 m2 + 500 m2 couvert pour le stockage. REF CM 19-1202

A céder, sud Corrèze, fonds de commerce vente et pose de cheminées et poëles de style traditionnel et moderne. Surface de vente 100 m2 en bon état, située en zone industrielle. Prix du fonds à débattre. REF CM 19-1098

BOYON GILLES TRAVAUX DE PEINTURE POSE DE PLAQUES DE PLATRES ISOLATION … 19 RUE IGNACE DUMERGUE 19260 TREIGNAC

ATALAY BEHCET MAÇONNERIE CREPIS 34 RUE ROMAIN ROLLAND 19100 BRIVE

La Roche Canillac, bar hôtel restaurant à reprendre (plus d'activité depuis 2001). Bâtiments vastes en très bon état avec salles de restaurant 120 + 80 couverts, chambres 2**, cuisine équipée de tout le matériel nécessaire, terrasses et piscine. REF CM 19-1207

ROUBIEU ROGER PLATS CUISINES A EMPORTER 106 RUE NOEL BOUDY 19100BRIVE LA GAILLARDE

BELLONET JACQUES DEMOUSSAGE DE TOITURES TRAVAUX D'ETANCHEIFICATION-PEINTURE 10 RUE FELIX VIDALIN 19000 TULLE

BORIE PATRICK FABRICATION POSE DE MENUISERIES EBENISTERIE LIEU DIT A ESPAGNAGOL 19190 BEYNAT

A céder, Tulle, fonds de boucherie charcuterie plats cuisinés situé dans quartier passager, sans salarié. Chiffre d'affaires à développer, bonne rentabilité. Locaux et matériel aux normes d'hygiène en vigueur. Possibilité de logement. Murs à vendre ou à louer. REF CM 19-1204

A céder, salon de coiffure mixte, vallée de la Dordogne, 2 salariés. Locaux bien situés en bon état. Vente du fonds et reprise du bail en cours. REF CM 19-1200

> Immatriculations A.T.A BAT MAÇONNERIE POSE ET DEPOSE DE CLOISONS LA CROIX DE LEYRAT 19460 NAVES

A céder, Tulle, boulangeriepâtisserie sans salarié. Chiffre d'affaires stable, idéal pour un couple. Vente en magasin + livraisons. Locaux 100 m2 avec possibilité de logement, loyer raisonnable. REF CM 19-1212

DELCAMBRE JEROME POSE DE PLAQUES DE PLATRE PLATRERIE PEINTURE CARRE... PUY FALY 19130 ST-BONNET LA RIVIERE

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

Alimentation

>> Entreprises à reprendre

> Immatriculations

Plus de 70 offres sur : www.trait-union.info Contact : Patricia Colin 05 55 29 95 98 patricia.colin@cma-correze.fr + d’offres : www.crm-limousin.fr toutes les offres du Limousin classées par secteur et département.

17


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:05

Page 18

ENTREPRISES EN MOUVEMENT Bâtiment

> Immatriculations DELMAS DENIS PETITE MAÇONNERIE 39 LES ALLEUX 19330 FAVARS DESVERGNES DIDIER PLOMBERIE CHAUFFAGE SANITAIRE ELECTRICITE 16 COTE DU MONTEIL 19000 TULLE DJAE AHMED POSE DE FAUX PLAFONDS PLAQUISTE 13 AVENUE DU 11 NOVEMBRE 19100 BRIVE DOS SANTOS CHARLES MAÇONNERIE ET TOUS AUTRES TRAVAUX… 7 IMP. DES VIOLETTES 19000 TULLE DUCULTY MICHEL DEMOUSSAGE LAVAGE PEINTURE RAVALEMENT COUVERTURE ZING… PL. DE L’HOTEL DE VILLE 19100 BRIVE ERGEN HUSEYIN PEINTURE PLATRERIE FAUX PLAFONDS SOLS 3 RUE JEAN SEGUREL 19200 SAINT ANGEL

ESCURE BATIFOUYE POSE CARRELAGE SOLS MURS 25 AV. VICTOR HUGO 19000 TULLE

GORRILL TIMOTHY MENUISERIE CHARPENTE ET AUTRES 19320 CHAMPAGNAC LA PRUNE

FARGE MENUISERIE CHARPENTE COUVERTURE ISOLATION… LA BORIE 19150 LAGARDE ENVAL

GREGOGNA CHRISTOPHE MONTAGE DEMONTAGE CHAPITAUX STANDS 3 RUE LA POMMERAIE 19360 MALEMORT SUR CORREZE

FAYARD CHARLES DEMOUSSAGE LAVAGE RAVALEMENT … 21 A SEIGNE 19000 TULLE FERREIRA PATRICK CONSTRUCTION DE MAISONS INDIV… AV. DES MARRONNIERS 19160 NEUVIC FERRONNERIE SEGUROISE FERRONNERIE SERRURERIE CHAUDRONNERIE. LA JAROUSSE 19230 SEGUR LE CHATEAU FRY DENNIS CHARPENTE MENUISERIE MAÇONNERIE LA GABIE DE CACHOU 19210 ST-JULIEN LE VENDOMOIS

GUYOT HERVE CONSTRUCTION DE MAISONS BOIS… LA PEYRUDE 19160 PALISSE HATIPOGLU ZEKI MAÇONNERIE GENERALE 13 RUE DE TURENNE 19100 BRIVE HAUTE CORREZE MULTI SERVICES RAVALEMENT ISOLATION MAÇONNERIE 14 R. FONTAINE DU RAT 19250 MEYMAC HURD ROBERT PLAQUES DE PLATRE TRAVAIL DE LA PIERRE NEUVIALLE 19170 L’EGLISE AUX BOIS

ISATAUR TP TRAVAUX PUBLICS LA BOURELLE 19120 ALTILLAC JUILLE MICKAEL COUVERTURE 14 RUE DES ACCACIAS 19140 EYBURIE LAFON CHRISTIAN POSE DE CUISINES PUYMOREL 19600 SAINT PANTALEON DE LARCHE LEBLOIS DIDIER COUVERTURE 3 RUE ST LIBERAL 19310 SAINT ROBERT LEBRANCHU DOMINIQUE PLOMBERIE CHAUF. 19320 CHAMPAGNAC LA NOAILLE LENAUD JEAN-MARC PARABOLES 2 B RUE DE VIELBANS 19100 BRIVE LYDIE GILLES CARRELAGE MONTPLAISIR 19500 JUGEALS NAZARETH

MARTINS SARL POSES DE PLAQUES FAUX PLAFONDS 50 RUE EMILE ZOLA 19110 BORT LES ORGUES

PETEL ELIE PEINTURE PLACE HOTEL DE VILLE 19100 BRIVE

MAS FRANCIS MAÇONNERIE 38 AV. ALSACE-LORRAINE 19000 TULLE

REMONDIERE CHRISTINE MAÇONNERIE PLAQUES DE PLATRE LA GRANGE VIEILLE 19230 BEYSSAC

MATIM BATIMENT MAÇONNERIE STAF… LA PIAULE 19500 MARCILLAC LA CROZE

RICHARDSON GRAEME MAÇONNERIE PLATRERIE LE FURET 19370 CHAMBERET

MAURIE HERVE CARRELAGE PEINTURE RUE POPIELUSZKO 19100 BRIVE

RIVIERE PATRICE CHAUFFAGE CLIM… LA REBEYROTTE 19800 EYREIN

MENUISERIE LAFOND MENUISERIE EBENIS… PONT DE L HOPITAL 19270 DONZENAC

S.P.C. BATIMENT CONSTRUCTION BATIMENT ET MAISON D'HABITATION. CHAUVIGNAC 19270 SAINT PARDOUX L’ORTIGIER

MONS CHRISTOPHE TRAVAUX PUBLICS LE BREUIL 19270 SADROC PEREIRA DAVID DALLAGE CLOTURES 10 IMP. JOUHANDEAU 19360 MALEMORT SUR CORREZE

SCHMIT CHRISTOPHE CARRELAGE DALLAGE PIERRE DE PAREMENT LIEU DIT LA CACALERIE 19270 SAINTE FEREOLE SOULADIE CHRISTOPHE MONTAGE DE MENUISERIES… CHAMP DES BRUYERES 19130 VOUTEZAC TGB CONSTRUCTION MAÇONNERIE RESTAURATION. LE MARTEL 19270 DONZENAC VIALLANT LOGE PEINTURE EN BATIMENT 7 T RUE DES PEUPLIERS 19200 USSEL WOOD DAVID PLOMBERIE INSTALLATION DE POELES A BOIS 2 JOULAGEIX 19370 CHAMBERET

SATEC TRAVAUX PUBLICS ET PRIVES CONSTRUCTION ZAE REGION D'OBJAT 19130 VARS SUR ROSEIX

Fabrication

> Retrouvez les radiations du secteur du bâtiment sur www.trait-union.info

> Immatriculations A.E.C. MATERIELS ELECTRONIQUES ET PIECES L’AUGENIE 19350 CHABRIGNAC

CHEIZE FREDERICK MAINTENANCE INDUS. LE BOURG 19520 MANSAC DU PLANTIER

CARROSSERIE FOUILLADE CARROSSERIE INDUS 2 R. BARDINAL 19240VARETZ

DEBERNARD CYRIL MECANIQUE AGRICOLE LA BESSADE 19210 LUBERSAC GILLET JEAN-MARC FORGE FABRICATION

OUTILLAGE ET ARMES LA ROCHETTE 19270 DONZENAC J C S KARTING ENTRETIEN KARTING LES GRANDES LANDES 19210 LUBERSAC LELIEVRE ALEXANDRE MAINTENANCE ET REPARATION AERO L’AERODROME

19100 BRIVE MALICHIER LAURENT AMENAGEMENT SECU LA CROIX DE LEYRAT 19460 NAVES PERRIER REGIS MAINTENANCE LAVERIE LIBRE SERV BLANCHEFORT 19700 LAGRAULIERE

PINCHON PHILIPPE MENUISERIE FABRICATION DE JEUX ET JOUETS EN BOIS 5 RUE DE L'ARTISANAT 19300 MONTAIGNAC SAINT HIPPOLYTE

RONGY MARIE TISSERANDE 168 RUE DE PARIS 19110 BORT LES ORGUES

SARTORI OLIVIER REALISATION DE TERRASSES EN BOIS 17 RUE MAJOUR 19100 BRIVE

SARL MARSALLON RESTAURATION TAILLE DE PIERRE SCULP ECOLE DE BROUSSE 19500 NOAILHAC

TARRAGO GREGORY TAPISSERIE LITIER DECORATEUR 67 AVENUE DE PARIS 19100 BRIVE

JUANICO RENOVATION ELECTRICITE INDUS. LESCURAT 19510 MASSERET

POMMIER CLAUDE FORGERON BOUSSEYROUX 19380 SAINT-SYLVAIN

LABORATOIRE TEYSSIER BROUSSOULOUX PROTHESE DENTAIRE 35 QUAI GABRIEL PERI 19000 TULLE

PV TECNIC FRANCE SARL MATERIELS DESTINES A L'INDU. DU BOIS LES ESCROZES RTE DE MEYSSAC 19100 BRIVE

TARRAGO JEANRAMON TAPISSERIE LITIER 67 AVENUE DE PARIS 19100 BRIVE

PMO 19 MACHINE OUTIL LA TEYSSIERE 19500 SAINT JULIEN MAUMONT

BOISSEAU PASCAL BRODERIE LA MAGAUDIE EST 19600 CHARTRIER FERRIERE BOUTIQUE DU SOMMEIL BRUNET L. EURL LITERIE TAPISSERIE DECORATION ANGLE R HOTEL DE VILLE & RECOL 19100 BRIVE

CHASTAING DANIEL MENUISERIE EBENIS. ZA 8 R J B BARDINAL 19240 VARETZ DELGADO HELENE COUTURE AMEUBL… 2 RUE E.LECLERE 19100 BRIVE DENT'IN PROTHESE DENTAIRE 11 R. CH. GOBERT 19100 BRIVE

DUCULTY EUGENE REMPAILLAGE REMOULEUR 19360 MALEMORT SUR CORREZE FACTORY SA CONFECTION. PUY LACOSTE 19500 LIGNEYRAC FK2SINSTALL MATERIELS MEDICAUX 11 RUE DES MARTYRS 19000 TULLE

FOUILLADE THIERRY CARROSSERIE REP. ZA 19240 VARETZ GUILLAUME CLAUDE CREATION DE BIJOUX 11 AV.GAL DE GAULLE 19000 TULLE GUIONIE PIERRE MECANIQUE GEN… LA TEYSSIERE 19500 SAINT JULIEN MAUMONT

LAFOND JOSEPH EBENISTERIE MENUI. 165 AV. GAL DUCHE 19130 OBJAT

TERRECOR SA ECORCES MULCH ZI DE MAUBECH 19250 MEYMAC

ROBIN JEANNICK DECORATION 6 AV. JARDIN PUBLIC 19400 ARGENTAT

> Immatriculations

Services

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

> Radiations

ABC CLICK TRAVAUX PHOTO. LE BOURG 19150 ST-MARTIAL DE GIMEL

CORREZE CONTROLE TECHNIQUE 15 BLD MIRABEAU 19100 BRIVE

FLEURANCEAU NADEGE COIFFURE MIXTE 4 R. DU SENECHAL 19200 USSEL

GOURDON MARIELINE COIFFURE 7 PL. H. CHAPOULIE 19300 EGLETONS

BALBAL EVE NADIA TOILETTAGE CANIN 18 AV.DE LA GARE 19210 LUBERSAC

DICLO SARL MERCERIE 89 AV POMPIDOU 19100 BRIVE

ISLER HASAN MECANIQUE AUTOS 44 RUE JAUBERT 19600 LARCHE

CANET NADIA PREPARATIONS VEHICULES AUTOMOBILES L'ECHAMEL 19240 ST-VIANCE

ENTREPRISE DOS SANTOS DEPANNAGE DE TOUS VEHICULES 32 IMP. D ESTAVEL 19100 BRIVE

GARAGE RAVEL REPARATIONS AUTO ET ENGINS 30 R.DES RUBEAUX 19210 LUBERSAC GOBERT ALEXIA SOINS ESTHETIQUES 4 R. SOLIDARITE 19240 VARETZ

LARCHE AUTOMOBILES 60 RUE JAUBERT 19600 LARCHE

LE CLEUZIAT CHRISTELE COIFFURE A DOM 19250 COMBRESSOL M2D MECASPORT REPARATION 11 RUE BOUCHET ZI CANA OUEST 19100 BRIVE

MARTINIE MARIANNE GRAV. SUR VERRE 6 RUE MECHIN 19100 BRIVE

MARGUIER ANNE CONCEPTION DE VITRINES DECO 19800 GIMEL LES CASCADES

NADAL LAURE COIFFURE MIXTE LABOUAL 19500 TURENNE

> Retrouvez les radiations du secteur des services sur www.trait-union.info

18

MERCIER CARINE COIFFURE MIXTE 18 R. DE TULLE 19330 CHAMEYRAT

QUEYREIRE BARBE FRANCOISE COIFFURE A DOM. CHEZ TOURY 19310 PERPEZAC LE BLANC SOURZAT DORINE COIFFURE A DOM. PERRIER BARDOT 19310 BRIGNAC THUILLIER WILLIAM POSE D'AFFICHES LES CONDAMINES 19310 ST-ROBERT

UNGER HENDRIK TRAVAUX D'ENTRETIEN NOUZILLADE 19310 AYEN VERON LOIC NETTOYAGES BATIMENTS LA BESSADE 19210 LUBERSAC


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:05

Page 19

L’UPA et l’ascenseur social Les artisans de l’UPA se plaisent à vanter l’évolution sociale de leurs apprentis. Avec le CAP, il devient ouvrier puis ouvrer qualifié, ouvrier hautement qualifié et enfin accède au patronat. Sans oublier qu’une fois patron, il deviendra maître d’apprentissage et, à son tour, formera l’apprenti qui deviendra ouvrier et ainsi de suite.

CAPEB

L’UPA oppose à ce système qui a fait ses preuves depuis des siècles (oui des siècles), la triste situation des salariés des grandes et moyennes surfaces (GMS). En effet, la cais-

sière à temps partiel, si elle est très efficace, n’aura d’autre issue que de devenir chef caissière. Pourtant l’ascenseur social des GMS existe bel et bien et c’est très injuste de croire le contraire. Si vous pouvez monter dans cet ascenseur, c’est au choix : rez-de-chaussée, premier sous-sol, deuxième sous-sol…

Contact : Jean-paul Servantie, 05 55 25 82 46

Une nouvelle équipe autour d’Eric Serre Après 3 ans en qualité de Président, M. Philippe Malsoute n’a pas renouvelé son engagement de bénévole au sein de la CAPEB 19 le 22 février dernier. Nous tenons à le remercier pour son service et toutes les actions qu’il a menées pour le bien de tous.

Une nouvelle équipe s’est formée :  Président M. Eric Serre  1er Vice-président M. Philippe Jeoffre  2ème Vice-président M. Jean Claude Fredon  3ème Vice-président M. Henri Laveaux  Trésorier M. Treille Ce collège sera soutenu dans ses actions par 8 Présidents de section :  Section Carrelage M. Hervé Maigne  Section Couverture M. Jean Paul Don  Section Electricité M. Jean Claude Fredon  Section Maçonnerie M. Joël Dichamp  Section Menuiserie Charpente Agencement M. Emmanuel Berthelin  Section Plâtrerie Peinture M. Nicolas Cheze  Section Plomberie Chauffage M. Claude Poncharal  Section Serrurerie Métallerie M. Alain Roche

L’objectif défini par ce nouveau groupe est, entre autres : - l’offre plus importante de formations, dans tous les domaines, mais surtout celles qui permettront aux artisans, mais aussi à leurs salariés, de pouvoir prétendre aux différents agréments : qualisol, qualibois, qualipv, qualipac, professionnel gaz etc… - la mise en place des formations spécifiques “ fee Bat ” qui ont pour but d’identifier, de maîtriser, ou enfin de mettre en œuvre les clefs d’une offre globale d’amélioration énergétique des bâtiments. A savoir, module 1, les 30 septembre et 1er octobre et module 2 les 9 et 10 octobre à la CAPEB. Les propositions vous parviendront début septembre. - de développer avec vous la marque “ éco artisan ”, qui sera la réponse des artisans aux enjeux du développement durable. Au-delà de cet objectif au cœur de l’actualité, la CAPEB ne déroge pas à ses principes fondamentaux et reste présente à vos côtés pour des sujets tout aussi importants comme la prévention des risques professionnels avec le document unique.

Contact : secrétariat CAPEB 05 55 26 59 91

ARA 19 L’association des retraités de l’artisanat • La Fédération nationale des associations de retraités de l'artisanat (FENARA) propose au gouvernement de créer un 5e “ risque dépendance ”. La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) préconise quant à elle la création d’un droit universel sans distinction entre personnes handicapées et âgées ” et une “ compensation personnalisée pour l’autonomie ” en fonction de chaque situation de vie. Projet de loi au 2e trimestre avec objectif de parvenir à la création effective du 5 “ risque ” en 2009. • L’association des retraités de l’artisanat ARA19 a proposé une motion auprès des pouvoirs publics pour la défense de notre pouvoir d’achat. • L’ARA 19 a augmenté de façon significative son nombre d’adhérents et compte désormais plus de 200 adhérents. En Limousin, l’ARA compte plus de 1000 adhérents. Ce qui permet à notre Région d’être représentée à la FENARA par 2 titulaires et 2 suppléants. • L’ARA 19 est toujours présente au sein de la FENARA pour défendre les intérêts des artisans retraités, et ce quelles que soient les “ politiques ” mises en place. Contact : François Marouby, 05 55 27 77 05 ou Madeleine Pagnon, 05 55 98 92 44

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

UPA

ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES

19


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:05

Page 20

Les Bouchers charcutiers

ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES L’actualité de votre métier et conseils professionnels Les combats ne se gagnent pas en solitaire mais en équipe. La complexité de l’environnement social, légal, réglementaire est telle que vous avez besoin du syndicat pour pouvoir vous consacrer à votre entreprise. En adhérant à votre syndicat professionnel départemental, vous bénéficiez de nombreux avantages : défense de vos droits, aide au recrutement de salariés et apprentis, conseils juridiques, fiscaux et sociaux, stages de formation…

Formation hygiène

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

Une formation ENSMV au guide des bonnes pratiques d’hygiène aura lieu au CFA des 13 Vents de Tulle le 29 septembre prochain. Ce stage est fortement conseillé aux nouveaux installés ainsi qu’aux salariés. Renseignements au secrétariat : 05 55 87 39 20. Les inscriptions et les demandes de prises en charge seront directement effectuées par l’ENSMV, 38 boulevard Soult, 75012 Paris, tél. : 01 53 17 15 00

Réglementation environnementale : Faites le point sur vos installations de production de froid. Dans le cadre de la réglementation qui régit la production et l’utilisation des fluides frigorigènes, il y a deux nouvelles échéances à noter :  l’utilisation des HCFC neufs sera interdite le 1er janvier 2010 (mais des fluides recyclés pourront encore être utilisés pour assurer les maintenances);  l’utilisation des HCFC recyclés sera, elle, interdite en 2015.

Contact : André Pradel, 05 55 87 38 20, bct19@wanadoo.fr, www.bct19.fr

20

Confiseurs chocolatiers du Limousin Les chocolatiers ouvrent une nouvelle section au CFA des 13 Vents. Réunis en assemblée générale au CFA des 13 vents, les confiseurs chocolatiers du Limousin ont débattu sur l'opportunité de rouvrir la section CAP confiseurs chocolatiers dans cet établissement. Conscients du manque de main-d’œuvre qualifiée dans leur activité, du besoin primordial en formation professionnelle et de la demande à venir en repreneurs d'entreprises, les confiseurs chocolatiers du Limousin ont décidé de tout mettre en œuvre pour rouvrir la section CAP confiseurs chocolatiers à Tulle. Cette section est restée fermée quelques années faute d'effectifs suffisants. Les confiseurs chocolatiers soutenus par la Chambre de Métiers de la Corrèze, le Conseil Régional du Limousin et le Recteur d'Académie de Limoges vont bientôt voir leur profession à nouveau enseignée aux 13 vents.

Une nouvelle section ouvrira à l'automne 2008 et s’installera dans un nouveau laboratoire destiné à cette activité. L'organisation est en cours et le recrutement va bientôt démarrer. Les trois départements du Limousin vont coordonner les demandes de nos futurs apprentis et les diriger vers le CFA des 13 vents. Les confiseurs chocolatiers du Limousin quant à eux se sont engagés à travailler dans l'intérêt de nos jeunes, de leur profession, de nos entreprises et de notre région Limousin.

Renseignements : Chambre de Métiers ou CFA des 13 vents, 05 55 20 75 20


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:05

Page 21

C’EST LA VIE

Ils arrivent, ils partent… Marianne Martinie, 36 ans,

Fanny Luquot, 29 ans,

graveur sur verre

toiletteur d'animaux à domicile

Depuis avril 2008, je propose des prestations de gravure sur verre avec du texte et des motifs sur des bouteilles de vin par exemple, pour un anniversaire ou un mariage, sur des cadres, des vases ou encore des plaques de plexi pour des récompenses sportives. J'utilise une meule diamentée et je travaille sur commande. Je m'adresse principalement aux particuliers que je rencontre sur le marché de Brive.»

Mon entreprise "Mi chien - mi chat" est installée à Montaignac St Hippolyte. Je fais du toilettage à domicile pour les animaux sur les environs d'Egletons, Argentat, Corrèze et Tulle. Je suis en activité depuis un an avec la couveuse Caféine mais je ne suis vraiment installée que depuis le mois de juin dernier. Je me suis rendue compte que pour les chats, je suis la seule sur le département. Alors, pour eux, je vais partout."

Philippe Pinchon,

Valérie Fernandez, 37 ans,

tourneur sur bois

pressing

Je fais du tournage artisanal de pièces uniques ou de petites et moyennes séries. Je réalise des pieds de lits, de lampes, des jeux, des jouets, des bibilithèques, des tables pour les professionnels et les particuliers. Je travaille principalement à partir de chêne, hêtre, noyer, acajou et wengué. Je vends aussi mes oeuvres sur internet. Reconnu travailleur handicapé, j'ai pu m'installer avec l'aide précieuse de l'Agefiph en février dernier à Montaignac St Hippolyte."

Je reprends le pressing de Bort les Orgues et j'emploie une personne, Christiane, ma mère. Je fais du nettoyage, du repassage et de la laverie pour les particuliers et les entreprises. J'espère que nous allons grossir petit à petit et que mes clients, qui viennent du Puy de dôme, du Cantal et de la Corrèze, seront de plus en plus nombreux"

David Boem, 33 ans,

Franck Poupée,

maçon carreleur

énergies renouvelables

J'ai décidé de monter une microentreprise de maçonnerie et carrelage au Saillant de Voutezac. Je fais surtout de la rénovation pour les particuliers. Je viens de Toulouse et je vis depuis deux ans dans la région. Mon entreprise fonctionne depuis le mois de mars dernier et j'espère passer rapidement en société."



Pour tout rensei-

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

L

es plus jeunes créent ou reprennent une entreprise artisanale, souvent avec des étoiles dans les yeux. Les autres partent en retraite ou se lancent vers de nouveaux horizons professionnels… C’est la vie… une rubrique éclectique, à l’image des activités du secteur artisanal.

Avec Yann Follet, mon associé, nous avons créé la société Géobâti. Basés à Branceilles, nous apportons des prestations relatives aux énergies renouvelables en aérothermie et géothermie pour les particuliers. On travaille sur la Corrèze bien sûr mais aussi le Lot et la Dordogne. Nos études et devis sont gratuits et nous jouons un rôle de conseil sur l'isolation des maisons et le renforcement thermique."

En savoir plus sur l’accompagnement à la création, service économique, 05 55 29 95 98

21


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:05

Page 22

FICHE TECHNIQUE

Quel chiffre d'affaires pour quel bénéfice ? Vous savez plus ou moins intuitivement le niveau d'activité en dessous duquel vous perdez de l'argent. Il est néanmoins déterminant d'être en mesure de calculer de façon précise votre seuil de rentabilité afin de sécuriser vos décisions quotidiennes. Cette information vous permettra surtout d'évaluer le niveau d'activité à atteindre pour réaliser un objectif de bénéfice donné et de calculer votre indice de sécurité pour connaître la marge de manoeuvre dont vous disposez pour prendre vos décisions. La technique est simple et peut s'adapter en informatique sous forme de tableur à partir des données d'une balance de clôture ou du détail de votre compte de résultat. Mais vous devez absolument respecter les différentes étapes de la méthode. 1°) Eclatez vos charges en charges fixes et charges variables :

5°) Choisissez un bénéfice :

Une charge fixe est une charge qui ne change pas en fonction du niveau de l'activité : loyers, abonnements, intérêts des emprunts, salaires et charges sociales, dotations... Une charge variable est une charge qui varie en fonction de l'activité : achats de matières consommables (carburant, électricité, consommation téléphonique...). Cette étape peut demander réflexion et temps. On peut être très précis en prenant par exemple dans le poste « éclectricité » le coût de l'abonnement en charges fixes et la consommation en charges variables. Faites ensuite le total de vos charges variables et le total des charges fixes.

En toute logique, vous l'estimerez en fonction de vos besoins financiers personnels et privés : le loyer de votre maison + le remboursement de l'emprunt de votre véhicule personnel + la consommation de votre ménage, etc....

Vos charges s'éclatent en 21 970 euros de charges variables et 15 052 euros de charges fixes.

En applicant la formule suivante : Bénéfice désiré = MSCV – CF Dans notre exemple, si vous choisissez un bénéfice de 12 000 euros vous devez résoudre l'équation 12 000 = 52,84 % CA – 15 052 12 000 + 15052 = 0,5284 CA 27 052 / 0,5284 = CA = 51 196 Vous devez donc faire un chiffre d'affaires de 51 196 euros si vous voulez avoir un bénéfice de 12 000 euros.

2°) Regroupez les données dans un tableau :

7°) Calculez votre marge de sécurité :

Prenons un exemple : votre chiffre d'affaires totalise 46 586 euros, vos charges s'élèvent à 37 022 euros soit un bénéfice réalisé de 9 564 euros.

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

6°) Déterminez le chiffre d'affaires nécessaire pour réaliser ce bénéfice :

Chiffre d'affaires Charges variables Marge sur coût variable Charges fixes Résultat

46 21 24 15 9

586 970 616 052 564

Cet indicateur intéresse beaucoup le banquier car plus la marge de sécurité est importante, plus le risque du banquier est faible. La marge de sécurité est la différence entre le chiffre d'affaires que vous avez réalisé et votre seuil de rentabilité. Dans notre exemple, elle est égale à : 46 586 – 28 486 = 18 100 euros

3°) Transformez les données en pourcentage par rapport au chiffre d'affaires : Chiffre d'affaires Charges variables Marge sur coût variable Charges fixes Résultat

46 21 24 15 9

586 970 616 052 564

100,00 47,16 52,84 32,31 20,53

8°) Calculez votre indice de sécurité : en prenant votre seuil de rentabilité et en le divisant par votre chiffre d'affaires. Dans notre exemple : 28 486 / 46 586 = 0,61 Cela signifie que votre chiffre d'affaires peut baisser de 61 % avant que l'entreprise ne dégage des pertes. Et maintenant à vos calculettes ......

4°) Calculez la formule : MSCV = CF

Plus d'infos...votre comptable MSCV = marge sur coût variable exprimé en % de CA CF = charges fixes exprimées en valeur car quelque soit le chiffre d'affaires, elles seront à payer. Dans notre exemple : CA x 52,84 % = 15 052 CA = 15 052 x 100 / 52,84 = 28 486 euros Cela signifie que vous commencez à faire du bénéfice à partir du moment où votre chiffre d'affaires atteind 28 486 euros. Ce chiffre d'affaires pour lequel le résultat est égal à zéro, s'appelle le seuil de rentabilité ou le point mort.

22 Social - Fiscal - Juridique - Gestion - Social - Fiscal - Juridique - Gestion - Social - Fiscal - Juridique - Gestion - Social-


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:06

Page 23

BRIC A BRAC

Prix SEMA professionnels

WEB www.cfa13vents.com

Vous êtes un professionnel des métiers d’art ? Le Prix SEMA encourage les professionnels de talent de la restauration-conservation, de la tradition et de la création contemporaine avec une sélection départementale, régionale, puis nationale. En 2008, le Prix SEMA récompense les métiers de la tradition pour les professionnels des métiers d’art. Vous pouvez recevoir une aide financière, bénéficier d’une présentation sur internet et d’une communication locale, nationale et internationale. Une dotation de 4600 euros sera attribuée au lauréat national… Les dossiers d’inscription, en téléchargement sur internet ou auprès de votre Chambre de métiers, sont à déposer avant le 15 septembre 2008

Le CFA des 13 vents vient de lancer version totalement relookée de son site web avec actualités, agendas, vidéos, galeries photos, boutique en ligne, un espace de téléchargement, des flux rss et une version pour mobiles.

www.lastfm.fr www.metiersdart-artisanat.com

Le crumble aux pommes de Céline

un repas pour 2 personnes ! Gagnez un repas pour 2 personnes au restaurant d’application du CFA des 13 Vents en trouvant les mots manquants de la recette à partir de la liste d’ingrédients ci-dessous. Les mots peuvent être utilisés plusieurs fois.

Ingrédients (pour 6 personnes) : - pommes – cassonade - farine beurre - jus d'un citron - cannelle - sucre vanillé • Préchauffer le four à thermostat 7 (210°C). • Peler, évider et découper les 6 belles …………… du Limousin en cubes grossiers, les répartir dans un plat allant au four, verser dessus le …………………, une petite cuillère de …………… en poudre et un sachet de ……………… • Dans un saladier, mélanger 150 g de …………… et 250 g de ……………. Puis ajouter 125 g de ………… en petits cubes et mélanger à la main de façon à former une pâte grumeleuse. • Émietter cette pâte au-dessus des ……………… de façon à les recouvrir. Mettre au four une bonne demi-heure. • Servir tiède avec de la crème fouettée ou de la glace à la vanille.

cial-

La plus importante plate-forme musicale communautaire. Exprimez vos goûts, découvrez ceux de vos amis, écoutez des nouveautés, recevez des recommandations, téléchargez des titres et développez votre radio personnalisée, le tout gratuitement (et en français).

La première personne ayant retourné par voie postale les réponses exactes accompagnées de ses coordonnées complètes (profession, adresse, téléphone) sera considérée comme ayant gagné le jeu. En cas d'ex-aequo, un tirage au sort sera organisé. Jeu valable jusqu’au 15/08/08 à retourner à Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Corrèze, Jeu Trait d’Union. 8, av. Alsace-Lorraine, BP 72, 19002 Tulle Cedex. Félicitations ! Les nombreuses personnes ayant participé au jeu du magazine n°216 ont toutes été désignées comme gagnantes du jeu. Elles auront l’occasion de participer à l’un des 2 stages chocolat avec le Maître artisan Jean-louis Boutouyrie à partir de la rentrée scolaire au CFA des 13 Vents.

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

A gagner :

23


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:06

Page 24

ENTRE NOUS Emploi >> Offres eliane.monteil@cma-correze.fr

Mon concurrent me critique

Je suis plombier chauffagiste et un de mes concurrents critique mon entreprise et mon travail auprès de clients potentiels. Un ami m’a indiqué que je pouvais porter plainte pour concurrence déloyale. Qu’en est-il exactement ?

Effectivement, il est bon de savoir qu’il est déloyal de dénigrer et de jeter le discrédit sur un concurrent. La faute est caractérisée même si le concurrent n’est pas nommément désigné, mais facilement identifiable, compte tenu des termes utilisés par exemple. Par contre, la publicité comparative ne tombe pas sous le coup de la concurrence déloyale dès lors qu’elle porte uniquement sur des éléments de comparaison avérés.

Apprentissage

TRAIT D’UNION - Le Magazine de l’Artisanat Corrézien - Juillet 2008

>> Offres • Restaurant sur Bugeat recherche apprenti titulaire du CAP cuisine pour le préparer au BP cuisinier. REF D317

céramique en Haute-Corrèze, propose de former apprenti au CAP encadreur (débouchant sur emploi par la suite). REF D250

• Restaurant proche Objat, recherche apprenti pour CAP, MC ou BP cuisine. REF D324

• Garage entre Tulle et Egletons propose de former apprenti au métier de mécanicien automobile. REF A362

• Entreprise de maçonnerie et taille de pierre sur Madranges propose de former apprenti et de le préparer au CAP maçonnerie. REF D362

• Boulangerie sur Objat propose de préparer CAP vente spécialisée. REF D237

• Entreprise de revêtements de sol sur Saint-Clément propose de former apprenti et de le préparer au CAP carreleur (formation sur Limoges). REF D398

• Restaurant sur Uzerche recherche apprenti pour préparer CAP service en salle ou adulte pour formation qualifiante. REF D223

• Garage automobile sur Pompadour recherche 2 salariés en carrosserie peinture pour CDI, minimum de deux ans d'expérience dans le métier si pas de diplôme. Embauche immédiate. REF E205 • Sur Pompadour, établissement de mécanique agricole (montage, entretien moteur, réparation et un peu d'automobile) recherche deux salariés avec minimum d'expérience. REF E207 • Entreprise de taxi sur Objat recherche chauffeur soit salarié soit en formation. REF E200 • Entreprise de location de véhicules et livraison sur Haute Corrèze recherche un chauffeur poids lourds (titulaire FIMO, FCOS) et un chauffeur de pelle ou mini-pelle (titulaire du CACES et du permis VL). REF E238

>> Demandes • JF 22 ans, titulaire d'un CAP et BP coiffure, Mention technique coloriste permanentiste recherche emploi sur Brive et alentours. REF A335 • JH 23 ans, titulaire des CAP boulangerie et pâtisserie, niveau BTM pâtisserie, avec 5 ans d'expérience en pâtisserie et 2 ans en boulangerie, recherche emploi sur St Privat et alentours (+/30 kms). REF A358 • JH 24 ans, titulaire de son CAP Boulanger, sa MC boulanger et préparant actuellement son BTM boulanger recherche emploi sur la Corrèze. REF A364 • JH 19 ans, titulaire d'un CAP carreleur et avec 3 ans d'expérience professionnelle recherche emploi sur la Corrèze. REF A386 • JH 30 ans, avec 10 ans d'expérience métreur dans la couverture recherche emploi suite à déménagement sur la Corrèze. REF A353

Petites Annonces

• Entreprise spécialisée en décoration et

>> Demandes

• JH, actuellement en CAP Cuisine en Dordogne, souhaite trouver un CAP cuisinier en Corrèze et changer de CFA. REF A390

• JF, 19 ans actuellement en BAC S, recherche bijouterie sur la Corrèze, pour préparer CAP sertissage en septembre 2008. REF A361

• JF 18 ans, recherche entreprise pour préparer un CAP boucher à l'issue d'un BEP restauration, sur le secteur BriveObjat.REF A360

• JH 18 ans ½, titulaire d'un CAP électrotechnicien en juin 2007, recherche garage automobile pour préparer CAP mécanicien sur Brive, Beaulieu et alentours. REF A362

• JH 16 ans ½, actuellement en BEP charpente (second de sa classe) recherche entreprise pour préparer un BP charpente en alternance, de préférence sur le secteur de Tulle-Argentat, mais également sur Ussel. REF A355 • JH 16 ans, actuellement en 3e générale recherche maître d'apprentissage sur le secteur de Brive pour préparer CAP installateur sanitaire.REF A356

24

• JF 17 ans, niveau seconde, souhaite préparer un diplôme de CAP service en Salle et recherche restaurant sur Tulle et environs. REF A393 • JF, 17 ans ½ préparant un CAP esthéticienne, recherche pour la poursuite de sa formation un salon dans le but de préparer un BP esthéticienne. Mobile sur la Corrèze.REF A375

Contact Obtenez le détail des annonces en précisant la référence auprès de Céline Lachassagne, Centre d’Aide à la Décision de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Tél : 05 55 29 95 95, celine.lachassagne@cma-correze.fr Découvrez toutes les offres d’emploi et de formation mises à jour en temps réel sur internet : www.trait-union.info


TU 217 V2:TU POST 215

t

17/06/08

15:06

Page 25


TU 217 V2:TU POST 215

17/06/08

15:06

Page 26


Trait d'union n°217  

Le magazine de l'artisanat en Corrèze.

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you