Issuu on Google+

20 13

hiffres clés de l’artisanat corrézien

FOCUS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VENTADOUR

#01 - Mis à jour le 20 nov. 2013


SOMMAIRE

1 DÉCOUVRIR LA CORRÈZE ………………………

P5

2 LE TISSU ARTISANAL ………………………………

P7

3 LES MOUVEMENTS D’ENTREPRISES ………………

P9

4 LA PÉRENNITÉ DES ENTREPRISES…………………

P 11

5 LES DIRIGEANTS / CHEFS D’ENTREPRISES …………

P 13

6 L’EMPLOI……………………………………………

P 15

7 LA FORMATION……………………………………

P 17

8 LES TERRITOIRES……………………………………

P 19

Données au 30 septembre 2013, sauf indications contraires dans le document.

2

CHIFFRES CLÉS 2013


L’information économique est essentielle à nos territoires et à nos entreprises car son analyse permet de comprendre, de saisir les tendances à l’œuvre pour mieux anticiper, préparer les actions de demain. Cette brochure propose un tour d’horizon synthétique des principales données chiffrées de l’artisanat corrézien. Nouveauté cette année, les chiffres de l’emploi salarié de notre secteur plus finement détaillés qui nous éclairent sur le poids économique des activités, leur dynamique et les enjeux de leur performance. Environ 7000 salariés, presque 700 apprentis, 220 conjoints collaborateurs et 6200 chefs d’entreprises constituent notre première richesse. Nous souhaitons que cet outil puisse être utile à la réflexion de tous ceux qui s’intéressent à notre département, aux hommes et aux femmes qui le font vivre notre économie au quotidien en conjuguant proximité et modernité. Bonne lecture.

Christian LAVENT Président de la Chambre de métiers et de l’Artisanat de la Corrèze

CHIFFRES CLÉS 2013

3


1•DÉCOUVRIR LA CORRÈZE

EN BREF : 5 pays 3 arrondissements 37 cantons 286 communes 2 communautés d’agglomération 19 communautés de communes 243 000 habitants

CHIFFRES CLÉS 2013

5


2• LE TISSU ARTISANAL + 6,2% FAB. 1059

SERVICES 1687

+ 3,4%

ALIM. 1035

+ 3,4%

BATIMENT 2484

6265

entreprises artisanales au 30 sept. 2013

+ 4,5%

RÉPARTITION SECTORIELLE

ÉVOLUTION

A ce jour, malgré la crise traversée par le bâtiment, le poids des entreprises de ce secteur reste largement majoritaire : on dénombre 2484 entreprises soit 40% du total de l’artisanat. Tous les secteurs ont vu leur stock augmenter depuis l’année dernière et notamment la fabrication qui connait la plus forte augmentation et devient le 3e secteur artisanal corrézien avant l’alimentaire (+6.2 par rapport à 2012).

Depuis 2002, le nombre des entreprises inscrites au Répertoire des Métiers a toujours augmenté, bondissant en fin 2010 de 4.3% pour passer au dessus de la barre des 6000. Depuis l’augmentation s’est ralentie mais la progression continue, au 30 septembre le secteur compte 6265 entreprises.

Données au 30 septembre 2013

CHIFFRES CLÉS 2013

7


2• LE TISSU ARTISANAL LES STRUCTURES JURIDIQUES

EI : entreprise individuelle AE : Auto-entrepreneur

En 2012, le secteur de l’artisanat voit la part des personnes physiques augmenter par rapport aux personnes morales. Si jusqu’en 2010 on constatait une plus forte augmentation des sociétés (EURL, SARL), l’arrivée du régime de l’auto-entrepreneur a inversé la tendance. A noter l’apparition en 2011 de l’EIRL qui demeure un choix très marginal.

8

CHIFFRES CLÉS 2013


4 SECTEURS et 250 activités forment l’artisanat : le bâtiment, l’alimentation, les services et la fabrication.

3• LES MOUVEMENTS ÉVOLUTION CRÉATIONS & RADIATIONS

Depuis 2008, le solde des mouvements entre les radiations et les immatriculations reste positif. Même en 2009, année de la crise et de la création de l’auto-entreprise, il y plus de créations que de radiations même si ces dernières sont très importantes. Cela reflète bien la capacité de « résistance » du secteur qui, en matière de création, se confirme puisque le solde augmente régulièrement depuis.

ORIGINE DES IMMATRICULATIONS La création domine largement dans les immatriculations, entre 70 et 80 % selon les années. Les reprises d’entreprises se maintiennent, les plus fréquentes se font dans le secteur de l’alimentaire.

CHIFFRES CLÉS 2013

9


3• LES MOUVEMENTS LES REPRISES D’ENTREPRISES SELON LES SECTEURS D’ACTIVITÉS EN %

LES AUTO-ENTREPRENEURS INSCRITS AU RÉPERTOIRE DES MÉTIERS

Les auto-entreprises inscrites au RM ne cessent de progresser. Elles entrainent les chiffres de la création et représentent jusqu’à 60% des immatriculations certains mois (en moyenne 52%). C’est le secteur du bâtiment qui enregistre le plus grand nombre de créations sous ce régime depuis son démarrage (62% des immatriculations en AE). Les services viennent ensuite, l’alimentaire et la fabrication étant quant à eux moins touchés car nécessitant souvent des investissements matériels plus importants.

10

CHIFFRES CLÉS 2013


4• LA PERENNITÉ

DES

ENTREPRISES

LES MOTIFS DE RADIATION Les motifs de radiations peuvent être très nombreux. Pour moins de la moitié des cas, les entreprises radiées le sont pour motifs économiques et les autres motifs ne signifient pas toujours « fin d’activité ou disparition » (changement juridique, autres, vente…). En conséquence le « taux de survie » doit être relativisé car il s’appréhende à partir des immatriculations et des radiations.

LE TAUX DE SURVIE SELON ORIGINE

Au 30 septembre 2013, 61 % des entreprises créées en 2009 sont encore actives, ce taux est de 70% pour les entreprises reprises, ce qui fait une différence notable et connue. Le fait de reprendre une activité déjà pérenne augmente considérablement les chances de survie de l’entreprise.

CHIFFRES CLÉS 2013

11


4• LA PERENNITÉ

DES

ENTREPRISES

TAUX DE SURVIE DES ENTREPRISES À 5 ANS au 20 nov. 2013

Entreprises créées en 2009

La différence de taux de survie entre création et reprise au bout de 5 ans est la plus nette dans le secteur du bâtiment (56% en création, 77% en reprise). Schématiquement une entreprise du bâtiment sur deux ne survit pas au-delà de 5 ans. La fabrication, moins concurrentielle, a les meilleurs taux de survie en création et en reprise à 5 ans, ces deux sont d’ailleurs quasi équivalents (environ 75%).

12

CHIFFRES CLÉS 2013


5• DIRIGEANTS & CHEFS D’ENTREPRISES 1 CHEF D’ENTREPRISE sur 5 est une femme

Le nombre de femmes chefs d’entreprise augmente relativement plus vite que celui des hommes ces dernières années notamment du fait du développement du secteur des Services. Elles représentent 22% des personnes physiques et 15% des personnes morales.

47 ANS C’est l’âge moyen du dirigeant d’entreprise

3 CHEFS D’ENTREPRISES

sur 10 ont + de 55 ans

CHIFFRES CLÉS 2013

13


5• DIRIGEANTS & CHEFS D’ENTREPRISES

Presque 30% des chefs d’entreprises ont plus de 55 ans. La part des plus de 60 ans est de 12%. Ces deux ratios sont relativement plus élevés que la moyenne française.

LES TITRES DE L’ARTISANAT

Nombre d’entreprises titulaires d’un Titre de l’artisanat en Corrèze.

14

CHIFFRES CLÉS 2013


6• L’EMPLOI

LES ENTREPRISES QUI EMPLOIENT

6866

C’est le nombre de salariés de l’artisanat corrézien.

L’emploi dans l’artisanat c’est 12000 actifs. 1706 entreprises de l’artisanat emploient un ou plusieurs des 6866 salariés du secteur. Les chiffres du salariat confirment l’image de la petite entreprise : 70% sont sans salarié au 1/1/2013. L’artisanat continue à créer de l’emploi malgré la conjoncture avec un chiffre à la hausse par rapport à 2011 (+311 salariés) même si la dernière année a enregistré une perte de - 0.75%.

220

C’est le nombre de conjoints collaborateurs de chefs d’entreprise artisanale en Corrèze.

CHIFFRES CLÉS 2013

15


6• L’EMPLOI TAILLE MOYENNE DES ENTREPRISES QUI EMPLOIENT Le secteur de la fabrication est celui qui emploie le plus grand nombre de salariés par entreprise (4.9 sal par établissement), il est suivi de près par le secteur de l’alimentation. Ces deux secteurs concentrent la plus grande proportion d’entreprises de plus de 5 salariés. Le secteur du bâtiment qui est le premier employeur a en moyenne 3.9 salariés.

LE NOMBRE DE SALARIÉS PAR SECTEUR

Bâtiment

Services

Alim.

Fabrication

16

CHIFFRES CLÉS 2013


7• LA FORMATION

80%

des apprentis diplômés trouvent une solution d’embauche à l’issue de leur formation

1/2 Le nombre de contrats en 2013 a baissé de 10% par rapport à 2012, année qui avait déjà enregistré une légère baisse.

C’est la part des apprentis qui créent ou reprennent une entreprise dans les 10 années qui suivent l’obtention de leur diplôme.

La majorité des apprentis prépare un diplôme de niveau 5 (CAP…)

CHIFFRES CLÉS 2013

17


7• LA FORMATION LES APPRENTIS PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ Les secteurs du bâtiment et des services sont choisis en priorité en apprentissage. Il est intéressant de noter que 7% des entreprises de l’alimentaire emploient 24% des apprentis. La proportion est de 9% des entreprises pour 36% des apprentis dans le secteur de bâtiment.

18

CHIFFRES CLÉS 2013


8• LES TERRITOIRES -15 +77

1998

16 % USSEL

+189

3519 56 % BRIVE

Évolution par rapport au 1er janvier 2012.

748

32 % TULLE

221 252

271

248

LES ENTREPRISES

3 ARRONDISSEMENTS, 3 RÉALITÉS Le bassin de Brive représente plus de la moitié des établissements du département et a connu la plus forte progression ces dernières années.

C’est la densité artisanale pour 10 000 habitants, l’un des taux les plus importants de France (moyenne 166, Limousin 214)

CHIFFRES CLÉS 2013

19


1577 / - 0,13% ALIM.

200 +0,5%

8• LES TERRITOIRES 815 -1,81%

LES EMPLOIS

562 +2,18%

2152 / -1,65%

926

BAT. 2259 3656

+0,54%

1100 -3,68%

362 = 682 +1,19%

-0,26% -1,38% Évolution 2012-2013

L’arrondissement de Brive représente 53% des emplois salariés du secteur, celui de Tulle 33% et celui d’Ussel 14%. Il se dessine une légère dominante par secteur d’activité au regard de la proportion de l’emploi salarié par territoire : Brive concentre un peu plus d’emplois de service et de fabrication, Tulle est plutôt dominé par l’alimentaire et Ussel par le bâtiment.

1795 / -0,3% SERVICES

1016 +1,6%

CHIFFRES CLÉS 2013

570 -3,88%

1342 / -0,55% FAB.

725 -1,36%

20

204 +0,97%

160 +3,9% 445 -0,67%


9• LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VENTADOUR 8

7

204

3 19

98

6

10

2 1

2

1

C’est le nombre d’entreprises artisanales installées sur le territoire de la Communauté de communes de Ventadour au 1er janvier 2014.

10 31

0 6

188

C’est la densité artisanale pour 10 000 habitants. La Communauté de communes de Ventadour compte 10 824 habitants : département 248 arrondissement 252.

CHAMPAGNAC LA NOAILLE

2

DARNETS

3

EGLETONS

98

LA CHAPELLE SPINASSE

2

LAFAGE SUR SOMBRE

1

LAPLEAU

10

LAVAL SUR LUZEGE

0

LE JARDIN

0

MARCILLAC LA CROISILLE

31

MONTAIGNAC ST HYPPOLYTE

10

MOUSTIER VENTADOUR

6

PÉRET BEL AIR

0

ROSIERS D’EGLETONS

19

ST HILAIRE FOISSAC

1

ST MERD DE LAPLEAU

6

SAINT YRIEIX LE DÉJALAT

8

SOUDEILLES

7

TOTAL

204

Données au 1er janvier 2014. CHIFFRES CLÉS 2013

21


9• LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VENTADOUR 240

EVOLUTION DU NOMBRE D’ENTREPRISES SUR LE TERRITOIRE

215

211

2009

2008

-10%

81 73

52

51

52

41 43

Alim.

34

42

42 38

Bâtiment

Services

2012

+3%

egelon etp par Corrèze : - bâtimentsecteur + 4,5%

- fabrication + 6,2% - services +3,4% - alimentation +3,4%

38

38

35

35 36

-16%

Fabrication

Depuis 2011, le nombre d’entreprises diminue dans le bâtiment et la fabrication.

+3%

2008

2009

2010

CHIFFRES CLÉS 2013

2013

52 46

48

22

60

58

57

2011

EVOLUTION DU NOMBRE D’ENTREPRISES PAR SECTEUR

89

76

2010

egletons

84

62

204

60

lundi 27 janvier 14

80

216

120

En 2013 comparé à 2012 le territoire passe de 216 à 204 entreprises (soit -12 entreprises soit une chute de 5.5%) : département + 1,13%, arrondissement +4%.

79

236

180

0

90

220

2011

2012 2013

Données au 1er janvier 2014.


9• LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VENTADOUR NOMBRE D’ENTREPRISES PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ.

231

ALIM. 35

FAB. 36

17 % 29 %

SERVICES 60

chefs d’entreprises sont en activité sur le territoire. 89 ont plus de 50 ans (38%) et 44 plus de 55 ans (19%). Comparativement au département, le territoire dispose d’une population de chefs d’entreprises plus jeune (Département : +de 50 ans 44%, + de 55 ans 28%.)

93

86

BATIMENT 73 egletons

lundi 27 janvier 14

ÉVOLUTION DU NOMBRE DE SALARIÉS DANS LES ENTREPRISES 2010

2011

2012

255

271

281

100 96

36 %

18 %

Bâtiment

egelon SALARIES par secteur

83

72

73

Services

77 74

Alim. 57

58 52

57

48 51

44

46

2011 2010

2012

Fabrication

ÉVOLUTION DU NOMBRE DE SALARIÉS PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ CHIFFRES CLÉS 2013

23


9• LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VENTADOUR

22 entreprises accueillaient 29 jeunes en alternance au 1er janvier 2014 (+3 entreprises d’accueil).

29

Soit près de 11 % de la population artisanale du territoire

2012

2013

Darnets

1

1

Egletons

12

13

2 alimentaire 6 bâtiment 5 services

Marcillac la Croisille

4

3

1 alimentaire 1 bâtiment 1 service

Rosiers d’Egletons

2

2

1 alimentaire 1 fabrication

Lapleau

0

2

1 alimentaire 1 service

Saint Merd de Lapleau

0

1

1 alimentaire

Nombre d’entreprises

19

1 bâtiment

22

Données au 1er janvier 2014.

24

CHIFFRES CLÉS 2013

ORIGINE DES JEUNES APPRENANTS Parmi les 29 apprenants, 11 d’entre eux viennent d’une commune extérieure à la Communauté de Communes de Ventadour. Mais ils vivent en Corrèze : Saint-Pardoux la Croisille, Bonnefond, Meymac, Sarran (2), Lamazière Basse, Brive (2), Saint-Etienne la Genest et Masseret. Un jeune vit en Creuse, à Saint Pardoux les Cards.


QU’EST-CE QU’UNE ENTREPRISE ARTISANALE ?

L’entreprise artisanale est définie par deux critères : LA NATURE DE L’ACTIVITÉ L’entreprise artisanale exerce, à titre principal ou secondaire, une activité : • de production, • de transformation, • de réparation • ou de prestation de services. LA DIMENSION DE L’ENTREPRISE Elle n’emploie pas, en principe, à son immatriculation, plus de 10 salariés. L’ensemble de ces entreprises constitue le Secteur des Métiers pour lequel une nomenclature répertorie les activités dites artisanales. Depuis le 1er avril 2010, chaque candidat à l’installation doit attester de sa qualification au métier envisagé : • Diplôme : minimum CAP ou • Expérience : minimum de 3 années ou • Collaborateur qualifié dans l’entreprise

CHIFFRES CLÉS 2013

25


NOTES

26

CHIFFRES CLÉS 2013



Chiffres cles artisanat correze ventadour 2014