Page 1

CHLOÉ TELMON

PORTFOLIO


SOMMAIRE

2

Curriculum Vitae

4

Un mur habité

8

Habiter la suburbanité

Equipement public urbain Logements collectifs

14

Le théâtre des Catalans

18

Le cirque de Québec

22

Beyond the horizon

Equipement de spectacle en ville Reconversion d’une église

Le théâtre en tant qu’espace public

Cohabiter 26

Equipements et logements communautaires

32

Le SPOT

36

Construction de réemploi

Regard sur le monde

42

Une place publique éphémère à Québec Création d’une place et restructuration d’un parking Photographies de voyages


CHLOÉ TELMON Etudiante en Architecture

+33 (0)6 22 69 19 00 chloe.telmon@orange.fr 118 rue du Rouet, app.88 13008 Marseille

Recherche d’un stage de deux mois minimum en agence d’architecture - A partir du 2 juillet 2018 Compétences

Diplômes & formation

Langues

2016-2018

CLES 2

2e année,

Anglais (courant)

Master en Architecture

Allemand (scolaire)

Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille - France

Certification B1

Bureautique Suite Office ArchiCAD Artlantis AutoCAD SketchUp Photoshop InDesign Illustrator PremierePro

Intérêts Centres d’intérêt Photographie Voyages Activités Tennis Piano classique et musiques actuelles Scouts et Guides de France Travaux manuels

1ère année, échange universitaire

Faculté d’aménagement, d’architecture, d’art et de design, Université Laval, Québec - Canada 2013-2016

Licence en Architecture Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille - France 2013

Baccalauréat, filière Scientifique, section Européenne Anglais, mention Très Bien Lycée Arthur Rimbaud, Istres - France

Mon profil Étudiante dynamique, curieuse et sérieuse, je suis à la recherche d’un stage dans un cabinet d’architecture. Exercer le métier d’architecte est pour moi l’opportunité de questionner le rôle que l’on veut jouer en tant que citoyen ainsi que la société dans laquelle on évolue. Désireuse de compléter ma formation théorique, j’ai depuis le début de mes études cherché à me confronter à la réalité, tant de la matière et de la construction que de la pratique professionnelle. Construire est un acte militant qui ne peut se faire sans une appréhension globale des nombreux enjeux.


https://www.linkedin.com/in/chloé-telmon-6850b015a/

Expérience professionnelle 2017 (septembre)

Atelier intensif et interdisciplinaire de construction en réemploi - Université Populaire de Barjols, Correns

Réflexion sur les matériaux de réemploi et sur les thèmes de soutenabilité, décroissance, frugalité à travers plusieurs conférences. De manière interdisciplinaire, expérimentation, conception et réalisation de projets mettant en avant le réemploi. 2017 (mai-juillet)

Workshop pour la réalisation d’un espace public éphémère et bénévolat - Le SPOT, Québec

Participation à la conception du projet en collaboration avec six firmes d’architecture de Québec. Construction du restaurant-bar en bois (gros œuvre, charpente, bardage, peinture, finitions...). Service et animation durant la période d’ouverture du restaurant-bar. 2016 ( juillet)

Stage de première pratique en agence d’un mois - Atelier d’architecture Bouillaud-Donnadieu, Marseille

Apprentissage des méthodes de réponse aux appels d’offre. Réalisation de plans de vente. Traduction graphique du Plan Local d’Urbanisme. Modélisation 3D d’un bâtiment existant en vue d’une restructuration. Mise au point de tableaux des surfaces. Réalisation de schémas. 2016

Participation au Challenge BIM - Bâtimat

Production d’une esquisse de projet architectural du pavillon français de l’Exposition Universelle de 2025 sous la forme d’une maquette numérique 3D utilisant un logiciel de construction BIM. Développement du concept en équipe et réalisation de documents de présentation. 2015 ( juillet)

Stage de chantier de 2 semaines - Association Ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France, Marseille

Immersion en internat. Présentation de tous les corps de métier du bâtiment. Initiation à la maçonnerie, aux enduits traditionnels et à la taille de pierre. Réalisation du coffrage d’un escalier balancé, notions de nivellement et d’implantation. Sensibilisation aux risques et à la sécurité d’un chantier. Réalisation d’un carnet de bord dessiné et annoté présentant les modes opératoires.


UN MUR HABITÉ projet équipement urbain (bibliothèque, salle de spectacle, locaux associatifs, cafétéria) lieu

Boulevard de la Corderie, Marseille

Le site est marqué par la présence très forte d’un mur de fortification datant du XVIIe siècle. Le parti a donc été de s’y confronter en le doublant et en se décollant légèrement afin de profiter d’une double orientation. Une promenade glisse le long du mur, faisant le lien entre l’équipement et le parc Puget. Le mur de soubassement du boulevard de la Corderie s’ouvre et l’usager se glisse dans la faille, accédant ainsi à la salle de spectacle ou au jardin, et ainsi à l’ensemble des équipements.


Base schémas

Schéma 1

Schéma plateaux et volumes

Schéma rythme

Schéma p


Coupe patio

Plan masse

Plan du Rez-de-Jardin Sud

Est

Coupe bibli spectacle 1


N VARI

N

Coupe Coupe patio

patio

POSITIO

PLAN DPLAN DU REZ-DE-CHAUSSEE 1/250 E SITU ATION 1/2500°

POSITIO

N VARIA

BLE

N DE M

R+2 1/250 ASPLAN SE 1/5DU 00°

DU SIT

E

BLE

PHOTO

N VARIA POSITIO

N

ctacle 2 Coupe bibli spe

Coupe bibli spectacle 1

CHOIX

Coupe patio Coupe patio Coupe patio

Coupe bibli spectacle

PLAN DU NIVEAU INTERMEDIAIRE 1/250 POSITIO

N VARIA

BLE

PHOTO

DU SIT

E

E, AXO

NO, FO

NCTION

S ...)

SCHEM

AS (PRIN

CIPE ,A

POSITIO

XONO,

N VARIA

BLE

POSITIO

ctacle 2 Coupe bibli spe

LE PATIO 1/250

COUPE SUR

RINCIP

N VARIA

POSITIO

Coupe spectacle expo

ucationalVersion blisherEngine 375.27.29.100

BLE

N VARIA

BLE

CHOIX

COUPE SUR

L’ESPACE DE SPECTACLE ET LA BIBLIOTHEQUE 1/250

FONCTI

ONS ... )

Coupe sur les espaces d’exposition et de spectacle

SCHEM

AS (PRIN

CIPE A

XONO

FONCTI

ONS ... )

COUPE SUR LES

ESPACES D’EXPOSITION ET DE SPECTACLE 1/250 PLAN DU REZ DE JARDIN 1/250

QUETT

E ...)

POSITIO

N VARIA

COUPE SUR

BLE

LA BIBLIOTHEQUE 1/250

CHLOÉ TELMON

Elévation Boulevard

ELEVATION BOULEVARD 1/250

BLE

Coupe patio

GSEducationalVersion GSPublisherEngine 373.28.30.100

POSITIO N VARIA

Façade

POSITIO N VJUIN S4 TP2/ PROJET ARIABLE 2015

STUDIO GOLCER VUE (PE

RS,CRO

QUIS, M

AQUETT

E ...)


HABITER LA SUBURBANITÉ projet lieu

logements collectifs et services techniques municipaux

Boulevard St Loup, Marseille

es rag Ga

Dans un quartier hétéroclite comme celui de St Loup, il existe une multitude de mode d’habiter. Mais à y regarder de plus près, on remarque rapidement que la plupart des logements sont individuels, avec un prolongement sur l’extérieur. L’idée fondatrice du projet est donc celle-ci : donner à des logements collectifs les attributs d’un logement individuel. On donne ainsi à chacun son indépendance, tout en mettant en œuvre les moyens de se retrouver. Si ce projet cherche à donner son indépendance à chacun, il n’oublie pas cependant la mutualisation possible de moyens dans un projet collectif : un principe de ’ pièce en plus’’ géré par la copropriété est mis en place. Des chambres sont laissées à disposition lorsque les habitants reçoivent des invités, des pièces sont disponibles pour du co-working. La salle de débat et de projection, l’espace d’activités pour les enfants, le coin jardinage, l’espace de jeu, l’atelier et tout simplement la coursive sont ainsi autant de moyen de se retrouver.


Plan RDC


Plan R+3


B A

Coupe Coupe AA - AA échelle 1/200 Coupe AA - échelle 1/200

B

A

17m

S5 S5

Coupe BB - échelle 1/200

Chloé Telmon Coupe BB - échelle Coupe BB 1/200 Chloé Telmon

GSPublisherVersion 0.3.100.100

GSPublisherVersion 0.3.100.100

Atelier C. Migozzi - A. Chapuis Atelier C. Migozzi - A. Chapuis

Plan masse - échelle 1/500

Elévation sur le Bd St Loup


Axonométrie explicative - échelle 1/200 Axonométrie explicative


Vivre ensemble signifie aussi donner les conditions de l’intimité. Le logement individuel a plusieurs caractéristiques : un accès propre, des espaces ouverts sur l’extérieur souvent associés à du stockage, et il bénéficie d’une orientation multiple. C’est ce que l’on a cherché à mettre en œuvre pour chaque appartement. L’entrée du logement se fait comme dans une maison : la circulation est éclairée naturellement. Un sas crée une transition entre intérieur et extérieur, entre la coursive, lieu de sociabilité, et le logement, espace de l’intime. Ce sas prend la forme d’une alcôve constituée par un espace de stockage directement accessible de l’extérieur et une entrée, projetée à l’extérieur du volume du logement. Chaque logement bénéficie ensuite d’un espace de vie traversant, prolongéAxonométrie à l’extérieur par une terrasse explicative - échelle 1/200 donnant sur le cœur de l’îlot.

T2 - échelle 1/50

T2

Chloé Telmon

T3 - échelle 1/50

T3

Appartement communautaire - échelle 1/50

Appartement communautaire

Studio - échelle 1/50

Studio


LE THÉÂTRE DES CATALANS projet lieu

un équipement de spectacle en ville plage des Catalans, Marseille

La plage des Catalans s’inscrit dans une ville dense, elle apparaît comme un espace public pratiqué par les habitants. L’objectif a donc été de prolonger l’espace public attenant au théâtre jusqu’à la mer. Le site de projet abrite le hangar Giraudon, bâtiment faisant partie du paysage des Catalans depuis plus de 4 générations. Un nouveau bâtiment faisant face au hangar vient alors encadrer la promenade jusqu’à la mer, la vue apparaissant ainsi progressivement. Les bureaux, logements pour les artistes et salle de répétition s’inscrivent dans l’existant désormais libéré de sa toiture, sans y toucher. De l’autre côté de la promenade, le théâtre abrite l’espace de représentation ainsi que les espaces d’accueil du public et tous les espaces techniques nécessaires. La promenade développée en extérieur continue jusque dans le théâtre, qui propose des coursives filant entre la salle de spectacle et la paroi extérieure, jusqu’au foyer qui s’ouvre généreusement sur la mer et l’horizon. Grâce à un jeu de panneaux mobiles s’inscrivant dans la structure, la salle de représentation et les coursives bénéficient de la lumière naturelle en journée, et la salle se ferme le soir.


LE THÉÂTRE DES CATALANS UN EQUIPEMENT DE SPECTACLE EN VILLE

N

Plan de situation - échelle 1/1000

GSPublisherVersion 0.0.100.100

Plan masse

Artistes Techniciens & livraisons

Public

N

Plan du RDC

En continuité avec l'espace public


GSPublisherVersion 0.0.100.100

Coupe longitudinale sur la salle de spectacle


LE CIRQUE DE QUÉBEC projet lieu

reconversion de l’église du Saint-Coeur de Marie Québec, QC, Canada

Dans le contexte de la désaffectation des lieux de culte au Québec, ce projet propose de réfléchir à la reconversion de l’église du Saint-Coeur de Marie, située sur l’un des axes majeurs de la ville de Québec et fermée depuis 1997. Occupant une place stratégique, elle est un repère important dans le paysage du quartier. Le nouveau programme qui l’animera se doit de répondre au contexte dans lequel elle s’inscrit.


B

Plan d’un masse 1/500 La création lieu- échelle de représentation artistique permet de répondre avec pertinence à la grande volumétrie qu’offre l’édifice. Proposant aux nouveaux formés de l’école du cirque de Québec un lieu pour leur pratique professionnelle, le cirque de Québec vient investir l’intégralité de l’espace par ses structures suspendues. A la fois lieu d’entraînement et de représentation pour les professionnels du spectacle, le programme vient s’insérer sans perturber la lecture globale de l’espace. La sensation de déséquilibre et de légèreté est A traduite par les éléments architecturaux. Dès l’extérieur, la nouvelle occupation de l’église s’affiche : des câbles tendus entre plusieurs mâts permettent des représentations en plein air lorsqu’il fait beau. Quand ils ne sont plus utilisés, ils servent à soutenir un éclairage qui anime le parvis.

ion

stratifs

A

cale

cale

B

e

C

CL-03

A19

x-06

A

- échelle 1/150

B

Plan de la mezzanine

x-05

A

Entrée du public

C

Sous-sol

x-07

C D -0 1

x-01

Plan du RDC B

NF: -4,16 = +420,84


Vue sur les coursives

Vue depuis la Grande Allée

Vue sur les coursives Vue sur les coursives

Elévation sur la Grande Allée

Elévation sursalle la Grande Allée - échelle 1/150 Coupe transversale sur la

- échelle 1/150

Elévation sur la Grande Allée

- échelle 1/150

Atelier 5

Coupe longitudinale sur la nef

Chloé Telmon Elévation sur la Grande Allée - échelle 1/150 Enseignante : Diana Cardas

GSPublisherVersion 0.6.100.100

Coupe longitudinale sur la nef

- échelle 1/150


BEYOND THE HORIZON projet « Theatre as Public Place », TAC 2017, OISTAT lieu

Hsinchu, Taiwan

collaboration Chloé Colombo Tenter de nouvelles expériences : beyond the horizon fait sortir le théâtre de ses cadres classiques et propose un retour aux origines.


Feuille de travail

2

3

Ici, l’échafaudage, élément modulaire et éphémère, est détourné pour devenir l’élément clé du projet. Il structure le lieu et s’élance vers le ciel pour soutenir l’espace de représentation majeur. L’ascension vers la salle en plein air est investie par des plateformes offrant des espaces d’expositions modulaires. Le cheminement nous fait découvrir des nouvelles perspectives sur le proche et le lointain. Une fois en haut, la ville se dévoile au spectateur sous un nouveau jour. Hsinchu devient alors le décor de ce théâtre urbain. Les limites du lieu deviennent poreuses : le marché de nuit s’invite dans l’espace de la parcelle avec quelques kiosques et une extension possible de l’existant permet de rendre les commerces en rez-de-chaussée traversants et ainsi d’animer l’espace public. L’extension permet d’ajouter une plus-value aux immeubles adjacents en leur offrant un espace extérieur.

4

Une scène verticale permet l’appropriation de la structure comme nouvel espace de représentation innovant. Ce théâtre urbain élève le spectateur et lui fait découvrir un nouvel horizon des possibles.


COHABITER projet

lieu

programme mixte avec espaces de co-working, espaces associatifs et culturels, pôle petite enfance, logements Mallemort, Bouches-du-Rhône, France

collaboration Sarah Najem, Valentine Pollet-Maran, Maïlys Tham

En s’inspirant de l’ambiance de village vécue par les habitants, le projet interroge un mode de vie communautaire. Deux pôles aux extrémités de la parcelle permettent de développer de l’activité et du lien social tandis qu’au centre, on cherche à recréer de la densité pour pallier le manque de logements sur la commune.


Le projet est structuré par la végétation et la topographie existantes. La présence d’un canal traversant l’ensemble de la parcelle délimite deux zones. Au nord, un espace boisé est préservé afin de proposer un espace de promenade. Le traitement paysager de l’espace public permet de proposer un espace changeant grâce à un bassin de rétention, qui peut accueillir la fête des moissons et aussi devenir un lieu de baignade selon les variations météorologiques. La promenade se prolonge jusqu’aux berges de la Durance. Au Sud, la reconversion des anciens services techniques de la mairie permet d’accueillir un espace de co-working ainsi qu’un pôle petite enfance à une extrémité de la parcelle. De l’autre, un espace associatif et culturel est créé. Il permet ainsi de donner plus de place à une vie associative déjà riche.


GSPublisherVersion 0.0.100.100


C

Le projet propose une manière d’habiter spécifique qui met en avant le lien intergénérationnel et la possibilité de partager son quotidien avec ses voisins en privilégiant les espaces de rencontre. Les typologies de logement sont mixées deux à deux afin de proposer une pièce en commun qui s’ajoute à l’espace du logement individuel. Cette pièce commune peut s’ouvrir ou se fermer afin de préserver son intimité et interagit avec l’espace du logement. En travaillant avec cinq typologies, ce sont autant d’espaces communs différents qui sont proposés : cuisine, salon, salle de jeu,... Dans cette idée de mise en commun de moyen, des chambres d’appoint, des buanderies et des remises sont proposées. Un travail sur une épaisseur plantée et un profil en coupe qui place le regard du passant plus bas permet de mettre à distance le logement de l’espace public et ainsi de conserver de l’intimité.

Coupe C

+ T2/T3

avec pièce commune et chambre d’appoint

Coupe C

Coupe C Coupe C

Coupe C

+ T2/T2

avec salon commun et chambre d’appoint


Coupe C

Coupe C

Coupe C Coupe C

Coupe C

Coupe C

+ T2/T2

avec cuisine commune et chambre d’appoint

+ T3/T4

avec espace de jeu, espace de stockage et buanderie Coupe C

Coupe C Coupe C

GSPublisherVersion 0.0.100.100

Coupe C

+ T2/T4

avec salon commun, chambre d’appoint et atelier


LE SPOT projet dessin et construction d’un restaurant-bar pour un espace public éphémère lieu

Québec, QC, Canada

Audrey Lapointe, Samuel Landry

collaboration TERGOS Architecture + Construction, Margot Bluteau-Robbiani, Simon Bourgault,

Le SPOT, Sympathique Place Ouverte à Tous, est un lieu éphémère de rencontres et d’activités. Instauré par des étudiants d’architecture de l’Université Laval à Québec, il vise depuis 3 ans à revaloriser un site urbain délaissé grâce à des installations architecturales originales conçues par les étudiants en lien avec des firmes d’architecture de Québec. Cette troisième édition met en avant l’agriculture urbaine comme moteur de vitalité dans l’espace urbain.


Et si ça tombait du ciel ? Le resto-bar s’ouvre largement sur la place publique. Les pots intégrés à la pergola abritent diverses plantes aromatiques et comestibles qui ne vont cesser croître au cours de l’été. Ainsi, cette canopée végétalisée sera un coin de fraicheur où l’on profite de l’ombre, on déguste quelques légumes qui poussent là et, pourquoi pas, on ajoute quelques feuilles de menthe à son cocktail.


CONSTRUCTION DE RÉEMPLOI projet structuration d’un parking et création d’une place lieu

Correns, Var, France

collaboration étudiants de l’ENSA Marseille et de l’UGA La commune de Correns cherche à faire valoir sa signature de « premier village bio » en développant une dynamique économique, culturelle et sociale tournée vers un avenir soutenable. C’est dans ce contexte qu’intervient l’Université Populaire de Barjols sur les Arts du Territoire, réunissant étudiants architectes et ingénieurs lors d’un workshop de deux semaines autour de la construction en réemploi. L’enjeu est de proposer des projets questionnant le comment construire autrement avec des matériaux de récupération glanés çà et là, en ayant un impact minimum ou positif sur le site investi.


Le projet part d’un constat simple : le parking se situant entre la cantine scolaire et l’école du village n’est pas adapté au passage quotidien des enfants aux heures des repas, aux entrées et sorties d’école. C’est un terrain vague où le stationnement est anarchique. Sans végétation, il peut y faire très chaud et le sol en gravier laisse voler la poussière par beau temps et est boueux en temps de pluie. Intitulé Oasis, le projet cherche à signaler un tracé pour sécuriser et faciliter le passage de l’école à la cantine. L’Oasis au centre permet une respiration et un espace appropriable pour les enfants attendant leurs parents. Il amorce aussi l’idée de végétalisation possible.


Constat : stationnement anarchique des véhicules. Les piétons se fraient un passage avec prudence.

Objectif : hiérarchiser le rapport véhicules/ piétons. Tracer un axe de parcours pour les piétons, sans supprimer des places de parking.

Mise en œuvre : une inflexion est suggérée pour le stationnement des véhicules. Les automobilistes prennent conscience de la place du piéton et notamment des enfants.

Scénario d’évolution : après avoir planté du végétal productif, les enfants profitent d’une halte au coeur de la place pour y cueillir des fruits (mûres, framboises, raisins,...). De plus, de l’ombre a été apportée à l’espace public, auparavant très ensoleillé.


REGARD SUR LE MONDE lieux Anzère, Cienfuegos, New-York, Niagara Falls, Québec, Toronto


MERCI ! - chloe.telmon@orange.fr -

Portfolio - Chloé Telmon  
Portfolio - Chloé Telmon  
Advertisement