Page 1

ChloĂŠ Picard

2019

Por tfolio Architecture Projet urbain Paysage


Sommaire Présentation 4-8

Parcours & projet professionnel Contact Curriculum Vitae Échelle urbaine et territoriale

9-29

DSA architecte-urbaniste Projets d’agence

30-57

Missions de maîtrise d’œuvre urbaine études & concours Échelle architecturale & urbaine

58-77

Échelle urbaine - projets de Master Échelle architecturale - projets de Licence Travaux personnels

79-85

Expériences & concours Carnets de voyages

3


Lorient

Atelier de prototypes de voiliers de course au large

4


Présentation

Chloé Picard

née le 29 octobre 1991 (28 ans)

Parcours & projet professionnel

Issue de l’École d’Architecture de la Ville et des Territoires à Marne-la-Vallée, du master ‘‘Métropoles’’ et du DSA architecte-urbaniste, je m’intéresse au projet architectural dans son rapport avec le territoire, l’espace et le temps. Considérant la démarche de projet comme une base de réflexion et une source de questionnements, je cherche à trouver de nouvelles approches du projet, de la grande échelle à celle du détail. Architecte concernée par les enjeux et les problématiques actuels, tant politiques que sociaux, économiques et environnementaux, je cherche à avoir une approche pluridisciplinaire du projet urbain et architectural. Chaque territoire, chaque lieu possède des spécificités qui rendent les enjeux du projet propres à chaque demande. C’est la raison pour laquelle je cherche à concevoir, non seulement des espaces construits, mais avant tout des stratégies, à l’échelle urbaine et territoriale.

Contact 13 bis avenue du Père Lachaise 75020 Paris 06.89.46.81.87 chl.picard@gmail.com

5


Curriculum vitae Formation & diplômes

2018 – 2019

Diplôme de spécialisation et d’approfondissement en architecture (DSA) architecte-urbaniste, sous la direction de F. Bonnet, E. Alonzo, C. Delmar École d’architecture, de la ville et des territoires, à Marne-la-Vallée

2014 – 2015

Diplôme d’Etat d’Architecte, mention Très Bien, sous la direction de David Mangin et Étienne Lenack Master Métropoles, Projet Urbain et Architectural, P.A Trévelo, Y. Beltrando, École d’architecture, de la ville et des territoires, à Marne-la-Vallée

2012 – 2013

2009 – 2012

2009

Licence d’architecture, J. Villemard, L. Israël, J.C Quinton École d’architecture, de la ville et des territoires, à Marne-la-Vallée Baccalauréat Scientifique, spécialité Mathématiques, mention Très Bien, Lycée Max Linder, Libourne (Gironde)

Expériences professionnelles

6

Mars 2016 Septembre 2018

Chargée de projet, Florence Mercier Paysagiste, Projets de maîtrise d’œuvre urbaine complète (esquisse, AVP, PRO, DCE, VISA-DET, suivi de chantier, OPR), études territoriales (schémas directeurs, études NPNRU), concours, appels d’offres

Décembre 2015 Février 2016

Assistante de projet, Agence Anyoji Beltrando, palmarès des jeunes urbanistes 2012, Paris Études de capacités, concours : restructuration des ateliers de maintenance de la RATP et 140 logements.


Novembre 2014 Février 2015

Stagiaire, Agence Nicolas Michelin et Associés, pôle urbanisme, Paris Assistance de projet en phase diagnostic et avant-projet, faisabilités et fiches de lots, compte-rendus, mise à jour de plans de masses.

Juillet 2012 Août 2012

Stagiaire, Agence Babylone, paysage et urbanisme, Paris Constitution des dossiers d’appels d’offre, assistance de projet en phase d’avant-projet et de projet (espaces publics et parcs), compte-rendus, présentations.

Août 2011

Monitrice maquette, Institut français, École d’Architecture, de la ville et des territoires, à Marne-la-Vallée. Encadrement des étudiants bénévoles, confection de la maquette, installation et démontage du pavillon français à la Biennale d’Architecture de Venise.

Février 2010

Stagiaire, Agence Latour-Sallier, Bordeaux, Assistance projet en phase avant-projet, relevés, accompagnement sur les chantiers

Compétences AutoCAD Sketch’up

Photoshop Rhinocéros

Indesign Illustrator

Word, Excel, Powerpoint Anglais

Centres d’intérêt & projets personnels Passions & passe-temps

Voyages, Europe, Amérique du Sud (Pérou, Bolivie, Argentine), Amérique du Nord, Asie (Myanmar) Littérature, conférences et expositions, Visites architecturales, promenades et randonnées Concours «Projet Flash», 2014, SCNF (projet pré-sélectionné)

7


8


Échelle urbaine & territoriale Projets d’école DSA

Du détour passager à l’arrêt prolongé Redynamisation du centre-ville de Lapalisse Breizh Valley, un réseau de parcs à l’échelle intercommunale Repositionnement de Saint-Brieuc dans son intercommunalité

9


10


Du détour passage à l’arrêt prolongé Présentation de la mission Lapalisse Redynamisation du centre-ville Commanditaires : Commune de Lapalisse Direction départementale des territoires 03 Étude suivie par F. Bonnet, E. Alonzo, C. Delmar, en groupe de 4 étudiants

Les ressources de la ruralité

La vallée de la Besbre Filière bois, économie du temps libre et micro-réseaux

Nouvelles typologies de logements

L’étude répond à une commande de la ville de Lapalisse et de la DDT 03 pour la redynamisation du centre-ville de Lapalisse (03). Le diagnostic de l’étude a cependant rapidement révélé un manque d’attractivité général du territoire (pourtant marqué la grande qualité de ses paysages ), et non seulement du centre-ville comme l’envisageait les commanditaires.

Enjeux & positionnement de l’étude Hier, ville-étape de la route nationale 7, route des vacances, la vile peine aujourd’hui à trouver une identité et une attractivité. La présente étude a pour objectif de lutter contre l’idée reçue selon laquelle il n’y aurait pas de perspective d’évolution possible pour les territoires ruraux. L’objectif poursuivi vise le renouvellement de l’attractivité de Lapalisse en engageant une stratégie globale, aussi bien paysagère en tirant profit d’un territoire producteur de ses propres ressources qu’architecturale en proposant des logements innovants dans le milieu rural. Ainsi, en ré-inscrivant Lapalisse dans son contexte territorial et paysager (à savoir : à la confluence de deux paysages, ceux de la Montagne Bourbonnaise et ceux de la Plaine de la Besbre), une nouvelle économie peut être repensée, en développant notamment la filière bois, les micro-réseaux et l’économie du temps libre. Une nouvelle organisation urbaine se dessine, s’affranchissant du schéma «tout-voiture» et proposant un réseau de «Traverses», faisant pénétrer la Besbre jusqu’au cœur de la ville. Enfin, en proposant une programmation singulière, valorisant les initiatives locales et offrant une offre de logements revisitée (notamment avec un foyer de jeunes travailleurs ou des logements intergénérationnels), la ville verra son attractivité renouvelée.

11


Les méandres de la Plaine de la Besbre

Les vallons Lapalissois à la confluence des paysages

La vallée encaissée en Montagne Bourbonnaise Développement d’une économie enracinée dans le territoire : la filière bois de bois de chauffage

12


Développement d’une économie du temps libre, avec la création d’infrastructures pour les modes doux et d’espaces de loisirs

13


La Besbre : une figure fédératrice entre ville haute et ville basse, au nord et au sud de l’ancienne RN7 Un réseau de voies douces pour relier les polarités du territoire. Des traverses pour ouvrir le centre-ville sur la Besbre.

14


Les traverses : des continuités douces, superposées au système viaire

La traverse de la Place du marché : un axe fort et citoyen, au centre de la vi(ll)e.

La traverse de l’îlot Charondière : une liaison apaisée, au cœur de la vie lapalissoise.

15


Requalification de l’îlot Charondière : un quartier structuré autour d’un système de gestion des eaux pluviales et de la halle réhabilitée.

16


Réhabilitation d’un logement d’angle avec commerce en rez-de-chaussée

Lumière & ventilation

Jardin & espace extérieur

Accès & circulations

Voiture & stationnement

Thermique, matériaux & eaux pluviales

Processus & acteurs

Exemple d’une des «fiches» du livret de prescriptions et d’aide à l’élaboration de pré-permis et à la réhabilitation.

17


18


19


20


21


22


23


24


Breizh Valley - Le réseau de parcs Présentation de la mission Saint-Brieuc centralité intercommunale Commanditaires : Saint-Brieuc Armor Agglomération Direction départementale des territoires et de la Mer 22

Mandaté par la ville de Saint-Brieuc et la DDTM 22, ce travail s’intègre à la suite de plusieurs études déjà mises en œuvre sur le territoire de Saint-Brieuc. Il constitue le premier volet d’une commande, en deux temps, qui cherche à réinterroger l’avenir du centre-ville à l’échelle de intercommunalité. Ayant pour finalité de pouvoir apporter à l’exécutif une nouvelle matière à penser, ce travail cherche à révéler les potentiels d’un territoire en dépérissement.

Étude suivie par F. Bonnet, E. Alonzo, C. Delmar, en groupe de 4 étudiants

Enjeux & positionnement de l’étude Les ressources de la ruralité

Face à l’incapacité du système « tout voiture» de prétendre à un développement vertueux, il est essentiel de faire acte des limites de nos ressources et de leurs préservations ! Conscient des enjeux environnementaux, le travail propose de mettre en place un nouveau système d’urbanisation, à travers le : réseau de parcs. Prenant appui sur les singularités géographiques et culturelles, le réseau de parcs s’organise à la fois comme structure spatiale et économique pour proposer un urbanisme enraciné, propre au territoire donné. C’est donc par le biais de quatre cas d’études, signalés au début de la commande, que le projet propose l’écriture d’une charte de réseau de parcs. Marqué par la présence de vallées qui sillonnent le territoire, le projet propose non seulement la création de voies douces reliant les grandes polarités du territoire, mais aussi la valorisation du paysage par la concentration de sources d’économie liées à l’agriculture, et l’ensemble des activités qui lui sont associées.

25


Fermes coopératives machinerie

PRODUCTION

Usine

élevage de lombrics

Point de ventes

RECYCLAGE

LAVAGE - CALIBRAGE

STOCKAGE

CONSOMMATION

Légumerie Conserverie

Coopératives agricoles

TRANSFORMATION ( plats cuisinés )

Magasin Coopératives Paniers Cueillette à la ferme Alimenter les biocoop existantes

Restaurateurs

Hôtelleriedu centre-ville

Cantine

Scolaires Institutions départementales EPAD Ce qui n’est pas calibré peut être transformé en purée

Développer et compléter l’ensemble du processus de production agricole, base d’une économie enracinée dans le territoire.

S’appuyer sur les vallées et les espaces du réseau de parcs pour créer un territoire productif, support de nouvelles organisation urbaine.

26


Développer la filière agricole, l’enseignement supérieur et la recherche pour une valorisation du cadre de vie et du centre-ville.

27


Développement d’une filière dédiée à l’enseignement supérieur et à la recherche en agronomie.

L’aéroport : Destruction partielle de la piste d’aéroport, arrêt du projet de rocade, implantation de serres et ré-introduction de trames

28


Implantation du centre recherche sur l’ancienne friche ferroviaire.

bocagères.

29


30


Projets d’agence Maîtrise d’œuvre, études & concours Missions de maîtrise d’œuvre

Quartier des Poètes, Pierrefitte-sur-Seine, Mission de maîtrise d’œuvre complète ZAC de la Marine, Colombes, Mission de maîtrise d’œuvre urbaine complète

étude NPNRU Etudes urbaines & territoriales

Quartier du Blanc Riez,Wattignies, étude NPNRU, Métropole Européenne de Lille Pech David parc métropolitain, Étude de développement urbain sur le secteur Sud-Est de Toulouse Schéma directeur des pistes cyclables de Versailles Grand Parc, Communauté d’agglomération de Versailles Grand Parc

Concours

La Redoute des Hautes Bruyères, Villejuif, Concours «Inventons la métropole du Grand Paris»

31


32


Quartier des Poètes Présentation des missions Pierrefitte-sur-Seine

Mission de maîtrise d’œuvre complète des espaces publics

Maîtrise d’ouvrage : SEM Plaine Commune Développement Equipe de maîtrise d’œuvre : Florence Mercier Paysagiste + BET Tugec (VRD) Urbaniste : F. Daune Superficie : 6,7 ha Montant de travaux : 13,1 M€

Le travail de la topographie

Le recours à la pierre meulière

Le travail du végétal

Le Quartier des Poètes fait l’objet d’un travail de rénovation urbaine. D’après le plan guide conçu par l’urbaniste F. Daune, l’agence a réalisé la conception de tous les espaces publics. Plusieurs tranches projet sont aujourd’hui réalisées. D’autres sont en cours d’étude.

Redonner une identité au quartier par l’espace public Le site propose un dénivelé important, entre la RN1 et l’Est du quartier. Le projet tire parti de cette topographie pour dessiner les espaces publics. En entrée de quartier, un parc linéaire descend depuis la RN1 jusqu’à la nouvelle voie vers Sarcelles, devant l’école : le mail Brassens. Structuré par de larges murs de soutènement, son nivellement ondule pour accueillir des langues de graminées, en partie haute et des jeux et pelouse en partie basse. Les espaces publics sont rythmés et structurés par des lieux emblématiques : des squares et des placettes, placés aux points de vue principaux ou aux points de convergence, un mail planté, descendant du parc Brassens au cœur du quart ; et enfin, de nouvelles rues permettent de desservir l’ensemble des bâtiments. L’utilisation de la pierre meulière en parement des murs de soutènement caractérise les espaces emblématiques (parc et placettes). Le recours a un matériau noble, typique d’Île-de-France, permet d’offrir une nouvelle identité au quartier. En créant un décalage avec le contexte, il offre un nouveau regard sur l’espace, y compris pour les habitants. La végétation, aussi bien des rues que des parcs, permet non seulement d’offrir des ambiances particulières, mais aussi de hiérarchiser les espaces. Les arbres fruitiers viennent accompagner les espaces linéaires, tandis que des essences remarquables ponctuent les lieux atypiques.

33


Les espaces publics réalisés Suivis de chantier : - Années 2012 à 2015 (et finalisation, OPR en 2016-2017) : Mail Georges Brassens, Sente piétonne de l’école Danielle Mitterrand - De septembre 2016 à octobre 2017 : Rues Nougaro, Vaucaire, Brel, Desnos, Mail Vian, Square Mermoz, Place Regianni, Mail Vaclav Havel - De novembre 2017 à janvier 2018 : Rue Blandin, parvis de l’école Varlin

Photographies et documents de travail lors du suivi de chantier

34


FTP

FTP

FTP FTP

FTP FTP FTP

FTP

B

FTP

+ Qr_ru

FTV

FTV

FTP

FTP

FTP

FTP

FTP

FTP

B

FTP FTP

Rue Cora Vaucaire, rue Georges Blandin, sente Annie Girardot, square Jean Mermoz, place Serge Reggiani, mail Boris Vian

35


Les espaces publics en phase études : - En phase esquisse et AVP (décembre 2017) : Secteur nord (modification de projet) : placette, liaison vers Sarcelles, Square Brel, parking végétalisé et résidentialisations et secteur Sud (ajout d’une aire de jeux) - En phase PRO : Secteur Nord (mars 2018)

Photographies des espaces réalisés pendant le chantier

36


Le square Jacques Brel

ion du quartier et des intentions initiales Le square Jacques Prévert

se structure autour d’espaces nt : ns, espace emblématique du

les mails, lieux d’aménité urmail boris Vian, mail Vaclav

Liaison piétonne RN1 tramway

rts et espaces ludiques, pourtier ( square mermoz, square

assure la desserte locale du s liaisons inter-quartiers et s.

Square Jacques Brel

fitte-sur-Seine

agiste

o rg

es

Bra

Mail Boris Vian

il G e

Square Mermoz

Ma

et R. desnos s’ouvrent sur la au nord du site

oposent une grande variété lir tous les habitants, quelle âge, par exemple. paces de sport, terrains de ues, parvis, etc. forment un blics qui permettent au quarun cadre de vie agréable et

Place Reggiani

sse

ns

st un axe majeur d’irrigation s Vian est l’axe piéton majeur space pacifié, reliant le mail giani et le square mermoz, fargue. Les voies Prévert et ite de quartier, contribuent à

Mail Vaclav Havel Accroche RN1 entrée de quartier Square Jacques Prévert

Plan masse AVP avec les nouvelles propositions d’aménagements Notice de présentation - décembre 2017 Notice de présentation

4

37


Les espaces publics en phase études : - En phase esquisse et AVP (décembre 2017) : Secteur nord (modification de projet) : placette, liaison vers Sarcelles, Square Brel, parking végétalisé et résidentialisations et secteur Sud (ajout d’une aire de jeux) - En phase PRO : Secteur Nord (mars 2018)

0.15 1.80

0.30 3.30

Escalier en blocs marches en béton (12 marches) chanfrein 1 cm 3,5 cm 2 cm 0,5 cm

0,3 cm

chanfrein 1 cm

15 cm 30 cm

Détail de l'escalier d'accès à la placette

DCE

Détail des blocs marches haut et bas

Aménagement des espaces publics Nord : Square Jacques Brel, ruesTaos Amrouche, J. Brel et J. Châtenay, copropriété Mermoz et rue O. de Gouges - Quartier des Poètes - Pierrefitte-sur-Seine

Placette Adeline

MOE / SAS Florence Mercier paysagiste - TUGEC ingenierie MOA / SEM Plaine Commune Développement - Plaine Commune communauté d'agglomération

D09 - Escalier d'accès - bordures en sifflet

2.00

1.20

3.30

ech : 30 mars 2018

1.50

1.40

R3.33 R3.53

3.00

DCE

38

Aménagement des espaces publics Nord : Square Jacques Brel, ruesTaos Amrouche, J. Brel et J. Châtenay, copropriété Mermoz et rue O. de Gouges - Quartier des Poètes - Pierrefitte-sur-Seine

Généralités

MOE / SAS Florence Mercier paysagiste - TUGEC ingenierie MOA / SEM Plaine Commune Développement - Plaine Commune communauté d'agglomération

D04 bis - Voirie type (avec stationnement en bataille)

ech : 1/50 30 mars 2018


Nota : l'entreprise veillera à proposer un calepinage et modules de taille homogène pour éviter les modules de petites dimensions

L max = 2,50m

2.00

2.00

0.40 max

0.40

Détail des blocs des gradines - ech : 1/25ème Les blocs A, B, C, D sont des blocs spécifiques.

2.00

2.00

2.00

2.00

Gradines entourant l'aire de sport du square Mermoz - ech : 1/125ème

DCE

2.00

Calepinage des gradines en quinconce - ech : 1/50ème

Aménagement des espaces publics Nord : Square Jacques Brel, ruesTaos Amrouche, J. Brel et J. Châtenay, copropriété Mermoz et rue O. de Gouges - Quartier des Poètes - Pierrefitte-sur-Seine

Square Jacques Brel

MOE / SAS Florence Mercier paysagiste - TUGEC ingenierie MOA / SEM Plaine Commune Développement - Plaine Commune communauté d'agglomération

D07 - Principe des gradines

ech :

+ Ac_gi

30 mars 2018 + Ca_be

+ Ac_ca

+ Ac_gi

+Fr_am

+Qr_ru

+ Ac_ca + Ac_ca

+ Ca_be +Qr_ru

52.

39

variable 0.94

1.25 0.30

1.25 0.30

variable (environ 4.50m maximum)

1.56

Détail de la structure de la plateforme variable (environ 4.50m maximum)

1.56

Détail de la structure de la plateforme

variable 0.94

0.30

variable 0.68

0.30

0.68

0.68

0.12

variable 0.68

0.12 0.68

0.08

0.68

0.12

0.08

Structure de la plateforme en bois

DCE

Aménagement des espaces publics Nord : Square Jacques Brel, ruesTaos Amrouche, J. Brel et J. Châtenay, copropriété Mermoz et rue O. de Gouges - Quartier des Poètes - Pierrefitte-sur-Seine

Square Jac

MOE / SAS Florence Mercier paysagiste - TUGEC ingenierie MOA / SEM Plaine Commune Développement - Plaine Commune communauté d'agglomération

D08 - Strcutur

Structure de la plateforme en bois

DCE

Aménagement des espaces publics Nord : Square Jacques Brel, ruesTaos Amrouche, J. Brel et J. Châtenay, copropriété Mermoz et rue O. de Gouges - Quartier des Poètes - Pierrefitte-sur-Seine

Square Jacques Brel

MOE / SAS Florence Mercier paysagiste - TUGEC ingenierie MOA / SEM Plaine Commune Développement - Plaine Commune communauté d'agglomération

D08 - Strcuture de l'esplanade en bois

ech : 1/50 30 mars 2018

39


Les espaces publics réalisés Suivis de chantier : - Espaces publics sur la dalle Canibouts (zone Sud) - Espaces publics zone Sud (fin du suivi) - Aire d’accueil des gens du voyages (zone Nord) Les espaces publics en phase études : - Aire d’accueil des gens du voyage, phase PRO -DCE, ACT - Zone Nord, phase esquisse, AVP (en cours)

Détails - AVP - Phase Nord

Photographies du chantier - Espaces publics Zone Sud - Voie Marine

40


ZAC de la Marine Présentation des missions Colombes

Mission de maîtrise d’œuvre complète des espaces publics Maîtrise d’ouvrage : Codevam Equipe de maîtrise d’œuvre : Florence Mercier Paysagiste + BET Tugec (VRD)

D’après le plan guide conçu par les urbanistes Groupe Arcane, l’agence a réalisé la conception de tous les espaces publics. Plusieurs tranches projet sont aujourd’hui réalisées. D’autres sont en cours d’étude. Elle travaille également en partenariat avec le groupe Arcane sur le cahier de Prescriptions urbaines et paysagères, ainsi que sur l’élaboration des fiches de lots.

Redonner une place aux piétons, par le travail des venelles

Le travail de la topographie

Le travail des noues et des bassins

L’alignement d’arbres fruitiers

Le projet de la ZAC de la Marine propose une épure particulière des espaces publics, cherchant à offrir de nouvelles manières d’habiter et des espaces agréables à vivre pour les habitants, en valorisant l’usage des modes doux et piétons, et en faisant de la gestion des eaux pluviales un élément emblématique du travail de l’espace. Le dessin des espaces publics s’appuie sur le travail de la topographie, pour la mettre en valeur et en faire un atout du nouveau quartier. Le projet s’articule autour de plusieurs voies piétonnes (selon des axes nord-sud, dans la pente générale de la topographie) et quelques voies carrossables (est-ouest), assurant la desserte des stationnements et l’accroche du quartier au tissu urbain. Les sentes piétonnes sont bordées en rive Est d’une noue de temporisation des eaux pluviales, accompagnée d’une végétation liée à l’eau. Des murets de retenue d’eau ponctuent les noues au niveau des accès aux habitations. Un alignement d’arbres fruitiers vient accompagner la promenade. En rive Ouest, une végétationévocatrice des lisières des forêts locales permet de traiter la limite avec les habitations. La bande centrale est en béton de teinte chaude, avec une alternance de bandes lisses et bouchardées, marquant ainsi l’image des espaces publics, par un matériau unique.

41


Limite espace public/ espace privĂŠ Limite espace public/ espace privĂŠ

promenade modes doux

variable

2,80

Voie sens unique

promenade modes doux

variable

6,60

2,00 variable

42

3,50

Voie double sens

3,00

6,00

Voie sens unique

3,00

3,50

2,00

2,20

variable


Le Blanc-Riez : un quartier parc trait d’union Présentation des missions Wattignies

Étude NPNRU et mission de MOE des espaces publics Maîtrise d’ouvrage : Métropole européenne de Lille Équipe de maîtrise d’œuvre : Florence Mercier Paysagiste (mandataire) + La Fabrique Urbaine

L’étude NPNRU et la mission de MOE complète des espaces publics faisait suite à une multitude d’études et à un premier plan guide, validé uniquement par la ville. Le projet de renouvellement urbain avait pour mission de se réapproprier le plan guide, de proposer un phasage et un montage opérationnel des constructions, démolitions et réhabitations ainsi que de concevoir les futurs espaces publics. Cette étude a été sélectionnée par la MEL, comme projet NPNRU régional «exemplaire» et doté d’une subvention augmentée.

Changer d’échelle pour renouveler & développer la ville en même temps Réunir les acteurs

Un quartier «trait d’union»

Un quartier parc

Une nouvelle trame d’espaces publics

Dans un premier temps, le travail de l’équipe a consisté à rassembler tous les acteurs autour d’enjeux et de problématiques communs, afin de pouvoir réinstaurer un dialogue et des ententes en tous. Le diagnostic et le plan guide sont axés autour de trois concepts moteurs : - un quartier «trait d’union», invitant à repenser le quartier, dans un contexte plus large, comme lien entre la ville sud, la ville nord et le futur quartier (zone AUD) à proximité ; - un quartier parc, en valorisant le patrimoine paysager et surtout boisé particulièrement fort du site ; - un quartier vitrine, en requestionnant le statut de l’avenue Guillain pour lui offrir un caractère de parkway, accueillant de multiples fonctions (comme les bassins d’orage intégrés au dessin des espaces publics). La nouvelle trame d’espaces publics hiérarchise ces derniers. Elle met en avant les liaisons piétonnes, et redonne un accès et une visibilité aux équipements publics. S’appuyant sur la topographie et le paysage du site, elle se décline en accompagnant les nouvelles voies de plantations spécifiques, telles que des essences fruitières sur les voies partagées. 43


Valorisation des territoires comme portes d’accès sur Versailles Grand Parc et création d’un axe Nord-Sud structurant

44


Schéma directeur des pistes cyclables Présentation des missions Versailles Grand Parc Révision du schéma directeur Maîtrise d’ouvrage : Versailles Grand Parc Equipe de maîtrise d’œuvre : Florence Mercier Paysagiste + BET Degouy (VRD)

La définition des itinéraires

Les séquences paysagères pour donner à lire le territoire Les outils de la planification

L’objectif de cette mission est de réviser le schéma directeur de Versailles Grand Parc, afin de l’étendre aux nouvelles communes de la communauté d’agglomération. Il s’agit de proposer une vision cohérente et partagée par les différents acteurs, valorisant le territoire et l’usage du vélo.

Ouvrir et relier Les nouvelles communes étant aux limites du territoire de VGP, le schéma directeur propose de valoriser leur territoire comme portes d’entrées sur VGP (vers les boucles de la Seine et la vélo-route Paris-Londres au nord ; vers Paris et la forêt de Meudon, à l’est ; vers la Haute Vallée de Chevreuse et le plateau de Saclay, au sud. Il suggère également de créer un axe nordsud structurant, qui pourra assurer une desserte locale (trajets quotidiens, équipements, etc.) sur un axe commun. Pour chaque « porte d’entrée », un itinéraire principal assure une liaison entre les réseaux limitrophes et les tracés de l’ancien schéma, tandis que des itinéraires transversaux irriguent le territoire et assurent les liaisons d’intérêt communal. Le tracé des itinéraires et de leurs aménagements s’appuie sur l’étude du grand territoire, mais aussi des points d’attractivité (centres-bourgs, espaces de loisirs, patrimoine remarquable, pôles générateurs comme les gares et grands équipements). Différents outils ont été élaborés pour mettre à VGP et aux communes de s’approprier l’étude et de réaliser les aménagements : - Le dessin de typologies d’aménagement (profils types) - Le phasage prévisionnel, et la hiérarchisation des actions - Le montage financier, partagé par les tous les acteurs.

45


Ci-dessus : Définition des itinéraires cyclables (secteur «Nord» et secteur «Sud»), avec l’établissement d’une Fiche détaillant le parcours, les points d’intérêt et les spécificités territoriales et paysagères Ci-contre: Définition des typologies d’aménagement des itinéraires cyclables, avec la création de «Fiches typologiques» avec les matériaux et aménagements préconisés .

46


3.3. Loisirs et paysages non urbains

01

Typologie « Bois et Parc » - Lisière urbaine

La route du Pré vert longe le quartier de la Gouée et la forêt des Fausses Reposées, au Chesnay

Cette typologie correspond à des séquences en lisière urbaine (à l’exception de l’avenue Dutartre). Il s’agit de cheminements pour les modes actifs ou de voies vertes existantes, à l’exemple de la Rigole de Châteaufort, de la voie verte longeant le château de La Celle-Saint-Cloud ou du chemin des Fonds Maréchaux, au Chesnay. Les aménagements prévus visent à conforter ces dispositifs et à valoriser leur usage. La création d’aires de repos à des endroits stratégiques (points de vue) et d’une signalétique efficace permettra de renforcer leur utilisation. Les aires de repos seront aménagées avec du mobilier simple et qualitatif (bancs, tables de pic-nic, corbeilles) et pourront être plantées d’arbustes, de cépées ou d’arbres de petit développement. Les matériaux permettent l’infiltration des eaux de pluie, et l’aménagement forme une transition douce entre la ville et les espaces boisés.

Aménagements : voie verte bidirectionnelle Matériaux : grave naturelle, stabilisé renforcé Mobilier : bancs, arceaux ponctuels, aire de repos avec assis-debout, tables de picnic, corbeilles.

La voie verte longe le parc du parc du château de La Celle Saint-Cloud, en suivant l’avenue Charles de Gaulle

Versailles Grand Parc

Florence Mercier Paysagiste - BET Degouy

3.3. Loisirs et paysages non urbains

Indice A - 13 octobre 2017

Révision du schéma directeur

Phase 2 : Objectifs à mettre en oeuvre et recherche de solutions

45

02

Typologie « Plateaux agricoles »

La route de Gisy longe l’aérodrome de Vélizy-Villacoublay

Cette typologie correspond à des séquences en zone non urbaine, le long de voies départementales, en bord de champs. Il s’agit de tronçons permettant de rejoindre les boucles du schéma directeur de 2013 ou des polarités de loisirs (comme la cour Roland). Les accotements permettent d’envisager la création d’une bande cyclable dissociée de la chaussée. Les aménagements prévus cherchent à profiter du cadre paysager dégagé, tout en proposant un aménagement sécurisé pour les modes actifs. La piste cyclable est mise à distance des voies par une bande plantée d’arbustes ou de graminées. La piste est au niveau du trottoir et en remblais par rapport aux champs. Son accotement est enherbé. Les matériaux choisis permettent l’infiltration des eaux de pluie.

Aménagements : bande cyclable, piste cyclable, piste cyclable sur trottoir (en remblais par rapport au niveau des champs) Matériaux : enrobé grenaillé, enrobé hydrodécapé, grave naturelle Mobilier : signalisation

Elle traverse les plateaux agricoles pour descendre vers la commune de Bièvres, dans la vallée de la Bièvre

Versailles Grand Parc

Florence Mercier Paysagiste - BET Degouy

Indice A - 13 octobre 2017

Révision du schéma directeur

Phase 2 : Objectifs à mettre en oeuvre et recherche de solutions

48

47


ÉVÉNEMENTS

SPORT

PÂTURAGES, JARDINS & VERGERS 48

PARCOURS & DÉTENTE


Le Pech David : un parc métropolitain Présentation des missions Toulouse

Étude de développement urbain sur le secteur Sud-Est Maîtrise d’ouvrage : Toulouse Métropole Équipe de maîtrise d’œuvre : La Fabrique Urbaine + Florence Mercier Paysagiste

L’étude urbaine du secteur Sud-Est répond à l’ambition de Toulouse Métropole de proposer une vision et une trame pour le développement urbain de la métropole. Avec la création d’un arc vert, le Plan Guide affirme une structure paysagère forte, qui relie les grandes entités du secteur : la Garonne, le Pech David, le campus universitaire, le Canal du Midi, et la vallée de l’Hers.

Le Pech David : un parc métropolitain Parc emblématique

Accès & urbanisation

Une activation progressive des lieux

Le projet propose de faire du Pech David une figure emblématique de Toulouse Métropole : un véritable parc paysager métropolitain, associant espaces naturels à haute valeur écologique, espaces agricoles, usages sportifs et évènements atypiques. Avec un travail fin sur la programmation, l’accessibilité, la constructibilité et la préservation des espaces naturels du Pech David, le projet met en avant les potentialités du site et son caractère exceptionnel. En s’appuyant sur la topographie spécifique du site (micro-vallons à l’est et coteaux au nord et à l’ouest), le projet propose d’urbaniser des points clés, et de créer de nouveaux accès (piétons, modes doux, routes, mais aussi téléphérique). Les plateaux et les lieux d’intensité paysagère sont valorisés et activés par de nouveaux programmes et un aménagement paysager spécifique. Par une hiérarchisation et une temporalité des actions à mener, le projet cherche à développer une stratégie d’aménagement qui prenne en compte une vision à long terme, tout en offrant des aménagements à court terme.

49


Ci-dessus : La réflexion à l’échelle métropolitaine : Constituer un arc vert structurant Ci-contre : Les enjeux du futur parc : Établir et hiérarchiser les enjeux et les actions, dans des «Fiches Actions»

50


Maîtriser l’urbanisation du Pech David

4

PRÉSERVER LES COTEAUX

Préserver les coteaux en implantant une frange boisée et jardinée et en valorisant les points d’accès au parc

5

02

REQUALIFIER LA FRANGE URBAINE

Définir une interface entre le parc et les quartiers voisins, tout en préservant les coteaux, par une frange boisée

51


52


La Redoute des Hautes Bruyères Vestiges d’un patrimoine remarquable Concours «Inventons la métropole du Grand Paris» Promoteur : Linkcity Équipe de maîtrise d’œuvre : Agence de Portzamparc + Florence Mercier Paysagiste + Bouygues

La Redoute des Hautes Bruyères forme un site exceptionnel. Place fortifiée en amont du Fort du Bicêtre, elle se situe sur le point culminant du Val-de-Marne, à proximité immédiate du grande parc départemental des Hautes Bruyères. Les vestiges de ses tunnels, casemates, douves et talus, constituent une entité toute particulière, avec une ambiance singulière. Le projet s’appuie et cherche à révéler ce patrimoine incroyable, tant par son architecture que par le dessin des espaces publics et notamment de la végétation. Le programme proposé est en lien direct avec la ZAC : pôle de santé, université et laboratoires de recherches en médecine, hôtel et spa, bureaux, logements étudiants et quelques commerces.

La promenade des horizons Place haute, place basse

Le travail des talus

S’appuyant sur la topographie existante, le projet se dessine autour deux niveaux, formant deux espaces publics emblématiques : la promenade des horizons, en haut, et la place du campus, en bas. La place basse se décompose en deux placettes, séparées par une « île de végétation », aujourd’hui présente. La promenade des horizons, large ruban le long duquel s’ouvrent les programmes, entoure la Redoute, et ouvre des vues sur le parc, la ZAC et le Grand Paris. Un travail fin du végétal permet de préserver et de conforter les talus. Après avoir recomposé une ligne de crête (taille des arbres), de nouvelles espèces sont plantées à la place des robiniers. Il s’agit d’essences longévives et indigènes (comme le chêne), permettant un apport de diversité et surtout une consolidation du talus, grâce à leur système racinaire. Des vues sont dégagées aux endroits clés.

53


Agence de Portzamparc - FMP Vue aérienne Sud-Est planches graphiques / CONSULTATION INVENTONS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

7

VUE

CACHAN

PARC - JARDIN PANORAMIQUE

AUTOROUTE

dégagement de vues depuis la promenade des horizons

patios

préservation du bosquet

VUE MÉTROPOLITAINE

COUR DU CÈDRE

54

LA COLLINE


Agence de Portzamparc - FMP Plan masse général 2

/ VILLEJUIF - cItadELLEs CONSULTATION INVENTONS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

VUE

u bosquet

ZAC CAMPUS GRAND PARC

I.G.R

confortement du talus et de sa fruticée

PARC DÉPARTEMENTAL DES HAUTES BRUYÈRES

VUE SUR LE PARC

COLLINE AU CÈDRE

PLACE CAMPUS

LIMITES DU PROJET

LA REDOUTE

55


Liste des projets Participation et suivi de projets au sein de l’agence Florence Mercier Paysagiste

Maîtrise d’œuvre urbaine - Réalisation du parvis de la gare et ses abords, Lorient (56) phases diagnostic, esquisse, AVP, PRO - Rénovation urbaine du Quartier des Poètes, Pierrefitte-sur-Seine (93), phases esquisse (secteurs 9, 10, 11, 12 ), AVP (secteurs 9, 10, 11, 12), PRO (secteurs 9, 10, 11, 12), suivi de chantier et OPR (secteurs 5, 6, 7, 8, 9, 10), études complémentaires (résidentialisations de deux immeubles) - Espaces publics de la ZAC de la Marine, Colombes (92), phases esquisse et AVP (secteur nord y compris aire accueil gens du voyage), phase PRO/ DCE et ACT aire d’accueil des gens du voyage, suivi de chantier (secteur sud y compris dalle Canibouts) - Rénovation urbaine du Quartier de la Lombardie, Rouen (76), suivi de chantier (secteur 4)

Concours - “Inventons la métropole du Grand Paris” site de La Redoute de Villejuif, Villejuif (94), avec l’agence 2 Portzamparc, Linkcity - Learning Center, Saclay, (78) avec l’agence Chochon et Pierre Architectes - “Inventons la métropole du Grand Paris” site de la Porte de Saint-Ouen, avec l’agence M. Fuksas, Nexity - Place de la République, Châlons en Champagne (51) -Requalification du quartier et de l’emprise du CEAT, Toulouse (31), avec l’agence 2 Portzamparc, Icade 56


Études - Révision du schéma directeur cyclable, Versailles Grand Parc (78), étude complète - Étude pour la requalification du Parc Jean Monnet, Epinay-sur-Seine - Étude de développement urbain du Sud-Est de Toulouse, Toulouse (31), phase diagnostic, et étude d’approfondissement sur le secteur du Pech David - Étude NPNRU Ile-Saint-Denis, Ile Saint-Denis (93), phases diagnostic, scenarii, avec Catherine Tricot (architecte-urbaniste) - Étude NPNRU quartier du Chemin de l’Île, Nanterre (92), phases diagnostic, scenarii, plan guide (y compris chiffrage), équipe: Interland (architectesurbanistes), Ville Ouverte - Étude NPNRU Quartier du Blanc-Riez, Wattignies (59), phases diagnostic, scenarii, plan guide (y compris chiffrage), équipe : La Fabrique Urbaine (urbanistes) - Préconisations pour les espaces publics du secteur Durand Savoyat et les berges de l’Isère, Presquîle, Grenoble (38), phase esquisse, préconisations en phases AVP, PRO et suivi de chantier, équipe : Agence 2 Portzamparc)

concours de de la Place de la République (gagné)

étude NPNRU Nanterre

57


58


Échelle architecturale & urbaine Projets d’école Master

Port(e) à Port(e), Lorient, Projet de Fin de d’études, Ouverture de la ville sur sa rade Entrée de ville, sortie de Port, Marseille (master 2), Fermeture du système portuaire

Licence

Faire le mur, 20 logements étudiants, site fictif, Licence 1 Triangles et plissés, Halle de marché , site fictif, Licence 1 Entre les blocs, Atelier de prototypes, site fictif, Licence 1 Autour de la terrasse, Logements collectifs in abstracto, Licence 3

59


LE PARC

LE MARCHE

Studio

Tecnico:

Arch.

Giuseppe Conte

Studio

Tecnico:

Arch.

Giuseppe Conte

Studio

Tecnico:

Arch.

Giuseppe Conte

Giuseppe

Conte

Arch.

Arch.

Tecnico:

Tecnico:

Studio

Studio

Giuseppe Conte

Giuseppe

Conte

Arch.

Arch.

Tecnico:

Tecnico:

LA CLAIRIERE

Studio

Studio

Giuseppe Conte

Giuseppe

Conte

Arch.

Arch.

Tecnico:

Tecnico:

Studio

Studio

Giuseppe Conte

CAFE

Giuseppe

Conte

Arch.

Arch.

Tecnico:

Tecnico:

Studio

Studio

Giuseppe Conte

COMME

Studio

Tecnico:

Arch.

Giuseppe Conte

Studio

Tecnico:

Arch.

Giuseppe

Conte

RCE

Tecnico:

Arch.

Giuseppe

COMME

Studio

Conte

Studio

Tecnico:

Arch.

Giuseppe

Conte

RCE

EN

TR

EP

CAFE

RI

SE

S

"A

NN

EX

ES

" ST AU

RA

NT

ENTREE visiteurs

ENTREE NELS PROFESSIO

RE

D'E

NT

RE

PR

ISE

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

SORTIE ES PROTOTYP

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

SORTIE ES PROTOTYP

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe

SORTIE VOILIERS

Conte

CAFE

CO

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

-W

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

secondaire ENTREE visiteurs

G

KIN

OR

BU

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

SORTIE VOILIERS

G

KIN

OR

X

-W

AU

CO

RE

SORTIE

X

ES

AU

IR

RE

BU

RA TO

BO

LA Tecnico:

Arch. Giuseppe

Conte

BO

CU

LA

IN

Tecnico:

Arch. Giuseppe

Conte

ONS ENTREENELS PROFESSIO

S

D'E NT RE

IRE

UR

RA TO

BA TE

Studio

LIVRAIS

Studio

R

EU

AT

UB

ISE S

INC

PR

D'E NT RE

ES SORTIE + PROTOTYP

S

CE

ISE

PR

ER EN

NF

VOILIERS

CO

LE FOIRAIL SORTIE VOILIERS

S

CE

NF ER EN

CO PA

RK

S

IN

G

SIL

O

NO

20

0 PL

AC

UV

ES

EL

LE

LIM

ITE

DU

PO

RT

DE

CO

MM

PROFESSIO

ER

ENTREENELS

CE

PASSAGE DES BATEAUX

CAFE

NOUVE

LLE LIMITE

DU PORT

DE COMM

ERCE

Studio

Tecnico:

Arch.

Giuseppe

Conte

QUAIS ACCES NTS EXISTA

de la Parking ime gare marit

GA

RE

MA

RIT

IME

Studio Tecnico: Arch. Giuseppe Conte

rà Ascenseu bateaux

60


Port(e) à Port(e) Ouvrir la ville sur sa Rade Lorient Atelier de prototypes de course au large Projet de Fin d’Études, Suivi par D. Mangin & E. Lénack

Le parc urbain

Lorient est une ville portuaire et maritime. Aujourd’hui, une frange portuaire sépare la ville de sa rade. Et, la départementale sépare la frange technique de la ville. Des bras historiques morcellent cette frange et permettent l’accès jusqu’aux berges. Le projet suggère d’agir sur les portes d’entrées de la frange portuaire depuis la départementale D469. Pour cela, le tracé de la départementale est repensé pour accueillir un parc urbain. Les accès piétons, en transports en commun et voitures sont améliorés, notamment aux port(e)s sud ( la Cité de la Voile) et centre (Gare maritime). Le projet se concentre ensuite sur la porte du centre, espace charnière entre le système portuaire industriel et le centre historique de la ville, au débouché de la voie rapide.

Un atelier de prototypes, entre le port de commerce et le centre-ville L’atelier de prototypes

Les espaces publics

A l’arrière du port de commerce, entre la gare maritime, le port de plaisance et les immeubles de la nouvelle ville et le début de l’espace industriel, s’implante le grand atelier de Prototypes de voiliers de course. Répondant à la forte demande du pôle nautique de Lorient d’obtenir de nouveaux locaux, il propose une interface entre la ville, le tourisme et la confection. En effet, l’organisation urbaine, l’Atelier et l’ensemble des espaces publics mettent en scène la construction des voiliers et de leurs prototypes. Deux espaces publics organisent l’espace : le foirail, côté ville industrielle, sur lequel se regroupent les programmes associés ; la promenade, reliant les quais existants, l’ascenseur à bateaux, la gare maritime et le marché, terminant le parc urbain. La partie ‘‘prototypes’’ de l’atelier s’ouvre largement sur la promenade, accueillant les visiteurs.

61


Centre-ville

AXE HISTORIQUE

Port de plaisance Nouvelle ville

D 469 Pénétrante

Port de commerce Matériaux de construction

L’Atelier de Prototypes Cuves de pétrole

Port de pêche

Port de commerce Vrac agro-alimentaire

Port de commerce

Matériaux de construction

Gare maritime

Péristyle

Port de plaisance

Arsenal rive droite

Arsenal

rive gauche

Gare maritime


L’Atelier des Prototypes : Un bâtiment pour mettre en scène la construction de voiliers de course

La structure devient façade et traduit la caractère ouvert ou fermé des espaces.

Côté promenade : des programmes ouverts au public Côté foirail : des programmes techniques

Alternance des espaces de fabrication et d’assemblage

Des dimensionnements définis par les usages : 2 trames / 2 ateliers / 2 ponts roulants

63


Côté promenade, côté foirail Deux espaces publics du parc à la gare

TEAMS LES GRANDS ATELIERS

SORTIE DE VOILIERS

Restaurant

EXPOSITION

Les coulisses de la Volvo Ocean Race

64

SPONSORS

ACCUEIL

L’atelier des prototypes


CO-TRAITANCE

FAB’LAB

Une salle commune

Concevoir, dessiner sur numérique

Une salle pour soi

Usiner, bricoler, réparer, décorer

65


1

2

Le travail du tissu et de la fibre carbonne

table de découpe

robot à peinture

Le travail du bois et de la résine

projection colle

pompe à vide mobile

SORTIE VOILIERS

SORTIE VOILIERS

Dosage résine et gelcoat

centrale d’usinage

laminage

SORTIE VOILIERS ENTREE PROFESSIONELS

Voiles par tissage mécanique

ASSEMBLAGE

ASSEMBLAGE

table découpe 14x5m

table découpe 14x5m STOCKAGE MATERIEL ENGINS VUE SUR LE PARC autoclave 30 m

table découpe 14x5m

machine à laminer

VUE SUR LE PARC

coursive technique

SORTIE VOILIERS EXPOSITION

VUE SUR LE PORT DE COMMERCE

sanitaires VISIT.

sanitaires VISIT.

stockage - réserve

sanitaires EMP.

sanitaires VISIT.

ACCUEIL exposition

Salle privée

Salle privée

ACCUEIL fab'lab

FAB'LAB

table découpe 20X8m

ENTREE VISITEURS

ENTREE VISITEURS UTILISATEURS SORTIE PROTOTYPES SORTIE PROTOTYPES

SORTIE PROTOTYPES SORTIE PROTOTYPES

Les deux trames s’ouvrent simultanément sur des espaces publics spécifiques et entre elles.

3

Le travail des grands éléments en carbone

Autoclave

66

dosage colle & fibre de carbone

centrale d’usinage

4

Le travail des moules et des prototypes

moule de pont

pompe à vide prototypes

outillage


La poutre de roulement du pont roulant s’intègre à la structure et le pont roulant est suspendu à la poutre longitudinale.

LA TERRASSE

VUE SUR LA VILLE ET LE PORT DE PLAISANCE

ISOLANT

LES GRANDS ATELIERS

LA PROMENADE

LE FOIRAIL

La terrasse offre des vues sur la promenade, la ville et son port de plaisance.

ARCHITECTURE NAVALE

LES PROTOTYPES Maquette 1/2 Coques & ponts

LE CAFÉ

LA PROMENADE

LE FOIRAIL

Les ateliers de manutention sont éclairés zénithalement.

67


Port à sec et Club-house : une relation particulière avec la mer.

Voie paysagère entre les falaises et les tours.

Un nouveau quartier au contact de la mer.

68


Entrée de ville, sortie de Port Fermer le système portuaire Quartier de L’Estaque, Marseille, Logements Port à Sec Travail de groupe de 4 étudiants, sur un semestre Suivi par P.A Trévelo, Y. Beltrando et R. Ferrand.

Le littoral marseillais est séparé en deux entités : le système portuaire au nord (avec le vieux Port, le port de pêche et le port autonome), et le système des plages au sud. Le projet propose de «fermer» le système au nord, avec la création d’un quartier fédéré par un équipement nautique qui viendrait faire écho au Vieux Port de Marseille : un port à sec couvert pouvant accueillir 2000 bateaux.

Un nouveau quartier pour l’entrée de ville Le port à Sec

Aujourd’hui en friche industrielle et inaccessible, le terrain choisi est un des derniers lieux au contact de la mer. Le projet propose donc de déplacer les activités présentes (activités nautiques liées au parc à bateaux) et de les concentrer autour d’une séquence technique forte : le port à sec.

L’espace public

L’espace découvert est ainsi mis à profit de deux manières: par des espaces publics généreux accompagnés de plusieurs équipements (balade le long de la darse, places ) et par une densité de logements importante. De plus, le quartier et les espaces piétons qu’il propose permettent de faciliter la connexion entre la ville et les espaces de baignade.

Les logements

Les falaises et carrières en reconversion dessinent la skyline du projet. Et, l’Estaque s’inscrit ainsi dans le paysage du littoral en proposant un nouveau front de mer dans la continuité des projets Euromed 1 et 2.

69


PKG

PORT

À SEC

E

ENAD

PROM

E

PR

AD OMEN

JARD

IN DE

LA P

OINT

E

QUA

I

E DE

ENAD

PROM

LA JE

TEE

LES PORTS DE L'ESTAQUE

LES PORTS DE L'ESTAQUE

LE PORT DE L'ESTAQUE

PORT DE PÊCHE DE SAUMATY SY E ÈM ST 1:

PORT AUTONOME DE MARSEILLE

E UN E RT FO

LE J.4

ID

LE J.3

TIT EN É U RT PO AIR E MUCEM

LE J.2

LE J.1

LE VIEUX LE VIEUXPORT

LE VIEUX PORT

PORT

LE VIEUX PORT

PLA GES ED : UN IN OM ANT

LES PLAGES DU PRADO

RIS OU ET UE TIQ

LE PORT DE LA POINTE ROUGE LE PORT DE LA

LE PORT DE LA POINTE ROUGE

POINTE ROUGE

? LE PORT DE L'ESTAQUE

LE PORT DE SAUMATY

LE PORT AUTONOME

LE VIEUX PORT

ANSE DE SAUMATY

70

LE PORT DE LA POINTE ROUGE

ANSE DE LA VIEILLE CHAPELLE


Une attention spécifique est portée au traitement des rez-de-chaussée. Ceux-ci s’attachent simultanément au niveau de la voie paysagère et du polder. Ils accueillent stationnement, programmes liés à la construction des nouveaux logements ( école, commerces ) et activités nautiques.

Falaises calcaires

Quartier de L’Estaque

Aqueduc

1375 LOGEMENTS

Promenade en front de mer 500 places en mer en plus

Port de plaisance L’Estaque

2000 BATEAUX ENTREPOSÉS

MARSEILLE PORT DE PÊCHE PORT AUTONOME

>

71


Creuser les murs pour créer des usages et des espaces. Logement de 22,50m2

Chambre

Partie ‘Haute’ - Plan à + 2,50m Le lit est au-dessus de la cuisine et de la penderie. Il s’ouvre côté bureau.

Bureau Cuisine

Entrée Partie ‘Basse’ - Plan à + 1,50m Les creux des murs accueillent la cuisine, la penderie, la salle de bain et quelques rangements.

72


Faire le mur Évider la masse 30 logements étudiants Champs-sur-Marne Projet de première année, « Standard et répétition » Suivi par J-C. Quinton

Chaque logement est défini par deux murs qui se replient et s’épaississent. Ceux-ci ne « tiennent » pas seulement l’espace, ils abritent des usages. Différentes fonctions : étagères, cuisine, salle de bain et même le lit sont creusées dans leur masse. La répétition du module (par symétrie centrale) permet de varier les orientations (est-ouest).

Multiplier les espaces & les usages Les murs enserrent un espace central très intime. La cuisine et le bureau s’ouvrent sur la vue et la lumière. De plus, les nombreux rangements, intégrés dès la conception, augmentent l’espace du logement, en restant dans les surfaces demandées.

73


74


Triangles et plissés Deux structures triangulaires Halle couverte Site fictif

Projet de première année, « Toiture » Suivi par J-C. Quinton

La halle se décompose en deux espaces, qui répondent à deux usages et deux lieux très différents que sont la place du marché et la promenade en bord de mer. La toiture la plus grande, donne sur la place du marché. La toiture la plus fine donne sur la promenade. Le dessin de la toiture est conçu à partir d’éléments triangulaires, inclinés suivant de légères pentes. La structure, en bois, reprend le motif triangulaire des pentes, en homothétie, procurant une ambiance toute particulière. Les poteaux, triangulés eux-aussi, sont positionnés de manière à offrir des passages généreux, frontalement et latéralement.

Entre les blocs Espaces ouverts, espaces fermés Atelier de prototypes Site fictif

Projet de première année, « Partition » Suivi par J-C. Quinton

La partition de l’atelier s’appuie sur une distinction entre le caractère ouvert ou fermé des espaces, qui résulte des différents besoins : lumière directe, intimité, hauteur sous plafond, etc... Les espaces «fermés» formant des blocs; les espaces ouverts donnant sur «l’open space». Cette différence permet de créer un jeu de boîtes, venant se poser les unes sur les autres, de part et d’autre de l’espace central. La structure est intégrée dans les «épaisseurs» créées entre les volumes, leur donnant ainsi l’impression de ne pas être soumis à la pesanteur. L’atelier central, en double hauteur, est très ouvert au nord, permettant d’offrir une lumière agréable dans tout l’atelier et des vues sur l’extérieur.

75


A.

B.

C.

76


Autour de la terrasse Chacun sa terrasse Projet «in abstracto» Immeuble de 30 à 40 logements, région parisienne Projet de troisième année suivi par J. Villemard.

Contrairement à l’ensemble des projets, cet exercice est dépourvu de « site ». La réflexion part de «l’intérieur» du logement, et de ses qualités intrinsèques, pour produire différents appartements, puis un immeuble (ou un groupement). La relation intérieur / extérieur est l’axe fort du projet. Les typologies d’appartements ont chacune une ou des terrasses, à différentes hauteurs, venant créer des ambiances particulières.

Prolonger, séparer La relation intérieur / extérieur

Chaque terrasse est en correspondance avec un espace précis du logement : entrée, chambre, salon. Sa hauteur se calque sur l’élément fort de celui-ci : sol, système de rangements, bureau, etc. Elle est le prolongement extérieur de la pièce.

Usages permis par la différence de niveaux

La différence de niveau permet de créer des séparations au sein d’un même appartement (entre salon et salle à manger, ou entre les chambres et les espaces de vie) ou entre plusieurs logements. Des rangements, des installations techniques ( chauffeeau , etc.) sont positionnés dans les différences de niveaux, rendant « utile » cet espace.

A. La terrasse principale, en prolongement du salon, sépare les deux chambres. B. La terrasse donne sur l’entrée et la cuisine. C. La terrasse agrandit l’espace de la chambre, mais permet aussi d’accueillir une table, des plantes,...

77


78


Travaux personnels Expériences et concours Projets personnels

Évènements sous le viaduc, concours «Projet Flash» SNCF Propreté, 2014 Carnets de voyage, croquis de voyage & d’architecture

79


Compléter la liaison Nord/Sud existante, par une promenade sous le viaduc.

« Événement »mis en valeur par le mobilier urbain

Promenade existante

Le mobilier est construit à partir de modules en palettes.

80


Événements sous le Viaduc Position & desserte : Le croisement Concours « Projet Flash » de la SNCF

Aménagement paysager de la gare de Colombes Concours avec R. Bonsang et A. Sportich du Réau de la Gaignonière Projet Pré-sélectionné (2014)

La demande était de réfléchir à l’aménagement paysager des abords de la gare, en proposant un projet simple à mettre en œuvre, à un coût maîtrisé et réalisable en quelques semaines. La ligne J et plusieurs bus desservent la gare de Colombes. Au nord, le tram 1 va être prolongé jusqu’à la gare suivante de la ligne J : «Le Stade». Entre les deux gares, la voie ferrée est en viaduc. L’espace couvert en dessous sert de stationnement. Au sud, dans le prolongement du viaduc, une promenade emprunte le tracé d’un ancien chemin de fer jusqu’à la gare précédente.

Un parcours, des promenades Parcours sous le viaduc

Le projet prolonge cette liaison piétonne vers le nord, jusqu’à la gare du stade, mettant en valeur le parcours à ciel ouvert entre les différents modes de transport.

Événements urbains

Le projet se veut en 4 étapes chronologiques : matérialiser la promenade par un revêtement léger (type peinture); installer les événements (plateformes, assises, parcs à vélos...) qui stimuleront de futures appropriations de l’espace du viaduc par les habitants ; reconstruire l’accès arrière de la gare pour en améliorer ses usages; retravailler la façade est de la gare, qui constitue une ségrégation entre avant et arrière de gare.

81


Carnet de voyage, Myanmar - Malaisie, ĂŠtĂŠ 2015.

82


Carnets de voyage Dessin & écriture : outils du voyage Croquis Fusain, mine de plomb, feutre, stylo

Le croquis permet de s’immerger dans un lieu, dans une ambiance. Dessiner amène à mesurer les espaces, les territoires et les personnes. Avec l’écriture, il donne une épaisseur au voyage.

Carnet de voyage, Myanmar - Malaisie, été 2015.

83


Carnets de voyage Argentine, Uruguay, Paraguay, Bolivie, Chili, automne 2019.

84


85


ChloĂŠ Picard

Architecte A.D.E 06.89.46.81.87 chl.picard@gmail.com

Profile for ChloePicard

Portfolio 2019 Chloé Picard  

Portfolio 2019 Chloé Picard  

Advertisement