Issuu on Google+

Mensuel municipal

F ĂŠ v r i e r

2 0 1 0

–

n ° 2 9 4

QĂ—

Chilly-Mazarin, ville sportive

6XSSOĂ…PHQW GX &KLOO\ PDJD]LQH 1Ă—ĂŤ   )Ă…YULHU 

2d[cdaT ?Ă&#x2DC;[T<dbX`dT Tc3P]bT ?zcXcQÂ&#x201E;dU 2^\XcĂ? STb9d\T[PVTb 4eĂ&#x152;]T\T]c

Chilly mag 294.indd 1

6aPX]TbSzPacXbcTb 2X]Ă??zcXc3TY 9Td]T?dQ[XR CWĂ?Ă&#x2020;caT

4cPdbbX BPX]cEP[T]cX] B^acXTBT]X^ab

B_^acb BcPVTB_^acb EPRP]RTb 4bRaX\T AĂ?bd[cPcbb_^acXUb

Votre supplĂŠment Chilly rendez-vous 20/01/10 10:24


Sommaire

ArrĂŞt p.4 sur images > ActualitĂŠs p.5

Ce magazine est imprimĂŠ sur papier labellisĂŠ PEFC. Cette certification garantit que ce support est issu de forĂŞts gĂŠrĂŠes durablement.

>

Recensement p.5 ActivitĂŠ commerciale p.5 Plans de sectorisation pour la collecte des dĂŠchets p.6 >

Dossier

p.9

Chilly-Mazarin, ville sportive

Chilly-Mazarin solidaire avec HaĂŻti ! Pour exprimer sa solidaritĂŠ avec HaĂŻti suite au terrible tremblement de terre qui a ravagĂŠ lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŽle, le Conseil municipal de Chilly-Mazarin a votĂŠ lâ&#x20AC;&#x2122;attribution dâ&#x20AC;&#x2122;une subvention exceptionnelle dâ&#x20AC;&#x2122;un montant de 5 000 ¤, lors de la sĂŠance du 25 janvier. Cette subvention a ĂŠtĂŠ versĂŠe Ă  CitĂŠs Unies France, association Ă  laquelle adhère notre commune et qui a pour mission, notamment, de participer Ă  la reconstruction dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠquipements dĂŠtruits lors du sĂŠisme. Cette opĂŠration sâ&#x20AC;&#x2122;inscrit dans le long terme. Par ailleurs, et pour rĂŠpondre Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;urgence, les habitants sont invitĂŠs Ă  dĂŠposer leurs dons, par chèque Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ordre de ÂŤ MĂŠdecins Sans Frontières Âť, dans lâ&#x20AC;&#x2122;urne prĂŠvue Ă  cet effet situĂŠe Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;accueil de la Mairie. Merci dâ&#x20AC;&#x2122;avance pour votre gĂŠnĂŠrositĂŠ !

>

Vie locale

p.12

Conseil Municipal des Enfants SĂŠjour familles SIAHVY PrĂŠvention Culture Urbanisme Au Conseil Tribune dâ&#x20AC;&#x2122;expression Coups de cĹ&#x201C;ur de la MĂŠdiathèque Bloc-notes

p.12 p.13 p.13 p.14 p.14 p.15 p.17 p.18 p.19 p.19

QĂ&#x2014;

Votre supplĂŠment 6XSSOĂ&#x2026;PHQW GX &KLOO\ PDJD]LQH 1Ă&#x2014;ĂŤ   )Ă&#x2026;YULHU 

Au ďŹ l de la vie DĂŠcembre 2009

naissances Novembre : ThĂŠo MORVEZEN, HanaĂŠ RANSON DĂŠcembre : Rylane ALBERT, ThĂŠo AMORIN, Bilal ARAB, Manel AĂ?CHAT, LĂŠonie BARAĂ&#x2039;R, Mohamed BOUZELMA, Florian BROCARD, RaphaĂŤl CADIC, Aly CAMARA, Tess DONOT, Ghazal FHAL, Lojeyne FOUFA, Alycia GHIPPONI, Gabriel GIRAULT, Rosy-Gabriella GUEHI, Hachimia HOUSSEINE, Adam IBOUROI, Dalil KEMEL, Lina KHETTABI, Erwan LARGILLIERE, AbygaĂŤl LATOUCHE, Capucine MALTRUD, Rayan MILADI, Martin NEVOUX, Ritchi SILVA, NaĂŤl SZYNAL Les prĂŠnoms les plus attribuĂŠs en 2009 : chez les filles : Inès, Laura, LĂŠonie, MaĂŤlys, MĂŠlissa chez les garçons : Nathan, Hugo, RaphaĂŤl, Rayan, ThĂŠo

2d[cdaT ?Ă&#x2DC;[T<dbX`dT Tc3P]bT ?zcXcQÂ&#x201E;dU 2^\XcĂ? STb9d\T[PVTb 4eĂ&#x152;]T\T]c

6aPX]TbSzPacXbcTb 2X]Ă??zcXc3TY 9Td]T?dQ[XR CWĂ?Ă&#x2020;caT

4cPdbbX

B_^acb BcPVTB_^acb EPRP]RTb 4bRaX\T AĂ?bd[cPcbb_^acXUb

BPX]cEP[T]cX] B^acXTBT]X^ab

mariages David DA SILVA et Patricia ANDRADE FONSECA, Wassim MTIMET et ValĂŠrie AMANN

Programme cinĂŠma

dÊcès

(cf p.2 du Chilly Rendez-vous)

Jean REBER, Gilberte BARBAN veuve ROBERT, RĂŠgine URBAIN, CĂŠcilia GIRARDIN, Maria GASPAR ĂŠpouse LLOPIS AVILA, Ahmed HALĂ&#x2C6;S, Charles CLAISSE, LĂŠonor SANZ veuve IBAR, Hocine MIROUH

non parvenu dans les dĂŠlais 2 CHILLY Magazine â&#x20AC;˘ fĂŠvrier 2010 â&#x20AC;&#x201C; n°294

Chilly mag 294.indd 2

20/01/10 10:24


Édito ALBERT CAMUS Le 4 janvier 1960, il y a 50 ans, Albert Camus disparaissait tragiquement dans un accident de voiture dans l’Yonne. Ainsi, s’achevait très prématurément la vie de l’écrivain français du XXe siècle le plus lu dans le monde. Né à Mondovi (près de Bône, Algérie) d’un père mort à la guerre 14-18 alors qu’il n’avait pas un an et d’une mère illettrée et sourde, touché très jeune par la tuberculose au point d’être interdit du concours d’agrégation, il obtient en 1957 le prix Nobel de littérature. Journaliste, écrivain, homme de théâtre, philosophe, il laisse une œuvre inachevée mais considérable dont l’absurde et la justice furent des thèmes majeurs. Jean-Paul Sartre, qui avait beaucoup combattu Albert Camus, lui a rendu un vibrant hommage après sa mort : « Son humanisme têtu, étroit et pur, austère et sensuel, livrait un combat douteux contre les événements massifs et difformes de ce temps. Mais, inversement, par l’opiniâtreté de ses refus, il réaffirmait au cœur de notre époque, contre les machiavéliens, contre le veau d’or du réalisme, l’existence du fait moral ». Notre médiathèque qui porte son nom lui rendra hommage le 6 février à 15h30 avec la projection du film « Albert Camus, une tragédie du bonheur » qui lui a été consacré par Jean-Daniel, en présence du réalisateur Joël Calmettes. Gérard FUNÈS Maire de Chilly-Mazarin Vice-Président du Conseil Général de l’Essonne Chevalier de la Légion d’Honneur

Zoom Gérard Funès et les élus du Conseil municipal ont participé à la cérémonie des vœux d’Europ’Essonne mercredi 13 janvier, dans les locaux de la société SanofiAventis (site de Chilly-Mazarin / Longjumeau). Notre Communauté d’agglomération a été fondée en 2007 sur un principe de solidarité et de complémentarité entre les dix Communes qui la composent. Lors de cette cérémonie, Vincent Delahaye, Président d’Europ’Essonne, a salué le travail effectué pour la mise en œuvre de l’intérêt communautaire, visant une politique cohérente de développement économique, d’emploi, de solidarité, de culture, de sport et de transport. Ainsi, l’année 2009 a vu, notamment, l’inauguration d’une école de la deuxième chance située à Villebon-sur-Yvette, l’organisation intercommunale du Téléthon, l’élaboration du Programme Local de l’Habitat (en cours de finalisation) ou encore la signature de la charte régionale de la biodiversité... Restez informé de l’actualité de votre communauté d’agglomération sur www.europessonne.fr Directeur de la publication : Gérard FUNÈS • Responsable de la rédaction : Emmanuel MORVAN • Rédaction : Grégory CAILLE – Anne-Laure MONNOT • Crédit photos : Service CDL • Publicité : Françoise MALE – 01 69 10 37 65 • Maquette et mise en pages : Scoop Communication – 01 49 87 07 07 - Christine Canard (4e de couverture) • Impression : PJ Graph • Tirage : 9 800 exemplaires • Distribution : Le Diffuseur – 01 46 70 12 21 • Pour tous problèmes concernant la distribution du magazine, contactez le : 01 69 10 37 65 • Site internet : www.ville-chilly-mazarin.fr • E-mail : contact@ville-chilly-mazarin.fr • Licences d’entrepreneur de spectacles cat.2 : N°2-1017801 et cat.3 : N°3-1017800

CHILLY Magazine • février 2010 – n°294 3

Chilly mag 294.indd 3

20/01/10 10:24


Arrêt sur images De l’art contre le cancer Du 15 au 20 décembre, l’artiste peintre Michèle Bourgeois a proposé une expositionvente solidaire : les fonds récoltés ont été intégralement reversés à l’institut Curie au profit de la lutte contre le cancer.

L’Arpage en fête ! Le 18 décembre, les pensionnaires de la résidence Arpage – Louis Pasteur ont reçu la visite de Gérard Funès et de Gérard Proux, Conseiller Municipal délégué aux Seniors, venus leur remettre un petit colis de Noël.

Des points et des pois Le 17 décembre, l’institut Valentin Haüy fêtait Noël en présence de parents, du Maire et d’élus du Conseil Municipal. Pour l’occasion, l’ensemble des élèves a présenté un texte humoristique sur le thème des points et des pois avant d’ouvrir les cadeaux posés au pied du sapin.

Calimity Jane Orientation Le 16 janvier, le Carrefour des Métiers et de l’Orientation organisé par ChillyMazarin et Morangis, en partenariat avec les associations de parents d’élèves, a aiguillé les collégiens et lycéens.

Le 16 janvier, à la Médiathèque Albert Camus, la comédienne Sophie Perrimond interprétait le rôle de Calimity Jane. Cette dernière a lu une sélection de lettres écrites à destination de sa fille, dans une création concoctée par la compagnie Le Théâtre des Roches.

Petit à petit Le 13 janvier, la compagnie Sac à Sons présentait son spectacle Petit à petit aux enfants de 0 à 6 ans. Une création pleine de douceur et de sensibilité.

L’assemblée des pompiers Le 16 janvier, c’était l’heure du bilan pour le Centre de Première Intervention de Chilly-Mazarin, dont les 40 sapeurspompiers volontaires (hommes et femmes) ont effectué 1283 interventions en 2009, parmi lesquelles 1016 sur la commune. Des galons ont été remis au caporal-chef Robbes et au caporal Perron, qui reçoit également le diplôme de chef d’équipe. Le caporal-chef Toussaint a reçu une médaille pour ses 15 ans de service. Une seconde médaille a salué les 20 ans de service du caporal-chef Thibaud.

Une galette après le film Le 18 janvier, les seniors ont partagé la galette après la projection du film Le dernier vol au cinéma François Truffaut. Tous ont été comblés, surtout les rois et les reines !

Énergie rock ! Dans le cadre des Journées du Rock, 4 groupes sont montés sur la scène de la Maison des Jeunes et de la Culture le 16 janvier, pour transmettre leur passion de ce style musical.

4 CHILLY Magazine • février 2010 – n°294

Chilly mag 294.indd 4

20/01/10 10:24


Actualités Recensement

6 EN BREF

Une nouvelle enquête en cours La campagne annuelle de recensement se tiendra jusqu’au 27 février.

D

epuis le 21 janvier et jusqu’au 27 février, Aïssatou Sonko, Laetitia Delahaye et Céline Durao (de gauche à droite au 1er plan sur la photo) arpentent les rues de Chilly-Mazarin pour remplir leurs missions d’agents recenseurs. Depuis 2004, la nouvelle méthode de recensement de la population initiée par l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques) consiste, pour les communes de 10 000 habitants et plus, en une collecte d’informations se déroulant chaque année sur la base d’un échantillon d’adresses. Tous les foyers de Chilly-Mazarin ne sont donc pas concernés ; cette étude statistique vise un panel, redéfini tous les ans, d’envi-

ron 600 logements (individuels et collectifs). Si votre habitation est concernée par cette opération 2010, vous recevrez la visite de l’un de ces trois agents, en charge de secteurs déterminés. Ils sont susceptibles de frapper à votre porte y compris les samedis et dimanches. Munis d’une carte officielle signée par le Maire prouvant leur qualité, ils vous remettront des questionnaires relatifs à votre logement et à ses occupants. Ils seront à même de vous aider à remplir les formulaires en cas de besoin et sont tenus au secret professionnel. Merci de leur réserver un bon accueil pour faciliter leur travail. Votre participation est essentielle et vos réponses resteront

confidentielles. Elles permettront cependant à l’INSEE d’établir des statistiques décrivant l’évolution de la population et du parc de logements, desquelles découleront des informations utiles à la bonne connaissance de notre territoire et éclairant les décisions publiques. Suite aux enquêtes annuelles de recensement réalisées de 2005 à 2009, les nouveaux chiffres viennent d’être publiés au Journal Of ficiel. Au 1 er janvier 2010, Chilly-Mazarin compte officiellement 18 577 habitants ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune. En ajoutant la population comptée à part (121 personnes dont la résidence habituelle est située sur une autre ville mais ayant conservé une résidence sur le territoire communal : étudiants, militaires, personnes hospitalisées, etc.), la population totale de Chilly-Mazarin s’élève à 18 698 habitants. Le recensement est coordonné par Hélène Bétou et Philippe Nel (au second plan) du Service État Civil et Citoyenneté. Renseignements au 01 69 10 37 51.

Activité commerciale

Le challenge des commerces alimentaires Les restaurateurs et autres commerçants alimentaires ont jusqu’au 31 mars pour s’inscrire à la 11e édition des Papilles d’Or.

O

rganisées par la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de l’Essonne en partenariat avec le Conseil général, les Papilles d’Or sont de retour. Ce concours vise à valoriser la qualité des commerçants alimentaires, sédentaires ou non, et des restaurateurs du département. À Chilly-Mazarin, Philippe Grivot, installé sur le marché, avait décroché le 1er prix dans la catégorie primeurs en 2008 puis le 2e prix l’année suivante. En 2009 également, Thierry Vincendeau de la boulangerie-

pâtisserie TV Gourmand (1, place de la Libération) obtenait le 2e prix dans la catégorie pâtissiers. Comme eux, lancez-vous ce défi pour assurer la promotion de votre savoir-faire. Plusieurs catégories sont prop o sé es en f onc t ion de votre activité : boulangerie, boucherie, caviste, charcuterie/ traiteur, fromagerie, pâtisserie, primeur, poissonnerie, restauration (familiale, traditionnelle, gastronomique, cuisine du monde) et autres (confiseur, chocolatier, torréfacteur, etc.). En complément,

une catégorie espoir s’adresse aux créateurs/repreneurs de commerces alimentaires en exercice depuis 2 ans maximum et à leur compte pour la première fois. Un prix spécial Développement durable est créé cette année pour récompenser les efforts de ceux qui se sont engagés dans une démarche éco-responsable. Pour en savoir plus, visitez le site www.lespapillesdor.fr ou contactez le service commerce de la CCI au 01 60 79 90 13 ou par mail commerce@essonne.cci.fr.

VOTEZ PAR PROCURATION Si vous ne pouvez pas vous présenter au bureau de vote les 14 et 21 mars dans le cadre des prochaines élections régionales, pensez au vote par procuration dans les cas suivants : obligation professionnelle, état de santé ou assistance à une personne malade, études ou formation, vacances. Votre mandataire doit être obligatoirement inscrit sur la liste électorale de Chilly-Mazarin ; le jour du scrutin, il devra se présenter à votre bureau de vote muni d’une pièce d’identité. Pour établir une procuration dès à présent, rendez-vous à Longjumeau : • au Tribunal d’Instance (11, rue du Général Leclerc – 01 69 10 26 50) • à la gendarmerie (13, avenue du Maréchal Leclerc – 01 69 79 50 50) • ou au Commissariat de Police (10, rue des Écoles – 01 69 79 23 70) Muni d’un justificatif de domicile et d’une pièce d’identité, vous devrez alors indiquer le nom, le prénom, la date de naissance et l’adresse du mandataire. Service élections : 01 69 10 37 52 LE MAZARIN ROUVRIRA PROCHAINEMENT Le dossier concernant la reprise du Mazarin (bar – restaurant – brasserie situé 1, place de la Libération) est réglé sur le plan administratif et juridique. Les nouveaux gérants de ce commerce, qui tiennent déjà d’autres établissements dans la région, envisagent à ce jour de conserver l’activité initiale de ces lieux. Il faudra cependant compter quelques mois avant la réouverture du Mazarin, puisque de lourds travaux sont programmés : réfection de la verrière extérieure, important réaménagement intérieur et mise en conformité (électricité, plomberie…). Affaire à suivre… LE « PACK COMMERÇANT » DE LA CCI La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de l’Essonne propose aux commerçants de bénéficier de l’intervention dans leur point de vente d’un expert en marketing pour développer leur stratégie commerciale afin d’être toujours plus attractif et compétitif. Vous êtes commerçant et désirez : • revoir l’agencement de votre point de vente, • repenser votre communication pour développer et fidéliser votre clientèle, • trouver des solutions informatiques pour la gestion commerciale et administrative de votre entreprise, • appréhender toutes les opportunités offertes par Internet (communication, présentation de votre savoir-faire, vente à distance...), le « Pack commerçant » est fait pour vous ! La CCI Essonne prend en charge une partie de ce dispositif, la participation financière du commerçant s’élève à 180 ¤. Renseignements sur www.essonne.cci.fr ou auprès de Filipe de Barros Martins, conseiller d’entreprise de la CCI, au 01 60 79 91 28.

CHILLY Magazine • février 2010 - n°294 5

Chilly mag 294.indd 5

20/01/10 10:24


6 CHILLY Magazine • février 2010 - n°294

Chilly mag 294.indd 6

20/01/10 10:24


CHILLY Magazine • février 2010 - n°294 7

Chilly mag 294.indd 7

20/01/10 10:24


FABRICANT INSTALLATEUR

PRIX USINE 000

puis 2 à votre ser vice de

Chauffage - Plomberie VMC - Dépannage - Entretien Climatisation



Fenêtres double vitrage, Volets PVC, Bois, ALU Pose par nos soins, TVA 5,5%

THERMIPRO

10, rue Auguste-Blanqui 91380 CHILLY-MAZARIN

Tél./Fax : 01 69 34 50 02 thermipro@orange.fr

Crédit d’impôt *

e c i v r e s e l t e é ix, la qualit

Le pr

01-69-74-25-55

C.Cial le Château - Parking LIDL 55 Av. Mazarin 91380 Chilly-Mazarin c.tudor@installation-services-express.fr

NoTVA intracommunautaire : FR40452093053

Chilly mag 294.indd 8

* Selon barème fiscal en vigueur.

20/01/10 10:24


DOSSIER

Chilly-Mazarin, ville sportive ! 2010 a démarré, et comme chaque nouvelle année, elle s’accompagne de son lot de bonnes résolutions. Parmi celles-ci, la pratique d’une activité physique régulière figure bien souvent, pour bon nombre d’entre nous, sur l’une des marches du podium. Cette année, c’est décidé : on va mouiller le maillot ! Très attachée aux valeurs du sport, la Ville de Chilly-Mazarin tient à satisfaire tous ceux qui ont le goût de l’effort et mène une politique visant à favoriser le sport pour tous. La ville dispose de nombreux équipements, assure des interventions en milieu scolaire, offre un vaste panel d’activités grâce aux associations locales qu’elle soutient activement, organise de grands événements sportifs, etc. Plongez-vous au sein de ce dossier pour en savoir plus.

Un service dynamique Le service des Sports, récemment implanté dans de nouveaux locaux au 19, rue François Mouthon, met en œuvre la politique de la Ville en faveur du sport ; il en assure la promotion auprès des publics aux profils les plus divers. Quel que soit son âge, quels que soient ses goûts et ses attentes, chacun doit pouvoir trouver chaussure (de sport) à son pied ! Impliqué dans tout ce qui a trait avec l’offre sportive, il se veut également lieu d’information pour les administrés et interlocuteur privilégié pour les associations relevant de son secteur.

Une action spécifique à destination de la jeunesse 44 classes d’élémentaire, soit un total de 1160 élèves, font régulièrement du sport dans le cadre de leur programme scolaire.

Pour faire découvrir aux enfants les joies de la pratique sportive, 3 éducatrices sportives de la mairie interviennent en effet en milieu scolaire. Elles organisent des activités physiques variées (vélo, handball…), à l’image de ce qu’elles proposent au sein du Centre d’Animation aux Activités Physiques et Sportives (CAAPS). Par ailleurs, 9 classes de maternelle (238 élèves) et 21 classes d’élémentaire (518 élèves) se rendent à la piscine communale au cours de l’année. 4 éducateurs les y accueillent pour leur apprendre les rudiments de la natation. Notons également que certaines associations, notamment le Club de Tennis de Table et le Cercle d’Escrime, projettent d’intervenir auprès des enfants pour des initiations sur le temps périscolaire (le midi) ou pendant les heures de classe. Pour compléter ce disposi-

tif à destination des plus jeunes, le service organise 3 stages Sports Vacances dans l’année (février, avril et juillet) pour les 9 – 13 ans, leur offrant la possibilité de se dépenser au cours d’après-midi toniques. Ils ont attiré 100 participants en 2009.

Le CAAPS : le sport pour tous Pour l’ensemble de la population, le service des Sports propose notamment des activités variées par l’intermédiaire du CAAPS dont il assure la gestion. Celui-ci rassemble les générations depuis 1977. 193 enfants de 3 à 12 ans fréquentent l’école multi-sports le mercredi. Les élèves de maternelle découvrent des activités athlétiques, gymniques et collectives et ceux d’élémentaire pratiquent des sports collectifs, des jeux de raquettes, du roller, des ateliers cirque, de l’es-

crime, du judo, etc. Le CAAPS compte 286 inscrits du côté des adultes et des seniors. Au programme : musculation, abdos fessiers, step, stretching, fitness pour les adultes ; gymnastique d’entretien, aquagym, tennis de table et randonnée pour les seniors. Encadrés par des éducateurs diplômés, les adhérents se dépensent dans la bonne humeur. Pour permettre à tous d’intégrer le CAAPS, la Ville a instauré une politique tarifaire calculée pour le plus grand nombre.

Informations pratiques

Horaires du service des Sports : - le matin, de 8h30 à 12h du lundi au samedi inclus - l’après-midi, de 13h30 à 17h30 les lundis, jeudis et vendredis, et de 15h30 à 19h le mardi Secrétariat : 01 69 10 37 92 ou sports.jeunesse@ville-chilly-mazarin.fr

CHILLY Magazine • février 2010 - n°294 9

Chilly mag 294.indd 9

20/01/10 10:24


Dossier

L’abonnement annuel est volontairement accessible et le coût réel d’une séance pour les adhérents assidus est compris entre 1,03 ¤ et 2,02 ¤ en fonction des âges. Retrouvez la plaquette informative du CAAPS (horaires, tarifs, modalités d’inscription) sur www.ville-chilly-mazarin.fr.

questions à Bernard Bresler,

Adjoint au Maire chargé des Sports Chilly-Magazine : Que dire de l’offre actuelle en faveur des sports ? Le sport pour tous doit être une réalité. C’est pour moi une nécessité et une exigence. Du bébé nageur aux cours dispensés pour les seniors, en passant par les interventions en milieu scolaire et le tissu associatif, la Municipalité met tout en œuvre pour proposer une of fre variée de qualité. Il est nécessaire que chacun s’épanouisse par la pratique d’une activité physique répondant à ses attentes. Le sport concourt à une vie saine et favorise le lien social, tout en inculquant un grand nombre de valeurs. C’est en ce sens que la mairie se mobilise en faveur du spor t. Attentive au bien-être des associations, elle les aide à exister et soutient leurs initiatives. La ville propose des activités pour toutes les tranches d’âges, des événements fédérateurs et l’of f re en équipements publics est très satisfaisante. Chilly-Magazine : Quels sont les principaux projets pour consolider cette offre ? Naturellement, nos équipements v i eilli s s en t et n o u s ef f e c t u o n s aujourd’hui un état des lieux exhaustif pour évaluer les travaux d’amélioration prioritaires et répondre aux demandes des usagers. Parmi les

projets, nous étudions la réhabilitation de Jesse Owens, le remplacement d’une grande partie du mur d’escalade de Coubertin, l’extension du dojo des Chardonnerets et des travaux à la piscine. Nous poursuivrons notre dialogue constructif avec les associations et nos actions destinées à maintenir le sport au cœur de la vie locale. Une charte alliant sport et développement durable est également en préparation. Chilly-Magazine : Quel sera son but ? L’ensemble du personnel communal a été sensibilisé aux enjeux du développement durable et les agents du ser vice des Spor ts montrent déjà une grande implication à ce sujet. En 2009, un test encourageant a été mené lors d’une épreuve de rugby en incitant les spectateurs au tri de leurs déchets. Pour aller plus loin, la char te posera les principes associant tous les publics liés au sport, pour les sensibiliser au respect des équipements et de l’environnement. La rénovat ion des é quip ement s sportifs intégrera bien entendu cette préoccupation en faveur du développement durable.

Des équipements nombreux Le service des Sports gère les équipements sportifs communaux, ayant évolué au fil des ans pour s’adapter à l’évolution des demandes. La Ville met à disposition des associations de nombreuses infrastructures permettant la pratique des disciplines les plus variées : 1 piscine, 2 complexes sportifs, 2 gymnases, 13 courts de tennis et 8 clubhouses. Le service planifie leur utilisation et pilote l’entretien de toutes les surfaces sportives. 18 agents, répartis sur l’ensemble des sites, se consacrent aux tâches suivantes : accueil, gardiennage, nettoyage et entretien des bâtiments, entretien spécifique des terrains de sport et des espaces verts aux abords, entretien de la piscine et de la chaufferie. Ces agents, qui doivent faire preuve d’une très grande disponibilité, sont les garants de la qualité des installations dont ils assurent le bon fonctionnement dans le moindre détail, lors des entraînements comme lors de toutes les manifestations.

Tour d’horizon des équipements sportifs communaux Chacun d’entre eux comprend des installations spécifiques pour satisfaire pleinement les contraintes techniques liées à chaque discipline. > Le complexe sportif des Chardonnerets (18, rue Pierre Mendès-France / 01 69 34 28 78) regroupe les activités telles que le judo, le basket, l’escrime, la musculation, la pétanque… > Le gymnase Pierre de Coubertin (25, rue Pasteur / 01 69 09 17 59) permet le karaté, l’escalade… > Le gymnase du Parc (avenue de Carlet / 01 69 09 21 80) accueille le twirling, le badminton… > Le complexe sportif Jesse Owens (5, rue de l’Europe / 01 69 09 24 32) rassemble le tennis, le rugby, le football, la gymnastique, le tennis de table, les activités du CAAPS… Il inclut également la piscine. Les activités aquatiques communales s’adressent à tous, du bébé nageur à l’aquagym pour les seniors (inscriptions sur place – 01 69 09 61 87).

Un tissu associatif riche Les lecteurs du Chilly-Magazine le savent à travers les portraits de clubs ayant été esquissés au sein de nos pages ; les associations sportives sont variées et très présentes sur notre territoire. Au nombre de 20 (18 pour tout public + associations sportives du collège et du lycée), elles regroupaient 4435 adhérents en 2009. Leur diversité constitue l’une de leurs principales richesses ; que l’on veuille du loisir ou de la compétition, il y en a pour tous les goûts et tous les âges ! Le service des Sports accompagne ces associations au quotidien en assurant auprès d’elles une aide logistique et administrative. Si le bénévolat prime pour toutes ces associations, et mérite toute reconnaissance alors même que les volontaires sont moins nombreux à s’impliquer, le soutien de la mairie envers les associations locales est indispensable ! Outre la mise à disposition des salles et de matériel, l’équilibre financier des associations, confrontées à de nombreuses dépenses pour l’organisation de manifestations, leurs déplacements et leurs projets, est bien souvent le fruit des subventions accordées par la Ville. Début janvier, la Commission des Sports s’est ainsi penchée sur la question des demandes de subventions (de fonctionnement et de contrats d’objectifs) pour l’année 2010. Après étude des dossiers, la Commission a proposé l’attribution d’un montant total de 286 950 ¤ soit une hausse de 2,94 % par rapport à 2009. Ces subventions seront soumises au vote du Conseil municipal dans le cadre du budget 2010 de la commune. Au sein des divers clubs, le sport s’accompagne d’une vie associative riche, au travers de moments festifs durant lesquels les joueurs

10 CHILLY Magazine • février 2010 - n°294

Chilly mag 294.indd 10

20/01/10 10:24


construisent des relations solides en dehors du terrain. Pour les clubs axés compétition, les résultats sont fluctuants selon les saisons, mais certains atteignent un niveau honorable, voire même le haut niveau. Le badminton et l’escalade ont gravi le niveau départemental. Le basket, le rugby, le football et l’escrime sont en régional. Au niveau national, on retrouve la pétanque, le tennis et le tennis de table, le karaté et l’équitation. Le twirling et le judo (classé 6e sur 5600 clubs français) dominent à l’échelon international. En équipes ou en individuels, les athlètes donnent le meilleur d’eux-mêmes et portent haut les couleurs de ChillyMazarin. Le soutien de la mairie, combiné à la motivation et aux qualités des compétiteurs, porte donc ses fruits. Le sport pour tous, c’est également permettre la pratique d’une activité à ceux souffrant d’un handicap. Dans ce domaine, le Judo Club Chilly-Mazarin – Morangis inter vient notamment auprès des jeunes pensionnaires, nonvoyants ou malvoyants, de l’Institut médico-professionnel Valentin H aüy, et l ’A mic ale B ouliste Chiroquoise propose une section sport adaptée pour les personnes handicapées. L’équipe première « doublette » a d’ailleurs été sacrée championne de France l’an passé.

Les grands événements Le service des Sports organise tous les ans un grand nombre de manifestations : l’incontournable Foulée Chiroquoise, le Tournoi des 3 Raquettes, la remise des Trophées sportifs, le gala de fin d’année du CAAPS… Il participe également (financièrement et logistiquement) à l’organisation des grands événements initiés par les clubs : le Tournoi Etchebarne de rugby, le Tournoi International de

Judo, le Circuit National d’Escrime… Tous ces événements fédèrent les athlètes participants et la population amatrice de beaux spectacles sportifs, tout en reflétant le dynamisme de la ville.

Une concertation active La politique sportive de la ville associe tous les acteurs du domaine pour un résultat optimal. Dans une démarche de démocratie participative, la Comex (Commission extra-municipale) Sports réunit l’ensemble des associations sportives, quelles que soient leurs caractéristiques (effectif, niveau, objectifs…). Aucune n’est oubliée pour construire et développer l’offre sportive de Chilly-Mazarin. La Comex est un lieu d’échanges et d’informations, en toute transparence. Elle permet d’évoquer tous les points de la vie des clubs (besoins, projets…) et joue un rôle de concertation. Elle se réunit 3 fois par an. En décembre, les associations sont conviées à présenter leur bilan d’activités et leurs perspectives pour l’année suivante. En mars, elles sont réunies pour l’attribution des subventions. En juin, elles contribuent à la nomination des athlètes pour la cérémonie des Trophées Sportifs et la gestion des salles pour la prochaine saison est alors planifiée. Ensemble, associations et mairie font donc avancer le sport à ChillyMazarin !

questions à Yann Poulin,

maître d’armes au sein du Cercle d’Escrime et intervenant du CAAPS

Chilly-Magazine : Quel est votre parcours sportif ? J’ai commencé l’escrime à 5 ans. J’ai aussi pratiqué le football, l’équitation et le hand-ball, avant de me consacrer exclusivement à cette discipline à l’âge de 12 ans. Mon investissement a été récompensé : j’ai rapidement pratiqué au niveau international. J’ai ensuite suivi la voie qu’il fallait pour que ma passion devienne mon métier et j’ai décroché un poste de maître d’armes au sein du club de Chilly-Mazarin. Depuis 2 ans, je suis également président du Comité Départemental d’Escrime de l’Essonne. Parallèlement, depuis 1999, je suis éducateur sportif au sein du CAAPS, où je m’occupe des maternelles et des primaires le mercredi. Chilly-Magazine : Quelle est votre vision du sport en général, et plus particulièrement à Chilly-Mazarin ? Le sport est bénéfique à condition qu’il soit bien encadré et réponde aux at tentes de celui qui le pra-

tique. Mis à par t les bienfaits phys i q u e s et m o r au x, il c o n s t i t u e une for me d’éduc ation au quotidien. L’investissement, le dépassement de soi, l’esprit de groupe, etc., sont des valeurs impor tantes dans sa vie sociale et professionnelle. Les satisfactions comme les déceptions sont enrichissantes ; elles permettent d’apprendre et de se former. La Ville de Chilly-Mazarin propose énormément d’activités spor tives et soutient ef ficacement les associations. Chacun peut trouver un sport qui lui convient, pour le loisir ou la compétition. Autre point fort : ses infrastructures variées et entretenues, permettant aux adhérents de se sentir bien au sein de leurs clubs respectifs. Quant au CAAPS, il constitue notamment une excellente approche de la pratique sportive pour les enfants et réunit tous les membres de la famille. Chilly-Magazine : Un petit mot sur l’escrime ? Notre club se porte très bien, avec un ef fectif entre 100 et 130 tireurs chaque année et de bons résultats. Parmi nos projets : la construction d’une salle d’armes à Morangis et la mise en plac e d’inter ventions scolaires à Chilly. Nous avons une é quip e dir igeante m ot i vé e. Ces conditions aident grandement le développement de nos actions.

CHILLY Magazine • février 2010 - n°294 11

Chilly mag 294.indd 11

20/01/10 10:24


Vie locale Conseil Municipal des Enfants

Un bilan déjà riche à mi-mandat Le 7 janvier, les élus du Conseil Municipal des Enfants (CME) ont participé au second Conseil Plénier dans le cadre de leur mandat.

P

our le CME, l’anné e a démar ré avec un sec ond Conseil Plénier visant à dresser un bilan d’activités à mi-mandat et à présenter les prochains projets de cette instance. La séance a été présidée par Gérard Funès, accompagné de Habib Hanana, Adjoint chargé de la Jeunesse, Christine Delabarre, Conseillère Municipale déléguée au CME, et Wilfrid Paul, coordinateur. Elle s’est tenue en présence de nombreux parents et de personnels des secteurs de l’enseignement et de la jeunesse.

6 BRÈVES BOURSES JEUNES 2010 Vous habitez Chilly-Mazarin, vous avez entre 16 et 22 ans, et vous envisagez de mener un projet à caractère humanitaire, culturel, d’effectuer une action de solidarité, en France ou à l’étranger au cours de l’année 2010 ? La Bourse Jeunes vous concerne. Ce dispositif communal se traduit sous la forme d’une aide financière de 150 ¤, ou logistique (aide méthodologique à la réalisation du projet). Pour en bénéficier, remplissez un dossier disponible au Service Jeunesse et retournez-le à : M. le Maire – Hôtel de Ville Service Jeunesse – Place du 8 Mai 1945 91380 Chilly-Mazarin. Renseignements au 01 69 10 37 56.

Un CME très productif ! Un diap orama photos a p ermis de retracer le parcours du CME depuis le début de ce mandat. De la présent at ion de s programmes des candidats à aujourd’hui, l’année s’est vite écoulée et les actions ont été nombreuses ! Les élus ont tout d’abord suivi une for mat ion p our assumer avec brio leurs nouvelles fonctions et mieux connaître le fonctionnement de la mairie. Ils ont ensuite assidûment suivi des réunions de travail pour mettre en place leurs nombreux projets. Le CME travaille sur plusieurs thématiques. Dans le cadre du devoir de mémoire, les élus ont participé aux cérémonies commémoratives p onctuant l’année : célébration de la Victoire du 8 Mai 1945, de l’A ppel du 18 Juin 1940, de l’Armistice du 11 Novembre 1918… Ils ont également visité le Mémor ial de Caen, mus é e c o n s ac r é à la Seconde Guerre mondiale. Le CME s’est engagé dans la voie du développement durable p o ur p r é s er ver l’env ir o nn ement et notre cadre de vie. Ils ont visité le parc animalier et ont créé des panneaux informatifs sur les animaux occupant les lieux. Ils ont fait par tie du jur y du concours communal de fleurissement et assisté à la remise

des prix. Depuis le mois dernier, ils contribuent par ailleurs au Chilly-Magazine. Ils se chargent désormais de vous livrer leurs conseils dans la rubrique écogestes. Après les économies d’éclairage, ils vous incitent ce mois-ci à une meilleure consommation de l’eau. Le CME a par ailleur s m ené de mul t ip l e s ac t i o n s s o lidaires au cours des manifestations communales et autres événements. Les enfants ont récolté des fonds au prof it du Comi té des Jum elages p our la construction d’une école à Diéma. Ils ont animé le stand de l’UNICEF lors des Marchés du Monde. Ils ont par ticipé à la c ollec te organisé e par la

B a n q ue A lim ent a ir e au p r ofit de l’épicerie sociale la CLE, dont ils devraient prochainement découvrir les locaux. Dernièrement, ils ont visité l’Assemblée nationale pour comprendre le rôle de c et te inst i t u t ion et ont par t icip é à la cérémonie des Vœux du Maire durant laquelle ils ont lu un discours. Ils vont bientôt sélectionner les gagnants d’un concours de dessins ; nous vous présenterons c et te op érat ion dans notre prochain numéro. Ils vont désormais poursuivre de nouvelles actions, parmi lesquelles la mise en place d’animations sur le temps du midi à l’école ainsi que l’organisation d’un temps fort sur la sécurité routière. 

DÉVELOPPEMENT DURABLE N’en perdons plus une goutte Pour ce deuxième numéro de l’année, les membres du Conseil Municipal des Enfants ont rassemblé leurs idées pour une meilleure utilisation de l’eau. Avant d’arriver jusqu’à nos robinets, elle parcourt un long chemin. Si elle fait véritablement partie de notre quotidien, elle n’en demeure pas moins une ressource précieuse, malheureusement trop souvent victime de gaspillages divers. Le CME vous présente donc quelques conseils pratiques pour réduire votre consommation d’eau. Chaque petit geste compte ; ceci est clair comme de l’eau de roche ! – Préférons les douches aux bains. Cela permet d’utiliser moins d’eau pour se laver au quotidien.

– Pourquoi laisser couler inutilement l’eau ? N’oublions pas de fermer le robinet pendant le brossage des dents, le lavage des mains, le rasage… – Un robinet goutte ? Réparez au plus vite la fuite. Même si celle-ci vous paraît minime, goutte après goutte, votre facture peut rapidement (et bêtement !) gonfler. – Profitons des innovations visant à réduire la consommation d’eau. Aujourd’hui, de nombreux magasins proposent des produits faciles à installer et à petits prix. Pour vos WC, songez à un mécanisme de chasse d’eau économique. Il existe également des solutions pour réduire le débit de vos robinets. Optez également pour de l’électroménager (lave-linge et lave-vaisselle) moins gourmand en eau, en consultant les étiquettes « énergie » lors de vos achats. – Collectons l’eau de pluie pour l’arrosage de nos plantes vertes.

12 CHILLY Magazine • février 2010 - n°294

Chilly mag 294.indd 12

20/01/10 10:24


Vie locale Séjour familles

Des vacances inoubliables à moindre coût Du 27 décembre 2009 au 2 janvier 2010, de nombreuses familles ont profité des équipements communaux du Montcel.

L

es vacances d’hiver riment b i e n s o u ve nt ave c m o n tagne. Pour permettre au plus grand nombre de profiter des sommets enneigés, la mairie de Chilly-Mazarin met depuis plusieurs années à disposition de ses habitants le centre communal du Montcel, en Savoie, au moment des fêtes de fin d’année. Bénéficiant en outre du prêt gratuit du matériel de ski, les familles sont hébergées en pension complète au sein du chalet des Platanes (1 000 m. d’altitude) à des prix très bas (36,60 ¤ /personne/jour – gratuit pour les moins de 2 ans et demi-tarif pour les moins de 6). « J’ai pu emmener ma femme et mes 3 enfants à la montagne grâce aux tarifs très attractifs proposés par la mairie », raconte Laurent Germain qui a profité de

l’offre pour la deuxième année consécutive. À l’issue du séjour, ce dernier a eu l’idée de recueillir les avis de l’ensemble des participants pour apporter un témoignage concret et permettre la remontée d’informations. Bilan positif : tous ont été très satisfaits de la formule ! « La station est conviviale et l’ambiance y est chaleureuse », poursuit M. Germain. « Des liens se créent véritablement au cours de la semaine qui semble trop courte ». Les participants ont aussi bien apprécié la qualité des locaux que l’organisation de la vie au chalet, les repas, le travail du personnel permanent et des agents techniques qu’ils remercient tout particulièrement. « La direction de la structure et l’équipe savent recevoir… et satisfaire toutes nos attentes ! ».

Diverses activités liées à la neige sont possibles sur place : ski, raquettes, ski de fond, balades avec des chiens de traîneaux... De nombreuses animations ont ponctué le

séjour (karaoké, jeux de société, loto, etc.) et le réveillon de la Saint Sylvestre fut très festif. Ajoutez à cela la visite de la région ; pas le temps de s’ennuyer ! 

Mauvaise gestion budgétaire du SIAHVY

la gestion du SIAHVY ainsi que le gel des augmentations annonc ées en at tendant les résultats de l’enquête. D’autres communes (Morangis, Palaiseau, Les Ulis…) ont également suivi cette voie et se sont mobilisées en ce sens. Chilly-Magazine : Quels sont les résultats actuels suite à ces positionnements ? H. F. : L’audit est aujourd’hui en cours et les augmentations pour 2010 ont été limitées. Pour les habitants, le prix du m3 passe tout de même de 0,186 ¤ à 0,30 ¤ contre les 0,46 ¤ / m3 initialement annoncés. Pour les communes, la contribution augmente quant à elle de 1,2 % au lieu des 15 % projetés. Le SIAHVY a commencé à payer ses det tes au SIA AP. En ce qui concerne les investissements devant être réalisés par le SIAHVY à Chilly-Mazarin, ceux-ci sont reportés. Ainsi, par exemple, la remise en état de la berge à hauteur de la résidence des Peupliers, programmée pour 2010, n’interviendra malheureusement pas avant 2011. 

SIAHVY

(Syndicat Intercommunal pour l’Aménagement Hydraulique de la Vallée de l’Yvette) : les suites de l’affaire No us avo ns int er r o gé Henr i Fiori, Premier Adjoint au Maire chargé de l’Urbanisme et des Travaux et délégué de la commune auprès du SIAHVY, pour en savoir plus sur ce dossier.

Chilly-Magazine : Pouvez-vous nous exposer br ièvement les faits ? Henri Fiori : Je rappellerai tout d’a b o r d l e r ô l e du SI A H V Y dont les ac t ions s ont or ien-

tées sur 4 grands axes : le traitement des eaux usées, la protection contre les inondations, la « renaturation » de la rivière et la lutte contre les rejets sauva g e s. 32 c o m m un e s, d o n t Chilly-Mazarin, adhèrent à ce syndicat. Dernièrement, il s’est avéré que le SIAHVY avait de gr ave s r et a r ds de p aiem ent e nv e r s l e SI A A P (S y n di c a t Interdépar temental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne), qui est l’un de ses prestataires. Un trou de 4 millions d’euros dans le budget du SIAHVY a alors été mis à jour, une somme qui aurait été utilisée abusivement pour des financements divers. Le SIAAP ayant réclamé le règlement de la dette, le SIAHVY a alors annoncé qu’il s’apprêtait à augmenter de 147 %

en 2010 la redevance syndicale payée par les habitants et d’environ 15 % les contributions communales au budget principal du syndicat. Chilly-Magazine : Qu’a fait la Ville de Chilly-Ma zar in p our s’opposer à ces projets ? H. F. : Il y a bien entendu eu débat lors de l’assemblée générale du SIAHV Y à l’annonc e de ces augmentations. ChillyMazarin a considéré qu’il était injuste de faire payer aux particuliers et aux communes le prix de ces graves dysfonctionnements dans la gestion courante et dans la politique d’investissements du syndicat. Le Conseil munic ip a l a voté, l o r s de la séance du 24 novembre dernier (cf. Chilly-Magazine n° 293), la demande d’un audit externe sur

CHILLY Magazine • février 2010 - n°294 13

Chilly mag 294.indd 13

20/01/10 10:24


Vie locale Prévention

Du nouveau à la Mission Prévention L’arrivée de Thierry Turpinat, chargé de Mission Prévention, est l’occasion de revenir sur les dernières Cellules de Tranquillité Publique.

D

epuis le 2 novembre derni er, T h i e r r y Tu r p inat a été recruté par la mairie en qualité de chargé de Mission Prévention. « J’étais auparavant chargé de prévention et formateur pour l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie de l’Essonne (ANPA A 91). Je connais déjà le secteur puisque j’ai eu l’oc-

casion d’inter venir à ChillyMazarin pour sensibiliser le grand public et notamment les jeunes : au collège, au lycée, à la MJC… Je vais désormais poursuivre les missions du service et impulser de nouveaux projets, au travers d’actions ciblées répondant à nos 3 axes prioritaires : santé, sécurité routière et tranquillité publique ».

Les 8 et 10 décembre 2009, deux Cellules de Tranquillité Publique (CTP) ont été organisées ; l’une pour le nord de la commune, l’autre pour le sud. Ces réunions, présidées par le Maire, Gérard Funès, sont coordonnées par la Mission Prévention. Elles rassemblent le Commissaire de Police de la circonscription Chilly-Mazarin / Longjumeau, les Présidents des Conseils Syndicaux, les commerçants de la ville, l’association Alliance Prévention, la polic e municipale et plu sieurs responsables de services communaux. Leur objectif est de développer des échanges construc tifs entre les différentes parties afin de mieux connaître les questions relatives à la tranquillité publique : nuisances, vols, dégradations, problèmes de stationnement et de voirie, vitesse excessive des automobilistes, tags, etc. Cette coopération entre les divers acteurs et les relations partenariales permanentes et quasi quotidiennes entre la mairie et le commis-

sariat se révèlent efficaces ; elles favorisent une meilleure action sur le terrain de la part des services de police nationale et municipale. Ainsi, les sujets abordés lors des précédentes CTP (en juin) ont connu une amélioration sensible selon les participants. L’un des principaux points soulevés lors des dernières CTP est lié aux rassemblements réguliers de cer tains jeunes sur quelques secteurs localisés de la commune, engendrant des nuisances sonores ainsi qu’un sentiment d’insécurité face à un manque de civisme. Les forces de polices nationale et municipale augmenteront la fréquence de leurs passages dans les zones concernées et procéderont à des rappels à la citoyenneté voire à des verbalisations lorsqu’une infraction pénale sera constatée. Ces réunions semestrielles sont complétées par des CTP partenariales réunissant chaque mois les professionnels œuvrant dans le domaine de la prévention et de la tranquillité publique. 

Culture

Un Pass Culture pour diversifier les plaisirs Depuis le lancement de la saison 2009/2010, un nouveau dispositif favorise l’accès à la culture tout en rapprochant les quatre équipements culturels, communaux et associatifs, de la ville.

D

epuis septembre dernier, la nouvelle saison culturelle explore, sous de nombreuses formes artistiques, le thème du Temps. Pour permet tre à tous de découvrir la grande diversité des rendez-vous proposés (concer ts, pièces de théâtre, représentations de danse, soirées cinéma…), la Ville a créé un nouveau dispositif : le Pass Cul t ur e. A c c e s s ib l e à t o u s et d’une valeur de 12 ¤, cet te car te nominative vous donne

accès à 4 spectacles présentés dans la plaquette de la saison : un au Conser vatoire de Musique et de Danse, un à la Médiathèque Alber t Camus, un au Cinéma François Truf faut et un à la Maison des Jeunes et de la Culture. Ce sésame vous ouvre donc les por tes de 4 structures par tenaires à un tarif préférentiel (3 ¤ / spectacle), ceci dans le but de favoriser l’accès à la culture au plus grand nombre et d’accen-

tuer les connexions entre les divers équipements. Rappelons q u’un a c c ès p r i v il é gi é au x spectacles (2,50 ¤) est également proposé aux personnes aux revenus modestes grâce à la car te Loisirs-culture (délivrée par le ser vice Solidarité – Emploi sous c onditions de ressources), et que cer taines st r uctures font prof iter leurs adhérents de tarifs réduits. Vo u s p o u v e z v o u s p r o c u r er le Pas s Cul t ur e, va la ble

tout au long de la saison culturelle en c our s, à l’accueil du Conservatoire (parc de l’Hôtel de Ville), à la Médiathèque (6/8, rue Ollivier-Beauregard) ou au service des Affaires Culturelles (au n° 7 de cette même rue). Pensez à vous munir d’une pièce d’identité pour obtenir cette carte. Plus d’informations au 01 69 10 37 77. La plaquette de la saison culturelle (programmation et tarifs) est consultable sur www.ville-chilly-mazarin.fr. 

14 CHILLY Magazine • février 2010 - n°294

Chilly mag 294.indd 14

20/01/10 10:24


Vie locale Urbanisme

PLU : deuxième réunion publique, vendredi 19 février L’année 2010 s’ouvre, pour le Plan Local d’Urbanisme (PLU), sur deux temps forts de la concertation : une deuxième réunion publique sur le projet local d’aménagement et une exposition permanente en mairie.

D

epuis octobre 2009, le PLU est entré dans sa deuxième phase, celle du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD). Si le PLU définit les possibilités, pour les propriétaires, de constructibilité de leur terrain ou de modification de leur bâtiment, il permet également de définir les orientations d’aménagement et le développement de la ville pour les dix ans à venir. C’est le rôle du PADD.

Le PADD, clé de voûte du PLU Conçu à partir du diagnostic des atouts et des faiblesses du territoire, le Projet d’Aménagement et de Développement Durable est un document simple, accessible à tous les citoyens, qui permet l’élaboration concertée d’un projet communal avant la définition de règles techniques. Il découle à la fois du diagnostic et de la concertation avec les acteurs du monde économique et les habitants. Six orientations générales d’aménagement, guidées par des enjeux de développement durable, ont été retenues par l’équipe municipale. Elles seront soumises à la concertation à partir de la prochaine réunion publique : • renforcer l’attractivité de ChillyMazarin comme porte d’entrée communautaire de la communauté d’agglomération Europ’Essonne • permettre le développement économique en facilitant l’accueil et le maintien des commerces de proximité • maîtriser le développement urbain, renforcer le lien entre les quartiers et favoriser la mixité urbaine • promouvoir une politique équilibrée des transpor ts et des déplacements • développer la ville dans le respect du patrimoine historique et architectural • préserver le patrimoine environnemental et les espaces verts.

En complément des orientations générales, l’identité de la ville s’affirme à travers des « orientations particulières ». Ces dernières correspondent à des actions et à des opérations que la commune s’engage à mener dans le cadre du PLU. Quatre secteurs stratégiques profitant d’orientations particulières ont été retenus pour Chilly-Mazarin : – Secteur de la gare L’arrivée future du tram-train Massy-Evry confirme la nécessité du réaménagement du secteur de la gare. Le PLU doit anticiper et profiter de cette opportunité pour dynamiser ce quartier avec une offre de logements et de commerces. – Champarts Ce quartier excentré doit être requalifié dans le cadre du PLU pour devenir une zone attractive en entrée de ville et en entrée communautaire, en favorisant le développement économique et les transports en commun. – Avenue Mazarin – rue de Launay L’avenue Mazarin et la rue de Launay disposent de quelques réserves foncières qui pourraient être construites compte tenu des évolutions législatives liées au Plan d’exposition au bruit de l’aéroport d’Orly. – Rue Pierre Mendès-France – rue de la Division Leclerc L’utilisation de disponibilités foncières en bordure de l’autoroute A6 permettrait de désenclaver la zone. Enfin, le PADD intègre le secteur de plan masse en centre-ville. Il s’agit de poursuivre et d’adapter l’opération engagée dans le cadre du Plan d’Occupation des Sols (POS).

Le PLU s’expose… Pour mener à bien l’élaboration du PLU, il doit être compris, partagé et soutenu par tous. La concertation accompagne nécessairement le PLU et enrichit les réflexions que mène la Ville. Pour faire suite

à la réunion publique du 25 septembre 2009, une deuxième réunion publique est proposée le vendredi 19 février 2010 à 21h au Conservatoire de Musique et de Danse situé dans le parc de l’Hôtel de Ville. Cette réunion sera l’occasion pour l’équipe municipale de présenter les orientations du PADD et de débattre sur le projet urbain envisagé pour la ville de demain. A partir du lundi 22 février, une exposition se tiendra à l’accueil de la Mairie aux jours et aux horaires d’ouverture habituels. Elle permettra à chacun de s’informer sur le diagnostic et de mieux comprendre les enjeux du projet. Chacun pourra s’exprimer sur le PADD en inscrivant ses remarques sur le registre de concertation qui sera, pour l’occasion, transféré de l’accueil des services techniques à l’accueil de la mairie. 

Pour en savoir plus : www.ville-chilly-mazarin.fr

LES RENDEZ-VOUS DE LA CONCERTATION – Le vendredi 19 février à 21h : réunion publique (présentation du PADD) à l’auditorium du Conservatoire de Musique et de Danse. – Le lundi 22 février s’ouvrira l’exposition du PLU à l’accueil de la mairie.

L’AGENDA 2010 DU PLU – Février – mai 2010 : Phase 3 du PLU, zonage et règlement – Juin 2010 : Arrêt du PLU – Décembre 2010 : Enquête publique – Février 2011 : Approbation du PLU

CHILLY Magazine • février 2010 - n°294 15

Chilly mag 294.indd 15

20/01/10 10:24


Stress, angoisse, anxiété, dépression, névralgies, troubles du sommeil, tocs, dépendances, préparation d’épreuves, et toutes manifestations psychosomatiques.

Christian Micheneau Psycho - Relaxologue

Relaxation thérapeutique - Thérapies brèves Ni contraintes ni engagements : effets positifs immédiats. Rés. la Fontaine des Joncs 3, allée du pont des Maures CHILLY-MAZARIN

Chilly mag 294.indd 16

01 69 34 69 97

20/01/10 10:24


Vie locale Au Conseil

Principaux points du Conseil municipal du 15 décembre 2009 mation grand public et A r t et Essai en direction du plus grand nombre. Résult at du vote : 28 p our – 5 contre (R. Belorgeot + pouvoir V. Carantois, M. Girard, J-P. Beneytou, Y. Boidec).

• Mise à disposition des locaux du cinéma Le Conseil munic ipal a é galement approuvé les ter mes d’une nouvelle convention de mise à disposition et d’utilisation des locaux communaux du cinéma, signée avec l’association François Truf faut pour une durée de validité de 3 ans. Résultat du vote : unanimité.

Séjours jeunesse hiver/ printemps/été 2010 Le Conseil municipal a approuvé l’organisation des séjours jeunes se pr o grammés p our l a p é r i o d e hi ve r/p r in t e mp s/ été 2010. D e fév r i er à ao û t, 316 jeunes âgés de 6 à 16 ans pourront profiter des 12 séjours prévus. Parmi les destinations : le centre communal du Montcel en Savoie, Lézardr ieu x dans les Côtes d’Armor, Marcillac en Corrèze, Nice dans les AlpesMaritimes, Algajola en Corse, Carlet en Espagne et Châtel en Suisse. Le Conseil a décidé la reconduction des taux de participation des usagers selon les revenus mensuels et la composition familiale et a arrêté les tarifs plancher et plafond. En outre, il a également décidé de reconduire 6 « bourses jeunes » de 150 ¤ maximum pour permettre à des jeunes de 16 à 22 ans de concrétiser un projet. Résultat du vote : unanimité.

Séjours seniors 2010 Le Conseil municipal a approuvé l’o r g a ni s a t i o n d e 4 s é j o ur s seniors programmés en 2010, à destination du centre communal du Montcel en Savoie, de Londres, du Por tugal et de la Tunisie. Ceux-ci s’adresseront à un total de 145 personnes. Le Conseil a décidé de reconduire les taux de par ticipation des usagers et a arrêté les tarifs plancher et plafond. Résultat du vote : unanimité.

Butte au Berger Sui t e à la c r é a t i o n de deu x zones d’aménagement concerté dites ZAC de la Butte au Berger II (en 2000) et ZAC de la Butte au B e r g e r III (e n 2 0 0 5), l e Conseil municipal a décidé la rétrocession à la commune à l’euro symbolique des équipements collectifs de ces zones et a prononc é le classement dans la voirie publique de la rue Hélène-Boucher, de l’impasse Jacqueline-Auriol et de la rue Clément-Ader. Résultat du vote : unanimité.

Carte Jeune 91 Considérant l’arrivée à échéance des conventions signées par la c ommune avec la so c iété Acc or Ser vic es Franc e dans le cadre du programme Car te Jeune 91 du Conseil général de l’Essonne, le Conseil municipal a approuvé les termes d’une nouvelle convention d’affiliation

afin de réitérer son engagement envers ce dispositif destiné à favoriser l’autonomie et la mobilité des jeunes de 16 à 19 ans, en leur facilitant notamment l’accès aux sorties culturelles, sportives et de loisirs. Résultat du vote : unanimité.

Régime indemnitaire des policiers communaux

Partenariat entre la commune et l’association François Truffaut : • Convention partenariale Considérant l’arrivée à échéance de la c onvent ion signée par la c o mmun e en dé c emb r e 2006 avec l’association François Truffaut, gestionnaire du cinéma, le Conseil municipal a approuvé l e s t e r m e s d’un e n o u v e ll e convention triennale de par tenariat et d’objectifs, au titre des saisons culturelles 2009/2010 – 2010/2011 – 2011/2012. Celle-ci vise le développement de l’activité du cinéma et réaf firme la volonté d’une véritable program-

Compte tenu de la concurrence à laquelle se livrent les communes af in d’attirer les candidat s au x p ostes de p oliciers municipau x, le Conseil municipal a voté une évolution du régime indemnitaire afin de renforcer l’attractivité des recrutements et de stabiliser les effectifs. En ce sens, il a décidé de fixer, à compter de l’année 2010, de nouveaux critères de modulation de l’indemnité d’administration et de technicité (IAT) versée aux agents de police municipale. Résultat du vote : unanimité. 

Retrouvez les comptes-rendus des Conseils municipaux, dans leur intégralité, sur www.ville-chilly-mazarin.fr, rubrique Vie communale. CHILLY Magazine • février 2010 - n°294 17

Chilly mag 294.indd 17

20/01/10 10:24


Expression libre Chilly-Magazine ouvre ses colonnes aux groupes politiques de la ville. Les textes publiés sont sous la seule responsabilité des signataires. Majorité municipale

Il neige parfois à Chilly Mazarin en hiver ! Pour la 2 e fois en un mois, la neige a paralysé la région Île -de -France et Chilly-Mazarin en particulier. La neige ! On en rêve quand on est gamin, on la déteste quand on est maire ou maire adjoint chargé de l’espace public. Dans le cas présent, les difficultés se sont amoncelées. N’oublions pas tout d’abord que la France n’a ni la culture ni les moyens pour des chutes de neige aussi importantes. Le besoin de salage a été intense et comme toujours dans ces moments-là, la matière première se fait rare et le stockage impossible. La recherche de sel a été laborieuse, toutes les collectivités étant sur le pont en même temps. Il a fallu faire preuve d’ingéniosité et de persévérance pour finir par trouver le bien tant convoité à… Pithivier s ! Par ailleur s, la circulation a été

considérablement perturbée en plusieurs occasions par la fermeture de l’autoroute A6. Malgré tous les efforts, l’objectif d’un bitume et de trottoirs nettoyés n’a pas pu être totalement atteint. Il est rassurant de constater que, dans les communes voisines, la situation a été similaire, voire beaucoup plus dégradée. Des citoyens ont fait part très calmement à la Mairie de leurs interrogations ou de leurs propositions. Quoi de plus légitime, lorsque l’on doit se rendre à un travail éloigné, lorsque l’on doit accompagner son enfant en crèche ou à l’école et affronter un froid polaire et un sol glissant. Rappelons en réponse que les services techniques se sont dépensés sans compter, qu’ils ont multiplié les heures de travail de nuit, dans le froid, cherchant à anticiper les intempéries, instaurant des cellules de veille. Précisons que les rues des résidences

sont privées bien qu’ouvertes à la circulation et qu’elles sont de la responsabilité des résidences, les services communaux ne les salant que lorsque les rues communales sont traitées. Soulignons aussi que les trottoirs doivent être nettoyés par les riverains devant leurs portes. Insistons enfin sur le fait que les autres services communaux, notamment le pôle seniors, ont fait jouer à plein tous les mécanismes de la solidarité pour venir en aide aux personnes âgées. Quant à ceux, professionnels de la démagogie, qui dénigrent le travail des employés communaux, rappelons leur simplement que la neige c’est toujours froid, ça glisse toujours quand on marche dessus, et ça ne fond pas instantanément surtout quand ça tombe plusieurs fois dans la journée !

Combien a coûté aux contribuables essonniens, la campagne politicienne anti-gouvernementale du Conseil Général avec affiches dans les abribus et brochures qui ont inondé nos boîtes aux lettres ? Est-ce normal de faire payer aux essonniens cette manipulation politicienne des partis de Gauche en mal de leader et de propositions ? Une fois de plus, le conseil municipal de Chilly est devenu une annexe du Parti Socialiste où tous les sujets de politique nationale sont abordés alors que les vrais sujets qui intéressent les Chiroquois sont oubliés comme l’endettement communal, l’insécurité, les commerces de proximité à bout de souffle, un centre ville raté et sans animation, la dégradation de notre qualité de vie… Une fois de plus, nous ne pouvons que regretter ce détournement national de nos débats municipaux qui empêche une vraie réflexion sur l’avenir de notre ville qui peu à peu décline…

Neige : une facture salée !

Les élus de la Majorité Municipale

Opposition municipale

Et si nous parlions enfin de notre ville ! Une fois de plus, les élus de la Majorité municipale de Gauche signent, dans le Chilly-Magazine de Janvier, un article anti gouvernemental et anti Président de la République ! Même l’édito du Maire y est consacré. Ils tentent ainsi de justif ier les nombreuses difficultés que connait notre ville en en reportant la faute sur le Gouvernement. C’est toujours plus facile de se désengager de ses responsabilités… Une fois de plus, ils attaquent le Gouvernement sur la suppression de la taxe professionnelle oubliant de dire que François Mitterrand l’avait qualifiée « d’impôt imbécile » (sic). Ils nous disent craindre une augmentation de la fiscalité locale alors qu’ils ont augmenté nos impôts régionaux (+69 % pour la Taxe professionnelle en 6 ans) et nos impôts du Conseil Général (+50 % en 10 ans), Gérard Funès en étant le Vice-Président.

Nous sommes la ville de l’Essonne qui a payé la tonne de sel la plus chère, qui a mobilisé le plus d’agents communaux (60), hélas sans moyen, pour un nombre de km de voirie communale le plus faible et un résultat bien décevant...

Vos élus de « L’Avenir à Chilly ! » : Véronique CARANTOIS, Roger BELORGEOT, Martine GIRARD, Jean-Paul BENEYTOU, Yvette BOIDEC

Permanence sur rendez-vous (01 69 09 90 25) à la Mairie au 3e étage : Samedi 13 février de 10h à 12h Email : contact@veroniquecarantois.fr Site : www.veroniquecarantois.fr

Opposition municipale

Un sujet glissant À l’heure où j’écris ces lignes, comme dans beaucoup de régions de France, il neige sur Chilly-Mazarin. Si la vue est plaisante, ces derniers jours ont été moins reluisants pour les Chiroquois. Exemple personnel, mais comparable au vécu de bon nombre d’entre vous, il m’a fallu près d’une heure pour rejoindre l���autoroute le jeudi 7 janvier au matin. Heureusement que moins d’un kilomètre la sépare de mon domicile... C’est vrai qu’une fois sur ce réseau, la voie n’était pas encombrée puisque des accidents retenaient les véhicules en amont ; le malheur des uns fait le bonheur des autres... triste réalité. Comme nous, vous consultez le Chilly-Magazine et vous avez lu dans la rubrique « Vie locale » de janvier un bilan présenté comme positif, tant sur le plan technique qu’ humain, sur les interventions en cas de neige et de verglas.

[ Il est à noter ici que la rédaction du magazine peut des résidences (nombreuses sur notre territoire se faire en « temps réel », et ainsi réagir à l’actualité puisqu’elles ne se limitent pas aux seules voies immédiate pour la majorité, alors qu’il nous est intérieures), mais surtout coordonner les actions, demandé de rédiger notre « Expression libre » au apporter son expertise à des présidences de syndic moins deux semaines avant chaque parution, voire un de copropriétaires composées de bénévoles, et, mois et demi pour le numéro de septembre...]. pourquoi pas, mutualiser les moyens. Bien entendu, il ne s’agit pas de penser que Chilly- La ville doit organiser et ne pas se limiter à ses Mazarin peut échapper aux vicissitudes, liées obligations légales. au cycle des saisons, que rencontre tout notre Si l’article précise qu’une fois les axes prioritaires département, mais peut-être est-il opportun de dégagés, le voies secondaires, voire privées, seraient s’interroger sur leur gestion. L’article de janvier prises en charge, la réalité est bien différente. renvoie, par une simple ligne en fin de texte, chacun face à ses obligations, dégageant ainsi la commune de toute responsabilité face à ce qui ne serait pas fait. Cédric Morgantini Nous proposons que soient logiquement anticipées MoDem des conditions météo de saison (nous avons déjà eu 06 83 87 78 40 des hivers rigoureux) vis à vis de la population. La contact@chillyenmouvement.fr municipalité doit informer les habitants sur les devoirs http ://blog-chilly-en-mouvement.over-blog.com de chacun, notamment au niveau des voies privées

18 CHILLY Magazine • février 2010 - n°294

Chilly mag 294.indd 18

20/01/10 10:31


Coups de de la médiathèque

Warp20 (Unheard)

L’enfant de tous les silences PAR KIM EDWARDS Èditions Belfond 1964, lors d’une terrible tempête de neige, le Dr Henri accouche lui-même son épouse Norah. Naît alors un garçon, puis vient une petite fille que le docteur décèle comme trisomique. Il annonce à sa femme que le bébé n’a pas survécu et confie à son assistante le soin de le déposer dans un institut spécialisé. Mais elle ne le fait pas et décide de s’enfuir et d’élever cette petite fille dans le secret. Résultat, une femme pleure son enfant, une autre sourit grâce à lui et un homme, hanté par son secret, voit sa vie se briser…

mediatheque@ville-chilly-mazarin.fr

Je veux qu’on m’aime PAR LÉO TIMMERS, AUTEUR-ILLUSTRATEUR Éditions Milan Jeunesse Corbeau est considéré comme un oiseau de malheur, pas facile pour lui de s’intégrer. Aussi décide-t-il de se peindre de toutes les couleurs pour ne plus faire fuir les autres. Mais ce n’est pas en renonçant à être soi que l’on se fait des amis. Un album sur la différence, l’amitié… Le graphisme est travaillé et les couleurs éclatantes. Une histoire pour petits et grands.

PAR WARP Éditions Warp Records Album anniversaire : 20 ans d’existence pour le célèbre label anglais Warp Records ! D’abord remarqué pour ses productions « electronica » ou IDM (Intelligent Dance Music), ce label a su mettre en lumière une vision alternative de la musique électronique et s’est ouvert à des genres comme le hip-hop, la folk et le rock. Au fil de son contenu, cet album tisse un passionnant voyage sonore entre plusieurs de ces époques et différentes générations d’artistes.

Persuasion RÉALISÉ PAR ADRIAN SHERGOLD Éditions BBC Voici une superbe adaptation cinématographique du roman mélancolique de Jane Austen. Anne Elliot et le capitaine Frederick Wentworth ont été fiancés, mais Anne a succombé aux pressions de ses proches et a rompu leurs fiançailles. Huit ans après, elle ne s’en est toujours pas remise et est restée célibataire, tandis que Wentworth, qui fait une brillante carrière et songe à se marier, n’a pas pardonné à Anne son inconstance…

Bloc-notes PROGRAMME DESCENDANCE : HALTE AU DIABÈTE ! Avec Descendance, le Centre d’Études et de Recherche pour l’Intensification du Traitement du Diabète (CERITD), en partenariat avec l’Institut Pasteur de Lille, le Génopole et l’association française des diabétiques, lance un programme de recherche pour prévenir le diabète de type 2, qui touche aujourd’hui près de 2 millions de personnes en France. Des bénévoles sont attendus pour participer à cette étude visant à mettre en avant le principe génétique. Pour vous porter volontaire, vous devez être dans l’un des cas de figure suivants : • diabétique de type 2 avec un père ou une mère également diabétique de type 2 qui accepterait de participer à l’étude ; • diabétique de type 2 avec des enfants de plus de 30 ans, pas obligatoirement diabétiques, qui accepteraient de participer à l’étude ; • non-diabétique mais avoir un parent (père ou mère) diabétique de type 2 qui accepterait de participer à l’étude.

Pour vous porter bénévole ou obtenir plus de renseignements, contactez le 01 60 90 30 31 ou adressez un mail à descendance@ceritd.com.

VITACITÉ : PERMANENCES ViTaCiTé – la Mission Locale aide les jeunes de 16 à 25 ans dans leur insertion sociale et professionnelle. Voici les dates des permanences à Chilly-Mazarin pour le 1er semestre 2010 : • à la Maison Départementale des Solidarités – 2, avenue du Président François-Mitterrand – 01 69 79 93 35 > de 9h à 12h : 3, 10, 17 et 24 février / 3, 10, 17, 24 et 31 mars / 7, 14, 21 et 28 avril / 5, 12, 19 et 26 mai / 2, 9, 16, 23 et 30 juin > de 14h à 17h : 10 et 24 février / 10 et 24 mars / 14 et 28 avril / 12 et 26 mai / 9 et 23 juin • à la Maison de l’Emploi et des relations avec les entreprises (M2E) – 21, rue François-Mouthon – 01 69 74 24 80 > de 9h à 12h : 4, 11, 18 et 25 février / 4, 11, 18 et 25 mars / 1er, 8, 15, 22 et 29 avril / 6, 20 et 27 mai / 3, 10, 17 et 24 juin

NOUVEAUX SUR LA VILLE Entreprise MDF électricité Activité : tous travaux liés à l’électricité Adresse : 52 bis, rue Pierre-Brossolette Tél. : 01 69 20 46 32 Responsable : M. RIBEIRO

Sophie CIANCALEONIPARDO Activité : directrice artistique et conceptrice graphique Domaines : communication opérationnelle, marketing direct, webdesign Adresse : 23, Domaine de Bel Abord Tél. : 06 09 45 52 06 Courriel : soloul@club-internet.fr

ENVIRONNEMENT Collecte des emballages, papiers, journaux et magazines Zone Nord : mercredi matin Zones Centre et Sud : jeudi matin

Collecte du verre Zone Nord : les mercredis matin 3 et 17 février Zones Centre et Sud : les mercredis matin 10 et 24 février

Collecte des encombrants Zone Nord : le mardi 2 février Zone Centre : le mardi 9 février Zone Sud : le mardi 16 février Zone jaune : le mardi 23 février

Collecte des déchets ménagers • Résidences zone Nord : mardi, jeudi et samedi • Résidences zone Sud : lundi et vendredi • Pavillons zone Nord : mardi et samedi • Pavillons zone Sud : lundi et vendredi

Pour toute question concernant la sectorisation et les plannings de collecte sélective, vous pouvez contacter le n° indigo 0825 800 789 (prix d’une communication locale) du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 8h30 à 12h30. Pour toute question concernant les consignes de tri, contactez les services de la collecte sélective au 01 69 34 86 86 ou 01 69 34 22 02, ou consultez l’espace pratique sur le site de la ville : www.ville-chilly-mazarin.fr.

CHILLY Magazine • février 2010 - n°294 19

Chilly mag 294.indd 19

20/01/10 10:25


Chilly mag 294.indd 20

20/01/10 10:25


Chilly Magazine Février n°294