Issuu on Google+

Le Panel électoral français

Vague 2 - décembre 2011


Panel Electoral « France 2012 » Une étude Ipsos - Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès Vague 2 Décembre 2011

Nobody’s Unpredictable


Fiche technique Sondage Ipsos / Logica Business Consulting effectué pour :

Échantillon :

Le Monde, le Cevipof, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès.

5415 personnes inscrites sur les listes électorales constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Ces personnes ont déjà répondu à la première vague de ce dispositif (du 4 au 10 novembre 2011) et ont accepté d’être réinterrogées à intervalles réguliers jusqu’au second tour de l’élection présidentielle de mai 2012.

Méthode :

Échantillon interrogé on-line via l’Access Panel d’Ipsos. Méthode des quotas : sexe, âge, profession de la personne de référence du foyer, région, catégorie d’agglomération.

Dates du terrain :

Du 30 novembre au 05 décembre 2011

Nobody’s Unpredictable


Rappels méthodologiques ette enquête constitue la deuxième vague du «! Panel Electoral France 2012! » réalisé par Ipsos et son

© 2011 Ipsos

partenaire Logica Business Consulting pour le CEVIPOF, La Fondapol, La Fondation Jean Jaurès et Le Monde. ! L’originalité du dispositif est qu’il est réalisé auprès d’individus qui se sont engagés à répondre tout au long de la période qui va de novembre 2011 au second tour de l’élection présidentielle. On peut donc identifier, d’une vague à l’autre, les personnes qui changent dans leurs intentions de vote et reconstituer leurs trajectoires. Des entretiens qualitatifs auprès de certains de ces changeurs permettent aussi de mieux comprendre les raisons de leurs changements. ! Cette seconde enquête a été réalisée auprès de 5415 électeurs, interrogés du 30 novembre au 5 décembre. ! Au cours de la période étudiée, le fait le plus marquant a été la baisse de 3 points de François Hollande dans les intentions de vote Ipsos/Logica Business Consulting réalisées pour France Télévisions, Radio France et Le Monde, puisqu’il est passé de 35% fin octobre 2011 à 32% début décembre. D’autres mouvements ont également été mesurés durant la même période mais ils ont été plus modérés. Ainsi, la hausse de Nicolas Sarkozy, de Jean-Luc Mélenchon et de François Bayrou a été, pour chacun de ces candidats, de 1,5 point. Nous nous sommes donc principalement centrés sur l’analyse du mouvement d’opinion autour de François Hollande tout en indiquant quelques éléments, à titre comparatif, sur Nicolas Sarkozy. Le focus pourra naturellement être différent le mois prochain.

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2


Rappel : évolution des intentions de vote Ipsos/Logica Business Consulting entre les 28 et 29 octobre et les 2 et 3 décembre 2011 Si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu dimanche prochain, quel serait le candidat pour lequel il y aurait le plus de chance que vous votiez, si vous aviez au premier tour le choix entre les candidats suivants ? Base : inscrits, certains d’aller voter, exprimés 2 et 3 décembre

Nathalie Arthaud Philippe Poutou

1

(=) (-1)

* 7,5

Jean-Luc Mélenchon Jean-Pierre Chevènement

Evolution 28 et 29 octobre

(+1,5)

0,5

**

François Hollande

32 (-3) 6

Eva Joly Frédéric Nihous Corinne Lepage

**

*

0,5

Dominique de Villepin

**

7

François Bayrou Hervé Morin

(=)

*

(+1,5) **

2

(=)

25,5

Nicolas Sarkozy Christine Boutin Nicolas Dupont-Aignan Marine Le Pen

(+1,5) **

* 0,5

Résultats issus du Baromètre d’intentions de vote Ipsos/ Logica Business Consulting Vague 7 réalisé pour France Télévisions, Radio France, Le Monde.

(=)

17

(-2)

* Scores inférieurs à 0,5 % 16 % des personnes interrogées et certaines d’aller voter n’ont pas exprimé d’intentions de vote

** Lors de la vague précédente, les candidatures de JP. Chevènement, F. Nihous, C. Lepage, C. Boutin et H.Morin ne faisaient pas partie de l’offre proposée.

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

4

© 2011 Ipsos

Question :


Les changeurs !!Focus

sur François Hollande

Nobody’s Unpredictable


La mécanique des flux : principaux enseignements errière la baisse de 3 points de François Hollande se joue en réalité des flux et des mouvements beaucoup plus complexes et variés que la simple juxtaposition de deux sondages ne le laisserait penser. En effet, et c’est le 1er enseignement, les changeurs sont de deux types!: ceux qui changent de candidats et ceux qui, indépendamment du candidat qu’ils choisissent, évoluent en terme de niveau de mobilisation. Ces derniers peuvent ainsi soit se mobiliser davantage, en se déclarant aujourd’hui certains d’aller voter alors qu’ils ne l’étaient pas auparavant, soit se démobiliser en faisant le chemin inverse. Dans le cas de la baisse de 3 points de François Hollande, le dispositif permet de comprendre qu’elle est pour 2 points due à des transferts de vote et pour 1 point à des effets de moindre mobilisation. ! Les évolutions liées à des transferts de vote : - 2 points Là aussi, les transferts de vote sont la résultante de flux en réalité complexes derrière lesquels se dissimulent des gains et des pertes. Ainsi, en réalité, François Hollande a capté 3% d’électeurs qui tout en se déclarant certains d’aller voter le mois dernier, redisent qu’ils sont toujours aussi certains d’aller voter mais vont cette fois-ci vers lui et quittent … ! Jean-Luc Mélenchon!: 0,5% Eva Joly!: 0,5% François Bayrou!: 0,5% Marine Le Pen!: 0,5% Autres candidats!: 1%

Jean-Luc Mélenchon!: 1,5% François Bayrou : 1% Eva Joly!: 0,5% Nicolas Sarkozy!: 0,5% Marine Le Pen!: 0,5% Autres candidats!: 1%

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

Parallèlement, il a perdu 5% d’électeurs au profit de …


La mécanique des flux : principaux enseignements (suite) Ce double mouvement de gains et de pertes induit donc un solde négatif de - 2 points pour François Hollande, qui se répartissent, si l’on fait la somme des gains et des pertes, en : Jean-Luc Mélenchon : - 1% François Bayrou : - 0,5% Nicolas Sarkozy : - 0,5% Les évolutions liées aux niveaux de mobilisation : - 1 point L’analyse des flux fait également apparaître que 2% d’électeurs de plus se déclarent tout à fait certains d’aller voter et indiquent François Hollande comme leur candidat mais que 3% font le chemin inverse.

© 2011 Ipsos

Les tableaux 1 et 2 récapitulent ces différents mouvements.

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2


Les changeurs François Hollande (Tableau 1) Novembre 2011 35 %

Gains pour F. Hollande +3%

Evolution liée au niveau de mobilisation des électeurs (Sont-ils plus ou moins certains d’aller voter ?)

Gains pour F. Hollande +2%

Pertes pour F. Hollande -5%

-2% * *Dont J-L Mélenchon -1% F. Bayrou -0,5 % N. Sarkozy -0,5 %

Pertes pour F. Hollande -3%

-1 %

Décembre 2011 32 %

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

8

© 2011 Ipsos

Evolution liée à des transferts de vote entre François Hollande et d’autres candidats


Le détail de l’évolution liée à des transferts de vote entre François Hollande et d’autres candidats (Tableau 2)

PERTES POUR FRANÇOIS HOLLANDE

(Ne vote pas F.Hollande en novembre, vote pour François Hollande en décembre)

(Vote F.Hollande en novembre, ne vote pas pour François Hollande en décembre)

Total Gains et Pertes pour F.Hollande

Jean-Luc Mélenchon

"+0,5 %

# -1,5 %

# -1 %

Eva Joly

"+0,5 %

# -0,5 %

-

François Bayrou

"+0,5 %

# -1 %

# -0,5 %

-

# -0,5 %

# -0,5 %

"+0,5 %

# -0,5 %

-

# -1 %

-

Nicolas Sarkozy

Marine Le Pen

Autres candidats

TOTAL

"+1 %

"+3 %

# -5 %

# -2 % 9

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

TRANSFERT DE VOTE ENTRE FRANÇOIS HOLLANDE ET…

GAINS POUR FRANÇOIS HOLLANDE


Les raisons de la baisse de François Hollande analyse des évolutions d’image tant auprès des Français que des changeurs, apporte un éclairage complémentaire intéressant. En effet, sur des dimensions d’image comme le dynamisme ou la stature présidentielle, François Hollande perd 4 points.!En crédibilité comparée face à Nicolas Sarkozy et sur des dimensions régaliennes, il perd aussi 3 à 4 points. Chez les changeurs en revanche, le niveau d’appréciation est beaucoup plus positif – ce qui est logique puisque cette population est à l’origine très favorable à François Hollande - mais les évolutions à la baisse sont beaucoup plus forte (de 14 à 15 points environ). Ces personnes, qui représentent une très faible part de l’électorat, ont donc été davantage sensibles, sur un mode critique, à des enjeux régaliens et de leadership. C’est cette faiblesse du candidat Hollande qui semble avoir principalement joué dans leurs transferts vers d’autres candidats ou une moindre mobilisation. ! ! Pour conclure et à ce stade, cette baisse de François Hollande apparaît comme une alerte davantage que comme un mouvement de fond. Elle est en effet relativement modérée et l’on mesure que les électeurs les plus susceptibles de revenir vers lui sont sans doute ceux qui relèvent d’une logique de moindre mobilisation et non de transferts de candidats. Or, ils pèsent pour un tiers de la baisse. Les 2 autres tiers constituent un signal plus important, même si les transferts vers d’autres candidats sont (encore!?) faibles et surtout, pluriels, avec à chaque fois un système de gains et de pertes. Ils traduisent malgré tout un enjeu important, celui de la capacité à incarner et rassembler des électeurs de toute la gauche et du centre, ce qui jusqu’à maintenant, a fait la force de ce candidat. ! Nicolas Sarkozy, inversement, progresse davantage en mobilisation qu’en transferts à son profit. Sa remontée tient d’abord à sa capacité à mieux mobiliser des électeurs qui n’étaient pas certains d’aller voter davantage qu’à opérer des transferts de voix au détriment d’autres candidats. Mais c’est souvent la première étape dans une reconquête électorale et ce peut donc être l’amorce d’un mouvement à venir, qu’il faudra confirmer ou infirmer. ! !

© 2011 Ipsos

!

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2


Eléments qui expliquent la baisse de François Hollande IMAGE DE FRANÇOIS HOLLANDE Changeurs partant de F.Hollande vers un autre candidat ou l’abstention

Ensemble des Français

Déc.2011

Evolution Déc. 2011 vs Nov. 2011

Déc. 2011

Evolution Déc. 2011 vs Nov. 2011

Il est dynamique

43 %

! -4

61 %

! -14

Il a la stature présidentielle

49 %

! -4

74 %

! -15

CRÉDIBILITÉ COMPARÉE DE FRANÇOIS HOLLANDE ET NICOLAS SARKOZY

Faire face à la crise économique et financière

Prendre des décisions difficiles

F. Hollande 44 % Nicolas Sarkozy 54 %

F. Hollande 45 % Nicolas Sarkozy 53 %

F. Hollande 37 % Nicolas Sarkozy 62 %

! -3 "+3

F. Hollande 62 %

! -4 "+3

F. Hollande 63 %

! -3 "+3

F. Hollande 51 %

Nicolas Sarkozy 35%

Nicolas Sarkozy 35 %

Nicolas Sarkozy 48 %

! -15 "+11

! -15 "+14

! -14 "+13

11 Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

Faire mieux fonctionner l’Europe


Les changeurs en ce qui concerne : !!Nicolas

Sarkozy !!Marine Le Pen !!Jean-Luc Mélenchon !!François Bayrou !!Eva Joly

Nobody’s Unpredictable


Intentions de vote Nicolas Sarkozy Novembre 2011 24 %

Gains pour N. Sarkozy +2%

Evolution liée au niveau de mobilisation des électeurs (Sont-ils plus ou moins certains d’aller voter ?) Gains pour N. Sarkozy +3%

Pertes pour N. Sarkozy -1,5%

+0,5 % * *Dont M. Le Pen +0,5% F. Hollande +0,5 % Autres candidats -0,5 %

Pertes pour N. Sarkozy -2%

+1 %

Décembre 2011 25,5 %

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

13

© 2011 Ipsos

Evolution liée à des transferts de vote entre Nicolas Sarkozy et d’autres candidats


Intentions de vote Marine le Pen Novembre 2011 19 %

Gains pour M. Le Pen +1,5%

Evolution liée au niveau de mobilisation des électeurs (Sont-ils plus ou moins certains d’aller voter ?) Gains pour M. Le Pen +1,5%

Pertes pour M. Le Pen -2,5%

-1% * *Dont N. Sarkozy -0,5 % Autres candidats -0,5 %

Pertes pour M. Le Pen -2,5%

-1 %

Décembre 2011 17 %

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

14

© 2011 Ipsos

Evolution liée à des transferts de vote entre Marine Le Pen et d’autres candidats


Intentions de vote Jean-Luc Mélenchon Novembre 2011 6%

Gains pour J-L Mélench on +2%

Evolution liée au niveau de mobilisation des électeurs (Sont-ils plus ou moins certains d’aller voter ?) Gains pour J-L Mélench on +0,5%

Pertes pour J-L Mélench on -1%

+1%* *Dont F. Hollande +1% Extrême gauche +0,5% Autres candidats -0,5 %

Pertes pour J-L Mélench on 0%

+ 0,5 %

Décembre 2011 7,5 %

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

15

© 2011 Ipsos

Evolution liée à des transferts de vote entre Jean-Luc Mélenchon et d’autres candidats


Intentions de vote François Bayrou Novembre 2011 5,5 %

Gains pour F. Bayrou +2 %

Evolution liée au niveau de mobilisation des électeurs (Sont-ils plus ou moins certains d’aller voter ?) Gains pour F. Bayrou +1 %

Pertes pour F. Bayrou -1 %

+1 % * *Dont F. Hollande +0,5 % Autres candidats +0,5 %

Pertes pour F. Bayrou -0,5 %

+0,5 %

Décembre 2011 7%

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

16

© 2011 Ipsos

Evolution liée à des transferts de vote entre François Bayrou et d’autres candidats


Intentions de vote Eva Joly Novembre 2011 6%

Gains pour E. Joly +1,5%

Evolution liée au niveau de mobilisation des électeurs (Sont-ils plus ou moins certains d’aller voter ?) Gains pour E. Joly +0,5%

Pertes pour E. Joly -1,5%

0%

Pertes pour E. Joly -0,5%

0%

Décembre 2011 6% Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

17

© 2011 Ipsos

Evolution liée à des transferts de vote entre Eva Joly et d’autres candidats


Indicateurs d’opinion !!La

perception de leur action et de leurs déclarations au cours des dernières semaines !!La crédibilité comparée de François Hollande et de Nicolas Sarkozy !!La popularité des candidats !!L’image des candidats

Nobody’s Unpredictable


Jugement sur l’action et les déclarations récentes des candidats Pour chacune des personnalités suivantes , dites-moi si, au cours des dernières années semaines, son action et ses déclarations vous ont…

Jean-Luc MÉLENCHON

François HOLLANDE

Eva JOLY

François BAYROU

4

22

8

24

33

3 13

3

8

24

Marine LE PEN

8

23

Plutôt plu

Plutôt déplu

17

44

29

25

13

19

15

Vraiment déplu

S/T Déplu %

26

50

15

41

44

14

16

70

32

38

32

57

31

55

23

27

26

Nicolas SARKOZY

Vraiment plu

26

S/T Plu %

1

30

38

40

11

14

Ni l’un, ni l’autre

Ne se prononce pas 19

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

Question :


La crédibilité comparée François Hollande - Nicolas Sarkozy Qui de François Hollande ou de Nicolas Sarkozy vous semble le plus …

71

Capable de lutter contre l'immigration clandestine

27

Evolution N. Sarkozy

Evolution F. Hollande

Déc.2011 vs Nov.2011

Déc.2011 vs Nov.2011

2

-

-

Capable de faire face à une crise diplomatique et militaire internationale

64

34

2

"+4

! -4

Capable de prendre des décisions difficiles

62

37

1

"+3

! -3

Capable de diminuer l'insécurité

58

40

2

"+4

! -4

Avoir une stature présidentielle

57

42

1

"+3

! -3

Capable de faire mieux fonctionner l'Europe

54

44

2

"+3

! -3

Capable de faire face à la crise économique et financière actuelle

53

45

2

"+3

! -4

Capable de réduire les déficits publics

47

51

2

-

-

Capable de protéger les Français des conséquences de la crise économique

46

52

2

"+3

! -3

Capable de garantir l'avenir des retraites

36

62

2

-

-

Capable de réduire le chômage

35

62

3

-

-

Capable d'améliorer le fonctionnement du système de santé

32

66

2

-

-

Capable de mener une politique fiscale juste et efficace

31

67

2

-

-

Capable d'augmenter le pouvoir d'achat des Français

30

68

2

-

-

Capable d'améliorer le système éducatif

28

70

2

-

-

2

"+1

! -1

Capable de réduire les inégalités sociales

N. SARKOZY

21

77

F. HOLLANDE

Ne se prononce pas

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

20

© 2011 Ipsos

Question :


La popularité des candidats Avez-vous une bonne ou une mauvaise opinion de chacune des personnalités suivantes ?

François Hollande

17

40

François Bayrou 5

42

Nicolas Sarkozy 12

22

25

Jean-Luc Mélenchon 5

Jean-Pierre Chevènement 1 Eva Joly 4

19

29

Hervé Morin 1

17

35

Christine Boutin 1 13

24

Nathalie Arthaud 1 9

15 12 14

Assez bonne opinion

24

13

13 3

47

50

"+2

1

37

62

(=)

2

34

64

"+1

30

52

"+2

28

67

! -1

10

24

66

-

8

24

68

! -5

20

42

-

18

53

(=)

14

67

-

12

39

(=)

10

25

! -1

7

20

"+1

4

26

-

5

38 18

29

30 15

19 49

10 8

! -3

38

37

Nicolas Dupont-Aignan 1 11

41

24

30

Corine Lepage 1

57

18

42

20

Philippe Poutou 1 6

23 43

23

14 2

45

29

26

S/T Mauvaise opinion %

40

19

25

Dominique de Villepin 2

Très bonne opinion

37

25

Marine Le Pen 9

Frédéric Nihous 4

27

65 73

12 Assez mauvaise opinion

70

Evolution S/T Bonne opinion Déc.2011 vs Nov. 2011

S/T Bonne opinion %

Très mauvaise opinion

Ne la connaît pas / Ne sait pas

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

21

© 2011 Ipsos

Question :


L’image détaillée des candidats – Tableau synthétique Question :

Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique très bien, assez bien, assez mal ou très mal à chacune des personnalités suivantes ?

Base : ceux qui ont une image (bonne ou mauvaise) du candidat

S/T

S/T

Bien

Mal

Il a des convictions

70

30

Il est sympathique

64

Il est honnête

N.SARKOZY Evolution S/T Bien Déc.2011 vs Nov. 2011

Evolution S/T Bien Déc.2011 vs Nov. 2011

S/T

S/T

Bien

Mal

! -4

67

33

! -2

36

! -3

34

66

" +1

61

39

! -2

31

69

! -2

Il est sincère

56

44

! -1

31

69

(=)

Il est compétent

55

45

! -4

51

49

" +2

Il comprend les problèmes des gens comme vous

53

47

! -3

25

75

(=)

Il a la stature présidentielle

49

51

! -4

59

41

" +2

Il tiendra ses engagements

44

56

" +1

29

71

! -1

Il est dynamique

43

57

! -4

74

26

(=)

Il vous inquiète

33

67

" +1

47

53

" +1 22

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

F.HOLLANDE


L’image détaillée des candidats – Tableau synthétique Base : ceux qui ont une image (bonne ou mauvaise) du candidat

S/T

S/T

Bien

Mal

E. JOLY

Evolution S/T Bien Déc.2011 vs Nov. 2011

S/T

S/T

Bien

Mal

F. BAYROU Evolution S/T Bien Déc.2011 vs Nov. 2011

S/T

S/T

Bien

Mal

M. LE PEN Evolution S/T Bien Déc.2011 vs Nov. 2011

S/T

S/T

Bien

Mal

Evolution S/ T Bien Déc.2011 vs Nov.2011

Il/Elle a des convictions

63

37

! -3

62

38

! -2

65

35

! -1

77

23

"+1

Il/Elle est sympathique

36

64

! -2

27

73

! -8

59

41

(=)

36

64

"+1

Il/Elle est honnête

44

56

! -3

52

48

! -3

59

41

(=)

40

60

"+2

Il/Elle est sincère

44

56

! -2

48

52

! -2

55

45

(=)

47

53

"+1

Il/Elle est compétent(e)

32

68

! -3

25

75

! -7

45

55

"+2

38

62

"+1

Il/Elle comprend les problèmes des gens comme vous

42

58

! -3

26

74

! -6

44

56

! -2

42

58

"+2

Il/Elle a la stature présidentielle

18

82

(=)

11

89

! -2

34

66

"+4

32

68

"+1

Il/Elle tiendra ses engagements

31

69

"+1

30

70

! -3

36

64

(=)

45

55

"+1

Il/Elle est dynamique

51

49

! -2

31

69

! -6

37

62

(=)

71

29

(=)

Il/Elle vous inquiète

33

67

(=)

33

66

"+3

28

72

(=)

53

47

"+1

23 Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

J-L MÉLENCHON


L’image détaillée de François Hollande Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique très bien, assez bien, assez mal ou très mal à chacune des personnalités suivantes ?

Base : ceux qui ont une image (bonne ou mauvaise) du candidat S/T S’applique bien %

20

Il a des convictions

S/T S’applique mal %

Evolution S/T S’applique bien Déc.2011 vs Nov. 2011

9

70

30

! -4

25

11

64

36

! -3

28

11

61

39

! -2

50

21

Il est sympathique

16

Il est honnête

15

Il est sincère

13

43

31

13

56

44

! -1

Il est compétent

12

43

31

14

55

45

! -4

Il comprend les problèmes des gens comme vous

12

41

32

15

53

47

! -3

Il a la stature présidentielle

14

35

21

49

51

! -4

François HOLLANDE

48 46

30

Il tiendra ses engagements

9

35

37

19

44

56

Il est dynamique

8

35

40

17

43

57

! -4

Il vous inquiète

9

33

67

" +1

Très bien

24

Assez bien

39

Assez mal

28

Très mal

" +1

Ne se prononce pas 24

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

Question :


L’image détaillée de Nicolas Sarkozy Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique très bien, assez bien, assez mal ou très mal à chacune des personnalités suivantes ?

Base : ceux qui ont une image (bonne ou mauvaise) du candidat

31

Il est dynamique Nicolas SARKOZY

24

Il a des convictions

(=)

67

33

! -2

22

59

41

" +2

24

51

49

" +2

25

47

53

" +1

35

34

66

" +1

17

25

23

8

26

19

34

24

Il vous inquiète

74

28

26

14

16

32

17

Il est compétent

S/T S’applique mal %

12

43

27

Il a la stature présidentielle

Il est sympathique

43

31

Evolution S/T S’applique bien Déc.2011 vs Nov. 2011

S/T S’applique bien %

Il est honnête 6

25

32

37

31

69

! -2

7

24

31

38

31

69

(=)

29

71

! -1

25

75

(=)

Il est sincère

Il tiendra ses engagements 5 Il comprend les problèmes des gens comme vous 5

Très bien

24 20

Assez bien

30 29

Assez mal

41 46

Très mal

Ne se prononce pas 25

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

Question :


L’image détaillée de Marine Le Pen Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique très bien, assez bien, assez mal ou très mal à chacune des personnalités suivantes ?

Base : ceux qui ont une image (bonne ou mauvaise) du candidat

35

Elle a des convictions

42

22

Elle est dynamique

S/T S’applique bien %

S/T S’applique mal %

14

77

23

"+1

16

71

29

(=)

53

47

"+1

27

47

53

"+1

28

45

55

"+1

42

58

"+2

9

49

13

Marine LE PEN

33

Elle vous inquiète

20

Elle est sincère

12

Elle tiendra ses engagements

11

34

Elle comprend les problèmes des gens comme vous

13

29

23

35

24

26 27 24

Evolution S/T S’applique bien Déc.2011 vs Nov. 2011

34

Elle est honnête

9

31

30

30

40

60

"+2

Elle est compétente

9

29

32

30

38

62

"+1

Elle est sympathique

9

27

36

64

"+1

Elle a la stature présidentielle

9

32

68

"+1

Très bien

23

Assez bien

27 28

Assez mal

37 40

Très mal

Ne se prononce pas 26

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

Question :


L’image détaillée de Jean-Luc Mélenchon Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique très bien, assez bien, assez mal ou très mal à chacune des personnalités suivantes ?

Base : ceux qui ont une image (bonne ou mauvaise) du candidat

Il a des convictions

Jean-Luc MÉLENCHON

22

Il est dynamique

41

12

S/T S’applique bien %

S/T S’applique mal %

15

63

37

17

51

49

! -2

22

39

32

Evolution S/T S’applique bien Déc.2011 vs Nov. 2011

! -3

Il est honnête

8

36

36

20

44

56

! -3

Il est sincère

9

35

35

21

44

56

! -2

11

31

42

58

! -3

Il comprend les problèmes des gens comme vous Il est sympathique Il vous inquiète

24

7

29

37

27

36

64

! -2

11

22

41

26

33

67

(=)

43

25

32

68

! -3

27

31

69

"+1

18

82

(=)

Il est compétent 5

27

Il tiendra ses engagements 6

25

Il a la stature présidentielle 3

Très bien

34

15

Assez bien

42 42

Assez mal

40

Très mal

Ne se prononce pas 27

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

Question :


L’image détaillée de François Bayrou Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique très bien, assez bien, assez mal ou très mal à chacune des personnalités suivantes ?

Base : ceux qui ont une image (bonne ou mauvaise) du candidat S/T S’applique bien %

13

Il a des convictions François BAYROU

52

25

S/T S’applique mal %

Evolution S/T S’applique bien Déc.2011 vs Nov. 2011

10

65

35

! -1

10

49

30

11

59

41

(=)

Il est sympathique

8

51

30

11

59

41

(=)

Il est sincère

9

12

55

45

(=)

Il est honnête

46

33

Il est compétent 5

40

41

14

45

55

"+2

Il comprend les problèmes des gens comme vous 5

39

42

14

44

56

! -2

3

34

48

14 1

37

62

(=)

4

32

49

15

36

64

(=)

Il a la stature présidentielle 5

29

23

34

66

"+4

24

28

72

(=)

Il est dynamique Il tiendra ses engagements

Il vous inquiète 5

Très bien

23

Assez bien

43 48

Assez mal

Très mal

Ne se prononce pas 28

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

Question :


L’image détaillée d’Eva Joly Pour chacune des phrases suivantes, diriez-vous qu’elle s’applique très bien, assez bien, assez mal ou très mal à chacune des personnalités suivantes ?

Base : ceux qui ont une image (bonne ou mauvaise) du candidat

24

Elle a des convictions

Eva JOLY

Elle est honnête

16

Elle est sincère

14

Elle vous inquiète

14

Elle est dynamique 4

38

28 33

27

Elle tiendra ses engagements 7

38

! -2

22

52

48

! -3

24

48

52

! -2

33

66

"+3

31

69

! -6

30

70

! -3

33

40

23

62

19

26

34 19

S/T S’applique mal %

19

36

29

38

Evolution S/T S’applique bien Déc.2011 vs Nov. 2011

S/T S’applique bien %

32

1

Elle est sympathique 4

23

38

35

27

73

Elle comprend les problèmes des gens comme vous 5

21

39

35

26

74

!- 6

Elle est compétente 5

20

40

35

25

75

! -7

11

89

! -2

Elle a la stature présidentielle 1 10

Très bien

32

Assez bien

57

Assez mal

Très mal

! -8

Ne se prononce pas 29

Panel Electoral « France 2012 » – Ipsos / Logica Business Consulting pour Le Monde, le CEVIPOF, la Fondapol et la Fondation Jean Jaurès / Décembre 2011 - Vague 2

© 2011 Ipsos

Question :


PEF Vague 2