Page 1


AL AQSA MASJID Premier Masjid à l’Île Maurice -fondé en 1805-

‫ع‬

DOU À’ DE PROTECTION CHAYKH KHALED BIN AHMAD

1


 Je commence par le nom de Allâh le très Miséricordieux, le Miséricordieux

ِ‫احلَمدُ هللِ رَبِّ العَالَمِني والصَّالةُ والسَّالمُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اهلل‬ Louanges à Allâh Seigneur des mondes. Que Allâh honore et élève davantage en degré notre maître

Mouhammad et qu'Il offre davantage de sérénité à son noble cœur quant au sort de sa Oummah Nous remercions Allâh ta‫ع‬àlà de nous avoir permis de produire cette édition. Il s’agit d’une série d’invocations

et

prières

prophétiques

à

réciter

matin et soir. Ces prières orales sont pour la protection ! Notre maître le Prophète  lui-même les enseigna à sa Oummah en précisant leurs effets protecteurs

contre

les

différentes

sources

de

malheurs : les injustices ou les emprises des Djinns, les aléas de la vie, mais aussi le mauvais œil ou la sorcellerie. Ils sont également pour le mérite de la noble adoration qu’est le Dou‫ع‬à’ : prière orale, imploration et invocation.

2


Certains de ces dhikr sont pour gagner la protection contre l’Enfer ! Nous y avons ajouté quelques Dou‫ع‬à’ pour de circonstances particulières où l’on s’adresse à Allâh ‫ع‬

ta àlà par la noble wacilah de Raçoulou-llâh notre maître le Prophète Mouhammad . Le choix fut porté sur ces Dou‫ع‬à’ en particulier dans le souci de produire une série particulièrement bénéfique et protectrice mais brève aussi. Tous ces

Dou‫ع‬à’ sont à partir de textes prophétiques fiables. Nous

espérons

du

Seigneur

Allâh

ta‫ع‬àlà :

agrément, protection et satisfaction de tous nos souhaits pieux, pour cette vie et dans l’au-delà, pour les vôtres et vous-mêmes, et pour les nôtres ainsi que nous-mêmes.

Wa l-hamdou li-llàh wa s-Salàtou wa sSalàmou ‫ع‬alà sayyidinà Mouhammad raçouli-llàh. Chaykh Khaled bin Ahmad Khatib et Mouballigh de Al Aqsa Masjid

3


،‫ عَلَ ْي ّه ت ََو َّ َّْك ُت‬،‫هللا َّ ّإَّلي ال إ َهل إ يال ه َُو‬ ُ ‫ إ َّن َر ّ ي َِب‬-1 ِ ِ ِ ‫ وما لَ ْم‬،‫اكن‬ ُ ‫شاء‬ َ ‫هللا‬ َ ‫ ما‬،‫َوه َُو َر ُّب إلْ َع ْر ّش إلْ َع ّظ ّمي‬ ‫هللا عَ ََل ُ ّي‬ ،‫ك يشء قَ ّد ٌير‬ َ ‫ َأ ْشهَدُ َأ َّن‬،‫يَشَ أْ لَ ْم يَ ُك ْن‬ َ ‫هللا قَدْ َأ‬ ‫حاط ّب ُ ّي‬ ‫ َأ ُعو ُذ ِّب ّهلل َّ ّإَّلي‬،ً‫ك يشء ّعلْام‬ َ ‫َو َأ َّن‬ ‫ ّمن‬،‫إلس َامء َأن تَقَ َع عَ ََل إ َأل ْر ّض إ يال ِّب ْذ ّن ّه‬ ‫يُ ْم ّس ُك‬ َّ ِ ّ ٌّ ‫ش ُ ّي‬ ‫ك دإبَّة َّر ّ يِب ءإخذ ب‬ ‫ إ َّن ِ َر ّ يِب عَ ََل‬،‫ّناص َيِتّ ا‬ ّ‫َ ي‬ ِ .‫ِّصإط ُّم ْس تَ ّقمي‬ - Inna rabbia-llâhou l-ladhi là ilàha illà houwa, ‫ع‬alayhi tawakkaltou wa houwa rabbou l-‫ع‬archi l-‫ع‬adhim. Mà chà’a-llâhou kàn, wa mà lam yacha’ lam yakoun. Ach-hadou anna-llâha ‫ع‬ alà koulli chay’in~qadir, wa annallâha qad ahàta bi-koulli chay’in ‫ع‬ ilmà. A‫ع‬oudhou bi-llàhi lladhi 4


youmsikou s-samà’a an~taqa‫ع‬a ‫ع‬alà l‘ardi illà bi’idhnih, min~charri koulli dàbbati r-rabbi ‘àkhidhou~m~bi‫ع‬ nàsiyatihà, inna rabbi alà sirâtin~moustaqim. (Mon Seigneur est Allâh, Lui dont il n’est de dieu que Lui. Je me fie à Lui. Il est Le Seigneur du Trône éminent. Ce que Allâh veut est, et ce qu’Il ne veut pas n’est pas. Je témoigne que Allâh peut tout et qu’Il englobe tout par Son Savoir. Je me protège par Allâh, Lui Qui détient le Ciel afin qu’il ne tombe pas sur la Terre, sauf s’Il le veut, contre le mal de tout être pouvant se déplacer ; c’est Mon Seigneur Qui détient leur sort à tous. Mon Seigneur est Juste)

ّ ‫ ب ّْس ّم‬-2 ّ ْ ‫ُض َم َع‬ ‫إْس ّه يش ٌء ِّف‬ ُّ ُ َ ‫هللا َّ ّإَّلي ال ي‬ -‫إلس ّمي ُع إلْ َع ّل ُمي –ثال ًث‬ َّ ‫ َوه َُو‬،‫إلسام ّء‬ َّ ‫إ َأل ْر ّض وال ِّف‬

2- Bismi-llàhi lladhi là yadourrou ma‫ع‬a-smihi chay’oun~fil-‘ardi wa là 5


fi s-samà’, wa houwa s-sami‫ع‬ou l‫ع‬ alim. -3 fois(Au nom de Allâh Qui, grâce à Son nom, rien ne peut nuire, ni sur Terre ni au Ciel. Lui est Celui Qui entend et Qui voit)

ُ ‫ َر ّض‬-3 ‫ َو ّب ُم َح َّمد ن َّ ّبيي ًا‬،‫ َو ِّبال ْإسال ّم ّدين ًا‬،‫يت ِّب ّهلل َر ي ًِب‬ -‫–ثال ًث‬ - Raditou bi-llàhi rabbà, wa bilIslàmi dinà, wa bi-Mouhammadinnabiyyà -3 fois(Je suis satisfait de Allâh comme Seigneur, de l’Islam comme Religion, et de Mouhammad comme Prophète)

ُ ‫هللا ال إ َهل إ يال ه َُو عَلَ ْيه ّه ت ََو َّ َّْك‬ ‫هت َوه َُهو‬ ُ ‫ َحس ِّب‬-4 ًِ ِ ّ ْ َ ّ ْ ْ -‫س بعا‬- ‫َر ُّب إل َع ْرش إل َعظ ّمي‬ 6


- Hasbiya-llâhou là ilàha illà houwa, alayhi tawakkalt, wa houwa rabbou l-‫ع‬archi l-‫ع‬adhim -7 fois‫ع‬

(Allâh me suffit. Il n’est pas de ilàh à part Lui. Je me suis fié à Lui, Lui Qui est Le Seigneur du Trône éminent)

ّ ‫امت‬ ّ ‫هللا إلتيا يم‬ ّ ‫ َأعُو ُذ ّب َ َّك‬-5 - ‫ش َما َخلَ َق‬ ّ ‫ات ّمن َ ي‬ -‫ثال ًث‬

- A‫ع‬oudhou bi-kalimàti llàhi ttàmmàti min~charri mà khalaq -3 fois(Je me protège par la Parole de Allâh, laquelle est parfaite, contre le mal de tout ce qu’Il a créé)

‫هللا َّ ّإَّلي ال إ َهل إ يال ه َُو إلْ َح َّي إلْقَيُّو َم‬ َ ‫ َأ ْس َت ْغ ّف ُر‬-6 ِ ِ -‫ُوب إلَ ْيه –ثال ًث‬ ُ ‫و َأت‬ ِ َ 7


6- Astagfirou llâha lladhi là ilàha illà houwa l-hayya l-qayyouma wa atoubou ilayh -3 fois(Je demande pardon à Allâh, Lui dont il n’est pas de ilàh à part Lui, Le Vivant Qui n’a nul besoin, et je me repens à Lui)

ّ ‫حان‬ ‫شاء‬ َ ‫ ُس ْب‬-7 َ ‫ ما‬،‫ ال قُ َّو َة ِإ يال ِّب ّهلل‬،‫هللا َو ّ َِب ْم ّد ّه‬ ‫هللا عَ ََل ُ ّي‬ ‫ك‬ ُ َ ‫ َأ ْع َ َُل َأ َّن‬،‫اكن َوما لَ ْم يَشَ أْ لَ ْم يَ ُك ْن‬ َ ‫هللا‬ ‫هللا قَدْ َأ َح َاط ّب ُ ّي‬ .ً‫ك يشء ّعلْام‬ َ ‫ َو َأ َّن‬،‫َشئ قَ ّد ٌير‬ 7- Soubhàna llâhi wa bihamdih, là qouwwata illà bi-llàh, mà chà’allâhou kàn, wa mà lam yacha’ lam yakoun, a‫ع‬lamou anna-llâha ‫ع‬alà koulli chay’in~qadir, wa anna-llâha qad ahàta bikoulli chay’in ‫ع‬ilmà.

(Allâh est exempt de toute imperfection et l’on clame Sa vénération grâce à Lui. Il n’est de force si ce n’est grâce à Allâh. Ce que Allâh

8


veut est, et ce qu’Il ne veut pas n’est pas. Je sais que Allâh peut tout, et que Allâh englobe tout par Son Savoir.)

ُ ‫ ّب َر ْ َْح ّت َك أ َْس تَ ّغ‬،‫َح ََي قَيُّو ُم‬ ‫ َأ ْص ّل ْح ِّل‬،‫يث‬ ُّ َ ‫ ََي‬-8 -‫ َوال تَ ّ َْك ِّن إ ََل ن َ ْف ِّس َط ْرفَ َة عَ ْْي –ثالث‬،ُ‫َشأْ ِّن َُّكَّه‬ ِ 8- Yà hayyou yà qayyoum, birahmatika astaghith, aslih li cha’ni koullah, wa là takilni ilà nafsi tarfata ‫ع‬ayn -3 fois(Toi Le Vivant et L’Exempt de besoin, je T’implore de m’accorder secours par Ta Miséricorde, améliore tout ce qui me concerne, et ne me laisse me fier à ma personne même pas le temps d’un clin d’œil.)

         -9          9


                                        Allâhou là ilàha illà houwa lhayyou l-qayyoum, là ta’khoudhouhou sinatoun~w~wa là nawm, lahou mà fi s-samàwàti wa mà fi-l-‘ard, man~dhàlladhi ‫ع‬ ‫ع‬ yachfa ou indahou illà bi’idhnih, 11


ya‫ع‬lamou mà bayna aydihim wa mà khalfahoum, wa là youhitouna bichay’in~min ‫ع‬ilmihi illà bimà chà’, waci‫ع‬a koursiyyouhou ssamàwàti wa l-‘ard, wa là ya’oudouhou hifdhouhoumà wa hou l-‫ع‬aliyyou l‫ع‬ adhim - (Allâh est Celui dont il n’est pas de ilàh à part Lui. Il est Le Vivant Qui n’a nul besoin. Ni la somnolence ni le sommeil n‘ont d’emprise sur Lui. À Lui appartient tout ce qui est dans les Cieux et dans la Terre. Qui serait-ce celui qui pourrait intercéder auprès de Lui si ce n’est par Sa permission ? Il connaît leur avenir et leur passé, alors qu’ils ne détiennent de Son Savoir que ce qu’Il veut. Son piédestal est plus large encore que les Cieux et la Terre ; Il n’a nulle difficulté à les préserver, et Il est Le très haut [par Sa Royauté et Sa Suprématie] et L’Éminent.)

11


      ﴿ -11                                                              12


                -‫مساء‬- ﴾     Àmana r-raçoulou bimà ounzila ilayhi mir-rabbihi wa lmou’minoun, koulloun àmana billàhi wa malà’ikatihi wa koutoubihi wa rouçoulihi, là noufarriqou bayana ahadin mir-rouçoulihi, wa qâlou sami‫ع‬nà wa ata‫ع‬nà, ghoufrânaka rabbanà wa ilayka lmasir. Là youkallifou-llâhou nafsan illà wous‫ع‬ahà, lahà mà kaçabat wa ‫ع‬ alayhà mà-ktaçabat. Rabbanà là tou’àkhidhnà in nacinà aw 13


akhta’nà. Rabbanà wa là tahmil ‫ع‬ alaynà isran~kamà hamaltahou ‫ع‬ alà-lladhina min~qablinà. Rabbanà wa là touhammilnà mà là tâqata lanà bih, wa-‫ع‬fou ‫ع‬annà, wa-ghfir lanà, wa-rhamnà, anta mawlànà fa~nsournà ‫ع‬alà l-qawmi l-kàfirin. - (Le Messager croit à ce qui est révélé à lui de Son Seigneur, de même que les Croyants. Tous croient en Allâh, à Ses Anges, à Ses Livres et à Ses Envoyés ; [et ils disent :] ‘‘Nous ne faisons pas de différence quant à la croyance en Ses Envoyés, pour n’en excepter aucun ! Ils disent aussi : ‘‘Nous écoutons et nous obéissons. Nous implorons Ton pardon, Toi Notre Seigneur, et à Toi notre devenir’’ - -. Allâh ne charge aucune âme de responsabilité si ce n’est selon ses capacités. Est en sa faveur ce qu’elle acquiert, et en sa défaveur le mal qu’elle commet. [Ils disent :] ‘‘Notre Seigneur, ne nous tiens pas

14


rigueur lorsque nous oublions ou nous fautons par erreur. Notre Seigneur, ne nous fais pas porter de fardeau tel ce que Tu as fait porter à nos précédents. Notre Seigneur, ne nous charge pas de ce que nous ne pouvons pas supporter. Absous nos fautes, pardonnenous, et fais-nous Miséricorde. Tu es Notre Maître, alors donne-nous victoire sur les gens mécréants’’ - -.) –le soir-

َّ ‫إلس ّميع ّ إلْ َع ّل ّمي ّم َن‬ ‫طان َّإلر ّج ّمي‬ ّ ‫إلش ْي‬ َّ ‫ َأعُو ُذ ِّب ّهلل‬-11 -‫–ثال ًث‬ 11- A‫ع‬oudhou bi-llàhi s-sami‫ع‬i l‫ع‬ alimi mina ch-chaytâni r-radjim -3 fois(Je me protège par Allâh, Lui Qui entend et Qui voit, de Chaytân le maudit.)

15


                     

 

                                 16


Houwa-llâhou lladhi là ilàha illà houwa ‫ع‬àlimou l-ghaybi wa chchahàdati, hou r-ahmànou r-rahim. Houwa llâhou lladhi là ilàha illà houwa l-malikou l-qouddous, assalàmou l-mou’minou l‫ع‬ mouhaymin, al- azizou l-djabbàrou lmoutakabbir. Soubhàna-llâhi ‫ع‬ammà youchrikoun. Houwa-llâhou lkhâliqou l-bàri’ou l-mousawwir, lahou l-asmà’ou l-housnà. Youçabbihou lahou mà fis-samàwàti wal-‘ard, wa houwa l-‫ع‬azizou lhakim. - (Lui est Allâh dont il n’est pas de ilàh à part Lui ; Lui Qui connaît l’inconnu et l’apparent ; Lui est Le très Miséricordieux, Le Miséricordieux -22-. Lui c’est Allâh dont il n’est pas de ilàh à part Lui ; Le Roi, Le

17


Transcendant, L’Exempt d’imperfection, L’Accréditeur [de Ses Messages et de Ses Prophètes], Le Dominant, Le Glorieux, Le tout Puissant, et Le Manifestant Sa supériorité. Allâh est exempt de ce qu’ils Lui associent ! 23-. Lui c’est Allâh, Le Créateur, Qui tire du néant à l’existence, et Qui donne les formes. A Lui sont les Noms parfaits. Clame Sa vénération et Sa transcendance toute l’existence dans les Cieux et la Terre ; Lui Le Glorieux et Qui a la sagesse absolue - -.)

-12

                  -‫ثالثا‬-   18


Qoul houwa-llâhou ahad. Allâhou ssamad. Lam yalid wa lam youlad. Wa lam yakoul-lahou koufouwan ahad. - (Dis, Allâh est Unique -1-, Allâh est Celui que l’on implore -2-. Il n’a pas engendré et n’a pas été engendré -3-, et nul ne Lui est égal - -.) -3 fois-

-13                           -‫ثالثا‬-    19


Qoul a‫ع‬oudhou birabbi l-falaq. Min~charri mà khalaq. Wa min~charri ghâsiqin idhà waqab. Wa min~charri n-Nnaffàthàti fil-‫ع‬ouqad. Wa min~charri hàsidin idhà haçad. - (Dis : je me protège par Le Seigneur de l’aube -1-, contre le mal de ce qu’Il a créé -2-, le mal lors de l’obscurité qui s’assombrit -3-, le mal des souffleuses dans les nœuds -4-, et le mal du jaloux quand il envie -5-.) -3 fois-

-14                

21


      -‫ثالثا‬-      Qoul a‫ع‬oudhou bi-rabbi n-nàs. Maliki n-nàs. Ilàhi n-nàs. Min~charri lwaswàsi l-khannàs. Alladhi youwaswiçou fi soudouri n-nàs. Mina l-djinnati wa n-nàs. - (Dis : je me protège par Le Seigneur des Hommes -1-, Le Roi des Hommes -2-, Le ilàh des Hommes -3-, contre le mal de l’insuffleur du mal, le furtif -4-, qui insuffle le mal dans le cœur des Hommes -5-, qu’il soit des Djinns ou des Hommes - -.) -3 fois-

ّ ‫ات‬ ّ ‫هللا إلتَّا َّم‬ ّ ‫ َأعُو ُذ ّب َ َّك َم‬-15 ‫ات إل َّ ِّت ال ُُيا ّو ُزه َُّن‬ ،‫ش ّع َبا ّد ّه‬ ّ ‫ َو َ ي‬،‫ ّم ْن غَضَ ّب ّه َو ّعقَا ّب ّه‬،‫بَ ٌّر َوال فَ ّاج ٌر‬ َّ ‫َو ّم ْن َ ََه َز ّإت‬ .‫ون‬ ّ ‫ُض‬ ُ ُ ‫إلش َيا ّطْيّ َو َأن َّ ّْي‬ 21


15- A‫ع‬oudhou bi-kalimàti llàhi ttàmmàti llati là youdjàwizouhounna barroun~wa là fàdjir, min ghadabihi wa ‫ع‬iqâbihi, wa charri ‫ع‬ibàdihi, wa min hamazàti ch-chayàtini wa an yahdouroun. (Je me protège par les paroles de Allâh, lesquelles sont parfaites et que nul ne peut dépasser, ni un bon ni un tyran, contre ce qui fait encourir Son châtiment et Sa punition, contre le mal de Ses créatures, contre les piques donnés par les démons et contre le risque qu’ils viennent contre moi.)

ّ ‫ َأعُو ُذ ب َّو ْج ّه‬-16 ‫ َّ ّإَّلي لَيْ َس يش ٌء‬،‫هللا إلْ َع ّظ ّمي‬ ّ ‫ات‬ ّ ‫هللا إلتَّا َّم‬ ّ ‫ َو ّب َ َّك َم‬،ُ‫َأع َْظ َم ّمنْه‬ ‫ات إل َّ ِّت ال ُ َُيا ّو ُزه َُّن‬ ّ ‫ َو ّبأَ ْ َْسا ّء‬،‫ب َ ٌّهر َوال فَ ّاج ٌر‬ ‫ َما‬،‫هللا إلْ ُح ْس ََن ُ َّّكيهَا‬ .‫ش َما َخلَ َق َو َذ َر َأ َوبَ َر َأ‬ ّ ‫ ّمن َ ي‬،‫عَ ّل ْم ُت ّمْنْ َا َو َما لَ ْم أَ ْع َ َْل‬ 22


16- A‫ع‬oudhou biwadjhi llàhi l-‫ع‬adhim, alladhi layça chay’oun a‫ع‬dhama minhou, wa bikalimàti llàhi t-tàmmàti llati là youdjàwizouhounna barroun~wa là fàdjir, wa bi-asmà’i llàhi l-housnà koullihà, mà ‫ع‬alimtou minhà wa mà lam a‫ع‬lam, min~charri mà khalaqa wa dhara’a wa bara’.

(Je me protège par Allâh Lui-même, L’Eminent, Lui dont nul n’est aussi éminent que Lui, par les paroles de Allâh parfaites que nul ne peut dépasser, ni un bon ni un tyran, et par les Noms parfaits de Allâh, tous, ceux que je connais et ceux que je ne connais pas, contre le mal de ce qu’Il a créé, de ce qu’Il a fait reproduire, et fait apparaître dans l’existence.)

ّ ‫ات‬ ّ ‫هللا إلتَّا َّم‬ ّ ‫ َأعُو ُذ ّب َ َّك َم‬-17 ‫ات إل َّ ِّت ال ُ َُيا ّو ُزه َُّن‬ ‫إلس َما ّء َو َما‬ ّ ‫ ّمن َ ي‬،‫ب َ ٌّهر َوال فَ ّاج ٌر‬ َّ ‫ش َما ي َ ْ ّْن ُل ّم َن‬ 23


‫ش َما َذ َر َأ ِّف إ َأل ْر ّض َو َما َ َْي ُر ُج‬ ّ ‫ َو ّمن َ ي‬،‫ي َ ْع ُر ُج ّفهيَا‬ ‫ش ُ ّي‬ ‫ك‬ ّ ‫ َو ّمن َ ي‬،‫ش ّف َ َّت إلل َّ ْي ّل َوإلْنَّ َ ّار‬ ّ ‫ َو ّمن َ ي‬،‫ّمْنْ َا‬ .‫طارق ًا ي َ ْط ُر ُق ّ َِب ْْي ََي َر ْ ْٰح ُن‬ ّ ‫َط ّارق إ يال‬ ِ 17- A‫ع‬oudhou bi-kalimàti llàhi ttàmmàti llati là youdjàwizouhounna barroun~wa là fàdjir, min~charri mà yanzilou mina s-samà’i wa mà ya‫ع‬roudjou fihà, wa min~charri mà dhara’a fi-l-‘ardi wa mà yakhroudjou minhà, wa min~charri fitani llayli wa nnahàr, wa min~charri koulli târiqin illà târiqan~yyatrouqou bi-khayrin~yyà rahmàn. (Je me protège par les paroles de Allâh, lesquelles sont parfaites et que nul ne peut dépasser, ni un bon ni un tyran, contre le mal descendant du Ciel ou y remontant, contre le mal de ce qu’Il a diffusé en reproduction sur la Terre, et de ce qui en sort, contre le mal des épreuves de la nuit et du jour, et contre le mal

24


de tout visiteur de nuit, sauf un visiteur apportant du bien, Toi yà Rahmàn.)

َ ‫ش‬ ،ُ‫يك َهل‬ ّ َ ‫ َو ْحدَ ُه ال‬،‫هللا‬ ُ ‫ َأ ْشهَدُ َأن يال إ َهل إ يال‬-18 ّ ُ‫ َو َأ َّن ّع َيَس َع ْبد‬،ُ‫َو َأ َّن ُم َح َّمد ًإ َع ْبدُ ُه ِ َو َر ِ ُس ُوهل‬ ‫هللا‬ ،ُ‫وح ّيمنْه‬ ٌ ‫ َو َ َّّك َم ُت ُه َألْقَاهَا إَل َم ْر َ ََي َو ُر‬،ُ‫َو َر ُس ُوهل‬ ِ .‫ َوإلنَّ َار َح ٌّق‬،‫َوإلْ َجنَّ َة َح ٌّق‬

- Ach-hadou al-là ilàha illà llâh,

wahdahou là charika lah, wa anna ‫ع‬ Mouhammadan abdouhou wa raçoulouh, wa anna ‫ع‬Içà ‫ع‬abdou-llâhi wa raçoulouh, wa kalimatouhou alqâhà ilà Maryama wa rouhoun~minhou, wa l-djannata haqq, wa n-nàra haqq. (Je témoigne qu’il n’est pas de ilàh à part Allâh, L’Unique Qui n’a pas d’associé, que Mouhammad est Son serviteur et Son ‫ع‬

Messager, que Içà est le serviteur de Allâh et

25


Son Messager, Sa bonne nouvelle qu’Il annonça à Maryam, et une âme honorée par Lui, que le Paradis est vrai, et que l’Enfer est vrai.)

‫ وِف إملساء‬.‫ إللَّهُ َّم إ ّ يِن أصب ْح ُت ( ِف إلصباح‬-19 ِ ُ ‫ إلليهُ َّم إإِن أ‬: ‫تقول‬ ‫ َو ُأ ْشهّدُ َ َْح َ ََل‬، َ‫مسيت) ُأ ْشهّدُ ك‬ ‫نت‬ َ ‫ َأن ََّك َأ‬،‫ َو َ َّجي َع َخلْ ّق َك‬،‫ َو َمالئّ َكتَ َك‬،‫َع ْر ّش َك‬ َ ‫ش‬ ‫ َو َأ َّن‬،‫يك َ ََل‬ َ ‫ ال إ َهل إ يال َأ‬،‫هللا‬ ّ َ ‫ َو ْحدَ كَ ال‬،‫نت‬ ُ ِ ِ َ ُ ‫ُم َح َّمد ًإ َع ْبدُ كَ َو َر ُس‬ -‫وَل –أربع ًا‬ - Allâhoumma inni asbahtou (ceci

pour le matin. Et pour le soir : «Allâhoumma inni amsaytou ») ouch-hidouk, wa ouch-hidou ‫ع‬ hamalata archik, wa malà’ikatak, wa djami‫ع‬a khalqik, annaka anta llâhou, là ilàha illà ant, wahdaka là charika lak, wa anna Mouhammadan ‫ع‬ abdouka wa raçoulouk. -4 fois26


(Yà Allâh, je suis parvenu au matin (ceci pour le matin. Et pour le soir : « je suis parvenu au soir »), je te prends à témoin, je prends à témoin aussi les porteurs de Ton Trône, Tes Anges, et toute ta création, que [je témoigne] que Toi, Tu es Allâh, et qu’il n’est pas de ilàh à part Toi, que Tu es L’Unique n’ayant pas d’associé, et que Mouhammad est Ton Serviteur et Ton Messager.)

- SALÀTOU L-HÀDJAH Les Imàm an-Naçà’iy et at-Tabarâniy rapportent que ‫ع‬Outhmàn bin Hounayf  a dit : « Un homme aveugle vint auprès du Messager de Allâh  et lui demanda d’invoquer Allâh pour qu’Il lui rende la vue. Le Prophète  lui dit alors de faire les ablutions et d’accomplir deux rak‫ع‬ah pour dire ensuite :

27


َ َ ‫((إللهُ َّم إ ّ يإِن أَسأ ُ ََل َوأَت ََو َّج ُه إل‬ ‫يك ّبنَ ّب ّيي َك ُم َح َّمد ن ّ ّ يَِب‬ ِ ‫ إ يإِن أَت ََو َّج ُه ب َّك إَل َر ّ يِب ِف‬، ُ‫ َي ُم َح َّمد‬،‫َّإلر ْ َْحة‬ ِ ))‫حــا َج ِّت ّل ُت ْقىض ِّل‬

"Allâhoumma inni as’alouka wa atawadjjahou ilayka bi-nabiyyika Mouhammad, nabiyyi r-rahmah. Yà Mouhammad, inni atawadjjahou bika ilà rabbi fi hàdjati li-touqdâ li" (Yà Allâh, je t'implore et je m’adresse à Toi par Ton Prophète Mouhammad, le Prophète de la miséricorde, yà Mouhammad, je m’adresse par toi à mon Seigneur au sujet de « mon besoin » [en le précisant] afin qu’il me soit satisfait.")

- YÀ MOUHAMMAD L’Imàm al-Boukhâriy a rapporté dans son recueil de dou‫ع‬à’ prophétiques al-Adabou l-Moufrad :

28


‫ إذ ُك ْر أَ َح َّب‬:‫إبن ُ َُع َر فقال هل رج ٌل‬ ّ ‫(( َخ ّد َر ْت ّر ْج ُل‬ ))» ُ‫ «َي ُمح َّمد‬:‫ فقال‬،‫إلْ َخلْ ّق إإليك‬

Ce qui signifie : « La jambe de Ibnou ‫ع‬ Oumar s’est comme paralysée alors un homme lui a dit : ‘‘cite celui que tu aimes le plus d’entre toutes les créatures’’ Alors il a dit : ‘‘Yà Mouhammad !’’ » L’Imàm alBoukhâriy a rapporté ce hadith sous le titre : « sous-chapitre : "Ce que dit la personne lorsque sa jambe se paralyse presque." » Et Ibnou ‫ع‬Oumar ‫ رضي اهلل اعاي عاهما ي‬est guéri sur le champ, comme s'il avait rompu ses liens qui l'attachaient. Ce hadith a été rapporté aussi par Ibnou s-Sounniy dans son livre ‫ع‬Amalou l-yawmi wa l-laylah. Mais aussi par Ibnou l-Djàroud, An-Naçà’iy, Ibrâhim Al-Harbiy et bien d'autres Houffàdh al-Hadith, et leur chaîne de transmission est déclarée

29


« Sahih » c’est-à-dire authentique…

sûr

et

Par ailleurs, Ibnou Taymiyah luimême a approuvé l’invocation par cette formule dans son recueil de dou‫ع‬à’ prophétiques intitulé : Al-Kalimou tTayyib (Les Paroles Bonnes et Pures) et il l’a mentionné avec la formule "Ô Mouhammad (yà Mouhammad) !" Et paradoxalement, ce même Ibnou Taymiyah du huitième siècle de l’Hégire, est l’inventeur de l’interdiction de s’adresser directement au Prophète  en son absence ou après sa wafàt par des formules lui demandant de l’aide, du soutien ou du secours ! Il va même jusqu’à considérer cela harâm, chirk, riddah et mécréance !

31


Ainsi, par ces déclarations extrémistes, il provoqua des tempêtes de polémiques et de tensions ; et encore aujourd’hui les wahhabites se réfèrent à lui en cela ! Mais il s’est contredit gravement en incitant à dire en dou‫ع‬à’, et en tant que kalim tayyib (Paroles bonnes et pures), cette même formule qu’il qualifie dans d’autres ouvrages d’association à la divinité de Allâh, de mécréance, d’abjuration de la Foi, de riddah ou de paganisme ! Les wahhabites aussi, depuis bin Abdi l-Wahhàb, considèrent l’appel par « Yà Mouhammad » chirk, et paradoxalement, ils continuent à trouver en ibnou Taymiyah leur Chaykhou l-Islam !!! ‫ع‬

31


Pourquoi qualifient-ils le musulman de mouchrik et kàfir pour avoir dit : « Yà Mouhammad » mais pas ibnou Taymiyah qui rapporte « Yà Mouhammad » sous-titre « Les Paroles Bonnes et Pures » ? Et ce dernier comment ne pas voir à quel point il s’est contredit ? Selon ses propres critères, il doit se considérer mouchrik ! Wa ma-llam yadj‫ع‬ali-llàhou lahou nouranfamà lahou min nour, wa llâhou l-Hàdi, wa llâhou a‫ع‬lamou wa ahkam. Wa sallà-llâhou ‫ع‬ alà sayyidinà Mouhammad wa l-hamdou lillàhi rabbi l-‫ع‬àlamin. Chaykh Khaled bin Ahmad

Khatib et Mouballigh de Al Aqsa Masjid PLAINE VERTE, PORT LOUIS ÎLE MAURICE

32


DOU عÀ’DE PROTECTION  

DOU عÀ’ DE PROTECTION CHAYKH KHALED BIN AHMAD

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you