Page 1

Société : Adiante Dch 17 Rue Saint Remi 54 170 Mont L’Etroit

Proprétaires :

Tel : 03 83 58 59 60 Fax : 03 10 00 00 67 N° Siret : 499 4000 75000 10 Opérateur : dominique Chauchard domique.chauchard@adiante-diag.fr Date de rédaction : 13/01/2008

Recherche de défaut d’isolation avec caméra thermique : Thermacam FLIR-SYSTEM

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 1 / 25


La deuxième colonne est l’image thermographique. La quatrième colonne la photo numérique de la pièce afin de repérer rapidement l’endroit thermographié. 076

001

Pièce principale : La structure de l’isolation est homogène. Le recouvrement de l’isolation dans les angles n’est pas parfait. Mais l’infiltration d’air froid reste malgré tout très modéré. La surface impactée par cette entrée d’air est très faible. 077

Pièce principale : Défaut caractéristique d’une isolation entre supports métalliques pour la pose du BA13 .L’isolant ne semble être présent derrière ces support. La différence de température reste faible. Le delta est de 0.6° entre le point le plus chaud (19.4) et le point le plus froid sur la face intérieure du montant métallique (18.8°)

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 2 / 25


078

004

Pièce principale : Comme l’ensemble de la maison, il n’y a aucune infiltration d’air froid au niveau des tableaux de fenêtres. Cette pose est réalisée dans les règles de l’art. Ce fait est suffisamment rare pour être mis en évidence. 079 005

Pièce principale : Même remarque que la photo n° 77

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 3 / 25


080

006

Pièce principale : -Même remarque que la photo n° 77 -Même remarque que la photo n° 76 Aucune incidence sur le chauffage malgré la différence de température de 3.4°. La surface est extrêmement faible pour perturbée le système de chauffage. 081

007

Pièce principale : Pas d’infiltration d’air sur la baie. A noter toutefois, sur la plafond, l’isolant ne doit pas recouvrir totalement le support de BA13 (poutre et solive). La température entre ces supports est constante et régulière.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 4 / 25


082

008

Pièce principale coin cuisine : L’analyse de cette partie de l’habitation n’est pas significative. Les appareils ménagers perturbe les relevés de la caméra thermique. Le delta est reste très faible.. 083

009

Pièce principale coin cuisine : -L’isolation du point d’entrée de l’entrait de la charpente ne recouvre pas en totalité celui-ci. Le chevauchement doit pouvoir être réalisé par la toiture. - De même, il existe un point froid (17°) sur le plafond. Certainement un phénomène de tassement de l’isolant au dessus du BA13. (Accès possible par la toiture)

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 5 / 25


084

010

Pièce principale coin cuisine : -Derrière l’intersection de l’entrait, l’arbalétrier et la contre-fiche, l’isolation de cette partie n’est pas optimum. Il y a certainement une circulation d’air liée au mauvais isolement de l’entrait sur le mur (Cf. photo précédente) 085 011

Pièce principale coin cuisine : -Même commentaire que la photo précédente

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 6 / 25


086

012

Pièce principale prés de l’escalier -Rien de plus que les photos 76 & 77. Lors d’une intervention sur la toiture, il suffit de faire recouvrir l’isolant sur le chainage du mur. 087

013

Idem

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 7 / 25


088

014

Pièce principale Deux remarques : 1) Excellente technique de pose des baies (pas de diffusion d’air) 2) Point faible : l’isolation des angles hauts des murs avec le plafond (pas de recouvrement de l’isolant) 089 015

Idem

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 8 / 25


090

016

Idem 091

017

Le point de visé (laser rouge) est visible sur la photo de droite. Très léger défaut d’isolation dans l’angle.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 9 / 25


092

018

Au-delà des phénomènes déjà évoqués, il y a un tassement de l’isolation sur le plafond ( A droite du point de mesure 18°) 093 019

Pas de commentaire, cette photo semble monter qu’il manque un petite peu d’isolant sur une toute petite surface. C’est incompréhensible car l’ensemble semble homogène. Sans grand intérêt….

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 10 / 25


094

020

Idem 095

021

Sur cette prise de vue, il y a un problème de mise en œuvre de l’isolant. -Soit il est extrêmement tassé - Soit ce n’est pas le même isolant que sur le reste de la structure (A vérifier) C’est le delta le plus important de cette pièce.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 11 / 25


096

022

Idem 097

023

Sur la partie pointée par le laser, il y a derrière le BA13 une circulation d’air certainement liée au problème récurent de la jointure de l’isolant entre le haut du mur et le plafond.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 12 / 25


098

023

Pas de recouvrement dans l’angle des murs. 099

025

Il semble que cette ligne froide soit simplement la panne de la charpente. La seule solution pour éviter ce point froid est d’envelopper cette panne par l’extérieur. C’est difficilement réalisable avec ce mode d’isolation. La seule technique (à ma connaissance) qui permet aisément cette isolation est la projection d’ouate de cellulose.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 13 / 25


100

026

Recouvrement de l’angle supérieur du mur et du plafond 101

027

Ce hall est sans doute le point le plus sensible de toute la structure. Le delta est de 6.9°C. A mon sens il n’y a pas de rupture de pont thermique sur la dalle.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 14 / 25


102

028

Même défaut que dans les autres pièces. 103

029

idem

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 15 / 25


104

030

Le delta sur cette petite surface est important (2.2°C). A l’occasion de travaux il faut vérifier la présence ou le tassement de l’isolant sur toute la surface 105 031

Recouvrement des angles de murs

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 16 / 25


106

032

Idem 108

034

Idem

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas ĂŞtre reproduit partiellement.

Page 17 / 25


109

035

Idem 110

036

Idem

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas ĂŞtre reproduit partiellement.

Page 18 / 25


111

037

6°C de delta entre les points chauds et le point froid. Présence de ponts thermique à l’intersection des poutres et du mur. 112 039

Idem

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 19 / 25


113

041

L’autre coté du hall. Ce qui confirme le commentaire de la photo N° 101 115

043

Cette baie au dessus de la porte confirme le travail de qualité de la pose des fenêtres. Par contre le linteau n’est visiblement pas à rupture de pont thermique.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 20 / 25


116

044

Même commentaire pour le reste des baies de cette façade. 117

045

Idem

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas ĂŞtre reproduit partiellement.

Page 21 / 25


118

Aucune déperdition visible sur la toiture coté sud. 119

Petit problème de montage du mur. Il existe dans l’angle une très légère fuite d’air chaud.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 22 / 25


120

Angle mur sol et 1er étage Même commentaire que la photo précédente 121

Entrée du bureau : pas de valeur significative

En conclusion : Cette habitation présente quelques défauts mineurs d’isolation. Les plus fréquents sont : 1) Le recouvrement du haut des murs avec le plafond. 2) L’isolation des angles de murs se chevauche pas. 3) La non isolation derrière les rails support de BA13. Malgré tout cette maison à une isolation très nettement supérieure à la moyenne. La majorité des problèmes peut être corrigée lors d’une intervention sur la toiture en croisant une nouvelle couche d’isolant avec l’isolant existant.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 23 / 25


Annexe Exemples de défaut de mise en œuvre de l’isolant : A1

Mauvaise mise en œuvre des isolants, l’infiltration d’air se fait au niveau des angles murs/plafond

A2

Si l’isolant est tassé en bas du mur ou mal mis en œuvre, l’entrée d’air se fait souvent au niveau d’une plinthe.

13/01/2008

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 24 / 25


A3

Schéma caractéristique d’un isolant tassé. Ce qui produit des taches bleues sur une image thermographique.

A4

Défauts d’isolation d’une poutre, d’une solive, d’un arbalétrier, d’un entrait……..

Le tableau ci-dessous répertorie les causes courantes des défauts des toitures (repris et adapté de l’ouvrage SPIE Thermosense Proceeding.) Cause Malfaçon Circulation sur la toiture Conception de mauvaise qualité Humidité piégée Matériaux Ancienneté et intempéries

13/01/2008

% 47.6 2.6 16.7 7.8 8.0 8.4

Ce rapport ne peut pas être reproduit partiellement.

Page 25 / 25

Audit de l'habitat  

Aujourd'hui, vos clients sont sensibles aux économies d'énergies. Les ponts thermiques représentent entre 6 et 10% des pertes de chauffage....

Advertisement