Issuu on Google+

NEWSLETTERFEV07

6/02/07

17:57

Page 1

votre source de

bien-être au travail

Lettre d’information du groupe Danone Springs of Eden pour la promotion du bien-être au travail

Numéro 4 - Février 2007

Manger sainement au travail © ar-images

LE POINT DE VUE D’UN EXPERT

Dr Nathalie Jacquelin - Ravel Spécialiste en micro-nutrition Genolier, Suisse

Ces ajustements de régime alimentaire n’influencent pas seulement la santé au présent, mais peuvent déterminer si une personne développera ou non dans le futur certaines maladies telles que des maladies cardio-vasculaires, un cancer ou du diabète… Ainsi, les dirigeants qui prennent les devants et se soucient de l’équilibre alimentaire de leurs salariés récolteront des bénéfices, tant aujourd’hui que dans le futur.

L’alimentation est un des facteurs les plus importants de la santé des salariés. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique qu’une bonne alimentation peut augmenter le niveau de productivité de 20%. Ainsi, pour les dirigeants qui comptent sur la performance de leurs salariés Des études sur la promotion de la santé sur le lieu pour la productivité et l’efficacité globale de de travail ont évalué la corrélation entre bonne leur entreprise, se soucier de «Votre alimentation devrait être santé et hausse de la productil’alimentation de leurs employés votre médicament». Hippocrate vité. La bonne nouvelle pour les relève du bon sens. dirigeants est qu’investir dans le bien-être et la santé des salariés apporte des Une large proportion des petits désordres bénéfices sur deux niveaux : tout d’abord, en améintérieurs et maladies dont souffrent les salariés liorant la productivité; et ensuite, en réduisant les peuvent être évités. Après le tabac, l’alimentation coûts liés aux soins de santé. Un récent rapport est le facteur sur lequel on peut le plus agir. Selon sur le retour sur investissement (ROI) dans des l’OMS, il est prouvé scientifiquement que des programmes de promotion de la santé aux Etatsmodifications de régime alimentaire ont des effets Unis mentionnait un ROI moyen de 3,14 par importants sur la santé, tout au long de la vie dollar investi. suite page suivante> d’une personne.

Physiquement présent mais absent pour cause de «présentéisme» Autrefois les dirigeants se souciaient de l’absentéisme et des problèmes des salariés qui ne se présentaient pas au travail. Actuellement un nombre croissant d’employés souffre de «présentéisme» - c'est-à-dire lorsque les salariés viennent travailler mais ne sont pas productifs. Le présentéisme est plus répandu que l’absentéisme, donc plus difficile à identifier et à contrôler. Il a été estimé que le salarié moyen est opérationnel à seulement 65-70% de son potentiel. Les salariés qui souffrent de présentéisme viennent travailler mais ne sont pas productifs car ils se sentent malades, blessés, stressés ou distraits. Ils sont présents, mais pas véritablement «là». La perte de productivité due au présentéisme est en moyenne 7,5 fois supérieure à celle liée à l’absentéisme. Le présentéisme n’affecte pas seulement la productivité des salariés mais a un impact direct sur les résultats de l’entreprise.

www.chateaudeau.com

Saviez-vous... ...que votre cerveau est composé de 85% d’eau ? Quand vous ne vous hydratez pas suffisamment, votre cerveau en subit les effets, par des maux de tête, une concentration affaiblie et une baisse de la mémoire à court-terme. Même votre capacité de calcul et la rapidité de vos facultés psychomotrices peuvent être réduites. Ceci est dû au fait que la déshydratation fait diminuer le niveau de production d’énergie dans le cerveau.

Aux Etats-Unis, une étude récente menée par une des plus grandes sociétés de prestation de services liés à l’amélioration de la santé a mis en évidence que le présentéisme coûte plus de 180 millions de dollars par an en terme de perte de productivité. suite page suivante>

Des études ont montré que la capacité d’une personne à se concentrer décline progressivement quand le corps est sujet à une déshydratation d’1 à 2% seulement.


NEWSLETTERFEV07

6/02/07

17:57

Page 2

votre source de bien-être au travail Lettre d’information du groupe Danone Springs of Eden pour la promotion du bien-être au travail

Numéro 4 - Février 2007

Manger sainement au travail

Physiquement présent mais absent pour cause de «présentéisme»

>suite

>suite

Comment les dirigeants peuvent-ils favoriser une alimentation saine pour leurs salariés ? Voici quelques suggestions de ce qu’ils peuvent proposer : • De la nourriture saine dans les cafétérias et dans les distributeurs automatiques • Des réfrigérateurs pour stocker les repas des employéset des micro-ondes pour les réchauffer • Des fontaines à eau • Des conseils pour prendre des habitudes alimentaires saines • La consultation auprès d’un nutritionniste qualifié

Les salariés souffrant de présentéisme peuvent avoir des raisons légitimes d’être absents, mais ils ont souvent l’impression qu’ils doivent aller au travail pour être vus. Ils ont tendance à croire qu’être vus améliore leur chance de conserver leur emploi et d’obtenir une promotion dans le futur. En réalité, ils risquent de démotiver leurs collègues et de

Des astuces pour manger sain au travail • Ne sautez pas de repas - et surtout pas le petit-déjeuner ; vous seriez plus enclin à grignoter des snacks dépourvus de qualités nutritives • Organisez-vous et apportez de chez vous votre déjeuner et des petits en-cas • Si vous ressentez le besoin de grignoter, évitez les aliments trop caloriques ou trop sucrés, tel que les sucreries, les chips et les sodas ; ils n’apportent aucun nutriment et en quelques heures, vous aurez à nouveau faim et déjà envie d’un autre snack ! A la place, grignotez des noix, des fruits, des céréales ou des yaourts.

leur transmettre leur maladie et leur présentéisme. Résoudre le problème du présentéisme n’est pas forcément un processus à efficacité rapide. Cependant, être déjà conscient qu’il existe et s’assurer de l’équilibre des salariés au travail et dans la vie est une étape pour le surmonter.

L’eau à l’école Essentielle pour l’apprentissage et pour conserver des enfants en bonne santé Depuis des années, le corps médical insiste sur le fait que les enfants ne boivent pas assez d’eau pendant leur journée d’école et la déshydratation qui en résulte contribue à un certain nombre de problèmes de santé, à court et long terme. Les enfants ont tendance à se déshydrater plus facilement que les adultes, ce qui s’explique par différentes raisons : • Le rapport entre la surface et la masse corporelle est plus grand chez les enfants que chez les adultes ; c’est pourquoi ils ont plus tendance à perdre de l’eau par évaporation • Les enfants ont une capacité de sudation moindre qu’un adulte et des fonctions rénales moins développées • les enfants sont moins sensibles au sentiment de soif Il est clairement prouvé que promouvoir l’absorption d’eau dans les écoles stimule à la fois la concentration et l’apprentissage mais est aussi la base pour qu’un enfant soit en bonne santé. Dans le cadre d’un projet-pilote mené par Water UK, les enseignants ont indiqué que donner de l’eau aux élèves a contribué à un environnement propice à l’étude, mais aussi a aidé à développer de bonnes habitudes d’hydratation.

Selon l’OMS, la consommation de 600 grammes de fruits et de légumes minimum par jour peut réduire le risque de diabète, de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers.

Une bonne hydratation aide les enfants à : • Améliorer la concentration et l’attention • Résoudre les problèmes d’incontinence et de constipation • Réduire le risque de maladie chronique • Maintenir un poids équilibré

A VENIR DANS LE PROCHAIN NUMÉRO L’eau dans les régimes Est-ce que l’eau peut vous aider à perdre du poids ?

Sources : Healthworks Corporate

L’obésité infantile a augmenté de façon significative ces dix dernières années et continue à croître. Le pourcentage élevé de sucre dans les sodas a été identifié comme un des facteurs responsables de l’obésité infantile. De nombreuses écoles font le choix de remplacer leurs distributeurs automatiques par des points d’eau plus nombreux et c’est même devenu une obligation légale dans certains pays. Remplacer les sodas par de l’eau, qui ne contient aucune calorie, peut aider à contrôler son poids. Les boissons sucrées ont non seulement une valeur nutritive minime, mais peuvent également réduire l’appétit, entrainant un manque de nutriments que l’enfant doit retrouver dans ses repas. Chateaud’eau soutient les initiatives en faveur de l’hydratation à l’école en fournissant une gamme de produits adaptés, incluant des fontaines à eau, en bonbonne ou fontaine connectées au réseau. www.foodinschools.org www.wateriscoolinschool.org.uk Maughan RJ European Journal of Clinical Nutrition, 2003

Le bien être au travail Directeur de la publication : Mark Reimer Rédacteur en chef : Dr Nathalie Jacquelin-Ravel Contribution : Clark Elliott Conception graphique et réalisation : www.redcomunicacion.es

Les résultats de l’enquête «l’eau au travail» CHATEAUD’EAU 185, avenue Paul Vaillant Couturier 93126 La Courneuve Cedex Chateaud’eau - votre source de bien être au travail

Les informations contenues dans cette publication ne fournissent pas de conseils médicaux pour les problèmes individuels. Pour des conseils et un traitement, consultez votre médecin ou un professionnel de la santé.

www.chateaudeau.com

énergie

santé

équilibre

convivialité

concentration


/lettre_dinformation_4