Issuu on Google+

Par les élèves de 2nd9 et de 2nd12 du Lycée Joliot Curie

SLAM RECUEIL DE TEXTES

Atelier d'écriture et de jeu dirigé par LE GRANDILOQUENT MOUSTACHE POÉSIE CLUB, Encadré par Laurence de Cock et Natacha Polin ANNÉE SCOLAIRE 2011/2012


La Fondation Culture et Diversité, la Région Île-de-France, Le Lycée Joliot Curie et le Théâtre du Rond-Point


Les textes de ce recueil sont issus d'un atelier SLAM réalisé auprès des élèves du lycée Joliot Curie de Nanterre, lors de l'année scolaire 2011-2012. Les séances d'écriture et de mise en voix des textes ont été dirigées par Astien Bosche, Mathurin des Côtes du Nord et Ed Wood du GRANDILOQUENT MOUSTACHE POÉSIE CLUB. 8 séances ont eu lieu de décembre 2011 à avril 2012 dans le cadre du cours "Littérature et Société" encadré par Natacha Polin, enseignante de lettres et Laurence de Cock, enseignante d'histoire et géographie. Ce projet a vu le jour grâce à la collaboration entre la Fondation Culture & Diversité, la Région Ile-de-France, le lycée Joliot Curie et le Théâtre du Rond-Point.


Super - héros Un super-héros est fort, anonyme, Il vole au secours des victimes, Il est plutôt solo, il n’a pas de team, Parce qu’il s’est fait viré de sa team. Le jour on est des ados, la nuit des super-héros, On vient du 92iro, sauver des victimes… ça donne mal au dos.

Il ne parle pas, il agit, Mon super-héros vient du 92i, Il préfère sauver les jeunes filles aux mamies, Parce qu’il veut les mettre dans son lit. Le jour on est des ados, la nuit des super-héros, On vient du 92iro, sauver des victimes… ça donne mal au dos.

Un super-héros est noir ou blanc, Ce n'est pas Superman, il ne porte pas de collants, Un super-héros est noir ou blanc. Le jour on est des ados, la nuit des super-héros, On vient du 92iro, sauver des victimes… ça donne mal au dos.

Un super-héros peut être une meuf, Aucun problème, elle est sans stress, Tout le monde l’appellerait au secours même les keufs. Le jour on est des ados, la nuit des super-héros, On vient du 92iro, sauver des victimes… ça donne mal au dos.

Nicolas Corbin, Corentin Delfosse, Ambroise Kobanghe et Inès Terraha


Londres J’aimerais bien aller à Londres Car je voudrais me faire tondre J’aimerais visiter Camden Le quartier des punks où il n’y a pas de haine J’aimerais faire du shopping Faire du karting J'aimerais y retourner Car Londres m'a vraiment enchantée Je pense que j’aimerais cette ville Pas comme celle de Sartrouville Les hommes en rouge qui sont tous armés et que je saurai charmer. Cindy Pinto

New-York Je suis allée à New-York il y a pas si longtemps Oui, il me semble que cela remonte à un an Là-bas j’ai visité la statue de la Liberté Et la nuit animée m’a transportée J’ai mangé beaucoup de frites Et fais des visites. J’ai marché sur la cinquième avenue Et j’ai acheté des tenues. J’ai dû improviser quelques mots d’anglais. Je n’étais pas très douée c’est vrai. Souvent, tout n’était que fête Et parfois, on ne sait plus où donner de la tête. Evyne Bihary


Dubaï J’aimerais bien retourner à Dubaï C’est plus beau que l’île de Hawaï Là-bas tout le monde roule en Range Rover Quand je les vois, j’en ai mal au cœur Les plages y sont magnifiques Bien plus que celles d’Afrique C’est plus intéressant que les épisodes de Derrick C’est juste quelque chose d’unique Là-bas, c’est strass et palaces Elle brille plus que la ville de Vegas C’est le plus beau voyage Qu’a fait Hasna Dabaj Depuis, je suis rentrée et j'ai défait mes bagages Maintenant, chez moi je fais le ménage Tout en repensant à ce beau paysage J’y retournerai quitte à faire des braquages Hasna Dabaj


Algérie J'aimerais bien aller en Algérie C'est un grand pays Où il fait très chaud Et où c'est très beau. On y va en bateau En voyageant sur les eaux Ou prendre l'avion et observer les environs. Il y a tellement de choses à dire Et tellement à voir Que nous n'allons pas pouvoir Tout vous faire découvrir. Kanzari Beya


Voyage dans le temps J’aimerais faire un voyage dans le temps Je débuterais par l’Egypte antique Pour voir les pyramides et les sphinx scintillants. Lire leur écriture si sympathique. Je passerai par notre époque. Je vais voir les animaux, les phoques. Je chanterai avec les oiseaux Et parlerai aux animaux. Puis je volerai vers le futur Je traverserai les murs. Je volerai en voiture. Pour aller à la bonne aventure. Amira Tayeb Bey


Pays du foot J’aimerais aller au pays du foot Ne pas croiser de défenseur sur ma route Je suis le meilleur sans aucun doute Mes gestes techniques tu les redoutes. Quand je vois Ronaldo Je contracte mes abdos Je suis aussi rapide que Ziani Quand je touche le ballon je sème la zizanie Face aux cages je suis un tueur comme Messi Pas besoin de mettre la main comme Thierry Henry J’ai la popularité de l’OM Pas celle du Modem. Ikram Zebboudj


Voyage au pays des stars Sur le chemin des paillettes et des strass J’ai vu Kim Kardashian Vêtue seulement de sous-vêtements Pfff, que du trash, juste pour une première page. Beyoncé m’a dit qu’elle est enceinte Les médias disent que Jay Z est le père Elle nous aurait tous mis une feinte Elle nous l’aurait faite à l’envers. Arrivée à Hollywood Je visite les studios de Disney Oh mais que vois-je ? C’est Minnie faisant un bisou à Mickey.

Nouria Mahamoud


Voyage du Free Fight On ira voir Mirro Crocop En République Tchèque Il nous offrira une p'tite clope Puis un milk-shake. On ira voir Cheikh Congo à Colombe

Il nous montrera ses coups de genoux qui font l'effet d'une bombe Toi contre moi je sais pas si tu sais, ça donne une droite et tu tombes

Et le dimanche t'inquiète pas j'irai cracher sur ta tombe. Nanterre mon Ter-Ter La capitale des champions Au sommet j'y arriverai avec ou sans piston. Si t'es chaud, vas-y viens au combat Moi c'est direct clé de bras crochet du droit Je te rappelle que dans le jargon On m'appelle l'anaconda Adam Zouina


La passion Ma passion permet de m'épanouir Qu'elle soit musique, sport ou danse Lorsque je la pratique je sens jaillir Des moments intenses. Elle donne l'occasion à chaque personne Qu'elle soit mauvaise ou bonne De connaître ses valeurs Et de devenir meilleure. Peu importe, la passion, on en a la sensation Qu'on vit en rêve une fois réussir Mais peut-on dire qu'on vit nos rêves Alors qu'on rêvait nos vies.

Melvin Mola


Quand je fais du sport je me sens épanouie. Le foot, le basket me font sentir en vie. Pouvoir sentir quelques vibrations, Cela permet d'évader mes émotions. La sensation de pouvoir être le maître du jeu Permet de me mettre hors-jeu Aux pieds ou aux mains je marquerais des points Au lieu de donner des poings. Quand le score final s'affiche Le moment de gloire approche Les bons moments apparaissent Et les mauvais disparaissent La foi me donne envie de me battre C'est la raison qui me fait combattre Les buts et les paniers se font en plus Mais en pas en surplus. Même quand je perds Je me la joue fair-play Je retrouve mes repères Qui est de faire ce qui me plaît.

Cindy Pinto


Je crois Je crois en ma famille Même si parfois il y a des petits soucis. Je crois en mes amies Même si parfois il y a des petits conflits. Je crois en Dieu Et ça se voit dans mes yeux. Je crois au bonheur Même si parfois il y a des malheurs. Je crois en l’avenir Même si on peut pas le prédire. Je crois au temps Même si parfois il est trop lent. Je crois en mon avenir Même si parfois il sait me trahir Je crois en moi Et je ne faillirai pas. Yasmine Bekraoui


Le monde dans lequel on vit Est rempli de doute et d'incertitude. Un jour on peut changer de vie Et décider d'arrêter ses inquiétudes. En lisant, en l'écrivant ou le criant, On peut toujours inciter les autres Les faire bouger, aller de l'avant Pour qu'ils apprennent de leur faute. D'un coup le monde est beau Il change, se transforme, se reconstruit En un monde rempli de cadeaux En un monde où l'on aide autrui. Anonyme


Dehors je caille trop Dans le bus il fait trop chaud C’est quoi cette météo Zineb Soualah Le temps passe vite Impossible de l’arrêter Faut en profiter Evyne Bihary

On vit dans un monde Où il n'y a que des lâches Alors fais ta vie et oublie le reste Cindy Pinto

Perdu encore là Hurry up and save me now Maintenant ou jamais Amira Tayeb Bey La mer est limpide Elle ressemble au ver bleu-clair Cristal de la terre. Lukas Niddam


Et Et voilà, à présent je ne sais pas comment commencer Par quel moyen pouvons-nous expliquer l’inexplicable Souvent les gens se trompent. Ils remplacent des personnes irremplaçables Et plus tard ils finissent par avoir des remords. Ils se rendent compte qu’ils ont eu tort. Qu’ils ont perdu des gens qui valaient plus que l’or. Et que sans eux ils sont loin d’être aussi forts. Et maintenant ils sont là, Ils admirent leur vie devenue que fracas Leurs larmes coulent parfois

C’est dans ces moments là qu’ils voient qu’ils sont tombés bien bas.

Mais ainsi va la vie Pleine de péripéties. Cette vie qu’on aime malgré tout Et qu’on échangerait pour rien au monde. Evyne Bihary


Crari Crari ma pote connaît Chris Brown Ils seraient même allés au ciné J’lui ai demandé si elle avait des preuves Puis elle m’a montré un texto de lui disant : « ma dulcinée » Crari les hommes sont supérieurs aux femmes Mais si ce n’est pas la force physique alors en quoi ? Ne me dites pas n’importe quoi ! Mais qui a pu inventer ça ? Crari le lycée c’est une dinguerie Mais quand j’y ai mis les pieds, j’étais surprise Rien de ce qu’on m’a raconté Juste du matériel tout esquinté. Crari dans ma cité au Pablo Que les gars ils traînent en bas des tours Même quand il fait pas beau Et en plus ils se plaignent de pas trouver d’boulot. Nouria Mahamoud


J’ai perdu tout mes frères d’arme J’ai versé tant de larmes Me faire traiter de « bougnoule» c’est devenu un hobby Je suis ce qu’on appelle une victime de l’arabophobie Ce texte est une alarme J’ai versé tant de larmes J’suis algérien donc du pont d’Neuilly je saute Douce France pays d’mon enfance c’est d’ta faute Ne tombez pas sous le charme J’ai versé tant de larmes Vu qu’j’suis arabe j’suis un kamikaze pas très amical Il me manque une case et cela me cale Ce personnage que j’incarne A versé tant de larmes Samir Boukhateb


Premièrement, 14h du mat’ le tel sonne Deuxièmement, tranquillement je vais répondre au phone Troisièmement, en fait ce n’est qu’une bouffonne Quatrièmement, ça sonne je vais à l’interphone Premièrement, c’est bon j’ai raccroché Deuxièmement, je go me doucher Troisièmement, tranquillement je vais m’habiller Quatrièmement, avec les dernières Jordan aux pieds Premièrement, j’attrape le bus Deuxièmement, j’suis en retard en plus Troisièmement, j’suis en mode Tom Cruise, comme dans Mission Impossible Quatrièmement, tranquillement j’me fonds dans la foule tel un homme invisible.

Alexis Cerqueira


Se battre avec persuasion Et passion, car la vie Appartient à ceux qui osent. Evyne Bihary Si ça te rend heureux Parle dans mon dos tant que tu veux Ça me fait bien rire Evyne Bihary Arrête de te prendre pour miss monde Car en vérité Tu n'est que miss dans ton monde Cindy Pinto Partir pour un voyage Des vacances en Algérie El Oued ou Alger Zineb Soualah Ce qu'il y a de pire C'est l'inertie des sentiments et l'hypocrisie des gens Evyne Bihary Que faut-il attendre ? Attendre un grand rendez-vous Attendre la mort. Jonas Troussard


Meilleur groupe c’est KIFA’N Avec nous c’est trop marrant Garantie c’est pas chiant Inès Terraha Le temps est instable, Le temps est inarrêtable On ne peut qu'attendre. Jonas Troussard Nanterre-ville 9-2 Viens-nous tester si tu peux T’va devenir bleu. Inès Terraha J’ai perdu, je sais Pas grave pour les carambars Je m’en remettrai Evyne Bihary Les feuilles mortes Dans la lumière d'automne Tranquillement dorment. Lukas Niddam


Si savoureuse et charmante enjĂ´leuse et frappante. Cette chose si belle synthĂŠtique artificielle et unique. C'est la guimauve.

Pays des bonbons J'irai au pays des bonbons. C'est si bon Manger les friandises Comme ils disent. J'aime ce papier lisse Qui cache des merveilles De dĂŠlice Comme le miel des abeilles. Joanna Don


Les déménagements Voyager ou rester ? Encore là à faire un autre choix. Mais, il ne m'appartient pas. Pourtant je dois m'y adapter. Déménager en voyageant Peut être très intéressant Mais lorsqu'on rencontre des gens attachants Cela devient plus dur en les quittant. Envie de quelque chose qui changerait ma vie? Mais à chaque pas que je fais, m'envahit Un drôle de sentiment frénétique Qui me tourmente et me pique. Mais enfin,me voilà. Pour l'instant ici Mais cela ne changera pas Un jour ou l'autre, il faudra s'en aller. Amira Tayeb Bey


Le voyage de mes chaussures Le voyage de mes chaussures Qui vont plus vite que ces voitures Celles-là sont mes préférées Les grises et un peu usées. Même comptine tous les matins Enfiler, faire les lacets. Confortables comme des petits pains Je suis prête pour le chemin. De Nanterre jusqu'à Paris Égratignées et salies Pleines de boue et quelques trous Vas-y je suis dégoûtée. Sylla Tiguida


Voyage dans mon esprit Lorsque je compte les heurs Je m'évade dans mon esprit Tout cela sans faire le tri Pour mon plus grand bonheur. Plus vaste que le monde Plus variés que les gens Plus unique que la Joconde Moi seul y suis régent. J'y ai caché tous mes secrets Gardé pour moi certains regrets Abrité tous mes souvenirs Plus anciens ou à venir. Personne ne m'impose ses règles Aucune loi ne me soumet Je m'envole tel un aigle Dépassant tous mes sommets. Jonas Troussard


Coupe au gel Coupe au gel s’habille en Armani Il a des sales manies Il a trop d’ennemis Coupe au gel est grand Il est bien tentant Quand on voit son bouc Toutes les filles s’envoûtent Coupe au gel a un sourire Quand je le vois j’en oublie le pire Mais moi je suis timide Quand il me regarde il m’intimide Coupe au gel n’est qu’un rêve De toute façon y a mieux que lui L’homme de ma vie : Un Ziani ! Ikram Zebboudj


Koko c’est mon blaze Ambroise, Étant petit appelé Andouase ou Framboise, Perso je trouvais ça naze, Koko c’est mon blaze. Paraît que je suis mignon, Je peux te faire sourire ou pleurer comme des oignons, Mais bon je suis gentil à la base, Koko c’est mon blaze. Pablo ma cité, Ou précisément la T. Oui ma cité c’est ma base, Koko c’est mon blaze. En classe ou en dehors c’est comme ça que l’on m’appelle. Je reste toujours un gentleman auprès des demoiselles,

Pas besoin de me répéter, tu connais déjà la fin de la phrase…

Koko c’est mon blaze. Ambroise Kobanghe


Tueur à gages Tueur à gages Je suis là pour faire le ménage J’efface les preuves Mon métier fait de nombreuses veuves. Je gagne des millions Rien que pour un meurtre Quelles que soient les conditions Sur ton cœur ma balle se heurte.

Refrain Je suis un assassin C’est ma profession Je suis un assassin J’ai la solution Je vis pour l’argent Lorsque je passe Tout le monde s’efface Sauf mon arme remplie de sang. Je te regarde Étendu sur le sol Je ne fais rien par mégarde Et j’en rigole.

Refrain Je suis un assassin C’est ma profession Je suis un assassin J’ai la solution Evyne Bihary, Melvin Mola, Cindy Pinto et Jonas Troussard


KIFA’N

On est cinq, toutes les mêmes Les meilleurs comme des sœurs Cinq personnes pour un cœur C’est KIFA’N, avec les mêmes problèmes. On s’entraide, on se ressemble et on s’aime Différents âges, même mentalité, mêmes délires Prêtes à tout pour elles ; KIFA’N égal fous rires Synonyme d’amour et de meilleure amitié. On forme une personne Rêve de réussite, toutes ensembles KIFA’N rime avec marrant, des hauts, des bas

Sans importance car à la fin, elles se retrouvent dans mes bras.

Même religion, origine, quartier KIFA’N, meilleur groupe, vous pariez ? Kamelia, Inès, Faïma, Amel, Nolwenn Reste en place, si tu t’approches, tu nous vois, t’as la haine ! Hasna Dabaj


Dans mes cauchemars Arrivée dans mon lit Je n'ai pas envie de pousser un cri Espérant faire des rêves Mais depuis quelques temps ils sont en grève. Je ferme les yeux Paniquée, je prie Dieu De ne pas faire un cauchemar Il faut que je dorme, il se fait tard. Endormie, je ne suis plus consciente de rien Dans mon cauchemar, je suis dans les bois J’ai peur et j’ai froid Heureusement mes yeux s’ouvrent et voilà le matin. Inès Terraha


Je suis allongé les yeux rivés vers le ciel,

Mon esprit s'envole loin, très loin pour ne plus voir ce monde cruel

Trop sombre je change de monde grâce à mes ailes. Je suis dans un monde parfait sans querelles. Mon voyage va durer un certain temps Pour me débarrasser des mauvais souvenirs marquants Je vous invite à me suivre dans Un monde où nous serons tous frères et sœurs Peu importe la couleur : black, blanc ou beur, La tolérance y régnerait, ce serait même notre lueur Celle qui ferait tourner notre monde sans aucune douleur. Walid Sedjari


Ma passion c'est le sport. Et non je ne traîne pas toute la nuit dehors Pourquoi me juges-tu ? Alors que tu m'as juste aperçu ? Tu ne connais rien de moi Mais tu affirmes ce que tu crois Viens me voir, parlons pendant l'intercours Et tu verras, tu changeras de discours. Alexis Cerqueira

Les meurtriers sont en liberté Les innocents sont menottés Les arabes sont recherchés, ceci est une banalité Arrêtez de nous chercher, arrêtez de nous palper. Il est temps d’arrêter tous ces clichés L’insécurité de la police de sécurité On exprime le malaise de la jeunesse en difficulté Arrêtez de nous chercher. Arrêtez de nous palper. Walid Sedjari


Bête et méchant. Méchante et sauvage la bête féroce et finie, fuie. C'est fête et méchant hein ? La méchante, la méchante va partir. Finie la compagnie des hommes, des femmes, avec un petit « h » comme trancher – jeter. Finir ce qui n'avait même pas commencé. Au fond. À fond. Maladie, folie et suicide ? Maintenant méchant, méchanceté chantée à tous vents, à tout va. Va. Ne plus voir pour ne plus gâcher, tout gâcher. Tout se gâche... S'aveugler d'autres possibilités pour faire ce trop crédible indicible, donc in-crédible. Je ne suis plus à tort, tu me l'as dit : « Je ne reviendrai pas ». Je t'ai amené un jour, du pain, et pour ne pas, maintenant, t'en donner FIN. Faim. Lukas Niddam


Je suis dans un camp d’extermination Je déchaîne les fascinations Regarde-moi je suis juif Et pour ma cause il n’y a pas de manif. Mon corps finit en poussière Sous les ordres d’Adolf Hitler Je suis coupable d'avoir des origines Qui leur font mal telle une angine. Les détenus en ont marre De mourir pour un simple regard Face à une croix gammée Comment se défendre quand on n’est pas armé ? Je suis face à un nazi Sans possibilité d’asile Tu veux me tuer vas-y Avec la mort j’ai fait deal. Samir Boukhateb


Tu galères du chômage Quand ça te touche y a pas d'âge Nous tout ce qu'on veut c'est un emploi Mais tout ce qu'on fait, ça déçoit. Alexis Cerqueira

Tous les frères sont en bas des Tours La chance les a quittés tour à tour Le lycée les laisse tomber Car ils disent qu'ils sont mal éduqués. Le Temps passe Ils continuent de fumer En face d'eux Leurs parents continuent de pleurer. Au lycée tout le monde continue de rêver Alors qu'eux continuent de trimer Le lycée les regarde comme des délinquants Mais eux veulent juste être des battants. Aujourd'hui je dis stop à ce cliché Pour fuir, place à nos idées Car si le passé nous tient l'Avenir nous appartient ! Ikram Zebboudj


Évasion Dans mes pensées tout est confus Je ne sais plus quoi penser Dans ce monde perdu Je n'ai plus qu'un seul moyen de m'évader Lorsque j'ouvre un livre Il me délivre Tous mes soucis disparaissent Ma solitude me délaisse De l'horreur au fantastique Mes pensées sont magnifiques Du comique au romantique Mes pensées sont idylliques. Mais la vie ce n'est pas un livre On ne sait pas ce que nous réserve l'avenir Je ferai tout pour qu'il soit rempli de joie Malgré tous mes tracas. Yasmine Berkaoui


Ma feuille, mon stylo Je ne suis rien sans eux au lycée Mon lycée est nommé Joliot Nous sommes tous différents Et cela nous rend plus forts

Le lundi nous sommes prêts à commencer une nouvelle semaine

Prêts à résoudre de nouveaux problèmes Et le samedi c'est le repos Et maintenant gardez vos places C'est le professeur qui rentre en place. Dominique Dobosz

Un slam pour me présenter Lequel dois-je inventer Cela reste insuffisant Mais ça reste quand même intéressant. Zineb Soualah


Hasnounoush Hasnounoush, c’est une petite pas très grosse, Bien qu’elle ne mange que des potatoes. Elle est timide Hasnounoush, Elle est silencieuse telle une mouche. Hasnounoush elle ne parle pas, Et si elle ne te calcule pas Ne lui en veut pas Hasnounoush elle est comme ça. Hasnounoush rêve de réussite Mais pas de panique Hasnounoush ne va pas te manger Pour atteindre le sommet ! Mais Hasnounoush c’est long. Sinon tu peux m’appeler par mon prénom Un jour tu le verras au cinéma : HASNA ! Hasna Dabaj


Maman Maman celle qui m’a portée pendant neuf mois Celle qui m’a donné la vie Celle qui s’est sacrifiée pour moi Avec qui il y a eu des conflits Maman un modèle pour moi Une femme forte qui cache ses faiblesses Celle que je respecte tant Celle qui m’a tant donné Maman, mon carnet secret Ma raison d’être, ma raison de vivre. C’est bien plus qu’une femme ordinaire C’est ma mère. Maman, je te serai à jamais reconnaissante Malgré les hauts et les bas Tu resteras à jamais la meilleure pour moi Maman, je t’aime ! Cindy Pinto


Je pense La Terre est ronde Au centre de la galaxie il y a le soleil Les planètes tournent autour de lui Enfin, je pense L’univers est à l’infini Mais sur Terre je m'ennuie Comme tout le monde d’ailleurs Enfin, je pense La société est divisée en deux Les riches en haut, les pauvres en bas La différence est encore là Enfin, je pense Elizabeth gouverne beaucoup de pays Entre autres celui d’où je viens. Là-bas c’est différent d’ici Enfin je pense. Amira Tayeb Bey


L'arrivée à Joliot Quelques profs sont injustes Faut pas les calculer A vouloir taper l'incruste J'me suis pris un ATC. Pas grave, je vise l'amélioration Tout ça pour mon orientation L'année prochaine, j'espère une STMG Et pour ça, j'vais gérer. C'est fini, Joliot Curie Mon bac est dans la poche Ça y est j'ai réussi Avec mon métier au revoir ce qui cloche. J'ai visé le sommet Même dans une cité, j'y suis arrivée Dans la gueule à Sarko J'ai touché l'gros lot. Inès Terraha


Les chômeurs J’préfère toucher le RMI Plutôt que de faire de la plomberie. Arrêtez de vous occupez de moi Je n’ai pas envie de travailler le bois. Dès que je sors de mon lit, Je me dirige sur l’ordi. Et dès que j’ai fini d’me doucher Il est déjà l’heure de s’recoucher.

Refrain « Je suis au chômage et j’en ai Marre car je fais rien du matin Au soir ! » « chômage, misère, galère » Je suis déréglé quand j’prends mon déjeuner C’est déjà l’heure de dîner. Dès qu’un entretien d’embauche approche J’suis déjà malade, c’est dans la poche ! Ma vie n’est que débauche. Ma femme me met que des gauches. J’en ai marre qu’on me taille J’ai envie de trouver du travail.

Refrain « Je suis au chômage et j’en ai Marre car je fais rien du matin Au soir ! » « chômage, misère, galère » Alexis Cerqueira, Abdel-Wakil Houri, Nouria Mahamoud et Yvan Yatsiv


Nanterre City Je t’invite dans une ville de fou Nanterre, On est tous liés par la même cause : la misère, Pablo, Berkaï, VIP, NIV, Pak’s, Mont-Valé, Chaque cité a différents caractères et personnalités. Ne crois pas qu'on est des demer, On est dur à tester, Crois pas chez nous c’est comme Neuilly-Sa-Mère, On est les kings du ghetto, des stars, regarde nous à la télé. Champions de Muay-Thaï, On frappe dur, aïe kick, coup de coude en pleine face. On est les meilleurs sur toutes les surfaces, N’essayez pas de nous imiter, vous n’êtes pas de taille. Sur tous les toits je revendique : NANTR, Cruel, vivant on t’enterre, Y a des jolies filles, elles sont rares, mais bon, Les autres se prennent pour des fruits, mais sans mentir… C’est des thons. Ambroise Kobanghe


Prof de lycée Un prof de math de Français ou de sport Ça ne change rien ils ont tous les mêmes torts Sans notre ambiance, les cours sont chiants. Selon eux les profs sont maîtres, les enfants sont chiens. Que de dossiers sur les profs Que je choppe leurs photo sur Facebook Azzy vite dernière phrase pour cette strophe J’vais faire tourner leur book.

Les profs sont sans pitié. Les profs n’ont pas d’amitié. Les profs peuvent nous aider Comme nous enfoncer Parfois je les plains Ils ne font pas ça pour rien. Pourquoi on nous enseigne toutes ces dictatures On est en démocratie, j’ai raison, dictateurs. Selon eux nous sommes fainéants Pourquoi nous parler de tous ces mythes errants ?

Les profs sont sans pitié. Les profs n’ont pas d’amitié. Yasmine Bekraoui, Samir Boukhateb, Joana Dor et Amira Tayeb Bey


Voyage dans mes pensées J’ai voyagé dans mes pensées Mais je me suis égarée Il y avait trop de choses J’ai du faire pause. J’ai trouvé de tout et de rien Il y avait du bien Mais il y avait du mal C’est alors que je suis devenue pâle. Je ne pensais pas penser à ça Et pourtant c’est bien le cas Dans ma tête tout est confus Mais bon c’est rien du moment que c’est mon vécu. Yasmine Bekraoui


Le chemin vers la gloire J'en rêve tous les soirs Ils me mettent des bâtons dans les roues Ils ne veulent pas que j'aille jusqu'au bout. Mais j'y crois dur comme fer Certes je suis au lycée à Nanterre Cela ne m'empêche pas d'espérer Je suis même déterminée à entrer un jour à HEC. J'ai un objectif à atteindre Mais je n'ai rien à craindre Ils disent que l'on ne veut pas travailler Moi je dis qu'il ne faut pas généraliser Faut nous connaître avant de juger Et un jour je réussirai, avec succès Ma bataille je la gagnerai. Hasna Dabaj


La passion ? L'une des plus belles sensations. Elle peut être capable de nous donner des frissons, tout comme elle peut détourner notre attention et nous tourner en dérision. Un être débordant de passion peut être capable de briser des murs, il peut tout vaincre sans porter d'armure. La passion est sans doute ce qu'il y a de plus beau dans un amour passionnel. Ce sentiment qui lorsqu'il n'est pas à sens unique nous donne des ailes. À vrai dire, j'ai des tas de passions dans la vie. Mais l'amour est sans doute la seule passion pour laquelle je pourrais donner ma vie. L'amour est le seul acte choquant qui nous reste sur cette planète. Le seul sentiment qui nous fait avoir des rêves pleins la tête. On dit souvent que l'amour est insurmontable. Qu'un être qui aime de toute son âme est un incapable. On se persuade que la réalité vaut mieux que le rêve. Mais cela nous permet juste de faire une simple trêve. De contrôler notre passion et d'être maître de nos émotions. Il ne faut pas oublier que lorsqu'on aime quelqu'un à la folie, on lui donne le pouvoir de détruire notre vie et d'éparpiller les morceaux de notre cœur meurtri aux quatre coins de l'infini. La passion c'est un feu ardent, un feu si ardent qu'il nous permet de voir les choses en grand. En fait la passion est la seule émotion qui marque nos cœurs, qui bouleverse nos mœurs, qui fait notre bonheur, et parfois notre malheur. Evyne Bihary


Anaphore J’ai habité en toi Pendant neuf mois Tu es la première à me tenir dans tes bras Maman, je t’aime Je me suis sentie en sécurité à ce moment-là Tu fais entrer dans mon cœur le bonheur Et tu m’inspires la joie Maman, je t’aime J’ai grandi sous ton toit J’ai toujours été innocente sous tes yeux Il n’y a qu’un seul mot pour exprimer tout cela Maman, je t’aime Zineb Soualah


2012 En ce moment c'est 2012 On dit que c'est la fin du monde Qu'on mourra d'une façon immonde Pas la peine d'en faire un blues. Tout ça c'est à cause des mayas Un peuple qu'on ne connaît pas Qui nous a rentré dans la tête Des superstitions toutes bêtes. Ceux qui y croient feront la fête Avant d'avoir perdu la tête … Suspens car la suite et fin de ce poème Je l'écrirai en 2013. Jonas Troussard


Voyage Je voyage dans mes rêves Je voyage dans mes songes, Qu'il est délicieux ce doux voyage ! Je voyage dans mes rêves Je voyage dans mes songes Les secrets les plus intimes resurgissent en moi Je sens la présence de mon ange qui veille avec émoi. Je m'envole dans mes rêves Mais je sais que ce ne sont que des illusions Je n'ai plus le droit de me souvenir, d'imaginer Il va falloir s'éveiller, affronter la réalité. Lukas Niddam


Marchands de sable Je suis ton marchand de sable Et je vais t’endormir Avec moi tu vas t’ennuyer à mourir Je sais que t’as pas dormi et que t’es crevé Je t’emmènerai dans un endroit qui fait rêver T’inquiète tu vas pas faire de cauchemars Dans quelques instants il fera tout noir Si hier soir t’as pas bien dormi Viens voir le marchand de sable et c’est parti Dans un autre monde tu seras emporté Au plus profond de ton sommeil Tu vas en oublier la réalité Oops ! Tu te réveilles. Hasna Dabaj, Zineb Soualah, Tiguida Sylla et Valentin Thomas


MERCI à : Astien Bosche, Mathurin Meslay et Julien Pauriol Laurence de Cock et Natacha Polin du Lycée Joliot Curie toute l'équipe de la Fondation Culture & Diversité la Région Ile-de-France toute l'équipe du Théâtre du Rond-Point

et MERCI aux élèves des 2nd 9 et 2nd 12 :

Bekraoui Yasmine Bihary Evyne Boukhateb Samir Cerqueira Alexis Corbin Nicolas Dabaj Hasna Delfosse Corentin Diangari Bérénice Dobosz Dominique Dor Joanna Houri Abdel-Wakil Kanzari Beya Kobanghe Ambroise Mahamoud Nouria

Mola Melvin Niddam Lukas Pinto Cindy Rezgui Ilyes Sedjari Walid Soualah Zineb Sylla Tiguida Tayeb Bey Amira Terraha Inès Thomas Valentin Troussard Jonas Yatsiv Yvan Zebboudj Ikram Zouina Adam


BONUS Les textes suivants sont ceux des élèves de 1èreL2 du lycée Joliot Curie qui ont souhaité se prêter au jeu de l'écriture. Afin de saluer leur participation et leur implication, il a été décidé conjointement avec Natacha Polin de les faire paraître dans ce recueil de textes.


Le Jeu nous permet de nous divertir, dangereux, envieux, il nous fait perdre la tête. Jeu d'enfants, Jeu d'adultes, tous différents : amusant, ennuyeux, joyeux, attirant le Jeu nous prend tout notre temps.

Le Pardon est un mot que l'on a parfois du mal à prononcer. Blesser, abuser, on ne sait quoi penser. Trahi, haï, on ne peut pardonner. Le pardon est sacré, il ne faut pas en abuser. Nadia Mariama


Le jeu à la fois divertissement et blessant Blessant lorsque l'on joue avec les sentiments Le Jeu, un mot qui change de signification avec le temps Je me rappelle avant quand on jouait ensemble, C'était pour rire jusqu'à ce que la fatigue nous entraîne.

Pardon, un mot si difficile à prononcer C'est juste une question de fierté Y réfléchir à trois fois avant de l'accepter, sans se douter à quel point elle a hésité pour te le demander. Addy Siradjiddine


Je voudrais pas crever avant d'avoir connu le véritable amour, tu sais celui qu'on connaît qu'une seule fois dans sa vie, celui qui durera toujours. Cet amour que personne ne comprend, cet amour interdit, celui qui nous consume tout entier ! Celui qui nous transporte parmi les étoiles et que rien ni personne ne viendra gâcher. Car cet amour sera fidèle et sincère, jusqu'à ce qu'il me donne envie de crever pour lui. Amariya Hadjali

Je voudrais pas crever avant trouver le bonheur. Je voudrais consoler tout ceux qui pleurent, gravir de hautes montagnes, et ne pas mourir dans une campagne à vendre quelques grammes. J'aimerais goûter aux plaisirs infinis de la vie, avoir plein d'enfants qui vous sourient, me souvenir de chaque instant de ma si petite vie et surtout des moments les plus fascinants. Je voudrais pas crever avant d'avoir trouvé la solution de tous ces dilemmes, et d'avoir tous ces gens remplis de haine, mourir par centaines... Khadija Boutajar


Je ne voudrais pas crever Avant d'avoir acquis le bonheur éternel Du genre à ne pas m'en lasser Avant que naissent ces ailes qui m'emporteront vers l'au-delà Afin de m'enivrer à nouveau de bonheur comme un bon verre de Coca-Cola Que je ne me lasse de boire à la bonne heureusement Pour le moment je regarde le ciel azuré Tâtant les boutons de ma PSP. Anthony Woue

Je voudrais pas crever avant D'avoir pu aller aux States Avec tous mes amis Et connaître un spring break Pour faire des folies Je voudrais pas crever avant De découvrir les merveilles du monde Moi je profiterai de la vie Quitte à ce qu'on me gronde Au moins la vie, je l'aurais compris. Morgane Basanga-Tumanina


Je voudrais pas crever avant d'avoir atteint tous mes objectifs. Avoir le sentiment d'être passée du négatif au positif. Avant de voir mon compte bancaire plein. Et de pouvoir enfin me dire que l'adolescence ça craint. En vrai, j'voudrais pas crever tout court Car je sais que la mort est un aller sans retour Mais si j'avais le choix, et le temps, j'voudrais pas crever avant mes 50 ans. Addy Siradjiddine

Je voudrais pas crever avant d'avoir dit :″merci maman″ Je voudrais pas crever avant le bonheur Je voudrais pas crever avant d'avoir réparer mes erreurs

Je voudrais pas crever avant d'avoir réussi ma vie Et faire la fierté de mon pays Je voudrais pas crever avant d'exprimer mes sentiments Famille, amis et gens importants Je voudrais pas crever avant d'avoir prié Pour partir le cœur léger Je voudrais pas crever avant tous ces événements. Nadia Mariama


Je voudrais pas crever, Avant d'avoir visité tous les pays, Avant d'avoir vécu toute l'éternité Afin d'avoir une vie bien remplie. Explorer de nouveaux horizons, Ceci est ma passion ; M'allonger au bord de la mer, Cela pourrait me plaire. Pourrais-je un jour exaucer ce rêve, Avant que je crève ? Billal Tlambout

J'voudrais pas crever avant d'avoir vécu une vie de débauche une vie à laquelle tout le monde s'oppose J'voudrais pas crever avant d'avoir perdu mon temps à des futilités, avant d'avoir pleuré pour un amour qui s'est barré... J'voudrais pas crever avant de m'être repentie pour cette foutue vie, J'voudrais pas crever seule dans mon trou mais dans une rue de Paris à minuit, Sans rien regretter. là alors je pourrai crever en paix. Mojdeh Mohebi


MERCI aux élèves de 1èreL2 :

Morgane Basanga-Tumanina Khadija Boutajar Amariya Hadjali Nadia Mariama Mojdeh Mohebi Nayeh Addy Siradjiddine Billal Tlambout Anthony Woue



Recueil textes slam 1112 def