Page 1

CHARLINE PERRAU PAYSAGISTE DPLG ENSP Versailles

ur b aniste

Université d’Aix-Marseille

P O R T F O L I O


Curriculum Vitae

Perrau Charline

NĂŠe le 5/08/1994 Ă St Pierre (97410) charline.perrau1@gmail.com +33 (0) 6 60 04 79 18 Lyon (69006)


FORMATIONS / Diplômes:

COMPéTENCES :

2014-18 •

Diplôme de Paysagiste DPLG. école Nationale Supérieure de Paysage (ENSP) de VersaillesMarseille.

• Langues : Français, Créole Réunionnais Anglais niveau B2 Allemand niveau bac.

2016-17 •

Diplôme de Master 2 - mention urbanisme et aménagement, spécialité paysage et aménagement. Université d’Aix-Marseille.

• Logiciels :

2012-14 •

Classe Préparatoire aux Grandes écoles (ENS Cachan, Grandes écoles d’ Arts Appliqués). Lycée La Martinière Diderot, Lyon.

2011-12 •

Photoshop Indesign Illustrator Autocad Sketchup QGIS

• Permis B.

Baccalauréat Arts Appliqués. Lycée Ambroise Vollard, Île de La Réunion. (avec mention)

QUALITés : • Organisée, méthodique • Consciencieuse, attentive

EXPéRIENCES PROFESSIONNELLES:

ACTIVITéS PERSONNELLES:

2018 •

CDD de 1 mois à l’agence Folléa-Gautier (92120), Mission Plan Paysage du TCO (Territoire de la Côte Ouest de l’île de La Réunion).

APR, Atelier pédagogique régional en partenariat avec le Conservatoire du Littoral. L’évolution du trait de côte de la Baie de Wissant (62179).

Escalade (Coupe de France de bloc, championnat de France UNSS 2009 à Massy.) Participation active à la vie du club d’escalade (Escalade D’abord).

Danse : Jazz et classique pendant 13 ans, Rock pendant 1 an.

Workshop/ Concours «Imaginer le paysage énergétique du futur plateau de Saclay».

2017 •

Stage de 3 mois chez LEU Réunion (Laboratoire d’écologie Urbaine), île de La Réunion (97410).

Ouverture d’esprit par les voyages, notamment : Oman, Australie, Madagascar, Inde, équateur, Chine, Afrique du Sud.

Dessin, aquarelle, photographie.

Workshop inter-écoles: «La vallée de la Risle, le paysage comme moteur d’une attractivité nouvelle et durable?»

2016 •

Stage de 2 mois chez Marco Rossi Paysagiste, Lyon (69007).

2015 •

Stage Ouvrier de 2 mois dans une ferme de l’Ashram de Sri Aurobindo en Inde.

2012 •

Sens des responsabilités acquis par du baby-sitting, des encadrements de camps scouts en tant que cheftaine. Vendeuse de glaces à Mont Glacier, île de La Réunion.


Mon double regard de paysagiste concepteur et d’urbaniste m’a amené d’une part à éveiller ma sensibilité et à lui faire confiance et d’autre part, à me professionnaliser dans la démarche de projet. Observer, comprendre le territoire et ses enjeux, être à l’écoute des partenaires et de leurs besoins, construire avec eux un projet pour l’avenir, telle est ma vision de la mission du paysagiste. En ce qui me concerne, au-delà d’une mission, c’est une véritable passion qui m’habite. J’ai déjà pu l’exprimer dans divers projets de La Réunion, mon île natale, à la métropole, des paysages méditerranéens à ceux de la côte du Nord, en passant par l’Île de France. Dessiner, inventer, créer, communiquer, découvrir, comprendre, ... Ce book en présente quelques traits.


Ôm e D iplo

6

ATELIERS

18

stages

44

DIVERS

54


6


D I P LÔ OME

7


tpfe

Les îlets de Mafate, des îlets* autonomes sur l’île de La Réunion. (974)

Encadrant: Bertrand Folléa Jury: Antoine Petitjean, Sophie Bonin, Béatrice Julien la Bruyère, Lucie Poirier 2017/2018

îlet de Grand Place les Hauts

Petit caillou au cœur de l’Océan Indien, l’Île de La Réunion est une terre de contraste entre volcans, cirques et forêt tropicale. Au cœur de cette île, Mafate est un amphithéâtre naturel, sauvage et spectaculaire. Mafate, c’est se sentir tout petit et puissant à la fois. Petit face à l’immensité du cirque et à la verticalité de son relief escarpé. Puissant car fièr(e) d’avoir gravi ses remparts. On s’imagine être le premier à voir ses paysages, à ressentir cet air frais qui nous rappelle que l’on est à 1500 mètres d’altitude. Mafate, c’est cette impression d’isolement, de solitude et d’inaccessibilité. C’est aussi le silence, dû à l’absence de nuisances sonores, et à son faible peuplement. C’est cette magie qui nous pousse à y retourner encore et encore, malgré la difficulté de ses sentiers.

9 394 km

Piton deS neiges Mafate

Cilaos Salazie

Océan Indien

8

Piton de la fournaise


* Un îlet est sur l’îlet de La Réunion, un petit plateau isolé par des ravines ou une petite plate-forme sur le flanc d’une paroi habités par quelques familles.

Océan Indien La Rivière des Galets Route Nationale 1

Ravines Habitations Forêt de tamarins

Sentiers Remparts

MARLA

Situé dans le cœur habité du Parc national de la Réunion, le cirque de Mafate est inscrit depuis 2007 au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’Unesco au titre des «Pitons, cirques et remparts de l’île de La Réunion». Malgré son isolement, il connaît une augmentation de sa population (700 en 2000, 770 en 2009, 900 en 2018) et surtout une augmentation de sa fréquentation touristique, cela sans règles d’urbanisme relatives à sa spécificité.

9


Mafate est l’unique cirque de La Réunion qui ne 000km, il est alors essentiel d’envisager d’autres soit pas accessible en voiture ; seuls des sentiers de solutions afin de rendre les habitants du cirque randonnée et une ligne d’hélicoptère permettent moins dépendant. son accès. La question de l’optimisation de l’autonomie du Aujourd’hui, les mafatais (les habitants du cirque) se cirque, intimement liée à celle de la transition font livrer par hélicoptère près de 90% de leur besoins énergétique m’intéresse tout particulièrement et (nourriture, fourniture...). Ces denrées proviennent semble essentielle dans ce paysage si singulier. le plus souvent de la métropole, distante de 10

Flux des produits agricoles au sein du «système» Mafate.

Riz, Grains, Viande, fruits légumes, huile, ...

commerces

iMPORT > 90% AUTO-production

vente

Gîteurs habitations

vente mes Légu les il vola fs oeu

Don, vente AUTO-production

Producteurs

Marla 1645

Océan Indien

10


Réflexion sur différentes échelles différents degrés d’insularité :

constituant

- Celle du cirque, afin de faire de Mafate non seulement un laboratoire de la transition mais également une vitrine, du fait de son autonomie à la fois énergétique, alimentaire et en matière de gestion métabolique des déchets.

- Celle d’un îlet (Marla), pour traduire les principes prospectifs de la transition, créant ainsi de nouveaux paysages. -Et celle d’une case (maison traditionnelle), qui aurait son propre écosystème.

Métropole

Réunion

mafate

marla

Habitation

Le Maïdo

Piton des Calumets

Piton Cabris

La Nouvelle

Marla

11

Morne de Fourche

Plateau Kerval


Mise en place d’un programme constituer de solutions «pixels» afin mettre en place l’autonomie du cirque énergétique et écologique du cirque. Premières personnes visées: les touristes afin de changer la demande touristique et donc changer les habitants. Puis de sensibiliser les touristes afin de changer leur rapport au paysage et à leur manière de le pratiquer.

Les touristes

Création de la commune Mafate

- Simplification de la gestion du cirque - Élection d’un porte-parole du cirque

Les habitants

Réglementation spécifique

- « Week-end sans hélicoptère » - Création d’un label « éco » - Proposition de formations pour les habitants

éco Aménager les portes d’entrées du cirque

- Sensibilisation du site - Une entrée, une thématique - Création de tables d’orientations, belvédères

Le paysage

Création d’espaces publics

- Structuration des îlets - Préau photovoltaïque : espace de rencontre et de partage. Lien entre social et énergie - Place du marché, échange de produits locaux

Initiatives des habitants - Unité d’aquaponie - Jardins productifs - Poulaillers - Ruches - Serres photovoltaïques

12


MAfate

Chaque habitation devient un petit laboratoire de la transition au sein de chaque îlet et au sein du cirque dans son entièreté.

MARLA

Espace de vie

Camping

Valorisation des cours d’eau

Serre PV Compost

Jardin productif

Poulailler

La création d’ un espace public de rencontre, de partage pourrait lier à la fois le coté social et environnemental, et ainsi créant ainsi un authentique espace de vie dans l’îlet. Jardin productif Case des propriétaires

à une échelle plus réduite, et grâce à la sensibilisation et aux formations faites par la future commune, des initiatives des habitants seraient installées afin de rendre les îlets les plus automnes que possible.

Aire de camping/ hélisurface

Gîte

13

Unité d’aquaponie Ruche


Le jardin partagé Les serres PV

3 2

La pépinière

1

1

L’espace de vie

5

gîte

L’ école L’ épicerie

0

14

10 m


1

2

3

4

5

Le nouveau paysage de la transition énergétique et écologique.

15


16


Mise en scène du projet.

Les Trois Salazes La Tête de Chien Col des Bœufs 1958 m

17

Col du Taïbit 2081 m

Grand Bénare 2898 m


18


ateliers 1 APR: La Baie de Wissant 2 La façade littorale de Fos-sur-Mer 3 étang de Berre 4 Green-point en 2050, Brooklyn 5 Brie Comte Robert 6 Canton: Capter l’eau dans tous ses états 7 Conduire le vivant, le droit à l’erreur 8 Le nivellement

19


1

Atelier Pédagogique régional : La Baie de Wissant

(62179)

Binôme : Clémence Galliot Encadrants: Alexis Faucheux, Mathias Prévot. 2017/2018

Le site de la baie de Wissant est classé en partie Grand site de France. Encadré par Cap Gris Nez et le Cap Blanc Nez, ce site appartient au conservatoire du littoral et est géré par Eden 62, syndicat mixte dépendant du Conseil départemental du Pasde-Calais qui a pour mission la gestion et la protection des sites naturels du Pas de Calais. Le site est confronté à des mouvements marins très complexes engendrant le recul du trait de côte, phénomène qui s’accélère depuis les années 80. Depuis environ 50 années, on a observé un recul d’environ 250m. Suite à la dernière tempête, des travaux d’urgence ont dû être menés afin de protéger le lotissement situé en amont de la dune d’Aval. En effet, l’enrochement protégeant la commune de Wissant entraîne des courants marins qui accélèrent le phénomène d’emportement des sédiments* fragilisant d’autant plus le trait de côte* à cet endroit. Le conservatoire du littoral a donc fait appel à l’ENSP afin de réaliser une étude prospective territoriale. Attentes: - Mise en lumière de nouvelles pistes de développement du territoire des 2 Caps. - Réflexion sur une nouvelle gestion du risque de montée des eaux. - Travail du trait de côte et son évolution face aux bouleversements induits par l’érosion.

Cap Gris-NEZ

Le marais Tardinghen

20

wissant


Marais Tardinghen Lotissement de la dune d’aval

Digue

«L’effet de bord» devant le lotissement de la dune d’Aval Végétalisation Botte de paille Fascines et casiers

Moyens de protections mis en place à Wissant

cap blanc-nez

21


Les falaises du Blanc Pays.

Vue sur le Cap depuis la dune du Châtelet.

Cap Gris-NEZ

wissant

Promontoire du Gris Nez Village du Gris Nez

La courte dune Dune du châtelet Vallée du ruisseau de Watermel

Plage de W Dune d’aval

Marais de Tardinghen Motte du Bourg

22

Village d

Motte d vent


Réaliser une carte des paysages c’est comprendre le paysage dans son ensemble, ses articulations. La carte originale est à l’échelle du 10 000ème et est réalisée aux crayons de couleur. Elle vise à donner une vision sensible tout en étant au plus proche de la réalité du site de la terre des deux caps. Définir ensuite des unités paysagères, c’est comprendre le territoire, ses variations d’ambiances et de milieux. L’arpentage du site a été une étape indispensable dans l’élaboration de ses unités. Dessiner et photographier nous ont permis de définir des cadrages et de sélectionner l’essentiel. Discuter et rencontrer les acteurs du territoire nous a confirmé notre vision du site. Grâce à la concertation, nous avons pu déterminer 19 unités paysagères allant de Cap Blanc-Nez au Cap Gris-Nez.

wissant

cap blanc-nez

Falaises du Blanc Pays

Vallon d’Escalles

Blanc Nez Noire Motte

Dune d’amont

Wissant

Cultures du Blanc Pays

de Wissant

du

Vallée du Vent

Vallon de Wissant

23


3 1

4 2

5

Dans une volonté d’accompagnement du phénomène déjà en cours, l’esquisse de projet proposée retranscrit notre choix d’amener l’Homme et la nature à cohabiter intelligemment. Le projet vise à conduire et maîtriser la dynamique littorale dans son caractère imprévisible en provoquant de nouveaux paysages. Cette dynamique sera valorisée par l’aménagement des secteurs charnières ayant pour objectifs de permettre l’appropriation du nouveau paysage du marais Tardinghen par les usagers du site (habitants, agriculteurs, touristes...).

1

Du marais à la lagune : évolution écologique du milieu

2

Un nouveau tracé du sentier littoral

3

Extension de la promenade : un nouveau front de mer

4

Branche du GR menant à la longère

5

La longère : un nouveau lieu d’accueil du public Brèches

24


TEMPS 1 + 15ANS Plage

Falaise morte

Dune

Marais saumâtre

TEMPS 2 + 50ANS

Falaise morte

Plage

Lagune

TEMPS 3 +100ANS

Falaise morte Mer

Lagune GR

Dune Observatoire

Digue

La motte du Bourg Camping

La longère

P

25


2

Atelier : la façade littorale du golf de fos

(13)

Binôme : Joris Masafont Encadrants: Querric Perré, Antoine Petitjean 2017

Matériaux et Légende Carton rigide: Lieux stratégiques

Le Golfe de Fos se situe entre la Camargue, la Crau et les étangs. Il est à l’interface d’une côte rocheuse et de grandes plages. Son paysage est varié entre industries, tissu urbain et marais. Ces différents éléments offrent une grande diversité paysagère. Notre objectif est de valoriser les différents paysages de la façade littorale afin que celle-ci participe au renouveau identitaire du littoral de l’Ouest métropolitain d’Aix-Marseille. Nous avons réfléchi aux différentes typologies de connexions de manière à rattacher le littoral au canal, tout en lui donnant une épaisseur qui s’attache à ses paysages hybrides. Sur l’ensemble du littoral de Fos-sur-Mer à Port-de-Bouc on imagine une continuité du littoral, que cela soit par le trait de côte ou par le canal d’Arles à Bouc. Sur ce périmètre, on a déterminé trois sites stratégiques qui créent de réelles polarités. - Le premier, l’embouchure du canal d’Arles à Bouc, s’appuie sur la trame urbaine pour la connecter davantage à son littoral et à son canal. -Le deuxième, au niveau de la Gare de Fos, trace une connexion entre le littoral et ce quartier de manière à faire profiter les habitants de la présence de l’eau. -Le troisième, le port de Fos et sa connexion à la ville est repensé de manière à offrir une passerelle aux piétons. L’espace des arènes est aménagé, créant une véritable centralité rattachée au parc ornithologique.

Résille plastique: Trame urbaine Plastique noir: Épaisseur urbaine entre le trait de côte et le canal d’Arles à Bouc Toile: Continuité du littoral par la grande plage et les espaces naturels Laine: Élément de liaison Fil de fer: Canal d’Arles à Bouc Fil électrique: Sentiers de l’étang de L’estomac

Câble électrique: Littoral mou

26


étang de Berre

camargue

Crau Parc

IE R T S

ANC

IENS

U

IND

EAU

S

ZAC

ER

N

CO

PORT

ur

Parc

con

GARE

nect

étendre

s-s

c

CHÂT

sALIN

V SER

Fo

er

-M

er

RA

CC

rt

de

R

BO

Étendre

27

DE

EMBOUCHURE

Typologie des liaisons Connecter

OR

ARTISANAT

Po

Conserver

publi

étang

UC

JETée

Raccorder


2

Atelier : la façade littorale de port-de-bouc

(13110)

Encadrants: Querric Perré, Antoine Petitjean 2017

Port de Bouc est un point de liaison entre le chenal de Caronte, la mer Méditerranée et le canal d’Arles à Bouc. La présence de son port et sa proximité avec l’étang de berre font de lui un espace au cœur du système métropolitain. L’eau est omniprésente dans son paysage. Cependant, celle-ci n’est que très peu valorisée. Les objectifs de ce projet sont les suivants: -Requalifier l’embouchure du canal d’ Arles à Bouc (travail des quais) -Retrouver une visibilité sur la mer -Désengorger le littoral de la présence de la voiture : hiérarchiser les voiries

A

EXISTANT

A’

A

PROJET

A’

28


Départ de la promenade du canal

Espace d’appropriation

Parc linéaire

Zone d’activité

Halle à marée, marché couvert

Skatepark

Sur l’embouchure du canal, l’ancien parking se transforme (en partie) en un parc linéaire permettant aux habitants d’avoir un réel espace public où se retrouver. Un bassin linéaire rappelle la présence du canal. Les alignements d’arbres ne servent plus à abriter les voitures mais les personnes se relaxant dans l’herbe. L’eau devient accessible, une esplanade en bois nous y approche.

29


3

Atelier : L’étang de berre

(13)

Encadrants: Querric Perré, Antoine Petitjean 2017

la durance la crau vallee de touloubre la chaine de fare

l’arc

la plaine de l’arc l’anse de vaine etang de berre

massif de l’arbois

la plaine de marignane

la camargue chaine de l’estaque l’anse de fos

- Préserver la biodiversité. - Rendre accessible et lisible les paysages de L’étang. - Créer de l’attractivité par de nouvelles polarités.

2

1

30

3


2

1

3

1 berre l’étang lisière agricole, rivière et salins 2 le marais de la tête noire au cœur de corridors 3 le marais du lion un rayonnement vers le littoral

31


4

Atelier : Green-point en 2050, Brooklyn Binôme : Elodie Cottar Encadrants: Nicolas Gilsoul 2014

Ce projet est situé à Green-Point, au nord de Brooklyn, et est délimité à l’ ouest par l’ East River. Des études ont été réalisées et montrent que dans quelques années le niveau de l’eau aura inondé une partie des rives de New York. Afin de ne pas aggraver cela il nous est demandé de générer une série de stratégies de conception pour aider à résoudre ces inévitables problèmes. (inondations, ...) Pour se faire nous avons décidé de travailler sur la stratégie de «l’éponge», qui consiste à implanter des jardins poreux qui fonctionnent comme des éponges afin de créer un réseau de surfaces vertes absorbantes.

32

(11201)


Ce projet apparait comme une tranche dans la trame urbaine qui permet une récupération des eaux des habitations environnantes.

Plan d’ensemble du projet

Toiture Végétale Espace vert Boisement Montée des eaux +2 Eau niveau 0 Bâtis ajoutés écoulement des eaux de pluie montée des eaux arbres

33


5

Atelier : BRIE COMTE ROBERT

(77170)

Encadrants: Esther Salmona, Bruno Tanant 2014

Brie-Comte-Robert est un territoire à l’est du Grand Paris. Relié par des axes routiers il est cependant isolé et peu connecté à la métropole. Comment redonner du sens à cette grand plaine agricole?

Paris

Brie-Comte-Robert

Mon projet c’est: «Connecter Brie-Comte-Robert aux villes environnantes grâce aux motifs créés par les différents réseaux».

0 2x2

4x4

Travail en maquette, expérimentation plastique à différentes échelles.

Renforcer les réseaux afin de connecter les différents espaces.

34

10 km


Con

tin

Brie-Comte-Robert

é d e

la

vil

le

r

do

i rr

co é u t le ui in t b t e n Co rt ve

uit

l’Yerres

Grégy-Sur-Yerre

Plan / maquette de projet.

35


6

Le Canton : capter l’eau dans tous ses états

(73700)

équipe: Katheleen Riquet, Robin Wecherding, Antoine Hibou Encadrants: Alain Fretey, Sophie Bonin, Monique Toublanc, Patrick Moquay 2013/2014

Je suis à l’origine des paysages, de son érosion, j’ai façonné les vallées, sculpté les sommets, j’ai de multiples facettes. Haut perchée, je résiste aux mutations du climat, aux creux des vallées vous vous plaisez à m’entendre courir. On fait de moi une source d’activités qui s’étend et se décline tout au long de l’année. En hiver vous dessinez votre passage sur mon manteau blanc tandis qu’en été je perds mon éclat et m’agite pour retrouver mon lit. Mais je tends à m’épuiser...

Analyse territoriale des communes de BourgSaint-Maurice, Landry et Peisey-Nancroix dans le département de la Savoie, en région Auvergne Rhône-Alpes. Ces trois communes constituent le fond de vallée.

Bourg-Saint-Maurice Landry Peisey-Nancroix

Plus qu’une carte IGN, la carte des paysages retranscrit sensiblement les ambiances et dynamiques du territoire étudié. Réalisée en 2015/ 2016 cette carte rend visible les marques du paysage telles que les remontées mécaniques, les réseaux hydrauliques...

Situation du bâtiment : Lieu dit le Martorey à Landry.

36


37


6

Le Canton : capter l’eau dans tous ses états

(73700)

équipe: Katheleen Riquet, Robin Wecherding, Antoine Hibou Encadrants: Alain Fretey, Sophie Bonin, Monique Toublanc, Patrick Moquay 2013/2014

L’implantation des constructions se fait à proximité de cours d’eau comme le ruisseau de Poncet pour Pracompuet et la Chénarie, ou encore la rivière du Ponthurin pour Moulin et les Lanches. M Giono

Bourg-Saint-Maurice Landry Peisey-Nancroix

Bloc diagramme de l’ensemble du territoire étudié.

38


Chapelle des Vernettes Peisey-Nancroix

39


7

Atelier : CONDUIRE LE VIVANT, LE DROIT à L’ERREUR Encadrants: Pauline Frilleux, François Roumet, Romain Bocquet. 2012/2013

Projet à la Plaine de Saint-Denis (région Parisienne) sur une ancienne friche, «la Pierre Fitte». La mise en défens, les limites d’un espace par rapport à l’autre, c’est ce qui m’a le plus marqué lors de ce chantier. J’ai décidé dans un premier temps de simplifier et de redéfinir les différents espaces afin que chacun d’eux ait une fonction précise. La vue sur des clématites est valorisée par l’ installation d’ une mise en défens basse afin de ne pas obstruer la vue des passants.

40

(93210)


41


8

Atelier : LE NIVELLEMENt

(92210)

Encadrants: Gilles Vexlard, Philippe Buisson, Caroline Bigot. 2012

Cet atelier à pour objectif la compréhension du relief dans le paysage, sa traduction en deux et trois dimensions et sa transformation physique. Ce projet à pour but de réaliser un nouveau paysage du Parc de St Cloud à partir d’une boite de chaussure remplie de farine. Cette farine, traduite en points topographiques puis en courbes de niveaux, sera ensuite retranscrite dans le plan initiale du parc. La maquette est la dernière étape qui permet alors une mise en trois dimensions de notre travail.

42


43


44


STAGEs 1 Stage ouvrier: 8 Semaines en Inde 2 Stage : 7 semaines à Lyon 3 Stage : 12 Semaines à La Réunion

45


1

Stage ouvrier: 8 SEMAINES EN INDE Ferme de l’Ashram de Sri Aurobindo, Pondichery. Juin Juillet 2015

Pour ce stage ouvrier j’ai souhaité partir à l’étranger afin de découvrir d’autres modes de productions, d’autres cultures. J’ai donc effectué un stage de 8 semaines avec 4 autres amies de ma promotion dans une ferme de l’ Ashram de Sri Aurobindo, en Inde, à 8km de Pondicherry près du lac Ousteri. Celle-ci produit essentiellement fruits, légumes et fleurs qui servent ensuite à nourrir plus de 1500 personnes par jour. Leur but n’est donc pas de produire plus que leur besoin, mais de mieux produire, de savoir d’ ou vient ce qu’ils mangent. L’ avantage de ce stage est que nous avons pu faire le tour des différentes productions et étapes de chaque culture. Notre travail allait de la cueillette des mangues à leur tri, de l’installation d’un système de goutte à goutte sur des bananiers jusqu’ à la cueillette, le recépage, l’ élagage et la coupe des fleurs. Nous avons également aidé à la production d’ huile d’arachides, à l’ élaboration de graines pour la nourriture des vaches, à leur traite, à la récolte des fleurs...

46


Plan global de la ferme et de ses alentours

Espace de production

Route principale

Espace de logement, cuisine..

Les après-midis les plus chaudes, nous avons aidé à la réalisation de plans de productions et à la numérisation de données des différentes cultures. Ce travail, mis en parallèle à notre travail dans les champs, nous a permis de mieux comprendre le fonctionnement de la ferme : la volonté de ne pas faire des mono cultures mais de changer de productions sur un même terrain, afin de garder une terre riche.

47


2

Stage : 7 semaines à lyon

(69)

MRP, Marco Rossi Paysagiste. Juin Juillet 2016

Lors ce stage dans l’agence MRP, j’ai eu la chance de travailler sur 2 projets se situant à Lyon: - L’ aménagement de l’îlot Lafayette Villette à La Part Dieu. - L’ aménagement de la Clinique Saint-Vincent de Paul, dans le 8ème arrondissement de Lyon. Sur cette première planche se trouve les documents graphiques concernant le projet de la Part Dieu. Le projet paysager est constitué de 6 carrés de plantations au centre du bâti et de toitures végétales. Le principal problème se trouve au niveau des fosses de plantations : elles sont placées au dessus des futurs parkings de l’îlot, ce qui gène leur construction.

48


L’une des principales réflexions du projet lors de mon stage a concerné les clôtures, qui cernent et ferment l’îlot de manière à le rendre privé la nuit. Faut-il qu’elles se trouvent au niveau du socle du bâti à 7m30, à la hauteur des commerces à 3m50 ou encore plus basse? De quelles manières doivent s’ouvrir les clôtures, quels types de maille est-il préférable d’utiliser?

49


2

Stage : 7 semaines à lyon

(69)

MRP, Marco Rossi Paysagiste. Juin Juillet 2016

PROJET 2 : Réaménagement de la Clinique Saint Vincent Cette réflexion nous a amené à trois solutions qui sont représentées en de Paul. maquette ci-dessous : La clinique Saint Vincent de Paul, fondée en 1848, soigne des personnes ayant des troubles du comportement alimentaire et des addictions. Un projet immobilier de rénovation et de construction est en cours par VINCI immobilier. Une partie des bâtiments va être conservée. Des logements étudiants, des logements sociaux, et des résidences vont être construits.

- La première consiste à créer des îlots par des ganivelles autour des arbres. - La deuxième crée du mobilier formant un îlot autour du groupement d’arbres, protégeant ainsi les usagers de la terre polluée. - La dernière est un jeu de nivellement créé de manière à éloigner l’usager de la pollution tout en respectant le système racinaire des arbres.

Cependant le sol du terrain est pollué. L’une des problématiques du projet paysager est donc de faire en sorte que les futurs habitants ne soient pas en contact avec celui-ci. Une autre volonté du projet est de garder un maximum d’arbres déjà présents, ceux-ci classés à «enjeux forts». Pour cela, l’agence MRP a dû se renseigner sur le système racinaire de chaque arbre afin de réfléchir à des solutions de protections. Suite à ces contraintes, j’ai donc aider MRP à rechercher le système racinaire de chaque arbre (voir plan 1 cidessous). Par la suite, nous avons réfléchi a différentes solutions permettant de conserver les arbres tout en éloignant les usagers de la terre polluée.

Plan 2

Solution n°1: îlots crées par des ganivelles.

Solution n°2: îlot crée par un banc.

50

Solution n°3: Jeu de nivellement.


CONCOURS : L’îlot Verts 4C à Saint Priest. Suite a un concours, l’agence MRP à du recréer son plan masse et envoyer une palette végétale afin de donner des renseignements supplémentaires. Cette mission m’a été confiée, j’ai créé les pièces graphiques ci-dessous. Suite à ce rendu complémentaire, l’agence MRP à remporté le concours.

PRAIRIE

MASSIF FLEURIS

Viorne de chine

Orange du mexique

Gypsofile

Pivoine arbustive

Hortensia

Euphorbia

51


3

Stage : 12 SEMAINES à LA Réunion

(974)

Laboratoire d’Écologie Urbaine LEU Réunion Juin Juillet Août 2017

Études de définition de la stratégie urbaine et de développement du bourg de la Plaine des Palmistes. Maître d’ouvrage: Commune de la plaine des Palmistes

52


53


54


DIVERS 1 Workshop 2 Article scientifique 3 Jardin de poche 4 La baladeuse 5 Croquis 6 Jardinage 7 Photos

55


1

Workshop: le futur énergétique du plateau de saclay Equipe : Quiterie Nicolas (architecte), Alexandre Sab (ingénieur) Encadrants: Auréline Doreau, 2017

56

(91400)


57


2

Article: La marche comme moyen de découverte d’une ville Encadrants: Jean Noël Gonsales 2016

LA MARCHE COMME MOYEN DE DECOUVERTE D’UNE VILLE. Walking as a way to explore a city. Comment la prise en compte de la marche peut-elle induire de nouveaux aménagements ? How the fact to take into account walking can create new city plannings ? La marche, c’est la lenteur, l’écoute de nos sens, le rapport du corps à l’espace. Cette activité naturelle et innée nous permet d’être en interaction avec le monde qui nous entoure. Mais aujourd’hui, avec les nouvelles technologies, la vitesse des nouveaux modes de transports nous éloigne de cette lenteur et nous pousse à regarder et à appréhender l’espace différemment. Dans cet article, j’ai aborder la question de la marche par son rapport à l’espace public. Comment la marche peut-elle induire de nouveaux modes d’aménagement ? C’est en comparant trois espaces de la ville de Marseille que je me suis interroger sur les besoins des piétons, qu’estce qu’une marche agréable ? Mais avant toute chose, comment caractériser la marche ?

58


La canebière en carte postale ancienne et photos d’aujourd’hui.

La corniche carte postale ancienne et vue aérienne d’aujourd’hui

Le vieux port avant 2013 et aujourd’hui. actuacity.com

59


3

Prepa ENS : « Jardin de poche »

(38300)

Encadrante : Isabelle Dubois. 2013

D’abords Orangerie puis théâtre, comment faire de cette ruine située à BourgouinJaillieu un lieu de verdure? «Jardin de poche». La nature reprend ses droits en mémoire de l’ancienne Orangerie, antérieure au théâtre, et faisant partie de l’identité de la ville. Nouveaux acteurs de ce site, les plantes, graminées, orpin et autres sédums investissent librement ce lieu au ras du sol offrant un tapis dense et coloré aux motifs variés, tandis que les bambous et les herbes hautes jouent les plantes en pot. Nécessitant un minimum d’entretien et adaptées aux ruines infertiles, ces plantes vivaces créent un espace vert à moindre coût à deux pas du centre ville.

Vue en 3D faite sur Vectorworks.

60


Référence le Jardin d’Eden à l’île de la Réunion.

61


4

Workshop design produit : LA BALADEUSE Encadrante : Ophélie TARA. 2013

La baladeuse est une source de lumière nomade, elle induit un déplacement. Le choix d’une piste fonctionnelle m’a fait réfléchir aux différentes appropriations de celle-ci afin de répondre aux différentes manipulations. Posée sur un bureau, accrochée au dos d’une chaise ou suspendue contre la porte d’une étagère, cette baladeuse offre à son utilisateur le choix de son utilisation. C’est à partir d’une bande découpée dans une plaque de médium que se dessine sobrement la structure de la lampe, faite d’un seul tenant. Simplicité et fonctionnalité sont les maîtres mots de cet objet. La fonction génère la forme qui est pensée en plan et qui s’adapte au médium.

62


Une baladeuse fonctionnelle.

63


5

Croquis divers

ĂŠcorces Cactus

64


Mont-Ventoux

Paris

Sausset-Les-Pins

65


5

Croquis divers

Etang de Berre

66


ĂŠglise de Wissant

67


6

Jardinage : LE POINT à la friche de la belle de mai

«Le point terre» à la friche de Marseille est un petit laboratoire pour les étudiants. Expérimenter, bricoler et voir évoluer le jardin fait parti de l’apprentissage et du plaisir du jardinage.

68

(13000)


69


7

Photos ExpĂŠriences personnelle, voyage.

INDE Juillet 2014

70


STOCKHOLM Décembre 2013

71


7

Photos Expériences personnelle, voyage.

EQUATEUR Décembre 2017

72


CHINE Aoรปt 2018

73


CHARLINE PERRAU charline.perrau1@gmail.com 06 60 04 79 18

Profile for charline.perrau

Book Charline PERRAU  

Réalisé en 2018

Book Charline PERRAU  

Réalisé en 2018

Advertisement