Issuu on Google+

LEROUX Charlène

-1-


Tout d’abord, il me semble essentiel de remercier ceux qui m’ont beaucoup appris lors de ce stage et qui ont eu la gentillesse de faire de ce stage un moment très profitable. Ainsi, je remercie, Mme Mireille VOY et son équipe de modélistes qui m’ont très bien intégrées à l’équipe au sein du bureau d’étude, en sachant m’expliquer le mode de fonctionnement de l’entreprise et en répondant à mes interrogations, tout en donnant de précieux conseils pour la conception de patronnages. Enfin, je remercie l’ensemble des employés du groupe ZANNIER et plus particulièrement à l’équipe travaillant pour la licence KENZO kids, pour les conseils qu’ils ont pu m’apporter et la confiance qu’ils ont su m’accorder au cours de ces trois mois.

LEROUX Charlène

-2-


Introduction

Page 4

Présentation de l’entreprise Il était une fois Historique Données clés du groupe ZANNIER Organigramme du groupe ZANNIER Données clés de la marque KENKO Kids Organigramme de l’équipe KENZO Kids

Page 6 Page 7 - 8 Page 9 -10 Page 11 Page 12 - 14 Page 15

Activités effectuées Présentation du Bureau d’étude Le parcours du produit Le calendrier de collection Mes missions Apport personnel

LEROUX Charlène

Page 17 Page 18 Page 19 Page 20 - 29 Page 30

Conclusion

Page 31

Sources

Page 32

Table des annexes

Page 33

-3-


La licence Mode & Hautes Technologies, m’offrait la possibilité de réaliser un stage de longue durée, j’ai donc choisi KENZO Kids, une marque de luxe, déclinée en version enfantine. Mon stage s’est déroulé au sein du groupe ZANNIER campus ouest à SAINT MACAIRE EN MAUGES dans le Maine et Loire, du lundi 31 mars au vendredi 27 juin 2008. Plus largement ce stage a été l’opportunité pour moi de m’imprégner des réalités du métier et de confirmer mon choix de carrière professionnelle. J’étais plus particulièrement affectée au bureau d’étude, dirigé par Mme VOY.

LEROUX Charlène

-4-


LEROUX Charlène

-5-


LEROUX Charlène

-6-


1962 : Création de l’entreprise ZANNIER par Roger ZANNIER et sa sœur. 1966 : L’entreprise se spécialise dans les vêtements d’enfants. 1976 : Accords de commercialisation avec la grande distribution 1983 : Création de la marque « Z » 1991 : Le groupe devient leader mondial dans la mode enfantine. 2000 : Le groupe ZANNIER achète le groupe Y2K (marques IKKS, Catimini et Jean Bourget) 2006 : Obtention de la licence KENZO Aujourd’hui : Le Groupe ZANNIER est l’acteur leader, au niveau mondial, de la mode enfantine, avec 22 marques développées en propre ou pour certaines sous licence1 : Mode enfant :

MDP

1

KENZO, LITTLE MARC JACOBS, OXBOW et LEVI’S

LEROUX Charlène

-7-


Le groupe ZANNIER, a affirmé son positionnement avec une croissance interne soutenue tout en réalisant d’importantes opérations d’acquisition. Il détient aujourd’hui un portefeuille de marque lui permettant de couvrir tous les segments du marché de la mode enfantine et de s’affirmer progressivement avec trois marques sur le marché de la mode adulte :

LEROUX Charlène

-8-


Nom de l’entreprise : Groupe ZANNIER Adresse : (Campus ouest) 94, rue choletaise 49450 St MACAIRE EN MAUGES Autres sites : TROYES, St CHAMOND, BEAURAINS, RILLEUX LA PAPE, St MAUR, CARCASSONNE

Raison sociale : Société par action simplifiée (SAS)2 Activités : Conception, fabrication et distribution de vêtements pour enfants et adultes. Capital : 20 000 000€ Effectif de l’entreprise : 3500 personnes Chiffre d’affaire : Présent dans plus de 120 pays, le Groupe réalise près de 50 % de son chiffre d’affaires à l’étranger.

Le groupe ZANNIER à l’export

2

Société par action simplifiée : responsabilité des actionnaires, vis-à-vis des dettes de l’entreprise, limité à leur apport au capital, formalisme simplifié, capital minimum de 37 000€.

LEROUX Charlène

-9-


Réseau de distribution : •

Les magasins à enseigne : Catimini, IKKS, Kid Cool, Z. Les magasins multimarques, en France et à l’étranger, développés sous affiliation3, répondent à des positionnements bien précis: : L’enfant de 2 à 10 ans

Les succursales4 : européennes, distribue les marques haut de gamme du Groupe. Magasins multimarques de mode enfantine en France et à l’étranger. Grands magasins. Grande distribution : Plus ciblée sur la France.

: Le sportswear junior

dans les grandes métropoles

KENZO est vendu par le groupe ZANNIER, dans des magasins multimarques de luxe et dans les grands magasins du type :

Fabrication :

TAF  FRANCE, MAROC, TUNISIE, UKRAINE, ROUMANIE (40% de la fabrication totale) Négoce  CHINE, INDE, TAILANDE, VIETNAM (60% de la fabrication totale)

3 4

Moyennant le versement d'un pourcentage l’affilié bénéficie de la possibilité de s'approvisionner auprès de la société Etablissement commercial secondaire dépendant d’une société mais disposant d’une certaine autonomie, notamment au niveau de sa gestion.

LEROUX Charlène

- 10 -


Président directeur général Bernard MOLTER

Directeur des achats

E. ZANNIER

Responsable One step / Chipie

J. DEVAUD

LEROUX Charlène

Directeur commercial F. SERIS

Responsable IKKS P.A. CAUCHE

Directeur de la communication J.F. ROUSSEAU

Directeur adm. et financier

Directeur informatique

Directeur ressources humaines

P. AUGER

B. LEGRAND

V. HALLUIN

Responsable Jean Bourget

Responsable Catimini

Responsable KENZO

R. MONTIN

E. MARECHALLE

F. KOUCHE

- 11 -


Marque : Kenzo Kids Contrat : Licence5 accordée par le groupe LVMH Fondateur de la marque : Kenzo TAKADA Concept : Kenzo Kids est un équilibre entre l’univers très affirmé d’Antonio MARRAS, créateur du prêt-à-porter adulte et sa traduction vers les besoins spécifiques de l’enfant.

Kenzo TAKADA

Les lignes de la collection : Construites sur un métissage, les collections Kenzo sont élaborées autour de dessins exclusifs inspirés du défilé de haute couture ; Elles offrent une palette de couleurs vitaminées, originales et harmonieuses inspirées de la nature, associant fleurs graphiques à des rayures ou des poids, mélangeant les matières et les techniques sur fond casual chic et jouant sur les détails qui confèrent tout son raffinement et sa créativité à la marque. Grade de qualité : Haut de gamme - luxe Cible : Mère aimant le raffinement et la qualité. Elle aime habiller son enfant à l’image que renvoi la marque KENZO : univers naturel et japonisant.

Antonio MARRAS 5

Contrat ou le licencié paye une somme au départ, à laquelle s’ajoute normalement des royalties qui tendent à varier autour d’une pratique de 5%. Ici, pour utiliser le nom et le prestige de la marque KENZO

LEROUX Charlène

- 12 -


Les produits sont développés par tranches d’age : Il y a en moyenne 360 modèles par collection, conçus selon leur taille :

Naissance (1M – 2A)

Layette (3M – 4A) LEROUX Charlène

Enfant fille (2A – M)

Enfant garçon (2A – 12A)

Junior fille (6A – M) - 13 -


Contexte économique : Nous sommes pour l’heure actuelle dans un contexte économique morose, puisque le pouvoir d’achat est en baisse, néanmoins le client de KENZO a un comportement d’achat coup de cœur, souvent pour des occasions. Pour la clientèle, acheter un produit KENZO, c’est accéder à une part de rêve. Contexte concurrentiel:

Sophistiqué

Haut de gamme

Entrée de gamme

Minimaliste LEROUX Charlène

- 14 -


Directeur CAZ David CZIMOWSKI

Directeur Technique Hubert MAINFROID

Bureau des méthodes Isabelle POUPONNEAU

Responsable Atelier Agnès ROUSSEAU

Atelier 1 Coupeuse 4 Piqueuses

Responsable de marque Françoise KOUCHE

Responsable CAZ Elisabeth PERRET

Négoce maille Caroline COUSIN

Négoce achat / vêtements / accessoires Murielle FALOURD

Chef de produit Véronique DURAND

Responsable Bureau d’étude Mireille VOY

Bureau d’étude 6 Modélistes 1 assistante technique

Création 3 Stylistes 6 Graphistes

Collection 2 Assistantes de collection

Administration des ventes Aude BEAUPERE

Equipe de vente France 5 Attachés commerciaux Equipe de vente Internationale Agents Filiales

LEROUX Charlène

- 15 -


LEROUX Charlène

- 16 -


Emilie

Laetitia

Thérèse Stéphanie

Annabelle

Marina

Mireille

LEROUX Charlène

- 17 -


Le service qualité suit les façonniers des divers pays pour gérer les aléas, mettre le doigt sur les défaut et surtout y remédier : il est garant de la qualité du produit fini

LEROUX Charlène

- 18 -


Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Séminaire été Réception des bords KENZO

Juin

* *

Formes été Collection été

*

Prix de revient

Octobre

Formes hiver

Formes été

Bureau de création

Calcul conso fil pour Ukraine

Commande matière Commande fournitures

Collection Nomenclature

Codes douaniers

Dossier traitement

Eté

Méthodes Affectation production Chiffrage Hiver

Développement produit hiver : matière, visuels, fournitures Négoce hiver

Commandes hiver

Commandes été

Négoce

Suivi façonnier

Suivi façonnier

Suivi façonnier Gradation été

Modèles pour séminaire

LEROUX Charlène

Datation des rebracks

Lancement TAF

Estimation PRI

Prototypes été

Bureau d’étude

Prix de revient

Nomenclatures négoce + TAF

Dossier de production

Gradation hiver

Evènements

Gradation hiver

Collection hiver

Dossier traitement Affectation production Dossier de production

Négoce

Service

Chef de produit

Codes douaniers

Développement produit été

Décembre

Formes été

Hiver Lancement TAF Datation des rebracks + commande échantillonnage

Estimation PRI Chiffrage

Novembre

Formes hiver

Eté

Nomenclatures négoce + TAF

Septembre

* *

Gradation été

Commande matière Calcul conso fil Commande fournitures pour Ukraine

+ commande échantillonnage

Août

Séminaire hiver Réception des bords KENZO

Salon PITIBIMBO (FLORENCE)

Formes été

Juillet

Prototypes hiver

Gradation hiver Modèles pour séminaire

Atelier

- 19 -


Modélisme

Tâches effectuées : •

• •

Patronnage : o Conception o Gradation o Placement et dossier visuel o Variante o Caractéristiques réduites o Placement o Sortie de tracés o Fiche vêtement o Fiche pièce o Tableau des mesures Contrôle des gradations négoce et TAF Envoi des dossiers aux façonniers

LEROUX Charlène

Quand : Début avril à fin mars Comment : CAO avec le logiciel Modaris Pourquoi : Pour approfondir mes connaissances et utiliser les techniques de construction et le travail de l’entreprise. Résultat : Patronnage et gradation de divers produits.

Cette mission m’a permis d’acquérir les Commentaires : techniques de construction de l’entreprise qui, par exemple, travaille beaucoup par point décroché pour avoir des droites bien orientées. Les bases sont déjà gradées et l’utilisation des points développés ou de la contrainte permettent une meilleure gradation du modèle. J’ai pu mettre au point toutes les fiches du bureau d’étude nécessaires au parcours du produit, en suivant les méthodes de l’entreprise, comme par exemple la réalisation de tableaux de mesures pour le contrôle du produit et le dossiers visuel afin que le brodeur ou le sérigraphe réalise le bon visuel, au bon endroit et dans le bon sens. J’ai également envoyé les dossiers techniques aux façonniers : Pour les envois au négoce : conversion des fichiers Modaris en fichiers DXF ou GERBER suivant le matériel utilisé par le façonnier, de façon à ce que le patronnage soit le plus fiable possible pour le façonnier. Pour les envois en délocalisation : Sortie des documents techniques, de tous les gabarits dans toutes les tailles.

Point décroché

Point développé

Contrainte

- 20 -


Suivi de produit (Voir en annexe)

Quand : Tout au long du stage en fonction de la charge de travail des services visités. Comment : A travers les différents services Pourquoi : Pour comprendre le fonctionnement de l’entreprises et approfondir mes connaissances au sein de chaque service Résultat : Suivi du produit de la création jusqu’à l’envoi du dossier au façonnier.

Tâches effectuées :

Commentaires : Cette mission m’a permis de bien cerner et de vivre le parcours du produit.

• • • •

Cette mission a été intéressante car elle m’a permis de faire le lien entre les différents services, et d’effectuer toutes les étapes du parcours du produit.

• • • • • • •

Modélisme Essayage Nomenclature Fiche lancement de référence Fiche sortie fournitures Placements Chiffrage Parcours négoce Parcours TAF Finalisation dossier Suivi qualité produit

LEROUX Charlène

J’ai apprécié de pouvoir suivre et d’effectuer toutes les étapes nécessaires à l’élaboration du produit de sa création jusqu’à l’envoi de son dossier au façonnier en suivant deux parcours différents (TAF et Négoce) pour bien comprendre leurs spécificités. Par contre, il à fallu que cette mission s’étale sur toute la durée du stage : les services ayant beaucoup de travail par périodes. Je devais faire en fonction de leur charge de travail.

- 21 -


Prototypage virtuel

Quand : Mai et juin Comment : Logiciel Modaris V5R2C2 et Modaris 3D Fit Pourquoi : Suite à une demande de l’entreprise qui réalise actuellement une étude pour acquérir ou non la solution Modaris 3D Fit. Résultat : Mise au point d’essayages virtuels, pour visualiser le rendu de divers produits et en vue de confronter les essayages virtuels aux essayages réels, pour évaluer l’outil de prototypage virtuel Modaris 3D fit.

Tâches effectuées : • • • • • •

Préparations de mannequins aux mensurations de l’entreprise pour les tailles : 4A, 8A, 12A, S, M Préparation du modèle sur Modaris Bureau de couture Montage 3D Essayage réel Comparaison des essayages

Commentaires : Cette mission m’a permis d’appliquer les nouvelles connaissances en terme de hautes technologies, apprises lors de ma formation en licence. Les produits pour enfants, sont spécifiques, il faut savoir juger le volume. Que ce soit pour ajuster le vêtement à la taille de l’enfant ou pour garantir son confort, le volume du vêtement a son importance. Les produits pour enfants ont donc souvent des fronces ou des plis, adaptés à l’age de l’enfant. Néanmoins le vêtement une fois porté ne doit pas être trop volumineux et doit correspondre au style de la marque. Il est donc nécessaire, notamment, de visualiser ce volume en 3D sur des mannequins adaptés aux mensurations qu’utilise l’entreprise, pour confronter ce procédé à l’essayage réel. Le groupe ZANNIER étudie, le fait d’utiliser ou non le prototypage virtuel grâce à l’outil Modaris 3D Fit. J’ai donc monté en 3D plusieurs produits de la marque KENZO kids, pour montrer les possibilités qu’offre le logiciel. J’ai également présenté et expliqué l’utilisation d’un bureau de couture et de Modaris 3D Fit.

LEROUX Charlène

- 22 -


Taille 4A

Taille 4A Permet de placer des visuels correctement dont l’emplacement est bien visible sur le patronnage au mur, ce qui pourrait aider à la réalisation de dossiers visuels

Tombé de la matière réaliste : formation d’un plis à la taille

LEROUX Charlène

Pour ce modèle de caleçon, il a fallut créer dans Modaris une pièce aux dimensions de l’élastique, qui est néanmoins considéré comme une fourniture : c’est une contrainte, une perte de temps pour l’entreprise qui utilise bien souvent des fournitures standards

Quelques problèmes de collision des couches persistent entre la matière principale en blanc et l’élastique intérieur, visualisé en gris.

Nous pouvons visualiser l’aisance du produit porté sur mannequin : ici en couleurs chaudes, les parties qui sont serrées notamment sur la taille qui est élastiquée. La fonction prototype (F10) amène des outils pratiques pour la modéliste, notamment la possibilité de visualiser l’aisance, l’aplomb et l’équilibre du produit, qui permettent de contrôler le bien aller du vêtement.

- 23 -


Possibilité d’habiller le mannequin d’un haut et d’un bas : comme ici, le t-shirt et le caleçon. Taille 4A

L’ajout de visuel n’est pas très réaliste car on ne peut pas constater l’effet de celuici sur le produit (ex : broderie qui alourdit la matière ou qui irrite la peau au porter du vêtement)

LEROUX Charlène

Nous pouvons visualiser la matière en transparence : cet outil est très parlant pour une modéliste qui désire voir l’aisance et comment se place le vêtement

- 24 -


Taille 4A

LEROUX Charlène

La visualisation colorée des diverses pièces du vêtement, s’avère pratique pour ajuster une découpe par exemple

- 25 -


Taille M

Volume similaire et respect du tomber de la matière (les deux matières sont identiques, seul le modèle 3D a le bon visuel pour cette robe)

L’encolure se place mal On sent que la découpe tire (visualisation de ce problème accentué sur la 3D)

Zoom sur l’encolure

Volume identique

Longueur

LEROUX Charlène

Visualisation de l’aplomb : droit fil et travers et visualisation des différentes pièces

- 26 -


En mettant la matière transparente, on se rend mieux compte de l’aisance au niveau de la taille

La matière se comporte bien de la même façon à l’encolure

Impossibilité de boutonner les bretelles, le modèle est trop serré !

Ici le modèle se boutonne, mais on constate grâce à la visualisation de l’aisance, que le modèle est trop serré, on voit aussi que le bout des bretelles tire ; ce qui indique que celles-ci manquent de longueur.

LEROUX Charlène

Deux moyens pour les modélistes de visualiser l’aisance

- 27 -


Taille M Taille S Taille 12A

Taille 8A Taille 4A

Critiques générales : Conclusion : • • • • • • • • •

Incompatibilité avec l’utilisation de fichiers de référence (méthode utilisée par l’entreprise pour sécuriser ses bases) Pas de visualisation du repassage (ex : plis couchés) et surpiqures ayant un effet purement visuel (ex : plis surpiqués) Construction des fournitures en tant que pièces patronnées Résolution des problèmes d’assemblages fastidieux pour passer de la 2D à la 3D Pas de passage de la 3D à la 2D, notamment pour la modification du patronnage Impossibilité de manipuler la matière en 3D (la pincer ou la fendre), pour évaluer les modifications à apporter Une fois le travail de couture effectué dans Modaris, les tailles se montent rapidement en 3D les assemblages étant à réaliser une seule fois Tomber des matières réaliste Outils de contrôle performant pour la modéliste, notamment pour contrôler le bien aller du vêtement

LEROUX Charlène

Modaris 3D Fit ne remplace pas un essayage réel, mais s’avère utile pour les modélistes. Si dans l’avenir ce logiciel permettait de passer facilement de la 3D à la 2D pour effectuer des modifications de patronnage par exemple, il pourrait devenir une aide précieuse pour les entreprises.

- 28 -


Répartition de temps passé au sein de chaque service

LEROUX Charlène

- 29 -


Au cours de ce stage, j’ai beaucoup appris. Les enseignements que j’ai tirés de cette expérience professionnelle sont multiples : les compétences acquises, les difficultés rencontrées et les solutions apportées aux divers aléas, ainsi que la vie en société. Je suis passée au cœur de chaque service et il est évident que la communication est importante. C'est-à-dire que toute personne doit pouvoir connaître à quelle étape est rendu un produit référencé. Le groupe ZANNIER utilise donc un logiciel nommé « C Expert » qui regroupe toutes les informations nécessaires au dossier du produit et qui permet de savoir à quel stade d’avancement il est rendu. Cet outil s’avère donc très utile puisque c’est une base de donnée qui sert non seulement à communiquer mais aussi à archiver les fiches d’anciens modèles. La proximité des bureaux de création, de conception et de l‘atelier est également un atout, car il permet à tout moment d’aller voir la piqueuse en cas de problème de montage par exemple. L’utilisation quotidienne de divers logiciels comme «C Expert » ou « Modaris » m’a permis d’acquérir une plus grande dextérité d’utilisation de ceux-ci. Dans cette entreprise le produit passe de service en service. En fonction de l’avancement du travail, il y a donc des périodes plus creuses pour certains services et plus intenses pour d’autres, ce qui a engendré des difficultés au niveau de la charge de travail, j’ai donc dû tenir compte de la disponibilité du personnel. Le suivi de produit a été très instructif, car au cours de ces trois mois j’ai pu observer le fonctionnement de l’entreprise, voir comment s’articulent les différents services autour du produit Au-delà du fonctionnement de l’entreprise, j’ai pu ressentir son atmosphère, en constante ébullition. Mon objectif professionnel étant de devenir chef de produits textiles, j’ai pu apprécier le travail d’équipe et ce stage m’a été profitable pour mieux comprendre le processus de création d’un produit tout en me permettant de m’imprégner de la réalité du métier. La démonstration de l’utilisation de « Modaris 3D Fit » m’a permis d’appliquer directement les connaissances acquises au cours de la licence Mode et Hautes Technologies et de commencer une évaluation de cet outil pour l’entreprise.

LEROUX Charlène

- 30 -


Il me semble essentiel de mettre en évidence les questions actuelles qui se posent sur l’avenir de l’industrie de la mode. En effet, nous constatons, une évolution croissante du phénomène de délocalisation de la confection industrielle dans les pays à faibles coûts de main d’œuvre. Le service qualité se déplace donc régulièrement chez les divers façonniers pour assurer et contrôler la qualité des produits en sortie de chaîne de fabrication. Comment va évoluer cette situation ? A l’heure actuelle, 15% des produits développés en négoce se conçoivent par tableau de mesures envoyé au façonnier, qui se charge de la réalisation du patronnage et de la confection du produit. Cette méthode de travail tend à se développer. A la vitesse où les délocalisations s’effectuent, à l’avenir la création et la conception des produits se déroulera dans les pays à faible coût de main d’œuvre, toujours dans un souci de rentabilité. Dans ces conditions, la qualité des produits suivra-t-elle ? La contrefaçon gagnera t-elle du terrain ? Les matières étant développées en partie en Asie, les lois en vigueurs sur ces pays sont bien moins restrictives qu’en Europe. Quels seront donc les impacts de la réglementation REACH6, sur l’industrie de l’habillement?

En France, resterons les marques qui proposent des produits de luxe et haut de gamme, associant, savoir faire de qualité et innovations technologiques, pour sans cesse se démarquer du marché et attirer des consommateurs désireux de créativité et de qualité.

6

Réglementation obligeant à Informer, par le biais d’un étiquetage, le consommateur sur les substances dangereuses contenues dans les produits (Matières, traitements, teinture, …)

LEROUX Charlène

- 31 -


Entreprise : Catalogues d’entreprise Personnel du groupe ZANNIER Travail en entreprise confidentiel Internet :

LEROUX Charlène

http://www.groupezannier.fr http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Zannier http://www.web-libre.org/dosier/groupe-zannier http://www.google.fr http://images.google.fr Divers sites Internet

- 32 -


Annexes : Suivi de produit Robe layette fille K799055 (24 pages)

LEROUX Charlène

- 33 -


Rapport de stage Kenzo kids